RSS
RSS
HISTORIA PACTUM
saison II ♠ Always keep your foes confused. If they are never certain who you are or what you want, they cannot know what you are like to do next.



 
Bienvenue sur Historia Pactum
!
Votez sur les top sites !
Toutes les deux heures !
Membre du mois
Ici vous retrouverez chaque mois le membre du mois récompenser pour sa participation RP dans la carte fidélité du forum.
Event en cours
Ici vous trouverez l'animation ou l'intrigue en cours sur le forum.
Le Deal du moment : -48%
[Offre Prime] Sonnette vidéo connectée ...
Voir le deal
49 €

Partagez
 

 C'est en trébuchant qu'on apprend à marcher.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Emily SkeeterHistoria PactumEmily Skeeter
Basilic
Exp : 33805
Points de vie (HP) : 5150
Baguette : 25cm, bois de Bouleau et plume d'Abraxan
Photomaton : C'est en trébuchant qu'on apprend à marcher. BlindIndolentJaeger-size_restricted
Familier : C'est en trébuchant qu'on apprend à marcher. 1afac810
Âge IRL : 30
Célébrité : Dove Cameron
Parchemins : 1287
J'aime : 142
Date d'inscription : 24/12/2018

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

C'est en trébuchant qu'on apprend à marcher. Empty
MessageSujet: C'est en trébuchant qu'on apprend à marcher.   C'est en trébuchant qu'on apprend à marcher. EmptyMer 24 Avr - 11:46
Emily & son Demiguise
❝ C'est en trébuchant qu'on apprend à marcher ❞
Le Samedi 24 février 2024 ▬ Bert passait la plupart de son temps enfermé dans mon dortoir le pauvre. Mais avec le temps qu’il passait à dormir, ce n’était pas bien grave. C’était encore un petit bébé, et bien qu’il grandît très rapidement, gagnant aussi en masse par la même occasion -je me demandais d’ailleurs si je ne le nourrissais pas un peu trop- il passait la majeure partie de la journée à répéter les mêmes actions : dormir, manger, dormir, manger.

Quant à moi, je passais de plus en plus de temps dans mon dortoir. Ayant abandonner la bibliothèque ou la salle d’étude, pour préféré faire mes devoirs sur mon lit afin de passée un maximum de temps avec mon petit Demiguise. Souvent, il se couchais sur mon dos pour dormir alors que, allonger sur le ventre, je faisais glisser ma plume sur les rouleaux de parchemin. D’ailleurs, il dormait très souvent avec moi. Nous avions créé petit à petit une relation très fusionnelle, j’était en quelque sorte sa « maman ».

Cette après midi là ne faisait pas exception. À la différence prête que le bébé s’amusais à enrouler mes cheveux autour de ses doigts pendant que je lisais la gazette du sorcier. Maman en était la rédactrice en cheffe. Et je le recevais tous les jours. Pas qu’elle me l’envoyait gratuitement comme à Kassie ou Sutton, non je m’étais abonner pour suivre les nouvelles. Ne supportant plus le portrait de ma génitrice qui même à travers les pages d’un magasine semblait me regarder de haut. En plus, le nom de Sutton apparaissait sous certain des textes, elle qui était si fière de son stage pendant les vacances.

Mon animal avait dû sentir ma frustration grandir. Car il passa ses petits bras autour de mon cou et posa sa petite tête velue contre la mienne. J’eu un sourire. Me retournant tout doucement tout en le tenant, je lui rendis son petit câlin et déposais un baisé sur le sommet de son crâne. Me redressant pour m’asseoir, il me regarda avec des grands yeux, toujours suspendus à mon cou. Avant de me lâcher pour ramper au milieu du lit.

Je le vis essayer de tenir sur ses pates arrière, il retomba sur les fesses. Il réessaya et je compris ce qu’il voulait faire. Le prenant avec délicatesse, je m’assis en tailleurs au milieu de la pièce circulaire. Je l’aidai une première fois à ce levée, usant de mes deux index comme de rambarde où il pouvait s’accrocher. Je l’encourageais avec un large sourire et quelques mots. Il fit alors ses premiers pas ! Le serrant contre moi, je le félicitais.

Nous passion une bonne heure ainsi, à l’entrainer. Il apprenait vite mon petit Demiguise. Et plus le temps passait, plus je prenais du recul pour qu’il apprenne à marcher même sans moi. Petit à petit, il y arrivait. Une seconde heure s’écoula. Mais ce ne fus qu’au bout de la troisième que le bébé parvint à franchir le petit mètre qui nous séparais sans avoir besoin de mon aide, titubant jusqu’à mes genoux avec ses deux jambes velues. La fierté dans mon regard suffit à faire briller le sien. Je le serrais contre moi en le félicitant. Mon petit Bert’ apprenait à marcher !

(c) sweet.lips


faites que le Rêve dévore votre vie, afin que la Vie ne dévore pas votre rêve.
(c) princessecapricieuse
Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t3035-emily-skeeter-o-quand-on-est-victime-on-a-toujours-limpression-detre-coupable https://www.historia-pactum.com/t2826-emily-skeeter-maj-le-31-12-2018#43851 https://www.historia-pactum.com/t2825-emily-skeeter#43850 https://www.historia-pactum.com/t2848-emily-skeeter-o-demiguise-nom https://www.historia-pactum.com/t2827-emily-skeeter#43853
 

C'est en trébuchant qu'on apprend à marcher.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Une nuit qui prend tout son sens [Hentaï PV Kaine] [Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Historia Pactum :: Les coulisses :: Les archives :: Archives RP :: Saison 1 [été 2023 - août 2024]-