RSS
RSS
HISTORIA PACTUM
saison II ♠ Always keep your foes confused. If they are never certain who you are or what you want, they cannot know what you are like to do next.



 
Bienvenue sur Historia Pactum
!
Votez sur les top sites !
Toutes les deux heures !
Membre du mois
Ici vous retrouverez chaque mois le membre du mois récompenser pour sa participation RP dans la carte fidélité du forum.
Event en cours
Ici vous trouverez l'animation ou l'intrigue en cours sur le forum.
Le Deal du moment : -9%
-100€ sur les MacBook Air 13’’ 256Go
Voir le deal
1029 €

Partagez
 

 Histoires & feu de camp || ft Jon, Rose & Amélia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
InvitéHistoria PactumAnonymous

Histoires & feu de camp || ft Jon, Rose & Amélia Empty
MessageSujet: Histoires & feu de camp || ft Jon, Rose & Amélia   Histoires & feu de camp || ft Jon, Rose & Amélia EmptyVen 18 Nov - 13:50
Horror story
We all are living in a dream, but life ain't what it seems Oh everything's a mess. And all these sorrows I have seen, the lead me to believe that everything's a mess • Dream

Je grattais mes pieds dans les galets, la lueur et la chaleur du feu me réchauffant dans la nuit tombante. Les éclats de rire qui régnait autour de moi annonçait une soirée excellente sous le signe de l'humour. J'étais assis par terre, les jambes tendues et croisés, mes bras faisant office de cale pour éviter que je ne m'écroule par terre. Je balayais l'endroit du regard. Il y avait Jonathan. C'est un fait. Et j'avais réussi à le faire sortir de sa tanière. Car même si cela faisait deux jours qu'il ne sortait pas, le prénom de sa sœur, Amélia, l'avait réveillé.

Une idée simple avait germé dans mon esprit. Rattraper l'été. Jon et moi on s'amusait à raconter des histoires farfelues à Amélia qui nous croyait dur comme fer. Alors on a décidé de passer une soirée près du lac, autour d'un feu de camp. Sur le coup, il nous aurait fallu presque la guitare et l'alcool et on se croirait sur un campus américain. Mais on avait pensé à tout, en ramenant déjà des couvertures.

Il y avait autour de ce feu de camp, Amélia bien sur, qu'on a été cherché dans sa tour. Vous imaginez même pas l'effort fourni! Il nous a fallu grimper huit étage! Les sept du château et le sous sol. En fait, les huit qui séparaient les deux salles communes. Le portait avait refusé de nous laisser passer. Enigme à la con! Alors on a beuglé comme des putois jusqu'à ce que quelqu'un nous entende et décide de nous ouvrir. Et devinez qui nous a ouvert la porte avec grâce et élégance? - En vrai, elle s'est ouverte brusquement dans un "quoi?" très hargneux -. Rose Weasley, bien évidemment.

C'est pour ça que après moult effort de notre part, on a réussi à convaincre les deux jeunes femmes à venir avec nous. Bon en vrai, Amélia c'était facile. C'était plus Rose qui bref. Je m'égare.

On en revient à nos sombrals. Il y avait donc, comme vous l'aurez compris, Jon, Mélia et Rose. Les couvertures étaient sur chacun d'entre nous et elle nous réchauffaient avec force sous le sort de chaleur. Je m'assis plus confortablement, en tailleur, face au feu, alors que la lumière me donnait un regard à faire peur à un Sinistros - pardonnez moi le jeux de mots -. Je déclarais alors:

-Mélia, on a plein de choses à te raconter! On a découvert pleins de trucs dans la forêt!

J'ouvrais pour que Jon puisse continuer sur la lancée. C'était la spécialité de Jon, raconter n'importe quoi, et Mélia buvait nos paroles. C'était si drôle!

-On a découvert un truc fantastique! On était dans la forêt interdite, et alors qu'on se baladait, on a vu un truc tout luisant et tout vert au loin. Alors Jon et moi, on a cru à un vers luisant géant! Tu vois la chose? J'avais un air sérieux et étonné quand je racontais cela. Je repris, pris dans mon histoire abracadabrante. -Alors, tu sais bien qu'on a jamais peur nous! On s'approche et là, on découvre que ce n'était pas un vert luisant, mais un scroutt à pétard! Les Scroutt à pétards sont phosphorescent, c'est génial!

Je lançais un sourire espiègle à Jon. Les remarques n'allaient pas tarder à fuser...
© GASMASK
Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Histoires & feu de camp || ft Jon, Rose & Amélia Empty
MessageSujet: Re: Histoires & feu de camp || ft Jon, Rose & Amélia   Histoires & feu de camp || ft Jon, Rose & Amélia EmptyVen 18 Nov - 19:57

Histoire et feu de camps
-Seb & Mélia & Rose & Jon -
Lac noir
D’accord ta gagné !Dis je à Sebastian en me levant de mon fauteuil.

Depuis la rentré je m’étais quelques peut éparpiller, j’étais resté cloitré dans mon coin. Pourquoi ? Parce que cet été j’avais fait une lourde introspection sur mon cœur et j’avais réalisé quelque chose qui me perturbé au plus au point et franchement je ne savais pas comment réagir de manière concrète et plus d’un choix s’offrait à moi, mais quand mon frère de cœur me parla d’Amélia, je levais les yeux vers son visage, avec un sourire. Une idée des plus saugrenue mais des plus géniale avait germé dans l’esprit du jaune et noir, une soirée autour du feu près du lac. J’avais adoré l’idée, ça me faisait pensé a l’été ou on avait campé dans le jardin a côté de la fontaine. On avait gravit tout les étages pour se rendre à la tour des bleu quand l’aigle posa sa question.

Malgré notre intelligence certaines, impossible de trouvé, bon surtout on avait pas envie de réfléchir des masses, alors on s’est mit a beuglé comme des ânes devant la porte, criant le prénom de ma sœur cadette comme si on était à l’agonie et c’est une jolie rousse qui nous à ouvert et je connaissais ce regard lourd de reproche.

Salut Rose ! Mélia est dans le coin ?Demandais je d’une voix enjoué, elle me fixa avec un air du style «tout poudlard a compris que tu cherchais ta sœur ». Hey j’ai une idée joint toi à nous ! On fait une soirée au bord du lac, avec un feu , des couvertures et de quoi grignoté ! Allez fait pas ta coincé et viens !Repris je avec amusement.

De toute manière j’avais gagné puisqu’Amélia était arrivé avec ses grand yeux, elle nous avait pas entendu, surement plongé dans son livre, mais elle fut ravis de savoir ce qu’on voulait faire, on descendit donc tout les étages, merlin des jambes d’acier je vous dit ! On parcourut en riant la distance vers le lac et on s’installa tranquillement, couverture par terre et couverture sur nous, tandis que Seb allumé le feu d’un coup de baguette et qu’il se posait…je détournais les yeux pour ne pas trop l’observer et sortie un sac de victuailles.

Prenant place en cercle autour de l’âtre brulant, je pu constaté que Seb commençais les histoires abracadantesques, je fis une tête de « oui oui tout a fait ça », hochant la tête avec gravité, quand il parla de Scrout fluo je du me faire violence pour ne pas éclaté de rire et gardé ma contenance.

Je doute qu’il y’en ai toute une collonie mais celui là est unique Mélia, unique ! Depuis la guerre de nombreuses créatures ont du subir des mémorphose pour survivre et s’adapter, d’autre on du prendre des sorts qui les ont rendu unique ! Et je suis persuadé d’avoir entendu parlé d’un Veracrasse mangeur de sirène ! Mais là encore c’est un mystère, car les algues était leurs nourriture mais depuis qu’elles sont laxatives peut êtres que ce Veracrasse à changé d’alimentation ! Toi qui est une scientifique tu en pense quoi ma grenouille doré ?Dis je le plus sérieusement du monde.
.
code by lizzou — gifs by TUMBLR — 000 MOTS.




Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Histoires & feu de camp || ft Jon, Rose & Amélia Empty
MessageSujet: Re: Histoires & feu de camp || ft Jon, Rose & Amélia   Histoires & feu de camp || ft Jon, Rose & Amélia EmptySam 19 Nov - 20:42
Histoires & feu de camp.SEB&JON&AMELIA&ROSE;

 

La soirée avait pourtant bien commencé. Tous mes camarades de Serdaigle étaient ou dans la salle commune ou dans le dortoir et aucun évènement ne semblait vouloir changer ça. J’étais prête à profiter du temps pour qu’il me restait pour me plonger dans un bon livre. J’avais dû, la veille, effectuer une ronde ce qui m’avait empêchée d’avancer autant que je voulais. J’étais montée dans mon dortoir, poussant mes camarades à faire de même, où j’étais restée quelques minutes avant de me rendre compte que j’avais oublié ma plume dans la salle commune. Sur le chemin, j’avais senti que les choses allaient se gâter. Des cris appelant Amélia commençaient à se faire entendre et, comme il n’y avait qu’une Amélia à Serdaigle et qu’il n’y avait pas beaucoup de personnes capables de l’appeler à cette heure et en faisant preuve d’une telle discrétion…, j’étais allée ouvrir la porte.

« Quoi ? », avais-je demandé d’une façon peu avenante pour bien montrer aux deux idiots qui se trouvaient devant la porte – Sebastian et Jonathan pour ne pas les nommer – que je n’étais pas d’humeur. Mais ils avaient réussi à me convaincre de laisser sortir Amélia et de les accompagner au bord du lac. L’argument majeur avait été « avec de quoi grignoter », soyons honnêtes.

C’est pourquoi je me trouvais actuellement au bord du lac, sous une couverture, devant le feu, à écouter les deux Poufsouffle raconter des histoires complètement ridicules à cette pauvre Amélia. Pas un pour rattraper l'autre. Des scroutts à pétard phosphorescents, un véracrasse mangeur de sirènes ; sérieusement ? Ils auraient au moins pu inventer quelque chose de crédible. Mon regard passa de Sebastian à Jonathan, de plus en plus accusateur au fil de leurs paroles. Je dus me retenir de ne pas soupirer à chacune de leurs phrases mais je ne pus m’empêcher de lever les yeux au ciel lorsque Jon mentionna le véracrasse mangeur de sirènes. Est-ce qu’ils avaient conscience que la différence de taille entre les deux rendait la chose complètement ridicule ? D’autant qu’un véracrasse n’avait même pas de dents…, il la gobait toute entière dans son petit corps ?

Heureusement que je n’avais pas laissé Amélia seule avec ces deux énergumènes. Elle était capable de les croire.  Certes, d’un point de vue purement théorique il était possible qu’un animal, au contact d’un sortilège, subisse des effets secondaires mais ils étaient minimes et l’animal ne supportait pas le choc et finissait par mourir peu de temps après et ce, uniquement s’il n’était pas automatiquement tué par ses congénères qui auraient pris peur en le voyant.

Ne sois pas trop rabat-joie, ne sois pas trop rabat-joie, me répétai-je dans la tête pour ne pas bondir sur les deux septièmes année que je n’écoutai plus que d’une oreille distante. Je réagis toutefois dès qu'il s'arrêta de parler, sans prendre en compte ses dernières idioties.

« Il faut vraiment que je vous empêche de retourner dans la forêt interdite alors, elle est plus dangereuse que je ne le pensais… elle vous rend complètement fous », déclarai-je en prenant un air exagérément innocent au début avant de les fusiller du regard ; le tout en faisant transpirer ma voix d’ironie. J’avais très envie de me lever et de leur dire d’arrêter leurs bêtises en criant mais les connaissant ça n'allait pas marcher voire ça allait avoir l’effet inverse.  J’avais pris la parole avant Amélia pour ne pas qu’elle croie aveuglément les paroles de son frère et de son ami.

« En fait, vous auriez pu être à Serdaigle, lâchai-je d’une voix sarcastique en faisant référence à la créativité, l’imagination qui nous était associée par le choixpeau magique. Ah non, enchaînai-je prenant un air faussement surpris, vous n’êtes pas capables de résoudre l’énigme pour entrer dans la salle commune c’est vrai… Et j’affichai mon plus bel air désolé. A moins que vous n’aviez trouvé un gnome dans la forêt interdite, lui aussi ayant subi des métamorphoses, qui serait capable, non plus de creuser des trous dans la terre, mais de passer à travers la roche en amenant quelqu’un avec lui. »

Cette fois-ci, un légèrement ricanement s’échappa d’entre mes lèvres. Moi aussi je pouvais raconter n’importe quoi.


code by lizzou × gifs by tumblr

Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Histoires & feu de camp || ft Jon, Rose & Amélia Empty
MessageSujet: Re: Histoires & feu de camp || ft Jon, Rose & Amélia   Histoires & feu de camp || ft Jon, Rose & Amélia EmptyDim 20 Nov - 0:58
Histoires & feu de camp
J'étais couchée dans mon lit, sur le ventre, mes jambes relevées et battant lentement l'air. Mes cheveux me tombaient un peu sur le visage pendant que mon visage était baissé en direction de mon chat, Alginate. J'étais en train de lui ouvrir la bouche de force pour lui regarder les dents. Al ne se laissait pas vraiment faire, alors je poussais régulièrement des "mais han" et des "Algi, laisse Maman regarder, han". Mais mon Alginate n'avait pas l'air de vouloir. Il pouvait être têtu ! Par chance, il n'était pas méchant, sinon il m'aurait mordu depuis un bon moment. Mais, pourquoi est-ce que je faisais ça, vous dites-vous ? Han ? Bonne question ! Al avait quelque chose dans la bouche, de quoi qu'il avait trouvé sous mon lit. Je ne voulais pas qu'il s'étouffe, alors il fallait bien que je lui ouvre la gueule. Mais, il ne voulais pas. Je lui lançai un regard morne. Foutu chat ! Comment est-ce que je pouvais faire ? Lui secouer quelque chose sous le nez ? Quoi ? Je prit mon chat sous mon bras -- non sans qu'il se débatte -- avant de descendre des dortoirs direction le "salon commun". Il devait bien y avoir quelque chose à agiter et ...

Ce ne fut qu'une fois en bas que j'entendis les cris incessants. On m'appelait ! Mais qui c'était ? Han ? Y'avait personne ... un fantôme ? Je regardais autour de moi d'un air quelque peu incertain quand j'entendis une voix autoritaire dire "quoi?". Rose. Je me tendis le cou et je put l'apercevoir, debout derrière le rideau camouflant l'entrée de la salle commune. Elle parlait à quelqu'un. Je m'approchai et je les entendit plus que je ne les vit : Jo et Seb ! C'étaient donc eux qui étaient venus me voir ! Toute souriante, je gambadai vers l'entrée, Alginate s'agitant sous mon bras.

"Salut, han ! Vous faites quoi ?"

Ils voulaient aller faire un feu dans le parc et tout ça, selon ce que je comprenais. Mais ... mais ... non ! On ne pouvait pas ! C'était le soir, y'avait le couvre-feu à un moment donné et ... faire un feu dans le parc ? Et si on mettais le feu partout ? Et si on se faisait prendre ? On ne pouvais pas puis j'avais des choses à faire dont décoincer mon chat et ... Je commençai donc par faire de vifs non de la tête en argumentant ma vie. Nan, nan, pas question. Mais bon ... Jo et Seb savaient très bien comment me convaincre. J'avais, par conséquent, secoué Alginate comme un prunier en lui disant "allez, allez craches craches, han !". Il avait lâché un miaaaawww pas content mais ça n'avait pas prit de temps qu'il avait craché ce qu'il avait dans la gueule : un bout de plume tout machouillé. Comment c'était arrivé sous mon lit ? Dites ? En tout cas. Je lançai presque mon matou dans la salle commune dès qu'il eu craché et je suivi tout le monde sans plus me poser de questions. Si Rose était d'accord. Ce ne devait pas être si pire que ça.

Je me trouvais maintenant devant le feu qui renvoyait des reflets dorés sur mon visage. Je mangeai des guimauves comme pas possible -- j'allais avoir mal au ventre, mais tant pis -- assied près de Rose. On était bien quand même ! C'était une bonne idée et je ne pensais plus du tout qu'on n'avait pas vraiment le droit de faire ce qu'on était en train de faire. C'était souvent ainsi quand je me trouvais avec mon frère et Sebastian. J'oubliais que c'était peut-être pas dans les normes. J'allais enfoncer une énième guimauve dans ma bouche quand Sebastian me dit qu'ils avaient vu quelque chose d'incroyable dans la forêt interdite. Aussitôt, je me penchai en avant avec intérêt.

" Quoi, han ?"

Je ne tardai pas à le savoir ! J'écoutais religieusement Sebastian, le regardant avec de grands yeux attentifs et hochant la tête régulièrement. Un truc qui luisait ? Han ? Un ver luisant ? Mais non, c'était un scroutt à pétard, han ! Un scroutt qui luisait ? Hoooooo ! Évidemment, je prit un air étonné mais tout à fait crédule. C'était ahurissant ! Mais comment c'était possible, ça ? Mon frère me donna vite la réponse et je tournai la tête pour le regarder, l'écoutant tout aussi attentivement que je l'avais fait avec Sebastian. Une mutation ? Mais oui, han ! Je fit oui de la tête en émettant des "hum hum, han, c'est sûr" d'un air entendu. Un sort ? Peut-être pas, hormis que ... han ? Un verracrasse mengeur de sirènes ? Et il me demandait mon avis scientifique en plus ! Hoooooo ! Ça j'aimais ça ! J'allais tout lui expliquer la génétique et les mutations et ... j'allais ouvrir la bouche pour débuter mon exposé quand Rose prit la parole avant moi. Je la regardai donc. Et, tout comme pour les deux autres, je faisait des oui de la tête en l'écoutant, tout à fait insensible à son ironie.

" C'est parce qu'ils ne mangent pas assez de légumes, han. Les légumes, c'est bon pour les facultés cérébrales. Tu vois, Jonathan, si tu mangeais tes brocolis tu serais intelligent "

Un gaspillage d'esprit ! Je vous jures ! J'émit une sorte de soupir désolé avant de faire de grands yeux. Han ? Un gnome qui passe à travers les roches ? Pour vrai ? Alors là ...

" Pour de vrai ? Il passe à travers les roches ? Mais c'est ... inquiétant, han ! Et s'ils pouvaient passer à travers les pierres du château ? "

Les mutations, de nos jours ... un véritable fléau ! Bref. Je reportai mon attention sur Jonathan, qui devait attendre mon exposé scientifique avec impatience, avant de prendre une très profonde inspiration et de dire :

" Il est possible que des mutations aient eu lieu, certes, ou alors il s'agit d'une espèce non encore répertoriée. Tu savait qu'il y a pleins de créatures inconnues et étranges dans les fins fonds de l'océan ? Dit ? Pleins de bestioles que personne n'a jamais vu, inconnues de tous. Alors, c'est possible que ce soit ça. Mais si c'est une mutation (je repris ma respiration), il faudrait voir de quel type elle est. Dans quelle section de la forêt vous l'avez vu ? Et pour le verracrasse, je crois que la personne qui t'a raconté ça voulait rire de toi, han, parce que les sirènes sont trop féroces pour un verracrasse qui est, de toute manière, bien trop petit. Même s'il y avait eu mutation, ça me surprendrait qu'elle fuse assez importante et, surtout, aussi rapide pour que les sirènes se fassent manger. Parce qu'une mutation peut prendre des siècles à se produire, han, ça prend du temps pour que les gênes se transforment et tout. Alors, si c'est une mutation faux sens, tu sais ce que c'est ? (je profitai des quelques demis-secondes pour reprendre mon souffle et je poursuivi). Cette mutation ponctuelle se traduit par le remplacement d'un nucléotide par un autre. Dans certains cas, cette modification entraîne une modification de l'acide aminé codé, laquelle peut avoir ou non une répercussion sur la fonction de la protéine produite par le gène, dans le cas d'un gène codant, ou sur l'affinité pour un facteur de transcription, dans le cas d'une zone promotrice de l'ADN. On parle de mutation de transition lorsqu'il y a substitution d’une base purique à une autre base purique, ou d’une base pyrimidique à une autre base pyrimidique. Au contraire, une mutation de transversion est une mutation causée par le remplacement d’une base purique par une base pyrimidique, ou d’une base pyrimidique par une base purique.

Je repris mon souffle, pensive. Et si c'était une mutation non-sens ? Han ? Ils avaient compris ce que cela impliquait ? Dites ? Je regardai Jo et Seb, assied devant moi, en clignant un peu des yeux. Alors ? Han ?

" Comprenez ?"
Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Histoires & feu de camp || ft Jon, Rose & Amélia Empty
MessageSujet: Re: Histoires & feu de camp || ft Jon, Rose & Amélia   Histoires & feu de camp || ft Jon, Rose & Amélia EmptyDim 20 Nov - 16:35
Horror story
We all are living in a dream, but life ain't what it seems Oh everything's a mess. And all these sorrows I have seen, the lead me to believe that everything's a mess • Dream

Amélia m'écoutait religieusement, buvant mes paroles. Un sourire espiègle avait naquit sur mes lèvres quand Jon avait repris sur le ton le plus sérieux du monde. Je pus déceler néanmoins qu'il riait. Ses yeux pétillaient de malice. Il surenchérit sur un véracrasse mangeur de sirènes et je ne put empêcher un sourire moqueur venir étirer mes lèvres. Le feu crépitait joyeusement et alors qu'il eut fini de prendre la parole, se fut Rose qu la reprit.

Elle nous avait lancé des regards réprobateur et ses paroles furent moqueuse. Je lui lançais du tac au tac, le regard suffisant et hautain.

-C'est dommage que tu penses cela! La forêt est tout sauf dangereuse si on la connaît bien! Je terminais par un clin d'oeil complice en sa direction mais elle n'en démordait pas.

Elle reprit disant que l'on aurait put être à Serdaigle mais que non, puisqu'on était incapable de répondre à l'énigme posé. Un "Hey!" indigné sortit de ma bouche alors qu'elle n'en fit pas attention et reprit ses propos. J'éclatais alors de rire face à ce qu'elle avait prononcé alors que Amélia la fixait avec des yeux ronds.

Amélia quand a elle avait gardé le silence jusque là -fait rare je vous l'accorde-, elle prit une grande inspiration et expliqua alors le manque d'intelligence chez Jon, s'expliquant par le fait qu'il ne mange pas de légume. Je basculais légèrement en arrière, reprenant ma position initiale, bras en cale, alors que je le fixais, un sourire toujours moqueur planté sur les lèvres. Et Amélia demanda alors à Rose pour l'histoire de gnome et j'éclatais de rire de nouveau avant de reprendre sur son histoire.

-Ca serait possible en effet mais pas à Poudlard! Les pierres sont protégés par des barrières magiques depuis la bataille de Poudlard.

J'avais dit ça pour rassurer Amélia qui semblait paniquée à l'idée qu'une telle chose se produise. Et elle se tourna vers son frère et déblatéra sur le sujet du veracrasse. Je gardais le silence l'écoutant. Elle était un puits de connaissance. Ce qu'elle disait tenait la route et je lançais un regard inquiet à Jon. A force, elle comprendra que toutes ces histoires, n'était que des histoires... Nous en voudra t-elle? Elle reprit son monologue et je ne comprit pas grand chose de la suite. Je lui demandais juste pour être sur:

-Donc si on change un gêne ou je sais pas trop de quoi tu parles, on change l'espèce? C'est ce que tu dit?

Elle semblait comprendre plus de chose que moi en tout cas de ce point de vue là. Je n'étais pas doué pour la théorie, à défaut de l'être en pratique. Mais ce dont elle parlait, je n'y comprenais rien. De l'ADN? J'en avais entendu parler mais c'est juste un truc moldu?

-Mélia, ça fait flipper ton truc là! Ca veut dire que peut être l'histoire de Jon est pas si impossible que ça! Si on arrive à changer sa taille pour qu'il soit plus gros qu'une sirène, alors le veracrasse l'as peut être gobé!
© GASMASK
Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Histoires & feu de camp || ft Jon, Rose & Amélia Empty
MessageSujet: Re: Histoires & feu de camp || ft Jon, Rose & Amélia   Histoires & feu de camp || ft Jon, Rose & Amélia EmptyLun 21 Nov - 11:55

Histoire et feu de camps
-Seb & Mélia & Rose & Jon -
Lac noir
Evidemment le pessimisme de Rose était palpable et elle était venue pour la bouffe, apparemment un petit cops et un gros cerveau ça demande une sacré denrée alimentaire. Souriant alors que je faisais les petits gâteaux à mes camarades. Et sa peur de la forêt me faisait bien rire, tout comme Seb apparemment, oui on l’a connaissait bien la forêt, de long en large surtout sous forme animale. J’eu un sourire nostalgique en repensant au moment qu’on a passé au cœur de cette forêt. Puis elle évoqua notre manque d’intelligence pour ne pas avoir répondu a la question.

Navré de préféré la loyauté à l’intellect !Répondis je alors qu’elle ne fit même pas attention à nos propos enfin à ma réponse soutenue par un « hey » de Sebastian.

Mais la bleu argent avait parlé d’un sujet encore plus loufoque que les nôtres et j’eu un léger sourire, dans quoi elle s’est fourré ?! Amélia pouvait gobé beaucoup de choses sur la magie et les créatures improbables qui pouvait exister, alors le coup du gnome…Je du me faire violence pour ne pas rire aux éclats.

C’est vrai ! Ils ne peuvent pas entré dans l’enceinte du château depuis la guerre et c’est tant mieux y’aurait des trous partout sinon !Répondis je pour appuyé les propos de Sebastian.Et arrête avec cette histoire de légumes Mélia, j’en mange plus que tu ne le crois si Mademoiselle n’avait pas son nez fourré dans les bouquins même a table elle le verrait de suite !Dis je comme un enfant vexé.

Bah en même temps faut bien trouvé des parades et même si on est pas à Serdaigle je trouve que notre cerveau se défend pas mal sur cet aspect là et soudainement le cerveau de ma sœur s’activa et un flot omniprésent de paroles et de terme scientifique s’échappa d’entre ses lèvres, j’avais la bouche remplie de cookies aux noix de macadamia et chocolat noir, tout en hochant la tête avec précautions pour écouter ses paroles. Alors qu’elle s’évadait dans ses propos scientifiques qui apparemment joué en ma faveur, je fis des yeux pas du tout étonné.

J’suis pas fou ! Je savais bien que c’était possible !Fis je alors qu’un morceau de gâteau sortez de ma bouche contre ma volonté pour tombé comme une bouse près du feu.

Je saisi un bâton et ranimé les flammes avec douceur, puis le sortant du feu, j’observais le bout rouge orangé, et la fumée épaisse qui en sortait paisiblement. Mon cerveau tenté de tourné à plein régime, Amélia était fort intelligente mais j’avais plus peur qu’elle découvre pourquoi j’allais mal ces derniers temps que le fait que mes inventions étaient fausses, car elle venait de prouvé par A+B que ce je disais pouvait fort bien arrivé.

Après ce n’est qu’une rumeur, j’ai pas plongé pour vérifié si il y’a un veracrasse mangeur de sirène ! J’suis pas un scientifique ! Je ne suis qu’un pauvre blaireau sans saveur !Fis je en lançant un regard a Rose
.
Bah ouais après tout elle s’amuse a nous rabaissé sur notre intellect alors autant lui montré qu’on accepte notre situation.

Chocolat pour tout le monde ?Demandais je en sortant une sorte de casserole que je posais dans un coin du feu ou le bois avait formé de belle braise, dedans je posais des énormes carré de chocolats avec lequel je versais un peu de lait cremeux.
.
code by lizzou — gifs by TUMBLR — 000 MOTS.

Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Histoires & feu de camp || ft Jon, Rose & Amélia Empty
MessageSujet: Re: Histoires & feu de camp || ft Jon, Rose & Amélia   Histoires & feu de camp || ft Jon, Rose & Amélia EmptyMar 22 Nov - 22:18
Histoires & feu de camp.SEB&JON&AMELIA&ROSE;

 

LJ’adorais Amelia, vraiment, elle était adorable, sympathique et travailleuse mais qu’est-ce qu’elle pouvait être naïve… Elle gobait les bêtises de son frère et de son ami avec des yeux émerveillés, ça me dépassait complètement. J’aurais dû y penser avant et, à peine j’eus fini mon histoire de gnome traversant la roche, que je la regrettai déjà. J’avais vraiment envie de la secouer. Evidemment, il ne fallait pas compter sur les deux Poufsouffles pour lui dire que c’était de l’humour mais ils choisirent tous deux de la rassurer, c’est qu’elle y croyait tant que cela l’inquiétait ! J’écoutai leur réponse en observant ma camarade de Serdaigle. Est-ce qu’elle allait croire à leurs bêtises ? Sûrement, elle n’en était plus à une près de toute façon.

Amelia revint ensuite sur le sujet des véracrasses en se lançant dans une explication compliquée à propos des mutations qui me tira une mine perplexe. Cette fille pouvait être impressionnante parfois. J’attrapai un cookie en écoutant attentivement ses paroles et les réactions qu’elles provoquèrent chez les deux septièmes année, soudainement perdus. J’hochai la tête lorsqu’elle nous demanda si nous avions compris, son explication se tenait. Ensuite, Sebastian posa des questions, prouvant au passage qu’il était peut-être plus intéressé par le sujet qu’il n’en avait l’air, et laissa ensuite clairement sous-entendre qu’ils racontaient n’importe quoi depuis tout à l’heure ce qui me tira un sourire de satisfaction tandis que son ami prit tout d’un coup des distances avec ce qu’il venait de dire prétextant qu’il s’agissait que de rumeurs. C’était des bêtises oui. Je ne fis même pas attention à sa petite pique, focalisée sur la question qu’il posa après.

« Volontiers, répondis-je en hochant vigoureusement la tête, souriante. Pas de brocolis ?, me moquai-je, amusée, en faisant référence à ce qu’Amélia avait dit. Je me tournai ensuite vers Amélia, l’air plus grave. Tu ne devrais pas croire tout ce qu’ils te racontent tu sais, dis-je en désignant du regard les Poufsouffle. Ils sont très sympathiques mais un peu idiots parfois. » Ce n’était pas négatif, c’était simplement un fait.

Mon regard retourna alors sur Jonathan et Sebastian, au fond ils n’étaient pas méchants, ils étaient parfois très intelligents – comme complètement idiots – et ils avaient même une très bonne imagination. Si Amélia n’avait pas été la victime de cette mascarade j’en aurais volontiers ri avec eux. D’ailleurs, une part de moi voulait aussi éclater de rire lorsqu’ils le faisaient, mais l’autre, pour avoir été parfois la cible des blagues de mes cousins et de mon cher frère, savait que, lorsqu’on rendait compte, ce n’était pas très agréable. Je ne souhaitais pas ça à Amélia, pour rien au monde. Elle était bien trop gentille pour mériter ça et bien trop crédule pour pouvoir l’éviter.

« Et vous, vous ne devriez pas faire ça, déclarai-je en usant de mon ton le plus moralisateur. Même si, je dois l’avouer, vos histoires sont bien trouvées. » Je ne pus retenir un léger sourire, presque imperceptible.


code by lizzou × gifs by tumblr

Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Histoires & feu de camp || ft Jon, Rose & Amélia Empty
MessageSujet: Re: Histoires & feu de camp || ft Jon, Rose & Amélia   Histoires & feu de camp || ft Jon, Rose & Amélia EmptyVen 25 Nov - 16:08
Histoires & feu de camp
Je ne peut pas dire que je ne me sentie pas rassurée en entendant Jo et Seb me dire que les ogres, trolls ou toutes sortes de patentes affreuses du genre ne pouvaient pas entrer au travers les pierres du château depuis la bataille de Poudlard. J'avais lu beaucoup sur le sujet d'ailleurs et c'était vrai que les mesures de protection avaient été augmentées considérablement. Je n'avais donc plus à m'en faire sur le sujet, ce qui laissa plus de place à mon cerveau pour extrapoler sur la science. Et quand on parlait science, on venait faire vibrer une fibre chez moi que même les chats maringos ne pouvaient ébranler -- ou presque pas. Je levai subitement la main dans les airs quand Jonathan demanda qui voulait du chocolat, tout en jetant un regard en direction de Rose. Quoi ? Je n'était pas obligée de croire tout ce qu'il me disait ? Mais, ils ne me disaient jamais de mensonges, alors pourquoi ne pas les croire ? Han ? Puis, je ne croyais pas tout tout tout, non ? Presque pas. Je me contentai de hausser les épaules et de lui dire :

" Je ne crois pas tout, j'ai pas cru que Jonathan m'a dit que la souris joufflue était pour venir manger mes dents, han "

Presque pas cru. J'avais six ans et je venais de perdre ma première dent de lait. Jonathan m'avait dit que la souris joufflue allait prendre ma dent sous mon oreiller, la manger et que là han, elle aurait encore faim et qu'elle allait entrer dans ma bouche pour manger toute la saleté -- ce à quoi je lui avait dit n'en a pas, j'ai lavé mes dents han, mais il m'avait dit chuuutttt -- et qu'en mangeant toute la saleté, han, elle allait bouffer toutes mes dents et que j'allais ressemblé à la tante Gertrude et ... Et Maman était entrée dans ma chambre, alors que je serrais fort fort les couvertures sous mon menton et que je fermais la bouche ultra fort, et elle avait disputé Jo. J'avais passé la moitié de la nuit à regarder partout et à toucher mes dents, mais je n'avais pas cru que la souris joufflue allaient manger toutes mes dents. Non, parce qu'il y en avait trop !

" Manière, j'en avait trop de dents. Aurait jamais put toutes les manger en une seule nuit, pas avec sa petite bouche ! Puis, leurs histoires sont tout à fait possibles, han. Tout à fait "

J'avais dit le "tout à fait" d'un ton entendu, regardant mon amie d'un air tout aussi solonnel. J'avais aussi envie de faire marcher mon frère et Sebastian un peu. Juste un peu. Parce que oui, je me doutais fort bien que la moitié de leurs histoires étaient fausses. Bien sûr ! Un verracrasse qui mange une sirène, han ! Même avec les mutations génétiques, ce n'était pas possible. Il aurait fallut changer trop de choses. Mais, les chats maringos, c'était possible. Il y avait bien pleins de sorciers qui créaient de nouvelles espèces, des croisements de çi ou de ça, alors pourquoi est-ce que les chats maringos n'existeraient pas ? À quelque part dans le monde ? Pas comme Jo et Seb me le racontaient, mais s'ils existaient dans les profondeurs d'une forêt lointaine et perdue sur un territoire encore inconnu ? Han ? Ça se pouvait. Je reportai mon attention sur les garçons, qui semblaient tout étonnés de voir que oui, oui, ça se pouvait ce qu'ils disaient. Ils en étaient ébahis, tiens. Je leur fit un sourire en baissant la main et leur dit de mon ton le plus sérieux :

" Bien oui, vous avez raison. Et tu as tout compris, Sebastian. En changeant les gênes d'une espèce ou en les modifiant juste un peu, on peut arriver à changer des éléments soient primaires, que l'on voit donc, ou secondaires qu'on ne voit pas. Par exemple, je pourrais en modifiant tes gênes changer la couleur de tes yeux, de tes cheveux et même ton sexe ... je pourrais aussi changer ce qu'on ne voit pas chez toi, c'est à dire changer des éléments de ta personnalité mais ça, ça ce serait beaucoup plus difficile et complexe. Changer l'essence d'un individu ou d'une créature pour, exemple, faire d'un dragon un chaton serait une expérience très laborieuse, longue et tout ça. C'est pour ça que l'histoire du verracrasse est fausse. Oui, on pourrait le faire grossir et grossir jusqu'à ce qu'il devienne de la taille du calamar géant. Mais, changer sa nature végétarienne pour le rendre carnivore, ça. Ça demanderait beaucoup d'efforts et la chose serait pas mal plus complexe qu'il n'en parait.

Il ne fallait pas charier. Je prit la tasse de chocolat chaud que me tendait mon frère, en bu une gorgée, puis deux, puis je repris avec un sombre :

" Hormis que ... oui, hormis que ... je crois bien que ce serait possible "

Mon visage prit un aspect inquiet alors que les flammes éclairaient ma peau. On allait bien rire ! Haha, j'allais faire peur à Jo et Seb.
Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Histoires & feu de camp || ft Jon, Rose & Amélia Empty
MessageSujet: Re: Histoires & feu de camp || ft Jon, Rose & Amélia   Histoires & feu de camp || ft Jon, Rose & Amélia EmptyJeu 1 Déc - 21:33
Horror story
We all are living in a dream, but life ain't what it seems Oh everything's a mess. And all these sorrows I have seen, the lead me to believe that everything's a mess • Dream

Je fixais tour à tour Jon, Mélia et Rose. Se fut Rose qui prit la parole et me révolta quand elle dit à Mélia de ne pas nous croire. Quoi? Comment ça? Mais Mélia lui répliqua directement qu'elle ne croyait pas tout ce qu'on racontait. Je jetais un regard en biais à Jon. Je savais bien que cette possibilité lui faisait peur. Elle raconta alors l'histoire d'une souris. Je rigolais à l'entente de ses propos. Jon demanda alors si on voulait du chocolat.

-Moi, je veux bien merci!

Je me levais de mon coin près de Rose pour m'asseoir près de Jon et le remerciais quand il me donna la tasse. Je piquais un marshmallow et le mangea d'une traite. Ce truc là, c'est comme les Oreo ou les Granola. On en mange un on est obligé de finir le paquet! Rose reprit sur un ton trop moralisateur mais tout en nous lançant des compliments. J'allais répondre mais encore une fois Mélia fut nettement plus rapide que moi. Elle déclara alors que nos histoires étaient tout à fait possible. Elle revint sur ce que j'avais dit et je grognais. Hors de question qu'un malade change la couleur de mes cheveux de mes yeux ou même mon sexe! Je suis bien au masculin merci! Mais ce qu'elle me dit me fit réfléchir. Si c'était possible? Elle prit un air inquiet.

-Difficile mais pas impossible... Mais je doute sincèrement de la survie d'une telle créature. A l'heure qu'il est elle doit être morte!

Je souriais à la jeune femme qui était la sœur de Jon. Peut être qu'une créature aussi transformé ne pourrait pas vivre longtemps? Je ne sais pas. Et je me souviens alors de quelque chose.

-Et Rose, tout n'est pas que des histoires! L'histoire sur les créatures que ma mère renferme dans ses placards, ça c'est vrai! Je les ai vu quand j'étais petit! Ça ressemble à une grosse bestiole toute bleue et ça fait un son de cloche, comme les fées. Quand leurs cloches sonnent c'est qu'elles vont attaquer. On dirait un mélange entre un doxy et un billywig. Ma mère en avait dans un bocal que j'ai fait tomber. Et ils ont tous volés vers moi avec les sons de cloches. J'ai eu super peur quand j'étais môme!

Et c'était la pur vérité. Rien que d'entendre un son de cloche semblable ça met tout mes sens en alerte. Pour rien au monde je veux retomber contre ce genre de créatures!

-Mais je crois que le pire niveau créatures c'est les acromentules dans la forêt interdite.... Elles sont justes énorme!
© GASMASK
Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Histoires & feu de camp || ft Jon, Rose & Amélia Empty
MessageSujet: Re: Histoires & feu de camp || ft Jon, Rose & Amélia   Histoires & feu de camp || ft Jon, Rose & Amélia EmptyJeu 1 Déc - 22:15

Histoire et feu de camps
-Seb & Mélia & Rose & Jon -
Lac noir
Je me concentrai sur ma fabrication de lait au chocolat, le feu était parfait et la recette ce fit rapidement, j’en versais dans les tasses que je tendis a tout le monde, Seb s’en donna à cœur joie de dévoré les bonbons. J’eu un mince sourire puis je levais mes yeux bleu vers Rose qui indiqué a Amélia d’arrêter de croire a tout ce qu’on disait que c’était pas bien et tout le tralala, je la fixais impassible et me tourna vers Amélia qui annonça qu’elle ne croyait pas a tout, avec pour preuve à l’appuie la souris..Je me souvenais de cette histoire, mon oreille gauche aussi…Maman avait tiré si fort dessus que j’avais cru qu’elle me l’avait décollé complètement. Je passais ma main sur la dite oreille comme si j’avais une douleur fantôme.
Alors que je buvais une gorgée je failli tout recracher quand elle parla de changé le sexe de Sebastian, toussant comme un dératé en tentant de pas rire, bah oui ça donne ça quand tu ris en buvant tu avale de travers et voilà ! Je posais ma tasse entre mes jambes et essuaya ma bouche d’un geste rapide avant d’imaginé Seb en femme…ça n’arrangerais pas mes sentiments ça…Déjà que j’ai envie de lui sauté dessus alors si c’est une femme je l’aurais coincé dans les vestiaires. Merlin Jon reprend toi.

J’suis sur que tu pourrais le faire Amélia ! Tu es tellement doué !Fis je avec sérieux.

Bah oui, je vais le niez, Amélia est très intelligente et elle aura une belle carrière, je tendis l’oreille sur la suite de la conversation que Sebastian entretenait.

Oui je pense que tu as raison sur ce point là, ce genre de mutation a forcement besoin d’un aspect nutritionnel moins conventionnel que la créature de base, de ce fait il perd en matière organique et se retrouve atrophié ou desséché dans un coin ! Répondis je le plus naturellement du monde. Et détend toi Rose, on est là pour parler tranquillement !Ajoutais je, parfois j'ai l'impression qu'elle a l'esprit très étroit.

Bah oui il m’arrive de réfléchir, c’est pas parce qu’on est a Poufsouffle qu’on est complètement idiot, loin de là, je repris une gorgé de chocolat, et essuya ma moustache marron, avant de titillé le feu pour qu’il reste chaud. Et Seb parla des accromentules, un frisson m’envahi et une grimace orna mes lèvres. Ouais foutu bestiole, on est tombé dessus une fois sous forme canine en poursuivant East, et on a failli se faire bouffé ! Maintenant on sait ou sont leurs territoires et du coup on contourne amplement le lieu.

Les centaures sont pas accueillant non plus, mais je les comprend avec ce que certains sorciers leurs ont fait, a la longue ils en ont marre ! Pourtant ils ont une intelligence si fascinante, leurs connaissances en astronomie et en divination n’ont rien avoir avec celle qu’on a pu nous enseigné içi !Ajoutais je.

Mais c’est la vérité, j’aurais adoré parlé avec un centaure, c’est fascinant, mais leurs passé avec les sorciers est si terrible qu’ils ne veulent plus faire d’effort. Et franchement qui peut leurs en vouloir ?
.
code by lizzou — gifs by TUMBLR — 000 MOTS.

Revenir en haut Aller en bas
Le choixpeau magiqueHistoria PactumLe choixpeau magique
Maitre du jeu
Exp : 1364
Points de vie (HP) : 5000
Baguette : les chapeau n'ont pas de baguette
Photomaton : Histoires & feu de camp || ft Jon, Rose & Amélia 3267122442_1_3_oMmgz4Wk
Célébrité : Le choixpeau magique
Parchemins : 5061
J'aime : 112
Date d'inscription : 14/10/2016

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

Histoires & feu de camp || ft Jon, Rose & Amélia Empty
MessageSujet: Re: Histoires & feu de camp || ft Jon, Rose & Amélia   Histoires & feu de camp || ft Jon, Rose & Amélia EmptyDim 18 Déc - 13:04

Mise en danger du rp
Je t'en pris répond moi ?
«Mise en danger pour cause d’inactivité »

Attention ce rp n'a pas reçu de réponse depuis 15 jours , si la personne concerné ne répond pas, le sujet sera archivé d'ici une semaine.

En cas de problème ou d'absence veuillez a prévenir le STAFF dans la rubrique concerné et vos/votre partenaire de Rp par mp.



100x100

délai

15 jours pour répondre à un sujet.
100x100

Inactivité.

1 rp demander par quinzaine, ne pas laisser un sujet délaissée plus de 15 jours.
100x100

Absence

merci de signalé toute absence dans la section prévue à cet effet.

© Narja - Never-Utopia


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsoriséHistoria Pactum

Histoires & feu de camp || ft Jon, Rose & Amélia Empty
MessageSujet: Re: Histoires & feu de camp || ft Jon, Rose & Amélia   Histoires & feu de camp || ft Jon, Rose & Amélia Empty
Revenir en haut Aller en bas
 

Histoires & feu de camp || ft Jon, Rose & Amélia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Rose Ecarlate - Forum RPG hentaï [pour public averti]
» Oops! this is hentaï, partenariat ?
» Village Hentaï
» [UploadHero] Allons z'enfants [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Historia Pactum :: Les coulisses :: Les archives :: Archives RP :: Ancienne version-