RSS
RSS
HISTORIA PACTUM
saison II ♠ Always keep your foes confused. If they are never certain who you are or what you want, they cannot know what you are like to do next.



 
Bienvenue sur Historia Pactum
!
Votez sur les top sites !
Toutes les deux heures !
Membre du mois
Ici vous retrouverez chaque mois le membre du mois récompenser pour sa participation RP dans la carte fidélité du forum.
Event en cours
Ici vous trouverez l'animation ou l'intrigue en cours sur le forum.
Le deal à ne pas rater :
ASOS : -20% en plus sur les articles déjà soldés !
Voir le deal

Partagez
 

 faites entrer l'accusé. [Cora et Joanne]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Le choixpeau magiqueHistoria PactumLe choixpeau magique
Maitre du jeu
Exp : 1465
Points de vie (HP) : 5000
Baguette : les chapeau n'ont pas de baguette
Photomaton : faites entrer l'accusé. [Cora et Joanne] 3267122442_1_3_oMmgz4Wk
Célébrité : Le choixpeau magique
Parchemins : 5061
J'aime : 112
Date d'inscription : 14/10/2016

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

faites entrer l'accusé. [Cora et Joanne] Empty
MessageSujet: faites entrer l'accusé. [Cora et Joanne]   faites entrer l'accusé. [Cora et Joanne] EmptySam 5 Jan - 19:34

Faites entrer l'accusé.
Lundi 11 Septembre 2023

••• Début du Flashback 01-09-2023 •••

Quand la cérémonie d’hommage à Minerva McGonagall et Oriana Slughorn se termina, on entendait encore les vols d’oiseau à mesure que le bruit des cornemuses accompagnait le bruissement des feuilles remuée par le vent qui chatouillais les arbres du parc. C’était une belle cérémonie.

À la fin de celle-ci, les invités du château étaient conviés à un diner en plein air. Les elfes de maison une fois de plus avait bien travaillée. L’assistance se leva, presque en un mouvement. Mais alors que la foule allaient avancée vers le chapiteau installer pour l’occasion sur le terrain de Quidditch, sport adorée à la fois par Oriana et Minerva, cinq aurors arrivèrent comme des cheveux sur la soupe. Beaucoup les regardèrent fendre la population avec surprise. Ils semblaient tenir bien fermement leurs baguettes. Des interrogations commençaient à gagner les rangs des présents. Une arrestation ? Maintenant ?

Le plus grand d’entre eux, un sorcier d’origine magrébine portant un petit bouc et une robe de sorcier d’un noir de jais interpella une ancienne élève tout juste diplômer de Poudlard. Les quatre autres semblaient vouloir l’encercler avec prudence, comme s’ils avaient quelques choses à craindre d’une sorcière sortant de l’adolescence.

-Mlle Selwyn, vous êtes en état d’arrestation pour le meurtre d’Oriana Slughorn. Je vous prierais de me suivre et d’obtempéré, il ne serait pas bon de causer une scène.

Maya se retourna, regardant Joanne comme si c’était la première fois qu’elle la voyais. Bon nombre des convives semblait interloqué. Le bruit des conversations commençait à prendre de l’ampleur alors que des cordes sortais de la baguette de l’auror pour aller enfermer les mains de la concierge de Poudlard… Et dans tout se chahut, entre la famille Slughorn-Greengrass dont la mère semblait au bord du désespoir, hurlant de douleur et le père qui profanais des noms d’oiseaux à tue-tête, le maître de cérémonie et les employés du ministère appelais au calme, essayant de faire bouger la foule vers le terrain de Quidditch de l’école de sorcellerie…

••• Fin du Flashback •••

@Joanne Selwyn fut placer en garde à vue pendant plus de soixante-douze heures. Personne, ni la presse, ni ses proches, ni même les employés du ministère (autre que ses interrogateurs) ne purent la voir pendant ce laps de temps. Après ça, la pleine lune eu lieu, Joane fus donc enfermé à double tour dans un caveau spécialement créer pour « ce genre » de détenue durant trois jours. Enfin, au bout donc du septième jour, elle fut autorisée à faire appel à un défenseur de droit.

Nous sommes dans ce RP le 11 septembre 2023, les Ollivander s’emplois à trouver les meilleurs défenseurs du pays pour leurs amie. Mais quelqu’un d’autre avait décider, contre toute attente, de se battre pour la liberté de Joanne. Persuader de son innocence @Cora Riddleton n’avait cessé de demander une audience, prétendant avoir des preuves de l’innocence de la l’hybride que tout le monde semblait pourtant prompt à condamnés.

C’est dans ce contexte que, par respect pour l’ancienne place au ministère de Cora, Harry James Potter, directeur du département de la justice magique, à accorder une audience à Miss Riddleton et Miss Selwyn dans son bureau. C’est à 9h45 du matin que l’accusée fus conduite, magicalement menotté, dans le bureau. Miss Riddleton devant se présenter à 9h50.

HJ : une série de question vous sera poser, avec à chaque fois plusieurs choix différents. En fonction de la plaidoirie, vous serez alors relâchée (ou pas).


©️ Narja - Never-Utopia




Dernière édition par Le choixpeau magique le Dim 20 Jan - 17:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

faites entrer l'accusé. [Cora et Joanne] Empty
MessageSujet: Re: faites entrer l'accusé. [Cora et Joanne]   faites entrer l'accusé. [Cora et Joanne] EmptySam 5 Jan - 20:03

   

     

   

Faites entrer l'accusé


Un hibou du ministère … Depuis le temps que j’attendais cela. Il faut dire que chaque jour, je relançais ces derniers. Joanne Selwyn était innocente, j’en étais certaine. Il était tout simplement impossible qu’elle se soit trouvée dans les couloirs à ce moment-là. Après tout, Oriana se rendait dans les appartements de l’enseignante en sortilèges … J’étais persuadée que Joanne n’était qu’un instrument qu’on utilisait pour brouiller les pistes, et je refusais de voir la lycaon se faire avoir de cette façon-là.

Dix jours déjà que l’ancienne concierge était enfermée, et dix jours que je réclamais une audience. Je n’étais pas avocate, mais j’avais des choses à dire. Je voulais obtenir, au minimum, la libération de Joanne en attendant le procès. De quelles façons allais-je procéder ? J’avais pas mal d’idées, mais cela allait dépendre de qui était en face de moi. Je ne pouvais pas agir de la même façon avec tout le monde. Je n’avais hélas plus accès sans limite aux pensées des gens, ce qui m’aurait clairement aidée, mais je pensais être assez douée pour m’en sortir.

Parcourant la lettre, j’appris que j’avais audience avec Harry Potter le lendemain. Le ministre de la magie me recevait en personne, et j’allais devoir me montrer à la hauteur. Pas de whisky pour la journée, couchée tôt, et tenue correcte et professionnelle. C’est donc dans un tailleur de couleur noir, et un top de couleur rouge, accordé à mes escarpins que j’entrais dans le ministère à 9h30. Oui, j’étais en avance, mais hors de question que je sois en retard donc il valait mieux prévoir vingt minutes de rabe au cas où.

J’attendis donc patiemment que l’on me reçoit. Dans ma tête, je tournais et retournais les faits afin de trouver le maximum d’arguments permettant de faire comprendre que Joanne n’était pas une dangereuse criminelle, et qu’il fallait donc la laisser en liberté en attendant son jugement.
   MAY


     
Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

faites entrer l'accusé. [Cora et Joanne] Empty
MessageSujet: Re: faites entrer l'accusé. [Cora et Joanne]   faites entrer l'accusé. [Cora et Joanne] EmptyMar 8 Jan - 6:40




Faites entrer l'accusé
Wrong belief leads to one's destruction.
Just a sparkle of desillusion.



☾☾ Soixante douze heure. Pas un visage amical, pas un mot réconfortant. J'avais passé tout ce temps sonnée, questionnée sans relâche. Avais-je commis ce crime odieux ? Non. Je le savais parce qu'Oriana était une amie. Et au delà de ça, c'était la seule personne qui aie jamais pu m'aider avec ma malédiction. Sans Oriana, il n'y avait plus de potion. Et sans potion, la douleur et l’inconscience étaient de retour. Trois jours dans une cellule de haute sécurité m'avaient confirmé ça. Mon amie me manquait. Je pleurais sa disparition, et celle de Minerva McGonagall. La seule femme qui aie accepté de me donner une chance de rentrer dans le droit chemin.
Par nature, et à cause de ce que j'avais vécu, je n'étais pas une perdante. Une de celles qui abandonnent. Je me battais, je ne laissais pas tomber. Mais cette situation... Tout ça, c'était tellement surréaliste. Je revoyais Kassie a l'enterrement, tenter de faire quelque chose. Et Edward la retenant. Il avait ce regard froid qui m'avait terrifiée. Pourquoi ne faisait-il rien ? Et puis j'avais compris. Qu'aurait-il pu faire ? Tout comme je n'avais rien dit, pas tenté de faire de vague. Il n'avait pu que se taire, et laisser le ministère faire son boulot. Ce dont j'avais le plus peur, c'était de finir ma vie ici. Pas parce qu'Azkaban me filait les jetons comme à toutes ces mauviettes dehors. Non, moi ce qui me tordait le ventre à me rendre stone, c'était d'imaginer toutes les pleines lunes que j'allais devoir endurer, enchainée comme un animal. Ça, ça me filait la gerbe.

Pourtant dans tout ce merdier, il semblait que tout n'était pas perdu. Un dieu quelque part m'avait surement prise en pitié. Ou alors, c'était seulement Cora Riddleton. Elle qui criait à qui voulait l'entendre que ce que je racontais c'était pas juste du pipeau... Que j'avais raison, que j'avais rien fait. Et ça, c'était pire que tout. Parce que ça me donnait de l'espoir. Et l'espoir dans ma situation, c'était plein de choses, mais certainement pas bon. Pourtant, je pouvais pas m'en empêcher, y penser. Et si elle pouvait vraiment me tirer d'affaire ? J'avais peut être une chance, même infime. Après tout, l'Elu avait accepté de m'entendre. Harry Potter, ministre de la magie, celui qui avait survécu. Lui, c'était ma porte de sortie, si seulement Cora avait vraiment ce qu'elle prétendait avoir. Des preuves. Alors voilà que j'attendais. Que le temps passait doucement. Quand trois type arrivèrent devant ma cellule pour m'emmener au rendez-vous, je n'avais pas dormi. Des cernes ternissaient mon regard, mais ma détermination grandissait à chaque pas qui me conduisait jusqu'à l'audience. J'étais menottée, traitée comme une criminelle, mais j'avais une chance. Quand ils poussèrent la porte, je constatais avec soulagement la présence de Cora. Dans quelques minutes, il serait temps de jouer le tout pour le tout. Intimidée, je restais plantée là, debout derrière la chaise où les Aurors m'avaient plantée.

CODAGE PAR AMATIS



Dernière édition par Joanne Selwyn le Lun 21 Jan - 2:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Le choixpeau magiqueHistoria PactumLe choixpeau magique
Maitre du jeu
Exp : 1465
Points de vie (HP) : 5000
Baguette : les chapeau n'ont pas de baguette
Photomaton : faites entrer l'accusé. [Cora et Joanne] 3267122442_1_3_oMmgz4Wk
Célébrité : Le choixpeau magique
Parchemins : 5061
J'aime : 112
Date d'inscription : 14/10/2016

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

faites entrer l'accusé. [Cora et Joanne] Empty
MessageSujet: Re: faites entrer l'accusé. [Cora et Joanne]   faites entrer l'accusé. [Cora et Joanne] EmptyDim 20 Jan - 17:27

Faites entrer l'accusé.
Lundi 11 Septembre 2023

Harry Potter directeur du département de la justice magique, travaillant pour Kingsley Shackebolt, ministre depuis 1998 est votre interlocuteur principal. Son assistante se présente devant vous @Cora Riddleton pour vous inviter à l’attendre dans son bureau. Au passage, elle vous propose un café ou un thé. Alors qu’elle n’est pas encore sortie, @Joanne Selwyn entre à son tour, menotté et accompagnée de deux auror qui l’a font s’asseoir à côté de vous, sans lui retiré ses menottes pour autant. L’assistante à la politesse de demander également à Joanne si elle veut quelque chose à boire, sur ordre de Mr Potter.

L’assistante repart, vous laissant une fenêtre de quelques minutes seules. Au bout de cinq minutes, Harry Potter arrive dans son bureau. Il vous salut avec un sourire.

« Bonjour, veuillez m’excusez, un petit souci avec des harpies extrémistes. »

Il prend alors place derrière son bureau, vous regardant par-dessus ses lunettes. Il joint les mains et ne s’embarrasse pas de platitude avant de rentrée directement dans le vif du sujet.

« Nous n’allons pas tourner autour du pot, Cora vous m’avez demandé une audience, je l’ai accepté car c’est vous. Miss Selwyn ici est dans de beaux drap, des preuves irréfutables l’incrimine. »

Alors que Mr Potter allait continuer sa phrase, son assistante entra de nouveau dans le bureau avec un plateau. Elle pose discrètement la boisson que vous vouliez devant vous. Demandant à Harry si « c’était tout », il la congédiât en lui demandant à n’être interrompu sous aucun prétexte. L’assistante ressortis donc.

« Comme je disais, c’est une affaire qui semble se conclure d’elle-même. Pour autant, je suis prêt à vous écouter, puisque les lettres demandant le retour de la concierge de Poudlard ne manquent pas. »

Harry vous présente un petit paquet de parchemin, vous y retrouver plusieurs signatures. Joanne peut voir celle de Kassie sur l’une des feuilles.

« Je vais donc commencer par vous demander, chacune, de me raconter exactement tous ce qui s’est passée pour vous ce soir-là. »

HJ : une série de question vous sera poser, avec à chaque fois plusieurs choix différents. En fonction de la plaidoirie, vous serez alors relâchée (ou pas).


©️ Narja - Never-Utopia


Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

faites entrer l'accusé. [Cora et Joanne] Empty
MessageSujet: Re: faites entrer l'accusé. [Cora et Joanne]   faites entrer l'accusé. [Cora et Joanne] EmptySam 26 Jan - 10:02

   

     

   

Faites entrer l'accusé


J’entre donc dans le bureau du directeur du département de la justice magique, que j’avais déjà cotoyé par le passé et ce pour plusieurs raisons : j’avais travaillé au même ministère, j’avais été à Poudlard en même temps que lui mais aussi dans la même maison. Et je savais très bien que c’était aussi une des raisons pour lesquelles il me recevait. L’assistante me proposa un thé que je refusais, mais j’acceptais néanmoins un café. Il faut dire que n’ayant pas bu de whisky depuis hier, entièrement sobre ce matin, un bon café allait m’aider à ne pas sentir le manque de l’alcool. C’était dûr, je ne pouvais le nier, mais Joanne méritait que quelqu’un s’implique à 100% dans son affaire pour essayer, au moins, de la libérer le temps de l’enquête et du jugement.

Lorsque Joanne entra, menottes aux poignets, je lui adressais un regard qui reflétait ma force et mon envie de tout faire pour elle, durant cet entretien. Lorsque Harry Potter entra dans son bureau, je le saluais poliment:

”Bonjour, Monsieur Potter.”

Je restais donc protocolaire, ayant pourtant, par le passé, l’habitude de l’appeler Harry. Il ne prit alors pas de gants et entra dans le vif du sujet. Il parlait de preuves irréfutables et je ne pus alors m’empêcher de lui répondre:

”Ce ne serait pas la première fois que les preuves incrimineraient quelqu’un d’innocent, ce n’est pas à vous que je vais apprendre cela. ”

Un sous-entendu que l’élu ne pourrait que comprendre. Combien de personnes avaient été manipulées à l’époque de Voldemort ? D’ailleurs, Harry avait même été touché de près par les erreurs du ministère, son parrain ayant été enfermé à Azkaban durant des années à tort. Comment pouvait-il ne pas réagir à mes paroles ? Comment pouvait-il ne pas se questionner sur ce qui semblait être une évidence ? N’avait-il pas appris que rien n’était évident ?

Je prends le café ramené par l’assistante et je plonge mes lèvres dans le liquide noir. Mon regard se pose sur le paquet de parchemins réclamant le retour de Joanne à Poudlard. Au fond, mon coeur se sert, ravie pour Joanne, mais triste pour mon propre sort dont personne ne se soucie. C’est un peu comme si j’avais la preuve qu’au final, tout le monde approuvait mon limogeage. Autant dire que cela n’allait pas m’aider pour la suite, et que cela expliquerait que je tomberais réellement dans l’alcool. Mais qu’importe, je lève le regard vers Harry et je lui dis:

”Ce que je ne comprends pas, Mr Potter, c’est que Miss Selwyn soit enfermée avant même son jugement. Elle n’a même pas pu se défendre. Vous n’êtes pas sans savoir qu’Azkaban est un endroit qui peut détruire les gens. Ce n’est clairement pas dans vos habitudes … Quelles sont ces fameuses preuves qui incriminent Miss Selwyn ? Les traces sur Oriana Slughorn ? Vous savez bien que Miss Selwyn prenait sa potion, et elle n’en a jamais loupé.”


   MAY


     
Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

faites entrer l'accusé. [Cora et Joanne] Empty
MessageSujet: Re: faites entrer l'accusé. [Cora et Joanne]   faites entrer l'accusé. [Cora et Joanne] EmptyLun 28 Jan - 15:56




Faites entrer l'accusé
Wrong belief leads to one's destruction.
Just a sparkle of desillusion.



☾☾ Le regard échangé avec Cora me réchauffa un peu le cœur. L'ancienne professeure ne m'avait pas tourné le dos. Pour ça, je lui en serais à jamais reconnaissante. Et qu'elle réussisse où non son entreprise, je ne manquerais pas de la remercier comme je pouvais, je demanderais à Edward de faire ce qu'il pourrait pour elle si je ne pouvais le faire moi-même.

On me proposa une boisson, ce qui me laissa perplexe. Je faillis raté le coche et demandais timidement un chocolat chaud juste avant que la secrétaire ne se retire. Restée seule avec mon ancienne collègue, je lui fis un pauvre sourire. Il ne reflétait pas l'immense reconnaissance que je ressentais, mais c'étais tout ce que mon esprit angoissé me permettait pour le moment.

- Merci... je soufflais, si bas que le silence du bureau n'était pas de trop pour qu'elle m'entende.

Avant que Cora Riddleton ne me réponde, c'est finalement Harry Potter qui fit son entrée. Je retenais mon souffle en l'observant rejoindre sa chaise. Être dans la même pièce que cet homme avait quelque chose d'intimident, et d'étrange. Je me demandais bien ce que mes mangemorts de parents auraient dit ou fait à ma place. Moi, je restais bêtement debout, incapable de me décider pendant une seconde. Ce n'est que quand la secrétaire revint pour nous apporter les boissons que je m'autorisais à finalement m’asseoir. J'attrapais la tasse chaude entre mes mains liées. Le contact me brûlait la peau, mais c'était toujours mieux que de n'avoir rien ressenti depuis plusieurs heures...

J'écoutais les échanges, la voix de monsieur Potter, celle de madame Riddleton. Mes lèvres restaient décidément closes. Tout ce cinéma m'avait poussé à bout, ils avaient fait craqué ma santé mentale, et j'en été arrivée à ne plus être certaine de rien. Je ne pouvais pas croire que j'avais fait ça, et pourtant... Je doutais. Quand Cora eut finit son approche de défense, l'Elu tourna son regard sévère sur moi. Je déglutis. Malgré mon trouble, je soutenais son regard.

- Je... Je vous promet qu'elle dit la vérité. Cora Riddelton a raison, je n'ai jamais manqué une seule potion jusqu'à... Jusqu'à l'arrestation. La transformation... Il n'y a rien que je déteste plus que ça, monsieur, et c'est un faible mot. Oriana Slughorn m'avait sauvée. Elle m'avait permis, avec cette potion, de ne plus avoir peur chaque fois que la lune se levait. C'était mon amie, jamais je n'aurais...

Je me tus, mordant ma lèvre inférieure alors que des larmes amer se frayaient un chemin jusqu'au bord de mes paupières.

- Ce jour là ne faisant pas exception, j'ai pris ma potion. J'avais couru toute la journée, entre les célébrations officielles et les élèves agités des trois écoles, j'avais largement de quoi faire. En début de soirée j'ai... Je suis allée dans mon bureau, et j'ai pris ma potion. J'étais épuisée, je me suis assoupie... Quand j'ai rouvert les yeux, je suis sortie et...

Impossible de retenir mes larmes plus longtemps. Le souvenir du corps mutilé de la jeune Oriana Slughorn me torpillait les entrailles.

- Il n'y avait rien de plus, monsieur. Je me suis joint au groupe qui avait trouvé Oriana. Puis Edward Ollivander m'a appris que la directrice était aussi... Je... J'étais sous le choc, et je le suis toujours.

J'aurais voulu ajouter un "croyez moi", mais j'étais bien consciente que là était tout le but de cette réunion improbable: jugez si oui ou non je pouvais être crue sur parole, et si, par conséquent, le meurtrier courait toujours. Le plus atroce était de ne pas savoir moi même ce que je pensais ma plaidoirie...


CODAGE PAR AMATIS

Revenir en haut Aller en bas
L'EpouventardHistoria PactumL'Epouventard
épouventard
Exp : 987
Points de vie (HP) : 50000
Parchemins : 283
J'aime : 38
Date d'inscription : 28/02/2018

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

faites entrer l'accusé. [Cora et Joanne] Empty
MessageSujet: Re: faites entrer l'accusé. [Cora et Joanne]   faites entrer l'accusé. [Cora et Joanne] EmptyLun 29 Avr - 18:44

Faites entrer l'accusé.
Lundi 11 Septembre 2023

Coudes appuyés sur son bureau, mains reliées, le célèbre directeur du département de la justice magique ne pouvait qu’acquiescer les paroles de Riddleton. Les preuves étaient effectivement accablantes, apportées sur un plateau d’argent. Certains meurtriers étaient ainsi, incapables de commettre un crime sans laisser une tonne de preuves. D’autres étaient bien trop réfléchis et faisaient en sorte que quelqu’un d’autre soit accusé à leur place. Harry était conscient de cela, toutefois il ne broncha pas, ne bougea pas un sourcil suite à la manifestation de Cora. Il attendait la suite, des réponses à ses questions posées.

« Miss Selwyn est en garde à vue prolongée. Vu sa condition il était hors de la relâcher avant la pleine lune. » - et ce n’était pas prévu de la relacher ce soir non plus. Sauf si évidemment les deux femmes étaient capables de trouver des preuves attestant de l’innocence de la louve. – « Des poils de loup et de l’ADN en effet en plus d’un nom penchant côté mangemort …»

Fronçant les sourcils il buta sur le mot potion. De quelle potion parlait l’ancienne professeure de defense contre les forces du mal ? Sans compter que l’accusée qui venait de s’asseoir renchérissait à ce sujet. Mains à plat sur le bureau, Harry récupéra les parchemins et les rangea au fond d’un tiroir. Silencieux, il fixa d’abord la louve avant de se tourner vers celle pour qui il avait accepté cette audience.

« Vous parlez d’une potion ? Puis-je savoir de quoi il s’agit car je n’en ai jamais entendu parler à ma connaissance. En avez-vous amené une avec vous Cora ? Etes-vous sûre qu’elle a des propriétés permettant d’éviter à l’hybride de prendre la place de l’humain ? Car pour ainsi dire, actuellement vous me servez juste des mots. »

Potter attrapa la branche de ses lunettes pour les retirer et se frotter les yeux avant de reporter ses lunettes sur son nez.

« Si je n’ai aucune preuve matérielle je pense que malheureusement cette entrevue va être de courte durée. »


HJ : une série de question vous sera poser, avec à chaque fois plusieurs choix différents. En fonction de la plaidoirie, vous serez alors relâchée (ou pas).


© Narja - Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

faites entrer l'accusé. [Cora et Joanne] Empty
MessageSujet: Re: faites entrer l'accusé. [Cora et Joanne]   faites entrer l'accusé. [Cora et Joanne] EmptySam 11 Mai - 12:08

   

     

   

Faites entrer l'accusé


Comment le directeur du département de la justice magique pouvait-il penser que l’affaire était aussi simple ? Je n’en revenais pas, et je ne voulais pas le croire. Je savais qu’en étant si bien placé, il était obligé d’adopter une attitude prudente, mais j’avais du mal à l’accepter. Je l’écoutais donc parler de la condition de Joanne, et je secouais la tête négativement, et d’autant plus lorsqu’il parla de nom …

”Mélissandre Vablatsky est à même de faire une potion tue-loup. Et je pense tout de même que, même si vous n’avez pas confiance en Poudlard et en ses professeurs, vous devez avoir quelques personnes au ministère capables de le faire … Je vous avoue, Monsieur Potter, que j’ai peine à croire ce que vous dites. Vous jugez quelqu’un par son nom ? Black … Je suppose que ce nom ne vous inspire pas seulement une connotation négative et pro-mangemort, n’est-ce pas ?”

Je me tournais alors vers Joanne.

”Avec la potion d’Oriana, tu ne te transformais plus, c’est cela ? Il n’y a jamais eu de loupé ? ”

Mes yeux se reposèrent alors de nouveau sur l’élu, et j’enchaînais:

”Oriana Slughorn fabriquait les potions pour Miss Selwyn. D’ailleurs, Mélissandre Vablatsky m’en a donné un exemplaire. Je sais, Monsieur Potter, que vous manquez de preuves. Mais comment expliquez-vous que ce soir-là, Miss Selwyn se soit retrouvée à attaquer Miss Slughorn si cette dernière lui fournissait une potion qui fonctionnait depuis des mois ?”

Je tends alors la fiole donnée par Mélissandre.


   MAY


     
Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

faites entrer l'accusé. [Cora et Joanne] Empty
MessageSujet: Re: faites entrer l'accusé. [Cora et Joanne]   faites entrer l'accusé. [Cora et Joanne] EmptyMar 14 Mai - 3:57




Faites entrer l'accusé
Wrong belief leads to one's destruction.
Just a sparkle of desillusion.



☾☾ Les mots d'Harry Potter me glacèrent d'effroi. Entendre dans sa bouche le souvenir du nom de mes parents, ce nom que jalousement je gardais, bien trop fière pour cacher mes origines, trop stupide peut-être pour me mettre en sécurité derrière un patronyme emprunté à l’anonymat ; Selwyn, cette famille que mon existence insultait, voilà que mon orgueil à me venger de leur nom me causait le plus grand des tords. J'aurais bien pu le lui dire, ça, à l'Elu. Mais monsieur le directeur de la Justice Magique n'était pas là pour m'entendre geindre sur mon enfance. Il était là pour juger. Me juger.

Ses questions sur la potion me laissèrent une seconde interdite, prenant soudain conscience que c'était le plus mauvais argument du monde. Ce que j'avais pensé être ma porte de sortie me revenait vivement dans le museau. Cette potion miraculeuse, c'était dans le plus grand des secrets que la petite Slughorn avait accepté de me la concocter. Finalement, personne d'autre que moi, et elle, ne savait... Et... Les Ollivander ! Ils savaient aussi, peut-être que... peut-être que...

La voix de Cora me tira un frisson, et j'eus du mal à décider s'il me venait d'une angoisse ou d'un soulagement. Elle savait aussi pour la potion ! Comment ? Je me demandais un instant. Mais clairement je finis par m'en fiche totalement, rassurée au possible de voir ma situation aller vers le mieux. Mais aux questions de Cora, je ne pus m'empêcher de me mordre l'intérieur de la joue. J'aurais bien voulu lui répondre qu'elle avait bien compris, et ainsi enlever tout élément lupin de l'équation. Malheureusement...

- C'est... Pas tout à fait ça... je soufflais, mortifiée à l'idée que la fiole qu'elle tendait en même temps à Harry Potter ne me soit finalement pas le meilleur des alibis.

- La potion me permet de rester consciente. Donc je reste enfermée, je lis... Au pire je me promène dans la forêt mais... et ma voix se fit encore plus petite si c'était possible alors que j'ajoutais pour finir:

- Je me transforme quand même, je n'y peux rien.

HRP QUESTION:
 

CODAGE PAR AMATIS

Revenir en haut Aller en bas
L'EpouventardHistoria PactumL'Epouventard
épouventard
Exp : 987
Points de vie (HP) : 50000
Parchemins : 283
J'aime : 38
Date d'inscription : 28/02/2018

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

faites entrer l'accusé. [Cora et Joanne] Empty
MessageSujet: Re: faites entrer l'accusé. [Cora et Joanne]   faites entrer l'accusé. [Cora et Joanne] EmptyMer 22 Mai - 19:34

Faites entrer l'accusé.
Lundi 11 Septembre 2023



Impartiale, Potter écoutait les paroles de l'ancienne professeure de Poudlard. Les preuves de l'innocence de la louve étaient maigres, inexistantes à ses yeux mais il lui offrait quelques minutes pour s'expliquer. Peut-être qu'il aurait droit à des révélations. Mais pour le moment il avait plus des reproches au vue du jugement qu'il venait de faire vis à vis des origines de la Selwyn. Sans prendre la peine de répondre à la question rhétorique de Cora, Harry posa ses iris bleus sur la louve que l'ancienne professeure questionnait.

Si vos dires sont véridiques, cette potion pourrait effectivement permettre aux loup garous de réduire le calvaire qu'ils subissent à chaque pleine lune. Mais dans votre cas, vos paroles seules ne comptent pas Miss Selwyn. Il me faut des faits, des preuves comme quoi vous l'aviez bu cette potion ce soir là. Et actuellement vous n'avait rien pour m'assurer cela.

Dans un soupire il laissa son dos s'appuyer contre son dossier tandis que ses bras se croisaient. Il fixa à nouveau Cora qui pourrait peut-être lui apporter plus de matière que l'ancienne concierge. L'ex enseignante avait bien évoqué Melissandre Vablatsky, potionniste reconnue et professeure à Poudlard. L'homme écouta donc avec attention la femme qui s'exprimait de nouveau. Il réceptionna la fiole et la tourna en l'observant.

Madame Vablatsky vous a assuré que cette potion fonctionnait ? Elle vous a donné les composants ? C'est un échantillon de la potion consommée le soir où tout cela a été commis ? Avez vous un rapport détaillé avec l'échantillon ?

De quoi s'assurer que cette potion ait bien fonctionné par exemple. Car on restait sur le même problème mise à part le contenu d'une fiole qui aurait pu être fait à postérieuri, il n'y avait pas d'élément qui ferait sortir Joanne de son trou.



© Narja - Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

faites entrer l'accusé. [Cora et Joanne] Empty
MessageSujet: Re: faites entrer l'accusé. [Cora et Joanne]   faites entrer l'accusé. [Cora et Joanne] EmptyDim 26 Mai - 13:39
Diplomatie, patience ou encore douceur, voilà des mots que je ne connaissais absolument pas et qui, par conséquent, ne pouvait pas me décrire. Ma façon de parler à Harry en évoquant notamment le nom de son parrain n’était absolument pas délicat, et il y a même fort à parier pour que cela frôle même l’insolence, voire l’outrage à magistrat. Mais je refusais de laisser des choses idiotes se dire dans ce bureau, et je ne voulais pas que des arguments incohérents comme le nom viennent s’ajouter à la liste déjà importante de preuves contre Joanne.

J’écoutais avec attention Joanne qui expliquait que la potion lui permettait surtout de rester consciente, même si cela ne changeait rien à son côté physique. Il n’y a pas à dire, Miss Slughorn était vraiment douée, et si ses dires étaient vrais, la potion qu’elle avait inventée était tout simplement une révolution … révolution qu’elle ne pourrait hélas pas connaître puisqu’elle était aujourd’hui morte.

Mais bien sûr, il fallait des preuves en plus. Pourquoi ? Pour quelle raison ? Je ne pus m’empêcher alors de répondre:

”Vous savez bien que de telles preuves n’existent pas, sauf si vous avez pris un échantillon de sang ce même soir à Miss Selwyn ! Mais puisque vous avez mis du temps à l’arrêter, je suppose que cela n’a pas été fait …”

J’essayais de faire comprendre au directeur du département de la justice magique que les preuves qu’il réclamait étaient inexistantes.

”Et donc vous n’avez aucun souvenir de ce qu’il s’est passé cette soirée, c’est cela ? Alors que normalement, vous auriez du être consciente ? Mais une question se pose tout de même !”

Mon regard se posa de nouveau sur l’élu:

”Nous n’étions pas un soir de pleine lune. Pourquoi Miss Selwyn aurait-elle prise sa forme de lycanthrope ?”

Je fouillais alors dans mes poche pour un tirer un parchemin, que Mélissandre Vablatsky m’avait donné.

”Le professeur Vablatsky m’a remis ce parchemin pour vous expliquer ce qu’elle a découvert en analysant cette potion. Il s’agissait bel et bien de la potion faite par Miss Slughorn puisque cette dernière était en contact avec son professeur de potions. Selon elle, cela fonctionnait.”



Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

faites entrer l'accusé. [Cora et Joanne] Empty
MessageSujet: Re: faites entrer l'accusé. [Cora et Joanne]   faites entrer l'accusé. [Cora et Joanne] EmptyJeu 13 Juin - 0:16




Faites entrer l'accusé
Wrong belief leads to one's destruction.
Just a sparkle of desillusion.



☾☾ J'écoutais tour à tour Harry et Cora. Alors qu'il avançait que je n'avais rien pour prouver avoir pris la potion, je frissonnais. Effectivement, de preuve il n'y en avait pas. Seulement du bon sens. Pourquoi me serais-je infliger la torture d'une transformation ? Mais la réponse virulente de Cora m'évita d'avoir à répondre moi-même. J'appréciais son agressivité, sa passion à me défendre, même si j'avais un peu peur qu'elle rebute finalement monsieur Potter.

Oui mais voilà, il examinait la fiole, et peut-être, peut-être que ça prendrait. J'espérais, le coeur battant plus fort à chaque seconde. Quand elle m'adressa des questions, j'y répondais aussi clairement que possible.

- Si, bien entendu que j'ai des souvenirs. Mais comme je vous ai dit, je me suis endormie. les larmes me montèrent dans la gorge, me donnant un mal fou à m'exprimer convenablement, alors que le sentiment de culpabilité me revenait en pleine face comme ce fameux soir, de n'avoir pas été là. - Je dormais, et Oriana...

Je me mordis la langue afin de calmer mes sentiments.

- Je prenais un peu de potion les jours avant, et après. Au cas où. Toujours. Je vous jure que je...

Mais le regard de l'Elu croisa le mien et ma phrase se suspendit dans un silence. Jurer ne suffisait pas. Je ne pouvais qu'espérer que Madame Vablatsky - elle aussi savait ? Quelle chance, étonnante chance, merveilleuse chance... - ait tout donné à Cora pour qu'elle puisse me sortir de ce pétrin...


CODAGE PAR AMATIS

Revenir en haut Aller en bas
Melissandre VablatskyHistoria PactumMelissandre Vablatsky
Melissandre
Exp : 33508
Points de vie (HP) : 5000
Baguette : 29,77cm, Tilleul argenté et cheveux de vélane
Photomaton : faites entrer l'accusé. [Cora et Joanne] Tumblr_n9tek58qwq1qbskx5o3_250
Familier : faites entrer l'accusé. [Cora et Joanne] E2f06882d7810df1f8238d137a4a761907a3ec5d_00
Âge IRL : 30
Célébrité : Natalie Dormer
Parchemins : 1606
J'aime : 130
Date d'inscription : 15/01/2018

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

faites entrer l'accusé. [Cora et Joanne] Empty
MessageSujet: Re: faites entrer l'accusé. [Cora et Joanne]   faites entrer l'accusé. [Cora et Joanne] EmptyMer 19 Juin - 5:33
Faites entrer l'accuséfeat. @Joanne Selwyn & @Le CaméléonCourir… Je n’avais fait littéralement que ça depuis que je m’étais levée à cinq heure ce matin. D’abord pour me préparer en quatrième vitesse, afin d’enfiler une robe de sorcier et me donner une apparence des plus sérieuse, ensuite pour déboulé comme une furie dans le bureau d’Hermione Potter, la nouvelle directrice de l’école. La pauvre avait le nez dans son thé quand je la fis sursauter, au point qu’elle en mit partout. Je me confondis en excuse avant de lui expliquer que j’avais besoin de ma matinée pour aller au ministère. Ce ne fus pas mince affaire que de la convaincre, mais j’y arrivais.

Par la suite, ce fus un véritable parcours du combattant que de voyager de Poudlard au cœur de Londres pour rejoindre le ministère, le tout avant l’heure de l’audience. Autant dire mission impossible ! Je dus même avoir recours à mes dons de vélane pour qu’on me laisser passer et franchir les étages qui me séparais du bureau du directeur de la justice magique : Harry Potter. Mais enfin, j’y arrivais. Toquant par trois fois à la porte pour faire bonne mesure, ça ne m’empêcha pas de tourner la poigner et d’y entrée comme un boulet de canon sans attendre qu’on ne m’y invite.

Il y eu un petit moment de blanc alors que Cora me regardait avec un air surpris. Je lui dis un signe de tête en direction du sac que je tenais entre mes mains pour lui faire comprendre que j’étais là pour l’aider. Quand cet échange, qui avait durée quelques seconde à peine pris fin, je regardais monsieur Potter droit dans les yeux.

- Veuillez excusez mon intrusion Monsieur Potter, mais il me semblait important de participer à cette audience. J’ai de nouveau éléments à vous montrer.

Une fois n’étais pas coutume, je m’avançais et contournais son bureau pour me mettre derrière lui et sortir le contenue de mon sac. Des feuilles de parchemin, des fioles et des échantillons sur des plaquettes de verres que je disposais sous son nez. Harry et moi nous connaissions depuis quelques années maintenant, il faut dire que j’avais déjà travailler étroitement avec le ministère que ce soit en tant que potionniste… ou par mon don du troisième œil. Après tout, c’était comme ça que j’avais connu Cora à la base.

- Je me suis permise de voir avec la morgue de Sainte mangouste pour avoir des échantillons de la salive qui était sur le corps de Miss Slughorn quand on l’a trouvé. J’ai pu ainsi comparer l’échantillon qu’elle m’avait donné après avoir créer la potion avec les résidus que j’ai pu trouver.

Exposais-je en montrant mes notes, mettant en évidence les deux compositions distinctes et les fioles dont la couleur semblait identique en tout point.

- Cette dernière à été corrompu, je n’ai pas encore pu identifier l’ingrédient qui à changer la fonction de la potion, je suis sur l’affaire. Mais clairement, ça doit être quelqu’un de particulièrement doué en potion. Qui plus est, les effets devait se rapprocher fortement de ceux d’un impéro de ce que j’ai pu voir des tests que j’ai effectué.

Continuais-je me redressais, croisant les bras sur ma poitrine avant de poser une fesse sur le bureau d’Harry regardant Joanne.

- Est-ce que vraiment, vous pouvez considéré que Joanne est coupable si on sais que son esprit a été entravé ? C’est peut-être ses traces qu’on à retrouver sur le corps de la pauvre fille Slughorn, mais le coupable est la personne qui à réussit à falsifié cette potion.

Concluais-je.
:copyright: 2981 12289 0


❝ Qui cueille une rose la sent, qui cueille une épine la ressent ❞
professeur de potion à Poudlard • directrice de la maison Serpentard • Dotée du 3è œil • demi-vélane • ancienne élève de Durmstrang • Bulgare • à toujours un accent très prononcé × BY LIZZOU
Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t3032-melissandre-vablatsky-o-si-l-amour-est-aveugle-la-haine-est-voyante https://www.historia-pactum.com/t2811-melissandre-vablatsky-maj-le-29-12-2018 https://www.historia-pactum.com/t2788-melissandre-vablatsky https://www.historia-pactum.com/t2847-melissandre-vablatsky-o-augurey-nom https://www.historia-pactum.com/t1360-melissandre-vablatsky-5-3-pris
L'EpouventardHistoria PactumL'Epouventard
épouventard
Exp : 987
Points de vie (HP) : 50000
Parchemins : 283
J'aime : 38
Date d'inscription : 28/02/2018

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

faites entrer l'accusé. [Cora et Joanne] Empty
MessageSujet: Re: faites entrer l'accusé. [Cora et Joanne]   faites entrer l'accusé. [Cora et Joanne] EmptyLun 24 Juin - 11:05

Faites entrer l'accusé.
Lundi 11 Septembre 2023

Vous voyez le petit poisson rouge qui tourne en rond dans son bocal en espérant apprendre quelque chose de nouveau mais qui au final perd son temps ? Et bien c'était exactement la sensation qu'avait Harry Potter durant cette conversation. Le trio avançait à pas de bébé et ne sortait aucune preuve concrète. Du moins jusqu'à l'intrusion de Vabatsky dans son bureau. Lui signalant d'un geste de la main qu'elle pouvait prendre part à la discussion. Mais la femme préféra venir lui remettre divers parchemins et échantillons en tout genre.
De son index Harry repositionna correctement ses lunettes sur ses yeux et parcouru les informations en diagonales. Relevant la tête, il écouta les propos et déductions émises par la potioniste. Rapidement les explications vinrent, des explications qui durent soulager la loup-garou car, quand Melissandre eut terminée, Harry fronça les sourcils et dévisagea Joanne de ses yeux bleus.

Compte tenu des preuves nouvelles qui viennent de m'être apportées, je dois admettre que je n'ai plus aucune raison de vous garder dans nos locaux mademoiselle Selwyn. Cependant Melissandre, je conserve vos études sur cette potion et la corruption. Je vais demander au service spécialisé dans ce genre de cas de s'occuper de cela et d'étudier d'avantage cette potion si cela ne vous dérange pas.
Bien, inutile de faire des vieux os ici. vous pouvez quitter le Ministère. Veuillez nous excuser pour votre garde à vue Miss Selwyn.


Il rassembla les éléments fournis par Melissandre, foura le tout dans sa malette et quitta son fauteuil pour se diriger vers la porte. Harry appuya sa main sur la poignet et tourna la tête vers les trois femmes.

Lors d'une plaidoirie il est important d'avoir des éléments concrets mesdames. Vous devriez remercier Madame Vablatsky. Pour ma part je dois vous quitter, j'ai d'autres affaires urgentes qui m'attendent. Bonne continuation à vous.

Et Potter ouvrit la porte et la referma derrière lui, laissant les femmes échanger librement avant de mettre les voiles car oui, Joanne n'irait plus en prison... pour le moment du moins.


© Narja - Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

faites entrer l'accusé. [Cora et Joanne] Empty
MessageSujet: Re: faites entrer l'accusé. [Cora et Joanne]   faites entrer l'accusé. [Cora et Joanne] EmptyMar 2 Juil - 7:38




Faites entrer l'accusé
Wrong belief leads to one's destruction.
Just a sparkle of desillusion.



☾☾ L'espoir semblait me quitter, au pas de course qui plus est. Je me tortillais les méninges, reconnaissante envers Cora de son aide, mais sans arriver à comprendre certains des faits qu'elle exposait. L'entretient ramait, et pas dans le bon sens, et je sentais le nœud d'une corde invisible se resserrer sur mon cou un peu plus à chaque mot prononcé. Je voulais que les mots que j'avais dits à Kassie quelques jours avant soient vrais. Je voulais rentrer à la maison. Mais rien n'était moins sûr.

Trois coups sur la porte et elle s'ouvrit à la volée, laissant entrer dans l'arène celle que je reconnus immédiatement comme étant Mélissandre Vablatsky, professeure de potions de Poudlard. J'ouvrais des yeux ronds, pas certaine de la réaction à adopter. Mon regard glissa ensuite sur Cora, dont l’expression manifestait qu'elle non plus, ne s'y attendait pas ! Rendue muette par la surprise, j'observais la scène improbable et merveilleuse qui se déroulait devant moi, voyant soudain des preuves solides s'ajouter à la plaidoirie. J'aurais presque pu enfin sourire.

Presque.

La salive. Elle venait de le dire. Mon sang sembla se glacer dans mes veines, et ma gorge se noua immédiatement. La salive prélevée. Alors c'était vrai. C'était moi. J'avais fait ça, pour de vrai. Une nausée difficilement contenue me transforma l'estomac en machine à laver alors que j'avais l'impression de me prendre une enclume sur le coin du crâne. Comment ça avait pu arriver ? Comment ?

L'horrible réponse à cette question arriva rapidement, finissant de m'achever. Corrompue. Ma potion avait été trafiquée. Celle-là même que je pensais prendre pour me sauver, pour m'empêcher de faire du mal. Modifiée, échangée. Une autre question montait, amer, déclenchant un feu de rage en moi par dessus la douleur. Qui ? Qui avait osé ? Mon souffle rendu court par l'intensité des révélations, j'observais les derniers échanges lèvres closes et dents serrées.

Voilà. Le calvaire prenait fin. J'étais libre. Libre. Moi qui l'avait tant espéré et attendu, je me retrouvais soudainement à ne plus vouloir partir. Si j'avais vraiment fait ça, si je ne pouvais plus me faire confiance... Une cellule, c'était peut être le mieux.

Mais déjà Harry Potter prenait le chemin de la porte, me laissant seule avec mes sauveuses, et ma liberté. Cette fois, c'était vraiment fini. Je rentrais à la maison. Je rentrais auprès de ma famille, d'Edouard, de Kassie, de Matthew. Toute la pression en moi s'entrechoquait, celle qui tombait s'écrasant contre celle montante, et aucune des deux ne voulant se décider à laisser l'autre faire. Libre. Je n'avais qu'à me lever, et à passer la porte. Ils me retireraient ces chaînes, les menottes qui m’entravaient, et je pourrais rentrer. Je pourrais les serrer tous les trois contre moi, et leur raconter ces choses horribles que je venais d'apprendre. Eux, ils pourraient m'aider pour ça.

Toujours un peu sonnée, je relevais mes yeux vers Cora, puis vers la demi-vélane.

- Vous... Vous m'avez sauvée. Merci...

Un mot si faible comparé à ce que je ressentais. Merci. Je ne pouvais dire que ça. Mais j'aurais voulu avoir un milliard de mots pour exprimer ma gratitude. Un milliard de mots, pour approcher vaguement le sentiment qui enserrait mon cœur. C'était fini, ce cauchemar, et je peinais à le croire.

CODAGE PAR AMATIS

Revenir en haut Aller en bas
Melissandre VablatskyHistoria PactumMelissandre Vablatsky
Melissandre
Exp : 33508
Points de vie (HP) : 5000
Baguette : 29,77cm, Tilleul argenté et cheveux de vélane
Photomaton : faites entrer l'accusé. [Cora et Joanne] Tumblr_n9tek58qwq1qbskx5o3_250
Familier : faites entrer l'accusé. [Cora et Joanne] E2f06882d7810df1f8238d137a4a761907a3ec5d_00
Âge IRL : 30
Célébrité : Natalie Dormer
Parchemins : 1606
J'aime : 130
Date d'inscription : 15/01/2018

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

faites entrer l'accusé. [Cora et Joanne] Empty
MessageSujet: Re: faites entrer l'accusé. [Cora et Joanne]   faites entrer l'accusé. [Cora et Joanne] EmptyVen 19 Juil - 5:54
Faites entrer l'accuséfeat. @Joanne Selwyn & @"Le Caméléon"La victoire avait été simple, presque trop alors qu’Harry Potter acceptais mes arguments et prenais en considération les preuves que j’étalais devant lui. Demandant d’en garder quelques échantillons, j’acquiesçais ayant gardé moi-même ma petite réserve de… preuves à étudier et me gardant bien de le dire. Il se leva et quitta la pièce, bientôt suivis par Cora qui semblait vouloir lui dire encore quelques mots, ne nous laissant plus que toutes les deux, Joanne et moi. Tournant la tête vers la louve innocente, je posais sur elle un regard bienveillant.

- Il n’y à rien de plus agaçant que l’injustice. Je n’ai fait que montrer la vérité.

Rassemblant mes affaires, j’étais songeuse. Toute cette affaire soulevait de nombreuse question. Et bien que j’étais soulagée du dénouement de cette journée, je n’en demeurais pas moins soucieuse, ce qui devais ce voir à la ride du soucis qui été née entre mes sourcils. Fermant ma sacoche je relevais la tête vers la concierge pour lui adresser quelques derniers mots.

- La directrice Potter à été d’accord avec moi pour dire que vous méritiez largement quelques congés. Profitez-en pour passer un peu de temps avec vos proches. Nous vous attendons à Poudlard pour la rentrée de janvier.

Contournant le bureau pour sérrée la main de la jeune femme, je lui adressais un dernier sourire avant de prendre la porte et m’en retourner à l’école ou, j’en était sûr, les têtes blondes attendaient avec grande impatience – ou pas – mon cours.
:copyright: 2981 12289 0


❝ Qui cueille une rose la sent, qui cueille une épine la ressent ❞
professeur de potion à Poudlard • directrice de la maison Serpentard • Dotée du 3è œil • demi-vélane • ancienne élève de Durmstrang • Bulgare • à toujours un accent très prononcé × BY LIZZOU
Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t3032-melissandre-vablatsky-o-si-l-amour-est-aveugle-la-haine-est-voyante https://www.historia-pactum.com/t2811-melissandre-vablatsky-maj-le-29-12-2018 https://www.historia-pactum.com/t2788-melissandre-vablatsky https://www.historia-pactum.com/t2847-melissandre-vablatsky-o-augurey-nom https://www.historia-pactum.com/t1360-melissandre-vablatsky-5-3-pris
Contenu sponsoriséHistoria Pactum

faites entrer l'accusé. [Cora et Joanne] Empty
MessageSujet: Re: faites entrer l'accusé. [Cora et Joanne]   faites entrer l'accusé. [Cora et Joanne] Empty
Revenir en haut Aller en bas
 

faites entrer l'accusé. [Cora et Joanne]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Historia Pactum :: Les coulisses :: Les archives :: Archives RP :: Saison 1 [été 2023 - août 2024]-