RSS
RSS
HISTORIA PACTUM
saison II ♠ Always keep your foes confused. If they are never certain who you are or what you want, they cannot know what you are like to do next.



 
Bienvenue sur Historia Pactum
!
Votez sur les top sites !
Toutes les deux heures !
Membre du mois
Ici vous retrouverez chaque mois le membre du mois récompenser pour sa participation RP dans la carte fidélité du forum.
Event en cours
Ici vous trouverez l'animation ou l'intrigue en cours sur le forum.
Le Deal du moment : -41%
T-shirt Pokemon 25eme anniversaire Pikachu à ...
Voir le deal
9.99 €

Partagez
 

 La tranquillité est un luxe # Devon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
InvitéHistoria PactumAnonymous

La tranquillité est un luxe # Devon Empty
MessageSujet: La tranquillité est un luxe # Devon   La tranquillité est un luxe # Devon EmptyVen 28 Déc - 14:05

La tranquillité est un luxe
L’heure des vacances sonnerait dans quelques jours et j’étais impatiente d’être au jour de Noël. Oh, bien sûr, j’allais devoir supporter l’immondice inutile qu’était celle qu’on appelait ma jumelle, mais je comptais bien sûr sur ma mère pour la mettre de côté et faire en sorte qu’elle ne gâche pas notre Noël en famille. Je sais que rares sont les personnes qui arrivent à comprendre ce que je peux ressentir à l’égard d’Emily et peut-être que j’en fais beaucoup. Quoique, depuis quelques années, je préfère l’ignorer, réussissant presque à occulter son existence, plutôt que de la pourrir. C’est déjà un progrès, non ?

Bref, tout ça pour dire qu’à trois jours des vacances, je devais absolument repenser le journal de l’école. J’avais envie de nouveautés, et la version classique de la gazette ne me convenait plus. Alors bien sûr, j’allais en parler avec Kassie et je ne ferai absolument rien sans avoir son avis, mais je devais bien évidemment avoir d’abord plusieurs idées, plusieurs pistes pour qu’on puisse ensemble regarder ce qui semble le plus cohérent. J’avais du mal à trouver des journalistes qui faisaient un travail constant et qui allaient dans ce que je voulais pour la gazette. Il faut dire que je suis particulièrement exigeante.

En ce mercredi après-midi où tout le monde parlait des fêtes de Noël, je décidais d’aller un peu me mettre à l'écart. La grande salle était pleine à craquer, les salles communes de même et je n’avais pas envie d’aller dehors vu le froid qui commençait à s’installer sur l’Ecosse. C’est pourquoi je finis par monter dans la tour d’Astronomie, me disant qu’à cette heure, il n’y avait rien à y voir et que je pourrais donc être tranquille. C’était sans compter sur ta présence, à toi le serpentard qui sincèrement, me sort pas les narines.

J’ouvre donc la porte de la tour d’Astronomie, tombant sur ta silhouette. Et comme je suis connue pour ma grande discrétion, c’est un ton fort acerbe et peu aimable qui s’échappe de ma bouche alors que j’entre tout de même dans la pièce:

”Décidément, il devient difficile d’éviter les cancrelats à Poudlard … Va faire mumuse ailleurs Sayre, les grandes personnes ont besoin de tranquillité pour réfléchir à des choses vraiment importantes. Il existe les toilettes pour ce genre de choses …”

Je finis donc ma phrase en riant légèrement, d’un rire aigü et peu agréable aux oreilles. Puis, sans un mot de plus, je me dirige vers un petit siège en pierre sur lequel je prends place, comme si tu n’étais déjà plus là, comme si tu avais déjà simplement exécuté mes ordres, tel un bon toutou. Oh, je ne suis pas naïve, je sais pertinemment que tu ne te laisseras pas parler ainsi, que tu ne sauras pas rester là où est ta place, selon moi. Mais je choisis pour le moment de t’ignorer, avec l’air hautain que beaucoup détestent chez moi. Les jambes croisés, je sors alors ma plume et je commence à écrire un peu sur mon parchemin.


code by EXORDIUM. | imgs by tumblr


Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

La tranquillité est un luxe # Devon Empty
MessageSujet: Re: La tranquillité est un luxe # Devon   La tranquillité est un luxe # Devon EmptyLun 31 Déc - 5:21
Noël approchait, mes parents voulaient toujours que je retourne à Londres pour les vacances des fêtes de fin d'année. L'année précédente, j'étais resté à Poudlard, le tournoi des trois sorciers, le bal de Noël et tout... Cette année, j'allais reprendre le train. Mes choses étaient prêtes pour le voyage du retour pour la maison.

En attendant, je prenais du temps pour étudier, même si j'avais encore un an avant les examens de septième année. Par moment, je me permettais d'étudier un tout autre sujet que ceux abordés dans le cursus de l'école; grâce à un certain Poufsouffle, j'avais pu mettre la main sur un ouvrage rare traitant de magie noire. Une part de moi s'y intéressait, l'autre considérait le contenu utile pour devenir Auror. Malgré tout, je ne comprenais pas tous ce qui était inscrit dans ce vieux livre, la potion de ronjorgane, par exemple, contenait des ingrédients dont je n'avais jamais entendu parler.

Encore une fois, je voulais un peu de quiétude pour relire des passage du grimoire d'Usutu. À chaque fois que j'ouvrais le bouquin, je changeais d'endroit, depuis que j'avais failli me faire prendre dans le dortoir. Ce jour-là, c'était la tour d'astronomie, personne n'y allait en plein jours; autre le soleil, aucun astre n'était visible. Pour moi, c'était presque une bénédiction, je pouvais m'installer près d'une fenêtre, placé le livre sous la lumière des rayons solaires et lire en paix.

Enfin, je le croyais, jusqu'à ce que j'entende quelqu'un arriver. Rapidement je refermai l'ouvrage et le remis dans mon sac, avant d'être surpris avec dans les mains. Et heureusement...

De toutes les personnes dans cette école, c'était l'une de celle que j'aimais le moins qui arriva. Sa voix m'énervait, et en plus, cette fille avait le don de se mettre le nez où il ne fallait pas. Évidement, les insultes servaient de salutations. Mais quand-même, je l'avais connue utiliser mieux que les cafards pour m'insulter.

« Grande personne, Skeeter ? Je ne sais pas si tu l'as remarqué, mais j'ai une tête de plus que toi, c'est plus pratique que l'enflure que tu as au cou... Et je croyais que les toilettes ne servaient qu'à pondre une merde... D'ailleurs, ce n'est pas là que ta mère a accouché ? »

« Bonjour, comment vas-tu ? » J'aurais pu me mettre à rire. Mais non, je restai sérieux, en me levant. Skeeter était une de rares personnes à m'énerver autant, à croire qu'elle n'avait rien de mieux à faire de sa vie. Au moins, être debout me permettait de mieux me défendre, si besoin. J'avais même quelques coups en tête pour l'empêcher de me nuire, si l'envie lui en prenait.
Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

La tranquillité est un luxe # Devon Empty
MessageSujet: Re: La tranquillité est un luxe # Devon   La tranquillité est un luxe # Devon EmptyMar 1 Jan - 15:08

La tranquillité est un luxe
Ah, l’envoyage de fions, un sport national pour moi ! Et il y a des personnes avec qui je le pratiquais davantage. Pendant des années, ce fut même avec ma propre jumelle, mais je ne lui donnais même plus cette peine, trouvant qu’au final, c’était bien plus amusant de faire en sorte de totalement l’ignorer. Et j’avais aussi cette immense qualité de comédienne. Je feignais n’importe quel émotion à la perfection.

Alors autant dire que j’étais en forme pour t’affronter aujourd’hui, et je ne parlais pas d’un point de vue physique. Non, Sutton Skeeter ne se salissait jamais les mains. Il ne faudrait pas que je me casse un ongle ! J’avais déjà bien du mal à me lancer dans les travaux pratiques en classe alors que c’était encadré, autant dire qu’en dehors, là où je risquais en plus de me faire avoir, et de me faire battre, je respectais à merveille le règlement, allant bien évidemment jusqu’à balancer ceux qui ne le faisaient pas. Comment ça je suis une peste ? Tout à fait ! Et je l’assumais pleinement. Après tout, on ne devient pas une brillante journaliste sans avoir un tour dans son sac !

En entrant dans cette tour d’Astronomie et en te voyant, je fus confuse entre deux réactions: l’agacement de ne pas être seule et d’autant plus de me retrouver en ta présence, mais aussi le fait de me dire que j’allais pouvoir me défouler un peu, verbalement parlant. J’avais une aisance avec les mots que peu de personnes maîtrisaient comme moi. Je savais comment nuire à autrui uniquement en choisissant les bonnes paroles, et je savais comment pousser quelqu’un à bout juste comme ça.

Alors forcément, j’avais immédiatement sorti les hostilités, sans aucune préparation, aucune. Utilisant le terme de cancrelat pour parler de toi, je me doutais bien que tu ne trouverais pas cela amusant, loin de là, et que tu répondrais rapidement. J’étais donc partie m’installer, écoutant bien sûr ce que tu me disais. Et même si je n’appréciais pas ce que j’entendais, je ne pus m’empêcher de rire de façon très désagréable:

”Navrée, Sayre, les gens normaux n’accouchent pas dans les toilettes, faut pas prendre ton cas pour une généralité … Quoique, même si tu réussis un jour à avoir une femme et à lui faire un enfant, elle risque aussi de devoir faire cela … D’ailleurs, ça se reproduit comment les cancrelats ?”

Commençant à griffonner sur mon parchemin, je levais alors la tête, suspicieuse. Oh, ce n’était jamais bon lorsque je faisais cela … Un léger sourire s’inscrivit sur mon visage, tandis que je t’observais, essayant de décrypter tout ce qui se trouvait autour de toi. Qu’est-ce que tu faisais donc ici ?

”Que je me mette à l’écart pour mettre au clair mes nouvelles idées pour le journal n’est pas étonnant … Mais toi, tu fiches quoi ici, à l’écart de tout le monde ? Aurais-tu quelque chose à cacher Sayre ? Un petit ami, peut-être ? Tu attends qui ? Ne me dis pas que c’est le professeur Londubat ?!”

code by EXORDIUM. | imgs by tumblr


Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

La tranquillité est un luxe # Devon Empty
MessageSujet: Re: La tranquillité est un luxe # Devon   La tranquillité est un luxe # Devon EmptyVen 18 Jan - 23:37
Non mais quelle emmerdeuse ! Elle n'aurait pas pu se trouver un autre endroit ? Et pourquoi c'était moi qui devais partir ? Premier arrivé, premier servi, non ? Il semblerait que la logique fasse défaut à Sutton Skeeter. Elle s'installait. Ne pouvait-elle pas me laisser en paix, que je puisse lire le grimoire que Lancelot m'avait si gentiment prêté ?

Non, elle s'installait et me relançait les insultes que je lui avait faites. Je savais que Wendy ne m'avait pas donner la vie dans une salle de bain...

« Wendy Sayre a accouché dans une chambre d'hôpital moldu, à Adams... Je suis loin d'être né dans une toilette. Mais je ne serait pas étonné que ta mère ait essayé de t'y noyer, t'es insupportable... Pour ce qui est des cancrelats, je ne sais pas, j'ai juste étudié la biologie de l'être humain. »

Et elle continuait. Franchement, j'avais mieux à faire que de l'entendre m'insulter. Surtout que c'était des coups bas qu'elle me faisait.

« J'étudiais loin de la deuxième salle commune de Serdaigle... Certaines personnes, contrairement à toi, ont la chance d'avoir un avenir, Skeeter. »

J'avais bien réussi mes BUSE, quatre Efforts Exceptionnels et trois Optimal. J'avais une chance d'entrer au ministère en tant qu'Auror, un jour. Et aller plus loin, ensuite...
Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

La tranquillité est un luxe # Devon Empty
MessageSujet: Re: La tranquillité est un luxe # Devon   La tranquillité est un luxe # Devon EmptyMar 22 Jan - 22:31

La tranquillité est un luxe
Je m’installais donc tranquillement, me contrefichant littéralement de ce que tu étais en train de me raconter. Non mais sérieusement, il croyait que ça me faisait quelque chose qu’il soit né dans une chambre d’hôpital moldu ? Soupirant alors, levant à peine le regard, je lui lançais alors, sans répondre réellement à tes attaques:

”Non mais Sayre, je me fous de ta vie comme de la dernière guerre des gobelins … T’as conscience que t’es encore plus ennuyeux que ce vieux Binns ?”

Pas de mention sur le fait que j’étais l’enfant préféré de ma mère, tu n’en valais absolument pas la peine. En même temps, tu ne faisais que répondre à mes propres attaques, et je savais que tu n’étais pas une personne à se laisser faire.

Soudain, je me demandais ce que tu faisais là. Oui, j’étais absolument persuadée que le fait que tu te trouves ici cachait quelque chose, et quand j’avais une idée derrière la tête, il était quasiment impossible de me faire penser autrement. Tandis que tu me lançais une énième remarque, je me mis à rire doucement.

”C’est fou ta capacité à essayer de dévier la discussion Sayre, surtout que toi et moi on sait très bien que de nous deux, l’avenir le plus clair est pour moi … Toi … Tu comptes quoi ? Entrer au ministère ? Fais attention car à l’époque où tu y rentreras, j’aurais moyen de faire éclater des scandales … et tu pourrais en être le centre. Alors Sayre, tu veux toujours être aussi désagréable avec moi ?”



code by EXORDIUM. | imgs by tumblr


Revenir en haut Aller en bas
Le choixpeau magiqueHistoria PactumLe choixpeau magique
Maitre du jeu
Exp : 1465
Points de vie (HP) : 5000
Baguette : les chapeau n'ont pas de baguette
Photomaton : La tranquillité est un luxe # Devon 3267122442_1_3_oMmgz4Wk
Célébrité : Le choixpeau magique
Parchemins : 5061
J'aime : 112
Date d'inscription : 14/10/2016

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

La tranquillité est un luxe # Devon Empty
MessageSujet: Re: La tranquillité est un luxe # Devon   La tranquillité est un luxe # Devon EmptyJeu 31 Jan - 23:38
Je suis désolé d'annoncer que j'archive ce RP pour cause de départ :/


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsoriséHistoria Pactum

La tranquillité est un luxe # Devon Empty
MessageSujet: Re: La tranquillité est un luxe # Devon   La tranquillité est un luxe # Devon Empty
Revenir en haut Aller en bas
 

La tranquillité est un luxe # Devon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Historia Pactum :: Les coulisses :: Les archives :: Archives RP :: Saison 1 [été 2023 - août 2024]-