RSS
RSS
HISTORIA PACTUM
saison II ♠ Always keep your foes confused. If they are never certain who you are or what you want, they cannot know what you are like to do next.



 
Bienvenue sur Historia Pactum
!
Votez sur les top sites !
Toutes les deux heures !
Membre du mois
Ici vous retrouverez chaque mois le membre du mois récompenser pour sa participation RP dans la carte fidélité du forum.
Event en cours
Ici vous trouverez l'animation ou l'intrigue en cours sur le forum.

Partagez
 

 Un bal masqué chez les Black × Libres ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
InvitéHistoria PactumAnonymous

Un bal masqué chez les Black × Libres ... Empty
MessageSujet: Un bal masqué chez les Black × Libres ...   Un bal masqué chez les Black × Libres ... EmptyVen 13 Avr - 11:50
Un bal masqué chez les Black × Libres ...

Soufflant, Astra se retourna vers son miroir. Sa mère, Clarissa passa près d’elle en rigolant avant de l’embrasser sur la joue et de filer se préparer elle aussi. Il y a deux jours sa mère lui avait annoncée qu’elle organisait un bal dans le manoir sous le regard blasé de la brune.

Sa mère l’avait sermonnée en souriant, et elle avait raison, les Black était neutre depuis la naissance de son père et sa mère se faisait un point d’honneur à continuer cela. Mondaine jusqu’au bout des ongles, Clarissa était respecté dans la sphère des grandes familles et se devait donc une fois de temps à autres de donner des réceptions dans son manoir.

C’est donc la mort dans l’âme que la brune avait vu la journée défiler bien trop rapidement. Les deux elfes en charge de l’intérieur du manoir courrait partout affolés ce qui fit doucement rire Astra.
Quittant son peignoir en satin argenté, elle traversa sa chambre et se rendit dans la salle de bain ou Minkie lui avait fait couler un bain. Plongeant délicatement dedans, la brune soupira avant de disparaitre sous l’eau. Elle resta un moment comme cela les yeux fermés, dans le silence de l’eau.

Pourtant sa respiration lui rappela qu’elle n’était pas une sirène et sa tête franchie la barrière de l’eau rapidement. Attrapant son éponge, elle se lava rapidement avant de sortir de l’eau. Une fois sèche elle remit son peignoir et se dirigea d’un pas déterminée vers son dressing.

Au bout de 5 minutes, sa détermination avait sombré au loin. Passant ses mains sur les diverses robes de soirée elle réussit enfin à se décider. Et quel choix ! Comme quoi même à Serdaigle elle restait une Black. Une longue robe noire laissant ses cotes découverte plus tard, la brune entreprit de se coiffer. Il était hors de question de faire honte à sa mère après tout.

Fermant la porte de sa chambre, Astra erra quelques instants dans le manoir à la recherche de sa mère avant de finalement la trouver dans la salle de réception. Forcément, elle aurait du s’en douter, sa mère finissait de régler les derniers préparatifs sous l’œil des elfes de maison.

Comme toujours c’était magnifique, sa mère avait fait un travail exceptionnel, le manoir c’était paré de grâce et de beauté. S’approchant d’elle, Astra passa ses bras autour de la taille de sa mère en souriant. Celle-ci se retourna et serra sa fille dans ses bras la complimentant sur sa tenue.

« Tu sais très bien de qui je tiens » murmura la jeune femme avant que Clarissa ne l’envoie en cuisine vérifier que tout était près. Passant son doigt dans une casserole, la brune éclata de rire en se faisant chasser par les elfes.

Sa mère la regarda avec de gros yeux avant de la tirer vers l’entrée du manoir. et de lui tendre son masque blanc en dentelle. Car qui disait soirée disait masqué chez les Black. Alors que sa mère ouvrait la porte, la brune se recomposa un visage aristocratique neutre et froid avant de la rejoindre à la porte alors que les premiers sorciers transplannaient .

Oh par Merlin, pria Astra, pourvu que Scylla sois là. Sinon la soirée allait vraiment être très longue…

code by lizzou × gifs by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Un bal masqué chez les Black × Libres ... Empty
MessageSujet: Re: Un bal masqué chez les Black × Libres ...   Un bal masqué chez les Black × Libres ... EmptySam 14 Avr - 22:46
Un Bal Masqué Chez Les Black
Thomas & Libre




J'avais reçus il y a une semaine une invitation à un bal masqué dans le manoir des Black, intrigué, il ne me semble jamais avoir participer à un bal de la sorte. Je n'étais pas du genre à sortir pour aller dans ce genre de soirée festive, mais là de savoir que c'est la famille d'Astra qui organise ça. Je dois bien avouer que j'ai envie d'y aller pour voir l'entourage de la jeune femme. Piquer par la curiosité et par l'envie d'y assister, j'avais pris sur mon temps libre pour pouvoir acheter tout ce qu'il fallait, un petit masque vénitien simple avec le symbole de la famille Selwyn entre les yeux qui descend jusqu'à mon nez. Et pour accompagné ce petit masque, un costume trois pièces sans la veste question que je puisse être assez agile dans mes mouvements. Une cravate rouge avec une pince cravate en or avec des boutons de manchette, il faut avouer que je suis un homme qui aime prendre soin de son apparence.

C'étais le début de soirée quand je décide de me préparer soigneusement sans qu'il ne manque un seul détails dans ma tenue. Je veux que tout soit parfait pour mon premier bal masqué et je suis impatient de voir le liens qui unis Astra à sa famille. Du moins si j'ai la possibilité de voir ou de parler avec les proches de la jeune femme, ça me permettra peut-être d'en apprendre plus sur elle qui sait ? J'espère juste qu'elle ne me reconnaîtra pas aux premiers abords, je dois avouer que je suis bien trop curieux et impatient. Alors que je regarde mon petit Crawley qui est allonger sur mon lit, je ris tout en venant grattouiller son petit ventre avant de lui dire.


- Désolée petite boule de poil, mais ce soir je ne vais pas pouvoir t'emmener avec moi mon grand. Il ne faudrait pas que tu mettes le bordel dans le manoir de la famille Black.

Je souris avant de venir lui déposer un baiser sur le haut de sa tête, que c'est un amour cette petite boule de poil. Je suis tellement impatient de me rendre là-bas. Alors que je finis par prendre mon paquet de cigarette ainsi que mon zippo, je me dirige dans la cuisine pour me fumer une cigarette et de chercher des chewing-gum pour la soirée. Une fois prêt, je vérifie que tout est fermé question que Crawley ne puisse pas s’enfuir de l'appartement. Alors que je prends la route question de me rendre au manoir des Black dans le Whiltshire, j'utilise une cheminette puis mon balais pour pouvoir m'y rendre. Hors de question de transplaner question de ne pas prendre de risque de se désartibuler. Avec ma chance j'aurais finis dans un sale état, arrivant non loin du manoir, je prends le temps de me recoiffer comme il faut avant de m'avancer, balais en main. Je dois avouer que ça fait minable de se présenter de cette façon mais je n'ai pas tellement le choix pour m'y rendre, je ne maitrise pas encore le transplanage et pour être sincère. Finir blesser pour se rendre dans un bal serait stupide quand même, je préfère prendre des moyens plus détourner. Posant ma main soigneusement sur le manche de mon balais où y est inscrit mon surnom de joueur de Quidditch, je ne souhaite pas être reconnus pour le moment. Ce serait dommage de se faire remarquer pour si peu et puis ce soir je suis d'humeur joueuse. Je me demande bien ce que cette soirée peut me réserver et qui sera présent à ce moment là.



Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Un bal masqué chez les Black × Libres ... Empty
MessageSujet: Re: Un bal masqué chez les Black × Libres ...   Un bal masqué chez les Black × Libres ... EmptyDim 15 Avr - 18:24

Un bal masqué chez les Black
Libres


Scylla était tranquillement en train de se prélasser dans sa baignoire, lorsque Pinkie, son elfe de maison personnel entreprit de toquer à la porte. D'une humeur particulièrement joyeuse, elle l'invita rapidement à entrer, espérant qu'elle avait fini de lui préparer ce qu'elle lui avait demandé. Une fois à l'intérieure, l'elfe de maison informa rapidement sa maîtresse qu'elle avait terminé, non seulement de lui préparer sa tenue pour le fameux bal masqué des Black, mais qu'elle avait également réussi à lui trouver un splendide masque pour aller avec sa magnifique tenue. Ravie, Scylla lui donna alors aussitôt congé, le sourire aux lèvres. Quelques minutes plus tard, la rousse entreprit de sortir, lorsqu'elle fut sec, elle s'empressa d'enfiler son magnifique peignoirs et rapidement elle entreprit de se diriger vers l'autre pièce qui n'était autre que sa chambre.

Quelques mètres plus loin, la Bleue et Bronze put largement admirer et contempler sa magnifique tenue et le masque qui se trouvait à coter.  Totalement détendue, elle s'installa sur le tabouret face à sa coiffeuse et elle entreprit de coiffer sa magnifique chevelure rousse. Quelques instants plus tard, sa tante entreprit de pénétrer dans la pièce, tout en offrant son aide à sa nièce, elle s'apprêtait à lui dire qu'elle ne voulait pas de son aide, cependant, elle comprit rien avec le regard de sa tante qu'elle ne lui demandait pas son avis. Elle se contenta alors de soupirer et elle laissa tout bonnement sa tante la coiffer. Lorsqu'elle eut terminé, cette dernière entreprit de la complimenter, flatter, Scylla se contenta alors de la remercier poliment « Merci ». Il ne lui restait à présent plus qu'une heure. Elle s'empressa alors d'enfiler sa robe bleue turquoise, elle était certes moulantes, mais Scylla ne sentait particulièrement bien à l'intérieure, légèrement pailleté, sa magnifique robe s'arrêtait tout bonnement et simplement aux genoux. Elle fit très attention, désireuse de ne pas se décoiffer, puis, elle s'empressa se de réinstaller face à sa coiffeuse et entreprit alors de se maquiller. Elle mit un peu de fonds de teint, elle souligna ensuite son magnifique regard avec son eye-liner favoris, elle entreprit ensuite de se mettre du fard à joue pour embellir son visage et pour finir, elle déposa sur ses lèvres son gloss rouge. Il ne manquait à présent plus que la touche finale, son masque. Elle parvint sans difficulté à le fixer grâce à l'élastique qu'elle cala tout bonnement derrière sa tête et lorsqu'elle fut prête, elle entreprit d'enfiler ses chaussures à talon assortie à sa robe et elle entreprit ensuite de descendre gracieusement les escaliers.

Elle était prête, tout comme l'était sa tante et son oncle. Il l'attendait. Le groupe partit quelques instants après en tranplanant et atterrit quelques minutes plus tard dans le hall d'entrée de la famille Black. Scylla ne put retenir un sourire en voyant son amie vêtue d'une splendide tenue, elle était plus que ravie de pouvoir passer cette soirée en sa compagnie. Comme d'habitude, son oncle et sa tante échangèrent quelques salutations à la mère d'Astra, puis Scylla salua ensuite rapidement son hôte, qui d'excellente humeur lui autorisa quelques instants avec Astra qui se devait de recevoir ensuite le reste des invités. Elle entraîna alors aussitôt son amie dans un coin et ne put s'empêcher de lui dire : « Tu es magnifique Astra, j'adore ta tenue vraiment. C'est bien la première fois que je la vois celle-ci, tu viens de l'acheter ? » lui demanda-t-elle, puis elle reprit « Sinon, j'espère que tu vas bien, pas trop angoissée ? C'est bien la première fois que tu dois aider ta mère si ma mémoire est bonne ? » dit-elle avant de reprendre une nouvelle fois excitée : « Comment tu me trouves dans cette tenue ? » lui demanda-t-elle toujours aussi ravie.

Ce soir-là, Scylla était pleine de vie.
made by black arrow
Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Un bal masqué chez les Black × Libres ... Empty
MessageSujet: Re: Un bal masqué chez les Black × Libres ...   Un bal masqué chez les Black × Libres ... EmptyLun 16 Avr - 19:08
Les bals n'étaient pas une activité qui lui déplaisait en général. C'était une occasion de se mettre sur son 31 et de fricoter un peu généralement mais cette fois, il avait vraiment l'impression de s'y rendre avec les pieds de plombs. D'une part cela se passait dans la famille d'Astra G. Black ce qui signifiait qu'il devrait se montrer poli et courtois et d'autre part sa cavalière ne serait autre que sa future épouse, Scylla Travers qu'il ne supportait pas vraiment et qui le lui rendait bien. Autant dire que la soirée s'annonçait être vraiment ennuyante pour lui. Dire qu'il allait devoir jouer les gentleman avec la Travers et elle faire de même à son égard pour sauvegarder les apparences. C'était d'un ennui ...

Il pestait entre ses dents pendant que sa mère réajustait le col de sa robe de soirée sorcière noire. Il préférait les couleurs un peu plus naturelles comme le vert mais ses parents ne lui avait pas laissé le choix. Au moins l'espèce de petit masque vénitien qu'il porterait serait d'un argenté plus Serpentard ce qui au moins ne lui déplaisait pas. Une fois que sa génitrice eut terminé d'ajusté ce maudit col, son père les emmena en transplana dans le domaine de la famille d'Astra. Pénétrant dans l'habitation, ses parents remarquèrent tout de suite la présence de leurs comparses qui avaient organisés le mariage d'Owen. Sa mère laissa échapper un « Oooooh je vais enfin pouvoir vous voir danser ensemble. Mais où peut-elle bien être ? ».  Le Fawley leva les yeux au ciel et se dirigea vers son oncle et sa tante pour les saluer comme il se doit puis il attendit quelques instants que ces adultes soient plongés dans une conversation qui ne le concernait pas pour se glisser dans un coin de la pièce, ni vu, ni connu. La bas, il réajusta son masque, croisa les bras et toisa d'un regard les gens qui le dévisageait parfois et observant de temps à autres les formes des femmes légèrement plus âgées que lui ou de son âge qui aurait pût le divertir un peu s'il n'était pas obligé de passer la soirée en compagnie de Scylla et sans aucun doute de celle qui la collait plus que de la bave de Véracrasse : Astra.

Il espérait ainsi réussir à échapper  à l'attention des gens mais son père vint lui parler pour lui dire qu'il avait aperçu sa promise et qu'il était bon ton d'aller la saluer. Hochant calmement la tête mais pestant intérieurement, le Fawley se mordit la lèvre avant de se balader entre les convives pour essayer de repérer sa « dulcinée ». Première constatation en rejoignant les jeunes femmes, il se trouvait plus assorti vestimentairement parlant à Astra qu'à la Travers mais cette dernière n'était pas en reste dans cette jolie robe bleue qui la mettait en valeur et qui aurait sans doute attirer son regard si elle n'avait pas été sa cousine, ni la fille à qui on voulait le marier de force. Quand on avait l'habitude les croiser à Poudlard, on les reconnaissait facilement. Il était simple de dissimuler un visage mais pas des formes. D'une voix traînante, il attira leur attention.


- Astra, joli choix de robe. Scylla tu es magnifique, comme à ton habitude. Je suis désolé de vous déranger, je ne suis pas là de mon plein grès. Il semble que je sois obligé de te tenir compagnie Travers.
Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Un bal masqué chez les Black × Libres ... Empty
MessageSujet: Re: Un bal masqué chez les Black × Libres ...   Un bal masqué chez les Black × Libres ... EmptyVen 20 Avr - 16:04

Un bal masqué chez les Black
28 octobre 2022 - 20h30


”Non … Non … Non … Ignoble … Horrible … Mais sérieusement, vous me prenez pour une vieille peau ou quoi ? Vous m’avez vu ? Je mérite bien mieux qu’un déguisement de … de quoi ? De citrouille ! Vous ne manquez pas d’air ! Laissez-moi faire !”

Morgane et moi dans une boutique, ça donne … Et que dire lorsque nous sommes pressées et qu’on vient simplement de comprendre que la soirée à laquelle nous nous rendons est une fête costumée ? Les tissus volent et enfin, je dis bien enfin, je trouve la tenue idéale ! Bon, d’accord, nous sommes en plein mois d’octobre et les température ne sont pas les plus sympas. Mais je craque et je montre immédiatement à ma meilleure amie la superbe tenue de sirène que je viens de trouver. Je l’essaie, c’est absolument parfait.

”Mère fait venir une coiffeuse pour 18h, c’est bon, on est dans les temps. Tu trouves toi ?”

Plus de deux heures plus tard, nous sommes enfin de retour. Maquillage, coiffure, et ma mère nous fait transplaner à quelques pas de chez Astra. Nous connaissons plutôt bien cette serdaigle, mais surtout, c’est une soirée totalement tendance. Comment ne pas se rendre chez les Black ? Puis ma mère doit de toute façon couvrir l’événement.

Déposant nos manteaux dans l’entrée, nous avançons toutes les trois. Mère a vite fait de nous laisser pour aller rejoindre les adultes tandis que nous nous dirigeons vers Astra, Owen et Scylla. Je sais que cette dernière ne m’apprécie pas vraiment, mais comment dire ? Ah oui, je m’en fiche.

”Bonsoir tout le monde ! Alors, Astra, qu’as-tu prévu pour nous faire passer une bonne soirée ?”

Un bal masqué chez les Black × Libres ... 2baff3663fbd7d39ae877cc1d736aedf--mermaids



black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Un bal masqué chez les Black × Libres ... Empty
MessageSujet: Re: Un bal masqué chez les Black × Libres ...   Un bal masqué chez les Black × Libres ... EmptyLun 23 Avr - 23:17
Un bal masqué chez les Black × feat. Libres ...

19h45, Rose était dans la chambre de sa meilleure amie Améthyste en train de se préparer. Ce soir avait lui un bal masqué chez une noble famille anglaise, les Black. La rousse savait qui était celle qui l’invitait, Astra Black, la jeune femme avec une aura animale et qui l’avait vu en pleine crise. Il fallait dire que depuis que la délégation de Beauxbâtons avait passé la porte de la Grande salle de Poudlard, le regard de la jeune française s’était posé sur plusieurs personnes en particulier et Astra en faisait partie. Pourquoi ? Rose ne pouvait pas encore le dire mais avec le temps la banshee en elle le découvrirait surement.

Finissant de se maquiller les yeux, la rousse regarda Celestia sortir de la douche en souriant. Parfois elle plaignait Ron et Gabrielle de les héberger, car trois tornades à la maison au lieu d’une devait être fatiguant. A coté d’elle Améthyste finissait de se coiffer magnifiquement bien, comme à son habitude. Posant son pinceau, elle regarda Amé se placer derrière elle et lui brosser les cheveux. Celestia quand à elle semblait se débattre avec son soutien-gorge alors qu’elle tenait une cravate à la main.

Plissant des yeux, Rose reconnue bien vite la cravate des étudiants de Poudlard et plus particulièrement de la maison des serpents. Un sourire torve sur le visage alors  qu’Améthyste souriait d’amusement ayant elle aussi vu la cravate, Rose ouvrit la bouche.

« Mais dites donc, il y a une petite cachottière parmi nous. Celestiaaaaa, à qui donc appartient cette cravate ? »


Plus qu’attentive, Rose écouta son amie parler sans l’interrompre alors qu’Améthyste s’amusait à lui faire un chignon bien trop compliquer pour qu’elle puisse espérer le refaire un jour. Se levant, elle laissa la place à Celestia qui avait enfilée sa robe, qui collait parfaitement à qui elle était comme toujours.
Sortant sa robe rose pâle de sa house, la rousse quitta son peignoir pour l’enfiler. Une petite veste et une paire d’escarpins plus tard, elle était prête, mais Celestia décida que c'était le moment de bouder. En effet la rouquine voulait absolument que ce soit sa rousse, en soit Rose qui la maquille. Attrapant son pinceau morte de rire, Rose se plaça alors devant elle pour la maquiller comme il le fallait ! Les trois drôles de dames toutes apprêtées et leur masques en main ne purent qu’éclater de rire alors que Mme Weasley-Delacour les appelaient. S’accrochant au bras d’un Ron qui n’en revenait pas que sa petite fille adorée est tant grandi, Rose et tout le reste de la clique transplanèrent.

Ouvrant les yeux, la première chose que ce dit la rousse était qu’elle comprenait maintenant d’où venait cette grâce fragile, belle et noble qui courait en Astra Black. Le manoir était magnifique et décoré avec goût. S’approchant alors de l’entrée, ils furent alors accueillis par la maitresse de maison Lady Black qui même sous son masque ressemblait énormément à sa fille. Après les politesses d’usage, Rose et ses deux complices se mirent à virevolter entre les invités pour essayer de reconnaitre des têtes connues. Après 5 minutes de recherche peu fructueuse, Rose souffla et se tourna vers ses deux amies.

« Vous reconnaissez quelqu’un vous ? Non car là avec ces babioles sur nos têtes moi j’ai l’impression de connaitre personne, je n’ai même pas vu Astra. Bon par contre j’ai vu la sirène oui, elle à clairement pas du comprendre le thème »


S’accrochant au bras d’Améthyste, la rousse à l’air de fée ce soir patienta tranquillement en rigolant doucement.

code by lizzou × gifs by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Un bal masqué chez les Black × Libres ... Empty
MessageSujet: Re: Un bal masqué chez les Black × Libres ...   Un bal masqué chez les Black × Libres ... EmptyMar 24 Avr - 0:18

Feat

J'écris en CC0033
Fiche de présentation
Répertoire de RP
Fiche d'évolution
Fiche de lien
Profil


Le bal de la famille Black



Après une bonne douche (à défaut d'un bon bain), histoire de me relaxer et d'évacuer le stress, j'étais devant ma tenue de soirée, je me demandais si j'étais vraiment faite pour les robes... Peut-être pas... Mais bon, gilet chemise, cravate (la verte et argent évidemment), apparemment, la situation ne me le permettait pas... Dommage, ça me donnait un petit côté madmen très classe... Voir, Men in black en devenir... Si si je vous assure, c'est la vérité! J'aurais bientôt ma licence "Experte en ufologie" pour avoir regardé tout les X-files!

Les blacks étaient réputés pour leurs réceptions exceptionnelles m'avait vendue Amy... Et non-optionnelles avait ajouté Rose en me tirant la langue. J'ai fait semblant de râler, mais j'étais vraiment heureuse et honorée de leur invitation! Les parents d’améthyste étaient vraiment adorable d'avoir pensé à nous (et de nous avoir supporté)! L'avantage, c'était que cette petite fête me permettrait de me préparer au Bal de Noel... Je suis nulle en danse comme en étiquette... J'entendais déjà ma grand mère me reprocher que "Jadis, les Millefeuilles étaient réputés pour leur raffinement et leur tenue parfaite, tu nous fais honte" C'était toujours la même comptine avec elle... Désolé d'être né d'un mariage d'amour entre ton fils et une moldue, mamie, je ne doute pas que lors de ta folle jeunesse, quand que le monde était encore peuplé par des diplodocus et des T-rex, notre nom représentait vraiment quelque chose...  Quelle idée stupide j'avait eu de mettre mon fichu nom dans la coupe...

En sous-vêtement, un peu pensive, je sortit la cravate verte et argent de mon sac pour la poser sur ma robe... Pas de doute, elle n'allait pas du tout avec la tenue... Dommage... Un peu triste, je la prit doucement dans mes mains,avant de me raidir en entendant la voix de Rose dernière mon oreille! Je rosissais à la vitesse de la lumière en fourrant la cravate dans ma valise tandis que Amy et Rosie me regardait avec amusement. Je poussait un petit cri de protestation avant de bégayer (ce qui ne me ressemblait pas du tout):

-Euh... C'est... Euh... Je l'ai gagné à une partie d'échec et... J'ai... Peut-être fricoté avec son ancien propriétaire... Mais bon je sais pas ou ça va mener donc chut!

Je soupirais tandis qu'elles romançaient déjà toute cette histoire.... Aaah, les filles, je vous jure! D'un coup de baguette, je soulevais la robe pour l'enfiler (Ce qui n'allait pas être un jeu d'enfant...) Elle était magnifique, argentée et rouge, doublé d'un tissu semblable à de la tulle noir brodée de perles et pièce miroitante. Bref, c'était... Joli... Après quelques minutes de débats avec l'habit, je me tournais vers le miroir, priant pour ne pas avoir l'air d'une dinde là-dedans... Soupir de soulagement, je n'avais donc pas passer la semaine à ne manger que des yaourt pour rien! Mais on ne pouvait pas dire que je me sentais comme poisson dans l'eau...

Après avoir passé un quart d'heure à m'être accroché à Rose tel un koala sauvage, pleurant et suppliant pour qu'elle me maquille (je ne savais pas le faire moi même), et après une réponse presque positive de sa part, elle accepta enfin de me maquiller, je lui ai demandé de l'original, mais pas trop (parce que je suis chiante perfectionniste), un truc sombre, couleur chocolat noir, qui me rendait presque sexy! Puis, j'ornais ma gorge et mes mains de bijoux argenté, peut-être un peu trop adulte et brillant pour ma part... Pour pallier, j'avais laissé ma crinière flamboyante à l'air libre.

Par la suite, je mit mon masque, dans le genre elfe noir (ou druchii, pour les rolistes connaisseurs, pratique pour être nyctalope, pas pratique pour être dépressif...) que j'avais acheté avec le reste de mon argent de poche. Mais avec, j'avais plus l'air d'un petit lutin malicieux que d'un majestueux drow... Mais c'était beau quand même. Amy ressemblait à un ange, Rose à une fée, et moi un petit lutin malin...

Drôle d'idée, de faire un bal masqué... Mais c'était original! Là ou beaucoup pensait "cinquante nuances de gris" (Honte sur eux), je pensais Comedia del Arte, napperon brodé de  fleur de lys, nuit à Venise,  le bal des ardents... Non, attendez, il valait mieux ne pas penser au bal des ardents...
Devant le seuil de la porte, j'hésitais... J'avais quelques appréhension vis à vis de ce qui n'était pas juste une petite sortie entre copine... Et si il n'y avait que des quinquagénaires coincés, pas d'activité, d'ambiance de dingue... Eh, au pire, j'irais manger (m'empiffrer) de saucisse-feuilleté et de toast au fromage...

Mais en entrant, ce fut tout, autre, il y avait des adultes certes, mais aussi des jeunes... Mais pas de traces de la belle maîtresse de maison (Allais-je la reconnaître sans son uniforme bleu et argent...?)... Dans l'entrée, j'avais vu le jeune Auror qui faisait respecter sa loi dans la région (mais je ne pense pas qu'il mai vu), et la reine des ragots dont j'adorais lire la dictée acerbe chaque mois (et qui avait visiblement mal comprit le thème de la soirée). Après quelques minutes de recherche, on s'arrêtait, et Rosa fit remarquer que nous ne reconnaissions personne parmi les invités, ce qui était en effet embêtant... Lorsque je m'arrêtais brusquement en reconnaissant une silhouette, qui disparut très vite de ma vue... Rose et Amy se cognèrent contre mon dos tandis que je rougissait légèrement et me retournant pour dire:

-Je crois que je viens d'apercevoir mon perdant d'échec... Mais vous voulez sûrement pas le rencontrer, faisons-demi tour vers le buffet, voulez-vous mesdemoiselles? Dis-je avec un sourire faux en essayant de dévier le trajet de mes deux amies dans l'espoir qu'elles ne se rendent pas compte de ce que je venais de dire...

Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Un bal masqué chez les Black × Libres ... Empty
MessageSujet: Re: Un bal masqué chez les Black × Libres ...   Un bal masqué chez les Black × Libres ... EmptyDim 29 Avr - 14:54

Au bal masqué ohé ohé


Nina




-----------------------------------------------


Stop, on arrête tout, right now, et on m’écoute ! La famille Black est liée à la famille Potter, remercions Sirius pour avoir été le parrain de papa. Du coup, un bal masqué organisé chez les Black engendrait presque inévitablement une invitation pour notre belle petite famille, sauf que ça, moi, ça me saoulait déjà ! Est-ce que j’étais la seule d’ailleurs ? Pas vraiment… Y en a pas un, pas un seul dans cette baraque qui soit ravi à l’idée de pointer le bout de son nez chez les Black ! Enfin siii, attendez : papa Potter bien sur ! Oui, sauf que, on savait déjà ce qui nous attendait sur place, c'est-à-dire, les Weasley, ou comme nous aimons ainsi les renommer avec Lily : les Weasmoche ! C’était peut-être la seule fois où ma sœur cadette était en accord avec mes opinions, mais les Weasmoche, non quoi…

Dans la chambre parentale, on pouvait entendre l’agacement De maman, ça ne donnait pas envie de la croiser d’ailleurs. Toujours à s’inquiéter du moindre des détails, elle avait le don de vous mettre en stress alors que vous êtes sous votre meilleur jour. Elle râlait avec mon père, elle faisait les cents pas en parlant toute seule, comme à son habitude j’ai envie de vous dire, elle nous examinait et nous balançait ses foutues recommandations sans fond ! Rah maman, tu m’énerves ! non pire, tu me gaves ! Assis-toi, prend une infusion, ou une potion, peu importe, mais détends-toi ! De son côté, papa, lui, était calme comme une mer sans vagues… Rien ne pouvait le défaire de sa solide confiance et sérénité. Lui aussi ce qu’il m’énerve ! Ca m’énerve comme dirait l’autre. Toujours est-il que chacun des Potter se préparait dans son coin, que ce soit avec ou sans motivation…

Me concernant, j’étais tranquillement en train de m’habiller. Ma mère m’a interdit les robes noires jugeant cela « aussi joyeux que les os de Voldemort sur notre cheminée »… Elle et ses répliques cinglantes, je vous jure ! Je levais les yeux au ciel en priant pour qu’elle me laisse enfin un peu tranquille jusqu’à ce que ce soit au tour de James de se faire sermonner à coup de phrases autoritaires ! J’en profitais pour lui tirer la langue et me payer sa tête, c’était un peu chacun son tour entre lui et moi et je dois dire que j’adorais cette complicité. C’était toujours plus marrant qu’une longue conversation avec la petite dernière de la famille… J’optais finalement pour une longue robe blanche, symbole de paix, mais paix pour qui, ça…

Mon père s’impatientait et nous rappelait alors à quel point nous étions au bord du retard, de quoi faire paniquer maman sans ménagement ! Dans l’entrée de notre sublime et bien trop paisible demeurre, on s’allignait entre Potter. Mon père nous observait avec un sourire digne des plus heureux du monde, pendant que maman nous apportait un masque. Lily réajustait le sien et se plier aux exigences sans même se poser une question, James et moi échangions un regard totalement désespérés, et Kreattur, du haut d’une chaise, retravaillait le nœud de cravate de monsieur Harry Potter. C’est à ce moment-là que ça commençait à partir en freestyle… Elle me tendait un masque argenté, bien trop argenté à mon goût, avec un sourire fin qui signifiait toute la fierté d’une mère.. mais pas la mienne, à savoir. « Il est hors de question que je mette ce truc ! » avais-je commencé.

Dix bonnes minutes plus tard, nous étions devant la porte. J’avais finalement enfilé ce fichu masque d’argent qui ne m’allait pas si mal tout compte fait, avec un immense sourire de satisfaction. En effet, après une nouvelle crise entre ma mère et moi, j’avais eu gain de cause, en partie en tous cas. Je l’avais contrainte à embarquer Kreattur avec nous, sans quoi, je ne quitterai pas la maison. Pourquoi ? Parce que je refusais de le laisser seul à la maison, je prétextais un manque sentimental énorme alors qu’il en était rien. Je voulais juste le voir piailler, cracher et même s’indigner face à toute cette population foncièrement chiante ! D’autant plus qu’il n’allait pas apprécier autant de ces sorciers au sang impur ! Je voulais juste me divertir, rien de bien méchant. Puis au moins, s’il me vient l’envie subite de ronchonner, j’aurai un compagnon de route. Harry Potter s’inquiétait déjà du résultat et en voulait secrètement à sa chère et tendre d’avoir cédé à une telle requête ! Mais je n’étais pas folle pour autant : maman défendait les droits des elfes, il était impossible de me dire que la place de notre serviteur allait être dans cette chose qu’on appelle aussi « maison » ! J’étais loin d’être bête à ce niveau-ci..

Nous voilà transplanant main dans la main chez les Black, moi, serrant très fort celle de Kreattur, ravie de le trimballer pour une fois. J’avais choisi de n’avoir aucun animal de compagnie, malgré ma grande passion éprouvée à leur égard. Cependant, bien que j’embête le petit elfe à n’importe quelle époque de l’année, je dois dire que je m’étais beaucoup attachée à lui. Son caractère de cocon m’exaspérait bien quelques fois, mais, il m’amusait tout autant. Puis, qui n’a jamais rêvé d’avoir quelqu’un, qui injure comme un ancien, et s’époumone à être grossier ? J’étais bien trop immature parfois, m’enfin…

Arrivés sur le seuil de la porte, avec James on se regardait comme pour se dire « Bonne chance ». Remarque, il devait être ravi de voir autant de jeunes femmes sur lesquelles se rincer les yeux, mais lui et moi savions très bien que ça n’allait pas lui apporter satisfaction très longtemps. Lily restait la petite fille modèle et ne semblait pas dans l’envie d’exprimer une quelconque raillerie, ce qui n’était pas le cas de maman, qui, visiblement, était morte de trouille. Ah c’est bien beau les gryffondor avec leur courage tiens ! Nos mains se déliaient rapidement et en entrant, nos chemins se séparés tout aussi vite. Hors de question de rester groupé.. Je me perdais parmi la foule en évitant quelques regards comme celui de Sutton, ou encore l’auror dans l’entrée… Pour une fois ? Je fuyais. J’espérais ne pas voir un Weasley, sans quoi, ça risquait de tourner au tue-loup cette histoire…


Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Un bal masqué chez les Black × Libres ... Empty
MessageSujet: Re: Un bal masqué chez les Black × Libres ...   Un bal masqué chez les Black × Libres ... EmptyDim 29 Avr - 15:07
Bingo ! Thomas lui avait obtenu le précieux sésame : une invitation au Bal des Black. Sans forcer sans aucun doute. Naturellement comme le Selwyn savait y faire. Petit Serpentard rusé que son meilleur ami. Pour l'occasion, il avait choisir de se vêtir d'une robe de soirée azur, ornée de décoration en or. Il aimait ce genre de ton puis il était là pour attirer l'attention d'une certaine personne afin de la détournée de sa meilleure amie, pour laisser le champ libre à l'Auror en charge de la sécurité de Poudlard. Un petit plan sympathique. Le seul hic c'était que les participants au bal seraient masqués. Il faudrait donc arriver à repérer sa cible mais il ne se faisait pas de soucis. Il n'avait pas oublié la finesse de son corps, ni ses yeux. Ni sa chevelure rousse qui ne devrait en principe pas être recouverte par l'objet servant à cacher son visage. Lui porterait un masque de couleur or, s'élevant légèrement dans a partie supérieur pour rappeler l'oreille d'un loup. Une petite touche personnel, comme une sorte de dernière blague à sa condition. Une fois bien pomponné et préparer, le Lestrange se rendit donc au manoir des Black dans le Wilshire.

Après avoir remis son invitation, il pénétra dans la pièce de la soirée. C'était un bel endroit. On sentait où il y avait des Gallions à foison. Une foule de gens étaient déjà présents. Adultes comme adolescents. Du moins c'est ce qu'il en déduisit par rapport à la taille de certaines filles présentes même si cela ne garantissait pas qu'elles n'avaient pas atteinte la majorité. Il aperçu d'ailleurs une fille assez étrange vêtue dans une robe de sirène pour le moins original. Cherchait-elle à attirer tous les regards sur elle. Se baladant à travers la pièce, il remarqua Thomas et lui fit un bref signe de la main, préférant ne pas le rejoindre pour éviter d'attirer l'attention. Il se posta dans un coin quelques minutes puis commença à circuler pour chercher sa cible des yeux. Où te cachais tu petite Scylla ? Le gars à côté de lui sentait la transpiration à plein nez ce qui n'était pas fort agréable. Il décida de s'éloigner et au moment ou un groupe s'écarta, il aperçu une chevelure rousse. Se dirigeant dans sa direction, il remarqua tout de suite que ce n'était pas celle qu'il cherchait. Même dans une robe, il savait faire la différence entre deux tailles et celle-ci n'était pas celle de la loup-garou.

Flûte ! Continuant d'avancer, il revint près du premier groupe de jeunes gens qu'il avait croisé. Ses yeux s'attardèrent sur une fille à la robe bleue et sa taille lui parût ressembler à celle de Scylla. Ses cheveux roux également. Par contre impossible de distinguer son visage si bien qu'il décida d'entrer en action. Marchant dans la direction du petit groupe, le jeune homme s'avança et bouscula légèrement la demoiselle en robe bleue. Tout de suite, il se fondit en excuse.

Désolé ! Vraiment. Je ne regardais pas devant moi. Mille excuse. C'est ma faute ! Hé ... mais on ne se serait déjà pas rencontré nous deux ?

Un sourire charmeur et une petite inclinaison afin de saluer la jeune femme et de s'excuser. Il tenta d'établir le contact visuel avec la jeune femme. S'il s'agissait bien de Scylla, il allait en prendre plein les oreilles et peut-être même se faire secouer comme un prunier mais à vivre sans risque, on triomphait sans gloire non ? Puis c'était un moyen comme un autre de s'assurer qu'il avait percuter la bonne personne !
Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Un bal masqué chez les Black × Libres ... Empty
MessageSujet: Re: Un bal masqué chez les Black × Libres ...   Un bal masqué chez les Black × Libres ... EmptyLun 7 Mai - 21:42
Un bal masqué chez les Black × Libres ...

Son masque bien en place, Astra se plaça à coté de sa mère alors que Tinkie et Rosie se plaçait en face pour récupérer les capes des invités. Le gratin de la noblesse sorcière Anglaise commença à débarquer. Après avoir saluée sa tante Narcissa, après tout les masques ne pouvait cacher des cheveux blond comme ceux de lady Malefoy, la jeune femme tomba sur une chevelure rousse, souriant, elle retrouva alors son amie qui avait heureusement était conviée. La jeune brune regarda alors sa mère qui lui intima de filler rapidement. Entrainant Scylla un peu plus loin, elle souffla de soulagement alors que son amie se mettait à parler.

« Tu es sublime aussi, oui elle est nouvelle, un choix commun avec ma mère. Non ce n’est pas la première fois, c’est juste qu’il y a énormément de monde cette fois ci, je déteste jouer les hôtesses en plus, mais bon pas le choix ».

Souriant à sa meilleure amie, elle fini par l’emmener dans la salle de bal qui c’était déjà bien rempli. Restant tout de même à la vue de sa mère, Astra se mit à discuter avec Scylla de la robe bleu de la jeune femme quand elles furent dérangées par l’antipathique Fawley. Astra avait appris il y avait peu qu’il était officiellement le fiancé de sa meilleure amie. Loin d’entrer dans une rage folle comme sa meilleure amie, sa colère glaçante, lui fit promettre  de tout faire pour rompre le contrat, surtout quand elles savaient qu’aucun des deux ne voulais cela.

« Owen, tu es fort élégant toi aussi ce soir. C’est compréhensif et je crois que ça embête tout le monde donc nous ferons avec. » Regardant à l’entrée, elle vit sa mère lui faire un signe. « Veuillez m’excuser je reviens tout de suite. »

Après un regard d’excuse vers sa meilleure amie, la brune se mit à naviguer avec sa grâce habituelle entre les invités, tout en saluant ploiements ceux qui l’interpellaient. A mi-chemin pourtant elle tomba sur la fille Skeeter et du garder tout son sang-froid pour ne pas rire. Apparemment Rita n’avait pas bien compris le thème de la soirée. Une soirée déguisée chez les Black et puis quoi encore.

« Sutton, bienvenue, je ne peux hélas rien dire mère veut garder la surprise entière, fait attention à ne pas attraper froid. »

Ne s’attardant pas plus longtemps, elle rejoint sa mère, alors que le ministre et sa femme faisait leur entrées. Après les avoirs salués, Astra remarqua que la France s’était invitée à la soirée. De dos, elle put facilement reconnaitre le trio de Beauxbâtons avec Rose en tête qui semblait chercher du monde connu. Accueillant par la suite la famille Potter, la jeune femme fut autorisée à retourner auprès de ses amis. Après un regard vers Nina, la fille d’Harry qu’elle croisait au repas de « famille » qu’il faisait, elle se glissa à nouveau près de Scylla alors que les françaises arrivaient vers le groupe. Voyant que la rousse de devant, qui n’était pas Rose n’avançait plus, elle prit la parole.

« Rose, mesdames joignez vous donc à nous si vous le désirez. » Regardant la première rousse, son nom lui avait échappé, elle la vit jeter des coups d’œil d’une discrétion monstres vers Owen le blasé, comme elle aimait le surnommer.

Quelques minutes passèrent avant que Clarissa Black, en l’occurrence sa tendre et diabolique mère ne fasse son apparition au milieu de la salle. D’un claquement de doigts, la lumière s’éteignit et les centaines de boules de magie blanches qu’Astra avait du faire avec sa mère, s’illuminèrent pour rendre la pièce tout droit sortie d’un compte de fée. Alors que tout un tas de mets divers et succulents apparurent, sa mère pris la parole.

« Bonsoirs à toutes et à tous, c’est comme toujours un plaisir de vous recevoir dans mon humble demeure. Profitez bien de ce bal, tout comme du buffet et que la magie vous emporte. »


Son discours fini, les musiciens entamèrent leur première mélodie et déjà des couples se rendaient sur la piste de danse. Regardant tout ça en soupirant, Thomas toujours dans son esprit, après tout elle ne s’était toujours pas excusée. Elle avait espérer le croiser ce soir mais elle avait appris qu’il était en service à Poudlard. La brune voulu alors rejoindre sa meilleure amie à deux pas de là, mais celle-ci ce fit bousculer par un homme qui entama la discussion.

Soupirant de dépit une seconde fois, elle regarda Rose qui la regardait en souriant. Il faudrait vraiment qu’elle est une discussion toute les deux. La française hocha la tête comme si elle avait compris et Astra se mit alors à naviguer entre les invités, dans l’espoir, ou peut-être le d’espoir de croiser, qui ? Quoi ? Bonne question, voulait-elle vraiment une réponse ? Peut-être pourrait elle disparaitre dans sa chambre même si cela semblait peut probable…


code by lizzou × gifs by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Un bal masqué chez les Black × Libres ... Empty
MessageSujet: Re: Un bal masqué chez les Black × Libres ...   Un bal masqué chez les Black × Libres ... EmptyMer 9 Mai - 13:18
Un Bal Masqué Chez Les Black
Thomas & Libre




Il y avait quand même un monde fou lors de ce bal et pour être franc c'est quand même quelque chose qui me surprend énormément. Je ne sais pas quoi dire ou faire, ni même où me rendre, alors que celle que je devine être la maîtresse de cérémonie. Je m'avance doucement question que je puisse être assez proche de la foule pour pouvoir voir ou apercevoir Astra dans cette foule. Je dois avouer que depuis notre dernière rencontre au Lac avaient était assez perturbante dans le sens où je n'avais pas compris son départ si soudain. Mais j'avais tant de choses à faire et encore du temps perdus à rattraper, je me dis que je n'ai pas le choix que de montrer ce soir qu'elle me manque. Alors que tout le monde rentre doucement, je me dis dans tout les cas que je dois trouver un moyens de signaler à Cilian que je suis en place, alors que je l’aperçois avec ce qui me semble être Astra en compagnie d'autre personnes, je passe dans le dos du petit groupe, faisant face à mon meilleur amis et je le salut d'un geste de la main tout en souriant d'un air malicieux. Je viens saluer les quelques personnes du ministère que je garde dans mon viseur Astra, alors que le discours de sa mère se termine. La musique se lance et alors que je m’apprêter à aller la voir, je la vois partir vers un groupe de fille, je finis par prendre un verre que je finis par boire d'une traite pour me donner du courage avant de m'excuser auprès de ceux que j'avais pu voir. Alors que je souris en coin, je finis par dire tout en arrivant dans le dos d'Astra sans trop me rapprocher.

- Je m'excuse mesdemoiselles, si mademoiselle Black veut bien me faire le plaisir de venir danser avec moi. J'espère ne pas vous dérangés en pleine conversation.

Je me glisse doucement sur son côté gauche en lui présentant ma main pour l'emmener vers la piste de danse, souriant en coin tout en commençant à danser avec elle en me disant que j'étais au plus près d'elle, je finis par dire d'une voix douce sans trop en révéler sur mon identité.

- C'est une sacrée soirée que votre mère à organiser ce soir, c'est bien la première fois que je viens à ce genre de soirée et je dois avouer que c'est un plaisir de pouvoir danser avec vous mademoiselle Black.

Je la guide dans cette danse tout en affichant un sourire radieux, espérant qu'elle croise mon regard et je finis par me coller un peu plus à elle pour la bercer au rythme de la musique. Elle m'a manquer, sa bouille d'ange et je ne peux pas m'empêcher de la voir, surtout que j'aime être auprès d'elle et je finis par dire d'une voix toujours aussi clair.

- Dites moi, vous allez participés au tournoi des trois sorciers cette année ? Qui sait, vous pourriez sûrement avoir l'épreuve au Lac Noire, surtout que je paris que vous êtes une très bonne nageuse.

L'allusion était grossière, mais j'espère capter son attention avec le Lac noire, je verrais bien si elle arrive à tilter que je suis celui qu'elle pouvait peut être attendre. Mais dans tout les cas, il faut avouer que je suis un homme qui a très peu de patience, mais là je me sentais un peu joueur.



Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Un bal masqué chez les Black × Libres ... Empty
MessageSujet: Re: Un bal masqué chez les Black × Libres ...   Un bal masqué chez les Black × Libres ... EmptyJeu 10 Mai - 18:34

Un bal masqué chez les Black
Libres


À peine fut-elle arrivée que Scylla s'était empressée de « kidnapper » son amie. Lorsqu'elle fut un peu plus loin avec son amie, la rousse n'avait guère pu contenir son excitation et sa joie de participer une nouvelle fois à l'une de ses soirées qu'elle trouvait parfois fort extravagante en compagnie de sa meilleure amie. Le sourire aux lèvres, la rouquine n'avait pas pu s'empêcher de complimenter sa meilleure amie sur sa tenue et de l'encourager car elle savait pertinemment qu'il s'agissait bien de la première fois que sa douce amie se devait d'aider sa mère. Puis elle n'avait guère pur s'empêcher de lui demander également son propre avis sur la magnifique tenue qu'elle portait. En réponse, sa meilleure amie entreprit de lui répondre et ce du mieux qu'elle pouvait. Suite à ces mots, Scylla ne put retenir un de ces magnifiques sourires puis, elle lui demanda rapidement si elle pouvait lui faire voir la salle de bal spécialement décorée pour l'occasion. Par chance, la brune accepta et elle l'emmena rapidement à la salle de bal tout en discutant sur le chemin de sa robe. Sur le chemin, Scylla souriait et rigolait en compagnie de sa meilleure amie, mais elle perdit rapidement son magnifique sourire à la vue de son cousin et fiancé, Owen Fawley.

Elle prit aussitôt sur elle et elle se força rapidement à lui sourire et elle le salua également à sa façon et tenta au mieux de lui répondre avec entrain : « Merci Owen, contre toute attente tu peux t'avérer particulièrement poli et courtois »lui dit-elle, mais rapidement elle fut coupée par Astra qui entreprit tout bonnement de prendre congé, contre sa volonté. En réponse, Scylla ne put s'empêcher de la supplier du regard, mais voyant qu'elle ne pourrait pas rester en sa compagnie, elle ne put s'empêcher de lâcher un soupir et d'attirer rapidement son attention sur Owen. « Alors, si je comprends bien, nous allons devoir passer la soirée ensemble. C'est un cauchemar, une énorme blague, moi qui espérait passer une excellente soirée, je suis très mal barrée »fit-elle tout en attendant la réaction de son cousin. En parallèle, elle s'empressa de s'emparer d'un verre et entreprit tout bonnement de le siroter gracieusement.

Quelques instants plus tard, la rousse faillit même recracher son verre en voyant l'apparence grotesque de Skeeter. Elle se retint même d'éclater tout bonnement de rire, mais voyant que cela n'était pas suffisant, elle se contenta alors de détourner son regard et de dire à Owen : « As-tu vu l'accoutrement de Skeeter » fit-elle, « On est dans un bal costumé et non à un carnaval, c'est particulièrement peu respectueux de sa part d'être venue vêtue ainsi »dit-elle tout en attendant tranquillement le retour d'Owen. Un peu plus loin, la rousse vit Astra et elle se contenta tout bonnement de garder un œil sur elle, tout en espérant qu'elle pourrait rapidement revenir auprès d'elle. Par chance cela fut alors le cas quelques minutes après, une nouvelle discussion débuta alors entre Astra et elle et ce jusqu'à ce qu'elle finisse par invité un groupe de filles se joindre à eux, elle put en reconnaître quelques-unes, la plupart provenait tout bonnement de la délégation française de beauxbâton. Rapidement son regard s'attarda sur l'une d'elle. Elle put d'ailleurs rapidement constater qu'elle semblait quelque peu s'intéresser à son cousin, et par simple reflex, elle entreprit alors de le regarder cherchant tout bonnement des réponses dans son regard.

Elle ne put malheureusement obtenir de réponse puisque la maîtresse de maison venait tout bonnement de pénétrer dans la pièce et effectua aussitôt un discours. Rapidement, les musiciens entamèrent l'une des premières mélodies. Elle entreprit rapidement de se retourner et put constater que son amie avait disparu. Elle prit alors aussitôt congé d'Owen et s'empressa de la retrouver. Quelques instants plus tard, la rousse vit son amie et d'un pas déterminé, elle s'avançait auprès d'elle mais elle ne put malheureusement l'atteindre car elle fut tout simplement percutée par l'un des convives. Quelque peu secouée et désarçonnée, elle se contenta d'élever un peu la voix sans non plus faire une scène, elle se trouvait après tout chez Astra et elle se devait de rester plus ou moins polie et courtoise : « Vous ne pouvez pas faire plus attention, la pièce est pourtant grande non ? »lui dit-elle avant de reprendre, gênée de ce que l'homme face à elle venait de lui dire : « On ne me l'avait jamais faites celle-là » fit-elle tout en fuyant le regard de l'homme qui cherchait tout bonnement à établir un sorte de contact avec elle. « Vous permettez ? J'aimerai bien rejoindre ma meilleure amie »conclut-elle, tout en ignorant bien entendu qu'il allait probablement insister et qu'il allait la retenir.
made by black arrow
Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Un bal masqué chez les Black × Libres ... Empty
MessageSujet: Re: Un bal masqué chez les Black × Libres ...   Un bal masqué chez les Black × Libres ... EmptyVen 11 Mai - 17:04
Trop pressé le Thomas ! Cilian n'avait même pas eut le temps de déployer sa panoplie pour éloigner la donzelle à la chevelure de feu que le Selwyn entrait déjà en piste pour tenter de ravir la jeune femme qui devait être Astra. Peu probable qu'il ait changé de cible entre temps. Quand il avait une idée en tête, il ne l'avait pas ailleurs, le bougre. La réponse de Scylla lui sembla somme toute classique bien qu'elle lança une petit pique ironique des plus délicieuses. Elle manifesta l'envie de rejoindre sa meilleure amie mais le Lestrange ne pouvait pas la laisser faire, sinon cela ruinerait les plans de Thomas.

- Je suis désappointé que tu ne te souvienne pas de moi. Toujours ce même mordant pourtant comme ... le monstre marin !

Premier indice déposé pour voir si son esprit faisait tilt ou pas ! Il s'amusait en réalité de la situation. Jouer à l'inconnu, lui occuper l'esprit et son champ de vision pour laisser carte blanche au Selwyn avait quelque chose de grisant. Cela lui rappelait un peu les mauvais coups qu'ils préparaient à Poudlard sauf qu'ici, c'était pour la bonne cause.

- On peut se tutoyer non ? Je ne me rappelle pas t'avoir déjà vu aussi respectueuse. Te permettre ? Oui je te permets ... mais pas tout de suite, la jeune reine des potions.

Se mettant en travers de sa route, il lui lança un sourire taquin et moqueur, la regardant quelque instants dans les yeux pour établir le contact visuel et voir si elle reconnaissait son regard ou non. Il ne prendrait pas le risque de laisser ressurgir sa nature de loup ici. Trop risqué. Le Lestrange s'abaissa quelque peu, rappelant le geste qu'il avait fait en lui ouvrant la porte du bar moldu où ils avaient précédemment bu un verre ensemble.

- Je pensais que tu daignerais m'accorder une danse. Après tout, ce n'est pas tous les jours que l'ont peut se voir. En tant que ton professeur, je pense que cela pourra t'aider à mieux appréhender cette partie si « sauvage » qui anime ton esprit !

La prenant par le bras, le jeune homme ne lui laissa pas le choix et l'entraîna à sa suite sur la piste, sans même prêter attention au regard assez surpris que lui lança un jeune homme crollé. Ne perdant pas de temps, il adopta une position de danse, posant une main sur les hanches de la rouquine et prenant son autre main dans la sienne.

- Nos routes se recroisent à nouveau. Ais je l'air toujours aussi irritant ? Même avec mon masque ? La dernière pleine lune n'a pas été tendre avec moi. J'espère qu'elle a été plus agréable pour toi.

Si en effet, ils allaient s'entretenir habituellement par courrier pour l'aider à se maîtriser, le jeune homme allait peut-être arriver à travailler à Poudlard ce qui lui laisserait plus de champ libre afin d'aider la jeune femme dans la gestion de ses émotions mais cela, il n'en parlerait que lorsque la chose serait devenue officielle. Pas avant ! Entamant les premiers pas, le jeune homme commença à guider la danse, s'attendant à un moment ou à un autre à s'attirer les foudres de la terrible Scylla. Elle ne lui faisait pas peur et son caractère possédait un certain côté grisant qui lui donnait envie de la taquiner pour voir jusqu'où elle serait prête à aller avant de craquer. C'était jouer avec le feu mais le Lestrange appréciait cela. Et puis surtout, il devait la tenir éloigner de la jeune Astra le temps que le Selwyn puisse procéder à son cadeau et sans doute sa grande déclaration alors autant arriver à capter l'attention de la rouquine un maximum !
Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Un bal masqué chez les Black × Libres ... Empty
MessageSujet: Re: Un bal masqué chez les Black × Libres ...   Un bal masqué chez les Black × Libres ... EmptySam 12 Mai - 21:02
Sutton Skeeter venait de faire son entrée auprès du petit groupe et le moins que l'on puisse dire était que sa tenue était loin d'être peu voyante. Elle n'avait sans doute pas remarquer que la soirée n'était pas à thème marin mais cela n'empêcha pas le jeune homme de lancé un regard discret dans son décolleté avant de reprendre sa concentration sur la situation. Il la salua de la tête. Au moment de tourner son visage, il remarqua une silhouette à la chevelure rousse qu'il connaissait que trop bien qui prenait la direction du buffet. Cela ne pouvait être que Celestia très probablement mais il ne pouvait pas aller la voir directement. Cela éveillerait les soupçons. Astra le complimenta sur sa tenue et il se contenta de hocher de la tête avant qu'un homme vienne parler à la Black le laissant un peu plus seul avec Scylla qui lui réserva le même sort que sa meilleure amie.

- Bah je n'allais pas te mentir ou paraître désagréable gratuitement. Crois moi, je n'ai pas plus envie que toi de jouer le couple parfait. Néanmoins, il va bien falloir s'y plier. Ma mère a hâte de nous voir danser ensemble. On lui en accorde juste une puis ça s'arrêtera là ! Faut qu'on fasse illusion mais il ne faut pas non plus qu'on le fasse tout le temps!

La Travers ne sembla pas conquise par la tenue de Sutton Skeeter. Les filles avaient tendance à être des pestes entre elles. Ce n'était pas étonnant. La rouquine était loin d'avoir sa langue dans sa poche ni d'être l'incarnation de la gentillesse. Le Fawley ne devait donc pas s'étonner de ses paroles. Il n'hésita pas à donner son avis de façon discrète.

- Au moins elle a essayé de faire preuve d'originalité et puis sa robe met en avant ses « atouts ».

Un homme vint alors percuter Scylla et le Serpentard s'apprêtait à recadrer le mufle dans son rôle de parfait futur époux mais l'élève de Serdaigle s'en chargea elle même ce qui l'obligea à rester en position. Il ne trouva d'ailleurs aucune raison d'intervenir quand il vit l'inconnu entraîner la septième année sur la piste de danse. Il n'était pas convaincu que la jeune femme était à son aise ce qui le fit sourire. Si elle ne se sortait pas de ce mauvais pas, Owen ne serait pas celui à lui accorder sa première danse. Il préféra chercher du regard Celestia mais ne la trouva pas et fut plutôt désappointé. Alors, il se tourna vers la Skeeter pour entamer la conversation.

- Originale ta tenue. Au moins, avec cette robe tu es sûre que tout le monde te remarquera Skeeter. Je ne vais pas en dire trop. Je sais que ta plume à papote n'est jamais loin de toi, ha ha ha !

Il cherchait un moyen de nouer la conversation. Le jeune homme n'avait pas encore croisé Morgane. D'habitude les deux jeunes filles étaient inséparables ce qui signifiait qu'elle arriverait tôt ou tard dans les parages. Ces deux là ne savaient pas faire une sans l'autre. Le jeune homme soupira un peu dépité de ne pas réussir à capter la position de Celestia et ne se soucia nullement de Scylla et son nouveau compagnon.

- Morgane ne t'accompagnes pas ? J'ai hâte de voir si elle a décidé d'assortir sa tenue à la tienne ha ha ha !
Revenir en haut Aller en bas
L'EpouventardHistoria PactumL'Epouventard
épouventard
Exp : 711
Points de vie (HP) : 50000
Parchemins : 283
J'aime : 38
Date d'inscription : 28/02/2018

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

Un bal masqué chez les Black × Libres ... Empty
MessageSujet: Re: Un bal masqué chez les Black × Libres ...   Un bal masqué chez les Black × Libres ... EmptyMer 16 Mai - 8:31
Un bal masqué chez les Black
28 octobre 2022
J’avais été heureuse lorsque Papa et Maman avaient accepté de prendre Célestia et Rose chez nous, le temps des vacances. J’étais persuadée que cela ne pouvait faire que du bien à tout le monde, surtout à Célestia et moi qui avions une certaine appréhension du résultat de la coupe. Autant dire que cela changeait mes parents d’avoir trois filles du même âge à gérer, même si, à l’âge que nous avions, nous étions assez autonomes. Mais les rires résonnaient dans la maison et la tension que j’avais clairement senti en arrivant entre les deux amoureux étaient un peu retombée.
Jusqu’à l’annonce de ce fameux bal. Je ne sais pas pourquoi, mais ma mère avait de suite été plus nerveuse, et j’avais passé un temps phénoménal à la convaincre de venir faire les magasins avec moi, laissant les copines à la maison, afin de trouver des tenues à couper le souffle pour que mon père n’ait d’yeux que pour elle. Je savais ce qui la stressait … Je savais qu’Hermione Granger serait peut-être à cette soirée, et ma mère avait la facheuse tendance à devenir folle lorsqu’elle pensait à l’ancien amour de Papa.
Nous revînmes donc les bras chargés de paquets. Maman était ravie de ses achats, moi de même. C’est une superbe robe noire que j’arborais ce soir-là, avec un maquillage très simple puisque je portais un masque. Maman, elle, s’était trouvée une magnifique combinaison blanche, et j’avais bien vu que mon père avait pali devant sa beauté de demi-vélane.

Nous arrivâmes donc au bal et je parcourais l’assemblée des yeux. La soirée fut lancée et je m’avançais vers le groupe de Poudlard qui s’était formé. Je ne savais pas vraiment ni quoi dire, ni quoi faire. Je me tournais alors vers Célestia:

”Si tu nous montrais à qui était cette fameuse cravate ?”

☾ anesidora
Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Un bal masqué chez les Black × Libres ... Empty
MessageSujet: Re: Un bal masqué chez les Black × Libres ...   Un bal masqué chez les Black × Libres ... EmptyJeu 17 Mai - 16:46

Au bal masqué ohé ohé


Nina




-----------------------------------------------


J’étais à ce bal ce qu’était Némo le poisson-clown dans un océan : perdu. Je me sentais vraiment mal à l’aise, non pas que je ne connaisse personne, mais il n’y avait personne que je ne fréquentais. Pas de Charlie, pas de Ashton, pas d’Ilona… C’était la soirée la plus triste qui me soit donné de vivre ! « Nina, ma chérie, pourquoi ne vas-tu pas t’amuser ? »… Oh pour rien Maman.. Il y a juste un million de milliards de Weasley déjà je suis sûre, et tous ces gens sont un peu trop classieux pour moi, à part ça, je m’éclate comme une folle ! Pas le temps pour elle de me sermonner bien longtemps, la voilà abordée par une autre femme sorcière, grand bien lui fasse ! Je me retournais alors d’un coup sec, manquant de peu de renverser un truc qui se trouvait là. Je le rattrapais en priant pour que personne ne me voie à l’œuvre, et là, ce fut l’horreur ultime ! Quoi était là ? La fameuse française qui avait failli me tuer à coup de livres dans la bibliothèque de l’école ! Le pire, c’est que je pensais tellement pas la croiser ici ce soir… Mais ce n’était pas le pire, tout compte fait. Un coup d’œil par-dessus et son épaule et là, qui vois-je ? Ronald Weasley ! Je le regardai, posais un œil sur ma mère et mon père, puis mon frère, et enfin je cherchais Kreattur du coin de l’œil…

Les festivités pouvaient maintenant commencer. Rien qui ne me fasse grand plaisir en tous cas. Déjà que je ne me sentais pas à ma place mais là, c’était la fin des dragées surprises ! Le début des ennuis ! Et le pire, c’est que je lui avais adressé la parole, non mais n’importe quoi ! Je n’étais pas prête de lui pardonner, ni les livres, ni le fait d’être une Weasley. Je dois reconnaître que son simple nom de famille suffisait à me faire haïr sa petite personne blonde ! Furieuse, j’arrachais un verre des mains de mon père, il était bien trop gentil pour m’en empêcher et la surprise fut telle qu’il n’a pas eu le temps de comprendre ce qu’il se passait. « Excuse-moi papa, j’avais soif », avais-je menti. Je lui rendais le verre vide, un grand sourire aux lèvres, soupirant de joie avant d’ajouter : « Ah, ça va mieux. Merci mon petit papa. ». Le pauvre… Il m’a regardé ahuri et s’est retourné sur mon passage une paire de fois. Il avait bien tenté de me rappeler, mais j’étais déjà loin et ce n’était pas son genre de faire une scène de famille en dehors de la maison.  

D’un pas décidé, je m’approchais du groupe poudlardien, toujours souriante, mais le regard furax. « Bonsoir. Ca va bien ? Désolée, je vous emprunte votre petite copine ! ». Une introduction digne des plus tarées sorcières de ma génération !  En tous les cas, j’avais attrapé Améthyste par le bras et m’éloignais en sa compagnie d’un pas pressé jusqu’à un coin reculé et dépourvu de population. Là, je regardais la jeune femme, bras croisés, sourire disparu. « Tu es la fille de Ron Weasley ?! », lui demandais-je, toujours furieuse . Tellement furieuse que je répétais la question, plus fort : « Tu es la fille de Ron Weasley ?! ». Je marmonnais dans ma barbe quelques noms de hiboux et ne quittais pas Améthyste des yeux.


Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Un bal masqué chez les Black × Libres ... Empty
MessageSujet: Re: Un bal masqué chez les Black × Libres ...   Un bal masqué chez les Black × Libres ... EmptySam 26 Mai - 11:51

Un bal masqué chez les Black
28 octobre 2022 - 20h30

Est-ce que je me sentais idiote au milieu de cette foule masquée qui me regardait parce que je ne portais non pas un masque mais une tenue de sirène qui laissait apparaître de façon peu discrète certains détails de mon anatomie ? Du tout. J’étais de celles qui n’aimaient pas passer inaperçue dans un endroit et pour le coup, c’était gagné. Bon, bien évidemment, je n’allais pas reconnaître que je m’étais trompée et que la seule raison pour laquelle j’étais ainsi, c’est que j’avais été trop blonde pour comprendre que bal masqué n’était pas le synonyme de bal costumé. Devais-je prendre mal le fait que ça n’étonne pas les gens que j’arrive vêtue ainsi ? Non … Ce n’était pas mon style, de toute façon. Je m’étais faite remarquer de facto, et cela m’allait très bien.

Astra venait de me faire une réflexion, mais je ne répondis pas, observant ce qu’il se passait. Peut-être qu’au fond elle était jalouse de me voir bien plus remarquée qu’elle. Il faut dire que même si elle faisait sa Mademoiselle Prude, devenir préfète-en-chef et avoir une rumeur sur soi disant qu’on se tape l’auror de Poudlard, c’est assez complexe comme situation, voyez-vous ? Donc ceux qui veulent réellement passer inaperçus font attention à ce genre de choses.

C’est alors que le fiancé de Scylla, Owen, un serpentard, s’approche de moi et me fait des compliments sur ma tenue. Je me tourne vers lui, absolument ravie que quelqu’un me dise ce genre de choses. Et comme j’aime bien fouiller quand je sais qu’il y a des histoires, je dis alors:

”C’est très gentil de ta part, mais j’espère que tu as surtout fait des compliments à celle qui deviendra ton épouse. Et oui, ma plume à papote est toujours aux aguets … Dis-moi, Owen, comment peux-tu accepter ce genre de choses ? A ta place, je serai absolument folle de rage qu’on m’oblige à épouser quelqu’un. Sauf si, au final, cela ne te déplait pas tant que ça ?”

Je lui fais un clin d’oeil et je garde aussi un oeil sur Scylla. Il ne faudrait pas qu’elle vienne entraver ma chasse aux secrets.

”Quant à Morgane, elle ne devrait pas tarder. Elle est allée se repoudrer le nez …”

Il est vrai que ma meilleure amie m’avait faussé compagnie. Mais je la connaissais assez pour savoir qu’il devait y avoir une bonne raison, qu’elle soit esthétique ou tout autre.
black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Un bal masqué chez les Black × Libres ... Empty
MessageSujet: Re: Un bal masqué chez les Black × Libres ...   Un bal masqué chez les Black × Libres ... EmptyVen 1 Juin - 21:40
Sutton Skeeter était au taquet comme à son habitude. Toujours à l'affût de l'information croustillante et à poser des questions qui dérangeaient. Malheureusement, ses interrogations n'importunaient pas le jeune homme. Il était libre de parler de tout cela. Ils jouaient certes un rôle avec Scylla mais rien ne l'empêchait de dire que ce mariage ne l'enchantait pas pour autant.

- Ne t'inquiète pas c'est déjà fait. Et bien l'idée ne m'enchante pas mais on ne sait jamais ce qui se peut se passer. Pour le moment, je suis plutôt concentré sur mon orientation professionnelle et le passage de mes ASPIC que ce futur mariage. Tu devrais faire de même pour tes BUSE !

Oui se concentrer sur d'autres éléments de sa vie que cette partie déplaisante était ce qu'il y avait de mieux à faire. Pas de Morgane à l'horizon. Comme l'avait dit la Skeeter, elle devait sans aucun doute être occupée à se refaire une beauté. Le Serpentard jeta un nouveau coup d’œil cherchant à apercevoir Celestia mais il fit chou blanc ce qui l'embêta quelque peu. Se mordant la lèvre, il prit quelque secondes pour réfléchir à ce qu'il pourrait dire d'intéressant pour entrenir la conversation avec la jeune blonde.

- Tu veux aller danser en l'attendant ? Je pense que tu vas faire fureur auprès de la gente masculine avec ta robe puis ça te donnera l'occasion de pondre un article sur mes talents déplorables de danseur.

La jeune blonde allait sans doute refuser préférant attendre son amie mais au moins il s'était proposé et c'était un moyen comme un autre de circuler dans la pièce à la recherche de la silhouette qu'il avait reconnue comme étant celle de Celestia. Puis si elle refusait, il avait eut le mérite de proposer. Il se demandait s'il y aurait encore de nombreux élèves de Poudlard. Les Serpentards et les Serdaigles semblaient être en nombre dans cette soirée, plus que les autres maisons. Peut-être était-ce parce que ces deux maisons avaient, à ses yeux, toujours représentées l'élite à Poudlard. Il préféra donc attendre sa réponse, guettant toujours une apparition de sa française préférée. Pour détendre l'atmosphère, le jeune homme plaça une petite réplique.

- Je suis sûr que ce genre de bal sera un lieu propice pour que tes talents de journalistes s'expriment. Fais tout de même attention à ne pas t'attaquer à un trop gros morceau.

Sur le ton de la taquinerie, le Fawley acheva sa phrase. Il se demandait si les gens allaient commettre des impairs ce soir ou se contenter de rester digne ? Même si cette soirée était organisée par des adultes, on était jamais à l'abri d'un débordement. Il suffisait d'un peu d'alcool apporté en douce pour que tout tourne au vinaigre.
Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Un bal masqué chez les Black × Libres ... Empty
MessageSujet: Re: Un bal masqué chez les Black × Libres ...   Un bal masqué chez les Black × Libres ... EmptyMer 13 Juin - 20:46


Un bal masqué chez les Black ×libre

J'ai l'impression d'être dans une autre dimension. Je bouge au ralenti mais tout ce qui est autour de moi bouge tellement vite. Et je ne veux qu'une chose moi... Revenir à ce qui était avant. Quand je n'étais pas la...


Qui avait eu l’audace de dire que ce genre de soirée était plaisante, franchement, Astra n’avait qu’une envie, rejoindre non pas sa chambre, sa mère la retrouverait illico, mais plutôt dévier lentement vers le fin fond des serres, ou encore caché dans un box des écuries, histoire de na pas avoir à supporter tout ça. Qui plus est, elle ne pouvait pas être avec Scylla, sa mère ayant besoin d’elle et elle-même devant tenir son rôle.

Se retournant légèrement, elle aperçu son amie discutant avec leur camarade d’école tout en tirant la tronche de se trouver à coté d’Owen, Lui envoyant le reste d’onde positive qu’elle avait en stock, la brune repris sa discussion avec un membre quelconque. Discussion d’un ennui mortel qu’elle quitta bien vite sous le regard rieur de sa mère alors que l’homme commençait à lui parler de son fils.
Se glissant gracieusement entre les invités, elle vagabonda quelques instants son regard perdu sur la foule. Comprenant qu’elle ne retrouverait pas sa meilleure amie pour l’instant. Un verre en main, elle se recula un peu pour observer toute la salle, proche de la porte, autant dire que l’envie de s’échapper était forte, mais elle était une Black. Se giflant mentalement, elle déposa rapidement son verre avant de retourner dans la bataille et se rapprocher des françaises.

Totalement concentré sur les couples qui dansait, Astra ne remarqua pas l’ombre en approche derrière elle. Sursautant légèrement, la jeune femme se retourna de moitié alors qu’un homme masqué lui tendait la main, sur son visage un léger sourire flottait et la brune pu voir le regard que portait d’autres hommes sur le mystérieux masqué face à elle.
Se concentrant alors sur l’homme, elle pesa quelques secondes le pour et le contre avant de se décider n’ayant de toute façon pas grand-chose à perdre.
Un petit sourire sur son visage, Astra glissa sa main dans celle de Monsieur mystère, elle avait décidée de le nommer ainsi celui-ci ne s’étant pas présenté. Se laissant entraîner sur la piste de danse, ses pensées tournées vers l’identité de l’homme, elle posa son regard dans le sien  avant de lui répondre.

« Effectivement, ma mère à un talent et une patience certaine pour organiser cela. Le plaisir est retourné monsieur l’inconnu que j’ai l’impression de connaitre »

Oui, sans savoir vraiment pourquoi, Astra était sur d’avoir croisée cet homme auparavant, sa musculature, sa carrure, mais surtout sa voie. Dès que leur regards c’étaient croisés elle avait pensée à Thomas, mais pourtant elle avait entendu qu’il était retenue tout le week-end à Poudlard. Elle avait été dessus lorsque Scylla lui avait dit, mais dans un sens cela lui évitait les explications qu’elle repoussait tant

Perdue dans ses pensées, elle n’avait même pas remarqué que l’inconnu et elle était plus proche. Secouant légèrement la tête pour sortir de ses pensées elle lui répondit tranquillement.

« Le tournoi, non, ce n’est pas le genre de chose qui m’intéresse réellement, je préfère me concentrer sur mon avenir. »

Alors qu’elle allait repartir dans ses pensées sur l’auror qui la hantait, l’inconnu fit une allusion à une épreuve au Lac noir et à ses compétences de nageuse. Sur le moment, elle ne releva pas vraiment. Mais elle y réfléchit et tiqua alors. Personne à part sa mère ou Scylla savait qu’elle adorait l’eau, enfin si sa directrice de maison, mais sinon personne.
Personne à part… Non ce n’était pas possible. Se retenant d’un quelconque rougissement en imaginant la personne qui la faisait danser, elle souffla lentement avant d’ouvrir la bouche.

« Thomas ? »


love.disaster
Revenir en haut Aller en bas
Ramsés BorgiaHistoria PactumRamsés Borgia
Ramsés
Exp : 39227
Points de vie (HP) : 5000
Baguette : Bois d'aubépine, avec un cœur en poil de Niffleur, mesure 20,5 centimètres, est rigide et fine
Photomaton : Un bal masqué chez les Black × Libres ... Tumblr_inline_npdpm3ZgnQ1szaa83_250
Familier : Un bal masqué chez les Black × Libres ... Veaude10
Âge IRL : 23
Célébrité : Jared Leto
Parchemins : 7355
J'aime : 116
Date d'inscription : 13/08/2017

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

Un bal masqué chez les Black × Libres ... Empty
MessageSujet: Re: Un bal masqué chez les Black × Libres ...   Un bal masqué chez les Black × Libres ... EmptyJeu 14 Juin - 0:23
Un bal masqué chez les Black
Ramsés Borgia
Ramsés Borgia
« Homme d'armes au camp, évêque à l'église, belle femme au bal, voleur à la potence. - proverbe espagnol »
Tout le monde
Tout le monde
« Dans un monde qui n'est qu'une foire et un bal masqué, il est dur de ne pas même conserver les franchises des foires et les libertés du carnaval. - Johann Paul Friedrich Richter »
Tu avais reçu, quelques jours plus tôt, une invitation de la part des Black. La famille organisait un bal masqué, chez eux, et tu y étais invité.

Les Black et les Borgia de Capri n'avaient jamais été des familles particulièrement proches. La distance, sans doute. La Grande-Bretagne et l'Italie, ce n'est pas vraiment la porte à côté. S'ajoutait à ça que, deux décennies plus tôt, certains Black c'étaient clairement affichés comme alliés du Seigneur des Ténèbres... les Mangemorts étant responsable de la mort d'Adis et ça, ta famille ne l'avait pas oublié - cela aurait été difficile, ta mère n'ayant pas encore totalement fait son deuil de son fils chéri.

Il n’empêche que, à ta grande surprise, tu avais été invité à un bal masqué chez eux. Ta mère aurait sans doute hurlé en apprenant ça, mais, d'un autre côté, tu la connaissais. Elle t'aurait dit que ça ne se faisais pas de décliner ce genre d'invitation, à moins d'un motif valable - et une vieille rancune dont on ne peut pas forcément imputé aux ancêtres n'en est pas une.
Ta mère, noble bourgeoise Sang-Mêlée de son état, avait toujours aimé le faste et les paillettes et se montrer en public. Elle était de toutes les fêtes où elle était invitée et n'hésitait pas à vous y traîner, ton frère et toi, pour vous inculquer les bonnes manières des gens un peu plus aisés que la moyenne. C'est qu'elle avait épousé un médecin, voyez-vous!?, et il arrivait régulièrement que ta famille soit invitée par un médecin réputé qui était en bon terme avec ton père. Ce genre de réceptions, tu les avais toujours trouvé longue, ennuyeuse et barbante. Des médecins, des chercheurs, quelques autres personnages importants et leurs épouses. Il avait toujours fallu que tu te montres poli, courtois, sage et patient. Ce genre de soirée où vous paressiez être une famille parfaite, au milieu de familles parfaites, alors que tu savais très bien que ce n'était qu'une façade. Une fois devenu adulte, tu t'étais considérablement éloigné de cette vie mondaine, préférant largement de cette vie simple faite de voyages et d'amour que t'offraient ton épouse et tes enfants. A part à de très rares occasions, tu n'avais plus vraiment eu à faire à tout le gratin de la bonne société italienne... et jamais à celle anglaise. L'Angleterre, ce pays que tu trouvais déjà si froid, avec ses gens si froids - même si tu avais déjà travaillé par deux fois à Londres, par le passé -, aux antipodes de l'ambiance chaleureuse et familiale de l'Italie ou de l'Espagne. A cause du temps plus gris et plus pluvieux, sans doutes aucuns. Il n'empêche que tu avais accepté l'invitation. Par curiosité, déjà. Et parce que tu es un Borgia et qu'un Borgia, ô grand jamais!, ne décline une invitation par manque de cœur à se rendre à une soirée.

Après avoir enfilé une tenue convenable pour la soirée, attaché les cheveux en un chignon frivole - ta mère hurlerait sans doute, si elle voyait tes cheveux, car se serait considéré comme une insulte et un manque flagrant d'éducation, mais comme elle n'était pas là pour te voir et qu'il y avait longtemps que tu essayais de mener ta vie en passant au-dessus de ce qu'elle pourrait bien penser, tu t'en fichais totalement - et attaché un masque vénitien pailleté de bleu foncé sur ton visage, tu t'étais rendu au manoir Black. “Coraggio, fuyons!” Déclaras-tu après avoir pris une profonde inspiration pour sonner à la porte. On vint t'ouvrir et on proposa de te débarrasser de ta cape, ce don tu ne te fis pas prier.
Il y avait beaucoup de monde. Des jeunes comme des moins jeunes. Il y avait même une sirène. Attendez! Quoi? Une sirène!? Ton regard revint se poser sur la sirène pour s'assurer que tu n'avais pas eu une hallucination. Non, non, il y avait bel et bien une sirène dans la pièce. Elle faisait aussi tâche qu'Ariel dans le château de son prince; qu'un clown triste dans un cirque ou qu'un verre crasseux posé dans l’armoire au milieu des verres à pied propres et finement ciselé.
°Une sirène à un bal masqué: on aura tout vu!° Te dis-tu en t'approchant du buffet pour te servir un verre, après le discours de la maîtresse de maison et le début de la première musique de la soirée du répertoire des musiciens.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t3432-ramses-cesare-borgia https://www.historia-pactum.com/t2815-ramses-borgia-maj-le-29-12-2018 https://www.historia-pactum.com/t2792-ramses-borgia https://www.historia-pactum.com/t2845-ramses-borgia-o-veaudelune-o-nom https://www.historia-pactum.com/t2216-ramses-borgia-disponibilite-0-4
InvitéHistoria PactumAnonymous

Un bal masqué chez les Black × Libres ... Empty
MessageSujet: Re: Un bal masqué chez les Black × Libres ...   Un bal masqué chez les Black × Libres ... EmptyDim 17 Juin - 15:18

Un bal masqué chez les Black
Libres

Scylla tentait avec difficulté de faire bonne figure en compagnie de son fiancé : Owen Fawley. Elle fut d'ailleurs rapidement abandonnée par sa meilleure amie qui entreprit de la laisser seule en compagnie du Serpentard. Non loin du duo se trouvait son oncle et sa tante qui semblaient tous les deux l'observer. Se sentant observer, la jeune fille entreprit alors de débuter une conversation avec Owen, elle ne put qu'approuver ses différents propos d'un signe de la tête avant de se moquer ouvertement et catégoriquement de la tenue de Skeeter. Elle espérait intérieurement qu'Owen la suive, mais elle fut des plus outrées et déçues lorsqu'elle l'entendit dire qu'elle avait au moins essayé de faire preuve d'originalité et que cette robe mettait « ses atouts » comme il le disait en valeur. En réponse, Scylla se contenta alors de soupirer et prit ensuite congé, en essayant de retrouver avec difficulté sa meilleure amie.

Sur le chemin, elle fut rapidement bousculée par un illustre inconnu. Elle aurait pu rapidement faire un scandale, mais elle était chez sa meilleure amie et elle se devait d'être des plus polies et courtoises avec les hôtes de son amie. C'est pourquoi, elle se contenta de lancer une petite pique bien cinglante à l'encontre de l'inconnu, qui entreprit rapidement de tenter de la séduire, tout du moins c'était bien ce qu'elle en avait pu en déduire, mais peut-être qu'elle se trompait. Ce ne fut lorsqu'elle manifesta sa volonté de rejoindre sa meilleure amie et qu'elle tenta de se frayer un chemin qu'elle fut de nouveau retenue par l'inconnu qui se réveilla rapidement ne pas être un illustre inconnu à ses yeux.

« J'aurais du m'en douter, Cilian Lestrange. Toujours aussi lourd à ce que je vois. Tu ne changeras décidément pas. Que fais-tu donc ici ? J'imagine que tu n'es pas ici pour le plaisir ? Ou alors je me trompe totalement » lui dit-elle d'un ton des plus perspicace et inquisiteur. Scylla n'était pas dupe, mais allait-il jouer encore bien longtemps avec elle ? La remarque suivante du jeune homme entreprit de la faire sourire, elle ne s'était donc pas trompée, il n'y avait que lui pour lui faire ce genre de remarque tout en conservant son sang froid et une certaine provocation dans ses propos. Étrangement l'adrénaline commençait à monter. Se rendait-il seulement compte qu'il lui pimentait avec un grand plaisir la plupart de ses journées ? Probablement, mais la jeune Bleue et Bronze était bien trop fière pour se l'avouer ou encore le lui avouer.

Quelques instants plus tard, le contact visuel entre Cilian et elle fut établit. Elle remarqua d'ailleurs bien vite que ses yeux pétillaient. Elle lui lâcha alors un sourire taquin et en retour il entreprit de s'abaisser un peu tout comme il l'avait fait lorsqu'elle l'avait rencontrée. Amusée, elle entreprit alors le l'écouter, elle s'apprêtait à décliner son invitation, mais malheureusement le Lestrange la devança et il ne lui laissa guère le choix. Entraînée sur la piste de danse, Scylla eut tout juste le temps de déposer son verre sur l'un des plateaux d'un serveur et de soupirer quelque peu. Rapidement, elle dut se mettre en position de danse. Sachant danser à la perfection, elle s'apprêtait à mener la danse, mais elle fut de nouveau devancée par l'ancien Poufsouffle. Se rendait-il seulement compte qu'il avait un certain don pour l'énerver et la faire mettre dans tous ses états.

Étrangement, la rouquine se retrouva bien vite gêner de danser avec lui. Mais rapidement, Cilian entreprit de débuter en parallèle une conversation, elle l'avait d'ailleurs à moitié écouter, bien trop préoccuper par ce sentiment désagréable qui commençait à l'envahir. Un peu plus loin, son oncle et sa tante semblaient l'observer de nouveau, mais cette fois-ci, ils affichaient un regard des plus surpris. Elle se contenta alors de lui répondre sur un ton détaché : « Toujours, tu serais toujours très irritant. La dernière pleine lune a été dix fois plus pire pour moi, j'ignore si tu sais comment on peut combattre des envies de meurtre surtout à l'encontre de sa propre famille » fit-elle tout en regardant en biais son oncle et sa tante. Elle soupira : « J'ai appris il y a quelques semaines que j'étais fiancée à mon cousin : Owen Fawley, le type qui est vers le buffet, je te laisse imaginer ce que mon oncle et ma tante espère ce soir-là » fit-elle totalement déprimée. « M'enfin passons, ma vie est comme tu pourras le constater, pas si intéressante que ça » fit-elle tout en continuant de danser dans les bras de son presque mentor.
made by black arrow
Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Un bal masqué chez les Black × Libres ... Empty
MessageSujet: Re: Un bal masqué chez les Black × Libres ...   Un bal masqué chez les Black × Libres ... EmptyDim 17 Juin - 20:20
La rouquine ne manquait pas de mordant.  Elle commençait déjà à lancer de petites piques. Son caractère était toujours aussi sulfureux. Elle lui posait déjà une multitude de questions auxquels il se devait de répondre en s'amusant un peu d'elle.

- Oh ma parole ! Je suis démasqué ! Le flair d'une auror à n'en pas douter ! Dommage que tu ais gardé ton caractère. Cela va compliquer ton entrée au Ministère. Qu'est ce que je fais ici ? Je suis venu prendre un peu de bon temps grâce à un ami. Quoi c'est interdit de se faire plaisir de temps en temps et de s'amuser ? Oh mais je ne pensais pas tomber sur toi ici. Le hasard fait bien les choses.

Cilian mentait. Il était parfaitement conscient que Scylla serait présente. La danse avait commencée et il la menait avec brio. Il n'était probablement pas le meilleur danseur des festivités mais il se débrouillait suffisamment pour passer inaperçu et ne pas avoir l'air ridicule. La Travers le suivait dans sa danse et ses mouvements étaient bien plus gracieux et bien plus harmonieux que les siens. Comme si cette danse semblait l'ouvrir comme une huître sous l'effet d'un couteau, la Serdaigle commença à se confier à lui. Le provoquant d'abord puis lui confessant que la pleine lune n'avait pas été de tout repos, elle finit par lui avouer des problèmes familiaux avec un mariage en devenir.

- La pleine lune s'est un peu mieux passée pour moi. Tu pratiques un sport ? Tu devrais peut-être t'y mettre pour renforcer ton corps. Cela te permettra d'affronter cette période dans de meilleures conditions. Je peux comprendre que l'on en veuille à sa famille, quitte à leur faire du mal mais ton oncle et ta tante ne mérite pas pareil traitement pour ce genre de petite offense.

L'employé du Ministère de la Magie jeta un regard dans la direction du jeune homme de la famille Fawley que Scylla lui avait montré. Difficile de voir à quoi il ressemblait réellement. Son visage était en grande partie cachée par un masque. Quant à son corps, il semblait normal. Pas de quoi s'alarmer.

- Je te laisse célibataire. Je te retrouve fiancée. Si j'en suis l'évolution de ta vie, tu seras maman la prochaine fois que je te reverrais ha ha ha. Il ne te plaît pas ? Quel genre de mec c'est ? Pas moyen d'esquiver ?

Le jeune homme se colla un peu plus à elle. En réalité, la situation l'amusait. Il se pouvait bien qu'elle soit la seule à mal prendre ses fiançailles et que son amour de bouclettes, soit particulièrement jaloux. Thomas lui avait demandé d'être calme, mais il n'avait qu'à feindre à l'assemblée qu'il ignorait la situation et puis voilà ! Malheureusement en jetant un regard au jeune homme, il l'avait vu en pleine discussion avec une petite blonde, n'accordant que peu de regard à la Travers. Tant pis pour lui, tant mieux pour elle.

- Heureusement que je suis là pour te permettre d'oublier toutes ces funestes nouvelles et pour rendre ta vie un peu plus intéressante.

Le jeune homme se pencha un peu vers Scylla pour glisser sa tête à sa hauteur, sa bouche près de son oreille pour lui murmurer quelques petits mots au creux de celle-ci, tout en restant néanmoins à bonne distance pour ne pas éveiller l'attention aux alentours et rester dans les bonnes grâces de la bienséance. Toujours jouer avec les limites de la séduction. Telle était la personnalité du Lestrange.

- Et si on mettait un peu de piment dans ta vie et dans ta soirée ?
Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Un bal masqué chez les Black × Libres ... Empty
MessageSujet: Re: Un bal masqué chez les Black × Libres ...   Un bal masqué chez les Black × Libres ... EmptyLun 18 Juin - 22:37
J'allais répondre à ma si chère amy lorsque celle-ci se fit mystérieusement kidnapper par... Euh une fille je ne reconnut malheureusement pas... Je me retournais vers Rose avec un regard interrogateur:
-Je ne suis pas la seule à dragouiller avec des élèves de Poudlard ou bien..?
C'était surtout à Rose que Amy raconter ses secret, mais je finis par hausser les épaules devant notre imcompréhension commune et dit d'un air faussement las:

-Elle nous rejoindra plus tard je suppose... Puisque je ne vais pas pouvoir y échapper, allons voir mon perdant d'échec. Mais si Miss plume à papote se trouve être aussi insupportable dans la vraie vie que dans son journal, tu as l'obligation de feindre un malaise pour nous sortir de la situation! Je ne plaisante pas! Je liais à mes paroles un doigt menaçant vers la jeune femme!

Je pris la main de ma meilleure amie pour slalomer tel un lézard furtif à travers la foule de gens snob et richement habillé, me dirigeant vers la position supposé d'Owen, tout en regardant d'un oeil triste le buffet qui s'éloignait de moi... Je te retrouverais buffet! Je te le promet!
Me rappelant soudainement de ma relation avec le jeune homme, je dis à Rose:
-Oh, par contre, fait comme si de rien était... Il est fiancé normalement donc, chuuuut! Je crois qu'elle s'appelle... Travers...? Oui, c'est ça, Scylla Travers... Je me demande si elle est ici... J'espère que non... Tu vois? J'ai toujours la poisse quand je choisis un garçon... Je pense que je vais finir avec une fille, elles sont moins compliquées... Dis-je avec un sourrire rêveur...

Finalement, je vis la sirène (Dur de ne pas la louper...) et Owen qui semblait en pleine discussions avec elle. On s'incrusta donc dans le groupe de deux, et je dis avec toute l'étiquette dont je disposais, en faisait une petite révérence:

-Owen, ravi de te revoir... Et tu dois-être Sutton Skeeter si je ne m'abuses... Vous ne dansez pas...?
Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Un bal masqué chez les Black × Libres ... Empty
MessageSujet: Re: Un bal masqué chez les Black × Libres ...   Un bal masqué chez les Black × Libres ... EmptyVen 22 Juin - 21:14
Alors qu'il était en pleine conversation avec Sutton Skeeter, Celestia fit son apparition auprès de Owen. Il eut un petit sourire taquin au coin des lèvres lorsqu'il l'a vit exécuter une espèce de petite révérence. Il ne l'avait pas imaginée aussi distinguée mais elle se prêtait bien au jeu ce qui eut le don de lui plaire. S'amusant à la provoquer un peu comme à son habitude, il boxa dans la même catégorie et s'abaissant légèrement pour prendre la main de la jeune femme aux cheveux de feu et y déposer un baiser léger, sous la forme d'un baise main d'antan. Il se redressa ensuite calmement en prenant la parole sur un ton amusé.

- Je suis ravi de te voir ici Celestia. Tu ne me présentes pas à ton amie ? Je venais d'inviter Sutton à danser mais j'ignore si elle est partante. Je te réserve de toute façon une ou deux danse, Miss Millefeuille.

Lui qui avait compté rentrer en contact avec la française au cours de la soirée se trouvait prit de court pour son plus grand bonheur. C'était l'étudiante de Beauxbâton qui avait mise la main sur lui plutôt que l'inverse. Il se demanda pendant quelques secondes par quelle genre d'amie pouvait bien être entourées Celestia. Des personnes somme toute normales et banales ou des gens à la personnalité un peu plus farfelue comme la délicieuse rouquine ? Il allait sans doute bientôt le découvrir.

- Tu ne me présentes pas à ton amie ?

Le jeune homme se courba de nouveau pour baiser la main de l'accompagnatrice de Celestia. Le geste fut précis mais néanmoins moins tendre de son point de vue.

- Enchanté (en français dans le texte) ! Je suis ravi de rencontrer une amie de Celestia. Je suis Owen Fawley, élève à Poudlard en septième année de la maison Serpentard. J'ai récemment fait la chaleureuse connaissance de Celestia. Je doute qu'elle vous ait déjà parlé de moi !

Il était parfaitement conscient que la rouquine française avait certainement parlé de lui mais en société il fallait se montrer humble, d'autant plus avec quelqu'un qu'il ne connaissait pas. Sans doute une française ou du moins une étudiante provenant de la même école de magie que la reine de la pâtisserie. Il se demanda comment était perçue sa délicieuse partenaire d'échec et de quidditch. Nulle n'était profère en son pays disait-on ! Peut-être était ce le cas de Celestia.

- Je m'étonne de te voir ici Celestia même si j'en suis vraiment ravi. Qui t'y a invité ? Aurais tu déjà trouvé un prétendant anglais ha ha ha !

Il ignorait si l'amie de la française était au courant de tout ou seulement une partie de ce qui c'était passé entre les deux jeunes gens. Il préféra jouer la carte de la boutade flegmatique pour voir la réaction de la rouquine par rapport à ses propos. C'était une façon amusante de se divertir lors de ces festivités ennuyantes. En jetant un œil sur le côté, il aperçu Scylla qui dansait avec un inconnu. Dans ce cas de figure, il n'avait rien à se reprocher s'il emmenait une autre fille sur la piste de danse.

- Alors Celestia ? Sutton ? L'une de vous daignerait m'accorder une danse ou je vais aller valser seul avec une partenaire imaginaire dans mes bras ?
Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Un bal masqué chez les Black × Libres ... Empty
MessageSujet: Re: Un bal masqué chez les Black × Libres ...   Un bal masqué chez les Black × Libres ... EmptyDim 24 Juin - 17:58

Un bal masqué chez les Black
Libres

Plus Scylla discutait avec l'illustre inconnu en face d'elle et plus elle se rendit progressivement compte qu'elle le connaissait non pas qu'un peu mais très bien : Cilian Lestrange. Elle se surprit d'elle-même à sourire, mais rapidement, elle reprit son sérieux et elle ne put s'empêcher de lui poser quelques questions quant à sa présence à cette soirée. Comme elle s'en doutait, le jeune homme n'avait point froid aux yeux et s'était empressée de la taquiner un peu. En réponse, elle lui répondit : « Cela fait je ne sais plus combien de fois que je te dis que je ne veux plus rentrer au ministère, donc l'histoire est plus ou moins finie non ? » lui dit-elle amusée, « Surtout si je me retrouve avec un formateur comme toi » lui dit-elle tout en ne pensant bien évidemment pas à ce qu'elle disait à cet instant précis. Car oui, en réalité Cilian était un excellent professeur, il l'aidait beaucoup à vivre avec sa condition, mais elle ne pouvait pas encore se l'admettre.

Rapidement, la rouquine fut tout bonnement entraînée sur la piste de danse par son aîné, qui dansait particulièrement bien soit-dit en passant. Bien que là encore, il s'agissait d'un compliment qui ne pouvait pas encore sortir de sa chère et tendre petite bouche. À la place, elle s'était empressée de le taquiner, puis progressivement, elle s'était calmée et avait entreprit de répondre aux différentes questions de son formateur. En réponse, il ne tarda d'ailleurs pas à lui demander si elle faisait un sport, ce à quoi elle lui répondit : « Mis à part courir, non je n'en pratique pas. J'ai bien essayé le quidditch mais depuis que je suis comme je suis, je ne préfère pas autant m'exposer pour qu'on devine rapidement ce que je suis » lui dit-elle tranquillement. Elle se confia ensuite rapidement sur son mariage arrangé, tout en lui désignant l'homme avec qui elle était fiancé. Scylla dut rapidement faire preuve de maîtrise et de sang froid lorsqu'elle entendit Cilian se moquer. Était-il sérieusement sérieux ? Elle se contenta à la place de ne pas lui répondre et d'oublier cette remarque, tout en prenant le soin de lui répondre sur un ton des plus boudeurs : « Non seulement ce n'est pas mon style, mais je ne supporterai pas bien longtemps cette petite mascarade. Il est hors de question que j'épouse quelqu'un que je n'aime pas. Par chance, lui aussi partage mes propres opinions à ce sujet, j'espère qu'on va réussir à briser ce mariage plus que stupide organiser par nos « parents » » conclut-elle tout en étant légèrement hors d'elle.

C'est à cet instant précis que le jeune auror entreprit tout bonnement de se rapprocher un peu plus d'elle, mais contrairement à d'habitude, la Bleue et Bronze ne l'avait absolument pas remarqué, si tel avait été le cas, elle se serait bien d'ailleurs probablement éloignée. Quelque peu dans les nuages, elle n'écouta point l'avant dernière phrase de Cilian. L'avait-il remarqué ? C'était bien fort possible car il se rapprocha encore un peu plus d'elle afin de lui murmurer quelque chose à l'oreille. Cette ultime phrase eut non seulement pour effet de la faire ramener à la réalité, mais elle eut également pour effet de lui faire légèrement perdre ses moyens, à tel point qu'elle perdit pendant quelques secondes son équilibre, heureusement que Cilian était là pour la rattraper au cas où elle se serait royalement étalée par terre, mais ce ne fut point le cas. Rouge écarlate, Scylla ne savait absolument plus quoi dire ou encore comment réagir.

C'est donc tout naturellement qu'elle entreprit pour la première fois de sa vie de prendre la fuite. Elle avait besoin de prendre un peu l'air, elle reprit sur son chemin son verre et sortit pendant quelques minutes dehors, il fallait absolument qu'elle reprenne ses esprits. Toujours aussi écarlate, elle entreprit une fois dehors de fermer les yeux et d'inspirer et d'expirer plusieurs fois avant de reprendre contenance. De toute évidence, elle était loin de se douter qu'un certain Poufsouffle l'avait  suivi. Intérieurement elle se haïssait plus que tout, car oui, Scylla voulait vivre et elle voulait s'amuser, mais le pire dans tout ça, c'était qu'elle commençait à être attirer par le jeune auror, mais elle ne pouvait pas encore se l'admettre et faire preuve de faiblesse surtout en présence de ses proches et de ceux qu'elle ne connaissait pas. Légèrement confuse, elle remarqua cependant bien vite sa présence, et elle s'empressa de lui dire ces quelques mots (elle ne voulait pas le blesser et encore moins l'être elle aussi) : « Si c'est pour continuer à jouer avec moi, tu peux t'en aller » dit-elle quelque peu blessée car oui, elle n'était pas dupe, elle savait qu'il jouait avec elle, mais savait-elle qu'elle aussi jouait de temps en temps avec lui ? Probablement pas, mais allait-il l'écouter. En parallèle, les émotions fusaient énormément en elle, elle ne savait plus réellement quoi faire ou encore comment réagir.....
made by black arrow
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsoriséHistoria Pactum

Un bal masqué chez les Black × Libres ... Empty
MessageSujet: Re: Un bal masqué chez les Black × Libres ...   Un bal masqué chez les Black × Libres ... Empty
Revenir en haut Aller en bas
 

Un bal masqué chez les Black × Libres ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Historia Pactum :: Les coulisses :: Les archives :: Archives RP :: Saison 0 [été 2022 - juin 2023]-