RSS
RSS
HISTORIA PACTUM
saison II ♠ Always keep your foes confused. If they are never certain who you are or what you want, they cannot know what you are like to do next.



 
Bienvenue sur Historia Pactum
!
Votez sur les top sites !
Toutes les deux heures !
Membre du mois
Ici vous retrouverez chaque mois le membre du mois récompenser pour sa participation RP dans la carte fidélité du forum.
Event en cours
Ici vous trouverez l'animation ou l'intrigue en cours sur le forum.
Le Deal du moment : -39%
Prix cassé sur le Smartphone Samsung Galaxy ...
Voir le deal
479 €

Partagez
 

 kaboom le chaudron

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kassie G. OllivanderHistoria PactumKassie G. Ollivander
Kassie
Exp : 34809
Points de vie (HP) : 5000
Baguette : 27.7 cm, bois d'Amourette et croc de Basilic
Photomaton : kaboom le chaudron Giphy
Familier : kaboom le chaudron Basili10
Âge IRL : 14
Célébrité : Phoebe Tonkin
Parchemins : 4915
J'aime : 451
Date d'inscription : 15/10/2016

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

kaboom le chaudron Empty
MessageSujet: kaboom le chaudron   kaboom le chaudron EmptyVen 30 Mar - 13:55
Oops I did it again...Une pincée de poudre de salamandre... Deux cuillères à soupe de sel de la mer noire... Tourner trois fois la potion dans le sens contraire des aiguilles d'une montre et cinq fois dans l'autre sens. Puis y ajouter des pinces de scarabée... Qu'avais-je oublié ? Ma potion au lieu d'avoir une couleur auburn tournais au bleu pâle ce qui n'étais aucunement logique. Je restais là à regarder mon chaudron d'un air dépité. J'avais trouvé ce manuelle gribouillé dans les affaires de mon oncle. Bien sûr je ne lui avais certainement pas dit que je lui avais piqué, il m'aurait tout simplement tué. Surtout qu'on y trouvait quelques mixtures interdites autant pour les jeunes apprentis de Poudlard que des dangereuses carrément règlementées par le ministère. Mais pour l'heure, raisonnable dans mes essaies je ne tentais qu'une approche de la potion de lucidité, celle-ci avait pour effet de décuplé votre logique et votre esprit pendant une heure à peu près si on en buvait un petit verre, pas plus si non on risquait de devenir fou, voir paranoïaque à croire qu’on avait la science infuse. On racontait même que l'inventeur de cette potion c'était pendu après avoir cru que toutes sa famille montait une conspiration contre lui... Qu'ils étaient en réalité des reptiles le manipulant pour manger par la suite ses enfants. Enfin bref, autant à petite dose cette potion peut vous faire réussir n'importe quel examen écrit d'arithmancie, autant elle pouvait ce révélée destructrice. Et mal faite, elle pouvait carrément devenir mortel. Pourquoi je m'amusais à l'essayer ? Simple curiosité académique. Les potions tout comme l'alchimie étaient une véritable passion pour moi. Deux matières dont je voulais faire mon métier et ceux depuis petite.

Mais comment pouvait-il en être autrement pour une Slughorn ? Tout le monde connaissait mon grand tonton Horace, professeur de potion et directeur de Serpentard. Ainsi que ma branche de la famille qui tenais une chaine d'apothicaire. Ou encore le frère de mon père qui lui passais plus pour une sorte de... savant fou ? Et comme j'avais grandi en restant dans les jupes de mon oncle et de mon grand-oncle, pas étonnant que je sois devenue aussi barré mais surtout aussi bonne en mixtures étranges et variée. Bon, certes, ils avaient tous été déçue dans la famille qu'au lieu d'atterrir à Serpentard comme eux, je finisse à Gryffondor. Surtout ma mère qui à la suite de cette annonce avait péter un scandale à McGonagall en lui réclamant de me remettre le choixpeau sur la tête, qu'il y avait forcément erreur, sauf que non. Six ans avaient passé depuis ma répartition et elle continuait à ne pas s'en remettre, surtout que j'étais fille unique. Cet été cependant, à l'annonce de mes notes aux BUSES elle avait paru contente, elle ne m'avait pas trop soulé, une chance. Enfin pour le moment. Bien que mon plan de carrière ne lui convienne pas. Mais je pense que maman c'est convaincu toutes seule que ce n'étais qu'une passade et que je reviendrais à la raison suffisamment tôt pour la retraite de mon père. Il en était hors de question.

Quoi qu'il en soit, j'étais toujours tel une potiche devant mon chaudron à feuilleté d'une main le livre. Ah voilà ! J'avais oublié la racine de mandragore ! Puis laisser reposer 30mn... Et ensuite il faudrait reprendre. Je pris une petite pincé, et la mise dans la mixture. La potion pris instantanément la bonne couleur. Je me retournais pour attraper mon sac quand un bruit me parvint du couloir. Manque de chance, je sursautais et par maladresse donnais un coup de coude dans un flacon non identifier qui viens atterrir droit dans le chaudron... Il tourna au vert... au jaune... au marron... au... noir ? Une affreuse odeur âcre remplit la pièce, il y eu une détonation, une grosse fumée grise. Et sans comprendre en une fraction de seconde je me retrouvais projeter contre le mur toussant et crachotant ce que j'avais inhalée. Mes cheveux roussirent, sentant le vieux cochon grillé, de même que quelques un des poils invisibles que j'avais sur les bras. Mon chaudron avait fondu, et le parquais dont se dégageait toujours une épaisse fumée grisâtre faisait fondre le plancher tel de l'acide. Je m'inspectais, rien de grave, a part mon uniforme en piteux état, quelques cheveux brûler et... Une épaisse marque rouge sur mon mollet droit... C’était comme la semaine dernière, quand Samuel c’était amusé à mélanger mes fioles d’ingrédient et que j’avais presque mis le feu au cachot. Fort heureusement, Morgane Ollivander était arrivée à temps pour me sortir de ma mouise. D’ailleurs je l’avais chaleureusement remercié en lui offrant une plume à papotte que maman m’avais acheté cet été, mais qui n’allait m’être d’aucune utilisé sachant que je n’étais pas le genre de nana à lire les potins de Sorcière hebdo en gloussant tel une poule avec ma suite de bêcheuse. Enfin… Pas que je sois aussi intolérante envers les nanas comme Sutton ou Jessica, mais bon, on va dire que nous n’avions pas tout à fait les mêmes centres d’intérêts !

Enfin bref… Pensée aux différences entre les « It Girl » de Poudlard et moi-même n’allais pas me sortir d’une situation embarrassante. Si un professeur débarquait, j’étais mal, très mal ! Je me relevais, non sans mal, et sortis ma baguette de ma poche intérieure sans avoir la moindre idée de la formule que j’allais utiliser. Je regrettais plus que tout que ma meilleure amie, Maya Beurk, ne soit pas là avec moi. Elle aurait sur de suite quoi faire. Bien meilleure que moi dans toutes les matières, sauf les potions, elle m’aurait enguirlandé, mais m’aurait sorti de ce mauvais pas… Penaude, j’avais l’air du parfait stéréotype de la blonde qui n’arrive pas à faire fonctionner son unique neurone. Je me mordis la lèvre inférieure, la douleur à mon mollet n’était pas pour arranger les choses. Je soupirais en regardant autour de moi. À la recherche d’une solution miracle avant que la mixture ne creuse carrément un trou dans le sol… Déséquilibrer par ma jambe en me relevant… il ne manquais plus que ça… Une bombabouse tomba de ma poche et explosa au contact de la mixture ! Prise de panique, je montais sur une armoire, tentant de ne pas céder à la panique…
:copyright: CRIMSON DAY




Dernière édition par Oriana Slughorn le Ven 13 Avr - 9:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t3029-kassie-g-ollivander-o-bite-me https://www.historia-pactum.com/t2805-kassie-g-ollivander-maj-le-29-12-2018 https://www.historia-pactum.com/t2781-kassie-g-ollivander https://www.historia-pactum.com/t2856-kassie-g-ollivander-o-basilic-nom https://www.historia-pactum.com/t2453-kassie-g-ollivander
InvitéHistoria PactumAnonymous

kaboom le chaudron Empty
MessageSujet: Re: kaboom le chaudron   kaboom le chaudron EmptyJeu 12 Avr - 12:02

Oops... I did it again !


Nina |Ori




-----------------------------------------------


Allongée dans la pénombre des cachots, je rampai tel un veracrasse dans la poussière. Je tenais ma baguette d’une main, de l’autre, rien du tout, et j’avais abandonné mon sac dans la grande salle, il me semble. A priori, tout allait bien, c’était parfaitement normal d’agir ainsi dans les sous-sols de l’école. « Minou, minou, minou… », disais-je le plus paisiblement possible. En fait, un chat s’était égaré dans ces lieux et, bien qu’il ressemble à un sac à puces tout cracra, je voulais absolument l’attraper pour le foutre dehors ! Il était blessé à la patte et bien que son odeur n’est rien d’attirant, j’essayais de l’approcher du mieux que je pouvais : en rampant, tout doucement, sans brutalité. Il grognait comme un vieux matou qu’on voudrait condamner ! Ah si j’avais pas l’amour des bêtes, je lui aurais jeté un sort ou deux comme Expulso ou ce genre de chose jusqu’à temps qu’il soit en dehors des cachots ! Il n’avait rien à faire ici ! A moins qu’il appartienne à un élève de Serpentard ou Poufsouffle, mais, au vu de son piteux état, je ne pense pas non. C’était un suspens insoutenable cette situation, jusqu’à ce qu’un drame se produise : un fracas inimaginable a résonné dans les sous-sols ! Ma première réaction fut de me protéger la tête à l’aide de mes bras et de me coller au plus près du sol, visage compris ! Une odeur tout ce qu’il y a  de plus nauséabonde avait fait irruption, et comme par magie, le chat s’était barré à la vitesse éclair ! Tout ça pour ça… Bravo Nina, te voilà recouverte de poussière, toiles d’araignées et même de honte ! Je me suis relevée pour un peu plus de dignité et tentais tant bien que mal de me débarrasser de toute cette saleté. Je n’étais pas très loin de la salle n°11, bien que je ne m’en sois pas rendue compte à même le sol. Etrangement, c’est de là que provenait ce baroufle sans nom, pour lequel je n’étais pas responsable. « Pour une fois que ce n’est pas moi… », me parlais-je à moi-même. Quelques fois, ça fait du bien de parler toute seule : personne ne peut te contredire ou te dire quoi que ce soit à l’encontre de tes idées.

Je passais discrètement la tête dans la salle n°11 où une brume épaisse s’était élevée. Visiblement, quelqu’un avait fait un massacre ici ! Je toussotais et dégageais le nuage à l’aide de mes mimines avant de froncer le regard. Une armoire, une blondinette au-dessus, un chaudron qui fondouille au sol,…. « Oriana ?! ». J’étais surprise de la voir ici, perchée en haut de l’armoire ! D’ailleurs, elle avait vraiment une sale tête… Pire que moi… Avait-elle surpassé mon niveau de conneries ?! Mais c’est génial, enfin une amie sur qui j’allais pouvoir m’appuyer pour mes recherches aussi peu intelligentes puissent-elles être ! Puis, une odeur immonde vint inonder mes narines ! Je la reconnaissais entre milles celle-là ! Je reniflais un coup, regardais ma camarade, pleine d’étonnements et de joie ! « Mais… C’est de la bombabouse que je sens ?! », la plupart des gens normalement constitué aurait râler ou piailler sur la jolie blondinette, mais moi, non… J’étais bien trop omnibulée à l’idée de saccager l’école quand l’envie m’enchante ! « Mais… MAIS C’est géniiiaaalll !! ». J’entrai un peu plus dans la salle et dansais au beau milieu de celle-ci en toussotant par-ci par-là à cause de l’odeur. Il faut croire que ces petites choses m’avaient complètement ravager le cerveau à force d’en inhaler à tout bout de Poudlard !

A force de tournoyer sur moi-même, j’ai remarqué que les résidus du chaudron faisaient fondre le sol. Je m’en approchais pour l’examiner de plus près. « Mais Oriana… Qu’est-ce que tu as fais ?! … APPRENDS-MOI ! ». Bon, alors là, pour le bien de tous, y compris du miens, il valait mieux pour Oriana de ne pas m’apprendre son tour d’explosifs ! A vrai dire, je ne connaissais pas tellement la jeune fille.. Je ne savais d’elle que le fait qu’elle soit à Gryffondor, en sixième année. Je ne savais rien de plus à son sujet. Je n’avais jamais copiner avec elle et jamais je n’avais eu à travailler à ses côtés. C’était donc la toute première fois qu’on se retrouvait seule à seule dans une même pièce, autre que la salle d’examen je veux dire. « Je t’ai pas demandé au fait… Tu veux peut-être un coup de main pour descendre ? ». J’en oubliais presque les bonnes manières !


Revenir en haut Aller en bas
Kassie G. OllivanderHistoria PactumKassie G. Ollivander
Kassie
Exp : 34809
Points de vie (HP) : 5000
Baguette : 27.7 cm, bois d'Amourette et croc de Basilic
Photomaton : kaboom le chaudron Giphy
Familier : kaboom le chaudron Basili10
Âge IRL : 14
Célébrité : Phoebe Tonkin
Parchemins : 4915
J'aime : 451
Date d'inscription : 15/10/2016

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

kaboom le chaudron Empty
MessageSujet: Re: kaboom le chaudron   kaboom le chaudron EmptyMer 18 Avr - 10:12
Oops I did it again...Céder à la panique ? Pourquoi faire ? Le haut de cette armoire était devenu mon meilleur ami ! Je devais avoir l’air d’un chat recroquevillé dans une position nécessitant une certaine souplesse tout en étant particulièrement ridicule… Et alors que je me demandais comment envoyer un SOS à Maya sans chouette, hiboux ou patronus transportus sous le bras, quelqu’un fit irruption dans la salle avec une tête presque aussi pire que la mienne. Ça se dit ça ? Bof peu importe…

Il s’agissais d’un fille Potter, je la connaissais de nom bien sûr et parce que je la croisais dans les couloirs du château depuis notre première année. Je crois qu’elle avait un niveau de bêtise assez similaire à Samuel et moi, mais bizarrement nous n’avions jamais mis nos génie conneriesque en commun.

- Nina ?!

M’exclamais-je alors qu’elle fit de même avec mon propre prénom. Je me mordis la lèvre inférieure. Le rouge m’était monté aux joues, au diable la témérité des rouges et or, hein ? Pendant quelques instants je m’inquiétais de voir sa réaction face à tous ce bazar. Entre l’odeur des bombabouse qui m’étais tomber de la poche et le chaudron fondue et fumant, j’avais de quoi avoir de sérieux ennuie. Surtout si un préfet ou un professeur passais par là.

Pourtant, mes yeux prient l’apparence de deux soucoupes tellement je fus surprise par son excitation. J’en eu presque un sourire à pleine dent, avant de refermer la bouche car j’eu un relent assez violent qui faillit me faire rendre mon dernier repas. Génial ? Vraiment ? Je souriais quand même, maintenant que la surprise était passée. Quand elle me proposa son aide pour descendre de la cependant, je vis que le liquide commençait à attaquer ses chaussures.

- Nina, recule ! Regarde tes chaussures !

Je sortis ma baguette et commençais à réfléchir à la meilleure formule possible. Peut-être que si je réparais mon chaudron et essayais d’y remettre le liquide, ça arrêterait au moins de faire fondre le sol et les chaussures ?

-Réparo ! Wingardium Leviosa !

Dis-je tour à tour, au début, tous semblais aller pour le mieux, le chaudron c’était reformé et le liquide pâteux avait repris sa place… Je descendis de l’armoire et passais une main dans mes cheveux.

-J’étais en train de faire un expérience et la POUF c’est partie en cacahuette, je suis monter le temps de réfléchir à une solution et la PAF mes bombabouse sont tomber et…

KABOOOOOM !!!

Une explosion dans le chaudron me fis faire volte-face. Que ce soit mes amis, plusieurs de mes camarades ou les professeurs, ils étaient tous plus ou moins habituer au danger public que je pouvais être quand on me laissait seule avec un chaudron. J’avais beau être un petit génie dans cette matière, j’étais surtout toujours en train d’essayer de nouvelle recette. Et ce genre de situation m’étais peut-être un peu trop familière. Mais généralement, réparable. La le Kaboom n’envisageais rien de bon.

Et pour cause, le chaudron avait… Explosée ?! Comment on fait exploser un chaudron ? C’est alors que je percutai : les bombabouse ne c’étais pas diluée quand j’avais tous remis dedans ! Une espèce de truc difforme d’une couleur véritablement « caca » avait pris la place de mon défunt matériel. Le truc le plus étrange, c’est que la chose avait l’air de… bouger ?! Je pris la main de Nina et la fis reculer alors que la créature émettait des bruits, de ceux que notre estomac fait quand on a la gastro, tout en bougeant comme si c’était vivant.

-Oups…
© CRIMSON DAY


Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t3029-kassie-g-ollivander-o-bite-me https://www.historia-pactum.com/t2805-kassie-g-ollivander-maj-le-29-12-2018 https://www.historia-pactum.com/t2781-kassie-g-ollivander https://www.historia-pactum.com/t2856-kassie-g-ollivander-o-basilic-nom https://www.historia-pactum.com/t2453-kassie-g-ollivander
InvitéHistoria PactumAnonymous

kaboom le chaudron Empty
MessageSujet: Re: kaboom le chaudron   kaboom le chaudron EmptyVen 27 Avr - 17:30

Oops... I did it again !


Nina |Ori




-----------------------------------------------


Moi qui me pensais être la reine des pommes, non sans références à d’autres de mes situations vécues, me voilà choquée et même carrément déçue de voir tant de génie en Oriana ! Je voyais en elle ma future collègue de crimes ! Ensemble, on ira faire exploser le placcard à balais ! on piquerait de la nourriture en cuisine pour nourrir ce bon vieux et gras calmar géant ! Peut-être mê :me qu’un jour on finirait par prendre les commandes du PoudlardExpress et boum : on l’encastrerait alors dans un mur ! J’ai tendance à me prendre pour un lutin de cornouailles et vouloir faire n’importe quoi, juste pour le fun. Me marrer, c’est mon oxygène privé ! et pour la rime, poil au nez !
L’odeur macabre des bombabouses et de chaudron fondant, et là on ne parle pas du bonbon mais d’un véritable chaudron en train de fondre, me vint au nez au bout d’un temps et c’est vrai qu’après réflexion, c’était écœurant. J’en aurais presque la nausée ! J’étais passée fanatique d’Oriana l’espace d’un instant, rien qu’un tout petit instant. L’instant d’après, je me suis souvenu qu’on était en terre hostile : les cachots. La salle commune des serpentards n’était pas très loin, et avec autant de bazar, il y avait fort à parier qu’ils n’allaient pas tarder à rappliquer, se donnant à cœur joie de nous faire sanctionner. Oui, je dis « on », car, n’étant pas une élève modèle, j’avais beau avoir aucune responsabilité cette fois encore que ça ne changerait rien étant donné que ma crédibilité était cramée depuis bien trop longtemps. Que je le veuille ou non, j’allais donc devoir aider mademoiselle Slughorn à se sortir de ce pétrin. J’allais l’aider quand la sorcière hurla mon nom et criait garde aux chaussures ! Manquerait plus que ça tiens… Je me suis reculer en vitesse ! Hors de question que mes sublimes chaussures noires, toutes propres, finissent dans un état exécrable par la faute d’un vieux chaudron pourri ! « Ah… Merci bien… » disais-je le plus calmement du monde. Bah oui, toujours avoir l’air calme et détendue. Même si au fond de toi, tu es en pleine angoisse asphyxiante !

Je regardai la gryffondor lançait des tours à en faire tourner la tête au premier venu. Cela semblait assez réussir, je regardai donc cette prouesse les yeux en étoiles, un fin sourire aux lèvres, droite comme un I. J’ajoutais alors un « Bien joué Ori.. » voyant la jeune femme descendre de son armoire, totalement crasseuse. J’étais pas vraiment jalouse de cet air, mais par contre, sa prouesse technique m’impressionnait et me captivait énormément ! Tout comme son récit ! Il s’agissait donc d’une expérience qui a mal tourné ? Mh… Intéressant tout ça. Franchement, elle me donnait plein d’idées pour le futur ! Il faudrait que j’essaye ! et tant qu’à faire, j’irai surpasser cette prouesse pour rester en tête de classement quant aux pires élèves de l’école de magie Poudlard ! J’étais à fond dans mon trip quand une énorme explosion a tout fait pété, à nouveau ! Tout d’abord surprise, je m’écriais d’un « AH » qui avait très certainement pété les tympans de la jeune lionne. Celle-ci me fit reculer avant même que je capte quoi que ce soit à ce qu’il venait de se produire…Et puis, qu’est-ce que ça puait ! Mon dieu que ça puait ! « Argh mais qu’est-ce que ça pue bon sang… ». Je toussotais à nouveau et repensais tout à coup à la fois où avec Azur, une autre poufsouffle, j’avais réveiller tous les morts du coin avec des bombabouses dans les escaliers. Ce n’était pas ma première fois, mais là, il fallait reconnaître qu’Oriana avait fait quand même très fort !

Subitement, un truc pointa le bout de son nez à même le sol. Le truc n’aurait pas de nom, mais il avait cependant hérité de la parole apparemment. Tous ces bruits c’était à vomir ! Comme l’odeur ! Et comme l’état physique de ma camarade d’ailleurs… Le truc, comme je l’appellerai désormais, bougeait et semblait presque vivre. C’est pour cette raison que je lâchais la main de ma camarade pour m’approcher un peu du truc. Je me suis couchée au sol, ou du moins ce qu’il en restait, observant de plus près le truc. J’étais une grande fan des créatures magiques, et pourtant, jamais encore je n’avais vu pareille chose ! Je ne savais pas trop si je devais en tirer une conclusion ou si c’était juste n’importe quoi… « Est-ce que c’est vivant tu crois ? » demandais-je, comme si Ori allait pouvoir me répondre !

Après un bon moment, je relevais mes jolies fesses et regardais ma camarade de chez gryffondor l’air stupéfaite : « bon et bien maintenant, je veux tout savoir ! Comment tu as fais ?! ». Bah valait mieux se renseigner quand même…. L’instant d’après, je me suis refais l’épisode des serpentards qui traînaient pas loin…. «Nom d’une gargouille Ori ! Faut qu’on trouve une solution si on veut pas voir les serpillères rappliquer ici ! », Disais-je le moins poliment du monde !



Revenir en haut Aller en bas
Kassie G. OllivanderHistoria PactumKassie G. Ollivander
Kassie
Exp : 34809
Points de vie (HP) : 5000
Baguette : 27.7 cm, bois d'Amourette et croc de Basilic
Photomaton : kaboom le chaudron Giphy
Familier : kaboom le chaudron Basili10
Âge IRL : 14
Célébrité : Phoebe Tonkin
Parchemins : 4915
J'aime : 451
Date d'inscription : 15/10/2016

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

kaboom le chaudron Empty
MessageSujet: Re: kaboom le chaudron   kaboom le chaudron EmptyDim 6 Mai - 10:03
Oops I did it again...Une fois de plus, j’avais provoqué une belle catastrophe dont j’avais le secret. Le plus étonnant était la réaction de Nina et son avidité d’en savoir plus sur mes méthodes pour provoquer un tel charivari. Ses yeux en pétillaient presque. Elle c’était même approcher du truc que j’appellerais « blurp » pour l’observé de plus prêt. Comment j’avais fait ? Bonne question, sachant qu’à la base ce n’était absolument pas l’effet escompté. Mais la poufsouffle marquais un point, avec tous le bruit que j’avais provoqué, nous n’allions pas tarder à avoir des ennuis. Que ce soit le concierge ou les vert et argent dont la salle commune n’était pas si loin que ça, quelqu’un allait finir par venir voir ce qui se passais. Sans oublier le professeur de potion, Miss Vablatsky dont la classe n’étais pas non plus si loin que ça.

Je me mordis la lèvre inférieure en me demandant comment faire disparaître tous ce chantier, les sortilèges ménager n’avait jamais vraiment été ma tasse de thé. Je sortis une fiole de ma poche intérieure pour prélever un peu du Blurp avant de tenter de faire disparaitre toute trace de mon « crime ». Et une seconde pour prélever un peu de ce qui était autrefois dans mon chaudron, qu’il repose en paix.

« Attend, je vais prendre des échantillons. Je sais pas du tout comment je me suis débrouillé. On pourra peut-être les observés et retrouver ce qui à déclencher tout ça ? »

Le prélèvement du liquide encore fumant ne fus pas bien compliqué, quoi que j’y allais avec des pincettes pour ne pas, en plus, finir à l’infirmerie à devoir expliquer comme j’aurais fait une réaction à une potion raté que je n’étais pas censé avoir fait. Cependant, prélever un « morceau » du Blup s’avérais plus compliqué, pour sur j’aurais mis ma main au feu que ce truc respirait ! Aussi, quand je m’agenouillais pour en prendre un morceau, le Blurp ce recroquevilla sur lui-même et émis un son gutturale semblant venir d’outre-tombe. Je jetais un regard à ma toute nouvelle compagne de crime et pris une bonne inspiration…

Le Blurp sembla relativement mal prendre mon prélèvement… Et pour cause… Il se gonfla et ce mis à sauter dans toute la pièce, rebondissant contre le carrelage et les murs dans un bruit d’enfer ! J’attrapais la main de Nina et l’embarqua avec moi sous une table.

« Heu… Dit moi que tu es meilleur que moi pour les sortilèges ménager ? Déjà qu’on se débarrasse de tout le fouillis avant de s’occuper du Blurp… »

Dis-je dans la précipitation avant de me protéger la tête après que le Blurp ai rebondit sur le bureau et fait tomber quelques gouttes de sa composition qui… semblais se réunir avec les autres gouttes par-ci par-là pour lui former un frère jumeau… Ou une sœur… Est-ce que ce truc avait seulement un genre ? Pas que c’était le moment de l’étudier… Mais la question me traversa tout le même l’esprit alors que je sortais de nouveau ma baguette après avoir ranger les fioles dûment bouchonner dans ma poche intérieure.
© CRIMSON DAY


Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t3029-kassie-g-ollivander-o-bite-me https://www.historia-pactum.com/t2805-kassie-g-ollivander-maj-le-29-12-2018 https://www.historia-pactum.com/t2781-kassie-g-ollivander https://www.historia-pactum.com/t2856-kassie-g-ollivander-o-basilic-nom https://www.historia-pactum.com/t2453-kassie-g-ollivander
Le choixpeau magiqueHistoria PactumLe choixpeau magique
Maitre du jeu
Exp : 1223
Points de vie (HP) : 5000
Baguette : les chapeau n'ont pas de baguette
Photomaton : kaboom le chaudron 3267122442_1_3_oMmgz4Wk
Célébrité : Le choixpeau magique
Parchemins : 5061
J'aime : 112
Date d'inscription : 14/10/2016

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

kaboom le chaudron Empty
MessageSujet: Re: kaboom le chaudron   kaboom le chaudron EmptyJeu 31 Mai - 16:08

Mise en danger des membres
ne me quitte pas ♫
«Mise en danger pour cause d'innactivité »

Votre sujet n'a pas eu de réponse depuis plus de 2 semaine ! Sans réponse d'ici le 15/06, celui-ci sera archivé !


100x100

délai

10 jours pour terminée ta fiche, 10 jours après validation pour faire tes fiches et ton premier RP.
100x100

Inactivité.

1 rp demander par quinzaine, ne pas laisser un sujet délaissée plus de 15 jours.
100x100

Absence

merci de signalé toute absence dans la section prévue à cet effet.

©️️ Narja - Never-Utopia


Revenir en haut Aller en bas
Kassie G. OllivanderHistoria PactumKassie G. Ollivander
Kassie
Exp : 34809
Points de vie (HP) : 5000
Baguette : 27.7 cm, bois d'Amourette et croc de Basilic
Photomaton : kaboom le chaudron Giphy
Familier : kaboom le chaudron Basili10
Âge IRL : 14
Célébrité : Phoebe Tonkin
Parchemins : 4915
J'aime : 451
Date d'inscription : 15/10/2016

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

kaboom le chaudron Empty
MessageSujet: Re: kaboom le chaudron   kaboom le chaudron EmptyMer 6 Juin - 16:01
RP archivé pour cause de départ.


Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t3029-kassie-g-ollivander-o-bite-me https://www.historia-pactum.com/t2805-kassie-g-ollivander-maj-le-29-12-2018 https://www.historia-pactum.com/t2781-kassie-g-ollivander https://www.historia-pactum.com/t2856-kassie-g-ollivander-o-basilic-nom https://www.historia-pactum.com/t2453-kassie-g-ollivander
Contenu sponsoriséHistoria Pactum

kaboom le chaudron Empty
MessageSujet: Re: kaboom le chaudron   kaboom le chaudron Empty
Revenir en haut Aller en bas
 

kaboom le chaudron

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Historia Pactum :: Les coulisses :: Les archives :: Archives RP :: Saison 0 [été 2022 - juin 2023]-