RSS
RSS
HISTORIA PACTUM
saison II ♠ Always keep your foes confused. If they are never certain who you are or what you want, they cannot know what you are like to do next.



 
Bienvenue sur Historia Pactum
!
Votez sur les top sites !
Toutes les deux heures !
Membre du mois
Ici vous retrouverez chaque mois le membre du mois récompenser pour sa participation RP dans la carte fidélité du forum.
Event en cours
Ici vous trouverez l'animation ou l'intrigue en cours sur le forum.
Le Deal du moment : -19%
SSD interne M.2 NVMe Crucial P2 (CT1000P2SSD) – ...
Voir le deal
87.54 €

Partagez
 

 Nox nocti indicat scientiam [PV Maya ♥ 27&28 août 2022]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kassie G. OllivanderHistoria PactumKassie G. Ollivander
Kassie
Exp : 35010
Points de vie (HP) : 5000
Baguette : 27.7 cm, bois d'Amourette et croc de Basilic
Photomaton : Nox nocti indicat scientiam [PV Maya ♥ 27&28 août 2022] Giphy
Familier : Nox nocti indicat scientiam [PV Maya ♥ 27&28 août 2022] Basili10
Âge IRL : 14
Célébrité : Phoebe Tonkin
Parchemins : 4915
J'aime : 451
Date d'inscription : 15/10/2016

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

Nox nocti indicat scientiam [PV Maya ♥ 27&28 août 2022] Empty
MessageSujet: Nox nocti indicat scientiam [PV Maya ♥ 27&28 août 2022]   Nox nocti indicat scientiam [PV Maya ♥ 27&28 août 2022] EmptyMar 10 Avr - 16:01
Nox nocti indicat scientiam.L’été touchais à sa fin. Heureusement, il nous restait une semaine entière avant de faire nos bagages pour Poudlard. Aussi, le week-end précédent la rentrée, j’avais été envoyer par ma mère chez mes grands-parents à Tinworth, un village semi-magique dans le compté de Cornouaille. Nous n’étions pas réellement dans le village, à l’instar par exemple du couple Weasley, nous possédions un cottage en bordure de mer. Enfin… Cottage était un mot relativement faible pour décrire le large manoir et son domaine « les pieds dans l’eau ». Notre famille étant relativement ancienne, nous possédions quelques belles propriétés à travers l’Angleterre, dont celle-ci faisait partie.

Notre famille avait pour tradition de fêter les examens des BUSES et des ASPIC quand ceux-ci étaient réussi par une petite fête familiale. Et je savais que ma cousine et meilleure amie Maya serait présente. D’une part car elle aussi avait tout autant, si ce n’est plus, que moi à fêter. Et d’autre part, parce que ses parents aussi ne manquais que rarement nos longues cousinades. Une tradition de sang-pur qui remontais à plusieurs siècles et qui visiblement ne faisait pas partie des longues traditions retenue par l’histoire quand on parlait de sang de sorciers.

Je savais que mon grand oncle Horace serait présent, tout comme mon oncle et parrain Henry avec qui j’avais hâte de passer un moment. Car je m’amusais toujours beaucoup en leurs compagnie. Et puis, la fin du repas, qui très certainement nous mettra en pré-sommeille, sera probablement ponctuer comme souvent de bidonnage de rire et de longue conversation avec Maya puisque nous partagions toujours une chambre quand nous nous rendions à Tinworth. Pas que l’endroit manquais de place, mais nous avions toujours insister pour dormir ensemble, souvent aux grands désespoirs de nos mères qui peinais à nous forcer à trouver le sommeil.

De plus, nous avions toujours trouvé de quoi nous occuper que ce soit en journée quand nous allions à la découverte du grand jardin et de ses milles et unes cachette, au bord de l’océan aussi pour y tremper nos oreilles. Ou encore la nuit, quand nous nous baladions dans le manoir à la recherche de mystère et de découverte. Ici, Maya appréciait surtout la grande bibliothèque avec ses rangers de livres qui allaient jusqu’au plafond et gardais jalousement des livres de magies datant de siècles passés. Je m’y amusais parfois moi-même, mais le plus souvent, quand Maya se plongeais dans ses bouquins, j’allais pour ma part jouer au Quidditch dans les jardins avec une de ses soeurs.

La journée avait d’ailleurs eu plus ou moins cette allure, notre retrouvaille enthousiaste c’était ponctuer d’éclat de rire. Nous avions partagé nos résultats aux BUSE, Maya c’était émerveillée devant de nouveaux livres qu’elle n’avait pas encore lu, ce qui d’ailleurs m’étonnais car à l’allure où elle s’instruisais, je me disais que on devait lui jouer un tour à toujours remplacer les anciens ouvrages par des nouveaux car je ne comprenais pas qu’il lui en reste toujours autant à découvrir. Et moi, j’avais fait voler mon nouveau balai, le coup de tonnerre, une merveille qui était sortie un peu plus tôt cet été et qui m’avais été offert en récompense pour les BUSE et mon insigne de capitaine de l’équipe. Je l’avais même prêté à l'une des sœurs de Maya qui l’avait regardé avec envie.

Le dîner qui s’en suivis fus des plus classique. Maya, mes autres cousines et moi étions en bout de table. En face, mon oncle nous faisait rire avec des blagues qui ne devais pas être au gout de ma mère qui nous jetais des regards courroucés en ce pinçant les lèvres à tel point, que je me demandais si elles n’allaient pas disparaître. Quand l’heure fus avancée, plusieurs de nos parents, oncles et tantes quittèrent la table pour laisser le manoir qu’à nous, car il était prévu que Maya, ses soeurs et moi restions là alors que nos parents s’en irais nous laissant au bon soin d’Herbert et Queenie Slughorn.

Nos aïeux étaient adorables, mais quelques peu gâteux en raison de leurs âges. Ce qui voulais dire qu’une fois qu’ils seraient couchés ainsi que mes cousines également, nous aurions avec Maya tout le loisir de nous laisser aller à profiter d’une petite soirée entre filles. Je fis un petit coup de coude à ma meilleure amie et d’un signe de tête, lui proposais d’abandonner les tasses de thé vides qui avait suivis les déserts pour nous retirer en paix dans notre chambre. Avec un clin d’œil, je m’excusais auprès de mes grands parents qui nous donnèrent l’autorisation de quitté la table. Et alors que nous sortions de la pièce, les elfes de maison s’afférais déjà à ranger de grand carnage qu’était à présent la table à manger. Souhaitant bonne nuit à mes cousines qui prirent le couloir de droite une fois arrivée à l’étage, nous empruntions celui de gauche. Je refermais la porte de la chambre derrière nous et allais m’étaler sur le lit avec la grâce d’une baleine échouée sur la plage, j’avais beaucoup, beaucoup trop mangé !

-Pfiouuuuuuuu, et ben. Les elfes se sont surpassés ce soir ! J’en peut plus je vais éclater !

Dis-je en basculant sur le ventre et en attrapant l’exemplaire de sorcière hebdo de ce mois-ci. Je le feuilletais sans grande attention, tournant les pages en ne lisant que les gros titres des articles, ou en regardant les animations publicitaires.

La chambre était une grande pièce circulaire avec un lit à baldaquin que nous partagions Maya et moi. On y trouvait une charmante coiffeuse en bois d’acajou et une armoire assortie devant lesquelles nos bagages reposaient. La mienne déjà en fouillis à peine arriver, celle de Maya impeccable et bien rangé. De l’autre côté de la pièce, l’âtre de la cheminée accueillais un feu ronronnant. C’est sur le tapis devant la cheminée que nous avions souvent partager nos meilleurs discutions. Voir nos moments les plus intimes, comme lorsque Maya avait perdu sa maman. Il était rare de me voir assise sur l’un des deux fauteuils en cuir moelleux devant la cheminée, le plus souvent, j’étais assise en tailleurs à même le sol, une habitude qui exaspérais ma mère, une fois encore.

-Tu as vue la tête de l’oncle Grant après le repas ? On aurait dit qu’il transpirait le gras par tous les pores de sa peau ! Le pauvre… En tout cas, si quelqu’un m’a appris la gourmandise, c’est bien lui !

Ajoutais-je en riant avant de fermer le magazine d’un coup sec. Rien d’intéressant là-dedans, que des trucs de filles avec leurs parures de bijoux et leurs parfums à vous faire éternuer tous les chats au kilomètre à la ronde !

-Mais ta vue ce qu’il à dit sur le grenier ? Quand il en était à son cinquième verre d’hydromelle ? On nous à toujours dit de pas y aller à causes des objets de magies noirs de certains ancêtres garder par le fantôme de la vielle chouette mais… J’aurais bien envie d’y aller faire un tour, pas toi ?

Je m’étais redressée, assise en tailleurs sur le bord du lit, frétillant à l’idée de l’interdit une flamme de défis allumée dans le regard. Maya connaissait cet air chez moi, il ne signifiais qu’une chose : finis l’heure de la digestion, le temps était aux aventures d’après-minuit !
© CRIMSON DAY




Dernière édition par Oriana Slughorn le Dim 6 Mai - 9:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t3029-kassie-g-ollivander-o-bite-me https://www.historia-pactum.com/t2805-kassie-g-ollivander-maj-le-29-12-2018 https://www.historia-pactum.com/t2781-kassie-g-ollivander https://www.historia-pactum.com/t2856-kassie-g-ollivander-o-basilic-nom https://www.historia-pactum.com/t2453-kassie-g-ollivander
InvitéHistoria PactumAnonymous

Nox nocti indicat scientiam [PV Maya ♥ 27&28 août 2022] Empty
MessageSujet: Re: Nox nocti indicat scientiam [PV Maya ♥ 27&28 août 2022]   Nox nocti indicat scientiam [PV Maya ♥ 27&28 août 2022] EmptyJeu 19 Avr - 12:03

Beurk
Maya

Slughorn
Oriana

Nox nocti indicat scientiam
Un été. C’est là tout ce dont j’avais besoin pour récupérer de l’énergie et de la bonne humeur en attendant mon retour à l’école de magie. Après de tels examens, j’avais bien droit à un peu de repos et puis, j’avais tellement de livres en retard depuis des mois et des mois. Mais alors que je n’avais à peine mis le nez dans la première page du tout premier livre de ma liste estivale, voilà que le dernier weekend de l’été était arrivé. Et d’ailleurs, quel été ne fut-il pas cette année ! Entre Helga, la dernière de la famille qui allait faire sa rentrée à Poudlard et qu’il fallait donc rassurer, puis mon père qui était surmené par la période de l’année, et mes sœurs qui se donnaient à cœur joie à faire peur à la pauvre Helga, me voilà bien fatiguée de tout ce beau monde. La petite s’inquiétait tellement de finir à Serpentard et puis, avec Ashleigh qui s’amusait à lui faire croire les pires horreurs sur l’école, c’était devenu un combat de la faire sortir de sa chambre.

On m’avait accordé cependant un repos cette année : le week-end festival des BUSES ! Je dois dire que je m’attendais à beaucoup mieux quant à mes résultats mais, on m’a dit que c’était impossible d’obtenir uniquement des optimal, comme si les professeurs s’arrangeaient pour qu’on ait encore matière à travailler difficilement nos cours. J’avais obtenu seulement quatre optimal, ce qui ne me suffisait pas pour ma tranquillité vis-à-vis des ASPICS. J’allais me surpasser pour ces examens, quitte à m’embrouiller mille fois avec Samuel ou Oriana, il me fallait des optimal, un point c’est tout. Pour l’heure, je devais reprendre mon petit weekend de tradition familial et reprendre contact avec la terre, ainsi que ma tendre cousine, non moins meilleure amie, une lionne sauvage au cheveu luisant.

Nos aïeux nous gardaient moi, mes sœurs et Ori… L’idée n’était pas des plus brillantes mais, c’était l’occasion d’oublier mon rôle de grande sœur à plein temps pour reprendre celui de jeune élève aux côtés de sa meilleure amie, dans une chambre chaleureuse, profitant des dernières heures de répits. Je ne pouvais pas m’empêcher de penser à Samuel qui devait surement vaquer à ses occupations de garçon, ou de sportif je sais pas trop bien à vrai dire. Quoi qu’il en soi, nos disputes commençaient à me manquer, même si ça allait très vite tourner au cauchemar une fois à Poudlard.

Le dîner en famille fut des plus classiques, mais ça me faisait chaud au cœur de voir qu’on pouvait encore rire dans la famille Beurk. Depuis la mort de maman, je dois dire qu’on ne dînait plus tellement dans ce genre d’ambiance à la maison. Papa Beurk ayant beaucoup à gérer, il n’était pas toujours avec nous à table alors, dîner entre sœurs ce n’était pas toujours ce qu’il y avait de plus drôle… Quand l’une boudait ses brocolis, l’autre racontait sa journée en tapant du pieds quand sa voisine ne jouait pas à la cuillère-catapulte ! Alors un repas où je n’avais pas à jouer les chefs de famille, où je n’avais ni à cuisiner, ni servir, ni rien, ça me faisait tellement de bien. Peut-être que me retrouver à Poudlard n’était pas une si mauvaise chose finalement ? J’avais certes des devoirs, des examens, et mes sœurs bien sur, mais, je n’avais plus autant de corvées ménagères à maîtriser.

Ce soir, je n’avais ni contes à lire à Helga, ni vaisselle ni poubelles à sortir ! Une fois la porte de notre chambre – à moi et Oriana- je pouvais délibérément respirer et c’est avec un bon livre intitulé « le grimoire des objets de magie noire, 18e siècle ». Je l’avais pioché dans l’immense bibliothèque du manoir des Slughorn. On avait pas autant de livres à la maison, il faut dire… J’aimerai bien un jour compter autant d’étagères, autant de parchemins écrits à travers de magnifiques rangées. Je pourrais y vivre toute une vie je crois. Soudain, je ne m’entendais plus penser ! Mon ventre grogna un supplice dont j’étais principalement responsable. Le dîner était aussi copieux que lorsqu’une famille fête noël, ainsi, je devais avoir mangé dans tous les plats, bien qu’en proportion allégée. « Ne m’en parle pas Ori… J’ai le ventre si plein qu’on pourrait en sortir un dragon indien ».

Profitant de la place et du tapis douillet qui ornementé le sol, j’ai allongé mon corps sur celui-ci pour bouquiner le plus paisiblement possible. J’aimais beaucoup cette résidence qui n’avait en rien à envier celle des Beurk. Je tentais de rendre le plus inaudible possible les hurlements de douleurs que mon ventre exprimait. C’est au même moment que Ori me parlait de l’oncle Grant ! J’explosais de rire à ses comparaisons. Qu’elle pouvait être folle des fois cette fille. Mais drôle ! « je dirai plutôt que ses pores sont bouchés oui ! Puis j’étais plutôt en train de flipper… Non mais tu as vu la tête de ta mère ?! J’ai bien cru que … ». C’était bien mon truc ça ! Couper une phrase à la recherche d’une phrase logique et connecte. « J’en sais rien en fait… ». En toute sincérité, j’avais passé le dîner entre l’envie de rigoler aux blagues de la famille, surtout celles de mon père qui me faisait plaisir à voir sourire de cette manière, ou bien l’envie d’aller me cacher au fond d’un trou avec papa. Je jetais un œil à Ori, désespérée du cas ci-présenté et c’est tout en refaisant mon chignon que je vis le magazine de sorcière hebdo voler. Je refaisais mon chignon en écoutant les idées folles d’Oriana. Ca pour être folles, elles l’étaient, et pas qu’un peu. Sa proposition m’effrayait autant que les paroles de l’oncle Grant en fait. Est-ce qu’il disait ça parce qu’il avait trop bu ? Parce qu’une part de vrai était là, ou… Nous avions étés bernées visiblement pendant des années, vrai ou non, la conversation n’avait pas touché à sa fin et c’était bien intriguant, je dois le reconnaitre. « Oh non Ori, ne commence pas à me regarder avec ces yeux-là, je t’en prie… ».

Je dois avouer que l’envie du savoir était là. Je voulais des réponses et je n’étais pas certaine de pouvoir m’endormir sans celles-ci. Je m’asseyais sur le tapis en refermant mon livre avec délicatesse avant de regarder Ori. Bien qu’hésitante, je ne pouvais pas vraiment lui refuser une telle aventure. Puis, de toute façon, avec autant de gargouillis au ventre, j’allais jamais trouver sommeil. « Je dois dire que cette histoire d’objets gardés par les fantômes, ça ne tient pas bien la route quand même… qu’est-ce que tu crois qu’on va y trouver, à ton avis ? Ca ne te fait pas peur ? ». La peur… Le pire sentiment au monde et pourtant, il m’avait gagné plus d’une fois dans ma vie, comme ce soir. Comme la fois où maman est partie. Comme quand Ori tient une idée qu’elle ne lâchera pour rien au monde. Elle ne me laisserait de toute façon pas le choix, alors autant prendre son parti et prendre le choix d’y aller. « Bien. Allons-y, je t’écoute. Tu as un plan ? ». A tous les coups, connaissant la rouge et or, elle allait me dire que non… C’était tout Ori ça ! Pondre une idée plus ou moins dangereuse, où on va plus ou moins se faire tuer, découvrir des choses qui, visiblement, devaient nous restées secrètes voire interdites…. Sans se préoccuper du comment, quand et qui. C’est vrai ça : Qui ? Qui, après minuit passé, allait pouvoir nous chopper au beau milieu de la maison des Slughorn ? Qui allait bien pouvoir nous freiner ? En sachant que les parents nous avaient laissé le manoir pour nous toutes seules…. En sachant que nos aïeux devaient dormir comme des bébés… Et bien, personne on dirait. Encore que, avec la chance légendaire de ma cousine, et la mienne, c’était loin d’être garanti… Une question en amenant une autre, voilà que ce n’est plus de la peur que je ressens, mais de la panique ! « Imagines que le fantôme soit là ?! Qu’est-ce qu’on va faire ?! Et qu’est-ce qu’on va lui dire ?! ». A coup sur, ce même fantôme allait nous balancer à notre entourage, on allait se faire tuer et pour sur, l’issue ne serait pas la bonne ! « Et puis si mes sœurs nous entendent ?! Je veux pas les mettre en danger ! ». Ca aussi c’était un paramètre à prendre en considération… Sachant que Helga, la plus jeune, me ressemblait beaucoup et avait attrapé la maladie de la curiosité…. Il n’était pas tout à fait impossible qu’en sortant de nos chambres elle nous entende, ouvre la porte de sa chambre, et nous interroge sur le pourquoi du comment de qu’est-ce qu’on fait là. Vous connaissez les enfants ? Helga en est une ! Ca pose trop de question, c’est un enfer sur terre et le fait d’être une fraîche apprentie sorcière n’allait pas y aider !
Revenir en haut Aller en bas
Kassie G. OllivanderHistoria PactumKassie G. Ollivander
Kassie
Exp : 35010
Points de vie (HP) : 5000
Baguette : 27.7 cm, bois d'Amourette et croc de Basilic
Photomaton : Nox nocti indicat scientiam [PV Maya ♥ 27&28 août 2022] Giphy
Familier : Nox nocti indicat scientiam [PV Maya ♥ 27&28 août 2022] Basili10
Âge IRL : 14
Célébrité : Phoebe Tonkin
Parchemins : 4915
J'aime : 451
Date d'inscription : 15/10/2016

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

Nox nocti indicat scientiam [PV Maya ♥ 27&28 août 2022] Empty
MessageSujet: Re: Nox nocti indicat scientiam [PV Maya ♥ 27&28 août 2022]   Nox nocti indicat scientiam [PV Maya ♥ 27&28 août 2022] EmptyDim 6 Mai - 9:28
Nox nocti indicat scientiam.Sur le bord du lit, j’étais surexcité. Tellement que j’en avait presque oublié le gargantuesque repas qui avait menacée de faire éclater les boutons de mes vêtements. J’en tapais presque dans mes mains tant j’étais fébrile. Et je savais, j’étais certaine que Maya allait craquer, elle craquait toujours. Première victime de mes folies, elle y étai habituer depuis le jardin d’enfant. Mais pourtant, ça ne devenait jamais moins intéressant.

« Peur Maya ? Mais voyons, ça reste un manoir de famille… Ce n’est pas comme si Voldemort ressuscité ce cachais dans un de nos placard. Et puis, un peu d’aventure nous fera le plus grand bien. Je n’ai pas envie d’entendre Sam se vanter de son super été avec son père entraineur de je ne sais quelle équipe de folie avec rien à lui dire. Pas toi ? »

Lui dis-je avec un sourire en coin, Samuel en bon Gryffondor ne ratait jamais une occasion de me suivre dans mes bêtises. Que ce soit pour aller vérifier s’il y avait toujours des centaures dans la forêt interdite en troisième année, ce qui nous avait value une semaine entière de retenue, ou encore essayer de jouer à un sport aquatique moldu avec le calamar géant, qui là aussi nous avais valu quelques beaux ennuis après les BUSES. Surtout qu’une fille de Poufsouffle de notre année nous avait suivis et la gourde ne nous avais pas dit qu’elle ne savait pas nager ! Elle c’était presque noyer en ratant totalement son sortilège de têtenbulle… Miss Porpington avait été furieuse…

Samuel et Maya était dans une sorte de compétition l’un envers l’autre, toujours en train de se bouffer le nez. Je me doutais bien que quelque part ses deux là deviendrais un jour plus que des meilleurs amis. Et autant, quatre-vingt-dix-neuf pourcents du temps je l’ignorais du mieux que je pouvais, par crainte de ce que ça pourrait faire à notre trio de choc, autant par moment je m’en servais pour attisée la curiosité de Maya. Ce n’est pas bien, je sais… Mais ma meilleure amie était une douce Serdaigle, d’une intelligence particulièrement effrayante et avec beaucoup d’esprit. Elle était douce et rêveuse… Mais aventurière à notre niveau ? Peut-être pas, il fallait souvent que nous la stimulions. Le pire, c’est qu’elle ne ce rendais pas compte de son propre courage, surtout quand on voyait de l’extérieur la dextérité avec laquelle la demoiselle parvenait à gérer ses sœurs, son père et la tenue de sa maison. Je ne lui avais jamais dit que je l’admirais pour ça, j’essayais plutôt de lui changer les idées quand nous étions ensemble, de lui faire profiter de la vie et de la tenir loin de ses soucis. Et ce soir ne ferais pas exception !

« On va sortir en douce et aller au grenier, ce n’est pas comme si on c’était pas déjà balader dans ce manoir des centaines de fois. On aura qu’à suivre ce que nous à dit l’oncle Grant sur le portrait de Slughorn le Ier et ensuite c’était quoi déjà… Derrière la tapisserie de la 3è génération… A gauche ou à droite du couloir, il y aura l’échelle ? »

Je pensais alors aux deux elfes de maison qui habitais aussi ici. Deux vieux tas de chiffon. Pas que je sois le genre de sang-pur à dénigrer ses petites créatures, mais le frère et la sœur qui s’occupais de cette maison devenais de plus en plus teigneux. Surtout qu’avec l’âge, ils supportaient de moins en moins ce qu’ils appelaient « les sales marmots ». Mais je ne dis rien, pas la peine d’ajouter de l’inquiétude supplémentaire à la montagne de soucis que ce faisait ma cousine.

C’était une étape presque obligatoire avant chacun de mes plans foireux, la brunette repassais en revue tous ce qui pouvais mal tourner ou lui amenais une once de soucis, quand moi je fonçais tête baisser sans pensée aux conséquences.

« Bah s’il habite là depuis aussi longtemps ce fantôme, il ne doit pas être si méchant que ça ! Regarde Peeves à l’école, tu crois vraiment qu’ils auraient laisser un fantôme dangereux dans la maison familiale ? Et puis… Avoue que toi aussi tu es curieuse de le découvrir ce fantôme… Voir ce qu’il aurait à nous raconter… En plus… Imagine tous ce qu’on pourrait trouver dans ce grenier… Pour la boutique… Ou notre culture personnel… »

J’avais un petit sourire en coin, de ceux que j’arbore quand je sens que j’approche du but. Je sautais presque du lit pour aller attraper les bras de ma BFF et la relevée à son tour. Je levais les yeux aux ciels quand elle en vint à ses sœurs.

« Maya je suis pas stupide… On va simplement faire quelques détours pour pas passer devant leurs chambre… Et puis, on est des sorcières ou pas ? Je ne compte pas monter là-haut sans ma baguette et toi non plus ! Et ne me sort pas le couplet sur la restriction de l’usage de la magie, je te vois venir. On est dans une maison remplit d’une bonne dizaine de sorcier en train de ronfler, tu crois vraiment que le ministère va nous cramer avec un petit sort de rien du tout comme un assurdiato ? »

J’attrapais justement ma baguette que je glissais dans ma ceinture et fis volteface pour m’avancer vers la porte.

« Et puis… Tu ne va quand même pas me laisser y aller seule ? Parce que tu sais très bien que quoi qu’il arrive… j’irais ! »

Terminais-je en ouvrant la porte le plus silencieusement puis en m’avançant dans le couloir. Il y faisait très sombre, l’endroit était particulièrement froid la nuit, comme ses vieux châteaux hantés qu’on voie parfois sur les livres pour enfants. Les rayons de lunes qui passaient à travers les fenêtres éclairais un peu le couloir, aider par la faible lumière des torches qui avait été diminuée en raison de l’heure avancée. Je fis quelques pas, un sourire en coin ce dessinant sur mes lèvres. J’étais presque certaine que Maya ne pourrait pas résister à la curiosité et me suivrais…
© CRIMSON DAY


Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t3029-kassie-g-ollivander-o-bite-me https://www.historia-pactum.com/t2805-kassie-g-ollivander-maj-le-29-12-2018 https://www.historia-pactum.com/t2781-kassie-g-ollivander https://www.historia-pactum.com/t2856-kassie-g-ollivander-o-basilic-nom https://www.historia-pactum.com/t2453-kassie-g-ollivander
InvitéHistoria PactumAnonymous

Nox nocti indicat scientiam [PV Maya ♥ 27&28 août 2022] Empty
MessageSujet: Re: Nox nocti indicat scientiam [PV Maya ♥ 27&28 août 2022]   Nox nocti indicat scientiam [PV Maya ♥ 27&28 août 2022] EmptyMar 15 Mai - 18:48

Beurk
Maya

Slughorn
Oriana

Nox nocti indicat scientiam
Longtemps, j’ai pensé que ma cousine et meilleure amie devait être une sorte de super héroïne version sorcière ! Elle était toute aussi barge mais toute aussi courageuse en tous cas. Ce n’était pas pour me déplaire de vivre de folles aventures au côté d’une furieuse pareille, mais je dois bien reconnaître que le danger n’était jamais très loin grâce ou à cause d’elle. Malgré ses bonnes paroles qui se voulaient rassurantes, manoir familial ou non, j’avais la trouille ! Je n’avais ni envie de me faire coincer par quelqu’un, encore moins un fantôme, je n’avais pas franchement envie de faire face à une créature que j’ignore, et je n’avais pas envie non plus de mourir, quoi que ça restait peu probable en terme de réalisation, enfin je l’espérais…  C’est quand elle en vint à Sam que mes nerfs ont perdu la raison. En effet, il n’était pas question qu’on arrive à Poudlard totalement bredouille. Elle avait raison sur ce point, mais il n’était pas question de lui faire savoir le plus sincèrement du monde. Puis, Maya à l’œuvre de bêtises avec sa cousine, ça ne pourrait que faire jaser ou enrager ce pauvre Samuel, non ? Alors oui, c’était parti pour moi.

« Mouais.. »

Je restais assez méfiante mais commençais à me faire à l’idée de nouvelles aventures risquées. Voilà donc Oriana me contant avec précision et envie les plans qu’elle nous avait préparés ! Je me demandais bien où elle trouvait le temps de penser à toutes ces choses…. Pourtant, il restait des mystères ou des morceaux de plans qui n’étaient pas complètement posés. D’ailleurs, quand elle hésitait sur la gauche ou la droite après la tapisserie, je tentais de peaufiner tout ceci dans ma petite tête ! Hors de question de partir non préparée.

« Oui c’est ça il me semble. Chacune un côté comme ça, au plus vite on trouve l’échelle, au plus vite on décampe des allées dangereuses du manoir ! »

Quand elle m’embarquait dans ce genre de folies, je préférais largement me dépêcher et aller au plus vite, afin d’éviter toute sanction ou problème non envisageable. Ou en tous cas aller à l’essentiel car, malgré mon manque de courage, je dois bien admettre que je rigolais bien quand il s’agissait des aventures presque sans bavures d’Oriana Slughorn et Maya Beurk !
Puis, sans explication aucune, mon corps s’est fait soulevé du sol alors que j’y échouais comme une sirène au bord d’un lac enchanté. Elle comparait alors un fantôme dont j’ignorais tout à Peeves ! Non mais là Ori y allait fort quand même ! Aucun fantôme ne pouvait égaler celui-ci en termes de suportabilité ! Si tant est que ce mot existe déjà… Cependant, elle attisait ma curiosité en tous points pour ce qui se cachait dans ce fameux grenier.

« Je dois dire que j’ai bien envie de savoir… Allons-y. »

J’attrapais ma baguette au vol, espérant que je n’aurais pas à en faire l’usage au cours de la soirée ou de la nuit. Je pensais également à la boutique de  ma famille, et peut-être bien que oui, nous allons y trouver surement des choses intéressantes ! Ou bien effrayantes, je ne savais pas vraiment ce qui nous attendait là-haut… Alors que j’écoutais ma cousine me sermonner sur mes propres sermons, j’imaginais déjà le scénario : une beuglante du ministère nous condamnant toutes les deux à un procès pour usage non autorisé de la magie. A la différence de certains sorciers dont on taira le nom, cet usage ne se ferait pas en la présence d’un moldu au moins. Cela étant dit, comme l’avait si bien deviné Ori, il était tout à fait hors de question d’user de la magie ! Manoir familial ou non.

« Oriana ! C’est hors de question ! Pas de sortilège ce soir ! On va avoir de gros ennuis, je n’ai pas envie de me rendre au ministère de la magie ni à Azkaban ! Tu m’entends Ori ?! Pas de sortilège ce soir ! ».

Mieux valait répéter par deux fois avec la gryffondor, connaissant la tête de mule que c’était, je préférais vraiment prévenir que guérir. Et puis, tant qu’à s’acheter sur le dos de Sam, autant lui rendre la monnaie de sa pièce d’ailleurs. Nous n’étions pas meilleures amies pour rien.

« Il serait domage que tu ne puisses plus jouer au Quidditch.. Alors pas de sortilège ce soir Oriana. »

J’avais encore répéter ? Ah oui, oups… Oui bon, j’étais sure qu’elle m’avait entendue au moins une fois ainsi. Et qu’elle m’écouterait… Enfin peut-être.
En parlant d’écouter, je l’écoutais justement, avant qu’elle ne sorte de la chambre. Mince, je la suis ? Je la suis pas ? Non. Oui. N… Raah je la suis tant pis ! Je vais pas la laisser seule affronter l’inconnu, je m’en voudrais s’il lui arriverait quelque chose. Ca pour savoir qu’elle irait, je le savais. Elle marquait un nouveau point.

« Je t’interdis de me regarder comme ça. Je te déteste Ori, tu m’entends ? Je te déteste. »

Je murmurais à ma cousine tout l’amour que j’éprouvais à son égard à cet instant-là. Je m’accrochais à son bras, guettant les allées sombres du manoir. Il fallait à tout prix surveiller le moindre mouvement, la moindre chose anormale. La gryffondor ne serait pas capable de s’en apercevoir, bien trop occupée par ses idées sournoises ! Il en allait donc de mon rôle de Serdaigle et de cousine. On devait être complémentaire si l’on ne voulait pas risquer des ennuis.

« J’espère pour toi que tu sais parfaitement où tu vas… Parce que franchement, je ne vois rien. Et tu connais mon sens de l’orientation… ».

Ah ça.. Mon sens de l’orientation était une véritable catastrophe ! Autant je pourrais vous réciter les runes et leur alphabet dans n’importe quel ordre, autant, je ne savais pas me repérer sur une carte, ni ne savais regagner un point de rdv après un quartier libre ! Une véritable catastrophe géographique !

Revenir en haut Aller en bas
Kassie G. OllivanderHistoria PactumKassie G. Ollivander
Kassie
Exp : 35010
Points de vie (HP) : 5000
Baguette : 27.7 cm, bois d'Amourette et croc de Basilic
Photomaton : Nox nocti indicat scientiam [PV Maya ♥ 27&28 août 2022] Giphy
Familier : Nox nocti indicat scientiam [PV Maya ♥ 27&28 août 2022] Basili10
Âge IRL : 14
Célébrité : Phoebe Tonkin
Parchemins : 4915
J'aime : 451
Date d'inscription : 15/10/2016

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

Nox nocti indicat scientiam [PV Maya ♥ 27&28 août 2022] Empty
MessageSujet: Re: Nox nocti indicat scientiam [PV Maya ♥ 27&28 août 2022]   Nox nocti indicat scientiam [PV Maya ♥ 27&28 août 2022] EmptyDim 27 Mai - 15:12
Nox nocti indicat scientiam.J’affichais un sourire triomphant. Et pour cause, même pas cinq seconde après que j’ai franchit la porte de la chambre, j’avais Maya accrocher à mon bras prête, une fois de plus à me suivre dans une nouvelle aventure. À quoi bon être sorcière si ce n’était pas pour prendre quelques risques ? Si on cherchait une vie tranquille et bien rangée, autant cassée sa baguette en deux et aller vivre chez les moldus ! J’avais bien noté cependant l’inquiétude de Maya concernant l’utilisation de la magie chez les sorciers de premier cycle. J’avais même réagi en levant les yeux aux ciels. Je n’y répondais cependant que maintenant que nous avions entamée notre marche rapide dans le couloir, histoire qu’elle ne puisse plus faire demi-tour.

-T’inquiète, primo le manoir regorge de sorcier et sorcière, on a beau avoir la trace, comment veut tu que le ministère sache qui à lancer le sort ? Et deuxio, dans tout les cas, en cas de danger imminent, un sorcier de premier cycle à parfaitement le droit de se défendre par la magie.

Soufflais-je dans un tournant alors que mon acolyte s’assurais que je savais ce que je faisais et surtout où j’allais, n’étant pas vraiment à l’aise avec notre escapade nocturne.

-Ouai je sais plus ou moins où on va, enfin… en quelque sorte…

Répondis-je à la brunette qui allait probablement s’étrangler de ma réponse évasive, devinant que je n’avais en réalité foutrement aucune idée de ce que je faisais. Au bout d’un nouveau couloir, je nous fis prendre des escaliers en colimasson menant au plus haut étage du manoir. Après quelques minutes à grimper les marches, j’arrivais en haut à bout de souffle et avec un point de côté. Je posais une main sur ma hanche et mon front sur la pierre froide, le temps de calmer mon rythme cardiaque. Sportive, oui, mais cette demeure était sacrément grande !

-Pfiouuuu j’ai cru qu’on arriverais jamais au bout de ce fichu escalier. Bon maintenant, faut faire gaffe, les vieux dorment ici et en plus je crois qu’il y à quelques épouventard et d’autres truc par ici. Du coup on à plus qu’à trouver la trappe pour monter au grenier, j’ai entendu dire par l’oncle Henry qu’elle se trouvait cacher derrière une bibliothèque ou dans une armoire je sais plus trop. Fin’ bon on verra bien, on va trouver.

Dis-je en chuchotant avant de me faufiler par la porte menant à un grand couloir bordé de tapisseries et de fenêtre jaunis par leurs manques d’entretien, garnis de rideau de velours épais vert bouteille. Le parquais avait tendance à grincer par endroit, aussi progressais-je à pas de loup pour ne pas réveillée les vieux. C’est quand nous étions presque arrivées au bout du couloir que j’entendis d’autre pas que les nôtres. J’attrapais Maya par la main et la poussais sans ménagement, avec moi, derrière un des épais rideaux poussiéreux. Je me retenais d’ailleurs d’éternuée en avalant un nuage de poussière, c’était à se demander si les elfes ne venaient donc jamais par ici !

Je me penchais pour observer discrètement qui donc pouvais être levée à cette heure, surtout que nous n’avions fait aucun bruit. Il s’agissais de notre grand-mère Queenie Slughorn, dans son plus simple appareil en train de danser une valse avec un cavalier invisible, un sourire béat aux lèvres et les yeux fermement clos.

-Tu savais que grand-mère Queenie était somnambule toi ? Elle à l’air de bien s’amuser en tout cas.

Soufflais-je à Maya en réprimant un éclat de rire. Évitant de croisée le regard de ma meilleure amie afin de ne pas nous trahir en partant dans un fou rire.
© CRIMSON DAY


Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t3029-kassie-g-ollivander-o-bite-me https://www.historia-pactum.com/t2805-kassie-g-ollivander-maj-le-29-12-2018 https://www.historia-pactum.com/t2781-kassie-g-ollivander https://www.historia-pactum.com/t2856-kassie-g-ollivander-o-basilic-nom https://www.historia-pactum.com/t2453-kassie-g-ollivander
Kassie G. OllivanderHistoria PactumKassie G. Ollivander
Kassie
Exp : 35010
Points de vie (HP) : 5000
Baguette : 27.7 cm, bois d'Amourette et croc de Basilic
Photomaton : Nox nocti indicat scientiam [PV Maya ♥ 27&28 août 2022] Giphy
Familier : Nox nocti indicat scientiam [PV Maya ♥ 27&28 août 2022] Basili10
Âge IRL : 14
Célébrité : Phoebe Tonkin
Parchemins : 4915
J'aime : 451
Date d'inscription : 15/10/2016

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

Nox nocti indicat scientiam [PV Maya ♥ 27&28 août 2022] Empty
MessageSujet: Re: Nox nocti indicat scientiam [PV Maya ♥ 27&28 août 2022]   Nox nocti indicat scientiam [PV Maya ♥ 27&28 août 2022] EmptyMer 6 Juin - 15:49
RP archivé pour cause de demande de suppression.


Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t3029-kassie-g-ollivander-o-bite-me https://www.historia-pactum.com/t2805-kassie-g-ollivander-maj-le-29-12-2018 https://www.historia-pactum.com/t2781-kassie-g-ollivander https://www.historia-pactum.com/t2856-kassie-g-ollivander-o-basilic-nom https://www.historia-pactum.com/t2453-kassie-g-ollivander
Contenu sponsoriséHistoria Pactum

Nox nocti indicat scientiam [PV Maya ♥ 27&28 août 2022] Empty
MessageSujet: Re: Nox nocti indicat scientiam [PV Maya ♥ 27&28 août 2022]   Nox nocti indicat scientiam [PV Maya ♥ 27&28 août 2022] Empty
Revenir en haut Aller en bas
 

Nox nocti indicat scientiam [PV Maya ♥ 27&28 août 2022]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Historia Pactum :: Les coulisses :: Les archives :: Archives RP :: Saison 0 [été 2022 - juin 2023]-