RSS
RSS


Partagez
 

 Ne me parlez pas de pancakes! [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ramsés Borgia
https://historia-pactum.forumactif.com/t3432-ramses-cesare-borgia https://historia-pactum.forumactif.com/t2815-ramses-borgia-maj-le-29-12-2018 https://historia-pactum.forumactif.com/t2792-ramses-borgia https://historia-pactum.forumactif.com/t2845-ramses-borgia-o-veaudelune-o-nom https://historia-pactum.forumactif.com/t2216-ramses-borgia-disponibilite-0-4
Ramsés Borgia
Exp : 32302
Points de vie (HP) : 5000
Baguette : Bois d'aubépine, avec un cœur en poil de Niffleur, mesure 20,5 centimètres, est rigide et fine
Photomaton : Ne me parlez pas de pancakes! [Libre] Tumblr_inline_npdpm3ZgnQ1szaa83_250
Âge IRL : 23
Célébrité : Jared Leto
Parchemins : 6702
J'aime : 89
Date d'inscription : 13/08/2017

Secreto Revelio
Sortillèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

Ne me parlez pas de pancakes! [Libre] Empty
MessageSujet: Ne me parlez pas de pancakes! [Libre]  Ne me parlez pas de pancakes! [Libre] EmptySam 1 Déc - 12:52



Ne me parlez pas de pancakes!

Il y a des hommes désespérants! Ils mettent cent mots où il n'en faudrait qu'un, et ils n'en mettent qu'un où il en faudrait cent! ♪ Victor Cherbuliez


feat. Libre

On était jeudi. Seulement jeudi. Et c'est pas comme s'il en restait encore pleins d'autres, des jeudis, avant la fin de l'année scolaire. On était le trente novembre. La rentrée avait eu lieu deux mois plus tôt et tu avais avec bonheur retrouvé ton bureau à Beauxbâtons. Enfin... Hier encore tu aurais dit que c'était un réel plaisir que d'être retourné au bercail, après une année dans les Highlands à boire du thé, l’Académie de Magie française étant, au fil des ans, presque devenu ton chez toi, au même titre que ta Capri natale ou Naples. Mais aujourd'hui, ce n'était vraiment pas ton jour! Et comme à chaque fois que ce n'était pas ton jour, tu avais hâte que l'année scolaire se termine - encore six malheureux mois à tirer! -, pour pouvoir aller quelques jours à Naples te prendre la tête avec ta belle-sœur et entendre Mirabelle te charrier car tu as oublié, une fois sur deux, de répondre à ses lettres.

A six heures, tu étais déjà réveillé après une quasi nuit blanche. Après une douche froide, avoir fait un chignon serré avec tes cheveux et t'être habillé d'un polo noir et d'un Jean's assorti, tu t'étais rendu à ton bureau pour terminer de répondre à quelques courriers qui demandaient une réponse urgente. Comme il faisait encore nuit, tu allumas les bougies, avant de balayer la pièce du regard.
Au fond de la pièce se trouvait ta table de travail avec plusieurs pils de papiers triés en fonction de s'ils avaient été traités ou pas et si ils devaient être renvoyés par hibou à une autorité quelconque ou à des parents. S'ajoutait à ça, de pars et d'autre, une photo Moldue prise par ton beau-père, vous représentant, Mirabelle avec son gros ventre de femme enceinte de neuf mois et toi, à votre mariage, en 1992, et une autre des tes enfants et de ta nièces, lors de la première rentrée à Beauxbâtons de celles que toute la famille avait toujours surnommé les jumelles, ta petite dernière et sa cousine étant née le même jour. Derrière ton fauteuil, se trouvait un portrait du professeur Dumbledore qui, à cette heure si matinale, somnolait encore. Madame Maxime avait fait installé pendant la guerre contre Voldemort. A côté du bureau, le perchoir de Bianca sur lequel celle-ci c'était déjà installée pour terminer sa toilette. Plusieurs étagères recouvraient les murs droits et gauches de divers livres et autres manuels qui tu avais utilisé pour enseigné ou que tu avais acheté pour ton plaisir personnel, lorsque tu voyageais encore beaucoup en Europe pour enseigné tant dans les écoles Moldues que comme précepteur pour de futurs sorciers en devenir. Et pour finir, à gauche de la porte d'entrée, un coucou suisse qui sonnant tous les quarts d'heure.

Tu t'installas à ton bureau et tu t'attelas à ce qu'il te restait comme travail en retard et que tu n'avais pas eu le temps de faire ces derniers jours. Au bout d'une heure, ton estomac criant famine, tu finis par prendre une pause. Tu donnas quelques graines à ta corneille avant qu'elle ne s'envole, toi à sa suite, pour le Grand Réfectoire. Quand tu y entras, il ressemblait plus à une vision d’apocalypse qu'à une salle où élèves et personnel de l'école se retrouvaient pour partager les repas. Les élèves avaient été pris d'une furieuse envie de faire une bataille avec les pancakes et les confitures. Les professeurs présent dans la pièce semblaient dépassé et tu restas un moment médusé, dans l'encadrement de la porte. Bianca voletait au-dessus de tout ce carnage en piaillant. On commença à entendre des murmures; "c'est la corneille du directeur"; "les gars, y a le directeur: on est mal". Le silence se fit et tout le monde se tourna vers toi. Sans grande surprise, lorsque tu demandas qui était le ou les élèves dont était parti ce carnage, personne ne répondit. Il fallu que tu les menaças de tous les coller tous les week-end et de les priver ds sorties au village jusqu'à la fin de leur scolarité - et tu l'aurais vraiment fait, même si ça n'aurait pas été facile à mettre en place -, pour qu'une élève de première année dénonce cinq de ses camarades. Tu collas donc les cinq cerveaux de l'affaire pendant une heure, tous les jours après les cours, jusqu'au début des vacances de Noël. Ils allaient protester, lorsque tu leur fit savoir ne pas te tenter de prolonger la punition jusqu'à la fin de l'année. Tu intimas ensuite à tous les élèves ayant participer au retournement du Grand Réfectoire de lui redonner son état d'origine et que cela avait intérêt à être fait avant le début de leurs premiers cours de la journée. Tu sifflas Bianca, tournas les talons et quittas la pièce sans attendre que les élèves ne puissent protester et essayer de te convaincre de changer d'idée car ils n'y étaient pour rien! Tu fis un détour par la cuisine demander un café. Tu n'aimais pas spécialement cette boisson Moldue trop amère qui ne comblait pas la fin, mais après un début de matinée difficile, tu en avais bien besoin. Surtout que tu savais que les elfes de maison te le feraient avec une goutte de Cognac. Tu remercias l'elfe qui te servis la tasse et te retournas dans ton bureau où tu repris place dans ton fauteuil. Tu bus quelques gorgés de ton café, avant de t'attaquer au courrier qui venait d'être déposé sur ton bureau. Dans le tas, une gazette sorcière italienne et une espagnole et une lettre de Mirabelle. Tu commenças par cette dernière où elle t'annonçais ce qu'elle redoutait depuis un moment: elle avait un début dartrose. “Et merda!” Grommelas-tu. Plus ça allait et plus tu avais la désagréable impression que les mauvaises nouvelles et que les tuiles allaient pleuvoir, aujourd'hui. Le grand désavantage, lorsque l'on est du genre à voir le verre à moitié vide, comme c'est ton cas, on a souvent du mal à ce dire que ça pourrait aller mieux plus tôt que ce qu'on pense. Bianca croassa et tu réalisas qu'on toquait à la porte. °Quoi encore!?° Pensas-tu en lâchant un soupir.

Entrez!

Dis-tu quand même en essayant de ne pas faire ressentir ton agacement.


(c) Codage par Asmareth pour Never Utopia



Aut Caesar aut nihil.
Ou Cesare ou rien.


Dernière édition par Ramsés Borgia le Mar 17 Sep - 11:46, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://historia-pactum.forumactif.com/t3432-ramses-cesare-borgia https://historia-pactum.forumactif.com/t2815-ramses-borgia-maj-le-29-12-2018 https://historia-pactum.forumactif.com/t2792-ramses-borgia https://historia-pactum.forumactif.com/t2845-ramses-borgia-o-veaudelune-o-nom https://historia-pactum.forumactif.com/t2216-ramses-borgia-disponibilite-0-4
Etienne A. L. Ballessaim
http://www.historia-pactum.com/t3033-etienne-a-l-ballessaim-o-le-bonheur-est-parfois-cache-dans-l-inconnu https://historia-pactum.forumactif.com/t2803-etienne-a-l-ballessaim-o-pas-encore-de-classe https://historia-pactum.forumactif.com/t2779-etienne-a-l-ballessaim https://historia-pactum.forumactif.com/t2851-etienne-a-l-ballessaim-o-occamy-nom https://historia-pactum.forumactif.com/t2642-etienne-a-l-ballessaim
Etienne A. L. Ballessaim
Exp : 27831
Points de vie (HP) : 5150
Baguette : 35cm, bois de chêne et plume de Phoenix
Photomaton : Ne me parlez pas de pancakes! [Libre] 1564027179-rpwtf-irienne
Âge IRL : 28
Célébrité : Chris Hemsworth
Parchemins : 1132
J'aime : 154
Date d'inscription : 21/11/2018

Secreto Revelio
Sortillèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

Ne me parlez pas de pancakes! [Libre] Empty
MessageSujet: Re: Ne me parlez pas de pancakes! [Libre]  Ne me parlez pas de pancakes! [Libre] EmptySam 15 Déc - 11:08
Ne me parlez pas de pancakes !Absent de mon bureau depuis la veille au soir, j’avais dû passer au domaine Ballessaim la nuit dernière pour sermonnée la petite sœur qui, non peu fière de ses frasques, c’était retrouver en garde à vue après avoir conduit un balai en état d’ivresse et manquer de peu de violer le secret magique international. Fort heureusement, j’étais parvenue à revenir à l’école à temps pour commencer la matinée. C’est à l’aube que je m’étais installer à mon bureau pour traité quelques piles de travail éparpillée aux quatre coins de la pièce. L’organisation n’étant pas vraiment mon fort en soit, c’était un bordel organisé uniquement dans ma tête.

Les minutes devinrent deux bonnes heures sans que je ne m’en rende vraiment compte. Mais au moins, j’avais grandement avancé dans mes tâches en retard. Vers huit heures moins le quart cependant, on vint frapper à ma porte.

- Entrez.
- Mr Ballessaim, un hibou de Mrs De Bourbon, elle réclame un rendez-vous encore une fois.

Je levais les yeux aux ciels, ses anciens royalistes ne ce n’était jamais remis de la révolution Française et se prenais toujours, eux et leurs enfants, pour une famille royale. Il ne se passais pas une semaine, que dis-je, deux jours, sans qu’ils ne me sollicitent. En devenant directeur adjoint, il était de mon ressort à présent de m’occuper de cette maudite famille.

- Qu’est-ce qu’elle veut cette fois ?
- À priori, sa fille n’a pas encore reçu son invitation au pavillon de chasse.
- Le pavillon de chasse est ouvert aux élèves de plus de 16 ans, ils le savent bien non ?
- Ils réclament une exception.
- C’est un non catégorique.

Mon interlocutrice hocha la tête et tourna les talons pour sortir de mon bureau. Je levais les yeux aux ciels. Portant une tasse de café à mes lèvres, je manquais de la renversé en voyant l’heure. Putain de merde ! J’avais un débrief avec Ramsès ! Terminant la boisson d’une traite, je saisis quelques dossiers et traversais le palais au pas de course, jusqu’à arrivée devant la porte du directeur où je toquais pour annoncer ma présence. À sa voix, il n’avait pas du passée une bonne matinée non plus.

- Bonjour Ramsés, tu veux que je revienne à un autre moment pour le débrif ? Tu a la tête d’une victime de lutin de Cornouaille au réveil.

Dis-je en pénétrant dans la pièce, m’adossant à l’encadrement de la porte d’un ai nonchalant. Une bande d’élève de sixième année choisirent ce moment là pour faire irruption dans le bureau.

- M’sieur l’directeur s’pas juste.
- C’était les troisièmes années.
- On à pas à tous être punis.
- Vous ne pouvez pas faire ça.
- M’sieur sérieux.

Je levais un sourcil en regardant la scène. Je ne savais pas ce qui c’était passée ce matin, mais quelque chose me disait que j’avais du raté quelque chose d’épique. Il faudrait que je demande à mes collègues. En parlant de ça, l’une d’entre elle débarqua à son tour, ce bureau ressemblait de plus en plus à un cirque.

- Ramsés, je suis désolé ils n’ont pas voulu attendre.

J’esquissais un sourcil désinvolte, mon collègue semblait bien occupée se matin.

- Je crois effectivement qu’il serait plus judicieux de repousser notre réunion.

© 2981 12289 0



Golden Boy.
code par Summer's Desire pour Epicode
Revenir en haut Aller en bas
http://www.historia-pactum.com/t3033-etienne-a-l-ballessaim-o-le-bonheur-est-parfois-cache-dans-l-inconnu https://historia-pactum.forumactif.com/t2803-etienne-a-l-ballessaim-o-pas-encore-de-classe https://historia-pactum.forumactif.com/t2779-etienne-a-l-ballessaim https://historia-pactum.forumactif.com/t2851-etienne-a-l-ballessaim-o-occamy-nom https://historia-pactum.forumactif.com/t2642-etienne-a-l-ballessaim
Loukia S. Delenikas
https://historia-pactum.forumactif.com/t2218-loukia-s-delenikas https://historia-pactum.forumactif.com/t2809-loukia-s-delenikas-maj-le-29-12-2018 https://historia-pactum.forumactif.com/t2785-loukia-s-delenikas https://historia-pactum.forumactif.com/t2844-loukia-s-delenikas-o-flereur-nom https://historia-pactum.forumactif.com/t2225-loukia-s-delenikas-rps
Loukia S. Delenikas
Exp : 32845
Points de vie (HP) : 5350
Baguette : Bois de frêne, plume d'oiseau tonnerre. Longueur 20cm avec un petit "L" gravé à une extrémité par ses soins.
Photomaton : Ne me parlez pas de pancakes! [Libre] Tumblr_ozsa1nVYHq1wvg6rro1_400
Âge IRL : 9
Célébrité : Ginny Gardner
Parchemins : 1843
J'aime : 270
Date d'inscription : 07/06/2018

Secreto Revelio
Sortillèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

Ne me parlez pas de pancakes! [Libre] Empty
MessageSujet: Re: Ne me parlez pas de pancakes! [Libre]  Ne me parlez pas de pancakes! [Libre] EmptySam 15 Déc - 12:01
Parlez moi encore de pancakes
30 novembre 2023 - Loukia est vetue de son uniforme, ses cheveux sont lachés
Feat. Ramsés & Libre & Loukia

 
Aujourd’hui c’est direction la France avec un petit cours optionnel à BeauxBatons. Elle aime bien partir là-bas Loukia, ça la rend heureuse de pouvoir changer un peu d’air. Il fait plus chaud qu’en Ecosse dans ce pays en plus, et c’est plus près de sa Grèce natale. Arpentant les couloirs de l’académie, la gamine se stoppa nette quand une douce odeur de pancake vint lui chatouiller les narines. Un sourire s’écrasa sur son visage et elle dut lutter pour ne pas baver à l’idée de se remplir le ventre de pancakes bien chaud. Prenant appui sur sa jambe droite, la petite s’élança donc à toute vitesse vers le réfectoire.
 
Une fois sur place elle s’installa à la première table et empila les pancake dans une assiette avant de les recouvrir de confiture et de se frotter les mains. Elle allait certainement tout manger. Et par conséquent finir à l’infirmerie au lieu d’aller en cours car elle aura trop mangé. Seulement un de ses camarades de cours optionnel en avait décidé autrement. En la voyant humer de près l’odeur qui se dégageait de ses pancakes, le pré-adolescent s’était approché furtivement de la petite blonde pour lui aplatir la tête dans son assiette. Loukia releva directement son museau et s’essuya à l’aide de ses manches la confiture qui recouvrait son visage. Le garçon lui rigolait à en pleurer, comme d’autres jeunes assis à la table. La petite ne comptait pas laisser gagner son pote et sa vengeance serait terrible.
 
C’est ainsi qu’elle attrapa son assiette d’une main et se servit de l’autre pour balancer ses pancakes à ceux qui rigolaient. La guerre était déclarée, les tables et chaises se faisaient renverser pour servir de rempart et chacun se prétait au jeu. La petite blague s’était transformée en troisième guerre mondiale jusqu’au moment où Il entra dans le réfectoire. Les lancés se stoppèrent tout comme les cris et rires des gosses. Le directeur était là, et pas de bonne humeur. Rapidement il décida de sanctionner les fauteurs de troubles et menaça l’ensemble des élèves. Une première année qui était arrivée au milieu de la bataille déclara que c’était une bande de sixième année qui avait commencé. Ouf. Le groupe fut puni mais quand le directeur fit demi-tour les emmerdes commencèrent. D’abord ils poussèrent la première année qui les avait accusés au hasard. Puis, décidés à réparer l’erreur du directeur ils attrapèrent Loukia et son ami par le col pour les conduire au bureau du directeur.
 
Lache-moi !
Non.
Tu vas me lacher ou… !
Ou quoi ? – petit rire mauvais – Aie !
 
Mordu par une Loukia sauvage l’adolescent avait laché sa prise avant de la récupérer par le bras. L’un d’eux toqua à la porte et tous entrèrent pour supplier le directeur. Loukia resta immobile le palpitant battant son plein. Déjà qu’elle gagnait des tonnes de colles à Poudlard elle n’allait pas en prime en récolter à BeauxBatons. Prenant un air de victime elle se retourna vers celui qui la tenait et se débattit.
 
C’est facile d’accuser les plus jeunes. Mais c’est pas nous. En plus la première année elle vous a vu.
Ouais c’est ça et c’est pas toi qui m’a mordu tout à l’heure.
Normal tu m’faisais mal. Et lache moi j’t’ai dit.
Ouais M'sieur c'est les troisième on les a vu. Meme que la poufsouffle elle en a balancé partout.

C’est alors qu’elle s’arrêta nette en fixant l’autre adulte présent. C’était qui lui ? Jamais vu jusqu’alors. Un regard suppliant qui demandait de l’aide, la gamine s’arrêta de lutter et réfléchit rapidement. Il fallait jouer stratégique.
 
T'as fumé mec, j’suis arrivée dans le réfectoire c’était déjà la bagarre et puis j’en ai reçu plein la tête par lui. – elle pointa du doigt l’un des garçons de sixième année. – C’était déjà l’bazar et j’suis sure qu’ils cherchent la solution de facilité en nous accusant. Après tout c’est facile de dénoncer ceux qui étudient pas à BeauxBat’ h24
 
Pas sur que le directeur en ait quelque chose à faire vu la tronche qu’il tirait. Mais Loukia ne perdait pas le nord.
 
Vous semblez occupé en plus vous et… - regard vers Etienne – vous. Désolé de vous importuner.
 
Petite moue toute mignonne d’une poufsouffle de troisième année tandis que les sixième eux, bouillonaient.
code by black arrow
Revenir en haut Aller en bas
https://historia-pactum.forumactif.com/t2218-loukia-s-delenikas https://historia-pactum.forumactif.com/t2809-loukia-s-delenikas-maj-le-29-12-2018 https://historia-pactum.forumactif.com/t2785-loukia-s-delenikas https://historia-pactum.forumactif.com/t2844-loukia-s-delenikas-o-flereur-nom https://historia-pactum.forumactif.com/t2225-loukia-s-delenikas-rps
Ramsés Borgia
https://historia-pactum.forumactif.com/t3432-ramses-cesare-borgia https://historia-pactum.forumactif.com/t2815-ramses-borgia-maj-le-29-12-2018 https://historia-pactum.forumactif.com/t2792-ramses-borgia https://historia-pactum.forumactif.com/t2845-ramses-borgia-o-veaudelune-o-nom https://historia-pactum.forumactif.com/t2216-ramses-borgia-disponibilite-0-4
Ramsés Borgia
Exp : 32302
Points de vie (HP) : 5000
Baguette : Bois d'aubépine, avec un cœur en poil de Niffleur, mesure 20,5 centimètres, est rigide et fine
Photomaton : Ne me parlez pas de pancakes! [Libre] Tumblr_inline_npdpm3ZgnQ1szaa83_250
Âge IRL : 23
Célébrité : Jared Leto
Parchemins : 6702
J'aime : 89
Date d'inscription : 13/08/2017

Secreto Revelio
Sortillèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

Ne me parlez pas de pancakes! [Libre] Empty
MessageSujet: Re: Ne me parlez pas de pancakes! [Libre]  Ne me parlez pas de pancakes! [Libre] EmptyMer 9 Jan - 22:59



Ne me parlez pas de pancakes!

Il y a des hommes désespérants! Ils mettent cent mots où il n'en faudrait qu'un, et ils n'en mettent qu'un où il en faudrait cent! ♪ Victor Cherbuliez


feat. Etienne A. L. Ballesaim & Loukia S. Delenikas

La porte s'ouvrit sur ton directeur adjoint. Pendant longtemps, à la tête de l'école, il y avait Maxime et Borgia. Maintenant, c'était Borgia et Bellesaim. Un français et un italien, dans tous les cas. Une des rares choses qui n'avaient pas réellement changé, ces dernières années. Le bon côté des choses, sans doute, car avec le temps, ça permettrait de tisser de sacrés liens avec des personnes de confiance, toi qui avait tellement de mal à l'accorder à autrui, cette fameuse confiance qui permet aux gens d'avancer et, parfois, de déléguer, lorsqu'on arrivait à saturation. Et à saturation, à cet instant précis, tu l'étais vraiment. S'en étais même à un point si tu ne te demandais pas si tu avais raté un truc ayant plus ou moins de l'importance, ce matin, pour qu'Etienne en soi précisément venu toqué à ton bureau à ce moment précis. Après l'avoir salué, tu allais d'ailleurs lui demander ce que tu pouvais faire pour lui, lorsqu'il te devança en te proposant de déplacer votre débriefing pour plus tard. Moment de grave bug de cerveau où tu le regardas pour toute bon, comme si c'était la première fois que tu le voyais ou qu'il te poignardais dans le dos, à l'image de Brutus avec Jules Cesar. Votre... débriefing? Parce que vous aviez un débriefing? Et non seulement vous en aviez un, mais en plus, tu l'avais zappé? Totalement zappé! Il t'arrivait vraiment rarement de complètement zappé une réunion ou un débriefing, aussi minime ou sans grande importance soit-il, mais tu n'aimais pas quand ça devait arriver. A la limite, aujourd'hui, pour le coup, ça pouvait passer: c'était Etienne que tu aurais dû voir et c'est pas comme si vous H24 dans la même institution la plus grande majorité de l'année et que vous pourriez sans doute vous voir à un autre moment, que ce soit plus tard dans la journée ou le lendemain. Mais le fait que tu voyais ton adjoint plus souvent que ta femme ne changeait rien au fait que, de ton point de vue, ça le foutait mal. Tu eus à peine le temps de lui faire savoir que oui, effectivement, repousser votre débriefing pour plus tard, ce serait pas une si mauvaise idée que ça, que les quatre élèves en sixième année que tu avais collé, accompagnés de deux élèves plus jeunes qu'eux devant provenir de Poudlard, au vu de leurs uniformes noirs, entrèrent - déboulèrent serait le terme le plus exact, au vu de la situation, en fait - comme des sauvages dans la pièce. Les sixièmes contestèrent leurs heures de colle, tandis qu'une de tes collègues entrait à leur suite en s'excusant de ne pas avoir réussi à les retenir.

C'est bon, on va s'en occuper. Par contre, si tu pouvais nous rapatrier quelques chaises ou tabourets de la salle des profs, ça m'arrangerait, s'il te plaît!?

Entendez par on toi et Etienne à qui tu avais lancé un regard qui voulait tout dire: si ta matinée a été meilleure que la mienne, si tu pouvais rester, histoire de m'éviter de tous les passer par la fenêtre. Ta collègue s’éclipsa. Tu reportas ton intention sur les six élèves.

Dans le genre, on se renvoie la patate chaude parce qu'on est incapable d'assumer ses actes comme le feraient des gamins, ça ne vous pose pas trop de problèmes, ça va? Et je suppose que vous avez bien fait morfler la première année qui a eu le malheur de vous accusez?

Demandas-tu en regardant un à un les six adolescents qui te faisaient face, tout en regardant de façon un peu plus les quatre plus âgés en posant ta dernière question. Les intéressés semblèrent bien mal à l'aise, au vu de ton regard un peu trop insistant, preuve que tu avais effectivement raison.
La petite blonde de Poudlard te fit tout un speech sur le fait qu'elle était accusée à tort parce qu'elle n'était pas scolarisée à l'année en France. Au vue du pins jaune qu'elle avait sur sa cape, tu en déduis que c'était une Poufsouffle. Loyauté, patience, gentillesse, sincérité, tolérance, persévérance, amour de la nature, modestie, justice, fair-play et travail acharné, tels étaient certains des traits de caractère caractéristiques des membres de cette maison. Pourtant, la moue que te fis la gamine - le genre que tes petits-enfants pouvaient aussi te faire quand ils savaient qu'ils avaient fait quelque chose que tu n'approuvais pas -, ne te fis ni chaud, ni froid. Discrètement, ta collègue avait ramené quelques chaises.

Bon, asseyez-vous, tous. On va essayer de tirer tout ça au clair, d'accord?

Tu fourras la lettre de ta femme, qui traînait encore au milieu de ton bureau, dans un tiroir, avant de de te pincer l'artère du nez. Après un moment de silence, tu relevas la tête et repris:

Officiellement bienvenu aux English à Beauxbâtons. Si vous étiez déjà à Poudlard l'année dernière, vous savez sans doute que je suis le professore Borgia, le directeur de l’Académie. Je vous présente mon collègue et adjoint, le professeur Ballesaim. Expliquez-nous donc, jeune fille, pourquoi je devrais croire votre version des faits plutît que celle de mes élèves - car j'ai bien l'intention d'avoir la version des uns comme des autres - que je connais depuis bientôt six ans? Autre que l'argument que vous nous avez déjà servi, car que vous soyez élève de Beauxbâtons ou pas ne changera rien!

Les coudes sur ton bureau, les mains croisées, ton menton posé dessus, tu regardais la petite blonde dans les yeux. Tu avais eu une matinée de merde et tu te sentais prêt à tout envoyer péter à la moindre petite contrarié supplémentaire. S'ajoutait à ça que la Poufsouffle avait l'air d'être le genre à avoir une grande gueule et à pouvoir être bien chiante, si elle le voulait vraiment, mais tu te sentais tout de même prêt à essayer d'écouter l'intégralité de ses arguments du pourquoi du comment elle était injustement accusée par tes élèves qui, eux, de leur côté, semblaient clairement l'accuser, elle, d'avoir transformer le Grand Réfectoire en guerre des gobelins.


(c) Codage par Asmareth pour Never Utopia

Revenir en haut Aller en bas
https://historia-pactum.forumactif.com/t3432-ramses-cesare-borgia https://historia-pactum.forumactif.com/t2815-ramses-borgia-maj-le-29-12-2018 https://historia-pactum.forumactif.com/t2792-ramses-borgia https://historia-pactum.forumactif.com/t2845-ramses-borgia-o-veaudelune-o-nom https://historia-pactum.forumactif.com/t2216-ramses-borgia-disponibilite-0-4
Etienne A. L. Ballessaim
http://www.historia-pactum.com/t3033-etienne-a-l-ballessaim-o-le-bonheur-est-parfois-cache-dans-l-inconnu https://historia-pactum.forumactif.com/t2803-etienne-a-l-ballessaim-o-pas-encore-de-classe https://historia-pactum.forumactif.com/t2779-etienne-a-l-ballessaim https://historia-pactum.forumactif.com/t2851-etienne-a-l-ballessaim-o-occamy-nom https://historia-pactum.forumactif.com/t2642-etienne-a-l-ballessaim
Etienne A. L. Ballessaim
Exp : 27831
Points de vie (HP) : 5150
Baguette : 35cm, bois de chêne et plume de Phoenix
Photomaton : Ne me parlez pas de pancakes! [Libre] 1564027179-rpwtf-irienne
Âge IRL : 28
Célébrité : Chris Hemsworth
Parchemins : 1132
J'aime : 154
Date d'inscription : 21/11/2018

Secreto Revelio
Sortillèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

Ne me parlez pas de pancakes! [Libre] Empty
MessageSujet: Re: Ne me parlez pas de pancakes! [Libre]  Ne me parlez pas de pancakes! [Libre] EmptyMer 16 Jan - 21:27
Ne me parlez pas de pancakes !La solidarité, une entente tacite entre deux collègues que les années avaient fini par marquer. En effet, depuis le temps que tu travaillais avec Ramsés, vous aviez mis au point des stratégie bien huilé pour les rares interventions que vous deviez faire de pair. Bon flic, mauvais flic. Interrogateur et observateur. Peu importe la situation, votre habitude à travailler ensemble et l’amitié qui avait fini par vous lier tournais bien souvent à votre avantage.

Le défilé d’élèves afficha un léger sourire amusé sur ton visage, mais que tu t’empressais de dissimuler, qu’ils ne croient pas non plus que leurs petites frasques étaient appréciées. Elle ne l’était pas, c’était simplement la fatigue, les nerfs sans doute. Une petite élève de Poudlard se fis d’avantage remarquer que tes élèves Français, proclamant son innocence, prétendant à une injustice due à son appartenance à Poudlard.

Une fois que Ramsés les eu tous installer avec l’aide de sa secrétaire, tu pris place pour ta part près de la fenêtre, te calant les bras croisés pour observer pendant que ton directeur leurs passais un savon des plus constructif en termes de métaphore. Tu notas d’ailleurs pour toi-même de relevé plus tard, quand les gamins ne seraient plus dans la pièce.

Insistant sur la demoiselle épinglée de jaune, Borgia l’interrogea en premier, ce qui ne sembla pas plaire aux autres, l’un d’entre eux d’ailleurs amorça le début d’une phrase. Ouvrant la bouche pour la première fois depuis que cette petite « réunion » avait commencer, ce fus pour calmer l’insolent.

- Monsieur Lafeuille, il me semble que le professeur Borgia ne vous a pas donner la parole. Il serait bon de faire preuve de retenu.

Dis-tu, mi-sévère, mi-réprobateur avant de te tourner vers la petite blondinette aux yeux de biche, cachant probablement un caractère de petit démon. Laissant à ton supérieur le soin d’imposer sa griffe, étant là comme back-up.
© 2981 12289 0



Golden Boy.
code par Summer's Desire pour Epicode
Revenir en haut Aller en bas
http://www.historia-pactum.com/t3033-etienne-a-l-ballessaim-o-le-bonheur-est-parfois-cache-dans-l-inconnu https://historia-pactum.forumactif.com/t2803-etienne-a-l-ballessaim-o-pas-encore-de-classe https://historia-pactum.forumactif.com/t2779-etienne-a-l-ballessaim https://historia-pactum.forumactif.com/t2851-etienne-a-l-ballessaim-o-occamy-nom https://historia-pactum.forumactif.com/t2642-etienne-a-l-ballessaim
Loukia S. Delenikas
https://historia-pactum.forumactif.com/t2218-loukia-s-delenikas https://historia-pactum.forumactif.com/t2809-loukia-s-delenikas-maj-le-29-12-2018 https://historia-pactum.forumactif.com/t2785-loukia-s-delenikas https://historia-pactum.forumactif.com/t2844-loukia-s-delenikas-o-flereur-nom https://historia-pactum.forumactif.com/t2225-loukia-s-delenikas-rps
Loukia S. Delenikas
Exp : 32845
Points de vie (HP) : 5350
Baguette : Bois de frêne, plume d'oiseau tonnerre. Longueur 20cm avec un petit "L" gravé à une extrémité par ses soins.
Photomaton : Ne me parlez pas de pancakes! [Libre] Tumblr_ozsa1nVYHq1wvg6rro1_400
Âge IRL : 9
Célébrité : Ginny Gardner
Parchemins : 1843
J'aime : 270
Date d'inscription : 07/06/2018

Secreto Revelio
Sortillèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

Ne me parlez pas de pancakes! [Libre] Empty
MessageSujet: Re: Ne me parlez pas de pancakes! [Libre]  Ne me parlez pas de pancakes! [Libre] EmptyJeu 24 Jan - 10:41
Parlez moi encore de pancakes
30 novembre 2023 - Loukia est vetue de son uniforme, ses cheveux sont lachés
Feat. Ramsés & Libre & Loukia


Parfois les gens sont étonnant, ils se crient dessus et cherchent un moyen afin d'éviter les répercutions liés à leurs actes. Loukia faisaient partit de ces personnes. Du moins lorsqu'elle comprenait que ses actions n'étaient pas en raccord avec les règlements et méritaient une mesure disciplinaire. Aujourd'hui elle l'avait évité, du moins elle le croyait. Après tout elle avait suivi un de ses potes dans son délire par pure vengeance. Donc concrètement elle n'était pas à l'origine du massacre alors elle ne comprenait pas pourquoi les sixièmes années l'avaient conduite de force dans le bureau du directeur.

C'tait pas des patates qu'on s'envoyait dans l'réfectoire. Mais des pancakes.

Décidément elle avait bien trop de difficultés avec les expressions et cet homme ne l'aidait pas non plus en s'exprimant ainsi. La première année non plus n'avait pas été tabassé, mais "juste" injuriés par la bande de mecs à plusieurs reprises. Peut-être qu'il était trop vieux pour bien constater correctement. Trève de réflexion, Loukia ne pourrait pas prendre la tangente tant que l'histoire ne serait pas tirée au clair. Et ce n'était pas sa bouille qui l'aiderait à se sortir de ce mauvais pas. S'installant les fesses sur une des chaises apportées, elle croisa les bras, boudeuse, tandis que les garçons essayaient d'ouvrir la bouche pour l'enfoncer un peu plus dans la merde. La gamine gonfla les joues et le injuria de tous les noms par la pensée.
Puis vint un silence, des formalités et les iris du directeur qui se posèrent sur la petite tête blonde à l'uniforme jaune. Cool, elle prendrait la parole en premier donc avait un avantage. Chose qui déplu à un des ainés qui tenta d'ouvrir la bouche et fut tacler instantanément. Déjà quand on s'appelle Lafeuille on va se cacher songea la gamine avant d'organiser ses idées en moins de dix secondes.

D'jà comme vous l'dites vous les connaissez depuis six ans donc votre jugement il risque d'être faussé c'est pas juste. - ben ouais, elle l'avait pris comme ça : il les connaissait donc les protégeait et elle, c'étaot Poudlard donc il s'en fichait d'avantage. Injuste en soi - Ben j'ai pas trop d'trucs à dire de toute manière. J'suis arrivée dans le réfectoire les garçons étaient en train de lancer l'mouvement. Alors oui j'ai participé comme tout l'monde parce que voila dans le mouvement on réfléchit pas. J'suis pas la seule élève de poudlard qui vient dans les couloirs de BeauxBatons donc ils se sont p't-être trompés. M'enfin c'était pas une raison pour me trainer ici et me faire mal !

Cette dernière phrase était pour les sixième année et fut accompagnée d'un regard noir pour eux. Autant jouer une carte de la fausse vérité. Elle avait balancé au début après s'être fait enfoncer la tête ans la pile de ses pancakes mais ne l'avouerait pas parce qu'elle voulait pas se retrouver ENCORE collée, parce qu'elle en avait marre d'avoir un dossier qui ne cessait de s'accroitre sous ses erreurs. De plus si elle n'en disait pas trop elle ne risquait pas de se faire chopper. Du moins, si les garçons ne parvenaient pas à convaincre le vieux directeur. Mais elle avait foi Loukia, et était sûre d'elle bien qu'au fond elle avait un peu peur. Mais on ne pouvait pas perdre à tous les coups pas vrai ?
code by black arrow
Revenir en haut Aller en bas
https://historia-pactum.forumactif.com/t2218-loukia-s-delenikas https://historia-pactum.forumactif.com/t2809-loukia-s-delenikas-maj-le-29-12-2018 https://historia-pactum.forumactif.com/t2785-loukia-s-delenikas https://historia-pactum.forumactif.com/t2844-loukia-s-delenikas-o-flereur-nom https://historia-pactum.forumactif.com/t2225-loukia-s-delenikas-rps
Ramsés Borgia
https://historia-pactum.forumactif.com/t3432-ramses-cesare-borgia https://historia-pactum.forumactif.com/t2815-ramses-borgia-maj-le-29-12-2018 https://historia-pactum.forumactif.com/t2792-ramses-borgia https://historia-pactum.forumactif.com/t2845-ramses-borgia-o-veaudelune-o-nom https://historia-pactum.forumactif.com/t2216-ramses-borgia-disponibilite-0-4
Ramsés Borgia
Exp : 32302
Points de vie (HP) : 5000
Baguette : Bois d'aubépine, avec un cœur en poil de Niffleur, mesure 20,5 centimètres, est rigide et fine
Photomaton : Ne me parlez pas de pancakes! [Libre] Tumblr_inline_npdpm3ZgnQ1szaa83_250
Âge IRL : 23
Célébrité : Jared Leto
Parchemins : 6702
J'aime : 89
Date d'inscription : 13/08/2017

Secreto Revelio
Sortillèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

Ne me parlez pas de pancakes! [Libre] Empty
MessageSujet: Re: Ne me parlez pas de pancakes! [Libre]  Ne me parlez pas de pancakes! [Libre] EmptySam 13 Avr - 10:55



Ne me parlez pas de pancakes!

Il y a des hommes désespérants! Ils mettent cent mots où il n'en faudrait qu'un, et ils n'en mettent qu'un où il en faudrait cent! ♪ Victor Cherbuliez


feat. Libre

°On dit des blonds et des ado qu'ils ont des tendances à être bien cons, mais là, on a du niveau...!° Ne pus-tu t'empêcher de penser, tout en lançant un regard plein de scepticisme, le sourcil droit froncé, à la petite blonde. °Un sacré niveau, même, ainsi qu'un sacré énergumène!° Evidemment que tu savais que c'étaient des pancakes - et non pas des patates chaudes - que les élèves c'étaient balancer à travers le Grand Réfectoire. Ton début de journée avait beau avoir été compliqué, tu savais tout de même encore faire la différence entre la rondeur d'une pomme de terre à la peau brune, mangée lors des brunchs ou des cafés  complets du dimanche en famille ou dans les institutions Moldues suisses et les disques plats en pâte faite maison dégoulinant de confitures diverse, miel dont les pots ont été achetés directement chez le producteur et autre sirop d’érable en provenance direct du Canada et du Québec, mangés au p'tit déj', qu'étaient des pancakes.
Deux possibilités s'offraient à toi: soit la petite du pays de Shakespeare ne connaissait vraiment pas l'expression se lancer la patate chaude - et, auquel cas, il te faudrait revoir les expressions utilisées en Angleterre, mais pas forcément en France, et inversement, ou essayer d'en trouver un même équivalent voulant dire à peut près la même chose dans les deux langues, si ta langue maternelle ne venait pas également faire des siennes, là au milieu! -, soit elle te prenait vraiment pour un vieux con, demeuré et déjà à moitié sénile, avec un potentiel début d'Alzheimer. Dans un cas comme dans l'autre, tu préféras ne pas relever vocalement la réflexion de la gamine: elle n'avait pas atterri dans ton bureau pour que tu lui apprennes la signification des expressions, mais parce qu'elle était accusée - peut-être à tort, mais pour le moment, rien ne te prouvait qu'elle était réellement blanche comme neige, dans toute cette mascarade - d'avoir foutu le bazar. De plus, en plus de trente ans de métier, tant en écoles que dans le privé, tu en avais vu, des gosses, essayant de te faire tourner en bourrique et ce, déjà du temps où tu étais un simple enseignant ayant la bougeotte et étant bien incapable de rester plus de deux ans dans la même ville, avant que tu ne prennes le poste de directeur de l’Académie magique française, six ans plus tôt. Si c'était le cas de cette Boucles d'Or et ses trois ours - ses sept comparses des bancs de l'école, dans le cas de celle-ci - ayant quitté le folklore écossais pour le pays de Molière, elle n'était pas la première et ne serait pas la dernière.

Intérieurement, tu fus infiniment reconnaissant à ton adjoint, adossé au rebord de la fenêtre donnant sur le parc, de faire taire le jeune Monsieur Lafeuille, alors que ce dernier s'apprêtait à intervenir sans permission aucune dans ton petit interrogatoire de sa camarde venue tout droit d'outre Manche. Pour ça, tu l'en remercias mentalement. La bouche de l'élève en sixième année s'ouvrit pour se refermer aussi tôt, sans qu'aucun son n'en soit sorti, tel la bouche d'un poisson rouge tournant en rond dans son aquarium - bocal ne serait pas plus juste, au vu de la petitesse de la chose sphérique? - posé sur la table basse du salon, entre le canapé et la télévision.

Je vous le conçois: je pourrais avoir un penchant pour ce qui est de croire mes élèves, vu que je les connais. Mais je n'aime pas partir du principe que, parce que je connais les personnes, elles sont forcément innocentes...

Relevas-tu, sachant pertinemment que Monsieur Lafeuille, même s'il n'était pas un mauvais bougre, était assez facilement le genre d'élève à se laisser entraîner par sa bande de potes dans toutes les conneries possibles et inimaginables: foutre la merde à Milles Feuilles, lors du week-end de sortie, sécher les cours et même transformer le Grand Réfectoire en révolte de Gobelins, s'il le fallait.

Mais, éclairez-moi encore sur un point, Miss... Indélicate - c'est bien ça? Si vous n'avez effectivement rien à vous reprocher, pourquoi être venue à reculons dans mon bureau, lorsque vos camarades vous y ont traîné, et avoir mordu Monsieur Lafeuille? Aucuns d'eux ne vous auraient fait mal, si vous aviez accepté de les suivre bien tranquillement pour que l'on s'explique...

Tu avais vu tellement de nouvelles têtes passées, entre le Tournoi des Trois Sorciers de l'année dernière et la rentrée de la nouvelle année scolaire que les noms de famille de certains élèves, surtout étrangers, t'étaient un peu rentrés par une oreille et ressortis par l'autre. Tu espérais juste ne pas avoir faire de lapsus dans celui de Boucles d'Or ou tu la sentais capable de monter des tours, de protester et de cirer à l'injustice, au nom respect et à la victimisation!

Et le fait de ne pas faire bêtement le mouton, comme tous les autres élèves, l'idée de passer votre chemin pour ne pas avoir d'ennuis ne vous a pas traversé l'esprit, plus que de ne pas réfléchir pour suivre le mouvement?

Rajoutas-tu, même si tu te doutais un peu de la réponse: Boucles d'Or était une ado de treize ans, quatorze à tout péter - une gamine, en somme - et, à cet âge-là, tu le savais pertinemment, même si on peut très bien avoir parfaitement conscience que faire le mouton peut nuire à nos propres valeurs, mais, d'un autre côté, tous savaient que, s'ils ne suivaient pas le mouvement pour faire comme tout le monde, on passait pour le mouton noir de la bande. Si on ne suivait pas, on passait pour le paria de service, le trouillard de premier ordre, le ringard, le bolosse. Et, à cet âge où il est tellement important de vivre à travers le regard des autres, il était - et tu le savais très bien - très difficile pour un ado de mettre les pieds contre le mur, d'affirmer ses propres idées à la face du monde et de sortir du moule. Mais est-ce que de faire le gentil mouton guidé par les bergers - les plus forts, les plus beaux, les plus populaires, ceux qui n'aiment pas forcément suivre comme il se doit les cours - allait vraiment les aider à se forger une personnalité? C'était l'une des questions que tu t'étais toujours posé et à laquelle tu n'avais pas encore trouvé de réponse...


(c) Codage par Asmareth pour Never Utopia

Revenir en haut Aller en bas
https://historia-pactum.forumactif.com/t3432-ramses-cesare-borgia https://historia-pactum.forumactif.com/t2815-ramses-borgia-maj-le-29-12-2018 https://historia-pactum.forumactif.com/t2792-ramses-borgia https://historia-pactum.forumactif.com/t2845-ramses-borgia-o-veaudelune-o-nom https://historia-pactum.forumactif.com/t2216-ramses-borgia-disponibilite-0-4
Loukia S. Delenikas
https://historia-pactum.forumactif.com/t2218-loukia-s-delenikas https://historia-pactum.forumactif.com/t2809-loukia-s-delenikas-maj-le-29-12-2018 https://historia-pactum.forumactif.com/t2785-loukia-s-delenikas https://historia-pactum.forumactif.com/t2844-loukia-s-delenikas-o-flereur-nom https://historia-pactum.forumactif.com/t2225-loukia-s-delenikas-rps
Loukia S. Delenikas
Exp : 32845
Points de vie (HP) : 5350
Baguette : Bois de frêne, plume d'oiseau tonnerre. Longueur 20cm avec un petit "L" gravé à une extrémité par ses soins.
Photomaton : Ne me parlez pas de pancakes! [Libre] Tumblr_ozsa1nVYHq1wvg6rro1_400
Âge IRL : 9
Célébrité : Ginny Gardner
Parchemins : 1843
J'aime : 270
Date d'inscription : 07/06/2018

Secreto Revelio
Sortillèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

Ne me parlez pas de pancakes! [Libre] Empty
MessageSujet: Re: Ne me parlez pas de pancakes! [Libre]  Ne me parlez pas de pancakes! [Libre] EmptyMer 24 Avr - 19:07
Parlez moi encore de pancakes
30 novembre 2023 - Loukia est vetue de son uniforme, ses cheveux sont lachés
Feat. Ramsés & Libre & Loukia


Loukia n'était pas le genre de gamine à se laisser faire, à accepter de se retrouver en colle à cause d'abrutis qui l'avaient dénoncé. Elle n'avait pas été la première à avoir mis le souc dans le réfectoire. Ca avait été la deuxième mais là dessus elle préférait rester muette et espérait très franchement que le directeur ou son adjoint ne soit pas légilimens. En parlant de ce dernier, il ne devait pas avoir beaucoup de poids dans cette école. Ca devait être un espèce d'animal de compagnie pour le vieux dirlo. Loukia le fixa droit dans les yeux en l'imaginant sous forme de perroquet. C'est qu'elle se serait marrait la gamine dans d'autres circonstances, sans ces élèves qui l'avaient trainé de force dans ce bureau.

Ha ha ! Donc vous faites du favoritisme.

Loukia retenait que ce que son cerveau voulait. L'homme avait beau lui dire explicitement les choses, elle s'était arrêtée de l'écouter avant qu'il ne finisse sa phrase. Croisant les bras l'air boudeur, elle se grandit pour montrer qu'elle ne flancherait pas face à tous ces Français qui voulaient la guillotiner comme au temps de la révolution. Révolution oui, Loukia était révoltait et plaidait non coupable.

C'toi l'indélicat. Mon nom c'est Delenikas. - agressée c'est comme ça qu'elle se sentait. Agressée par les ainés qui l'avaient trainé ici, agressée par cet homme qui écorchait son nom. Mais c'est qu'elle commençait à sentir le vinaigre lui monter au nez. - Parce quand on vous fait mal et qu'on vous force à aller voir quelqu'un vous vous rebellez pas vous ? Si j'l'ai mordu c'est parc'qu'il avait pas à me toucher sans autorisation ! Puis j'en ai marre à vous entendre on dirait que j'suis coupable.

Au moins Ramses avait bien anticipé la réaction de la petite qui criait son innocence et s'était relevée de sa chaise pour appuyer ses paumes de mains contre la table et fixer dans les yeux cet adulte. Dans un soupire mécontent, elle se rassit bruyamment sur sa chaise et croisa de nouveau les bras. Bien énervée cette fois. Une nouvelle question fut posée, question qui l'agaça d'avantage. Alors elle détourna le regard et se balança sur sa chaise.

Tu m'énerves j'te parle plus à toi. - Pause avant de fixer Etienne d'inspirer et de lacher de nouveau - Et puis t'as pas à nous juger comme ça ! C'est dégueulasse. Genre on s'croirait dans le bureau d'un auror. Et c'est quoi la prochaine étape ? Azkaban ?!

Elle plaça ses mains dans ses poches en grommelant, laissant les plus grands prendre la parole s'ils le voulaient. Puis elle se tourna encore et toujours vers Etienne et le fixa pour de bon avant de pencher la tête sur le côté. Une question lui trottait dans la tête depuis un moment déjà.

T'es qui toi au fait ? T'es un surveillant ? Je t'avais jamais vu.

Un nouveau sans doute. Allez savoir.
code by black arrow


  
S'évader, respirer, rêver, accepter, aimer, se tromper, pleurer, s'émerveiller, recommencer... vivre
Revenir en haut Aller en bas
https://historia-pactum.forumactif.com/t2218-loukia-s-delenikas https://historia-pactum.forumactif.com/t2809-loukia-s-delenikas-maj-le-29-12-2018 https://historia-pactum.forumactif.com/t2785-loukia-s-delenikas https://historia-pactum.forumactif.com/t2844-loukia-s-delenikas-o-flereur-nom https://historia-pactum.forumactif.com/t2225-loukia-s-delenikas-rps
Etienne A. L. Ballessaim
http://www.historia-pactum.com/t3033-etienne-a-l-ballessaim-o-le-bonheur-est-parfois-cache-dans-l-inconnu https://historia-pactum.forumactif.com/t2803-etienne-a-l-ballessaim-o-pas-encore-de-classe https://historia-pactum.forumactif.com/t2779-etienne-a-l-ballessaim https://historia-pactum.forumactif.com/t2851-etienne-a-l-ballessaim-o-occamy-nom https://historia-pactum.forumactif.com/t2642-etienne-a-l-ballessaim
Etienne A. L. Ballessaim
Exp : 27831
Points de vie (HP) : 5150
Baguette : 35cm, bois de chêne et plume de Phoenix
Photomaton : Ne me parlez pas de pancakes! [Libre] 1564027179-rpwtf-irienne
Âge IRL : 28
Célébrité : Chris Hemsworth
Parchemins : 1132
J'aime : 154
Date d'inscription : 21/11/2018

Secreto Revelio
Sortillèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

Ne me parlez pas de pancakes! [Libre] Empty
MessageSujet: Re: Ne me parlez pas de pancakes! [Libre]  Ne me parlez pas de pancakes! [Libre] EmptyLun 13 Mai - 10:54
Ne me parlez pas de pancakes !J’avais laissé l’échange entre Ramsés et la petite diablesse de Poudlard se poursuivre. Observant les échanges en ayant l’impression d’être devant un vieux feuilleton moldu de télé-réalité. Ceux où un ado à besoin de ce faire recadrer par un ancien militaire. Je ne décidais de prendre la parole que quand la gamine commença a s’adresser a moi, me demandant si j’étais un « pion ». J’eu un petit sourire en coin.

- Pas exactement.

Je me détachais du mur près de la fenêtre pour m’installer face à la petite blonde, m’appuyant sur le bureau du directeur de l’école. Mes iris se plantant dans les yeux de la demoiselle sans trop de sévérité.

- Azkaban serait peut-être extrême Mademoiselle Delenikas, cependant si vous voulez plaider votre cause il serait peut-être bon de commencer par ouvrir vos oreilles et faire preuve d’un peu plus de retenue. Je vous demanderais donc d’avoir au moins la présence d’esprit de ne pas nous tutoyer.

Dis-je d’un ton calme, pédagogique. Comme si j’expliquais à un enfant la différence entre le bien et le mal sans pour autant hausser le ton, qui n’étais clairement pas la stratégie à adopter avec cette furie qui devait avoir du sang de vélane, ou de harpie, allez savoir.

- Reprenons donc, car comme le professeur Borgia vous l’a dit il y à quelques instants, bien que vous n’ayez pas eu envie de l’enttendre, nous ne tenons pas à faire de favoritisme. Pourquoi ne pas nous raconter votre version des faits ?

Proposais-je, sans la quitté des yeux, sondant ses réactions à la recherche d’un assagissement. Elle devait comprendre que cette attitude ne faisait que la rendre encore plus coupable.

- Et calmement, vous énervé et lâcher des insultes en boudant ne vous rend que plus coupable. Si vraiment vous êtes innocente, alors vous devriez être capable de vous exprimer convenablement.
:copyright: 2981 12289 0



Golden Boy.
code par Summer's Desire pour Epicode
Revenir en haut Aller en bas
http://www.historia-pactum.com/t3033-etienne-a-l-ballessaim-o-le-bonheur-est-parfois-cache-dans-l-inconnu https://historia-pactum.forumactif.com/t2803-etienne-a-l-ballessaim-o-pas-encore-de-classe https://historia-pactum.forumactif.com/t2779-etienne-a-l-ballessaim https://historia-pactum.forumactif.com/t2851-etienne-a-l-ballessaim-o-occamy-nom https://historia-pactum.forumactif.com/t2642-etienne-a-l-ballessaim
Ramsés Borgia
https://historia-pactum.forumactif.com/t3432-ramses-cesare-borgia https://historia-pactum.forumactif.com/t2815-ramses-borgia-maj-le-29-12-2018 https://historia-pactum.forumactif.com/t2792-ramses-borgia https://historia-pactum.forumactif.com/t2845-ramses-borgia-o-veaudelune-o-nom https://historia-pactum.forumactif.com/t2216-ramses-borgia-disponibilite-0-4
Ramsés Borgia
Exp : 32302
Points de vie (HP) : 5000
Baguette : Bois d'aubépine, avec un cœur en poil de Niffleur, mesure 20,5 centimètres, est rigide et fine
Photomaton : Ne me parlez pas de pancakes! [Libre] Tumblr_inline_npdpm3ZgnQ1szaa83_250
Âge IRL : 23
Célébrité : Jared Leto
Parchemins : 6702
J'aime : 89
Date d'inscription : 13/08/2017

Secreto Revelio
Sortillèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

Ne me parlez pas de pancakes! [Libre] Empty
MessageSujet: Re: Ne me parlez pas de pancakes! [Libre]  Ne me parlez pas de pancakes! [Libre] EmptySam 22 Juin - 21:07



Ne me parlez pas de pancakes!

Il y a des hommes désespérants! Ils mettent cent mots où il n'en faudrait qu'un, et ils n'en mettent qu'un où il en faudrait cent! ♪ Victor Cherbuliez


feat. Libre

Donc, tu faisais du favoritisme...

Attendez, quoi!? Qu'est-ce que la gamine de Poufsouffle venait encore de sortir, comme stupidité? Que tu faisais... du favoritisme!?
Aujourd'hui était une journée de merde, pour toi. Vraiment! Et la petite - Delenikas, qu'elle disait s'appeler, t'agressant presque d'avoir eu le malheur d'écorcher son nom - n'était qu'un événement supplémentaire à rajouter sur ta to do list des quelques autres événements qui t'avaient déjà semblé bien pénible, depuis le début de journée. Si tu avais été dans de meilleures dispositions, tu te serais sans doute aucun dit que si la version moderne de Boule d'Or avait des revolvers à la place des yeux, tu serais sans doute déjà mort. Flingué! Là, comme ça! D'un coup! Punkt shluss! Point final! Mais tu n'étais pas dans de bonnes dispositions, malheureusement pour tout le monde. °Calma, Ramy! T'intimas-tu en te pinçant l'artère du nez. Était-ce la première ou le centième fois que tu te la pinçais, d'ailleurs? Mystère! Essaye de rester calme! T'énerver ne servira à rien, si ce n'est la brusquer plus et les énerver encore plus tous les six!° De plus, il y avait de fortes chances que le portrait de l'espèce de vieille relique qui avait servi de directeur de Poudlard quarante-deux ans durant te dise exactement la même chose: garder son calme, face à des nargoles comme celui qui te faisait face était la meilleure des stratégies à adopter.

Te sachant à bord des nerfs, prêt à exploser et à les coller tous les six - histoire de montrer à la jeune Mademoiselle Delenikas qu'il n'était pas tant dans le favoritisme qu'elle lui reprochait - tu laissas ton collègue prendre la relève. Sans pour autant reprendre la parole, les quelques signes de tête d'haut en bas que tu fis ne pouvaient que confirmer que tu approuvais les propos d'Etienne. Et même si elle regardait ce dernier qui lui faisait un sérieux remontage de bretelles quand au fait de vous tutoyer ne passerait pas et que son comportement ne la rendait que plus coupable, tu reposas ton regard sur la gamine, prêt à lui laisser une dernière chance de s'expliquer. C'était dans ce genre de moment - de journée - que tu regrettais de ne pas avoir une petite réserve de la potion de verita serum planquer dans ton bureau, histoire de faire dire plus vite aux élèves les plus récalcitrants qui finissaient dans ta pièce de travail et qui ne voulaient pas admettre leurs torts... Parce que là, c'est pas que le dialogue de sourds dignes des grands-parents dans les maisons de retraite Moldues, c'est pas que ça commençait à être lassant, mais c'était tout petit peu - beaucoup, même - le cas!


(c) Codage par Asmareth pour Never Utopia

Revenir en haut Aller en bas
https://historia-pactum.forumactif.com/t3432-ramses-cesare-borgia https://historia-pactum.forumactif.com/t2815-ramses-borgia-maj-le-29-12-2018 https://historia-pactum.forumactif.com/t2792-ramses-borgia https://historia-pactum.forumactif.com/t2845-ramses-borgia-o-veaudelune-o-nom https://historia-pactum.forumactif.com/t2216-ramses-borgia-disponibilite-0-4
Loukia S. Delenikas
https://historia-pactum.forumactif.com/t2218-loukia-s-delenikas https://historia-pactum.forumactif.com/t2809-loukia-s-delenikas-maj-le-29-12-2018 https://historia-pactum.forumactif.com/t2785-loukia-s-delenikas https://historia-pactum.forumactif.com/t2844-loukia-s-delenikas-o-flereur-nom https://historia-pactum.forumactif.com/t2225-loukia-s-delenikas-rps
Loukia S. Delenikas
Exp : 32845
Points de vie (HP) : 5350
Baguette : Bois de frêne, plume d'oiseau tonnerre. Longueur 20cm avec un petit "L" gravé à une extrémité par ses soins.
Photomaton : Ne me parlez pas de pancakes! [Libre] Tumblr_ozsa1nVYHq1wvg6rro1_400
Âge IRL : 9
Célébrité : Ginny Gardner
Parchemins : 1843
J'aime : 270
Date d'inscription : 07/06/2018

Secreto Revelio
Sortillèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

Ne me parlez pas de pancakes! [Libre] Empty
MessageSujet: Re: Ne me parlez pas de pancakes! [Libre]  Ne me parlez pas de pancakes! [Libre] EmptyMer 26 Juin - 11:36
Parlez moi encore de pancakes
30 novembre 2023 - Loukia est vetue de son uniforme, ses cheveux sont lachés
Feat. Ramsés & Libre & Loukia

Fatiguée, Loukia commençait sérieusement à fatiguer. Elle en avait marre que tout lui retombe sur la tronche. Certes elle n'était pas entièrement innocente dans cette histoire mais elle ne voulait ni se faire coller à vie, ni donner raison aux garçons qui l'accusaient et l'avaient trainé jusqu'à devant le directeur de l'école de France. Alors, assise là elle croisait les bras et arborait une mine boudeuse. Elle n'aimait pas cette situation et ne voyait aucun moyen de s'en sortir autrement que collée. Donc elle ne bougerait pas, et camperait sur ses positions jusqu'à ce que mort s'en suive. Ou que son hyperactivité prenne le dessus, chose qui n'allait pas tarder. Sans compter que l'énervement prenait lui aussi le pas, surtout quand Etienne la reprit.

Mais c'est lui qui a commencé à mal me parler ! Il m'a appelé l'indélicat ! - un geste de la main qui brassa l'air alors que la gamine plantait à son tour ses yeux dans ceux de l'homme qui venait de la reprendre. Braquée, elle l'était à présent et essayait de se mettre en tête d'arrêter de leur dire tu à ces deux là.

Mais j'vous l'ai déja raconté ma version ! Par l'cul poilu de Merlin, j'suis arrivée ça s'envoyait déjà et j'ai participé. Point !

Elle s'était levée et avait appuyé ses paumes de mains sur la table tout en parlant... hurlant... pour appuyer ses dires. Ca la rendait peut-être plus coupable mais elle en pouvait pu et était au bord de la crise de nerf. Son genou droit se mit à tressauter une fois qu'elle se rassie, sa main droite pianota sur son bras gauche alors que son palpitant allaient plus vite. Loukia était en train de péter une durite.

T'sais qu... T'vous savez quoi ? Puisque vous voulez un coupable de toute façon vous avez qu'à me coller à vie puisque tout l'monde attend ça. - regard noir vers les plus agés qui ne pipaient mot depuis tout à l'heure trop heureux de voir comment la situation se poursuivait. - Mais j'me vengerai...

Qu'elle laissa trainer sans les quitter des yeux, loin de s'imaginer que le directeur de l'école n'allait pas tarder à craquer lui aussi à force de voir cette histoire tourner en rond tel un poisson rouge dans son bocal. Peut-être qu'il finirait par prendre une retraite anticipée, qui sait.
code by black arrow


  
S'évader, respirer, rêver, accepter, aimer, se tromper, pleurer, s'émerveiller, recommencer... vivre
Revenir en haut Aller en bas
https://historia-pactum.forumactif.com/t2218-loukia-s-delenikas https://historia-pactum.forumactif.com/t2809-loukia-s-delenikas-maj-le-29-12-2018 https://historia-pactum.forumactif.com/t2785-loukia-s-delenikas https://historia-pactum.forumactif.com/t2844-loukia-s-delenikas-o-flereur-nom https://historia-pactum.forumactif.com/t2225-loukia-s-delenikas-rps
Etienne A. L. Ballessaim
http://www.historia-pactum.com/t3033-etienne-a-l-ballessaim-o-le-bonheur-est-parfois-cache-dans-l-inconnu https://historia-pactum.forumactif.com/t2803-etienne-a-l-ballessaim-o-pas-encore-de-classe https://historia-pactum.forumactif.com/t2779-etienne-a-l-ballessaim https://historia-pactum.forumactif.com/t2851-etienne-a-l-ballessaim-o-occamy-nom https://historia-pactum.forumactif.com/t2642-etienne-a-l-ballessaim
Etienne A. L. Ballessaim
Exp : 27831
Points de vie (HP) : 5150
Baguette : 35cm, bois de chêne et plume de Phoenix
Photomaton : Ne me parlez pas de pancakes! [Libre] 1564027179-rpwtf-irienne
Âge IRL : 28
Célébrité : Chris Hemsworth
Parchemins : 1132
J'aime : 154
Date d'inscription : 21/11/2018

Secreto Revelio
Sortillèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

Ne me parlez pas de pancakes! [Libre] Empty
MessageSujet: Re: Ne me parlez pas de pancakes! [Libre]  Ne me parlez pas de pancakes! [Libre] EmptyLun 1 Juil - 21:29
Ne me parlez pas de pancakes !Etienne sentait bien que son ami et collègue commençais sérieusement à s’agacer de la situation. Sans parler des réaction complètement exagérée et immature de la gamine anglaise qui, au lieu de plaider sa cause calmement comme il le lui avait suggéré, en rajoutais une bonne tartine en ce laissant emporter. Allant même jusqu’à frapper le bureau du plat de ses petites mains tout en sortant des immondices qu’il ne saurait répéter. Se redressant de toute sa hauteur, atteignant le mètre quatre-vingt-dix, il toisa l’enfant d’un air sévère, les bras toujours croisé sur son torse, faisant ressortir des muscles tous aussi disproportionné que sa hauteur. Les Ballessaim devaient avoir des origines du grand Nord, Vicking peut-être ? Qui sait…

- Assise. Maintenant.

Gronda l’homme d’une voix grave maintenant cependant un certain calme, dégainant sa baguette pour ramenée la chaise sous les jambes de la Poufsouffle qui se pris le bois à l’arrière des genoux, l’obligeant à poser des fesses sans avoir son mot à dire. Une fois assise, sa jambe c’était mis à remué frénétiquement alors qu’elle poursuivait dans sa ligne directrice enfantine, croisant les bras et montrant toujours une mine boudeuse. Etienne soupira, regardant ses élèves qui allèrent chacun prendre place sur d’autre chaise en regardant leurs genoux. C’est qu’il n’était pas souvent colère le professeur de MST, mais quand il l’était, il valait mieux se taire.

- Qui à démarrer quoi, se n’est vraiment pas le sujet. Vous avez participé, vous l’avez reconnu vous-même. Alors oui, vous aurez la punition en conséquence au même titre que les élèves de notre école.

Il marqua une pause pour ranger de nouveau sa baguette dans sa ceinture et reprendre appuie d’une fesse sur le bureau de Ramsés, croisant de nouveau les bras.

- Mais peut-être devrions nous y ajouté une dissertation sur l’étymologie et la signification du mot « indélicat », ou bien la « pilosité du fessier de Merlin ». Histoire de vous laisser l’occasion de bien vous exprimé.

Conclu-t-il en pianotant de ses doigts sur son bras.
:copyright: 2981 12289 0



Golden Boy.
code par Summer's Desire pour Epicode
Revenir en haut Aller en bas
http://www.historia-pactum.com/t3033-etienne-a-l-ballessaim-o-le-bonheur-est-parfois-cache-dans-l-inconnu https://historia-pactum.forumactif.com/t2803-etienne-a-l-ballessaim-o-pas-encore-de-classe https://historia-pactum.forumactif.com/t2779-etienne-a-l-ballessaim https://historia-pactum.forumactif.com/t2851-etienne-a-l-ballessaim-o-occamy-nom https://historia-pactum.forumactif.com/t2642-etienne-a-l-ballessaim
Ramsés Borgia
https://historia-pactum.forumactif.com/t3432-ramses-cesare-borgia https://historia-pactum.forumactif.com/t2815-ramses-borgia-maj-le-29-12-2018 https://historia-pactum.forumactif.com/t2792-ramses-borgia https://historia-pactum.forumactif.com/t2845-ramses-borgia-o-veaudelune-o-nom https://historia-pactum.forumactif.com/t2216-ramses-borgia-disponibilite-0-4
Ramsés Borgia
Exp : 32302
Points de vie (HP) : 5000
Baguette : Bois d'aubépine, avec un cœur en poil de Niffleur, mesure 20,5 centimètres, est rigide et fine
Photomaton : Ne me parlez pas de pancakes! [Libre] Tumblr_inline_npdpm3ZgnQ1szaa83_250
Âge IRL : 23
Célébrité : Jared Leto
Parchemins : 6702
J'aime : 89
Date d'inscription : 13/08/2017

Secreto Revelio
Sortillèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

Ne me parlez pas de pancakes! [Libre] Empty
MessageSujet: Re: Ne me parlez pas de pancakes! [Libre]  Ne me parlez pas de pancakes! [Libre] EmptyLun 8 Juil - 18:08



Ne me parlez pas de pancakes!

Il y a des hommes désespérants! Ils mettent cent mots où il n'en faudrait qu'un, et ils n'en mettent qu'un où il en faudrait cent! ♪ Victor Cherbuliez


feat. Libre

La tension était de plus en plus palpable. La menace de la punition tendait les six élèves. S'ajoutait à ça que la petite Delenikas tapait sérieusement sur le système des autres - tant des quatre élèves de ton école que du gamin qui étudiait à Poudlard avec elle - à s’époumoner pour faire savoir à grand bruit qu'elle n'était pas seule fautive. Tu pouvais être patient - en tout cas, un peu plus que lorsque tu étais en études où il ne fallait pas grand chose pour que tu foutes une paire de claques à Fernando ou pour balancer tes manuels scolaires sur le sol pour détendre tes nerfs, même tu avais gardé ce côté de cocote minute pouvant tout envoyer valser sur un moment de rage intense - mais là, vraiment, non. Avec la troisième année, même si tu étais aussi du genre à toujours vouloir accorder un peu de temps à tous pour parler ou aider à régler les conflits internes quand ça n'allait plus, de patience, tu n'en avais plus. Etienne aussi semblait tendu. Vos quatre élèves et le gamin de Poudlard regardaient leurs genoux et tripotant leurs mains, alors que Loukia vous regardait toujours de cet air obstiné, boudeur et gamin, ne semblant pas comprendre, à l'inverse des cinq autres, que les deux adultes que vous étiez et qui leur faisaient fassent étaient tendus comme des arcs. En voir un sur les nerfs étaient déjà rares, mais alors les deux en même temps, au même endroit et au même moment, il fallait le faire...

Une dissertation sur les deux est bien aussi. Et une sur le respect des lieux communs, dont fait parti le Grand Réfectoire, et sur le pourquoi cela peut être une bonne idée de ne pas les transformer en champ de bataille. Pour tous les six, pour le coup, cette dernière...

Appuyas-tu. Une dissertation sur l'étymologie et la signification du mot indélicat pourrait être pas mal pour cette gamine qui semblait être tout sauf délicate. En faire une sur la pilosité du fessier de Merlin, par contre... Par contre, pourrait éventuellement être assez sympathique à lire, tout dépend ce qu'elle trouvait moyen d'y mettre. Et celle sur le respect des lieux communs, ces lieux communs bien utiles à la vie en communauté, ne ferait de mal à aucun des six. Mais ils ne semblaient pas l'entendre de cette oreille. Un "Mais, Monsieur..." de protestation se fit entendre, avant que tu ne les coupe tous dans leur élan:

N'oubliez pas, Monsieur Lafeuille, que vos trois camarades de classe et vous-même avez déjà une heure de colle tous les jours après vos cours et ce, jusqu'à Noël. Ne me forcez pas à devoir prolonger la punition jusqu'à la fin de l'année scolaire! Indépendamment de ça, le premier que je surprends à protester pour sa dissertation, je le prive de sortie dans les villages jusqu'à l'été et, d'ici là, en rab', je m'arrange pour que vous ne puissiez plus librement circuler à Poudlard et Durmstrang, même pour vos options, si vous venez d'ici ou que vous vous voyiez interdire l'accès à Beauxbâtons, si vous êtes de Poudlard, c'est clair!?

Demandas-tu sur un ton qui n’accepterait pas la moindre protestation. Le camarade de la gamine de Poufsouffle te regarda, une expression d'horreur sur la figue, une larme perlant presque du coin de son œil, preuve qu'il n'avait aucune envie de se voir priver des options qu'il suivait en France. Les élèves de Beauxbâtons, eux, te regardaient, incrédules. Le regard de Lafeuille passa de toi à Etienne, d'Etienne à toi. Dans ses yeux on pouvait clairement voir qu'il se demandait si tu avais réellement la possibilité de faire ça. Toi-même n'en savait rien et te doutais bien que ce serait difficilement faisable, voir infaisable: trop de temps et d'énergie avaient été mis dans ce projet de relier les trois écoles pour que les élèves puissent découvrir d'autres horizons, d'autres cultures, d'autres philosophies, d'autres matières et d'autres méthodes d'enseignement, pour que tu en prives une infime poignée juste pour une histoire de Grand Réfectoire vandalisé. Les priver des samedis de sortie à Cornelongue-en-Glace, à Prés-au-Lard et à Millefeuilles en les collant ces jours-là, ça, par contre, tu le pouvais, tu en étais sûr et certain. Du même que tu savais que tu étais dans ton bon droit de prolonger la punition de tes quatre élèves donnée un peu plus tôt, même s'ils la trouvaient très clairement injustifiée.

Je veux donc vos dissertations sur mon bureau ou sur celui du professeur Ballessaim jeudi prochain! En attendant, vu que tout le monde et sur les nerfs et pour éviter de continuer à tourner en rond comme nous le faisons, je crois que ça pourrait être bien que tout le monde retourne vaquer à ses occupations de la journée. Je vous conseille tous d'aller faire un tour dehors - ai-je besoin de vous préciser sans en venir à vous taper dessus!? - histoire de reprendre vos esprits et de retourner en cours.

Leur dis-tu, en faisant ouvrir la porte du bureau d'un mouvement de baguette. Le fait qu'ils devraient aller en cours n'était ni un conseil ni une suggestion, mais bel et bien un ordre, une obligation, que tu leur donnais. Ils étaient là pour aller en cours de toute façon. Il aurait vraiment fallu aller chercher très loin - ou être vraiment stupide ou vraiment incapable de lire entre les lignes - pour ne pas le comprendre. Tu te doutais bien que, avec son tempérament, la petite Delenikas ne filerait certainement pas en cours - quoi que, tu n'allais pas t'avancer sur la chose, car tu pourrais être potentiellement surpris, bien que tu ne te faisais pas trop d'illusions à ce sujet -, alors que les autres te lançais un énième regard perplexe, sourcils froncés, à la limite surpris d'être libérés, comme s'ils s'attendaient à encore devoir défendre leur cause un bon moment.

JSi vous avez l'intention de rester ici, vous pouvez: j'ai pas mal de travail administratif à finir, donc si vous souhaitez m'y aidez...

Leur proposas-tu, à la vue de leurs regards pleins d'interrogations. Se doutant bien qu'ils risquaient de s'en prendre pour leur grade, s'ils restaient, au vu de l'état d'énervement palpable qui emmenait de toi, les quatre sixièmes années se levèrent pour sortir du bureau à la queue leu leu, tels Joe, William, Jack et Averell Dalton, dans la bonne dessinée Lucky Luke. Ils furent rapidement suivis par le camarade anglais de Loukia et tu espérais sincèrement qu'elle se déciderait également à partir sans râler pour ses dissertations...


(c) Codage par Asmareth pour Never Utopia

Revenir en haut Aller en bas
https://historia-pactum.forumactif.com/t3432-ramses-cesare-borgia https://historia-pactum.forumactif.com/t2815-ramses-borgia-maj-le-29-12-2018 https://historia-pactum.forumactif.com/t2792-ramses-borgia https://historia-pactum.forumactif.com/t2845-ramses-borgia-o-veaudelune-o-nom https://historia-pactum.forumactif.com/t2216-ramses-borgia-disponibilite-0-4
Loukia S. Delenikas
https://historia-pactum.forumactif.com/t2218-loukia-s-delenikas https://historia-pactum.forumactif.com/t2809-loukia-s-delenikas-maj-le-29-12-2018 https://historia-pactum.forumactif.com/t2785-loukia-s-delenikas https://historia-pactum.forumactif.com/t2844-loukia-s-delenikas-o-flereur-nom https://historia-pactum.forumactif.com/t2225-loukia-s-delenikas-rps
Loukia S. Delenikas
Exp : 32845
Points de vie (HP) : 5350
Baguette : Bois de frêne, plume d'oiseau tonnerre. Longueur 20cm avec un petit "L" gravé à une extrémité par ses soins.
Photomaton : Ne me parlez pas de pancakes! [Libre] Tumblr_ozsa1nVYHq1wvg6rro1_400
Âge IRL : 9
Célébrité : Ginny Gardner
Parchemins : 1843
J'aime : 270
Date d'inscription : 07/06/2018

Secreto Revelio
Sortillèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

Ne me parlez pas de pancakes! [Libre] Empty
MessageSujet: Re: Ne me parlez pas de pancakes! [Libre]  Ne me parlez pas de pancakes! [Libre] EmptyVen 19 Juil - 23:33
Parlez moi encore de pancakes
30 novembre 2023 - Loukia est vetue de son uniforme, ses cheveux sont lachés
Feat. Ramsés & Libre & Loukia

Injuste, c'était clairement injuste pour la gamine qui avait la jambe qui tressautait frénétiquement. Après s'être faite mal au creux du genou à cause de la chaise, voila qu'Etienne indiquait clairement qu'ils seraient punis pour leur participation à la bataille. Pourquoi, pourquoi dans ce cas là tout le réfectoire n'était pas puni ? C'était tout à fait injuste. Certainement que l'homme avait ses chouchous et que la petite bande présente n'en faisait pas partie. Et voila qu'il renchérissait avec deux dissertations. Comme si à l'école ils n'en avaient pas suffisamment dans l'année et quels sujets ? La pilosité de Merlin et le nom de famille que lui avait affublé le dirlo de BeauxBatons.

Mais on s'en fout des poils de Merlin et c'est lui - on montre du doigt le directeur - Qui m'a appelé Indélicate, c'pas mon nom ça, j'ferais pas une dissert sur un nom d'famille que je connais pas.

Oui Etienne avait précisé mot mais le cerveau de la gamine semblait assez... sélectif (?). Quoi qu'il en soit l'air boudeur qu'elle arborait ne disparaissait pas. Pire, elle se décomposa quand l'autre en ajouta une de plus. Mais... injuste était bel et bien le mot. Voila qu'elle se récupérait trois dissertations alors que les autres n'en écopaient que d'une et se marraient dans son dos en plus. Ouais, cette sentence était disproportionnée. Bon il rajoutait des heures de colles à la bande mais soyons honnete, Loukia aurait préféré ces dernières à des rédactions. Déjà qu'elle peinait avec l'anglais, alors le français...

Terminée, finie, next. Borgia mettait un terme à l'entrevue et annonçait à tout le monde qu'ils n'avaient plus rien à faire en ce lieu. Pincement au coeur et perturbée mentalement par ce qui venait de lui tomber sur le coin du nez, la gamine finit par froncer les sourcils. Ramsés avait beau dire qu'ils ne devaient pas se taper dessus, c'était forcément ce qu'il allait se passer une fois dehors. Qui serait le premier à cogner ? C'était ça la vraie question. En tout cas les sixièmes années s'éclipsèrent alors que Loukia n'avait pas bougé de sa chaise cherchant dans son crâne un quelconque échappatoire à tout ce bordel. Ce fut à cet instant que le dirlo s'adressa à elle. Se levant d'un bon elle reposa les mains sur le bureau.

J't'aide que si tu m'enlèves tes dissertes pourries. Et tes menaces j'm'en fous, tu peux m'priver de sorties j'trouverai bien d'autres jeu à faire dans une école où une autre.

Ouais, c'était pas la meilleure des idées que de priver la petite Delenikas de sorties qui lui permettaient de se défouler physiquement. A moins que le but soit justement de la faire exploser de vitalité dans une école pour la faire virer définitivement ? Ouais c'était sans doute ça l'idée du binome de relous.

Et toi tu m'parles plus comme tout à l'heure, tu m'dis pas assis j'suis pas un elfe de maison ni un chien. - pause, le tutoiement était revenu au galop. Tout comme Loukia et son art de la négociation, voila qu'elle croisait les bras tout en observant par la fenêtre depuis sa place.

J'échange mes dissertes contre des heures de colles en extérieur. De toute façon j'vais écrire deux lignes tellement c'est compliqué l'anglais ou l'français.

Et puis au moins elle pouvait se défouler dehors, en colle physique. C'était mieux oui, une bonne idée la négociation. Cependant elle ne put s'empêcher de s'exprimer une fois de plus sur sa précédente interrogation, pour Etienne encore.

Et pourquoi t'as dit qu'on était punis pour avoir participé ? tout l'réfectoire a participé et tout l'monde a pas de disserte c'est déguelasse.

Ho tiens, une idée germait en même temps dans son esprit. Et pourquoi pas trouver quelqu'un à payer pour faire ses dissertes à sa place ? Voila qu'elle se grattait la tempe en pensant à cela.
code by black arrow


  
S'évader, respirer, rêver, accepter, aimer, se tromper, pleurer, s'émerveiller, recommencer... vivre
Revenir en haut Aller en bas
https://historia-pactum.forumactif.com/t2218-loukia-s-delenikas https://historia-pactum.forumactif.com/t2809-loukia-s-delenikas-maj-le-29-12-2018 https://historia-pactum.forumactif.com/t2785-loukia-s-delenikas https://historia-pactum.forumactif.com/t2844-loukia-s-delenikas-o-flereur-nom https://historia-pactum.forumactif.com/t2225-loukia-s-delenikas-rps
Etienne A. L. Ballessaim
http://www.historia-pactum.com/t3033-etienne-a-l-ballessaim-o-le-bonheur-est-parfois-cache-dans-l-inconnu https://historia-pactum.forumactif.com/t2803-etienne-a-l-ballessaim-o-pas-encore-de-classe https://historia-pactum.forumactif.com/t2779-etienne-a-l-ballessaim https://historia-pactum.forumactif.com/t2851-etienne-a-l-ballessaim-o-occamy-nom https://historia-pactum.forumactif.com/t2642-etienne-a-l-ballessaim
Etienne A. L. Ballessaim
Exp : 27831
Points de vie (HP) : 5150
Baguette : 35cm, bois de chêne et plume de Phoenix
Photomaton : Ne me parlez pas de pancakes! [Libre] 1564027179-rpwtf-irienne
Âge IRL : 28
Célébrité : Chris Hemsworth
Parchemins : 1132
J'aime : 154
Date d'inscription : 21/11/2018

Secreto Revelio
Sortillèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

Ne me parlez pas de pancakes! [Libre] Empty
MessageSujet: Re: Ne me parlez pas de pancakes! [Libre]  Ne me parlez pas de pancakes! [Libre] EmptyVen 2 Aoû - 10:01
Ne me parlez pas de pancakes !Etienne n’en avait cure des petites idioties des adolescents. Après tout, n’était-ce pas le propre des jeunes gens que de se croire victime d’un complot universel, seul a avoir science infuse et réponse à tout. Constamment incompris et persécuter qu’ils étaient, pauvres choux… Le professeur de MST avait laissé son ami et directeur prendre le relais et même clôturer le débat. Ballessaim se voyais déjà contourné le bureau pour leurs servir deux verres bien sympathiques pour terminer en beauté ce début de journée, oui de l’alcool au petit déjeuner… Occupez-vous de centaines d’adolescents en rut et on en reparle. Mais la petite blonde de Poudlard ne sembla pas pour autant être d’accord. Vois même, pendant que les autres sortaient de la pièce, elle relançait le débat. Etienne pris une profonde inspiration, qui se transforma en un tout aussi profond soupire.

- Indélicat n’est pas un nom de famille, c’est un terme qui veut dire que vous manquez de délicatesse si l’ont veut. Ou bien, si l’on pousse plus loin que vous vous montez aussi déloyale que malhonnête. Et à voir votre entêtement dans se bureau, je rejoins le professeur Borgia sur ce point.

Une pause alors qu’il change simplement de jambe d’appuis, c’est que le moment s’éternise et à force il s’ankylose le gros tas de muscle. La suite ne fut pas mieux. Et autant dire que le professeur, qui avait une sainte horreur du manque de respect, eu tout le mal du monde à ne pas mettre une paire de gifle à la gamine aussi malpolie qu’un Chartier. Au lieu de quoi il lança un regard lourd de sens à Ramsés en la laissant terminé sa tirade. Comprenant que relancer les petits caprices de madame n’avancerais à rien et préférant retenir que ce qui pouvais amener à une conclusion.

- Delenikas… C’est Grec n’est-ce pas ? Dans ce cas, faite donc votre rédaction en Grec si ça vous chante. Mais si vous pensez pouvoir négocier en revanche, vous vous fourvoyez jeune fille. Nous sommes dans une école pas sur la place d’un marché au puce.

Il s’arrêtera là, l’homme décroise les mains et se redresse pour se mettre maintenant sur ses deux pieds, droit comme un piquet et le regard baisser vers la blonde. Laissant à Ramsés le plaisir de clore, puisque c’est à lui qu’elle à le plus manquer de respect. Sa mâchoire est contracté, il songe très sérieusement à aller rendre visite à Melissandre pour lui parler de ce cas-là, en face d’eux.
:copyright: 2981 12289 0



Golden Boy.
code par Summer's Desire pour Epicode
Revenir en haut Aller en bas
http://www.historia-pactum.com/t3033-etienne-a-l-ballessaim-o-le-bonheur-est-parfois-cache-dans-l-inconnu https://historia-pactum.forumactif.com/t2803-etienne-a-l-ballessaim-o-pas-encore-de-classe https://historia-pactum.forumactif.com/t2779-etienne-a-l-ballessaim https://historia-pactum.forumactif.com/t2851-etienne-a-l-ballessaim-o-occamy-nom https://historia-pactum.forumactif.com/t2642-etienne-a-l-ballessaim
Le choixpeau magique
Le choixpeau magique
Exp : 3608
Points de vie (HP) : 5000
Baguette : les chapeau n'ont pas de baguette
Photomaton : Ne me parlez pas de pancakes! [Libre] 3267122442_1_3_oMmgz4Wk
Célébrité : Le choixpeau magique
Parchemins : 4623
J'aime : 52
Date d'inscription : 14/10/2016

Secreto Revelio
Sortillèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

Ne me parlez pas de pancakes! [Libre] Empty
MessageSujet: Re: Ne me parlez pas de pancakes! [Libre]  Ne me parlez pas de pancakes! [Libre] EmptyDim 1 Sep - 1:58




/!\ Attention /!\



Ce RP n’a pas reçue de réponse depuis 1 mois ou plus ! Il sera archivé et donc annulé d’ici le 15/09 sans réponse de votre part !

/!\ Au bout de 3 avertissements à la même personne (celle a qui c’est le tour de posté), la personne est mise en danger !












Revenir en haut Aller en bas
Ramsés Borgia
https://historia-pactum.forumactif.com/t3432-ramses-cesare-borgia https://historia-pactum.forumactif.com/t2815-ramses-borgia-maj-le-29-12-2018 https://historia-pactum.forumactif.com/t2792-ramses-borgia https://historia-pactum.forumactif.com/t2845-ramses-borgia-o-veaudelune-o-nom https://historia-pactum.forumactif.com/t2216-ramses-borgia-disponibilite-0-4
Ramsés Borgia
Exp : 32302
Points de vie (HP) : 5000
Baguette : Bois d'aubépine, avec un cœur en poil de Niffleur, mesure 20,5 centimètres, est rigide et fine
Photomaton : Ne me parlez pas de pancakes! [Libre] Tumblr_inline_npdpm3ZgnQ1szaa83_250
Âge IRL : 23
Célébrité : Jared Leto
Parchemins : 6702
J'aime : 89
Date d'inscription : 13/08/2017

Secreto Revelio
Sortillèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

Ne me parlez pas de pancakes! [Libre] Empty
MessageSujet: Re: Ne me parlez pas de pancakes! [Libre]  Ne me parlez pas de pancakes! [Libre] EmptyDim 15 Sep - 22:28



Ne me parlez pas de pancakes!

Il y a des hommes désespérants! Ils mettent cent mots où il n'en faudrait qu'un, et ils n'en mettent qu'un où il en faudrait cent! ♪ Victor Cherbuliez


feat. Libre

Tu prends une gorgée de café que tu réussis par on ne sait trop quel miracle à ne pas recracher dans la seconde. C'est que, aussi surprenant que cela puisse paraître, il te restait de ce liquide noir et fade, dans la tasse que tu avais sur ton bureau. Ce n'est pas tant le fait que le breuvage soit immonde - tu n'avais jamais aimé le café, ma fois, même si tu avais commencé à carburer avec lors de tes études à la haute école pédagogique de Genève pour tenir le coup, le réglisse ne suffisant malheureusement pas - que le fait qu'il soit devenu froid et, de ce fait, encore plus immonde et imbuvable, malgré la lampée de cognac. S'ajoutait à ça que la petite anglaise n'aidait pas à faire passer comme il se doit la gorgée.
Passée par le trou du dimanche, ta gorgée de café au cognac tout froid passa bon gré malgré par ton œsophage pour finalement terminer sa course dans l'estomac.

La petite Delenikas était-elle donc toujours aussi... cruche? blonde? insolente? Ou était-ce un air qu'elle se donnait volontairement? Tu espérais la seconde option, mais tu n'en étais que très peu sûr...! Parce que ce n'est pas que prendre au pied de la lettre le fait que tu suggérais de t'aider dans ton travail administratif pouvait paraître complètement stupide et insensé, mais ça pouvait être quelque peu le cas...
Alors que ton collègue et ami reprenait la parole pour la remettre à sa place cette gamine un peu trop impertinente, vous vous retrouvèrent tous les deux à vous échanger un regard lourd de sens. Preuve en était que vous en aviez tous deux définitivement marres et que vous aviez hâtes que cette entrevue - pour peu que l'on puisse mettre ce mot-là sur cette drôle de chose qui se passait dans ton bureau - se termine enfin. Car ce n'est pas que plus elle s'éternisait et plus elle tapait sur les nerfs de tout le monde, mais c'était tout comme!

Quitte à faire deux lignes, essayez au moins de les faire bien, quitte à les faire en grec - ou dans votre langue maternelle, quelle qu'elle soit! -, si vous le souhaitez.

Fis-tu savoir en entrant dans le jeu de ton adjoint.

Quand au fait d'avoir une retenue qui vous fasse vous défouler, je ne sais pas, moi, mais prenez une option qui vous permettrait de le faire. Durmstrang a des cours d'arts martiaux, me semble-t-il. Quitte à passer à l'armurerie de Cornelongue-en-Glace ou, j'en suis sûr, ils se feront un plaisir vous donner également quelque bases supplémentaires, si vous préférez ne pas suivre de cours supplémentaire et profiter de vos sorties dans les villages pour vus défouler!

Lui suggéras-tu alors que, dans le fond, tu n'avais qu'une envie: la foutre dehors aussi brutalement que ce qu'elle-même avait fait une entrée fracassante dans ton bureau. Travailler dans une école ou le genre d'endroit où il fallait bien souvent s'armer de patience. Ce n'était pas toujours facile, la situation actuelle en était une preuve vivante, une preuve concrète, mais haussé le ton ne servait pas forcément à quelque chose, n'aiderait pas à faire ressortir quelque chose de positif, même si l'énervement et la tension étaient plus que palpable.

Maintenant, jeune fille, que vous le vouliez ou non, le professeur Ballessaim et moi-même avant du travail et vous avez vous-même des cours à aller suivre...

Lui fis-tu savoir en lui désignant la sortie d'un geste et sur le ton de celui qui ne supporterait pas plus longtemps qu'on le contredise. Et tout en la regardant toujours droit dans les yeux, tu lui souhaitas une bonne journée!


(c) Codage par Asmareth pour Never Utopia



Aut Caesar aut nihil.
Ou Cesare ou rien.
Revenir en haut Aller en bas
https://historia-pactum.forumactif.com/t3432-ramses-cesare-borgia https://historia-pactum.forumactif.com/t2815-ramses-borgia-maj-le-29-12-2018 https://historia-pactum.forumactif.com/t2792-ramses-borgia https://historia-pactum.forumactif.com/t2845-ramses-borgia-o-veaudelune-o-nom https://historia-pactum.forumactif.com/t2216-ramses-borgia-disponibilite-0-4
❝ Contenu sponsorisé ❞

Ne me parlez pas de pancakes! [Libre] Empty
MessageSujet: Re: Ne me parlez pas de pancakes! [Libre]  Ne me parlez pas de pancakes! [Libre] Empty
Revenir en haut Aller en bas
 

Ne me parlez pas de pancakes! [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Hentaï
» Hentaï RP
» Un bain de soleil [Libre] {Hentaï} [Terminé ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Historia Pactum :: Cappuccino & Croissants :: Les archives :: Archives RP :: Saison 1 [été 2023 - juin 2024]-