RSS
RSS
HISTORIA PACTUM
saison II ♠ Always keep your foes confused. If they are never certain who you are or what you want, they cannot know what you are like to do next.



 
Bienvenue sur Historia Pactum
!
Votez sur les top sites !
Toutes les deux heures !
Membre du mois
Ici vous retrouverez chaque mois le membre du mois récompenser pour sa participation RP dans la carte fidélité du forum.
Event en cours
Ici vous trouverez l'animation ou l'intrigue en cours sur le forum.
Le Deal du moment :
L’ORÉAL PARIS Men Expert – Lot Gel ...
Voir le deal
8 €
Le Deal du moment :
NIKE : 25% SUR TOUT LE SITE
Voir le deal

Partagez
 

 Une souffrance cachée qui est enfin révélée [PV Gabriella Lincoln]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
InvitéHistoria PactumAnonymous

Une souffrance cachée qui est enfin révélée [PV Gabriella Lincoln] Empty
MessageSujet: Une souffrance cachée qui est enfin révélée [PV Gabriella Lincoln]   Une souffrance cachée qui est enfin révélée [PV Gabriella Lincoln] EmptyMar 19 Mar - 22:32
Une souffrance cachée qui est enfin révélée



J'en avait marre, marre de quoi allez-vous dire ? Marre de souffrir tout simplement du divorce de mes parents ni moi, ni mes deux sœurs, ni mon frère avions demandé à ce que cela arrive. Toutefois, j'étais celle qui en souffrait le plus d'ou moins c'est ce que je pensais, car moi-même, j'essayais de le cacher à ma famille ou même ma meilleure amie, certes, j'en avais touché un mot à Jacob, c'est vrai mais bon ... La douleur ne partait pas. Pour ne pas changer, j'avais eut un coup de blues juste après le cours de métamorphose. J'avais donc dit à Gaby d'aller dans la grande salle et quant à moi, je descendis au sous-sol afin de me rendre dans la salle commune des blaireaux.

Une fois sur place, je vis qu'elle était déserte, pourtant je décidai de monter dans le dortoir des filles, je claquai la porte histoire d'être seule, d'où moins, c'est ce que je pensais. Arrivé à mon lit, je me mis à pleurer comme une madeleine. Après quelques secondes, j'entendis la porte du dortoir s'ouvrir et j'aperçus du coin de l'œil, ma meilleure amie. Je ne voulais pas qu'elle me voie dans cet état, j'essayai donc vite d'essuyai mes yeux, mais c'était trop tard...

Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Une souffrance cachée qui est enfin révélée [PV Gabriella Lincoln] Empty
MessageSujet: Re: Une souffrance cachée qui est enfin révélée [PV Gabriella Lincoln]   Une souffrance cachée qui est enfin révélée [PV Gabriella Lincoln] EmptyJeu 21 Mar - 13:49
C'était une cacophonie dans cet endroit. Entre les quatre grandes tables qui paraissaient interminables, dont toutes les places étaient occupées par un élève, plus la table des professeurs où les discussions allaient bon train, c'est presque comme si on ne se comprenais plus. J'entendais des tas de voix, des tas de conversations qui allaient de la plus banale à la plus philosophique, c'était presque à en chopper une migraine. Et moi, dans tout ça, j'étais assise avec les Poufsouffle, essayant de suivre la conversation. Mais, honnêtement, malgré le fait que j'essayais de me concentrer sur leurs bavardages, j'avais l'esprit un peu ailleurs. J'avais les yeux qui se promenaient entre la table, scrutant tous les visages, en cherchant un en particulier, sans succès. Alors je me penchais en arrière, regardant si la personne que je cherchais arrivait, mais jamais rien. Bordel, cela devenait énervant et assez inquiétant. Je ne comprenais pas.

Pourquoi est-ce-que ma meilleure amie avait voulu que j'aille dans la Grande Salle sans elle ? Elle avait dit qu'elle me rejoindrait, alors évidemment j'y avais cru, mais je me posais quand même la question. Bien sûr, j'avais confiance en elle et, si elle me disait qu'elle passait juste à la salle commune récupérer quelque chose, je la laissais faire mais là... Quelque chose clochait, je le sentais. Je la connaissais presque par coeur, c'était ma meilleure amie, et je pouvais dire qu'elle s'isolait comme ça parce que quelque chose n'allait pas. Et puis, cela faisait déjà 5 minutes qu'elle était partie, fallait pas aussi longtemps pour aller juste chercher quelque chose dans la salle commune. Alors je me levais de table, m'excusant auprès de ceux avec qui je discutais. J'avais besoin de savoir ce qu'il y avait, je m'inquiétais pour Elena. J'allais donc à ma salle commune, dans les sous-sols, mais personne n'était là. Des sanglots me parvinrent d'en haut, et je me dirigeais automatiquement vers le dortoir.

Elena était là, les yeux rouges de larmes. Je posais mes yeux sur elle au moment où elle essuyait les siens, elle me cachait bien quelque chose. Aussitôt, je me précipitais à côté d'elle, m'asseyant à sa droite. Je passais un bras autour de ses épaules, l'attirant dans mes bras, lui caressant la joue. Elle allait mal, et même si je ne savais pas la cause de sa douleur, j'étais présente pour elle. Tout doucement, je pris la parole :

Ma belle... Qu'est-ce-qui ne va pas ? Tu peux tout me dire, tu le sais...

J'avais besoin de savoir ce qui n'allait pas, pour pouvoir la soutenir dans toutes circonstances. Après tout, c'est fait pour ça, une meilleure amie.
Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Une souffrance cachée qui est enfin révélée [PV Gabriella Lincoln] Empty
MessageSujet: Re: Une souffrance cachée qui est enfin révélée [PV Gabriella Lincoln]   Une souffrance cachée qui est enfin révélée [PV Gabriella Lincoln] EmptyLun 25 Mar - 3:00
Une souffrance cachée qui est enfin révélée



Comme je le pensais, Gaby l'avait remarqué que je pleurais, j'avais réussi à lui cacher pendant deux ans que je souffrais, mais la visiblement, je n'avais plus trop le choix de lui expliquer. Allait-elle m'en vouloir, je ne savais pas. Je me lui avait pas menti non plus, juste que je ne voulais pas la tracasser encore plus. Après qu'elle me vit, Gabriella s'approcha et s’assit à ma droite puis me prit dans ses bras tout en demandant ce qu'il n'allait pas et me rassura que je pouvais tout lui dire.

Je savais tout ça, mais je ne voulais pas en plus la tracasser avec ça surtout que je savais que ce que je souhaitais le plus était tout bonnement impossible à faire, mais bon ... Ma meilleure amie était là devant moi à me consoler et je ne pouvais pas la laisser sans savoir. Je lui répondis donc :

- Gaby, comme tu le sais, mes parents sont divorcés et également chacun d'eux sont remis en couple chacun de leur côté seulement...

Le simple fait d'en parler, mes larmes se mirent à couler à nouveau. J'étais devenue trop, voir même hyper sensible à ce sujet tellement je me suis renfermée qu'au simple fait de l'évoquer, je pleurais et fallait que ça cesse quand même et pour ça fallait que j'en parle avec ma meilleure amie. Peut-être aurait-elle une solution ? Qui sait... J'ajoutai tout en essuyant mes yeux qui me piquaient :

- Seulement, je souffre... Je ne supporte pas qu'ils soient séparés, attention, je ne dis pas que je déteste ma belle-mère ou mon beau-père. Toutefois, je préférerais les voir à nouveau ensemble et je sais que c'est impossible, ils ne s'aiment plus... Surtout, ma mère, elle s'est remariée. Je ne m'en remets pas absolument pas depuis deux ans. Je suis désolée de te l'avoir caché, Gaby, mais je ne voulais pas t'embêter avec tous ça.

Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Une souffrance cachée qui est enfin révélée [PV Gabriella Lincoln] Empty
MessageSujet: Re: Une souffrance cachée qui est enfin révélée [PV Gabriella Lincoln]   Une souffrance cachée qui est enfin révélée [PV Gabriella Lincoln] EmptyMar 2 Avr - 22:59
Les larmes de ma meilleure amie étaient la chose qui m'inquiétait le plus. Ma brune préférée était en train de pleurer, toute seule, dans son coin, sans que je n'en sache la raison. Évidemment, j'aurais pu lui en vouloir de me cacher des choses, mais lui faire des reproches n'était pas mon genre, et elle n'avait pas besoin de ça. Si elle n'en avait pas parlé, je savais pourquoi. Elle ne voulait pas m'embêter, elle avait tellement l'habitude de tout prendre sur elle, de ne rien dire pour qu'on ne s'inquiète pas, il était normal qu'elle finisse par péter un câble et craquer. Et dans ces moments là, la meilleure chose à faire pour moi, était de la prendre dans mes bras, lui apporter mon soutien, l'aider. C'est ce que je faisais, j'avais passé un bras autour de ses épaules, l'attirant à moi en la serrant dans mes bras. Ma pauvre Elena, j'avais beaucoup d'inquiétude pour elle, je ne comprenais pas pourquoi elle se mettait dans un tel état. Et j'avoue que je voulais savoir, comprendre, pour pouvoir être là pour l'épauler, l'aider, la conseiller, la soutenir. C'était ma meilleure amie, voilà tout.

Gaby, comme tu le sais, mes parents sont divorcés et également chacun d'eux sont remis en couple chacun de leur côté seulement...

Elle qui avait arrêté de pleurer afin d'articuler ces mots, voilà que les gouttes salées reprenaient sur ses joues. Elle souffrait très certainement de cette situation, je n'avais pas besoin qu'elle le dise pour le comprendre. Ma meilleure amie avait eu du mal à accepter cette séparation, même si au final elle semblait s'être résignée à l'accepter. Visiblement, cela n'avait pas été aussi simple qu'elle le croyait, et je n'avais rien vu. Elle se calma quelques secondes après sa crise de larmes, ce qui eu le don de me rassurer un peu. Elle reprit la parole, pour confirmer qu'elle souffrait de cette situation, qu'elle ne supportait pas que ses parents ne soient plus ensemble. Elle précisa qu'elle ne détestait pas ses beaux-parents, même si je m'en doutais que ce n'était pas le cas, et elle m'exprima alors son envie de les revoir ensemble. Elle avait au moins conscience de l'impossibilité de la chose, d'autant plus que sa mère s'était unie à un autre homme. Elle était au plus bas, et cela depuis deux ans. Je m'en voulais de ne pas avoir remarqué, même si elle avouait avoir voulu me le cacher pour pas m'embêter.

Ne le sois pas, Ely... Je comprends, et puis je commence à m'y habituer. Je ne peux rien faire pour tes parents, mais... Est-ce-qu'ils sont heureux comme ça ?

C'était bête mais réel, comme question.
Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Une souffrance cachée qui est enfin révélée [PV Gabriella Lincoln] Empty
MessageSujet: Re: Une souffrance cachée qui est enfin révélée [PV Gabriella Lincoln]   Une souffrance cachée qui est enfin révélée [PV Gabriella Lincoln] EmptyJeu 4 Avr - 4:56
Une souffrance cachée qui est enfin révélée



Ca y est, je l'avais dit à ma meilleure amie que je souffrais depuis deux ans, je pensais bien qu'elle m'en aurait voulu même si je savais qu'elle n'était pas ainsi. Mais ce n'était pas le cas, au contraire au lieu de ça, elle me prit dans ses bras en m'attirant par l'épaule. Je n'aimais pas l'embêter surtout avec mes problèmes tels que celui-là, mais bon ... Elle avait vu mon état et je ne pouvais pas lui "tout va bien". Je devais bien lui avouer tout en lui expliquant, j'avais eu une crise de larmes puis elle fini par me demander si mes parents étaient heureux comme ça, je répondis :

- Je pense Gaby. À vrai dire, j'en souffre tellement que je n'en ai jamais parlé avec eux. Il y a qu'avec mes deux petites sœur et mon grand frère qu'on essaye de se soutenir.

Il faut dire que j'étais la plus réservée des quatre enfants, mon frère était souvent en compagnie de mon cousin et les deux jumelles, je ne savais pas trop... En bref, ici, j'étais avec ma meilleure amie et ça me faisait du bien surtout de lui avoir enfin dit après deux ans. Je lui dis :

- Tu sais meilleure, je m'en veux vraiment de ne pas te l'avoir dit.

Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Une souffrance cachée qui est enfin révélée [PV Gabriella Lincoln] Empty
MessageSujet: Re: Une souffrance cachée qui est enfin révélée [PV Gabriella Lincoln]   Une souffrance cachée qui est enfin révélée [PV Gabriella Lincoln] EmptyMer 15 Mai - 22:52
Une séparation parentale, on y pense pas souvent, mais c'est aussi difficile pour les enfants. Ce sont eux qui se retrouvent séparés entre leurs parents, qui doivent aller tantôt chez l'un, puis chez l'autre. Ce sont aussi eux qui se retrouvent au milieu d'une guerre invisible, que les parents se font mutuellement en essayant d'être discrets. Alors qu'au fond, tout le monde voit bien ce qu'il se passe. Mais bon, ils n'y peuvent rien, au final ils essayent d'être meilleur que l'autre, avoir toujours plus d'amour et plus d'attention, parce qu'ils veulent que leurs enfants soient heureux. Je voyais de quoi je voulais parler, les parents sont tous les mêmes. Suffit de lire un peu, d'observer les gens qui nous entourent, et de décrypter leur comportement. Mais ça, c'était un tic que j'avais pris avec le temps. Je finis par poser la simple question, celle de savoir si ses parents étaient heureux comme ça. Après tout, si cela pouvait l'aider à relativiser, à aller mieux, je ne pouvais qu'essayer. Elle finit par me répondre, toujours aussi mal en point qu'avant :

Je pense Gaby. À vrai dire, j'en souffre tellement que je n'en ai jamais parlé avec eux. Il y a qu'avec mes deux petites sœur et mon grand frère qu'on essaye de se soutenir.

Réaction tout à fait normale, évidemment. Elle cherchait un point de repère, un point d'ancrage, quelque chose à quoi se retenir si elle tombait. Et elle trouvait sa stabilité dans ceux qui, comme elle, essayaient d'être stables : ses frères et soeurs. Logique.

Tu sais meilleure, je m'en veux vraiment de ne pas te l'avoir dit.

Je baissais mon regard vers elle, en lui faisant un sourire. Je ne lui en voulais évidemment pas, et je lui fis comprendre en secouant la tête. L'important était qu'elle trouve quelqu'un à qui se confier, quelqu'un avec qui en parler. Moi, ses frères et soeurs, ses parents si elle y arrivait... N'importe qui, mais qu'elle ne reste pas seule dans son coin. Je me déplaçais en face d'elle, toujours proche, venant alors poser mes mains sur ses jambes. Je n'avais pas de pudicité avec elle, même si pour beaucoup, ce geste aurait été surprenant. Puis je me décidais à reprendre la parole :

Ely, tu sais bien que je ne t'en veux pas. Alors ne culpabilise pas, c'est pas évident d'en parler. Mais je suis là, je suis au courant et je ne te lâcherais pas, d'accord ?
Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Une souffrance cachée qui est enfin révélée [PV Gabriella Lincoln] Empty
MessageSujet: Re: Une souffrance cachée qui est enfin révélée [PV Gabriella Lincoln]   Une souffrance cachée qui est enfin révélée [PV Gabriella Lincoln] EmptyDim 26 Mai - 0:40
Une souffrance cachée qui est enfin révélée



Alors qu'elle m'avait demandé si mes parents étaient heureux, je lui répondis que je le pense même si je dois dire que j'avais un doute. Il est vrai que je ne parlais pas beaucoup avec mes parents depuis leur divorce, c'était plus avec mon frère et mes jeunes sœurs que je parlais sans pour autant dire mon ressenti fasse à la situation. Après quoi, j'ajoutai que je m'en voulais de ne pas lui avoir dit suite à cela, ma meilleure amie se plaça en face de moi et posa ses mains sur mes jambes. Gabriella me dit alors de ne pas culpabiliser, car elle ne m'en voulait pas, elle comprenait que ce n'était pas évident d'en parler, mais qu'elle était là et qu'elle ne me lâcherait pas. Je lui répondis :

- Merci Gaby, c'est gentil ... J'aimerais bien passer au-dessus de tout ça, tu sais, mais je ne sais pas comment. Ça va faire deux ans qu'ils ont divorcé, je pense qu'il est temps...

Maintenant que ma meilleure amie était au courant, elle pourrait peut-être m'aider qui sait ? Qui tente rien n'a rien comme on dit après tout, non ? Je suis sûr qu'elle en est capable, elle a toujours des solutions en général.

Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Kassie G. OllivanderHistoria PactumKassie G. Ollivander
Kassie
Exp : 34806
Points de vie (HP) : 5000
Baguette : 27.7 cm, bois d'Amourette et croc de Basilic
Photomaton : Une souffrance cachée qui est enfin révélée [PV Gabriella Lincoln] Giphy
Familier : Une souffrance cachée qui est enfin révélée [PV Gabriella Lincoln] Basili10
Âge IRL : 14
Célébrité : Phoebe Tonkin
Parchemins : 4915
J'aime : 451
Date d'inscription : 15/10/2016

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

Une souffrance cachée qui est enfin révélée [PV Gabriella Lincoln] Empty
MessageSujet: Re: Une souffrance cachée qui est enfin révélée [PV Gabriella Lincoln]   Une souffrance cachée qui est enfin révélée [PV Gabriella Lincoln] EmptyMer 31 Juil - 1:53
RP archivé pour cause de suppression de membre inactif.


Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t3029-kassie-g-ollivander-o-bite-me https://www.historia-pactum.com/t2805-kassie-g-ollivander-maj-le-29-12-2018 https://www.historia-pactum.com/t2781-kassie-g-ollivander https://www.historia-pactum.com/t2856-kassie-g-ollivander-o-basilic-nom https://www.historia-pactum.com/t2453-kassie-g-ollivander
Contenu sponsoriséHistoria Pactum

Une souffrance cachée qui est enfin révélée [PV Gabriella Lincoln] Empty
MessageSujet: Re: Une souffrance cachée qui est enfin révélée [PV Gabriella Lincoln]   Une souffrance cachée qui est enfin révélée [PV Gabriella Lincoln] Empty
Revenir en haut Aller en bas
 

Une souffrance cachée qui est enfin révélée [PV Gabriella Lincoln]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Historia Pactum :: Les coulisses :: Les archives :: Archives RP :: Saison 1 [été 2023 - août 2024]-