RSS
RSS
HISTORIA PACTUM
saison II ♠ Always keep your foes confused. If they are never certain who you are or what you want, they cannot know what you are like to do next.



 
Bienvenue sur Historia Pactum
!
Votez sur les top sites !
Toutes les deux heures !
Membre du mois
Ici vous retrouverez chaque mois le membre du mois récompenser pour sa participation RP dans la carte fidélité du forum.
Event en cours
Ici vous trouverez l'animation ou l'intrigue en cours sur le forum.
Le Deal du moment : -69%
Mallette pour PC portable 15,6 pouces
Voir le deal
7.99 €

Partagez
 

 Terre inconnue, après sa découverte, devient Terrain connu.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Eiji N. K. MasaakiHistoria PactumEiji N. K. Masaaki
Eiji
Exp : 34477
Points de vie (HP) : 5150
Baguette : bois de cerisier, crin de Kelpy, 23 cm & rigide
Photomaton : Terre inconnue, après sa découverte, devient Terrain connu. Giphy
Familier : Terre inconnue, après sa découverte, devient Terrain connu. 9f67be10
Célébrité : Yoo Seung Ho
Parchemins : 2205
J'aime : 395
Date d'inscription : 23/02/2018

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

Terre inconnue, après sa découverte, devient Terrain connu. Empty
MessageSujet: Terre inconnue, après sa découverte, devient Terrain connu.   Terre inconnue, après sa découverte, devient Terrain connu. EmptyMar 30 Avr - 20:46
21.01.2024 - Terre inconnue, après sa découverte, devient Terrain connu.

Plus les jours passaient et plus Eiji avait l'impression qu'il était complètement dépassé par les événements depuis la naissance de son Zouwu. Chaque fois qu'il quittait son appartement, peu importait l'endroit qu'il préparait pour l'animal afin qu'il se sente à l'aise, il retrouvait toujours la moitié de ses affaires sans dessus-dessous. A croire que Ryüjin se faisait un plaisir de prévenir son maître qu'il allait devoir lui accorder un peu plus d'attention que ce qu'il ne faisait déjà. Et, aujourd'hui encore, alors que le jeune nippon avait un jour de congé, le Zouwu semblait n'en faire qu'à sa tête alors qu'il était introuvable dans tout l'appartement. Eiji soupira...Ryû ne savait même pas marcher ! Comment pouvait-il faire pour disparaître ainsi dés qu'il avait le dos tourné. Cette simple remarque arracha un sourire au jeune homme ; certains disent tel père, tel fils et si, dans les faits Ryûjin était d'une autre espèce, il devait avoir maintenant l'habitude de voir son maître disparaître en un tournemain !

Observant silencieusement les moindres recoins de la pièce, le nippon fini par trouver la boule de poil emmitouflée dans ses vêtements. Bien au chaud entre ce qui semblait être un kimono maintenant troué et un qui allait bientôt l'être. Décidément, il allait devoir trouver une solution pour remédier à ce problème. Le faire sortir peut-être ? Après tout, il n'avait jamais vu la lumière extérieure si ce n'était au travers des fenêtres... Peut-être était-ce pour cela qu'il commençait à se comporter comme un lion en cage... Eiji l'appela, une fois, deux fois... La troisième commençait à se faire légèrement plus insistante alors qu'il ne voyait qu'un bout de la queue de l'animal dépasser de ses vêtements. Approchant sa main pour l'attraper, le Zouwu se retourna vivement dans une contorsion tout ce qu'il y avait de plus grotesque et tenta de lui mordre le bout des doigts. Fronçant les sourcils, Eiji réitéra une seconde fois et parvint enfin à l'attraper ; son corps longiligne se tordant dans tous les sens alors que le jeune homme tentait de le maintenir dans ses bras. Décidément... Depuis les épisodes de bain, Ryû était devenu tout sauf coopératif. Dés qu'Eiji tentait une nouvelle chose, il prenait peur et se montrait agressif, lui apprendre une nouvelle étape de son développement aujourd'hui serait peut-être plus compliqué que prévu et Eiji préféra envelopper l'animal dans les vêtements où il se trouvait plus tôt avant de se diriger vers l'entrée de son appartement. Un bol d'air frais réussirait sûrement à le calmer et puis, l'enfermement le rendait dingue de toute façon.

Arrivé en bas de son appartement, Eiji senti l'animal frissonner. De froid ? De peur peut-être ? Il ne savait pas trop mais il voyait très clairement le Zouwu tenter d'entrer en symbiose avec ses bras. Il aurait peut-être été opportun pour le sorcier de lui adresser quelques paroles réconfortantes sauf qu'Eiji en était totalement incapable. L'empathie et lui ça faisait deux, il n'avait pas été élevé ainsi et son Zouwu ne le serait pas non plus. Cependant, le jeune homme resserra un peu plus son emprise sur la créature, ce qui sembla légèrement le calmer alors que la tête du Zouwu sortait enfin du tas de kimono. Bien qu'il ne le regarde pas, se contentant de lui montrer l'environnement à mesure qu'il parcourait les rues presque vides de Pré-au-Lard, Eiji avait cependant l'impression que son compagnon commençait à apprécier la balade, la curiosité le faisant parfois s'étirer comme si il souhaitait aller toucher de son museau les éléments environnants. Malgré tout, une forme de peur restait présente, si bien que le Zouwu essaya plusieurs fois de s'échapper des bras de son propriétaire, se tordant dans tous les sens comme pour échapper à son étreinte.

A nouveau, Eiji resserra ses bras autour de lui, l'amenant contre sa poitrine ou l'animal pouvait entendre les battements réguliers de son cœur. La balade dura ainsi quelques minutes, jusqu'à ce que l'animal se détende pleinement en observant le monde autour de lui. Et l'opération se répéta ainsi plusieurs fois dans la semaine, Eiji allant toujours un peu plus loin dans le village afin que l'animal s'habitue à l'extérieur et qu'il s'adapte à son environnement. Au fil des jours, Ryû sembla apprécier de plus en plus, bien qu'il ne semblait pas encore près à quitter les bras de son maître ni même à sortir sans une bonne couche de protection, les kimonos d'Eiji continuant ainsi inlassablement à recouvrir le corps de la créature chaque fois qu'ils sortaient de son appartement que ce soit le matin, l'après-midi ou dans la nuit. L'adaptation prenait cependant et les tremblements de la créature devinrent bientôt de l'excitation ; par devers lui, Eiji s'affirma que son animal pourrait bientôt passer à l'étape suivante et découvrir par lui-même tout ce monde l'environnant... Dés qu'il saurait marcher, cela allait sans dire...

Codage par Libella sur Graphiorum




Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t3163-eiji-n-kurotchkine https://www.historia-pactum.com/t2801-eiji-n-kurotchkine-maj-le-29-12-2018 https://www.historia-pactum.com/t2777-eiji-n-kurotchkine https://www.historia-pactum.com/t2855-eiji-n-kurotchkine-o-zouwu-nom https://www.historia-pactum.com/t1519-eiji-kurotchkine#18609
Eiji N. K. MasaakiHistoria PactumEiji N. K. Masaaki
Eiji
Exp : 34477
Points de vie (HP) : 5150
Baguette : bois de cerisier, crin de Kelpy, 23 cm & rigide
Photomaton : Terre inconnue, après sa découverte, devient Terrain connu. Giphy
Familier : Terre inconnue, après sa découverte, devient Terrain connu. 9f67be10
Célébrité : Yoo Seung Ho
Parchemins : 2205
J'aime : 395
Date d'inscription : 23/02/2018

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

Terre inconnue, après sa découverte, devient Terrain connu. Empty
MessageSujet: Re: Terre inconnue, après sa découverte, devient Terrain connu.   Terre inconnue, après sa découverte, devient Terrain connu. EmptySam 18 Mai - 20:42
23.01.2024 - Terre inconnue, après sa découverte, devient Terrain connu.

C'est lors d'une de ces fameuses sorties en plein air que le jeune nippon se rendit réellement compte qu'il n'allait pas pouvoir porter son animal ad vitam aeternam. Ryûjin étant en effet très peu enclin à se faire toucher de manière directe par le jeune homme et ayant toujours un peu de mal à bien vouloir quitter l'ombre des kimonos de son propriétaire. Ainsi, Eiji prit il la décision de lui apprendre une nouvelle chose en cette fraîche journée de Janvier. A dire vrai, plus vite son Zouwu s'adapterait et vivrait une vie totalement animale et mieux son maître se porterait. Non pas qu'il n'appréciait pas sa compagnie. A bien des égards, elle était même plus agréable que n'importe quelle autre présence humaine. Mais un animal, quel qu'il soit, devait savoir se débrouiller par lui-même. Bien que le jeune nippon ait pris sur lui de faire éclore cet œuf et bien qu'il en voit tout l'intérêt, il pensait aussi à ces jours où il ne pourrait pas s'en occuper. Ryujin devrait donc être capable de s'entretenir sans lui, de manger sans lui et, sait-on jamais, de finir sa vie sans lui.
Alors ce jour là, non loin de la cabane hurlante, Eiji posa pour la première fois l'animal à terre. Celui-ci, peu habitué à se faire lâcher dans la nature se recroquevilla dans le Kimono depuis longtemps déchiré et commença à trembler. Il y eu peu de paroles réconfortantes prononcées de la part du jeune homme qui regardait les yeux de la bête apparaître à intervalles irréguliers entre les pans de tissus. Certains diraient sans aucun doute que c'était une forme de torture tout à fait désintéressée, malheureusement pour tout les protecteurs des animaux, Eiji avait bien plus confiance en les capacités de son animal qu'en n'importe quoi d'autre. Il suffisait juste à Ryû de prendre un tout petit peu plus confiance en lui.

Assis à quelques mètres, Eiji posa à même le sol une friandise qui, d'ordinaire, ne faisait pas long feu dans l’appartement et sorti un petit jouet des pans de son Kimonos. Lorsque Ryujin se retrouvait tout seul dans l'appartement, il passait des heures à le mastiquer et, Eiji en était certain, à ramper jusqu'à lui pour l'atteindre. Hors, cette fois-ci, l'animal devrait apprendre a se dresser sur ses pattes tout en faisant balancier avec sa queue avant de pouvoir l'attraper.
L'air toujours très neutre, le jeune homme agita le jouet qui tinta dans l'air et il observa presque instantanément la tête de son compagnon se relever sous le tissus. Cette dernière ne tarda d'ailleurs pas à sortir alors que les yeux du Zouwu alternaient entre le jeu et la friandise posées plus loin. Pas très sûr de son coup, Ryujin s'emmêla plus d'une fois les pinceaux, roulant sur son corps longiligne pour essayer d'avance et, chaque fois, Eiji le reposait à son point de départ sans autre forme de procès.

L'animal marqua un temps d'arrêt. Dans sa tête devait sûrement se trouver la frustration, l'envie et l'agacement puisque plus son maître le reposait au point de départ et plus il avait tendance à vouloir le mordre ou le griffer. Un bras de fer entre l'homme et l'animal tout deux aussi têtus l'un que l'autre. Eiji soupira. Ça commençait à faire un petit moment que la bête s'épuisait.

« Tu ne les auras pas comme ça... Mets-toi plutôt sur tes pattes »

Regard d'ébène contre billes rondes et rageuse alors que Ryujin observait maintenant son maître tout en montrant les dents. Sans plus s'en inquiéter, Eiji retourna près des présents qu'il pourraient potentiellement avoir si il faisait un effort. Chose que l'animal sembla enfin comprendre... A dire vrai, Eiji ne savait pas quel était réellement le degré d'intellect de la créature, est-ce qu'elle comprenait vraiment quand il lui parlait ou est-ce qu'elle le regardait simplement d'un air béat par principe ?
Enfin, visiblement, a force de retourner en arrière, l'animal semblait comprendre qu'il s'y prenait très mal et tenta une autre approche. Après le serpent, le roulé boulé et autre dingueries dans le genre, il déploya l'une de ses pattes pour s'appuyer dessus. Eiji inclina la tête, c'était déjà un bon début et Ryujin sembla le comprendre vu qu'il n'était pas, à nouveau, déplacé en arrière. La deuxième patte suivit et vu que la position n'était pas des plus stables ce furent ensuite les pattes arrière. Pas très sûr sur ces pieds, l'animal tenta plusieurs petits pas, tombant à chaque fois, tournant de gauche et de droite alors qu'il souhaitait allé tout droit puis sa queue se déployé enfin, commençant à faire balancier alors que les mouvements étaient toujours mal assurés. Plusieurs heures après le début de cet entraînement, Ryujin avait enfin sa récompense et après avoir mangé rapidement, il se jeta littéralement sur le jouet, le mordillant allègrement en gambadant, tombant parfois, se relevant toujours sous le regard non moins satisfait de son maître.

Codage par Libella sur Graphiorum




Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t3163-eiji-n-kurotchkine https://www.historia-pactum.com/t2801-eiji-n-kurotchkine-maj-le-29-12-2018 https://www.historia-pactum.com/t2777-eiji-n-kurotchkine https://www.historia-pactum.com/t2855-eiji-n-kurotchkine-o-zouwu-nom https://www.historia-pactum.com/t1519-eiji-kurotchkine#18609
 

Terre inconnue, après sa découverte, devient Terrain connu.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [UPTOBOX] Voyage au centre de la Terre 2 [DVDRiP]
» NuiT. [PV/Adriene] [/!\ semi-hentaï, - 18 ans]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Historia Pactum :: Les coulisses :: Les archives :: Archives RP :: Saison 1 [été 2023 - août 2024]-