RSS
RSS


Partagez
 

 [Libre] Besoin d'air !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kassie G. Ollivander
https://www.historia-pactum.com/t3029-kassie-g-ollivander-o-bite-me https://www.historia-pactum.com/t2805-kassie-g-ollivander-maj-le-29-12-2018 https://www.historia-pactum.com/t2781-kassie-g-ollivander https://www.historia-pactum.com/t2856-kassie-g-ollivander-o-basilic-nom https://www.historia-pactum.com/t2453-kassie-g-ollivander
Kassie G. Ollivander
Exp : 31212
Points de vie (HP) : 5000
Baguette : 27.7 cm, bois d'Amourette et croc de Basilic
Photomaton : [Libre] Besoin d'air ! Kassie10
Âge IRL : 13
Célébrité : Phoebe Tonkin
Parchemins : 4666
J'aime : 377
Date d'inscription : 15/10/2016

Secreto Revelio
Sortillèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

[Libre] Besoin d'air ! Empty
MessageSujet: [Libre] Besoin d'air !  [Libre] Besoin d'air ! EmptyMer 6 Fév - 14:47

Besoin d'air.
feat. libre pour 1 personne

Lac Noir ¤ 27 avril 2023 - 16h15
Les examens de fin d’année approchaient à grand pas. Et Jessica commençait sérieusement à me taper sur le système à nous communiquer son stress. Qui plus est, les beaux jours qui se profilait à l’horizon ne me donnais absolument pas envie de m’enfermer dans la bibliothèque ou dans la salle commune pour réviser. Je commençais même à me sentir légèrement claustrophobe à être enfermer entre les murs de Poudlard. C’est don agacée que je quittais mes amies avec qui j’était tête dans les bouquins, sous le regard inquisiteur d’Ariana McGonagall.

Me levant sur un coup de tête, je balançais mes affaires dans mon sac avant de ranger l’ouvrage que j’examinais. Mais avant que je ne l’aie posé sur l’étagère, Jess me l’avait déjà arraché des mains pour y trouver un espoir de réussir ses BUSE. Levant les yeux au ciel, au point de presque les y accroché. Je leurs dit aurevoir et tournais les talons pour quitter cette maudite bibliothèque.

Parcourant les étages, je descendais les escalier presque deux marches par deux marches tant l’envie de retrouver l’air du dehors était pressante. Une fois arrivée dans le hall d’entrée, mes talons claquèrent à vitesse grand V, du moins jusqu’à ce que je passe enfin les portes du château. Une fois à l’air libre, je respirais un grand cou. Le soleil qui éclairait mon visage était libérateur, tout comme la bourrasque de vent qui vins soulever mes cheveux, me fouettant le visage. J’aurais peut-être dû prévoir une petite laine. Mon chemisier ne serait pas un grand rempart, a prêt tout l’adage ne disait-il pas « avril, ne te découvre pas d’un fil » ?

Marchant bien plus tranquillement que précédemment, je traversais le parc presque désert. Le lac n’était plus qu’à quelques centaines de mètre. Plonger dans mes pensées, je ne regardais pas vraiment ce qui pouvais se tramer autour de moi. Je me disais simplement que j’avais hâte de pouvoir reprendre mes excursions en plein air plus régulièrement, à commencer par mes joggings matinaux.

Quand enfin j’arrivais au pied du lac, je me rendis compte que quelqu’un m’avait devancée au pied de mon arbre préféré. Un saule pleureur sans doute centenaire, compte tenue de sa taille et de sa robustesse. M’approchant quand même, je m’installais à côté de mon camarade, qui, comme moi, devait en avoir plein le dos qu’on nous rabâche l'importance des examens.

« Toi aussi t’a lâché l’affaire avec les révisions ? »

Dis-je simplement pour m’annoncer. Jetant mon sac au sol avant de m’asseoir en tailleur à côté de lui/elle. Je frissonnais, une nouvelle bourrasque de vent vins me donner la chair de poule. Il ne manquerait plus que ça, que je me provoque un rhume. Peut importe, j’étais bien mieux ici qu’à l’intérieur. Replaçant une mèche volage derrière mon oreille, je sortie ma baguette, je commençais à jouer avec, la faisant glisser entre mes doigts, comme à chaque fois que je n’étais pas vraiment occupée à faire quoi que ce soit.

code (c) black pumpkin



Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t3029-kassie-g-ollivander-o-bite-me https://www.historia-pactum.com/t2805-kassie-g-ollivander-maj-le-29-12-2018 https://www.historia-pactum.com/t2781-kassie-g-ollivander https://www.historia-pactum.com/t2856-kassie-g-ollivander-o-basilic-nom https://www.historia-pactum.com/t2453-kassie-g-ollivander
Sybil O'Farrell
https://historia-pactum.forumactif.com/t3001-sybil-o-farrell https://historia-pactum.forumactif.com/t3170-sybil-o-farrell-maj-le-08-02-2019 https://historia-pactum.forumactif.com/t3169-sybil-o-farrell https://historia-pactum.forumactif.com/t3173-sybil-o-farrell-et-ses-aventures#48507
Sybil O'Farrell
Exp : 21929
Points de vie (HP) : 3900
Baguette : Bois de Cornouiller, poil de Troll, 22 centimètres, épaisse et flexible.
Photomaton : [Libre] Besoin d'air ! Tumblr_inline_nsh3mwP0xn1qlt39u_250
Âge IRL : 23
Célébrité : Maisie Williams
Parchemins : 2747
J'aime : 84
Date d'inscription : 25/01/2019

Secreto Revelio
Sortillèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

[Libre] Besoin d'air ! Empty
MessageSujet: Re: [Libre] Besoin d'air !  [Libre] Besoin d'air ! EmptyDim 10 Fév - 22:12



Besoin d'air!


L'expérience est un professeur cruel car elle vous fait passer l'examen, avant de vous expliquer la leçon. ♣️ Vernon Sanders Law


On était fin avril. Le dernier jeudi du mois, pour être exact. Lundi, on serait déjà au mois de mai. Entre tes révisions pour les A.S.P.I.C.S. et le Tournoi des Trois Sorciers, tu n'avais pas vu l'année passée. Elle était passée à une telle vitesse, c'était impressionnant! Début juillet, si tout allait bien, tandis que les élèves des écoles bulgare et française s'en rentreraient chez eux, dans leur pays si lointains, toi, tu allais définitivement quitté Poudlard. Quitter l'école définitivement, pour ne plus y remettre les pieds, jamais!

Que ferais-tu, après ta scolarité? Aucune idée. Mystère et boule de gomme! Tu avais déjà eu quelques entretiens avec le professeur Riddleton, à ce sujet, mais rien n'y faisait. Le trop de choix de métiers à pouvoir faire après, en fait! Et puis, au pire, si tu ne savais toujours pas quoi faire, à la rentrée prochaine, tu pourrais toujours aller travailler au manège O'Farrell, avec tes oncles, ton père et ton grand-père! Ou mieux: tu pourrais, sac au dos, ton appareil photos sous le bras, te prendre une année sabbatique et te faire une sorte de tour du monde des contrées Moldues. Le monde regorgeait d'endroits tellement magnifiques et tu n'avais pas tout vu, malgré les nombreux voyages que vous aviez faits, ta mère et toi. Elle ne t'avait jamais emmené dans des pays comme l'Afghanistan, à cause de la situation politique, religieuse et civile. Elle ne c'était pourtant jamais gênée de t'emmener dans divers coins de l'Inde où les gens étaient tellement généreux, malgré leur pauvreté apparente! Maintenant que tu étais grande, ce genre de pays où elle n'avait jamais voulu t'emmener, alors qu'elle-même y était allée dans le cadre de son travail à la Croix-Rouge. Mais tu n'y étais pas encore! Pour l'instant, l'objectif principal, c'était de terminer ton année en réussissant tes A.S.P.I.C.S. Cela ne t'empêchait pas d'être gonflé par les révisions. La vie, pour toi, était faite pour être libre, respirer l'air frais du matin, courir dans les champs de coquelicots l'été, quitte à se cramer les épaules de coups de soleil. De devoir suivre minutieusement des cours dont les profs vous cassaient les balles de ping pong et la tuyauterie parce que la septième année est une année u-l-t-r-a im-por-tante pour ensuite passer des heures dans la salle d'études, la bibliothèque, sa salle commune ou son dortoir à réviser et à ne prendre des pause que pour la pause déjeuner et prendre quelques heures de sommeil, c'était clairement pas une vie! Enfin, si, c'était une vie, mais une vie de moines tibétains dans leurs monastères, avant qu'ils ne soit détruits sur ordre de Mao, ou de moines ecclésiastiques, dans leur Vatican. Mais pour ça, il fallait être moine dans une religion quelconque, pas une élève de dix-huit ans en dernière année d'études, comme c'était ton cas!
Aujourd'hui, du coup, en ayant marre de tes révisions, tu les avais finalement envoyées bouler. Ton appareil photos Moldu que ton père t'avait offert pour ton dix-huitième anniversaire autour du coup, tu étais sortie dans le parc que tu avais tracé pour aller te poser au bord du Lac Noir. Adossée à un arbre, tu t'amusas un moment du jeu des lumières et du vent sur la face opaque du Lac pour faire une série de clichés. Tu ne vis pas le temps passé et tu fus interrompue par une vois féminine, à côté de toi, qui fini par prendre place à tes côtés.  « Ouais, en ce moment, je mange A.S.P.I.C..S., je respire A.S.P.I.C.S., je pense A.S.P.I.C.S., je dors A.S.P.I.C.S., je vis A.S.P.I.C.S. Donc j'ai décidé de faire autre chose, aujourd'hui, j'en avais marre! » Lui répondis-tu, avec un sourire joyeux qui n'était pour rien au monde feind.

©️ Code par Dehvi sur Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
https://historia-pactum.forumactif.com/t3001-sybil-o-farrell https://historia-pactum.forumactif.com/t3170-sybil-o-farrell-maj-le-08-02-2019 https://historia-pactum.forumactif.com/t3169-sybil-o-farrell https://historia-pactum.forumactif.com/t3173-sybil-o-farrell-et-ses-aventures#48507
Kassie G. Ollivander
https://www.historia-pactum.com/t3029-kassie-g-ollivander-o-bite-me https://www.historia-pactum.com/t2805-kassie-g-ollivander-maj-le-29-12-2018 https://www.historia-pactum.com/t2781-kassie-g-ollivander https://www.historia-pactum.com/t2856-kassie-g-ollivander-o-basilic-nom https://www.historia-pactum.com/t2453-kassie-g-ollivander
Kassie G. Ollivander
Exp : 31212
Points de vie (HP) : 5000
Baguette : 27.7 cm, bois d'Amourette et croc de Basilic
Photomaton : [Libre] Besoin d'air ! Kassie10
Âge IRL : 13
Célébrité : Phoebe Tonkin
Parchemins : 4666
J'aime : 377
Date d'inscription : 15/10/2016

Secreto Revelio
Sortillèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

[Libre] Besoin d'air ! Empty
MessageSujet: Re: [Libre] Besoin d'air !  [Libre] Besoin d'air ! EmptySam 2 Mar - 2:26

Besoin d'air.
feat. libre pour 1 personne

Lac Noir ¤ 27 avril 2023 - 16h15
Je m’adossais à l’arbre, respirant un bon coup. Contente d’avoir trouvé un compagnon d’infortune. Et pas des moindre, Sybil O’Farrell, une élève de septième année qui devait en avoir largement soupé avec les ASPIC. Parce que si déjà on nous rabâchait les BUSE comme si notre vie entière en dépendait, je n’imaginais même pas ce que ça devait être avec les examens finaux. Ceux qui détermine si oui ou non nous pouvons choisir THE carrière. Finalement peut-être que ceux qui arrêtais après les BUSE n’était pas si idiot. En tout cas, je voyais Mattie prendre ses examens de fin d’étude complètement à la légère et clairement ça me faisait rager au plus haut point. Mais d’un côté, la façon dont tout le monde jasais dans son dos à le prendre pour un idiot, à parier sur son échec. C’était jouïssif de voir leurs têtes à chaque fois que mon frère revenait avec ses Optimal et ses Efforts Exceptionnel.

« Je plussoie tellement, déjà qu’ils sont lourd avec les BUSE, je ne veux même pas imaginée pour les ASPIC. Vivement qu’on en a fini une bonne fois pour toute ! »

Dis-je en m’installant face au lac pour en observer les réverbérations du rayons du soleil qui donnais l’impression que l’étendue d’eau baignais dans la lumière. L’angle de vue était magnifique. Si j’avais pu, je me serais clairement jeté à l’eau !

« Stylée ton appareil ! Ce n’est pas un modèle sorcier, si ? »

Dis-je en voyant l’appareil de la demoiselle, sortant mon propre appareil photo de mon sac. Le mien me servais à prendre des clichés pour la gazette principalement. Capté des regards, des intentions. Capté l’âme de la personne derrière la lentille de verre.

« Tu les développe dans la potion pour photo ? Ou tu le fais cent-pout-cent à la moldu ? »

C’était idiot, mais je n’avais aucune idée dont les moldus développais leurs photographies. Je savais cependant qu’elles ne bougeaient pas, les décors et les personnages y restais immobile. Ce qui pouvais avoir un certain charme de ce que j’avais pu observer dans les rues de Londres en passant parfois devant des vitrines de Galerie d’Art moldus. La photo immobile avait quelque chose d’ensorcelante bien qu’elle ne soit pas magique. Quelque chose de figé dans le temps, d’éternelle. Mais c’était peut-être la sorcière en moi, pas du tout habituer aux pratiques moldus, qui pensait ça.

code (c) black pumpkin



Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t3029-kassie-g-ollivander-o-bite-me https://www.historia-pactum.com/t2805-kassie-g-ollivander-maj-le-29-12-2018 https://www.historia-pactum.com/t2781-kassie-g-ollivander https://www.historia-pactum.com/t2856-kassie-g-ollivander-o-basilic-nom https://www.historia-pactum.com/t2453-kassie-g-ollivander
Sybil O'Farrell
https://historia-pactum.forumactif.com/t3001-sybil-o-farrell https://historia-pactum.forumactif.com/t3170-sybil-o-farrell-maj-le-08-02-2019 https://historia-pactum.forumactif.com/t3169-sybil-o-farrell https://historia-pactum.forumactif.com/t3173-sybil-o-farrell-et-ses-aventures#48507
Sybil O'Farrell
Exp : 21929
Points de vie (HP) : 3900
Baguette : Bois de Cornouiller, poil de Troll, 22 centimètres, épaisse et flexible.
Photomaton : [Libre] Besoin d'air ! Tumblr_inline_nsh3mwP0xn1qlt39u_250
Âge IRL : 23
Célébrité : Maisie Williams
Parchemins : 2747
J'aime : 84
Date d'inscription : 25/01/2019

Secreto Revelio
Sortillèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

[Libre] Besoin d'air ! Empty
MessageSujet: Re: [Libre] Besoin d'air !  [Libre] Besoin d'air ! EmptyMar 19 Mar - 13:38



Besoin d'air!


L'expérience est un professeur cruel car elle vous fait passer l'examen, avant de vous expliquer la leçon. ♣️ Vernon Sanders Law


Les B.U.S.E.S... Avant ta cinquième année, tu ne pensais pas que les prof pouvaient être casse-pieds à ce point. Déjà que, de base, un prof, c'est souvent, pour ne pas dire toujours - bien qu'ils ne le soient pas tous, certes, mais si on commence à faire des exceptions, on ne s'en sort plus, donc faisons une généralité, voulez-vous!? -, casse-pieds, mais, deux ans plus tôt, tu avais réalisé que dès que l'on entamait sa cinquième année de scolarité, ils - les prof, les saints prof, les grands manitous du savoir suprême et absolu, persuadés d'être la science infuse! - pouvaient atteindre un autre level de chiantise: le level supérieur!
Si, si, M'sieurs, Dames, c'est possible! Tu ne pensais pas toi-même que ça le pouvait, mais tu l'avais finalement appris à tes dépends. Tu venais déjà de passer les quatre années précédentes à te tourner les pouces durant les cours, suite à quoi les divers professeurs essayaient de te remonter les bretelles, avant de t'envoyer chez ta directrice de maison, dans l'espoir vain qu'elle soit plus efficace qu'eux, pour te faire entendre raison, quand au fait que tu devais t'intéresser de façon plus sérieuse dans les salles de classe. Et là, en cinquième, ils s'attendaient, tous, sans exception, que tu te réveilles enfin. Que tu te foutes un bon coup de pied au cul. Que tu te réveilles. Comme si les B.U.S.E.S. allaient changer la moindre petite chose à ta façon d'étudier...!

A l'heure d'aujourd'hui, avec l'approche imminente des A.S.P.I.C.S., les examens finaux, les tous derniers avant la libération définitive des bancs de l'école, les prof se montraient encore plus chiants que lorsque, avec ta volée, vous aviez passez vos B.U.S.ES. L'année de tes B.U.S.E.S., tu avais eu l'impression que t'as vie en dépendait, que si tu les foirais, se serait la fin, que tu ne réussirais rien de bien dans la vie, si tu ne les réussissais pas un minimum. Là, avec les A.S.P.I.C.S., tu avais cette désagréable l'impression que c'est comme si l'avenir, l'honneur, même, de la Grande-Bretagne toute entière qui dépendait de la réussite (ou pire: de l'échec) de tes derniers examens. Est-ce que ça avait toujours été comme ça avec toutes les volées de septièmes années de Poudlard, depuis sa création? Ou est-ce que c'était dû au fait que vous accueilliez Beauxbâtons et Durmstrang et que, non content de faire faire des épreuves de ouf à l'une de ses élèves, le corps enseignant aurait aurait mal vécu le fait qu'un seul de ses élèves en dernière année puisse être en échec d'ici à deux mois!? « Ah nan mais clairement: déjà qu'ils sont relous avec les B.U.S.ES., mais avec les A.S.P.I.C.S., c'est l'en-fer! » Tu ne pouvais qu'approuver les propos de Kassie, avant que celle-ci ne sorte également son appareil photos.
Portant ton propre appareil au niveau de ton œil droit, tu écoutais la cinquième année de manière distraite, d'une oreille. Alors que tu fermais ton œil gauche pour faire les bons ajustements de l'appareil, ton index droit pressa le bouton qui, dans un petit clic!, immortalisa l'oiseau pêcheur qui, au loin, sur la surface du Lac Noir, commençait à remonter dans le ciel après avoir manqué de peu son poisson. Reposant la boîte triangulaire sur tes genoux, tu reportas ton visage joyeux et souriant de Gryffondor vers la Serpentard. « Ah non, ça, c'est un appareil Moldu! Et je développe les photos comme les Moldus. Y a certains appareils photos Moldus où il suffit de brancher l'appareil à un ordinateur et de transférer les photos direct sur l'ordi. Après, y a la possibilité de le faire de façon traditionnelle, si on a un appareil avec une pellicule à développer. J'ai jamais utilisé de potion de développement, envoyant mes pellicules à mon père, mais je crois que sur le principe, c'est la même chose: on doit mettre la pellicule dans une espèce de cuve disposée dans une chambre noire dans laquelle il a un mélange à base d'eau et de divers produits chimiques. Après avoir fait tremper la pellicule, on fait sécher les photos, avant de nettoyer correctement les négatifs, pour ne pas que les produits chimiques ne les bousilles... » C'est bon. Là, tu étais partie. La photo t'ayant toujours passionné, tu t'emballais vite, lorsqu'on te lançait sur le sujet. Tu pouvais tellement t'emballer que, parfois, pour ne pas dit presque tout le temps, tu ne te rendais même pas compte que ton interlocuteur pouvait être totalement perdu par certains des termes que tu pouvais utiliser. Comme tous les grands passionnés de ce qu'ils faisaient, on sentait que le sujet t'intéressait vraiment et que ce n'était pas une simple passade d'adolescente. Si Kassie savait ce que pouvait bien être un ordinateur? Aucune idée! La question ne t'effleura même pas l'esprit. Indépendamment de ta passion, tu avais été élevée au milieu de Moldus. Et même si, depuis ta naissance, tu avais eu un pied dans le monde sorcier, de part le fait que ta mère étais une sorcière Née Moldue, il n'empêche que tu avais grandit principalement entouré de Moldus et que, même si tu pouvais très bien te fondre dans les deux mondes - malgré ton côté gaffeur et le fait que tu sois passée pour une cousine d'E.T l'extra-terrestre durant tes années à l'école Moldue parce que tu faisais des choses bizarres, tu n'avais jamais rien révéler du monde sorcier -, chez les sorciers, tu pouvais difficilement nier ton ascendance Moldue. Tu t'étais habituée à ce qu'on te demande plus exactement ce qu'était un ordinateur ou un téléphone - pour ne citer que ça - donc, dans le pire des cas, alors que tu enchaînais sur les explications sur la chambre noire, Kassie te regarderais pour tout de bon, comme si tu étais un martien ou comme si tu avais une grosse verrue sur le nez...

©️ Code par Dehvi sur Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
https://historia-pactum.forumactif.com/t3001-sybil-o-farrell https://historia-pactum.forumactif.com/t3170-sybil-o-farrell-maj-le-08-02-2019 https://historia-pactum.forumactif.com/t3169-sybil-o-farrell https://historia-pactum.forumactif.com/t3173-sybil-o-farrell-et-ses-aventures#48507
Kassie G. Ollivander
https://www.historia-pactum.com/t3029-kassie-g-ollivander-o-bite-me https://www.historia-pactum.com/t2805-kassie-g-ollivander-maj-le-29-12-2018 https://www.historia-pactum.com/t2781-kassie-g-ollivander https://www.historia-pactum.com/t2856-kassie-g-ollivander-o-basilic-nom https://www.historia-pactum.com/t2453-kassie-g-ollivander
Kassie G. Ollivander
Exp : 31212
Points de vie (HP) : 5000
Baguette : 27.7 cm, bois d'Amourette et croc de Basilic
Photomaton : [Libre] Besoin d'air ! Kassie10
Âge IRL : 13
Célébrité : Phoebe Tonkin
Parchemins : 4666
J'aime : 377
Date d'inscription : 15/10/2016

Secreto Revelio
Sortillèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

[Libre] Besoin d'air ! Empty
MessageSujet: Re: [Libre] Besoin d'air !  [Libre] Besoin d'air ! EmptySam 6 Avr - 16:11

Besoin d'air.
feat. libre pour 1 personne

Lac Noir ¤ 27 avril 2023 - 16h15
Quand Sybil me parla de la manière dont les moldu traitais leurs photographies, j’essayais d’imaginée la chose, ce ne fus pas très difficile. J’avais beau être sang pur élevée dans de stricte tradition, je n’étais pas non plus inculte concernant le monde de moldus, pas complètement du moins. J’enviais même aux moldus certaines de leurs avancée « technologique » comme ils disent, qui était à mon sens particulièrement sympathique. Car au début du siècle si j’avais bien compris ils avaient fait de grande avancée avec leurs machine électrique et leurs « internet ».

« L’ordinateur c’est les machines électriques qu’ils utilise pour leurs internet c’est ça ? J’en ai entendu parler, une élève née moldu en avait emmenée un, un jour. Il c’était bousillée parce que la magie entre en conflit avec leurs « ondes » je crois, c’est ça le terme ? »

Je me penchais sur mon sac et sortis deux bierraubeures, en proposant une à la Gryffondor qui décollais l’appareil de son œil après avoir enclencher l’objectif pour capturer une image du décor devant nous. Je n’aurais pas été contre une petite chocogrenouille mais mon stock était vide. Décapsulant ma boisson, je la portais à mes lèvres pour en boire une première gorgée. J’évitais généralement de boire à même le goulot, imaginez si des rats avait fait leurs besoins sur les cartons du magasin ! Mais celle-ci venais de la cuisine du manoir, Neely, mon elfe de maison nous les avaient expédiés avec Mattie pour nous remonter le moral.

« Mattie aussi est au bout de sa vie, et encore ta pas vue comment Edward, notre grand frère, nous met la pression. J’ai souvent envie de l’étrangler dans son sommeille en ce moment. »

Mes yeux roulèrent dans leurs orbites alors que je portais une nouvelle fois la boisson à mes lèvres. Alors que j’avalais le liquide pétillant, un tentacule émergea du lac devant nous.

« Par la barbe de Merlin ! »

Dis-je étonnée, portant mon propre appareil à mes yeux.

« Ce n’est pas Gertrude ? Le Calamar géant ? ça c’est une photo à prendre avant de quitter l’école ! »

Le clic s’enclencha rapidement alors que je le matraquais pour le pas manquer cette vision furtive, qui bien vite disparue dans les eaux en créant du remous à la surface.

« Tu me montrerais certaine de tes photos ? Et le développement ? ça m’intéresserait bien de voir le travail moldu. »

Dis-je en abaissant mon appareil. C’était surtout Sutton qui s’occupais des photos pour la gazette, elle avait l’œil. Moi j’étais plus souvent à prendre des portraits, des autoportraits ou bien à capturer des moments de vie comme lors de nos soirées. Pour autant, je comprenais ce qu’il y avait de beau dans cet art et plus encore, j’appréciais.

« Et si on allait enrichir ton portfolio ? Je connais des endroits qui regorge de scène à capturé si tu n’as pas peur d’enfreindre une ou deux règles de Poudlard. Et puis, ça nous changera du cirque autour des examens ? »

code (c) black pumpkin



Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t3029-kassie-g-ollivander-o-bite-me https://www.historia-pactum.com/t2805-kassie-g-ollivander-maj-le-29-12-2018 https://www.historia-pactum.com/t2781-kassie-g-ollivander https://www.historia-pactum.com/t2856-kassie-g-ollivander-o-basilic-nom https://www.historia-pactum.com/t2453-kassie-g-ollivander
Sybil O'Farrell
https://historia-pactum.forumactif.com/t3001-sybil-o-farrell https://historia-pactum.forumactif.com/t3170-sybil-o-farrell-maj-le-08-02-2019 https://historia-pactum.forumactif.com/t3169-sybil-o-farrell https://historia-pactum.forumactif.com/t3173-sybil-o-farrell-et-ses-aventures#48507
Sybil O'Farrell
Exp : 21929
Points de vie (HP) : 3900
Baguette : Bois de Cornouiller, poil de Troll, 22 centimètres, épaisse et flexible.
Photomaton : [Libre] Besoin d'air ! Tumblr_inline_nsh3mwP0xn1qlt39u_250
Âge IRL : 23
Célébrité : Maisie Williams
Parchemins : 2747
J'aime : 84
Date d'inscription : 25/01/2019

Secreto Revelio
Sortillèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

[Libre] Besoin d'air ! Empty
MessageSujet: Re: [Libre] Besoin d'air !  [Libre] Besoin d'air ! EmptyMar 9 Avr - 19:46



Besoin d'air!


L'expérience est un professeur cruel car elle vous fait passer l'examen, avant de vous expliquer la leçon. ♣️ Vernon Sanders Law


Internet... Ondes... Des termes que tu ne connaissais que trop bien, pour avoir quasiment grandi avec. De plus, c'était toi qui avais lancé le sujet, en commençant par faire allusion aux ordinateurs, pourtant, tu mis quelques secondes à comprendre pourquoi Kassie t'en parlais. C'était parfaitement logique, dans le fond, mais partie loin comme tu l'étais dans tes explications sur la chambre noire que tu en avais totalement oublié tes potentielles allusions aux ordinateurs. Ces boîtes Moldues permettant de faire des recherches Internet en ouvrant une page Google, de faire des montages photos ou de chater sur des forums, entre autre. Il y avait tellement de chose que l'on pouvait faire sur un ordi! Et plus la technologie avançait, avec les années, et plus toutes ces choses que l'on pouvait, à la base, ne faire qu'uniquement sur un ordinateur, on commence de plus en plus à pouvoir le faire avec les téléphones portables tactiles. Alors que toi, tu avais un vieux Nokia ayant encore des touches que tu ne servais que pour passer des appels, lorsque tu étais à l'extérieur du monde magique - et encore, lorsque tu pouvais, tu préférais nettement utiliser un téléphone fixe et écrire des lettres -, le reste du commun des mortels utilisait son téléphone comme un ordinateur, plus que pour son utilisation de base: passer des appels.
Tu faisais parti de cette jeune génération d'enfants de Moldus nés avec la technologie dans les mains, mais tu n'avais compris toute cette débauche informatique, transformant la société en asociale complète, préférant communiquer avec des potes virtuels vivants à l'autre bout du globe plutôt que d'aller voir sa vieille et depuis récemment veuve grand-mère, foutue en maison de retraite parce que ça emmerdait les enfants et les petits-enfants de s'en occuper, elle qui, après avoir connu les coups de tisonnier toute son enfance à cause d'un père alcoolique et veuf, se retrouvait à passer ses journées dans sa chambre, n'étant qu'un numéro de dossier pour l'administration et le personnel soignant de l'établissement socio-médical. « Effectivement, c'est la machine de l'Internet fonctionnant grâce à des ondes, ne pus-tu que confirmer. « Pourtant, ce genre de machines ne fait pas ressortir les meilleures qualités des Moldus, si tu veux mon avis! » Mais ton avis ne pouvait pas spécialement être considéré comme pragmatique et parfaitement neutre, au vu de ton aversion pour la chose.

Tu acceptas volontiers la bièreaubeurre tendue par Kassie, tout en te disant que tu avais grandi dans la mauvaise famille. Atterrir dans une famille de Moldus et de Nés Moldus n'était peut-être pas pour toi. Même Sang-Mêlée, tu aurais sans doute aucun été mieux dans une famille plus sorcière que celles des O'Farrell. Si tu avais été élevée par tes parents biologiques, tu aurais peut-être plus grandi dans la Grande-Bretagne sorcière que dans le Monaghan Moldu et tu n'aurais sans doute pas autant détesté les nouvelles technologies Moldues. Mais tout ça n'était que spéculations, vu que tu ne savais strictement rien sur celle qui t'avais donné la vie, ta vie et ton passé avec elle ne comportant que les neufs mois de ta consécution étant donc aussi brouillés que les œufs  que prenaient ton père au petit déjeuner...

« Edward... Edward... Murmuras-tu, pensive, le goulot de la bouteille posé sous ta lèvre inférieur, faisant que chacune de tes syllabes prononcées se répercutaient à l'intérieur de la bièreaubeurre pleine faisant ainsi des sons comme la musique des amérindiens d'origine, à l'époque. Ah, le professeur Ollivander!? Relevas-tu, lorsque tu réussis enfin à resituer Edward dans le contexte de Poudlard et à le relier à Kassie. C'est pas trop chiant d'avoir un membre de la famille proche comme enseignant? » Demandas-tu, très sérieuse. Tu n'avais jamais connu cette situation. Et ça ne risquait pas d'arriver. Ton père, tes oncles et ton grand-père donnaient bien des cours d'équitation, au manège familial. Cours que tu suivais depuis bien avant de savoir marcher, mais ce n'était clairement pas pareil. Enfin... de ton point de vue!
Lorsque le calamar géant sorti des flots, tu laissas ton appareil photos bien tranquillement posé à côté de toi, à l'inverse de ta camarade du moment. Tu avais déjà eu l'occasion de photographier l'animal, à une ou deux reprises, et les tirages que tu en avais te suffisaient largement. Calant ta bièreaubeurre entre tes cuisses, tu tiras ton sac sur tes genoux pour pouvoir te mettre à farfouiller dedans de manière plus confortable quand te contorsionnant sur le côté. Entre le livre de cours de défenses contres les forces du mal, tes parchemins - quoi que le terme de torchons serait plu exact, dans le cas présent - de notes de ton dernier cours d'Histoire de la Magie, ainsi que trois fioles vides et des sachets avec des restes de plantes diverses pour les cours de potions et de botanique, tu mis enfin la main sur l'enveloppe que tu traînais partout. Étonnement, cette grosse enveloppe en papier kraft était la chose de ton sac qui avait la plus belle gueule. C'était bizarre et anormal, pour les autres, ta mère en tête, mais parfaitement normal et banal pour des gens un peu - voir beaucoup - perchés comme ton père et toi.

A l'intérieur de l'enveloppe, une série de clichés, vieux comme récents, que tu gardais toujours avec toi car tu les trouvais sympas, les autres étant principalement au manège O'Farrell. En vrac, une petite fille brune d'environ deux ans - toi - dans les bras d'une femme blonde - ta mère d'adoption -; un homme roux - ton père -, enlaçant ta mère; la jument préférée de ton grand-père, dans un près, avec son premier poulain, lors de la première sortie de ce dernier; quelques photos de Borgia, Romanov et McGonagall, les directeurs des trois écoles participant au Tournoi des Trois Sorciers de cette année, avec les élèves des écoles française et bulgare, lors de leur arrivée à l'école anglaise, les directeurs des deux écoles étrangères accueillis par la directrice de l'école accueillant; deux fillettes dans des vêtements indiens traditionnaux mendiant quelques sous, devant le Tal Mahal, monument très touristique et connu de l'Inde Moldue (bien des années après avoir pris cette photo, en ayant pris quelques années et ayant commencé à vraiment comprendre ce qui se passait autour de toi, tu en étais venue à te demander si les deux gamines - qui étaient à peine plus jeune que toi, au moment de la photo - n'étaient pas également prostituées par celui qui les faisait mendier, voir violer par certains touristes ou autres indiens, préférant se vider les couilles que de leur donner une roupille); un moine tibétain, dans un camp, au pied de l’Himalaya indien, entouré d'enfants et d'adolescents de tous les âges; et, pour finir, diverses photos d'animaux divers, tant Moldus que sorciers, et de paysages des différents voyages que tu avais fait avec ta mère. Sur tes clichés, rien de bougeait. Animaux, paysages, personnages, tout était parfaitement immobile. Comme les statues tu temple de Karnak, en Egypte, ou des dieux grecs, près d'Athènes. Tu les tendis à Kassie. « Tiens, une partie de ce que j'ai fait. Pour le développement, ça mérite un peu d'organisation, mais ça doit pouvoir se faire! » Dis-tu. Tu étais le genre d'élève à avoir l'air très dissipé, en cours, et à ne pas pouvoir être sérieuse. Pourtant, la photographie était bien l'un des rares sujets sur lequel tu pouvais te montrer sérieuse et intéressée d'entrée de jeu. Ça surprenait souvent, pour qui te connaissais un minimum, mais ça te passait carrément au-dessus. « Enfreindre les règles de l'école, fis-tu, un sourire malicieux sur les lèvres, c'est l'histoire de ma scolarité! » De toute façon, dès qu'il s'agissait de ne pas avoir à réviser, tu étais partante pour tout et n'importe quoi...

©️ Code par Dehvi sur Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
https://historia-pactum.forumactif.com/t3001-sybil-o-farrell https://historia-pactum.forumactif.com/t3170-sybil-o-farrell-maj-le-08-02-2019 https://historia-pactum.forumactif.com/t3169-sybil-o-farrell https://historia-pactum.forumactif.com/t3173-sybil-o-farrell-et-ses-aventures#48507
Kassie G. Ollivander
https://www.historia-pactum.com/t3029-kassie-g-ollivander-o-bite-me https://www.historia-pactum.com/t2805-kassie-g-ollivander-maj-le-29-12-2018 https://www.historia-pactum.com/t2781-kassie-g-ollivander https://www.historia-pactum.com/t2856-kassie-g-ollivander-o-basilic-nom https://www.historia-pactum.com/t2453-kassie-g-ollivander
Kassie G. Ollivander
Exp : 31212
Points de vie (HP) : 5000
Baguette : 27.7 cm, bois d'Amourette et croc de Basilic
Photomaton : [Libre] Besoin d'air ! Kassie10
Âge IRL : 13
Célébrité : Phoebe Tonkin
Parchemins : 4666
J'aime : 377
Date d'inscription : 15/10/2016

Secreto Revelio
Sortillèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

[Libre] Besoin d'air ! Empty
MessageSujet: Re: [Libre] Besoin d'air !  [Libre] Besoin d'air ! EmptyDim 14 Avr - 20:18

Besoin d'air.
feat. libre pour 1 personne

Lac Noir ¤ 27 avril 2023 - 16h15
Je compris rapidement que Sybil n’était pas vraiment fanatique des nouvelles technologies moldus, ce qui me rendais perplexe car je ne les comprenais pas forcément. Après tout, ce n’était vraiment pas le genre de chose que l’on trouverait au manoir Ollivander, ni même à Poudlard d’ailleurs. Quand j’évoquais mon frère, elle se mis à réfléchir avant de poser cette question, qu’on m’avait bien souvent posé au cours de l’année et depuis qu’Edward avait commencer à enseigner dans l’école. Surtout une matière comme l’histoire de la magie qui avait été rendu impopulaire par le professeur Bins qui avait la fâcheuse tendance à endormir ses élèves. Fort heureusement Edward n’avait pas la même pédagogie à offrir.

« Non je m’y suis habitué et puis, ça présente certains avantages. De toute façon on sait faire la part des choses. »

Alors que je prenais quelques petites gorgées de bierraubeure, la rouge et or commença à farfouillée dans son sac. Il s’emblait aussi bien organisée que le mien. C’était donc vrais, ce que l’on disait sur les sacs des filles ? Quoi que, quand je voyais celui de Mattie, il n’était vraiment pas mieux. Elle en sorti une enveloppe qu’elle me présentait. Il contenait bien des photographies, certaine récente, d’autre plus vielle. En voyant celle représentant une petite fille et son père devant un manège à chevaux.

« C’est toi et ton père ? Tu étais trop chou ! »

Dis-je, ne pouvant pas m’empêcher de commenter. Passant les photographies une à une, je saisi pourquoi la photographie moldu gardais son attrait. C’était comme avoir capturé un instant, des couleurs, un souvenir. Comme l’avoir figé sans jamais le ternir. Elle pouvait vieillir bien-sûr, mais gardais toujours un certain charme, une histoire. Celle des deux petites filles devant le Taj Mahal me fis froncer les sourcils, mais je continuais à les faire défilée, appréciant les détails.

« En tout cas, on peut dire que tu as voyagé ! Uniquement du côté moldu ? Ou aussi du côté sorcier ? »

Demandais-je. De mémoire, la demoiselle était sang mêlée. Je n’avais aucune idée de l’acceptation, ou non, des époux moldus dans les monuments sorciers. Était-il trop dangereux ? C’était bien possible, quand on voyait par exemple les momies des pyramides d’Egypte. Les conjureur de sort avait fait en sorte bien sur que rien ne soit dangereux pour les touristes, après tout personne ne dépenserais de gallions pour risquer la mort véritable en vacances, mais ce qui était dangereux pour les moldus ne l’était pas forcément pour les sorciers alors…

Je redonnais les clichés a la brunette, pour qu’elle les range de nouveau dans son sac. Quand elle me répondit à la positive sur la possible aventure à vivre, mon sourire s’élargit.

« Parfait ! Comme ça tu pourras garnir encore un peu plus ton enveloppe ! »

Terminant ma boisson, je fourrais la bouteille vide dans mon sac après l’avoir rebouché pour qu’elle ne fuit pas. Il faudrait que je pense à la jeter dès que nous aurons trouvé une poubelle. Je me relevais et essuyais mes vêtements sur lesquels quelques tâches de verdures c’était installée.

« Suis-moi tu vas voir ! »

Je lui tendis une main amicale pour l’aider à cette relevée à son tour, une fois que ce fus fait, je pris le chemin de la forêt interdite. Quand nous arrivions à la lisière de la forêt, je pris ma baguette, m’apprêtant à devoir lancer un lumos pour éclairer notre chemin.

« Tu a déjà été dans la forêt j’imagine ? On ne va pas forcément rester sur les sentiers. Du coup, entre les acromentules et les centaures, il serait judicieux de rester groupé juste au cas où. »

code (c) black pumpkin



Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t3029-kassie-g-ollivander-o-bite-me https://www.historia-pactum.com/t2805-kassie-g-ollivander-maj-le-29-12-2018 https://www.historia-pactum.com/t2781-kassie-g-ollivander https://www.historia-pactum.com/t2856-kassie-g-ollivander-o-basilic-nom https://www.historia-pactum.com/t2453-kassie-g-ollivander
Sybil O'Farrell
https://historia-pactum.forumactif.com/t3001-sybil-o-farrell https://historia-pactum.forumactif.com/t3170-sybil-o-farrell-maj-le-08-02-2019 https://historia-pactum.forumactif.com/t3169-sybil-o-farrell https://historia-pactum.forumactif.com/t3173-sybil-o-farrell-et-ses-aventures#48507
Sybil O'Farrell
Exp : 21929
Points de vie (HP) : 3900
Baguette : Bois de Cornouiller, poil de Troll, 22 centimètres, épaisse et flexible.
Photomaton : [Libre] Besoin d'air ! Tumblr_inline_nsh3mwP0xn1qlt39u_250
Âge IRL : 23
Célébrité : Maisie Williams
Parchemins : 2747
J'aime : 84
Date d'inscription : 25/01/2019

Secreto Revelio
Sortillèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

[Libre] Besoin d'air ! Empty
MessageSujet: Re: [Libre] Besoin d'air !  [Libre] Besoin d'air ! EmptyMer 17 Avr - 22:19



Besoin d'air!


L'expérience est un professeur cruel car elle vous fait passer l'examen, avant de vous expliquer la leçon. ♣ Vernon Sanders Law


On n'avait pas besoin d'être devin ou doté du don de troisième œil pour comprendre que les nouvelles technologies Moldues et toi, ça faisait deux et que, de ce fait, tu ne les appréciait pas particulièrement. Ou alors il fallait vraiment être con ou complètement à côté de ses pompes pour ne pas s'en apercevoir! Tu avais l'impression que la majorité des gens trouvait chelou que, en ayant grandit entouré de Moldus, de part le fait que tes parents étaient respectivement un Moldu et une Née Moldue, tu devais, comme une obligation absolue et absurde, t'intéresser et aimer la technologie. Cette pression, elle venait tant du côté Moldu que tu côté sorcier. Les premiers - entendez par là les seules personnes au courant de ton état de sorcière: c'est à dire ta famille -, et principalement tes cousins - qui le faisaient généralement plus pour rigoler que pour se moquer réellement de toi -, pour qui la technologie faisait parti intégrante de la vie au quotidien, te prenaient parfois pour une cruche, à ne pas voir l'utilité d'avoir un compte Facebook, Twitter, Snapchat, Watsapp ou que sais-je encore et de ne voir en les ordinateurs qu'une utilité pour les traitements de texte ou autres E-Mail. Les seconds, quand à eux, trouvaient souvent bien curieux, pour ne pas carrément dire bizarre, qu'une fille comme toi, ayant grandi dans un monde totalement différent du leur, s'y connaisse si peu et ne l'aime pas plus, pour eux, tous ces sorciers ne s'intéressant aux avancées Moldues que lorsque ça les arrange, qui s'attendaient à ce que tu puisses répondre à toutes leurs questions sans hésitation aucune lorsque l'envie leur prenait de parler technologies et Moldus. Pourtant, ça faisait parti de ses choses qui te passaient et qui te passeront, et ce, depuis ta première rentrée à Poudlard et jusqu'à sans doute ta mort, bien au-dessus de la tête. Tu en avais cure, que les gens te voient comme un extra-terrestre juste pour ça.

« Moi et... ma mère sur celle-ci et... mes parents sur celle-là! » Confirmas-tu, à l'exclamation échappée de la Serpentard, après t'être dévissée le cou pour zieuter les photos.
Même si ton adoption n'avait jamais été taboue, dans la famille, tu préférais encore nettement qu'on te fasse remarquer que, sur tes photos de toi gamine avec tes parents, tu étais chou, plutôt que de relever que vous ne vous ressembliez pas le moins du monde... Tu la vis ensuite froncer les sourcils, face à la photo des deux mendiantes indiennes. « Y en a beaucoup, en Inde, des enfants qui mendient quelques roupies pour pouvoir ne serait-ce que s'acheter un quignon de pain, expliquas-tu, sur le ton le plus normal du monde, sans chercher à comprendre ce qui avait bien pu vraiment faire froncer les sourcils à Kassie. C'est monnaie courante, dans ce pays archi pauvre, de voir les gosses zoner dans les rues plutôt que sur les bancs de l'école - les parents n'ont pas tous les moyens de la leur payer -, du coup, on voit des enfants à tous les coins de rue, surtout dans les endroits où il est supposé y avoir un afflux important d'étrangers pouvant se montrer généreux...! » Une fois qu'elle eu contemplé tous les clichés, Kassie te les rendit et, avant de lui répondre, tu pris le temps de fourrer l'enveloppe dans ton sac. « Ma mère m'a principalement emmené du côté Moldu, après, il est arrivé qu'on se rende, tout dépend le pays où nous étions, de nous rendre du côté sorcier, commenças-tu à expliquer. Mon père a toujours eu un côté sédentaire faisant qu'il a généralement toujours préféré en Irlande, avec ses chevaux, plutôt de nous accompagner. Du coup, ma mère et moi, on pouvait sans autre aller d'un côté comme de l'autre sans trop se poser de questions. »
Puis, tout en continuant de parler photos, Kassie lança la proposition de t'emmener dans un endroit interdit pour prendre quelques clichés. Que tu refuses aurait été l'équivalent à un outrage à magistrat vis à vis de toi-même. Tu remis soigneusement ton appareil photos dans ton sac - c'était bien l'une des rares choses dont tu prenais soin, au milieu de toutes tes affaires - et, ta bièreaubeurre dans une main, tu acceptas volontiers la main de la Serpentard pour t'aider à te relever. Tu attrapas ton sac au vol et, suivant Kassie, tu terminas rapidos ce qu'il restait au fond de la bouteille, avant de la fourrer à son tour dans ton sac après l'avoir refermée. Tu compris assez rapidement où vous vous rendiez, pour y avoir été deux ou trois fois - peut-être plus!? - sans y avoir été autorisée et pour avoir été collée, une fois qu'on t'avait retrouvé. « Pour y avoir été, j'y ai été! » Ne pus-tu que confirmer avec l’innocence d'une petite fille assez fière de son coup. Tu avais déjà eu l'occasion de croiser les Centaures et les Acromentules, même si ce n'était que de loin, certaines fois, mais les secondes t'avaient toujours semblé beaucoup moins sympathiques que les premiers. Il était souvent arrivé que les Hagrid, soit ensemble, soit séparément, soient venus te récupérer dans la Forêt parce que tes professeurs ne t'avaient pas vu au repas et qu'ils se doutaient de l'endroit où tu pouvais bien être. Et, dans ce genre de situation, qui, dans tout Prés-au-Lard, connaissait mieux la Forêt Interdite et ses habitants que les deux demi-géants? Tu savais qu'ils n'appréciaient pas avoir à venir t'y chercher - combien de fois t'avaient-ils dit que c'était trop dangereux? -, mais maintenant que tu en étais à la lisière, tu trépignais d'impatience d'y entrer. Tu attrapas ta baguette, y fit apparaître une boule de lumière et suivi Kassie dans le bois sombre...

© Code par Dehvi sur Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
https://historia-pactum.forumactif.com/t3001-sybil-o-farrell https://historia-pactum.forumactif.com/t3170-sybil-o-farrell-maj-le-08-02-2019 https://historia-pactum.forumactif.com/t3169-sybil-o-farrell https://historia-pactum.forumactif.com/t3173-sybil-o-farrell-et-ses-aventures#48507
Kassie G. Ollivander
https://www.historia-pactum.com/t3029-kassie-g-ollivander-o-bite-me https://www.historia-pactum.com/t2805-kassie-g-ollivander-maj-le-29-12-2018 https://www.historia-pactum.com/t2781-kassie-g-ollivander https://www.historia-pactum.com/t2856-kassie-g-ollivander-o-basilic-nom https://www.historia-pactum.com/t2453-kassie-g-ollivander
Kassie G. Ollivander
Exp : 31212
Points de vie (HP) : 5000
Baguette : 27.7 cm, bois d'Amourette et croc de Basilic
Photomaton : [Libre] Besoin d'air ! Kassie10
Âge IRL : 13
Célébrité : Phoebe Tonkin
Parchemins : 4666
J'aime : 377
Date d'inscription : 15/10/2016

Secreto Revelio
Sortillèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

[Libre] Besoin d'air ! Empty
MessageSujet: Re: [Libre] Besoin d'air !  [Libre] Besoin d'air ! EmptyMar 14 Mai - 20:04

Besoin d'air.
feat. libre pour 1 personne

Lac Noir ¤ 27 avril 2023 - 16h15
Tandis que Sybil me présentait ses divers clichés, commentant les personnages mis en scène sur les diverses images, j’avais un léger sourire accroché sur les lèvres. L’écoutant en imaginant très bien les scènes capturées sur les photographies même si celle-ci n’avais rien de magique. Comme quoi, les photos sorciers n’étaient pas forcément nécessaires pour comprendre les émotions, les morceaux de vie raconter par une image. Au contraire même, je trouvais que l’identité de cet art moldu avait quelque chose de magique en lui-même, quelque chose que les clichés sorciers eux, ne capturais pas sur la pellicule. Suffisamment d’ailleurs pour que je sois émue sur les photographies en Indes. Basculant sur les explications de ses divers voyages, je me rappelais alors que Sybil était une sang-mêlé, d’un parent moldu et l’autre sorcier.

« Ça a dû être des expériences enrichissantes, peut-être qu’en sortant de Poudlard tu pourras faire visiter les côtés sorciers à ta mère. Les pyramide d’Egypte par exemple avec les momies. Y’a pas de danger je pense, les conjureur de sorts font en sorte que ce soit sécuriser. Et finalement ça permet de voir toutes les facettes de l’histoire. »

Rebondis-je avant que nous ne commencions à quitter notre place car je proposais à Sybil de me suivre pour immortaliser d’autres souvenir du Château avant qu’elle ne le quitte définitivement après ses ASPIC.

« Y’a plein d’endroit sympa dans la forêt, et puis ça nous sortira de la routine des révisions. Le tournois le fait déjà un peu mais bon. »

Répondis-je quand elle me dit y être déjà allé. Nous avancions toujours vers la forêt, croisant une poubelle, je lui proposai de la débarrasser du cadavre de bouteille en allant jeté la mienne. Une fois arrivée à la lisière de la forêt, je sortais ma baguette magique. Bien que nous suivions le sentier les premiers mètres, je comptais bien nous en éloignée pour trouver des endroits un peu plus intéressants.

« Tu as déjà été jusqu’à la cascade, près de la grotte ? C’est un endroit pas très connu de la forêt parce qu’il faut marcher un peu et contourné le nid d’Acromentule. Du coup, ça peut être un peu dangereux. Mais c’est un endroit suuuper jolie. Et en plus, on y trouve des fées, ce qui est assez rare par ici. »

Lui dis-je alors que nous avancions sur le sentier. Au bout d’un moment, alors que les arbres commençaient à cacher complètement la lumière du soleil, j’allumais ma baguette.

« Faut qu’on tourne ici »

Dis-je en lui montrant un roché plein de mousse au pied duquel on trouvait des champignons de couleurs éclatante.

« Il parrait que ses champignons son magique, certain sont dangereux mais d’autre sont des drogues qui te permette de voir des choses te concernant. Le bleu turquoise avec les tâches jaunes là, préparer en potion il à un pouvoir hypnotisant quand on le cuisine dans une omelette avec des œufs d’Occamy. J’ai lu ça dans un des livres de mon frère. »

Certaine magie n’était pas étudiée à Poudlard, toute celle qui était considéré comme trop sombre. J’étais donc contente d’avoir accès aux livres de mon aîné qui ne manquais pas de savoir. Ça me permettait de compléter mes connaissances en matière de Botanique ou de potion.

code (c) black pumpkin



Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t3029-kassie-g-ollivander-o-bite-me https://www.historia-pactum.com/t2805-kassie-g-ollivander-maj-le-29-12-2018 https://www.historia-pactum.com/t2781-kassie-g-ollivander https://www.historia-pactum.com/t2856-kassie-g-ollivander-o-basilic-nom https://www.historia-pactum.com/t2453-kassie-g-ollivander
Sybil O'Farrell
https://historia-pactum.forumactif.com/t3001-sybil-o-farrell https://historia-pactum.forumactif.com/t3170-sybil-o-farrell-maj-le-08-02-2019 https://historia-pactum.forumactif.com/t3169-sybil-o-farrell https://historia-pactum.forumactif.com/t3173-sybil-o-farrell-et-ses-aventures#48507
Sybil O'Farrell
Exp : 21929
Points de vie (HP) : 3900
Baguette : Bois de Cornouiller, poil de Troll, 22 centimètres, épaisse et flexible.
Photomaton : [Libre] Besoin d'air ! Tumblr_inline_nsh3mwP0xn1qlt39u_250
Âge IRL : 23
Célébrité : Maisie Williams
Parchemins : 2747
J'aime : 84
Date d'inscription : 25/01/2019

Secreto Revelio
Sortillèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

[Libre] Besoin d'air ! Empty
MessageSujet: Re: [Libre] Besoin d'air !  [Libre] Besoin d'air ! EmptyMer 26 Juin - 13:28



Besoin d'air!


L'expérience est un professeur cruel car elle vous fait passer l'examen, avant de vous expliquer la leçon. ♣ Vernon Sanders Law


Faire visiter les côtés sorciers à ta mère, autre que les quelques uns - rares - que vous aviez déjà visité. L'idée paraissait bonne et envisageable, si Ailionora O'Farrell n'avait besoin de ses petits moments privilégiés avec des Moldus, après ses longues journées de travail comme infirmière, à l'Hôpital Ste-Mangosute, l'hôpital magique pour les sorciers et sorcières du pays de la reine Elizabeth deuxième du nom. Mais, devant toi, tu avais toute la vie pour essayer de la convaincre que vous partiez ensemble visiter les zones sorcières du globe - ce que tu ne pensais pas être une tâche trop compliquée, vu que vous aimiez autant voyager l'une que l'autre - ou pour aller les visiter toi-même, en solitaire, un sac sur le dos, tel Norbert Scammander...

« Ouais, mais bon, le Tournoi, ça devient un peu rébarbatif: il y a la même excitation avant et après chaque épreuve, dans l'attente de savoir quel champion va la remporter, ça retombe un moment et puis sa revient... Commença-tu. Voir autre chose ne fera de mal à personne! » Tu disais ça de ton éternel ton enjoué et même si le Tournoi avait ce côté intéressant de sortir l'école de sa monotonie habituelle qu'il avait eu durant tes premières années entre ses murs, que vous finissiez tous entassés dans les gradins pour vous extasiez devant les exploits d'Ombrage, de Millefeuilles et de Kurotchkine, pour toi, ça allait un moment, mais ça commençait à devenir longuet. Les performances des trois Champions étaient bonnes pourtant, ça tu ne le mettais pas question. Et ça devait être tellement plus excitant, plus jouissif, plus euphorisant, d'être dans l'arène à faire soi-même l'épreuve, plutôt que d'être tout autour pour regarder... Le fait de rencontrer des gens d'autres origines, avec d'autres modes de vie et autres habitudes était assez fun et enrichissant, aussi, mais ça, ça devait être ton âme de voyageuse qui s'exprimait.

« J'en ai entendu parlé, mais sans jamais y avoir été. » Répondis-tu, une lumière d'impatience brillant dans les eux. La cascade, sa grotte et surtout, surtout, les fées! Des fées, quoi! Tu savais pertinemment que, en réalité, les fées n'avaient aucun rapport avec les fées des contes qu'on te lisait lorsque tu étais gosse, mais quand même. Dans l'imaginaire de beaucoup de Moldus - et de celui de la petite fille que tu étais alors à l'époque, ta mère ne t'ayant jamais dit ce qu'il en était réellement des fées, avant que tu n'entres à Poudlard -, c'était marraine la fée de Cendrillon qui lui avait changé une citrouille en carrosse; c'était la fée qui avait transformé le pantin en bois de Pinocchio en petit garçon en bois capable de parler, entendre, penser et se déplacer; c'était... Bref, l'on retrouvait des fées dans beaucoup de contes, d'histoires et de films Moldus pour les tous petits. Tous étaient idéalisés et combien de fois les studios Disney avaient repris à leur sauce ces contes pour enfants qui, de base, ne l'étaient pas forcément toujours, pour les adoucir un peu et leur donner la vision qu'on en avait, à l'heure d'aujourd'hui?

Trottinant derrière Kassie, baguette allumée à la main, tu t’imprégnas des bruits, des couleurs et des odeurs alentours. C'était sans doute aucun la dernière fois que tu mettrais les pieds avant de très longtemps - pour ne pas dire jamais -, donc autant en profiter. Les petites branches cassant sous tes chaussures, des buissons, fleurs et autres arbres tortueux qu'on ne pouvait voir nulle part ailleurs, les bruits de sabots des Centaures, plus loin, beaucoup plus loin, le cliquetis des pinces d'une Acromentule - ou d'une autre créature? s'attaquant à une proie, les champignons colorés que Kassie te désigna en te donnant quelques informations, alors leurs sujets. « Ça doit être une sacré tête, ton frère, pour avoir des bouquins sur des champi'! » Ne pus-tu t'empêcher de relever. Edward Ollivander pouvait être un très bon prof, tu n'en doutais pas une seule seconde, mais après avoir passé l'année de tes B.U.S.E.S., ainsi que les années précédentes et l'année qui l'avait suivi avec Binns comme enseignant l'Histoire de la Magie il t'était un peu difficile de voir les prof en cette matière autrement que comme des gros benêts sans cervelle. Tu avais surpris tout le monde, et ta petite personne la première, lorsque tu avais continué cette matière, après y avoir réussi tes B.U.S.E.S. Comment tu avais réussi tes B.U.S.E.S. d'Histoire de la Magie, d'ailleurs? Toi-même tu ne le comprenais pas. Tu avais toujours été le genre d'élève à préférer perturber les cours plutôt qu'à écouter et à prendre sagement des notes, tout en réussissant toujours à à peu près bien réussir tes divers devoirs et autres examens... La faute, sans doute, au fait que tu pouvais être très curieuse, lorsque tu le voulais, et que tes profs avaient indirectement réussi à t’insuffler suffisamment d'envie pour réviser, même si ce n'était que le minimum et à la der' des der'. Ce n'était pas le cas de Binns... Binns, lui, c'était toujours foutu de tenir sa classe comme un véritable prof' se le devait. S'il avait encore pu s'en battre les vifs d'or, de l'éducation de ses élèves, sans doute aucun qu'il l'aurait fait. Dans le fond, c'était peut-être pour ça que tu avais gardé cette option: Binns était bien le seul professeur de ton Poudlard - pour ne pas dire de toute la Grande-Bretagne, de toute l'Europe ou de toute la voie lactée - qui se fichait totalement de savoir ce que tu faisais durant ses cours, lorsque tu ne faisais pas le mur, au point qu'avec lui, tu n'avais jamais eu d'heures de colle ou de points en point... Maintenant, avec Ollivander, c'était une toute autre affaire, mais bon, passons! Le nouveau prof' ne devait pas être le seul adulte à avoir une vie et des passions en-dehors de son métier et sans doute pas le seul à avoir des bouquins sur les méthodes médicinales et culinaires des champignons. Ta mère, en tant que médecin, devait sans doute aucun en avoir aussi quelques uns en sa possession, au manège, bien que tu ne les avait sans doute encore jamais lu, préférant clairement ce qu'elle avait sur la médecine traditionnelle asiatique. « J'aimerais pas qu'on me fasse manger une omelette aux champignons hallucinogènes contre mon grès, en tout cas... » Ne pus-tu t'empêcher de relever, bien que l'idée d'en manger volontairement pour voir ce que ça faisait ou de jouer ce mauvais tour à quelqu'un d'autre devait être assez fun! 

© Code par Dehvi sur Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
https://historia-pactum.forumactif.com/t3001-sybil-o-farrell https://historia-pactum.forumactif.com/t3170-sybil-o-farrell-maj-le-08-02-2019 https://historia-pactum.forumactif.com/t3169-sybil-o-farrell https://historia-pactum.forumactif.com/t3173-sybil-o-farrell-et-ses-aventures#48507
Kassie G. Ollivander
https://www.historia-pactum.com/t3029-kassie-g-ollivander-o-bite-me https://www.historia-pactum.com/t2805-kassie-g-ollivander-maj-le-29-12-2018 https://www.historia-pactum.com/t2781-kassie-g-ollivander https://www.historia-pactum.com/t2856-kassie-g-ollivander-o-basilic-nom https://www.historia-pactum.com/t2453-kassie-g-ollivander
Kassie G. Ollivander
Exp : 31212
Points de vie (HP) : 5000
Baguette : 27.7 cm, bois d'Amourette et croc de Basilic
Photomaton : [Libre] Besoin d'air ! Kassie10
Âge IRL : 13
Célébrité : Phoebe Tonkin
Parchemins : 4666
J'aime : 377
Date d'inscription : 15/10/2016

Secreto Revelio
Sortillèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

[Libre] Besoin d'air ! Empty
MessageSujet: Re: [Libre] Besoin d'air !  [Libre] Besoin d'air ! EmptyMer 10 Juil - 21:09

Besoin d'air.
feat. libre pour 1 personne

Lac Noir ¤ 27 avril 2023 - 16h15
Un pincement de lèvre alors que le sujet dérivait sur le tournois des trois sorciers qui avait lieu cette année. Ce lassée ? Tu ne pouvais pas, pas quand ton propre frère était dans l’arène contre le Bulgare Kurotchkine et la française De Mieville. Je ne relevais pas pour autant, je pouvais comprendre. Est-ce que mon intérêt pour la chose aurait été aussi poussée si mon propre frère n’avait pas été désigné comme champion de l’école ? Rien n’était moins sûr, alors autant ce concentré sur d’autres sujet, plus originaux peut-être, moins ancré dans notre quotidien.

« Il parait que la forêt voisine à Beauxbâtons aussi à plein de secret. J’ai entendu dire par mon frère Edward qu’ils négocient une ouverture pour l’année prochaine entre les trois écoles. J’ai vraiment hâte de le voir ! C’est dommage, tu auras fini tes aspics toi non ? »

Marchant d’un pas rapide du haut de mon mètre soixante-quinze, alors que Sybil derrière moi aux jambes bien plus courte gardais le rythme, je m’imaginais déjà le panel de nouvelles aventures à vivre pour mes deux dernières années d’études. Entre temps nous marchions dans la forêt, baguette levée et appréciant les bruits des bois, les mystères qui peuplait cette forêt interdite que tout bon élève avait déjà visité au moins une fois, pour la gloire, l’aventure ou satisfaire une certaine curiosité. Et je ne faisais pas exception, bien au contraire. Il suffisait d’être discret, ne pas se faire prendre.

« On à un penchant pour les plantes et les potions je suppose. Faut dire qu’entre le bois aux baguettes, leurs fabrications et la chaîne d’apothicaire on aurait l’air idiot si notre culture s’arrêtais plus vite qu’un balai de course devant un mur de béton. »

Je ris quand elle me parle de manger une omelette aux effet… particulier contre son gré. Je hoche la tête d’un signe positif tout en contournant les petits champignons pour poursuivre notre route.

« C’est clair, mais en toute connaissance de cause ça doit être une sacrée expérience ! Mattie m’a dit qu’il valait mieux être avec quelqu’un de sobre quand on en prenait, pour que la personne puisse réagir au cas où tu commencerais à croire que tu te fais poursuivre par un dragon et décide de sauter par la fenêtre, par exemple. »

Mattie, mon autre frère qui était de même année qu’elle, obliger qu’ils se connaissaient plus ou moins depuis sept ans maintenant. Au détour d’un arbre, nous quittions définitivement le sentier de terre pour nous enfoncer à travers des buissons de ronce.

« Attention aux ronces, le mieux c’est que l’une de nous ouvre le chemin et que l’autre marque le chemin au cas où. »

Dis-je en me grattant la joue de ma baguette avant de prendre la tête de notre petit duo.

« Je vais écarter les branches si tu veux, tu n’as qu’à marquer certain tronc d’une croix ? Qu’on ne se perdent pas au retour ? »

Proposais-je en m’exécutant. Prenant soin de mélanger sortilèges de lévitation et de découpe pour nous ouvrir la voie sans trop de mal. De toute façon, les bois étaient si denses que la flore y poussais vraiment vite.

code (c) black pumpkin



Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t3029-kassie-g-ollivander-o-bite-me https://www.historia-pactum.com/t2805-kassie-g-ollivander-maj-le-29-12-2018 https://www.historia-pactum.com/t2781-kassie-g-ollivander https://www.historia-pactum.com/t2856-kassie-g-ollivander-o-basilic-nom https://www.historia-pactum.com/t2453-kassie-g-ollivander
Le choixpeau magique
Le choixpeau magique
Exp : 2204
Points de vie (HP) : 5000
Baguette : les chapeau n'ont pas de baguette
Photomaton : [Libre] Besoin d'air ! 3267122442_1_3_oMmgz4Wk
Célébrité : Le choixpeau magique
Parchemins : 4530
J'aime : 46
Date d'inscription : 14/10/2016

Secreto Revelio
Sortillèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

[Libre] Besoin d'air ! Empty
MessageSujet: Re: [Libre] Besoin d'air !  [Libre] Besoin d'air ! EmptyDim 1 Sep - 1:56




/!\ Attention /!\



Ce RP n’a pas reçue de réponse depuis 1 mois ou plus ! Il sera archivé et donc annulé d’ici le 15/09 sans réponse de votre part !

/!\ Au bout de 3 avertissements à la même personne (celle a qui c’est le tour de posté), la personne est mise en danger !










Revenir en haut Aller en bas
Sybil O'Farrell
https://historia-pactum.forumactif.com/t3001-sybil-o-farrell https://historia-pactum.forumactif.com/t3170-sybil-o-farrell-maj-le-08-02-2019 https://historia-pactum.forumactif.com/t3169-sybil-o-farrell https://historia-pactum.forumactif.com/t3173-sybil-o-farrell-et-ses-aventures#48507
Sybil O'Farrell
Exp : 21929
Points de vie (HP) : 3900
Baguette : Bois de Cornouiller, poil de Troll, 22 centimètres, épaisse et flexible.
Photomaton : [Libre] Besoin d'air ! Tumblr_inline_nsh3mwP0xn1qlt39u_250
Âge IRL : 23
Célébrité : Maisie Williams
Parchemins : 2747
J'aime : 84
Date d'inscription : 25/01/2019

Secreto Revelio
Sortillèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

[Libre] Besoin d'air ! Empty
MessageSujet: Re: [Libre] Besoin d'air !  [Libre] Besoin d'air ! EmptySam 7 Sep - 19:49



Besoin d'air!


L'expérience est un professeur cruel car elle vous fait passer l'examen, avant de vous expliquer la leçon. ♣ Vernon Sanders Law


Foutre les pieds dans le plat en disant que s'en était presque lassant, de ton point de vue, de voir passer les épreuves du Tournoi des Trois Sorciers? Sans doute aucun! Il était vrai que, parmi les trois champions, Kassie y avait l'un de ses frères. Tu aurais pu partir dans une longue explication pleines de pirouettes et des clowneries pour lui expliquer que, dans le fond, ce n'était peut-être pas si barbant que ça mais que tu n'étais pas du genre à être passive, à rester inactive, et que tu aurais clairement préféré te retrouver à la place de Matthew, dans l'arène, comme championne de Poudlard, plutôt qu'être dans les gradins à l'encourager... Mais tu te doutais bien que ça n'en vaudrait pas la peine, même si, dans le fond, tu étais à deux milles pour cent derrière le cadet de la fratrie Ollivander. En rajouter allait sans doute signifier pour toi t'enfoncer encore plus: tu en avais parfaitement conscience, ce qui fit que tu préféras te la fermer! Pas complètement folle, la guêpe!

« Ah oui!? C'est surprenant! » Lâchas-tu, un sourire aux lèvres, la mine presque moqueuse, lorsque ta comparse du moment te fis la réflexion que le plus jeune de ses frères aînés lui avait conseillé d'être avec quelqu'un de sobre lorsque l'on avait l'idée lumineuse de manger consciemment des champignons hallucinogènes. C'était ironique - ta réflexion à toi, hein, pas celle de Kassie, on s'entend, n'est-ce pas!? - mais si tu décidais de volontairement ingurgiter ce genre de champignons - que ce soit en omelette ou d'une quelconque autre façon, d'ailleurs -, que tu sois avec quelqu'un de sobre, de bien luné, ayant les pieds sur terre, ou que tu sois seule, tu en mangerais quand même. C'était étonnant, d'ailleurs, venant de toi, que tu l'ai pas déjà fait - à moins que tu ne t'en souviennes pas, mais quand même...!?. Non parce que avoir l'impression d'être face à face à un dragon qui veut vous bouffer, ça devait être fun. Fun et très cool. Bon, potentiellement passer par la fenêtre parce que'on veut le fuir, tout dépend de l'étage où on se trouve, ça peut faire bien mal. Très mal! Et, franchement, finir sur un lit d'hôpital parce qu'on a voulu fuir un dragon sortit tout droit de nos hallucinations, c'était pas top! Donc, ouais, après une mure réflexion (bien que pas très longue, pour tout vous dire), suivre le stupide, mais pas moins sage, de Matthew de n'ingurgiter cette catégorie de champi' uniquement en présence de quelqu'un de sein d'esprit... « Ouais, j'ai entendu parler de se portail, repris-tu, mais je pensais que c'était que des rumeurs...! Continuas-tu avec un clin d’œil et un tirage de langue bon enfant, dégoûtée, au fond de toi, que ce portail soit mis en place alors que tu ne serais plus en âge d'étudier dans une école de sorcellerie. Oh, même si je suis plus scolarisée l'année prochaine, je suis sûre que j'aurais pleins d'autres occasions d'aller en France ou en Bulgarie et de visiter les villages de Millefeuille et de Cornelongue-en-Glace- » Enchaînas-tu, pour ne pas trop montrer ton dégoût. Car Millefeuille et Cornelongue-en-Glace étaient bien les équivalents français et bulgare de Prés-au-Lard, n'est-ce pas!?

Lorsque la vert et argent te proposa de vous créer un passage entre les fougères alors que tu resterais un peu à l'arrière pour marquer certains arbres de votre passage pour que vous puissiez vous retrouvez en repartant, tu hochas la tête positivement. Au diable ton côté téméraire: tu n'aurais pas été contre le fait de foncer dans le tas, la tête la première, sans savoir où tu allais, mais comme Kassie semblait mieux connaître le chemin que toi, autant la laisser faire... Quand à faire une croix... Tu n'avais pas une canette vide dans tes affaires pour pouvoir la péter et en utiliser un bout pointu, ni de barrette qui aurait de toute façon pétée au premier contact avec l'écorce du premier arbre dans lequel elle serait rentrer. Mais oh grande joie!, au grand bonheur!, on t'avais doté, avant ta première rentrée scolaire à l'école magique, d'une baguette te permettant de lancer des sorts. « Colomazi! » Commenças-tu à lancer sur un arbre sur deux, une fois à droite, une fois à gauche, sur le chemin que vous empruntiez. Des grosses tâches de bleu ciel apparurent alors de nulle part sur les troncs d'arbres visés. « Tu connais l'histoire du Petit Poucet? Demandas-tu à la Serpentard qui bataillais avec les ronces et les fourrés, entre deux Colomazi. « Parce que ça me fait penser à lui et à ses frères et ses sœurs, un peu, là... »

© Code par Dehvi sur Never-Utopia


[Libre] Besoin d'air ! Large.Maisie-Williams.gif.64731aa9f4a83d694860a3ca79a84425
Revenir en haut Aller en bas
https://historia-pactum.forumactif.com/t3001-sybil-o-farrell https://historia-pactum.forumactif.com/t3170-sybil-o-farrell-maj-le-08-02-2019 https://historia-pactum.forumactif.com/t3169-sybil-o-farrell https://historia-pactum.forumactif.com/t3173-sybil-o-farrell-et-ses-aventures#48507
Kassie G. Ollivander
https://www.historia-pactum.com/t3029-kassie-g-ollivander-o-bite-me https://www.historia-pactum.com/t2805-kassie-g-ollivander-maj-le-29-12-2018 https://www.historia-pactum.com/t2781-kassie-g-ollivander https://www.historia-pactum.com/t2856-kassie-g-ollivander-o-basilic-nom https://www.historia-pactum.com/t2453-kassie-g-ollivander
Kassie G. Ollivander
Exp : 31212
Points de vie (HP) : 5000
Baguette : 27.7 cm, bois d'Amourette et croc de Basilic
Photomaton : [Libre] Besoin d'air ! Kassie10
Âge IRL : 13
Célébrité : Phoebe Tonkin
Parchemins : 4666
J'aime : 377
Date d'inscription : 15/10/2016

Secreto Revelio
Sortillèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

[Libre] Besoin d'air ! Empty
MessageSujet: Re: [Libre] Besoin d'air !  [Libre] Besoin d'air ! EmptyDim 13 Oct - 13:59

Besoin d'air.
feat. libre pour 1 personne

Lac Noir ¤ 27 avril 2023 - 16h15
Parler en long en large et en travers du tournois des trois sorciers n’était pas forcément la chose la plus passionnante tant pour moi que pour Sybil. Car même si, ne le cachons pas, j’aurais été bien capable de faire l’éloge de mon frère pendant cent-sept-ans voir plus encore, ça n’avait rien d’amusant dans une conversation. Et puis, l’égo de mon frère, il était un peu comme le mien -entendez surdimensionnée- alors autant évité d’en rajouter car c’était déjà à peine si nous passion encore les portes. Un miracle même que nos chevilles entre encore dans nos chaussures !

Manquer de tact en évoquant les changements et réforme de l’éducation à venir ? ça aussi c’était fait, mettre les deux pieds dans le plat c’était un peu la spécialité du coin non ? Si en plus on pouvait y sauter à pied joint… Franchement on devrait toutes nous envoyer faire les vendanges chez les Ballessaim, à grand coup de talon dans les cuves de raisin, on produirait un sacrément bon vin non ? Alors bon, j’allais éviter de la pat-pat à voir sa mine légèrement dégoûtée du coup je tirais un sourire qui ressemblait à un mixte entre la moue, la grimace et on ne sait pas trop quoi en fait. Tourner sa langue dans sa bouche sept fois avant de parler on à dit. Mais après entre dire et faire, il y a souvent un monde aussi.

« Meuh oui, on t’y retrouvera l’année prochaine. Entre tapis volant, portoloin et mini-van magique, ce ne sont pas les moyens qui manquent pour s’y rendre, piqué un croissant à la boulangerie française ou goûté un ragout de Murlap. C’est pas mal dans une bucket list. J’aurais bien voulu aller à Uagadou un jour. »

Maigre consolation, mais d’un autre côté à quel moment j’étais douée pour répondre à ça. Ça la, la déception, l’ironie, le dégoût… Je devrais pourtant être largement surentraînée à la jalousie avec Jessica et pas que. Mais Sybil ce n’était pas Jess’ ou Peyton, loin de là. Avec elle, je pouvais bien faire un effort. Et rebondir sur les envies et idées voyage, ce n’était pas si mal. Projection de si et de peut-être pour refaire le monde ou simplement s’imaginée le futur et tous ce qu’on pourrait avoir à découvrir, c’était plutôt sympa. Et pas quelque chose que je pouvais forcément faire avec grand monde dans mon entourage. Prenez Sutton par exemple : ses dix, vingt voir trente prochaines années étaient déjà toutes tracée. Passer un ou deux ans chez Coqueline, reprendre la suite de sa mère, étendre son empire journalistique, ce marrie (brrr) et avec deux bambin tête blonde parfait. C’était un beau tableau, tata Kassie fera plein de cadeaux promis. Mais tata Kassie ça lui donne la gerbe les tableaux idylliques du genre ; trop plat sans doute pour moi qui préfère les montagne russe (ou japonaise).

Passant les fourrées avec Sybil qui jouais de couleurs sur les troncs et moi qui dégageais les ronces pour nous créer un chemin, je tournais levais les yeux vers la cime des arbres quand elle évoqua un conte moldu, réflexion et moi et moi-même pour décréter que non ; jamais entendu parler. Ce que je précisais d’ailleurs par la suite.

« Connais pas ? C’est quoi l’histoire ? »

C’est que les contes moldus chez les Gaunt Ollivander, ce n’était pas forcément le premier choix d’achat à Noël. Non j’avais plutôt lu et relu les contes de Beedle le Barde ou quelques autres épopées de sorcier et sorcière plus ou moins célèbres, plus ou moins réel aussi (on ne sait pas trop en fait, regardez avec les trois frères). Mais les Cendrillon, Trois petits Cochon et autre Andersen, La Fontaine et Grims étaient inconnu au bataillon pour la plupart. Quoi que les Grims, avouons-le, pourrais très bien avoir été en réalité des sorciers. Un peu comme Beyonce, car oui, Beyonce est une sorcière et même si elle a vieilli, ça ne m’empêche pas de chanter et danser « I’m a single ladyyyy » à tue-tête dès que j’en ai l’occasion.

« On arrive la regarde ! »

Oooh comme c’est joli, et non je n’ai pas envie de changer de sujet. Mais le conte sera meilleure assise sur l’herbe au pied d’une clairière avec une bonne bierraubeure et un spectacle qu’on ne voie pas tous les jours. Si en prime après le rafraîchissement on se faisait vite fait bien fait une petite chasse aux trésors / cliché / créature magique histoire de, c’était la cerise sur le gâteau. Dépassant le dernier bosquet dans cette optique, je dépassais une souche creuse luisant au soleil d’une lueur étrange dont je ne ‘m’approcherais pas : les fées sont connues pour être aussi stupide qu’espiègle après tout. Entrant dans ce qui semblait être une grotte en me baissant, ben oui autant mini-pouce ne dépasse pas le mètre cinquante, autant moi avec mon soixante-quatorze ça devenait tendu. J’avançais de quelques pas.

« Attention aux limaces géantes et aux chauve-souris »

Oui c’est pour ça que je n’avais pas allumée ma baguette, de toute façon, on entrait et ressortais quasiment de suite pour nous retrouver dans un petit morceau de forêt fort sympathique. Ce n’était pas si difficile d’accès mais il fallait la connaître l’entrée parce que ce n’était pas si visible que ça non plus. Disons que si on ne savait pas qu’elle était là, on passait facilement à côté même cent fois sans jamais la voir.

« On se pose et tu me raconte l’histoire du petit Poucet ? Sort ton appareil, avec un peu de musique on devrait les faires sortir. »

Un sourire, parce que je ne sais plus très bien ce qu’on était venu photographier à la base ici, mais ici on trouvera forcément de quoi immortalisée de beaux cliché sur la pellicule moldu de l’appareil de Sybil.

code (c) black pumpkin



Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t3029-kassie-g-ollivander-o-bite-me https://www.historia-pactum.com/t2805-kassie-g-ollivander-maj-le-29-12-2018 https://www.historia-pactum.com/t2781-kassie-g-ollivander https://www.historia-pactum.com/t2856-kassie-g-ollivander-o-basilic-nom https://www.historia-pactum.com/t2453-kassie-g-ollivander
Sybil O'Farrell
https://historia-pactum.forumactif.com/t3001-sybil-o-farrell https://historia-pactum.forumactif.com/t3170-sybil-o-farrell-maj-le-08-02-2019 https://historia-pactum.forumactif.com/t3169-sybil-o-farrell https://historia-pactum.forumactif.com/t3173-sybil-o-farrell-et-ses-aventures#48507
Sybil O'Farrell
Exp : 21929
Points de vie (HP) : 3900
Baguette : Bois de Cornouiller, poil de Troll, 22 centimètres, épaisse et flexible.
Photomaton : [Libre] Besoin d'air ! Tumblr_inline_nsh3mwP0xn1qlt39u_250
Âge IRL : 23
Célébrité : Maisie Williams
Parchemins : 2747
J'aime : 84
Date d'inscription : 25/01/2019

Secreto Revelio
Sortillèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

[Libre] Besoin d'air ! Empty
MessageSujet: Re: [Libre] Besoin d'air !  [Libre] Besoin d'air ! EmptyMar 5 Nov - 21:01



Besoin d'air!


L'expérience est un professeur cruel car elle vous fait passer l'examen, avant de vous expliquer la leçon. ♣ Vernon Sanders Law


Dans le top deux des gros boulets de Poudlard, on avait pouvait nommer en tête Sybil Vevina O'Farrell et Kassie Hedwige Ollivander. Non, parce que, entre la première qui se lassait un peu du Tournoi des Trois Sorciers et la seconde qui dépitait le moral de sa comparse du jour au sujet des cours que l'on pourrait suivre lors de la prochaine rentrée de sptembre, tant à l'école de sorcellerie anglais Poudlard, l'Institut magique des pays de l'Est Durmstrang et l'Académie de magie française Beauxbâtons, vous en teniez une sacrée couche, toute les deux. Vous aviez atteint le pompon, le sommet, même! Le mont Everest, avec ses 8'848 mètres d’altitude, à côté de la façon que vous aviez toutes les deux, Kassie et toi, de mettre les pieds dans la marmite de soupe de mémé, c'était rien...! Il ne manquait plus que Loukia et Lily et les dames de cœur, de trèfle, de carreau et de pique étaient réunies pour faire des mauvais tours à coup de manque de tact. « Mahoutokoro et Castelobruxo, ça doit être cool, aussi. » Enchaînas-tu, retrouvant ta bonhomie habituelle, alors que Kassie lâcha qu'elle aurait bien aimé voir Uagadou. Après les écoles bulgare et française, voilà que vus en étiez à parler de celles d'Asie, d'Amérique du Sud et d'Afrique. Que tes envies de voyages sortent de ce corps!

Un dernier Colomazi et vous déboulèrent dans une clairière. Oh, niiiiice! C'était mesing, comme qui dirait. Petite photo d'ensemble de la chose, avant de suivre Kassie dans une petite grotte dont vous ressortirent vite de l'autre côté. Ça va, Kassie? Le dos est pas trop cassé de s'être trop courbé? Non parce que c'est pas comme si tu faisais légèrement une quinzaine de centimètres de moi que la vert et argent, mais c'était tout comme! Du coup, tu eus sans doute aucun un peu plus de facilité à t’engouffrer dans la mini grotte sans te péter le dos et la colonne vertébrale en quatre.
Petit passage rapide dans la grotte, donc, vu que vous furent vite de l'autre côté. Trop fastoche, quoi! Vous vous installèrent, vos sacs posés à côté de vous, autour de vos appareils photos et de Bierreaubeurres. Tu commenças alors l'histoire du Petit Poucet, version Charles Perrault, que tu connaissais par cœur. « Il était une fois un bûcheron et une bûcheronne qui avaient sept enfants tous garçons... »

Et c'est comme ça que tu commenças à lui raconter toute l'histoire du Petit Poucet car, si comme la majorité des contes Moldus pour enfants, elle commençait par l'incontournable Il était une fois, l'histoire ne s'arrêtait pas là. Ça aurait été trop simple. Sauf que le bûcheron et la bûcheronne étaient extrêmement pauvres et ils n'arrivaient plus à subvenir aux besoins de leurs sept enfants.

Un soir, pensant les garçons endormis, le bûcheron dit à la bûcheronne que, ne supportant pas l'idée de voir leurs enfants mourir de faim sans rien pouvoir faire, le lendemain, il emmènerait les enfants pour les perdre. Comme ils seraient là, à jouer dans les bois, ils ne feraient pas attention au fait qu'il partait. Ce qu'il ne savait pas, c'est que le plus jeune des garçons, que tout le monde surnommait Poucet, parce qu'il était tout petit et tout frêle, ne dormait pas et écoutait la discussion de ses parents, là, en-bas. Pour pouvoir rentrer à la maison, une idée germa dans sa tête. Le lendemain matin, donc, donnant à chacun des enfants un bout de pain, ils les emmenèrent dans la forêt. Les laissant s'amuser, le bûcheron et la bûcheronne s'en rentrèrent chez eux. Lorsque les six aînés se rendirent compte que leurs parents n'étaient plus là, ils paniquèrent, pleurèrent, tous qu'ils purent. Seul le Petit Poucet resta très calme. Une fois que ses aînés furent calmer, il leur dit qu'il connaissait un moyen pour qu'ils retrouvent leur maison et leurs parents: sur le chemin, il avait semé des petits cailloux blancs. Les parents furent tout heureux de les revoir, mais, le lendemain, ils décidèrent de les abandonner encore une fois dans la forêt, mais encore plus loin, cette fois. Malheureusement, cette fois-là, le Petit Poucet n'avait plus assez de petits cailloux blancs pour faire tout le chemin. Il décida donc d'émietter son pain le reste du trajet. Les parents partirent et, comme la veille, les six aînés paniquèrent un moment, lorsqu'ils s'en rendirent compte. Lorsque le Petit Poucet voulu retrouver son chemin de miettes, il fut surpris de ne pas les retrouver... C'est qu'il y avait une chose, à laquelle il n'avait pas pensé: c'était les oiseaux. Les oiseaux qui avaient mangé les miettes. Ils se retrouvèrent perdu...
Alors que la nuit tombait, le Petit Poucet se décida à monter à un arbre pour essayer de retrouver la maison. Comme il vit une lueur, comme de la fumée, au loin, il redescendit pour indiquer le chemin au reste de sa fratrie. Ce qu'ils ne savaient pas, en allant toquant à la porte de cette chaumière qui n'était pas celle de leurs parents, c'est que c'était la chaumière d'un orgue et de sa famille. Malgré tout, l'ogre et l'ogresse leurs firent la charité de les accueillirent chez eux pour la nuit. Comme ils avaient sept filles, ils firent dormir les sept garçons dans la même chambre qu'elles, dans le lit d'à côté. Durant la nuit, alors que tout le monde dormait, le Petit Poucet se leva discrètement pour échanger son bonnet et ceux de ses frères contre ceux des sept petites ogresses. Ce qu'il fit bien de faire car, peu après, l'orge se leva et, reconnaissant les bonnets des sept frères, il égorgea les sept enfants, ne se doutant pas que les bonnets avaient été égorgés étaient ses filles et non pas le Petit Poucet et ses six frères. Le plus jeune en profita donc que l'orge retourne se coucher pour réveiller ses aînés et prendre la fuite...  
Au matin, se rendant compte de la supercherie, l'ogre enfila ses bottes de sept lieux et parti à la suite des sept frères. Les sept frères qui, alors qu'ils n'étaient plus si loin que ça de la maison de leurs parents, aperçurent l'orgue qui approchait. Pour ne pas qu'il les aperçoive, les sept frères se cachèrent sous un gros rocher. Manque de bol, l'orgue utilisa le dit rocher pour piquer un somme. Comme il finit par rapidement ronflé, le Petit Poucet poussa ses frères en-dehors de leur cachette et il les envoya chez leurs parents. Ses frères rentrés, le Petit Poucet en profita pour enfiler les bottes de sept lieux de l'orgue. C'est que ces bottes de sept lieux, elles étaient spéciales: non seulement elles s'adaptaient au pied de celui qui les portent et permettent de parcourir de longues distances en peu de temps. Du coup, le Petit Poucet en profita pour retourner chez l'ogre et l'ogresse. Il y trouva l'ogresse, dans sa cuisine, qui pleurait encore ses filles. Ogresse endeuillée à qui il expliqua que son mari avait été kidnappé par des brigands. Brigands qui, pour libérer l'ogre, exigeaient une rançon. L'ogre voyant le Petit Poucet passer par là, lui avait demandé d'aller chercher chez lui tous les objets de valeurs. (Oui, c'est un gros mensonge et le nez du Petit Poucet doit s'allonger autant que celui de Pinocchio, mais chut!, comme il est loin d'être bête, le p'tit, il essaye de trouver une solution pour que ses parents ne soient plus pauvres et qu'ils n'aient, de ce fait, plus de raison d'abandonner leurs enfants dans la forêt.) L'ogresse, qui le prend au mot et ne se doutant nullement que c'est un canular lui donne tous les bijoux et autres affaires de valeurs. Le Petit Poucet s'en va donc avec son butin. Mais comme il n'y a pas eu de kidnapping et que l'ogre en est toujours à sa sieste, le Petit Poucet s'en rentre chez lui...

« Et c'est comme ça que le bûcheron et la bûcheronne eurent suffisamment d'argent pour subvenir aux besoins de leur nombreuse marmaille! » Conclus-tu. A la fin des livres Moldus pour enfants, à la dernière page, il y a toujours le mot Fin écrit pour indiquer que c'est fini. L'indiquer ici, dans cette situation de transmission orale, ça n'en valait pas trop la peine, si!? Et, surtout, drôle de comparaison que celle des cailloux blancs et des miettes de pain du Petit Poucet avec les Colomazi que tu avais lancé, toi, la Petite Sybil, n'est-ce pas? Mais, dans le fond, sur le principe, n'était-ce pas la même chose? Dans les deux cas, vous faisiez ça pour rentrer chez et si ni Kassie ni toi n'aviez été abandonnées par vos parents dans la Forêt Interdite, vous auriez eu l'air bien con d'être parfaitement incapables de retourner au château. Les Hagrid seraient de toute façon venus vous récupérer, mais pas sûrs qu'ils auraient compris votre envie soudaine de faire des photographies d'un endroit aussi sombre et lugubre... Quoi que, la clairière était sympathique, à côté de certains autres endroits de cette grande zone de nature...
 
© Code par Dehvi sur Never-Utopia


[Libre] Besoin d'air ! Large.Maisie-Williams.gif.64731aa9f4a83d694860a3ca79a84425
Revenir en haut Aller en bas
https://historia-pactum.forumactif.com/t3001-sybil-o-farrell https://historia-pactum.forumactif.com/t3170-sybil-o-farrell-maj-le-08-02-2019 https://historia-pactum.forumactif.com/t3169-sybil-o-farrell https://historia-pactum.forumactif.com/t3173-sybil-o-farrell-et-ses-aventures#48507
❝ Contenu sponsorisé ❞

[Libre] Besoin d'air ! Empty
MessageSujet: Re: [Libre] Besoin d'air !  [Libre] Besoin d'air ! Empty
Revenir en haut Aller en bas
 

[Libre] Besoin d'air !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» GOALIE besoin urgent!!!!!
» besoin de leadership
» (F/LIBRE) FREYA MAVOR
» Libre Service
» Libre-service : la boîte à RP

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Historia Pactum :: RP Atypiques :: Retourneur de temps-