RSS
RSS



 


Coupe des 4 Maisons



Compétition des Ordres



/! Wanted /!

Les Macaron et les Baklavas
sont actuellement en effectif
réduit, n'hésitez pas à gonfler
leurs rangs en prenant élèves
et professeurs de
Beauxbâtons et Durmstrang !
Auror & Cours particuliers || Ft Cora Riddleton Anneau10

Partagez
 

 Auror & Cours particuliers || Ft Cora Riddleton

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
InvitéHistoria PactumAnonymous

Auror & Cours particuliers || Ft Cora Riddleton Empty
MessageSujet: Auror & Cours particuliers || Ft Cora Riddleton   Auror & Cours particuliers || Ft Cora Riddleton EmptyDim 20 Nov - 18:12
It's my choice.
Is taking over you, and your heart is beating. 'Cause you know that you gotta get out of the middle, and rise to the top now. • Friction

J'avais passé la journée en cours, réfléchissant plus à une idée qu'à suivre le cours. Je savais que Jon est resté voir miss Riddleton une fois. Pendant que je l'avais fui. Mais de quoi avait il parlé? Je l'ignorais. Et cela ne me regardais pas dans un sens. Mais maintenant que notre amitié est revenue doucement mais surement, j'avais cette sensation qui ne me quittait. Quelque chose qui me prenait au tripes sans que je n'en comprenne le sens. Quand les profs ont commencé à nous demander ce que l'ont souhaitais faire, se fut une grande remise en question pour moi. Je voulais être Auror. C'était sur, indéniable et j'avais choisis mes matières en fonction. J'excellais en DCFM et cela me plaisait de jouer avec Oriana au jeu de qui sera plus fort que l'autre. Mais Jon... Alors que Jon allait en cours de Botanique, j'en profitais pour monter au bureau de Riddleton en plein milieu d'après midi.

Je profitais de ce moment de détermination pour demander à ma prof si elle pouvait m'aider à devenir Auror. Après tout, j'avais un niveau trop insuffisant pour entrer dans l'école et j'en avais conscience. En courant presque et dans un dérapage contrôlé dans un angle de couloir, j'arrivais devant le bureau. Je soufflais et voulu lever le bras mais j'en fus incapable. Le doute. Il s'insinua comme un poison paralysant, m'empêchant de frapper à la porte. Je fronçais les sourcils et secoua ma tête pour me remettre les neurones en place mais je fus incapable du reste.

Jon. Il était revenu dans mon esprit. Maintenant que l'équilibre fragile était instauré entre nous, je me doutais bien que ce geste allait risquer de le briser. Et je ne voulais pas. Jon était mon frère de coeur. Il était plus que ça mais quoi? Je n'aurais su le définir. Je me voyais mal commencer une vie après Poudlard si il n'en faisait pas partie. Mais être Auror. C'était trois ans de formations intensive. Et depuis que Harry Potter a repris le bureau des Aurors, très peu en sont devenus. Le challenge était de taille. Mais là... tout était remis en cause.

Je reculais d'un pas, puis deux et me retourna. Non. Je m'éloignais de la porte dans le couloir vide et m'arrêta. Si quelqu'un me voyait comme ça, il me prendrait pour un fou à faire les cent pas devant le bureau... Non. Jon ne devait pas intervenir. Jon ferait sa vie. Il l'as dit lui même, tu n'étais qu'une passe. Alors en quoi cela te gêne? De la colère monta en moi comme une flèche, me faisant serrer les poings avec force. Depuis quand Jon interférait dans mon choix de vie? Depuis quand Jon, son bonheur, sa santé passait devant tout le reste? Je grognais et refis demi tour. C'était trop. Je chassais tout cela d'un revers et revint devant la porte et toqua avec force et détermination avant que je n'ai des remords de ne pas l'avoir fait.

Et le doute revint. Je savais qu'en entrant dans ce bureau, je ne pourrais plus reculer. Mais qu'importe. Je deviendrais Auror. Que Jon soit dans ma vie ou non après Poudlard. Je compris alors que la peur que j'avais, c'était qu'il fasse la sienne sans moi. Après tout, on était les meilleurs amis du monde. En quoi j'avais peur? A part, ne pas nous parler pendant deux trois jours, les moyens de communications étaient présents. On trouverait le temps pour se parler. Je fus sortit de mes pensées par la porte qui s'ouvrit devant moi...
© GASMASK
Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Auror & Cours particuliers || Ft Cora Riddleton Empty
MessageSujet: Re: Auror & Cours particuliers || Ft Cora Riddleton   Auror & Cours particuliers || Ft Cora Riddleton EmptyMar 22 Nov - 11:54

Auror & Cours particuliers
  ft. Cora & Sebastian



«  Vivre avec son passé n'est pas de tout repos »
Après une bonne et studieuse matinée de travail, j'étais heureuse de pouvoir être enfin un peu en repos pour l'après-midi. J'avais un rendez-vous avec Kassie Blackwhole afin de parler un peu du club de duel et de ce qu'elle comptait en faire, mais c'était en fin de journée. J'allais donc pouvoir m'avancer dans mon travail de directeur de maison, et trier les dossiers que j'avais sortis durant le week-end après avoir reçu plusieurs élèves en entretien. Il me fallait également vérifier les autorisations de sortie des élèves de 3ème année en vue de la sortie du lendemain à Pré-au-lard. En bref, j'avais pas mal de travail à abattre, mais pas de copie à corriger ! Bon, certes, le repos était particulier mais je ne sais pas me poser sans rien faire.

J'étais donc descendue dans la grande salle afin de manger un petit quelque chose, puis j'étais tranquillement remontée, après avoir rappelé à Edward Blackwole de récupérer les autorisations de sortie des Serpentard. Je m'installais à mon bureau, un peu fatiguée, et je décidais de lire un peu pour digérer. Attrapant un livre que j'avais reçu la veille, d'un nouvel auteur moldu, je m'y plongeais, non consciente que j'allais finalement être happée à tel point que je n'allais pas voir le temps passer. J'adorais la littérature moldue, surtout la littérature fantasy. Voir de quelle façon les moldus imaginaient la magie, je trouvais ça passionnant. Il faut dire qu'ils n'étaient jamais à cours d'imagination. Cela me faisait d'ailleurs parfois rire car je trouvais cela totalement déjanté.

C'est un coup à la porte qui vint me sortir de ma lecture. Refermant le livre en prenant soin de placer un marque-page, je me levais et j'ouvris la porte.

"Monsieur Baker ? Quelle surprise ! Nous n'avions pas rendez-vous, non ?"

Ayant une assez bonne mémoire, je savais pertinemment qu'il n'était pas prévu que le jeune homme vienne me voir. J'appréhendais toujours un peu les moments où le poufsouffle venait me voir pour la simple et bonne raison qu'il m'interrogeait toujours sur mon passé. C'était un élève très curieux, qui semblait admiratif de ma carrière, mais qui cherchait aussi à savoir pourquoi je l'avais arrêté .

" Entrez ! Je peux faire quelque chose pour vous ? Le devoir que je vous ai donné ce matin vous pose problème ?"

Je m'écartais de l'encadrement de la porte, le laissant entrer, puis je la refermais derrière lui. Je repris alors ma place, derrière mon bureau, puis, lui indiquant la chaise se trouvant juste devant, je l'invitais à s'asseoir.

"Installez-vous, je vous en prie."

J'étais loin de m'imaginer ce que Sebastian venait me demander. Pour l'instant, je me disais simplement qu'il venait demander davantage d'informations sur le parchemin demandé pour le prochain cours, ou il venait encore une fois poser des questions sur ma carrière passée.



words: 511 (c) made by panic!attack

Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Auror & Cours particuliers || Ft Cora Riddleton Empty
MessageSujet: Re: Auror & Cours particuliers || Ft Cora Riddleton   Auror & Cours particuliers || Ft Cora Riddleton EmptyMar 22 Nov - 15:14
It's my choice.
Is taking over you, and your heart is beating. 'Cause you know that you gotta get out of the middle, and rise to the top now. • Friction

Quand la professeur m'ouvrit la porte, je crus que j'allais m'excuser et faire demi tour. Sebastian, reprend toi bordel de merde! Elle me dit d'entrer en s'écartant du passage et entra dans l'espace qui servait de bureau à mon professeur. Je répondit à sa question au même moment.

-Non, nous n'avions pas rendez vous.

Je restais toujours admiratif, laissant mon regard glisser sur les différents objets qui se trouvait là. Oh bordel! Un scrutoscope! Je marchais jusqu'à l'engin. J'en avais entendu parler de ce truc mais je n'en avais jamais encore vu en vrai. Il sifflait si une personne malveillante était présente. Il restait silencieux. Un sourire étira mes lèvres quand je touchais le cuivre du bout des doigts. Je répondis à sa question, un sourire aux lèvres. J'aimais ce bureau. Plein d'objets de toute sorte était présent et j'en fis le tour, les étoiles dans les yeux comme un gamin un jour de Noël. Quand elle me demanda si je venais pour le devoir.

Le parchemin? Oh non, c'était simple et pas besoin de son aide. C'était presque clair comme de l'eau de roche. J'avais des facultés en DCFM et la prof le voyait bien à mes notes qui était toujours des O. Il était rare qu'elle me mette un E et si c'était le cas, c'était uniquement pour des détails. Mais cela m'aidait à m'améliorer et toujours à chercher la perfection d'un sort.

-Oh non, le devoir est simple. Je ne viens pas pour ça Madame.

Pour moi c'était Madame. Cela a toujours été madame. Je la voyais toujours comme l'ancienne Auror qu'elle était qui faisait un cours à des élèves. J'étais souvent admiratif face à ses pouvoirs. Ses gestes était précis et rapide et j'aimerais vraiment pouvoir posséder son niveau actuel. La voir, dans ces éléments me conforta quand à mon choix de carrière. Je ne me voyais pas autre part qu'à un bureau du Ministère, enquêtant sur des affaires de Magie Noire. Elle m'indiqua la chaise en face d'elle et m'assis en précisant un "Merci" poli.

Je pris la parole alors déterminé dans mon choix. Jon était mon frère de cœur. Pas autre chose. Il ferait sa vie lui. Alors fait la tienne.

-Je viens vous voir pour vous demander un service. Non, je ne parle pas de votre carrière, j'ai bien compris au final que vous ne vouliez pas m'en parler même si j'avoue que j'aurais aimé le savoir. Non. Je viens vous voir pour vous dire que je veux devenir Auror et passer l'entretien pour les trois d'études après Poudlard.

C'était clair et précis. Je soufflais et lui demanda alors le service que j'étais venu lui demander.

-Voilà, je voulais vous demander si vous accepteriez de me donner des cours particuliers pour j'améliore mon niveau et avoir toutes mes chances lors de l'entretien.
© GASMASK
Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Auror & Cours particuliers || Ft Cora Riddleton Empty
MessageSujet: Re: Auror & Cours particuliers || Ft Cora Riddleton   Auror & Cours particuliers || Ft Cora Riddleton EmptyVen 25 Nov - 21:41

Auror & Cours particuliers
  ft. Cora & Sebastian



«  Vivre avec son passé n'est pas de tout repos »
Bon, je ne vais pas vous mentir. En ouvrant la porte, je peux vous assurer que la première chose qui m'était venue par la tête était :"Merlin, qu'est-ce qu'il me veut encore ?" Je sais, ce n'est pas bienveillant de la part d'un enseignant, mais lorsqu'on tente de cacher son passé et d'oublier ce qui nous a conduit à abandonner notre raison de vivre, ou que dis-je, de survivre. Car bon, ma raison de vivre avait été ce garçon que j'avais aimé durant ces quelques années, que dis-je, ces dizaines d'années ! Car oui, encore aujourd'hui, je l'aimais, et je ne comprenais toujours pas pourquoi il était parti. Puis ma deuxième raison de vivre aurait pu être ce tout petit être à qui j'avais donné la vie vingt ans auparavant. Mais je l'avais abandonnée ... Et aujourd'hui, c'était de quelqu'un d'autre qu'elle était devenue la raison de vivre.

Mais Monsieur Baker n'était pas là pour me questionner sur mon passé. En tout cas, c'est ce qu'il finit par me dire. Il n'était pas là non plus pour une aide pour son travail. J'étais parfois un peu exigeante en matière de devoir donné, mais j'estimais que cela était pour leur bien. Après tout, ils avaient choisi la défense contre les forces du mal et pour beaucoup, il leur fallait un optimal pour pouvoir réaliser leurs rêves en matière de carrière professionnel. C'était d'ailleurs le cas de Monsieur Baker, puisqu'il souhaitait devenir un Auror. Et c'était d'ailleurs pour cette raison qu'il se trouvait actuellement dans mon bureau. Il voulait avoir des cours particuliers pour parvenir l'entretien qui lui donnerait accès aux trois ans d'étude.

"Qu'est-ce qui me dit que vous avez les tripes pour devenir auror, Monsieur Baker ? Vous savez, ce n'est pas juste être sous le feu de la rampe. Ce n'est pas non plus jouer au gendarme et au voleur ! Être auror, c'est partir tous les matins en ne sachant pas si vous allez rentrer en vie le soir. C'est aussi accepter que tout n'est pas rose."

J'étais dure avec le jeune homme mais j'étais bien placée pour savoir que ce métier n'était pas le plus simple qu'il soit. Et c'était bien pour cela que pour arriver dans les trois années d'étude, l'entretien à passer était bien plus dur que ces trois années en elles-même.

"Prouvez-moi que vous avez envie de réussir cet entretien. Convainquez-moi de vous aider. Prouvez-moi que je ne perdrais pas mon temps à faire cela, et que vous êtes prêt à tout pour y parvenir. Je vous préviens, je ne suis pas facile à convaincre. Je ne suis pas un boursouflet."

Mon regard chocolat posé dans celui de Monsieur Baker, j'attendais de le voir à l'oeuvre. Pour l'instant, je n'étais sûre de rien.


words: 508 (c) made by panic!attack

Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Auror & Cours particuliers || Ft Cora Riddleton Empty
MessageSujet: Re: Auror & Cours particuliers || Ft Cora Riddleton   Auror & Cours particuliers || Ft Cora Riddleton EmptySam 26 Nov - 4:04
It's my choice.
Is taking over you, and your heart is beating. 'Cause you know that you gotta get out of the middle, and rise to the top now. • Friction

Alors que je m'étais installé sur la chaise en face du professeur, j'eus la nette sensation d'être à un interrogatoire sous le regard inquisiteur de Miss Riddleton. Cela me déplaisait fortement. Et quand elle répondit, je vis tout doucement que le chemin allait être dur. Ma détermination n'en fut que renforcé alors qu'elle gardait un silence. Elle croisa les bras sur son bureau pour se pencher vers moi et me demander de la convaincre. Pas de problème!

Je posais mon sac sur le sol, le laissant tomber lourdement contre le parquet. Je fixais la prof avec une détermination sans faille. Je ne reculerais pas. Et je n'avais pas peur! Je me levais de ma chaise et sortit ma baguette. D'un geste, je la levais et fit un tour avec dans le sens inverse des aiguilles d'une montre et murmura:

-Spero Patronum!

Je pensais notamment à Jon et tout les moments joyeux que je passais avec lui. Tout nos fous rires, avec tout mes amis. Je chérissais plus que tout le bonheur simple de personnes que le bien matériel. C'était un concept que beaucoup ignorait ou ne pouvait concevoir. La lumière bleutée caractéristique d'un patronus apparut et un rouge gorge se matérialisa devant nous. Je soupirais en sentant une sensation de chaleur et de bonheur m'envahir alors que l'oiseau s'élevait dans les airs faisant plusieurs tours sur lui même.

-Tout le monde dit que j'ai le caractère d'un chien. Fidèle en amitié, loyal comme un brave toutou. Mais je ne suis pas que ça. Si je suis face à un épouvantard, il prend la forme de chaîne qui m'immobilise au sol alors que je vois mes amis mourir sous mes yeux sans que je ne puisse rien faire. Et ça, je peux pas le supporter.

J'avais parlé sans regardé la prof, observant les faits et gestes de mon patronus qui disparut instantanément quand je pensais à Jon mort. Je posais mon regard déterminé sur la prof.

-Si je veux devenir Auror, c'est avant tout pour pouvoir les protéger de cette vision. Et c'est surtout pour protéger tout le monde. Personne ne mérite de souffrir. Et je refuse qu'un autre taré dans le genre de vous savez qui prendre le pouvoir sans rien faire! Je refuse d'être attaché au sol comme un vulgaire esclave alors que je vois mourir mes amis!!!

Je vociférais sur la fin alors qu'un sentiment de révolte était né en moi comme un brasier. Oui, Auror, c'est pas que combattre. C'est aussi protéger. Je me calmais légèrement et repris d'une voix plus posée.

-Je sais aussi que Auror est dangereux et que je peux oublier tout espoir d'avoir une vie de famille. Mais je n'en ai jamais eu envie...

Je réalisais soudainement que si je choisissais cette voix, Jon ne me le pardonnerais pas. Mais si il faut ça pour qu'il soit en sécurité soit. Je préfère me sacrifier et qu'il réussisse plutôt que de le voir mort au sol sous le rire de malade mentaux. Je serrais le poing sur ma baguette alors que la vision s'insinua dans mon esprit. Je la chassais d'un coup de tête et termina.

-Je ne suis pas fait pour le mariage, le couple, les sentiments. Je suis fait pour me battre. Je l'ai toujours senti au plus profond de moi et même si c'était le boulot le moins payé, si c'était le boulot le plus dégradant du monde, je n'en ai rien à faire. Je veux être Auror. Et si il faut pour cela que je vous harcèle pour que vous me l'enseigner, je le ferais sans l'ombre d'une hésitation!

Je plantais mon regard gris acier dans celui chocolat de ma professeur. Oh tiens, elle les avais marrons. Il lui manquait juste l'éclat doré ... et Seb, la ferme. Par pitié, arrête. Je repris ma concentration sur la professeur.
© GASMASK
Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Auror & Cours particuliers || Ft Cora Riddleton Empty
MessageSujet: Re: Auror & Cours particuliers || Ft Cora Riddleton   Auror & Cours particuliers || Ft Cora Riddleton EmptyLun 28 Nov - 20:22

Auror & Cours particuliers
  ft. Cora & Sebastian



«  Vivre avec son passé n'est pas de tout repos »
 Voilà, je n'avais fait aucun cadeau à Sebastian Baker. En même temps, en venant me voir, il aurait du se douter que ce ne serait pas tout cuit dans son bec. Je n'avais pas une réputation de femme froide et hautaine pour rien. alors bien sûr, lorsqu'on cherchait à approfondir un peu, on se rendait compte que je pouvais parfois être agréable. Bon, parfois, faut pas charrier non plus ! Je ne suis pas un bisounours, et je ne le serai jamais. Alors si Monsieur Baker voulait que je l'aide pour son entretien afin de devenir Auror, il avait intérêt de mettre le paquet, car je n'avais pas l'intention de perdre du temps pour rien. Il ne fallait pas oublier que j'étais directrice de la maison Gryffondor et que j'avais donc beaucoup de travail.

Les bras croisés, je restais debout, prenant appui sur mon bureau au niveau de mes fesses, et j'observais le blaireau. Allait-il se raviser et quitter la pièce ? Non, cela ne semblait pas être le style de Monsieur Baker. Je fus ravie de voir que la première chose qu'il fit fut de me montrer qu'il parvenait à avoir un patronus défini et bel et bien matérialisé. J'en étais ravie. Un léger sourire se posa sur mes lèvres. Beaucoup d'élèves n'y parvenaient pas, même en septième année. Pourtant, cela leur était demandé aux ASPIC, et un élève ne parvenant pas à matérialiser un Patronus ne pouvait pas avoir un Optimal à ses ASPIC. Mais cela n'était pas assez. J'en voulais plus, et c'est pour cela que je ne dis pas un mot, le laissant continuer.

Le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il avait la langue pendue le petit Baker. Je l'écoutais attentivement me parler de son épouvantard, de sa peur de ne pas pouvoir agir alors que les gens qu'il aime sont en danger et de sa non compatibilité avec la vie de couple. J'esquissai une légère grimace, lui montrant que cela n'était pas vraiment un argument:

"J'ai connu des tas d'aurors qui avaient une vie de famille et qui étaient des aurors très compétents. Et ce n'est pas parce qu'aujourd'hui vous ne vous sentez pas de fonder une famille qu'il en sera de même dans quelques années."

Je me concentrais alors, n'y tenant plus. après tout, si je devais donner de mon temps, j'avais le droit de vérifier quelque chose, non ?

"M'autorisez-vous à vérifier à ma manière si vous êtes vraiment fait pour cela ? Si ce que vous me dites est vrai ? Si vous ne vous mentez pas à vous-même ?"

Bien sûr, je parlais de legilimencie, mais il n'était pas censé le savoir. Je plongeais mon regard dans le sien, attendant patiemment sa réponse. J'aurais pu le faire par moi-même, mais je préférais demander. Puis s'il refusait, j'improviserais ...


words: 507 (c) made by panic!attack

Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Auror & Cours particuliers || Ft Cora Riddleton Empty
MessageSujet: Re: Auror & Cours particuliers || Ft Cora Riddleton   Auror & Cours particuliers || Ft Cora Riddleton EmptyMer 30 Nov - 3:55
It's my choice.
Is taking over you, and your heart is beating. 'Cause you know that you gotta get out of the middle, and rise to the top now. • Friction

La vie aurait put tourner différemment. Elle aurait put être tellement de choses. Elle aurait put être simple comme un bonjour, un au revoir, un petit signe de la main poli au détour d'un couloir. Au lieu de ça, la vie vous joue de sale tour et devient aussi compliquée que des adieux. Elle vous laisse, sur un chemin qui se divise en deux et on se rend compte alors que l'un est le chemin du cœur, et l'autre celui de la raison... Deux droites parallèles qui se croiseront jamais. Parce que c'est bien connu que le cœur à ses raisons, que la raison ignore. Et là dans ce bureau, face à Madame Riddleton, ma professeur de Défense Contre le Forces du Mal, j'étais face à l'un de ses choix.

On reste indécis, hésitant. Les plus braves, choisissent sans hésiter la voix du cœur. La plus périlleuse mais la plus noble. Les plus réfléchis et les plus sages, la voix de la raison qui restent droite et sans embûche, planifié depuis des lustres... Mais le lâche? L'indécis? Le fatigué? Tout ça, ils restent là plantés à l’embranchement sans être capable d'avancer. Mon cœur me crie un nom que je connais bien. Celui de mon meilleur ami, de mon frère,  ou peut être moins ou plus. Il me crie le nom de Jonathan dans une lente agonie qui sen la souffrance et le désarroi. Mêlé à de l'espoir que je ne comprends pas. Et mon cerveau me hurle et couvre ces cris. Choisis! Choisis la voix de Auror. Elle te sera fidèle, tu y arriveras allumée par la flamme et le brasier de révolte. Tout te sera possible si tu choisis cette voie.

Oui. Mais à quel prix?

Les deux étaient compliqués. Les deux me demandaient de quitter quelque chose ou quelqu'un en qui je tiens. L'un c'est mon meilleur ami, l'autre ma voix professionnel. Pourquoi les deux ne seraient pas compatibles? C'est simple, je vais te le dire me répond mon cerveau. Dès lors où tu choisiras Auror, Jon te lâchera. Non. Oh si crois moi. Auror est vie compliquée et tu le sais. Et qui te dit que tu auras le temps entre deux missions de lui écrire une lettre? Automatiquement vous vous éloignerez l'un de l'autre... Je déglutis et ferma les yeux alors que la voix de Cora Riddleton m'arracha de mes pensées et de mon pour et contre dont je n'arrivais malheureusement pas à prendre parti.

Elle avait raison. Tu ne sais pas ce que la vie te réserve. Peut être que finalement, un nouveau choix important se présentera à toi. Peut être que tu trouvera le bonheur, quelqu'un qui accepte cela. Fonder une famille, avoir une maison, un jardin et un chien noir. Peut être un Dingo? Non! Tais toi!

-Oui peut être... j'en sais rien! Je sais juste que pour le moment, je vois pas avec qui! Alors je serais pleinement concentré sur les missions. C'est ce que je voulais dire. Je n'ai pas besoin d'avoir une vie de famille. Si je suis Auror, alors l'autre devra l'accepter. Point.

J'étais déterminé sur ce point. Si je choisis une voix, je ne l'abandonne pas. C'était dans ma nature, l'obstination. Un point que Jon me ... PURÉE SORS DE MA TÊTE! Le professeur repris la parole, d'une voix plus forte alors qu'elle avait contournée le bureau sur lequel elle était assise. Je la fixais, ayant eu soudainement un blanc de pensée. Euh. Quoi? A sa manière? Je haussais un sourcil. Était ce un test? Certainement. Je lui répondis, sur le coup indécis.

-Euh mais... de quelle manière? Mais... Qu'importe! Oui, vous pouvez si vous avez besoin de cela pour que vous soyez convaincu! Et je ne mens pas sur un sujet aussi sérieux que cela Professeur. J'ai parfaitement conscience de l'implication que cela demande.

La détermination revint au galops, chassant Jon de mon esprit. J'ignorais ce qu'elle entendit par sa manière mais franchement dans l'immédiat, je voulais juste qu'elle m'aide. J'avais besoin de me concentrer sur autre chose que Jon. Et vite avant que je ne pète un plomb.
© GASMASK
Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Auror & Cours particuliers || Ft Cora Riddleton Empty
MessageSujet: Re: Auror & Cours particuliers || Ft Cora Riddleton   Auror & Cours particuliers || Ft Cora Riddleton EmptyVen 2 Déc - 23:36

Auror & Cours particuliers
  ft. Cora & Sebastian



«  Vivre avec son passé n'est pas de tout repos »
 Je n'avais aucune intention de prendre cette demande à la légère. J'étais déjà énormément prise à longueur de journée, entre les cours, les réunions avec l'équipe pédagogique et mon rôle de directeur. Je devais donc m'assurer que je ne donnerais pas du temps inutilement. Je posais donc quelques questions auxquelles Sebastian Baker répondit avec un certain succès. Seulement, je ne voulais pas être menée en bateau, et j'avais besoin d'assurance. Aussi je décidais d'user de ma légilimencie, mais je voulais avant avoir son accord. Du moins, je le lui demandais sans vraiment lui expliquer ce que j'allais faire. Cela me permettait en plus de savoir s'il était vraiment prêt à tout.

Je souriais légèrement en entendant qu'en effet, il ne savait pas ce qu'il en serait de son futur amoureux dans quelques années. Il affirma cependant qu'importe ce qu'il se passerait, l'autre devrait accepter son métier. Bon, allons vérifier s'il n'a aucun doute. Je saisis donc ma baguette, tandis que je l'entendis d'abord hésiter, me demandant comment ? Mais il se reprit, et je fis un léger mouvement de baguette, tout en prononçant la fameuse formule legilimens. ainsi, je ne lui cachais pas du tout ce que j'allais faire.

Ce que je vis alors me fit sourire. Le visage de Jonathan Peterson ? Cela expliquait peut-être pourquoi ce dernier n'allait vraiment pas bien. Y avait-il quelque chose entre les deux jeunes hommes ? Ou cela était-il une pure coïncidence si au moment où je lisais en Monsieur Baker, le visage de son acolyte apparaissait. Je décidais de lui indiquer ce que j'avais vu, voulant toutefois avoir le coeur net de cette histoire:

"Pouvez-vous m'expliquer ce que fait Monsieur Peterson dans votre esprit lorsque nous parlons de votre avenir professionnel et de la difficulté d'être auror ? Est-il un obstacle à cela ?"

Je rangeais simplement ma baguette, tandis que j'attendais une réponse du jeune Poufsouffle. J'ajoutais alors:

"Je ne veux pas de détail, mais j'aimerais tout de même être certaine que je ne vais pas perdre mon temps pour rien. Soyons clairs, si j'accepte, cela va être plusieurs mois de travail intense, que ce soit pour vous personnellement ou ensemble. Vous aurez deux heures de pratique avec moi chaque semaine et au moins un devoir à me rendre par semaine. Et pas des devoirs qui feront 20cm de parchemin, ne rêvez pas. La lettre de motivation qu'on vous demandera à l'entrée de la formation devra faire au minimum 100cm."

Oh oui, je ne faisais pas les choses à moitié quand je m'engageais auprès de quelqu'un. Et autant vous dire que Sebastian Baker n'aurait pas intérêt à me décevoir en loupant ses ASPIC ou en rentrant l'examen et l'entretien d'entrée à la formation.  Monsieur Baker avait toutes les cartes entre ses mains. J'attendais une assurance vis à vis de ce que j'avais vu, mais  aussi une assurance qu'il bosserait comme je le voulais.

words: 520 (c) made by panic!attack

Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Auror & Cours particuliers || Ft Cora Riddleton Empty
MessageSujet: Re: Auror & Cours particuliers || Ft Cora Riddleton   Auror & Cours particuliers || Ft Cora Riddleton EmptyLun 5 Déc - 0:11
It's my choice.
Is taking over you, and your heart is beating. 'Cause you know that you gotta get out of the middle, and rise to the top now. • Friction

Elle attrapa sa baguette et la pointa vers moi. Mon premier réflexe fut de reculer légèrement mais elle était ma prof. Je calmais l'instinct de loup et fixa la baguette et la professeur et alors que je lui donnai l'autorisation, savoir ce qu'elle allait pouvoir faire, je compris trop tard. Un sortilège simple. Et pourtant. Elle entra dans ma tête m'arrachant un cri de douleur. La première fois c'était franchement pas agréable. C'était douloureux de plus si la personne n'y allait pas de main morte mais la douleur cessa aussi vite qu'elle était apparu et je regrettais fortement ne pas avoir été sur une chaise. Je sentais mon corps tomber alors que les images de ce qu'elle voyait, clairement dans mon esprit.

Mais une seule revint en boucle. Le visage de Jon. Un visage calme et impassible, tout le contraire de ce qu'il était. Cela n'avait duré qu'une fraction de seconde mais dans mon esprit cela avait duré une éternité. Et alors, que je repris pied à la réalité, je forçais mon corps à se pencher en avant pour reprendre un équilibre grâce au dossier de la chaise. Je soufflais alors que l'image de Jon était toujours présente. Se fut bref mais violent. Je réalisais que je venais de lui donner le seul argument possible qu'elle avait contre me donner ses cours et sa question se fit sans appel.

Pourquoi? Bonne question, je n'en avais pas moi même la réponse. Un obstacle? Jon n'as jamais été un obstacle. C'est bien le problème. Je gardais les yeux rivés au sol alors qu'elle reprit la parole m'expliquant comment cela se déroulerait si jamais elle acceptait. Le travail n'avait jamais été le problème. Je serrais mes mains sur le dossier de la chaise et lui expliqua alors.

-C'est pas un doute. Jon est présent dans mon esprit parce qu'il n'était pas bien ces derniers temps et c'est mon meilleur ami. Je m'inquiète pour lui et c'est normal. Mais il n'as jamais été un obstacle plutôt un.... Ou une motivation.

C'était le cas. Le fait de savoir Jon mort et moi incapable de l'aider, cela me bouffait. Je reprit après avec un sourire alors que je retrouvais mes esprits. J'avais tout de même échapper au pire . Si elle avait vu que j'étais animagus et que je courrais dans la forêt avec un loup garou, cela aurait pas été la même. Je passais une main dans mes cheveux pour les mettre en arrière et rassura ma professeur.

-Vous inquiétez pas pour le travail, cela n'est pas un problème.

Je soufflais et lui demanda alors juste pour changer de sujet.

-J'ignorez que vous êtes Legilimens... Vous pourrez m'apprendre aussi?

Peut être que cela fera un plus dans ma lettre de motivation de un mètre à faire. J'ignorais si c'était vrai ou si cela était juste un moyen de me faire peur et de me démoraliser mais je m'en fous sur le coup. Le fait qu'elle soit entré dans mon esprit me fit comme un électrochoc. J'avais peur de perdre Jon mais si je ne fait pas Auror et si je n'arrive pas à le protéger, le résultat était le même. Si Jon était mon meilleur ami, il comprendrais mon choix de carrière comme je comprendrais le sien. Cela ne changera pas ce qu'il est pour moi, du moins pour le moment...
© GASMASK
Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Auror & Cours particuliers || Ft Cora Riddleton Empty
MessageSujet: Re: Auror & Cours particuliers || Ft Cora Riddleton   Auror & Cours particuliers || Ft Cora Riddleton EmptyLun 5 Déc - 15:53

Auror & Cours particuliers
  ft. Cora & Sebastian



«  Vivre avec son passé n'est pas de tout repos »
 Bon d'accord, je n'y étais pas allée de main morte. Parfois j'oublie un peu que j'ai affaire à des élèves, et qu'ils ne sont pas aussi résistants que des adultes. Alors oui, j'aurais pu le faire s'asseoir sur un chaise, j'aurais pu le mettre en condition, lui dire que plus il résisterait, plus ce serait compliqué pour lui et surtout douloureux. Après tout, n'est-ce pas ainsi que l'on apprend l'occlumencie ? Et puis si le jeune homme voulait devenir Auror, il devrait s'habituer au fait qu'on ne lui fasse pas de cadeau. Dans un sens, je commençais maintenant son enseignement, et cela serait un point positif pour lui lors de son entretien pour devenir auror.

Je l'interrogeais alors sur ce que j'avais vu. Pourquoi, alors que nous parlions de son avenir d'auror, je trouvais dans son esprit l'image de Jonathan Peterson. Plusieurs choses me vinrent en tête, mais je préférais ne pas me positionner sans avoir la version de mon élève. Après tout, peut-être me faisais-je une idée fausse du lien qui unissait Monsieur Peterson et Monsieur Baker. Cependant, le discours du blaireau me laissa pantoise. C'est d'une façon assez sèche que je lui répondis alors:

"Donc, pendant que je vous parle de votre avenir, vous vous inquiétez pour votre copain qui a un coup de mou ? Vous êtes conscients que si cela se reproduit, je vous mets dehors ?"

Oui, cette phrase signifiait que j'acceptais de lui accorder un peu de temps. Le travail ne lui faisait pas peur ? J'allais vite être fixé. Je n'avais pas l'intention de lui faire de cadeaux, d'autant plus après les doutes que je venais d'avoir. Il me demanda alors si je pouvais lui apprendre la legilimencie. J'esquissai un froncement de sourcils. Savait-il seulement à quoi cela l'engageait ? Savait-il aussi qu'il avait une année de retard ?

"Vous voulez dire que vous voulez encore plus de temps pour vous ? Sachez, Monsieur Baker, que je commence généralement les cours de legilimencie en 6ème année, voire en 5ème. Vous avez donc du retard. Mais ... On va faire une chose. Vous revenez me voir une fois que vous aurez fait votre parchemin de 100cm pour expliquer vos motivations pour devenir auror. Pour l'instant, je ne vous demande que 50cm, et je vous donnerais des conseils pour étoffer de façon efficace. Si j'ai ce parchemin avant les vacances de Noël, et si le travail est bon, alors j'accepterai aussi de vous donner quelques bases de legilimencie. Mais il vous faudra continuer de le travailler pendant votre formation d'auror si vous voulez vraiment devenir legilimens."

Je tendais alors ma main vers le jeune poufsouffle. S'il la serrait, c'était qu'il acceptait ce deal. Et autant dire que je serai intransigeante. De toute façon, sans sa lettre de motivation, personne ne se déplacerait pour lui faire passer l'entretien.



words: 507 (c) made by panic!attack

Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Auror & Cours particuliers || Ft Cora Riddleton Empty
MessageSujet: Re: Auror & Cours particuliers || Ft Cora Riddleton   Auror & Cours particuliers || Ft Cora Riddleton EmptySam 7 Jan - 11:40
Sebastian M. Baker a écrit:
It's my choice.
Is taking over you, and your heart is beating. 'Cause you know that you gotta get out of the middle, and rise to the top now. • Friction

Elle semblait dubitative, prise entre deux choix. Ca tombe bien, on était deux. Le silence s'était fait alors que je retrouvais l'usage complet de mon esprit. Elle fit un rapide résumé de la situation.

Oui, c'est à peu près ça.

Je hochais la tête pour affirmer ce qu'elle venait d'énoncer tout haut et accentua le tout d'un:

-Vous inquiétez pas, ça se reproduira pas.

Imperceptiblement, je serrais les doigts sur le dossier le chaise où j'étais toujours appuyé. Je n'aimais pas me sentir faible et je voulais véritablement être Auror. Là dessus j'étais fixé. En fait, ce n'était pas à Miss Riddleton qu'il faut que je pose la question mais à Jon directement. Un sourire aux lèvres traversa mon visage alors que j'écoutais la suite des propos de ma professeur. Elle semblait exaspéré à ma requête. Si j'en demande trop faut le dire hein? Je l'écoutais néanmoins parler et eu un souffle de soulagement. Elle acceptait. J'attrapais mon sac que je mis sur mon épaule.

-Merci merci merci Professeur!

J'étais tellement heureux qu'elle accepte de m'aider que j'étais prêt à lui faire la bise. Mon sourire ne trahissait pas mes émotions pour le coup alors que j'affichais le plus grand que j'ai eu. Il fallait que je commence dès maintenant.

-Vous l'aurez dans les temps Professeur! Je vous le promets! Et vous inquiétez pas pour les cours, je serais irréprochable!

Je me dirigeais vers la porte presque en courant pour éviter qu'elle ne change d'avis à la dernière minute. J'ouvris la porte et passa le chambranle pour me retourner et commencer à fermer la porte. Au dernier moment, je passais la tête dans le chambranle pour la remercier encore.

-Merci beaucoup!

Et je claquais la porte derrière moi. J'étais heureux! Enfin je vois mon avenir arriver et enfin je me vois peut être devenir Auror. Bon maintenant, Jon. Comment le lui annoncer? Bonne question...
©️ GASMASK

[HJ: je peux te laisser finir ou on le clôture comme cela à toi de voir! Very Happy On pourrait entamer sur le premier cours particulier du coup après]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsoriséHistoria Pactum

Auror & Cours particuliers || Ft Cora Riddleton Empty
MessageSujet: Re: Auror & Cours particuliers || Ft Cora Riddleton   Auror & Cours particuliers || Ft Cora Riddleton Empty
Revenir en haut Aller en bas
 

Auror & Cours particuliers || Ft Cora Riddleton

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Historia Pactum :: Les coulisses :: Les archives :: Archives RP :: Ancienne version-