RSS
RSS
HISTORIA PACTUM
saison II ♠ Always keep your foes confused. If they are never certain who you are or what you want, they cannot know what you are like to do next.



 
Bienvenue sur Historia Pactum
!
Votez sur les top sites !
Toutes les deux heures !
Membre du mois
Ici vous retrouverez chaque mois le membre du mois récompenser pour sa participation RP dans la carte fidélité du forum.
Event en cours
Ici vous trouverez l'animation ou l'intrigue en cours sur le forum.
Le Deal du moment :
Clé licence Windows 10 professionnel 32/64 bits ...
Voir le deal
0.48 €

Partagez
 

 Au revoir dignité, bonjour noeunoeuf ! # solo quête familier 1

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
InvitéHistoria PactumAnonymous

Au revoir dignité, bonjour noeunoeuf ! # solo quête familier 1 Empty
MessageSujet: Au revoir dignité, bonjour noeunoeuf ! # solo quête familier 1   Au revoir dignité, bonjour noeunoeuf ! # solo quête familier 1 EmptyMer 2 Jan - 17:40

   

     

   

Au revoir dignité, bonjour noeunoeuf !

Ô râge, ô desespoir, ô faiblesse ennemie ! N’ai-je donc point vécu que pour cette infamie ? Bon sang, quand je bois trop, je ressors des citations de classiques moldus … C’est mauvais signe. Vous vous demandez sûrement où je me trouve … Ou pas … Depuis quelques temps, tout le monde sait où trouver Cora Riddleton: dans un bar. Reste à trouver quel bar. Aujourd’hui, c’est le whisky du chaudron baveur que je m’enfile, ayant plutôt l’habitude de m’y trouver. Je ne me fais habituellement pas remarqué, et j’attends dans un coin qu’on me serve, verre après verre, jusqu’à ce que l’on ferme l’établissement.

Il est vingt-et-une heures lorsqu’un homme pénètre dans le même endroit. Je ne le connais pas mais, d’un seul regard, je le catégorise dans la classe des crétins et des connards. Je ne pense pas avoir tant raison. Je l’entends commencer une discussion avec un autre homme avec qui il rit, bien trop fort à mon goût. Leur échange est loin d’être privé puisque tout le monde est témoin de ce qu’ils se disent:

”Poudlard ? Une vaste blague …
- Elle est tout de même une des écoles les plus reconnues !
- Durmstrang ! Durmstrang est l’école la plus réputée ! L’enseignement y est sérieux, au moins.
- Je ne peux vous laisser dire cela, tout de même, de grands noms sont allés à Poudlard … Dumbledore, Potter, Mc Gonagall …
- Mc Gonagall ? Non mais vous n’êtes pas sérieux ! Comme si cette vieille chouette avait eu une quelconque importance ! Il n’y a que dans sa façon de mourir qu’elle en a trouvée !”


C’en est trop pour moi qui me redresse, main sur la baguette. S’il y a bien quelque chose que je ne supporte pas, c’est qu’on puisse parler de Minerva de cette façon-là. Cette femme avait toujours été un mentor pour moi et j’avais vu la force mentale de l’ancienne directrice de Poudlard. Elle m’avait d’ailleurs sorti de pas mal de situations merdiques et je ne pouvais que lui en être reconnaissante. Celui qui disait cela d’elle ne pouvait pas la connaître, et personne n’avait le droit de salir sa mémoire ainsi.

”Il est facile de parler des défunts ainsi …”

L’homme se tourne alors vers moi, un léger sourire aux lèvres, me reluquant de haut en bas. Non, vraiment, il a une tête qui ne me revient pas. Cette tête qui ne demande qu’à se prendre un bon sortilège entre les deux yeux.

”Eh bien, ma jolie, tu as un problème ?
- Tiens, moi qui pensais que vous n’aviez aucune jugeote …
- Tu vas me parler autrement, sinon …
- Sinon quoi ? Ne me loupe pas, car moi, je ne te louperai pas !


Et paf, un sort venait de sortir de ma baguette, mettant K.O mon adversaire. Un sourire aux lèvres, je sentis néanmoins deux personnes m’attraper par les épaules.

”Pas de bagarre ici, Madame ! Vous sortez !”
- Il faudra me faire sortir de vous-même !
- Puisque vous le demandez …


Et me voilà reconduite à la porte de derrière, sans plus de cérémonie. Je sors alors ma baguette mais, avant de pouvoir faire quoi que ce soit, un sort m’expulse sur les fesses, tout droit dans une benne à ordures. Adieu ma dignité … Et autant vous dire que je sens que je m’enfonce dans les déchets en tout genre. Beurk … Tiens, une bouteille non vide … Je bois, de toute façon, que puis-je faire d’autres alors que je suis dans cette situation ?

Je fronce les sourcils en entendant un drôle de bruit, ne comprenant pas de suite qu’il s’agit de mon estomac qui fait des siennes. J’ai faim ! Faut dire que le whisky, ça ne nourrit pas tant que ça. Ma main parcourt alors la benne à la recherche d’un morceau de pizza ou d’une petite chose à grignoter … Eh oui, ma dignité n’en est clairement plus là, et vu l’état dans lequel je suis, je ne me vois de toute façon pas me rendre dans un restaurant pour demander quelque chose. Mes vêtements sont plein de tâches, l’odeur qui se dégage de moi ressemble à un mélange de vomi et de matières fécales et une étrange chose dégouline de mes cheveux. C’est à la fois gluant et plein de grumeaux, et la couleur est entre le jaune et le marron. Aucune idée de ce que c’est, mais au vu de l’odeur, ça ne se mange pas.

A tâtons, je cherche donc ce qui peut ressembler à de la nourriture. Je ne fais même pas de grimaces lorsque mon index s’enfonce dans quelque chose de chaud et de mou, qui semble presque vivant. Durant un instant, mon coeur s’emballe, pensant attraper ce qui ressemble à une part de pizza. Je le sors alors et je me rends compte qu’il s’agit d’une couche pour enfant, dont je vous épargne les détails … Disons que ce n’était pas le fromage que je sentais dessus …

Ma main tombe alors sur quelque chose d’assez dûr, mais de plutôt lourd. Je plonge la seconde main et ce que je sors de là me perturbe alors. D’une couleur légèrement marron, de forme ovoïdale, l’objet que je tiens est loin d’être habituel. N’étant pas une sorcière de pacotille et ayant pu voir, au cours de ma carrière, des choses similaires, je comprends rapidement qu’il s’agit d’un oeuf d’une créature magique. Mais de laquelle ? Je n’en avais absolument aucune idée, mais des recherches allaient s’imposer. Maintenant, restait à réussir à sortir de cette benne et à rentrer chez soi, sans se faire prendre.

Ce ne fut qu’au bout de quelques dizaines de minutes que je parvins à m’extirper les fesses des ordures, m’explosant par terre. Heureusement, j’avais laissé l’oeuf dans la benne sinon j’aurais pu manger une bonne petite omelette. Le récupérant et le mettant sous mon manteau, je repris la route pour rentrer, bien trop bourrée pour transplaner. Le chemin allait être long, mais je venais de trouver une nouvelle raison de vivre … Enfin, les plantes ne vivaient pas très longtemps chez moi !
   MAY


     
Revenir en haut Aller en bas
 

Au revoir dignité, bonjour noeunoeuf ! # solo quête familier 1

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Solo Valentine Crowblack] La femme avant la bête /!\Hentaï/!\
» [Solo] Selantis Shya - Intro [Hentaï]
» La nuit nous appartient mon amour /!\Hentaï/!\ [Solo]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Historia Pactum :: Les coulisses :: Les archives :: Archives RP :: Saison 1 [été 2023 - août 2024]-