RSS
RSS
HISTORIA PACTUM
saison II ♠ Always keep your foes confused. If they are never certain who you are or what you want, they cannot know what you are like to do next.



 
Bienvenue sur Historia Pactum
!
Votez sur les top sites !
Toutes les deux heures !
Membre du mois
Ici vous retrouverez chaque mois le membre du mois récompenser pour sa participation RP dans la carte fidélité du forum.
Event en cours
Ici vous trouverez l'animation ou l'intrigue en cours sur le forum.
Le Deal du moment : -27%
Casque de Gaming compatible PS5 – Corsair VOID ...
Voir le deal
79.99 €

Partagez
 

 Wrong bed, scariest Awakening ever ! [PV Marcus]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
InvitéHistoria PactumAnonymous

Wrong bed, scariest Awakening ever ! [PV Marcus] Empty
MessageSujet: Wrong bed, scariest Awakening ever ! [PV Marcus]   Wrong bed, scariest Awakening ever ! [PV Marcus] EmptyJeu 22 Fév - 18:12


Dernière édition par Morgane G. Ollivander le Sam 28 Avr - 15:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Wrong bed, scariest Awakening ever ! [PV Marcus] Empty
MessageSujet: Re: Wrong bed, scariest Awakening ever ! [PV Marcus]   Wrong bed, scariest Awakening ever ! [PV Marcus] EmptyJeu 22 Fév - 20:56
WRONG BED, SCARIEST AWAKENING EVER !

   


You burn everything you see, Gold are your fingers, Leaving traces everywhere you go. Diamonds in your skin, my bood flows. Down of the water, Beads drippin' down your face, calling out my name.

La nuit était tombée depuis peu de temps sur la campagne écossaise et comme à mon habitude, c’est toujours dans ses moments-là que je sortais de mon lit pour passer du temps parmi les ombres glaçantes de la nuit.La nuit était tombée depuis peu de temps sur la campagne écossaise et comme à mon habitude, c’est toujours dans ses moments-là que je sortais de mon lit pour passer du temps parmi les ombres glaçantes de la nuit. Je n’ai jamais su ce qu’aimer voulait dire, je faisais parti de ces rares personnes à ignorer le vrai sens du mot aimer. Oh, j’ai déjà fait semblant d’aimer, pour obtenir quelque chose que je désirais, la plupart du temps d’ancien grimoire de magie noire, mais jamais, je n’ai ressenti les petits papillons dans le ventre. Jamais ? Non, c’est totalement faux, il y avait une femme qui m’avait fait ressentir cela un jour, un seul être qui mettait mon cœur à la torture. Pourtant, bien que mon cœur lui appartînt, elle était la petite sœur d’un de mes plus proches amis et je ne me sentais pas la force de la courtiser, pas tant que ma puissance ne me permettrait pas de la séduire.


Pourtant, il y a quelque temps, alors que j’étais tranquillement en train de prendre un verre aux trois balais, mon ami était entré comme une furie à la recherche d’un Serpentard qui avait fait une chose horrible à sa sœur. Je me souviens encore de mes sentiments à ce moment précis et les cicatrices à ma main prouvent encore aujourd’hui ma rage. À l’époque, je tenais entre mes doigts, un verre de whisky pur feu et quand j’ai appris la nouvelle, j’ai brisé le verre entre mes doigts. Quand le choc du verre était arrivé aux oreilles des habitués, un silence de mort s’est installé dans le pub et je me rappelle plus rien, mis à part d’un voyageur qui s’était approché pour mettre la main sur mon épaule et me dire à l’oreille « Vous avez le même regard que Morgane quand elle était en proie à une folie meurtrière, ne faites pas ça, jeune homme »

D’une bourrade de l’épaule, j’avais dégagé la main de l’homme, avant de lui jeter un regard glacial et meurtrier, l’homme s’est reculait et l’on entendit même plus les souris couinaient dans la boutique. Plus tard, je me souviens avoir trouvé l’homme en question, le coller contre le mur, les ongles enfoncés dans sa gorge et je lui avoir dit calmement avec beaucoup de sadisme, mon corbeau posé sur mon épaule  « Je vais me montrer gentil pour cette fois, si tu t’approches, voir même oser la regarder, je passerais les prochaines semaines à te torturer et tu finiras dans un état bien pire que les parents Londubat » Pour bien appuyer mes dires, je lui ai envoyé un direct puissant dans l’estomac, avant de le laisser tomber à genoux au sol, cherchant sa respiration. Je me rappelle encore l’avoir laissé là, puis retourner au château où j’ai été collé pendant deux semaines et interdit de retourner à Pré-au-lard, de l’année scolaire.


Depuis ce jour, j’avais l’habitude de laisser mon corbeau surveiller de loin, Morgane afin de la mettre en sécurité, mais surtout pour ma tranquillité d’esprit, car je ne devais plus refaire ce que j’avais fait. L’un de mes amis m’avait rappelé que j’étais à deux doigts de le tuer en l’étouffant et que j’avais vraiment fait peur. Il est réaliste de se rappeler qu’en tant que descendant de Morgane, l’une des plus puissantes sorcières noires de tous les temps, j’étais sujet à provoquer la peur chez les autres. Mes proches savaient bien que j’étais, certes un mage noir en puissance, mais j’étais surtout une personne sur qui on pouvait compter et qui ferrait tout pour les personnes à qui je tenais.

Revenons à cette nuit, comme je le disais plutôt, j’étais dehors et mon corbeau était perché dans la salle commune, à surveiller Morgane, et quand elle a eu une altercation avec l’homme en question, mon corbeau est venu me prévenir au plus vite. Quand j’ai compris ce qui s’était passé, j’ai encore vu noir et je me suis lancé à la chasse à Harrighton. Au bout de quelques dizaines de minutes, je l’ai trouvé, en train de fanfaronner avec ses amis. Pourtant, quand il a croisé mon regard, je suis sûr d’avoir vu sa peau devenir aussi blanche que le corps translucide du Baron. Pourtant, il continuait à faire le beau devant ses amis et surtout devant la nana avec qui il était et cela me vit pousser un sourire.

La suite se déroula très vite, j’ai juste eu la lever l’index dans sa direction et mon corbeau s’est envolé de mon épaule pour s’attaquer au visage du jeune homme, le lacérant à coup de serre et de bec. Je regardais la scène en jubilant et plus je le voyais se débattre, plus je m’en amusais littéralement. Pourtant, quand il a croisé mon regard, je suis sûr d’avoir vu sa peau devenir aussi blanche que le corps translucide du Baron. Mon regard de pur sadisme avait dû lui faire si peur qu’elle en a eu le son coupé, ce qui me fit pousser un petit rire amusé. Après plusieurs minutes d’acharnement, j’ai rappelé mon corbeau sur mon épaule et j’ai regardé l’homme qui se tortillait de douleur au sol « Je t’avais prévenu de ne plus jamais l’approcher, la prochaine fois, tu devras envisager à prendre le même œil que Maugrey »



Sur ces mots, j’ai rejoint notre dortoir et quand je suis entré dans ma chambre, j’ai découvert Morgane couché dans mon lit et cela me fit sourire doucement, avant de déposer un baiser sur son front. Retirant mes vêtements pour rester uniquement en boxer vert, je suis entré dans mon lit et j’ai senti la jeune femme se coller à moi avant de lui murmurer : « Je serais toujours là pour toi, Morgane, dans l’ombre, je te protégerais toujours, je te le promets » J’ai glissé ma main dans ses cheveux et je les lui ai caressés avec une tendresse qui détonnait beaucoup avec la rage que j’avais ressenti quelques minutes plus tôt. Je dois l’avouer, sans me mentir, ce que j’avais fait aller me risquer au mieux, un mois de retenue, au pire, le renvoi de l’école. Pourtant, je m’en fichais totalement, je voulais juste que Morgane soit bien et que cette ordure ne l’approche plus jamais. Même si je suis loin de Poudlard, je veillerais toujours sur elle, car elle est la femme que j’aime. D’un baiser sur le front, je me suis endormi avec elle dans mes bras, comme deux amants s’endormant après une nuit de folie et de plaisir.


code by lizzou — img/gifs by TUMBLR — 1138 WORDS.

Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Wrong bed, scariest Awakening ever ! [PV Marcus] Empty
MessageSujet: Re: Wrong bed, scariest Awakening ever ! [PV Marcus]   Wrong bed, scariest Awakening ever ! [PV Marcus] EmptyDim 25 Fév - 18:43


Dernière édition par Morgane G. Ollivander le Sam 28 Avr - 15:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Wrong bed, scariest Awakening ever ! [PV Marcus] Empty
MessageSujet: Re: Wrong bed, scariest Awakening ever ! [PV Marcus]   Wrong bed, scariest Awakening ever ! [PV Marcus] EmptyDim 25 Fév - 19:36
WRONG BED, SCARIEST AWAKENING EVER !

   


You burn everything you see, Gold are your fingers, Leaving traces everywhere you go. Diamonds in your skin, my bood flows. Down of the water, Beads drippin' down your face, calling out my name.

La vie n’a rien d’un long fleuve tranquille, surtout dans notre monde, je passais mon temps à cacher ma véritable nature, la magie noire, voilà ce que j’aimais plus que de raison, plus que ma vie, plus mon âme, mais jamais plus que je n’aimais cette femme qui avait pénétré dans mon lit. Je dormais du sommeil du juste et dans un rêve, je venais de passer une nuit de folie sexuelle avec cette femme qui était dans mes bras. Il est vrai que j’avais connu un certain nombre de femme sur le plan sexuel, plus d’une dizaine, mais moins d’une vingtaine. En réalité, je n’avais fait l’amour, le sexe avant était pour moi, une possession puissante, violente et bestiale. En un mot, je ne faisais pas l’amour, je baisais. C’était aussi clair que ça.

Pourtant, dans mon rêve, Morgane et moi avions fait l’amour et cela tendrement, passionnément, amoureusement. Je n’étais un mâle prenant sa femelle, dans une séance de sexe bestial, mais un amant, un amoureux faisant l’amour à la femme qu’il aimait. C’est à ce moment précis que tout mes doutes, sur elle s’évanouir, je savais que je l’aimais et j’angoissais déjà intérieurement à l’idée que ma grand-mère ne l’apprenne. Je la serrais dans mes bras, mais le sommeil me quittait très vite et je sentais celui de Morgane être pris peu à peu, par des cauchemars.

Durant la nuit, je fus réveillé plusieurs fois, par Morgane qui tremblait dans son sommeil et je la serrer contre moi, durant ces moments, pour faire quitter ces mauvais rêves de son esprit. Je pris doucement la jeune femme dans mes bras, et je lui murmurerais des mots d’encouragement au travers du sommeil, afin de la faire revenir vers moi. Je ne savais pas ce qui lui faisais aussi peur, mais je pouvais sans aucune hésitation, savoir que l’un de ses cauchemars étaient en rapport avec Vincent. Tandis que la jeune femme dormait, je fus pris d’un nouveau accès de rage et mon cœur s’est mis à battre dans ma tête, le sang m’a brulé et mes doigts se sont refermé sur les draps. Même deux longues années après, cette histoire avait le don de me mettre en colère et dans un accès de rage sans commune mesure.

Alors que le sommeil me prit enfin et m’offrit le cadeau de me laisser dormir, c’est à ce moment précis que Morgane choisit de se réveiller. Pendant un rêve érotique, je me suis mis à entendre une voix lointaine me murmurer des paroles dont j’ignorais le sens. Tout à coup, j’ouvris les yeux à grande peine et j’entendis mieux la voix, pourtant, elle était encore assez indistincte. Tout à coup, je sursauté sur mon lit, en tendant à la voix un cri aigue, un bruit de quelque chose heurtant le sol et ma tringle à rideau tombant au sol. De l’autre côté, j’entendis mon corbeau bougeait violemment les ailes, en insultant la personne qui avait fait du bruit et l’avait fait sursauter.

Je regardais la scène avant de soupirer pour me lever, toujours vêtue de mon boxer avant de m’approcher d’elle. « Est-ce que tu vas bien ? » Je posais la pointe de la baguette de la jeune femme contre mon cœur, comme pour la rassurer avant de glisser ma main sur son visage pour chercher des traces de blessure au cas ou elle se serait faite mal. Ma voix ne ressemblait pas beaucoup à celle que j’avais d’ordinaire, elle était rauque, sensuelle et excité. Il est vrai que cela m’avait fait un choc, mais mon rêve érotique avec Morgane n’était pas perdu de mes souvenirs et cela se ressentait à la bosse qui se cachait dans mon boxer vert.

Tandis que je regardais la jeune femme dans les yeux, je lui tendis un sourire avant de lui murmurer : « Un baiser aurait été mieux pour me réveiller que de me faire peur comme ça, Morgane » Je déposais un baiser tendre, délicat et doux sur sa joue, sans me soucier une seule seconde de la baguette qui avait sa pointe posée exactement sur mon cœur. « Est-ce que tu compte t’en servir contre moi ou on peut la reposer ? » Je la regardais avant de prendre doucement la baguette pour la reposer contre la mienne sur la table de chevet avant de poser mes mains sur la taille de la jeune femme et nous envoyer de nouveau sur le lit en rigolant doucement : « Tu sais que tu viens de détruire mon lit, Morgane ? Ce n’est pas cool, je vais me faire gronder » Je ris doucement en retournant sous la couette, avant de tapoter la place à côté de la mienne : « Allez, reviens te coucher, je vais pas te manger. Enfin, si peu. On a bien droit de pas se lever, je nous fais venir le petit déjeuner au lit, mais reviens avec moi » En souriant, je la regardais dans les yeux en espérant la revoir s’allonger contre moi, car sa chaleur me manquait et je me sentais encore plus geler que si je m’étais trimbaler totalement nu dans la neige.

Tout à coup, quelqu’un pénétra dans la chambre, il avait le visage griffé et picoré et me regardait avec une terreur sans commune mesure. Je le regardais en souriant et prit la main de Morgane pour lui montrer qu’elle était mienne et que s’il osait faire quoique ce soit, il serait un homme mort. Tandis que pour Morgane, c’était dans le but de la rassurer que j’agisse de manière aussi possessive avec elle. « Tu devrais aller à l’infirmerie pour te faire soigner, Vincent, ça serait si dommage que ça s’infecte » Je le regardais avant de pousser un rire à la fois narquois et diabolique avant que Vincent ne détale la queue entre les jambes avant que je ne sourisse à Morgane : « T’inquiète, je serais toujours là pour te protéger ». Déposant un baiser sur sa joue, je me suis recouché dans le lit, espérant vite retrouver ses bras et la chaleur de son corps.


code by lizzou — img/gifs by TUMBLR — 1138 WORDS.

Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Wrong bed, scariest Awakening ever ! [PV Marcus] Empty
MessageSujet: Re: Wrong bed, scariest Awakening ever ! [PV Marcus]   Wrong bed, scariest Awakening ever ! [PV Marcus] EmptySam 3 Mar - 14:58


Dernière édition par Morgane G. Ollivander le Sam 28 Avr - 15:32, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Wrong bed, scariest Awakening ever ! [PV Marcus] Empty
MessageSujet: Re: Wrong bed, scariest Awakening ever ! [PV Marcus]   Wrong bed, scariest Awakening ever ! [PV Marcus] EmptyDim 4 Mar - 11:48
WRONG BED, SCARIEST AWAKENING EVER !

   


You burn everything you see, Gold are your fingers, Leaving traces everywhere you go. Diamonds in your skin, my bood flows. Down of the water, Beads drippin' down your face, calling out my name.

Je venais de me prendre la plus forte et la plus délicieuse des gifles de ma vie. Bon d’accord, il est vrai que peu de personne n’ose ne serais ce que lever la main vers moi. Par peur ? Je le crois, car ma famille, au même titre que les Gaunt ou les Grindelwald, est crainte dans le monde de la magie et je n’ai jamais essayé de détromper les gens sur cette idée qu’il se faisait de cela.

Et la suite des événements se passa très vite et j’ai très peu compris ce qu’elle disait, elle avait stupéfixié Vincent et était parti comme une trombe hors de la pièce. En posant le regard sur Morgause, je l’ai entendu ricaner pour se moquer de la scène avant de lui dire : « Pourquoi tomber amoureux d’une femme aussi teigneuse ? ». Elle me répondit en ricanant : « Elle est parfaite pour toi, Marcus, va à l’attaque ».

Tout continua avec autant de vitesse, je mis sur mes épaules mon peignoir aussi noir que le plumage de mon corbeau et je mis ma baguette dans ma main avant d’aller en direction de la salle commune des serpentard pour avoir une discussion avec Morgane et cela a être d’anthologie, car j’allais lui dire ce que je pensais réellement. En pénétrant dans la salle commune, j’ai vu qu’on n’était pas seul et en haussant la voix, sous la colère, j’ai prononcé un « Dehors » .  qui était un mélange de rage et de croassement. Une fois tout le monde sortit de la salle, je pointai ma baguette sur deux statuts et prononça : « Piertotum Locomotor ».  Dans un mouvement fluide, les deux statuts représentant des gardes armés sortirent de leur piédestal pour se poser devant chaque sortie de la salle commune. Morgane était bloqué dans la salle commune et allait m’entendre lui dire ce que j’avais sur le cœur.

« Alors, maintenant, tu vas bien m’écouter Morgane. Ouvre très grand tes oreilles, car je vais le dire qu’une seule fois » .  Je la regardais avec mes yeux bleu électrique qui ne la quittait pas une seule seconde du regard. « COMMENT OSE TU CROIRE QUE JE TE PRENDS POUR UNE VULGAIRE PUTE ?! » .  Ma voix amplifiait par la colère se répandit dans la pièce et claqua comme un coup de fouet. Je serrais de fureur mon poing, tant la colère était puissante en moi.

Ignorant totalement ce qu’elle pouvait me dire, je continuais de parler : « Tu crois vraiment que c’est pour cette raison que je voulais que tu me rejoignes dans le lit ? Pour pouvoir te baiser ? ».  Un ricanement sortit de mes lèvres, tandis que j’ignorais tout simplement le peu d’habit que portait Morgane.

« Merde, je pensais que tu l’aurais compris depuis le temps ? Je pensais que tu étais une femme brillante…Tu me déçois tellement » Mes yeux montraient une très grande déception et de la tristesse quand je la regardais. « Putain, Morgane, arrête de me prendre pour ce que je ne suis pas. D’accord, je suis un mage noir en puissance, un membre de la famille Le Fay, un monstre comme dirait certaine personne. » .  Je refis un pas vers elle en continuant ma diatribe. « «Pourtant, j’ai un cœur bordel !! Et Il ne bat que pour toi depuis le premier jour ».

Enfin libéré de ce secret qui m’empoignait le cœur depuis tout ce temps, je continuais de la regarder dans les yeux en attendant quelques secondes qu’elle prenne bien connaissance de ce que je venais de lui avouer. Je m’approchais d’elle avant de continuer : « Tu sais ce qui me rend autant fou de rage ? C’est que tu aies préféré coucher avec ce porc que m’embrasser. Oui, je lui ai envoyé Morgause pour le blesser et tu veux savoir jusqu’ou j’aurais été ? Je lui aurais arracher le cœur, l’aurait donner à manger à des chiens et l’aurait trancher en morceau avant de le servir en repas à sa famille, rien que pour avoir fait souffrir la seule femme que j’ai jamais aimé ».  Mes yeux ne la quittaient toujours plus et je me suis approcher d’elle, si proche que je pouvais sentir son souffle sur ma joue.

« Morgane m’en ai témoin, si j’ai couché avec d’autre, c’était uniquement pour pouvoir passer à autre chose, tu es la sœur de mon meilleur ami, tu es trop bien pour moi, je ne pouvais, non, je ne devais pas t’aimer, Morgane. ».  Ma main se posa sur sa joue et je repris en murmurant avec sensualité.

« Ecoute bien, ses paroles » .  Je laissais mon cœur libéré parler maintenant. « Il n’y a que toi, il n’y avait que toi et n’aura que toi. Tu es la femme que j’aime, la sorcière la plus belle, la plus intelligente et la plus agaçante que j’ai rencontré. Je t’aime Morgane ».  Prenant d’une main ferme sa taille, je l’ai approché de moi pour l’embrasser avec passion et plaisir, voulant lui montrer tout l’amour que j’avais pour elle, dans un seul et unique baiser.

Reculant d’un pas, j’ai continué de lui parler avec moins de colère dans la voix : « Si c’était à refaire, oui, je prendrais ta défense. Oui, je réattaquerais chaque personne qui oserait poser la main sur toi, car bordel, je suis raide dingue de toi. Tu as réussi à faire battre mon cœur de pierre et il t’appartient à jamais Morgane. ».

De toutes les femmes que j’avais rencontré, elle était la seule qui comptait pour moi, pour toujours et à jamais, il n’y aura qu’elle et je suis prêt à en faire le serment inviolable, car je sais très bien que mon cœur sera toujours à elle et cela à jamais.

« Ecoute moi, Morgane et comprend moi, tu es pas mienne et je sais que la possessivité ne te plait guère, pourtant, je suis ton jouet depuis tout ce temps et ça m’énerve, tu as aucune idée ».  Je lui tendis un sourire sincère avant de déposer un nouveau baiser sur ses lèvres. « Je t’aime, Morgane, pour toujours et à jamais ».


code by lizzou — img/gifs by TUMBLR — 1138 WORDS.

[/color]
Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Wrong bed, scariest Awakening ever ! [PV Marcus] Empty
MessageSujet: Re: Wrong bed, scariest Awakening ever ! [PV Marcus]   Wrong bed, scariest Awakening ever ! [PV Marcus] EmptyMar 20 Mar - 13:32


Dernière édition par Morgane G. Ollivander le Sam 28 Avr - 15:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Wrong bed, scariest Awakening ever ! [PV Marcus] Empty
MessageSujet: Re: Wrong bed, scariest Awakening ever ! [PV Marcus]   Wrong bed, scariest Awakening ever ! [PV Marcus] EmptyDim 15 Avr - 17:33

WRONG BED, SCARIEST AWAKENING EVER !

   


You burn everything you see, Gold are your fingers, Leaving traces everywhere you go. Diamonds in your skin, my bood flows. Down of the water, Beads drippin' down your face, calling out my name.

Alors, là, je suis sous le choc. Je me fais embrasser par la seule femme que je n’ai jamais aimée et elle m’insulte d’idiot, comment réagir ? Que faire ? Je ne sais plus… Quand je suis avec elle, ça me perturbe, ça me bloque, non… ça me rend vraiment idiot. Le baiser que nous partageons est pour moi, le premier vrai baiser que nous partageons ensemble. Dans un geste lent et sensuelle, je soulève mon amour dans mes bras pour la coller contre un mur et partager avec elle, un baiser bien plus puissant et bien plus langoureux. Cette femme, MA femme, mon amour, ma reine, mon âme sœur est si belle, si désirable que je sens un afflux sanguin au plus profond de mon anatomie quand je l’embrasse.

Mes bras soulèvent Morgane avec beaucoup de facilité et surtout beaucoup d’adresse, tandis que ma main droite prend sa fesse droite avec force, tout en l’embrassant. Ma langue s’immisce tout doucement entre ses lèvres et commence un balai avec la sienne, partageant notre salive dans un baiser toujours plus passionné. « Je t’aime, Morgane, soit mienne pour toujours » J’avais prononcé ses mots en reprenant mon souffle après le baiser. Du coin de l’œil, je pouvais voir le monde qui était autour de nous à nous regarder avec des yeux ronds et je souris à Morgane avant de lui murmurer : « Allons dans un endroit plus calme »

La soulevant toujours dans mes bras, je nous ramène dans mon dortoir et la collant contre le mur de la porte, je reprends un baiser profond avec elle avec beaucoup d’amour et de passion. Je lui souris avec douceur, avant de la poser enfin sur le sol pour reprendre ma respiration. Le souffle court, je m’assis sur mon lit pour la regarder avant de lui sourire avec beaucoup de tendresse : « Whaou, je suis…Euh…Ravi… Tu as les lèvres aussi belle et douce qu’une formule de magie noire » C’était surement le plus compliment que j’aurais pu donner à une femme avant de lui dire en tapotant le lit : « Pourquoi ne m’avoir jamais dit que tu étais fourchelang ? » En souriant, je lui donné une petite claque dans le bras, sans force pour lui signaler qu’elle était un poil bête.

Mes yeux ne quittèrent pas les sien et je lui sourit avec tendresse et amour avant de lui dire d’une voix amusé : « A chaque seconde, tu me fais encore plus craquer, mon cœur, tu es un plus maléfique que je ne le pensais à la base » Lui souriant avec amour et tendresse, je lui pris la main pour l’assoir sur mes genoux et la regarder dans les yeux : « Tu ne dois pas avoir peur de ça, car je crois que tu me connais assez pour savoir que le fait de parler fourchelang, ne m’aurait jamais fait peur. Tu sais tout de moi ou presque » Souriant à ses yeux, je dépose un baiser sur sa joue avant de lui dire d’une voix amoureuse : « Ma famille baigne dans la magie noire depuis l’époque de Morgane et cela, devrait te faire peur, mais toi ? Jamais tu ne feras pas peur, car quand je te vois, je vois la femme la plus belle, la plus intelligente, la plus têtue et la plus sexy de l’univers »

Glissant ma main dans son dos, je lui donne une petite claque sur les fesses avant de lui dire d’une voix toujours aussi calme et douce : «Je t’aime Morgane et je sais très bien que je ne te reste pas indifférent.» Souriant et glissant ma main dans ses cheveux pour la regarder droit dans les yeux : « Je n’ai jamais été aussi sérieux de toute ma vie, mais je vais te dire que je veux vivre chaque seconde de mon existence avec toi » Je n’arrêtais toujours pas sourire à Morgane avant de poser mon dos sur le lit pour la regarder avec amusement. Prenant sa main droite, je la pose sur mon cœur avant de la regarder, la laissant écouter les battements forts et puissants de ce dernier. « Je t’aime » Ma peau frisonne sous la douceur de sa main avant de la regarder dans les yeux avec tendresse, amour passion et douceur.

« Marcus, arrête de faire l’amoureux transi, tu veux ? » « Veux-tu bien te taire ? Tu es pénible quand tu t’y mets, tu sais ça ? » « Oh arrête, je suis le plus adorable des corbeaux et surtout, j’adorerais voir comme ta grand-mère va réagir avec une fille au passée aussi trouble et intéressant » « De quoi, tu parles ? » « Oh rien, demande-le-lui » J’avais discuter avec mon corbeau dans la langue des corbeaux et je souriais à Morgane avant de lui murmurer en riant : « Tu vois qu’il n’y a pas que toi qui parles une langue réservé à la magie noire » En souriant, je mit mes mains sur ses hanches pour la regarder dans les yeux avec beaucoup d’amusement et de douceur : « Je commence à avoir faim, tu as envie que je fasse monter le petit déj et qu’on le mange ici ? » La regardant dans les yeux avec amusement, je lui sourit et glissa main dans son dos pour qu’elle se penche et reprenne possession de mes lèvres.


code by lizzou — img/gifs by TUMBLR — 1138 WORDS.

[/color][/quote]
Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Wrong bed, scariest Awakening ever ! [PV Marcus] Empty
MessageSujet: Re: Wrong bed, scariest Awakening ever ! [PV Marcus]   Wrong bed, scariest Awakening ever ! [PV Marcus] EmptyDim 6 Mai - 10:06
Je suis désolé, mais après réflexion, je ne peut pas continuer ce rp qui ne correspond pas du tout à mon personnage, ni au lien dont je t'avais parler au départ, qui devais être évolutif & progressif. Désolé.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsoriséHistoria Pactum

Wrong bed, scariest Awakening ever ! [PV Marcus] Empty
MessageSujet: Re: Wrong bed, scariest Awakening ever ! [PV Marcus]   Wrong bed, scariest Awakening ever ! [PV Marcus] Empty
Revenir en haut Aller en bas
 

Wrong bed, scariest Awakening ever ! [PV Marcus]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [UPTOBOX] Underworld : Nouvelle ère [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Historia Pactum :: Les coulisses :: Les archives :: Archives RP :: Saison 0 [été 2022 - juin 2023]-