RSS
RSS
HISTORIA PACTUM
saison II ♠ Always keep your foes confused. If they are never certain who you are or what you want, they cannot know what you are like to do next.



 
Bienvenue sur Historia Pactum
!
Votez sur les top sites !
Toutes les deux heures !
Membre du mois
Ici vous retrouverez chaque mois le membre du mois récompenser pour sa participation RP dans la carte fidélité du forum.
Event en cours
Ici vous trouverez l'animation ou l'intrigue en cours sur le forum.
Le deal à ne pas rater :
Où trouver le coffret Pokémon Dresseur D’Élite EB4.5 – ...
63.35 €
Voir le deal

Partagez
 

 Non, mais... Attendez... Oui, mais... Ecoutez-moi, nom de Dieu, qu'est-ce que vous voulez que je fasse d'un œuf?[Quête familier] [Partie II]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Asen KoenigHistoria PactumAsen Koenig
Oiseau-Tonnerre
Exp : 37402
Points de vie (HP) : 5000
Baguette : 22cm, bois de cerisier et cheveux de Vélane
Familier : Non, mais... Attendez... Oui, mais... Ecoutez-moi, nom de Dieu, qu'est-ce que vous voulez que je fasse d'un œuf?[Quête familier] [Partie II] Goule_10
Âge IRL : 24
Célébrité : Mark Seibert
Parchemins : 4854
J'aime : 89
Date d'inscription : 13/12/2018

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

Non, mais... Attendez... Oui, mais... Ecoutez-moi, nom de Dieu, qu'est-ce que vous voulez que je fasse d'un œuf?[Quête familier] [Partie II] Empty
MessageSujet: Non, mais... Attendez... Oui, mais... Ecoutez-moi, nom de Dieu, qu'est-ce que vous voulez que je fasse d'un œuf?[Quête familier] [Partie II]   Non, mais... Attendez... Oui, mais... Ecoutez-moi, nom de Dieu, qu'est-ce que vous voulez que je fasse d'un œuf?[Quête familier] [Partie II] EmptyVen 12 Avr - 23:52


Cette foi à l'auberge fait partie des racines de la providence dans l'homme. Croire à un gîte, c'est croire en Dieu. ▬ L'Homme qui rit, de Victor Hugo

"Tu l'as gardé?" Je me retourne. Je venais de déverrouiller la porte de la boutique. Kiril était dans l'encadrement de la porte menant à l'arrière-boutique. Dans ses mains, le sac en toile de jute dans lequel j'avais planqué l’œuf que m'avait donné la serveuse de l'auberge, samedi soir. J'étais surpris qu'il n'ait pas explosé durant la nuit, vu que je n'y avais pas spécialement fait attention. "Ouais, je pensais aller voir le professeur de domestication des créatures, à Durmstrang, pour savoir si c'est vraiment un œuf de goule et quoi faire pour le faire éclore." Lui fis-je savoir. J'avais effectivement envoyé un hibou à l'enseignant, en arrivant à l'armurerie, avant son ouverture, pour savoir s'il avait un moment, dans la journée ou dans la semaine, où je pourrais passer le voir. Kiril sembla approuver. L’œuf fut relégué à l'arrière-boutique et la matinée se déroula normalement, sans qu'il ne refit surface dans nos esprits. En début d'après-midi, alors que mon collègue revenait de son heure de pause de midi, j'avais ma réponse du professeur de domestication des créatures: il avait un créneau pour me voir à dix-sept heures. Après avoir consulté Kiril pour avoir son accord quand au fait qu'il fermerait la boutique seul, nous reprîmes chacun vos activités de l'après-midi, entre deux clients.
Au moment venu, j'allais chercher le sac en toile de jute et, disant à mon collègue que je repasserais de toute façon faire les comptes de la journée, je sortis de la boutique d'arts martiaux par la porte de derrière et pris la direction de l'institut magique, saluant d'un signe de tête les gens que je croisais sur ma route. Passant la grille, je traversais le parc. A moins que l'endroit ai changé de place depuis la fin de ma scolarité, il y a dix ans, je savais parfaitement où aller. C'est à peine si mes pieds ne s'y rendirent pas d'eux-mêmes. Arrivé à l'enclos à créatures, j'y trouvais effectivement l'enseignant qui terminait de ranger son matériel. "Monsieur Koenig!" "Professeur!" Je me proposais de l'aider à terminer sa tâche et nous nous rendîmes dans les cuisines de l'école. "Que me vaut votre visite?" Me demanda-t-il, une fois que nous fûmes assis autour d'un verre de Whisky Pur Feu. Je sortis le supposé œuf de goule de son sac en toile de jute et le posait sur la table, entre nous deux. Je lui expliquais dans quelles circonstances je l'avais obtenu et ce que je savais à son sujet - c'est à dire, peu de chose, pour ne pas carrément dire rien du tout: le voyageur, la serveuse du Ragoût de Murlap, le premier voulant s'emparer de la caisse de la seconde, le fait que j'étais allé la femme, que le voyageur avait fini par détaler et que, pour me remercier, elle m'avait donné cet œuf laissé par le voyageur qui lui avait dit que c'était un œuf de goule. Je lui expliquais ensuite que je souhaitais qu'il me confirme quel animal somnolait dans la coquille et les précautions à prendre pour qu'il éclose dans les meilleures conditions possibles.
L'enseignant m'écouta sans m'interrompre, tout en observant l’œuf, passé de la table à ses mains, sous toutes ses coutures. Il ne put que me confirmer ce que la serveuse m'avait dit: c'était bel et bien un œuf de goule. Quand à moi, m'expliqua-t-il, si je voulais le voir éclore, il fallait que, trois fois par jours, à l'heure des repas, je lui fasse écouter du hard rock et que, à minuit, je tape deux casseroles l'une contre l'autre. "Vous voulez que je me fasse détester par mes voisins, en fait!?" Lui demandais-je, en le regardant pour toute bon, après un moment de silence. L’œuf, entre temps, avait retrouvé sa place entre nous deux. "Si vous voulez faire naître cette goule, c'est un risque à prendre, en effet!" Me fit remarquer mon interlocuteur sur un ton neutre. Sonné, je finis cul sec mon verre de Whisky et dû m'en resservir un deuxième que je bus également cul sec. Vu que j'étais là, j'en profitais pour demander à l'enseignant de me rafraîchir la mémoire au sujet des goules. C'est comme ça que je découvris que la créature trouvait son origine dans le folklore préislamique des pays arabes et que je redécouvris que, dans l'ensemble, elle était assez facile à vivre et simple d'esprit qui, dans le pire des cas, lançait parfois des objets à travers la pièce et d’émettre quelques grognements inquiétants. Après une longue conversation sur les goules, mon œuf de retour dans son sac en toile, je pris congé du professeur. Je pris le temps de le remercier comme il se devait et lui me rappela bien que, pendant quinze jours durant, je devrais faire écouter à l’œuf du hard rock - cette musique de sauvage! - aux heures des repas et qu'au milieu de la nuit, je devais taper deux casseroles l'une contre l'autre au-dessus de lui. L'idée de devoir me faire subir ça pendant deux semaines ne me réjouissais pas le moins du monde, mais je me voyais assez mal aller le rendre à la serveuse qui me l'avait donné, deux jours plus tôt...

De retour à la boutique, et au vu de ma tête, Kiril préféra ne pas me demander comment c'était passé l'entrevue avec l'enseignant...


©️ By Halloween sur Never-Utopia

Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t3179-asen-petroff-koenig https://www.historia-pactum.com/t2916-asen-koenig-o-maj-le-10-01-2019 https://www.historia-pactum.com/t2917-asen-koenig#45238 https://www.historia-pactum.com/t3119-asen-koenig-o-goule-nom https://www.historia-pactum.com/t2920-asen-petroff-koenig
 

Non, mais... Attendez... Oui, mais... Ecoutez-moi, nom de Dieu, qu'est-ce que vous voulez que je fasse d'un œuf?[Quête familier] [Partie II]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Une bière, une clope...deux flingues [PV. mizuki] [ce n'est pas du hentaï mais âme sensible s'abstenir!]
» Quelle est cette étrange sensation ?... |Pv Vivaldi [Hentaï]
» [UploadHero] On a retrouvé la 7ème compagnie [DVDRiP]
» [UploadHero] Marius [DVDRiP]
» [UploadHero] Vous n'aurez pas l'Alsace et la Lorraine [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Historia Pactum :: Les coulisses :: Les archives :: Archives RP :: Saison 1 [été 2023 - août 2024]-