RSS
RSS
HISTORIA PACTUM
saison II ♠ Always keep your foes confused. If they are never certain who you are or what you want, they cannot know what you are like to do next.



 
Bienvenue sur Historia Pactum
!
Votez sur les top sites !
Toutes les deux heures !
Membre du mois
Ici vous retrouverez chaque mois le membre du mois récompenser pour sa participation RP dans la carte fidélité du forum.
Event en cours
Ici vous trouverez l'animation ou l'intrigue en cours sur le forum.

Partagez
 

 Long Time We Don't Meet | Feat Astra

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
InvitéHistoria PactumAnonymous

Long Time We Don't Meet | Feat Astra Empty
MessageSujet: Long Time We Don't Meet | Feat Astra   Long Time We Don't Meet | Feat Astra EmptyJeu 5 Avr - 11:17
Long Time We Don't Meet
Thomas & Astra




Aujourd'hui, j'avais décidé de me rendre au Pré-au-lard vu que je n'avais rien de prévus en cette fin de journée. J'étais en roulement post intégration en tant qu'Auror, j'avais pris quelques affaires, profitant de passer chez mes parents pour pouvoir leur apprendrez la nouvelle, je finis par déposer un baiser sur le front de ma famille et avant de partir je souris en coin tout en faisant un clin d'oeil. Je pouvais lire de l'inquiétude sur le visage de ma mère quant à mon poste en tant qu'Auror, ce que je peux comprendre, qui ne pourrait pas se mettre à la place de ma mère. Ils sont tous aussi importants pour moi les uns que les autres, peut-être que je pourrais voir mon frère et ma soeur adoptive aussi. Je ne sais pas, mais qui sait, peut-être qu'un jour la guerre frappera à nouveau, mais j'ai choisi ce métier parce que je veux être le bouclier dans l'obscurité de ceux qui n'ont pas les moyens ou la force de se battre. Tout le monde répète que nous les sangs purs nous ne devons pas nous inquiéter des sangs mêlés ou des moldus. Mais je ne veux pas le croire, il est hors de question que je tombe dans la pièce des suprématistes sangs purs. Mais je n'ai pas le temps de me préoccuper de cela, je finis par quitter la maison et de me mettre en route pour Poudlard, pas besoin de m'y rendre dans de plus brefs délais. J'avais le temps qu'il me fallait, mon assignation finale ne se ferait pas avant plusieurs semaines de toute façon.

J'arrive au pré-au-lard après des jours de voyages et je dépose mon sac et je viens m'asseoir dessus pour m'allumer une cigarette tout en regardant la vie suivre son cours. Il faut avouer que je suis dans une période moins sanguine qu'à mon habitude, surement le fait que je prenne de l'âge m'assagit doucement. Mais je ne suis pas là pour ça, je voulais voir si les professeurs que j'ai eus étaient toujours en fonction depuis la dernière fois que je suis venu à Poudlard. Déjà trois ans se sont écoulés, que le temps passe vite et les élèves que je peux apercevoir ne sont pas au courant de la chance qu'ils ont. Je suis là, en cette fin d'après-midi et je finis par m'allumer une cigarette, les yeux encore légèrement endormis par le peu de sommeil que j'ai eu. Il faut avouer que je n'ai pas la chance de pouvoir réussir à dormir dans des moyens de locomotion, mais je n'avais pas de temps à perdre. Ma cigarette fumante sur le coin de mes lèvres, je passe mon sac dans mon dos sur mon épaule droite et je me mets en marche. Je peux entendre par ci et par là des murmures sur ma réputation de capitaine de quidditch des Serpentard. Je souris légèrement pas par vanité, mais pour donner envie aux autres de se donner toujours à fond. Alors que je marche, un groupe de première année, que des jeunes garçons viennent me voir, un regard pétillant et un large sourire et l'un d'eux prit la parole.


- Vous êtes Thomas Eden Selwyn ?! Ancien capitaine et Poursuiveur de Serpentard ?! Mon grand frère était avec vous lorsque vous avez été capitaine.

Je ris légèrement parce qu'ils sont adorables et vu qu'ils n'ont pas été brusques ou méchant dans leurs manières de s'y prendre. Je me mets accroupis et tout en souriant en coin je viens lui répondre en me montrant le plus joviale possible.

- Effectivement c'est moi. Dites moi, vous êtes tous des premières années n'est-ce pas ? J'espère que vous intégrerez l'équipe de quidditch de Serpentard et que vous serez meilleurs que moi. En tout cas j'essayerais quand j'en aurais l'occasion de venir voir ça. Je dois vous laisser, je dois retrouver des personnes à qui j'aimerais parler.

Je finis par ébouriffer les cheveux de l'un des jeunes garçons tout en gardant ma cigarette sur le bord de mes lèvres. Je finis par me mettre en route sans me précer out en laissant mon regard se balader sur les gens qui venaient à faire leurs vies, certains se baladant tout simplement et d'autres allaient prendre un verre question de finir la journée. Je ne bois que très rarement et surtout qu'il me faut une bonne raison de picoler, je fume toujours plus que je ne bois, ce qui est toujours un problème.  Alors que je passe devant Les trois balais, j'aperçois un visage qui m'est familier, j'aperçois un visage qui m'est familier. C'est la jeune Astra que j'ai croisée quelques fois et qui a tant éveillé ma curiosité quand j'étais étudiant, je dois bien avouer qu'elle a bien grandi depuis la dernière fois que je l'ai vu. J'hésite en premier temps à venir la voir, mais prenant mon courage à deux mains, je me dirige vers elle doucement tout en souriant en coin et je lui dis d'une voix douce et joviale.

- Tiens, salut Astra. Comment ça va depuis la dernière fois ? ça faisait longtemps !

Je ne savais pas comment aborder la conversation avec la jeune femme, mais j'étais impatient de voir sa réaction. Même si nous ne sommes que des connaissances, il faut avouer qu'elle est une personne qui m'intrigue. Je ne sais pas ce qu'elle est devenue depuis la dernière fois, mais ce dont je me souviens c'est que la jeune femme est une forte tête, je croise mes bras face à elle tout en la regardant avant de reprendre d'une voix toujours aussi détendue.

- Je vois que tu as bien grandi depuis tout ce temps ! Alors dit moi, comment se sont passées tes trois dernières années ?

Je finis par me faire craquer ma nuque vu que je suis bien tendus et fatigué, même si je pense que ça ira mieux dans la journée. Je la regarde droit dans les yeux comme à mon habitude de la regarder droit dans les yeux tout en souriant en coin. Je me demande comment elle va prendre le fait de mon retour provisoire à Poudlard.



Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Long Time We Don't Meet | Feat Astra Empty
MessageSujet: Re: Long Time We Don't Meet | Feat Astra   Long Time We Don't Meet | Feat Astra EmptySam 7 Avr - 11:48
Long Time We Don't Meet × feat. Thomas + Rp Animagus 5

La journée avait bien commencée pour Astra. La jeune femme s’était tranquillement éveillée dans sa chambre, les rayons de soleil d’octobre lui chatouillant le visage. S’étirant tranquillement, la brune décida, une fois n’est pas coutume de trainasser dans sa chambre Nael allongé contre elle.
La jeune femme resta un moment ainsi allongé en pyjamas sur son lit à caresser le gros matou à coté d’elle. Respirant lentement, elle ferma les yeux et posa sa main sur son ventre.

Petit à petit, Astra se détendit, sa respiration avec et sans s’endormir, elle fini par plonger en méditation avec plus de facilité que les autres fois. La brune resta un long moment dans l’entre deux comme elle aimait l’appeler.
Flottant dans une immensité sans fond, elle ne pensait à rien elle ressentait juste, au calme. Cela dura un petit moment avant qu’un sourire n’apparaisse sur son visage. Quelque chose lui tournait autour. Rien de dangereux, bien au contraire.

Bougeant légèrement les doigts, elle senti bien vite une chose humide et râpeuse lui lécher le bout des doigts. Un rire cristallin  sorti de la bouche de la jeune femme avant qu’elle ne se lève et se mette à courir la chose la poursuivant toujours. La brune courut un long moment comme elle ne s’était pas amusée depuis, bien longtemps, bien trop longtemps en faite.

Elle fini essoufflée et écroulée dans son univers à elle avec la chose sur elle. Avant de pouvoir faire quoi que ce soit elle se fit attaquer par la langue rappue. Morte de rire elle fini par réussir à décaler le visage du monstre tout en le laissant sur elle. Elle passa un moment à câliner son elle animal, sa deuxième âme. Feiwan installée de tout son poids sur sa maîtresse ronronnait de tout son soul.

Depuis qu’elle l’avait trouvée au fond d’elle, il n’était pas peut dire qu’Astra allait mieux. Oui elle avait réussi à recoller certains morceaux d’elle qu’elle n’avait même pas conscience d’avoir laissé dérivés aussi longtemps. Et dire qu’à la base elle ne voulait cette transformation que pour aider Scylla lors de ses nuits de pleine lune.

Au final cela n’avait pas été facile, la première transformation, partielle en plus, avait été une torture sans nom. Frissonnant, la brune se rappelait encore de la sensation d’os s’éclatant au quatre coins de son corps. Pourtant à l’instant même ou elle l’avait aperçu la première fois dans son esprit, toutes les peines qu’elle avait pu endurer avait disparues.
La panthère était comme la partie calme de son âme et même lorsqu’elle n’était pas transformée ou en méditation elle était au final toujours à ses cotés.

Rouvrant les yeux dans le bon monde, la brune s’étira longuement avant de se lever. Regardant par la fenêtre de sa chambre elle devina bien vite à la vue de la hauteur du soleil qu’il devait être dans les environ de onze heure. Haussant les épaules, elle se déshabilla avant de filer prendre une longue douche chaude. Astra sortit du château alors que midi sonnait. La jeune femme avait simplement laissé ses cheveux lâches encore un peu mouillé.

Elle n’avait même pas pris la peine de s’habiller aristocratiquement. Un long pull kaki qui laissait ses épaules découverte, un jean et une paire de botte à talons en peau de dragons.
En même temps au vue de ce qu’elle avait prévue de faire de son après midi, rien ne servait à s’habiller mieux. La brune entreprit de suivre le chemin de pierre menant vers le lac. Une fois près de celui-ci, il lui serait plus facile de disparaître discrètement dans la forêt interdite.

Longeant tranquillement les abords du lac, Astra finie par arriver à son point de départ de l’après-midi. Passer du temps avec Feiwan ce matin l’avait convaincue de la laisser sortir. Et une fois n’était pas coutume, la brune n’avait pas envie du seul terrain de jeux que pouvait lui offrir Poudlard.
La salle de bains des préfets était très bien, mas la jeune femme ainsi que sa partie animagus avaient besoin de se défouler. Après un dernier regard en arrière pour vérifier que personne ne la suivait, Astra plongea dans les méandres de la forêt interdite.

Elle n’avança pas bien longtemps sous sa vraie forme. Se posant dos contre un arbre la jeune femme ne mit pas deux minutes avant de se transformer. Après tout Feiwan voulait sortir et elle voulait se transformer. Ouvrant ses yeux devenus animal, la brune se fit la réflexion qu’elle n’avait pas souffert cette fois ci et c’était bien la première fois.
Peut-être arrivait-elle presque au bout de sa transformation ? Sa réflexion ne dura pas bien longtemps, en effets sa part animal prit bien vite le dessus.

Et Astra n’hésita pas une seconde avant de la laisser prendre le contrôle. Libre c’était le mot qui correspondait à l’état d’esprit de la brune alors qu’elle bondissait et grimpait dans les arbres. Elle explora un long moment une partie de la forêt interdite, croisant même sur son chemin un petit groupe de centaure qu’elle salua en baissant la tête. Astra ou Feiwan dans ce cas de figure évita sciemment le coin des acromentula et finit par se poser sur une grosse branche d’arbre en hauteur.

La panthère resta là un moment, sa queue se mouvant lentement, alors que ces yeux jaunes or regardaient toute la vie animale qui pouvait se trouver à ses pieds. Se léchant les babines la panthère songea un instant à sauter de son perchoir pour croquer ce qui se trouverait à portée de sa mâchoire.

Pourtant elle sentie bien vite que la part humaine reprenait place, grondant légèrement, la panthère se ramassa et bondit souplement. Atterrissant au sol, elle grogna légèrement faisant s’enfuir les petites créatures avant de se mettre à courir.
L’animagus avec une idée derrière la tête finie par sortir de la forêt juste en face du saule Caugneur. Reniflant l’air, la panthère feula un instant pour vérifier que personne n’était proche.

Grattant la terre, elle s’élança et passa dans le trou sous le saule cogneur. C’est sur ses deux pieds humains que l’animagus arriva dans la cabane hurlante. Un peu sonnée par la course, Astra épousseta son jean avant de relever la tête. Comprenant bien vite ou elle se trouvait la jeune femme fit un bon vers la porte pour en sortir, l’impression dans cette cabane la glaçant au plus haut point.

Un fois sorti de là, la brune prit le temps de réfléchir à ce qu’elle allait faire. Après tout, maintenant qu’elle était à Pré-au-lard autant qu’elle s’occupe. Décidant d’aller faire quelques emplettes avant de rentrer, elle se rendit chez le libraire comme d’habitude.

Celui-ci sourit en la voyant et sans un mot pointa une étagère qui pour les gens de passages ne payait pas de mine. S’en rapprochant, Astra se dit que les gens étaient stupides parfois, comme quoi le dicton « ne pas juger le livre à sa couverture » était encore bien présent. Pourtant, sur cette étagère se trouvait toutes les nouveautés que le libraire avait déniché merlin ne sait ou.

Passant ses doigts fins sur les couvertures, Astra commença en haut et finie par s’accroupir. Et c’est sur la dernière étagère qu’elle trouva un sujet intéressant. Le petit carnet noir dans les mains la brune récupéra aussi du parchemin, au vue de l’idée qui germait dans sa tête, il valait mieux qu’elle en prévoit pas mal.

Sortant de la librairie, la jeune femme se mit plus ou moins à errer dans les rues de Pré-au-lard, ses pensées tournées vers ses futures recherches animagus. Se promenant tranquillement, la brune s’amusa à regarder les gens, la plupart  pressés se bousculaient entre eux, focalisés sur leur but. Elle croisa aussi des élèves, se pressant chez Zonko pour des poignées de bonbons.

Alors qu’elle continuait son tour d’horizon désormais près des trois balais, la brune entendit une voie l’interpeller derrière elle. Il lui semblait connaitre cette voie et c’est uniquement pour cela qu’elle se retourna.

Même si elle n’en montra strictement rien, Astra fut surprise de se trouver nez à nez avec lui. La dernière fois qu’elle l’avait croisé à Poudlard c’était il y a trois ans, bien qu’elle avait pu l’apercevoir il y a deux ans à une réception. Un coup de vent passa avant que la jeune femme ne remette ses cheveux lâches, un minimum en place.

«Selwyn, que me voulez-vous donc ? Je ne vois pas vraiment en quoi cela peut vous intéresser, mais tout va pour le mieux».

Resserrant son livre contre elle, Astra l’observa à la fois curieuse et ennuyée. Après tout elle avait réussie à passer presque toute la journée sans son masque et cela lui avait fait un bien fou, et pourtant maintenant qu’elle avait face à elle l’ancien capitaine de Serpentard, charmeur de ses minettes en folie qui lui avait même vouées un fan club, la brune avait du remettre toute ses défenses en place.

Toujours poli quoi qu’il arrive, sa mère lui avait inculquée le respect de ses ainés et c’est pour cela et peut être aussi pour l’embêter un peu, bien qu’elle ne se l’avouerait jamais qu’elle reprit la parole en continuant sur son vouvoiement.

« Forcément les années passe, vous vieillissez aussi après tout. Tout se passe assez bien à Poudlard, enfin, pour l’instant»
Croisant les bras, elle le jaugeât du regard, pas un regard critique comme souvent, mais plus médical, le regard qu’elle ne réservait en ce moment qu’a Scylla.
« Je dis juste ça comme ça, mais un flacon de pimentine ne vous ferais pas de mal je pense. » Car oui, quand la brune passait en mode médical, elle pouvait encore être différente, plus aimable et préoccupée peut-être.

code by lizzou × gifs by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Albus P. W. B. DumbledoreHistoria PactumAlbus P. W. B. Dumbledore
Albus
Exp : 3753
Baguette : les tableaux n'ont pas de baguette
Photomaton : Long Time We Don't Meet | Feat Astra Source
Âge IRL : 139
Célébrité : Richard Harris / Michael Gambon
Parchemins : 6702
J'aime : 47
Date d'inscription : 14/10/2016

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

Long Time We Don't Meet | Feat Astra Empty
MessageSujet: Re: Long Time We Don't Meet | Feat Astra   Long Time We Don't Meet | Feat Astra EmptySam 7 Avr - 11:48
Le membre 'Astra G. Black' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Échec / Réussite' :
Long Time We Don't Meet | Feat Astra Ychec10


« Pour un esprit équilibré, la mort n'est qu'une grande aventure de plus.»
FLORISSONE
Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Long Time We Don't Meet | Feat Astra Empty
MessageSujet: Re: Long Time We Don't Meet | Feat Astra   Long Time We Don't Meet | Feat Astra EmptySam 7 Avr - 14:10
Long Time We Don't Meet
Thomas & Astra




Hors de question de détourner le regard, je ne pouvais pas m'empêcher de détailler chaque centimètre de ce visage qui avait un je-ne-sais-quoi d'intriguer. Me plongeant dans ces yeux, je ne savais pas quoi penser, ce n'était pas la première fois que je décelais ça  chez elle. Nous n'étions que des connaissances, mais je me dis que je ne pouvais pas faire autrement que d'essayer d'apaiser cette curiosité que j'ai envers elle. Je la regarde et à ces mots je ne peux que sourire de façon taquine et espiègle avant de lui répondre.

- Du vouvoiement... Intéressant comme choix, je voulais simplement t'annoncer que je suis devenus Auror. Mais apparemment, à la vue de comment tu te tiens à présent... Je pense que ton intérêt pour mes dires est aussi grand que les membres au club d'échecs quand ils sont invités aux matchs de quidditch, pas vrai ?

Je pouvais la voir saisir ce livre contre elle, je continue de l'observer tout en restant silencieux. Les questions viendront par la suite, je n'ai pas envie de m'imposer non plus, mais pour le moment je reste là tout en souriant en coin. Je ne sais pas ce qu'il me prend, certes j'aime la présence de la jeune femme, mais je dois avouer que ces yeux verts me donnent des frissons comme jamais je n'en ai eu dans ma vie auparavant. Serait elle capable de pouvoir me déstabiliser ? Il faut avouer qu'elle a un regard saisissant et qu'importe ce qui peut arriver, je finis par céder et détourne mon regard en me sentant légèrement rougir par son regard insistant. Venant m'allumait une cigarette question de me reprendre.

- Je ne suis pas si vieux que ça mais merci de souligner que je vieillis. Du coup tu es prête pour tes Aspic de cette année ?

Je souris d'un air taquin, bien plus large que mon précédent sourire. Je sais qu'elle ne voulait pas penser à mal en me disant ça. Mais mon âge pour être franc n'a aucune importance pour moi, c'est la vie après tout, si l'on reste éternellement jeune, c'est avant tout mentalement. Si l'on pense seulement à son travail ou à ses études, nous aurions tous une vie bien triste selon moi. Sous sa posture défensive qu'elle affiche ces mots à venir me surprendre dans une façon où elle semble se soucier de ma santé alors que ces premiers mots étaient totalement détachés. Je dois avouer que je n'ai pas encore réussi à cerner la jeune femme. C'est comme si elle mettait un voile sur ce qui la définis, mais pour la remercier de sa préoccupation je finis par répondre tout en recrachant la fumée de ma cigarette en prenant soin qu'elle ne soit pas sujette à cette toxine qui m'est indispensable.


- J'irais me renseigner, peut-être que ça ne me ferait pas de mal après tout. Même si je ne suis pas tellement adepte des soins de ce genre, je laisse souvent le temps faire son office. Le voyage ne m'a pas aidé à me faire me sentir mieux.

Alors que nous discutions tranquillement, je ne pouvais pas voir ce qui me préparer dans mon dos. Apparemment les premières années de tout à l'heure avaient fait passé le mot que j'étais de retour au pré-au-lard. Alors que je continue à fumer, je finis par me retrouver en un instant pas un groupe de fans apparemment plus virulent que quand j'étais à Poudlard comme étudiant. Dans tout le brouhaha que cela engendrait, je me demandais bien ce que je pouvais faire et là je me mis à siffler avant de dire à tout ce petit groupe d'une voix énerver.

- Vous ne voyez pas que j'étais en pleine conversation ?! La moindre des choses Chères demoiselles, c'est d'attendre que la personne a qui vous voulez parlés soit disponible avant de venir prendre la parole tel des journalistes. Sinon vous allez m'obliger à devenir désagréable et je pense que personne ici présent n'a envie de ça.

Alors que les jeunes femmes s'écartent doucement, je vois qu'Astra a déjà commencé à partir, je marche avec un pas forcé question que je puisse la rattraper et tout en venant à sa hauteur je reprends.

- Pardonne-moi, tu sais comment sont les jeunes filles quand elles voient un joueur de Quidditch. Où en étions-nous ? Ah oui, à propos du flacon de pimentine. Tu fais souvent usage de potion pour régler des soucis Astra ?

Non, malgré toutes ces années, je n'allais pas oublier son prénom. Ni son visage d'ailleurs, même si je n'avais pas pensé à elle pendant un long moment.  Mais de la revoir fait ressortir des souvenirs que j'avais imaginés disparaître avec le temps, mais c'était loin d'être le cas. Même si les retrouvailles sont un peu froides, je dois avouer que ça se passe mieux que je ne pusse l'imaginer.



Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Long Time We Don't Meet | Feat Astra Empty
MessageSujet: Re: Long Time We Don't Meet | Feat Astra   Long Time We Don't Meet | Feat Astra EmptyDim 8 Avr - 18:44
Long Time We Don't Meet × feat. Thomas + Rp Animagus 5

Le regard haut, ne lâchant pas la personne face à elle des yeux, Astra ne put qu’être contente de son effet. Comme quoi le vouvoiement avait contrit ce pauvre Selwyn, c’était marrant dans un sens, elle aurait du parier que cela allait marcher. Soupirant, elle décida de lui accorder un peu de crédit, même si elle ne comprenait pas très bien pourquoi il venait lui parler.

« Que veux-tu que je te dise ? C’est très bien pour toi, félicitation, mais je ne vois pas vraiment pourquoi tu es venu m’en parler. Enfin on ne peut pas dire tu ne m’ai jamais adressée la parole et mois non plus lorsque tu étais encore à Poudlard et je ne faisais surement pas partie de tes admiratrices. Je ne comprends pas vraiment. »

Resserrant ses bras autour de son livre, la brune le regarda alors s’allumer une cigarette. Levant les yeux au ciel devant tant de stupidité, elle se retint de faire un commentaire après tout Selwyn était assez grand pour gérer sa santé comme il le voulait, même si ça horripilait la jeune femme, de voir des vies gâchés par cette chose.  Elle se replongea alors dans l’observation de l’ancien joueur de Quidditch.

L’homme avait prit quelques années et cela lui allait plutôt bien. Il releva les yeux et Astra les scruta. La jeune femme n’avait pas l’habitude de baisser les yeux, mais ce n’est pas pour autant qu’elle croisait souvent des regards.
Après tout peut de monde osait regarder dans les yeux « La reine des glaces ». Joli surnom que lui avait trouvé Sutton Skeeter. Un léger sourire fleuri sur son visage.

« Non tu n’a assurément pas tant changé au final. » La brune leva à nouveau les yeux au ciel en entendant sa question et elle se demanda même l’espace d’un instant su elle devait y répondre. « C’est une question rhétorique ? Non parce que demander à une Serdaigle si elle est prête pour ses examens, c’est… comment dire…bête non ? »
Et chose non commune, un petit rire franchit la barrière de ses lèvres. Astra était de bonne humeur après sa virée en mode Feiwan et elle ne se rendit même pas vraiment compte d’avoir lâchée prise.

La brune allait reprendre la parole pour acquiescer, sur le bienfait d’un flacon de pimentine, mais elle n’ut même pas le temps d’ouvrir la bouche qu’un groupe de fille de Poudlard les assiégèrent. Comprenant rapidement à qui elle avait à faire, elle écarquilla les yeux d’horreur et n’hésita pas une minute à passer souplement au travers de la foule de groupies. Frissonnant, elle resserra ses bras autour d’elle et se mit à marcher rapidement.

Par Merlin qu’elle appréciait sa nouvelle agilité. Sans un regard en arrière elle avança rapidement en se demandant bien pourquoi elle s’était arrêtée au final. Soupirant face à son idiotie et à sa curiosité, elle vit pourtant bien vite Selwyn arriver à sa hauteur et seul. La brune ne s’arrêta que lorsqu’il l’appela par son prénom. Levant aristocratiquement un sourcil elle se stoppa alors.

« Non je t’avoue que je ne sais pas, ne faisant pas partie de la majorité féminine apparemment. » La brune soupira, toutes les filles devaient donc tout être en émoi devant un joueur de Quidditch.Mais que c’était ridicule, elle ne supportait pas ce genre de clichés. Se mordant les lèvres pour ne pas placer une réplique bien glaçante elle écouta alors Selwyn parler.

« J’utilise assez souvent les potions, mais d’autres choses aussi pour ma santé, oui pourquoi ?»


Un coup de vent  passa dans la rue, obligeant Astra à passer la main dans ses cheveux pour les discipliner et à détourner le regard quelques instant. Oubliant totalement l’homme face à elle, la brune se mit à pester. Relevant soudain le regard, elle rougit légèrement en se mordant la lèvre. Bon et bien c'était loupé pour le coup de la reine des glaces...

code by lizzou × gifs by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Long Time We Don't Meet | Feat Astra Empty
MessageSujet: Re: Long Time We Don't Meet | Feat Astra   Long Time We Don't Meet | Feat Astra EmptyDim 8 Avr - 19:50
Long Time We Don't Meet
Thomas & Astra




Je pouvais sentir que la jeune femme n'était pas très réceptive à mon annonce, ce que je pouvais comprendre. Alors que je souris en coin, je ne peux m'empêcher de me dire qu'elle n'a jamais changé son fort caractère, ce que je trouve très amusant. Je me retiens de rire pour ne pas l'offusquer, mais tout en restant à bonne distance et en continuant de sourire je finis par lui répondre.

- Je ne porte plus grand intérêt aux admiratrices maintenant tu sais, pour être franc, même si nous ne sommes pas beaucoup parlés lors de nos années à Poudlard. J'ai toujours été intrigué par ta personnalité qui s'est bien étoffée lors des quelques années que nous avons partagées pendant nos études. Et puis, ne sommes-nous pas tous destinés à changer et à nous renforcer selon le vécu que nous avons connu.

J'affiche un large sourire tout en la regardant droit dans les yeux, ma cigarette déposer entre mes lèvres, je peux voir qu'elle n'aime pas le fait que je fume. Mais je ne peux pas m'en empêcher, c'est bien plus fort que moi et c'est quelque chose dont j'essayerais sûrement de me débarrasser avec le temps. Mais je n'ai trouvé que cette situation pour me détendre alors que je passais mes examens pour devenir Auror. Mais je ne sais pas, son expression de contrarier me fait sourire et j'aime tellement ça la taquiner avec mon regard. Je ne sais pas ce qu'elle pense de moi à cet instant, la seule chose qui me fait peur pour être franc c'est que je puisse la déranger en m'imposant à elle. J'espère juste que je ne la mette pas mal à l'aise, surtout qu'elle avait sûrement d'autres choses à faire. Alors que je pouvais finalement la voir sourire, un frisson parcourut ma colonne vertébrale et mon coeur s'accéléra, laissant un sourire bien plus grand se dévoiler à la jeune femme. Je l'écoute attentivement parler et ... Est-ce qu'elle venait de me faire un compliment ou une réprimande ? Je ne pouvais pas l'affirmer mais je me contente de sourire lorsque je vois qu'elle est piquée au vif par ma question avant que je reprenne sur un ton encore plus jovial.

- Bête ? non je ne pense pas, il faut dire que chacun à une façon bien précise de gérer le stress. Et toi qui est une femme éveillée et qui démontre de nombreuses qualités en matière de compréhension et d'apprentissage. Tu devrais le savoir qu'importe la maison, tu restes humaine comme tout le monde, et qui sait le stress pourrait te faire perdre tes moyens. Même si j'en doute fortement.

Je finis par sourire d'un air taquin et remplis de défiance, j'espère qu'elle ne le prendra mal même si je me demande si elle arriverait à voir ce que je entends sous. Mais alors que je m'apprêter à parler, la troupe de sauvage qui venait de m'assaillir étais assez brutale dans le sens où je ne m'y attendais pas, Astra qui parlait d'admiratrices, je pensais passer un peu plus de temps tout seul question que je ne sois assailli par celles-ci. Alors que je cherchais à me débarrasser des pots de colle dirigée par leurs hormones aussi contrôlables qu'un vif d'or. Je finis par apercevoir Astra qui était entrains de partir, mais hors de question de lâcher prise, ce contact suite à trois années sans se parler était bien plus agréable que je ne l'aurais imaginé. Une fois à sa hauteur, je l'écoute attentivement et tout en souriant je finis par lui répondre.

- N'as-tu jamais eu une personne qui t'aurais mise dans tous tes états il y a quelques années ? Il ne faut pas leurs en vouloirs, ça leur passera avec le temps.

Je repris ma place face à elle, mais cette fois-ci pas dos au groupe de jeunes femmes. Afin de pouvoir garder un oeil sur elles, gardant mon sourire comme depuis nos premiers mots lors de ces retrouvailles. Je l'écoute tout en souriant en coin et je lui dis d'une voix douce.


- Je dois avouer que les potions n'étaient pas ma matière que je maitrisais le plus. Et tu utilises quoi d'autres pour ta santé ?

Alors qu'elle replace une mèche de cheveux derrière son oreille, je suis curieux d'en apprendre bien plus sur elle. Même si je ne suis pas quelqu'un qui fait preuve de tacte dans mes questions ou paroles, je regarde la jeune femme avec admiration et curiosité. Laissant ce sourire rester accroché sur mes lèvres, je finis par lui demander tout en montrant d'un geste de la tête le groupe d'admiratrice.

- Souhaites-tu que l'on s'éloigne un peu avant que ce groupe de Doxy ne revienne à la charge ? Puis, je n'aimerais pas qu'elles te contrarient une fois de plus.

J'affiche un large sourire en coin alors que je l'aperçois rougir, je ne peux m'empêcher d'arquer un sourcil tout en me demandant ce qui peut bien la rendre comme ça. Mais dans tous les cas, je n'ai pas envie que l'on vienne nous dérangés en pleine conversation. Je finis par regarder son livre plus en détail, intrigué et tout en souriant je lui demande en fixant la couverture.

- Dit moi, qu'as-tu choisi comme lecture cette fois-ci ?

Pour savoir comment est une personne, il faut connaitre ces habitudes et ce qu'elle aime. C'est pour cela que je pose tant de questions sur elle pour pouvoir me renseigner et puis je me sens à l'aise avec elle. Pas comme avec d'autres personnes, encore moins ces derniers temps je dois bien l'avouer, ça me fait plaisir d'avoir une discussion avec elle au calme. Du moins maintenant que je n'étais plus assailli par les furies des hormones.



Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Long Time We Don't Meet | Feat Astra Empty
MessageSujet: Re: Long Time We Don't Meet | Feat Astra   Long Time We Don't Meet | Feat Astra EmptyLun 9 Avr - 19:27
Long Time We Don't Meet × feat. Thomas + Rp Animagus 5

Selwyn l’avait rattrapée, alors qu’Astra fuyait le groupe de harpie et c’était étonnant. La brune avait toujours pensée qu’il était le genre d’homme à aimer la popularité et les groupes de fan hystériques. Peut-être au final c’était elle fait de fausses idées, pourtant ce n’était pas son genre de juger les autres du premier regard. Pourtant c’est ce qu’elle avait faite avec Selwyn, enfin Thomas. Une légère grimace passa sur son visage. Pourquoi avait-elle fait ça avec lui en particulier et pas quelqu’un d’autre ?

Elle n’y aurait sans doute jamais repensée si elle ne l’avait pas croisée, mais là du coup. La brune se retrouvait devant le fait accompli sans comprendre ses actions et c’était embêtant pour quelqu’un qui aimait, il fallait le dire que tout soit organisé et presque parfait.
Totalement dans ses pensées, elle loupa le regard que lui lançait Thomas tout sourire et qui l’aurait surement chamboulée plus qu’elle ne l’aurait voulu. Sortant enfin de ses pensées, elle releva ses yeux vert et les plongeas dans ceux de son homologue qui venait de finir de parler.

« Tu as peut-être raison, même si il n’est pas dans mes habitudes de perdre mes moyens, c’est une perte de temps bien trop importante je trouve »


Oh oui Astra savait qu’elle avait un gros problème de lâcher prise, mais comme elle se renfermait sur elle-même dès que quelqu’un abordait le sujet autant dire que ce n’était pas gagné. Et puis comme elle se voilait la face au possible, elle-même ne voulait donc pas aborder le sujet. Du coup, elle préféra se concentrer sur Thomas qui s’était placé face à elle bien décidé à continuer la conversation. Ce qui ne déplaisait pas tant que ça à la jeune femme elle devait se l’avouer.

Sa réponse à la question fut directe. « Non, personne ne m’a jamais mise dans un état pareil et heureusement car je ne saurais plus ou me mettre. » Levant les yeux au ciel elle enchaina. « Si tu le dis, j’émet une certaine réserve sur leur devenir »

Regardant ses pieds, la brune croisa les bras dans son dos tout en écoutant l’auror. Pourtant elle releva bien vite les yeux quand il mentionna les potions. Si l’homme n’avait pas compris qu’elle adorait ça, c’était alors vraiment un idiot.

« Voila donc un point divergent entre nous ». Un léger sourire fleurit sur le visage de la brune alors qu’elle se mettait à imaginer Thomas en cours de potion. « Et bien, la méditation et les plantes particulièrement je dirais ».

Replaçant sa mèche de cheveux rebelle, Astra quitta un instant le visage de Thomas pour regarder, les harpies qui semblaient ne plus vouloir prendre leur mal en patience leur regard brûlant sur elle. Face à un telle regard de feu, beaucoup ce serait enfuit en courant.
Mais la brune n’était pas une Black et tout Poudlard savait qu’il ne valait mieux pas outrepasser son seuil de patience. Sketter mâle en avait fait les frais une fois dans la grande salle et tout le monde avait compris qu’il ne fallait pas réveiller la panthère.

La brune ne put s’empécher de rougir légèrement, contre son gré bien sur, quand Thomas lui proposa de s’éloigner un peu du groupe de harpie. Sans un mot, Astra hocha la tête, contente de fuir les furies. Les deux se mirent alors en route et la brune se demanda s’il avait un endroit précis en tête.
Du coin de l’œil, elle l’observa un moment, malgré ses traits fatigués et son début de barbe, il portait un sourire qui ne semblait pas pouvoir disparaitre, intéressant au plus haut point la jeune femme.

Lui avait les yeux fixé sur son livre et Astra se demanda un instant ce qu’elle allait pouvoir lui répondre. « Oh rien de bien intéressant des histoires de potions et de transformation animale » Se mordant la lèvre, elle espéra vivement ne pas en avoir trop dit. Elle travaillai trop dur sur la transformation animagus pour que ses espoirs se brisent maintenant.

code by lizzou × gifs by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Long Time We Don't Meet | Feat Astra Empty
MessageSujet: Re: Long Time We Don't Meet | Feat Astra   Long Time We Don't Meet | Feat Astra EmptyLun 9 Avr - 20:43
Long Time We Don't Meet
Thomas & Astra




Les retrouvailles se passaient à merveille, malgré la froideur de sa première réponse il s'avérait que la jeune femme était bien plus abordable que ce que j'avais imaginé. Il faut bien avouer que je n'ai pas l'intention de la laisser partir, je compte bien en apprendre plus sur elle et mon intérêt pour elle est toujours autant mystérieux pour moi. Mais c'est un intérêt qui pique ma curiosité, pourquoi est-ce qu'elle m'intrigue autant ? Je ne sais pas quoi penser pour être franc, alors que je la regarde droit dans les yeux, j'affiche un large sourire. Je me sens si bien avec elle et je dois avouer que c'est une femme très intrigante avec un charme certain. Alors que j'écoute sa réponse de sa voir des plus agréable, je souris en soin, d'un air malicieux et charmeur.

- Oh ! ça je n'en doute pas Astra et vu comment tu affiches un caractère bien marqué, tu m'as l'air d'être une femme à fort caractère je me trompe ? Et la perte de ses moyens n'est pas une perte de temps ou une faiblesse, c'est surtout un moyen de pouvoir se jauger selon moi.

Il est vrai que je pouvais voir la jeune femme être bien plus forte que ce que je n'aurais imaginé il y a des années. Je suis content de voir que la jeune femme est bien plus mature que la moyenne des jeunes femmes, d'où le fait que je tente de fuir les groupies qui selon moi sont largement moins intéressantes qu'elle. C'est un fait, une jolie jeune femme, intelligente avec un regard des plus intrigants, d'un vert qui me fait frissonner. D'où le fait que je me sens bien avec elle. Depuis que je l'avais rejoint suite à l'assaut des groupies, mon coeur ne cessé de battre la chamade. Gardant mon éternel sourire quand je suis en sa présence, je l'écoute attentivement avant de reprendre en arquant un sourire taquin.

- N'es-tu pas entrains de perdre un peu tes moyens en ce moment même ? Je le vois à ta posture et à ton regard. Et je suis d'accord, leur devenir ne sera pas des plus radieux, mais qui s'en préoccupe ? Pour le moment je n'en ai que fait, ce n'est pas ça qui m'intéresse...

Je ne pouvais pas détourner mon regard, cette retrouvaille avec celle qui était un mystère pour moi se dessiner petit à petit telle une toile de maitre dont j'aime en dessiner les contours sans crainte de me dévoiler à mon tour si elle me le demander. Mais pour le moment j'allais rester sur ce qu'elle aime faire et vu ces réponses, je peux deviner qu'elle est passionnée par les potions. Je finis par répondre d'une voix douce tout en me mordant machinalement la lèvre.

- Je vois, c'est intéressant. Tu souhaiterais partir sur une formation médicale suite à Poudlard ou pas du tout ? Devenir médico-mage pourrait être quelque chose qui t'irait à merveille.

Et le pire c'est que je le pensais, il faut avouer que la jeune femme est passionnée par les potions, le fait de devenir médico-mage pourrait être un aspect plus direct à cette passion. Elle pourrait même finir par inventer des potions pour soigner des maux que nul n'a pu trouver de solutions auparavant. Elle est intelligente donc je sais qu'elle en serait capable, ce n'est pas pour rien qu'elle m'intrigue. Il y a bon nombre de qualité qui m'attire chez elle et qui ne peut pas m'empêcher de vouloir toujours en savoir plus sur elle. Le fait qu'elle rougisse me fait frissonner comme jamais je n'ai frissonné avec quelqu'un auparavant. Ce qui est clair c'est que cette jeune femme se mettait dans un état que je n'ai que très rarement connu. Alors que nous nous mettions en route pour le parc, je souris en coin lors de sa réponse et je plisse les yeux en lui disant d'une voix plus déterminer.

- Pour les potions je comprends... mais pour la transformation animale, serais-tu intéressé pour devenir une animagus Astra ?

Je souris en coin, évidemment que la jeune femme voulait le devenir, je ne pense pas qu'elle soit du genre à s'intéresser à un sujet pour rien. Surtout si cela ne peut pas lui être utile, je dois avouer que c'est une femme ordonnée et qui aime savoir où elle va. Du moins c'est la sensation que j'en ai pour être sincère, je ne sais pas ce que je dois dire ou faire d'autres, mais je sens que la jeune femme est assez réceptive à la discussion ce qui me fait du bien.




Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Long Time We Don't Meet | Feat Astra Empty
MessageSujet: Re: Long Time We Don't Meet | Feat Astra   Long Time We Don't Meet | Feat Astra EmptyMar 10 Avr - 19:38
Long Time We Don't Meet × feat. Thomas + Rp Animagus 5

Les deux se dirigeaient tranquillement vers le parc. Astra perdu dans ses pensées suivait Thomas automatiquement. La brune réfléchissait aux évènements de ses dernières heures. D’abord elle avait passée la matinée à ne rien faire et à prendre un peu de temps pour se reposer, chose devenue très rare ces dernières années.
Elle avait beau le savoir ce n’est pas pour autant qu’elle intervenait pour changer les choses et elle le voyait bien face à son miroir.

Depuis quelques mois, ses sauts de repas fréquents faisait apparaitre ses côtes de plus en plus et la faisait grimacer à chaque fois. C’est aussi pour ça qu’elle avait tendance à enfiler des pulls amples. Soupirant la brune resserra ses bras autour d’elle, d’un un vague espoir d’oublier tout ça.

« Fort caractère peut-être je n’y fais pas vraiment attention en fait, mais qu’en est t’il de ton coté ? Tu n’es pas non plus du genre à te faire marcher sur les pieds je me trompe ? »


Elle se décida à laisser de coté la discussion sur la perte de moyens et la faiblesse assez mal à l’aise face à ce genre de sujet dont elle ne parlait pas souvent. Chez les Black, la faiblesse n’était pas un mot très apprécié et même si sa famille avait grandement évolué avec son père, certaines choses restaient ancrées profondément.

Par contre il était assez rare qu’on la qualifie de fort caractère c’était étonnant, intriguant même. Une chose était sur Thomas lui avait un fort caractère, après tout personne ne devient capitaine de quidditch sans un minimum de charisme. Et aucun doute que l’homme face à elle en avait. Elle leva un sourcil alors qu’il arguait que la  brune perdait ses moyens.

Penchant sa tête de coté, un tic quand elle réfléchissait, la brune se demandait si c’était la fatigue ou Thomas qui la faisait baiser sa garde. Relevant les yeux et les plongeant dans ceux de son homologue qui s’était arrêté et la regardais.

« Je me demande qui de nous deux perds le plus ses moyens Thomas. »
Un sourire fleurit sur son visage quand elle entendit ce qu’il disait sur les harpies. « Tu marques un point, je crois qu’au final il vaut mieux s’en ficher, ce n’est pas le genre de chose m’intéressant aussi… »

La brune détourna à nouveau le regard tout en réfléchissant à un fait dont elle n’avait pas encore pris conscience. Si Thomas était désormais auror cela voulait dire qu’il y avait de grande chance qu’il soit affecté à la sécurité du Tournoi des trois sorciers.
Et donc la brune risquait de le croiser plus souvent. Une envie de sourire qu’elle ne comprit pas bien la prit alors qu’elle avait aussi envie de rougir. Ne comprenant pas ses réactions la brune les combattis en frissonnant, mais que lui arrivait il donc ?

« Oui les potions, encore une fois je sais… » Elle sourit dans un immense espoir de ne pas se faire griller. « Disons que je suis un peu touche à tout, j’aime découvrir de nouvelle chose, rien de plus et toi que fais tu par ici ? »

Se mordant la lèvre, la brune espérait sincèrement ne pas en dévoiler trop, pas encore prête à ça. Et puis après tout elle ne devait pas être la seule dans son cas à parler d’elle, chose qu’elle n’aimait pas trop mettre en avant, surtout face à Thomas qu’elle ne connaissait pas tant que ça au final. Et pourtant, elle avait plus parlée avec lui qu’avec quiconque depuis un moment et ça c’était bizarre…

code by lizzou × gifs by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Long Time We Don't Meet | Feat Astra Empty
MessageSujet: Re: Long Time We Don't Meet | Feat Astra   Long Time We Don't Meet | Feat Astra EmptyMar 10 Avr - 20:55
Long Time We Don't Meet
Thomas & Astra




Je n'avais pas choisi le parc pour rien, c'est un endroit où j'y ai mes plus beaux souvenirs d'étudiant. À la fois reposant et Parfait pour passer du temps avec quelqu'un, j'avais décidé de pouvoir partager ce moment avec elle, elle était la première personne de Poudlard avec qui j'avais envie de parler. Je ne laisserais rien ni personne nous dérangés dans ce moment privilégié. J'apprécie trop sa compagnie pour laisser quelqu'un ruiner tout cela, même si je sais que ces retrouvailles seront éphémères, je me suis bien décidé à pouvoir contempler ce visage parfait à mes yeux. Mon cœur ne cesse de s'emballer, mon corps de frissonner alors qu'elle n'est qu'à quelques centimètres de moi. Je ne sais pas trop pourquoi je réagis comme ça, en la regardant droit dans les yeux, mais elle m’envoûte avec ces yeux verts. Je me sens parfaitement bien avec elle. J'écoute à nouveau ça voit envoûtante, me perdant dans son regard, j'ai envie de lui proposer mon bras pour qu'elle le prenne et qu'on puisse continuer de lui parler en toute tranquillité. Mais ne précipitons pas les choses, je n'ai pas envie qu'elle interprète mal cette proposition. Je finis par lui répondre en ricanant.

- C'est vrai que je suis loin d'être le genre d'homme à me taire face à la critique ou quand quelqu'un ne se donne pas à fond dans ce qu'il entreprend. La preuve avec ma réputation de capitaine de Quidditch de Serpentard, j'étais le joueur le plus sévère envers les membres de l'équipe.

Je continue de rire tout en la regardant parce que je me souviens de comment j'avais été ignoble avec les membres de mon équipe ou même avec mes adversaires quand je devinais qu'ils ne se donnaient pas à fond. Je suis mauvais perdant mais dans tous les cas, je l'ai fait pour que tout le monde puisse se donner à fond dans tout ce qu'ils entreprennent. Mais je me suis largement calmé avec le temps et avec ma formation d'Auror, je veux être exemplaire même si personne n'est parfait. Je ne pouvais pas expliquer ce mouvement de tête de la jeune femme mais ça me fait rire, qu'est-ce qui pouvait bien lui passé par la tête alors qu'elle penche sa tête sur le côté ? Sa remarque me fait sourire bien plus et je finis par rire en m'approchant un peu d'elle sans la quitter du regard je lui réponds doucement.

- Moi, perdre mes moyens ? Jamais ne voyons Astra... Du moins pas très souvent.

Confession à demi-mots, je n'osais pas encore lui dire qu'elle y arrivait, bien plus que ce qu'elle pouvait l'imaginer. À sa manière elle avait un charisme fou et un charme qui se dégage d'elle qui me saisit au corps à un tel point que je ne suis pas comme avec les autres. Je ne sais pas pourquoi je me sens comme ça, il faut avouer que c'est une femme très intrigante et je n'attends qu'une chose en apprendre encore plus sur elle. Alors que l'on glisse doucement sur les potions et les transformations en animaux m'intriguent au plus haut point, je souris en coin tout en la regardant droit dans les yeux, venant croiser mes bras sur mon torse alors que je dépasse de deux têtes la jeune femme. Je finis par répondre tout en me mordant la lèvre avec cette question qui me brûle les lèvres.

- Tu ne serais pas entrains de te préparer à devenir une animas par hasard ? Parce que les potions tu t'y donnes à fond apparemment, alors pourquoi pas la transformation après tout ? Je t'avoue que ça me paraît bizarre de te voir étudier ça juste pour le simple fait de la découverte. De ce que j'ai pu connaitre de toi jusqu'à présent, je me demande bien ce que tu peux cacher derrière ces jolis yeux verts. Moi je suis venu annoncer ma réussite en tant qu'Auror en espérant de croiser des anciens membres de mes années à Poudlard... J'allais oublier ! J'ai une autre nouvelle mais... Non rien... Oublie.

Je l'observe se mordre la lèvre, mes yeux fixés sur cette action, je souris en coin tout en me disant que si je lui annonce que je suis un orphelin adopté, mettrait un grand froid dans cette conversation, ce que je n'ai pas envie actuellement parce que je trouve ce moment juste parfait. Mais je pense avoir fait une petite boulette en ayant commencé ma phrase, espérons qu'elle ne demande pas de précision.





Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Long Time We Don't Meet | Feat Astra Empty
MessageSujet: Re: Long Time We Don't Meet | Feat Astra   Long Time We Don't Meet | Feat Astra EmptyMer 11 Avr - 11:40
Long Time We Don't Meet × feat. Thomas + Rp Animagus 5

Avançant dans le parc, Astra se dit que Thomas avait plutôt bien choisi le lieu pour leur discussion. Le parc était calme à cette heure ci de la journée et au moins, ils ne seraient pas dérangés. La brune arrêta bien vite sa discussion intérieure en se rendant compte de ce qu’elle venait de dire. Mais pourquoi diable souhaiterait-elle ne pas être dérangée. Tout cela était fou, il y a encore une heure, elle le croisait dans les rues marchandes de pré-au-lard et n’avait qu’une envie, fuir le contact aussi vite que possible et oublier tout ça.

Et pourtant maintenant et malgré sa façade habituelle, la brune savait qu’elle n’avait pas envie d’arrêter le moment présent et cela lui faisait peur. Peur oui, car elle ne comprenait pas d’où venait ses sensations qui la réchauffait, chose qui lui était inconnu jusqu’alors.

Il est vrai  qu’Astra n’avait jamais été du genre à préoccupée des hommes autour d’elle, à Poudlard à part Marcus, Jan et Ariel elle ne parlait que très peut au garçon et le fait qu’ils soient encore des petits garçons dans leur tête l’embêtait vraiment. Elle trouvait ça horripilant et forcément inintéressant. Mais là c’était différent…

« Effectivement tu n’as pas qu’une réputation de charmeur mais aussi de sadique au quidditch, ne t’inquiète pas là-dessus. » Elle ne put s’empêcher de rigoler en l’imaginant houspiller ses coéquipier tire au flanc.

Un sourire sur le visage la brune se remit à penser à un peu plus tôt. Pourquoi n’avait elle jamais ressenti ce genre de chose avant ? Pourquoi là maintenant, son cœur battait anormalement ? Pourquoi lorsqu’il plongeait son regard dans le sien elle frissonnait ?
Etais-ce de la peur ou plutôt un sentiment peu connu comme du plaisir ? Secouant sa tête pour ne pas paraitre plus troublée qu’elle ne l’était déjà elle l’écoutât et comprit bien vite qu’il n’y avait qu’une part de vérité dans les dires de Thomas.

« Je croyais que les Serpentard avait une aptitude hors pair à mentir » Elle plongeât ses yeux dans les siens un léger sourire sur les lèvres. « Il semblerait que je me sois trompé finalement. »

La brune se doutait qu’elle jouait un peu avec le feu. Elle n’était pourtant pas de ce genre là habituellement, mais aujourd’hui tout semblait permis, ses barrières semblant plus ou moins avoir disparu depuis un moment. Et puis au final elle avait envie d’en savoir plus sur Thomas, car oui il l’intriguait plus qu’elle ne le voulait. Alors qu’il reprenait la parole, Astra le regarda peut à peut se rapprocher d’elle.

Elle avait beau avoir grandie ces trois dernières années, Thomas la dépassait de deux bonnes têtes. Ses épaules étaient larges, l’entrainement de quidditch devait y être pour quelque chose. La brune laissa un moment son regard dériver sur le corps de l’auror avant de remarquer qu’il s’était rapproché d’elle. Surprise, elle leva rapidement son regard dans le sien, un peu de gêne passant dedans. Cette proximité était inhabituelle et elle ne savait pas comment gérer ça.  

Elle baissa alors rapidement les yeux en se mordant les lèvres. Il avait beaucoup trop réussit à la gêner et autre c’était fou. Astra croisa les mains dans son dos décidée à lui répondre.

« Qui sait peut-être, ou pas ? Effectivement je ne suis pas du genre à faire les choses à moitié mais je ne suis pas la seule je me trompe ? Mhh observateur, mais qui ne cache pas des choses ?  J’ai des secrets forcément je dirais… Je suis contente pour toi, je ne savais pas que tu te destinais à une carrière d’auror… ce qui te correspond plutôt bien au final.»

Astra, regardait fixement Thomas dans les yeux. Elle avait beau être curieuse, elle n’était pas du genre à farfouiller quand les personnes ne e voulait pas. C’est pour ça qu’elle ne dit rien sur l’hésitation de l’auror, après tout ce n’est pas comme si ils étaient proche. Et c’est avec un petit pincement au cœur qu’elle pensa à cela...

code by lizzou × gifs by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Long Time We Don't Meet | Feat Astra Empty
MessageSujet: Re: Long Time We Don't Meet | Feat Astra   Long Time We Don't Meet | Feat Astra EmptyMer 11 Avr - 13:50
Long Time We Don't Meet
Thomas & Astra




Nous avons déjà passé plus d'une heure ensemble et c'est quelque chose qui me surprend, pour être franc je pensais que nous allions simplement passer cinq minutes ensemble pas plus. Mais dans tous les cas je suis heureux de pouvoir passer du temps avec elle, ça me permet d'en apprendre plus sur la jeune femme et je suis heureux de pouvoir rattraper ces années perdues à ne pas se parler quand j'étais étudiant. Il faut avouer que je suis un homme des plus francs, si je n'avais pas eu envie de lui parler je pense que je serais passé à côté d'elle sans lui adresser un seul mot. Mais le fait de la voir ici, a tellement éveillé de souvenir sur l'intérêt et la curiosité qu'elle me procure, j'ai toujours eu envie de mieux la connaitre mais pour une raison que j'ignore, je ne l'ai pas fait et je le regrette. Mais dans un sens je me dis que si nous nous étions parlé comme maintenant, peut-être qu'on ne se serait pas aussi bien entendus. Du coup je me dis que c'est un mal pour un bien, parce que nous avons tout notre temps maintenant pour apprendre à nous connaitre et c'est à cette pensée que je souris de plus belle. Je souris tout en la regardant droit dans les yeux, mes yeux brillants se plongeant dans les siens, je détails à nouveau son visage chaque moindre détail s'ancre dans ma mémoire et je ne compte pas le faire disparaitre. Je finis par lui répondre d'une voix douce en riant.

- Oui c'est vrai que j'ai beaucoup de réputation... Malheureusement.

Il est vrai que j'avais une mauvaise réputation à Poudlard, entre le fait que je sois un homme charmeur ou un tyran lors des matchs de quidditch. Je me demande si j'ai beaucoup de réputations négatifs, mais bon maintenant j'ai quand même pas mal changé depuis tout ce temps. Pour mon bon plaisir en tout cas, je dois avouer que je suis un homme qui c'est largement calmer sur mes conquêtes féminines. Je ne sais pas c'est peut-être l'âge ou que ça ne me plait plus autant qu'avant de passer d'une femme à une autre, je ne dis pas que j'ai totalement arrêté. Mais je me dis que j'attends peut-être la bonne, celle qui fera chavirer mon coeur comme jamais je ne l'ai ressenti avant. Celle qui fera de moi un homme meilleur et qui fera ressortir que le positif en moi. Alors que j'éclate de rire à ces mots, je dois avouer que sa franchise me plait beaucoup. J'ai connu très peu de femmes comme elle auparavant et déjà pour m'arracher tant de sourire et de rire, il faut vraiment pousser pour y arriver, mais là elle y arrive sans aucun problème et ça me plait beaucoup. Je finis par reprendre en arquant un sourcil d'un air taquin.

- Je pense que si j'étais un menteur, tu l'aurais vu dans mon regard. Parce que selon moi, les yeux ne peuvent pas mentir sur nos intentions ou sur ce que l'on ressent. N'est-ce pas Astra ?

Le fait de la voir gêné en ma présence où même tout simplement sourire me faisait un bien fou, je ne suis pas le genre d'homme qui aime laisser les gens impassibles et encore moins quand il s'agit d'Astra. Je vais finir par me dire qu'elle a un pouvoir sur moi et je ne sais pas pourquoi, j'ai envie de la prendre dans mes bras et de pouvoir lui dire que maintenant. Quand elle aura un problème, que je serais toujours là pour elle. Je ne suis pas un Auror pour rien après tout, je me suis destiné à cette carrière pour pouvoir protéger quiconque pourrait en ressentir le besoin. Je ne suis pas une brute en soi, je ne suis pas un chevalier blanc venu défendre la veuve et l'orphelin. Je suis Thomas, un orphelin qui s'est prédestiné à prendre soin de tout le monde des potentiels dangers de ce monde. Je n'ai pas connu mes parents et je pense que c'est l'une des nombreuses raisons qui m'ont poussés à protéger les autres des maux de ce monde qui peut être cruel. Alors que je souris en coin, je la regarde toujours avec un regard doux, bien plus doux que la normale. S'en est même étrange en soi parce que je n'ai jamais été comme ça avec personne. Hormis quand je pouvais ressentir la tristesse ou la détresse d'un membre de ma famille. Il faut avouer que je ne suis pas un homme comme les autres, bien des sorciers ne prennent pas soin des autres et sont simplement là pour pouvoir leurs noirs. Mais pas moi, je ne peux pas m'empêcher de prendre la défense des persécutés ou de ceux qui ont connu de grandes peines. Tout le monde penserait que c'est normal pour un Auror qui aurait choisi cette fonction dans le monde des sorciers, mais pour moi ce n'est pas un choix, mais une vocation. J'ai ressenti le besoin de venir en aide à tout le monde, je ne favorise aucune origine de sang, qu'ils puissent être sang pur, sang-mêlé ou moldus. Ils ont tous le droit à la protection venant de sorciers qui ont décidé de prendre cette fonction au ministère. Et c'est cela qui me mettrait hors de moi si une personne avait choisi de devenir Auror sans qu'il ne soit prêt à mettre sa vie en péril pour protéger une majorité de personnes. Pour moi, un Auror n'est pas que le bras armé du ministère contre les forces du mal. Il est le gardien de tous les êtres qu'ils soient sorciers, moldus ou créatures magiques. Nous nous devons de protégés tous les êtres qui ont vu le jour en ce monde, de mon point de vue, ceux qui ont décidé de servir le mal sont juste des personnes qui ont perdu l'espoir que nous avons tous caressé un jour. Malgré ces pensées qui ont totalement occupé mon esprit je n'ai toujours pas détourné le regard et je me suis rapproché d'elle, alors que je la vois baissée le regard je l'écoute avec passion même si mon envie de lui remonter le regard et de caresser son jour se faisait de plus en plus forte. Je me faisais violence pour ne pas le faire de peur qu'elle ne le prenne mal. Cette voix douce et chaleureuse me berce et me fait me sentir bien avant que je lui réponde avec sincérité.

- Je ne suis pas quelqu'un de passif dans ce que je décide de faire, quand je veux atteindre un but... Je mets tout en oeuvre pour y arriver et pourquoi je devrais cacher des choses quand je me sens si bien ? Nous avons tous nos petits jardins secrets j'ai envie de dire... Je te remercie Astra, mais sache que ce n'est pas une carrière pour moi... Du moins je ne vois pas cela comme ça. C'est une vocation, je pense que j'ai toujours voulu faire ça.

Je ne sais pas ce qui me prend en cet instant mais je souris, un sourire bien plus large que les précédents et je viens poser ma main sur sa joue, la caressant avec mon pouce tendrement tout en la regardant fixement dans les yeux. Mon coeur s'emballe, j'ai chaud et je frissonne à la fois. Et je finis par reprendre d'une voix plus douce.

- Je suis content que l'on puisse parler Astra... Je dois t'avouer qu'il y a bien longtemps que j'aurais espéré une telle discussion... Et je pense qu'on était destiné à se revoir... du moins je vois ça comme ça... Et je suis vraiment fier de voir que malgré ton fort caractère, tu sais te montrer douce...

Je finis par rougir et je me pince les lèvres tout en ayant des étoiles dans les yeux, hésitant, je finis par vraiment me demander si je dois le faire ou non. Je me demande si je devais l'embrasser ou non alors que mon cœur s'emballe. Je finis par me reculer, je n'ai pas envie de la brusquer et je mets fin à ce contact même s'il était des plus agréable. Sans compter que je continue de rougir, j'ai envie de disparaître dans un trou de souris. Je crois qu'elle me plait, tout en souriant je la regarde droit dans les yeux avec un air gêné pas du tout dissimuler, je crois que j'ai atteint mon point de rupture et pour être franc, si je pouvais, je l'embrasserais sans attendre. J'espère qu'elle ne m'en voudra pas pour ce geste, mais si elle ne pouvait pas savoir que j'avais envie de l'embrasser...



Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Long Time We Don't Meet | Feat Astra Empty
MessageSujet: Re: Long Time We Don't Meet | Feat Astra   Long Time We Don't Meet | Feat Astra EmptyMer 11 Avr - 20:23
Long Time We Don't Meet × feat. Thomas + Rp Animagus 5

Un nouveau coup de vent déconcentra un instant la jeune femme qui lâcha l’auror des yeux. Frissonnant, Astra remonta ses bras contre sa poitrine. Sa gène commençait un peu à disparaitre même si son cœur continuait de battre bien plus qu’a la normale.
La grande question était mais que lui arrivait-il ? Elle n’était pas malade non, elle se connaissait assez bien pour repérer toute trace, tout signe d’infection. Et là ce n’était clairement pas ça, tout était de la faute de Thomas tout simplement.

Oui c’était forcément de sa faute ça ne pouvait pas être autre chose, peut-être avait-il un don qui faisait qu’elle était attirée bien plus qu’elle ne le disait. Non mais depuis quand était-elle apte à éprouver ce genre de chose, c’était impossible vraiment ou anormal en fait. Elle avait toujours cru que l’amour n’était pas pour elle, après tout qui voudrais d’une fille glaçante comme elle à part pour son nom.

C’est peut être à cause de cet idée là que la brune ne s’était jamais ouverte au autres, comme déjà blasée par un futur qui lui semblait tout tracé et bien monotone. Mais là, c’était comme si autre chose s’ouvrait à elle et ça la déstabilisait.

Alors que Thomas se remit à parler, la brune se sentit mal d’avoir mis ça sur la conversation. Mais elle n’avait pu s’en empêcher, son instinct parlant avant qu’elle ne réfléchisse. Et le visage de Thomas  à cet instant lui fit mal au cœur. Elle n’aurait pas du parler de ça, se mordant les lèvres elle s’en voulu terriblement. Forcément Thomas avait une certaines réputation encore aujourd’hui auprès des filles  de Poudlard.

Il suffisait de regarder le groupe de harpie de tout à l’heure pour se rendre compte qu’il avait eu plus que du succès. Pourtant à sa tête, donna à la jeune femme l’envie de le serrer contre elle et autant dire qu’elle en fut très surprise.

Elle releva alors les yeux essayant d’oublier ses pensées. « Je le pense aussi, et je crois j’espère en tout cas que tu n’es pas le genre à mentir.  Tout comme moi dans un sens, je suis douée pour détourner l’attention, mais mentir n’est pas mon fort ».

Une petite grimace passa sur le visage, c’était bien vrai elle n’avait jamais su mentir, cacher des choses elle était experte mais mentir autant dire que ce n’était pas ça. Plongée dans les yeux de Thomas elle dériva à nouveau vers ses pensées étranges d’un peu plus tôt.
Elle n’était pas du genre à s’intéresser aux garçons, elle n’avait jamais été attirée par les idiots se trouvant à Poudlard mais là face à l’auror c’était tout autre chose. Il y a trois ans cela n’aurait surement rien donné Astra ne pensant mais alors pas du tout à ça et lui trop inaccessible et trop après les filles pour un soir…

« Et bien il semblerait que nous ayons plus de point commun que j’aurais plus le croire. Fort caractère mais avec un coté secret c’est … intriguant tu sais ? Et bien j’ai hâte de te voir à l’action. »

Rigolant la brune repris plus sérieusement. « Je me doute que tu n’es pas le genre d’homme à faire les choses à moitié et au final ton choix de carrière ne m’étonnes que très peu » Les yeux à nouveau  sur ses pieds, Astra se figea en sentant les doigts de Thomas sur sa joue. Le pouce de celui-ci lui caressant la joue aurait normalement du faire feuler la jeune femme et la mettre sur la défensive.

Mais là son cerveau avait tout simplement disjoncté. Elle avait chaud, froid, peur, envie. Par Merlin mais qu’était cette sensation plaisante qu’elle ressentait ?
Elle ne peut s’empêcher de rougir alors qu’elle fixe ses yeux dans les siens. Ce fut comme un moment de flottement ou elle ne pensa à rien d’autre qu’a la main sur sa joue. Pourtant ce moment s’arrêta alors que Thomas retirait sa main. Se mordant la lèvre, la brune resta quelques secondes dans le vague les joues rougit. Qu’elle aurait aimée qu’il laisse sa main.

Astra était gênée certes mais elle releva quand même mes yeux car elle espérait ne pas être la seule, même si l’auror avait de l’expérience elle espérait ne pas être la seule dans cet état. Et elle fut agréablement surprise de voir qu’effectivement elle n’était pas la seule et cela la réchauffa énormément. Elle balbutia quelques secondes avant de prendre la parole d’une voie douce.

« Je… je n’avais vraiment pas pensée te recroiser un jour mais j’avoue que c’est aussi une belle surprise pour moi. Tout comme je n’aurais jamais cru que nous aurions tant à nous dire et c’est… agréable vraiment.  C’est bien la première fois que l’on me qualifie de douce, hum, merci.. »

Rougissant à nouveau, Astra se balança sur ses pieds, peut habitué à ce genre de situation ne sachant pas quoi faire. Pourtant elle ne le quitta pas du regard n’ayant pas envie de perdre une miette du visage de Thomas qui rougissait lui aussi adorablement…

code by lizzou × gifs by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Long Time We Don't Meet | Feat Astra Empty
MessageSujet: Re: Long Time We Don't Meet | Feat Astra   Long Time We Don't Meet | Feat Astra EmptyMer 11 Avr - 22:23
Long Time We Don't Meet
Thomas & Astra




Je la regarde et l'observe à cause de ces réactions et de son placement dans l'espace, je finis par sourire en coin tout en la regardant droit dans les yeux. Alors que je reste toujours aussi proche d'elle, gêner mais heureux d'être avec elle, je ne me suis jamais sentis vivant dans ma vie du moins. Je n'ai jamais vécus ça sentimentalement parlant auparavant, elle est la première à me destabiliser autant et à me faire autant sourire. Habituellement je ne suis pas un homme qui tire la gueule tout au long d'une journée, je suis un bon vivant qui n'aime juste pas qu'on le fasse chier, un peu comme tout le monde je dois avouer. Mais Astra avait un pouvoir sur moi, quelque chose que je n'avais pas connus avec une autre femme. Je me dis qu'il y a quelque chose de bien plus fort qu'une simple attirance, je ne sais pas ce que je peux dire ou faire dans tout les cas, il faut que je sois sûre de ce qui se passe en ce moment. Mais son fort caractère me plait beaucoup, c'est quelque chose qui me saisit dans l'âme je le sens que quelque chose de bien plus fort se passe entre nous. J'avais envie de lui montrer que je ne suis plus quelqu'un de volage, mais là ça ne doit pas être que des mots il faut que je lui montre que je ne suis pas un homme à aller voir une autre femme pour être aussi proche d'elle. Je dois avouer que j'aime être avec elle et que j'ai envie de passer encore plus de temps auprès de la jeune femme et avec le tournoi des trois sorciers qui approche, je me dis que nous allons avoir pas mal d'occasion de pouvoir nous revoir. J'étais content de ne pas être obliger de travailler loin de Poudlard, je sais que je pouvais toujours demander une dérogation pour pouvoir y passer comme je le voulais. Je l'écoute me parler et j'affiche un sourire chaleureux question de la rassurer un minimum sur mes intentions avant de lui répondre d'une voix franche et clair.

- Je ne suis clairement pas le genre d'homme à mentir, certes j'ai pu manipuler des gens pour pouvoir avoir des résultats ou pour atteindre un objectif. Mais je n'ai rien a te cacher Astra, parce que... Je dois avouer que ton caractère que je découvre me plait et je n'aime pas dissimuler des choses... Ce que je t'ai demander d'oublier tout à l'heure c'est surtout que j'avais peur de refroidir l'ambiance...

Je me frotte l'arrière de la tête en me demandant si j'avais bien fais de revenir sur ce point avant de reprendre la discussion.

- En fait, j'ai étais adopter. Je l'ai appris qu'après avoir réussit mes ASPIC et tout ce que je sais c'est que mes parents sont morts dans un accident de voiture. Je n'ai rien à te cacher après tout, je fonctionne sans filtre et je sais que je peux te parler à coeur ouvert parce que je sens que je peux te faire confiance. Que tu n'es pas comme les autres et que tu n'en parleras pas sur tout les toits.

Je ne sais pas ce que je peux dire ou faire pour elle, mais sincèrement je sais que je peux tout lui dire et me confier à elle, c'est comme si je l'avais connus depuis bien plus longtemps que toutes ces années à Poudlard. Je sais que ça peut paraître fou, mais je le sens au plus profond de moi, ça me prend aux tripes et c'est un sentiment qui ne me lâche pas un seul instant. La plupart des gens me dirait surement que je suis complètement con de m'emballer pour si peu et surtout que nous n'avions même pas passer une journée entière ensemble depuis mon départ de Poudlard après la fin de mes études. Mais je ne sais pas avec elle c'est comme si je pouvais m'ouvrir et m'épanouir auprès d'elle et puis comment résister à un sourire aussi charmeur. Elle qui parait froide aux premiers abords est la seule qui arrive à me faire sourire et à me faire frissonner comme personne. Alors que je l'écoute avec attention et toujours ce regard remplit de tendresse. Je finis par reprendre.

- Je pense qu'on est bien plus similaire qu'on ne le pense au finale et que même si certaines choses peuvent être opposée... Je pense que l'on est semblable en un sens. Et oui, tout comme toi tu te donne à totalement à tes études. Même si je suis sûre que tu arriveras à faire ce que tu veux de ta vie parce que je suis sûre que tu vas avoir des résultats au dessus de la moyenne.

C'est à ce moment là que je me décide à lui caresser la joue alors que je la vois être totalement destabiliser, je n'ai jamais était aussi vite tactile avec quelqu'un il faut bien l'avouer et tout en la regardant droit dans les yeux. Je perdais totalement mes moyens, c'est quelque chose dont je n'avais pas l'habitude et je ne sais pas pourquoi, elle me faisait plus d'effet que n'importe quel fille avec qui j'avais flirter lors de mes études. Rougissant, je la laisse reprendre la parole alors que je sens des papillons dans mon ventre en la regardant avec des yeux remplit d'étoiles et de passion. Je finis par lui répondre dans un murmure en me penchant vers elle.

- Il faut croire que l'on était destiner à se revoir Astra... Je ne vois pas les choses autrement pour être franc et tu sais, rien que de voir ton sourire, ce regard se poser sur moi... ça me déstabilise comme aucune fille n'a su le faire... Je ne pourrais pas t'expliquer pourquoi je suis comme ça... Mais je peux te l'exprimer à ma façon.

Retrouvant le contact de sa joue avec ma main, je viens cette fois ci l'embrasser, un doux baiser sur ces lèvres sans me presser. Laissant l'impression que le temps se fige autour de nous dans une bulle qui n'accueil que nos deux êtres, je laisse mes bras passer autour d'elle pour ensuite rompre le contacte de celles-ci et de la regarder droit dans les yeux avant de lui dire dans un murmure.

- Tu me plait Astra...



Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Long Time We Don't Meet | Feat Astra Empty
MessageSujet: Re: Long Time We Don't Meet | Feat Astra   Long Time We Don't Meet | Feat Astra EmptyJeu 12 Avr - 9:05
Long Time We Don't Meet × feat. Thomas + Rp Animagus 5

C’est un jeu de regard qui démarra entre les deux. Astra avait parlée, bien plus qu’à son habitude tout comme elle s’était un peu ouverte alors que normalement c’était tout le contraire. Mais là elle avait juste envie de profiter du moment. Et c’est pour ça que ses yeux brillants sondèrent encore une fois le jeune homme, mais bien différemment de la première fois de la journée.

La brune avait envie de passer ses doigts dans le début de barbe de l’auror. Frissonnant, elle imagina un instant ses mains dans les cheveux  blond vénitien de Thomas ne réalisant même pas à quoi elle pensait, son coté Serdaigle s’étant fait la mal depuis un moment, peut être depuis le début de leur discussion en faite.

Un doux sourire se plaça sur son visage sans qu’elle ne puisse s’en empêcher. Qui aurait cru qu’elle apprécierait tant la compagnie de Thomas ? Elle ne l’aurait jamais cru il y a moins de deux heures et pourtant la vérité était là devant ses yeux.
Et ce qu’elle avait devant ses elle lui plaisait. Elle avait beau être mature sur beaucoup de point, elle était totalement novice dans tout ce qui touchait à l’amour ou au relation entre un homme et une femme.

Jusqu’à maintenant, cela ne l’avait jamais dérangée, après tout elle se voyait finir dans un mariage sans amour. Mais là face à Thomas c’était tout autre chose. La brune se dit que peut-être elle aussi avait le droit à ce genre de chose, même si elle ne comprenait pas comment elle pouvait plaire à quelqu’un, après tout il suffisait de regarder sa cousine pour voir qu’elle paraissait fade à coté.
Pourtant elle avait envie, et c’est pour cela qu’elle chassa ses idées noires pour l’instant, se réjouissant de la présence du Tournoi des trois sorciers. Après tout grâce à ça, elle espérait le croiser plus souvent…

« Il faut parfois manipuler pour arriver à ses fins, cela ne fait pas de toi un homme mauvais, ou alors je suis mauvaises aussi du coup » Lui répondit-elle d’une voie douce. Curieuse de ce qu’il allait lui dévoiler, la jeune femme se tût lui laissant le choix de le lui dire ou non, comme promis lui laissant son jardin secret.

Et la révélation qu’il lui fit, laissa la brune stupéfaite. Donc il avait été adopté et depuis tout ce temps vivait avec une famille adoptive. La brune ne put s’imaginer le coup de massue que cela avait du être et c’est pour cela qu’elle resta silencieuse un moment, à chercher une quelque conque lueur de tristesse dans ses yeux, ne savant pas bien quoi faire d’autre.
Pas qu’elle n’en avait pas envie loin de là, mais elle n’était pas très douée pour consoler un être humain adulte, les enfants encore cela pouvait passer mais les adultes…

Bien décidée à se montrer digne de la confiance que pouvait lui accorder Thomas, Astra sortit rapidement sa baguette avant de jurer sur sa magie qu’elle ne divulguerait rien. Un petit filament blanc composé de magie en sortie alors prouvant ses dires, elle n’était pas du genre à mentir de tout façon et elle lui avait bien dit juste avant.

« Je ne dirais rien bien évidement et je n’ose pas imaginer combien ce fut dur pour toi tout de même »
La brune qui avait parlée d’une voie douce se tut et se remit à contempler ses pieds après un petit sourire. Cela devait vraiment être une épreuve difficile mais elle n’avait pas vécue cela, elle ne pouvait donc pas se permettre d’extrapoler sur ce qu’avait ressenti l’auror. Alors qu’il reprenait la parole, la brune releva la tête pour plonger ses yeux dans les siens et de lui répondre
.
« Il semblerait effectivement que nous soyons bien plus similaire que ce que l’on aurait put croire au premier abord. Comme quoi la vie fait plutôt bien les choses, après tout si tu ne m’avais pas appelée dans cette rue nous ne l’aurions jamais su je pense et je n’ai aucun doute sur le fait que toi aussi tu réussisses dans ce qui te passionne Thomas… »

Et c’est en finissant cette phrase que la brune senti les doigts de l’auror sur sa joue. Rougissante, le cœur battant anormalement vite, le cerveau de la brune se décida à analyser tout cela plus tard et à profiter pour le moment. Elle ne pouvait nier que Thomas lui faisait de l’effet sinon bien sur les deux n’en seraient pas là. Passant sa mains là ou les doigts de l’auror étaient passés la brune se mordit la lèvre…

Et c’est en le voyant se pencher vers elle et lui murmurer ses mots qu’elle comprit bien vite qu’il se passait quelque chose d’inhabituel pour elle mais de tellement agréable. Au final elle n’ut même pas le temps de comprendre ce qu’il se passait réellement. La seule chose pour laquelle son cerveau ne disjoncta pas c’est pour lui faire ressentir.

Oui ressentir, cette paire de lèvre sur la sienne, douce, chaude, forte, tranquille. Elle peut aussi ressentir les bras de Thomas l’entourer tel un cocon. L’auror fini par rompre le contact entre leur lèvres et Astra en fut mécontente un instant avant de se mettre à rougir comme elle ne l’avait jamais fait jusqu’à maintenant.

Il…Il l’avait…il l’avait embrassé… oh par Merlin il l’avait embrassé. Relevant ses yeux dans le vague, la brune laissa ses doigts se poser sur ses lèvres et en retracer le contour comme pour ce graver dans sa mémoire cet acte.

« Euh…euh je…je crois… je crois que oui, le destin est plutôt bien fait là-dessus oui… » Repoussant ses cheveux vers l’arrière elle reprit « C’est…c’est tout nouveau pour moi »
Elle baissa alors la tête morte de honte face à sa confession qu’elle murmura « Mais c’était très agréable, oui... ».
Et dire qu’en 18 ans personne n’avait trouvé le moyens de la faire défaillir et de la troubler comme ça et que lui il y arrivait en moins de deux heures, le comble…

code by lizzou × gifs by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Long Time We Don't Meet | Feat Astra Empty
MessageSujet: Re: Long Time We Don't Meet | Feat Astra   Long Time We Don't Meet | Feat Astra EmptyJeu 12 Avr - 14:45
Long Time We Don't Meet
Thomas & Astra




Je me demande ce que j'ai bien pu raté depuis que j'étais partis de Poudlard mais dans tout les cas, de pouvoir revoir Astra me faisait vraiment du bien. Dans tout les cas, j'ai sincèrement envie d'en apprendre plus sur elle tout en la regardant droit dans les yeux, entre regard taquin et analyse des deux êtres. Je n'avais qu'une envie c'était pour pouvoir lui parler tranquillement et de découvrir plus en détails tout ce qui fait elle dans les moindres détails. Il faut avouer que même si elle faisait deux têtes de moins que moi, je devais avouer qu'elle me déstabilise. Chose qui ne m'est jamais arriver auparavant et pour être sincère je me sens en osmose avec elle et dans tout les cas je regarde la jeune Serdaigle droit dans les yeux tout en souriant avec un air radieux.

Personne il y a quelques année aurait pu penser que je sois un peu plus raisonnable en terme de relation amoureuse, j'avais eus que des amourettes sans aucun importance. Dans tout les cas j'avais envie de passer plus de temps avec elle, j'avais tellement envie de rester avec elle pendant toute la soirée voir toute la nuit à discuter avec elle. Même de trucs qui sont vraiment des choses futiles, c'est quelque chose qui ne me dérangerait pas tant que c'est avec Astra. Je souris tout en entendant ce qu'elle m'avait dit tout en répondant et je finis par lui répondre avec un large sourire.


- Peu de gens voit ça d'un bon oeil, je dois avouer que je suis passé pour un manipulateur infâme alors que non au finale.

Je pouvais voir que mon annonce du fait que j'avais était adopté, mais pour moi ce n'était pas si grave que ça. Dans le sens où je n'avais pas connus mes parents biologiques donc je n'avais pas le manque de leurs amours. Je n'étais pas triste ou quoi que ce soit, beaucoup de personnes pense que de le découvrir est quelque chose de dur ou de mauvais. Bon si je l'avais su quand j'étais plus jeune je pense que je l'aurais moins bien pris. Alors qu'elle sort sa baguette, je me mis à sourire, je trouvais ça mignon qu'elle veuille me montrer qu'elle est sincère. Alors que je souris tout en l'écoutant je lui répond tout en souriant en coin.

- Je le sais Astra, sinon je ne t'en aurais pas parler. Tu es quelqu'un de confiance dans tout les cas. Et ce ne fut pas dur dans le sens où j'avais vécus avec mes parents biologiques et qui m'ont donnés de l'amour. Donc je n'ai pas de "manque" en tant que tel.

J'affiche un large sourire question de détendre la jeune femme suite à ce sujet qui est délicat, je dois avouer que c'est quelque chose de pas simple à aborder avec des gens qui n'ont pas connus cette situation. Mais dans tout les cas je préfère en parler, même si c'est récent, je me demande comment elle prend cette nouvelle en espérant ne pas avoir gâcher ce moment qui à mes yeux est spéciale. Alors que je la regarde droit dans les yeux et que la conversation continue je finis par reprendre d'une voix douce.

- Ah mais je pense qu'avec mes ASPIC j'aurais pu faire n'importe quel emploi plus tranquille et qui comporte moins de risque. Je pense que c'est plus une vocation qu'autre chose et tu le verras sûrement lors du tournoi ou pendant d'autres événements mais je suis quelqu'un de très protecteur.

Alors que je viens l'embrasser avec tendresse et sensualité, c'est un long frisson qui me parcours alors que je caresse sa joue doucement sans prêter attention au fait que l'on peut être regarder ou autre. Mais je ne pouvais pas m'en empêcher, dans tout les cas j'en avais envie, une envie spontané et claire. J'avais hésiter il y a quelques instants, mais là c'est ce que je voulais faire et à voir la réaction d'Astra, je n'étais pas le seul à avoir apprécier ce moment si particulier entre nous. Je la garde contre moi, dans mes bras tout en passant une petite mèche rebelle derrière son oreille tout en souriant et je l'écoute me parler alors qu'elle est déstabiliser. Je laisse un petit rire m'échapper en lui disant d'une voix douce.

- Je dois avouer que je ne pouvais pas m'en empêcher... J'avais envie de t'embrasser depuis que j'ai caresser ta joue plus tôt. Et je peux te dire que j'apprécie le ressentis que cela m'apporte.

Alors que je la vois baisser la tête, je passe un doigt sous son menton pour qu'elle me regarde à nouveau en passant mes doigts dans son dos pour lui faire des papouilles. Je finis par reprendre en souriant.

- J'espère que l'on aura l'occasion de nous revoir aussi souvent que possible, parce que même si nos retrouvailles sont fraiches. J'aime passer du temps à échanger avec toi.

Je caresse à nouveau sa joue tout en venant lui offrir un autre baiser, mais cette fois-ci un véritable baiser question qu'elle puisse garder en mémoire nos retrouvailles définitivement. Laissant ma langue jouer avec la sienne dans une danse douce et sensuelle en la tenant contre moi, laissant le temps s'écouler.



Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Long Time We Don't Meet | Feat Astra Empty
MessageSujet: Re: Long Time We Don't Meet | Feat Astra   Long Time We Don't Meet | Feat Astra EmptyVen 13 Avr - 10:13
Long Time We Don't Meet × feat. Thomas + Rp Animagus 5

Toujours nichée dans les bras de Thomas, la brune était comme déconnectée du monde qui l’entourait, elle se sentait bien juste bien. Pour la première fois de sa vie elle avait envie d’être elle-même et de laisser tomber son masque.
Pour la première fois de sa vie elle avait envie d’en apprendre plus sur quelqu’un que sur un bouquin. C’était presque un besoin viscérale en faite, elle avait besoin de le connaitre et Feiwan en elle approuvait totalement.

Elle n’avait aucune envie que ce moment se termine. Qui l’aurait cru au final ? Elle n’était vraiment pas partie pour passer une journée comme cela. Astra n’aurait jamais pu se douter de un qu’elle ouvrirait la bouche autant aujourd’hui et de deux qu’un homme la ferait autant rougir.

La brune se dit même qu’en fait, ils pourraient se parler de la pluie et du beau temps qu’elle s’en ficherait complètement tant qu’ils n’étaient pas dérangés et qu’ils passaient du temps ensemble. Plongeant ses yeux dans ceux de Thomas, elle continuait à essayer de réaliser ce qui lui arrivait sans y parvenir.

C’était surement la première fois qu’elle rencontrait quelqu’un avec tant de charisme et au lieu de l’éblouir la faisant se refermer sur elle-même s’en était tout le contraire. Il avait comme un don, par merlin qu’elle avait envie de passer ses mains dans ses cheveux. Se mordant la lèvre elle détourna son regard pour plonger à nouveau dans ses iris avant de laisser fleurir un sourire pour lui répondre.

« Et bien moi je ne vois pas ça d’un mauvais œil après tout je fais exactement la même chose, ou alors je suis aussi mauvaise que toi »

Thomas ne semblait pas se sentir mal au sujet de son adoption et c’est pour cela qu’Astra ne se permit pas de remettre  le sujet sur le tapis.
A son plus grand regret elle ne le connaissait pas encore assez pour ce permettre de le questionner plus. Mais il semblait en face avec cette information et c’est tout ce qui importait. Il allait bien et cela plaisait à la brune.

« Je comprends et je te remercie de m’accorder ta confiance, tant que cela te vas, j’en suis heureuse. »

Toujours entre ses bras, Astra avait envie de passer ses bras autour du torse de Thomas. Elle releva alors la tête et se dit qu’au final cela n’était pas plus mal qu’elle soit plus petite. De là ou elle était elle pouvait avoir un œil sur le visage de l’auror.

« Tu n’es pas un gars tranquille ça ce sait Thomas, je te voyais mal dans un bureau de toute façon et puis chacun à le droit d’avoir une vocation et c’est super que tu l’ais trouvés car ce n’est pas le cas de tout le monde. Hum j’ai hâte de voir ça alors »

Son livre était par terre depuis un petit moment mais la brune avait bien d’autre occupation, comme essayer d’empêcher ses mains de s’accrocher à la chemise de l’auror. Par Merlin qu’elle en avait envie et que c’était bizarre. Elle n’aurait jamais cru pouvoir un jour avoir ce genre de sentiment, ce genre d’envie au final elle restait une jeune femme comme les autres sur ce point là.

La voie charmeuse de Thomas la fit frissonner. Ses lèvres avaient encore le gout du baiser, un baiser doux-amer pour Astra qui imaginait déjà l’homme changer d’avis. Son trouble n’échappa pas à l’auror qui la tenait dans ses bras et sa voie douce rassura quelque peut la jeune brune qui au final était la pire des novices dans ce sujet.

Regardant toujours le torse de Thomas dans une vague tentative de fuir ses yeux, elle entreprit de lui répondre de sa voie la plus hésitante au possible.
« Je… je ne suis pas sur que j’aurais eu l’envie de t’en empêcher, j’ai clairement appréciée ce geste. Mais tu es sur ? Je suis quelqu’un de banal… »

Baissant à nouveau les yeux, la brune, frissonna en sentant une nouvelle fois les doigts de Thomas sur sa joue et dans son dos. Une douce sensation de chaleur s’installa en elle. Et avant qu’elle ne puisse répondre ses lèvres furent happées par celle de l’auror.

Ouvrant rapidement la barrière de ses lèvres, Astra ferma les yeux et laissa sa langue et celle de l’homme qui la tenait si bien dans ses bras commencer une danse dès plus sensuelle. N’hésitant pas plus longtemps, elle agrippa ses mains à la chemise de Thomas se rapprochant un maximum.

Les cloches sonnant 19 heures retentirent alors que les deux se séparaient le souffle court. Les yeux brillant, la brune décrocha l’une de ses mains pour venir la passer sur ses lèvres, voulant garder cette sensation en mémoire le plus longtemps possible.

Soupirant à l’entente des cloches, elle regarda autour d’elle pour voir que le jour s’effaçait petit à petit. Se penchant, elle rattrapa son livre sans pour autant se détacher de l’auror. Elle ne voulait pas que ça se finisse non… Une moue triste apparue sur son visage.

« Oh non, non pas déjà… » Baissant la tête, elle se rapprocha du torse de Thomas, posant son front dessus…

code by lizzou × gifs by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Long Time We Don't Meet | Feat Astra Empty
MessageSujet: Re: Long Time We Don't Meet | Feat Astra   Long Time We Don't Meet | Feat Astra EmptyVen 13 Avr - 12:17
Long Time We Don't Meet
Thomas & Astra




Sentir Astra contre moi me faisait un bien fou, nous n'avions pas parler pendant longtemps, mais je pense que nous nous sommes trouvés à des moments de nos vies qui étaient propice à ce que nous puissions passés un moment aussi fort ensemble. Je n'ai jamais étais aussi bien avec quelqu'un, sentir sa chaleur contre moi était vraiment quelque chose de jouissif. J'étais tellement bien installer, je ne pouvais pas m'empêcher de sourire tout en la regardant. De mon point de vue, la jeune femme avec un fort caractère ressembler à une petite peluche qui avait besoin d'affection, c'était sûrement le cas pour nous deux. Et pour être franc ça ne me dérange pas du tout, bien au contraire. Alors que je me dis qu'il y a quelques heures, je n'aurais jamais imaginer voir la jeune femme et moi-même être aussi proche.

Elle était incroyable et je sais que je n'avais pas encore tout découvert de la jeune femme et c'est ça que j'aime chez elle. C'est quand même une très belle rencontre qui date de plusieurs années, mais nos retrouvailles où nous nous sommes révéler l'un à l'autre. Et ce moment si particulier entre nous faisait que nous ne pouvions pas rester neutre face à ce que l'un ou l'autre disait ou faisait. Mais là j'avais envie de la ramener avec moi aux trois balais, que nous puissions passés du temps ensemble à se parler, partager un dîner tout les deux. C'est quelque chose qui me tiens vraiment à cœur et que j'espère faire avec elle dans quelques temps pour que nous puissions passés d'autres moments aussi magique que celui-là. Lorsqu'elle me parle, je la regarde droit dans mes yeux avant de reprendre la parole.


- Je pense que nous ne sommes pas mauvais et que ce sont qu'un point de vue externe et partial.

Alors qu'on était encore sur le sujet de mes parents biologiques, je dois avouer que je suis curieux de faire des recherches sur le reste de ma famille pour essayer de les contactés par la suite. C'est quelque chose que je ne pouvais expliquer pour être sincère, j'ai ma famille pour moi qui est ma famille biologique, mais qui ne l'est pas. Et j'ai ma véritable famille de sang, mais dont je ne connais rien mise à part un nom de famille encré dans mes papiers d'identité et c'est assez frustrant d'un côté de ne rien savoir à ce sujet. Je rougis alors qu'elle me remercie de lui accorder ma confiance sans rien ajouter, je gardais cette petite sorcière totalement adorable dans mes bras tout en souriant et alors que je l'écoute. Je remarque qu'elle a quand même pas mal cerné la personne que je suis et ça me fait plaisir, caressant ça joue en souriant d'un air malicieux je finis par répondre.

- Tu vois, tu es la première hormis ma famille à me le dire. Habituellement, on ne voit que mon physique, mais de voir que tu vois mon intellect en plus ça me fait plaisir.

Elle ne pouvait pas savoir à quel point je suis content de son compliment, ça peut paraitre bête pour certains, mais je dois avouer que l'on m'a très rarement complimenter sur mon caractère. C'est peut être pas grand chose pour tout le monde, mais pour moi c'est très important, personne ne l'a jamais fait pour moi. Je me mets à rougir à nouveau tout en la regardant avec des yeux remplit de tendresse. A ça réplique je souris en coin tout en la regardant droit dans les yeux je finis par reprendre.


- Oui j'en suis sûre Astra et même si tu étais une fille banale, tu me plait. Tu es pas la fille qui va se mettre en avant et c'est ça que j'aime chez toi.

Je n'étais jamais était aussi bienveillant et tendre avec quelqu'un et c'est quelque chose qui me plait énormément et de la voir réceptive à ça. C'est quelque chose qui me rend des plus heureux, parce que je me dis qu'elle aurait pu voir ça d'un mauvais œil que je l'embrasse. Mais de voir que ce n'est pas qu'un ressentis à sens unique fait de moi un homme des plus heureux. Alors qu'un baiser plus passionné s'échange, je dois avouer que c'est un arrêt du temps dans mon esprit avant que les cloches qui sonnent l'arrivée de 19 heures se fait entendre. Le sourire de la jeune femme disparaît, laissant apparaître une moue des plus tristes je finis par lui dire en l'entendant parler. Je viens redresser le regard d'Astra pour pouvoir la regarder droit dans les yeux je reprends.

- Nous nous reverrons d'ici peu, j'en suis certains. Si nous avons étaient destinés à nous revoir, ça arrivera plusieurs fois et nous vivrons des moments bien plus fort que celui-ci. Aller sourit pour moi Astra, laisse moi voir ce sourire qui me fait tant frissonner.

Je viens déposer un baiser sur ces lèvres tout en souriant en caressant sa joue question de la rassurer et de la mettre à l'aise. Avant de mettre fin au calin que nous avions commencer, je la regarde droit dans les yeux avant de la laisser partir pour la nuit. Je finis par me diriger vers l'auberge question de pouvoir manger un morceau, même si j'ai des papillons dans le ventre d'avoir vécus ce moment avec elle qui est des plus merveilleux. Je n'attends qu'une chose... Pouvoir la revoir.



Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Long Time We Don't Meet | Feat Astra Empty
MessageSujet: Re: Long Time We Don't Meet | Feat Astra   Long Time We Don't Meet | Feat Astra EmptySam 14 Avr - 13:07
Lancé n°2 passage de don
Revenir en haut Aller en bas
Albus P. W. B. DumbledoreHistoria PactumAlbus P. W. B. Dumbledore
Albus
Exp : 3753
Baguette : les tableaux n'ont pas de baguette
Photomaton : Long Time We Don't Meet | Feat Astra Source
Âge IRL : 139
Célébrité : Richard Harris / Michael Gambon
Parchemins : 6702
J'aime : 47
Date d'inscription : 14/10/2016

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

Long Time We Don't Meet | Feat Astra Empty
MessageSujet: Re: Long Time We Don't Meet | Feat Astra   Long Time We Don't Meet | Feat Astra EmptySam 14 Avr - 13:07
Le membre 'Astra G. Black' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Échec / Réussite' :
Long Time We Don't Meet | Feat Astra Ychec10


« Pour un esprit équilibré, la mort n'est qu'une grande aventure de plus.»
FLORISSONE
Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Long Time We Don't Meet | Feat Astra Empty
MessageSujet: Re: Long Time We Don't Meet | Feat Astra   Long Time We Don't Meet | Feat Astra EmptySam 21 Avr - 20:07
Lancé numéro 3
Revenir en haut Aller en bas
Albus P. W. B. DumbledoreHistoria PactumAlbus P. W. B. Dumbledore
Albus
Exp : 3753
Baguette : les tableaux n'ont pas de baguette
Photomaton : Long Time We Don't Meet | Feat Astra Source
Âge IRL : 139
Célébrité : Richard Harris / Michael Gambon
Parchemins : 6702
J'aime : 47
Date d'inscription : 14/10/2016

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

Long Time We Don't Meet | Feat Astra Empty
MessageSujet: Re: Long Time We Don't Meet | Feat Astra   Long Time We Don't Meet | Feat Astra EmptySam 21 Avr - 20:07
Le membre 'Astra G. Black' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Échec / Réussite' :
Long Time We Don't Meet | Feat Astra Ryussi10


« Pour un esprit équilibré, la mort n'est qu'une grande aventure de plus.»
FLORISSONE
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsoriséHistoria Pactum

Long Time We Don't Meet | Feat Astra Empty
MessageSujet: Re: Long Time We Don't Meet | Feat Astra   Long Time We Don't Meet | Feat Astra Empty
Revenir en haut Aller en bas
 

Long Time We Don't Meet | Feat Astra

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Empty Storytime [PV Gak' & Eva] [Hentaï Page 2&3]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Historia Pactum :: Les coulisses :: Les archives :: Archives RP :: Saison 0 [été 2022 - juin 2023]-