RSS
RSS
HISTORIA PACTUM
saison II ♠ Always keep your foes confused. If they are never certain who you are or what you want, they cannot know what you are like to do next.



 
Bienvenue sur Historia Pactum
!
Votez sur les top sites !
Toutes les deux heures !
Membre du mois
Ici vous retrouverez chaque mois le membre du mois récompenser pour sa participation RP dans la carte fidélité du forum.
Event en cours
Ici vous trouverez l'animation ou l'intrigue en cours sur le forum.
Le Deal du moment : -58%
Ultimate Ears Boom 2 Lite – Enceinte sans Fil ...
Voir le deal
59 €

Partagez
 

 Quoi encore ? Des folies ? Han ? [Ft. Jonathan & Sebastian]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
InvitéHistoria PactumAnonymous

Quoi encore ? Des folies ? Han ? [Ft. Jonathan & Sebastian] Empty
MessageSujet: Quoi encore ? Des folies ? Han ? [Ft. Jonathan & Sebastian]   Quoi encore ? Des folies ? Han ? [Ft. Jonathan & Sebastian] EmptyJeu 17 Nov - 15:56
Je vais
vous
attraper !
Quoi encore ? Des folies ? Han ?
L'air était frais. Pas froid froid mais pas chaud chaud non plus. Une journée pour enfoncer le nez dans un foulard mais qu'on doit le ressortir une fois de temps en temps, parce que ça devient chaud à la longue. Voyez le genre ? Dites ? C'était frais. Et moi, j'aimais le frais. J'en profitais pour m'installer devant un bon feu avec un bon livre et je lisais jusqu'à plus soif. Comme d'habitude, dites vous ? Non, parce que parfois faisait trop chaud pour faire un feu. Voyez, il y avait quand même des changements dans ma vie ! J'étais remplie de possibilités, moi !! Bref. Je n'étais pas devant un feu en train de lire. J'étais dehors. Parce que Rose avait prit mon livre, l'avait caché quelque part dans notre salle commune et m'avait fait sortir avec un "zou, vas jouer" comme l'aurait fait Maman. J'avais protesté, bien entendu, mais elle m'avait regardé avec un air vous autres ! Avant de me dire qu'elle viendrait me rejoindre après s'être assurée que son cousin Albus ne faisait pas de conneries. D'accord. Avais-je eu le choix ? Nan.

J'étais donc dehors. Et, je faisais quoi dehors, toute seule pas de livres -- aussi bien dire toute nue pas de bas ? Je marchais. Quoi faire d'autre ? Regarder les nuages ? Les collines ? La forêt interdite ? Les ti oiseaux qui volaient ici et là ? Emmerdant ! À quoi c'était utile, d'abord ? Et si ... et si je me rendais au lac noir pour aller y cueillir des herbes aquatiques ? Pour faire une expérience scientifique ? Genre faire bouillir des algues juste pour voir quelle odeur cela aurait ? Et peut-être, je dit bien peut-être, est-ce que j'allais découvrir des propriétés magiques encore inconnues de tous qui allaient révolutionner le monde de la magie et qui ... yiiiiiiiiiiiiii ! Je ne marchais plus, je courrais. Direction le lac ! J'allais être renommée pour la découverte des facultés heu .... heu ... des facultés ... laxatives des algues ! Yiiiiiiiiii ! Je couru comme une poule sans tête, un immense sourire aux lèvres et ... freinai brusquement en manquant de tomber en plein visage.

Là. Juste là. Mon frère et Sebastian. Hoooooooooooooo ! J'hésitais maintenant entre aller au lac pour faire ma découverte ultra scientifique -- et faire ma potion et la faire boire à Jo et Seb pour mes expériences de cobayes (bha quoi) -- et courir vers eux en hurlant comme une dingue genre "ssssuiiiiiiissss iiiicccciiiiii hannnnnn yoooouuuuhoooouuuuu !!!" Alors, comme j'hésitais, je faisait comme une envie de pipi. Savez. Un petit mouvement à gauche, un petit mouvement à droite ... genre, je me dandinais en fixant mon frère et Seb. Je me mordais même la lèvre, han. Quoi faire ? La science ou Jo et Seb ? La science ou ... mais ils me cachaient quelque chose et je .... mais les algues !

J'optai pour la perspective la moins gluante. Les algues ! Hahaha. Nan, Jo et Seb, bien entendu. Une farce que je faisait. Suis drôle han ? Je me mit à gambader -- c'est dire marcher vite vite mais quand même lentement pour ne pas me faire remarquer, han ... une marche heu ... qui ressemblait à celle d'un lapin qui retiens ses crottes. Bon. Je semi-courais en agitant les bras, ce qui faisait de moi une fille qui se voulait discrète mais pas trop. J'allais faire atterrir les hiboux ! Ils me voyaient ? Han ? Pas de chance à prendre.

" Heeeeeyyyy haaannnnn yooouuhouuuu houuuuuu ?! "
Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Quoi encore ? Des folies ? Han ? [Ft. Jonathan & Sebastian] Empty
MessageSujet: Re: Quoi encore ? Des folies ? Han ? [Ft. Jonathan & Sebastian]   Quoi encore ? Des folies ? Han ? [Ft. Jonathan & Sebastian] EmptyJeu 17 Nov - 17:16

Quoi encore ? Desfolies ? Han ?
- Amélia & Seb & Jon -
Parc Pays
Semaine de folie…une semaine difficile, malgré les remontrances de la lycanthrope j’avais pris la décision d’enfermé mes sentiments dans ma boite. Oui j’ai une boite psychologique, c’est une boite mentale que j’ai crée qui se situe près de mon cœur et c’est mon cerveau qui garde la clé, à l’intérieur se planque beaucoup de chose, dont mes sentiments à l’égard de Seb, ainsi que certaines rancœur envers pas mal de monde. J’avais pris la direction du parc pour prendre l’air, le temps avait changé depuis la semaine dernière, le froid s’était doucement installé malgré un soleil persistant. Seb me suivait comme une ombre, comme si il avait peur que je disparaisse dans un écran de fumée. Il pense que je m’en rends pas compte mais le soir je sais qu’il attend que je m’endorme pour faire de même. Je soupçonne East d’avoir menacé l’Alpha de se retrouvé toute trippes dehors si il me laissait seul une fois et qu’il m’arrive une bricole. Non pas que la présence de Seb me soit désagréable loin de là, on se pavane a deux depuis si longtemps que c’est une habitude, mais depuis ce qui s’est passé c’est devenue plus fragile

Je m’étais tranquillement installé sur un banc en bois qui était encore en état depuis le temps, mon regard se perdait dans les étendues verdoyantes, quand je levais les bras pour accompagné un bâillement qui a failli me décroché la mâchoire, pas loin de Seb était là, silencieux, droit comme un « i ». C’était pesant, je soupirais, me leva et pris entre mes doigts une des plantes qui poussait par là. Je ne savais même pas ce que ça pouvait être, si Amélia était là elle me ferait tout un exposé sur la plante, cette gamine c’est un livre sur patte, arrachant les feuilles je cherchais comment brisé le silence. Mon regard se posa sur sa silhouette, par Merlin comment fait il pour être aussi stoïque ? Avec lui c’est toujours ainsi soit il s’énerve comme un dragon a qui on a volé un œuf soit il est aussi stoïque qu’une statue de marbre.

Tu sais tu devrais pas…Je n’eu pas le temps de terminé que mes oreilles et mon nez avait détecté quelque chose, mes oreilles ont entendu des petits cries et mon nez de dingo avait sentie cette odeur familière.

Tournant la tête de tout les côté je la vie enfin, elle se dandiné, levé les bras, bougé dans tout les sens comme si elle était tiraillé entre l’envie d’uriné et celle d’avoir fait une découverte formidable. Soupirant je pensais que ma petite sœur était pire que les contes effrayant sur bloody marie si tu pense a elle trop souvent ou si tu prononce son nom 3 fois elle apparait. Fixant Amélia, je croisai les bas et lui fit signe de venir.

Tu va bien ? On dirait que ta avalé un scroutt à pétard ! Attend voir…Hausse un sourcil suspicieux. Amélia Hope Peterson ne me dit pas que tu nous a suivit pour découvrir un secret qui n’existe même pas ?Ou tu essaye de fuir un chat maringo ?Demandais je les sourcils froncé. En essayant de pas rire pour le chat maringo.

Elle allait s’offusquée j’en était persuadé mais voilà j’avais reçu son hibou, et son truc de mangé des légumes pour mon teint mais que tout compte fait vaux mieux pas mangé les légumes comme ça j’aurais pas mon année, bref du Améia Peterson quoi, et pour le chat maringo ne cherché pas dans vos livres ça n’existe pas, c’est juste une créature que j’ai inventé pour lui faire peur quand elle était enfant et devant la consternation de mes parents j’avais également fait une fiole de farine et de craie de couleur avec des paillettes pour lui faire croire que c’était de la poudre de chien mouche le pire prédateur du chat maringo et elle y croyait ? Oui bien sur. Après tout je suis son frère ainé, son héros. La demoiselle me fixait avec ses grand yeux, je tendis une main et la passa dans sa chevelure. Bon sang elle grandissait trop vite, ça me faisait un mal de chien, elle était tout pour moi, et je savais qu’a la fin de l’année je ne pourrais plus veillé sur elle ni lui raconté d’ânerie et ça allait me manquer comme pas possible.
.
code by lizzou — gifs by TUMBLR — 000 MOTS.

Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Quoi encore ? Des folies ? Han ? [Ft. Jonathan & Sebastian] Empty
MessageSujet: Re: Quoi encore ? Des folies ? Han ? [Ft. Jonathan & Sebastian]   Quoi encore ? Des folies ? Han ? [Ft. Jonathan & Sebastian] EmptyJeu 17 Nov - 18:58
Like a dog
Pour nous on parlait d'à jamais, pour toujours, sans l'ombre d'un doute. Comment imaginer que l'on pouvait nous séparer? • Comme des frères

Les deux dernières semaines avaient été très compliquées en terme émotionnel. Je le sais, je ne suis pas un grand sentimental, ne comprenant pas grand chose à ce sujet. Mais là, cela avait été trop. J'ai appris la bisexualité de mon frère de cœur, le fait qu'il se soit éloigné de moi parce qu'il aurait peut être des sentiments plus poussés à mon égard, le fait que j'ai agis comme le dernier des crétins en l'éloignant de moi pour sa sécurité -ne cherchez pas plus loin, c'est déjà assez compliqué comme ça pour que j'en rajoute une couche - et le fait que East s'en mêle. Ça, je m'aurais dû m'en douter. East est la confidente de Jon à défaut d'être ma sœur de cœur et ma famille pour moi.

Et bien sur, j'ai été collé quatre heures pour rattraper le cours manqué de Blackwhole et l'engueulade de Sutton. Sans rajouter mon admiratrice secrète qui a bien sur, profité de ce moment pour m'envoyer des mots d'amour. Sinon, à part ça, oui oui, tout va bien! Je suis juste émotionnellement à fleur de peau et instable depuis.

Sous la menace indirect de East, me promettant qu'elle me tuerait dans d'atroces souffrances si je fuyais encore le dingo, je ne l'avais pas lâché d'une semelle. En apparence, quelqu'un qui ne nous connaît pas, trouverait ça tout à fait normal. On s'est toujours suivis comme des siamois. Mais je doute que East ou Mélia le voit de cet œil. L'équilibre fragile que Jon et moi avions retrouvé pourrait céder d'une simple parole ou d'un simple geste. Et ça, moi, je pourrais pas le supporter. Jon faisait comme si rien ne s'était passé mais depuis, tout avait changé pour moi. Je refusais de le blesser encore, plus que je ne l'avais fait et je n'arrivais plus à agir de la même manière avec lui. Pas comme avant. Je m'inquiétais pour lui mais il semblait reprendre du poil de la bête - excuse l'expression bro' - bien que je voyais que quelque chose le gênait. J'étais au petit soin, me pliant en quatre pour me faire rattraper de mon erreur. Jusqu'à attendre qu'il s'endorme pour en faire de même. Peut être que cela l'exaspérait? Je n'en savais rien. Jon ne me disait plus rien.

J'avais la désagréable sensation d'avoir baissé dans son estime, de l'avoir déçu et que par conséquent, il ne pouvait plus me faire confiance. Cette sensation, cette idée s'était gangrenée dans mon esprit comme un poison et ne me quittait plus.

Cet après midi, nous étions partis, enfin, Jon était parti dans le parc et j'en avais fait de même. Sans un mot, on se dirigea à l'autre bout du parc sur un banc. Le froid s'était installé et je resserrais mon écharpe autour de mon cou et enfournais mes mains dans les poches de ma cape noire et jaune. Je marchais vers le banc, droit comme un "i". Je ne pouvais pas m'asseoir. mes sautes d'humeur dû à la fatigue et ce qu'il venait de se passait m'empêcher de rester assis plus de deux minutes. Déjà que je gardais tout mon calme dont je disposais pour ne pas simplement péter un plomb et envoyer tout valser... J'étais en face de Jon et n'avais même pas remarqué qu'il s'était levé. Je fixais le lac au loin,le regard plongé sur l'horizon. Quand sa voix me sortis de mes pensées.

J'atterris brutalement dans la réalité et observa Jon qui était debout face à moi en train de torturer un bout de plante qu'il avait ramassé par terre. Quand il se stoppa, tournant la tête. Au même moment que moi. C'est donc à l'unisson que nous tournions nos têtes pour voir Amélia venir vers nous, agitant ses bras. Je fronçais les sourcils en l'observant. Elle semblait être prise en deux feus. Quand elle arriva à notre niveau, je me tournais légèrement vers elle alors que Jon pris la parole. Il semblait faire comme si de rien n'était et j'adoptais la même réaction en accordant à Mélia un sourire chaleureux. Je rigolais à la mention du chat maringo. Jon m'en avait parlé et de la façon dont il s'est passé pour un héros au près de sa sœur avec de la craie en poudre.

-Elle veut peut être te demander de la poudre de chien mouche mais n'ose pas le faire?

Je narguais la jeune femme. Pendant mes paroles, j'avais plongé mon regard acier dans celui noisette de mon meilleur ami et retourna mon attention sur la serdaigle, un sourire espiègle au visage.
© GASMASK
Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Quoi encore ? Des folies ? Han ? [Ft. Jonathan & Sebastian] Empty
MessageSujet: Re: Quoi encore ? Des folies ? Han ? [Ft. Jonathan & Sebastian]   Quoi encore ? Des folies ? Han ? [Ft. Jonathan & Sebastian] EmptyJeu 17 Nov - 19:39
Je vais
vous
attraper !
Quoi encore ? Des folies ? Han ?
Je continuais de courir/gambader en tout cas comme une envie de caca pour sûr, quand je vit que mon frère me faisait signe de venir les rejoindre. Du coup, mon sourire se fit plus grand et je cessai de "faire semblant" d'être discrète. Ma course se fit plus rapide et énergique, ce qui fait qu'en deux temps trois mouvements, je me retrouvai entre les deux garçons, tout sourire et assez excitée. Yiiiiiiiiii ! C'était quand même rare que Jon accepte que j'aille les voir, han ! Habituellement, ils se sauvaient. Ouais. Est-ce que j'allais bien ? Oui, pourquoi ? Avalé un scroutt ? Moi ? Mais, pourquoi il disait ça d'abord ? Je puais de la bouche ? Dites ? Je plaçai une main devant ma bouche, soufflai dessus puis sentie la paume de ma main en fronçant les sourcils. Bha non. Non, je puais même pas. Peuh !

"J'ai pas mangé de scroutt ... puis je pues même pas de la bouche, c'est pas possible que j'ai mangé un scroutt, sinon je puerais et ensuite ..."

Je fit de grands yeux. Un ... les chats maringos ? Il n'était pas sérieux là ??? Il ... Je plongeai la main dans la poche de mon manteau, serrant la main sur une petite fiole qui ne me quittait jamais. Jamais. C'était la fiole que Jonathan m'avait donné pour me protéger des chats maringos. Une fiole de poudre de chien mouche. Avec ça en main, pas de crainte. Dans une attitude crispée, le corps droit et sous tension, une grimaçe angoissée sur les traits, je me rapprochai de Jon à petits pas tout en attrapant la manche de Sebastian par en arrière. Je voulais qu'il me suive, d'accord ?Plaquée contre le torse de Jonathan, Sebastian dans mon dos, il ne me restait plus que les côtés à défendre en cas d'attaque.

"Noooonnn ... manière, ils miaulent avant d'arriver, non ? Y font mouuaaaaaaaahhh aaawwwww iiaaaaaaa"

Et il n'y avait que le son des oiseaux. Alors, han. Puis ... han ? Pas de secret ? Bien protégée, je foudoyais mon frère du regard. Un secret qui n'existe pas ? Han ? Il me prenait pour une idiote ou quoi ? D'un ton presque ténébreux, dans le style d'un film d'horreur Moldu, je lui rétorquai :

"Je sais ce que vous avez fait, Sebastian et toi, han. Pas besoin de vous espionner encore, tu sais ? Dit ? Je sais votre secret, mais vous me dites rien, han, vous ignorez et vous me mettez part et moi, moi j'attends et je sais ... faut pas me prendre pour une cocotte pas de cerveau comme Sutton, han ! C'est pas des rumeurs, des potins, des ragôts, c'est la réalité, je sais ce que vous avez fait"

D'accord ? Je le savais. Et na. Pas besoin de me raconter des bobards et encore de ne rien me dire et ... je me tordai le cou pour regarder Sebastian. Han ? Je sortie précipitamment la fiole de ma poche pour lui foutre sous le nez. Vu ?

"J'en ai déjà de la poudre de chien mouche. Je ne sort jamais sans, tu sais ? Tu devrais faire la même chose, han ... on ne sait jamais"

Il en voulait un peu ? D'accord ? Je le repoussai de la main pendant que mon frère passait la sienne dans mes cheveux. Mais rhoooooooo ! Je battit l'air de ma main qui tenait la fiole en direction de Jonathan. Il allait tout mêler mes cheveux ! Là ! J'ouvrit la fiole, prit une pincée de poudre de chien mouche et, sans attendre, j'en lançai sur Sebastian. Slppppiiiinnnngggg ! Je le soupoudrai bien comme il faut avant de me retourner et d'en lancer sur Jonathan aussi. Sllllllpppppinnnnggggg !!! J'entendais presque le drelin drelin de la fée clochette et tout ça. Protégés ! Je refermai la fiole en hochant la tête avec une satisfaction non feinte et allai la remettre dans ma poche quand je remarquai quelque chose par terre. Là, au sol. J'ouvrit grand les yeux et pointai le reste de la plante de l'index droit.

"Qui a touché à ça ? Han"

Ho la la ... quelqu'un avait tout décrépie ça !!!!
Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Quoi encore ? Des folies ? Han ? [Ft. Jonathan & Sebastian] Empty
MessageSujet: Re: Quoi encore ? Des folies ? Han ? [Ft. Jonathan & Sebastian]   Quoi encore ? Des folies ? Han ? [Ft. Jonathan & Sebastian] EmptyJeu 17 Nov - 20:10

Quoi encore ? Desfolies ? Han ?
- Amélia & Seb & Jon -
Parc Pays
Amélia…Je roulais des yeux quand elle parla, mon petit moulin à parole d’amour, elle était certes trop mignonne mais parfois son intelligente frolé l’idiotie, j’ai jamais dit qu’elle pué de la bouche je faisais allusion a son comportement et…Oh et puis zut, entre Seb qui est aussi tendu que le string de la fée morganne et elle qui est aussi…turbulente ? Qu’un scrout a pétard sous cocaine ! Mais lorsqu’Amélia se colla contre moi, et que Seb parla je pu croiser ses yeux métallique, ce regard sombre auquel il avait tenté d’ajouté une lueur d’espoir pour Amélia. Je du me faire violence pour détourné mes yeux de mon meilleur ami.

Oui tout a fait ma puce ils font absolument ce crie là ! Mais seuls des oreilles bien entrainé peuvent l’entendre, car le chat maringo est une vil créature qui berne son monde en se faisant passé pour un adorable chat tout a fait normal, c’est une illusion alors prend garde et ne…Je ne pu terminé ma phrase

Elle agité sa fiole de farine, craie et paillette sous le nez de Sebastian et je du prier merlin de me donné assez de force pour ne pas explosé de rire, alors qu’il se prenait de la poudre pendant que la jeune fille faisait des bruits bizarre comme si elle tentait de purifié l’espace, puis elle se tourna vers moi et m’en balança également, reculant d’un pas, clignant des yeux et balayant la poudre avec la main.

Am…Amélia ! Stop ! Amélia !Prenant un ton lourd de reproche je la fixai et posa mes mains sur mes hanches. Amélia on ne saupoudre pas les gens de la sorte ! La poudre de chien mouche est très rare est très dur a trouvé est ce que tu sais le temps que j’ai mis et les dangers que j’ai du essuyer pour trouvé ce qu’il y’a dans ce flacon ?Dis je en mentant comme un arracheur de dent.Et si tu te fais attaqué et que ni seb ni moi soyons présent ? Et que Madame a jeté la précieuse poudre partout ? Hein ? Tu sais a quel point je serais malheureux si il t’arrivait quelque chose ? Ma grenouille en gelée d’amour ?Je me baissai un peu à sa hauteur et posa mon nez sur le siens pour un bisou esquimau très fraternel, notre lien était très fort. Je pourrais mourir si je te savais blessé quelque part.. Murmurais-je tendrement.

Puis levant mon regard vers Seb, je me sentis rougir avant de me relevé et de toussoté légèrement, j’essuyais mes vêtements pour retiré la poudre de chien mouche et fixa ma sœurette pour reprendre cette histoire de pseudo secret.

Tu lis tellement de livre que tu sais plus ce que tu dis ! Seb et moi on est rien du tout !Dis je un peu trop rapidement voyant le visage de Seb, je repris Les seuls secrets qu’on à c’est qu’on fait des choses pour faire rires les gens malheureux ! C’est tout, juste deux super potes qui font marrer les gens ! Parce qu’on aime les gens !Puis je le fit un tata du doigt Et on insulte pas Suitton Skeeter, elle prend juste exemple sur sa maman c’est pas sa faute si elle a pas eu la même éducation que toi ma petite perle d’eau douce !Ajoutais je en lui faisait les gros yeux.

Oui j’essaie d’être un bon grand frère et même si entendre mélia qui sous entend que le cerveau de Skeeter est atrophié je dois admettre que ça me fait rire d’une force vous n’imaginez même pas, alors que la demoiselle me fixé son regard noisette se posa sur la plante que j’avais torturé.

C’était comme ça quand je suis arrivé !Répondis je avec assurance.

Bah quoi ? C’est qu’une plante c’est bon ça repousse on va pas en faire une affaire d’état
.
code by lizzou — gifs by TUMBLR — 000 MOTS.

Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Quoi encore ? Des folies ? Han ? [Ft. Jonathan & Sebastian] Empty
MessageSujet: Re: Quoi encore ? Des folies ? Han ? [Ft. Jonathan & Sebastian]   Quoi encore ? Des folies ? Han ? [Ft. Jonathan & Sebastian] EmptyJeu 17 Nov - 20:47
Like a dog
Pour nous on parlait d'à jamais, pour toujours, sans l'ombre d'un doute. Comment imaginer que l'on pouvait nous séparer? • Comme des frères

Je suis passé dans tout les états au propos de Melia. Surtout avec Jon qui n'en démords pas et qui repose une couche par dessus...

J'ai d'abord roulé des yeux quand elle avait senti son haleine aux propos de Jon. Amelia est plein de choses. Elle est drôle, elle est jolie -je ne peux pas le nier, c'est bien ça le problème, beaucoup trop de garçons lui court après-, mais elle est surtout naïve et absorbe les paroles de Jon comme si c'était les saintes écritures. Et quand Jon parla du chat, sa réaction ne se fit absolument pas attendre. Elle m'avait légèrement poussé pour se glisser entre nous deux, serrant son frère dans ses bras. J'éclatais de rire en la voyant faire. C'était hilarant de voir à quel point elle pouvait non pas marcher mais courir et sauter les deux pieds dedans à nos conneries. Mon rire redoubla d'intensité quand elle me montra la fiole remplie de poudre de craie et de paillette et qu'elle me l'agita sous le nez. Je lui affirmais alors, le sourire aux lèvres en ébouriffant ses cheveux.

-Je vois qu'on a pensé à tout!

Je rigolais m'imaginant Amelia la trimbaler partout. Et mon rire s'estompa dans ma gorge quand je la vis ouvrir le flacon me jeter le contenu à la figure. Je fermais les yeux et souffla. Je me secouais à la manière d'un chien mais rien à faire, un tour dans la salle de bain devra s'imposer. Heureusement que ce n'était pas que de la farine parce que je vous dit pas les dégâts sinon. La voix de Jon l'engueula à la manière d'une mère et je ricanais en passant ma main sur mes yeux pour pouvoir les ouvrir. Il lui raconta un mensonge encore plus gros que l'Angleterre elle même et je ne pus que rire de nouveau en fixant Jon se mettre au même niveau que Amelia pour lui faire un bisou esquimau. Un sourire traversa mon visage quand je croisais son regard et me secoua encore. Pour me remettre les idées en place et pour enlever la poudre. Ma cape allait devoir faire un tour chez les elfes de maison. Je soupirais en fixant les dégâts.

Jon reprit la parole pour démentir sur ce qu'on faisait. Mais cela me fit réagir. Si Amelia le sait, peut être que d'autres le savent. Je lançais un regard inquiet à Jon. Il va falloir qu'on en parle et alors qu'il parlait de Sutton je croisais les bras, prenant la défense d'Amelia.

-Elle a pas tout à fait tord à son sujet non plus! Elle a une noix à la place du cerveau!

Les surnoms que ne cessait de donner le dingo à sa sœur me faisait vraiment rire. Il perdait sa classe légendaire et se transformait en une espèce de guimauve toute rose et toute molle quand il s'agissait de sa sœur. Je gardais les bras croisés et renchérit en hochant la tête quand Amelia sembla paniqué en voyant la plante arrachée.

-Je confirme, elle était comme ça en arrivant.

Je me secouais encore en jurant.

-Satané poudre de chien! Ça colle au vêtements en plus!

Un nuage de paillette et de poudre colorée se fit et retomba. Et d'un coup, me tourna vers Amelia et Jon. J'imitais un cheval et amorça alors, un sourire moqueur et joueur aux lèvres:

-Hé! Regardez! Je me suis transformé en licorne!

Je courrais alors autour d'eux, agitant ma cape, laissant derrière moi un nuage de couleur et de paillette avant que cela ne s'estompe définitivement.  
© GASMASK
Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Quoi encore ? Des folies ? Han ? [Ft. Jonathan & Sebastian] Empty
MessageSujet: Re: Quoi encore ? Des folies ? Han ? [Ft. Jonathan & Sebastian]   Quoi encore ? Des folies ? Han ? [Ft. Jonathan & Sebastian] EmptyVen 18 Nov - 18:53
Je vais
vous
attraper !
Quoi encore ? Des folies ? Han ?
Encore toute tremblante de peur, regardant un peu autour de moi d'un air suspicieux, je me posais de sérieuses questions. Des questions scien-ti-fiques. Les chats maringos se faisaient passer pour de vrais chats ? Alors, est-ce qu'ils pouvaient aussi prendre l'apparence des vrais chats et pas juste le miaulement ? Han ? Ou s'ils vous tombaient dessus avec leur vrai visage effrayant et leur apparence dont personne n'en savait rien ? Han ? Parce que s'ils pouvaient prendre l'air de vrais chats, han, comment les reconnaitre alors ? Comment savoir si le mignon p'tit chat qui se trouvais devant nous n'était pas, en fait, déguisé en chat ? Comment ...

Je fit de grands yeux parfaitement terrorisés. Parfaitement. Je venais de réaliser que ... Subitement, alors que Jonathan s'amusait à me faire un bisou esquimau et qu'il me grondait pour avoir gaspillé de la poudre de chien mouche -- et après, han ? Il irait m'en chercher d'autre et c'était tout ! Bref, manière je n'entendis même pas ses remontrances. Je ne vit même pas Sebastian jouer à la licorne, dans le but très clair de détendre l'atmosphère et de me faire rire; probablement qu'il croyait que j'allais brailler comme un veau devant les remontrances de mon frère et en toute honnêteté, je l'aurais sérieusement fait si ... si cette idée sourde n'était pas née dans l'imagination de mon cerveau un peu trop imaginatif. Si les chats maringos pouvaient imiter un chat ... dans l'éventualité ou ils pouvaient en prendre l'apparence physique ... alors, subitement, han, je poussai un cri strident de fourmi tout en me mettant à tourner en rond, les bras dans les airs comme une ballerine.

"Iiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii ! que j'hurlais

"Iiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii ! HO NON, HO NON, HOOOO NOOOOONNNNNN AALLGIINAAATEEE !!!!

Alginate c'était mon chat. Comprenez ? Un chat. Et si c'était un chat maringo déguisé ? Si mon Alginate était une vile créature qui n'attendais que me manger le cerveau durant la nuit et qui ... je le laissais dormir avec moi, han ! Dans MON lit ! Proche de mon cerveau si parfait et ... et si Alginate en profitant durant la nuit pour, je ne sais pas moi, enfoncer son dard de chat maringo dans mon front pour sucer mon cerveau et que je ... je .... je devenais comme ... comme mon frère ? (hahaha) Non, pire ... comme une .... une nunuche ? Quoi ? Vous dites ? J'avais l'air en plein d'une nunuche en tournant en rond comme ça ? Voyez !!!! C'était la preuve ! LA PREUVE HAN !!!! Alginate était un chat maringo ! Il n'en avait pas l'air mais ....

"Y MANZE MON ZERVEAU, Y MANZE MON ZEEERRRVVVEEAU !"

Je me remettais à zézéyer, voilà. C'était du joli ! Alors, je cessai de tourner en rond comme une greluche et je sautai droit dans les bras de Jonathan, grimpant presque sur lui comme si je voulais lui monter sur la tête. Haaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa !!!!! Sebastian ? Ou était Sebastian ? Han ? Il fallait que Sebastian aille ... aille chercher Alginate et qu'on le noie ! Pas le choix, han ! Pauvre de pauvre de moi. Mais, dans ma panique, han, je parvint à glisser un :

"Z'espère, parze que z'est de ... du zumac vénémeux zette plante" dit-je en reniflant bruyamment
Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Quoi encore ? Des folies ? Han ? [Ft. Jonathan & Sebastian] Empty
MessageSujet: Re: Quoi encore ? Des folies ? Han ? [Ft. Jonathan & Sebastian]   Quoi encore ? Des folies ? Han ? [Ft. Jonathan & Sebastian] EmptyVen 18 Nov - 19:33

Quoi encore ? Desfolies ? Han ?
- Amélia & Seb & Jon -
Parc Pays
Alors que Sebastian se prenait pour une licorne j’haussais un sourcil amusé, okay je crois que le loup a pété un boulon, a vis à la populasse, Sebastian Baker n’est plus de ce monde, son cerveau à pris un coup et les neurones ne sont pas clair. Est-ce la farine ? Je sais pas…Pourtant je suis sur d’avoir mis seulement de la farine, de la craie et des paillettes, pas une once de substances douteuses qui pourrait mettre Sebastian dans un tel état. Eparpillant encore les restes de farines, je vis que ma sœur ne réagissait pas du tout. Bon c’est quoi l’embrouille ? Y’en a un qui se prend pour une licorne et l’autre pour une statue ? Je regardais autour de moi mais ne vit pas de caméra volante sorcière, donc c’était pas une farce, ces deux là sont bel et bien irrécupérable.

Seb t’a sniffé la poudre ou quoi ?Fis je amusé.

Et j’ouvris de grand yeux quand la jeune fille tenta de me grimpé dessus comme un chaton sur sa mère, ses ongles se planté dans ma peau comme si elle était foutrement apeuré, et merde serais je aller trop loin avec mon histoire de chat maringo ? Elle hurlait comme une possédé et prononça le nom de son chat. Bordel elle pensait que son chat était un chat maringo, décidemment je suis pas croyable je foue la pagaille partout ou je vais. Elle continué de hurlé comme une damné tout en cherchant Sebastian la licorne magique fêlé du regard.

Amélia ! Mélia ! Si Alginate était un chat maringo, même déguisé, il t’aurait déjà engloutie en 5 ans mon ange !Tentais je d’une voix semi calme.

J’aimerais vous y voir vous, bon d’accord c’est entièrement ma faute j’en ai bien conscience mais de là à pensé que son chat…Elle est capable de nous demandé de le tuer juste pour en être sur, et non franchement je me vois pas mettre fin à la vie de ce pauvre animal.

Aide moi !Dis je sur un ton quasi suppliant a Seb

Du moins pour me décollé la petite qui était trop près de moi en cet instant, je bouffais la moitié de ses cheveux foncé et je sentais son souffle près de ma peau pourtant bien protégé par mon écharpe jaune et noire. Puis elle se mit a zezeté comme quand elle était enfant, je ne pu m’empêché de sourire, ça me foutais un coup, oui je ne voulais pas qu’elle grandisse et l’entendre zezeté me rappelé notre enfance, quand elle me regardait d’une autre manière, quand elle avait ses yeux rond comme des soucoupes qui attendaient avec empressement une histoire magique et pleine de rebondissement qui me faisait passé pour un héros, la sentir dans mes bras était pour moi une délivrance et une pénitence. Je voulais être son héros pour toujours, mais elle grandissait et devenait de plus en plus intelligente et je savais qu’a la longue elle verrait qu’en vérité son frère lui a menti toute sa vie. Rien que d’y pensé mon cœur se serra.

Puis sa voix repris et elle parla de la plante, du Sumac vénéneux ah chouette…heu vénéneux ? J’eu un bref regard de panique et tenta de regardé mes doigts mais vu que je soutenais Amélia de tout son poid ce n’était pas facile, mais Mélia ne sait pas mentir, ou du moins ça se voit quand elle ment, elle n’a pas mon talent que voulez vous. Mais du coup ça veut dire que je vais avoir mal au doigts pendant un moment. Je grimaçais quelques peut.
.
code by lizzou — gifs by TUMBLR — 000 MOTS.

Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Quoi encore ? Des folies ? Han ? [Ft. Jonathan & Sebastian] Empty
MessageSujet: Re: Quoi encore ? Des folies ? Han ? [Ft. Jonathan & Sebastian]   Quoi encore ? Des folies ? Han ? [Ft. Jonathan & Sebastian] EmptyVen 18 Nov - 20:31
Like a dog
Pour nous on parlait d'à jamais, pour toujours, sans l'ombre d'un doute. Comment imaginer que l'on pouvait nous séparer? • Comme des frères

J'avais tourné autour de Amélia et Jon. Bon okay, je l'avoue. Cela m'as fait pensé au licorne magique de mon enfance. Vous savez My Little Poney ce genre de truc? Okay, là sur le coup j'ai honte. Quand la poussière disparut totalement, j'entendis Jon me demander si j'avais sniffé la poudre. J'éclatais de rire et fit mine d'imiter un drogué.

-Non je vois pas de quoi tu parles! fis je en reniflant fortement avec mon nez. Je m'étais allongé dans l'herbe et fixe le frère et la soeur. Quand Amélia hurla. Et hurla le prénom de son chat.

Ce chat en avait vu des vertes et des pas mures avec Jon et moi. Et Alginate se réfugiait toujours dans les bras de Mélia. Mais là? Je haussais un sourcil en la voyant grimper sur le dos de Jon comme un petit singe et Jon ne put rien faire d'autre que d'abdiquer. Jon lança à Amélia qu'il l'aurait déjà mangé si c'était le cas. Je hochais vivement la tête pour encourager les dires de Jon quand ce dernier me lança un regard paniqué.

Je ne pus que éclater de rire face à son regard qui me disait "aide moi!". Ses paroles confirmèrent ses dires et cela redoubla mon rire. Après m'être calmé, je m'approchais d'eux et lança un clin d’œil espiègle à Jon. Je me tournais vers Amélia et tendit mes bras.

-Les chats marringos sont vils et méchants. Il n'aurait pas attendu si longtemps pour manger ton cerveau! Allez viens, je suis encore plein de poudre de chien mouche, cela va te protéger si l'un deux ose s'attaquer à toi!

Je fis mine de réfléchir.

-Et je ne pense pas qu'un chat marringos soit aussi malin pour réussir à se déguiser en vrai chat. Il y aurait des signes qui ne trompent pas. Tu l'aurais vu si s'en était un!

Amélia était le genre de personne que je défendrais bec et ongle. Comme Jon ou East. Je voyais toujours en elle cette enfant qui s'amusait avec les affaires de Jon. La petite fille curieuse qui nous assommait de question. Au final cela n'as pas tellement changé pour ce côté là. Amélia était toujours accroché au dos de Jon quand elle zozota un sumac vénéneux. Oh.

Je lançais un regard inquiet à Jon. Merde, il va devoir faire un tour à l'infirmerie pour chercher une crème à la calamine si il veut pas avoir les mains en feu dans deux trois jours. Je connaissais Amélia et si Jon avait fait la grimace comme il vient de le faire, c'est que Amélia ne mentait pas. Je ne doutais pas de ces connaissances en Botanique. Moi même n'ayant pas voulu suivre ce cours pour l'année, me concentrant sur la défense et les potions pour être Auror. Je ne voulais pas être médicomage. Je lançais alors à Jon un regard lourd de sens du style "va falloir passer par l'infirmerie!"
© GASMASK
Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Quoi encore ? Des folies ? Han ? [Ft. Jonathan & Sebastian] Empty
MessageSujet: Re: Quoi encore ? Des folies ? Han ? [Ft. Jonathan & Sebastian]   Quoi encore ? Des folies ? Han ? [Ft. Jonathan & Sebastian] EmptySam 19 Nov - 16:38
Je vais
vous
attraper !
Quoi encore ? Des folies ? Han ?
J'étais toujours perchée sur le dos de mon frère, mes cheveux lui tombant sur le visage, mes mains tendues vers Sebastian ouvraient et fermaient comme si j'était un bébé en quête de biberon et je poussais des petits gémissements genre "iiiiiiiiii" entrecoupés par des murmures qui semblaient être "'zecours, vont me manzer". On aurait dit que je tentais d'attraper une pomme, tiens, comme quand on étaient allé à cette foire Moldue, là. J'avais quoi douze ans ?Il y avait un jeu ou il fallait tenter d'attraper une pomme avec une perche pour gagner un genre de toutou représentant une simili sirène -- haha, voyons, les sirènes n'étaient pas si belles que ça -- et j'étais monté sur le dos de Jon pour avoir plus de chance d'attraper la pomme. Ouais, parce que les forains étaient de vils personnages, la perche était trop courte ça se voyait comme le nez au milieu d'un visage de Troll ! Alors, j'étais monté sur le dos de Jonathan et j'avais attrapé la pomme. J'avais aussi dit au forain que sa sirène là, han, était même pas vraie d'abord. Et là, le forain avait eu un rire de gros monsieur, savez mouhaahohomouuuhhh, et il m'avait dit, à moi, "Sûr ma tite demoiselle, c'tun toutou, mouhaahohomouh." Heu ... il me prenait pour une tarte ou quoi ? J'allais lui dire, oui j'allais le lui dire, qu'il avait un cerveau étonnamment formé pour un ignorant quand ma mère m'avait agrippé par l'oreille pour me faire descendre du dos de Jo; et surtout pour me faire taire. Humpf, han ! Comme si je ne savais pas que ... han ? Ha oui.

J'étais, donc, sur le dos de Jon quand ses paroles me parvinrent. Des paroles pleines de bon sens. Si Al était un chat maringo, il m'aurait bouffé la cervelle bien avant ! Ha oui. Vrai. Haha. Lentement, je redressai la tête afin de regarder un peu partout autour de nous. Quelqu'un m'avais vu ? Ho, j'espérais pas ! J'avais eu l'air un peu gogolle, han ? Haha. J'émis une sorte de "hoooo ... ouais ... han" avant de renvoyer mes cheveux vers l'arrière. Sebastian m'offrait d'aller le voir pour avoir de la poudre de chien mouche. Bonne idée ! Quand même, Alginate n'était peut-être pas une bête effroyable, horrible et dangereuse mais il y en avait peut-être à quelque part, des chats maringos ? Pas trop loin. Je ne me fit donc pas prier pour descendre vite fait du dos de mon frère pour sauter dans les bras de Sebastian. Vite, vite ! Je me mit à me frotter le visage contre sa chemise pour en avoir tout plein de poudre de chien mouche. Ce serait suffisant ? Dites ? Mon frère de coeur me disait que j'aurais vu si Alginate était un mangeur d'hommes, han, qu'il y avait des signes. Ha oui. Les signes. Mais ... lesquels ? Comme personne n'avais jamais survécu d'avoir croisé un chat maringo, on n'était même pas certain de leur apparence, han. Un croisement entre un chat et un maringouin, ça ressemblait à quoi au juste ? Un gros chat avec des ailes et un pic pic ? Un petit chat comme un moustique pas d'ailes ni poils ? Un petit moustique avec des oreilles de chat ? Quoi ? Tout ceux qui en avaient vu étaient morts d'une mort affreuse et on retrouvais leurs corps englués, ils étaient tout décapités et tout ça, han ... alors comment en être sûrs de sûrs ? Quels étaient les fameux signes ? Han ?

Je me décollai de Sebastian pour le regarder avec de grands yeux. Ils les connaissaient, lui, les signes ? Parce que moi ... pas. Normal, han. C'était une bête mythique ou de quoi du même genre. J'avais de la poudre de chien mouche sur le nez ainsi que sur le front quand je me retournai vers mon frère. Il les connaissaient aussi, les signes ? Ça devait !

" Et c'est quoi, les signes ? Han ? Parce que personne n'a jamais survécu de voir un chat maringo, alors ... comment on fait pour savoir les signes ? Qui a survécu pour les dires ? Comment ça c'est sût ... ça prend quelqu'un pour les noter, les signes ... et comment on sait que ça existe si jamais personne n'a survécu à les croiser ? Han ? Parce que c'est bizarre, ça ... quelqu'un a bien dut les voir et vivre, non ? Puis, pourquoi est-ce qu'il n'y a pas de cochon vache qui existe ?"

Bha ouais. Des cochons vaches. Je poussai un éternuement avant de me frotter vivement le nez avec ma main. Hey ... je respirais de la poudre de chien mouche là. Est ....

" Il y a des effets secondaires à respirer de la poudre de chien mouche ? Parce que j'ai plein de poudre dans mon nez, han "
Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Quoi encore ? Des folies ? Han ? [Ft. Jonathan & Sebastian] Empty
MessageSujet: Re: Quoi encore ? Des folies ? Han ? [Ft. Jonathan & Sebastian]   Quoi encore ? Des folies ? Han ? [Ft. Jonathan & Sebastian] EmptyLun 21 Nov - 11:33

Quoi encore ? Desfolies ? Han ?
- Amélia & Seb & Jon -
Parc Pays
Elle parut rassuré, je sentis qu’elle se décollait doucement de moi, reprenant la respiration avec bonheur, je la regardais quand elle se colla contre Seb pour se frotté sur la poudre de chien mouche, je ne pouvais pas me retenir et laissa sur mon visage un air plein de tendresse, tout chez moi trahissais l’amour et l’affection que je portais à la fillette de quinze ans qui frottait son petit nez, je voyais l’enfant qu’elle était, je me revoyais avec ses nattes entre mes doigts, jouant et riant de mes bêtises alors qu’elle avait des yeux tout rond, tout mignon. Penchant la tête sur le côté pendant qu’elle assommait Seb de question.

J’eu un sourire mi narquois mi amusé, des signes…Moi qui racontait à la petite fille que personne ne peut survivre à une attaque de chat maringo l’autre il parle de signe révélateur, bah tiens mon grand je vais te laissé dans la bouse sans l’ombre d’un remord, je voulais que tu l’attrape pour me l’enlevé des bras pas qu’elles nous assomment de questions comme si on était professeurs de soins aux créatures magiques. Croisant les bras je lançai un regard espiègle à Seb.

Tu connais les signes Sebastian ? J’ai hâte de les entendre même moi je n’en sais rien !Raillais je avec un sourire. Enfoiré ? Ouais je le nierais pas, après tout niveau gros connard le Baker avait pas mal de chose à son compteur, surtout récemment. Petite vengeance ? Oui fort possible.Cochons vaches ? Franchement ma puce j’en ai aucune idée, peut être que ça existe et qu’ils vivent tranquille dans un endroit inconnu de tous ! Dis je en réfléchissant.

Bah quoi ? ça serait plutôt amusant de voir des cochons vache, vous imaginez la viande que ça donnerais ? Un gout savoureux par la persillade de son côté vache et un gras succulent dû à son côté cochon…Mon ventre gargouilla a cette pensée, par merlin j’imagine bien un bon morceau qui rôti au four avec de délicieuse pomme de terre, le tout agrémenté d’herbe aromatique….Quel fumet imaginaire qui me met grossièrement en appétit. Mais la voix d’Amélia me fit sortir de mon imagination sordide sur la qualité gustative d’un cochon vache.

Effets secondaire han ?Haussant un sourcil, je repris.Si t’en as dans le nez tu va peut être éternué mais ça risque rien, la poudre de chien mouche est inoffensive pour les sorciers ! Mais a ce qui parait les moldus développent des allergies et se grattent beaucoup quand ils touches de la poudre de chien mouche !Dis je le plus sérieusement du monde.

Mon ventre repris son gargouillis habituel surement dû à ma vision d’un steak ou d’un roti au four de cochon vache, Merlin je suis persuadé que ça peut être délicieux…Je suis capable d’aller cherché une vache et un cochon pour obtenir leurs contenances génitale et tenté de créé un « embryon » de cochon vache et de voir si ça peut marcher. Ouais…Faut que je me procure du sperme de porc et un ovule bovin…Ouais ça peut surement se faire !
.
code by lizzou — gifs by TUMBLR — 000 MOTS.

Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Quoi encore ? Des folies ? Han ? [Ft. Jonathan & Sebastian] Empty
MessageSujet: Re: Quoi encore ? Des folies ? Han ? [Ft. Jonathan & Sebastian]   Quoi encore ? Des folies ? Han ? [Ft. Jonathan & Sebastian] EmptyMar 22 Nov - 13:31
Like a dog
Pour nous on parlait d'à jamais, pour toujours, sans l'ombre d'un doute. Comment imaginer que l'on pouvait nous séparer? • Comme des frères

Je reconnus ma gaffe au moment même où Mélia demanda les signes à Jon. Un rire narquois le prix alors et je déglutit. Okay... Il avait croisé les bras et avait lancé d'une façon désinvolte c'était quoi le signes car lui même n'en connaissait rien. Je lui lançais un regard noir. Espèce de faux frère va! Je déclarais alors, un petit sourire en coin de lèvres en fixant Jon puis Mélia d'un regard doux.

-Je disais qu'il y aurait des signes qui ne trompent pas. Pas que je les connaissais et pouvait en faire une liste...

Je m'en étais sorti avec une pirouette et déjà Mélia était partit sur un autre sujet. C'était toujours comme ça avec elle. Ses pensées fusaient à la vitesse de ses paroles et pouvaient changer de sujet comme de chemise. Et voilà qu'elle était partie sur des cochons vaches, Jon répliquant dans la seconde. Il fit mine de réfléchir et du m'incliner devant le jeux d'acteur du dingo. Il aurait presque put me convaincre moi aussi que les cochons vaches existait eux aussi.

Puis Méli éternua et lui répondit automatiquement d'un "A tes souhaits." Elle demanda alors si la poudre de chien mouche avait des effets secondaires. Jon répliqua que non pas sur les sorciers mais que les moldus développaient des réactions allergiques à la poudre. Je dus me faire violence pour ne pas rire devant un tel mensonge.

Le ventre de Jon gargouilla alors. Inaudible pour des personnes communes mais Jon et moi, grâce à nos forme canines, nos oreilles se sont développé, au même titre que l'odorat. Je souriais et croisa son regard avant de demander aux deux autres.

-Un p'tit creux? Je meurs de faim moi!

Fis je en m'étirant. Et j'avais vraiment faim! Il était bientôt l'heure de manger de toute façon. Je souriais à Mélia lui demanda alors.

-Tu veux grimper sur mon dos?

C'était le genre de chose qu'elle faisait souvent. Mais c'est comme ça que je l'appréciais. Quand elle avait ses quarts d'heure de folie. Elle me faisait rire au même titre que mon meilleur ami.
© GASMASK
Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Quoi encore ? Des folies ? Han ? [Ft. Jonathan & Sebastian] Empty
MessageSujet: Re: Quoi encore ? Des folies ? Han ? [Ft. Jonathan & Sebastian]   Quoi encore ? Des folies ? Han ? [Ft. Jonathan & Sebastian] EmptyVen 25 Nov - 16:28
Je vais
vous
attraper !
Quoi encore ? Des folies ? Han ?
Mon regard passait de Jonathan a Sebastian pendant que j'attendais avec une impatience manifeste qu'un ou l'autre me dise les signes pour reconnaitre un chat maringo. Mais, je fut assez déçue, en fait. Oui, parce qu'aucun des deux ne le savait ! Je leur lançai un air presque accusateur du genre "bin là, han, vous êtes supposés le savoir ! Vous êtes des Dieux !" avant de laisser retomber mes mains le long de mon corps d'un air parfaitement découragé. Je poussai un soupire de désespoir -- tout à fait -- avant de dire :

" Alors on est dans le purin, han. Comment on fera pour les reconnaitre ? Et il n'y a rien sur eux dans les livres, j'ai presque tout lu ceux de la bibliothèque et rien ! Rien dans les revues scientifiques non plus. J'ai même écrit à l'éditeur de La magie scientifique et nucléaire et ils m'ont répondu qu'ils n'avaient pas la moindre idée de ce dont je leur parlais, han. Mais pourquoi ? Pourquoi personne ne sais rien sur les chats maringos ? Pourquoi rien n'est répertorié ? Je vais écrire à la Ministre de la Magie, han, et lui demander de me laisser les accès aux dossiers du départements des êtres et créatures magiques. Il faut avoir des informations ! Mais avant, le Professeur Riddleton pourrait peut-être en savoir plus ? Je ne peut pas croire que la science n'offre aucune réponse !

C'était impossible ça. À croire que les chats maringos n'existaient pas ! Haha. Okay, Jonathan et Sebastian me racontaient peut-être des histoires mais j'étais sûre et certaine que, à quelque part, les chats maringos existaient. Comme le Père Noel. Il fallait que ces choses existent. Sinon la vie ne serait pas la même. Déterminée, je relevai mon visage vers les garçons. Ouais ! Comme les cochons vaches ! Les chats maringos devaient être sur la même île qu'eux et il ne restait plus qu'à découvrir cette île. Le tour serait joué ! J'allais voir si je ne pourrais pas partir genre en équateur pour les vacances. Ça devait aimer le chaud, ça ... ou peut-être pas.

" Ça aime le chaud, les chats maringos ? Ou ça vit plus dans un climat nordique ? Tempéré ?"

J'allais les découvrir, moi ! Je frottai mon nez contre le dos de ma main avec vivacité avant de faire un grand sourire à Sebastian. Ho oui ! Sur son dos ! Je me lançai sur lui, lui sautai vivement sur le dos et je poussai un yiiiiiiiii énergique en pointant l'index partout.

" Hue ! En avant vers l'aventure, han ! Découvrons l'île aux chats maringos, han, et entrons dans le livre de la science ! Imaginez, notre photo et nos noms sous "ils découvrent l'habitat des chats maringos", c'est le prix scientifique assuré, ça ! Hue, à la recherche du possible ! "

Na na na na ! (imaginez la musique d'indiana jones ici)
Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Quoi encore ? Des folies ? Han ? [Ft. Jonathan & Sebastian] Empty
MessageSujet: Re: Quoi encore ? Des folies ? Han ? [Ft. Jonathan & Sebastian]   Quoi encore ? Des folies ? Han ? [Ft. Jonathan & Sebastian] EmptyVen 25 Nov - 18:14

Quoi encore ? Desfolies ? Han ?
- Amélia & Seb & Jon -
Parc Pays
Je ne pouvais pas ne pas voir la déception dans les yeux d’Amélia et ça me tué complètement, un jour elle découvrira la vérité et ce jour là je pense que je perdrais sa confiance à jamais et je ne sais pas si je le supporterais, même en étant franc avec elle, en lui disant qu’avant j’adorais dire des bêtises et des histoires pour qu’elle vive dans un monde enchanteur et emplie de magie, et que je me suis plongée dans une léthargie mensongères car la voir grandir me faisait peur. Amélia à le même défaut que moi, sa gentillesse, elle ne juge que très rarement les autres et sa gentillesse l’ont doté d’une grande compréhension des choses, même si elle fait en sorte de toujours scientifiqué la chose-merlin ce n’est pas français- bref, sa déception dans le regard me fit presque perdre l’équilibre à moins que ça ne soit la fatigue cumulée de ces derniers jours.

Amélia calme toi ! Tu me file la migraine, dis je d’une voix presque éteinte avant de secouer la tête, mais la demoiselle quand elle est partie elle est partie. C’est normal qu’il n’y est rien dans les livres, les auteurs n’aime pas écrire sur des choses dont ils ne peuvent pas avoir de preuves han sinon ils passent pour des fou et vont à saint mangouste ! Et les auteurs ils aiment pas Saint Mangouste, ça sent le produit de ménage !Ajoutais je. Bon sang voilà que je régresse comme à mes onze ou douze ans. Ta même…Merlin Amélia ils vont te prendre pour une folle !Dis je soudainement en frappant mon front avec ma main dans un pur geste de déception.

Bon sang, il vont la prendre pour demeuré, alors qu’elle est pleine de bonne intention, je me sentais de plus en plus coupable d’avoir inséré les chats maringo dans l’esprit de ma petite sœur, cette idée saugrenue et folle allait lui causé du tord avec le temps et je ne pouvais pas lui faire oublié cet instant.

Tu crois vraiment que le ministère va autoriser une sorcière de 15 ans a fourrez son adorable nez dans leurs dossiers secrets ? Allons Amélia soit raisonnable tu es mineure et si ils trouvent ça louche faudra que je dise que c’est moi sinon c’est papa ou m’man qui sera incarcéré a Azkaban !Fis je avec un regard sérieux.

Fallait qu’elle comprenne que ces recherches était mauvaise, oui mauvaise pour moi et mon égo de frère ainé qui se prend pour un dieu face à elle et qui pourtant lui cache des choses. Mais voilà Amélia c’est une Pie bavarde qui traine avec tout le monde et qui parle avec Skeeter et suivant ce que je peux révèle a ma sœur j’ai peur que par inattention elle balance du lourd genre « bah moi mon frère il peut devenir un dingo australien mais il veut pas aller cherché la balle ! » J’vous jure elle en est bien capable. Encore pour ma bisexualité j’ai décidé de l’assumer pleinement donc bon, ça sert a rien de se caché plus longtemps.

Bonne question, si on en trouve par chez nous rarement, c’est qu’ils doivent apprécier les climats assez humide je suppose !Répondis presque du tac au tac.

Et pourtant je m’en contre fou de leurs lieux d’habitation mais voyez vous quand on créé une créature comme celle là faut pouvoir répondre facilement aux tonnes de questions d’Amélia et j’étais assez entraîné en la matière.
Sebastian eut la bonne idée de demandé à Amélia de grimpé sur son dos et la demoiselle accepta avec son éternelle âme d’enfant, je me surpris à les regardé tendrement, ces deux personnes sont si essentielle à ma vie, que ferais je sans elles ? Déjà Amélia c’est ma sœur, je serais prêt a faire le bouclier pour la protéger, à être envoyé a Azkaban en prenant sa bêtise, à tuer si quelqu’un venait a lui brisé le cœur. Et Seb…bah la même chose mais en pire…Sans Amélia je peux tenir le coup, mais sans Seb…Sans cette drogue, je dois me sevré à tout prix, sinon ça me tuera , oui ça pourrait me tué, entre dépérir d’amour car je n’ai pas accès a son cœur, Seb est un homme à femme, ou souffrir d’être loin de lui…Alors autant se sevré cette année.

J’affichais un large sourire-de façade- mais qui semblait plus vrai que nature.
Allez les aventuriers à la bouffe !Fis je en marchant à leurs côté, le nez devant, le regard droit et prenant la direction du château pour aller mangé un morceau.
.
code by lizzou — gifs by TUMBLR — 000 MOTS.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsoriséHistoria Pactum

Quoi encore ? Des folies ? Han ? [Ft. Jonathan & Sebastian] Empty
MessageSujet: Re: Quoi encore ? Des folies ? Han ? [Ft. Jonathan & Sebastian]   Quoi encore ? Des folies ? Han ? [Ft. Jonathan & Sebastian] Empty
Revenir en haut Aller en bas
 

Quoi encore ? Des folies ? Han ? [Ft. Jonathan & Sebastian]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [UPTOBOX] Le Retour des bidasses en folie [DVDRiP]
» Un peu d'intimité... [ pv : Perséphale et Hentaï]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Historia Pactum :: Les coulisses :: Les archives :: Archives RP :: Ancienne version-