RSS
RSS


Partagez
 

 Have to know when to delegate [Rosheron]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Anonymous
❝ Invité ❞
Invité

Have to know when to delegate [Rosheron] Empty
MessageSujet: Have to know when to delegate [Rosheron]  Have to know when to delegate [Rosheron] EmptyVen 18 Oct - 18:12


Only need for assistance ?

- Acheron Sayre — Rose Pond -


 "If you are interested in something, no matter what it is, go at it full speed ahead. Embrace it with both arms, hug it, love it, and above all, become passionate about it." -Roald Dahl

Une poignée de main ferme et franche. Mon sourire est travaillé au millimètre, ma voix placée sciemment une octave plus bas qu’à l’accoutumée. Mon allure, mon maintien, ma démarche, chacun de mes gestes, le moindre battement de mes cils, rien n’est laissé au hasard. Je mets en pratique le fruit de mon travail. J’applique à la lettre, en situation réelle, ce que j’ai maintes fois reproduit lors d’exercices répétés de simulation face au miroir de mon dortoir. La première impression. C’est la première impression qui doit être travaillée et réussie dans ce genre d’exercices. Les notes, l'attitude, le déroulement de l’entretien, tout cela n’est certes pas à négliger mais faute d’une bonne première impression, autant pisser dans un violon en attendant qu’il en sorte des notes de musique. Seuls quelques légers symptômes incontrôlables peuvent offrir à mon interlocuteur des signes quant à mon trouble intérieur. Des gouttes de sueurs froide dégringolent en cascade dans mon dos, je tremble comme une parkinsonienne à la sortie d’un bain d’eau glacée et j’ai les mains moites d’une touriste allemande en visite dans un pays tropical. Mais à l’exception de ces quelques indices, rien ne vient entacher la physionomie d'élève dynamique et sûr d'elle que j’arbore à cet instant. Une apparence durement travaillée en compagnie de mon meilleur ami.

Un léger imprévu vient cependant corser la difficulté du jour. En effet, lors de mes multiples simulations d’entretiens pour un poste d'assistante c’était toujours mon meilleur mai qui interprétait le rôle du professeur. Je donnais donc régulièrement la réplique à cet élève de Poudlard au sourire ravageur et à l’œil vif. Mais voilà qu’aujourd’hui le physique beaucoup plus mature de mon interlocuteur vient ajouter une difficulté supplémentaire à l’exercice. Le visage d’un apollon. Le corps d’un démon. Le corps en V et ce quel que soit le sens de lecture. Deux jambes, deux bras, deux yeux, deux oreilles et un seul nez, détail venant à point nommé rompre la symétrie quasi parfaite de ce physique qui aurait pu se contenter d’incarner la perfection, mais qui a préféré la surpasser en se singularisant par cet ornement nasal à la disposition incongrue. Autant vous dire qu’à cet instant la difficulté de l’exercice qui m’attend s’en trouve décuplée. Mais je ne suis pas non plus totalement dépourvue d’arguments face à ce genre de situation. Après tout je suis une élève exemplaire de Poufsouffle, si on oublie mon petit incident de l'année dernière. Puis je connais bien le professeur Sayre, même si comme beaucoup de filles mes yeux tombent souvent sur son fessier mais ça ne m'a jamais empêché d'écouter ou de me concentrer alors...il faut espérer que la situation reste en cet instant inchangé.

Le temps de la réflexion arrive à son terme, je ne peux pas partir, ne peux pas dire non à ce job étudiant quand je n'ai pas eu le poste de préfet, alors, j'oubli le physique, j'oublie le sourire charmeur et ma main est toujours tendue vers la porte toc fermement, attendant l'invitation à entrer qui ne se fait pas attendre longtemps, prête à commencer cet entretien qui pourrais changer ma vie.

« Bonjour Professeur Sayre, j'espère ne pas être en retard pour notre entretien ? »
code by lizzou — img/gifs by TUMBLR — 000 WORDS.

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
❝ Invité ❞
Invité

Have to know when to delegate [Rosheron] Empty
MessageSujet: Re: Have to know when to delegate [Rosheron]  Have to know when to delegate [Rosheron] EmptyDim 20 Oct - 17:24



Only need for assistance ?

- Acheron Sayre — Rose Pond -


 "If you are interested in something, no matter what it is, go at it full speed ahead. Embrace it with both arms, hug it, love it, and above all, become passionate about it." -Roald Dahl

Depuis que j’ai été nommé directeur adjoint de Poudlard par Hermione, cette même année, je me suis trouvé avec énormément de boulot sur les bras. Entre mes cours d’Histoire de la Magie à préparer, les corrections à faire, le livre à écrire ou encore mon travail avec Hermione, je suis très occupé en ce moment. C’était pour cette raison que j’avais décidé de faire appel à candidature pour trouver un ou une assistante, afin de m’aider à diverse chose, afin de me dégager du temps pour faire autre chose. Tout ce que je donnerais à faire à mon assistante sera ce que je n’aurais pas à faire moi-même. Depuis le début de la matinée, j’avais reçu plusieurs candidats, mais aucun ne m’avait convaincu de lui offrir le poste. Le dernier candidat pour l’heure était Rose Pond. En allant dans un petit placard de mon bureau, j’ai pris un dossier plutôt épais. Sur sa couverture, il y avait écrit en grosses lettres « Rose Pond ». J’avais pris l’habitude de garder des dossiers plutôt bien fournis sur chacun de mes étudiants, ce qui me permettait d’avoir des renseignements assez importants sur eux. J’ai donc pris ce dossier pour le poser sur le bureau, mes petites lunettes sur le nez, j’en ai profité pour le relire une dernière fois, afin de me préparer à mon rendez-vous qui allait bientôt arriver. Elle a toujours été une élève extrêmement douée dans ma matière et m’avait rendu certains des devoirs les plus impressionnants que j’avais vu depuis mon arrivée à l’école, il y a quelques années. La seule petite ombre au tableau plutôt glorieux de Mademoiselle Pond était l’incident de l’an dernier et cela n’allait pas forcément jouer en sa faveur, même s’il s’avérer qu’elle avait des circonstances atténuantes.

Alors que j’étais en train de lire mon dossier, j’ai entendu quelqu’un toquer à la porte et retirant les lunettes de mon nez, j’ai demandé à la demoiselle de pénétrer dans mon bureau. Elle débuta l’entretien, par une question plutôt basique, sur le fait de savoir si elle n’était pas en retard et je l’ai rassuré en lui disant avec un sourire charmeur : « Non, Mademoiselle Pond, vous êtes parfaitement à l’heure, peut-être même un peu avance. Ce qui est déjà une bonne nouvelle. Approchez et asseyez-vous, je vous pris » Remettant mes lunettes sur mon nez, j’ai regardé la jeune femme avec beaucoup de douceur, avant de lui dire doucement : « J’étais justement en train de lire votre dossier scolaire et surtout, sur votre comportement durant mes cours et les travaux que vous m’avez rendu au fil des années. » Ouvrant doucement le dossier, j’ai commencé à lire à vos hautes les informations que j’avais inscrite : « Rose Pond, vous êtes en sixième année et vous venez ici pour poser votre candidature au poste d’Assistante. C’est bien cela ? » Je me suis levé en attendant sa réponse, avant de faire du thé, une fois fait, je lui ai apporté une tasse, avant de retourner m’asseoir sur mon siège et j’ai souri avec beaucoup de douceur. « La question que je vais vous demander maintenant, c’est de savoir ce qu’est pour vous une assistante d’un professeur et en particulier celle d’un professeur d’histoire de la magie. » Prenant ma tasse de thé dans ma main, je l’ai porté à ma bouche, afin d’en boire une gorgée, tout en attendant une réponse.
code by lizzou — img/gifs by TUMBLR — 568 WORDS.

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
❝ Invité ❞
Invité

Have to know when to delegate [Rosheron] Empty
MessageSujet: Re: Have to know when to delegate [Rosheron]  Have to know when to delegate [Rosheron] EmptyLun 21 Oct - 14:40



Only need for assistance ?

- Acheron Sayre — Rose Pond -


 "If you are interested in something, no matter what it is, go at it full speed ahead. Embrace it with both arms, hug it, love it, and above all, become passionate about it." -Roald Dahl

Le bureau du professeur Sayre était comme il avait toujours été. Spacieux, imposant et rempli de livres. Je n'étais venu que peu de fois dans ce bureau, surtout pour des questions sur des cours ou des demandes de cours particulier sur un point précis qui m’intéressais particulièrement. Pourtant à chaque fois la magie opérée et il était difficile pour moi de ne pas faire le tour de la pièce, déchiffrant chaque reliure pour me faire une liste de ce que je souhaite lire ou pourquoi pas, me mettre à lire immédiatement.
Rassurée sur ma précision pour ne pas dire mon avance, je laissais un léger sourire transparaître, attendant l'invitation à m'asseoir pour le faire, essayant d'être aussi gracieuse que possible, donner bonne impression, sourire pour donner l'air plus avenante. Un dossier bien plus épais que je ne l'aurai pensée ou souhaitez trônais sur le bureau du professeur d'histoire de la magie, mon nom sur la reliure m'angoissant légèrement. Pourquoi ce dossier était il si épais ? J'avais pourtant toujours était bonne élève, avait fait mon possible pour faire la fierté de ma mère et de cette école. Mais si l'épaisseur était si importante, cela ne pouvait être que parce que j'avais lourdement échouée dans mes tentatives de réussite. Peut être n'avaient ils retenu que les mauvaises choses, les quelques points que j'avais fait perdre dans mes premières années, ma perte de conscience de l'année précédente. Un seul mauvais pas. C'est ce que maman disait. Qu'importe le nombre de pas vertueux que l'on fait. Il suffit d'en faire un mauvais pour que ceux qui vous observent ne retiennent que celui ci. Quel monde cruel n'est ce pas ?
Pourtant, le professeur Sayre tenta de me rassurer. Peut être avait il vu ce fugace instant de panique dans mes yeux. Cela ne comportait que mon comportement et mes écrits rendu dans son cours. Il est vrai que j'étais plutôt assidue à l'histoire de la magie et que les devoirs que je rendais été souvent assez fourni. Après tout, il y avait tant à dire et trouver des parallèles avec l'histoire moldu, souvent fausse car méconnaissant de la vérité magique se cachant derrière certains événement m'intrigue et me fascine.

Puis l'entretien commença, comme ça, sans préavis. Question rhétorique pour valider le pourquoi de ma présence, mon identité, bien qu'il la connaisse. Je le vois vaquer à quelque occupation dans le même temps et ne sais si il attend réellement une réponse ou un simple oui. Je tente donc de faire bonne effet, faisant un peu des deux.

« C'est bien cela professeur. J'ai  vu l'annonce sur le tableau d'affichage et vu que j'apprécie beaucoup cette matière et que mes notes sont bonnes, j'ai pensé que je pourrais peut être convenir pour ce poste. »

Voila, réponse simple mais travaillée, continu Rose, te laisse pas envahir par ton stress. Tu peux avoir ce poste, c'est pas parce qu'ils ont décidé de ne pas faire toi un préfet que tu ne peux pas être une assistante. Je me calme comme je peux, tentant de ne pas me triturer les mains, de garder une pose aussi sereine que possible. Montrer qu'on a peur est mauvais signe. Comme avec les sombral. Si ils sentent que vous avez peur, ils auront peur.
Le bruit du liquide coulant dans un récipient me rassure quelque peu. Il est rare de voir le professeur sans sa tasse de thé et je me dit que cela ne peut être qu'un bon signe. J'en profite pour observer un peu mieux le bureau. Les piles de livres. Les tableaux accrochés sur les différents mur, le perchoir à corbeau. Il faut bien l'avouer, ce bureau fait particulièrement adulte.
La tasse de thé arrivant face à moi, je remercie machinalement le professeur, politesse oblige et attend qu'il reprenne place pour continuer l'entretien. Son sourire me met en confiance et me charme quelque peu. Il faut tout de même avouer qu'on a très peu de professeur aussi jeune et charmant que celui d'histoire de la magie. C'est ainsi que nous entrons dans le vif du sujet. L' assistanat. La question est de nouveau simple et pourtant, je suis persuadée qu'une mauvaise réponse, une mauvaise formulation, pourrait me faire perdre l'opportunité.
Je prend donc un instant avant de répondre

« Pour moi, le rôle d'assistante est quelque chose d'assez complet. Ce n'est pas seulement être une aide pour le professeur, mais aussi un soutien dans les différentes taches qui lui incombe. En sommes c'est une personne sur qui le professeur peut se reposer afin d'alléger quelque peu ses occupation et ainsi se dégager du temps pour d'autres tâches que lui seul peut faire. »

Je souris légèrement, prenant ma tasse de thé en main. Je ne veux pas faire de monologue, alors je tente la pause théâtrale, cherchant à cacher le léger tremblement de ma main dû à ma nervosité, prenant une gorgée de Thé avant de reposer doucement le contenant de porcelaine sur sa soucoupe.

« En ce qui concerne l'histoire de la magie, c'est la matière la plus complète de l'enseignement général à mon sens.  Elle comprend après tout les événement allant de la création de la magie à nos jours et en ce sens le travail du professeur en est peut être plus complexe que pour d'autres matières. Ce qui me fait dire qu'une assistante doit avoir pour rôle d'aider à la planification de certains cours en faisant des recherches préliminaire ou préparant à l'avance les ouvrages nécessaire. »

Je tente la pause de nouveau, quelques secondes a peine, le temps de remettre une mèche de mes cheveux derrière mon oreille, gardant les yeux légèrement baissé, non en signe de crainte, mais en signe de légère soumission. Après tout il est un professeur et regarder ses supérieurs dans les yeux est un signe d'effronterie m'a toujours dit ma mère. Je reprend pourtant,

« Evidemment, son rôle ne s’arrête pas à cela, puisqu'il doit être apte à répondre aux questions d'élèves plus jeune que lui. Potentiellement aider aux devoirs ou donner des cours particulier sur un sujet précis sur demande du professeur. En résumé, une assistante doit être une personne de confiance sur qui le professeur peut se reposer et qui peu parfois lui apporter une tasse de thé.»

J'ai l'impression de tourner en rond tel un poisson rouge dans son bocal, de me répéter, mais j'avoue ne pas savoir que dire de plus sur l'instant. Après tout, j'ai mon idée de l'assistanat, mais peut être n'est ce pas ce qu'il attend ? Ce professeur pourrait vouloir d'une personne lui servant de sous fifre pour ranger et nettoyer son bureau tel un elfe de maison. Néanmoins je garde mon sourire, espérant que ma petite touche d'humour sur le thé lui plaise ou l'amuse.

code by lizzou — img/gifs by TUMBLR — 1127 WORDS.

Revenir en haut Aller en bas
Le choixpeau magique
Le choixpeau magique
Exp : 3608
Points de vie (HP) : 5000
Baguette : les chapeau n'ont pas de baguette
Photomaton : Have to know when to delegate [Rosheron] 3267122442_1_3_oMmgz4Wk
Célébrité : Le choixpeau magique
Parchemins : 4623
J'aime : 52
Date d'inscription : 14/10/2016

Secreto Revelio
Sortillèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

Have to know when to delegate [Rosheron] Empty
MessageSujet: Re: Have to know when to delegate [Rosheron]  Have to know when to delegate [Rosheron] EmptySam 30 Nov - 20:56
Sujet archivé → membres fantômes.




Revenir en haut Aller en bas
❝ Contenu sponsorisé ❞

Have to know when to delegate [Rosheron] Empty
MessageSujet: Re: Have to know when to delegate [Rosheron]  Have to know when to delegate [Rosheron] Empty
Revenir en haut Aller en bas
 

Have to know when to delegate [Rosheron]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Historia Pactum :: Cappuccino & Croissants :: Les archives :: Archives RP :: Saison 1 [été 2023 - juin 2024]-