RSS
RSS
HISTORIA PACTUM
saison II ♠ Always keep your foes confused. If they are never certain who you are or what you want, they cannot know what you are like to do next.



 
Bienvenue sur Historia Pactum
!
Votez sur les top sites !
Toutes les deux heures !
Membre du mois
Ici vous retrouverez chaque mois le membre du mois récompenser pour sa participation RP dans la carte fidélité du forum.
Event en cours
Ici vous trouverez l'animation ou l'intrigue en cours sur le forum.

Partagez
 

 Tous aux abris ! [PV Sebastian]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
InvitéHistoria PactumAnonymous

Tous aux abris ! [PV Sebastian] Empty
MessageSujet: Tous aux abris ! [PV Sebastian]   Tous aux abris ! [PV Sebastian] EmptySam 12 Nov - 0:26

「Quand l'amour fou pique une crise de folie furieuse, il faut passer la camisole de force aux sentiments délirants.」

Oriana & Sebastian
Pourtant... Cette journée avait si bien commencé ! Je ne comprend pas comment j'avais pu me retrouver dans cette position, à arpenté les couloirs du 6è étage en courant presque...

...

L'heure du déjeuner avait sonnée, je remontais les étages qui faisait le chemin entre la salle de potion qui avait été mon dernier cour de la journée -un vrai régal !- et la grande salle, où je comptais bien m'empiffrer, puisque ce creusé les méninge ça donne faim ! Cette première semaine de cour était vraiment au poil, Poudlard m'avait clairement manqué cet été. J'aimais les vacances, comme n'importe qui, mais cette école franchement était aussi accueillante que ludique. Que ce soit ce qu'on y apprenais ou simplement toute la dimension humaine, je m'y sentais comme chez moi.

Nous nous installions à la table des Gryffondor avec quelques amis et commencions a bavarder avec animation. Tous y passais ; les sélections pour l'équipe de quiditch qui avaient lieu dans deux semaine, le club de duel qui allait reprendre de l'activité, les professeurs, les nouveaux, les cours, les amours, les emmerde, des petites blagounettes par-ci et par-là. Et le tout agrémenté d'un bon gros steak saignant et de pomme frittes arrosée de jus de citrouille.

Et pourtant un enchaînement d’événements malencontreux allait littéralement ruiné ce repas. Un premier année en voulant attrapée je ne sais quoi me bouscula, une fiole contenant un liquide rosée que j'avais fait ce matin tomba de ma poche. Je le ramassais avec précipitation au moment ou un professeur passais. Il s'arrêta et me regarda avec suspicions. Je commençais a bafouillée quand un pote de mon année me l'arracha des mains et le bus cul sec sous mon regard horrifiée.

« ne bois pas ç... »

Trop tard... Le professeur arriva l'air sévère et m'interrogea sur le contenu du flacon. Je dû mentir évidement, tous en gardant l’œil sur mon ami qui avait l'air légèrement sonnée.

« Ce n'est rien professeur, juste un tonic pour les nerf. »

L'outrageux mensonge passa tout juste en raison de l'appuie de mon pote qui ne me quittais plus du regard... Le prof' s'éloigna en soupirant, allez savoir si il nous avait cru ou non... C'est à ce moment que je sentis une main sur ma cuisse.

« Tu sais Slughorn, j'avais jamais remarqué mais ton père doit être voleur non ? Il a du volé toutes les étoiles du ciel pour les mettre dans tes yeux ! »

Je soupirais, un grand éclat de rire général retentis à notre table... On m'intérrogea au sujet de la potion que contenais la fiole et surtout... A qui je l'avais destinée. Je peinais à me défendre et en même temps repoussé le garçon qui devenais de plus en plus lourd.

« bon... j'y vais j'ai... oublié quelque chose dans le dortoirs »

Dis-je en me levant à toute vitesse pour traversé la grande salle à grand pas. Le garçon me suivais à la trace en m’interpellant... Je me mis presque à courir, montant les marches quatre à quatre. Espérant que les escalier vivant nous séparerais... Je n'eu pas cette chance. Bifurquant au 6è étage je me ruais en courant presque vers les toilettes, seules toilettes mixte de l'école c'était bien ma veine.

Entrant à toute vitesse, je percutais un autre élève de mon année, cette fois à Poufsouffle. Nous tombions tous les deux sur les fesses, mais la course poursuite était loin d'être fini.

« Mon cœur, ma belle, ma dulcinée, attend moi donc j'arrive ! Je ne te croyais pas si salace ! Les toilette pour notre premier rencart ? »

Je me relevais et attrapa Sebastian pour l'attirée dans une des toilette que je refermais derrière nous avant de plaquer une main sur sa bouche.

« chuut ! Ne dis rien ! »

Chuchotais-je à la hâte pendant que la porte s'ouvrais.

« Ou est tu mon ange ? Tu veut jouer à cache cache c'est ça ? »
Tous aux abris !
Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Tous aux abris ! [PV Sebastian] Empty
MessageSujet: Re: Tous aux abris ! [PV Sebastian]   Tous aux abris ! [PV Sebastian] EmptyDim 13 Nov - 2:35
Wait... it's a joke?
J'sais pas quand, j'sais pas où Mais j'ai un rendez-vous Avec les gars du gang Ces mecs là sont des vrais fous Ils mettent les filles à genoux Fais gaffe à toi ma grande • Le gang

Cela faisait une semaine que la rentrée était passé. Jon et moi avions repris cours normalement mais par rapport à l'année dernière je me sentais changé. C'était ma derniere année à Poudlard et je n'avais aucune envie de le quitter sous un mauvais terme. Et l'idée de faire le plus de blagues possibles pour être retenu dans les records de Poudlard m'effleura l'esprit. Je me souviendrais de Poudlard toute ma vie. Poudlard pourrait se souvenir de moi? De nous? Je fixais Jon qui était à côté de moi, sourire joyeux trônant sur son visage.

On avait cours de Runes au sixième étage, dès le matin, histoire qu'on se mette dans le bain. Deux heures en plus. De quoi sortir de là, avec un bon mal de crâne. Le prof avait pris la parole d'une voix lasse alors je commençais à m'endormir sur ma feuille de traduction. L'étude des runes et de l'ancien langage magique permettait de mieux comprendre leurs fonctionnement. Finalement, au bout de une heure et demi de cours, alors que la pleine lune avait battu son plein, la veille, je m'endormis sur ma feuille. Je rêvais de loup dansant au milieu de runes magiques quand la voix du professeur claqua comme un fouet me faisant sursauter sur ma chaise.

-Monsieur Baker! Vous devriez suivre mon cours comme vous dormez! Avec cela vous auriez des O à tout vos contrôles!

Je grognais mais ne dit rien sous le regard complice de Jon qui était juste mort de rire intérieurement. Et enfin, l'heure retentit comme une libération et je me levais attendant Jon. Nous sortions de cours et nous dirigeâmes vers la Grande Salle pour le déjeuner. Enfin! Jon me fixa longuement avant de me prévenir de me débarbouiller le visage, si je voulais pas avoir mon cours copié sur ma face. Je passais devant les toilettes mixte du sixième étage et prévenu mon frère de cœur.

-Vas y déjà à la Grande Salle, je te rejoins juste après!

J'entrais dans les toilettes et me regarda dans l'un des innombrables miroirs. Je grognais en voyant la moitié de mes runes copié sur mon visage. Je pris de l'eau et du savon et entreprit de me laver la joue droite. Je rinçais après une bonne dizaine de minute et me revoilà avec un visage tout propre. Un sourire étira mes lèvres et j'allais sortir pour rejoindre la Grande Salle quand quelqu'un me percuta de plein fouet me faisant tomber par terre. Je clignais des yeux et me rendant compte que c'était Oriana.

-Ori? Mais qu'est ce qu...

Je n'eus pas le temps de finir ma phrase qu'elle s'était déjà relevé. Je le fis aussi quand j'entendis un élève dans le couloir. Je fronçais les sourcils me rendant compte de ce qui se passait quand soudain, la gryffondor prit ma main pour m’entraîner à sa suite, dans l'une des cabines. Elle verrouilla la porte avec empressement derrière elle et plaqua sa main sur ma bouche pour que je la ferme. Elle me demanda de me taire et hocha la tête, mes yeux pétillant de malice. Qu'avait elle encore inventée? La porte des toilettes s'ouvrit et la voix d'un garçon retentit, faisant écho sur le carrelage. J'étouffais un rire à ses propos. Je fixais la jeune femme qui était presque collée à moi, l'endroit trop étroit pour pouvoir se tenir à deux. Vous me direz, qu'à la base c'est pour une personne. A moins que certains aime ça... Bref, je m'égare.

Je fermais la cuvette des toilettes et leva le pouce en l'air pour signifier à Oriana de monter dessus. Quand elle le fit, je me collais à elle pour monter aussi dessus. Ainsi, si la personne avait l'intelligence de se baisser pour voir des pieds, il ne verrait rien. Je chuchotais alors à Ori, la proximité le permettant.

-Qu'est ce que tu lui as fait?

Parce que bon, si le gars est comme ça normal, j'suis pas sur qu'il doit attirer beaucoup de fille!
© GASMASK
Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Tous aux abris ! [PV Sebastian] Empty
MessageSujet: Re: Tous aux abris ! [PV Sebastian]   Tous aux abris ! [PV Sebastian] EmptyMar 29 Nov - 11:23

Mise en danger du rp
Je t'en pris répond moi ?
«Mise en danger pour cause d’inactivité »

Attention ce rp n'a pas reçu de réponse depuis 15 jours , si la personne concerné ne répond pas, le sujet sera archivé d'ici une semaine.

En cas de problème ou d'absence veuillez a prévenir le STAFF dans la rubrique concerné et vos/votre partenaire de Rp par mp.



100x100

délai

15 jours pour répondre à un sujet.
100x100

Inactivité.

1 rp demander par quinzaine, ne pas laisser un sujet délaissée plus de 15 jours.
100x100

Absence

merci de signalé toute absence dans la section prévue à cet effet.

© Narja - Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Tous aux abris ! [PV Sebastian] Empty
MessageSujet: Re: Tous aux abris ! [PV Sebastian]   Tous aux abris ! [PV Sebastian] EmptyMer 30 Nov - 9:27

「Quand l'amour fou pique une crise de folie furieuse, il faut passer la camisole de force aux sentiments délirants.」

Oriana & Sebastian
Sebastian eu la bonne idée de baissée la cuvette des toilette afin de nous permettre de nous mettre légèrement en hauteur, ce qui éviterais si mon camarade devenue fou décidais de passé la tête pour vois nos pieds, de ne pas être visible. S'en suivis la question évidente, qu'avais-je fait au pauvre jeune homme ? Bon... j'avais rien fait de spécial, après tout ce n'était pas MA faute ! Je n'y pouvais rien moi si cet imbécile n'avais pas compris en six ans qu'il ne fallait JAMAIS avalée mes mixtures.

« Pourquoi de suite qu'est-ce que JE lui ai fait ? »

Répliquais-je dans un chuchotement presque inaudible en levant les yeux aux ciels. J'allais poursuivre quand soudain la voix du jeune homme rententis une nouvelle fois, cette fois pour nous cassée les oreilles avec une chanson visiblement de son cru. C'était à croire qu'il chantais avec les pieds tant la sonnorité était affreuse...

« OriiiiiiAAAAaaaanAAAaaaaa ouiiiIIIIiiiii c'essssst tôôÔôôaaaa et môôÔôôaaaaaaa, touuuuUUuuujouuuUUuuuurs l'AaaaaaAAAaamooOOOooOOOOoouuUUUuuuUUUUrrrs pouuuur toooOoooaaaaa et moooOooooaaaa »

J'éttouffais un fou rire qui me pris par les côtes et manquais de peu de me viandé tant il était compliquer de tenir à deux en équilibre sur cette cuvette tout en ce retenant de rire au éclat. Il continuais à scandé des paroles dénué de sens, sa voix raisonnant en écho dans la pièce et semblant presque rebondir sur les murs.

« Je viens de finir une nouvelle potion que je voulais commercialisé en douce, mais j'arrive pas à trouvé le juste équilibre. Un prof à faillit me crâmé et cet imbécile à avalé la fiole pour me sauvé la mise. Résultat des courses il est sous l'effet d'une potion d'amour. Si il avait regarder une petite cuillère en l'avalant au lieu de me fixé je serais pas dans ce pétrin ! »

Expliquais-je dans un souffle au Poufsouffle partenaire de ma mésaventure du jour.

« Ooooriiiiaaaanaaaa où est tu mon amour ? »

M'appelais le garçon. Je me mordit la lèvre inférieur. Il fallait l'éloigné d'ici, au moins le temps que je prépare le remède. L'autre solution aurait été de l'amenée à Mr Blackwhole ou à l'infirmière, mais il aurait fallu leurs expliqué comment on c'était retrouvé dans cette situation et j'aurais été dans la panade.

« Bon on fait quoi ? J'ai mon kit de potion rapide, mais je sais pas trop si je peut inversé comme ça l'effet de la potion. Au pire je crois qu'elle dure une heure ou deux maximum. Mais on peut pas non plus le laissée continuer à me chercher partout comme ça, je vais être dans de beaux draps. »

Ajoutais-je en regardant Seb droit dans les yeux d'un air désespéré, c'était tout moi ça, faire des expériences idiote et finir dans la mouise parce qu'elle tournais mal. Je me souvenais l'année dernière, Seb lui même avait fait les frais d'une de mes expériences ratée, cette fois sur un sortilège qui lui avait teins la peau en fushia pendant une semaine entière ! Même l'infirmière n'avait rien pu y faire... Le pauvre avait gardé des tâche rose un peu partout sur le corps pendant des semaines après ça...
Tous aux abris !
Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Tous aux abris ! [PV Sebastian] Empty
MessageSujet: Re: Tous aux abris ! [PV Sebastian]   Tous aux abris ! [PV Sebastian] EmptyJeu 1 Déc - 22:06
Sebastian M. Baker a écrit:
Wait... it's a joke?
J'sais pas quand, j'sais pas où Mais j'ai un rendez-vous Avec les gars du gang Ces mecs là sont des vrais fous Ils mettent les filles à genoux Fais gaffe à toi ma grande • Le gang

Je connais parfaitement les limites de la jeune femme et ce dont elle était capable. J'en avais fait les frais l'année dernière et j'en avais bavé pendant des semaines. Depuis, je me méfie de tout ce qui venait de Oriana et qui était comestible. C'est à dire, que je ne touchais à rien de ce qu'elle m'offrait. Elle me fait penser souvent à un savant fou qui teste des potions et des ingrédients sur des cobayes pas toujours conscient du danger présent et imminent.

Elle leva les yeux aux ciels à ma question et répondit en posant une autre. J'allais répondre mais la voix de l'autre couvrit tout. Je grimaçais en l'entendant et du retenir un fou rire face à la voix inaudible. Je me tenais en ayant les mains posées, l'une contre la paroi à gauche, l'autre contre le mur derrière Oriana pour ne pas basculer sur elle. Elle reprit en chuchotant m'expliquant ce qui s'était passé. Alors c'était ça? je dus empêcher mon fou rire de revenir. Une potion d'amour?

-Et donc... oh bordel... ah ah!!!

J'arrivais même plus à parler tellement le fou rire était puissant. Je dus me mordre la lèvre pour m'empêcher d'éclater de rire et inspirais un grand coups pour reprendre mes esprits alors que la voix dehors demanda où nous étions. Je lançai un regard rieur sur Oriana qui me demandais ce qu'on allait faire. Elle avait un kit sur elle de potion. Je souriais et sortit ma baguette de mon sac aussi discrètement que possible et lui affirma alors au creux de son oreille.

-Pas le choix que de le pétrifier le temps que l'effet de la potion se termine si on veut que réussir à trouver l'antidote à ta potion d'amour. Et si on demande ce qu'on fait, on dira qu'on l'as trouvé comme ça.

Je lui lançais un sourire complice.

-Va juste falloir qu'on soit rapide parce qu'à la minute où il me verra, il risquera de vouloir m'attaquer... Tu sais, nous deux, coincés dans une cabine...

Je lui lançais un air suffisant mais assez moqueur pour qu'elle comprenne que c'était juste une blague. Je me retournais sur la cuvette, gardant appui sur la paroi et descendit doucement. Je soufflais et ouvrir la porte d'un geste rapide et sec pour tomber nez à nez avec le gars en question, la bouche en cœur. Il n'eus pas le temps de comprendre quoi que se soit, que je lui lançais un maléfice d'entrave sous son regard ébahi. Il fallait qu'il soit conscient.

-Incarcerem!

Je vis alors des cordes sortirent de ma baguette et venir le ligoter de la tête au pied et le bâillonner également. Son corps tomba en arrière alors qu'il gesticulait au sol. J'attrapais son sac et soupira en voyant sa baguette à l'intérieur. Pas qu'il se libère par inadvertence. Je soufflais et passa une main dans mes cheveux, un air hautain au visage.

-Et voilà le travail et... attends!

Je me retournais pour me diriger vers les portes et les fermer à clefs. Par mesure de sécurité, je lançais sur la porte:

-Collaporta!

Un bruit de suçon horrible ferma la porte et me retourna vers Oriana et croisa les bras.

-Bon, maintenant, je te laisse bosser!

Si elle avait son kit sur elle, peut être qu'elle trouvera l'antidote!
© GASMASK
Revenir en haut Aller en bas
Le choixpeau magiqueHistoria PactumLe choixpeau magique
Maitre du jeu
Exp : 1466
Points de vie (HP) : 5000
Baguette : les chapeau n'ont pas de baguette
Photomaton : Tous aux abris ! [PV Sebastian] 3267122442_1_3_oMmgz4Wk
Célébrité : Le choixpeau magique
Parchemins : 5061
J'aime : 112
Date d'inscription : 14/10/2016

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

Tous aux abris ! [PV Sebastian] Empty
MessageSujet: Re: Tous aux abris ! [PV Sebastian]   Tous aux abris ! [PV Sebastian] EmptyDim 18 Déc - 13:08

Mise en danger du rp
Je t'en pris répond moi ?
«Mise en danger pour cause d’inactivité »

Attention ce rp n'a pas reçu de réponse depuis 15 jours , si la personne concerné ne répond pas, le sujet sera archivé d'ici une semaine.

En cas de problème ou d'absence veuillez a prévenir le STAFF dans la rubrique concerné et vos/votre partenaire de Rp par mp.



100x100

délai

15 jours pour répondre à un sujet.
100x100

Inactivité.

1 rp demander par quinzaine, ne pas laisser un sujet délaissée plus de 15 jours.
100x100

Absence

merci de signalé toute absence dans la section prévue à cet effet.

© Narja - Never-Utopia


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsoriséHistoria Pactum

Tous aux abris ! [PV Sebastian] Empty
MessageSujet: Re: Tous aux abris ! [PV Sebastian]   Tous aux abris ! [PV Sebastian] Empty
Revenir en haut Aller en bas
 

Tous aux abris ! [PV Sebastian]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Rose Ecarlate - Forum RPG hentaï [pour public averti]
» Une nuit qui prend tout son sens [Hentaï PV Kaine] [Terminé]
» [UPTOBOX] Un Heureux événement [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Historia Pactum :: Les coulisses :: Les archives :: Archives RP :: Ancienne version-