RSS
RSS
HISTORIA PACTUM
saison II ♠ Always keep your foes confused. If they are never certain who you are or what you want, they cannot know what you are like to do next.



 
Bienvenue sur Historia Pactum
!
Votez sur les top sites !
Toutes les deux heures !
Membre du mois
Ici vous retrouverez chaque mois le membre du mois récompenser pour sa participation RP dans la carte fidélité du forum.
Event en cours
Ici vous trouverez l'animation ou l'intrigue en cours sur le forum.
Le Deal du moment : -52%
Nike Vista Lite SE – chaussure pour femme
Voir le deal
58 €

Partagez
 

 Moi? M'occuper d'un Veaudelune? Sérieusement? [Quête familier]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ramsés BorgiaHistoria PactumRamsés Borgia
Ramsés
Exp : 39498
Points de vie (HP) : 5000
Baguette : Bois d'aubépine, avec un cœur en poil de Niffleur, mesure 20,5 centimètres, est rigide et fine
Photomaton : Moi? M'occuper d'un Veaudelune? Sérieusement? [Quête familier] Tumblr_inline_npdpm3ZgnQ1szaa83_250
Familier : Moi? M'occuper d'un Veaudelune? Sérieusement? [Quête familier] Veaude10
Âge IRL : 24
Célébrité : Jared Leto
Parchemins : 7363
J'aime : 116
Date d'inscription : 13/08/2017

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

Moi? M'occuper d'un Veaudelune? Sérieusement? [Quête familier] Empty
MessageSujet: Moi? M'occuper d'un Veaudelune? Sérieusement? [Quête familier]   Moi? M'occuper d'un Veaudelune? Sérieusement? [Quête familier] EmptyDim 20 Jan - 23:11



Moi? M'occuper d'un Veaudelune? Sérieusement?

- C'est arrivé que les gens vous croient quand vous dites de ne pas s'inquiéter ?
- J'ai pour philosophie que s'inquiéter c'est souffrir deux fois. ♪ Les Animaux Fantastiques 1


feat. Moi-même

Qulques jours de congé... Quatre, pour être exact. Quatre petits jours de congé que tu avais réussi à prendre après avoir négocié avec tes collègues. Tu les laissais volontiers s'arranger entre eux pour leurs congés respectifs entre le 23 et le 26 décembre et le 31 décembre au 2 janvier, mais tu demandais juste de pouvoir aller retrouver ta famille entre le 18 et le 21. Famille pour laquelle tu n'avais pas pu être vraiment présent, lors des fêtes de fin d'année de l'année dernière, tes obligations professionnelles t'ayant envoyé en Angleterre. Même si tu n'étais pas spécialement un fanatique des fêtes de Noël, pouvoir juste revoir les tiens pour un temps, histoire de couper un peu avec ta vie à Beauxbâtons, te ferais le plus grand bien. Surtout que Samuelle, l'aînée de tes petits-enfants, qui avait fait sa première rentrée à l’académie en septembre, ne serait pas contre l'idée de pouvoir te reconsidérer quelques jours comme ton grand-père et non pas comme son directeur. Ce sentiment, tu le partageais également.

Le 18, un lundi, à l'aube, tu avais donc quitté l'enceinte de l'école pour transplaner aux abords de Mont-de-Toupet. La petite ville, située entre Marseille et Grenoble, avait l'avantage d'être à moitié habitée par des sorciers qui cohabitaient plus ou moins assez mieux avec les Moldus. Tu connaissais assez peu cette ville, mais, aux premiers abords, elle te semblait plutôt charmante et sympathique. Tu avais laissé tes enfants organiser le séjour, avant qu'avec leur mère, leurs conjoints respectifs et leur marmaille, ils n'aillent en Suisse, passer le réveillon avec tes beaux-parents où il y avait de fortes chances que ta nièces et ses enfants les rejoigne, tandis que tu repartirais pour l'académie magique.

Pour le mercredi, la plus jeune des tes filles avait prévu une excursion dans la chaîne des Belledonnes, un massif des Alpes. Se faire une randonnée, en plein milieu d'une montagne, au bout milieu de l'hiver... Pourquoi pas, après tout!? Au matin, vous preniez tous les dix la route de la chaîne, quelques vêtements de rechanges pour au cas où et de quoi grignoter en chemin dans des sacs à dos. En milieu de journée, alors que le soleil était haut et faisait scintiller la neige de mille feux, tu t'étais un peu éloigné du reste du groupe, avec les plus jeunes pour explorer un peu le coin où vous vous étiez arrêtés, le temps de vous accorder un moment de pause pour admirer le paysage depuis l'hauteur à laquelle vous vous trouviez déjà. Vous ne continueriez sans doute pas plus haut, là où les enfants n'arriveraient sans doute plus à suivre, mais vous resteriez là encore un moment, avant de commencer le processus de descente pour retourner au village.

De la neige à perte de vue, la roche apparente à une certaine altitude, des arbres dénudés de feuilles, d'autres randonneurs, en solo ou à plusieurs... C'était presque trop beau pour être vrai! Des gémissements vous firent lever la tête, à tes petits-enfants et à toi. Les bruits venaient d'une groupe, au-dessus d'eux, éloignée des lieux habituels de passage. Tes enfants et ta femme étaient toujours à vu, points noirs dans l'horizon, quelques mètres plus loin. Tu fis s'avoir à Samuelle, Marcus et Lila d'aller les retrouver, tandis que tu prenais la direction de la grotte, Bianca devant, comme pour t'ouvrir la voie, après t'être assuré que les trois mômes partaient bien rejoindre leurs parents et leur grand-mère. En arrivant au niveau de la grotte, Bianca t'attendait, posée sur un monticule de pierre. Tu intimas à la corneille de rester là, avant de sortir ta baguette, savait-on jamais, et d'entrer. Au bout de trois mètres, tu tombas sur une étrange créature bleue aux yeux presque aussi gros que sa tête de la même couleur que son pelage. La créature semblait blessé. Gravement! Par qui? Pourquoi? Tu n'en savais strictement rien, mais elle semblait avoir mené un rude combat contre son adversaire. Était-il toujours là? Si c'était une bête dangereuse, tu n'espérais pas!
Ta présence sembla effrayé par ta présence. Elle se recroquevilla sur quelque chose que tu ne vis pas. Tu posas doucement ton sac par terre, rangea ta baguette dans la poche arrière de ton pantalon et t'approchas doucement de l'animal tout en lui parlant doucement. Le genre de choses un peu niaises du style que tu ne lui voulais pas de mal et que tu ne voulais que l'aider. Tu ne savais pas trop comment la créature réagirait, à ton approche; si elle pouvait être violente ou quoi, malgré le fait qu'elle semblait extrêmement affaiblie. Mais plus tu approchais, plus elle semblait se ratatiner sur la chose qu'elle voulait protéger. En t’accroupissant près d'elle, tu réalisas que c'était un œuf. Son œuf qu'elle avait dû vouloir protéger coûte que coûte de celui qui les avait attaqué, au vu des blessures mortelles qu'elle avait, de pars et d'autre de son corps, que tu ne pouvais que constater, maintenant que tu étais à sa hauteur.

Je vous veux aucun mal. Ni a à toi ni à ton œuf. Tu veux bien que je t'aider?

Tu n'étais pas un expert en créatures magiques. Tu n'étais même pas sûr de l'espèce que tu avais en face de toi, même si tu en avais quelques idées, et tu ne savais même pas si ses blessures pourraient guérir. Dans tous les cas, tu te disais que peut importe la race, une mère aimant sa progéniture était vraiment prête à tout pour la protéger, quitter à s'infliger des blessures pareilles. La mère leva vers toi un regard qui te sembla suppliant, alors qu'elle poussait une sorte de gémissement. Et puis... plus rien! Le silence! Le néant! Le vide! Elle avait succombé à ses blessures dans une ultime tentative de protéger son œuf. Tu eus quelques minutes d’hésitation: que faire, maintenant!? Après réflexion, tu pris doucement l’œuf des bras de sa mère et le mis dans ton sac. Tu ne savais pas très bien ce que tu allais en faire, mais en faisant quelques recherches approfondies ou en faisant jouer tes contacts, tu trouverais bien quelqu'un qui pourrait s'en occuper ou t'expliquer comment faire, le temps qu'il puisse se débrouille seul. Le sac à nouveau sur le dos, tu lanças un incendio sur le corps sans vie de la mère, pour que l'odeur du sang n'attire pas les charognards ou qu'un Moldu ne tombe pas dessus par mégarde. En quittant la cavité, une fois le feu éteint, Bianca sur l'épaule, tu allas rejoindre ta famille. Ton épouse te lança un regard pleins de questions. Tu lui fis savoir que tu lui expliqueras tout, ainsi qu'à vos enfants, le soir venu, lorsque vous seriez retournés au village...

(c) Codage par Asmareth pour Never Utopia

Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t3432-ramses-cesare-borgia https://www.historia-pactum.com/t2815-ramses-borgia-maj-le-29-12-2018 https://www.historia-pactum.com/t2792-ramses-borgia https://www.historia-pactum.com/t2845-ramses-borgia-o-veaudelune-o-nom https://www.historia-pactum.com/t2216-ramses-borgia-disponibilite-0-4
 

Moi? M'occuper d'un Veaudelune? Sérieusement? [Quête familier]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Historia Pactum :: Les coulisses :: Les archives :: Archives RP :: Saison 1 [été 2023 - août 2024]-