RSS
RSS
HISTORIA PACTUM
saison II ♠ Always keep your foes confused. If they are never certain who you are or what you want, they cannot know what you are like to do next.



 
Bienvenue sur Historia Pactum
!
Votez sur les top sites !
Toutes les deux heures !
Membre du mois
Ici vous retrouverez chaque mois le membre du mois récompenser pour sa participation RP dans la carte fidélité du forum.
Event en cours
Ici vous trouverez l'animation ou l'intrigue en cours sur le forum.

Partagez
 

 Run baby, run ! [PV Jon']

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
InvitéHistoria PactumAnonymous

Run  baby, run ! [PV Jon'] Empty
MessageSujet: Run baby, run ! [PV Jon']   Run  baby, run ! [PV Jon'] EmptyDim 13 Nov - 14:56
Nikola cavalait dans les escaliers après son affreux matou qui avait encore fait des siennes. En passant, elle avait bousculé un groupe d'élèves de première année de la maison Poufsoussle. Elle se contenta de lâcher un 'scusez-moi les mioches agrémenté d'un geste de la main tout en continuant sa course folle. La jeune serpentarde était à la pousuite de sa boule de poil et ne comptait pas se laisser distancer pour des broutilles. Alors, au lieu de ralentir pour éviter d'autres collisions, Niko accéléra encore un peu. Bien qu'elle ait été en colère contre Cachou, cette cavalcade la faisait bien rire. Décidément, il n'y avait rien de mieux que la vitesse pour toucher du bout des doigts la sensation de liberté qu'elle aimait tant. Laissant son esprit vagabonder et mettant son corps en mode instinctif, elle continua la descente infernal des escaliers de Poudlard. Elle manqua de percuter l'un des professeurs qu'elle esquiva avec la grâce d'un félin en chasse. Finalement, son esprit se reconnecta quand elle remarqua l'approche du rez-de-chaussé, s'en était fait du matou mité. Elle allait le coincer, l'acculer et enfin pouvoir le ramener dans sa chambre. Alors que le chat noir voulu se diriger vers la-à-manger, Niko lui coupa la route. D'un bond, il esquiva la tentative de sa maîtresse pour l'attraper et décida de partir en direction de la grande porte. T'es fait Cachou. Lâcha l'adolescente sur un ton excité par toute cette action. T'vas comprendre ta douleur sale matou ! Pour seule réponse, le chat se contenta d'un miaulement qui voulait certainement dire cause toujours tu m'intéresse sale gamine. Aussi étrange que cela pouvait paraître, Niko et Cachou était capable de se parler, de se comprendre même si dans l'absolu il n'y avait rien qui permettait de le croire réellement. C'était juste un constat. La matou et la gamine arrivait à se comprendre. Le chat était maintenant coincé, il était acculé à la grande porte de Poudlard qui était fermée et qui lui coupait toute forme de retraite. Face à lui, il y avait la verte et argent qui affichait un sourire triomphant même si elle s'attendait à un pirouette de la boule de poil noire pour tenter une évasion de dernière minute. Rien ! Le matou était totalement coincé et malgré ses miaulements plaintifs, Niko l'attrapa et le serra contre elle.

- Nikola Pwyll: T'croyais vraiment qu'j'allais t'laisser filer comme ça. Elle papouilla la matou qui émettait quelques protestations pour la forme. T'vas voir c'que j'te réserve Cachou. Tu pues la mort. T'vas finir dans l'bain. Comme si le pauvre chat avait compris, il se mit à se débattre énergiquement sans le moindre succès. J'te tiens mon mignon, t'vas voir c'que t'vas voir.

L'adolescente verte et argent se dirigeait vers l’escalier de Poudlard afin de prendre la direction des dortoirs et faire une petite toilette à son matou. Cela serait sa punition pour avoir foutu en l'air son exposé sur le Football et le culb de Liverpool en cours d’Étude des Moldus.


Dernière édition par Nikola Pwyll le Dim 11 Déc - 10:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Run  baby, run ! [PV Jon'] Empty
MessageSujet: Re: Run baby, run ! [PV Jon']   Run  baby, run ! [PV Jon'] EmptyDim 13 Nov - 15:38

Run, Baby, Run!
- Niko & Jon -
Hall d'entrée
Cela fait déjà deux jours que je m’étais-en quelque sorte- réconcilier avec Seb, du coup j’allais beaucoup mieux et c’était en grande partie grâce a l’appuie spectaculaire de East, la rouquine flamboyante trouvé tout les prétextes pour venir me voir et vérifier si je me porte bien. Depuis qu’elle a su que j’avais fait une nuit à l’infirmerie dans un état de zombie et allez savoir pourquoi la Gryffondor s’en ai voulu…Je suis pas en première année, j’ai dix sept ans nom d’une salamandre si j’ai envie de picolé sur la tour d’astronomie je le fais non mais oh. Bref, je devais sortir de la salle commune pour mettre à jours mes stratégie de quidditch et surtout la liste des élèves qui s’étaient inscrits pour entré dans l’équipe. Je me gratté le bout du nez avec ma plume alors que je scrutais les feuilles des profils des joueurs.

Mmmh MignonneMurmurais je en regardant le visage animé d’une photo d’une Poufsouffle de 6 année qui demandé le poste de poursuiveur.

Alors que je sortais tranquillement de la salle commune, je du levé les bras un peu plus haut car une vague de première année venait d’arriver en parlant avec animation d’une folle qui court après un chat, sans vraiment y prêté attention, je continuais mon ascension pour me rendre a la bibliothèque, j’étais déjà aux beaux milieux de l’escalier que ma rouge et or favorite me héla. Levant les yeux au ciel, je croisais ses pupilles tandis qu’elle descendait quatre a quatre les escaliers. Elle commença son osculation, en vérifiant de manière peut discrète mes lèvres, la couleur de mon teint et surtout mon regard. Perdant un peu patience devant la jeune femme, chose qui ne m’arrivait pas souvent, je pris ses mains dans les miennes et aposa un baiser sur sa joue.

East je vais TRES bien !Dis je avec un grand sourire. Arrête de te couvé on dirait ma mère ! Ajoutais je en riant.

Voyant le regard lourd de reproche de la rouge, je lui caressa une mèche de cheveux et souria, lui montrant mes papiers, je lui expliqua qu’aujourd’hui j’avais du travail pour ma future équipe de quidditch et que si je voulais avoir une bonne équipe capable de l’envoyé au sol je devais m’y mettre. La demoiselle ria, m’ébouriffa le crane et partie en riant. Soupirant avec lassitude, je descendis rapidement les marches presque en courant, tout en me recoiffant sans faire tombé mes papiers quand je me pris de plein fouet une masse plus mince que la mienne mais assez athlétique.

Ola ! Pardon !Dis je précipitamment, quand je sentie la violente odeur du chat dans mon museau, enfin dans mes narines secouant la tête, je choppais le chat au vol alors que mes papiers tombé en pluie avec les photos des postulants.

Le chat se débattais tant bien que mal, plantant ses griffes dans mon gilet jaune noir, je levais le chat devant mes yeux et le fixa avec intensité, le matou du sentir mon côté chiens et hérissa tout son poil, sa queue gonfla et je tendis le chat a sa propriétaire. Nikola Pwyll. Une serpentarde qui a une sacré caractère et qui se méfie de beaucoup monde, ce qui est du surement à une enfance difficile. Comme beaucoup de sorcier a Poudlard, elle trouve ma gentillesse suspecte, alors que par le caleçon de merlin je suis comme ça de nature c’est tout.

Excuse moi je regardais pas ou j’allais, je t’ai pas fait mal j’espère ? Demandais je avec préoccupation.
.
code by lizzou — gifs by TUMBLR — 000 MOTS.

Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Run  baby, run ! [PV Jon'] Empty
MessageSujet: Re: Run baby, run ! [PV Jon']   Run  baby, run ! [PV Jon'] EmptyDim 20 Nov - 11:48
L'adolescente se dirigeait vers le grand escaliers afin de de descendre dans les sous-sol pour rejoindre son dortoir qui se trouvait dans le coin des cachots. Niko trouvait cela étrange et aurait largement préféré un endroit plus en hauteur comme c'était le cas pour les Serdaigle ou les Griffondor. Un peu perdue dans ses pensée, elle ne remarqua pas l'empoté qui allait la télescoper. Badaboum ! Une nuée de feuille se mit à voler et tomber en pluie autour d'elle. Cachou en profita pour tenter une évasion, mais la boule de poil se fit attraper en vol par le type qui avait bousculé la verte et argent. Elle leva légèrement les yeux pour voir que ce n'était autre que Jon', la type de l'équipe de Quidditch de Poufsouffle. L'adolescente ne savait pas trop comment réagir avec ce gars. Il était trop gentil pour être honnête, mais avait aussi un côté déconneur et blagueur qu'elle aimait bien. C'était vraiment étrange et paradoxal. Dans le doute, elle appliquait la seule loi qu'elle connaissait, celle de la rue qui l'avait vu grandir. Alors, elle se méfiait de lui même si elle rigolait de bon cœur quand il faisait une blague et plus encore quand il se faisait prendre. Niko allait se mettre à lui gueuler dessus quand Jon' lui tendit Cachou. Bon, c'était déjà ça, elle n'aurait pas à courir après le sale matou. Elle se fendit d'un timide "Merci". Puis, il enchaîna avec des questions à la con juste histoire de prendre des nouvelles de la verte et argent. Alors, elle afficha un joli sourire légèrement narquois pour répondre au jeune homme.

- Nikola Pwyll: Me faire mal ? Toi ? Tu rigoles. Tu ne serais même pas capable de me faire mal en match de Quidditch. D'ailleurs, lors du prochain match, je vais te faire mordre la poussière.

Elle laissa échapper un léger rire cristallin. Puis elle regarda autour d'elle toutes les feuilles qui étaient éparpillées sur le sol. Que des Poufsouffles. Elle regarda son percutant interlocuteur.

- Nikola Pwyll: Dis pas que tu es en train de faire ton casting pour l'équipe de cette année.

Elle éclata de nouveau de rire. Un rire plus franc, plus gras et surtout plus fort. Jon' commença à ramasser les feuille et dans un élan de faiblesse, Niko l'aida un peu tout en faisant en sorte de na pas lâcher Cachou. Puis, de la sorte, elle pouvait jeter un coup d’œil aux candidats au massacre de cette année, car la verte et argent avait bien l'intension de s'amuser et de passer à la moulinette ses adversaires.

- Nikola Pwyll: Tient ! V'là tes fiches. Par contre, z'ont pas l'air très costauds tes candidats. J'vais en faire qu'une bouché sur l'terrain. Phrase qu'elle ponctua d'un petit clin d’œil.
Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Run  baby, run ! [PV Jon'] Empty
MessageSujet: Re: Run baby, run ! [PV Jon']   Run  baby, run ! [PV Jon'] EmptyLun 21 Nov - 12:22

Run, Baby, Run!
- Niko & Jon -
Hall d'entrée
Les barrières ont beau être brisé entre les maisons, beaucoup de vert argent prôné encore la méchanceté et la vilenie envers leurs camarades, mais Niko étant une gamine de quinze ans qui avait grandis dans la rue donc je ne tenais pas rigueur de ces propos malveillants ou cassant, en même temps ça ne me touchait pas le moins du monde, dans le pire des cas ça me faisait haussé un sourcil ou ça me collait un sourire espiègle sur le visage.

En même temps je suis gardien pas batteur !Répondis je à sa sois disant pique sur mon physique. Et elle n’est pas nait celle qui me fera tombé de mon balai PwyllAjoutais je avec espièglerie

On a tous nos défauts et nos forces, moi mon agilité et ma rapidité me permettent d’arrêter un nombre plus que satisfaisant de souaffle, j’effectuais beaucoup de figure sur mon balai donnant ainsi de bon moment au public. Et depuis que j’avais ce poste personne ne m’avait encore vu tombé de mon balai.

3 de mes joueurs étaient des septièmes années donc j’ai 3 postes de libres cette année, en tant que capitaine je n’ai pas le choix et je regarde les profils !Pour moi le rire gras ou cristallin de la fillette ne me faisait ni chaud ni froid, pour moi c’était sa façon d’être donc j’en prenait compte. Mais j’admet que c’est pas des grand crues cette année !Ajoutais je avec un rire.

Oui il me fallait encore un batteur qui peut rivalisé et se coordonnée avec la force de Seb, et bon des poursuiveurs assez vif et bien portant pour subir les frasques des autres équipes. Bien sur les jaunes n’ont jamais gagné la coupe mais depuis mon arrivé au poste de gardien, l’équipe adverse parvenait a l’emporté car leurs attrapeurs choppé la sphère doré avant le notre. Je n’étais pas du genre a me lancé des fleurs mais j’étais doué, très doué pour arrêter les buts.

Tu as donc gardé ton poste chez les vert argent ? C’est une bonne chose ! J’en suis ravie !Dis je avec un sourire. Dis donc ça fait un moment que je t’ai pas vu en retenue ? Qu’est ce qui passe tu t’affaiblie Pwyll ? Tu deviens une gentille vipère toute douce qui est gentille avec les petits sorciers ?Raillais je en la fixant .

J’avais fourré les photos dans mon sac en bandoulière sous leurs regards plein de protestation, bah désolé les gars j’ai pas le temps j’ai une vert argent qui cherche a me faire sortir de mes gonds et pour le moment personne n’y est jamais parvenue pas même Skeeter. Car franchement pour que mon calme se fasse la belle il fallait donné de sa personne, je n’étais pas quelqu’un qui part rapidement, bien au contraire, je suis d’un calme à toute épreuve. Fixant la jeune demoiselle qui était fort jolie mais qui pourtant avait un caractère des plus fougueux

Garde ton énergie pour les entrainements Pwyll !Fis je avec un sourire alors que mes yeux s’était posé sur le chat. Mon nez me gratta viollement, bon sang foutu odeur, ça me faisait pareil avec Alginate le chat d’Amélia, et c’est pourquoi j’avais opté pour un hibou.
.
code by lizzou — gifs by TUMBLR — 000 MOTS.

Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Run  baby, run ! [PV Jon'] Empty
MessageSujet: Re: Run baby, run ! [PV Jon']   Run  baby, run ! [PV Jon'] EmptyMar 29 Nov - 17:45
Le capitaine de l'équipe des Poufsouffle faisait mine de jouer le jeu de la provocation avec les verte et argent. Elle n'était pas dupe et ça la faisait rire plus qu'autre chose de voir cette rivalité entre maison à laquelle elle ne comprenait pas grand-chose. Par contre, cela se mariait bien avec la rivalité sportive, ça donnait n petit goût  qui lui rappelait les matchs de foot. La gamine des rues arrivait tant bien que mal à se faufiler dans le stade pour voir l'équipe du coin jouer. Faut dire que al blondinette adorait l'ambiance du stade, puis dans ces conditions, il était plus facile de faire les poches des gens sans qu'ils ne s'en redent compte. De plus, avec son air innocent, elle arrivait par comédie à se faire payer à boire et à manger par les fan des Reds. Bref, toute l'effervescence du stade d'Anfield, elle la retrouvait dans les matchs de Quidditchs à Poudlard. Au-delà de ça, c'était un sport qu'elle appréciait beaucoup. Un sport qui alliait la liberté du vol en balais, une grisante vitesse, des contacts virils, de la stratégie et une belle ambiance en tribune. D'ailleurs, elle ne manquait jamais de provoquer un peu ses adversaires quand elle les croisait dans les couloirs. Ce n'était pas méchant, juste quelque chose qu'elle considérait faire partie du sport, un peu comme les conférence de presse d'avant événement sportif où les participants s'invective pour le spectacle. Ses adversaires le lui rendait bien et ça la faisait marrer. Cependant, Jon' s'éloigna du sujet en faisant référence à son absence en colle ces derniers. Un léger sourire se dessina sur ses fines lèvres. Un petit sourire espiègle au possible qui voulait dire beaucoup de choses.

- Nikola Pwyll: Na mon pauvre ! Chuis juste plus futée qu'les surveillants. C'tout !

Rien qu'à cette idée, elle gloussa un peu. Il était évident qu'elle n'était pas du genre à changer et qu'elle resterait cette teigne capable des pires conneries juste pour passer un bon moment. Sauf que maintenant qu'elle était une peu plus grande, elle voulait aussi éviter les colle et autres punitions. Non pas que cela l'ennuyait plus que ça, mais elle préférait utiliser son temps autrement. De toute façon, elle considérait les punitions de Poudlard comme étant du pipi de chat.

- Nikola Pwyll: Perso, j'ai pas besoin d'faire du barouf pour savoir c'que j'fais. J'préfère ne pas m'faire prendre, c'est plus drôle d'voir les gens s'demander qui a foutu l'boxon.

Tout en parlant avec le Poufsouffle, Niko câlinait Cachou qui ne protestait guère. Ceci dit, dans quelques dizaines de minutes, il serait un peu moins à la fête quand il sera temps de prendre le bain promis plutôt. D'ailleurs, l'adolescente remarqua à l'expression de Jon' qu'il y avait quelque chose qui n'allait pas. Elle pencha la tête légèrement sur la gauche et laisse travailler son esprit pour tenter de savoir le fin mot de l'histoire. Puis, une illumination arriva et une ombre taquine passa sur son visage d'ange. Sans prévenir, elle fourra la boule de poil noire dans les bras de son interlocuteur et elle fit mine de fouiller dans son sac tout en observant du coin de l’œil les réactions du jaune et noir.

- Nikola Pwyll: Tient ! Garde le un peu. J'veux pas qu'il s'échappe. Il a un bain à prendre. S'il file, j'te réquisitionne pour le chasser.
Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Run  baby, run ! [PV Jon'] Empty
MessageSujet: Re: Run baby, run ! [PV Jon']   Run  baby, run ! [PV Jon'] EmptyMar 29 Nov - 18:42

Run, Baby, Run!
- Niko & Jon -
Hall d'entrée
On me demandait souvent comment je faisais pour être aussi calme et souriant devant des personnes qui vous regardent comme si vous étiez des bouses de dragons séché, je répondais par un haussement d’épaules. Franchement j’ai eu une enfance heureuse, enfin de mon point de vue, même si ma mère est devenue très stricte avec moi quand Amélia est entré à l’école, la gamine parlait tellement de ce qu’elle faisait en cours et du nombre de fois ou son frère héroïque était aller en retenue que le regard de Mme Peterson lançait des éclairs ou un dégout pur et simple. Et moi j’affichais un sourire idiot comme si c’était normal, dans ces moments là mon père prenait ma défense en balançant des « Faut bien que jeunesse se passe ma chérie ! » Et ma mère grommelé quelque chose d’incompréhensible. Donc bon, j’ai appris à ne pas montré le moindre geste de déception quand j’ai droit à ce genre de personnage. C’est pour ça que Sutton et ses railleries me font plus rire qu’autre chose et que l’attitude rebelle et je m’en foutiste de Pwyll me faisait tout autant sourire. Pour moi ce genre de personne trop haut en couleurs c’est juste de l’esbrouffe pour ce donné un style.

La demoiselle me répondit qu’elle ne se faisait juste pas choppé et j’eu un sourire, je dois admettre que depuis la rentrée j’ai encore rien foutue niveau farce, trop de chose en tête, pas envie, même le maraudage nocturne ne m’emballe pas c’est pour dire. Pourtant Mattie et Seb sont souvent partant, mais en ce moment je préfère l’échappatoire. Lâche ? Ouais complètement, j’ai besoin de recul sur beaucoup de choses alors je me plonge à corps perdu dans l’élaboration de stratégie en tout genre pour le prochain match. Nikola s’amusai de voir le staff de l’école en pleine recherche de qui a fait quoi, sauf que dans ces moments là c’est souvent sur mon équipe que ça tombe…Oui bon en même temps ça fait plus de 6 ans qu’on fait les pires conneries dans le château donc évidemment on pense souvent à nous quand on trouve personne…

Dans le pire des cas ça nous retombe dessus !Répondis je avec un mince sourire.

On va pas se mentir, les professeurs ne cherchent plus à comprendre, une bouse survint bah c’est surement Peterson et sa clique ! Genre ça vous a pas effleuré qu’à ce moment là j’étais dans les serres ? Que les 3 autres avaient études des runes ou un truc du genre ? Non ? Merlin a nous le cirage de trophée !

Bon faudrait que je file car j’ai le pif qui me démange avec cette odeur de chat et…Qu’est ce qu’elle fait là ? Elle me fourra sa bestiole dans les bras en cherchant un truc, je la fixais avec des yeux rond, me mettant dans une position pour que la vert argent ne voit que le dos de son chat qui cachait prodigieusement bien ma tête, alors que le chat me fixait d’un air mauvais il souffla et je ne pu retenir un grognement. Le dingo en moi n’apprécier guerre la boule de poil, et mon grognement fit gigoté la bestiole de plus belle, mon regard devint sombre et le chat se calma tandis que je le collais contre moi du côté gauche en reposant mes yeux clair sur Nikola.

Tu cherche quoi ? N’empêche un bain lui fera pas de mal il pue c’est ignoble !Ajoutais je en reniflant de plus belle.


.
code by lizzou — gifs by TUMBLR — 000 MOTS.

Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Run  baby, run ! [PV Jon'] Empty
MessageSujet: Re: Run baby, run ! [PV Jon']   Run  baby, run ! [PV Jon'] EmptyVen 2 Déc - 14:51
- Nikola Pwyll : Bah ouais mon pauvre, c'est c'qu'on appelle la rançon de la gloire.

La verte et argent lâcha sa répartie dans l'air comme un claquement de fouet à la rétorque du jaune et noir quand elle parlait de ne pas se faire chopper. Effectivement, les professeurs ne devaient pas chercher bien loin quand il ne prenait pas les malandrins sur le fait. Ils devaient juste chercher où se trouvait Jon' et sa bande pour tout leur coller sur le dos. Ce qui rendait la chose encore plus drôle et jubilatoire.

Une fois débarrassée du matou qu'elle avait fourré dans les bras du Poufsouffle, Niko, fit mine de fouiller dans son sac. Pas bien difficile de s'imaginer que personne ne verrait rien à sa stratégie tellement c'était le bazar dedans. Tout ce qu'elle voulait avec cette vile manœuvre, c'était de voir si son interlocuteur arrivait à être à l'aise avec Cachou. La suite de ses recherches sur la chose dépendrait grandement de ce qu'elle pourrait découvrir. Malin le pitre en chef, il plaça la boule de poil noire juste dans le champ de vision de l'adolescente afin de cacher son visage, mais la verte et argent n'était pas dupe et elle connaissait plutôt bien son petit Cachou. Les réactions premières du chat lui laissait croire qu'il y avait un truc pas net dans le l'affaire, puis il se calma rapidement, trop rapidement. Décidément, il y avait vraiment un truc louche dans l'histoire et quand Niko sentait une entourloupe, elle ne pouvait s'empêcher de remuer ciel et terre pour découvrir le fin mot de l'histoire. Cependant, fallait reconnaître qu'il était plutôt malin et habile le Jon' pour brouiller les pistes, mais ce n'était pas ce qui allait la freiner dans sa recherche de vérités. Alors, elle décida de pousser plus en avant ses investigations. Pour continuer avec sa couverture, elle finit par sortir de son sac en bordel un tas de feuilles. Elle prit un air triomphant en les sortant comme si c'était un exploit de les avoir trouvé en si peu de temps. Elle jouait la comédie évidement histoire de donner le change. Elle avait mit la main sur son exposé d'étude des moldus que Cachou avait foutu en l'air.

- Nikola Pwyll : T'vois ça ? C'était mon boulot pour le cours sur les moldus, mais c'te paillasse a tout foutu en l'air. Et … L'adolescente s'interrompit quand le Poufsouffle parla de laver le matou. Ouais chais bien, mais c'est la faute à Oriana et ses expériences bizarres. C'te folle fait des trucs de dingue qu'on sait pas d'où elle sort ça. Cachou et moi on en a fait les frais l'autre jour. C'con d'chat c'est fait la malle et je n'ai réussit à lui mettre la main d'ssus qu'aujourd'hui. Mais il va passer à la lessiveuse, il n'y coupera pas.

En disant cela, elle lança un regard à son matou qui semblait avoir compris. Il se mit à se débattre avec force afin de tenter d'échapper à la 'emprise de son geôlier du moment. C'était vraiment une teigne comme sa maîtresse et il usait de toutes les astuces et coups bas possible pour s'arracher à l'étreinte du jeune homme.
Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Run  baby, run ! [PV Jon'] Empty
MessageSujet: Re: Run baby, run ! [PV Jon']   Run  baby, run ! [PV Jon'] EmptyVen 2 Déc - 17:21

Run, Baby, Run!
- Niko & Jon -
Hall d'entrée
Dans le château bon nombre d’élève on tentait de le rendre plus attractif en faisait des blagues par ci par là, mais notre réputation a nous les maraudeurs nouvelle génération est si forte que tout le mérite nous reviens a chaque fois et a ce propos la réponse de la serpentarde ne se fit guerre attendre, j’haussais un sourcil et eut un léger rire quand elle mentionna la rançon de la gloire.

Au moins Poudlard ne m’oubliera pas !Dis je avec un sourire.

Surtout la salle interdite, et de toute manière l’armoire en métal du concierge est remplie de feuille qui parle des multiples attaques-farce-commis dans l’enceinte du château, et si on écoute le concierge y’a des affiches dans le même type qu’Azkaban avec nos tête dessus, genre attention faut se méfié de ce groupe d’élève ! Ah ça va me manqué quand les cours seront fini. J’affichais un air nostalgique alors que le couloir commençait a prendre vie sous les élèves qui sortaient a gauche et à droite.

Pourtant la suite me parut longue, non pas que je n’aime pas les chats aux contraires j’aime toutes les créatures de ce monde, j’en invente même pour embêté a Amélia c’est pour dire, enfin là en revanche ce chat était vraiment moche et sentait foutrement mauvais. Et comme je ne pouvais pas me permettre que la Pwyll sache mon côté canidé, j’avais placé le chat devant mon visage et planté mes yeux bleu dans les siens, il avait tenté de faire sa loi mais le grognement sourd du dingo australien avait rapidement calmé l’animal. Ce secret était bien gardé, seul les membres du groupes le savaient, nous étions deux animagii, une lycanthrope et un sorcier plus puissant qu’il ne le croit, et il est hors de question que la demoiselle le sache, et je suis loin d’être idiot je suis capable de protéger mon secret le plus précieux. J’avais donc demandé a la 5e année ce qu’elle pouvait chercher, mais elle ne répondit pas tout de suite, comme pour me laissé patienté. Bah c’est pas un problème je suis très patient…demandez a Skeeter ! Ou pas !

Puis soudainement, elle brandit un amas de feuille en l’air comme si c’était le graal, j’haussais un sourcil, quand elle parla de sa dissertation pour l’étude des moldues que le chat avait mis en miette, puis elle m’indiquai que l’odeur venait de la dernière potion d’Orianna qui avait un peu foutu la merde sur le pelage du chat, j’eu un rire. Orianna est pire que moi dans ses créations loufoques. C’est aussi pour ça qu’on s’entend assez bien.

La création requiert de la folie !Fis je avec un sourire, avant que le chat ne se débatte soudainement, griffant mes bras pour déguerpir au mot « lessiveuse » ah ouais il aime pas ça. Prend ta bestiole j’ai le sort de petrificus totalus qui me démange là !Dis je en grognant un peu sous les coups de griffes.

Rien avoir avec un pseudo énervement, juste la douleur des griffures, après tout je sais pas ou il a trainé ce chat et ses griffes sont forcement pleine de microbes chelou j’ai intêret a me desincfecté totalement une fois qu’elle aurai récupéré son…chat…
.
code by lizzou — gifs by TUMBLR — 000 MOTS.

Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Run  baby, run ! [PV Jon'] Empty
MessageSujet: Re: Run baby, run ! [PV Jon']   Run  baby, run ! [PV Jon'] EmptyMer 7 Déc - 13:33
Le jaune et noir avait tendance à bien jouer sa partition et cela avait pour effet de frustrer la verte et argent dans son enquête. Elle ne savait pas ce qu'elle allait trouver, mais elle sentait bien qu'il y avait quelque chose. Pendant la courte discutions sur les extravagance d'Oriana ainsi que l'exposé raté en étude des moldus, Cachou se mit à se rebeller. La boule de poil noir avait même réussit à « agresser » son porteur. Autant vous dire que la petit félin s'était transformé en furie intenable pour le poufsouffle. D'ailleurs, avec un peu d'agacement, il tendit la chat de gouttière à la jeune Pwyll pour qu'elle le récupère. Il alla même jusqu'à menacer de lancer un sort sur le pauvre animal. L'adolescente attrapa son sale matou en prenant un air offusqué.

- Nikola Pwyll : Comment ça ? T'oserai faire ça à c'pauvre animal sans défense ? Puis après une courte réflexion, elle rajouta sur un ton faussement ingénu. Remarque, cela s'rait probablement plus simple de le mettre au bain s'il est pétrifié.

En ajoutant cela, elle laissa échapper un petit rire tintant légèrement machiavélique. Sur le coup, la chat noir regarda sa maîtresse avant de tenter de se défaire de son emprise. Niko avait beau le tenir fermement, le chat se contorsionna de manière incroyable pour arriver à s'échapper. D'un bond, il se retrouva sur ses quatre pattes et décampa sans demander son reste sans laisser le temps à la jeune sorcière d'esquisser le moindre geste pour le retenir ou bien lancer un sort pour l'arrêter, le pétrifier ou bien le faire léviter. De toute façon, ce n'était pas des sorts qu'elle maîtrisait bien et elle risquait de faire plus de grabuge qu'autre chose en tenant de les lancer. L'élève de Serpentard laissa échapper un juron moldus bien senti.

- Nikola Pwyll : Enfoiré d'chat ! T'vas m'le payer c'coup d'pute. Elle détourna le regard en direction de son interlocuteur. T'aurais pu faire un truc toi au lieu d'rêvasser. Franchement … On peut compter sur personne ici.

La demoiselle continua de râler un peu en rangeant ses feuille dans son sac. Elle les fourra sans ménagement dedans au hasard. Le regard pétillant était devenu sombre, le visage souriant avait fait place à une expression sérieuse et fermée. L'adolescente semblait très contrariée par la tournure des événements. Elle allait devoir encore perdre son temps à chercher son chat partout dans les sous-sol du château. Cependant, Niko ne perdait pas le nord et s'adressa à Jon' avec un ton légèrement autoritaire.

- Nikola Pwyll : C'est d'ta faute tout ça. Chaip pas c'que t'as fait à Cachou, mais c'est d'ta faute. Alors, t'vas venir le chercher avec moi. T'as pas l'choix. Compris ?

Les poing sur les hanches, elle regardait avec sérieux le jaune est noir qui lui faisait face. Elle était bien décidée à mettre la main sur son chat pour lui faire prendre un bain. Pour y arriver, elle comptait bien enrôler (de force?) le pouffy et pourquoi pas en profiter pour lui faire cracher le morceau sur son petit secret, car elle en était certaine, il en avait un et pas un petit.
Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Run  baby, run ! [PV Jon'] Empty
MessageSujet: Re: Run baby, run ! [PV Jon']   Run  baby, run ! [PV Jon'] EmptyMer 7 Déc - 14:33

Run, Baby, Run!
- Niko & Jon -
Hall d'entrée
Quel délicieux caractère n’est ce pas ? Et franchement il était temps que je me débarrasse du chat, parce que je sens le canidé en moi qui supporte de moins en mois sa vue et ça finir que je vais poursuivre le chat dans la foret et je vais le bouffé…Et franchement vu l’état de la bestiole je sais pas ou elle a trainé et je veux pas attrapé des trucs bizarre tout simplement parce que le dingo a une pulsion meurtrière. Je respirais le plus calmement possible, je sentais que mon cœur s’était emballé en raison de la sourde colère qui était monté, je calmais mon alter égo avec une respiration plus posé quand la serpentarde parut offusqué par mes propos.

J’me gêne pas avec le chat de ma sœur alors le tiens…Répondis je avec un naturel des plus déconcertant.

Le nombre de fois ou Alginate a subit mes sorts, bon au début je ne faisais pas exprès, je m’entrainé un peu à la maison et le sort a ricoché sur le chat qui passé par là. Maman était furieuse et Amélia aussi, du coup j’me suis dit que vu qu’on me croyait pas bah tant qu’à faire autant testé mes trucs sur le chat. Oui je sais pauvre bête, mais le chat d’Amélia a lui aussi senti le dingo australien, j’ai du me présenté à lui et lui montré qu’il devait pas avoir peur, on a même « chassé » ensemble, mais bon je m’égare. Je pris conscience que le chat de Nikola venait de s’en aller rapidement, je soupirais et alle passé une main dans mes cheveux quand l’odeur nauséabonde de l’animal me fit grimacer de plus belle, oh merlin c’est quoi cette odeur de..de..y’a pas de nom pour une pestilence pareil ! Tandis que je tentais d’essuyer mes mains avec une mouchoir en tissus, Niko pesté dans son coin en rangeant son amas de feuille puis la jeune fille commença a me mettre tout sur le dos.

C’est la meilleure ça ! Depuis quand…Ah oui pardon c’est une vert argent, assumé leurs actes c’est pas forcément leurs trucs, et je pense pas être aller trop loin avec sa bombabouse à poil noir, il s’était calmé, c’est elle en parlant de bain qui avait réveillé le chat, son visage était fermé et son regard assombrie. Elle pense vraiment que ce genre d’attitude me fait peur ? Niveau visage fermé et yeux sombre ma chérie je connais plus fort que toi, je plantais mes yeux bleu dans le siens.

Si tu sais pas maitrisé ta bestiole j’y peux rien ! Répondis je calmement. Et si j’ai amplement le choix, j’ai d’autre priorité que « ton » chat, et dans le pire des cas, ta bestioles reviendra quand ça sera l’heure de la bouffe, un chat revient toujours chez lui si il est bien traité !Dis je en haussant un sourcil sur la fin de mes propos, tout aussi vu la tête du chat, pas sur qu’il est envie de revenir. J’suis navré Pwyll, j’ai des essaie a faire passé dans…merde…10 minutes !Repris je en grimaçant. Je hissais mon sac sur mon épaules et lui fit signe.

J’allais sentir le truc chelou sur le terrain…super le capitaine…
.
code by lizzou — gifs by TUMBLR — 000 MOTS.

Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Run  baby, run ! [PV Jon'] Empty
MessageSujet: Re: Run baby, run ! [PV Jon']   Run  baby, run ! [PV Jon'] EmptyDim 11 Déc - 10:32
Alors  que la jeune verte et argent toisait le jaune et noir, il ne trouva rien de mieux que de lui dire de se débrouiller toute seule avec son chat. Genre, il avait autre chose à faire. Ce n'était pas crédible et puis pour quelqu'un de soit disant serviable, il ne l'était pas trop en ce moment. Comme quoi, sa gentillesse n'était que façade. Ça, elle ne manquerait pas de le lui faire remarquer. En plus, il sous entendait que la jeune sorcière maltraitait son chat et cela fut ce qui lui fit mal, très mal. Tout son comportement changea à cette pique. Le regard sévère légèrement humide, contenant à grand peine ses larmes. Le gentil Jon' avait frappé où il ne fallait pas, il avait fait le méchant. Tant bien que mal, Niko tentait de conserver sa contenance et faisait ce qu'elle pouvait pour ne pas montrer la tempête d'émotion qui se passait dans son petit crâne. Alors que le jeune homme commençait à partir, elle lâcha à son intention sur un ton peu amical.

- Nikola Pwyll : C'est ça ! Casse-toi. J'ai pas besoin d'un gros naze pour retrouver Cachou.
Elle était passablement énervée, mais trouva la force de rajouter relativement calmement. Tu repasseras pour la leçon de gentillesse. Genre le m'sieur parfait, mon cul ouais.

Elle décida d'arrêter d'invectiver le poufsouffle, car cela ne servait à rien au final. Toute ce qui comptait, c'était maintenant de tenter de mettre la main sur le matou afin de voir ce qu'elle pouvait faire pour le nettoyer un peu. Certes, il avait une sale tête le chat noir de la verte et argent, mais jamais elle ne l'avait mal-traité. A près tout, c'était un « gamin » des rues tout comme elle. Il avait vu le jour dans une ruelle sordide de Liverpool dans une portée de chats de gouttière. Puis, il était aussi le symbole de l'amitié de ses potes de pool. Jamais elle ne pourrait lui faire du mal, le maltraiter ou quoique ce soit dans ce genre. C'était aussi son seul véritable ami dans l'école de Poudlard. L'un comme l'autre se comprenait même s'il ne parlait pas la même langue. Cachou était un « frère » pour la jeune sorcière et sous entendre qu'elle pouvait mal se comporter avec lui était une des pires insultes que l'on pouvait lui faire.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsoriséHistoria Pactum

Run  baby, run ! [PV Jon'] Empty
MessageSujet: Re: Run baby, run ! [PV Jon']   Run  baby, run ! [PV Jon'] Empty
Revenir en haut Aller en bas
 

Run baby, run ! [PV Jon']

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Historia Pactum :: Les coulisses :: Les archives :: Archives RP :: Ancienne version-