RSS
RSS
HISTORIA PACTUM
saison II ♠ Always keep your foes confused. If they are never certain who you are or what you want, they cannot know what you are like to do next.



 
Bienvenue sur Historia Pactum
!
Votez sur les top sites !
Toutes les deux heures !
Membre du mois
Ici vous retrouverez chaque mois le membre du mois récompenser pour sa participation RP dans la carte fidélité du forum.
Event en cours
Ici vous trouverez l'animation ou l'intrigue en cours sur le forum.
Le Deal du moment : -41%
T-shirt Pokemon 25eme anniversaire Pikachu à ...
Voir le deal
9.99 €

Partagez
 

 Un coup de mou ? (Jonathan)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
InvitéHistoria PactumAnonymous

Un coup de mou ? (Jonathan) Empty
MessageSujet: Un coup de mou ? (Jonathan)   Un coup de mou ? (Jonathan) EmptyMer 9 Nov - 21:24

Un coup de mou ?
  ft. Cora & Jonathan



«  Vivre avec son passé n'est pas de tout repos »
"Comme vous l'aurez compris, nous devrons revoir cette année l'ensemble des programmes, en approfondissant le tout. Autant vous prévenir, pour vos aspics, on voudra vous voir utiliser les sortilèges informulés. Mis à part pour les plus compliqués, sinon, l'examinateur vous pénalisera si vous formulez vos sortilèges à voix haute."

Je voyais les 7ème année prendre des notes. Pour le premier cours de l'année, je les avais en cours théorique, afin de leur expliquer ce qu'on attendait d'eux pour leur dernier examen d'études à Poudlard. Ils devaient être conscients des difficultés. En effet, réussir haut la main ses ASPIC n'était pas donné à tout le monde.

Je continuais donc à faire la liste des sortilèges à apprendre, sous forme de petites questions. Je commençais à bien connaitre les élèves puisque c'était ma sixième année d'enseignement dans les murs de Poudlard. Je les avais donc rencontré en 2ème année et comme j'étais quelqu'un de très observateur, je vis rapidement qu'un de mes élèves n'était pas comme d'habitude. En effet, Jonathan Peterson, un élève de Poufsouffle, habituellement assez actif en classe, était tout simplement aussi dynamique qu'un mollusque.

Néanmoins, je continuais mon cours, sans bousculer cet élève en cours. Si habituellement, j'étais du genre à secouer les inactifs en direct, sans vraiment prendre de pincettes, tout simplement parce que je ne supportais pas les fainéants.

"Pour le prochain cours, je vous demanderai de vérifier dans la liste des sortilèges donnés ceux que vous maitrisez parfaitement, et ceux que vous êtes capables de faire de façon informulée. Le prochain cours sera un cours pratique, alors je vous préviens, soyez en forme.Une bonne fin de journée à tous. Monsieur Peterson, vous viendrez me voir quand vos camarades seront partis."

Retournant à mon bureau, je rangeais les quelques notes que j'avais écrites, et je préparais celle pour le cours des 5ème année qui avait lieu une demi-heure plus tard. Je posais une chaise devant mon bureau, pour permettre au jaune et noir de s'installer quand il serait là, et je pris à mon tour place derrière mon bureau. Lorsque ma salle se vida enfin, je vis que le blaireau était encore là.

"Installez-vous Monsieur Peterson. Je vous ai connu bien plus réactif, dîtes-moi. Vous ne semblez pas être dans votre assiette, mais voyez-vous, je me dois de vous dire que cette année est des plus importantes. Je connais vos capacités et je n'ai pas envie que tout cela parte en fumée. Alors soit vous avez besoin de parler de ce qui ne va pas et je suis toute ouïe, soit vous décidez de jouer à l'autruche et dans ce cas-là, vous faites cela plus correctement car votre directeur de maison va vite s'en rendre compte."

Ma voix était posée, et un ton presque compatissant sortait de mes lèvres. En dehors de mes cours, j'étais moins froide que pendant. Oh, je n'étais pas non plus en train de faire d'immenses sourires, et à sauter au cou des gens.



words: 510 (c) made by panic!attack

Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Un coup de mou ? (Jonathan) Empty
MessageSujet: Re: Un coup de mou ? (Jonathan)   Un coup de mou ? (Jonathan) EmptyMer 9 Nov - 22:26

Un coup de mou ?
- Cora & Jon -
Classe de DFCM
Ouais on était lundi et la veille j’avais bu comme un trou et j’avais déjà loupé un cours car je ne m’étais pas levé et j’en connaissais un qui n’avait pas sourcillé que je sois resté au lit comme une masse sombre et rigide. Je m’étais donc levé rapidement, j’avais tenté de trouvé une tenue a peut près correcte pour ensuite me rendre a mon 2e cours de la journée, Défense contre les forces du mal.

Mais suivre le cours relevé du défi, j’étais totalement amorphe, j’avais rien mangé depuis hier soir, j’avais mal dormie, j’avais la nausée et devoirs allumé mon cerveau pour suivre le Professeur Riddleton c’était plus que difficile. Il me semblait qu’elle parlé de nos ASPICS, je soupirais, on a le temps encore pour les Aspics…Bon d’accord des ASPICS sur les sortilèges informulés c’était quand même pas donné à tout le monde. Mes pupilles cherchèrent Seb du regard, il était 3 bureau devant moi, il avait mis une telle distance, je me retrouvais à côté d’un 7e année de Serdaigle que je ne connaissais pas plus que ça.

Soutenant ma tête avec une main tandis que l’autre tenait ma plume de corbeau, je prenais des notes, du moins je tentais de prendre des notes, en tant normal quand j’arrive pas à suivre je regarde le parchemin du voisin mais là je n’en avait même pas la force. Le cours se déroula si rapidemment a mes yeux, j’avais l’impression de tout voir en avance rapide, quand ce fut la fin et qu’elle énonça la bande annonce du cours suivant, je hissais péniblement mon sac sur mon épaule quand j’entendis mon nom sortir d’entre ses lèvres.
« Merde » pensais je, je du me poussé sur le côté pour laissé passer les élèves et voir Sebastian faire un méga jeu de coudes pour se caché derrière d’autre élèves et passer sans croisé mon regard, et pourtant moi je connaissais tellement son physique que mes iris l’avait repéré…Si seulement il m’avait regardé il aurait vu que je dépérissais à vue d’œil. La classe vide, le professeur Riddleton m’invita à m’assoir.

Je vous remercie Professeur et je suis désolé d’avoir été peut actif aujourd’hui j’ai eu…comment dire…Je me tue un bref instant, comment dire les choses sans en venir au plus important. J’ai eu un très mauvais dimanche et mon réveil pas sonné du coup j’ai pas mangé et vous connaissez les jeunes hein ?Dis je en tentant un peu d’humour sans grand succès vu son regard.Je vous ment pas…j’ai eu un mauvais dimanche au point ou mon envie de croquer la vie à pleine dent s’est quelque peut…éteint si je puis dire !Terminais je la voix presque brisé.

Après tout c’était pas vraiment un mensonges, c’était le cas, c’était la vérité, suffisait juste que je la rassure sur le fait que je vais me ressaisir et tout ça. Evidemment avant ça j’allais surement devoir essuyé un sermont de folie sur le fait que c’est une année importante qu’on doit laissé les problèmes personnel au placard ect…
.
code by lizzou — gifs by TUMBLR — 508 MOTS.

Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Un coup de mou ? (Jonathan) Empty
MessageSujet: Re: Un coup de mou ? (Jonathan)   Un coup de mou ? (Jonathan) EmptyMar 15 Nov - 23:44

Un coup de mou ?
  ft. Cora & Jonathan



«  Vivre avec son passé n'est pas de tout repos »
L'éducation n'est pas quelque chose qui est inné. On apprend à éduquer les élèves. Il ne s'agit pas juste de réciter des cours que l'on a écrit. Non ... Ca, ils peuvent le faire en ouvrant simplement un livre. Être un bon enseignant n'est pas donné à tout le monde et sincèrement, je ne prétends pas être une bonne enseignante. Seulement, j'observe mes élèves. Chaque jour, je suis attentive à leurs changements de comportement, à leurs baisses de niveau ou à ce qu'ils peuvent dire sans remarquer que je les écoute. Cela fait six ans que j'enseigne et chaque année, j'en apprends un peu plus sur ce métier.Il faut dire que j'ai pris pour modèle celle qui, pour moi, est la plus grande des enseignantes, et aujourd'hui notre directrice: Minerva McGonagall.

Je m'étais donc aperçue qu'un de mes élèves n'était pas en forme. Je n'étais peut-être pas sa directrice de maison, mais Jonathan Peterson était un élève brillant et prometteur, du moins dans mon cours. J'étais vraiment soucieuse de sa future réussite. Il parait que l'on nomme cela la bienveillance. J'appelle cela de la conscience professionnelle ou tout simplement de l'humanité. Vous imaginez, vous, un prof qui dirait vouloir que ses élèves se plantent ? Non ... On est donc d'accord là-dessus. J'avais donc demandé à l'élève en question de venir me voir à la fin du cours et je lui avais exposé mon ressenti.

Je ne m'attendais pas vraiment à ce que ce jeune Poufsouffle s'étale sur sa vie et sur ses problèmes. Cela n'avait pas l'air d'être son genre. Et en effet, il tenta d'expliquer son inertie par un dimanche pourri et un réveil en catastrophe. Je ne sais pas pourquoi, mais je ne le croyais pas. J'avais bien envie de me servir de ma legilimencie pour découvrir la vérité mais je savais aussi que je devais arrêter de m'en servir à tout-va.

"Je me doute bien que vous êtes bien loin de me dire toute la vérité, et sincèrement, je pourrais me servir de ma légilimencie mais je ne le ferais pas, par respect pour vous. Mais n'oubliez pas que vous êtes dans une année cruciale ! Des résultats de vos ASPIC dépend votre carrière ! Alors s'il ne s'agit que d'une histoire de dimanche maudit, soit ... Mais s'il s'agit de quelque chose qui risque d'avoir un impact plus important, il faut que vous réagissiez. Qu'envisagez-vous après Poudlard ? "

Je préférais partir sur le sujet de l'orientation. En instaurant un climat de confiance, peut-être finirait-il par m'expliquer pourquoi il était aussi mal en ce moment. Ben oui, être professeur, c'est aussi faire de la psychologie. Mettre davantage à l'aise un élève peut permettre d'obtenir bien plus que ce qu'il pensait nous donner au départ.

words: 503 (c) made by panic!attack

Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Un coup de mou ? (Jonathan) Empty
MessageSujet: Re: Un coup de mou ? (Jonathan)   Un coup de mou ? (Jonathan) EmptyMer 16 Nov - 15:31

Un coup de mou ?
- Cora & Jon -
Classe de DFCM
Il semblait que le professeur avait sentie mon malaise et surtout que mes mots ne l’avait guerre touchée je savais que mentir à un professeur n’était pas une bonne chose mais techniquement je n’avais pas réellement menti…Mon dimanche a été pourri, j’ai annoncé ma bisexualité a Seb qui a fait semblant de l’accepter pour ensuite me fuir comme un lapin devant un dingo ce à quoi j’ai volé dans les cuisines quelques bouteilles pour ensuite me promené dans la tour d’astronomie et boire comme un trous et a geulé comme un putois sur ma meilleure ami. Bon il faut admettre que East m’a vite remis à ma place et aurait pu me tué d’un coup de patte si on avait été un soir de pleine lune.

Grognant un peu sous la fausse menaçe de Miss Riddleton, oui elle pourrait tout savoir sur moi juste en utilisant ses don d’auror. Et Sebastian qui lui voue presque une admiration totale. Puis elle détourna la conversation en parlant de mon avenir professionnel, baissant quelques peut les yeux vers son bureau, j’avais besoin de m’aérer l’esprit mais je dois admettre que pour mon avenir j’avais de sérieux doute.

Je…Je dois admettre que je songe beaucoup à mon avenir et…Respirant doucement, presque avec un soupir las Mon père espère que je lui succède mais même si les tréfonds de profondeurs et d’épaisseurs de chaudrons sont…heu intéressant ! Je dois dire que j’aimerais…Pourquoi s’est si délicat de dire ce dont je rêve.

Levant mes yeux sur la professeur, une femme qui se donne beaucoup de mal pour nous prodiguer des cours de qualité afin qu’on réussissent nos études et  qu’on puisse entrevoir un avenir serein.

J’aimerais être joueur de Quidditch ou Professeur de Vol !Avouais je en rougissant un peu.

Vouloir atteindre un niveau professionnel dans ce sport ce n’est pas donné à tout le monde, il faut être aussi bon sur le terrain qu’en classe, démontré son talent et se faire doucement connaitre par les professionnels de ce milieu mais je n’en connaissais aucun. Et pour être professeur…Par Merlin jamais la directrice n’engagera un jeune professeur qui a fait plus de bêtises en sept ans que les jumeaux et les maraudeurs réunis.

Je sais que je ne peux pas atteindre cet objectif en raisons de mon…enfin de mes péripéties facétieuses en sein du château !Avouais je avec remord.

Non sérieusement je me sentais mal, j’avais passé sept longues années à faire le pitre, certes j’avais de bonne note quand il s’agit des cours ou autres mais voilà mon nombre d’heure de colle  était bien trop élevé, je me penchais vers mon sac pour sortir une sorte de thermos moldu pour le café, c’est ma mère qui l’avait acheté et c’était fort pratique. Buvant un peu du breuvage auquel j’avais ajouté une potion pour la gueule de bois mais la dispute de Seb avec Skeeter ce matin m’avait encore chamboulé d’avantage et mon moral était au plus bas. Pourtant j’étais fort intéressé par ma carrière mais j’avais peur de ne pas y arriver. Etant perfectionniste surtout dans le quiddich, je pensais que je n’avais aucune chance.
.
code by lizzou — gifs by TUMBLR — 508 MOTS.

Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Un coup de mou ? (Jonathan) Empty
MessageSujet: Re: Un coup de mou ? (Jonathan)   Un coup de mou ? (Jonathan) EmptyVen 18 Nov - 14:56

Un coup de mou ?
  ft. Cora & Jonathan



«  Vivre avec son passé n'est pas de tout repos »
Jonathan Peterson me semblait vraiment différent de d'habitude. S'était-il passé quelque chose durant les vacances ? Ou cela était peut-être plus récent ... J'avais vraiment du mal à me dire qu'il s'agissait simplement d'un dimanche désagréable et d'un réveil loupé. Une intuition ... Je devais vraiment me faire violence pour ne pas m’immiscer dans sa tête afin de lire en lui, mais je savais qu'en cédant, je retournais à mes anciens démons. Ceux qui m'avaient connu il y a presque huit ans, à l'époque où j'étais encore auror, m'avaient vu complètement obnubilée par une affaire, à tel point que j'utilisais la legilimencie constamment, me méfiant de tout et de tout le monde.

J'avais donc été suivi par un médicomage spécialisé dans la psychologie qui m'avait bien expliqué que je ne devais utiliser mon don que lorsque je n'avais pas le choix, ou lorsque j'enseignais ce don. Autant dire que je suivais à la lettre ces instructions, ne voulant pas redevenir ce genre d'inferi ambulant dans les rues de Londres. Je ne souhaite d'ailleurs cela à personne, même pas à mon pire ennemi.

Bref, je choisis donc de faire en sorte que le jeune homme se décontracte en parlant de l'orientation. Comment ça c'est un drôle de sujet pour se décontracter ? Je ne vais tout de même pas lui parler du dernier groupe de musique en vogue, du nouveau joueur de quidditch de l'équipe bulgare ou de ses relations avec les demoiselles ! Je suis enseignante et directrice de maison, pas copine ! J'admets que lorsque Monsieur Peterson me répond, je comprends vite que ce sujet est un peu une source d'angoisse pour lui. Ah ... Les parents ! Il faut avouer une chose, ils ont parfois tendance à oublier ce que leurs enfants désirent et voir uniquement ce que eux désirent, pensant que c'est le mieux pour leurs progénitures. Et apparemment, Monsieur Peterson père ne veut pas laisser s'envoler le savoir-faire familial. J'esquisse une légère grimace, montrant ma compassion.

"Avez-vous parlé de cela avec votre père ? Vous avez une soeur, il me semble, cela ne la tente pas de reprendre l'affaire familiale ? A moins que votre père ne puisse attendre deux ans que cette dernière termine ses études ... Vous ne devez jamais perdre de vue le fait que nous passons une grande partie de notre vie au travail. Si vous n'êtes pas épanoui dans votre travail, vous aurez du mal à être heureux."

Il m'expliqua alors qu'il avait un rêve: percer dans le quidditch. Il était vrai qu'il était doué, je l'avais souvent remarqué lors des matchs entre les maisons. Il pourrait en effet être repéré par les entraîneurs des équipes d'Irlande ou de Grande-Bretagne. Pourquoi pas, après tout ? Par contre, il était sûr que pour être enseignant, cela allait être plus compliqué.

"Je ne devrais pas vous dire cela, Monsieur Peterson, mais certains sélectionneurs seront présents lors de votre match contre Serdaigle fin novembre. Si je ne dis pas de bêtise, il y aura celui des flèches d'Appleby, celui des Crécelles de Kenmare, et celui des Holydead Harpies, mais ce dernier ne vous intéresse pas, sauf si vous nous cachez quelque chose."

J'esquissai un léger sourire, ce qui m'arrivait très rarement. Je faisais un peu d'humour pour le détendre:

"Je ne vous cache pas que pour ce qui concerne l'enseignement, vous allez devoir prendre un peu de maturité. Mais imaginez que vous vous fassiez remarquer par un sélectionneur, vous pourrez d'ici une dizaine d'années prendre votre retraite de joueurs et repenser à l'enseignement."

Je ne savais pas si je lui étais d'une grande aide, mais je l'espérais. J'avais beau ne pas être sa directrice de maison, je ne voulais pas que le jeune homme se sente abandonné, surtout si le directeur de Poufsouffle n'avait pas de temps à lui accorder.

"Ecoutez, je ne suis pas une professionnelle du quidditch. Cela m'intéresse, j'ai quelques notions et vous êtes, à mon sens, un joueur fondamental dans votre équipe. Et avec ce que j'ai vu aujourd'hui en classe, cela m'inquiète car vous n'aurez pas mille occasions de vous faire remarquer. Et autant vous dire que les sélectionneurs regardent aussi le niveau de l'élève histoire de ne pas prendre qu'une personne sachant se débrouiller sur un balai. Et ils demandent l'avis de enseignants. Donc la balle est dans votre camp. Vous êtes toujours certain qu'il ne s'agisse que d'un mauvais dimanche et d'une panne de réveil ?"

Oui, je suis butée dans la vie, je l'avoue.




words: 808 (c) made by panic!attack

Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Un coup de mou ? (Jonathan) Empty
MessageSujet: Re: Un coup de mou ? (Jonathan)   Un coup de mou ? (Jonathan) EmptyVen 18 Nov - 21:27

Un coup de mou ?
- Cora & Jon -
Classe de DFCM
Je grimaçais quelque peut…Si j’en ai parlé à mon père ? Par Merlin non, il y’a tant de chose que je ne dis plus à mon père, avant on était très proche, on a ce côté un peu fantasque ensemble, on rit beaucoup et je sais que tiens beaucoup de lui, maman n’arrête pas de le dire. Bah après tout elle déjà sa version miniature avec Amélia mais voilà ni mon père ni ma mère n’est fan de Quidditch, ma mère trouve ça dangereux et mon père dit que c’est un sport pour les brutes sans cervelles. Puis mon cerveau calcula les propos du professeur et j’haussais un sourcil. Amélia vendre des chaudrons ? Malgré un dimanche pourris j’eu un léger pouffement.

Pardon je ne me moque pas de vous juste que…Non Amélia est destiné a devenir médicomage ou dans la brigade scientifique du ministère mais pas dans les chaudrons !Répondis je avec un sourire.

Mais niveau épanouissement elle n’avait pas tord, pour moi je serais le plus heureux si je pouvais évoluer dans les airs, rien que d’y pensé j’eu un intense frisson de plaisir, je voulais réussir dans ce milieu et j’étais motivé, après j’en avais encore parlé à personne, limite pour mes parents je préfère les mètres devant le fait accomplie pour leurs montré que je suis assez mature pour volé de mes propres ailes.

Puis elle parla du prochain match et du fait que des recruteurs serait présent, mes yeux se firent si grand qu’ils auraient pu sortir de leurs orbites, non vraiment ? Des recruteurs ? Et des bons clubs en plus, bon oui effectivement pour les Harpies c’est pas vraiment pour moi, j’eu un sourire et sentie quand même un peu le rouge venir au joues, oui je cachais des choses mais pas ça tout de même.

Merlin, va falloir que je peaufine notre stratégie et surtout que j’arrête tout les souaffles sans fautes !Fis je avec une détermination sans borgne.

J’avais frappé ma main droite avec mon poing gauche, mon regard animé d’une nouvelle lueur, après tout si je dois oublier mes ennuies autant me plongé dans mon sport favoris, après tout ça peut me permettre d’atteindre mes objectifs. Et pour l’enseignement elle avait parfaitement raison bien sur, une fois au summum de ma carrière je peux très bien prendre ma retraite de joueur professionnel et venir enseigner mon savoir à la nouvelle génération. Cette façon de pensé venait de redonné quelques couleurs à mon visage mais aussi du baume au cœur.

Elle me fit quelque compliment qui me firent très plaisir, un joueur fondamental ? Effectivement le gardien est un membre important, bien évidemment chaque membre est important au sein de l’équipe mais en plus de ça j’avais obtenue le poste de capitaine et c’était pour moi un double enjeu, et franchement qu’elle me dise cela c’était presque jubilatoire, puis elle parla de mes notes et de son inquiétude envers ce qui c’était produit aujourd’hui, retour du malaise.

Je ne suis peut être pas le premier de ma promotion mais mes notes ont toujours était à la hauteur, je sais qu’aujourd’hui je n’étais clairement pas dans le meilleur de mes jours, et je sais que vous ne me croyez pas pour mon dimanche pourris et pourtant je peux vous promettre que c’est la pure vérité ! Hier j’ai…Je me mordis la lèvre avant de respiré un grand coup.Comme tout le monde, j’ai mes secret et hier j’ai pris la décision d’avouer un de mes plus intimes secrets a quelqu’un auquel je tiens et ça…ça s’est foutrement mal passé !Avouais je.Pardonnez mon langage, mais je n’aime pas être traité de menteur, mon dimanche a été difficile psychologiquement mais je vous promet de me réveillé et de laissé mes soucis a la porte quand je serais en cours !Terminais je avec détermination et franchise dans la voix.

De toute façon j’était quelque peut têtu sur les bords et vu ce que je savais maintenant pour les recruteurs, j’allais me donné a fond, et surtout ma décision de mettre mes sentiments en boite tenait toujours donc j’allais aller mieux, et Seb et East…bon surtout Seb, n’y verra que du feu, East en revanche elle va me tranché la gorge mais je prend le risque.
.
code by lizzou — gifs by TUMBLR — 508 MOTS.

Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Un coup de mou ? (Jonathan) Empty
MessageSujet: Re: Un coup de mou ? (Jonathan)   Un coup de mou ? (Jonathan) EmptySam 19 Nov - 22:20

Un coup de mou ?
  ft. Cora & Jonathan



«  Vivre avec son passé n'est pas de tout repos »
Je sais trouver les bons mots, personne ne peut le nier. Il faut dire qu'avec le temps, j'ai appris à comprendre les adolescents. A cette pensée, mon coeur se serre. Et dire que j'aurais pu apprendre bien avant, avec cet enfant que j'avais abandonné à Ste Mangouste il y a déjà vingt ans. Afin de chasser cette pensée, je pris une profonde inspiration. Ce n'était clairement pas le moment de penser à cela, et, comme tous les soirs, j'utiliserai mon temps en solitaire pour regretter encore ce que j'avais perdu. Là, je devais me concentrer sur le jeune homme que j'avais convoqué.

Je fus surprise de le voir rire. Je ne voyais vraiment pas ce qu'il y avait de comique dans ce que je venais de dire, mais apparemment, cela l'amusait beaucoup. Je connaissais un peu sa soeur, qui était une élève très douée dans la théorie, mais qui avait quelques difficultés dans la pratique, du moins dans mes cours. Il faut dire que fermer les yeux devant les créatures n'aidait pas. Je compris alors avec sa réponse que la reprise du commerce familiale par Amelia n'était même pas une seconde envisageable.

"Donc, selon vous, les envies professionnelles d'Amelia passent avant les vôtres ? Je ne peux croire que des parents veuillent cela. La communication est importante, Monsieur Peterson, et même si votre père sera déçu au départ, il verra cette déception disparaître lorsqu'il vous verra heureux."

J'étais consciente que certains parents n'étaient pas aussi bienveillants, mais je doutais que ce soit le cas des Peterson. Leurs enfants semblaient épanouis. Et même si le fils semblait traverser une mauvaise passe en ce moment, je ne pense pas que cela soit lié à ses parents.

Je vis rapidement que mes paroles avaient fait naître en Jonathan une lueur d'espoir. Il avait clairement envie de se battre, de donner le meilleur de lui-même . Je n'avais normalement pas à prévenir les élèves de la venue des recruteurs, pour la simple et bonne raison que cela pouvait fausser le match. Mais je ne donnais pas cette information à un élève de ma maison, et je me devais d'aider le jeune homme.

"Vous gardez cette information pour vous s'il vous plait. Je ne suis pas censée divulguer ce genre d'informations. "

Et voilà, on y arrivait. Le poufsouffle m'expliquait enfin ce qu'il se passait, sans rentrer dans les détails. En même temps, je ne lui demandais pas de me parler de sa vie privée, même de son intimité selon ses propres mots. J'hochais doucement la tête. Je pensais en effet qu'il devait laisser ses problèmes personnels à la porte de la classe. Neanmoins ...

"Vous savez, Monsieur Peterson, je suis humaine. Je sais très bien que c'est bien plus facile à dire qu'à faire. On a tous des problèmes, qui ressortent de temps en temps à la surface. Que vous ayez un mauvais jour, c'est normal. Il y en aura d'autres. Mais faites simplement en sorte que ça ne vous gâche pas la vie. Et prévoyez un plan B au cas où cela ne fonctionne pas avec les recruteurs. En omettant le quiddich, qu'est-ce qui vous plait ?"




words: 553 (c) made by panic!attack

Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Un coup de mou ? (Jonathan) Empty
MessageSujet: Re: Un coup de mou ? (Jonathan)   Un coup de mou ? (Jonathan) EmptyLun 21 Nov - 13:49

Un coup de mou ?
- Cora & Jon -
Classe de DFCM
Si mes besoins passaient après ceux de Mélia ? Techniquement non, mais c’est mon plus gros défaut, je fais passé les autres avant moi et vu que j’aime ma sœur et que mes parents connaissent le potientiel intellectuel de la fillette…Bref ma mère était une serdaigle qui a eu un brillant succès durant ses études, qui a eu un bon emploi jusqu’à ce qu’elle tombe enceinte de moi…Elle ne me l’a jamais avoué mais je sais que dans le fond elle m’en veut d’être arrivé en plein boum alors qu’elle gravissait les échelons et dans un sens elle se voir en Amélia et du coup je me sens presque obligé de la poussé vers le haut quitte me bafoué.

Elle le mérite bien plus que moi !Dis je en baissant les yeux en parlant du futur d’Amélia.

Oui je faisais partie de ces personnes qui sont prête à se sacrifier pour les autres et non ça ne me choqué pas, pour moi son avenir était plus important que le miens. Même si dans quelques mois je ne serais plus à l’école et qu’il est temps que je me trouve un avenir. Et oui j’espérait trouvé un métier qui me rendent heureux et j’admet que je n’y ai pas réellement pensé, car les moments ou je suis le plus heureux c’est sur mon balai.

Il est vrai que l’information était cruciale pour moi, savoir que des recruteurs allait se ramené c’était une grande nouvelle, aussi bien pour mon avenir que pour celui de mon équipe, enfin de mes joueurs et camarades, qui sait, certains ont peut être envie de devenir zoologiste magique ou langue de plomb et pourtant un avenir radieux peut les attendre dans une équipe formidable.

Ne vous inquiétez pas je sais gardé les secrets !Dis je en lui adressant un sourire franc.

Je comprenais pourquoi Sebastian appréciait tellement l’ancienne auror, elle était plus compréhensive que je ne le croyais, et le fait que notre directeur de maison était quelques peut évasif ces derniers temps ça faisait du bien de pouvoir discuter avec un adulte. Oh il y’a le professeur Blackhole mais il m’apprécie pas, j’ai beau tourné la situation dans tout les sens appart le fait que je sois proche de sa sœur j’ai rien fait à ce sorcier !

Reprenant mes esprits sur ma carrière, je semblais réfléchir intensément à ses propos, dans quoi je me sens bien ? J’ai de bonne note en sortilège, en métamorphose et mon amour des animaux m’a pourtant donné qu’un A en soin aux créatures magiques. Je n’étais pas trop mal en dessins et j’avais une bonne imagination. Et surtout je voulais oublier mon désagrément du dimanche donc je n’ajoutais rien a ce sujet et je préfère me concentré sur mon pseudo avenir

Peut être un célèbre auteur de conte fantastique et magique pour enfant sorcier ?Dis je avec un sourire. Je ne sais pas trop, je vais ne pas vous mentir je n’ai pas vraiment d’idée pour mon avenir, franchement dans quel branche pourrais je me tourné ? Je ne me vois Auror, de toute manière je n’ai pas choisi les matières adapté a ce cycle et mon caractère n’est pas fait pour ce type de métiers !Avouais je en la regardant.

Quiconque me connait ne vous dira pas le contraire, pour être auror il vous faut un mental d’acier, et moi…bah je suis trop gentil pour ça, il faut plus de fureur et de passion, comme Seb alors que moi je suis plus…doux ?
.
code by lizzou — gifs by TUMBLR — 508 MOTS.

Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Un coup de mou ? (Jonathan) Empty
MessageSujet: Re: Un coup de mou ? (Jonathan)   Un coup de mou ? (Jonathan) EmptyMar 22 Nov - 10:07

Un coup de mou ?
  ft. Cora & Jonathan



«  Vivre avec son passé n'est pas de tout repos »
Cela me faisait réellement mal au coeur d'entendre cela. Comment peut-il penser que sa soeur mérite davantage d'être épanouie dans son futur métier ? Chaque personne le mérite, non ? Je vois Jonathan Peterson comme je ne l'ai jamais vu. Lui que je voyais jusque là comme un bout-en-train plutôt doué sans avoir forcément à travailler, il devenait un être un peu plus fragile, cachant ses incertitudes vis-à-vis de son avenir derrière un humour parfois ... lourd. Comme quoi on peut côtoyer quelqu'un durant des années et se rendre compte que son jugement n'est pas forcément le bon. C'était aussi ce que j'aimais dans mon métier: le fait de pouvoir changer d'opinion sur un élève. C'était aussi parfois une mauvaise chose, puisqu'il pouvait arriver qu'un élève sur qui on avait une excellente opinion nous déçoive.

"Monsieur Peterson, comment pouvez-vous dire cela ? Personne ne mérite moins qu'une autre personne d'être épanoui dans son métier ! Avez-vous conscience que, mine de rien, le travail joue énormément sur le moral ? Je ne veux pas vous faire peur, mais ça influe aussi sur la vie privée. Autant vous dire que si vous êtes aigri dans votre travail, cela risque de se répercuter auprès de votre moitié, et cela peut provoquer des choses parfois ... irrémédiables."

Bon, je n'étais pas bien placée pour parler de vie privée puisque la mienne était tout simplement néante. Il y avait eu mon premier amour, le seul et l'unique, celui qui m'avait fait une petite fille que je n'avais même pas pu voir, et il y avait eu une femme, celle qui avait été ma meilleure amie. Bref, ma vie privée n'est pas un sujet de conversation, ni passionnant, ni même intéressant.

Il me promit alors de ne rien dire sur ce que je lui avais confié. Je n'avais pas envie que le professeur Mc Gonagall me fasse une réflexion à ce sujet-là, alors que mon but était tout simplement d'aider un jeune élève qui allait mal et, à mon sens, j'avais simplement fait mon devoir.

Je me questionnais alors sur l'existence d'un plan B. J'avais bien compris que la fabrication et la vente de chaudrons n'étaient pas la tasse de thé du Pousfsouffle, et je me demandais si Jonathan avait une autre idée en tête. Ne jamais placer tous ses jetons sur le même cheval, surtout lorsqu'il s'agit d'une carrière sportive. On ne sait jamais ce qu'il peut se passer. C'est en souriant qu'il proposa de devenir auteur, puis il se reprit et m'expliqua qu'il ne se voyait pas auror:

"En toute honnêteté, moi non plus. Ce n'est pas une critique. Pour le côté écrivain, vous me donnez encore une fois un exemple de voie peu facile à emprunter. Qu'avez-vous choisi comme matière ? Je sais qu'une rumeur court comme quoi le magasin de quidditch chercherait un repreneur sur le chemin de traverse, mais j'ignore si c'est vérifié. "





words: 520 (c) made by panic!attack

Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Un coup de mou ? (Jonathan) Empty
MessageSujet: Re: Un coup de mou ? (Jonathan)   Un coup de mou ? (Jonathan) EmptyMar 22 Nov - 12:01

Un coup de mou ?
- Cora & Jon -
Classe de DFCM
Je failli sursauter quand elle parla, que quoi ? Comment je peux osé pensé ça ? Bah parce que je connais ma famille…je la connais bien et je sais qu’ils seront toujours plus regardant sur les notes et l’avenir d’Amélia que sur moi, ça faisait longtemps que ma mère s’était résolu à ne plus me hurlé dessus a cause de mes frasques. Mon humour décapant caché toujours quelques choses, je faisais passé la pilule en produisant des rires pour mes camarades. Je n’aimais pas montrer ma faiblesse, je me montrais doux et généreux avec tout le monde, je ne jugeais pas les autres sans essayé de les connaître d’avantages. Quand elle parla de vie en commun avec une autre personne, mon cœur se serra et tout ce qui s’était passé la veille me revint en pleine figure comme le poing serré de East, secouant la tête de manière presque incontrôlable, je posais mes mains sur mon visage comme pour caché ma détresse, une envie de vomir venait de me reprendre tandis que mes tripes se prenait pour des crêpes et se retourné toutes les deux secondes.

De ce côté-là vous inquiétez pas c’est le vide total !Dis je entre deux hauts le cœurs.

Et voilà, je devais de nouveau avoir une sale tête, bordel, je ne me supporte pas, j’ai osé émettre la simple pensée qu’en rentrant le soir je tombé nez a nez avec un beau jeune homme aux cheveux sombres dont les yeux aciers me transpercent accompagné d’un sourire et me demandant si j’était partant pour une soirée pizza. Grimaçant devant ma bêtise, je me frottais les yeux comme pour exprimé un état de fatigue. Mauvais comédien ? Ouais mais qu’importe j’avais plus envie de parler maintenant que j’avais pensé à lui…
Pourtant mes dispositions dans une carrière proche, c’était encore plus important que mon cœur non ? Je tentais de reprendre mes esprits pendant qu’elle me parlait de mes perceptives, réfléchissant à sa demande.

Et bien j’ai opté pour les cours de Sortilege, ceux de Potions bien évidemment la Metamorphose, mais également la Botanique et celle de Soins aux créatures magiques et sans oublié la défense contre les forces du mal ! Enumérais je en comptant sur mes doigts avant de reprendre. De toute manière j’ai pas le mental pour être auror donc bon ! Et pour le magasin pourquoi pas, après tout j’ai une très bonne connaissance en matière de sport et sur l’histoire du balai et du quidditch et les été passé au magasin de chaudron m’ont donné le savoir faite suffisant pour maitrisé le concept de la vente et du commerce et tout le monde le sait je suis un beau parleur ! Mon père dit même que je suis capable de vendre un chaudron a un hypogryffe !Terminais je avec un léger rire.

Bah a chaque fois je me vois avec un costard, une mallette devant un hypogryffe lui tendant un contrat de vente qu’il signe avec sa patte ou avec une de ses plumes et je lui tend le chaudron, allez savoir ça me fait marrer à chaque fois pourtant c’est d’un ridicule ! Je me dit que mon humour doit forcément venir de mon père car c’est pas l’ancienne bleu et argent qui dirait ça !
.
code by lizzou — gifs by TUMBLR — 508 MOTS.

Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Un coup de mou ? (Jonathan) Empty
MessageSujet: Re: Un coup de mou ? (Jonathan)   Un coup de mou ? (Jonathan) EmptyVen 25 Nov - 11:59

Un coup de mou ?
  ft. Cora & Jonathan



«  Vivre avec son passé n'est pas de tout repos »
Apparemment, la vie privé de Monsieur Peterson était quelque peu compliquée. Quand on connait la mienne, on sait que je ne suis pas celle qu'il faut au jeune homme pour l'épauler à ce niveau-là. D'ailleurs, je doute qu'un adolescent ait envie de se confier à son professeur au sujet de ses problèmes de coeur. A son âge, je vivais le grand amour, mais je n'allais pas tarder à déchanter. En y repensant, je me dis que j'aurais peut-être du éviter de me laisser aller à des sentiments. Ma vie aurait été bien différente. Je ne sais pas vraiment ce que je serais devenue sans cet homme, sans cette grossesse, et sans cette trahison ...

"Je ne sais ce qu'il vous arrive, mais vous savez, vous trouvez peut-être aujourd'hui que votre situation est horrible et qu'il vous est impossible de vous en sortir. Mais vous ne savez pas où vous serez dans vingt ans. Croyez-moi, on ne peut prédire l'avenir."

Il m'expliqua alors les matières qu'il avait prises et je sortis de mon bureau un parchemin sur lequel j'avais répertorié la plupart des orientations et les matières nécessaires.

"Alors voyons ... Vous pouvez oublier la médicomagie, vu le nombre de matières nécessaires ... Auror ne vous intéresse pas ... Le journalisme, vous n'avez pas pris histoire de la magie, tout ce qui a attrait au ministère de la magie nécessite aussi cette matière, de même pour le droit. Eh bien, on peut dire que vous n'avez pas non plus énormément de choix pour ce qui concerne les parcours classiques. Mais si vous êtes doué pour la vente, peut-être pourriez-vous essayer d'en savoir plus sur la vente du magasin d'accessoires de quidditch. Après, peut-être allez-vous être repéré par un recruteur, mais je vous conseille vraiment de songer à un plan B, mais surtout de parler avec votre père. Pensez à votre avenir, Monsieur Peterson."

Je lui souris alors doucement. J'espérais que mon intervention le ferait réfléchir à tout cela. Je me permis alors un dernier conseil:

"Et ce n'est pas parce que votre soeur a de meilleurs résultats, est plus sage ou que sais-je encore qu'elle vaut mieux que vous. Cela ne sert à rien de vous comparer à elle, c'est juste bon à vous torturer l'esprit et à vous empêcher d'être heureux. Allez, filez ! Et si vous avez besoin, n'hésitez pas. Vous pouvez en parler aussi à votre directeur de maison si vous êtes plus à l'aise à ses côtés."

Je me levais alors, tendant ma main vers le poufsouffle.

"Et je vous préviens, je serai présente à votre match contre serdaigle. J'espère voir du grand Peterson !"

J'espérais l'avoir regonflé à bloc. Cet élève était quelqu'un que j'appréciais beaucoup, même s'il était parfois un peu trop clown à mon goût. Mais cela faisait de lui une personne attachante, plus que certains rats de bibliothèque qui avaient parfois tendance à paraître très hautains.

words: 514 (c) made by panic!attack

Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Un coup de mou ? (Jonathan) Empty
MessageSujet: Re: Un coup de mou ? (Jonathan)   Un coup de mou ? (Jonathan) EmptyVen 25 Nov - 13:41

Un coup de mou ?
- Cora & Jon -
Classe de DFCM
Je n’aimais pas parler de ma vie privée surtout avec des professeurs, et encore moins avec mes parents. De toute manière je n’aime pas parlé de ma vie intime même avec mes plus proches amis, hommes ou femmes. Et quand j’en parle c’est que je suis réellement au plus bas comme avec East…dans cette tour…J’étais compétemment anéanti j’avais besoin qu’il sorte de ma tête et c’était plus dur que je ne le pensais, on a passé tellement de temps ensemble que de pensé a quelqu’un d’autre m’était impossible. Le professeur Riddleton parla d’avenir et un flash back me revint en mémoire, j’étais à la boutique avec papa, je parlais avec un couple et leurs petit garçon de 11 ans et je leurs montrai deux chaudrons quand une femme blonde magnifique est entré, elle parlait avec mon père puis quand le couple est parti elle s’est tourné vers moi, a haussé un sourcil, à sourit et m’a annoncé que mon secret ne devait pas être une peur sinon je risquerais de perdre quelqu’un auquel je tiens. Je sentis ma gorge se serré.

Oui professeur vous avez raison !Dis je tant bien que mal.

Puis le professeur sortie quelques parchemins afin de voir dans quel branche je pouvais me tourné, elle était concentré et cet acte me fit plaisir quand on voit a quel point mon directeur de maison s’en fou, pour lui je suis plus une bombe a retardement dont il a peur..A qui la faute Jon ? Le nombre de fois ou il a été la cible de mes blagounettes, j’en rate pas une…Bref revenons a nos matières, effectivement le choix est plus que restreint, pourquoi n’est je pas pris d’autre matière ? Pour la bonne raison que mes notes dans celle-ci était pitoyable et surtout que je m’ennuyais ferme et quand je m’ennuie je fais des bêtises et bon c’est rarement une bonne idée.

Je me renseignerais sans faute, et j’en parlerais a mes parents peut être pourront-ils m’aider dans ce choix de carrière !Dis je avec un sourire et elle ajouta ensuite un conseil par rapport à ma sœur, je ne pu m’empêcher d’avoir un immense sourire sur le visage. Je ne me compare pas à elle, je sais juste qu’elle aura un grand avenir car elle est doté d’une grande intelligence même si elle parle trop !Ajoutais je avec un haussement d’épaule.

Je me levais et lui pris la main avec aplomb, tout en essayant d’attrapé mon sac, non mais quel blaireau, on attrape le sac avant de serré une main, bref j’avais l’air d’un parfait idiot pour pas changé et je lui adressais un immense sourire.

Ne vous inquiétez pas Professeur quand je joue je suis toujours à fond et si un jour vous voulez un autographe ! Je plaisante me regardez pas comme ça !Fis je en riant de bon cœur. Je me détachais du bureau du professeur et partie vers la porte avant de me retourner. Professeur ?Demandais je en la regardant. Merci de m’avoir écouté et…et de m’avoir remonté les bretelles j’en avais besoin ! Bonne journée !Dis je en sortant avec immense sourire.

Ça faisait du bien d’avoir discuté et surtout elle avait raison je devais pensé a mon avenir, qui sait peut être qu’[i]il[/il] en fera partie.
.
code by lizzou — gifs by TUMBLR — 508 MOTS.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsoriséHistoria Pactum

Un coup de mou ? (Jonathan) Empty
MessageSujet: Re: Un coup de mou ? (Jonathan)   Un coup de mou ? (Jonathan) Empty
Revenir en haut Aller en bas
 

Un coup de mou ? (Jonathan)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Historia Pactum :: Les coulisses :: Les archives :: Archives RP :: Ancienne version-