RSS
RSS
HISTORIA PACTUM
saison II ♠ Always keep your foes confused. If they are never certain who you are or what you want, they cannot know what you are like to do next.



 
Bienvenue sur Historia Pactum
!
Votez sur les top sites !
Toutes les deux heures !
Membre du mois
Ici vous retrouverez chaque mois le membre du mois récompenser pour sa participation RP dans la carte fidélité du forum.
Event en cours
Ici vous trouverez l'animation ou l'intrigue en cours sur le forum.

Partagez
 

 Le manoir Millefeuille [Solo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
InvitéHistoria PactumAnonymous

Le manoir Millefeuille [Solo] Empty
MessageSujet: Le manoir Millefeuille [Solo]   Le manoir Millefeuille [Solo] EmptyMer 4 Avr - 17:12

Feat

J'écris en CC0033

Le manoir Millefeuille


Vacance de Nöel 2015, la toute première rentrée de Celestia s'était plutôt bien passé... Enfin, là seule chose dont la pauvre gamine était sûre, c'était qu'elle ne c'était pas mal passé... Non, en fait, Celestia Camille Margaux Millefeuille était sûr d'une autre chose, c'est qu'elle n'avait VRAIMENT PAS ENVIE D'ÊTRE LA. Elle était accroché à la manche de sa mère, la famille venait de sonner et attendait devant la grande bâtisse parisienne grisâtre et imposante... Cela faisait des années qu'elle n'était pas revenue ici, et ça lui allait très bien. La famille millefeuille avaient enfilé leurs habits du dimanche pour cette occasion. Pas noël, non, bien sur que non, hors de question de gâcher une si belle fête avec un tel contexte. Cette occasion, c'était juste un dîner. Enfin en apparence, parce que, pour Celestia, c'était juste une séance de torture... Celestia s’apprêter à confronter ses grands-parents... Cela faisait 5 ans qu'elle ne les avait pas vus, et ça ne l'aurait pas vraiment dérangé que ça dure encore un peu plus... Voire ne plus les voir du  tout... Ça lui allait aussi très bien... C'était un dîner de famille tout ce qu'il y a de plus bête. Lorsque la porte s'ouvrit, Celestia se cacha immédiatement derrière sa mère, et elle entendit la voix grinçante de sa grand-mère dire d'un ton peu enjoué:
-Vous êtes en retard... Entrez...
Le manoir Millefeuille était une veille bâtisse, le parquet grinçait, la tapisserie et les boiseries vieillissaient lentement, laissant apparaitre par-ci par-là la brique et le plâtre... Et la plomberies étant dysfonctionnante, il y faisait froid... C'était une maison sans amour... Dans un schéma patriarcale classique, les femmes à la cuisine et les hommes dans le salon à fumer. Une tradition que Celly ne comprenait pas, mais elle était encore trop jeune. Celestia suivit donc timidement sa mère dans la cuisine. Avec le temps, la carne s'était presque habituée à l'idée d'avoir une belle-fille moldu, et au fil des ans, elle réduisait peu à peu les petites piques gratuites sur les moldus (que la mère de Celestia ignorait avec un calme et une tranquillité qui la sacralisait aux yeux de sa fille).
-Alors...? Qu'est-s'que vous d'venez? (Malgrès la noblesse de la famille, la grand mère avait un accent terrible, elle machait la moitié de ses mots...)
La mère, en train d'éplucher des pommes de terre à la main (ce qui désespérait la matronne) dit avec un sourrire doux:
-Eh bien, mon salon de thé marche bien et je songe à l’agrandir, Thomas a récemment embauché dans son équipe ce qu'il pense être un futur champion, et la rentrée de Cella s'est très bien passé, elle a été admise à Urtica! Nous sommes très fière d'elle.
-Ah...
Ni Celestia si sa mère s'attendait à un mot gentil de la part de la grand mère. Celestia se mit donc à explorer pensivement la pièce.  Le carrelage était à peu près propre, et sur la cuisinière à gaz, une veille friteuse en céramique embaumait la pièce d'une odeur de graisse de bœuf. La jeune fille observait chaque boite et bocal de la pièce, dans l'espoir de trouver l'endroit ou la veille cachait le sucre Candy. Mais très vite, la veille femme chassa Celestia en chevrotant méchamment:
-Fiche le camp toi, au lieu d'être dans mes pattes!


Celestia ne se fit pas prier et traversa très rapidement le salon sans un mot pour éviter un quelconque commentaire déplacé de la part de son grand-père.. Son père et le père de son père fumaient tranquillement des cigario en discutant quidditch et en buvant du Bourbon. Là ou sa femme était squelettique et blafarde, Grand-père Millefeuille était rondouillard, bien portant. Le salon était très à la française, velours, satin, boiseries vernies... Le mur était recouvert de portait de la famille retraçant maladroitement (tant il était grand) l'arbre généalogique de sa famille. Evidemment, Celestia et sa mère n'y était pas... Rien de bien étonnant... En passant devant le patchwork de photo animé, la gamine tira la langue à un de ses grands cousins éloigné, Lucio, qui était, et je cite la jeune fille "un enfoiré" que la gamine ne pouvais "pas piffrer", puis, elle monta à l'étage pour aller dans la bibliothèque. Elle gravit les escalier avec beaucoup de précaution, désireuse de ne faire aucun bruit, ouvrant tout doucement la porte, et se glissant dans l'ouverture sans un mot. C'était une grande salle lumineuse, qui sentait les vieux livres. Les murs était recouvert de tableaux et d'étagères, avec, contre la fenêtre, un vieux bureaux en chêne massif. Celestia, toujours sans un mot, stressé, cherchait des livres à lire, mais cette présence derrière elle la gênait, le tableaux derrière elle la regardait. Elle vit avec stupeur que il l'avait bougé de place... Luc Millefeuille l'a regardé, sans un mot, dans son attitude fière et tranquille. C'est drôle, elle avait oublié à quel poil il avait l'air vivant... Elle était terrorisé... Il était loin d'être laid, bien rasé, les cheveux légèrement gominés, très propre sur lui... Il clignait des yeux tranquillement, regardant la pauvre gamine effarée. Puis, finalement, il dit de sa voix douce et suave:
-Longtemps que je ne t'avais pas vus...


Le manoir Millefeuille [Solo] Is-that-really-how-I-look-dorian-gray-33232404-500-235


Luc Millefeuille avait passé des heures à discuter avec son tableaux, à lui donner sa personnalité, de son temps, il avait une peur inavoué de tomber dans l'oubli... Celestia recula d'un pas incertain pour tomber sur son sac à dos. Son ancêtre ricana en voyant cela et dit:
-Je ne peux pas croire que mon sang s'est mélangé avec du sang moldu... Quel honte...
Celestia ne dit rien, mais impossible de détacher son regard de ce tableau...
-Relève toi Sang-mêlé! Dans sa bouche, ce mot sonnait comme une insulte, la pire possible, elle se releva tel un automate pour faire faussement face à l'esquisse du tueur le plus connu de France. Mais devant lui, elle avait honte de ce qu'elle était, elle aurait préféré ne pas avoir de sang sorcier du tout...! Elle bafouilla quelque chose que même elle ne comprit pas, ce moment, c'est ce qu'elle craignait le plus en venant ici... Lorsque la voix douce de sa mère retentit:
-A table ma puce!
La rouquine détala sans demander son reste, manquant même de chuter de nouveau, tandis que Luc  Millefeuille, ou du moins son tableau, pestait:
-Impropre à mon sang, abominations de la nature, je les tuerais tous...

Revenir en haut Aller en bas
 

Le manoir Millefeuille [Solo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Solo Valentine Crowblack] La femme avant la bête /!\Hentaï/!\
» [Solo] Selantis Shya - Intro [Hentaï]
» La nuit nous appartient mon amour /!\Hentaï/!\ [Solo]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Historia Pactum :: Les coulisses :: Les archives :: Archives RP :: Saison 0 [été 2022 - juin 2023]-