RSS
RSS
HISTORIA PACTUM
saison II ♠ Always keep your foes confused. If they are never certain who you are or what you want, they cannot know what you are like to do next.



 
Bienvenue sur Historia Pactum
!
Votez sur les top sites !
Toutes les deux heures !
Membre du mois
Ici vous retrouverez chaque mois le membre du mois récompenser pour sa participation RP dans la carte fidélité du forum.
Event en cours
Ici vous trouverez l'animation ou l'intrigue en cours sur le forum.
-43%
Le deal à ne pas rater :
Carte mémoire SDXC SanDisk Extreme PRO 256 Go
64.99 € 113.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 "Non mais quel crétin!" || ft East & Jon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
InvitéHistoria PactumAnonymous

"Non mais quel crétin!" || ft East & Jon Empty
MessageSujet: "Non mais quel crétin!" || ft East & Jon   "Non mais quel crétin!" || ft East & Jon EmptyJeu 10 Nov - 23:41
I hate my heart
With the lights out, it's less dangerous Here we are now, entertain us I feel stupid and contagious Here we are now, entertain us • Nirvana

Je m'étais réveillé en sursaut par les cris de l'infirmière. Pendant la nuit, je m'étais réveillé et m'étais posé sur la chaise à côté et m'étais rendormi aussi sec. Et là, je tournais la tête dans toutes les directions pour savoir d'où provenait ces cris. L'infirmière m'avait pris par le bras et m'avait traîné dehors en me menaçant de le dire à mon directeur de maison. Grand bien lui fasse, c'est pas comme si il n'avait jamais eu vent de moi!

Je grognais et la fusillais du regard alors qu'elle me claquait la porte de l'infirmerie au nez, m'empêchant de parler à Jon. Je soupirais en posant mon sac au sol face aux immenses porte en bois. Je me cognais le front dessus et finalement soupira. Il n'y avait plus rien à faire pour le moment. Je me sentais mal de le laisser ainsi et je me sentais mal de savoir qu'il me mentait encore. Sa phrase a été assez révélatrice. Alors pourquoi persistait il à me mentir? Si il en avait envie, qu'il le fasse! N'ayant pas envie de manger ni envie de suivre les cours en ce moment - cela aurait servi à rien vu mon état -  je préférais sortir dehors.

La colère avait refait surface et je me maudissais intérieurement d'avoir été aussi con. Je raccrochais mon sac sur mes épaules et descendit les escaliers quatre à quatre. Il était encore tôt et le château était endormi. Jon était à l’hôpital et East devait certainement dormir encore. Pas la peine de la déranger pour si peu. En passant devant la Grande Salle, je pris quand même un toast et sortis dehors. Le froid matinal me fit frissonner et resserra la prise de mon gilet sur moi. Je soufflais et descendit les marches du château. Je savais exactement où aller quand je n'étais pas bien. Quand j'avais besoin de me défouler. C'était près du lac.

L'étendue d'eau était ma confidente. Elle avait vu mes états d'âmes, ma colère, ma peine, ma joie. la encore, elle va subir ma frustration. Et j'ignorais d'où était naquit ce sentiment. Ce manque que je ressentais.

Je courrais presque jusqu'au lac alors que la rosée du matin du parc mouillait le bas de mon pantalon. J'arrivais presque essoufflé au bord du lac et posa mon sac sur le rocher où j'avais l'habitude de m'asseoir. Mais pas ce matin. Je n'avais pas envie de m'asseoir. Je n'avais pas envie de rester tranquille à discuter. Je fourrais les mains dans mes poches et me trouva complètement ridicule à être près de l'eau. Quelqu'un m'aurais prit pour un fou si il me voyait. Un rire narquois, méprisant, pour moi même avait brisé le silence de la nature environnante. Je pris un caillou et le lança dans l'eau avec force. Un "plop" sourd retentit, brisant le silence quelques secondes après. Le caillou était tombé dans l'eau comme l'idée que la relation que j'avais avec Jon pourrait être la même.

-T'es vraiment le pire des crétins!

Je me l'étais dit à moi même en voyant mon reflet dans l'eau. Je soupirais et hurla alors. Je ne pouvais le faire qu'ici de toute façon.

-ET TOI, SOMBRE IDIOT! TU LUI BRISES LE COEUR!

Je me lâchais contre moi même et cela me faisait un bien fou. Je passais mes mains dans mes cheveux et je voulais me les arracher sur le coup. Je fronçais les sourcils et reprit mon blâme.

-Tu sais même pas ce que tu ressens et tu veux l'aider, t'es encore plus con qu'un scroutt à pétard!

Je claquais du pied le reflet de l'eau où mon visage se trouvait pour déformer l'image. Je ne le méritais pas. Je soupirais au bout d'un temps et sortit une clope de mon sac et m'installa sur le rocher. Je fixais le brouillard qui recouvrait le lac et les yeux dans le vague, reprit d'une voix lasse.

-Comment je peux l'aider, comment je peux le conseiller et être son ami? Je ne sais même pas si ce que je ressens est juste amical. Et tout ça parce qu'il m'as dit qu'il était bi? C'est débile. Je suis débile.

Je fermais les yeux et voulut hurler de tout mon être, histoire d'être fatigué et de sombrer dans un sommeil dans lequel je ne me réveillerai jamais. Je vivais dans un cauchemar...
© GASMASK
Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

"Non mais quel crétin!" || ft East & Jon Empty
MessageSujet: Re: "Non mais quel crétin!" || ft East & Jon   "Non mais quel crétin!" || ft East & Jon EmptySam 12 Nov - 13:48
Non mais quel crétin!Jonathan & SebastianOh-mon-dieu, je suis en panique totale. Je ne sais plus où est Jon. Après notre discussion, j'ai eu la mauvaise idée de le laisser seul et par Merlin j'ai totalement zappé qu'il était complètement bourré. Mais quelle idiote, quelle imbécile ! J'ai vraiment pas de cerveau ! Cora m'aurait fait une prise de catch si elle avait su ce que j'avais fait. Je suis une hystérique irresponsable, voilà ce que je suis. S'il lui arrive quelque chose je jure sur mon honneur qu'à la prochaine pleine lune je m'arrange pour me déchiqueter moi-même. Et j'en suis capable ! Je ne sais pas comment encore mais j'en suis capable ! Du coup, il faut absolument que je trouve ce trou de balle de Sebastian. Premièrement, parce que c'est de sa faute si Jon est porté disparu dans ma tête, qu'il est en dépression nerveuse et que je suis entrain de vivre ma première crise de panique. Deuxièmement parce que je suis sûr qu'il sait où il est. Instinct de louve.

C'est pour cette raison que je me retrouve devant la salle commune des Poufsouffle (alors que j'ai cours et que je vais sûrement me faire allumer par Cora pour le coup). Putain, mais qui a eu cette idée débile de mettre des codes sans déconné ? Je me retrouve dehors, comme une grosse débile, à crié à qui veut l'entendre sur un Sebastian qui est peut-être pas là. La honte.

« OOOOOH ! SEBASTIAN, T'ES LÀ ? JE TE JURE QUE SI T'ES LÀ ET QUE TU VEUX PAS SORTIR, LE JOUR OÙ JE TE CHOPPES ÇA VA TE FAIRE DRÔLE! »

Ouais mais du coup comment je suis censé savoir si il est là ? J'en ai marre de ma vie. Vraiment.

Heureusement, un petit et adorable première année de Poufsouffle (qu'il est beau, j'ai envie de le quicher), sans doute traumatisé par la malade mentale que je suis, sors de la salle et m'informe que Sebastian n'est pas là et n'est pas rentré de toute la nuit, ce qui confirme ma certitude qu'il n'est pas en cours et qui rajoute un poids d'inquiétude sur mes épaules. Bordel, ils vont bien en couple ces deux-là, toujours à jouer avec mes nerfs. Je remercie tendrement le petit garçon et me repose sur le mur à côté de moi. Ok, East, du calme. On a un bourré en circulation dans l'école ou je ne sais où et le lâche n'est nul part non plus. Ouais, c'est bien ce que je pensais, il n'y a aucune raison d'être calme.
Puis, ça me percute. Sebastian était forcément mal à l'aise. Et je sais exactement où il va quand il est mal à l'aise. Merci, oh force supérieur de me donner enfin un pète de chance aujourd'hui. Je cours rejoindre l'amputé du cerveau, priant pour que personne ne m'attrape dans la foulé. Ce soir de toutes manières, Cora m'achève.

Le lac noir, j'y suis enfin. Parce que oui, pour une raison ou pour une autre, quand Seb va pas bien il vient crier sur l'eau. Enfin, sur son reflet plutôt.

-ET TOI, SOMBRE IDIOT! TU LUI BRISES LE COEUR!

Qu'est-ce que je disais ? Je m'approche à pas de loup vers ma cible, écoutant minutieusement ce qu'il avait à dire. Effectivement, Jonathan avait raison : il était confus avec ses sentiments lui aussi. C'était triste à voir. Surtout pour mon loup intérieur, et je retins un gémissement de pitié pour mon frère. Cependant, je ne me radoucie pas. Il avait été idiot, point à la ligne. Il avait brisé le cœur de Jon et en même temps le sien. Il aurait dû au moins lui dire quelque chose avant de partir, il n'avait pas le droit de le laisser confus de cette manière.
Non plus discrètement maintenant, je m'approchais de lui et du pied, le poussa assez fort au bas du dos pour qu'il perde l'équilibre et que sa tête, et seulement sa tête, se retrouve dans l'eau. Oui, j'étais forte pour faire des coups pareil mais il était évident que mon meilleur ami avait besoin de frai et de remontrance en ce moment même. D'une voix froide, je m'exprime :

- Tu vas mieux, ma seigneurie la Drama Queen ?

Je ne pensais pas un mot de ce que je disais. Sa douleur était justifiait mais il n'ouvrirait jamais les yeux si on ne le brusquait pas un peu. Il était peut-être un loup, un Alpha, mais moi je suis un loup-garou et il y a certaine chose que je vois et que lui ne verra jamais. Je fronca les sourcils et leva le ton.

- Seb', t'es vraiment con. Je sais ce que tu as fait à Jonathan et crois-moi, même d'une oeillade extérieure, c'est absolument dégueulasse ! Tu peux gueuler autant que tu veux ta peine ou ta colère mais ça réparera pas son cœur. Ni le tiens.

Je me retenais de lui dire que j'avais laisser un Jon complètement saoul dans la tour d'Astronomie. Il m'avait fait promettre de ne rien dire et il n'est pas mon genre de brisé sa confiance. Alors d'une voix où je masquais toute mon inquiétude, je demandais au Poufsouffle en face de moi :

- Où est Jonathan ? Tu sais où il est, au moins ? Parce que toi et moi, mon petit gars, on va avoir une longue discussion. Et estime toi heureux que je t'aime assez fort pour pas te tabasser la gueule.

Les bras toujours croisés, je regardais mon frère, brisé, en face de moi. Ils me font chier ces deux-là, avec leurs sentiments, mais qu'est-ce que je ne ferais pas pour eux finalement ?
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

"Non mais quel crétin!" || ft East & Jon Empty
MessageSujet: Re: "Non mais quel crétin!" || ft East & Jon   "Non mais quel crétin!" || ft East & Jon EmptySam 12 Nov - 14:50
I hate my heart
With the lights out, it's less dangerous Here we are now, entertain us I feel stupid and contagious Here we are now, entertain us • Nirvana

Un coup de pied violent percuta le bas de mon dos, me surprenant et me faisant voler de mon rocher. J’atterris avec force sur mes bras pour me rattraper, m'ouvrant la main sur un galet, coupé en deux. Gémissant à la blessure qui m'avait fait mal, je n'avais pas remarqué que j'avais atterri dans l'eau. Ma chemise était complètement mouillé à présent. La voix de East se fit entendre avec force et claqua dans l'air comme un fouet.

Drama Queen? Elle sérieuse là? Je fronçais les sourcils en me retournant et massant ma plaie ouverte sur ma paume de main. J'allais lui rétorquer d'aller se faire voir mais n'en fis rien. Elle pourrait me noyer dans le lac sans aucune once de remord pour cet affront. Je me contentais de la fixer, n'étant pas d'humeur à la plaisanterie.

Elle reprit la parole, d'une voix plus forte encore et plus menaçante. Con? Ça je le sais. Un rire narquois franchit mes lèvres alors que je la regardais, moqueur. J'avais pas besoin d'elle pour arriver à cette conclusion. Puis la fin me bloqua. Je grondais, d'une voix rauque. L'alpha reprenait le dessus. Je la fixais et entama.

-J'ai pas besoin de ton avis pour savoir que je suis con. Et tu crois que je le savais pas? Je pensais que le fuir l'empêcherai d'être en ma présence. J'ai joué avec ce qu'il m'as dit comme avec n'importe qui d'autre! ET BORDEL! CE CON LA, IL CROYAIT QUE JE LE FUYAIS PARCE QU'IL M'AS EMBRASSE!

Je me retournais et empoigna mes cheveux avant de soupirer longuement. Une trace de sang était apparu sur ma tempe, là où la blessure avait glissé. Je fermais les yeux, tentant, tant bien que mal de me calmer. Elle me demanda où était Jon. Je lui répondit du tac au tac, en grognant.

-A l'infirmerie. Et ce n'est pas ma faute! Il m'as dit qu'il avait bu la veille. On en a discuté hier soir. Je suis resté dormir en Sinistros avec lui. Jusqu'à ce que l'infirmière me vire.

J'avais dit la fin de ma phrase sur une pointe d'amusement. L'idée qu'elle puisse penser autre chose me fit rire sur le coup. Sinistros faisait référence à ma transformation en loup noir. C'était Jon qui avait trouvé le surnom et on en avait ri en faisant peur à quelques premières années qui passait trop près de la forêt interdite. Je commençais à faire les cent pas. Je n'avais eu l'idée qu'une ou deux fois de parler à East de tout ça. Après tout, elle était la confidente de Jon. A même titre qu'elle faisait partie de la meute.

-J'étais parti pour m'excuser de l'avoir ignoré et que je n'aurais jamais du. On a discuté de tout ça et il s'est effondré alors je l'ai amené à l'infirmerie. Là il m'as avoué avec bu la veille pour que l'infirmière ne m'accuse pas. Je n'aurais jamais pensé que deux jours sans ma présence le rendrait comme ça.

Je soupirais encore et souffla pour me calmer un maximum. Je repris mes explications parce qu'elle était là pour ça hein? Des explications sur ... pourquoi? Comment? Je lui jetais un regard noir alors que je déballais mon sac, sentant la colère reveir avec force à chacun de mes mots.

Oh et pendant qu'on y est, parlons en de ma fuite! Et de toute ce qui s'en suit! Hein? Parce que, con comme je suis, je lui ai dit qu'il pouvait m'embrasser, que je ne ferais rien. Si cela l'aidait à comprendre mieux ce qu'il ressent. Mais j'ai pas imaginé UNE seule seconde, que cela irait jusque là! BORDEL! Et je peux pas réagir pour pas qu'il interprète mal mes gestes! Parce que doué comme il est, il serait capable de prendre ça pour un rejet, le fait que je ne fasse rien! Et si je fait l'inverse, hein? Il prendrais ça pour quoi? Un geste de ma part? Lui donner de l'espoir?

Je hurlais à la fin, me sentant pris au piège dans une situation qui ne me plaisait pas. Je détestais cela. Etre emprisonné.

-Oh et bien sur, venant au fait de mon coeur! Parce que je sais moi même pas où j'en suis hein? Juste qu'il reste mon frère de coeur, ça, ça changera jamais! Et si il est entreprenant et que cela me plait, alors quoi? Je serais amoureux de mon meilleur ami? Et si lui, me dit que ce n'est qu'une passade, alors quoi? Je vais devoir vivre avec ça? Et si au contraire, cela ne me plait pas, alors que je lui aurait donné de l'espoir que peut être cela marcherait, je lui brise son coeur, il meurt, je meurt! Mais oui, à part ça, ce que j'ai fait est bien dégueulasse!

J'avais terminé en employant ses mots. Je repris un caillou.


-Je suis... je le jettais et en pris un autre. le pire... Il se rabaisse encore pour en prendre un autre et le jeter dans le lac. DE TOUT LES INBECILES!
© GASMASK
Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

"Non mais quel crétin!" || ft East & Jon Empty
MessageSujet: Re: "Non mais quel crétin!" || ft East & Jon   "Non mais quel crétin!" || ft East & Jon EmptySam 26 Nov - 18:24

Mise en danger du rp
Je t'en pris répond moi ♫
«Mise en danger pour cause d’inactivité »

Attention ce rp n'a pas reçu de réponse depuis 15 jours , si la personne concerné ne répond pas, le sujet sera archivé d'ici une semaine.

En cas de problème ou d'absence veuillez a prévenir le STAFF dans la rubrique concerné et vos/votre partenaire de Rp par mp.



100x100

délai

15 jours pour répondre à un sujet.
100x100

Inactivité.

1 rp demander par quinzaine, ne pas laisser un sujet délaissée plus de 15 jours.
100x100

Absence

merci de signalé toute absence dans la section prévue à cet effet.

© Narja - Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsoriséHistoria Pactum

"Non mais quel crétin!" || ft East & Jon Empty
MessageSujet: Re: "Non mais quel crétin!" || ft East & Jon   "Non mais quel crétin!" || ft East & Jon Empty
Revenir en haut Aller en bas
 

"Non mais quel crétin!" || ft East & Jon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Une bière, une clope...deux flingues [PV. mizuki] [ce n'est pas du hentaï mais âme sensible s'abstenir!]
» quelle belle soirée (pv val ) (HENTAÏ !!!)
» Quelle est cette étrange sensation ?... |Pv Vivaldi [Hentaï]
» Quelle délicieuse prestation {Hentaï} [PV Siin]
» [UploadHero] On a retrouvé la 7ème compagnie [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Historia Pactum :: Les coulisses :: Les archives :: Archives RP :: Ancienne version-