RSS
RSS
HISTORIA PACTUM
saison II ♠ Always keep your foes confused. If they are never certain who you are or what you want, they cannot know what you are like to do next.



 
Bienvenue sur Historia Pactum
!
Votez sur les top sites !
Toutes les deux heures !
Membre du mois
Ici vous retrouverez chaque mois le membre du mois récompenser pour sa participation RP dans la carte fidélité du forum.
Event en cours
Ici vous trouverez l'animation ou l'intrigue en cours sur le forum.

Partagez
 

 Un moment de faiblesse # Astra

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
InvitéHistoria PactumAnonymous

Un moment de faiblesse # Astra Empty
MessageSujet: Un moment de faiblesse # Astra   Un moment de faiblesse # Astra EmptyMar 27 Mar - 21:19


Un moment de faiblesse
15 octobre 2022 23:30
Astra
Les derniers jours n’avaient pas été de tout repos. Plus le mois de décembre avançait, plus je me demandais comment j’allais apprendre à Leigh-Ann qu’elle était une enfant adoptée. Alors bien sûr, comme souvent lorsque j’avais besoin de me changer les esprits, j’attendais qu’il soit le soir, voire la nuit, pour être certaine de ne pas me faire surprendre. Je pleurais dans mes appartements, comme un enfant, comme un chiot apeuré. Mais voilà, ce soir-là, Leigh-Ann était dans mon appartement, et je ne pouvais pas me permettre de craquer devant elle. C’est pourquoi je me trouvais à cette heure-là en dehors de mes appartements, à la recherche d’un endroit où exprimer ma peine.

C’est dans la salle de bain des préfets que je me réfugiais, persuadée qu’à cette heure-ci, personne n’entrerait. M’approchant des immenses robinets et tuyaux, je fis couler de l’eau, faisant mousser le liquide préalablement versé. En attendant que le tout se remplisse correctement, je prends place sur le banc, et, recroquevillant mes genoux contre ma poitrine, je soupire et je me laisse envahir par la mélancolie. Une larme roule sur ma joue et, alors que tu es dans la pièce, je n’entends rien à part l’eau qui coule.

©BESIDETHECROCODILE
Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Un moment de faiblesse # Astra Empty
MessageSujet: Re: Un moment de faiblesse # Astra   Un moment de faiblesse # Astra EmptyJeu 29 Mar - 21:07


Un moment de faiblesse x Katherine

when life leaves you high and dry, i'll be at your door tonight, if you need help. i'll shut down the city lights, i'll lie, cheat, i'll beg and bribe to make you well.



Le mois d’octobre s’installait doucement, le froid et la pluie prenait peu à peu leur place au grand désarroi d’Astra qui avait les yeux perdu dans le vide depuis l’une des fenêtres de la bibliothèque. La jeune femme avait loupé le dîner pour finir ses devoirs de la semaine. Scylla l’avait accompagnée à la bibliothèque jusqu’à dix-neuf heure, puis la jeune rousse était parti manger dépitée de ne pas avoir réussi à convaincre sa meilleure amie de venir avec elle.

Astra savait que même si elle ne disait rien, Scylla commençait doucement à s’inquiéter, pourtant la jeune brune jouait à faire l’autruche comme souvent. Plus elle était aveugle sur ses problèmes moins elle les sentait et moins elle les sentait plus elle se voilait la face en pensant aller bien.
Les gouttes d’eau s’éclataient lentement contre la vitre face à elle.
Perdue dans ses pensées, la jeune brune ne remarqua même pas qu’elle était désormais la seule élève encore présente avec Mme McGonagall. N’en faisant pas cas, la brune plongea plus encore dans ses pensées. La matinée avait commencée plutôt étrangement.

Le samedi matin, Astra était souvent l’une des premières Serdaigles debout. La jeune femme s’était levée de bonne humeur et avait dans sa grande bonté décidée de laisser dormir sa meilleure amie. Elle s’était donc habillée et préparé silencieusement, revêtant une robe pull en laine grise, une paire de collant et des bottes, sans jamais oublier le pendentif de son père et était descendu.
Passant la main dans ses cheveux histoire de discipliner les dernières boucles rebelles, la brune avait pris le chemin de la Grande Salle pour déjeuner tranquillement avec sous le bras de la lecture.

Comme elle l’avait prévue, la Grande Salle était quasiment déserte. Quelques élèves ainsi que professeur matinaux déjeunaient en silence. S’installant à sa place habituelle, Astra se servit son habituel thé avant de beurre deux crumpets. La jeune femme posa alors le sa lecture du jour, à savoir « Antivenins asiatiques », sur la table pour reprendre ou elle en était. Un petit moment passa dans le calme le plus complet, comme souvent quand elle se mettait à lire, la brune était dans sa bulle, croquant ou buvant machinalement.

Pourtant un frisson remontât le long de sa colonne l’obligeant à se sortir de sa lecture. Quelques mètres plus loin sur la même table quelqu’un la fixait. Astra reconnu bien vite les iris qui était braqués sur elle. L’étudiante française, dont au passage elle ne connaissait toujours pas le nom, la regardait un léger sourire flottant sur ses lèvres.
Les deux jeunes femmes se fixèrent un moment, sans rivalité avant qu’Astra ne replonge dans sa lecture. Ayant fini son chapitre et par la même occasion son thé, la brune décida de se rendre dans les serres pour pouvoir lire tranquillement.

Alors qu’elle commençait à avancer pour sortir de la salle, un bruit l’interpella. Se retournant vivement, elle put voir la rousse appartenant à Beauxbâtons, tenant à la main un parchemin et vraisemblablement l’un de ceux d’Astra qu’elle avait dû faire tomber par inadvertance. Un petit sourire apparu sur le visage de la brune alors qu’elle tendait la main pour récupérer son parchemin. Pourtant un frisson l’arrêta en plein vol.

Relevant les yeux, elle put voir ceux de la rousse devenir comme flou. Le brun qu’elle avait déjà croisé avec la française arriva rapidement, un air inquiet dans le regard. Attrapant la rousse par la taille il l’emmena dans un recoin de la Grande Salle en faisant signe à Astra de la suivre. Dans un coin presque à l’abri des regards le brun lâcha son amie ?

« Hum excuse-moi mais vous, c’est, enfin que ce passe t’il ? »

Le brun lui lança un petit sourire avant de lui faire un baisemain. Le jaugeant du regard, la brune ne dit rien.

« Je me nomme Raphaël et voici ma cousine Rose, nous nous sommes déjà croisé non ? Ma cousine à ce que l’on peut appeler une certaine particularité, un don en faite »

Sous le regard de la brune, le français s’avoua vaincu et continua « Rose est une Banshee, en fait c’est.. », retirant sa main elle le coupa « merci mais je sais ce qu’est une Banshee, elle pleure » d’un geste de tête la brune désigna la rousse dont les larmes coulait en silence.

Les deux regardèrent la belle française un moment avant que celle-ci ne semble revenir dans le bon monde. Astra l’avait alors regardée  ramasser le parchemin et lui tendre avec un petit sourire d’excuse. Hochant la tête la brune le rattrapa délicatement. Un petit sourire passa sur ses lèvres alors qu’elle allait se retourner pour partir pourtant elle s’arrêta quelques secondes. « Je resterais discrète sur ce que j’ai vu, oh et je m’appelle Astra », le français était la seconde langue qu’avait appris la brune. Se retournant, elle était alors sortie de la Grande Salle.

Soupirant encore bouleversée par ce qu’elle avait pu voir le matin même, elle salua la bibliothécaire avant de sortir. La brune n’avait pas de ronde à faire ce soir, un autre s’en occupait pour son plus grand bonheur et avais décidée de se rendre dans la salle de bain pour s’entrainer. Elle atteignit rapidement la salle de bain des préfets au sixième étage, surement son nouveau lieu favori de l’année. Vérifiant qu’il n’y avait personne dans le couloir, elle entra.

Astra se déshabilla tranquillement en saluant la sirène qui était heureuse de la voire. Envoyant ses vêtements dans un coin sombre, la brune en sous-vêtements se mit en tailleur et plongea en elle, respirant lentement.
Au bout d’un petit temps Feiwan apparue, n’hésitant pas une seconde avant de se frotter contre sa propriétaire. Astra la caressa un long moment avant de décider à se transformer.

La douleur reprit alors à nouveau place dans le corps de la brune, ses membres devenant raide. Pourtant la brune la ressentit peut être un peu moins que la fois précédente avant de sombrer.

C’est plusieurs minutes plus tard que la brune reprit conscience. Une langue râpeuse passa surs ses babines et Astra laissa sa place à Feiwan, heureuse de pouvoir sortir. S’ébrouant, la panthère se leva lentement, s’étirant comme le gros chat qu’elle était. La panthère s’amusa un moment à roder et à jouer avant de grimper sur la poutre, enfin sa poutre favorite en hauteur.

Après un moment à se toiletter, ses sens se mirent au aguets, grondant légèrement, quelqu’un arrivait. La porte s’ouvrit alors et une forme humaine apparu, la panthère sembla la reconnaitre et resta donc tranquille. Pendant de longue minutes, elle observa l’humaine.
Celle-ci avait fait couler l’eau et s’était recroquevillée attendant la montée complète de l’eau. Léchant sa patte, personne ne suit vraiment qui d’Astra ou de son double panthère décidèrent de l’approcher.

Totalement inconsciente de sa forme au moment, la panthère sauta souplement et silencieusement. Elle s’approcha alors de l’humaine, trop prise dans ses sentiments pour s’en rendre compte.
Se couchant à ses pieds, la queue se mouvant lentement, un doux ronronnement sortit de sa poitrine alors qu’elle donnait un coup de langue sur le pied de l’humaine, souhaitant lui apporter un peu de réconfort.

Pour Astra cela était normal, sa professeure avait l’air au bord du gouffre et malgré son air froid, la brune avait envie de l’aider. Elle avait juste légèrement oubliée qu’elle était transformée, en grosse panthère qui pouvait tout de même être assez effrayante non ?

love.disaster


Dernière édition par Astra G. Black le Dim 13 Mai - 16:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Albus P. W. B. DumbledoreHistoria PactumAlbus P. W. B. Dumbledore
Albus
Exp : 3560
Baguette : les tableaux n'ont pas de baguette
Photomaton : Un moment de faiblesse # Astra Source
Âge IRL : 139
Célébrité : Richard Harris / Michael Gambon
Parchemins : 6693
J'aime : 47
Date d'inscription : 14/10/2016

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

Un moment de faiblesse # Astra Empty
MessageSujet: Re: Un moment de faiblesse # Astra   Un moment de faiblesse # Astra EmptyJeu 29 Mar - 21:07
Le membre 'Astra G. Black' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Échec / Réussite' :
Un moment de faiblesse # Astra Ryussi10


« Pour un esprit équilibré, la mort n'est qu'une grande aventure de plus.»
FLORISSONE
Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Un moment de faiblesse # Astra Empty
MessageSujet: Re: Un moment de faiblesse # Astra   Un moment de faiblesse # Astra EmptyMer 11 Avr - 11:36


Un moment de faiblesse
15 octobre 2022 23:30
Astra
Je suis navrée, je ne t’avais pas vu. Il faut dire qu’à aucun moment, je n’aurais pu imaginer que cette salle de bain pouvait être l’endroit rêvé pour s’entrainer à prendre sa forme d’animagus. En même temps, je veux bien croire que de ton côté, tu ne pensais pas qu’un professeur pouvait venir ici pour verser des larmes. Il faut dire qu’habituellement, lorsqu’il m’arrivait de craquer, je restais enfermée dans mon appartement. Mais pas devant Leigh-Ann … Je n’avais pas le droit de me montrer faible devant ma propre fille.

Le moins que l’on puisse dire, c’est que je mis un peu de temps avant de me rendre compte que tu te trouvais à mes pieds. Je suis encore habillée et finalement, cela valait mieux pour moi comme pour toi. Alors que je renifle difficilement, j’entends un étrange bruit, comme un ronronnement. Je mets encore quelques minutes avant d’être convaincu que cela se trouve vraiment à deux pas de moi, et lorsque j’ouvre les yeux, je te vois alors, l’immense langue me léchant le pied.

Je crois que personne ne peut se douter de ce que l’on ressent à ce moment-là, alors qu’on se retrouve face à un animal sauvage. Bon, comme je ne suis pas une simple moldue, mon cerveau fait vite le calcul. Il est impossible qu’une véritable panthère se soit glissée ainsi dans Poudlard. Et comme je ne connais pas le registre des animagus, ne travaillant pas au ministère, je ne sais qui tu es.

”Par Merlin, vous m’avez fait peur !”

D’un revers de la manche, j’essuie bien évidemment les larmes qui ont roulé sur ma joue. Je pose une main sur ta tête, impressionnée d’être devant une bête de cette taille. Tu ne me sembles pas du tout agressive, et je sais que si l’animal en toi en vient à se rebeller, ma baguette est à portée de main. J’aurais pu t’obliger à reprendre ta forme mais je dois avouer avoir peur de savoir qui se cache derrière cette panthère. Puis tu m’avais vu dans un sale état.

”Comprends-tu ce que je dis ? Je ne voulais pas te déranger, j’étais juste venue là pour … me réfugier.”

Pourquoi est-ce que je te parle ? Pourquoi je ne pars pas, te laissant ainsi tranquille ? Dans un sens, je me dis qu’un élève animagus ne doit pas avoir réellement ses capacités de compréhension et de réflexion sous cette forme, sauf s’il est réellement avancé …

”Veux-tu que je te laisse en paix ?”

Mon regard se plonge dans le tien et pendant un moment, je reste totalement subjuguée devant la beauté de ta forme si puissante. A ce moment, ma tristesse est retournée s’ensevelir en moi, et je me dis que je craquerai un autre jour. Je ne vais tout de même pas raconter ma vie à quelqu’un que je ne connais pas, même s’il a la forme d’une panthère ! Mon regard se pose aussi sur le bain, qui commence à mousser. Je crois que sur ce coup, c’est fichu pour profiter de l’immense baignoire des préfets.

©BESIDETHECROCODILE
Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Un moment de faiblesse # Astra Empty
MessageSujet: Re: Un moment de faiblesse # Astra   Un moment de faiblesse # Astra EmptySam 14 Avr - 18:31


Un moment de faiblesse x Katherine

when life leaves you high and dry, i'll be at your door tonight, if you need help. i'll shut down the city lights, i'll lie, cheat, i'll beg and bribe to make you well.



Astra toujours sous sa forme animagus ronronnait toujours alors que son envie de consoler l’humaine était présente. Elle passa alors sa langue sur le boute de peau sans poile de l’humaine avant d’y venir frotter sa grosse tête. Celle-ci se rend enfin compte de quelque chose et pousse un petit cri en voyant la panthère allongée à ses pieds. Et c’est une Feiwan contente d’être remarqué qui se met à se lécher les pattes alors que l’humaine essuie ses larmes.

Pourtant la panthère n’est pas idiote, elle sait très bien sentir tout la tristesse qu’il ressort de cette femme qu’il lui semble connaitre. Astra c’était longtemps demandée pourquoi son elle intérieur était une panthère. Certes elle protégeait sa famille comme la panthère ses petits, mais elle n’aurait jamais à un animal majestueux comme celui-ci.

Elle avait alors envoyée une lettre à sa mère ayant besoin de conseil et celle-ci avait vite pointée l’évidence. Elle avait beau ne pas le paraitre, la brune s’inquiétait énormément pour les autres et qu’elle avait toujours eu une attitude féline. Il suffisait de voir le lien qu’elle avait avec son animal de compagnie, même si Daz adorait aussi Scylla, oui ce chat n’avait aucun instinct de survie pour adorer un loup-garou mais bon.

Et c’est ainsi qu’Astra avait compris que sa forme de panthère était à la foi pour la protéger elle, mais aussi les autres. S’étirant, le félin s’ébroua avant de se frotter contres les jambes de l’humaine alors qu’elle lui parlait. Bien sur qu’elle l’a comprenait. Elle n’avait juste pas envie de rendre sa place à Astra tout de suite, surtout que l’humaine ne l’avait pas attaqué ou obligée à se retransformer.

Sautant souplement sur le banc ou elle était, elle vint s’installer de tout son long contre la femme qui était toute proche de l’eau, posant sa grosse tête et ses pattes sur ses jambes. C’était sa façon à elle d’offrir un peu de soutien à la sorcière.

Ronronnant à nouveau, elle plongea ses yeux dorés dans ceux de la sorcière  avant de donner un coup de tête dans sa main pour qu’elle la caresse. Car oui même la plus grosse des panthères restait un gros chat sensible aux caresses. La panthère voyait bien que la femme essayait de savoir si elle comprenait et c’est Astra qui était en retrait qui eu envie de rire, après tout personne ne s’attendrais à voir un élèves animagus ayant presque fini sa transformation non ?

La panthère attentive regarda alors l’humaine scruter le bassin plein d’eau mousseuse avec toujours autant de tristesse. Une envie de jouer la prit alors et elle se releva pour passer un coup de langue sur la joue de la femme. Et avant qu’Astra n’ait le temps de comprendre se que sa part animale allait faire, la panthère poussa d’un coup de tête l’humaine.

Celle-ci ne garda pas longtemps son équilibre et tomba dans l’eau sous le regard satisfait de la panthère qui était contente de lui donner ce qu’elle voulait. Se ramassant sur elle, Feiwan comprit qu’il était tant pour elle de stopper les conneries et sauta. La forme noire de la panthère laissa la place à une Astra en sous-vêtement morte de honte. Par merlin elle avait poussée son professeure à l’eau et quelqu’un allait savoir qu’elle était animagus.

C’est en baissant les yeux que la brune s’approcha de l’eau et y mit les pieds pour tendre la main à sa Directrice de maison.
« Je suis vraiment désolé professeure Lewis, oh par merlin je suis terriblement désolé, Feiwan ne pensait pas à mal, au contraire mais elle est trop rapide dans ce genre de cas, veuillez nous excuser. »

Mais qu’allait-il donc bien pouvoir se passer désormais ? Astra, en panique, espérais sincèrement que sa professeure ne la dénoncerait pas et ne lui en voudrais pas trop…

love.disaster


Dernière édition par Astra G. Black le Dim 13 Mai - 16:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Un moment de faiblesse # Astra Empty
MessageSujet: Re: Un moment de faiblesse # Astra   Un moment de faiblesse # Astra EmptyMer 18 Avr - 11:23


Un moment de faiblesse
15 octobre 2022 23:30
Astra
Bon, je ne peux pas le cacher, le fait de me retrouver face à une énorme boule de poils, qui, même si de premier abord, avait l’air vraiment amical, avait une réputation de prédateur, avait carrément fonctionné pour calmer ma tristesse. La peur n’est peut-être pas le meilleur des remèdes, mais puisque tu me lèches les pieds et que tu ronronnes, c’est plutôt bon signe, non ? Puis, quand j’y réfléchis bien, tu ne peux être qu’une animagus, puisqu’une vraie panthère dans Poudlard, ce serait complètement illogique ? Remarque, comment puis-je encore douter de ce qui peut être logique ou illogique dans une école de magie ?

Après ma peur, vint mon étonnement, puis, doucement, je me dis simplement que l’élève ou l’adulte cherchaient un endroit tranquille où s’entrainer, où maîtriser sa forme. J’aurais pu penser immédiatement à toi, qui était justement une préfète et qui plus est, de ma maison. Mais ton nom ne m’était pas venu en tête. Pas à un seul instant. Peut-être parce qu’en fait, aucun nom ce me venait à l’esprit.

C’est avec un certain émerveillement que je finis par t’observer. Il était rare d’avoir affaire à de tels animaux, et même si tu n’étais qu’une forme d’animagus, je trouvais l’expérience fascinante. J’espérais simplement que tu maitrisais assez ta forme pour ne pas te laisser aller aux instincts les plus primaires d’un prédateur.


Je m’approche alors de l’eau, tout d’abord pour arrêter le bain, mais aussi parce que j’ai besoin de bouger un peu. Tu me suis alors et tu viens t’allonger tout contre moi. Apparemment, tu apprécies ma présence. Serais-tu quelqu’un que je connais ? Mélissandre n’est pas une animagus, sauf si elle m’a caché quelque chose … Minerva n’est pas un aussi gros chat. C’est compliqué tout de même de comprendre qui tu es. Mais comme tu sembles vouloir que je m’attarde à te caresser, je pose ma main sur ta tête, et je te gratouille en souriant.

”Tu es sacrément calin … caline ?”

A cet instant, je ne compris pas de suite que ce bain, cette mousse, allait éveiller en toi une envie de jouer, et que tu allais donc céder à certains instincts animals. Il faut dire que, dans tous les cas, cela vaut mieux que se faire dévorer. Ce n’est que lorsque je vois ton regard pétiller, que je comprends que quelque chose va se passer. Mais je n’anticipe rien, et sans que je comprenne comment ni pourquoi, je me retrouve la tête dans l’eau.

Woua ! Ca fait bizarre de se faire pousser par une bête si puissante. Je remonte dans souci à la surface, il ne s’agit que d’un bain. Mais ce que je vois alors me scie sur place.

”Miss Black ? C’était vous ?”

D’un autre côté, je ne suis pas certaine, car tu parles de l’animal comme si vous faisiez deux. Je reste sidérée, sur place, et je me remets doucement de la surprise.

”Vous êtes Feiwan ? Je veux dire, vous êtes une animagus ? Miss, ne me mentez pas, s’il vous plait … “

Ma voix n’est pas dure ni sèche. Ma voix marque l’étonnement, et si tu fais attention, cela marque presque une once d’admiration. Je reste là, dans le bain. De toute façon, c’était là où je comptais aller à la base, non ?

©BESIDETHECROCODILE
Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Un moment de faiblesse # Astra Empty
MessageSujet: Re: Un moment de faiblesse # Astra   Un moment de faiblesse # Astra EmptySam 21 Avr - 14:03



Un moment de faiblesse x Katherine

when life leaves you high and dry, i'll be at your door tonight, if you need help. i'll shut down the city lights, i'll lie, cheat, i'll beg and bribe to make you well.



Les pieds dans l’eau, en sous vêtements et plus qu’honteuse à cause de Fei, Astra ne savait vraiment plus ou se mettre. Par merlin pourquoi n’était-elle pas un animagus sourit dans ce genre de cas ? La professeure Lewis semblait tellement sidérée que la brune baissa sa main et se mit assise sur le bord, comprenant bien qu’elle allait devoir fournir quelques informations sur sa condition.

Elle avait tant redoutée ce moment ou quelqu’un allait la découvrir, pourtant, elle s’était rapidement dit qu’elle devrait de toute façon en parler à un professeur, une fois sa transformation terminée, que personne ne prennent peur en la voyant accompagner Scylla. La brune aurait souhaitée que sa meilleure amie soit la première à la voir mais encore une fois le destin faisait ses plans en sens contraire de ceux de la jeune femme.

Etirant ses jambes et les laissant jouer un peu dans l’eau mousseuse, Astra releva la tête qu’elle avait baissée depuis la chute de sa directrice de maison. Elle ferma les yeux un instant à la question de sa professeure, elle ne pouvait plus reculer désormais.

« Oui professeure c’est moi, désolé encore »

Soupirant lourdement, la brune voyait déjà imaginairement l’épée au dessus de sa tête lui tomber dessus, elle aurait vraiment du être plus prudente et ne pas laisser Feiwan prendre toute la place. C’était dur à expliquer mais Sirius avait annoté dans son carnet que tant que la dernière étape de la transformation ne serait pas effectuer, ce serait comme si l’âme du possesseur et l’âme partie animale formait deux êtres distincts qui ne seraient réunis qu’à la dernière transformation qui devrait bientôt arriver pour la jeune femme.

Relevant les yeux, Astra remarqua bien le regard perdue de sa Directrice de maison mais elle n’ut pas le temps d’ouvrir la bouche que celle-ci reprenait la parole. Tellement stressée Astra ne remarqua pas la certaine admiration dans les paroles de sa professeure. En déglutissant fortement la brune prit doucement la parole.

« Je suis Feiwan, Feiwan et moi et tout ce que je vais vous dire et la stricte vérité. Nous sommes encore deux êtres distincts jusqu’à ma dernière étape de transformation, qui devrait bientôt arriver. C’est seulement à ce moment là que nous ne formerons qu’une et que je serais véritablement une animagus, enfin c’est ce que Sirius expliquait, je ne sais pas vraiment si c’est pareil dans tout les cas, j’espère que oui. »

Reprenant son souffle, elle regarda quelques instants ses pieds avant de reprendre à parler pour finir ses explications.

« Et c’est pour ça que je ne contrôle pas encore bien Feiwan, en plus c’était la première fois qu’elle se retrouvait en compagnie humaine, si elle avait été dangereuse je l’aurais vite stoppée, mais il est plus difficile d’anticiper ses réaction quand elle est câline, elle peut passer en gros chat joueur très rapidement, comme vous avez put le constater. »

Un certain poids s’échappa de sa poitrine. Cette transformation et son secret lui pesait plus lourd qu’elle n’aurait pus le penser et en parler lui faisait un bien fou, même si la suite des événements pourrait être beaucoup moins joyeux

love.disaster


Dernière édition par Astra G. Black le Dim 13 Mai - 17:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Un moment de faiblesse # Astra Empty
MessageSujet: Re: Un moment de faiblesse # Astra   Un moment de faiblesse # Astra EmptyJeu 26 Avr - 18:56


Un moment de faiblesse
15 octobre 2022 23:30
Astra
Je n’en revenais pas. Astra Black était une animagus ? Et même si elle ne gérait pas totalement sa forme, il était totalement bluffant de voir une élève de 6e année être capable de faire cela. Je savais bien sûr que ma jeune élève était plutôt douée et qu’elle avait un boulevard devant elle concernant son avenir, mais j’avoue que j’étais complètement surprise de voir qu’elle était parvenue à maîtriser en partie un domaine que peu de monde parvenait à maîtriser.

Je ne t’en voulais absolument pas. Bon, j’avais piqué une tête dans le bain, mais après tout, j’étais venue à la base pour me délasser … Enfin non, plutôt pour me laisser aller à mes émotions, mais dans tous les cas, j’aurais terminé dans ce bain. Alors pourquoi serai-je en colère contre toi ? De plus, tu étais dans la salle de bains des préfets et tu étais préfète. Ce n’était pas comme si tu contournais le règlement.

”Vous êtes excusée, Miss.”

Ma voix n’a aucune animosité, tu dois bien t’en rendre compte. Je finis par rester dans l’eau chaude, mon regard chocolat posé sur toi. Tu ne peux le savoir, mais je ressens une certaine forme d’admiration pour toi. Si devenir animagus ne m’a jamais intéressé, je ne sais si j’aurais pu être aussi douée que toi. Tu devais avoir travaillé dur pour en arriver là. Mais je me demandais si tu avais pensé à te déclarer au ministère.

”Vraiment, Miss, il est impressionnant de voir une jeune femme de votre âge réussir une transformation quasi-parfaite en animagus. Cela fait combien de temps que vous vous entrainez à cet art ? Car oui, c’est un art, j’espère que vous en avez conscience !”

Je t’écoute avec réelle attention lorsque tu m’expliques tes difficultés à contrôler le côté joueur de ton félin, et je souris doucement. Je te confiais alors:

”Il faut dire que c’est déjà pas mal de pouvoir vous assurer que vous n’êtes pas dangereuse. Après, je vous avoue que c’est terriblement intimidant. J’espère, même si je n’ai que peu de doutes, que vous évitez de faire tout ça en public. D’ailleurs, je ne sais pas si on vous l’a dit. mais en tant qu’animagus, vous devez vous faire répertorier au ministère. Alors je sais que votre … oncle, c’est ça ? Ne l’était pas, mais je doute que cela soit une bonne idée.”

Je m’installais sur le côté de la grande baignoire, te laissant une place afin d’être à ton aise. J’avais envie d’échanger avec toi, et je me disais que tu en avais besoin envie, voire même besoin.

”Bon, puisque nous sommes là, nous pourrions parler de tout cela ? La directrice Mc Gonagall est-elle au courant ? Ou votre ancien directeur, le professeur Flitwick ? Je ne veux pas me montrer protocolaire, mais vous comprendrez que je suis tout de même votre directrice et que je dois m’assurer que vous ne vous mettez pas en danger, et que vous n’y mettez pas les autres non plus.”

©BESIDETHECROCODILE
Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Un moment de faiblesse # Astra Empty
MessageSujet: Re: Un moment de faiblesse # Astra   Un moment de faiblesse # Astra EmptyVen 27 Avr - 15:23


Un moment de faiblesse x Katherine

when life leaves you high and dry, i'll be at your door tonight, if you need help. i'll shut down the city lights, i'll lie, cheat, i'll beg and bribe to make you well.



Les pieds flottant toujours dans l’eau, la brune ne savait ni que dire, ni que faire en faite. Alors qu’elle attendait que sa directrice de maison reprenne la parole, la brune repensa tout de même à sa rencontre avec les français, après tout, si elle était venue ici c’était aussi pour y réfléchir. Donc il y avait une banshee, dans l’établissement. La brune avait passé la matinée à faire des  recherches sur ses créatures du folklore français. Astra avait vite compris que la française n’avait pas atteint ses pleins pouvoirs, mais même c’était quand même impressionnant à voir. Mais du coup qui disait Banshee disait souvent mort pas très loin.

Il faudrait qu’elle attrape la jeune rousse et qu’elle en discute avec elle tout de même. Dans ses pensées, Astra ne remarqua pas tout de suite que sa professeure la regardait. Elle releva alors rapidement la tête alors que la femme qu’elle avait plus ou moins envoyée lui expliquait qu’elle ne lui en voulait pas. Un soupir de soulagement franchit alors les lèvres de la brune, Miss Lewis n’avait beau être là que depuis le début de l’année, Astra appréciait vraiment sa professeure, autant dans ses cours qu’au niveau de la direction de Serdaigle.

Et dire qu’hier encore elle hésitait à aller en parler au professeur Vablatsky. Car oui,  Astra ne faisait pas souvent confiance aux autres mais au fil des années son professeure de potion faisait partie de ses rares personnes. Pourtant Astra ne put empêcher le lourd poids de sa transformation disparaitre un peu. Cette situation était peut-être un mal pour un bien au final. Après tout cela faisait deux ans que cela lui prenait énormément de temps et de sommeil et même si elle en parlait avec sa mère dans ses lettres, le dire de vive voix était différent.

Peu habituée au compliment, la brune rougit légèrement avant de bafouiller. « Hum et bien merci professeur. Oh ce n’est pas grand-chose, cela fait deux ans que je travaille dessus. Je n’ai commencé à travailler sur la transformation que le jour de mes 17 ans, ma mère ne voulait pas que je commence avant que ma magie sois totalement stable. »

Et on pouvait dire que ça mère avait bien fait de lui faire promettre d’attendre. De un Astra avait pu se documenter, énormément mais aussi se préparer à la douleur car même si il y avait peu d’écrit sur cet art de la métamorphose, la douleur était tout le temps indiquée. Certes elle avait beaucoup moins mal désormais mais elle pouvait encore se rappeler de la sensation d’os se brisant dans tous son corps. Heureusement pour elle, le carnet de Sirius lui avait énormément servi et c’est pour ça qu’elle en avait écris un elle aussi, plus détaillé, tel un journal intime la débarrassant un peu du poids de cette transformation.

« Effectivement professeur je ne fais pas ça en publique, personne n’est au courant à part vous désormais. J’effectuais toute mes transformations ici, je n’oubliais juste normalement pas de fermer la porte à clef »

Rigolant doucement, la brune s’imagina un instant se transformer en pleine grande salle. Secouant la tête, la jeune serdaigle reprit. « Je vous avoues que je ne m’étais pas encore du tout posé la question. » Réfléchissant un instant, la brune reprit.  

« Il est vrai que mon oncle Sirius n’était pas du genre à se faire répertorier, mais je pense qu’une fois ma transformation totalement finie je me rendrais au Ministère. Après tout je veux pouvoir me transformer quand je le veux et au besoin c’est pour ça que j’ai commencé ma transformation. Et puis je veux travailler à St-Mangouste donc il faut que je me fasse répertorier. »


Se glissant alors dans l’eau, la brune réfléchie alors quelques instants aux dires de sa directrice. Oui le mieux était qu’elle se fasse répertorier, ainsi elle serait plus utile. Une vive envie de demander à sa professeure de l’accompagner au Ministère quand sa transformation serait finie la traversa. Pourtant elle se mordit la lèvre et se retient de tout commentaire alors que sa professeure reprenait la parole.

« Je ne suis pas du genre à trop parler de moi, vous avez du le remarquer lors de l’entretien, mais j’avoue que cela pourrait être agréable. Comme je le disais, à part ma mère vous êtes la seule au courant, je voulais en faire la surprise à Scylla après tout c’est aussi en pensant à elle que j’ai commencé tout ça et puis le professeur Flitwick était et bien complètement hors de la plaque. »

Détendant ses jambes alors que la mousse lui arrivait aux épaules, la jeune femme fit craquer son coup avant de se remettre assise, l’eau la réchauffant et Feiwan ronronnant au fond d’elle.

« Je comprends parfaitement, mais non du coup il n’y avait personne de prévenue, excusez moi. C’est pour cela que je venais ici, à une certaine heure et je fermais toujours derrière moi, pour que personne ne rentre. A part la première transformation qui a vraiment été affreuse, la douleur diminue au fur et à mesure et j’avais toujours sur moi ma baguette et des potions de soins au cas où. »


C’était agréable de se confier à un adulte là-dessus et puis la professeure Lewis semblait très compréhensible c’était rassurant.

love.disaster


Dernière édition par Astra G. Black le Dim 13 Mai - 17:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Un moment de faiblesse # Astra Empty
MessageSujet: Re: Un moment de faiblesse # Astra   Un moment de faiblesse # Astra EmptyMar 1 Mai - 13:00


Un moment de faiblesse
15 octobre 2022 23:30
Astra
Poudlard avait beau être une école pour des adolescents, il était toujours impressionnant de voir les différentes capacités de nos élèves. Et autant dire que ce que je venais de vivre ne m’arriverait sûrement qu’une fois dans ma vie. Oh je ne veux pas dire me retrouver face à un animagus ! En me baladant et en parcourant le monde, je peux vous assurer que j’en ai croisé, de toutes formes, avec plus ou moins de réussite. Mais là … En 7e année ! Etre capable de se métamorphoser entièrement et être à deux doigts de ne former qu’un avec l’animal: c’était tout simplement un exploit dont tu ne pouvais qu’être fière.

Tu m’appris alors que cela faisait deux ans que tu travaillais sur le sujet. Je m’en doutais, puisqu’après tout, même si les maraudeurs avaient été eux-aussi des précurseurs en leur genre et en leur époque. Mais tu devais être la seule depuis des années à parvenir à faire cela. Je n’avais même pas le souvenir de quelqu’un parvenant à le faire, que ce soit à Poudlard, Illvemorny, Beaubâtons et même dans les autres écoles dans lesquelles j’avais enseigné.

”Ce n’est pas grand chose ? Miss, la modestie est une chose, mais l’inconscience une autre. Ce que vous êtes parvenus à faire, rares sont celles qui ont pu le faire aussi jeune. Oh, bien sûr, il y a eu les maraudeurs, et une poignée d’autres élèves. Mais vous êtes la première que je vois depuis … depuis toujours en fait. Donc soyez fière de vous, c’est important aussi de le savoir.”

Avais-tu eu envie de le faire parce que Sirius l’était lui-même ? Peu importe ta motivation, le fait était que tu y étais parvenue.

”Fermer la porte ne résiste pas à un Alohomora. Mais qu’importe. L’essentiel est réellement que vous alliez vous recenser. Je doute, vous connaissant un peu maintenant, que vous comptiez utiliser ce don pour vous créer des ennuis. Je sais que le sang de Sirius coule aussi dans vos veines, mais en tant que serdaigle, j’ose espérer que vous soyez moins tête-brûlée que lui.”

Alors non, je ne l’avais pas vraiment connu, même si, au fond, j’en avais tellement entendu parler que j’avais l’impression de l’avoir rencontré, mais je n’étais même pas encore rentrée à Poudlard lorsque ce dernier est mort.


Et voilà que je prenais un bain avec une de mes élèves. Heureusement que la situation n’était pas ambigüe car quiconque rentrerait actuellement dans la salle de bain se demanderait ce qu’un professeur faisait face, dans la baignoire, à une élève en sous-vêtements. Bon, pour ma part, j’étais un peu toute habillée …

Tu me rassuras alors, m’expliquant que tu faisais toujours attention à ne créer aucun problème. Tu finis alors par m’expliquer la douleur ressentie lors de la première transformation.

”Je serai curieuse de savoir comment vous vous êtes lancée là-dedans. Est-ce la réputation de votre oncle qui vous a donné envie de tester cette métamorphose ? Je ne suis pas spécialisée là-dedans, mais … l’animal, vous le choisissez ?”
©BESIDETHECROCODILE
Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Un moment de faiblesse # Astra Empty
MessageSujet: Re: Un moment de faiblesse # Astra   Un moment de faiblesse # Astra EmptyMar 8 Mai - 19:17


Un moment de faiblesse x Katherine

when life leaves you high and dry, i'll be at your door tonight, if you need help. i'll shut down the city lights, i'll lie, cheat, i'll beg and bribe to make you well.



Effectivement, il pouvait sembler plus que bizarre qu’une adolescente réussisse une transformation animagus, encore à Poudlard. Pourtant Astra savait qu’elle pouvait y arriver, après tout quand elle décidait de commencer quelque chose, hors de question qu’elle s’arrête à moitié. Si elle avait pu penser au début le faire pour son oncle ou encore sa meilleure amie, tout cela était passé. La seule personne qu’elle avait envie de battre ou de surpasser au final était elle-même.

Progresser encore et encore, voila ce qu’elle souhaitait, sa transformation animagus étant l’une des étapes. Alors oui, elle se doutait que sa mère, son défunt oncle et père étaient fière d’elle, mais pour une fois elle l’était aussi. Ce n’était en rien de la compétition pour elle, cela ne l’avait jamais été sinon elle n’aurait pas gardé secrète sa transformation.

Enfin à moins qu’au final ce soit une compétition contre elle-même. Relever des défis ne lui faisait pas peur, l’art des potions qu’elle vénérait le prouvait bien, ses essais raté avec Oriana aussi. Alors oui, elle pouvait le dire, le crier même si il était clair qu’elle ne le ferait jamais, elle était fière de ce qu’elle accomplissait chaque jour et elle se fichait de l’avis des autres pour une fois.

« Je vous remercie professeure, effectivement je suis assez fière d’être arrivée presque au bout je dois le reconnaitre »

Alors oui forcément quand le monde magique le saurait, parce qu’il le saura, Astra n’avait que peu d’illusion sur la discrétion du gouvernement par rapport au animagus et encore moins sur cette fouine de Rita Skeeter, beaucoup se dirait qu’elle est la digne descendante de son oncle. Et encore une fois tout le monde se tromperait sur ses motivations principales, à part sa mère bien sur.

Car non elle n’essayait pas de continuer la ligné de Sirius loin de là, déjà, elle était bien plus sage que son oncle ne l’aurait jamais été, elle n’avait pas été répartis dans la maison des Aigles pour rien. Jouant avec les bulles de mousses devant elle, la brune écoutait attentivement sa professeure.

« Je me doute bien pour la porte, mais connaissant par cœur les emplois du temps privés des autres préfets ou capitaines de quidditch, je pensais que personne d’autre n’aurait l’idée d’y aller en fait. J’ai beau avoir du sang Black coulant en moi, je n’en suis pas moins moi-même. Je ne serais jamais mon oncles ou encore mes parents et je fais donc mes propres choix, c’est pour ça que je suis à Serdaigle par ailleurs je pense, c’est ma seconde maison après tout. »


Oui il n’y avait aucun doute là-dessus, elle était faite pour être à Serdaigle, il n’y avait plus eu aucun doute au fur et  mesure des années passées à Poudlard. Elle y avait sa place et était fière de rapporter des points a sa maison quand il le fallait. Elle était au final aussi heureuse de sa nouvelle Directrice.
Elle ne la connaissait pas tant que cela et c’était bien dommage au final car la femme en face d’elle lui inspirait respect et confiance. Mais bon au moins les prochaines générations de Serdaigles seraient entourées avec elle. Pas gênée pour un sou d’être en sous vêtement devant sa professeure, après tout Astra avait d’autre panthère à fouetter, elle l’écouta alors parler avant de prendre la parole à nouveau.

« Comment j’ai commencé tout cela, l’envie insatiable que j’ai d’en apprendre plus et de pouvoir aider les autres y est pour beaucoup je pense. Non clairement je me détache assez de ma famille, même si j’en suis très fière j’ai décidée de faire cela pour me prouver à moi-même que je pouvais y arriver et aussi pour ma meilleure amie.
Non je n’ai pas choisie Feiwan, je pense que si j’avais eu le choix, je n’aurais jamais pensée à une panthère, j’ai même été plus que surprise en la voyant dans mon esprit la première fois, comme quoi les apparences sont trompeuses même pour moi ».


Souriant doucement, la brune  ferma les yeux un instant pour se donner un peu de courage. La jeune femme n’avait pas l’habitude de compter sur les autres, c’était dans sa nature d’être méfiante elle le savait. Pourtant, elle avait besoin d’aide et dès leur première rencontre sa Directrice de maison lui avait proposé son aide. Soufflant un bon coup elle reprit la parole.

« Professeure, pensez vous que vous pourriez m’accompagner voir la Directrice et aussi au Ministère dans quelques semaines ? Une fois ma transformation terminée je vais avoir besoin d’en informer au moins la Directrice et aussi d’aller me faire recenser. J’aimerais que vous soyez celle qui m’y accompagnera, en fait. »

Jouant nerveusement avec ses doigts, Astra n’avait plus qu’a attendre désormais.

love.disaster
Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Un moment de faiblesse # Astra Empty
MessageSujet: Re: Un moment de faiblesse # Astra   Un moment de faiblesse # Astra EmptyMer 23 Mai - 13:19


Un moment de faiblesse
15 octobre 2022 23:30
Astra

Aussi étonnant que cela puisse paraître, devenir animagus ne m’avait jamais intéressé. Alors bien sûr, plus jeune, j’avais parcouru certains livres pour comprendre le processus et me rendre compte qu’en effet, cela n’était ni de tout repos, ni totalement innée, mais je m’étais arrêtée là. Je trouvais que les personnes qui s’investissaient dans ce genre de magie avait un courage monstre, et je prenais pour exemple ma mentor Minerva. Mais jamais je n’avais eu l’envie ni la motivation d’aller plus loin et de devenir, moi-même, une animagus, et je n’en avais pas l’intention. Tout comme, jusqu’ici, la legilimencie et l’occlumencie n’étaient pas des domaines qui m’attiraient. Il faut dire que je n’avais pas vraiment grand chose à cacher, ni une motivation quelconque de lire dans les autres.

Nous restions là, à parler, entre professeur et élève, et je sentais que tout doucement, tu étais moins inquiète à mon propos. Peut-être avais-tu craint que j’aille immédiatement tout dire à la directrice, te disputant, te collant, et devenant le pire de tes cauchemars ? Il en allait de soi que j’en parlerai à Minerva, c’était la moindre des choses, mais je savais que cette dernière, même si elle s’inquiéterait sûrement pour toi, serait très fière de son élève, si tu suivais les règles régissant le code des animagus.

C’est pourquoi j’avais préféré te rappeler que tu devais absolument te faire rescencer auprès du ministère. Je me doutais que ton travail sur cette magie n’était pas dans le but d’enfreindre la loi, mais je savais le ministère très à cheval là-dessus, et on ne pouvait pas vraiment leur en vouloir. Combien de sorciers mal attentionnés s’étaient servis de leur forme animagus pour commettre des délits voire même des crimes, sans que l’on puisse les retrouver puisqu’on ne connaissait pas leur don ?

Je me doutais que tu n’avais pas forcément envie que cela se sache, mais tu n’avais pas vraiment le choix. La liste des animagus était ouverte et consultable de tous, ce qui était peut-être une mauvaise chose pour ceux qui l’étaient, mais j’étais plutôt de celle qui pensait que si on n’a rien à cacher, cela n’a pas à vous déranger. J’étais quelqu’un d’assez protocolaire dans l’amour et je me fichais que l’on connaisse des choses sur ma vie, à partir du moment où on ne venait pas s’y immiscer.

”Je ne me fais aucun souci pour vous Miss. Il est vrai qu’ayant une salle de bain personnelle, j’aurais pu ne pas venir. Mais vous devez aussi savoir que tous les professeurs ont accès à cette salle, ne serait-ce que par sécurité.”

Je n’allais pas plus loin dans mes paroles, préférant ne pas me retrouver en porte-à-faux. Après tout, tu pouvais très bien me demander ce que je faisais réellement là, car je ne faisais pas un tour de ronde … A moins que l’on fasse couler de l’eau chaude par sécurité, mais là encore, même un troll ne serait pas assez stupide pour le croire.

Je t’écoutais alors me raconter comment tu en étais arrivée là, et je reconnus bien la soif d’apprendre des serdaigles. Mais entre la théorie et la pratique, il y a parfois un fossé, fossé que, de mon côté, je n’avais pas franchi. Mais toi, tu n’avais pas eu peur d’affronter ce défi, et cela avait payé. J’étais fière, et même si tu ne voulais pas le reconnaître, il était clair que le sang des Black coulait dans tes veines, car tu avais de l’ambition.

”Que vient faire Miss Travers dans votre envie de travailler cette magie ?”

Car oui, cette phrase m’avait faite réagir. Non pas que je jugeais, mais j’avais du mal à comprendre comment une amie, aussi proche soit-elle, pouvait avoir un impact sur ta décision de devenir animagiste. Pensais-tu à sa condition de louve ?

Je dus avouer être flattée par ta question, et évidemment, je souris, te faisant comprendre d’un seul regard que j’étais bien sûr d’accord avec cela, mais …

”Vous comprendrez que la directrice Mc Gonagall sera mise au courant très rapidement par mes soins ? Je la connais, elle vous laissera le temps de venir la voir et je suis sûre qu’en tant qu’animagiste, elle sera ravie de vous donner quelques conseils. Quant au ministère, je vous y accompagnerai avec plaisir.”

Me tournant alors vers les robinets pour réduire le débit d’eau.

”Peut-être devrais-je rejoindre ma propre salle de bains pour vous laisser tranquille ?”
©BESIDETHECROCODILE
Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Un moment de faiblesse # Astra Empty
MessageSujet: Re: Un moment de faiblesse # Astra   Un moment de faiblesse # Astra EmptySam 9 Juin - 21:15


Un moment de faiblesse x Katherine

when life leaves you high and dry, i'll be at your door tonight, if you need help. i'll shut down the city lights, i'll lie, cheat, i'll beg and bribe to make you well.


Elle savait que pour beaucoup devenir animagus faisait plus parti d’un rêve que d’une réalité, après tout cette forme de magie bien que particulièrement incroyable se faisait de plus en plus rare. Sa mère lui racontait souvent que depuis la fin de la guerre, beaucoup de monde se reposait sur leur laurier. Mais Clarissa Black faisait le contraire et sa fille avait suivit la même voie. Oui il n’y avait plus de guerre, mais ce n’est pas pour autant que tout était rose.

L’être humain en majorité avait la tenace habitude de se reposer sur l’autre plutôt que de travailler pour continuer à devenir plus fort ou à évoluer, tout simplement. C’est pour cela qu’Astra, même si elle ne le dirait jamais, admirait énormément son « oncle » Harry. Il avait certes toujours compté sur les autres, mais il essayait toujours de donner le meilleur de lui-même  pour faire plus. Elle savait qu’elle aussi devait s’appuyer un peu sur les autres, elle le faisait, avec Scylla ou encore sa mère, mais elle n’aimait pas ça, elle n’avait jamais aimé ça. La jeune femme ne voulait pas que les autres, ses proches portes le poids qu’il y avait sur ses épaules.

Il était sien et devait le rester. C’était pour cela qu’elle n’avait rien dit à Scylla sur sa transformation. D’abord, pour lui en faire la surprise et ensuite car elle ne voulait pas que son amie s’inquiète, comme elle le faisait toujours. Astra s’amusait souvent à la comparer à une mère louve protégeant un membre de sa meute, Scylla détestait cette allusion, mais elle plaisait particulièrement à la jeune Black.

Ce notant dans un coin de la tête les paroles de sa directrice de maison, la jeune femme calcula une date approximative concernant son enregistrement d’animagus. Il faudrait qu’elle en parle à sa meilleure amie juste avant, tout comme elle devait en parler avec la Directrice de Poudlard.

« Vous avez raison professeur, j’aurais du être plus prudente et je le serais à l’avenir, j'étais un peu distraite ce soir. Je ne savais pas que vous pouviez venir ici, mais cela est bon à savoir »

Agitant ses pieds dans l’eau, la jeune brune coula son regard vers sa professeure, n’oubliant pas une seconde qu’elle l’avait de base trouvée en pleur. Pourtant, come toujours Astra savait qu’elle ne dirait rien là-dessus. Premièrement ce n’était pas ses affaires et elle n’était pas du genre à fouiller dans la vie ou l’intimité des gens. Ensuite, elle restait une élève et il était incompréhensible pour elle d’oser se mêler des affaires d’adulte, sa mère lui avait bien trop inculqué ses valeurs pour cela.

« Comme vous devez le savoir, Scylla est un loup-garou. Si j’ai à la base commencé mes recherches sur la transformation, c’est pour pouvoir l’accompagner, après tout elle est comme ma sœur et la voir souffrir me rend malade. Au final, j’ai trouvé en plus de cette raison, mes propres motivations, mais elle à été l’étincelle qui m’a fait débuter tout cela »


Posant ses bras sur le bord de la baignoire et d’un mouvement souple de jambe, la jeune brune se retrouva assise sur le bord de la baignoire, les pieds trempant toujours dans l’eau Elle regarda alors attentivement sa professeure espérant que celle-ci soit favorable à son idée. Un sourire rare apparu sur son visage alors que sa directrice finissait de parler.

« Je me doutais effectivement que la Directrice allait et devait être au courant et je vous avoue que je suis beaucoup moins angoissée qu’elle le sache maintenant que vous êtes vous aussi au courant. Je suis contente que vous acceptiez de m’accompagner, je n’étais pas rassurée à l’idée d’y aller seule. Je viendrais vous voir quand ma dernière phase sera effectuée si cela vous va ? »

Regardant sa professeure tourner le robinet, Astra se leva souplement avant d’attraper une serviette. Se séchant rapidement elle enfila son uniforme sous le regard de sa professeure.

« Non c’est moi qui vais vous laisser, il se fait tard je vais essayer d’aller dormir et puis je pense que vous avez plus besoin d’être là au calme que moi ce soir. Bonne soirée professeure Lewis et merci beaucoup… »


Lui adressant un petit sourire, la jeune Black se dirigea vers la porte. Celle-ci se referma derrière elle alors qu’elle soupirait, un poids en moins sur ses frêles épaules.

love.disaster
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsoriséHistoria Pactum

Un moment de faiblesse # Astra Empty
MessageSujet: Re: Un moment de faiblesse # Astra   Un moment de faiblesse # Astra Empty
Revenir en haut Aller en bas
 

Un moment de faiblesse # Astra

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Doux moment en forêt (PV Yuko) [Hentaï] [Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Historia Pactum :: Les coulisses :: Les archives :: Archives RP :: Saison 0 [été 2022 - juin 2023]-