RSS
RSS
HISTORIA PACTUM
saison II ♠ Always keep your foes confused. If they are never certain who you are or what you want, they cannot know what you are like to do next.



 
Bienvenue sur Historia Pactum
!
Votez sur les top sites !
Toutes les deux heures !
Membre du mois
Ici vous retrouverez chaque mois le membre du mois récompenser pour sa participation RP dans la carte fidélité du forum.
Event en cours
Ici vous trouverez l'animation ou l'intrigue en cours sur le forum.
Le Deal du moment : -42%
SanDisk Carte Mémoire MicroSDHC Ultra 128 Go + ...
Voir le deal
17.99 €
Le Deal du moment : -22%
-200€ sur la TV LG 55NANO86 55″ NanoCell ...
Voir le deal
699.99 €

Partagez
 

 C'est quoi comme maladie grave, la transsexualité? Est-ce que c'est contagieux? [PV Abigail Malefoy]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
InvitéHistoria PactumAnonymous

C'est quoi comme maladie grave, la transsexualité? Est-ce que c'est contagieux? [PV Abigail Malefoy] Empty
MessageSujet: C'est quoi comme maladie grave, la transsexualité? Est-ce que c'est contagieux? [PV Abigail Malefoy]   C'est quoi comme maladie grave, la transsexualité? Est-ce que c'est contagieux? [PV Abigail Malefoy] EmptyLun 12 Fév - 19:17


feat. Abigail Malefoy


C'est quoi comme maladie grave, la transsexualité? Est-ce que c'est contagieux?

Poudlard, début septembre 2022, à la bibliothèque, un samedi pluvieux

J'ai l'impression de me battre pour une vie qui m'échappe.
Je voudrais qu'elle ait un sens.
Dallas Buyers Club, de Jean-Marc Vallée






L'année avait plutôt bien commencé. Enfin, bien, c'est relatif... Comme à chaque rentrée, tout le monde se dit que, pour une fois, parce que c'est la rentrée, justement, les profs seront cool et n'auront pas l'idée lumineuse de nous mettre une tonne de devoirs à faire et à rendre pour la semaine suivante. Tu parles, Charles!, comme diraient les Moldus. Rentrée scolaire après deux mois de vacances ou pas rentrée de vacances après deux mois de vacances, les profs, y s'en fichent! Y s'en fichent que la majorité de leurs élèves aient les neurones pas encore entièrement fonctionnelles parce qu'elles ne se sont pas encore remis de leurs vacances, surtout après tout juste une semaine de reprise - quoi que, pour certains, c'est toute l'année que leurs neurones sont encore en vacances.
Les cours avaient donc repris depuis une semaine à peine et j'avais déjà l'impression de crouler sous une pile de parchemins remplis de questions à devoir rendre pour la semaine prochaine. A croire que les profs n'ont jamais été à notre place, pour nous donner autant à faire. Ou si ça leur est arrivé, ils sont vraiment obligés de répercuter leur traumatisme sur nous, comme s'ils voulaient nous le faire
payer, alors qu'on a rien demandé!

Dans tous les cas, il fallait les faire; pas le choix! Et comme ce premier samedi d'année scolaire était pluvieux et que, malgré tout, je n'avais aucune envie de rester cloîtrer dans ma salle commune, je me suis décidé à me rendre à la bibliothèque, pour travailler. J'avais donc étalé livres, parchemins, encrier et plume sur une table, au fond de la bibliothèque où j'espérais pour travailler tranquillement et suffisamment pour ne plus avoir grand chose à faire, demain. Mes affaires disposées de pars et d'autre de la table carrée, mon sac à mes pieds, mes yeux se sont posés sur une tête blonde, un peu plus loin, entre deux rayons de livres.

On avait pas mal parlé d'elle, dans les couloirs de l'école, cette semaine. Enfin, elle ou lui, je ne savais pas trop. Héritier - héritière? - de la famille Malefoy, iel était entré à Poudlard comme garçon, sous le prénom de Scorpius, et venait de commencer sa seconde en prétendant être une fille répondant au prénom d'Abigail. Je me considère assez ouvert d'esprit, mais c'est tout de même assez compliqué à comprendre. L'élève de Serpentard était un garçon... et une fille à la fois!?
Mon frère connaissance ma curiosité à toute épreuve qui faisait que je voulait tout le temps - ou presque - tout comprendre, m'avait vivement conseillé de laisser le deuxième année tranquille, mais c'était plus fort que moi: j'avais vraiment envie de savoir ce qu'était exactement la transsexualité et comment ça se faisait qu'un élève qui était né garçon avait subitement ressenti le besoin de porter des jupes. Une poussée d'hormones passagère? Une lubie de la crise d'adolescence? Une crise identitaire passagère? J'avais vraiment besoin de comprendre, comme on a besoin de boire, manger, dormir et respirer, pour vivre.
Je n'avais pas fini de me faire toutes mes réflexions que j'étais déjà derrière l'élève de Serpentard, ayant laissé toutes mes affaires en plan, un peu plus loin.
« Excuse-moi, lui dis-je pour lui faire savoir que quelqu'un se trouvait derrière. Salut, » continuais-je pour ne pas paraître impoli. Désolé de te déranger, je m'appelle Lysander Scamander et j'ai pas mal entendu parler de toi, ces derniers jours: c'est toi, le garçon trans? » Lui demandais-je de but en blanc, avant de me rendre compte que j'aurais peut-être dû y aller avec un peu plus de tact, vu qu'il avait sans doute entendu cette question toute la semaine et qu'il devait en avoir marre. Pourquoi est-ce que j'étais incapable de ranger ma curiosité dans un placard? Et pourquoi fallait-il toujours que j'ai l'impression de faire des bourdes, lorsque je parle à quelqu'un?

©️ Code de Anéa pour N-U



Dernière édition par Lysander L.-Scamander le Jeu 22 Fév - 21:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

C'est quoi comme maladie grave, la transsexualité? Est-ce que c'est contagieux? [PV Abigail Malefoy] Empty
MessageSujet: Re: C'est quoi comme maladie grave, la transsexualité? Est-ce que c'est contagieux? [PV Abigail Malefoy]   C'est quoi comme maladie grave, la transsexualité? Est-ce que c'est contagieux? [PV Abigail Malefoy] EmptyLun 12 Fév - 22:57

Cela faisait maintenant une semaine que les cours avait commencer pour cette nouvelle année et honnêtement, la jeune fille était encore surprise du nombre de devoir que leur donnait les enseignants, elle ne comprenait pas pourquoi, les professeurs étaient aussi demandant, surtout en début d'année. Bien sur, elle savait qu'avec le temps, elle aurait surement plus de devoir à faire en augmentant d'année, mais pour le moment, elle trouvait qu'elle en avait trops et honnêtement, elle ne savait pas comment elle pourrait tous les terminer avant les cours de la semaine suivante. Donc lorsqu'elle se réveilla le premier samedi du début d'année, la jeune fille s'était dit que comme il pleuvait, elle pouvait bien en profiter pour faire quelques devoir qui lui restait.

Sortant de son lit le matin, la jeune fille s'empressa de se vêtir chaudement à cause de la pluie et se retrouva donc vêtue d'une paire de collant de cotton gris, d'une jupe bleu à carreau et d'un chandail chaud gris sur lequel se trouvait de petit brillant et enfila pour finir une paire de soulier cirée noir. Prenant son sac et quelques parchemin, la jeune fille quitta tranquillement le dortoir des filles et se rendit dans la salle commune, espérant pouvoir travailler, mais fut décourager de voir que tous les serpentard ou presque se trouvaient là et discutait entre eux. Réfléchissant un instant, elle fini par se dire que l'endroit qui serait peut être le plus tranquille et le plus calme était la bibliothèque et comme elle n'aimait pas vraiment ce lieux elle se dit que personne ne viendrait la déranger là, donc c'était parfait.

Montant les marches menant au grand hall, la jeune fille vit quelque personne qui la regardèrent encore surprit de la voir vêtue de la sorte, mais Abigail n'en fit pas plus de cas, car elle était qui elle était et si cela ne faisait pas plaisir aux gens, cela ne la dérangeait pas, elle n'allait pas continuer à faire semblant d'être quelqu'un qu'elle n'était pas, simplement pour que les gens la laisse tranquille. Enfin, prenant les escaliers qui menait aux étages supérieure, la jeune fille s'empressa de changer pour ne pas se retrouver à un étage non désirer et se retrouva finalement dans le couloir où se trouvait la bibliothèque. Après quelques secondes supplémentaire de marche, la jeune fille arriva enfin à la bibliothèque.

Marchant en silence entre les allée, la jeune fille aux cheveux court regarda les ouvrages traitant de la métamorphose, à la recherche de celui dont lui avait parler le professeur, mais elle ne le trouvait nul part et elle n'avait pas envie d'allez faire la conversation avec la bibliothècaire, car elle ne se sentait pas l'envie d'entendre des histoires d'une vieille sorcière aveugle encore une fois, cela faisait déjà trois fois qu'elle lui en parlait et elle commençait à se dire que cette dernière était aussi victime de perte de mémoire. Alors qu'elle continuait de regarder, elle fini par entendre une voix derrière elle, alors elle se retourna et vit un jeune garçon qui semblait un peu plus vieux qu'elle, alors elle le regarda, souriante. Lorsque le garçon se présenta et lui demanda si c'était elle le garçon trans, la jeune fille fut un peu surprise...enfin dans un sens pas vraiment, car elle se doutait qu'on devait parler d'elle, mais tout de même. ''Oui...enfin, je ne suis pas un garçon, mais j'imagine que c'est bien de moi que les gens parle.'' Elle le regarda encore un bref instant. ''Je m'appelle Abigail Malefoy!'' Elle lui sourit et lui tendit la main.

Le regardant, attendant qu'il lui serre la main pour officialiser les présentations, la jeune fille décida de le prendre de court et lui demanda. ''J'imagine que tu veux me questionner?'' Elle le regarda, après tout, elle voyait bien dans son regard qu'il semblait curieux, sinon il ne serait pas venu lui demander si c'était bien elle le garçon trans....enfin, attendant sa réponse, la jeune fille resta silencieuse, se demandant ce que dirait Lysander.

Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

C'est quoi comme maladie grave, la transsexualité? Est-ce que c'est contagieux? [PV Abigail Malefoy] Empty
MessageSujet: Re: C'est quoi comme maladie grave, la transsexualité? Est-ce que c'est contagieux? [PV Abigail Malefoy]   C'est quoi comme maladie grave, la transsexualité? Est-ce que c'est contagieux? [PV Abigail Malefoy] EmptyMar 27 Fév - 12:21


feat. Abigail Malefoy


C'est quoi comme maladie grave, la transsexualité? Est-ce que c'est contagieux?

Poudlard, début septembre 2022, à la bibliothèque, un samedi pluvieux

J'ai l'impression de me battre pour une vie qui m'échappe.
Je voudrais qu'elle ait un sens.
Dallas Buyers Club, de Jean-Marc Vallée






Ce n'est pas... un garçon!? C'est vrai que, à bien y regarder, avec sa jupe à carreaux bleus et ses collants dignes d'une fille il - enfin elle - ne semble pas avoir grand chose d'un garçon digne de ce nom tel qu'on pourrait se l'imaginer. Si ce n'est ses cheveux courts, mais ayant une fâcheuse tendance à moi-même laisser ma propre tignasse poussée jusqu'à les avoir jusqu'aux épaules avant de me motiver à les couper - quand l'envie me prend -, je ne suis sans doute aucun le plus mal placé pour jugé ce qu'elle fait de la sienne. Mais bizarre, tout même, ses bruits de couloirs disant qu'elle avait fait sa première année dans le sexe opposé.
« Pas un garçon... N'ai-je pu m'empêcher de répéter tout haut, tout en étant assez perplexe. Non, enfin... oui, Repris-je, après la remarque de la Serpentard sur le fait que c'était sans doute sur elle que les gens parlaient toute cette semaine - et sans doute encore pour un moment. C'est juste que ça fait assez bizarre de voir quelqu'un qui, jusqu'au début des vacances d'été semblait être un garçon normal et, à la reprise des cours, prétendant ne pas en être un et commencer à porter des jupes. » Ai-je essayé d'expliquer.
Quoi que mon explication, dont on sentait bien un certain malaise - que j'essayais de cacher tant bien que mal; pourquoi fallait-il toujours que je veuille assouvir ma curiosité, qui à me mettre tout seul dans ce genre de situation embarrassante? - de ma part sur le sujet, pour expliquer le pourquoi du comment des cancans des uns et des autres - de quand même à peu près tout le monde, en faite - sur sa transsexualité.
Et pourquoi avait-il fallu que j'emploie le terme de 'normal'? Avant que ma tête ne me dise que non, j'aurais pu - , pour tout dire - garder ce terme pour moi, je m'entendais le sortir de ma bouche. Toujours tourner sa langue sept fois dans sa bouche, avant de parler, me répétais souvent mon père, quand j'étais petit - quoi que ça arrive encore, à l'heure d'aujourd'hui -, sachant que, même si ce n'était pas volontaire et que je ne voulais pas blesser les gens en le faisant exprès, je suis du genre à sortir des choses qui dépassent ma pensée. Je l'ai toujours su. Ça a toujours été l'un de mes nombreux défauts. Le précepte de tourner sept fois sa langue dans sa bouche avant de l'ouvrir ne me revient souvent - pour ne pas dire toujours - lorsque j'ai fini de parler. Est-ce parce que j'aurais un coté un peu - beaucoup? - tête en l'air? Sans doute. A moins que ça ne soit parce que c'est l'une de ses expressions avec lesquelles j'ai dû mal. Comme si ma tête ne voulait pas la comprendre. Comme si elle voulait m'empêcher de la mettre en pratique, comme pour m'attirer des ennuis. Comme si je n'en avais pas assez comme ça depuis que je passe pour l'un des garçons les plus bizarres de l'école. Pour le coup, j'ai hérité ça de ma mère. On va dire que ma langue un peu trop pendue, par moment, c'est un trait de caractère dont je risque d'avoir du mal à me défaire. C'est comme le fait d'avoir hérité de cette ressemblance avec ma mère qui fait que je passe pour un rêveur, toujours dans la lune, un peu bizarre. Ça me suivra sans doute aucun pour toujours - ou, tout du moins, pour un sacré bout de temps, encore!


« Désolé, le terme normal m'a échappé. Ce n'est pas que je ne considère pas comme normal, c'est que... je crois que j'ai jamais rencontrée quelqu'un comme toi, avant. C'est assez... étrange. » Me suis-je repris. Passé d'une personne anormale à une personne étrange, est-ce mieux? A en rajouter pour essayer m'excuser,
j'avais l'impression d'être un repris de justice, sur les bancs des accusés, essayant de se repentir. Sauf que, contrairement à un criminel multi-récidiviste ayant de fortes chances de finir à Azkaban où il aurait une chance sur on ne sait pas trop combien de subir un baiser du détraquer, à Marie-Antoinette - pour ne citer qu'elle, durant cette période de Terreur qu'à connu la France, après la Révolution - qui a fini sur l’échafaud, la tête séparée du corps par la guillotine, ou aux sorcières de Salem qui ont fini brûlées vives, je ne risque pas de finir emprisonné, décapité ou brûlé pour des mots potentiellement blessants dits à un camarade qui auraient dépassé ma pensé.


« Enchanté. » Lui dis-je en lui serrant la main qu'elle me tendait et en lui rendant un sourire timide à celui qu'elle m'offrait.
C'est vrai que, en y réfléchissant à deux fois, Abigail ça sonnait plus féminin que masculin, comme prénom. Du coup, effectivement, oui, mon interlocutrice se trouvait donc plus être une fille qu'un garçon. Mais j'avais du mal à me dire que ce n'était pas autre chose qu'une lubie d'adolescence qui risquait de lui passer.

La suite m'en boucha un coin. Les bras m'en tombèrent presque et j'en restais coït, l'espace d'un instant. Scotché littéralement sur place que j'étais, je ne m'attendais pas à ça. Non mais alors, vraiment pas. Je m'étais préparé - un peu - à lui demander si ça ne la dérangeait pas que je la questionne sur sa transsexualité. L'idée qu'elle-même me demande si je voulais la questionner à ce sujet ne m'aurait même pas effleuré l'esprit. Quoi que ça valait de soit, si on prenait le temps d'y réfléchir: Abigail avait certainement dû passer la semaine à se faire intercepté par des gens curieux de savoir ce qui l'avait poussé à passer de garçon à fille. Elle devait donc se douter que quiconque l'intercepterait pourrait potentiellement être quelqu'un qui la considérait comme une curiosité et voulait savoir le pourquoi du comment de la chose.

« Oui, effectivement, si ça ne te dérange pas, lui répondis-je, après mettre remis de ma surprise. Je voulais savoir ce qui t'avais poussé à faire ta première année en tant que garçon et à entrer en deuxième en tant que fille et à te considérer comme telle? » Demandais-je d'une traite. Voilà, la question qui m'intriguait depuis la rentrée était posée, avec plus de moyens de faire marche arrière.

©️ Code de Anéa pour N-U

Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

C'est quoi comme maladie grave, la transsexualité? Est-ce que c'est contagieux? [PV Abigail Malefoy] Empty
MessageSujet: Re: C'est quoi comme maladie grave, la transsexualité? Est-ce que c'est contagieux? [PV Abigail Malefoy]   C'est quoi comme maladie grave, la transsexualité? Est-ce que c'est contagieux? [PV Abigail Malefoy] EmptyMar 13 Mar - 2:52

Étant arriver à la bibliothèque pour étudier, la jeune fille avait été prendre des livres pour pouvoir l'aider dans ses travaux et avait ensuite prit la direction d'une table qui était vide, ce qui était parfait pour être tranquille. Au départ, elle était venu dans ce lieu, car la bibliothèque était connu comme l'endroit où c'était le plus tranquille et le plus silencieux, mais elle fut rapidement sortit de ses travaux quand elle entendit la voix d'un garçon venir lui demander si c'était bien elle le garçon trans, alors elle l'avait regarder en silence, écoutant tout ce que ce dernier lui dit et avait ensuite pris la parole pour s'expliquer et se présenter. Lorsque le garçon reprit la parole après les explications d'Abigail, la jeune fille sourit, elle n'était pas déranger de répondre aux questions et elle trouvait que le garçon était assez drôle avec toute ses questions, alors elle le regarda un bref moment, elle voyait bien que ce dernier était assez perplexe et elle allait essayer de l'aider du mieux qu'elle le pouvait à comprendre.

Quand le garçon reprit la parole, elle remarqua bien vite que ce dernier était assez maladroit dans ses paroles, mais cela ne la dérangeait pas, elle était qui elle était et elle savait que cela pourrait surprendre certaine personne, mais pour elle ce qui était important avant tout était son bonheur à elle, donc elle acceptait les commentaires des autres, même si certain était blessant. Enfin, reportant son attention sur le garçon, ce dernier s'excusa d'avoir utiliser le terme normal pour la décrire, mais bien sur, Abigail ne lui en voulait pas, après tout, il était tout simplement surprit et après tout, on lui avait dit qu'elle avait commencer l'école en garçon l'année d'avant. ''Ne t'en fait pas, tu n'as pas à te sentir mal.'' Elle lui sourit, après tout, c'était vrai, elle savait bien que ce dernier ne pouvait pas avoir fait exprès de lui avoir dit cela.

Après les présnetation, Abigail demanda à Lysander si ce dernier voulait en apprendre plus sur elle et quand il lui répondit, la jeune fille sourit et dit en souriant. ''Et bien, si j'ai commencer ma première année en garçon, c'est que je n'avais pas encore eux le courage de dire à mes parents que j'était une fille. Bien sur, je n'était pas heureuse de devoir faire semblant d'être un garçon, mais j'avais peur de faire de la peine à mes parents.'' Elle le regarda un bref instant, puis après un moment de silence, Abigail reprit. ''Lorsque j'ai annoncée à mes parents durant l'été que j'étais une fille, ils ont communiquer avec la direction de l'école pour que je puisse poursuivre mes études en étant une fille...enfin, en étant la fille que j'ai toujours été.'' Elle lui sourit puis elle reprit. ''Je comprend que cela peut être surprenant, mais en étant Scorpius je n'étais pas heureuse, j'avais toujours comprit que je n'étais pas qui je devais et en devenant Abigail, j'ai enfin pu être qui je devais être.'' La jeune Malefoy le regarda et reprit. ''Enfin, toi? tu sais que tu es un garçon? Et bien moi, je sais que je suis une fille.'' Elle ne savait pas si le garçon comprendrais, mais elle était prête si ce dernier avait d'autre question.

Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

C'est quoi comme maladie grave, la transsexualité? Est-ce que c'est contagieux? [PV Abigail Malefoy] Empty
MessageSujet: Re: C'est quoi comme maladie grave, la transsexualité? Est-ce que c'est contagieux? [PV Abigail Malefoy]   C'est quoi comme maladie grave, la transsexualité? Est-ce que c'est contagieux? [PV Abigail Malefoy] EmptyDim 6 Mai - 15:35

 
Mise en danger des membres
ne me quitte pas ♫
 «Mise en danger pour cause d'innactivité »

Votre sujet n'a pas eu de réponse depuis plus de 4 semaine ! Sans réponse d'ici le 13/05, celui-ci sera archivé !


 
100x100

délai

10 jours pour terminée ta fiche, 10 jours après validation pour faire tes fiches et ton premier RP.
100x100

Inactivité.

1 rp demander par quinzaine, ne pas laisser un sujet délaissée plus de 15 jours.
100x100

Absence

merci de signalé toute absence dans la section prévue à cet effet.

©️ Narja - Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsoriséHistoria Pactum

C'est quoi comme maladie grave, la transsexualité? Est-ce que c'est contagieux? [PV Abigail Malefoy] Empty
MessageSujet: Re: C'est quoi comme maladie grave, la transsexualité? Est-ce que c'est contagieux? [PV Abigail Malefoy]   C'est quoi comme maladie grave, la transsexualité? Est-ce que c'est contagieux? [PV Abigail Malefoy] Empty
Revenir en haut Aller en bas
 

C'est quoi comme maladie grave, la transsexualité? Est-ce que c'est contagieux? [PV Abigail Malefoy]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un coucher de soleil avec toi (pv Aisuru) (Hentaï possible)
» Un peu d'intimité... [ pv : Perséphale et Hentaï]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Historia Pactum :: Les coulisses :: Les archives :: Archives RP :: Saison 0 [été 2022 - juin 2023]-