RSS
RSS
HISTORIA PACTUM
saison II ♠ Always keep your foes confused. If they are never certain who you are or what you want, they cannot know what you are like to do next.



 
Bienvenue sur Historia Pactum
!
Votez sur les top sites !
Toutes les deux heures !
Membre du mois
Ici vous retrouverez chaque mois le membre du mois récompenser pour sa participation RP dans la carte fidélité du forum.
Event en cours
Ici vous trouverez l'animation ou l'intrigue en cours sur le forum.
Le Deal du moment :
12 + 6 gratuites = 18 bouteilles – Vin ...
Voir le deal
59.99 €

Partagez
 

 Rubans & Encens # quête familier 2.2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Eiji N. K. MasaakiHistoria PactumEiji N. K. Masaaki
Eiji
Exp : 34554
Points de vie (HP) : 5150
Baguette : bois de cerisier, crin de Kelpy, 23 cm & rigide
Photomaton : Rubans & Encens # quête familier 2.2 Giphy
Familier : Rubans & Encens # quête familier 2.2 9f67be10
Célébrité : Yoo Seung Ho
Parchemins : 2205
J'aime : 395
Date d'inscription : 23/02/2018

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

Rubans & Encens # quête familier 2.2 Empty
MessageSujet: Rubans & Encens # quête familier 2.2   Rubans & Encens # quête familier 2.2 EmptyMar 22 Jan - 12:21
08.01.2024 - Rubans & Encens



Les recherches sur l’œuf de Zouwu -puisqu’il s’agissait effectivement de ça comme l’avait prouvé l’une des gravures qu’il avait observée la semaine passée- avaient été moins fastidieuses que ce qu’il avait envisagé. Certes, l’aide de sa cousine lors de sa visite en Angleterre avait jouée sur ce fait. Eiji ne cachait pas qu’il n’aurait jamais pris le temps de se pencher lui-même sur la question, trop occupé par d’autres affaires dont il garderait le secret. Toujours est-il qu’en ce lundi huit janvier 2024, il était fin prêt pour une longue semaine de maternage. Autant l’avouer tout de suite, collecter les ingrédients n’avait pas été de tout repos et si se faire livrer les encens avait été le plus simple, se procurer foie de lion et mandragore avait été beaucoup plus compliqué. Il avait cependant pu compter sur l’apothicaire de Pré-au-Lard qu’il connaissait bien depuis l’an passé et à qui il louait le petit appartement dans lequel il se situait maintenant, œuf en main.

Doutez-vous bien qu’il ne prendra jamais la peine de vous conter cette expérience et que les lignes qu’il écrira dans un journal concernant cette histoire ne seront jamais visibles par d’autres. Les mots commencèrent ainsi, rédigés dans sa langue maternelle, les traces du pinceau laissant apparaître entre les symboles les diverses questions qu’il pouvait se poser.

Le lundi débuta alors que le ciel semblait jouer des tours à la population du petit village ; oscillant entre le gris terne et nuageux et les timides rayons du soleil. Au centre d’une table basse en bambou, seul ornement présent dans le petit appartement, se trouvait l’œuf de Zouwu -objet de cette quête presque personnelle dont il avait finalement accepté la charge. Alors que le jour pointait à peine son nez et que l’effervescence du village n’allait pas tarder à commencer ; un bâton d’encens à la Myrrhe brûlait déjà. Autour de l’œuf, un ruban satiné d’argent. Le gris perle de ce dernier se reflétant dans le bol d’eau pure en terre cuite qu’il était allé collecter quelques heures auparavant. Le ballet d’allées et retours commença ici. A journée de semaine, journée de travail et comme chacun des autres jours, il avait dû transplaner régulièrement pour remplacer l’encens dont la fumée s’évaporait au fil des journées.
Ce dit jour, fut le plus simple, le plus intriguant mais sûrement aussi l’un des plus stressant. Se donner autant de peine pour un résultat qui n’irait peut-être pas au-delà de ses espérances lui posant quelques problèmes.

Au jour deux de cette épopée silencieuse, le lever s’était effectué bien avant l’aurore ; le ruban d’argent céda sa place à un ruban de soie orangée et l’encens de Myrrhe disparu pour laisser place à des bâtons au parfum moins enivrant. L’odeur du sang de dragon couplé à la pate à l’ail qu’il avait préparé plus tôt dans la nuit donnait à ce petit espace de vie une odeur bien particulière si ce n’est insupportable. Le désert se forma dans l’appartement pendant une bonne partie de la journée alors que la pate s’était vue étalée sur la surface ovale et rondelette du futur animal. Du moins, la ligne suivante sur le carnet laisse à penser qu’une certaine hâte de voir le résultat commençait à se profiler.

Lorsque le milieu de semaine approcha et qu’une nouvelle nuit tombait sur le village sorcier, la valse des couleurs sur la table en bambou avait continué. Ruban mauve dont la couleur rappelait sans nul doute celle des fleurs et Opale translucide accompagnèrent l’œuf. Près de la table, carnet dans une main, manuel d’arts anciens dans l’autre, le propriétaire de la petite créature avait veillée toute la journée, changeant l’encens au Jasmin tout en buvant du thé du même parfum. Peu de lignes pour cette journée, peu de questions aussi ; le simple plaisir d’observer dans le silence le plus total avec pour seuls bruits de fond les entrées et sorties du magasin situé au rez-de-chaussée.

Vint le jeudi et l’un des problèmes les plus cornéliens. L’encens à la cannelle ne fut pas un souci, pas plus que le ruban bleu qui remplaçait le précédent ; s’enroulant autour de l’œuf comme pour le protéger. Plus dur avait été de se procurer le foie de lion qui trônait maintenant dans un bol déposé sur la table. Quelques heures avant le levé du jour, l’ingrédient n’avait toujours pas été livré ; l’apothicaire étant tombé en rupture de stock il s’était vu gratifier d’un regard éteint avant qu’une lumière plus douce n’éclaire le visage du jeune homme aux yeux en amande lorsque sa commande avait été déposée sur le pas de sa porte. Le reste de la journée fut sans importance ; l’œuf resta seul une bonne partie du temps, la cannelle envahissant l’appartement et faisant froncé le nez de l’apothicaire situé derrière son comptoir un étage plus bas.

Les deux derniers jours furent les plus longs. Alors que le Zouwu se voyait déposé sur une balance en cuivre empruntée au propriétaire des lieux, il se fit également habiller d’un ruban aux couleurs Turquoise tandis que la fumée qui s’élevait dans la pièce semblait revêtir les couleurs de l’Inde et du bois de Santal. La zone géographique changea le lendemain alors que l’œuf parcourait dans son imaginaire la moitié d’un continent pour se retrouver au Liban, dont l’encens brûlait sur la table. Pour lui tenir compagnie, un ruban noir comme la nuit et des feuilles de Mandragore coupées plus tôt dans la nuit à 3h33 du matin très précisément.
L’œuf ne saura jamais à quel point obtenir ses feuilles avait été à la fois simple et compliqué ; tout comme il n’a pas noté la satisfaction sur le visage de son propriétaire, la veille, quand il était resté en l’air sur le cuivre de la balance.

Ce jour fut le dernier où les balais incessants entre Londres et ce petit appartement de Pré-au-Lard s’opéraient. Demain viendrait l’instant tant attendu, sûrement par les deux partis. Dimanche, le dernier jour de la semaine ; cachés au fond d’une malle les ingrédients attendaient sagement que leur tour arrive. Plus aucun symbole et un reste de page vierge pour conclure. Demain serait un autre jour et le jeune homme aurait ainsi beaucoup à faire.


Codage par Libella sur Graphiorum




Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t3163-eiji-n-kurotchkine https://www.historia-pactum.com/t2801-eiji-n-kurotchkine-maj-le-29-12-2018 https://www.historia-pactum.com/t2777-eiji-n-kurotchkine https://www.historia-pactum.com/t2855-eiji-n-kurotchkine-o-zouwu-nom https://www.historia-pactum.com/t1519-eiji-kurotchkine#18609
Eiji N. K. MasaakiHistoria PactumEiji N. K. Masaaki
Eiji
Exp : 34554
Points de vie (HP) : 5150
Baguette : bois de cerisier, crin de Kelpy, 23 cm & rigide
Photomaton : Rubans & Encens # quête familier 2.2 Giphy
Familier : Rubans & Encens # quête familier 2.2 9f67be10
Célébrité : Yoo Seung Ho
Parchemins : 2205
J'aime : 395
Date d'inscription : 23/02/2018

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

Rubans & Encens # quête familier 2.2 Empty
MessageSujet: Re: Rubans & Encens # quête familier 2.2   Rubans & Encens # quête familier 2.2 EmptyMar 5 Fév - 16:05
14.01.2024 - Rubans & Encens


La semaine avait été particulièrement mouvementée pour tout avouer. Eiji n’avait eu de cesse de faire des aller-retours entre son appartement et le ministère pour s’assurer que les bâtons d’encens brûlaient toujours et correctement. Il n’allait pas mentir, transplaner aussi souvent avait été éprouvant et plus d’une fois il avait manqué de finir désartibuler mais… ça en valait la peine ! Du moins, avait-il réussi à se convaincre de ce fait. Autant au début de la semaine, il s’était révélé dubitatif quant à l’éclosion de cet œuf et quelque peu indifférent, autant depuis deux jours, il n’en pouvait littéralement plus d’attendre à tel point qu’il était totalement incapable de penser à autre chose. Il fallait que tous les efforts déployés cette semaine aient payés ; il en avait besoin pour sa propre santé mentale… Lui qui supportait si mal l’échec, il ne donnait pas cher de la peau de cet œuf s’il lui faisait l’affront de ne pas éclore. Mais tout venait à point à qui savait attendre d’après le vieil adage et, une journée encore, Eiji se plierait aux lois de la nature en prenant soin de la créature qui se trouvait toujours au centre de la table en bambou.
Avec méthode le jeune homme retira le précédent ruban qui entourait l’œuf tout en vidant les porte-encens situés autour de la créature. Patient alors qu’il trépignait intérieurement, il sorti des bâtonnets citronnés d’une petite boite en carton et alluma le premier bâton ; il laisse le temps à la petite flamme de disparaitre avant d’enrouler le ruban de satin d’un blanc immaculé autour de ce qui deviendrait peut-être un Zouwu. Le plus dur restait à faire. Eiji répugnait un peu à utiliser la magie si près d’une nouvelle vie. Alors pour créer le cercle de feu tout autour de l’œuf, il s’attacha à faire un cercle parfait composé d’une poudre noire avant de frotter une allumette qu’il dirigea sur l’un des bords du cercle.

Comme pour se donner du courage, il inspira profondément alors que les flammes parcouraient le cercle pour entourer complètement l’œuf ; d’après le manuel, si elles ne prenaient pas une teinte or, ce n’était pas très bon signe. Les flammes dansaient depuis quelques secondes et Eiji retenait maintenant sa respiration, les yeux fixés sur le cercle avec une certaine appréhension.
Ce qui dura quelques secondes lui donna l’impression de durer plusieurs heures et il fut grandement soulagé de voir que l’or prenait sa place autour de l’œuf. Un sourire en coin apparut au bord de ses lèvres alors qu’il s’asseyait à quelques centimètres de la table tout en attrapant un livre à la reliure de cuir. Il ne savait pas réellement combien de temps l’éclosion pourrait prendre, ni même s’il allait devoir renouveler plusieurs fois l’opération ; ainsi la patience était de rigueur et plutôt que de se concentrer sur les veines du bois, autant faire quelque chose de constructif.

Il ne sut réellement combien de temps passa exactement, il ne compta même plus le nombre de fois où il changea le bâton d’encens tout en jetant un coup d’œil à l’œuf. A vrai dire, la seule indication concernant le temps qui passait fut le levé du soleil puis sa montée jusqu’à son zénith. Alors qu’il s’imaginait devoir attendre encore des heures durant, il léger craquement se fit entendre tandis qu’il reprenait sa place près de la table. Aussi silencieux que possible, Eiji s’assit en tailleur et posa son livre négligemment sur le sol, les yeux rivés sur la coquille qui se fendillait ici et là.
Il ne savait trop pourquoi mais il sentait une réelle satisfaction prendre possession de lui, tout comme il avait l’impression qu’un poids quittait ses épaules à mesure que le trou s’agrandissait. Tel un enfant, Eiji posa le plat de ses mains sur la table, son attention toute entière était tournée vers l’œuf alors qu’un réel sourire d’innocence se peignait sur son visage.

Un nouveau craquement se fit entendre et un bout de la coquille tomba de côté, laissant apercevoir le murmure d’une créature. Conscient qu’il ne verrait très certainement ceci qu’une fois dans sa vie, il ne souhaita pas aider le petit animal à sortir de sa coquille et il le regarda ainsi se débattre plusieurs minutes avant qu’une simili crinière pointe le bout de son nez. Autant l’avouer, la créature ne ressemblait à rien, elle semblait totalement disproportionnée des pieds à la tête et son air aussi endormi qu’ahuri avait de quoi en faire rire plus d’un. Eiji compris alors qu’il approcha délicatement ses doigts devant le museau de la petite bête. Aveugle celle-ci sembla le renifler pendant plusieurs secondes avant de décider qu’il n’était pas un danger pour elle et de venir frotter son corps longiligne contre ses doigts.

Un ZouWu hein… Un nouveau rire léger parcourut Eiji qui n’en revenait tout simplement pas.


Codage par Libella sur Graphiorum




Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t3163-eiji-n-kurotchkine https://www.historia-pactum.com/t2801-eiji-n-kurotchkine-maj-le-29-12-2018 https://www.historia-pactum.com/t2777-eiji-n-kurotchkine https://www.historia-pactum.com/t2855-eiji-n-kurotchkine-o-zouwu-nom https://www.historia-pactum.com/t1519-eiji-kurotchkine#18609
Eiji N. K. MasaakiHistoria PactumEiji N. K. Masaaki
Eiji
Exp : 34554
Points de vie (HP) : 5150
Baguette : bois de cerisier, crin de Kelpy, 23 cm & rigide
Photomaton : Rubans & Encens # quête familier 2.2 Giphy
Familier : Rubans & Encens # quête familier 2.2 9f67be10
Célébrité : Yoo Seung Ho
Parchemins : 2205
J'aime : 395
Date d'inscription : 23/02/2018

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

Rubans & Encens # quête familier 2.2 Empty
MessageSujet: Re: Rubans & Encens # quête familier 2.2   Rubans & Encens # quête familier 2.2 EmptyDim 10 Mar - 20:33
14.01.2024 - Rubans & Encens


Il était impressionnant de voir avec quelle dextérité ce petit être était sorti de sa coquille. Il n'avait eu besoin d'aucune aide extérieure et avait tout fait par lui même. Le miracle de la vie qu'on disait et Eiji n'en doutait pas. Lui qui était si hermétique se prenait déjà d'affection pour la petite boule de poils qui se trouvait devant lui.
Certes, le bébé était bien loin des majestueux ZouWu décris dans les livres dédiés aux créatures magiques mais Eiji savait déjà pertinemment qu'avec soins, attentions et éducation, il le deviendrait sûrement. Sa pensée marqua un temps d'arrêt alors que son cœur manquait un battement. Ne venait-il pas de penser avec son cœur plutôt qu'avec son cerveau ? Se liant déjà instinctivement à l'animal alors qu'ils venaient à peine de se rencontrer ?
En temps normal, il fallait beaucoup plus de temps au jeune homme pour se lier avec quelqu'un ou quelque chose... Mais cette petite bête n'était pas un homme, c'était une créature magique ; un fait totalement différent et maintenant qu'il l'avait vu naître, Eiji ne pourrait l'oublier ou le ranger dans un coin de sa mémoire comme pour l'effacer.

D'ailleurs, il allait peut-être falloir qu'il lui trouve un nom... Petite bête n'étant pas vraiment recommandé pour appeler un animal qui devrait faire trois fois sa taille une fois adulte...
Eiji sourit, cet instant de calme dans la tempête qu'était souvent sa vie lui faisait du bien et il glissa une main en direction de l'animal afin que ce dernier s'habitue à son odeur. Ils allaient devoir apprendre à se connaître même si le jeune homme ne savait pas encore comment il pourrait héberger la bête dans son appartement une fois que celui-ci commencerait à prendre du poids et de la taille. Il verrait plus tard. Pour l'instant, il en était à caresser du bout des doigts les premiers signes de crinières au-dessus du crâne de l'animal.

« Il te faudrait un nom de roi vu la couronne que tu devrais posséder... »

Un nom de roi ? Eiji sourit. Il avait l'idée parfaite pour le prénom de l'animal même si il savait pertinemment qu'il ne l'utiliserait jamais en entier et qu'il finirait par adopter le diminutif. Mais pour un début et si il se décidait à le présenter un jour, ça devrait être parfait et sa témoignait assez bien de la majesté du Zouwu telle qu'il l'imaginait.

« Ryūjin... Voilà qui te vas comme un gant, un jour je t'expliquerai ce que ça signifie exactement... »

C'était parfait pour lui. Et visiblement le Zouwu semblait s'en accomoder bien qu'Eiji doute qu'il en comprenne vraiment tout le sens.
Ryūjin... Qui deviendrait sûrement simplement Ryû avec le temps. Il s'agissait d'un dragon dans la mythologie japonaise, il était le dieu des océan. Un clin d'oeil plutôt pertinent quand on savait où avait grandit Eiji et quel aspect aurait sa créature une fois adulte.
Tout en souriant a l'animal nouvellement nommé, Eiji glissa sa main sous son corps encore humide de l'effort qu'il venait d'effectuer pour percer sa coquille. Maintenant que les présentations de rigueur avait été effectuées et que son Zouwu pouvait prendre conscience du monde en revêtant son nouveau nom, Eiji allait devoir s'occuper un peu plus de lui afin que tous leurs efforts pour cette naissance ne soient pas vains.

Codage par Libella sur Graphiorum





Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t3163-eiji-n-kurotchkine https://www.historia-pactum.com/t2801-eiji-n-kurotchkine-maj-le-29-12-2018 https://www.historia-pactum.com/t2777-eiji-n-kurotchkine https://www.historia-pactum.com/t2855-eiji-n-kurotchkine-o-zouwu-nom https://www.historia-pactum.com/t1519-eiji-kurotchkine#18609
Contenu sponsoriséHistoria Pactum

Rubans & Encens # quête familier 2.2 Empty
MessageSujet: Re: Rubans & Encens # quête familier 2.2   Rubans & Encens # quête familier 2.2 Empty
Revenir en haut Aller en bas
 

Rubans & Encens # quête familier 2.2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Historia Pactum :: Les coulisses :: Les archives :: Archives RP :: Saison 1 [été 2023 - août 2024]-