RSS
RSS

anipassion.com
Partagez
 

 Cheers to Me for doing whatever the fuck I want to do. [Feat. Kai]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Kai Moana A. Shinoda
https://historia-pactum.forumactif.com/t4077-kai-moana-shinoda-o-achlys#73074 https://historia-pactum.forumactif.com/t4078-kai-moana-a-shinoda-o-pas-encore-de-classe#73144 https://historia-pactum.forumactif.com/t4079-kai-moana-a-shinoda#73146 https://historia-pactum.forumactif.com/t4080-kai-moana-shinoda-o-rencontres-du-troisieme-type
Kai Moana A. Shinoda
Exp : 11514
Points de vie (HP) : 2250
Baguette : Bois d'Acacia Koa, 24,93 cm, plume d'Oiseau Tonnerre, souple
Photomaton : Cheers to Me for doing whatever the fuck I want to do. [Feat. Kai] - Page 2 Original
Célébrité : Miyavi
Parchemins : 1615
J'aime : 119
Date d'inscription : 07/08/2019

Secreto Revelio
Sortillèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

Cheers to Me for doing whatever the fuck I want to do. [Feat. Kai] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Cheers to Me for doing whatever the fuck I want to do. [Feat. Kai]  Cheers to Me for doing whatever the fuck I want to do. [Feat. Kai] - Page 2 EmptyMer 4 Sep - 17:32
Cheers to Me for doing whatever the fuck I want to do.

@W. Charlie Avery
19.04.2024 •

Putain… Elle le fait chier. Alors il se relève, remplace la langue par les doigts et tourne les yeux vers la gamine. L’autre elle a le droit de continuer et ça main libre le lui intime fortement.

« Qu’est-ce que ça peut te foutre ? »

Il lève les yeux, fait craquer sa nuque puis remonte la pétasse à genoux par les cheveux pour qu’elle entretienne l’autre dont les cuisses sont toujours écartées. Il ne refermera pas son pantalon en s’asseyant près du bureau. Un œil sur la gamine, l’autre sur les filles.

« Qu’est-ce que tu veux, maintenant ? »

Il ne sourit pas vraiment. Il n’est pas en colère non plus. En fait, il se demande juste pourquoi elle est revenue. Elle veut participer peut-être ? Apprendre la vie et découvrir sa sexualité ? Il n’est pas certain d’être très intéressé. Mais ça peut s’arranger.





Hands of Blood, Crimson HeartQ-Ulte ;; Hommage, honneur rendu à Dieu -Lui-, à des êtres divins -Eux- ou jugés tels ou à certaines créatures particulièrement proches de Dieu -Nous-.
Revenir en haut Aller en bas
https://historia-pactum.forumactif.com/t4077-kai-moana-shinoda-o-achlys#73074 https://historia-pactum.forumactif.com/t4078-kai-moana-a-shinoda-o-pas-encore-de-classe#73144 https://historia-pactum.forumactif.com/t4079-kai-moana-a-shinoda#73146 https://historia-pactum.forumactif.com/t4080-kai-moana-shinoda-o-rencontres-du-troisieme-type
W. Charlie Avery
https://historia-pactum.forumactif.com/t4105-wendy-charlotte-avery#74084 https://historia-pactum.forumactif.com/t4106-w-charlie-avery-o-pas-encore-de-classe#74096 https://historia-pactum.forumactif.com/t4107-w-charlie-avery#74098 https://historia-pactum.forumactif.com/t4108-w-charlie-avery-3-3-libres#74100
W. Charlie Avery
Exp : 10619
Points de vie (HP) : 2050
Baguette : 29,87cm, bois d'Aubépine et corne de serpent cornu. Particulièrement fine et souple avec un manche mêlant le bois et l'argent.
Photomaton : Cheers to Me for doing whatever the fuck I want to do. [Feat. Kai] - Page 2 Tumblr_mneyiik6oH1qbe2lmo5_r2_250
Célébrité : Kaya Scodelario
Parchemins : 742
J'aime : 70
Date d'inscription : 18/08/2019

Secreto Revelio
Sortillèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

Cheers to Me for doing whatever the fuck I want to do. [Feat. Kai] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Cheers to Me for doing whatever the fuck I want to do. [Feat. Kai]  Cheers to Me for doing whatever the fuck I want to do. [Feat. Kai] - Page 2 EmptyMer 4 Sep - 18:26
Cheers to Me for doing whatever the fuck I want to do. le 19 avril 2024
L’anglais ? Pour quoi faire ? Pourquoi je me ferais chier à faire l’effort. Clairement, ce n’est pas la peine. Sa tronche de bridé avait donner l’indice, le tatouage le second quand je recule d’un pas après avoir très largement interrompu son petit manège avec ses putes. Parce que j’ai envie de savoir, parce que je l’ai déjà vue. Et parce que même en se foutant de tout, certain souvenir reste. Indélébile, gravée dans la mémoire qu’on le veuille ou non. De tous les visages, de toutes les personnes présente à Poudlard, prêt à partager un joint de beuh. C’était mes yeux qui montaient au ciel quand il répondait, bougeais, laissais les filles s’entretenir entre elle sans que je ne leurs accorde le moindre regard. Porcelet gémissant, putain à genoux. C’était plus la promotion canapé, c’était l’entretiens d’embauche levrette qui primais. Ou du moins qui aurait peut-être fonctionner, si je n’avais pas décider de le faire chier avec mes questions.

- Répond.

Ordre autoritaire d’un regard vide qui pourtant ne quitte pas les iris de l’homme. Je ne montre pas grand signe d’intérêt, ni quoi que ce soit quand je m’exprime toujours dans une langue venue d’orient. Hautaine, juste hautaine. Hautaine quand je tire sur ma clope en prenant appuie sur le bureau pour y glisser mes fesses et croisée les jambes. Hautaine quand je lui recrache la fumée à la tronche. Hautaine toujours quand je fais jouer mon zippo sur un morceau de tissus abandonner la, ouvrant, frottant la pierre pour allumée la flame et refermant le briquet aussi sec à multiple reprise. Remuant le pied avec impatience. Curiosité, défis, ordre. A quinze ans, ça peut faire ridicule quand on est vieux et con. Vieux dans l’âme en tout cas.

- T’est qui ?

Une répétition, au cas où il n’aurait pas entendu la première fois. Si, s’il à très bien entendu. Comme il entendra très bien là aussi même si l’autre la, elle reproduit le cri du cochon qu’on égorge, tout juste servis à l’abattoir. Les bruits de sucions aussi sont bien sympathique, pas du tout glauque. Pourtant aucun signe de gêne ou de déconcentration. A l’aise ? Pas vraiment. Mais bon, j’ai vu maman se faire culbuter plus violement que ça chez elle. Parce que maman est une putain bien familière des promotions canapés, surtout depuis que papa là larguer pour une autre face de rizière, plus jeune, plus belle, plus bonne aussi. Quoi que, de ce que j’ai vue les Nippone ça vieillit vachement moins bien que les blanches. Mais ça, c’est un autre débat. Une latte, une inspiration. La bouteille de tout à l’heure que je choppe au passage pour la dévissée et boire une gorgée au goulot, la laisser taper contre la table, avalée et craché la fumée toujours dans la tronche du monsieur. Parce qu’il n’a pas répondu. Et que ma réponse, je la veux, ça distrait et ça le fait chier, non ? Alors autant continuer.


You can take anything if you want it enough.
Voir plus  fume :
 
Revenir en haut Aller en bas
https://historia-pactum.forumactif.com/t4105-wendy-charlotte-avery#74084 https://historia-pactum.forumactif.com/t4106-w-charlie-avery-o-pas-encore-de-classe#74096 https://historia-pactum.forumactif.com/t4107-w-charlie-avery#74098 https://historia-pactum.forumactif.com/t4108-w-charlie-avery-3-3-libres#74100
Kai Moana A. Shinoda
https://historia-pactum.forumactif.com/t4077-kai-moana-shinoda-o-achlys#73074 https://historia-pactum.forumactif.com/t4078-kai-moana-a-shinoda-o-pas-encore-de-classe#73144 https://historia-pactum.forumactif.com/t4079-kai-moana-a-shinoda#73146 https://historia-pactum.forumactif.com/t4080-kai-moana-shinoda-o-rencontres-du-troisieme-type
Kai Moana A. Shinoda
Exp : 11514
Points de vie (HP) : 2250
Baguette : Bois d'Acacia Koa, 24,93 cm, plume d'Oiseau Tonnerre, souple
Photomaton : Cheers to Me for doing whatever the fuck I want to do. [Feat. Kai] - Page 2 Original
Célébrité : Miyavi
Parchemins : 1615
J'aime : 119
Date d'inscription : 07/08/2019

Secreto Revelio
Sortillèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

Cheers to Me for doing whatever the fuck I want to do. [Feat. Kai] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Cheers to Me for doing whatever the fuck I want to do. [Feat. Kai]  Cheers to Me for doing whatever the fuck I want to do. [Feat. Kai] - Page 2 EmptyVen 6 Sep - 22:50
Cheers to Me for doing whatever the fuck I want to do.

@W. Charlie Avery
19.04.2024 • Qu'est-ce qu'il veut le bébé ? Ca devrait être ça la question à se poser. Qu'est-ce qu'elle veut la gosse à venir le faire chier alors qu'il l'avait déjà oublié. Loin des yeux, loin du cœur ; l'expression des cons. Parce que les autres n'ont franchement pas besoin de se poster devant lui pour qu'il s'en tamponne complètement le citron. Parce qu'il n'a pas de cœur non plus ou bien qu'il bat pour d'autres scènes que celles admirées par le commun des mortels. Un détail. Détail parce que tout ce qui est les autres, tout ce qui fait les autres, ce n'est pas lui et que ça ne le sera jamais. Pas parce qu'il n'a pas envie mais parce qu'il est pas configuré comme ça et puis... Ouais, non. Il n'a pas envie de toute façon. Parce qu'avoir envie de ça, c'est être mal dans sa peau et il ne l'est pas. Il ne l'a jamais été. Qu'est-ce qu'elle le fait chier ! Avec ses questions, ce petit ton, ce petit ordre. Elle aurait beau le lui répéter 42 fois, il n'est pas certain qu'il répondrait. Parce que la réponse elle mérite réflexion et que la réflexion, ça le gonfle.

Elle sait pas, elle, mais sa question elle est compliqué pour lui. Parce qu'il sait pas vraiment qui il est. Ou plutôt qu'il est tellement de chose que y'a pas vraiment de réponse correcte. Parce que ça l'oblige à réfléchir du coup et qu'il préférerait s'empaler dans le cul d'une des putes présente plutôt que d'avoir à la faire. Mais ça ne se voit pas forcément sur ses traits alors qu'il la regarde jouer avec son briquet. Elle veut remettre le feu ? Qu'elle le fasse, si elle pouvait le cramer en même temps, ça l'arrangerait. Histoire que l'envie de baiser revienne ou plutôt, qu'elle s'intensifie. L'envie de tout casser aussi, de tout déchirer, de toutes les buter. Comme ça. A main nue. Parce qu'il a envie. Parce que leur briser la nuque comme des moldues ça pourrait être cool. Parce que leur enfoncer sa queue dans la gorge au moment où elle rende leur dernier soupir, ça pourrait aussi le faire jouir. Ouais... Peut-être... Carrément en fait. Parce qu'il est loin maintenant. Quelque part. La haut. En bas. Merlin, il la sauterait bien.

Il y a un sourire qui se forme sur son visage. Un sourire quand il s'étire. Quand il se lève de cette chaise et qu'il tend les mains vers le ciel en se détendant les muscles du coup. Merlin, y'a un grain qui s'installe là. Un grain qui lui fait tendre la main. Parce que la gamine, il s'en tape. Qu'il a vu autre chose et que ça l'amuse d'y penser alors qu'il passe sa langue sur ses lèvres. Le bonbon sur ce bureau, il l'avait pas remarqué avant. Sinon il l'aurait sûrement utilisé. Praline Longue Langue, plaisir intense non ? Tellement crade que ça le fait sourire encore alors qu'il l'attrape, l'enfourne dans un bout de papier qu'il roule avant d'aller vers la porte d'entrée. Les filles ? Elles peuvent continuer à se toucher, parce que là, il a une meilleure idée. Une meilleure vision aussi alors qu'il demande, sans sourciller, qu'on lui refile le nouveau connard de hibou qui à dû rentrer de Poudlard. Ou un autre, il s'en fout. Ca revient au même, un animal reste un animal. Et l'animal c'est comme l'humain, il déteste ça. Enfin...

Le hibou revient, il lui accroche le paquet a la patte, si il pouvait lui casser ce serait bien aussi et la bestiole semble le comprendre parce qu'elle tremble de toutes ses plumes. Ho oui, trembles pour moi. Frémit jusqu'à n'en plus pouvoir et envole toi vers ce nom qu'il donne sans le dire trop fort. Un nom pour elle, un nom qu'il est le seul à entendre sûrement. Un nom pour la dame de cœur, @Zoé A. De Mieville. Un nom, pour un pauvre con qui bat des ailes avec désespoir alors qu'il ressort de la pièce. Cadeau Princesse, fais-en bon usage.
Il y a du sombre dans son regard lorsqu'il le repose sur la pièce. Lorsqu'il le repose sur les filles présentes. Parce que son idée de jeu avec La fille du Q-ulte, elle est mieux que tous les jeux qu'il pourrait mettre en place là. Parce qu'elle répondra, mieux et avec plus de jeu. Parce que les esprits atypiques ne peuvent s'entendre qu'avec d'autres esprits atypique. Ou une connerie dans ce genre là. Putain qu'il ferait bon si elle était là.

Enfin. La pièce, les filles, la gamine. Il les auraient presque oubliées alors qu'il penche la tête sur le côté. Non, pas oubliées. Volontairement ignorées. Parce que ça l'emmerde et aussi parce que ça n'a aucun intérêt pour lui. Parce que celle qui se lève du canapé en reprenant ses affaires le fait marrer. Elle a sentie le vent tourner ? Pauvre chérie, pute impie, pas aguerrie.
Il la regarde qui titube, sûrement que sa propre main lui a fait trop de bien. Vu comment elle en a fait couler son maquillage, c'est certain. Sauf que c'est pas fini chérie, c'est jamais fini. Jamais complètement. Jamais avec lui. Alors il la regarde se lever, se diriger vers la porte et poser sa main sur la poignée.

Il aura un rire à ce moment là. Un rire qui fini dans un sourire quand il tourne la tête vers elle, qu'il laisse son corps danser, se retourner, entamer un Moonwalk dont les gestes semblent un peu trop bien exécutés. Il l'a toujours ce sourire. Ce sourire un peu fou ou bien complètement cinglé. Ce sourire qui montre que la raison elle n'est plus là, même si elle ne l'a jamais été. Ce sourire qui semble aussi fou que son corps qui fini par se rapprocher dans cette danse étonnante alors que ses yeux viennent enfin la fixer. Il est acteur, vous ne saviez pas ? Même si ça se voit quand il écarte les bras avant de joindre les mains et de mimer un planté de bâton dans le sol.

« Vous ne passerez pas ! »

Il l'a hurler ? Oui. Complètement. Alors qu'on pourrait presque entendre le bruit de ce bâton fictif se planter dans le sol . Qu'il fait encore quelques pas de cette danse en tournant autour d'elle avant de revenir devant elle, de rapprocher son visage. Elle perd sa couleur non ? Déjà qu'elle n'en avait pas beaucoup. Est-ce qu'elle ne la perd pas plus maintenant qu'il lui sourit encore à quelques centimètres de distance seulement... Sûrement.

« C'est bien. »

Bien. Bien... Juste bien. Mais quand il se redresse c'est mieux. Mieux parce que sa main s'est abattue sur le visage de la fille et que ses genoux ont pliés sous la force du coup. Mieux aussi quand son pied rencontre son ventre. Mieux quand il la rattrape par les cheveux, qu'elle se débat et qu'il la renvoie sur le canapé. Mieux, parce qu'elle saigne maintenant et qu'il lui retire le peu de fringues qu'elle avait déjà. Mieux aussi quand il pose une main entre ses cuisses sans la quitter des yeux. Mieux quand il attrape sa main pour qu'elle remplace ses doigts. Mieux... Moins bien ? Nan. Jamais moins bien.

« Concentres-toi. »

Concentres-toi bien, concentres-toi fort et ne laisse jamais un travail inachevé.

Inachevé... La gamine. Le soupir revient comme le souvenir. Est-ce qu'il rit encore où est-ce qu'il ne rit pas ? Est-ce qu'il est las ? Oui, sûrement. Un peu. Ou pas ?
Elle lui avait demander quoi déjà ? Qui il était. Qui il était... Y'a qu'une réponse à ça n'est-ce pas. Parce que son éclat lui a permis de recaler quelques mouvements de la gosse et de percuter depuis quand sa question traîne. Depuis qu'elle la vu torse nu ; puis elle lui parle japonais. Lui qui n'a même pas capté avoir changé de langue. Un regard vers la fille sur le canapé. Un autre vers les deux sur la table et l'autre toujours dans les vapes. C'est naze ici, on se fait chier !

« Shinoda. »

Shinoda. Ça change quoi ? Ça range rien. Parce qu'il est pas vraiment ça. Qu'il se considère pas comme ça. Qu'il aurait pu lui donner deux autres noms ou bien un surnom mais que c'est son dos qui l'a marqué, la petite tarée. Alors ce sera Shinoda. Parce que Shinoda ça veut tout dire et rien en même temps. Parce que c'est pas un secret que c'est son nom de famille. Même si sa famille c'est pas celle-là ou plutôt, qu'il n'en a pas vraiment. Il est sa famille.

« Moana. »

C'est un autre nom. Il est bien aussi. Il sait plus, de toute façon, comment on l'appelle là-bas. Parce que ça à plus d'intérêt depuis qu'il s'est fait tatouer les étoiles de la mafia des pays de l'est. Parce que l'Irezumi Yakuza dans son dos, il a jamais été fini. Et aussi parce qu'elle a pas été précise.

« Kai aussi. Qu'est-ce que ça peut te foutre ? »

Il est lui. Pas lui. Plus lui. C'est un détail non ? C'est pas intéressant. C'est des bouts de vie dans une autre vie. Il sait pas, il sait plus en fait. Puis il s'en fout. Il a répondu non ? Et il n'en rit plus, il n'en sourit plus, non plus. Alors que le pantalon est totalement reboutonné et que ses mains sont venues se figer dans ses poches. En même temps que son regard qui ne dit rien et qui se plante dans le sien.




Hands of Blood, Crimson HeartQ-Ulte ;; Hommage, honneur rendu à Dieu -Lui-, à des êtres divins -Eux- ou jugés tels ou à certaines créatures particulièrement proches de Dieu -Nous-.
Revenir en haut Aller en bas
https://historia-pactum.forumactif.com/t4077-kai-moana-shinoda-o-achlys#73074 https://historia-pactum.forumactif.com/t4078-kai-moana-a-shinoda-o-pas-encore-de-classe#73144 https://historia-pactum.forumactif.com/t4079-kai-moana-a-shinoda#73146 https://historia-pactum.forumactif.com/t4080-kai-moana-shinoda-o-rencontres-du-troisieme-type
Kai Moana A. Shinoda
https://historia-pactum.forumactif.com/t4077-kai-moana-shinoda-o-achlys#73074 https://historia-pactum.forumactif.com/t4078-kai-moana-a-shinoda-o-pas-encore-de-classe#73144 https://historia-pactum.forumactif.com/t4079-kai-moana-a-shinoda#73146 https://historia-pactum.forumactif.com/t4080-kai-moana-shinoda-o-rencontres-du-troisieme-type
Kai Moana A. Shinoda
Exp : 11514
Points de vie (HP) : 2250
Baguette : Bois d'Acacia Koa, 24,93 cm, plume d'Oiseau Tonnerre, souple
Photomaton : Cheers to Me for doing whatever the fuck I want to do. [Feat. Kai] - Page 2 Original
Célébrité : Miyavi
Parchemins : 1615
J'aime : 119
Date d'inscription : 07/08/2019

Secreto Revelio
Sortillèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

Cheers to Me for doing whatever the fuck I want to do. [Feat. Kai] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Cheers to Me for doing whatever the fuck I want to do. [Feat. Kai]  Cheers to Me for doing whatever the fuck I want to do. [Feat. Kai] - Page 2 EmptyDim 8 Sep - 1:45
tir du dé pour le palier o.o




Hands of Blood, Crimson HeartQ-Ulte ;; Hommage, honneur rendu à Dieu -Lui-, à des êtres divins -Eux- ou jugés tels ou à certaines créatures particulièrement proches de Dieu -Nous-.
Revenir en haut Aller en bas
https://historia-pactum.forumactif.com/t4077-kai-moana-shinoda-o-achlys#73074 https://historia-pactum.forumactif.com/t4078-kai-moana-a-shinoda-o-pas-encore-de-classe#73144 https://historia-pactum.forumactif.com/t4079-kai-moana-a-shinoda#73146 https://historia-pactum.forumactif.com/t4080-kai-moana-shinoda-o-rencontres-du-troisieme-type
Albus P. W. B. Dumbledore
Albus P. W. B. Dumbledore
Exp : 400
Baguette : les tableaux n'ont pas de baguette
Photomaton : Cheers to Me for doing whatever the fuck I want to do. [Feat. Kai] - Page 2 Source
Âge IRL : 138
Célébrité : Richard Harris / Michael Gambon
Parchemins : 5928
J'aime : 38
Date d'inscription : 14/10/2016

Secreto Revelio
Sortillèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

Cheers to Me for doing whatever the fuck I want to do. [Feat. Kai] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Cheers to Me for doing whatever the fuck I want to do. [Feat. Kai]  Cheers to Me for doing whatever the fuck I want to do. [Feat. Kai] - Page 2 EmptyDim 8 Sep - 1:45
Le membre 'Kai Moana A. Shinoda' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Échec / Réussite' :
Cheers to Me for doing whatever the fuck I want to do. [Feat. Kai] - Page 2 Dzoech10


« Pour un esprit équilibré, la mort n'est qu'une grande aventure de plus.»
FLORISSONE
Revenir en haut Aller en bas
W. Charlie Avery
https://historia-pactum.forumactif.com/t4105-wendy-charlotte-avery#74084 https://historia-pactum.forumactif.com/t4106-w-charlie-avery-o-pas-encore-de-classe#74096 https://historia-pactum.forumactif.com/t4107-w-charlie-avery#74098 https://historia-pactum.forumactif.com/t4108-w-charlie-avery-3-3-libres#74100
W. Charlie Avery
Exp : 10619
Points de vie (HP) : 2050
Baguette : 29,87cm, bois d'Aubépine et corne de serpent cornu. Particulièrement fine et souple avec un manche mêlant le bois et l'argent.
Photomaton : Cheers to Me for doing whatever the fuck I want to do. [Feat. Kai] - Page 2 Tumblr_mneyiik6oH1qbe2lmo5_r2_250
Célébrité : Kaya Scodelario
Parchemins : 742
J'aime : 70
Date d'inscription : 18/08/2019

Secreto Revelio
Sortillèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

Cheers to Me for doing whatever the fuck I want to do. [Feat. Kai] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Cheers to Me for doing whatever the fuck I want to do. [Feat. Kai]  Cheers to Me for doing whatever the fuck I want to do. [Feat. Kai] - Page 2 EmptyDim 8 Sep - 3:33
Cheers to Me for doing whatever the fuck I want to do. le 19 avril 2024
une intro beaucoup trop longue et totalement inutile dans le cadre du rp:
 

Il me gonfle avec son sourire de chat. Je lui donnerais bien mon briquet à bouffé. La drogue, ça rend doux, ça rend con, ça rend souriant. Alors je ne le ferais pas. Parce que je préfère jouer avec mon briquet, les yeux vide, dénué d’expression. Jambe ballottant sous la table, remuant au rythme d’un métronome. Parce que la clope que j’ai entre les lèvres, elle est bonne. Et que le clic-clic incessant du métal qui s’ouvre et qui se referme, tout comme la pierre qui roule, ça me procure un étrange sentiment de satisfaction. C’est la défonce, c’est comme ça. C’est con, mais au moins ça feint un pseudo sentiment de légèreté. C’est faux. Encore un mensonge, le mensonge de la drogue. Qui ne va durée qu’un temps. Avant la redescente aux enfers. Parce qu’on dit aussi que l’enfer, c’est les autres. Que l’enfer c’est ici, là où on est, la ou on vie. Y’a pas d’enfer, pas de paradis. C’est un truc de moldu tous ça. Il n’y a que maintenant, hier et peut-être demain. Ou il n’y aura pas de demain, on s’en fou après tout. Quelle importance ?

Je le suis du regard, je le vois sans le voir. Je tire sur ma clope. Je laisse la cendre devenir trop grande, déséquilibré elle aussi, quand elle tombe sur mes bas, roule et crame le nylon pour former un petit trou de boulette que je balaye d’un revers de main en laissant la cendre marquée le tissu de sa couleurs grisâtre. L’une des putes capitule, ramasse ses affaires et s’apprête à partir. Je coule un regard sapide sur son cul qui se dandine alors qu’elle titube. Et l’autre rit, alors le regard repart vers lui, indifférent toujours. Jusqu’à ce qu’il se mette à faire un moonwalk du moins ce qui me fera levée un sourcil. Ricanée silencieusement même quand il jouera les acteurs de théâtre. Dans une référence, par ailleurs, que je ne saisirais pas forcément. Ça aura déclencher un sursaut aussi, l’intonation de voix, le cri. Et je ne suis pas la seule à avoir été surprise. Ce qui amplifie le rire, en quelque sorte. Mais le pseudo-rire sera vite balayer, quand il la frappera. Quand son regard sera pris de folie et qu’il déclenchera d’autre sursaut, bien moins agréable. Ce n’est plus l’adrénaline, c’est la peur en quelque sorte quand mes sourcils ce fronces. Mais là aussi, je suis trop défoncé pour vraiment capter dans l’instant. Capté l’effroi de cette scène, une forme d’horreur aussi qui sur le moment n’atteint pas, met un moment à monté au cerveau pendant que j’observe la bouche légèrement entrouverte, la clope arrivée au filtre suspendue dans les aires jusqu’à ce que la fraises s’en détache et vienne me brûler ma cuisse. Un second trou dans le nylon, celui la plus profondément ancré dans la chair que l’autre. Je ne sentirais demain, tout à l’heure, ce soir. Parce que là je suis anesthésiée.

C’est à moi qu’il répond ? Qu’il s’adresse quand il donne son nom. Oui, forcément. A qui d’autre ? Puisque c’est moi qui lui aie demander l’instant d’avant. Même si le moment est passée, qu’il à été remplacer par autre chose. Qu’on appellera peut-être instinct de survie. Aussi barré que je voudrais croire que je suis. Je ne le suis pas au point de rester au milieu des putes et d’un mac. Le bad trip, très peu pour moi. Je n’analyserais pas la réponse, je l’imprime quelque part sûrement. Parce que je voulais savoir, avant. Avant, plus maintenant, plus vraiment. Plus quand je glisse hors du bureau pour me remettre sur mes pieds. Plus quand je jette le mego dans la pièce et que je ramasse mon sac. Plus quand je le regarde dans les yeux pour soutenir son regard avec une sorte de défis.

- Je garde ça.

Les pilules, les jolies petites pilules très vite remise dans le soutif. J’avance, je bouscule d’un coup d’épaule sans vraiment le vouloir mais juste parce que finalement, mon équilibre à moi aussi, il est précaire à ce stade du jeu. Le regard éteint sans vraiment l’être alors que la main, tremblant légèrement, me fait bugée dessus. Un regard de quelque seconde pour comprendre qu’effectivement, elle n’est plus tout à fait lisse cette main. Qu’elle tressaute quand elle se pose sur la poignée de la porte et que je referme mes doigts dessus. Je ne sais pas encore si ce fus un plaisir Kai Shinoda Moana. Mais pour sûr que quelque chose éveil un souvenir, même si je ne sais pas encore quoi. Ma main se débloque pour tourner enfin cette foutue poignée. Pour mieux se retrouver sur une serrure qui m’enferme. Un soupire, un temps de compréhension. Une main qui se glisse à ma ceinture pour prendre ma baguette et déverrouillée, sortir, de l’air. Frais si possible.


You can take anything if you want it enough.
Voir plus  fume :
 
Revenir en haut Aller en bas
https://historia-pactum.forumactif.com/t4105-wendy-charlotte-avery#74084 https://historia-pactum.forumactif.com/t4106-w-charlie-avery-o-pas-encore-de-classe#74096 https://historia-pactum.forumactif.com/t4107-w-charlie-avery#74098 https://historia-pactum.forumactif.com/t4108-w-charlie-avery-3-3-libres#74100
Kai Moana A. Shinoda
https://historia-pactum.forumactif.com/t4077-kai-moana-shinoda-o-achlys#73074 https://historia-pactum.forumactif.com/t4078-kai-moana-a-shinoda-o-pas-encore-de-classe#73144 https://historia-pactum.forumactif.com/t4079-kai-moana-a-shinoda#73146 https://historia-pactum.forumactif.com/t4080-kai-moana-shinoda-o-rencontres-du-troisieme-type
Kai Moana A. Shinoda
Exp : 11514
Points de vie (HP) : 2250
Baguette : Bois d'Acacia Koa, 24,93 cm, plume d'Oiseau Tonnerre, souple
Photomaton : Cheers to Me for doing whatever the fuck I want to do. [Feat. Kai] - Page 2 Original
Célébrité : Miyavi
Parchemins : 1615
J'aime : 119
Date d'inscription : 07/08/2019

Secreto Revelio
Sortillèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

Cheers to Me for doing whatever the fuck I want to do. [Feat. Kai] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Cheers to Me for doing whatever the fuck I want to do. [Feat. Kai]  Cheers to Me for doing whatever the fuck I want to do. [Feat. Kai] - Page 2 EmptyLun 9 Sep - 21:04
Cheers to Me for doing whatever the fuck I want to do.

@W. Charlie Avery
19.04.2024 • Elle est marrante cette souris, fragile aussi. Parce qu'elle sait pas vraiment ce qu'elle veut. Parce qu'elle à du mal avec les règles du jeu ou bien qu'elle a voulu jouer sans être préparée. Au final, ça revient au même pour lui, parce qu'il l'a déjà dit. Ça l'intéresse pas de savoir qui elle est, ce qu'elle veut, ce qu'elle fait. Elle est là, pas là, c'est pareil. C'est un détail auquel il ne s'attache pas. Il s'attache rarement de toute façon, parce que c'est pas vraiment intéressant. Et que si ça le devient trop, les gens commencent à ne plus vouloir participer à la partie. Ils prennent peur et s'enfuient. Ceux là sont les pires sûrement. Ceux qui savent pas, même si aucun ne sait. Ceux qui pensent avoir l'ascendant même si il l'auront jamais. Parce que y'a pas de place pour qu'ils le prennent. Parce qu'ils ne sont pas Lui, qu'ils ne sont pas Elles non plus. Ils ne sont qu'une joyeuse bande de trous du cul qui est juste bon à passer le temps.
Alors franchement, même maintenant, ce qu'elle veut, ce qu'elle fait et comment elle le fait ça lui passe totalement au-dessus. Tellement loin qu'il la regarde à peine quand elle lui montre le sachet, qu'elle arbore ce petit air sorti d'on ne sait trop où et qui lui donne une tronche de dépravée alors qu'elle est juste enfant paumée.
Mais c'est elle, non, qui a voulu jouer ? Elle qui est revenu pour lui poser une question. Une question dont il ne voit toujours pas le sens et qui n'a pas vraiment d'importance. Il n'est pas non plus curieux. Ça change quoi qu'elle le connaisse, croit le connaître, ou pas ? Parce que pour lui, elle est là sans l'être. Il ne s'en souvient pas. Si il la recroise, peut-être ; parce qu'elle était marrante même si un peu lisse. Même si trop loin du supplice.

Haussement d'épaule alors qu'elle range le paquet. Gardes donc, qu'est-ce que ça fait ? C'est pas une vingtaine de pilules qui vont lui faire un trou dans le porte monnaie. Pour le reste, ce qu'elle pense, ce qu'elle voit, ce qu'elle dit et comment elle le transmet. Il s'en bat. Parce que y'a pas vraiment eu de conversation entre eux jusque là. Parce que communiquer, c'était pas le but de la manœuvre. Ils se sont croisés, ça a passé le temps. Maintenant c'est fini et il a d'autre chats à fouetter. D'autres, quatre autre maintenant que la grue à repris sa place. Parce qu'en vérité, il a pas eu ce qu'il veut et parce que même si il reste seul, ça lui suffit. Il s'en fout du reste, fera ce pour quoi il est venu. Ça plaît, ça plaît pas. En vérité, ça revient au même et pisser dans un violon serait pas plus intéressant.
Alors elle peut se casse, elle. Pas les autres. Parce que les autres servent à autre chose que passer le temps. Qu'elles sont pas spécialement marrantes non plus. Ou bien qu'il voit pas encore comment il pourrait les élever avant de leur faire retrouver l'enfer. Avec la gamine, c'est mieux dessiné. Sauf qu'elle est pas prête pour l'instant.

Plus tard peut-être. Peut-être aussi qu'il y travaillera et qu'il avisera. Il faut prendre soin de ses jouets, au moins un temps. Jusqu'à ce qu'ils deviennent obsolètes et qu'ils fonctionnent plus comme il l'entend. Pour peu qu'ils aient un jour fonctionnés cela dit en passant.

La porte elle s'ouvre, elle se referme aussi. Reviendra, reviendra pas. Pour l'instant il est plus occupé avec la fille sur le canapé qui est incapable de se remettre de ses émotions. Allons chérie, t'es pas morte pour l'instant, t'as encore quelques belles minutes de vie.

« Danse. Tu pourras t'casser après. T'es là pour ça non ? »

Il a pas de respect pour elle, vulgaire bout de viande qui n'a aucune autre solution que d'exécuter la demande. Une demande qu'il n'appréciera même pas, puisque les filles sur le bureau sont prêtes à êtres mangées. Servies sur un plateau d'argent, faut juste qu'il songe à pas en mettre partout. Ou pas ? Plutôt pas ? Qui sait, il avisera. Pour l'instant il s'en fout, lui d'abord. Le reste après et ce repas là, il ne le passera pas.





Hands of Blood, Crimson HeartQ-Ulte ;; Hommage, honneur rendu à Dieu -Lui-, à des êtres divins -Eux- ou jugés tels ou à certaines créatures particulièrement proches de Dieu -Nous-.
Revenir en haut Aller en bas
https://historia-pactum.forumactif.com/t4077-kai-moana-shinoda-o-achlys#73074 https://historia-pactum.forumactif.com/t4078-kai-moana-a-shinoda-o-pas-encore-de-classe#73144 https://historia-pactum.forumactif.com/t4079-kai-moana-a-shinoda#73146 https://historia-pactum.forumactif.com/t4080-kai-moana-shinoda-o-rencontres-du-troisieme-type
Albus P. W. B. Dumbledore
Albus P. W. B. Dumbledore
Exp : 400
Baguette : les tableaux n'ont pas de baguette
Photomaton : Cheers to Me for doing whatever the fuck I want to do. [Feat. Kai] - Page 2 Source
Âge IRL : 138
Célébrité : Richard Harris / Michael Gambon
Parchemins : 5928
J'aime : 38
Date d'inscription : 14/10/2016

Secreto Revelio
Sortillèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

Cheers to Me for doing whatever the fuck I want to do. [Feat. Kai] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Cheers to Me for doing whatever the fuck I want to do. [Feat. Kai]  Cheers to Me for doing whatever the fuck I want to do. [Feat. Kai] - Page 2 EmptyLun 9 Sep - 21:04
Le membre 'Kai Moana A. Shinoda' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Échec / Réussite' :
Cheers to Me for doing whatever the fuck I want to do. [Feat. Kai] - Page 2 Dzoech10


« Pour un esprit équilibré, la mort n'est qu'une grande aventure de plus.»
FLORISSONE
Revenir en haut Aller en bas
Kai Moana A. Shinoda
https://historia-pactum.forumactif.com/t4077-kai-moana-shinoda-o-achlys#73074 https://historia-pactum.forumactif.com/t4078-kai-moana-a-shinoda-o-pas-encore-de-classe#73144 https://historia-pactum.forumactif.com/t4079-kai-moana-a-shinoda#73146 https://historia-pactum.forumactif.com/t4080-kai-moana-shinoda-o-rencontres-du-troisieme-type
Kai Moana A. Shinoda
Exp : 11514
Points de vie (HP) : 2250
Baguette : Bois d'Acacia Koa, 24,93 cm, plume d'Oiseau Tonnerre, souple
Photomaton : Cheers to Me for doing whatever the fuck I want to do. [Feat. Kai] - Page 2 Original
Célébrité : Miyavi
Parchemins : 1615
J'aime : 119
Date d'inscription : 07/08/2019

Secreto Revelio
Sortillèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

Cheers to Me for doing whatever the fuck I want to do. [Feat. Kai] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Cheers to Me for doing whatever the fuck I want to do. [Feat. Kai]  Cheers to Me for doing whatever the fuck I want to do. [Feat. Kai] - Page 2 EmptyMer 11 Sep - 23:59
*croise les doigts*




Hands of Blood, Crimson HeartQ-Ulte ;; Hommage, honneur rendu à Dieu -Lui-, à des êtres divins -Eux- ou jugés tels ou à certaines créatures particulièrement proches de Dieu -Nous-.
Revenir en haut Aller en bas
https://historia-pactum.forumactif.com/t4077-kai-moana-shinoda-o-achlys#73074 https://historia-pactum.forumactif.com/t4078-kai-moana-a-shinoda-o-pas-encore-de-classe#73144 https://historia-pactum.forumactif.com/t4079-kai-moana-a-shinoda#73146 https://historia-pactum.forumactif.com/t4080-kai-moana-shinoda-o-rencontres-du-troisieme-type
Albus P. W. B. Dumbledore
Albus P. W. B. Dumbledore
Exp : 400
Baguette : les tableaux n'ont pas de baguette
Photomaton : Cheers to Me for doing whatever the fuck I want to do. [Feat. Kai] - Page 2 Source
Âge IRL : 138
Célébrité : Richard Harris / Michael Gambon
Parchemins : 5928
J'aime : 38
Date d'inscription : 14/10/2016

Secreto Revelio
Sortillèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

Cheers to Me for doing whatever the fuck I want to do. [Feat. Kai] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Cheers to Me for doing whatever the fuck I want to do. [Feat. Kai]  Cheers to Me for doing whatever the fuck I want to do. [Feat. Kai] - Page 2 EmptyMer 11 Sep - 23:59
Le membre 'Kai Moana A. Shinoda' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Échec / Réussite' :
Cheers to Me for doing whatever the fuck I want to do. [Feat. Kai] - Page 2 Dzorzo10


« Pour un esprit équilibré, la mort n'est qu'une grande aventure de plus.»
FLORISSONE
Revenir en haut Aller en bas
W. Charlie Avery
https://historia-pactum.forumactif.com/t4105-wendy-charlotte-avery#74084 https://historia-pactum.forumactif.com/t4106-w-charlie-avery-o-pas-encore-de-classe#74096 https://historia-pactum.forumactif.com/t4107-w-charlie-avery#74098 https://historia-pactum.forumactif.com/t4108-w-charlie-avery-3-3-libres#74100
W. Charlie Avery
Exp : 10619
Points de vie (HP) : 2050
Baguette : 29,87cm, bois d'Aubépine et corne de serpent cornu. Particulièrement fine et souple avec un manche mêlant le bois et l'argent.
Photomaton : Cheers to Me for doing whatever the fuck I want to do. [Feat. Kai] - Page 2 Tumblr_mneyiik6oH1qbe2lmo5_r2_250
Célébrité : Kaya Scodelario
Parchemins : 742
J'aime : 70
Date d'inscription : 18/08/2019

Secreto Revelio
Sortillèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

Cheers to Me for doing whatever the fuck I want to do. [Feat. Kai] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Cheers to Me for doing whatever the fuck I want to do. [Feat. Kai]  Cheers to Me for doing whatever the fuck I want to do. [Feat. Kai] - Page 2 EmptyJeu 12 Sep - 0:16
Cheers to Me for doing whatever the fuck I want to do. le 19 avril 2024
Un haussement d’épaule en guise de réponse de sa part, un autre de la mienne. Ma main qui finit par tourner cette foutue poignée de porte et me voila de nouveau sorti du baisodrome tenu par un mac en plein dans les trois balais. Il faudra vraiment que je raconte l’anecdote, parce que voir ça, ici, ce n’est pas donner à tout le monde vu ce que j’entends dire sur l’endroit. Ça fera rire, au moins quelque second, autour d’un gros pétard. Enfin peut-être, on verra.

Je range les petites pilules dans mon second bonnet de soutien-gorge alors que je traverse la salle sous le regard courroucée de la gérante. Ça doit être mes pupilles, trop dilaté. Mes yeux, trop rouge. Ma démarche assurée quoi qu’approximative. C’est monté, bien haut. Assez pour que je m’ennuie vite, pas assez pour que je témoigne de ce qu’il voulait faire là-dedans. Ce n’était pas marrant, où était le fun ? Et d’ailleurs, pourquoi est-ce que j’y était retourné en premier lieu déjà ? Une histoire de tatouage et de nom, nom que je trouverais probablement dans les archives de notre maison. Dans un recueil tenu par la femme de mon père. Peut-être, dans l’instant je m’en bas les reins total.

Alors je marche, un peu, beaucoup. Passionnément ? Ne faut pas exagérée. A la folie cependant… Peut-être. Puisque mes pas me guident de nouveau vers cette fameuse cabane hurlante, ses canapés défoncés, ses fauteuils éventrés. Ses cadavres de bouteilles, cette cheminée noircie pleine de paquet de chips calcinée. Je m’y effondre sur l’un de ses fauteuils, je m’y allonge à moitié, pas trop cependant. Juste le temps de ressortir ma flasque et d’en boire une gorgée, ou deux, ou dix. Le temps de roulé un autre pétard qui ne sera pas le dernier. Le temps de laisser glissée une dernière petite pilule magique sur ma langue avant de fumée. Le temps de trippé aussi en observant le plafond, la lumière dansante qui passe à travers les barricades et dessines des formes, belle au début. Un peu plus monstrueuse à la fin.

La fin, cette fin qui m’enveloppe doucement, me fait sombrer dans les abysses alors qu’un tambour bat entre mes tempes. Que plus rien n’a de forme définie, plus rien n’est droit, ça tourne, ça frissonne, ça gigotte. Et ça sombre, encore et encore. Jusqu’à ce que les ténèbres m’engloutissent. Ou bien est-ce que c’est le sommeil ? Un demi-sommeil si ça tangue encore non ? ça trippe, je trippe. Loin, si loin. Que le retour sera sans doute brutal, ou ne se fera pas. Ce soir, tout à l’heure, demain, aujourd’hui. Ici, ailleurs. On verra bien.


You can take anything if you want it enough.
Voir plus  fume :
 
Revenir en haut Aller en bas
https://historia-pactum.forumactif.com/t4105-wendy-charlotte-avery#74084 https://historia-pactum.forumactif.com/t4106-w-charlie-avery-o-pas-encore-de-classe#74096 https://historia-pactum.forumactif.com/t4107-w-charlie-avery#74098 https://historia-pactum.forumactif.com/t4108-w-charlie-avery-3-3-libres#74100
❝ Contenu sponsorisé ❞

Cheers to Me for doing whatever the fuck I want to do. [Feat. Kai] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Cheers to Me for doing whatever the fuck I want to do. [Feat. Kai]  Cheers to Me for doing whatever the fuck I want to do. [Feat. Kai] - Page 2 Empty
Revenir en haut Aller en bas
 

Cheers to Me for doing whatever the fuck I want to do. [Feat. Kai]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Historia Pactum :: Cappuccino & Croissants :: Les archives :: Archives RP :: Saison 1 [été 2023 - juin 2024]-