RSS
RSS
HISTORIA PACTUM
saison II ♠ Always keep your foes confused. If they are never certain who you are or what you want, they cannot know what you are like to do next.



 
Bienvenue sur Historia Pactum
!
Votez sur les top sites !
Toutes les deux heures !
Membre du mois
Ici vous retrouverez chaque mois le membre du mois récompenser pour sa participation RP dans la carte fidélité du forum.
Event en cours
Ici vous trouverez l'animation ou l'intrigue en cours sur le forum.

Partagez
 

 Une interview ? # Eiji

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
InvitéHistoria PactumAnonymous

Une interview ? # Eiji Empty
MessageSujet: Une interview ? # Eiji   Une interview ? # Eiji EmptyLun 26 Fév - 21:23

Une interview
15 septembre 2022 - 14h30

Cette année promettait d’être forte en émotions et en divertissements. En effet, nous avions appris lors de la rentrée que cette année se tiendrait le tournoi des trois sorciers. Alors bien sûr, ce n’était pas du tout fait pour moi, même si, dans le fond, j’ignorais encore que je pouvais me révéler être une battante quand je le désirais réellement et quand ma vie, ainsi que celle de mes proches, étaient en danger. Mais je me disais surtout que cela ferait beaucoup de matières pour la gazette de Poudlard. Il faut dire qu’avec tous ces élèves étrangers, nous allions bien réussir à nous mettre quelques petites choses sous la dent.

Aujourd’hui était une journée peu chargée. J’avais cours ce matin, mais mon après-midi était libre. Tranquillement, avec Morgane, nous préparions la première édition de la gazette, n’ayant pas encore choisi qui nous allions recruter. Mais nous étions capables de faire bien des choses nous-mêmes, car même si beaucoup d’élèves nous voyaient comme des pestes arrogantes et prétentieuses, on ne pouvait pas dire de nous que nous étions des feignasses. Bien au contraire, les éditions de la gazette étaient depuis trois ans plus complètes les unes que les autres. Il faut dire que nous tenions réellement à ce que nous avions aidé à fonder. Cette année, nous dirigions enfin ce pour quoi qui avions tant travaillé.

Après avoir déjeuné, je décidais donc de partir à la recherche de quelques informations croustillantes à mettre sous la dent de nos lecteurs. C’est en sortant dans le parc que je te vis. Je ne sais pourquoi je te remarquais puisqu’ici, le moins que l’on puisse dire, c’est que tu étais totalement passé inaperçu. J’avais bien sûr repéré les Bulgares qui jouaient de leurs muscles, ceux qui avaient fait des démonstrations impressionnantes à leur arrivée, ceux qui se faisaient remarquer pendant les cours … Mais toi, je ne me souvenais même pas t’avoir aperçu une seule fois. Mais je devais me rendre à l’évidence: tu étais le seul à être présent. Peut-être qu’au final, tu me servirais à quelque chose.

Je m’approchais alors de toi.

”Bonjour … Je suis journaliste pour la gazette de Poudlard, je peux te poser quelques questions ? Je fais une édition spéciale sur l’arrivée des deux écoles.”

J’avais beau tenter d’être agréable, je ne savais pas mettre de côté cette façon assez hautaine de parler.


black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Eiji N. K. MasaakiHistoria PactumEiji N. K. Masaaki
Eiji
Exp : 34279
Points de vie (HP) : 5150
Baguette : bois de cerisier, crin de Kelpy, 23 cm & rigide
Photomaton : Une interview ? # Eiji Giphy
Familier : Une interview ? # Eiji 9f67be10
Célébrité : Yoo Seung Ho
Parchemins : 2205
J'aime : 395
Date d'inscription : 23/02/2018

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

Une interview ? # Eiji Empty
MessageSujet: Re: Une interview ? # Eiji   Une interview ? # Eiji EmptyJeu 1 Mar - 15:29

Une interview ?

“Le remède à l'ennui, c'est la curiosité. La curiosité elle, est sans remède.”
Sutton & Eiji

Depuis son arrivée au sein de l'école de sorcellerie anglaise, Eiji devait bien l'avouer, il avait été particulièrement doué pour éviter d'attirer l'attention sur lui. Peu friand des ragots, questions et racontars, il avait laissé le soin à ses camarades de se trouver sous le feu des projecteurs. Chose qui lui permettait, sans trop de difficulté, d'arpenter l'école en long, en large et en travers sans être réellement dérangé. De nature plutôt discrète si ce n'était légèrement asociale, Eiji avait toujours eu un peu de mal à nouer des liens, il préférait largement être seul que mal accompagné et le voir errer sans but n'était plus si étonnant pour les élèves de Durmstrang qui partageaient sa vie depuis leur première année. A vrai dire, on avait fini par comprendre, certainement, que quand il ne voulait pas, il ne voulait pas et qu'il était mieux pour tout le monde de le laisser tranquillement dans son coin. Si par bonheur, il décidait que se sociabiliser était une bonne chose à un instant « T » alors tant mieux, sinon tant pis ; personne n'en ferait une maladie.
De toute façon, Eiji était un peu étrange et détonnant, tout le monde le savait.

Ces faits une fois intégrés, il n'était donc pas étonnant de le trouver une nouvelle fois seul dans le parc de l'école. Même si ce dernier était bien moins grand, si ce n'était impressionnant que celui de l'Académie, il devait reconnaître qu'il était plutôt agréable à parcourir et la vue qu'il offrait sur le château n'avait de cesse de l'émerveiller. La moindre lumière jouait sur les pierres, donnant l'impression que les crêtes et les cimes de l'édifice pourraient se mettre à danser dans le ciel d'un instant à l'autre. Peu importe l'endroit où l'on se plaçait, les couleurs et les contours changeaient ; parfois de façon insignifiante, parfois de manière beaucoup plus étonnante et c'était là tout le charme de l'endroit.
Perdu dans son observation silencieuse et son analyse du château, le jeune homme ne remarqua que tardivement l'arrivée d'une jeune femme. A dire vrai, il pensait même qu'elle allait simplement lui passer devant et continuer sa route, si résolue semblait-elle. Erreur qu'il dû reconnaître bien assez tôt alors qu'elle se plantait devant lui, l'arrachant complètement à sa contemplation.

Même si il n'en fit pas la remarque, il devait bien avouer qu'elle avait un sacré aplomb de se lancer ainsi dans une conversation avec un parfait inconnu et les yeux d'Eiji se rétrécirent légèrement en entendant sa demande. Enfin demande... Vu le ton employé, il avait surtout l'impression que sous le couvert d'une question anodine, il s'agissait plutôt là d'un ordre impérieux auquel il ne pourrait échapper. Intérieurement il soupira, sa délégation était loin de passée inaperçue, il y avait tout un lot d'élèves qui se feraient un plaisir d'étaler leurs vies dans les moindres détails, sans omettre leurs attentes sur le Tournois des Trois Sorciers et tout ce qui se situait autour.
Enfin, visiblement cette fois-ci, il allait devoir le prendre pour lui.

« Quel genre de questions ? »

Même si sa voix restait calme et sans teinte particulière, il était clair qu'il n'avait pas du tout envie de se trouver ici en ce moment présent. Il n'avait pas non plus envie de répondre comme le statuait sa posture totalement fermée. D'un autre côté, outre le Tournois, on leur avait clairement fait comprendre qu'il s'agissait aussi de coopération entre sorciers et si il fallait en passer par là... Pourquoi pas. A condition que ça ne dure pas trop longtemps et que ça reste purement platonique.







Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t3163-eiji-n-kurotchkine https://www.historia-pactum.com/t2801-eiji-n-kurotchkine-maj-le-29-12-2018 https://www.historia-pactum.com/t2777-eiji-n-kurotchkine https://www.historia-pactum.com/t2855-eiji-n-kurotchkine-o-zouwu-nom https://www.historia-pactum.com/t1519-eiji-kurotchkine#18609
InvitéHistoria PactumAnonymous

Une interview ? # Eiji Empty
MessageSujet: Re: Une interview ? # Eiji   Une interview ? # Eiji EmptyJeu 8 Mar - 11:44

Une interview
15 septembre 2022 - 14h30

Depuis ma plus tendre enfance, je savais que le journalisme était fait pour moi. Il faut dire que ma proximité avec ma mère était telle que je l’avais toujours suivie partout, découvrant ainsi comme on fouinait dans la vie des gens, puis, lorsqu’elle avait eu sa promotion, comment on gérait et manageait une équipe de journalistes. Alors bien évidemment, comme j’avais baigné là-dedans, j’avais eu envie d’être encore meilleure que ma mère, de faire cela encore mieux qu’elle. Oh, j’avais encore beaucoup de travail, j’en avais totalement conscience, mais déjà, pour une élève de 5e année, j’étais parvenue à ma tête de la gazette de Poudlard, ce qui était clairement un plus. J’avais donc, au même âge, plus d’expérience qu’elle à l’époque.

Cette année pouvait être notre année. Je ne devais de toute façon pas me louper puisqu’on m’avait remise la direction de la gazette de l’école, l’ancienne ayant quitté le château. J’avais gardé Morgane à mes côtés, que je considérais de toute façon comme ma soeur et donc comme mon égal. Nous étions d’ailleurs en pleine phase de recrutement. Et j’avais envie de sortir très rapidement la première version de la gazette version Sutton Skeeter.

Et pour cette première version, je savais que les élèves de Poudlard attendaient avec impatience qu’on leur présente quelques élèves des écoles invitées. Bien sûr, j’avais l’année pour dégoter quelques petites informations croustillantes à leur sujet, mais je devais déjà leur donner l’eau à la bouche et leur faire comprendre que, de toute façon, j’étais bel et bien sur le coup. Bon, chose un peu plus délicate, les élèves de Beauxbâtons et de Durmstrang allaient sûrement lire le journal et comprendre ce que je cherchais.

Alors bien sûr, lorsque je te vis, je ne pus qu’y voir une opportunité de papiers et d’informations même si, très sincèrement, si je m’étais attardée quelques secondes sur ton attitude, j’aurais pu capter qu’il me serait difficile d’obtenir quelques informations de ta part.

”Eh bien, comme tu dois t’en douter, les élèves de Poudlard aimeraient en apprendre plus sur votre école, et sur ses élèves. On pourrait d’abord aborder la vie là-bas, en règles générales ? Tiens, d’ailleurs, tu comptes mettre ton nom dans la coupe ? Je suis malpolie, excuse-moi: je suis Sutton Skeeter.”

black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Eiji N. K. MasaakiHistoria PactumEiji N. K. Masaaki
Eiji
Exp : 34279
Points de vie (HP) : 5150
Baguette : bois de cerisier, crin de Kelpy, 23 cm & rigide
Photomaton : Une interview ? # Eiji Giphy
Familier : Une interview ? # Eiji 9f67be10
Célébrité : Yoo Seung Ho
Parchemins : 2205
J'aime : 395
Date d'inscription : 23/02/2018

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

Une interview ? # Eiji Empty
MessageSujet: Re: Une interview ? # Eiji   Une interview ? # Eiji EmptyMer 25 Avr - 14:03

Une interview ?

“Le remède à l'ennui, c'est la curiosité. La curiosité elle, est sans remède.”
Sutton & Eiji

A peine les mots eurent-ils passés la barrière de ses lèvres qu'Eiji eu le sentiment qu'il s'était fait avoir dans les grandes largeurs. Peut-être ne pas répondre aurait-il été plus judicieux, quoi que fortement irrespectueux. Il doutait aussi qu'il aurait pu continuer sa route en feignant ne pas l'avoir vue. Cependant, maintenant qu'il avait stoppé le fil de sa pensée pour l'écouter, il ne pouvait plus se défiler. Que n'aurait-il pas donné pour se situer à quelques centaines de lieux de là ! Enfin, maintenant que le mal était fait, autant faire un minimum d'efforts. Après tout, le tournois des trois sorciers servait aussi à faire de nouvelles rencontres. Et qu'elle soit bonne ou mauvaise concernant la jeune femme, pour le moment il réservait son jugement.
De plus, vu les dires de la jeune femme, son « interview » ne laissait, pour le moment, pas présager que les questions allaient devenir plus intimistes ou qu'une curiosité mal placée viendrait s'y immiscer. Pour tout avouer, si on se contentait de sujets vagues, ça pourrait passer. Il restait néanmoins certain qu'elle aurait été plus avisée de trouver quelqu'un d'autre. Eiji doutait fortement qu'elle ait assez de matière avec lui car même avec toute la bonne volonté du monde -ce qui n'était pas le cas pour le moment- il restait avare en paroles.

« Kurotchkine... Eiji. » fut tout ce qu'il articula en guise de présentation. Ni franchement ravis d'avoir à la faire, ni franchement certain que ça servait réellement à quelque chose. De toute façon, son cerveau c'était arrêté à la question précédente. Allait-il mettre son nom dans la coupe ou non ? Le jeune homme ne savait trop si la question était stupide ou juste présente pour meublée. Selon lui, il était extrêmement étrange d'avoir accepté de faire partie d'une des deux délégations étrangères si on ne comptait pas mettre son nom dans la coupe. On aurait beau vanter les mérites de la coopération magique internationale, si il ne s'agissait que de ça, autant organiser une simple échange d'élèves pendant un an. Du moins, était-ce là son point de vue...

Inclinant la tête vers l'avant, Eiji pris une profonde inspiration qu'il avait initialement voulue silencieuse. Quelques secondes ensuite, le visage du jeune homme se para d'une nouvelle résolution. Bien, il n'y couperait pas de toute façon donc autant faire contre mauvaise fortune bon cœur et répondre. Plus vite ce serait fait et plus vite il pourrait retourner à ses moutons.

« Si l'interview ne porte que sur ces sujets, ça devrait être faisable » et il croisait intérieurement les doigts pour que ce soit le cas. « Concernant le Tournois, je compte effectivement mettre mon nom dans la coupe mais je n'ai pas encore choisi le moment pour le faire. Quant à la vie à Durmstrang, disons que c'est un peu différent d'ici, quoi qu'il y ait sûrement quelques ressemblances, ça reste une école après tout.»

Voilà, il avait répondu. C'était terminé maintenant ? Non parce que ça lui avait demandé un sacré effort que d'aligner autant de mots à la suite et à contrecœur en prime. Bon, très bien... Dernier effort...

« Je pense réellement qu'une autre personne de ma délégation serait plus à-même de répondre à ces questions... » En termes clairs, cela signifiait qu'il ne partirait certainement pas dans de grands récits et qu'il se contenterait clairement du minimum syndical ?






hrp:
 




Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t3163-eiji-n-kurotchkine https://www.historia-pactum.com/t2801-eiji-n-kurotchkine-maj-le-29-12-2018 https://www.historia-pactum.com/t2777-eiji-n-kurotchkine https://www.historia-pactum.com/t2855-eiji-n-kurotchkine-o-zouwu-nom https://www.historia-pactum.com/t1519-eiji-kurotchkine#18609
InvitéHistoria PactumAnonymous

Une interview ? # Eiji Empty
MessageSujet: Re: Une interview ? # Eiji   Une interview ? # Eiji EmptyVen 27 Avr - 20:00

Une interview
15 septembre 2022 - 14h30

Je n’avais pas pour habitude de prendre énormément de gants pour interviewer les personnes, même si ces dernières étaient étrangères et ne me connaissaient pas du tout. De toute façon, même si j’étais une peste bien connue, il ne fallait que quelques minutes pour comprendre qui j’étais réellement. Il faut dire que je n’étais pas une personne qui cherchait à cacher ce qu’elle pensait, et lorsque je faisais quelques coups tordus, ce n’était jamais une grande surprise. J’étais peut-être assez prévisible, même si l’on pouvait toujours s’étonner de ce que j’osais sortir dans la gazette, ou de comment j’osais traiter les gens que je détestais par dessus tout et qui avaient essayé de me tenir tête.

Je notais dans un premier temps ton nom et ton prénom. Pour le moment, je ne cherchais pas vraiment L’ARTICLE qui ferait sensation, mais j’avais en tête de faire en sorte que tous les élèves de Poudlard aient une explication sur le fonctionnement des écoles venus nous rendre visite.

”Enchantée Eiji.”

Te répondis-je pour toute politesse. C’est un léger sourire qui apparut sur mes lèvres lorsque tu me dis que si le sujet n’était que cela, tu allais en effet pouvoir me répondre. Tu m’appris alors que tu allais bel et bien mettre ton nom dans la coupe. Je notais alors ton nom, je te pris rapidement en photo sans te demander ton avis et je te demandais plus de précision.

”Il va falloir préciser cela. Je ne peux pas faire un article de deux lignes, tu t’en doutes bien. Les matières étudiées, par exemple, est-ce qu’il s’agit des mêmes ?”

Tu me dis alors que d’autres élèves de Durmstrang seraient plus à même de me répondre. Je regardais autour de nous, et d’un air un peu cynique, je te répondis:

”Le souci, c’est que tu es le seul à être ici, là, maintenant, et que j’ai décidé de le faire tout de suite. Après, si tu ne veux pas répondre, je ferai un article sur les sentiments que j’ai ressenti en parlant pour la première fois avec un élève de Durmstrang …”

Oh, le joli sous-entendu !
black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Le choixpeau magiqueHistoria PactumLe choixpeau magique
Maitre du jeu
Exp : 1139
Points de vie (HP) : 5000
Baguette : les chapeau n'ont pas de baguette
Photomaton : Une interview ? # Eiji 3267122442_1_3_oMmgz4Wk
Célébrité : Le choixpeau magique
Parchemins : 5059
J'aime : 112
Date d'inscription : 14/10/2016

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

Une interview ? # Eiji Empty
MessageSujet: Re: Une interview ? # Eiji   Une interview ? # Eiji EmptyJeu 31 Mai - 16:12

Mise en danger des membres
ne me quitte pas ♫
«Mise en danger pour cause d'innactivité »

Votre sujet n'a pas eu de réponse depuis plus de 2 semaine ! Sans réponse d'ici le 15/06, celui-ci sera archivé !


100x100

délai

10 jours pour terminée ta fiche, 10 jours après validation pour faire tes fiches et ton premier RP.
100x100

Inactivité.

1 rp demander par quinzaine, ne pas laisser un sujet délaissée plus de 15 jours.
100x100

Absence

merci de signalé toute absence dans la section prévue à cet effet.

©️️ Narja - Never-Utopia


Revenir en haut Aller en bas
Eiji N. K. MasaakiHistoria PactumEiji N. K. Masaaki
Eiji
Exp : 34279
Points de vie (HP) : 5150
Baguette : bois de cerisier, crin de Kelpy, 23 cm & rigide
Photomaton : Une interview ? # Eiji Giphy
Familier : Une interview ? # Eiji 9f67be10
Célébrité : Yoo Seung Ho
Parchemins : 2205
J'aime : 395
Date d'inscription : 23/02/2018

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

Une interview ? # Eiji Empty
MessageSujet: Re: Une interview ? # Eiji   Une interview ? # Eiji EmptySam 2 Juin - 13:45

Une interview ?

“Le remède à l'ennui, c'est la curiosité. La curiosité elle, est sans remède.”
Sutton & Eiji


« J'ai décidé... », « Je ne peux pas... », « Je vais écrire... » ! Moi Je ! Moi JE ! Tout ce qu'il entendait  lui c'est un mélange de blablabli et blablabla qui commençait très certainement à lui courir sur le haricot. C'était pas Merlin possible de se retrouver pris au piège dans un tel traquenard et le jeune homme se maudit intérieurement de ne pas avoir filer à l'anglaise avant même qu'elle eut été dans la capacité d'ouvrir la bouche. Maintenant il allait devoir redoubler d'effort, à la fois pour ne pas afficher son école au vu et au su de tous mais aussi pour éviter que le souffle du dragon ne vienne lui siffler aux oreilles. Il ne manquerait plus qu'elle écrive tout et n'importe quoi dans son article et qu'il se retrouve avec un Directeur mal-embouché aux basques. Eiji soupira, autant intérieurement qu'extérieurement. Quoi qu'il dise, de toute façon, il était quasiment persuadé que ses propos seraient sûrement déformés ou qu'elle finirait fatalement par mettre quelques commentaires ou allusions négatives à son sujet. Chose dont il avait déjà l'habitude.

« Soit. Parlons de Durmstrang... » Ou pas, mais alors vraiment pas. Elle ne voulait pas se casser un ongle là, tout de suite, maintenant et aller se refaire une beauté le temps qu'il mette les voiles ? Parce que parler, même de son école, c'était au-dessus de ses forces. Ca faisait déjà cinq minutes qu'il s'était arrêté et il en avait déjà raz le pompons !
Soit, c'était sa propre personnalité qui posait problème, soit c'était ce que dégageait la jeune femme mais l'alchimie entre eux était proche de zéro et il n'avait pas la moindre envie de faire le moindre effort !

« Nous avons des matières similaires, d'autres différentes ou qui ne porte pas le même nom. Mais la plupart de ses informations peuvent être facilement dénichées dans différents livres et parchemins. Je suis certain qu'une journaliste telle que toi devrait trouver les réponses à ses questions sans soucis. »

Là, voilà ! Bon ce n'était absolument pas ce qu'il avait prévu de répondre à la base mais le mal était fait et il ne tenait pas vraiment à s'étendre sur le sujet. Quand on a une incompatibilité d'humeur avec quelqu'un, c'est comme ça et Eiji était purement et simplement incapable de faire plus que ce qu'il avait déjà produit. De un, il n'en avait pas envie et de deux, ça n'avait strictement aucun intérêt.
Il le sentait, il allait entendre parler de cet écart de conduite pendant un petit bout de temps, mais franchement, qui pouvait être assez sain d'esprit pour ne pas se rendre compte qu'Eiji ne produirait jamais rien quand on lui posait une question. Le sujet ne l'intéressait pas, les désirs de la jeune femme étaient le cadet de ses soucis et il assumerait bien assez vite les conséquences.

« D'autres questions ? »

Elle pouvait bien écrire ce qu'elle voulait dans son fichu article, il n'en avait cure au final. Et si la moitié de Durmstrang lui tombait sur le râble et bien soit, il s'en accommoderait et tout le monde dans son institut devait déjà savoir à quoi s'en tenir avec lui.







Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t3163-eiji-n-kurotchkine https://www.historia-pactum.com/t2801-eiji-n-kurotchkine-maj-le-29-12-2018 https://www.historia-pactum.com/t2777-eiji-n-kurotchkine https://www.historia-pactum.com/t2855-eiji-n-kurotchkine-o-zouwu-nom https://www.historia-pactum.com/t1519-eiji-kurotchkine#18609
InvitéHistoria PactumAnonymous

Une interview ? # Eiji Empty
MessageSujet: Re: Une interview ? # Eiji   Une interview ? # Eiji EmptyLun 2 Juil - 12:33

Une interview
15 septembre 2022 - 14h30

J’avais bien sûr conscience d’à quel point je pouvais agacer, et, selon moi, c’était certainement la chose la plus intéressante que je pouvais faire pour obtenir des informations. Après tout, quand on en a marre d’écouter quelqu’un, on serait prêt à dire n’importe quoi pour s’en débarrasser. Et les n’importe quoi pouvaient être d’un passionnant ! Tu essayais peut-être de cacher le fait que je t’énervais, mais son soupir ne put m’échapper. Connaissais-tu si bien le journalisme pour te douter à quel point les paroles pouvaient être déformées et te méfier ainsi de moi ? Il faut dire que tu étais loin d’être une personne enjouée qu’on avait envie de réellement connaître, tu semblais plutôt très ennuyeux ! Autant dire que pour un journaliste, cela n’avait absolument aucun croustillant. Parler de Durmstrang était un début, surtout que j’avais décidé de présenter les écoles à mes lecteurs, mais ce n’était pas suffisant.


Les platitudes que tu me sortis m’exaspérèrent quelque peu, mais bon, tu ne semblais pas avoir envie de m’en dire plus. Je soupirais doucement, tandis que tu me disais que je pouvais trouver les informations dans des livres et des parchemins. Serais-tu une espèce de rat de bibliothèque ? Oh, mais tu allais choper froid alors en te baladant dehors ! C’est un sourire forcé que je te lançais, te répondant d’une façon presque cinglante:

”Si j’avais envie de chercher des informations dans des livres, je ne serais pas là. Il paraît que vous avez des matières liées à la magie noire, est-ce vrai ? Et on parle de votre actuel directeur en disant que c’est un mage noir très puissant, qui a des aventures avec tout le monde … Es-tu déjà passé sous son bureau ?”

Si ça, ça ne te faisait pas réagir, je ne savais pas comment faire autrement. Peut-être étais-tu une de ces personnes qui n’a aucune ambition, que ce soit personnellement ou d’un point de vue professionnel. Est-il possible d’être aussi seul ? Et de vouloir le rester ? J’avais beaucoup de mal à y croire, mais ce que je voyais de toi me laissait à penser que ton existence était … malheureuse. Mais bon, je n’étais pas du genre à me soucier des autres, surtout lorsque je ne les connais pas et qu’ils ne me donnent pas envie d’apprendre à les connaître.

”J’en aurais bien d’autres mais au vue de ce que tu me dis jusque là, je ne sais pas si tu comptes réellement y répondre. Je pourrais te demander quelles sont tes ambitions pour l’avenir, si le fait que tu peux devenir champion peut changer ta façon de voir les choses ou encore si tu comptes profiter de cette rencontre inter-école, mais j’ai plutôt l’impression que ce qui t’intéresse, c’est de rester seul dans ton coin … On se demande bien pourquoi tu as mis ton nom dans cette coupe, si ce n’est pour te faire remarquer. Tout le monde sait que le champion de Durmstrang devrait être le frère du directeur … Tu as raison, je vais me tourner vers lui, il sera de toute façon plus agréable que toi, ce ne sera pas difficile.”

Moi énervée ? Comme si ...
black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsoriséHistoria Pactum

Une interview ? # Eiji Empty
MessageSujet: Re: Une interview ? # Eiji   Une interview ? # Eiji Empty
Revenir en haut Aller en bas
 

Une interview ? # Eiji

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Historia Pactum :: Les coulisses :: Les archives :: Archives RP :: Saison 0 [été 2022 - juin 2023]-