RSS
RSS
HISTORIA PACTUM
saison II ♠ Always keep your foes confused. If they are never certain who you are or what you want, they cannot know what you are like to do next.



 
Bienvenue sur Historia Pactum
!
Votez sur les top sites !
Toutes les deux heures !
Membre du mois
Ici vous retrouverez chaque mois le membre du mois récompenser pour sa participation RP dans la carte fidélité du forum.
Event en cours
Ici vous trouverez l'animation ou l'intrigue en cours sur le forum.
-25%
Le deal à ne pas rater :
Abonnement PS Plus de 12 mois
44.99 € 59.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 Le savoir, c'est le pouvoir # ft. Vladimir Ietvilev

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Eiji N. K. MasaakiHistoria PactumEiji N. K. Masaaki
Eiji
Exp : 34313
Points de vie (HP) : 5150
Baguette : bois de cerisier, crin de Kelpy, 23 cm & rigide
Photomaton : Le savoir, c'est le pouvoir # ft. Vladimir Ietvilev Giphy
Familier : Le savoir, c'est le pouvoir # ft. Vladimir Ietvilev 9f67be10
Célébrité : Yoo Seung Ho
Parchemins : 2205
J'aime : 395
Date d'inscription : 23/02/2018

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

Le savoir, c'est le pouvoir # ft. Vladimir Ietvilev Empty
MessageSujet: Le savoir, c'est le pouvoir # ft. Vladimir Ietvilev   Le savoir, c'est le pouvoir # ft. Vladimir Ietvilev EmptySam 2 Juin - 0:34

Le savoir, c'est le pouvoir

“Vous avez avez besoin de gens intelligents pour ce genre de... quête... mission... chose ?” - cit. Le seigneur des anneaux ; la communauté de l'anneau
Vladimir & Eiji


Quinze jours s'étaient écoulés depuis que la coupe de feu l'avait sélectionné. Quinze longues journées qui, pour lui, s'étaient toutes ressemblées. Il y avait d'abord eu l'étonnement puis quelques félicitations et enfin la méfiance et les questions ; Eiji serait-il à la hauteur ? Conviendrait-il comme champion ? Allait-il faire honneur à son école ? Même son directeur en doutait, preuve en était de l'entrevue qu'il avait eu avec lui alors qu'il venait à peine de découvrir l'indice de la première tâche. Peu lui importait, que Dragomir Romanov ne soit pas satisfait du choix de la coupe n'était pas sa priorité, tout comme il se fichait de son avis quant au choix de son mentor. Pour tout avouer, Eiji avait fait ce qui lui semblait le plus logique et c'était ce qui importait le plus à ses yeux à cet instant précis. Il n'avait cure des états d'âme de son directeur et ses mouvements d'humeur étaient le cadet de ses soucis, après tout, la personne à la tête de son institut se risquerait-elle à le laisser totalement dans le flou si il venait le voir pour trouver réponse à ses questions au sujet du tournoi des trois sorciers ? Eiji en doutait, pas certain de Dragomir apprécie que Durmstrang soit la risée du monde magique mais il préférait, dans un premier temps, se tourner vers la personne qu'il avait choisi pour l'épauler. Un choix de raison. Il avait besoin d'avoir confiance en l'homme qu'il prendrait pour mentor et si la confiance était toute relative chez lui, il devait pourtant avouer que le professeur Ietvilev ne l'avait jamais déçu et personne ne ferait vaciller cette résolution.

Pourtant, Eiji ne s'était pas rué dans les jambes de son mentor, son indice à peine en main. Contre l'avis de tous, il avait préféré prendre une journée pour plancher sur le sujet lui-même mais force était de constater que les choses ne s'étaient pas vraiment passées comme il l'avait espéré. A vrai dire, bien que quelques idées soient apparues ici ou là, il était toujours dans un flou artistique qui lui mettait sacrément les nerfs à rude épreuve. Le lendemain matin, avant que les cours ne commencent et malgré une courte nuit où il n'avait pu trouver le sommeil, Eiji se tenait devant les quartiers de son professeur, fixant la poignée de la porte d'un œil et son échec de l'autre. Il ne pouvait mentir, demander de l'aide aussi rapidement lui arrachait la bouche mais il était, aussi, hors de question qu'il perde plus de temps que nécessaire à trouver une réponse qui ne viendrait peut-être pas. Un frisson parcourut son dos alors qu'il frappait à la porte avant de la pousser délicatement.

« Professeur Ietvilev ? »

Partout plutôt qu'ici, nulle part plutôt que là, ailleurs que dans ce bateau et loin de toutes ces questions. Eiji n'avait pas le choix, il allait devoir remballer sa fierté afin de se faire aider.

« Comme je vous le disait dans ma note d'hier soir, j'ai reçu l'indice pour la première tâche, malheureusement, je me trouve dans le flou quant à la réponse... »

C'était comme de l'acide qui lui glissait lentement le long de la gorge. Aligner des mots, avouer qu'on avait échouer avant même que les choses n'aient réellement commencées. Peut-être que les véritables épreuves du tournoi des trois sorciers se trouveraient ici pour lui. Peut-être, ou peut-être pas. Eiji ne pouvait se payer le luxe d'avoir des doutes et il balaya ces pensées de son esprit avant de tendre le bout de parchemin à son professeur. Il avait besoin d'aide, d'être éclairé par une nouvelle lumière qui pourrait peut-être le mettre sur la bonne voie et lui permettre d'être fin prêt le moment venu. Il ne tournerait pas autour du pot plus que nécessaire, le temps étant bien trop précieux pour qu'on se contente de le laisser filer entre ses doigts sans daigner bouger.
Que faisait-il ici ? Avait-il bien fait de choisir son professeur pour mentor où aurait-il du choisir quelqu'un d'autre ? Deux questions qui, elles, trouveraient sûrement réponse en cette matinée et c'est avec un visage fermé mais résolu qu'il referma la porte derrière lui. Oreilles indiscrètes et petits curieux n'étant pas les bienvenus.







Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t3163-eiji-n-kurotchkine https://www.historia-pactum.com/t2801-eiji-n-kurotchkine-maj-le-29-12-2018 https://www.historia-pactum.com/t2777-eiji-n-kurotchkine https://www.historia-pactum.com/t2855-eiji-n-kurotchkine-o-zouwu-nom https://www.historia-pactum.com/t1519-eiji-kurotchkine#18609
InvitéHistoria PactumAnonymous

Le savoir, c'est le pouvoir # ft. Vladimir Ietvilev Empty
MessageSujet: Re: Le savoir, c'est le pouvoir # ft. Vladimir Ietvilev   Le savoir, c'est le pouvoir # ft. Vladimir Ietvilev EmptyLun 4 Juin - 17:51
Le Savoir C'est Le Pouvoir
Vladimir & Eiji




Un petit moment de détente après avoir était présent lors de la selection des champions pour le tournoi des trois sorciers. Il faut avouer que nos participants à Durmstrang c'étaient fait rare. Mais pour le moment je me dis qu'avec le décès de ma mère je n'avais pas d'autres choix que de vivre avec, j'allais devoir penser à autre chose question de ne pas me morfondre sur mon sort. Je me suis lever tôt aujourd'hui question de continuer de m’exercer sur mon côté animagus, je me dirige à nouveau près du lac et de la forêt interdite question que je puisse être loin de tout ceux qui pourraient me déranger. Hors de question que les élèves ou des personnes de la direction. Il faut avouer que je n'ai pas eus d'autres choix que de me donner à fond pour perfectionner et maîtriser mon don. Alors que je me concentre sur cette partie de moi-même, je ferme les yeux tout en prenant une profonde inspiration et tout en me concentrant, je finis par l’appuie-livres, cette partie de moi. Ce grizzli imposant, noir aux yeux jaunes qui est mon reflet et mon côté protecteur. Alors que nous deux nous sommes assis l'un face à l'autre, c'est sans un mot et comme si dans une union parfaite, nous venons joindre nos front pour qu'ils se touchent et alors que je commence à me transformer à nouveau. Je ne peux résister à la douleur qui me traverse de part en part finissant à quatre pattes, laissant mon cris humain mélanger aux cris de bêtes qui prend possession de moi. C'est avec plaisir que je partage mon corps avec l'être qui est une partie de moi. Fenrir, protecteur des élèves de Durmstrang, cette école est réputer comme étant rude mais je ne laisserais rien ni personne s'en prendre à eux. Il en est hors de question, c'est pour ça que je fais tout pour me donner à fond à chaque chose que entreprenant. Je n'ai pas décider de devenir professeur d'attaque et de défense pour rien, c'est pour leurs donnés un sens à leurs vies, de les poussés à la perfection dans le domaine qu'ils auront choisis pour qu'ils montrent au monde que nous ne sommes pas que des personnes sans cœur. Je suis finalement sous cette forme bien plus imposante que celle de mon corps habituel et je me sens légèrement plus à l'aise que lors de ma première transformation. J'en profite pour courir un peu, même si je suis assez lourdot sous cette forme, surtout que je trouve que cette sensation des plus agréable. Il faut avouer que je suis bien plus à l'aise que la dernière fois et cette nouvelle transformation montre que nous sommes une seule et même entité. Alors que je passe une bonne heure à travailler sur ce côté de moi, je finis par reprendre ma forme humaine toujours dans la même douleur que je connais depuis quelques temps. C'est quelque chose de bien plus intense et des plus fatiguant que mes débuts en tant qu'animagus. Mais hors de question de perdre plus de temps en réflexion, je dois prendre une douche avant que la journée ne puisse me laisser un seul instant pour moi-même.

Une fois ma douche prise, j'enfile des vêtements plus décontracter question que je puisse me relaxer un peu. Prenant place sur mon lit, je me saisis de ma pipe question que je puisse savourer un petit moment de relaxation avant que je ne commence ma tournée dans l'école. Hors de question de laisser des élèves flâner dans les couloirs, ce n'est pas parce que nous sommes à Poudlard que nous ne devons pas montrer un manque de professionnalisme. Mais dans tout les cas je dois me dire que je suis prêt à tout donner pour les motivés d'autant plus avec eux. Alors que je suis poser et que je ferme les yeux tout en savourant cette fumée de mon tabac, quelqu'un frappe à ma porte et l'ouvre doucement. Ouvrant un œil tout en souriant, c'étais Eiji Kurotchkine, le champion sélectionner pour le tournoi des trois sorciers. Je l'écoute attentivement tout en me redressant et je finis par me lever tout en lui montrant la chaise du doigt en gardant ma pipe entre mes lèvres je lui dis d'une voix assuré.

- Prenez place monsieur Kurotchine, nous avons du travail qui nous attends. Je suis surpris qu'un élève comme vous ai mis autant de temps à venir me voir. Vous qui êtes l'exemplarité du professionnalisme, je pensais que vous seriez venus plus tot.

Je viens m'appuyer contre le mur à côté du bureau tout en croisant les bras sur mon torse en fermant les yeux. J'avais étudier l'indice qu'Eiji m'avait envoyer mais en vint pour être franc, je dois avouer que cette énigme me met dos au mur, mais nous avons tout notre temps pour pouvoir penser aux diverses solutions qui s'offrent à nous et je finis par reprendre tout en continuant de fumer en réfléchissant.

- En premier temps, je pensais que cette première épreuve du tournoi se passerait lorsque vous seriez plonger dans un sommeil "contrôler" pour affronté vos peurs. Mais j'ai bien d'autres pistes, alors prend de quoi noté Eiji, cette année nous avons toutes nos chances de gagner. Ma seconde hypothèse pour cette épreuve, serait que vous serez tout les trois dans une pièce la nuit venue. Vous seriez seul face et sans aucun soutiens possible lors de cette épreuve, donc selon moi. La seconde solution selon moi, ce serait sûrement une créature qui vous inspire la peur, pour ensuite trouver quelque chose par vous même. Qu'en penses tu Eiji ? Si tu as des idées ou suggestion, n'hésite pas à m'en faire part.

Je ne doute pas qu'Eiji va trouver la solution à cet indice et je sais qu'il a sa fierté, c'est pour ça que j'ai envie de lui montrer que seul, on ne peut arriver à rien et qu'il ne faut jamais hésiter à demander de l'aide. Alors que je continue de fumer, je me dis qu'il est comme moi à mon âge ce qui me laisse échapper un léger sourire avant que je reprenne sans lui laisser le temps de répondre.

- ]b]Au fait... Ne prends pas de risque pendant le tournoi, je t'avoue que de prendre des risques inconsidéré c'est ce qui m'a perdu lors du tournoi...[/b]

Je lui tourne le dos et pose ma pipe dans le cendrier avant de retirer mon tee-shirt pour laisser apparaître mes cicatrices sur mon dos mélanger à mon tatouage avant que je reprenne.

- Le tournoi ne vaut pas la peine de perdre là vie pour simplement être populaire ou pour la renommé de l'école. Si le directeur Romanov t'as demander de le faire, je te déconseil fortement de prendre ce risque.

Jet de dé:
 


Revenir en haut Aller en bas
Albus P. W. B. DumbledoreHistoria PactumAlbus P. W. B. Dumbledore
Albus
Exp : 3806
Baguette : les tableaux n'ont pas de baguette
Photomaton : Le savoir, c'est le pouvoir # ft. Vladimir Ietvilev Source
Âge IRL : 139
Célébrité : Richard Harris / Michael Gambon
Parchemins : 6704
J'aime : 47
Date d'inscription : 14/10/2016

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

Le savoir, c'est le pouvoir # ft. Vladimir Ietvilev Empty
MessageSujet: Re: Le savoir, c'est le pouvoir # ft. Vladimir Ietvilev   Le savoir, c'est le pouvoir # ft. Vladimir Ietvilev EmptyLun 4 Juin - 17:51
Le membre 'Vladimir Ietvilev' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Échec / Réussite' :
Le savoir, c'est le pouvoir # ft. Vladimir Ietvilev Ychec10


« Pour un esprit équilibré, la mort n'est qu'une grande aventure de plus.»
FLORISSONE
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsoriséHistoria Pactum

Le savoir, c'est le pouvoir # ft. Vladimir Ietvilev Empty
MessageSujet: Re: Le savoir, c'est le pouvoir # ft. Vladimir Ietvilev   Le savoir, c'est le pouvoir # ft. Vladimir Ietvilev Empty
Revenir en haut Aller en bas
 

Le savoir, c'est le pouvoir # ft. Vladimir Ietvilev

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Rose Ecarlate - Forum RPG hentaï [pour public averti]
» Une bonne douche bien méritée [PV Lelouch][Hentaï]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Historia Pactum :: Les coulisses :: Les archives :: Archives RP :: Saison 0 [été 2022 - juin 2023]-