RSS
RSS
HISTORIA PACTUM
saison II ♠ Always keep your foes confused. If they are never certain who you are or what you want, they cannot know what you are like to do next.



 
Bienvenue sur Historia Pactum
!
Votez sur les top sites !
Toutes les deux heures !
Membre du mois
Ici vous retrouverez chaque mois le membre du mois récompenser pour sa participation RP dans la carte fidélité du forum.
Event en cours
Ici vous trouverez l'animation ou l'intrigue en cours sur le forum.
Le deal à ne pas rater :
Manette de jeu sans fil pour Nintendo Switch
10.66 €
Voir le deal

Partagez
 

 Deux oiseaux sur le même épi, ne restent pas longtemps amis.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
InvitéHistoria PactumAnonymous

Deux oiseaux sur le même épi, ne restent pas longtemps amis. Empty
MessageSujet: Deux oiseaux sur le même épi, ne restent pas longtemps amis.   Deux oiseaux sur le même épi, ne restent pas longtemps amis. EmptyDim 5 Mai - 18:58


Deux oiseaux sur le même épi, ne restent pas longtemps amis.


Mars 2024 Rien de mieux qu’un déjeuné entre amis pour ce requinqué après les cours qui s’est éternisée pendant ce qui m’a semblé être mille ans. Ne vous méprenez pas, j’adore étudier, les cours. Cependant, la pause du samedi après midi était le bienvenu. Surtout qu’à Poudlard, nos professeurs nous faisait à présent assez confiance pour nous laisser visité les villages des autres écoles, ils nous laissaient assez de liberté pour voguer à nos occupations.

Terminant mon « millefeuille », pâtisserie bien Française que je goutais pour la première fois, j’apprenais à apprécier la culture Française, bien plus chaude que celle des Bulgare. En tout cas, pour le moment, le bon goût et l’élégance de Beauxbâtons et du Village Millefeuille ne m’avais pas déçue !

Déambulant le long des pavés, je m’exaltais devant les chaussures, les vêtements, la maroquinerie et les bijouteries qui faisait la réputation du pays : la mode, la mode et la mode ! Cependant, un élément perturbateur que je n’avais pas vue venir vins perturbé ma tranquillité. Alors que je passais devant le célèbre pont-Dame-Blanche, lieux aussi célèbres que la Cabane Hurlante, un cri strident, qui n’avait rien d’humain interpella mon attention.

M’avançant en direction du bruit, j’aperçue un magnifique Focifère aux plumes bleues et vert. La pauvre créature semblait mal en point. Je me ruais vers elle, seulement pour voir à quel point elle souffrait de blessure, notamment à la pâte. M’approchant avec délicatesse, j’eu un petit sourire pour la créature qui n’avais pas perdu son esprit farouche et claqua du bec prêt de la main que j’approchais d’elle.

« Là, doucement, je vais t’aider. »

J’examinais l’oiseau avec précaution, je n’avais pas le niveau d’étude ou les connaissances requise pour la remettre sur pied. Frustrée car finalement, je me sentais impuissante, mes yeux rougissaient à mesure que je me rendais compte qu’il n’y avait rien que je pouvais faire de plus pour le Focifère, que d’être là, avec lui, jusqu’à la fin. Et je détestais se mot, la fatalité ne devrais pas exister.

Caressant l’oiseau avec douceur, je le vis cligné des yeux en ma direction. Son regard avait changé en même temps que le mien, nous nous étions compris. C’est alors que je m’apprêtais à passer un long moment avec l’animal, ne voulant plus le laisser seul à ses derniers instants, que je compris ce qui l’avait attaqué ! Un autre oiseau, plus gros, beaucoup plus laid. Un Augurey ! Je n’en avais jamais vue en vrais. Elle fondait sur sa proie. Je sortis ma baguette, prise par le besoin de protéger mon nouvel « ami ». Je lançais un diffindo, l’oiseau esquiva le sort. Je me mordais la lèvre inférieure, alors qu’il me fondit dessus. Levant les bras pour nous protéger, il me fit une large entaille dans ma robe de sorcier. Le sang perla le long de mon bras, chaud et moite. Tentant cette fois un lumos. La lumière gêna suffisamment l’oiseau de mauvais augure pour qu’il fasse demi-tour dans un cis strident.

Regardant le Focifère que j’avais laisser l’espace d’un instant, oubliant complètement la griffure sur mon bras, celui-ci cligna une nouvelle fois des yeux alors que je passais un doigt le long de son ventre. C’était la fin. Je fermais les yeux du magnifique oiseau, une perle salée roula sur ma joue pour venir s’écrasé là ou ma main le caressais toujours. J’avais échoué.

Et alors qu’une nouvelle fois, j’allais user de magie, cette fois pour mettre le feu au nid et offrir un bel adieu au petit oiseau, j’aperçue un œuf tous rose et brillant. Je me saisis de l’œuf avec délicatesse, il était le sien. Voilà donc ce qu’il protégeait contre ce fichu Augurey. Je calai l’œuf contre mon cœur, dans une poche de ma robe de sorcier, prenant grand soin à ne pas faire une omelette. Puis, mon periculum alla faire crépiter les branches du nid. Je le regardais se consumée jusqu’à la fin, ne pouvant pas détacher mon regard, pensant à l’œuf. Quel que soit la créature qui en sortirait, elle deviendrait un familier, un ami, un souvenir de ses quelques minutes d’exceptions. Je me rattraperais, je n’échouais pas une seconde fois.


- Adrenalean 2016 pour Epicode
Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Deux oiseaux sur le même épi, ne restent pas longtemps amis. Empty
MessageSujet: Re: Deux oiseaux sur le même épi, ne restent pas longtemps amis.   Deux oiseaux sur le même épi, ne restent pas longtemps amis. EmptySam 18 Mai - 12:02


Deux oiseaux sur le même épi, ne restent pas longtemps amis.


Mars 2024 Après avoir trouvé mon petit œuf au village Millefeuille, j’avais pris soin de me renseigner en demandant conseil à notre professeur de soin aux créature magiques. L'enseignant n’était pas forcément chaud pour que je le garde avec moi dans l’école, surtout vue la réputation de l’oiseau. Mais avec l'effervescence de familier cette année avait jouer en ma faveur. Faisant des recherches le soir même sur la façon de faire éclore un œuf de Focifère, je m’y étais attelée dès le lendemain.

Après avoir tressée un nid dans lequel j’avais mis des rubans de toutes les couleurs de l’arc-en-ciel avec l’aide de Lily Potter, une de mes proches amies, je l’avais positionné dans un petit coin caché pour qu’il soit bien au chaud et à l’abris. Personne n’irait le trouver ici, c'était l'une des planques de la Gryffondor. Six jours et sept nuits s’écoulèrent. Patiente, je le regardais grossir un peu plus chaque jour et changer de couleur. Me demandant laquelle prendrais l’oiseau. Je voulais du rose, du bleu ou de l’or. Pourquoi pas du rouge si possible. Dans tous les cas, un oiseau au plumage majestueux pour une adolescente timide et effacée : c’était un contraste parfait.

Le dernier jour, j’avais commandé de la peinture chez un professionnel de Londres pour être certaine d’en avoir la quantité nécessaire, cent-pour-cent naturelle, vegan. Et avec une pigmentation à faire pâlir d’envie les plus grand artistes peintre. Arrosant la coquille des trois couleurs primaires : rouge, bleu et jaune à l’aide de petite pipette car je ne voulais pas me montrer brusque avec l’oisillons à naître. Une petite musique en fond accompagnait mes gestes, concentré sur ma tâche, je rangeais le matériel avant de m’asseoir en tailleur sur le sol pour attendre l’éclosion qui ne devrait plus tarder.

C’est alors qu’en feuilletant la nouvelle gazette inter-école, riant d’un article de Sutton Skeeter sur les rumeurs courant dans d'autres écoles, que je vis la coquille commencer à se craqueler du coin de l’œil. Laissant le magasine de côté, je ne quittais plus l’œuf du regard alors que les fissures ne cessaient de grandir, jusqu’à avoir parcouru toute la coque. Attrapant une infusion de Verveine que je m’étais faite apporter des cuisines, les elfes de maison étaient vraiment des perles, j’en buvais une gorgée avant de la reposer doucement. CRAC

Je vis apparaitre un petit bec… Puis deux yeux qui peinaient à s’ouvrir. Levant ma baguette, je baissais la luminosité de la pièce, qu’elle ne soit pas trop agressive pour les pupilles du nouveau née. Enfin, une aile et des petites pates se dégagèrent de ce qui restais de la coquille brisée en mille morceaux. Recouvert d’un liquide ressemblant à du Glitter, le petit Focièfère poussa son premier petit cri. Je fondais complètement. Ses plumes était rose pâle, nul doute qu’elle foncerais avec le temps et un bon nettoyage.

Prenant le petit animal dans mes mains, je l’accueillis avec le sourire alors qu’il frottait déjà sa minuscule tête à ma main, sans me quitter des yeux non plus. Mon petit familier était né. Et je l’aimais déjà bien plus que la majeure partie de l’humanité.


- Adrenalean 2016 pour Epicode
Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Deux oiseaux sur le même épi, ne restent pas longtemps amis. Empty
MessageSujet: Re: Deux oiseaux sur le même épi, ne restent pas longtemps amis.   Deux oiseaux sur le même épi, ne restent pas longtemps amis. EmptyMer 29 Mai - 18:49


Candles, music, bubbles, bliss !


Mars 2024 Mon petit oisillon me regardait avec ses grands yeux noirs. Découvrant le monde d’un air craintif, alors que mon propre regard ne le quittait plus, caressant de l’index son corps dénudée de plume. Le liquide gluant qui l’avait accompagné dans l’œuf le rendais laid. J’eu donc pour idée qu’il serait bon de le lavée. Cependant, or de question de l’effrayer !

Le prenant dans mes mains avec la plus grande des délicatesses, je l’emportais avec moi dans la salle de bain, qui, à cette heure ci était vide et heureusement. Nous aurions toute l’intimité pour nous. Je le déposais avec douceur dans l’évier, allumant quelques bougies pour faire office de lumière douce et ne pas agressée ses pauvres yeux qui découvrait à peine la lumière.

Attrapant une petite vasque de pierre, je la vidais de son contenue. Ne sachant pas très bien à quel température l’eau devait être, j’optais pour un tempérée, quelque chose de doux et d’ambiant. Allumant la radio, quelques notes de musiques très douces retentirent dans la salle d’eau pour nous accompagner tel un murmure de fond.

Attrapant une brosse à dent à poil très souple de couleur bleue et verte, je l’imprégnais d’un tout petit peu de savon avant de glissée l’oisillons dans son petit bain improvisé. Avec des gestes délicats, je frottais sa peau qui me semblait si fragile, prenant grand soin à ne surtout pas lui faire mal, fredonnant l’air de la chanson qui nous accompagnais comme ma mère l’avait fait avec moi quand j’étais petite.

Après quelques minutes, et alors que l’animal silencieux m’observais toujours avec curiosité, je le pris de nouveau entre mes mains pour cette fois le sécher dans une serviette toute douce à peine sortie de la buanderie. Tapotant doucement le nouveau-né en lui souriant, il fut enfin tout propre, tout sec et sentais bien meilleure qu’à son arrivée dans ce monde. Le pressant contre mon cœur pour lui tenir chaud, je regagnais ma chambre. Je me couchais, tenant mon nouvel ami tout contre moi, prenant un bouquin en continuant de passée mon index sur l’épiderme du Focifère qui avait pour berceuse les battements de mon cœur. Tout en piochant parfois dans le petit sachet de nourriture pour bébé'nimaux afin de répondre à la faim qui devais le tiraillée.


- Adrenalean 2016 pour Epicode
Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Deux oiseaux sur le même épi, ne restent pas longtemps amis. Empty
MessageSujet: Re: Deux oiseaux sur le même épi, ne restent pas longtemps amis.   Deux oiseaux sur le même épi, ne restent pas longtemps amis. EmptyJeu 6 Juin - 2:54


Amour ! Ton véritable nom est jalousie.


Mars 2024 Sortis du bain, je pris le temps de réchauffer mon petit Focifère avec grande délicatesse. Caressant son plumage inexistant avec grand soin. Puis, sortant un petit magasine alors que je le sentais somnolé, je commençais à en feuilleter les pages. Ce qui ne plus pas du tout à l’animal qui me mordilla d’un coup de bec l’index.

- Aïe !

Dis-je en mettant mon doigt à la bouche alors qu’une petite goutte de sang, comme si je m’étais piqué avec une aiguille, commençais à sortir. Je fronçais les sourcils en regardant la petite bête, qui me le rendis bien.

- Qu’est-ce qu’il y a ? Tu n’aimes pas me voir lire ?

Je passais un doigt sur la petite tête de l’oiseau qui se radoucit. Ce pourrait-il qu’il soit jaloux d’un… livre d'histoire ? Apparemment la petite bête voulait mon attention rien que pour elle. J’eu un sourire attendrit, clairement étranger à mon visage puisqu’il prit une forme que personne n’avait jamais vue, celui de la bienveillance.

- Très bien, alors… Et si on te trouvais un nom ?

Je pris quelques instants pour réfléchir, puis, la scène que nous venions de vivre éclaira ma lanterne après que j’en eu proposé quelqu’un qui ne nous convenais ni à l’un, ni à l’autre. Cet essaie serait sans doute le bon ?

- Que dirais-tu de Phtonos, personnification de la jalousie. Puisque à priori tu es un petit focifère très possessif à peine sorti de l’œuf.

L’oisillon leva la tête et me mordit de nouveau l’index, mais sans pour autant percer ma chair cette fois puisque ses manières se firent beaucoup plus affectueuse, ce que je pris donc pour un accord entre nous. Le nom lui convenait et à moi aussi.

- Très bien, ce sera donc Phtonos.

Je déposais un tout petit baiser sur le sommet de son crâne avant de le prendre dans ma main pour mieux m’installer dans mon lit. Reprenant l'ouvrage que je posais ouvert sur mes genoux, sans pour autant cesser de caresser l’oisillons. Et ce, jusqu’à ce que nous en tombions tous deux de fatigue.


- Adrenalean 2016 pour Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Le choixpeau magiqueHistoria PactumLe choixpeau magique
Maitre du jeu
Exp : 1383
Points de vie (HP) : 5000
Baguette : les chapeau n'ont pas de baguette
Photomaton : Deux oiseaux sur le même épi, ne restent pas longtemps amis. 3267122442_1_3_oMmgz4Wk
Célébrité : Le choixpeau magique
Parchemins : 5061
J'aime : 112
Date d'inscription : 14/10/2016

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

Deux oiseaux sur le même épi, ne restent pas longtemps amis. Empty
MessageSujet: Re: Deux oiseaux sur le même épi, ne restent pas longtemps amis.   Deux oiseaux sur le même épi, ne restent pas longtemps amis. EmptyJeu 8 Aoû - 0:17




/!\ Attention /!\



Ce RP n’a pas reçue de réponse depuis 1 mois ou plus ! Il sera archivé et donc annulé d’ici le 01/09 sans réponse de votre part !

/!\ Au bout de 3 avertissements à la même personne (celle a qui c’est le tour de posté), la personne est mise en danger !










Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsoriséHistoria Pactum

Deux oiseaux sur le même épi, ne restent pas longtemps amis. Empty
MessageSujet: Re: Deux oiseaux sur le même épi, ne restent pas longtemps amis.   Deux oiseaux sur le même épi, ne restent pas longtemps amis. Empty
Revenir en haut Aller en bas
 

Deux oiseaux sur le même épi, ne restent pas longtemps amis.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Une bière, une clope...deux flingues [PV. mizuki] [ce n'est pas du hentaï mais âme sensible s'abstenir!]
» Un coucher de soleil avec toi (pv Aisuru) (Hentaï possible)
» Quand deux corps s'enflâme [Pv Mafuyu Nekokami ][Hentaï]
» mes amies les bêtes [Yaoï ~ Hentaï]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Historia Pactum :: Les coulisses :: Les archives :: Archives RP :: Saison 1 [été 2023 - août 2024]-