RSS
RSS
HISTORIA PACTUM
saison II ♠ Always keep your foes confused. If they are never certain who you are or what you want, they cannot know what you are like to do next.



 
Bienvenue sur Historia Pactum
!
Votez sur les top sites !
Toutes les deux heures !
Membre du mois
Ici vous retrouverez chaque mois le membre du mois récompenser pour sa participation RP dans la carte fidélité du forum.
Event en cours
Ici vous trouverez l'animation ou l'intrigue en cours sur le forum.

Partagez
 

 Pomme de reinette [Nina&&Thomas]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
InvitéHistoria PactumAnonymous

Pomme de reinette [Nina&&Thomas] Empty
MessageSujet: Pomme de reinette [Nina&&Thomas]   Pomme de reinette [Nina&&Thomas] EmptySam 7 Avr - 18:55

Pomme de reinette


Nina | Thomas




-----------------------------------------------


C’était une belle journée à Poudlard ! Une merveilleuse journée, une journée d’octobre, une journée…. Une journée où Nina se rebellait ! Une journée où il valait mieux éviter de lui adresser la parole sans quoi, une connerie s’en suivrait. Une journée où les cours rimaient avec lourds ! Une journée bordélique pour une une âme diabolique ! J’adore, je continue de parler de moi à la troisième personne, il faut vraiment que je songe à me faire soigner sérieux.. Lily va encore dire que je suis dingue… Enfin bref. Après un petit déjeuner mouvementé aux côtés de Charlie, quelques poufsouffles et autres camaraderie, il était temps de se rendre en cours. Enfin au cirque pour Nina…

Premier cours : une arrivée en retard, un pas nonchalent… Ce ne pouvait être que l’histoire de la magie qui faisait cet effet à la dernière des Potter. Oui, j’avais horreur de l’histoire ! Pourquoi l’avoir choisi me direz-vous ? Beh j’en ai besoin si je veux être professeur de sortilèges dans un futur plus ou moins proche, donc, j’étais forcée de m’y rendre et d’étudier… Sauf qu’après un mois de cours, les bonnes résolutions avaient eu raison de moi et de mon âme ! Mon intérêt était plus porté par l’envie de faire des conneries que des découvertes préhistoriques ! Puis avec un nom comme le mien, il était évident que les histoires, ça devenait rasoir… Bien sur, avec du retard à l’entrée, le professeur d’histoire m’a gardée à la sortie pour me passer un savon. C’était les seuls à qui je ne pouvais pas claquer un nom comme « Webster », « Parker », ou peu importe quelle autre invention du style ! Il ne fallait pas les prendre pour des buses, j’étais connue comme le loup blanc : Nina Potter… Une Potter-Granger, oui oui. Enfin avec les années ils avaient oublié de me comparer à maman Granger, ils s’étaient faits à l’idée que je tenais bien plus de mon père et de son don surdimensionné pour pêcher les ennuis que je ne pouvais tenir de la sagesse et du désir de savoir de ma mère… Enfin bon, on ne peut pas plaire à tout le monde n’est-ce pas ?

« Demain je serai à l’heure.. C’est promis… Et oui j’aurais rattrapé le début du cours… » mentais-je avant de quitter la salle de classe. Dans le premier cas, j’aurais bêtement piquer les cours à Charlie et je dirai que ce sont les miens. Dans le second cas, j’aurais trouvé un intello de service pour me recopier tout ce blabla. Dans le dernier cas, mais néanmoins le plus crédible, j’aurais tout bonnement zappé cette histoire et ça ne me chagrinerait même pas ! Par chance, j’avais une heure à tuer avant le prochain cours et c’était loin de me déplaire cette fois : le soin aux créatures magiques ! Enfin un cours intéressant dans ce fichu château ! Une troupe d’élèves de BeauxBâtons passait devant moi… Eh bah dis donc… Elles ont pas de chance ces gazelles : une vieille tenue dans un tissu tout lisse tout… Enfin on dirait des costumes quoi ! Mais pas des costumes comme celui que je portais moi-même, non ! Des costumes style déguisement, halloween ou carnaval… Les françaises et leur ridicule ! Ca me faisait penser à miss Delacour et son papa Ronron chéri le Weasmoche le plus détestable de la planète ! Oui bon, j’étais tolérante avec ses gosses même si je les hais : ils ont pas choisi d’être Weasley… On ne choisit pas sa famille, tout le monde le sait ! Argh puis ces durmstrangrois là… Tout un  tas de muscles écervelé ! Tiens mais au fait, si mon nom ressort de la coupe de feu… Ca veut dire que je vais me retrouver en face de ça ?... Bon bah, va peut-être falloir me mettre au sport parce que c’est pas avec des pommes et du chocolat que je vais pouvoir battre ça !! On verra ça un autre jour, là, la flemme… En parlant de pomme d’ailleurs…. *en tire une de son sac*
Je croquais dans cette pomme venue des cachots, enfin cuisines si vous préférez, et traîner dans le parc, un livre de monstres sous le bras. Mon livre d’histoire de la magie ? Bah c’est pas moi qui devait l’apporter mais Charlie… Sauf qu’elle était aussi disciplinée que moi… Enfin bon, vous l’aurez compris, je ne l’avais même pas acheté. Maman, elle, l’avait acheté…Mais il doit traîner sous le lit dans les dortoirs ou bien quelqu’un doit l’avoir embarquer depuis le temps… C’est pas quelque chose qui m’affolait en tous cas !

Désormais, j’ignorais combien de temps il pouvait bien me rester avant le commencement du cours… Par contre, j’admirai le parc et les animaux qu’on pouvait y trouver. Vivants ou  non… Je croquais une fois de plus dans ma pomme, préoccupée uniquement par cette dernière quand  vladaboum : Nina par terre, le livre de monstres, en l’air, la pomme quelque part et la baguette qui se promène… Nom d’une chouette, qu’est-ce qu’il s’était passé ?! « Aoutch… » que je disais. Oui Aoutch, pour la cinquième fois de la semaine, Aoutch ! Ca devenait presque prévisible que je tombe vu le nombre de fois où je me ratatinais. Cette fois, je relevais la tête et me relever comme cela était possible. Mon obstacle était assez mignon pour que je ne commence à râler comme j’en avais l’habitude. J’ignorais si c’était un élève de Poudlard, Durmstrang ou même pas du tout, je ne voyais aucun insigne sur lui, impossible de savoir. Je rassemblais mon livre des monstres où était gravé mon nom tout en me frottant les mains pleines de terre, herbe… En fait, elles étaient sales, c’est tout ce que je savais. « Excusez-moi. Je ne regardais pas où j’allais. »… Il fallait noter sur le calendrier ces excuses car elles étaient si rares et si imprévisibles qu’on pouvait en compter sur les doigts de la main en un an de temps.
Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Pomme de reinette [Nina&&Thomas] Empty
MessageSujet: Re: Pomme de reinette [Nina&&Thomas]   Pomme de reinette [Nina&&Thomas] EmptySam 7 Avr - 22:05
Pomme de Reinette
Thomas & Nina




Alors que je sors à peine du rendez-vous avec la directrice de la maison Serdaigle, Madame Lewis, j'avais décidé de me balader un peu dans le parc question de pouvoir me détendre et de pouvoir profiter des lieux. J'avais été invité pour parler de mon vécu à Poudlard ainsi que mon métier d'Auror, un privilège en soit. Je ne me rappelle pas avoir vu d'intervenant à Poudlard quand j'ai été élevé dans cette école, je pense que c'est la première fois que je vois ça et c'est quelque chose qui me plait. Sans compter que ça pourrait donner des vocations à certains d'entre eux de venir travailler auprès du ministère. J'étais toujours en costume trois-pièces et je me diriger doucement mais sûrement vers le parc question de profiter d'une bonne cigarette sans que les élèves ne puissent me voir. La vie de cet établissement était toujours débordante de bonheur, alors que je traversais les couloirs, il fallait avouer que je n'ai pas la chance de pouvoir voir les nouvelles générations de plus près. Mais dans un autre sens, mes interventions à l'école pourraient me permettre de voir les potentiels dangers pour la société magique et les moldus. On m'a bien prévenu que même si nous sommes en paix, il y a toujours des petits turbulents qui peuvent être un danger à venir pour la société actuelle. Je ne sais pas quoi penser de cette situation, entre les suprématistes sangs purs et ceux qui pourraient avoir des problèmes de personnalité. La formation des Aurors est très sélective, mais il ne faut pas oublier que nous sommes déployés pour pouvoir préserver une paix durable pour tout le monde.

Je finis par me débarrasser des quelques fans qui m'ont reconnu, c'est agréable et à la fois très gênant que les jeunes ne puissent pas contrôler leurs pulsions d'envies de venir voir quelqu'un qui a fait la réputation de leur maison. Ils avaient été jusqu'à faire un fan-club pour moi, ça me flatte mais je dois avouer que ça me gêne à la fois. Tout le monde a le droit à son intimité et depuis que j'étais revenus à Poudlard, impossible de passé un petit moment tranquille dans mon coin sans que je me fasse harceler par des petits groupes d'élèves de Serpentard. Une fois dans le parc, j'étais finalement tranquille et je pouvais enfin me détendre. Alors que je marche doucement dans les allées du parc, j'allais pour fumer tranquillement, mais je fus percuté par une jeune femme, je soupire avant de voir qu'elle et tombé et j'affiche un visage légèrement irrité. Bordel, quand est-ce que je vais pouvoir trouver la tranquillité dans cette école ?! A cru que le destin ne veuille pas que je puisse me détendre ne serait-ce que cinq minutes.  Alors que je l'aide à rassembler ces affaires, je l'écoute attentivement s'excuser tout en la regardant droit dans les yeux je finis par lui répondre.


- Ce n'est rien, je pense qu'aujourd'hui ce n'est pas ma journée... J'espère que vous ne vous êtes pas fait mal. Il m'arrive d'être un peu ailleurs ces derniers temps, j'espère que vous ne m'en voudrez pas. Oh, je ne me suis pas présenté. Je m'appelle Thomas Eden Selwyn. Dites moi, vous n'avez pas cours à cette heure-ci ?

Je ne pouvais pas estimer son âge, maintenant même les enfants les plus jeunes font plus âgé quand on voit le physique qu'ils ont. Mais je tente de me détendre alors que je viens allumer ma cigarette en lui tendant ces affaires que j'ai pu ramasser avant qu'elle ne le fasse. Je finis par reprendre tout en souriant en coin et je Reprends-Tout en la regardant droit dans les yeux.

- J'aimerais bien savoir ce qu'une élève fait ici alors que les autres sont en cours, élève perturbatrice ? Ou tout simplement envie de sécher les cours ?

J'affiche un sourire taquin tout en la fixant d'un regard provocateur en prenant une taffe sur ma cigarette en me tenant bien droit et en restant devant la jeune femme. Je me demande bien ce que cette jeune femme peut faire ici et surtout pourquoi elle n'est pas actuellement en cours. Les temps ont bien changés depuis que j'étais étudiant et je me demande bien quelle surprise peut m'attendre encore.



Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Pomme de reinette [Nina&&Thomas] Empty
MessageSujet: Re: Pomme de reinette [Nina&&Thomas]   Pomme de reinette [Nina&&Thomas] EmptyJeu 12 Avr - 11:07

Pomme de reinette


Nina | Thomas




-----------------------------------------------


L’homme dans lequel je venais de me fracasser la moitié du corps s’était présenté. Je dois avouer que mon envie première était de lui répondre en sortant le premier nom de famille qui me venait. Toutefois, le ton et la manière dont il me parlait ne présageait en aucun cas qu’il s’agissait d’un professeur étranger, alors soit c’était un nouveau professeur de Poudlard, auquel cas je serai ravie de participer au cours du joli brun, soit c’était quelqu’un de l’extérieur, un proche ou je sais pas trop quoi d’autre, auquel cas, je ferai mieux de rester un minimum sérieuse. « Nina Potter », disais-je presque trop sagement.

Le dénommé Thomas grillait une cigarette du bout de ses doigts, ce qui m’étonnait assez étant donné le cadre environnant dans lequel on se trouvait. Cela voulait peut-être dire que par chance, je n’étais pas tombé sur un nouveau sorcier rabat-joie qui allait encore me sermonner sur ma conduite… Et d’ailleurs à ses dires, je me confortais dans cette hypothèse-là.  Quand il prononça le mot « cours », je me suis soudainement souvenue que je n’étais qu’une toute petite élève de sixième année, sans doute en retard maintenant… Mais j’étais si loin de m’affoler en fait ! C’était une habitude et puis… Il faut dire que les cours de soins aux créatures magiques n’était pas le sujet de cours que tout le monde choisissait, on était même très peu nombreux. Le prof n’allait très certainement pas me retirer des points parce que j’étais en retard ! Il perdrait une élève passionnée, ce serait à ses risques et périls. «  en cours… Je .. J’ai été retenue par mon autre professeur ! Et j’ai cours à onze heures ! Et il n’est pas onze heures, si ?!» * Une vraie sorcière celle-là.. avec sa tête de troll et ses cheveux de lutin..* J’avais débité ça à la vitesse lumière, comme pour me défendre. J’étais si habituée à devoir me défendre ici que j’en étais venue à l’automatisme. En tous les cas, je le remerciais de m’avoir aidé à rassembler mes affaires. C’était bien gentil et même carrément inhabituel en ces hauts lieux.

Quand il m’interrogea sur le comment du pourquoi j’étais ici plutôt qu’en cours, et si j’étais élève perturbatrice, je me sentais comme démasquée. Mais son sourire en coin et son air peu  trop sérieux m’ont permis de rester à mon aise et de ne pas m’en faire une seule seconde ! Puis au fond, une remontrance de plus, une remontrance de moins, je n’étais plus à ça près en vérité… « Moi ? Perturbatrice ? Pff… Vous rigolez… » M’étais-je lancée avec un léger rire. « J’ai tellement été en retenues que la directrice de l’école songe à me faire une carte de fidélité ! ».. Etais-je fière de ma connerie ? Très ! C’était mon moyen de faire oublier mon nom de famille et les prédispositions dont je disposais. C’est vrai, dès que tu dis « je suis une Potter », ça y est ! T’es la nouvelle héroïne du monde magique et tu dois obligatoirement exceller dans tout ! Obligé, tu as des dons en Quidditch, obligé, tu es une excellente sorcière… Bah non, voilà ! Je laisse ce titre à Lily ça me va très bien comme ça à moi ! Nom d’une salamandre ! « En fait, j’avais pas spécialement envie de rater les cours mais je crois que je suis fichue… Si ça se trouve la classe est partie loin dans la forêt, je ne sais même pas pourquoi j’ai pris la peine de me déplacer… Mais c’est même pas ma faute ! », M’expliquais-je comme une enfant. «Pour une fois.. », valait-il mieux que je précise n’est-ce pas ? Mais dans ma connerie, je ne disais que la stricte vérité, encore une fois, « pour une fois » ! « Ma mère va me tuer… », là aussi, c’était loin d’être faux.

Je regardai à nouveau le monsieur qui se tenait près de moi avec sa cigarette et puis, j’ai soudain eu l’illumination du siècle ! « Eh mais… Et vous ? Vous savez que ce n’est pas autorisé de fumer dans un lieu où il y a des enfants ?! Vous ne devriez pas. Quelqu’un pourrait vous surprendre. », je le regardai avec un grand sourire et un élan de provocation dans la voix. J’étais loin, mais alors très loin de vouloir le balancer, c’était loin d’être mes affaires ou mon genre. En revanche, je commençai vraiment à m’interroger sur le statut de cette personne. J’entendais déjà la voix de ma mère dire « Nina, fais attention ma chérie, ça pourrait être un mangemort. Ou pire encore ! »… Sauf que depuis le temps, les phrases de maman, je les oubliais plus vite qu’elles ne me venaient en tête ! D’ailleurs, c’est ce que je fis, avant de reprendre mon interrogatoire aussi subtil soit-il. « Vous êtes qui en fait ? Je veux dire… Est-ce que vous êtes un enseignant, un journaliste, … autre chose ? », Moi et la discrétion. Puis moi et la douceur…. Oubliez donc ces deux outils de communication.
Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Pomme de reinette [Nina&&Thomas] Empty
MessageSujet: Re: Pomme de reinette [Nina&&Thomas]   Pomme de reinette [Nina&&Thomas] EmptyJeu 12 Avr - 14:57
Pomme de Reinette
Thomas & Nina




Il faut avouer que cette rencontre des plus percutantes, je me demande ce qui m'attends avec cette jeune femme. En espérant que ce ne soit pas encore une fan de quidditch qui serait une groupie parce que depuis que je suis arriver à Poudlard, c'est un enfer de me retrouver pour chasser par des harpies avide de vouloir bien plus que de discuter avec moi. Je ne sais même pas comment je peux faire pour pouvoir me débarrasser de cette sale réputation que je me traîne d'homme à femme et de tyran. Alors qu'elle se présente, je me dis que son nom de famille ne m'est pas inconnus, alors que je prends une bouffée sur ma cigarette. Je finis par lui répondre tout en souriant en coin.

- Potter, pourquoi ce nom de famille m'est familier ? Vous êtes la fille de Harry Potter ?

Alors que je laisse la cigarette fumer sur le coin de mes lèvres tout en souriant en coin, je finis par tenter de deviner son ressentis ou sa posture pour voir comment elle se sent sur le moment présent. Je sais que ça peut être assez malsain de fixer les gens droit dans les yeux, mais c'est une habitude que j'ai depuis un long moment et je ne compte pas arrêter. Mais dans tout les cas je ne suis pas le genre d'homme à me contenter de simplement discuter sans analyser la personne qui se trouve devant moi. Je l'écoute attentivement alors qu'elle me dit qu'elle a été retenue par un professeur j'arque un sourcil avant de reprendre d'une voix douce.

- trente minutes de retard je pense qu'il est bien plus de onze heures mademoiselle Potter. Et être retenue par un professeur n'est pas une excuse, mais je ne suis pas là pour vous réprimander dans tout les cas, ce n'est pas mon problème.

J'affiche un large sourire suite à cette réponse parce que c'est vraiment plus mon problème si des élèves veulent raté leurs études. Il faut avouer que je suis un homme qui veut protéger les autres, mais je dois avouer que je n'ai pas envie de me soucier si les jeunes vont ou non à leurs cours parce que j'ai déjà eus assez de stress pour les miennes alors c'est pas aujourd'hui que je vais me soucier des affaires des autres. Tout en croisant les bras, je souris en coin en l'écoutant, savourant cette cigarette avant qu'elle me réponde, j'affiche un léger sourire taquin en reprenant.

- Et vous êtes fière d'être en retenue au lieu de rentabiliser votre temps libre dans des activités qui vous plaisent ou pour passé du temps avec des amis à vous ?

Il faut avouer que je trouve ça un peu stupide de mettre en avant le fait qu'on se retrouve souvent en retenue. Evidemment que je me suis déjà retrouver en retenue et puis bon, je n'étais pas non plus le meilleur élève de l'école, loin de là. Surtout que je suis un homme assez sanguin quand on vient chercher des problèmes avec moi. Je sais que je suis le moins bien placer alors pour juger la personne qui se trouve face à moi. Mais bon, dû à mon expérience, je sais ce qui est le mieux pour une personne. Elle fini par reprendre alors que je l'écoute attentivement tout en croisant mes bras sur mon torse avant de lui répondre.

- Evidemment qu'on est jamais fautif dans ce genre de situation, mais à un moment ça va vous créer des problèmes... Mais je pense que votre mère ne sera pas au courant, mise à part si vous faites pleins de conneries.

Alors que je regarde la jeune femme tout en continuant de fumer je souris en coin à son observation et je lui réponds tout en riant.

- Moi ? Je fume où normalement les élèves sont en cours... Du moins je le pensais jusqu'à ce que je tombe sur vous. Mais bon, je dois avouer que vous n'êtes pas assez bien placé pour me juger mademoiselle Potter.

Arquant un sourcil avec un air malicieux question de bien répliquer sans être méchant, mais j'aime tellement envoyer des petites piques de ce genre surtout que c'est situationnel et que ça porte à sourire. Alors que je reste droit comme un I devant elle, je ris de plus belle a sa question et tout en finissant ma cigarette que je viens écraser dans une petite boite en métal qui me sert de cendrier. Je reprends d'une voix douce.

- Je suis un Auror, fraîchement diplômé du ministère suite à ma formation. Mais dit moi, qu'aimerais tu faire plus tard ? Déjà une idée ?

Alors que je la regarde droit dans les yeux tout en souriant, je trouve cette jeune femme assez curieuse, mais comme on le dit la curiosité est un vilain défaut.




Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Pomme de reinette [Nina&&Thomas] Empty
MessageSujet: Re: Pomme de reinette [Nina&&Thomas]   Pomme de reinette [Nina&&Thomas] EmptyJeu 26 Avr - 18:18

Pomme de reinette


Nina | Thomas




-----------------------------------------------


Pendant longtemps, je me présentais sous un nom tout à fait inconnu, ce dans le but de me débarrasser des admirations et interrogatoires vis-à-vis de mon père ou de ma mère. C’est donc toute en logique que l’auror face à moi ait percuté sur l’identité de mon père, d’autant plus qu’il a du le croiser sur son lieu de travail, n’est-ce pas ? Exaspérée au plus haut point de ce fait d’association immédiate et quasi automatique, je soupirais et ronchonner dans mon coin, presque à la manière de Kreattur, notre elfe de maison. Tout en gardant cette attitude exaspérée, je crachais à toute vitesse « Oui, fille de Harry Potter, le survivant, le héro de guerre, bla bla bla… ». J’en avais marre de prendre l’image de « fille de.. » ou de « Potter » et ça se faisait bien ressentir d’ailleurs. Notre famille était bien célèbre, que je l’accepte ou non, mais il allait de paire que je m’enrage sur toute association de ce genre. Je voulais être « Nina », juste « Nina » pour une fois..

Le sorcier fumeur, comme j’allais bientôt le surnommer, me lança dans une déception plus grande encore quand il m’apprendra que je suis bel et bien en retard sur mon cours de soins aux créatures magiques. J’étais loin d’être une élève assidue, voire carrément pas, mais en cette matière, je retrouvais une utilité à mon âme et étant passionnée de la vie animale, je n’étais que rarement en retard et c’était encore plus que rare que je me porte absente. Comment j’allais pouvoir expliquer ça à mon professeur maintenant ? Avec tous ces mensonges acquis sur des années d’entraînements intenses, les enseignants et le personnel de l’école n’allait pas croire un mot voulant excuser une quelconque absence, pas même si ces derniers étaient vrais. Ma crédibilité était réduite à néant depuis un bon moment à l’école de magie, comme à la maison en fait. Heureusement, l’auror n’avait pas l’air franchement d’humeur à m’enbaguetter avec une quelconque remontrance, auquel cas j’en aurais, de toute façon, rien eu à faire ! Autant rester honnête. « Par Merlin ! Déjà ?! » M’étonnais-je qu’à moitié. Me faisant à l’idée que je n’irai pas à ce cours,  je me suis dit qu’il n’était pas la peine de me dépêcher, de courir ou quoi d’autre….Avec autant de retard, je ne serai même pas acceptée en cours. « J’espère au moins qu’on ne va pas retirer des points à poufsouffle par ma faute… » disais-je plus à moi-même qu’à Thomas.

Lorsqu’il m’interrogea quant à ma fierté à être toujours en retenue, une réponse évidente venait brûler mes lèvres dans une évidence unique : oui. Il est vrai que je pourrai privilégier mon temps dans de meilleures activités que les retenues, mais, toutefois, une excuse presque honorable m’était arrivée en pleine tête ! Laquelle allait bientôt venir aux oreilles de l’auror, dans une sincérité pour le moins étonnante : « mais justement ! Comment je pourrais faire quelque chose qui me plaît si je dois subir les récits d’une vieille chouette fripée ? Autant passer ce précieux temps à accomplir de la vraie magie ! ». La vraie magie, prochain livre édition blabla, écrit et inventé par Nina Potter, merci.

Vint alors le sujet de conversation le plus barbant du monde après l’histoire de la magie : maman. Non pas que je déteste complètement ma mère, mais, disons qu’elle n’a rien de drôle… Les seuls vrais sujets de conversation qu’elle peut avoir concernent : les examens, les devoirs, sa jeunesse, les elfes de maison, mes conneries, mes retenues, celles de mon frère histoire de changer un peu, les prouesses de Lily, ou bien encore son travail. Elle ne va jamais parler de quelque chose qui m’intéresse ! Ah oui, j’allais presque oublier le sujet de conversation où elle se défoule le plus, et ce sujet a deux oreilles, un sale caractère et une langue un peu trop pendue : Kreattur. Vous voilà prévenue, ma mère et le fun, ça rime carrément pas. « Moi faire pleins de conneries ?... Non… » commençais-je un sourire moqueur, prête à rire. « je fais que ça  en fait » avouais-je, toujours aussi fière de moi et de mes talents fous.

Lui aussi d’ailleurs semblait assez fière de fumer dans la cour de l’école, sans aucun scrupule à me rappeler que la première fautive ça restait quand même moi à cette heure-ci. Bah dis donc, les aurors tiennent une teigne parmi elles faut croire ! Non pas que  ça me dérange en fait, j’avais pas grand-chose à lui devoir en réalité. Bien placée ou non, je savais parfaitement comment tenir ce genre de conversation, c'est-à-dire : à la négociation dissimilée. Aussi, l’idée me vint de jouer la comédie ! Quitte à jouer les andouilles, autant le faire à fond ! Prenant une voix faussement faible et un air faussement malade, je toussotais et tout en me moquant du jeune auror face à moi, me voilà lancée dans une comédie irréprochable ! « Je me sentais si mal.. il fallait que j’aille à l’infirmerie et c’est là, professeur macgonagall, que j’ai vu Thomas, un drôle de sorcier, fumer dans la cour de l’école… devant tout le monde…. ». Je me retenais de rire, mais j’espérais qu’il devinerait là que je me moquais complètement et qu’en aucun cas, c’était méchant. Parfois, il fallait dire que je devenais complètement folle ! Qui, ici à Poudlard, avait assez de cran pour blaguer face à un auror ? Peut-être James, mon frère, et encore, même pas sure du résultat.

Quand il se présenta tel que l’auror qu’il était, je regrettai amèrement mon attitude précédente. L’action étant passée, je n’avais pas vraiment le temps de me le reprocher et aussi, autant avancer dans la conversation parce que revenir sur mes paroles ne servirait à rien… Mieux valait donc pour moi prendre le virage qu’il venait de prendre et de suivre avec mes idées d’avenir et tout ça. Ce n’est pas que j’oubliais de réagir face à ses fonctions, mais, parfois, j’avais appris à fermer très poliment ma bouche avant de déferler la colère ou autre. « Je voudrais être professeur de sortilèges ! » répondais-je très nettement. Ca devait paraître dingue de voir qu’une folle, bordélique et non assidue d’élève se voulait être professeur ! J’attendais sa réaction avant de réagir.

Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Pomme de reinette [Nina&&Thomas] Empty
MessageSujet: Re: Pomme de reinette [Nina&&Thomas]   Pomme de reinette [Nina&&Thomas] EmptyDim 29 Avr - 19:37
Pomme de Reinette
Thomas & Nina





Assez intriguant comme rencontre, même si la jeune femme n'avait pas l'air d'être fier d'être une Potter, sûrement à cause de la notoriété d'un père qui sûrement est devenus distant avec sa nouvelle fonction. Ou tout simplement un ras le bol de la notoriété mais dans ma curiosité je finis par lui demander d'une voix douce et toujours aussi détendus.

- Dit moi Nina, est-ce que c'est parce que ton père est mondialement connus que tu es aussi "agressive" ? Je suis désoler si la question peut être dérangeante, mais j'essaie de savoir ce qui peut t'exaspérer de porter ce nom. Tu pourrais être fière et tu es loin du besoin croit moi...

Je ne veux pas la froisser juste essayer de la comprendre pour qu'elle puisse comprendre au moins une fois que l'on ne l'associe pas à une gloire. Mais a un nom, celui de son sang et si je l'ai froisser, je finirais par présenter des excuses, c'est quelque chose que j'ai envie de savoir dans tout les cas. C'est mon soucis avec ma curiosité, elle fini toujours par me poussé dans des directions que je ne devrais pas connaitre et comme pour lui faire un choc électrique je finis par lui confesser quelque chose qui est important pour moi.

- Tu apprendras Nina, que tu as la chance de connaitre ta famille. Mes parents sont morts quand j'étais un bébé et je n'aurais jamais la chance de savoir comment ils étaient et s'ils peuvent nous voir. Alors, profite, soit fière de connaitre tes origines. Et soit un peu fière de ton nom tu veux ? Certes, tu es Nina, mais tu es une Potter, ne l'oublie pas !

Alors que je fumais, je dois avouer que plus le temps passe, plus j'ai envie de connaitre ma famille, ma famille adoptive est quand même celle qui m'a donner tout l'amour et l'éducation que j'ai. Mais qui ne souhaite pas connaitre ses origines ? Qui n'a pas envie de pouvoir savoir d'où il vient, surtout qu'il faut un moyen de pouvoir de qui on tient de savoir qui ils ont étaient et j'aimerais aller sur leurs tombes pour être franc. Alors que je souligne le fait qu'elle est en retard, j'avoue que je m'en fous un peu ce n'est pas mon problème après tout. Moi j'ai mon métier et ma situation, alors que je regarde la jeune demoiselle droit dans les yeux, je peux voir qu'elle n'avait pas l'air d'apprécier d'être en retard. Je finis par répliquer.

- Ton professeur va sûrement retirer des points à Poufsouffle... Le retard est quelque chose que les professeurs n'aiment pas tellement ici. Mais si tu veux je peux te trouver une excuse dans tout les cas, mais ce sera qu'une fois !

J'affiche un large sourire tout en la regardant droit dans les yeux, il fallait bien que je puisse l'aider et puis son professeur pourra toujours venir me voir au besoin. Je n'ai pas étais le meilleur des élèves, mais il faut avouer que je peux toujours aider un élève ou deux quand c'est justifier et même si la demoiselle veut surement juste profiter de mon temps et d'une bonne excuse. Alors que je la regarde droit dans les yeux tout en souriant en coin, je finis par croiser les bras tout en continuant de fumer avant qu'elle ne reprenne, tout en affichant un sourire en coin je lui réponds.

- Pas de manque de respect envers le corps enseignant Nina, s'il te plait ! Tu n'es même pas à la hauteur pour a exercer la "vraie magie". Tu as de la chance de ne pas être ma soeur sinon tu prendrais une sacrée branlée, là tout de suite, maintenant. Il faudrait un peu revoir ton langage et ton caractère, parce que ce genre de discours ne me plait pas trop. Ce serait dommage que j'en vienne a dire à ton professeur que tu n'étais pas en a compagnie tu ne crois pas ?

Je souris en coin d'un air mesquin tout en la regardant droit dans les yeux, il faut avouer que je déteste le manque de respect par dessus tout. Alors que je dois avouer que je n'ai pas le choix de me montrer sévère avec ce genre de comportement, sinon elle prendra beaucoup trop de liberté et ce serait dommage que je ne sois obliger de devoir faire remonter ça à la direction de l'établissement. Alors qu'elle tente de faire de l'intimidation, je m'approche un petit peu plus d'elle, bien déterminer à lui montrer qui est l’aîné avant de reprendre sur un air plus menaçant.

- C'est une menace ? Parce que en attendant, je travail moi. Si vous cherchez le renvois, ainsi qu'un mauvais dossier pour les autres écoles, je peux vous dires que vous vous dire que vous vous frottez au mauvais sorcier mademoiselle Potter. "Pardon Directrice Macgonagall, j'ai surpris mademoiselle Nina Potter à traîner dans les couloirs en se faisant porter malade tout en affinant son bronzage. C'est pourquoi je viens vous voir pour prendre des sanctions exemplaires envers cette élève." Je me demande bien comment papa Potter et surtout maman Potter prendrait la nouvelle avec le premier hibou, vous ne pensez pas ? Surtout que la parole d'un Auror face à celle... D'une élève sécheuse de cours, qui manque de respect envers le corps enseignant...

Mauvais choix jeune demoiselle, je ne suis pas le genre d'homme à aimer ce genre de blague, tout ce qu'elle a gagner c'est mon regard menaçant de tyran comme quand j'étais étudiant. Il faut avouer que je n'aime pas ce genre d'élève qui se pense intouchable, mais la petite Potter va vite apprendre qui commande ici et surtout qu'elle n'est pas une princesse mais une élève. Et dans un élan de rire monumentale, je l'entends m'annoncer qu'elle veut devenir professeur de sortilège, je finis par lui dire en toute sincérité.


- C'est pas en séchant les cours que vous deviendrez professeur ou ne serait-ce que bureaucrate au ministère avec un tel caractère que vous pourrez devenir professeur.



Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Pomme de reinette [Nina&&Thomas] Empty
MessageSujet: Re: Pomme de reinette [Nina&&Thomas]   Pomme de reinette [Nina&&Thomas] EmptyJeu 10 Mai - 14:09

Pomme de reinette


Nina | Thomas




-----------------------------------------------


Mon nom. En voilà un sujet bien fâcheux que je ne supportais plus. Savez-vous ce que c’est que de rentrer dans une boutique, le jour de vos onze ans, avec papa Potter ? « Oh mais c’est Harry James Potter ! Et voici sa petite fille ! »… A quel saint foutu moment j’étais petite bordel ? Non mais je veux bien, tous les gosses sont petits, mais pourquoi à chaque fois que je marche avec papa j’ai le droit à ce genre de discours grotesque ! Encore aujourd’hui il arrive d’être à côté de mon père, peu importe l’endroit, peu importe l’interlocuteur et tout ce à quoi j’ai droit c’est : « Tiens mais c’est Harry ! Et qui est cette charmante demoiselle ? »… Bon d’accord, je n’avais pour trait de visage ni mon père, ni ma mère… Mais était-ce une raison pour oublier que j’existais ? Je ne crois pas. C’était vexant. Un point c’est tout. « Excusez-moi mais… personne n’est en mesure de retenir mon nom. Ca a toujours été ainsi et je commence à en avoir par-dessus le chapeau. Non pas que je ne sois pas fière d’avoir un père comme celui que j’ai, mais c’est assez insupportable de devoir se présenter et d’expliquer qui je suis à tout le monde. Loin de moi l’idée de dire que je sois dans le besoin. » Dans le besoin ? Non, nous n’avons jamais été dans cette position délicate, il est vrai. Ce n’est pas pour autant que j’en oubliais d’être généreuse avec ceux qui m’entouraient, ni même vivre luxueusement. Ce n’était pas quelque chose qui m’attirait de toute façon.

Lorsque l’auror m’expliqua son passé, je me suis sentie inévitablement mal pour lui. Aucun son ne pouvait sortir de ma bouche pour le réconforter et pourtant, ce n’était pas faute de le vouloir. Aussitôt, je liais son histoire avec celui de papa. En effet, lui non plus n’avait pas eu la chance de connaître ses parents. Il les a connu bien après leur mort. La comparaison me paraissait alors évidente, chose qui d’ordinaire était compliqué pour mes trois neurones tout juste connectés ensemble. « Je suis désolée.. Mais peut-être que vous rencontrerez des proches qui vous parleront d’eux ? N’avez-vous pas d'autre famille ? ». Moi qui suis ordinairement peu curieuse, je m’interrogeais désormais sur ce pauvre homme. Enfin pauvre, d’un point de vue sentimental j’entendais. Il est sur qu’un auror ne pouvait être pauvre financièrement parlant, aussi jeune diplomé soit-il. « Eh bien… Je suis fière de ma famille vous savez ?... C’est juste qu’il m’est impossible de l’avouer… ». Voilà une confidence qui aurait pu faire la une de toutes les gazettes du monde ! Il était rare que je fasse tant d’aveux, pourtant, il avait gagné ma sympathie dès lors qu’il me conta son histoire.

Vint ensuite un autre sujet fâcheux : le retard. J’étais maîtresse de cet art à Poudlard ! L’auror me proposa de trouver une excuse pour éviter une perte de points à ma maison. Peu importe, au point où j’en étais de toute façon… « Oh vous savez, c’est très gentil, mais je les rattraperai… Et puis que serait Nina si elle arrivait à l’heure de toute façon ? ». Ca c’est sur, tout le monde connaissait mon prénom pour les foutaises que j’apportais ! Quand je manquais l’occasion d’incendier Poudlard, je bravais les règles pour aller embabouser les escaliers de l’école, et tout ça en essayant d’entraîner dans mes âneries le plus de monde possible ! Bah oui, tant qu’à faire ! Comme on dit : plus on est, plus on rit.

De toute évidence, l’auror n’avait pas apprécier ma comparaison animale avec mon professeur. Moi, j’avais trouvé ça plutôt amusant, enfin bon, l’humour était discutable, selon les goûts de tout à chacun. Il ne manqua pas de me sermonner à propos de mon comportement, ce qui me froissa largement, laissant mes sourcils se croisaient de près, ne laissant envisager aucun sourire. J’avais l’impression d’être une enfant qu’on accusait de broutilles, et comme mon père, mon impulsivité m’avait gagné à la seconde même où je percutais sur le mot « branlée » ! « Eh, je ne suis plus une enfant ! Comment pouvez-vous me dicter ma conduite ? ». Dans le fond, peut-être avait-il raison, mais mon arrogance et ma soif de conneries n’allaient pas en ce sens. « Quant à mon frère, il est surement pire que moi alors je ne vois pas ce qu’il pourrait me dire… Enfin si vous étiez mon frère, vous connaîtriez votre famille au moins. Puis-je vous demander ce que vous penseriez si tel était le cas ? ». Puisqu’il avait choisi de m’interroger, autant lui offrir pareil interrogatoire. Œil pour œil, question pour question !

Sur un ton d’intimidation, Thomas se pencha sur moi, ce qui me fit reculer légèrement. Folle, mais pas courageuse pour un sou Ninouche, eheh. Je ne me sentais pas en danger en fait, mais juste dérangée. Il faut dire que mon père ne s’était jamais montré sévère au point de s’approcher de moi comme lui venait de le faire, raison de plus pour me froisser. Mon visage venait de perdre tout son éclat. Alors que je ne faisais que plaisanter, il avait pris mes paroles pour menaces et s’était aussitôt enflammé. Décidément, ce devait être papa déguisé en un autre auror, ce n’est pas possible autrement ! Il démarrait aussi vite que lui en tous cas ! Quoique, comme je le disais, mon père ne s’était jamais permis de faire ce que l’auror faisait, c’est là que ça commençait vraiment à me perturber… « Je plaisantais. » répondais-je le plus sèchement du monde, tirant une sale tronche. Il était bien plus délicat qu’il n’y paraissait, bien moins sympathique que ce que je m’étais imaginé. Tout à coup, dans mon esprit, le charmant jeune homme s’était métamorphosé en un gremlins grincheux et pouilleux. Peut-être que cette image partirait aussi vite qu’elle m’était venue, mais en attendant, il m’avait bien contrariée.

Et là, comme si cet incident qui n’aurait pas du avoir lieu ne suffisait pas, le voilà en rire, à se moquer de moi. Ce que je n’allais surement pas prendre avec plaisir, croyez-le bien. J’étais d’autant plus vexée qu’il ne me connaissait en rien, et il se permettait de me juger d’une manière qui m’avait totalement brusquée. La mauvaise humeur m’avait gagné et il était préférable de ne pas me rendre en cours de SACM, san quoi monsieur Millefeuille allait avoir affaire à une trollesque Ninouche, hyper farouche, sans jeu de mot. « Croyez-vous que votre attitude est digne d’un auror ? Vous pouvez vous moquer autant que vous le voudrez, mais ce n’est pas dans ce but que je vous ai répondu. Alors quoi ? Parce que je suis une retardataire, je serais une mauvaise prof ?! Et comme je fais le clown, je vais râté mes ASPICS ? c’est donc cela que vous voulez dire ? Ou peut-être que ma personnalité vous dérange, ou vous choque même, et du coup, c’est inévitable, je ne mérite pas cette profession ? Quant au ministère si vous saviez… Je vois assez peu ma mère, encore moins mon père, alors il n’est pas question d’y travailler… Sauf votre respect, monsieur. » Ah là, pour être braquée, j’étais braquée. Mais très sincère.

Revenir en haut Aller en bas
Le choixpeau magiqueHistoria PactumLe choixpeau magique
Maitre du jeu
Exp : 1139
Points de vie (HP) : 5000
Baguette : les chapeau n'ont pas de baguette
Photomaton : Pomme de reinette [Nina&&Thomas] 3267122442_1_3_oMmgz4Wk
Célébrité : Le choixpeau magique
Parchemins : 5059
J'aime : 112
Date d'inscription : 14/10/2016

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

Pomme de reinette [Nina&&Thomas] Empty
MessageSujet: Re: Pomme de reinette [Nina&&Thomas]   Pomme de reinette [Nina&&Thomas] EmptyJeu 31 Mai - 16:12

Mise en danger des membres
ne me quitte pas ♫
«Mise en danger pour cause d'innactivité »

Votre sujet n'a pas eu de réponse depuis plus de 2 semaine ! Sans réponse d'ici le 15/06, celui-ci sera archivé !


100x100

délai

10 jours pour terminée ta fiche, 10 jours après validation pour faire tes fiches et ton premier RP.
100x100

Inactivité.

1 rp demander par quinzaine, ne pas laisser un sujet délaissée plus de 15 jours.
100x100

Absence

merci de signalé toute absence dans la section prévue à cet effet.

©️️ Narja - Never-Utopia


Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Pomme de reinette [Nina&&Thomas] Empty
MessageSujet: Re: Pomme de reinette [Nina&&Thomas]   Pomme de reinette [Nina&&Thomas] EmptyLun 4 Juin - 17:22
Pomme de Reinette
Thomas & Nina




Quelques peu surprenant pour une jeune femme de la personne qui est celle qui est considérer comme étant la plus puissante du monde magique. Lourd fardeau pour une jeune femme que j'en déduis à ces paroles, victime d'une notoriété qui a sûrement pas dû être simple à vivre pour elle. J'étudie chaque mot, chaque chose que je peux utiliser pour pouvoir la comprendre et qui sait, pouvoir l'aider. Alors que je continue de fumer et je finis par lui dire d'une voix douce.

- Personne n'est en mesure, mais est-ce que tu t'es déjà demander si ta façon de faire était la bonne ? Je sais que la notoriéter peut être un poids et qu'avec sa popularité et ces occupations il n'a peut-être pas était autant présent pour toi comme tu aurais pu le vouloir. Et je ne vois pas pourquoi expliquer qui tu es, vu que tu es déjà une personne avec un fort caractère, si tu sais faire les bons choix. Les gens se souviendront de toi, mais c'est pareil pour les mauvais. Regarde pour moi, j'ai toujours la réputation d'un tyran et coureur de jupon. Pourtant j'ai changer mais à croire que tout le monde ne retient que ça.

Je dois avouer que je suis quelqu'un de franc et mon aveu a propos de ma famille n'est pas là pour la démoraliser, mais pour lui montrer que la famille est quelque chose d'important. Même si je ne sais rien à propos d'eux je dois avouer que même si c'étais des gens mauvais, ils n'en restent pas moins ceux qui m'ont donnée la vie et pour être franc, nous ne sommes pas responsables de qui sont nos parents. Alors que je l'écoute s'excuser et l'entendre dire qu'elle est fière de sa famille, je lui réponds tout en souriant.

- Pas besoin de t'excuser, ce n'est rien comme je le dis à tout le monde, à proprement parler ils ne me manquent pas vu que je ne les ai jamais connus. Et comme famille, je dois avouer que je ne connais pas grand monde de cette famille qu'il me reste, seulement quelques personnes et je dois avouer que c'est nouveau pour moi. Tu es vraiment fière, ou tu aurais aimés que certaines choses soit différentes ? Tu n'as pas à me dire ce que je souhaite entendre, je cherche juste à comprendre.

Alors que l'on passe au sujet du retard, je peux voir que le sujet était quand même délicat et alors que je la regarde droit dans les yeux tout en venant prendre une bouffé sur ma cigarette, je finis par répondre.

- Que serais tu si tu étais à l'heure ? Une meilleure élève ? Il faut se rendre compte d'une chose, c'est que ton avenir se joue maintenant. Pas quand tu auras finis tes études... Maintenant, je sais que ça peut paraître être con, mais dit toi une chose. Malgré de bons résultats, beaucoup refuseront de te prendre dans le boulot que tu veux faire plus tard rien qu'avec ton comportement.

Apparemment la jeune femme n'aime pas qu'on lui tienne tête et ma réflexion mélager a sa réponse me montre que je suis sur la bonne voie. Au diable si elle pense que je sois que un monstre ou un connard à ces yeux. Un jours elle repensera à ce jours et ce dira que j'ai raison, mais apparemment elle n'avait pas envisager ça et avec un léger sourire moqueur je finis par répondre.

- Qui a dit que tu étais une enfant ? Si j'étais ton frère, je serais déçus que tu gâches ton potentiel, certes il faut profiter de sa jeunesse. Mais ce n'est pas une raison pour faire n'importe quoi non plus... Mais après tout c'est ton choix...

Je n'étais pas du genre à aimer faire de l'intimidation mais quand on commence à me menacer j'ai par habitude de devenir méchant quand quelqu'un vient se montrer menaçant envers moi. Mais je ne suis pas le genre d'homme à me laisser faire, surtout quand il s'agit de faire pression sur moi ou sur ma carrière. Même si j'ai pu la contrarié, je ne suis pas du tout le genre d'homme à me laisser faire surtout que pour être franc, pour une élève, elle ne m'impressionne pas un seul instant. Je souris à sa réflexion et pour être franc je m'attendais à ce genre de réaction alors que je croise les bras je finis par lui dire.


- Mon attitude n'a pas besoin d'être exemplaire mais je pense qu'avec une telle ardeur, si tu en faisais tout autant en cours, tu pourrais atteindre ton objectif bien plus facilement plutot que de faire l'idiote ou d'être en retard en cours. Mais même si tu vois peux tes parents, ils le font pour ton bien quoi qu'il arrive. Ne ferais tu pas pareil si tu avais des enfants ? Tout donner pour qu'ils aient une vie facile et qu'ils ne manquent de rien ? Je ne suis peut être pas l'Auror le plus discipliné et j'ai peut-être le sang chaud qui me pousse à faire des erreurs. Mais tout comme toi je ne cesse jamais de vouloir m'améliorer. Alors pourquoi ne pas essayer de montrer que tu peux surpasser les autres ? Et ne m'appelle pas Monsieur, c'est bien trop formel pour être appliqué. Appelle moi Thomas.

Hors de question de montrer mon énervement passé, mais dans tout les cas je me dis que la poussé à donner son maximum est une bonne chose. Mais je ne sais pas quoi faire d'autre, il n'y a que cette solution pour qu'elle puisse voir que discipline et assiduité sont les clefs pour devenir professeur. Et pas seulement les résultats lors des cours.



Revenir en haut Aller en bas
Kassie G. OllivanderHistoria PactumKassie G. Ollivander
Kassie
Exp : 34769
Points de vie (HP) : 5000
Baguette : 27.7 cm, bois d'Amourette et croc de Basilic
Photomaton : Pomme de reinette [Nina&&Thomas] Giphy
Familier : Pomme de reinette [Nina&&Thomas] Basili10
Âge IRL : 13
Célébrité : Phoebe Tonkin
Parchemins : 4912
J'aime : 451
Date d'inscription : 15/10/2016

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

Pomme de reinette [Nina&&Thomas] Empty
MessageSujet: Re: Pomme de reinette [Nina&&Thomas]   Pomme de reinette [Nina&&Thomas] EmptyMer 6 Juin - 16:00
RP archivé pour cause de départ.


Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t3029-kassie-g-ollivander-o-bite-me https://www.historia-pactum.com/t2805-kassie-g-ollivander-maj-le-29-12-2018 https://www.historia-pactum.com/t2781-kassie-g-ollivander https://www.historia-pactum.com/t2856-kassie-g-ollivander-o-basilic-nom https://www.historia-pactum.com/t2453-kassie-g-ollivander
Contenu sponsoriséHistoria Pactum

Pomme de reinette [Nina&&Thomas] Empty
MessageSujet: Re: Pomme de reinette [Nina&&Thomas]   Pomme de reinette [Nina&&Thomas] Empty
Revenir en haut Aller en bas
 

Pomme de reinette [Nina&&Thomas]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Historia Pactum :: Les coulisses :: Les archives :: Archives RP :: Saison 0 [été 2022 - juin 2023]-