RSS
RSS
HISTORIA PACTUM
saison II ♠ Always keep your foes confused. If they are never certain who you are or what you want, they cannot know what you are like to do next.



 
Bienvenue sur Historia Pactum
!
Votez sur les top sites !
Toutes les deux heures !
Membre du mois
Ici vous retrouverez chaque mois le membre du mois récompenser pour sa participation RP dans la carte fidélité du forum.
Event en cours
Ici vous trouverez l'animation ou l'intrigue en cours sur le forum.
Le Deal du moment : -72%
Cdiscount à Volonté à 8€ au ...
Voir le deal
8 €

Partagez
 

 Petite mise au point pour une année épanouie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
InvitéHistoria PactumAnonymous

Petite mise au point pour une année épanouie Empty
MessageSujet: Petite mise au point pour une année épanouie   Petite mise au point pour une année épanouie EmptyMar 1 Nov - 13:04

Petite mise au point pour une année épanouie
  ft. Elena & Sutton & Kassie



«  Laissez passer Mesdemoiselles ces majestés ! »
Installées à la table des serpentards, Kas' et moi observions tranquillement la cérémonie de répartition. Un parchemin posé devant moi, une plume à la main, je notais précieusement le nom de chaque élève, sa répartition et l'impression qu'il me laissait. Kas', assise à mes côtés, faisait bon nombre de commentaires, que je ne manquais pas d'ajouter à mes propres notes. Cela nous valait d'ailleurs parfois quelques crises de fou-rire, surtout que certains élèves de première année n'avait vraiment pas l'air doués. Je pourrais vous donner des dizaines d'exemple cette année, mais je ne vous en donnerai qu'un. Un élève avait dégobillé aux pieds du choixpeau, alors qu'il s'apprêtait à s'installer sur la chaise. Heureusement, cet idiot n'avait pas été placé à Serpentard ...

La fin de la cérémonie était arrivée et les premières années se tenaient devant les préfets. J'étais bien contente de ne pas être préfète de maison, pour la simple et bonne raison que j'étais loin d'être un modèle au niveau du respect du règlement. Cependant, avant qu'ils ne se dirigent vers la salle commune, je lançais à ces petits jeunes:

"Pour ceux que ça intéressent de savoir comment passer une bonne année aux côtés de personnes populaires, et comment ne pas commettre de faux pas, Kassie et moi vous attendons dans le hall d'entrée. Bien évidemment, les présents auront déjà un bon point."

Je me tournais alors vers Kas', tandis que les préfets emmenaient les nouvelles recrues dans leurs dortoirs. Observant les nouveaux gryffondors, je ne pus m'empêcher de rire légèrement avant de lancer à ma meilleure amie:

"C'est de pire en pire chez ces stupides gryffons. Je pensais vraiment que notre année était le summum en terme de mauvais goût chez eux, mais cette année, Emily et l'autre débile ont de la concurrence."

Ramassant le parchemin, je me dirigeais tranquillement vers le hall d'entrée, attendant patiemment les nouveaux verts et argent. Lorsque ces derniers furent arrivés, je fus ravie de constater que la plupart était présents.

"Parfait ! Alors, je me présente, Sutton Skeeter. Oui, vous avez bien entendu, Skeeter. Ma mère est la renommée Rita Skeeter, la journaliste la plus douée de tous les temps. Je tiens la gazette de Poudlard, autant vous dire que de là dépend votre réputation et votre popularité. Et si vous voulez éviter les problèmes, évitez surtout la mauvaise graine !"

Je ne pus alors que sourire en voyant que, derrière nous, cette chère Elena venait d'apparaitre, illustrant parfaitement mon propos.

"Si vous vous tournez légèrement, vous pourrez observer une de ces mauvaises graines, l'une des pires ... De toute façon, dès que vous rencontrez un rouge et or, vous pouvez vous dire qu'il y a 90% de chance pour que ça gâche votre popularité !"

Je gardais un sourire amusé sur les lèvres, ne regardant même plus celle qui était la meilleure amie de ma Némesis.

words: 504 (c) made by panic!attack

Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Petite mise au point pour une année épanouie Empty
MessageSujet: Re: Petite mise au point pour une année épanouie   Petite mise au point pour une année épanouie EmptyMar 1 Nov - 18:13
Petite mise au point pour une année épanouie

feat. Elena & Sutton & Kassie

Et voilà une nouvelle année qui commence. J'adore la rentrée car qui dit rentrée dit répartition dans les maisons. J'aime voir les 1er année s’assoirent sur le tabouret. Ca me rappelle de bons souvenirs. Enfin presque...J'avais eu si peur d'être envoyée à Serpentard. Je n'aurais pas supporté d'être avec Sutton et Kassie. Peut être que j'aurais fini comme elle aussi vipères et bêtes. Brrr....Cette pensée me donne de sacré frissons. Je suis assez fière des nouveaux qui ont rejoint notre maison. Il y a autant de filles que de garçons cette fois-ci. J'avais fait de la place à côté de moi pour accueillir la petite soeur d'un ami. Elle était si contente de rejoindre son ainé. Je ne pus m'empêcher de regarder vers la table des Serpentards. Je me penchais alors vers Emily et lui dit:

-Regarde ta peste de soeur note encore les nouveaux. Je paris qu'elle va encore leur faire le speach de "c'est nous les populaires..." "Attention qui vous fréquentez...sinon on va pourrir votre réputation". C'est pathétique! Comment peut-on être aussi méchant et si imbu de sa personne?

Chaque année c'est la même chose. A force nous sommes tous habitués mais pour les nouveaux, c'est une autre histoire. Certains arrivent à se rebeller mais la plus part s'inclinent face à la tyrannie de ces deux filles. Moi? Je n'ai aucunement peur d'elles. Je leur ai bien prouvé durant 4 ans et ce n'est pas prêt de s'arrêter. J'avoue que parfois c'est dur. Comme tout le monde, j'ai des coups de blues donc je suis facilement atteignable. Sans me vanter, je suis parfois le bouclier de tous les autres. C'est moi qui en défend la plus part. Parfois c'est fatiguant, je l'avoue. Je ne pense pas qu'elles soient vraiment méchantes au fond. Enfin je l'espère toujours un peu intérieurement. Je pense que pour l'une c'est de la jalousie envers sa soeur et la peur d'être transparente. ça a peut être été le cas à un moment donné d'où son comportement envers sa jumelle. Et l'autre...Bah... Difficile à dire en fait. J'opterais pour un milieu familiale assez noir. Je me trompe peur être. C'est sûrement inné chez elle d'être mauvaise. Bref, j'essaye de passer outre et de les ignorer un max mais ce n'est pas simple tous les jours. Comme...maintenant... Je venais de quitter la Grande Salle pour monter dans la tour des Gryffondors. Mais manque de pot, je tomba nez à nez avec les Serpentardes en train de malmener ces 1er années.

- Tiens tiens la jumelle maléfique et son acolyte! Encore en train de se pavaner devant les 1er années. Mes pauvres toujours à chercher à rester populaire. Je vous plains sincèrement! A part la terreur qu'est ce que vous avez? Mmm rien, pas d'intelligence, pas de véritable amis, pas d'amour sincère... Raa j'aime ma vie comparait à la votre...

Je souris de façon à les énerver, pour les dépasser afin de me diriger vers les escaliers. Leur jeu, je le connais pas coeur. Bon j'avoue, elles sont fortes. Elles arrivent toujours à trouver dans le tas des nouveaux des harpies comme elles même chez les garçons. C'est ça je pense être Serpentard. Parfois il y a des exceptions, je connais des Serpentards très gentil. Mais malheureusement, ils ne sont pas dans les faveurs de ces mesdames.

made by guerlain for bazzart
Revenir en haut Aller en bas
Kassie G. OllivanderHistoria PactumKassie G. Ollivander
Kassie
Exp : 34864
Points de vie (HP) : 5000
Baguette : 27.7 cm, bois d'Amourette et croc de Basilic
Photomaton : Petite mise au point pour une année épanouie Giphy
Familier : Petite mise au point pour une année épanouie Basili10
Âge IRL : 14
Célébrité : Phoebe Tonkin
Parchemins : 4915
J'aime : 451
Date d'inscription : 15/10/2016

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

Petite mise au point pour une année épanouie Empty
MessageSujet: Re: Petite mise au point pour une année épanouie   Petite mise au point pour une année épanouie EmptyMer 2 Nov - 0:33
Désastrophie pour la rentrée !
feat ☼ Kassie & Sutton
Des révélation, de nouveaux secrets, quelques confidences et ma jupe intacte et toujours aussi saillante implacablement remise en état par ma meilleure amie. En arrivant dans la grandes salles nous avions saluer bon nombre de nos connaissances et amis, des serpentard bien sur, mais nous n'étions pas cloîtré dans nos couleurs. J'avais eu plaisir à saluer des Serdaigles, Poufsouffle et Gryffondor avec qui je m’entendais bien également. J'étais peut-être une sorte de stéréotype de peste populaire, mais j'étais aussi souvent apprécier pour mes talents au Quiditch, mes soirées dans le parc démentiel et mon humour. Qu'importe ce que pouvais pensée une petite clique de pouf avec autant de jugeote qu'un scrout à pétard, ses filles là avaient le jugement aussi facile que des simplet bon à être de simple cracmol.

Mais ce qui me faisait rire par dessous tout : chaque année avec Sutton nous notions et commentions les premières années et elles n'avaient aucune idée de la véritable raison de cette sélection. Beaucoup pensée que c'était un simple jeu un peu mesquin ; il n'aurait pas pu ce tromper d'avantage. Mais c'était tant pis pour eux, pas pour nous. Nous qui avions un glorieux avenir déjà tout tracé et une fratrie qui s’étendait par delà les frontières et comptant bon nombres de sorciers et sorcières célèbres à travers les âges. À la sortie de Poudlard nous n'aurions pas à trimer comme des malades pendant des années pour nous construire un future digne de ce nom, nous l'avions déjà.

Il me suffisais de prendre en exemple mes deux frère, apprécier et populaire durant leurs années à Poudlard, Edward connu pour ses prouesses académique et maintenant pour être professeur de potion et grand créateur renommée, Matthew quant à lui, pitre à ses heures, qui avait collectionner la moitié des filles de Poudlard comme trophée et l'autre moitié qui avait bavée sur ses abdominaux. Tous gardais un bon souvenirs de ses deux là, il avait marqué leurs génération et les générations à venir, c'était ça faire l'histoire. Personne n'avait jamais pu décellée la noirceur de notre famille, ses origines, c'était parce que nous donnions bien le change. Brillant à la manière de Tom à ses heures, le secret était bien gardé.

La cérémonie de la répartition pris fin, de même que le banquais. Sutton invita les première année à nous rejoindre, ceux de notre maison, tandis que j'invitais les nouveaux Serdaigle, Poufsouffle et Gryffondor à faire de même, d'une manière certes moins engagée, mais tous aussi significative. Sutton était certes plus souvent à tenir les discours que moi, mais je restais en charge de cette sélection qui restais ma responsabilité. Être un vrai leader ne signifiais pas ce mettre en avant pour brillé de mille feu au regard de tous, mais savoir rester dans l'ombre à observé pour que personne ne vous voie venir quand vous décidiez de frappée un bon coup. Avantage de ma position sans doute ; mon accès et mes autorisations qui m'ouvrait toutes les portes que je voulais, laissant profité ma meilleure amie des même avantage et en donnant un léger avant goût à ceux que je décidais digne de mon intérêt. Autant vous dire que ses petites idiote étriqué de Gryffondor n'en faisait pas partie. Elles ce pensaient défense de la veuve et de l'orphelin, quand en réalité elle était enfermé dans leurs petites cases à tel point, qu'elle ne ce rendais pas compte du ridicule dont elle ce couvrait. Et du regard pathétique qu'elle s’attirait d'une grande majorité. A croire qu'elles étaient rester enfermer vingt-ans en arrière, sans prendre en considération les changements de mentalités qu'avait connu l'école. À commencer par l'abattement des barrières entre les maison, notamment Serpentard dont la réputation avait très largement été réhabilité.

Je laissais Sutton à son petit speech devant une presque une quarantaine d'yeux tourné vers nous. Bras croisé je m'étais adosser à un mur, sourire en coin pour observé l'assemblé. Une grande partis des premières année nous avais rejoint. Je fis un clin d’œil au deux préfet de Poufsouffle et Serdaigle qui me le rendit par un sourire. Ce fus ce moment précis qu'Elena choisit pour intervenir, bon Sutton l'avait pris comme exemple, une fois encore elle était tomber dans la démonstration. La verte et argent avait un grand talent d'élocution, mais également pour le dramatique, que j'admirais beaucoup... la plupart du temps.

- Bonjour à toi aussi Elena, ravit de te voir. Tu as passé un bon été ? Pas trop ennuyeux ?

Je marquais une pause, parlant d'une voix calme mon sourire en coin toujours aussi présent, amusée par la soit-disant rébellion de cette petite punaise.

- Non parce que tu me semble un peu aigrit ? Tu as un soucis ? Tu veut qu'on en parle peut-être ?

Je me décollais du mur et m'avançais de quelques pas, suivis du regard par l'assemblé de gamin bouche bée devant la scène. Pour leur première soirée à Poudlard, les voilà pris dans un feu croisée entre nous et … les « autres ».

- C'est juste que tu me semble un peu... perturbée ? Tu as sans doute cru que le monde imaginaire que tu t'étais créer aurait un impact ici ? Tu sait, tous le monde n'a pas besoin de s'enfermer et d'enfermé les autres dans des petites cases pour ce sentir rassurée. Tu parle de terreur ? D’intelligence et bien, laisse moi t'apprendre deux ou trois petite chose. Primo, les enfants, est-ce que vous vous êtes sentis à un moment menacer ? Effrayée par ce que vous exposais mon amie ? Certes, elle rend ses discours bien vivant, je vous l'accorde, mais vous êtes vous sentis mal accueillit ?

Demandais-je à l'assembler toujours aussi démuni face à notre petite « altercation ». Une grande majorité de tête vert, bleu et jaune firent « non », d'autre ne savais juste pas si il devait s’exprimer ou non, quant au rouge il n'osait même plus respirer. Mais ça n'avais pas d'importance. Je me tournais ensuite vers les deux préfet de Serdaigle et Poufsouffle.

- Et vous deux, vous avez trouvez notre manière de nous présenté répréhensible d'une façon ou d'une autre ?

Ils avaient un sourire bien large et répondit à leurs tour à la négative, tous deux étaient de bon potes qui appréciais les événements organisée par les pauvres petites pouf superficielle sans cervelle que nous étions. Je redirigeais mes iris émeraude vers mon interlocutrice, sans perdre à aucun moment ni mon intonation calme, ni mon sourire en coin.

- Voilà qui est réglé. Et secundo, inintelligence est une chose particulièrement relative, sait tu que nous sommes tous le « con » de quelqu'un ? Tiens, toi par exemple avec ton air suffisant et tes paroles gonflé de jugement, est-tu sur de la véracité de ses insultes ? De tes accusation ? Non parce que là, tous ce que tu as prouvé, c'est que ce n'étais pas nous qui flagellions les autres sans raison en premier, mais bien toi qui nous attaquais et te mêlais de nos affaires d'une manière particulièrement puéril, voire par cette même mesquinement dont tu semble à tous pris vouloir nous accusée.

Je marquais un petit temps de pause dans ma tirade, juste le temps que mon discours face son petit effet pour reprendre.

- Oh, mais c'est peut-être l'humour de Sutton qui t'a pris au dépourvue et t'a blessée dans ton amour propre ? Pourtant, reprenons ce qu'elle à dit, tu es effectivement impopulaire, peut de gens apprécie ta manière de jugé et de te croire meilleure que les autres et en plus tu te crois chevalier en armure blanche quand en réalité tu ne peut pas t’empêcher de mettre ton nez dans des affaires qui ne te concerne en rien. En bref, que dit-on déjà ? Ah oui... que seul la vérité blesse, c'est bien ça ?

Je terminais sur une note ironique et jetais un petit coup d’œil à Sutton, je me doutais que mon petit speech devait beaucoup l'amusée, j'avais même eu droit à quelques rire timide dans l'assemblé de première année qui à présent regardais la rouge et or d'un air moqueur pour la plupart.

- Bien, je crois que tout est dit, tu as quelque chose à ajouter ou veut tu que je te montre le chemin de ton dortoir, à moins que tu ne sache le retrouver seule ?

Terminais-je d'une voix un peut plus enjouée, lui souriant sans aucune amertume et de manière tout à fait courtoise. Je lui tournais le dos pour retourner à mon cher et tendre mur ou j'appréciais tout particulièrement de m'appuyer. Je laissais la rouge et or ce décontenancer devant nous suite à mon petit discours, allait-elle enfin comprendre ? Ou resterait-elle aussi bouché qu'elle l'avait été pendant les quatre dernières année ? Non en fait, là était une question stupide, évidement qu'elle n'allait pas faire évoluer sa mentalité, elle ce complaisais dans sa propre ignorance, autant l'y laissée plutôt que de perdre mon temps.

(coffee) AMIANTE





Dernière édition par Kassie H. Blackwhole le Sam 12 Nov - 3:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t3029-kassie-g-ollivander-o-bite-me https://www.historia-pactum.com/t2805-kassie-g-ollivander-maj-le-29-12-2018 https://www.historia-pactum.com/t2781-kassie-g-ollivander https://www.historia-pactum.com/t2856-kassie-g-ollivander-o-basilic-nom https://www.historia-pactum.com/t2453-kassie-g-ollivander
InvitéHistoria PactumAnonymous

Petite mise au point pour une année épanouie Empty
MessageSujet: Re: Petite mise au point pour une année épanouie   Petite mise au point pour une année épanouie EmptyMer 2 Nov - 20:46

Petite mise au point pour une année épanouie
  ft. Elena & Sutton & Kassie



«  Laissez passer Mesdemoiselles ces majestés ! »
Et après, on dit que ce sont les serpentards qui sont des langues de vipères ! Elena était pas mal dans ce style, et si elle n'était pas du mauvais côté de la barrière, contre nous, j'aurais même pu dire qu'elle avait de la répartie et que son caractère était bien épicé comme celui de Kassie et moi. Mais voilà, Mademoiselle avait pris le parti de ma stupide jumelle, celle qui n'a jamais eu un intérêt à mes yeux. Peu de personnes pouvaient comprendre pourquoi je la haïssais tant. Ma mère avait tout fait pour qu'Emily soit mise de côté, et, puisque j'étais très proche de ma mère, j'avais fait de même. Pour moi, Emily était un caillou dans ma chaussure, et j'aurais voulu être seule dans la ventre de Maman. Hélas, elle était là, et même si je passais mes journées à ignorer son existence, il y avait toujours un crétin pour me faire remarquer qu'il y avait mon double chez les griffons. Vous parlez d'un double ... Une pâle copie, oui ! Et puisqu'Elena était l'une de ses meilleures amies, je l'avais prise en grippe, et cela ne me dérangeait pas de la tailler à longueur de temps. Puis, il faut le dire, c'est encore plus marrant quand l'autre a de la répartie.

Bon, j'avais cherché cette confrontation. Pour me faire mousser, pour prendre un exemple, pour faire mon intéressante ou tout simplement parce que j'étais une peste et que je n'allais pas changer en juste deux mois de vacances. Mais je n'eus pas le temps de réagir. Je voyais les élèves de première année à la fois bouche-bée et les yeux écarquillés, se demandant s'ils allaient assister à une guerre. Kassie fut très rapide. Après tout, quand il s'agissait de défendre sa meilleure amie, nous étions l'une et l'autre des harpies. Je la laissais donc faire, voyant tous les regards des premières années se tourner vers elle. Certains semblaient admiratifs, d'autres se demandaient si la métamorphose en souris ne serait pas préférable ... Quant à moi, j'arborais simplement un sourire satisfait. Elena était seule, devant nous, et elle ne se rendait pas compte qu'à deux, Kassie et moi étions plus fortes. C'était d'ailleurs la raison pour laquelle nous étions inséparables. J'adorais lorsque Kassie prenait la parole, ainsi, et qu'elle remettait à sa place les idiots dans le genre d'Arendell. Je ne l'interrompais pas le moins du monde et j'observais simplement la scène.

Une fois que Kassie eut terminé, je levais les mains, applaudissant fortement la jeune femme. Certains premières années dirent de même, d'autres n'osaient pas. Je repris alors la parole, me dirigeant doucement vers Elena. J'y allais tranquillement, toujours ce même sourire aux lèvres. Ma voix, qui pouvait être agaçante puisqu'elle était assez stridente, s'éleva un peu plus fortement.

"Vous venez de prendre votre première leçon. Avant d'arriver à ce niveau de rhétorique, il faudra facilement quelques années. Ecoutez, apprenez, et vous aussi vous serez capables de rembarrer les imbéciles. C'est spectaculaire. Deuxième leçon maintenant. Observez bien nos tenues. Voyez la tenue de Kassie, ou celle de vos préfets, ou encore la mienne. Parfaite. Rien à faire remarquer. Par contre, regardez la tenue de cette pauvre Elena. Du bas de gamme ... Ca se voit au premier regard. Je sais que tout le monde n'a pas forcément les moyens, mais apprenez que votre apparence doit être nickel. Lorsqu'on rencontre quelqu'un, c'est bien le physique que l'on juge en premier, même si les bonnes âmes vous diront que non."

D'un revers de la main, j'effleurais le tissu de la tenue de cete chère Elena.

"De la camelote ..."

Puis je tournais de nouveau les talons, lançant à la rouge et or:

"Fais-moi plaisir, ma très chère Elena, ne donne jamais le nom de tes boutiques à personne. Et pense aussi à me donner le nom de ton coiffeur, on l'enverra à Azkaban."

words: 693 (c) made by panic!attack

Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Petite mise au point pour une année épanouie Empty
MessageSujet: Re: Petite mise au point pour une année épanouie   Petite mise au point pour une année épanouie EmptyJeu 17 Nov - 13:52
Petite mise au point pour une année épanouie

feat. Elena & Sutton & Kassie

Qu'est ce qu'elles pouvaient être agaçantes à toujours se faire passer pour les filles supers cool. Elles me font toujours passer pour une fille jalouse, aigrie et j'en passe. Mais je les connais que trop bien. Je sais ce qu'elle manigance surtout Kassie. Je l'ai a l'oeil même si ce n'est pas un secret. Cette fille arrive toujours à me faire douter surtout quand je suis vulnérable. Dans ce qu'elle m'a répondu, elle n'a pas tout à fait tord. Je suis assez énervée ces derniers temps. En fait depuis cet été où j'ai appris la mort de ma mère. J'ai une colère qui bouillonne en moi et les gens comme ces deux filles font qu'elle s'échappe parfois. Ce n'est pas moi la Elena méchante ou hargneuse. D'ordinaire je n'aime pas me comporter comme ça mais aujourd'hui s'était le pompon. Je sus amies avec pas mal d'élèves de différentes maisons notamment des Serpentards mais elles...Non désolé je ne pouvais pas. Encore moins quand j'entendis la réponse de Sutton. Vous avez la grande oratrice qu'est Kassie des paroles qu'elles arrivent à faire passer comme censées.Chapeau bas! Puis Sutton la superficielle qui préfère s'attaquer au physique et à l'aspect vestimentaire. Pathétique. Elle pourrait être une fille sympa et bien plus que ce qu'elle laisse paraître. J'en suis sûr. Je ne dis pas qu'elle devrait être comme sa soeur non. Mais elle devrait s'éloigner de Kassie. Elle est bien trop néfaste pour elle. Je dirais que mon ennemie numéro ici c'est miss Blackwhole.

- Je ne suis aucunement blessée car tu sais tout comme moi que tu ne dis pas la vérité. Tu sais aussi bien que moi, que vous malmener certains élèves. Certes pas tous surtout ceux qui peuvent vous apporter quelque chose. Et non, je ne joue pas les chevalier en armure blanche comme tu dis. Ceux qui savent vous tenir tête, n'ont pas besoin de moi. J'aide mes amis et les plus timides. Ceux qui n'osent pas vous dire de les laisser tranquille. Votre discours ne tiens pas debout vis à vis de votre comportement. Beaucoup s'en rendent compte
.

Quelle fut pas ma surprise lorsqu'un groupe de première année décidèrent de se mettre derrière moi. Je fus assez ravie mais je restais humble. Je ne cherche pas à être populaire. je cherche à apprendre la magie et à être la meilleure Auror. Je me fiche des gamineries de ces deux filles mais parfois, c'est trop dur il faut que je m'en mêle. Je ne suis pas du genre à me laisser faire. C'est dans ma nature.

- Pfff, tu n'as trouvé que ça Sutton? Vraiment?! Parler de mes vêtements? Et après vous dîtes que c'est moi la mauvaise! Laisse moi rire! C'est ça que vous voulez devenir? Des filles ou des garçons qui se moquent des autres parce qu'ils ne sont pas riches, parce qu'ils n'ont pas le dernier truc cool, parce qu'il est différent? Désolé moi, j'accepte la différence.Je fais avec et j'apprends à connaître. Tu es sûrement une fille cool Sutton mais hélas ce n'est pas en parlant ainsi que tu l'es à mes yeux même si tu t'en fiche. Je pense que si je n'avais pas fait tomber ton pendentif, tu m'aurais vu autrement. Dommage que tu gardes de la rencoeur alors que je me suis excusée mille fois

En fait, j'avais réussi à lui trouver le même pendentif. J'avais remué ciel et terre pour en trouver un. Je sais que ça n'a pas la même valeur sentimentale mais au moins elle en aurait un. Emily m'avait aidé.Mais je crois bien que Kassie me l'a volé pour ne pas que je lui donne. Je sais j'accuse mais je n'ai pas de preuves. Du coup Sutton ne saura jamais pour ce pendentif...

made by guerlain for bazzart
Revenir en haut Aller en bas
Kassie G. OllivanderHistoria PactumKassie G. Ollivander
Kassie
Exp : 34864
Points de vie (HP) : 5000
Baguette : 27.7 cm, bois d'Amourette et croc de Basilic
Photomaton : Petite mise au point pour une année épanouie Giphy
Familier : Petite mise au point pour une année épanouie Basili10
Âge IRL : 14
Célébrité : Phoebe Tonkin
Parchemins : 4915
J'aime : 451
Date d'inscription : 15/10/2016

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

Petite mise au point pour une année épanouie Empty
MessageSujet: Re: Petite mise au point pour une année épanouie   Petite mise au point pour une année épanouie EmptyMar 29 Nov - 1:33
Petite mise au point pour une année épanouie.
feat ☼ Kassie & Sutton
Sutton, comme à son habitude, souleva mes exploit d'oratrice -c'est vrai que les discours avaient toujours été mon fort – avant de reprendre son ton moqueur avec la Gryffondor qui semblait ce décomposer à mesures de son abattement. La pauvre crû même que ses petites tentative ridicule de sauvé son honneur avait animée le cœur d'une poignée de première année... Toujours appuyer contre le mur, j'avais vue, à mesure de leurs échanges salée, les petite bestiole noir s'avancer d'un petit pas vers nous. Et non loin de la, qui trouvait-on ? Nul autre que Jon et sa bande évidement. Je fis signe discrètement à Sutton de s'écarter et en fis de même pendant que les premières année élargissais le cercle...

C'est dans une pétarade de bombe puante et de klaxon infernaux que Elena fus complètement plongé dans la brume. Le ridicule de la situation fis éclatée de rire l'assemblée, du moins pour les plus vieux ou téméraire d'entre nous. Je voyais bien les petits Gryffondor ce retenir en serrant les fesses, je les comprenais, on voyais comme le nez au milieu de la figue qu'Elena était le genre de nana à ce croire omnisciente en plus de s'amuser à juger à tout va qui n'adopterais pas une façon de pensée et d'agir strictement similaire à la sienne. Visiblement la blondinette ce créais même tout un monde, une fois elle m'avait accusée d'avoir volé une pâle copie du collier de Sutton, une breloque sans valeur dont la pierre n'était même pas une vrais. Ridicule vous dis-je, cette nana atteignais des sommet. Peut être aurait-elle dû ce reconvertir en romancière, en tout cas elle en avait l'imagination et la capacité de déformé la réalité à sa guise.

La fumée mis quelques minutes avant de ce dissipée à l'arrivée d'un professeur... Nous fillions tous plus ou moins dans les escalier pour évité de nous faire attrapée, car ce genre de scène pile à la sortie de la grande salle le soir du banquet ne risquais pas de passée inaperçue. J'avais vue Peterson et sa clique s'enfuir en ricanant et la foule de première année ce dissipée dans les rires et la peur de faire perdre des points à la maison qu'ils venaient tout juste de rejoindre. Quand à Elena, elle n'était pas belle à voir et … loin d'être agréable à sentir. Peut être qu'avec une leçon pareil dès le début d'année elle apprendrais enfin à arrêter de faire son juge moralisateur à la moindre occasion. Quoi que c'était très peu probable, je la voyais plus simplement nous rejeté la fautes à Sut' et moi, après tout j'étais le diable incarné mélanger à une sorte de Mélusine qui aurais ensorcelée la pauvre verte et argent. Aussi risible que pathétique, je confirme...

- On va à la salle commune ou tu veut qu'on s'amuse encore un petit peu avec le nouveau putois de Poudlard ?

Demandais dans un murmure au creux de l'oreille de ma meilleure amie en regardant la rouge et or continuer à s'humilier elle-même, comme chaque année en soit, rien ne changeais, nous étions bien revenue à Poudlard.

(coffee) AMIANTE



Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t3029-kassie-g-ollivander-o-bite-me https://www.historia-pactum.com/t2805-kassie-g-ollivander-maj-le-29-12-2018 https://www.historia-pactum.com/t2781-kassie-g-ollivander https://www.historia-pactum.com/t2856-kassie-g-ollivander-o-basilic-nom https://www.historia-pactum.com/t2453-kassie-g-ollivander
InvitéHistoria PactumAnonymous

Petite mise au point pour une année épanouie Empty
MessageSujet: Re: Petite mise au point pour une année épanouie   Petite mise au point pour une année épanouie EmptyJeu 1 Déc - 23:04

Petite mise au point pour une année épanouie
  ft. Elena & Sutton & Kassie



«  Laissez passer Mesdemoiselles ces majestés ! »
Et bien quoi ? Le look est très important ! Seuls ceux disant l'inverse sont ceux qui ne parviennent pas à être stylé. Et soyons francs, cela n'était pas une histoire de physique, n'importe qui pouvait avoir du style ! Pour preuve, Elena était loin d'être une fille laide, mais elle ne savait pas se mettre en valeur. Puis acheter des vêtements désués d'une qualité lamentable, cela n'arrangeait rien. Je vous vois déjà me lancer que l'important c'est la beauté intérieure ... Laissez-moi rire ! Une personne vient vous voir, habillée dans un style clownesque, et commence à vous draguer, vous ne la jugez pas ? J'aimerais vous y voir !

Et bien sûr, voilà Elena qui piaillait. J'avais limite l'impression qu'elle allait se mettre à pleurer tandis qu'elle me rappelait l'histoire du pendentif. Si elle ne parvenait pas à comprendre qu'elle aurait du sauter à l'eau pour me le rechercher, c'était qu'elle était idiote. Quand allait-elle comprendre que ce bijou était un bijou de famille, offert depuis des générations aux filles de la famille, et que ma mère m'avait transmis. J'avais réussi à lui cacher que ce pendentif avait été perdu et je redoutais  le moment où elle allait l'apprendre. Heureusement, j'étais une bonne cachotière et je savais comment éviter ce genre de discussion.

"Tu as vraiment un petit pois dans le cerveau ma pauvre. Premièrement, pas besoin d'avoir des milliers de gallions pour acheter une tenue correcte ma pauvre. Ce n'est pas parce que tu n'as aucun goût que les autres doivent faire de même. Regarde la vérité en face Arendell, le peu de personnes qui te suit est tiré vers le bas. Nous sommes là pour aider les premières années à réussir leurs sept années à Poudlard. Et si tu réagis si mal, c'est juste parce que tu n'as jamais pu intégré ce cercle-là. Voyez-vous, Miss "J'essaie de faire mon intéressante" n'a rien trouvé de mieux qu'à faire tomber dans le lac un bijou de famille transmis depuis des générations."

De légers bruits s'élevèrent des premières années, certains comprenant ce qui se tramait au loin. Pour ma part, je n'avais rien compris et je croyais que cela était du à la consternation suite à mes paroles. Ce ne fut que lorsque j'entendis les bruits et que je vis Elena prise dans une fumée à l'odeur ignoble que je compris que quelqu'un venait de lui jouer un mauvais tour. Mon regard se tourna dans la direction de Baker et Peterson qui s'enfuyaient déjà dans un fou-rire pas possible. Un léger sourire se posa sur mes lèvres. Pour une fois que j'appréciais quelque chose venant du couple de blaireaux, je n'allais pas me plaindre.

Nous nous reculâmes donc dans les escaliers en entendant le professeur arriver, professeur qui demandait à tout le monde qui avait balancé cela dans le hall.  Kassie me demanda alors ce que je voulais faire, retourner à la salle commune ou m'amuser avec le nouveau putois.

"Juste une petite chose ... Arendell ?"

Je sortais de mon sac un déodorant sans lequel je ne sortais jamais. Oh, j'en avais d'autres dans ma valise, donc je pouvais me permettre de lui lancer dans les mains.

"Cadeau. Je suppose qu'une nana comme toi ne sort pas avec ce genre de choses. Tu devrais ... C'est nécessaire lorsqu'on a une telle odeur !"

Un rire aiguë sortit de mes lèvres. J'attendais à tout moment une réaction de sa part.

words: 504 (c) made by panic!attack

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsoriséHistoria Pactum

Petite mise au point pour une année épanouie Empty
MessageSujet: Re: Petite mise au point pour une année épanouie   Petite mise au point pour une année épanouie Empty
Revenir en haut Aller en bas
 

Petite mise au point pour une année épanouie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Une petite détour aux sources [ PV - Hentaï ]
» Rose Ecarlate - Forum RPG hentaï [pour public averti]
» Une nuit avec une déesse [PV Yuko][Hentaï]
» Un peu de hentaï pour un ado de 15
» « Désolé pour hier soir d'avoir fini à l'envers, la tête dans l'cul, l'cul dans l'brouillard » [Bunsit] /!\ Hentaï

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Historia Pactum :: Les coulisses :: Les archives :: Archives RP :: Ancienne version-