RSS
RSS



 


Coupe des 4 Maisons



Compétition des Ordres



/! Wanted /!

Les Macaron et les Baklavas
sont actuellement en effectif
réduit, n'hésitez pas à gonfler
leurs rangs en prenant élèves
et professeurs de
Beauxbâtons et Durmstrang !
La nuit porte conseil Anneau10

Partagez
 

 La nuit porte conseil

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
InvitéHistoria PactumAnonymous

La nuit porte conseil Empty
MessageSujet: La nuit porte conseil   La nuit porte conseil EmptyDim 6 Nov - 20:08

La nuit porte conseil
-Jon-
Tour d'Astronomie
La pire journée de ma vie…Aujourd’hui, en ce dimanche au sein de l’école je venais de vivre la pire journée de ma vie, ce matin j’avais tenté d’éviter Seb car en ce moment je traverse un tourment dans ma vie d’homme mais il m’avait retrouvé et sous la menace j’ai du tout avouer, malgré le fait que cela m’a ôté un poids énorme sur mes épaules, la suite fut pire…On est partie dans la foret interdite pour s’aérer l’esprit et ça avait tourné au vinaigre. Après avoir gambadé et jouer sous nos forme canine, j’avais franchi la ligne…J’avais apposé mes lèvres sur sa peau et son manque de réaction sur le coup était fort normale, voir compréhensive mais la suite fut…bizarre…il me donna une cigarette et recula, j’avais entendu ses pas et quand il est partie j’ai vite compris que c’était sous sa forme animale, alors j’avais rebroussé chemin, récupérant nos sacs. J’étais monté à la salle commune et j’avais posé son sac sur son lit, puis je suis passé à la cuisine pour prendre un encas.

Comme d’habitude les elfes ont était très généreux, j’ai du resté longtemps à la tour d’astronomie car le soleil était entrain de se couché, les couleurs qui s’en dégagé me décrochèrent un sourire et je m’appuyais sur le muret en pierre et observa le paysage qui sombré dans l’obscurité. Le vent était calme, doux et chaud, je fermais les yeux quelques secondes profitant de l’instant.
Seb avait fui…Ouais…j’avais franchi la ligne et il avait fui…Chose que j’avais redouté le matin même quand il m’avait forcé à tout lui dire. Moi qui me sentais mal ces derniers temps voilà que ça revenait comme une douleur fantôme vous voyez ce que je veux dire ? Non ? Je sais pas comment l’expliquer. Mon cœur était tordu par la douleur et je savais une chose…Faut je fasse comme si je n’avais rien dit, et rien fait ! Je devais faire le mec hétéro qui n’a pas de vue sur son meilleur ami.

Grimaçant et soupirant, j’effleurais du bout des doigts ma blessure, j’étais passé à l’infirmerie en disant que j’avais juste pris un coin de table en me levant un peu brusquement…Bah ouais j’allais pas dire, écoutez j’étais mal dans ma peau je me suis explosé la tête contre le mur pour essayé de me réveiller ! Donc ouais j’étais là, à la tour d’astronomie.
Un lieu paisible, propice à la réflexion, et ça faisait des heures que j’étais là, un gargouillis se fit entendre, souriant quelques peut, je me baissais et attrapa le sac de victuaille que m’on donné les elfes. Ouvrant sur le muret, je pris entre mes doigts un morceau de fromage et du raisin et j’avalais le tout avec délectation.

Après une journée aussi pourris ça fait du bien ! Lachais je dans un soupir.

Je sentais mes muscles qui se détendais doucement, et je me délectée de ma victuaille de fortune et surtout de me posé tranquillement, une fois encore mon imbécilité m’avait éloignée de la seule personne qui compte le plus pour moi, soupirant une nouvelle fois, je cracha au loin un pépin de raisin trop gros a mon goût qui vola quelque peut avant de plongé au sol.

Jonathan Peterson t’en rate pas une pour être le pire crétin de Poudlard ! Fis je à voix haute dans le vide.

J’allais resté là le temps qu’il faudra, qu’importe l’heure, qu’importe le temps, de toute manière qui allait s’inquiété de mon absence durant le banquet ou dans la salle commune…J’avais besoin de comprendre que j’avais fait un pas de trop. Et je me penchai une nouvelle fois pour sortir une bouteille, oui les elfes était gentil mais j'avais profité de la situation pour prendre une bouteille d''hydromel, j'ouvris la bouteille et bu quelques gorgé au goulot...
.
code by lizzou — gifs by TUMBLR — 000 MOTS.

Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

La nuit porte conseil Empty
MessageSujet: Re: La nuit porte conseil   La nuit porte conseil EmptyMer 9 Nov - 18:34
LA NUIT PORTE CONSEIL ... × ft. JONATHAN & EAST & OTHER PEOPLE
Qu'est-ce qu'elle a ma table, à me regarder comme si j'étais une semi-hippogriffe ? Bon, certes, j'ai peut-être planté ma fourchette un peu trop fort dans cette merveilleuse volaille, mais c'est parce qu'elle est bonne. Pas du tout parce que je suis inquiète. Quelle idée. Inquiète pour qui, d'ailleurs ? Non, cette volaille est vraiment très bonne. Même si pour une raison que je ne connais guère, elle s'effrite très vite. Bah, ça doit être une histoire de cuisson, un secret gardé par les Elfes depuis le temps des fondateurs. Le temps des fondateurs quand même c'est vraiment… Bon j'en ai marre. J'avoue, je suis inquiète. Je lance un regard nerveux vers la table des jaunes et noirs, qui apparemment n'ont pas les mêmes préoccupations que moi vu la manière dont ils s'empiffrent tous ces sales chacals, mais n’aperçois là où ils sont d'habitude que deux sièges vides de leurs propriétaires. Puissamment, je lance mon poing sur la table.

Par les sous-vêtements de Merlin, mais où sont passé ces deux idiots ?!

Mes yeux électrisent sans pitié quiconque osant me zieuter avec un regard globuleux et, d'un pas rapide et lourd, je sors de table puis de la grande salle, maudissant « ma meute » et leurs cachotteries. Déjà, Jon est bizarre en ce moment et maintenant Seb s'est barré je ne sais où. Est-ce qu'ils s'étaient coordonnés pour que je fasse un malheur ou est-ce qu'ils n'avaient pas compris à quels termes ils avaient virtuellement signé en s'engageant amicalement avec moi ? PRÉVENIR. Pour le dieu d'amour, prévenir. Il me semble que ça n'a rien de compliqué ! Usuellement, je les vois tout le temps et, en dehors des cours, on passe notre journée ensemble. Et là que dalle. Alors oui, j'ai absolument tout les alibis pour m'énerver.

Bordel de merde, si être une prostitué à Poudlard c'était de se faire toutes les salles, j'en aurais été une grosse. J'ai tout essayé : crier devant les salles communes, fouiller les salles de classes, les salles de bains des préfets, la salle des armures, demander des informations à Peeves en échange de Twix etc.  mais rien. Que dalle. Je cogne avec mon pied contre une porte, en colère. Un tableau essaie de me faire la morale mais, me tournant vers lui et le gratifiant d'un regard glacé, je susurre entre mes dents :

- « Tu ferais vraiment mieux de te taire si tu veux pas finir brisée en morceau sur le sol. J'ai perdu mes amis. Alors sois t'es utile, sois tu la ferme. »

La deuxième solution fut apparemment la plus intelligente à ses yeux et je l'en félicite intérieurement. Ce n'était pas le premier tableau que j’agressais d'ailleurs mais ils s'en remettront, ils ont l'habitude depuis le temps. Je décide alors de me diriger vers la tour d'Astronomie, usant mon ouïe pour entendre quelque chose cette fois parce je vais quand même pas me taper tout les escaliers pour me retrouver devant un mur.

J'entends alors la voix de Dingo. Enfin, hallelujah, le bonheur est dans mon cœur ! Prise par l'impulsivité de le sermonné et de m'assurer qu'il aille bien, je valais les escalier rapidement, ne prenant même pas la peine de reprendre mon souffle entre chaque marche. Quand j'atteins enfin le sommet, essoufflée, je l'aperçois assis tourné vers le paysage. Je tais ma respiration et écoute ce qu'il a à dire. Mais qu'est-ce qu'il lui arrive, à parler seul et à s'insulter de crétin ? C'est mon boulot, normalement. Idiot. Cependant, il m'inquiète. Jamais il ne se comporte aussi… distraitement.

Je vois qu'il ne va rien dire de plus alors je m'avance silencieusement et m'assois à côté de lui. Il a à manger déjà, alors ça me rassure un peu. L'odeur de sang et d'alcool est omniprésente dans mes narines et c'est franchement affreux. Je ne veux même pas demander comment il s'est blessé, je sens que je vais l'égorger sinon. Ou pas. Bon, on s'en fou.

- « Tu pues, Joniboy. »

Je rigoles nerveusement. Quoi ? Je suis stressé et j'essaie de décontracté l'homme au balais dans les fesses à côté de moi… Ah, finalement il a pas l'air si contracté avec cette hydromel, hm. Je ne suis pas sa mère, je ne vais pas le lui enlevé, mais boire alors qu'on est sur une tour c'est franchement pas prudent. Je fronce les sourcils et le regarde sérieusement.

- « Pourquoi tu étais pas à la Grande Salle avec Seb' tout à l'heure ? Tu vas pas bien ? »

Je retiens mon commentaire sur la volaille, parce que je suis sincèrement mal à l'aise de le voir comme ça.
code by lizzou × gifs by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

La nuit porte conseil Empty
MessageSujet: Re: La nuit porte conseil   La nuit porte conseil EmptyMer 9 Nov - 19:47

La nuit porte conseil
-Jon & East-
Tour d'Astronomie
J’avalais une longue gorgée au goulot, je me délectée de cette saveur qui me piqué la gorge et pourtant cet aspect douloureux qui me faisait perdre tout sens de la réalité n’était rien, non absolument rien face à ce que je ressentais. Mon esprit travaillé trop depuis quelques temps, devoir faire bonne figure, devoir inventer des excuses bidon pour laisser en plan Seb & East. Et vous savez quoi ? Ce qui est le pire dans tout ça ? C’est que plus je les vois ensemble plus je me sens mal.  Et au lieu de dire les choses je les subis atrocement et je me venge en me montrant froid, acide et piquant. Prenant dans la face le regard rieur de Seb qui sort des « mais il mordrait » ceux a quoi je ne répondais même plus.

Et maintenant que j’avais décidé de dire à Seb pourquoi j’allais mal j’avais pris la plus grosse claque de ma vie, et pourtant juste avant je m’étais éclaté la tête contre le mur pour tenté d’y voir plus clair. Je croyais réellement qu’il avait accepté ma condition, tout comme il avait accepté la condition d’East…Alors pourquoi il s’est barré en courant ? Pourquoi il m’a abandonné…Il ose m’en vouloir quand je vais parler a Kassie Blackhole mais elle au moins elle m’a accepté tel quel sans sourciller, sans se moquer. Et bordel ça faisait du bien ! Et pourtant Seb ne comprenait pas, non il comprenait que depuis 6 longues années j’étais devenue un camé, un putain de drogué qui ne pouvait pas resté plus d’une journée sans avoir sa dose de Baker en poudre ! Mais non ! Il fallait que ce loup noir de mes deux façe sa mauvaise tête !

Une voix féminine me fit sortir du fil de mes pensées, j’allais grogné quand je la vis s’assoir près de moi, reconnaissant aussi bien l’intonation que la forme, une grimace déforma mes lèvres, je me levais comme pour me décollé de cette tâche. Je levais ensuite les bras de part et d’autre de mon corps, une bouteille ancré dans une de main.

Regardez qui voilà !Dis je parlant peut être un peu fort, puis je pris une voix plus fluette comme pour me moquer d’elle Et pourquoi t’es pas avec Seb han ? Gnagnagna ! Ta qu’a te servir de ton si merveilleux dons et retrouvé ton gros loup noir han ! Dis je avec un petit rire.

Elle se croyait ou ? Comme si avec Seb on était inséparable, comme si elle avait pas remarqué que ces derniers temps je ne trainais plus avec eux…Non elle a rien vu, puisque quand ils sont ensemble plus rien ne compte.  Tu va pas bien…Bordel elle est débile ou quoi ?

Si je vais pas bien han? D’après toi ? Hein ? Regarde moi ? J’ai l’air d’aller mal ?Dis je en reprenant une gorgée, pour ensuite tourné sur moi-même de manière peut équilibré.

Un rire jaillit d’entre mes lèvres, tandis que je titubais vers le muret, je me penché un peu, puis un peu plus, si bien que mes jambes se soulevèrent à quelques centimètres du sol. Puis je retombé sur mes pieds…enfin j’avais tenté vu qu’en fin de compte j’étais sur le postérieur ce qui m’arracha un nouveau rire. Mes pupilles rencontrèrent celle de la rouge et or qui me lançait des regards furieux, je sentais venir la colère de la belle et j’avais pas la tête à ça.

Fais pas chier avec ta morale Hills ! Ta qu’a aller cherché ta moitié et foutez moi la paix !Crachais je en la pointant du doigt.

Je repris une gorgée ambré et toussa un peu, avant de plaquer ma tête contre le mur froid, ce qui est franchement bizarre quand je bois c’est que je passe de la colère à la tristesse en quelques secondes et là, les larmes se mirent à couler, j’avais envie de hurlé…..j’enviais leurs côté loups pour pouvoir hurlé a plein poumons comme des fous, moi à chaque fois j’étais en retrait, assis et je les observais j’étais pas bien, j’étais mal dans ma peau. J’aurais pu hurlé sur East, lui dire un « Mais si tout va bien, je suis Bisexuel depuis deux ans, je crois que je suis amoureux de Seb mais au lieu de comprendre ma condition il s’est transformé en loup et il s’est barré mais sinon tout va bien, tu veux du raisins ? » Mais non l’alcool en a décidé autrement.

T’es encore là ? Dis je en soupirant, laissant les larmes qui coulé le long de mes joues.

Décidément c’est vraiment une journée de merde .
.
code by lizzou — gifs by TUMBLR — 778 MOTS.

Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

La nuit porte conseil Empty
MessageSujet: Re: La nuit porte conseil   La nuit porte conseil EmptyJeu 10 Nov - 13:27
LA NUIT PORTE CONSEIL ... × ft. JONATHAN & EAST & OTHER PEOPLE
Je le regardais longuement, les yeux écarquillés, blessée, vexée mais le sang bouillant dans mes veines. Premièrement, j'avais sur-estimé son niveau de sobriété et c'est pour cette raison que, lorsque monsieur eut fini sa stupide crise de colère, je lui prenais la bouteille qu'il avait dans les mains d'un mouvement rêche et la jetais par dessus bord, me moquant bien de ce que ce petit con pouvait pensé en ce moment-même. Cela fait  deux foutus semaines maintenant qu'il me parle comme si j'étais la première des moins-que-rien dans ce putain de monde et c'est deux semaines de trop que je laisse ça passer.

- « T'es sérieux là, pauvre tâche ? », je lui rétorqua froidement lorsqu'il osa me demander si après son speech j'étais toujours-là.

Peu m'importait qu'il pleurait, qu'il avait l'air mal en point et qu'il était complètement bourré à l'hydromel. J'avais assez pris sur moi pour le ménager, aussi dégoûtant et méchant ses propos avaient pu être. Je n'étais sûrement pas connu à Poudlard pour ma patience et ma douceur et les efforts que j'avais fait ces derniers jours étaient énormissimes. J'avais frappé pour moins que ça dans le passé. Un grognement animal s'insinua dans ma gorge sans même que je ne le retienne. Le loup aussi, n'était pas content, il n'était pas dans ses habitudes de se soumettre. Je levais le ton.

- « C'est quoi ton soucis maintenant, Peterson ? Où tu as vu que j'étais ton chien ou autre pour me parler sur ce ton ? Ça fait plus d'une semaine que je me tape tes putains de saute d'humeur, je me suis retrouvé à faire toutes les salles de ce foutu bahut pour ta sale tronche et celle de ton meilleur ami pendant que tes très cher camarades de maison bouffaient comme des gros porc sans en avoir rien à foutre et c'est comme ça que tu oses t’adresser à moi ? Crois moi que c'est pas pour te servir de punching ball que j'ai fait tout ça, pauvre con, alors tu vas calmer ton attitude direct avec moi ! »

Sans ménagement, je le pris par le col et le plaquais contre la rembarre. Ma colère décuplait ma force et plus je me repassais ses paroles dans la tête, plus cette dernière montait. Si un loup-garou pouvait ce transformer en dehors de la pleine lune, je l'aurais fait depuis très longtemps. Heureusement, ce n'était pas le cas. Ma voix n'était plus qu’ébullition et mes yeux, planté dans les siens, aurait pu tuer en un instant.

- « Tu le veux mon très merveilleux don espèce d'enfoiré ? Je te le donne, et avec plaisir, parce que tu sais très bien que je l'ai pas voulu, j'ai été forcée ! Ça t'amuses d'en jouer enflure que tu es ? T'es pas l'centre de la terre ici Peterson alors arrête de faire ta Drama Queen et crache le morceau ! Qu'est-ce qui va pas bordel ?! Qu'est-ce que j'ai fait à ta belle gueule pour que tu parles comme ça ? Tu veux peut-être qu'on arrête notre amitié là, hein ? Et c'est quoi ces insinuations de merde avec Seb' ? « Ton gros loup noir » ? « Ta moitié ? » ? T'es complètement ridicule mon vieux ! Comme si tu insinuais qu'avec Seb il y avait quelque chose et que… »

Je le lâchais, les gros yeux et levais un sourcils dubitatif. Ma voix diminua de quatre cran et mon cerveau tournait à tout allure. Je me remémorais tout les moments que j'ai passais avec ces deux goujats en une minute et à chaque fois, j'analysais le comportement de mon interlocuteur ici présent.

- « … et que tu étais jaloux… ? »

Nooon, ça ne pouvait absolument pas être ça. C'était impossible. Il ne peut pas être jaloux de mon amitié avec Seb' ! Mais quand j'y repense, ils agissaient bizarrement en ce moment et à chaque fois que je demandais à l'Alpha ce qui se passait, il éludait la question ou me disait que tout allait bien. Je regardais le Poufsouffle en face de moi. Sois je me fait des films sois je suis débile de ne pas l'avoir vu plutôt. Mais c'est cohérent et Seb' était pas là tout à l'heure après tout et on dirait qu'ils s'éloignent l'un de l'autre et… on dirait que quelque chose à changer entre eux. Oh putain. Et s'il était pas que jaloux de ma relation avec Seb' mais aussi du lien qu'on a moi et lui parce qu'il y a un truc entre ces deux débiles ? Bien que je suis sur le point de faire une crise cardiaque, je met toutes ces hypothèses de côté et me concentre sur la fontaine qui me fait face.

Je le punis d'un regard froid et d'une voix froide, bien que calmée. Ma colère ne l'ai pas, bien sûr, mais avec l'idée que je viens d'avoir j'arrive à la canalisée.

- « Jonathan. Tu as deux secondes pour me dire ce qui se passe ou tu finis par dessus bord. Et tu sais que j'en suis capable, je t'ai trop épargné ces deux dernières semaines. »

Je croise les bras et j'attends sa réponse. I swear to god s'il me répond comme de la merde ou qu'il se fout de ma gueule, je l'enterre.
code by lizzou × gifs by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

La nuit porte conseil Empty
MessageSujet: Re: La nuit porte conseil   La nuit porte conseil EmptyJeu 10 Nov - 14:32

La nuit porte conseil
-Jon & East-
Tour d'Astronomie
Je savais que ça allait la mettre en colère, au fond de moi le vrai Jon savait pertinemment que la lycan allait perdre patience, après tout j’ai passé deux longues semaines à me comporter de la pire des façons en sa compagnie, un véritable enfoiré alors qu’avant j’étais tout simplement le bon pote, celui balance des conneries plus grosse qu’un dragon. Et là vidant une énième bouteille j’avais tout simplement pété les plombs. Est-ce que je voulais la poussé à bout ? Au point qu’elle me balance du haut de la tour ? Que je me calme ? J’eu un rire, plus elle se mettait en colère plus je riais.

Personne ta forcé à me cherché que je sacheRépondis je a sa tirade sur le fait qu’elle avait fouillé le château.
Nerveux ? Nerf qui parte en live ? Ouais c’est tout a fait ça et quand elle me prit par le col et me colla contre le mur, que je croisais ses pupilles pleine de colère. Mon cœur s’emballait complètement, si elle avait pu se transformer en loup garou elle l’aurait surement fait, elle m’aurait bouffé et déchiqueté en mille morceau.

Puis elle parla enfin de mon comportement de ces derniers jours et son cerveau percuta, elle employa le mot « jaloux » et mon visage pâlit, ma gorge s’assécha malgré la quantité d’alcool que j’avais pu ingurgiter, bizarrement j’eu l’impression qu’elle s’était calmé, bien sur ses yeux lançait encore des éclairs assez puissant. Quand elle me lâcha le col, je posais mes pupilles sur le sol. Oui j’étais jaloux, un putain de gros jaloux à la con, non pas qu’elle me prenait Seb loin de là, à ce niveau là j’avais toujours Kassie donc pour moi ma relation avec Kass’ était un peu la même que Seb et East dans le fond. Mais malgré tout la façon dont Seb se comportait avec East me faisait un mal de chien, ils étaient proche plus comme un mâle alpha avec sa femelle et non comme un frère et une sœur et moi comme un abrutie j’avais mal.
Soupirant, je shooté dans un caillou imaginaire, fallait donc que je le dise à East, ça pouvait plus continué je pouvais pas, je pouvais plus…

J’suis bisexuelLachais je soudainement, la voix mi rauque mi brisé. Levant mes pupilles vers la jolie rousse je repris.Depuis toujours la présence de Seb est devenue pour moi une sorte de drogue, c’était puissant, l’été je pété limites les plombs tellement j’avais hâte de revenir à l’école !Commençais je, autant tout lui dire puis façon vu comment j’était pété j’avais pas besoin de me forcé pour que sa sorte.Lors de ma 5e année j’ai eu une relation caché et secrète avec un préfet de Serdaigle et l’an passé je suis sortie avec Ryan Mcgurthy, tu sais celui que Seb qualifie de tête à claque ? Enfin bref, j’ai lâché Ryan car j’arrivais pas à resté avec lui sans pensé a cet imbécile de loup noir !Continuais je en la fixant avec intensité. J’ai compris alors que ce que je ressents pour lui c’est autre chose que de l’amitié, alors quand je vous vois si proche ça me bouffe ! C’est pas ta faute, je m’en suis pris à toi alors qu’au fond c’est moi que je punissais !Je sentis une larme qui roula sur ma joue avant de rependre, le souffle courtCe matin j’ai pris mon courage a deux mains, j’ai dit a Seb que j’étais bi, il m’a…comment dire…sur le moment il accepté au point de me dire que si je voulais testé je pouvais, puis une fois dans la foret interdite j’ai fait le con…je l’ai embrassé sur la joue et là…Je me tue…

Je me sentais minable, complètement minable, je pris une profonde inspiration et lui tourna le dos pour essuyer mes larmes, putain pourquoi ça coule tout seul cette merde.

Il s’est transformé en loup et il s’est barré !Criais je bien malgré moi, je me retournais vers la jeune rouge et or. Alors ce soir j’ai compris, j’ai compris que je dois refoulé mes sentiments, que je dois simplement lui faire croire que c’était une simple impression dû à ma sexualité ! Car si il arrive a ressentir que je suis attiré par sa noble personne il va s’éloigné alors je préfère le voir s’éloigné et souffrir en silence en le voyant dragué des filles ! Quitte a retombé dans les bras de Ryan par dépit Dis je avec une sincérité hors norme.

Je m’avançais vers la jeune fille et pris ses mains entre les miennes pour les embrassé doucement.

Pardonne moi East, je te jure je…c’est tellement difficile pour moi de devoir vous l’avouez, je veux dire…j’avais peur du rejet, peur de le perde, peur de vous perdre…je tiens à toi, mais je…j’ai était un véritable enfoiré, mais maintenant je sais…je sais que Seb ne me donnera pas ce que je veux, alors je vais lui donné ce qu’il veut, un simple ami…tout simplement !Fis je en baissant ensuite les yeux le cœur serré.

J’avais tout déballé, ouais tout, absolument, mes sentiments envers Seb et ce que j’étais prêt a faire pour pas le perdre

.
code by lizzou — gifs by TUMBLR — 863 MOTS.

Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

La nuit porte conseil Empty
MessageSujet: Re: La nuit porte conseil   La nuit porte conseil EmptySam 12 Nov - 12:23
LA NUIT PORTE CONSEIL ... × ft. JONATHAN & EAST & OTHER PEOPLE
J'ignorais sa remarque, ainsi que son rire débile. Oui, personne ne m'a obligée à venir le chercher, mais je le fais parce que je tiens à lui. De toute manière, il le sait, pas besoin de nourrir le narcissisme actuel de Mr. Peterson. Lorsque j'eus finit ma seconde tirade, je pus voir son visage pâlir ainsi que sa gorge déglutir et je savais pertinemment à ce moment-là que j'avais touché un point sensible. Un point qu'il a du dire à peu de gens et qui le bouffait de l'intérieur. Mes théories serait-elle juste ? Les éclairs de colère que lançait mon regard s'évaporèrent et j'oubliais ma colère quelque instant pour lui lancé un regard interloqué. Et là, il commença à parler. Son premier aveu me laissa sur le cul, littéralement. Je ne me l'étais jamais imaginé de ce bord (à part il y a quelques minutes mais ça ne compte pas), mais ça ne me dérangeait en rien. Joniboy, c'est mon ami alors je le supporterais en tout. Absolument tout. Que quelqu'un ose lui faire une remarque devant mes yeux et je fais un malheur. Pfeuh, personne n'osera j'en suis sûr. Et puis helloooo, on est au 21ème siècle, qui ça dérange encore ces trucs là ?
Si sa première phrase m'avait surprise, le reste et en particulier ses « sentiments » pour Sebastian m'assourdissaient littéralement. What da fuck, j'avais raison ? Je rêvais non ? Oh mon dieu, c'est adorable. C'est vrai qu'ils vont bien ensemble… Et c'était donc ça, l'explication de son caractère de pouffiasse du moment ! Dans un sens, je comprenais son comportement envers moi, maintenant. Bien qu'il n'y ait absolument aucun risque d'amourette entre nous deux (cette pensée me fait frisonner, c'est mon frère bon sang!) le lien que nous partageons est plutôt fort. Il aurait pu me prévenir tout de même, il sait qu'il peut tout me dire !

Puis vint le moment où j'entendis avec outrage ce que Seb avait osé faire au petit chiot que j'avais en face de moi et mon humeur changea encore une fois. De quoi, de quoi, de fucking quoi ?! Oh, Merlin, dit moi que je rêve, dit moi que Jon' ment, dit moi qu'il n'est pas entrain de se crever la santé et d'être sur le point de faire l'erreur du siècle en revenant avec l'autre courgette (pour être poli) à cause de ce stupide, idiot qui me sert de frère ? Je n'écoutais que d'une seule oreilles les excuses de mon petit Jon – de toute manière acceptée – et ne sentit même pas le baisé qu'il fit sur mes deux mains. L'air… Oh Godric, l'air sur le visage du jaune et noir en face de moi me brisait le cœur. Il ne méritait pas ça, il ne méritait pas de refouler ses sentiments parce que je suis sûr que l'autre crétin est aussi dans le flou et il ne méritait sûrement pas un rejet pareil.

La colère sourde qui avait disparu un peu avant refit surface et mes yeux reflétèrent cette fois ma fureur. Il allait m'entendre, oh il allait m'entendre. Sans un mot, je pris mon acolyte tendrement entre mes bras et sécha les larmes qui restait sur sa tronche d'ange avec un de mes pouces. Sans un mot encore, je m'éloignais de lui et le regarda dans les yeux après avoir remis en place mon cerveau.

« Jonathan, écoute-moi bien. Entre Sebastian et moi, il n'y a rien d'autre que de la fraternité. Il est ma meute, même si ce n'est pas lui qui m'a mordu, mon loup à rejeté l'initiale et l'a remplacée par ce petit con pour qui tu nourris des sentiments et n'essaie même pas de le nier ou de le refouler parce que sinon je t'assassine. Ne me dis pas que tu vas jalouser de la fraternité, bichon ? Alors j'aimerais que tu oublies tout les scénarios que tu as dans ta tête parce que c'est franchement dégueulasse l'inceste et qu'en plus de ça je ne te ferais jamais ça. On est ok ? » Je secouais la main devant ses yeux, ironique. « La Terre appelle maintenant Jonathan et il va falloir que tu descendes de ton petit nuage de film bizarre. C'est moi, East, ton amie et l'ami seulement de ton connard de loup. »

Je lui fis un sourire encourageant qui ressemblait plutôt à une grimace à cause de mon état sentimental actuel. Oui, j'étais définitivement furieuse contre l'Alpha et cette rage ne se calmerais pas tant que je n'étais pas aller lui régler son compte. Je soufflais.

« La prochaine fois qu'il se passe un truc dans le genre, j'aimerais que tu m'en parles. Ou que tu en parles à quelqu'un d'autre. Je peux te jurer que tout garder en soi, c'est la merde. La grosse merde. Et oublies Ryan parce que si je te vois tourner autour de lui, j'te rend femme. C'est pas ça la solution. »

Ouah, j'avais un ton plutôt calme pour le moment, même s'il était tremblant par mot. Baker n'aura pas cette chance, le pauvre.

« Concernant ce… Cet espèce de… »

Je grognais.

« Hum. Concernant Sebastian, tu me ferais un honneur et un plaisir surtout de me laisser lui régler son compte et de ne pas te bourrer la gueule en mangeant des raisins comme le soûlard que tu n'es pas… Ça fait combien de temps que tu es ici ? Histoire de savoir à quel intensité je dois le tabasser. » Je continuais cette fois un peu pour moi-même. « Non mais sans déconné, se barrer la queue entre les jambes en se transformant en loup… Merlin il me fait honte ! Et tu m'as imaginé avec ça ? Non mais faut arrêter cinq seconde. C'est pas toi qui a fait le con c'est lui qui est con. Nuance. Et crois moi il va le regretter cet espèce de… ARGH… »

Je continuais à déblatéré des conneries dans ma barbe et mille et un scénarios se jouais dans ma tête. Le thème commun ? Le passage à tabac du jeune Baker. Tiens, ça fera un joli article pour cette fouine de Sutton. Puis je me souvenais que j'avais quand même un adolescent au coeur brisé devant moi et je me recomposa. Il ne fallait tout de même pas que je lui fasse croire que j'allais tuer Seb'. J'allais pas le faire en plus. Entre la vie et la mort à la limite mais j'allais plutôt le blesser avec les mots comme lui a blessé Jon' avec des gestes. Un geste. Et quel geste. Oh putain il est mort.
code by lizzou × gifs by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

La nuit porte conseil Empty
MessageSujet: Re: La nuit porte conseil   La nuit porte conseil EmptySam 12 Nov - 13:10

La nuit porte conseil
-Jon & East-
Tour d'Astronomie
Bordel comment j’ai pu être aussi con avec une fille comme elle ? Voyant sa réaction envers ma révélation et surtout envers ce que Seb avait fait, ça me faisait tout drôle et je sentis comme…je sais pas comment l’interprété, je veux dire, certes j’ai plutôt bien bu…vraiment bien même mais j’ai toute ma tête, je suis conscients de ce que je dis, a vrai dire quand je bois je mets pas de frein à ce que je dis ou fait, du coup je suis comme un livre ouvert en fait. On pourrait me posé n’importe quel question je pourrais répondre sans l’ombre d’un doute. Alors qu’en étant sobre je sais pesé les mots, je sais mettre des formes dans ce que je veux dire ou faire comprendre, je cache les choses en posant des blagues. On dit souvent que les personnes les plus gentilles sont souvent celles qui cachent le plus leurs sentiments et c’est la vérité.

La rouge et or me prit dans ses bras et cette étreinte me fit un bien fou, la voir s’emporté envers son frère fit naitre un petit sourire sur mes lèvres, elle avait le don de vous remettre la réalité en face tel une puissante gifle puissance douze.

Je m’en veux de t’avoir rien dit…je…comprend moi…j’suis pauméFis je avec beaucoup de rancœur.

Ouais je m’en voulais d’avoir caché ça…autant à elle qu’a Sebastian, sachant que Kassie et Ryan était les premiers courant, bon pour Kassie c’était surtout lié au fait qu’elle avait remarqué que Ryan me tourné souvent autour et malgré le fait que tout le château soit au courant de l’homosexualité du jeune Mcgurthy, la reine des vipères n’a pas pu s’empêcher de me demandé pourquoi il était si insistant. Et du coup je lui avais avoué, elle s’était moqué gentiment mais avait promis de ne rien dire tant que je n’assumerais pas ce côté de ma personnalité.

Bah heu…Kass et Ryan le savent…donc techniquement j’ai pas tout gardé pour moi, enfin je veux dire…Kass’ ne sait pas ce que je ressens pour Seb, et Ryan…bah il a des doutes vu que je l’ai largué a cause de ça l’an passé mais…Balbutiais je quand elle se remit a poussé des injures envers Seb.

Je la regardais tel une chouette hulotte qu’on vient de réveillé, je posais une main sur l’épaule de la jeune femme, un regard semi suppliant.

Je t’en pris perd pas ton sang froid East…C’est assez difficile pour moi, je te promet de lui parler pour…pour adoucir les choses mais…mais pour ça faut qu’il arrête de fuir comme un lapin de garenne face a un dingo australien !Repris je avec un léger sourire a la fin de ma phrase. Seb est un tombeur, depuis longtemps c’est le mec beau, grand, aux allures un peu froides mais tellement tentatrices, que de savoir que celui qu’il considère comme…comme son frère est un…enfin qu’en gros je peux avoir plus de conquêtes que lui !Ajoutais je pour détendre l’atmosphère sous le regard furibond de la belle. Comprend le ! Monsieur je suis meilleur en tout viens de prendre un coup dans son égo car je joue pas dans la même cours !Terminais je en souriant.

Oui Seb à un égo encore plus surdimensionné que le mien, et encore moi..c’est limite si je parfois je ne fais pas semblant. J’essaye d’être authentique, mais depuis quelques temps j’allais mal car je devais assumer mon choix et surtout malgré les dires de ma meilleure ami, j’allais tout de même enfermer mes sentiments envers Seb dans une boîte.

East…Je t’en pris ne lui dit pas que tu m’a vu dans cet état içi…depuis…bah je sais pas trop, je dois être là depuis 11 heures ce matin. Un coup de chance que j’ai pas sauté pas vrai ?Dis je en passant une main derrière ma tête en riant nerveusement avant de reculé de quelques pas Je plaisante me regarde pas comme ça ! Ajoutais je rapidement.

Sa présence était un vrai exutoire, ça me faisait du bien, surtout que sur le moment j’eu l’impression qu’elle était d’accord sur le fait que je sois drogué a la sebastine bakerienne…vous moquez pas c’est une drogue dure ! Finalement celui qui devait craindre les foudres de la rouge volcanique ce n’était pas moi c’était le male alpha…

Tu sais si j’étais une femme peut être que je lui plairais d’avantage et qu’au lieu de me fuir il me collerais….Murmurais malgré moi. Avant de me rendre compte de ce que je venais de dire, je me mordis la lèvre presque honteux d’assumer devant elle mon attirance pour l’homme aux cheveux noirs et au regard d’acier.
.
code by lizzou — gifs by TUMBLR — 863 MOTS.

Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

La nuit porte conseil Empty
MessageSujet: Re: La nuit porte conseil   La nuit porte conseil EmptySam 12 Nov - 18:44
LA NUIT PORTE CONSEIL ... × ft. JONATHAN & EAST & OTHER PEOPLE
Il me dit qu'il était désolé de n'avoir rien dit à Seb et à moi et qu'il n'y a que Kassie et Ryan qui le savent. Ou du moins qui s'en doutent. Les deux ne me surprennent pas et je suis en rien vexée. Blackwhole est une bonne amie à lui et Ryan, comme il l'a dit, c'est évident. Je suis quand même triste qu'il ne se soit pas senti assez à l'aise pour en parler avec nous. J'ai peur qu'il me cache d'autre chose, plus grave et à cet instant précis, je me jure de m'occuper de lui de plus près, sans pour autant envahir son espace personnel. Oui, elle est là, la rare facette de ma personnalité qui me hurle d'être douce avec les gens. Mais vu comme je me suis inquiété pour lui aujourd'hui et vu les aveux qu'il m'a fait, j'ai tout les droits de la ressortir.

- « Ne t'excuses pas, bichon. Dans un sens, je comprends ta position… Enfin, j'ai jamais vraiment eu à dealer avec ce genre de choses mais tes réactions sont compréhensible. »

Il essaie de calmer ma colère mais c'est plus fort que moi, c'est dans ma nature : j'en veux à Seb. Il a réagit comme un cabot mal léché, comme un lâche et, même si je suis sûr qu'il a du paniqué ou autre, je n'apprécie vraiment pas son comportement. Enfin, je veux dire, regardez Jonathan ! Il en fait une maladie tant ça a été dur pour lui de passer outre cette offense. Je n'imagine même pas comment il a du se sentir quand il était seul, dans la forêt interdite, la trace de la peau du loup sur ses lèvres. Rien que cette pensée intensifie ma colère. Mais qu'est-ce qu'il lui a prit à l'autre, bon sang ? Même si Jon me montre qu'il essaie de prendre toute cette cacophonie avec humour, je ne le crois pas une seconde. Mon garçon, tu ne vas pas faire le coup à un loup-garou qui passe son temps à jouer la mère poule avec les premières et deuxièmes années. Je sais quand on me ment.

- « Joniboy… Sincèrement, je te promet rien. Rien du tout même. Je suis ultra en colère contre ton futur petit ami… » Je retiens un rire à cette mention. Putain, c'est trop adorable. Sur mon honneur que je les met ensemble ces deux-là, même si ça me coûte un bras. « … C'est pas lui de faire ça. Tu peux lui trouver mille et une excuses mon joli, toi et moi on le sait que là… » Je pose un doigt sur sa poitrine. « … Ça fera toujours mal. Et je tolère pas que l'un d'entre vous aies mal pour des conneries pareilles les gars. Alors je vais le gifler, … » En voyant son regard, je rajoute. « … enfin façon de parler quoi, le secouer un petit peu et surtout le laisser me dire ce qu'il a sur le cœur. Mais crois moi qu'il va quand même s'en prendre plein la gueule. Il manquerait plus qu'il t'ait tendu une cigarette pour que tu te drogue la tronche tient, ça aurait été la meilleure. » Je soupire de dépit. « Mais je te promets quand même que je lui dirais rien pour notre petite altercation. D'ailleurs, quand ça ira mieux, je me vengerais pour ces deux semaines de saloperie que tu m'as fait passer. » Je lui fais mon sourire brillant que je fais seulement au gens que j'aime. « Allé va dormir maintenant… T'as quand même passer 11 heures à… 11 heures ?! »

Mon sourire se fane quand je percute combien de temps il a passé ici et je lui lance un regard mortel à sa blague foutrement stupide. Oh sa mère, c'est vrai qu'il aurait pu sauter en 11h quand même. Je me déplace pour regarder le sol à travers la rambarde et mesure la hauteur de la Tour d'Astronomie. OH MERLIN, IL SERAIT MORT S'IL AVAIT SAUTÉ. Sur le coup, je le prends pas du tout à la rigolade. Je suis totalement flippée. Qu'est-ce que j'aurais fait moi, s'il s'était jeté ? J'aurais sauté aussi, par culpabilité. Putain, tant qu'à faire, on fait un suicide squad (mon dieu, ces gens me rendent dépressive). Sebastian aura pas besoin de sauter si je le choppe avant d'avoir bu de la menthe pour me calmer, lui par contre. Oh… mais j'y pense il a manger quelque chose de consistant au moins Jon ? Je savais, mais je le savais que j'aurais du amener cette foutue volaille ! Je le darde d'un regard noir et pointe un doigt juste en dessous de sa nuque.

- « Mon chérie, si ça avait été la pleine lune, je t'aurais tranché la gorge avec ce doigt. Tu refais ce genre de réflexion je te tape, t'as compris ? C'est pas drôle d'accord ! Tu aurais pu te soûler et tomber par inadvertance. Et dis moi que tu as manger quelque chose à midi et à quatre heure Peterson. Dit moi que tu n'as pas bu UNE BOUTEILLE ENTIÈRE D'HYDROMEL sans manger quelque chose de protéineux. Parce que sinon je te jure que je vais vraiment faire de toi une femme. »

J'aurais pu rire d'ailleurs de la manière dont il est près à tout pour pouvoir bouger ses belles petites fesses en tant que petit copain de l'Alpha mais je décide de garder ma face autoritaire, même si ma lèvre tremble à son rougissement. Noooon East, tu restes stoïque. Ces garçons ils ont plus aucune éducation en ce moment, va falloir leur montrer.
code by lizzou × gifs by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

La nuit porte conseil Empty
MessageSujet: Re: La nuit porte conseil   La nuit porte conseil EmptySam 12 Nov - 19:30

La nuit porte conseil
-Jon & East-
Tour d'Astronomie
Qu’elle comprenne ma position me colla un sourire au lèvre, non mais ça le colle, je vous jure, genre y’a un truc qui s’est produit et mes lèvres se sont étiré en un sourire. Malgré son problème de fourrure lunaire cette fille est une véritable usine à sourire c’est ce qui m’avait plus chez elle la première fois que je lui ai parlé après un match contre les rouges et ors. En voyant son regard je compris rapidement qu’elle ne décolérais pas. Je me sentais presque honteux de la voir dans un tel état. Non c’est vrai connaissant le tempérament de la jeune femme et celui de Seb lorsqu’il va mal, je suis certain que ça va mal finir…Ils vont s’entretuer et ça va être à cause de ma connerie.

Ouais ma connerie, parce que l’amour c’est une connerie, ça vous descend 6 pieds sur terre alors que ça vous promet le 7e ciel, publicité mensongère ! Je déglutis face à son tempérament volcanique et surtout je deviens presque livide quand elle prononce le mot « petit ami » ouvrant une nouvelle fois des yeux rond, je la pousse gentiment.

Dis pas de connerie East ! ça n’arrivera pas !Dis je en cachant mon amertume. Je lui cherche pas d’excuse ! Je le connais depuis le poudlard express quand on avait 11 ans et qu’il était seul dans son coin ! J’ai appris à le connaitre mieux que quiconque dans cette école ! Sans mes idées folles il ne serait même pas…Détournant les yeux, je soupirais avant de reprendre. C’est moi qui l’est poussé à devenir Animagii non déclaré, c’est moi qui le pousse à faire mainte entorse aux réglements de cette école, le cerveau pour les conneries c’est pas lui !Fis je avec calme. C’est moi qui l’est regardé mainte fois dragué tout ce qui porte une jupe…Terminais je sans cacher mon amertume cette fois.

Que voulez vous…Je ne peux qu’être amer à cette simple idée..Seb en petit ami…Non, le loup ne pourra jamais me voir autrement. Pour lui je savais que j’étais un frère, quand il dit ne pas pouvoir se passé de moi c’est juste de l’égo, il jalouse ma relation avec Kassi’ car il ne supporte pas d’être dans l’ombre de quelqu’un. Oui je vois les choses comme ça car pour moi Sebastian Baker est possessif et aime être mis en avant par autrui. Mais quand elle toucha mon cœur, je fis une petite moue avant de reprendre un air plus sérieux voir plus farouche.

Te soucie pas de ça, un cœur ça se brise mais sa bat toujours ! Et pour la clope c’est moi qui l’est demandé pour amorcé une conversation mais que veux tu, il est encore plus buté qu’un troupeau d’âne !Répondis je à sa tirade sur l’alpha du groupe.

Elle parla également de vengeance, je soupirais quelque peut, en même temps je le mérité bien, je lui répondis par un sourire très doux, ce sourire dont j’ai le secret, c’est pourtant un simple sourire et malgré ma tête zombifié, j’avais nullement envie de dormir, mais pour ne pas faché la belle j’hochais poliment la tête mais la gryffone se mit a regardé par-dessus le mur, puis a me fixé avec une once de panique et de fureur…Ouais elle venait de se rendre compte que si j’avais sauté je serais aussi plat que la pelouse du parc, lui adressant un regard désolé, elle me menaça encore et cette fois j’eu un rire franc.

T’en fais pas même bourré comme un coing j’aurais pas l’agilité nécessaire pour basculé dans le vide, je deviens complètement empoté dans ces moments là ! Y’a que sur un balai que je suis d’une agilité et d’une rapidité a toute épreuve ! Dis je en prenant une voix douce.

Mais je sentais bien qu’elle n’allais pas me laisser tranquille enfin que cette histoire n’était pas close pour la jeune femme, du moins tant qu’elle n’a pas attrapé Seb par la ou je pense….Merlin moi aussi je veux bien l’attrapé par là mais surement pas pour les même raisons qu’elle…Surtout que…Bah je l’ai vu sous les douches plus d’une fois et évidemment en tout discrétion et faut admettre que c’est pas désagréable mais qu’importe, pour lui je ne suis que son meilleur ami alors je dois cessé de fantasmer et tout mettre dans une boite et de jeté la clé pour ne jamais l’ouvrir.

Je passerais au cuisine me prendre un peu de poulet ou de dinde jte le promet ! Fis je le plus sérieusement du monde.

Et une bouteille en plus pour la nuit aussi…car je savais que l’autre loup allait refermé son rideau ce soir et qu’il me laisserait choir sur mon lit sans un mot, sans un regard.
.
code by lizzou — gifs by TUMBLR — 863 MOTS.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsoriséHistoria Pactum

La nuit porte conseil Empty
MessageSujet: Re: La nuit porte conseil   La nuit porte conseil Empty
Revenir en haut Aller en bas
 

La nuit porte conseil

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» NuiT. [PV/Adriene] [/!\ semi-hentaï, - 18 ans]
» [Pv Ay] Les sang coups de la nuit [Hentaï]
» Une nuit avec une déesse [PV Yuko][Hentaï]
» Une nuit qui prend tout son sens [Hentaï PV Kaine] [Terminé]
» La passion...[Shi Raynid] Hentaï

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Historia Pactum :: Les coulisses :: Les archives :: Archives RP :: Ancienne version-