RSS
RSS
HISTORIA PACTUM
saison II ♠ Always keep your foes confused. If they are never certain who you are or what you want, they cannot know what you are like to do next.



 
Bienvenue sur Historia Pactum
!
Votez sur les top sites !
Toutes les deux heures !
Membre du mois
Ici vous retrouverez chaque mois le membre du mois récompenser pour sa participation RP dans la carte fidélité du forum.
Event en cours
Ici vous trouverez l'animation ou l'intrigue en cours sur le forum.

Partagez
 

 Tu viens à ma rescousse ? # Jan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
InvitéHistoria PactumAnonymous

Tu viens à ma rescousse ? # Jan Empty
MessageSujet: Tu viens à ma rescousse ? # Jan   Tu viens à ma rescousse ? # Jan EmptyVen 16 Mar - 21:49

Tu viens à ma rescousse ?
30 septembre 2022 - 09h30

Ce matin-là, une réunion entre préfets et préfets-en-chef avait lieu. N’ayant pas cours et ne pouvant pas passer de temps avec ma meilleure amie Morgane, je décidais d’aller me renseigner à la bibliothèque afin de trouver plus d’informations sur l’histoire de la magie. En effet, mon rendez-vous avec ma directrice de maison me tracassait, car elle m’avait clairement fait comprendre que je devais absolument obtenir au moins un effort exceptionnel à cette BUSE. Sauf que voilà, j’étais loin d’être une élève brillante dans ce domaine, et je n’aimais pas apprendre par coeur des choses peu intéressantes. Il faut dire que je n’avais jamais réussi à trouver une quelconque source de motivation dans le professeur enseignant cette matière.

Après avoir passé une bonne demi-heure dans la bibliothèque, je sortais avec trois livres qui, selon la bibliothécaire, étaient parfaits pour se plonger dans l’histoire de la magie. Bon, cela ne m’enchantait guère, mais je refusais qu’un tel obstacle se dresse sur la route qui me mènerait au sommet de mon parcours professionnel, d’autant plus que si je ne réussissais pas à intégrer les études supérieures de journalisme, je ne savais pas ce que je ferais de ma vie. Après tout, j'étais destinée au journalisme ! Je devais donc bosser, et comprendre. Cependant, je refusais de rester enfermée dans cette pièce sentant le vieux papier, donc je décidais d’aller m’installer dans le parc pour tenter de comprendre tout ça.

M’installant sous le saule pleureur sous lequel nous avions l’habitude de squatter avec Morgane, je me plongeais dans la lecture de “l’histoire de la magie pour les nuls”. Au bout d’à peine deux pages, je me mis déjà à soupirer. Je n’avais pas vu que tu te trouvais non loin de moi.

”Par le caleçon de Merlin, je ne comprends absolument rien !”

Tu n’avais pu qu’entendre mon injure.


black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Tu viens à ma rescousse ? # Jan Empty
MessageSujet: Re: Tu viens à ma rescousse ? # Jan   Tu viens à ma rescousse ? # Jan EmptyLun 19 Mar - 9:38

The lie is a mortal sin and life's a lie
C'est dans le malheur, que l'on rencontre les plus beaux moments de bonheur.

Tu viens à ma rescousse ? Le 30 septembre 2022, 9h30. 

Pas de cours ce matin. Tant mieux. J'avais décidé d'aller me vider la tête car depuis que nous avions découvert la vérité sur nos ascendants, il fallait bien avouer que j'avais du mal à me concentrer sur le programme scolaire. Et j'avais peur que cela finisse par se remarquer. De plus, je n'avais pas encore repris l'entrainement de Quidditch et cela me manquait. Je savais que sur mon balai, je ne pensais à rien d'autre qu'au fait de gagner. Et j'espérais bien finir ma scolarité à Poudlard en étant considéré comme le meilleur joueur de cette année.

La météo était belle en cette matinée et je décidais de me rendre au parc paysager. J'embarquais ma baguette, comme toujours, me direz-vous, mais cette fois, ce serait pour m'entrainer à quelques sorts qui me donnaient du fil à retordre. Mais c'était bien autre chose qui me trottait dans la tête. En effet, cela faisait plusieurs jours, dès notre découverte en fait, que j'avais envie de me mettre à l'VOUS NE PASSEREZ PAS !!. Mais le problème, c'est qu'il fallait que je trouve quelqu'un de confiance pour m'aider à acquérir ce pouvoir. Et ce n'était pas le genre de sorts dont on parlait ouvertement à n'importe qui. Vous comprendrez que je n'avais aucune envie que des personnes malintentionnées connaissent la vérité sur nos origines. Et puis, un passé pareil ne pouvait m'apporter que des problèmes, j'en étais certain. Et pourtant, je dois l'avouer, c'était assez grisant de savoir que l'on était des descendants directs du Maître des Ténèbres.

J'étais donc arrivé dans le parc et, en m'approchant d'un grand saule pleureur, je remarquais la présence de quelqu'un. Qu'importe où l'on va, il est donc impossible d'être tranquille ? Bref... Me dirigeant vers cette personne qui était assise au pied de l'arbre, je me rendis compte que sa présence ne serait peut-être pas si dérangeante que cela. C'était bien la jolie Sutton qui était là, plusieurs livres près d'elle, donnat l'impression d'avoir bien du mal à déchiffrer ce qu'elle lisait. D'ailleurs, elle ne remarqua même pas ma présence lorsqu'elle s'énerva toute seule.

- Par le caleçon de Merlin ? Je crois bien que c'est la première fois que je l'entends celle-là...

Manifestement, je l'avais surprise. Personnellement, entendre une telle insulte sortir de sa bouche me fit doucement sourire... Je m'approchais de Miss Skeeter afin de voir ce qui l'embêtait tant...

- Mademoiselle aurait-elle quelques soucis ? Tu as tellement toujours l'air si sûre de toi. C'est presque jouissif de t'entendre dire que tu ne comprends rien. Mais que lis-tu ?

J'aimais beaucoup embêter Sutton. Derrière ses grands airs, elle me faisait beaucoup rire. Et puis, admettez qu'elle était toujours pleine d'assurance, alors la voir un peu patauger ainsi était assez drôle. Mais parce que je l'aimais bien, je ferais mon possible pour l'aider. Elle était quand même la meilleure amie de Morgane.

Je m'étais finalement accroupi près d'elle afin de mieux voir le bouquin...

black pumpkin


Dernière édition par Jan G. Ollivander le Dim 13 Mai - 12:04, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Tu viens à ma rescousse ? # Jan Empty
MessageSujet: Re: Tu viens à ma rescousse ? # Jan   Tu viens à ma rescousse ? # Jan EmptyDim 1 Avr - 19:55

Tu viens à ma rescousse ?
30 septembre 2022 - 09h30

A aucun moment je ne m’étais imaginée que tu étais là, et surtout, que tu m’entendais. Il faut dire que même si je ne t’évitais pas, je ne cherchais pas non plus ta compagnie. Des règles plus ou moins tacites avaient été établies entre Morgane et moi, et le fait de ne pas trop traîner avec son frère préféré en faisait partie. Du moins, pas sans elle. Il faut dire qu’elle ne pensait pas un seul instant que tu puisses me plaire, et, en quelques sortes, elle avait raison puisque je ne me l’avouais pas à moi-même. Alors bien sûr, si je m’arrêtais un peu, et si j’imaginais l’homme qui pourrait me correspondre, tant par son charisme que par sa popularité, ce serait toi … Mais tu étais le frère de ma meilleure amie, et même si physiquement, je te trouvais séduisant et que le courant semblait plutôt bien passer, je m’interdisais de penser à toi de cette façon-là.

Plongée dans l’histoire de la magie, je n’avais pas entendu que tu te trouvais là et que tu m’entendais jurer. Ce n’est qu’en entendant ta voix que je sursautais, plongeant mon regard dans le tien. Je n’étais pas du genre à rougir, et c’est pourquoi cela ne se passa pas ainsi. Je n’étais pas de ces groupies qui bafouillaient devant toi. Au contraire, j’éclatais de rire:

”Même si j’ignore quels étaient les dessous de ce bon vieux Merlin, je trouve cela bien plus classe que de parler de son slip …”

Puérilement, je te dirais la langue lorsque tu me dis que tu trouvais cela presque jouissif de me voir dans cette situation d’incompréhension totale. Prenant une moue boudeuse, je te lançais alors:

”Je ne sais pas ce qui est le plus triste alors … Qu’une situation comme celle-là te fasse cet effet, ou que cela signifie qu’en ce moment, il t’en faut peu …”

La langue de vipère, c’était bien moi. Mais bon, c’était toujours un peu ainsi entre nous. Certains y voyaient une certaine sorte de fraternité. Il faut dire que nous étions tellement inséparables avec Morgane que parfois, on nous prenait pour des soeurs.

”De l’histoire de la magie … Le professeur Vablatsky m’a dit que si je n’avais pas une super note à mes BUSE, je pouvais dire adieu à la carrière de journaliste. Seulement, c’est chiant au possible à étudier. Des dates, des faits …”

Je soupire de plus belle et tu ne peux que voir que je suis totalement désespérée. L’idée de ne pas pouvoir suivre ma voie me rend malade.
black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Tu viens à ma rescousse ? # Jan Empty
MessageSujet: Re: Tu viens à ma rescousse ? # Jan   Tu viens à ma rescousse ? # Jan EmptyDim 13 Mai - 11:54

The lie is a mortal sin and life's a lie
C'est dans le malheur, que l'on rencontre les plus beaux moments de bonheur.

Tu viens à ma rescousse ? Le 30 septembre 2022, 9h30. 

Miss Skeeter s'était laissée aller. Il faut dire qu'au vu de sa réaction, elle ne s'attendait pas à ce que quelqu'un entende ce juron sortir de sa bouche. Moi, j'avais trouvé cela fort amusant. Ma remarque la fit rire et elle en rajouta en expliquant que, de son point de vu, il était plus classe d'imaginer Merlin en caleçon plutôt qu'en slip. En ce qui me concernait, j'essayais d'éviter de penser, d'imaginer le vieux Merlin vêtu d'un simple slip kangourou... Ah ben raté... Mon imagination avait été la plus rapide et j'en avais des frissons dans le dos...

Lorsque je me mis à gentillement me moquer d'elle, la jolie blonde me tira la langue... Nom d'une chouette, quelle jolie langue... Il fallait avouer que notre petite journaliste en herbe était connue pour toujours avoir le dernier mot, ne perdre ses moyens et avoir du mordant, une répartie à toutes épreuves. Mais de ma part, et elle le savait bien, il n'y avait aucune méchanceté. D'ailleurs, je comptais bien l'aider si je le pouvais. Sa remarque concernant l'effet de jouissance que j'avais ressentit en la voyant s'agacer me fit bien rire. Bien sûr, cela n'était qu'une expression mais mademoiselle aimait jouer avec les mots.

- Concernant la jouissance à laquelle tu penses, ne t'en fais pas pour moi... Je sais faire durer le plaisir...

J'éclatais de rire. Sutton me connaissait assez pour savoir que j'avais aussi une certaine répartie et que je n'avais pas froid aux yeux. Ce genre de réponse devait d'ailleurs faire partie de ce petit jeu de séduction qui existait entre nous mais dont nous n'avions pas conscience à ce moment-là.

Une fois accroupi à ses côtés, la jeune jeune m'expliqua qu'après une discussion avec notre Directrice de Maison, elle se devait d'avoir une excellente note à ses BUSES sous peine de ne pouvoir faire du journalisme. Très sincèrement, je trouvais cela assez bête car tout le monde savait que Sutton avait cela dans le sang et je ne voyais pas vraiment le rapport entre les cours d'Histoire et le journalisme... Mais bon... Tout n'est pas toujours logique.

- Les faits, en tant que journalistes, c'est tout-de-même le centre de ton travail. Logiquement, tu dois retranscrire des faits dans tes articles.Certes, ce sont des faits passés mais n'ont-ils pas un écho aujourd'hui ? Tu sais, moi j'aime bien l'Histoire de la Magie car je me dis que tout ce qui est aujourd'hui et sera demain résulte de ce qui s'est passé hier. Après, pour les dates, j'avoue que c'est du par coeur. Et ça, ça peut être plus compliqué...

Comme je le disais, j'étais un grand amateur de cette matière. Pourtant, cela ne s'était pas vu lors de mes BUSES. Il faut avouer que j'avais préféré travailler les matières plus pratiques, moins théoriques. D'ailleurs, j'avais été quelque peu déçu de moi-même et j'espérais me rattraper lors de mes ASPICS.

- Vous étudiez une période particulière en ce moment ?
black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Tu viens à ma rescousse ? # Jan Empty
MessageSujet: Re: Tu viens à ma rescousse ? # Jan   Tu viens à ma rescousse ? # Jan EmptySam 26 Mai - 10:10

Tu viens à ma rescousse ?
30 septembre 2022 - 09h30

J’avais beau être bien plus qu’une chipie, j’avais tendance à faire attention aux mots qui sortaient de ma bouche, et j’évitais, le plus possible, ce genre de jurons. Alors bien sûr, devant Morgane, ce n’était pas pareil. Elle et moi partagions réellement tout, et je savais qu’elle ne dirait à personne que je parlais des caleçons de Merlin. Mais devant toi ? Toi que je mettais clairement à longueur de temps sur un piédestal ? Toi, avec qui j’évitais d’être langue de vipère et qui ne terminerait jamais dans le out de ma gazette ? Je me sentais presque honteuse, mais il en faut bien plus pour déstabiliser une Sutton Skeeter.

Je n’avais aucune idée que tu pouvais me trouver à ton goût. J’étais la meilleure amie de ta soeur, et sûrement que cela créait entre nous à la fois un lien, tout en mettant une barrière. Je te trouvais parfait, je te trouvais admirable et si j’avais su un seul instant qu’entre toi et moi, quelque chose était possible, j’aurais sûrement été folle de joie, tout en me sentant tiraillée entre mon amitié et ce que je ressentais pour toi. Mais enfouir mes sentiments et jouer la comédie étaient deux arts que je maîtrisais à merveille. Et c’en était de même avec la taquinerie, et tu étais pour cela un excellent public.

”Tu sais que ta réputation te précède, même si, à écouter toutes ces midinettes, tu dois passer sur tout le monde …”

Mon rire accompagna le tien et si quelqu’un nous regardait de loin, il se demanderait sincèrement ce qui pouvait faire rire autant une Skeeter et un Ollivanders. Mais une chose était sûre, la conversation changeait de ton et tu semblais vraiment t’intéresser à ce que je te racontais. Notre relation n’était donc pas seulement basée sur les taquineries et sur le rire. Tu t’étais accroupie près de moi et d’ors et déjà, alors que j’étais dans un état de stress avancé, je me sentais déjà un peu mieux.

Tu commençais à me connaître. Je passais pas mal de temps pas loin de toi pour la simple et bonne raison que Morgane et moi étions inséparables, surtout à l’époque des vacances. Alors bien sûr, les dernières vacances avaient été quelque peu particulières, et j’ignorais tout de ce que vous aviez découvert, mais depuis quatre ans, tu avais appris à me voir évoluer dans ton milieu.


Ainsi, tu aimais l’histoire de la magie ? Je savais bien que sous tes airs de Dom Juan, tu étais loin d’être un imbécile, mais de là à être doué dans une matière aussi théorique que celle-ci, je devais avouer que cela m’étonner.

”C’est surtout que j’ai du mal à comprendre comment une date exacte peut changer la façon de présenter une information, surtout lorsque cela remonte à des décennies, si ce n’est pas à des siècles. Et tu l’auras bien compris, je ne suis pas un rat de bibliothèque. Peut-être pourrais-je payer quelqu’un et lui faire passer ces examens avec du polynectar …”

Allais-tu me remettre sur le droit chemin ou au contraire me pousser dans cette idée totalement frauduleuse que je venais d’avoir. Lorsque tu me demandas la période que nous étudions en ce moment:

”Avec la nouvelle enseignante, je ne sais plus trop où nous en sommes. Elle part un peu dans tous les sens, mais c’est bien moins chiant qu’avec le professeur Binns. Nous avons parlé de toutes les révoltes gobelines, mais quel intérêt ?”
black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsoriséHistoria Pactum

Tu viens à ma rescousse ? # Jan Empty
MessageSujet: Re: Tu viens à ma rescousse ? # Jan   Tu viens à ma rescousse ? # Jan Empty
Revenir en haut Aller en bas
 

Tu viens à ma rescousse ? # Jan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Historia Pactum :: Les coulisses :: Les archives :: Archives RP :: Saison 0 [été 2022 - juin 2023]-