RSS
RSS



 


Coupe des 4 Maisons



Compétition des Ordres



/! Wanted /!

Les Macaron et les Baklavas
sont actuellement en effectif
réduit, n'hésitez pas à gonfler
leurs rangs en prenant élèves
et professeurs de
Beauxbâtons et Durmstrang !
Un nouveau collègue ! Ca se fête ? (Ed) Anneau10

Partagez
 

 Un nouveau collègue ! Ca se fête ? (Ed)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
InvitéHistoria PactumAnonymous

Un nouveau collègue ! Ca se fête ? (Ed) Empty
MessageSujet: Un nouveau collègue ! Ca se fête ? (Ed)   Un nouveau collègue ! Ca se fête ? (Ed) EmptyMar 22 Nov - 15:46

Un nouveau collègue ! Ca se fête ?
  ft. Cora & Ed



«  Vivre avec son passé n'est pas de tout repos »
"Non, Monsieur Collins ! Votre mère a été claire dans son hibou. Vous n'avez pas le droit de vous rendre à pré-au-lard au vu de votre début d'année ! Alors vous rentrez, vous allez à la bibliothèque, et vous travaillez sur le parchemin demandé pour le prochain cours. Et ne vous avisez pas de désobéir, car je n'hésiterais pas à utiliser la legilimencie sur vous."

Mon ton était clair, net, et précis. Je vis l'élève tourner les talons en maugréant dans ses moustaches. Je me tournais alors vers les autres élèves, tous agglutinés dehors.

"Je vous rappelle que tout le monde doit être de retour avant 18h. Ne vous faites pas remarquer, il en va de la réputation de Poudlard. Si un nom me revient aux oreilles, je vous assure que vous récurerez tous les chaudrons de Poudlard, même ceux qui se trouvent en cuisine depuis des lustres !"

Je fis signe aux élèves qu'ils pouvaient avancer. Je me retrouvais alors derrière, où je remarquais le professeur Blackwhole, qui avait été, durant quelques temps, mon élève en tant que legilimens. Je m'avançais alors vers lui:

"Comment allez-vous professeur Blackwhole. Que diriez-vous d'aller boire un petit verre pour fêter votre arrivée à Poudlard. Nous n'en avons pas eu l'occasion jusque là ! Puis peut-être avez-vous quelques questions concernant votre poste et je pourrais vous conseiller."

J'avais été fortement étonnée lorsque j'avais appris que l'aîné des Blackwhole prenait le poste de directeur de serpentard dès sa première année, mais j'avais une confiance aveugle en Mc Gonagall. Je ne savais pas pour quelle raison elle avait pris cette décision, mais elle seule savait ce qu'il y avait de mieux pour l'école. Après tout, elle avait tout appris d'Albus Dumbledore, qui certes, n'avait pas eu une vie parfaite, mais qui est à ce jour celui qui a fait le plus pour Poudlard, et personne ne peut le nier.

Le jeune homme accepta alors d'aller prendre un verre. Suivant les élèves jusqu'à Pré-au-lard, nous finîmes par rentrer aux trois balais.

"Bonjour ! Ce sera un hydromel aux épices pour moi."

J'allais prendre place dans le fond de la pièce, afin d'être tranquille et de ne pas me retrouver entourée des élèves.

"Alors, cette rentrée ? Pas trop dur de gérer votre première année en tant que prof et en tant que directeur ?"

Rapidement, le serveur vint nous amener nos boissons. Mon regard chocolat se plongea alors dans le regard de celui qui était de 8 ans mon cadet. Je me demandais vraiment pourquoi le jeune homme avait quitté son poste de potionniste au ministère. J'avais, à l'époque où j'étais auror, travaillé un peu avec lui, et il semblait vraiment à son aise. Mais la vie nous emmène parfois ailleurs. J'avais appris que la mère des trois enfants Blackwhole était décédée cet été. Peut-être était-ce là la raison ? Je ne me voyais pas lui poser la question, et lire en lui serait ... idiot. Il le sentirait bien trop.

words: 520 (c) made by panic!attack

Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Un nouveau collègue ! Ca se fête ? (Ed) Empty
MessageSujet: Re: Un nouveau collègue ! Ca se fête ? (Ed)   Un nouveau collègue ! Ca se fête ? (Ed) EmptyMer 23 Nov - 2:01
Like a old friend
with Cora Riddleton
Ce matin là, c'était la première sortie à Pré au lard. De quoi racheter quelques produits vite fait au chemin de traverse et de revenir. Il me manquait déjà quelques ingrédients. Bien sur, je fournissais toujours le Ministère en potions importantes bien que je le faisais de moins en moins, regrettant déjà d'avoir demandé le poste de professeur. Mais cela en valait la peine.

Ce matin là, la lumière blanchâtre de l'aurore me sortit de mes songes. Je fixais les fenêtres bandeaux qui s'étendaient en haut du mur en de fines arcades. Mon bureau et mes appartements se trouvant dans les cachots, caché par un mur épais de brique dont j'étais heureusement, le seul à connaître. Je me retournais dans le lit au draps en soie bleu délavé et soupira. Je passais ma main sur mon visage pour me réveiller et me leva. Je ne pourrais plus me rendormir. J'avais accepté l'offre de Mac Gonagall d'aider Cora à gérer la sortie avec d'autres professeur. J'avais accepté, un petit sourire en coin de lèvres. Et je regrettais déjà mon choix.

C'est donc en tenue d'Adam que je sortis de ma chambre pour atterrir dans le salon et me servir un verre de whisky pur feu. Je bus une ou deux gorgées qui me brulèrent la gorge et me traîna jusqu'à la salle de bain. Je posais le verre sur le bord de l'évier alors que j'allumais le jet d'eau chaude de la douche. J'entrais dans un frisson et ferma les yeux, laissant l'eau couler le long de mon dos et mon corps, les mains à plat sur le carrelage. La bague me chauffa. Le serpent s'était réveillé et siffla avant de revenir à sa position initiale. Je fixais mon autre chevalière en or, hérité à la mort de mon noble père. Je soupirais et décida de me laver. Je bus le verre dans la douche et finalement sortit de la salle de bain, un temps conséquent après.

J'étais de retour dans la chambre. J'étais habillé, d'un costume entièrement noir pour ne pas changer. Cintré à la taille, je posais ma robe de sorcier au dessus. Je me fixais dans le miroir et un regard satisfait me répondit. Perfection. Est le moindre mot. Je fixais mes yeux d'un vert émeraude étincelant. J'aurais put être une statue si mes yeux ne reflétait pas un peu de vie. Et il brûlait.

Je sortis des appartements, refermant le passage sur moi et traversa le couloir. Je pris un petit déjeuner conséquent et sortit dans la cour. Cora grondait après un élève et répétait les règles. j'eus un petit sourire me souvenant moi même que je ne respectais pas vraiment cette règle d'horaire, préférant n'en faire qu'à ma tête mais comme j'étais un excellent élève, très peu en faisait la remarque. Je revenais toujours à temps pour le banquet du soir après tout. Cora me vit et se dirigea vers moi, un sourire au visage. Je lui répondit d'une voix calme et grave avec la même politesse.

-Bonjour à vous Miss Riddleton.

J'inclinais légèrement la tête sur côté pour acquiescer ces dires. Je n'étais pas réputé pour mon sens du bavardage mais je répondis, toujours par principe de politesse.

-Bien évidemment, je serais ravi de prendre un verre avec vous! Cela fait... longtemps.

J'avais fini par dire en la fixant dans les yeux. Il est vrai que la dernière fois que je l'ai vu c'était au Ministère avant qu'elle ne parte sans aucune explication. Beaucoup disait que c'est à cause d'une affaire qui l'obsédait. Je n'en était pas vraiment convaincu et sentait que cela la gênait quand on posait la question.

Nous avions marché jusqu'à Pré au lard dans le plus grand des silences et nous étions entré dans le pub, les Trois Balais. Elle donna sa commande immédiatement au bar et en fit de même.

-Un hydromel également. Classique.

Elle attendit la commande avant d'aller s'installer dans le fond. Je la suivis alors qu'elle me demanda comment s'était passé ma rentrée. Cela la regardait elle vraiment? Je bus une gorgée avant qu'elle ne plonge son regard dans le mien. Un sourire joueur passa sur mes lèvres. Si elle voulait entrer dans mon esprit, j'ai eu suffisamment de cours de sa part pour le savoir et comment lui résister. Je lui répondis alors comme si j'avais deviné ses pensées.

-Ne vous donnez pas cette peine Cora. On sait tout les deux que je le saurais dans la seconde où vous le tenterais.

Direct et froid. C'est ce que j'étais devenu après la mort de notre mère. Je bus une autre gorgée et finalement lui répondis, cette fois ci un peu plus détendu. Très peu de personne me voyait ainsi. Qu'elle se sente privilégiée.

-Je n'ai pas eu de mal à gérer les classes. Mais le poids du travail administratif me pèse, je dois l'avouer. Mais j'aime enseigner les potions. Directeur de maison incombe une responsabilité en plus mais je sais faire face.

J'ai toujours su faire face de toute façon.
Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Un nouveau collègue ! Ca se fête ? (Ed) Empty
MessageSujet: Re: Un nouveau collègue ! Ca se fête ? (Ed)   Un nouveau collègue ! Ca se fête ? (Ed) EmptyVen 25 Nov - 23:19

Un nouveau collègue ! Ca se fête ?
  ft. Cora & Ed



«  Vivre avec son passé n'est pas de tout repos »
Je n'étais pas forcément une personne qui était très sociable de nature. Il faut dire que mon tempérament à la base solitaire avait été renforcé par les épreuves que la vie m'avait forcées à traverser. Du coup, ma réputation au château, que ce soit auprès des élèves ou auprès de mes collègues, c'était que j'étais quelqu'un de froid et hautain. Ca, du moins, c'était pour ceux qui ne me connaissaient pas. ET très sincèrement, je me contrefichais de ces personnes qui ne cherchaient pas à creuser plus loin que ce qu'une personne dégage. Finalement, c'est qu'elle n'en vaut pas la peine, non ? C'est ainsi que je vois les choses.

Le professeur Blackwhole me connaissait tout de même assez bien. Il faut dire qu'en suivant mes cours de legilimencie, nous avions partagé bien plus que de simples paroles. J'avais pu, à l'époque, lire en lui, et le forcer à faire de même, lui montrant ainsi comment démonter le mur dans l'esprit de quelqu'un, brique par brique, dévoilant ainsi les pensées les plus profondes de la personne. Un lien nous unissait. J'avais lu certaines choses à lui, des choses intimes, concernant ses relations avec les femmes, concernant des moments qu'il avait pu partager, et j'avais rien n'avait franchi mes lèvres. D'ailleurs, à l'époque, je n'avais fait aucun commentaire. Cela ne me regardait pas. Je rentrais chez moi et je mettais simplement le tout dans ma pensine.

L'ainé des Blackwhole accepta ma proposition de nous rendre aux trois balais afin de boire un verre entre adultes. Il commanda à son tour un hydromel, et lorsque nous fûmes installés face à face, sa réflexion me fit sourire.

"Je n'en avais pas l'intention, mon cher. J'ose espérer tout de même qu'après tant d'années à suivre mes enseignements, vous m'auriez repéré au premier coup d'oeil."

Attrapant mon hydromel, j'y trempais les lèvres tout en écoutant la réponse de mon collègue. Nous étions tous les deux des personnes peu loquaces, mais nous avions appris à nous apprivoiser. J'hochais doucement la tête en entendant le directeur des verts et argent dire qu'il y avait beaucoup de travail.

"Bon, déjà, il va falloir que vous appreniez qu'entre collègues, nous nous appelons par notre prénom. Ce sera donc Cora pour vous, et si vous me le permettez, ce sera Edward. Je me suis aussi permise de conseiller aux 5ème années de prendre rendez-vous avec vous pour parler de leur orientation. J'espère que vous ne m'en voudrez pas. Et si vous avez la moindre question concernant les cours, les élèves ou même les orientations, vous n'hésitez pas. Minerva est aussi très accessible. Je me doute qu'après l'été que vous avez passé, vous n'avez pas du avoir le temps de préparer tout cela."

Une façon très détournée de me renseigner sur son état d'esprit après le décès de sa mère.

words: 511 (c) made by panic!attack

Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Un nouveau collègue ! Ca se fête ? (Ed) Empty
MessageSujet: Re: Un nouveau collègue ! Ca se fête ? (Ed)   Un nouveau collègue ! Ca se fête ? (Ed) EmptySam 26 Nov - 2:18
Like a old friend
with Cora Riddleton

Je souriais alors que sa réflexion me fit sourire. Cora était quelqu'un de bien et je ne l'étais pas. Depuis la mort de mère, j'avais l'impression d'avoir vingt ans en quelques mois et cela me pesait fortement. Mais Cora avec ce côté sympathique chez certaines personnes qui font qu'on avait envie de se confier à elle. Je souriais toujours et bu une gorgée d'hydromel qui me réchauffa. Elle repris la parole peut être plus brusquement mais la fin me fit vite déchanter.

Je n'étais pas ce genre de type qui se confie ou demande de l'aide au premier venu. Bien au contraire. J'étais du genre têtu et c'est ce qui faisait que j'étais un bon legilimens. Je me souviens de la honte que j'avais éprouvé, plusieurs fois après que Cora se soit introduit dans mon esprit. Notamment la haine, la frustration et la tristesse que j'avais ressenti après le décès de père alors que je revivais en direct tout ce que j'avais mis temps de temps à enfouir. J'en avais pleuré ce soir là. Je me souviens aussi de ce que j'avais vu chez Cora alors qu'elle se laissait faire pour que j’apprenne. On avait dépassé le stade de simple connaissance et elle est peut être la seule personne après Kassie et Matthew à mieux me connaître. Je soupirais revenant à la réalité des faits, l’œil scrutateur de Cora qui me fixait. Je lui répondis sur le même ton, un petit sourire en coin de lèvre.

-Je crois qu'on a même dépassé le stade du vouvoiement Cora. Et oui, tu peux m'appeler Edward si je peux te tutoyer. Et tu as bien fait pour les élèves, je n'y aurais pas pensé moi même.

Je bus une nouvelle gorgée de mon hydromel alors que le gout sucré faisait son apparition à chaque fois. Je continuais de lui répondre cette fois ci dans la confidence. J'en avais besoin. Je ne pouvais pas tout dire à ma sœur et mon frère et parler à une personne plus âgé que moi pourrait me faire du bien. Et si c'était Cora, c'était encore mieux.

-Effectivement. L'enterrement de notre mère fut assez difficile. J'ai repris les rennes de la famille étant l’aîné des Blackwhole mais en plus de ce rôle, j'ai accepté celui de directeur de maisons. Comme tu le sais, être potioniste pour le Ministère m'as demandé beaucoup de temps et je n'ai pas su être avec ma famille. J'ai accepté ce rôle pour renouer les liens familiaux entre ma sœur et mon frère.

Je souriais à Cora. Dans un sens c'était l'excuse la plus plausible et à moitié vrai. J'avais donné la même excuse à MacGonagall qui l'avait gobé d'une traite. Bien sur j'avais d'autres raisons qui restait bien enfermé dans mon esprit à l'abri.

-Et je préfère largement me confier à toi qu'à Minerva. C'est plus... simple.

C'était la vérité. C'était plus simple de parler à Cora qui avait vu des choses plutôt que Minerva qui ne savait rien et qui pourrait ne pas comprendre. Je ne doute pas des capacités de Minerva à s’accommoder mais je ne supporterais pas de voir de la pitié dans son regard. Ma bague me chauffa alors sous ma colère et je me calmais directement. Je continuais donc à lui parler. Etait ce de la confession ou de la manipulation? Sur le coup je m'en foutais.

-J'ai juste un ou deux élèves qui se rebellent un peu mais je saurais les remettre à leurs places définitivement.

Il y a une chose à savoir, je ne supportais pas qu'on bafoue mon autorité. Et Miss Pwyll et Monsieur Baker était deux exemples parfaits de ce qu'on appelait des marginaux. Et je n'aimais pas ça.
Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Un nouveau collègue ! Ca se fête ? (Ed) Empty
MessageSujet: Re: Un nouveau collègue ! Ca se fête ? (Ed)   Un nouveau collègue ! Ca se fête ? (Ed) EmptyLun 28 Nov - 17:41

Un nouveau collègue ! Ca se fête ?
  ft. Cora & Ed



«  Vivre avec son passé n'est pas de tout repos »
Cela faisait quelques années maintenant que je connaissais Edward Blackwhole et il est vrai que jusqu'ici, c'était Monsieur Blackhole et Miss Riddleton. Nous étions tous les deux des personnes ne nous ouvrant pas facilement, n'étalant pas notre vie privée et surtout, nous étions tous les deux droits dans nos bottes. Il était vrai qu'en nous observant, et en nous connaissant un peu, on pouvait trouver une ressemblance dans la façon de nous comporter et d'agir. Pour moi, c'était juste une question de valeurs. Nous n'avions pas du tout la même situation familiale, puisqu'Edward avait jusque cet été sa mère, ainsi que ses frères et soeurs. Pour ma part, j'étais entièrement seule. Et cette façon d'agir était peut-être un moyen de me protéger.

Edward accepta donc que nous nous appelions par nos prénoms, mais demanda à son tour que nous utilisions le tutoiement. Voilà qui allait être bien plus compliqué pour moi, qui n'avait pas du tout l'habitude de tutoyer les collègues. Il fallait dire qu'en six ans, j'avais surtout connu de vieux enseignants proches de la retraite, et le respect pour moi imposait le vouvoiement. Mais là, Edward était plus jeune et je n'étais pas proche de la retraite, même si cela ne voulait rien dire puisque j'avais déjà pris ma retraite en tant qu'auror. Mais ce que je voulais dire, c'est que j'étais plus proche du début de ma vie que de la fin. Enfin, je l'espérais. Quoique d'un point de vue technique, je ne peux pas me rapprocher de ma naissance ... Bon, tu dérailles Cora !!

"Je ne te promets pas d'y parvenir. Je n'ai pas l'habitude d'avoir des collègues aussi jeunes. Tu imagines bien que je ne tutoyais pas Filius Flitwick par exemple. Mais je vais essayer. Ne m'en veux pas si parfois, le vouvoiement revient en dérapage."

Il me dit alors que j'avais bien fait d'aiguiller les élèves vers lui, que lui-même n'y aurait pas penser. Il faut dire qu'en prenant la relève du directeur de Gryffondor, j'avais eu l'occasion de papoter avec ce dernier qui m'avait donné quelques astuces pour ne pas me laisser déborder. Et convoquer les cnquièmes et les septièmes années étaient l'un de ses conseils.

"Pas de problème. C'est un conseil que l'on m'avait prodigué, pour ne pas me retrouver avec des élèves en fin d'année qui n'ont pas bossé une matière nécessaire à leur orientation. Et génèralement, il vaut mieux faire de même avec les septième années pour vérifier qu'ils ont un plan B au cas où ils ne décrochent pas les ASPIC requis. C'est du boulot, mais je t'avoue que c'est  ce que je préfère dans le rôle de directeur de maison. Ca permet de pouvoir être un peu différent de l'enseignant que l'on est en cours."

Je fus étonnée de voir Edward se confier à moi. Bon, ce fut assez succinct, mais je compris rapidement ce qui l'avait amené là. De plus, le directeur de serpentard ayant du s'absenter pour on ne sait quelle raison, Edward avait pris le relaie.

"Je comprends, cela te permet de garder un oeil sur eux. Ils ne vivent pas trop mal cela ? Les adolescents sont compliqués, ils pourraient avoir l'impression d'être espionnés."

Je ne pus retenir un sourire en l'entendant me dire qu'il préférait s'adresser à moi plutôt qu'à Minerva. Personnellement, je m'entendais à merveille avec celle qui était venu m'extirper du monde moldu lorsque j'étais jeune. Mais je comprenais qu'on soit un peu intimidé par cette grande sorcière.

Puis Edward me parla de ses élèves. Quelques petits perturbateurs mais il était logique qu'il se fasse tester:

"Oh, ne t'en fais pas, ils te testent mais comprendront vite que ça ne sert à rien. D'ailleurs, il faudrait garder un oeil sur Scorpius Malefoy. Je le trouve totalement à côté de la plaque en ce moment. Quels sont les élèves qui te posent problème. N'hésite pas à enlever des points et à coller ! Je peux même t'en prendre en retenue si tu veux."



words: 724 (c) made by panic!attack

Revenir en haut Aller en bas
Le choixpeau magiqueHistoria PactumLe choixpeau magique
Maitre du jeu
Exp : 1099
Points de vie (HP) : 5000
Baguette : les chapeau n'ont pas de baguette
Photomaton : Un nouveau collègue ! Ca se fête ? (Ed) 3267122442_1_3_oMmgz4Wk
Célébrité : Le choixpeau magique
Parchemins : 5052
J'aime : 111
Date d'inscription : 14/10/2016

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

Un nouveau collègue ! Ca se fête ? (Ed) Empty
MessageSujet: Re: Un nouveau collègue ! Ca se fête ? (Ed)   Un nouveau collègue ! Ca se fête ? (Ed) EmptyMer 14 Déc - 17:48

Mise en danger du rp
Je t'en pris répond moi ?
«Mise en danger pour cause d’inactivité »

Attention ce rp n'a pas reçu de réponse depuis 15 jours , si la personne concerné ne répond pas, le sujet sera archivé d'ici une semaine.

En cas de problème ou d'absence veuillez a prévenir le STAFF dans la rubrique concerné et vos/votre partenaire de Rp par mp.



100x100

délai

15 jours pour répondre à un sujet.
100x100

Inactivité.

1 rp demander par quinzaine, ne pas laisser un sujet délaissée plus de 15 jours.
100x100

Absence

merci de signalé toute absence dans la section prévue à cet effet.

© Narja - Never-Utopia


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsoriséHistoria Pactum

Un nouveau collègue ! Ca se fête ? (Ed) Empty
MessageSujet: Re: Un nouveau collègue ! Ca se fête ? (Ed)   Un nouveau collègue ! Ca se fête ? (Ed) Empty
Revenir en haut Aller en bas
 

Un nouveau collègue ! Ca se fête ? (Ed)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un nouveau logis...[hentaï /terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Historia Pactum :: Les coulisses :: Les archives :: Archives RP :: Ancienne version-