RSS
RSS
HISTORIA PACTUM
saison II ♠ Always keep your foes confused. If they are never certain who you are or what you want, they cannot know what you are like to do next.



 
Bienvenue sur Historia Pactum
!
Votez sur les top sites !
Toutes les deux heures !
Membre du mois
Ici vous retrouverez chaque mois le membre du mois récompenser pour sa participation RP dans la carte fidélité du forum.
Event en cours
Ici vous trouverez l'animation ou l'intrigue en cours sur le forum.
-54%
Le deal à ne pas rater :
CARE Kit Pilates avec ballon, tapis, anneau et pompe
22.99 € 49.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 L'imprévu a ses charmes mais il est perfide !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
InvitéHistoria PactumAnonymous

L'imprévu a ses charmes mais il est perfide ! Empty
MessageSujet: L'imprévu a ses charmes mais il est perfide !   L'imprévu a ses charmes mais il est perfide ! EmptyLun 24 Juin - 22:24





L'imprévu a ses charmes mais il est perfide !

dialogue en #A8263D • 09 mars 2023

Une journée comme une autre pour l’infirmière de Poudlard, quelques bobos de-ci, de-là, quelques tâches au sein de sa cellule de crise où on amenait les plus téméraires des élèves de l’écoles -ou pas- une sorte de quotidien qui pourtant ce voyait régulièrement pimenté de belles surprises. Rangeant son stock en sifflant un air de son enfance, Hailey triait flacon de potion pommade et onguent songeant à profiter de ce samedi pour le remplir quelques peu. Il faut dire que ses derniers mois, sa réserve n’avais cessée de s’épuiser sans pour autant qu’elle soit en mesure de la remettre à niveau aussi efficacement qu’à l’accoutumer. Et pour cause ! Son principal fournisseur n’avait pas trouvé meilleure idée que de ce faire manger par l’une de ses protégées, laissant le poste de professeur de Botanique vacant pendant une bonne partie de l’année.

Fort heureusement pour la jeune femme, la rumeur rapportais qu’un nouvel enseignant avait fait ses débuts au retour des vacances d’hiver, lundi dernier. N’ayant pas eu pour autant l’occasion de croiser la route de se Monsieur dont elle n’avait noté ni le nom, ni le visage, bien trop prise par ses propres obligations que ce soit ici ou à Sainte Mangouste pour prendre le temps de s’y intéressée. Il faut dire que sa nièce également ne la laissais pas sans ride du souci entre les deux sourcils. Avec une hyperactive à charge et un travail plus que prenant à double casquette, la médicomage n’avait pas le temps pour grand-chose de toute manière.

Alors quoi de mieux qu’un début de soirée qui s’annonçais calme pour remédier à ses deux problèmes du moment ? Terminant l’inventaire de ses besoins, elle se saisit d’un manteau épais pour la couvrir par se temps incertain et d’une écharpe pour couvrir la peau de son cou et évité une angine avant de quitter le château. Progression rapide alors qu’elle dévalait les étages pour entrer dans le parc du domaine et se diriger vers les serres, espérant ne pas s’y rendre pour rien. Après tout, peut-être l’inconnu était-il lui-même occuper ailleurs qu’à son bureau ? Ou peut-être avait-il décider d’aller prendre sa collation du soir dans la grande salle ? Que de supposition qui rendais incertain la destination de la demoiselle qui ne faiblissais pas pour autant les rythmes de ses pas.

Ouvrant avec précaution la porte de la première serre, celle où l’on pouvait voir ce dessinée malgré la forêt de plante s’étalant partout entre le verre des lieux, une porte menant au bureau du professeur en charge de la botanique. Avançant en essayant de faire attention tout de même à ce qui pouvais l’entourer, la mordre ou la faire trébucher elle commença à voir la silhouette se dessinée à travers les vitres. Armée d’un sourire accueillant, elle déchanta vite quand elle reconnu les traits de ce visage qu’elle n’avait pas vue depuis au moins dix ans. Les zygomatique s’affaissant, elle s’arrêta un instant. Juste le temps de sentir une petite morsure lui piqué le bras. S’esclaffant par la surprise plus que par la douleur un « aïe » bien sentis, elle se pris les pieds dans quelques racines pour mieux trébucher, accompagnant une grande inspiration d’un juron sonore.
fiche crée par (c) eylika. photo de we heart it.



Dernière édition par Hailey A. Daniels le Jeu 15 Aoû - 19:08, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

L'imprévu a ses charmes mais il est perfide ! Empty
MessageSujet: Re: L'imprévu a ses charmes mais il est perfide !   L'imprévu a ses charmes mais il est perfide ! EmptyMer 26 Juin - 11:11
09 mars 2024 - Au fond de sa serre, le nouveau professeur de botanique faisait attention à chacune de ses plantes. Il s'assurait qu'aucune ne soit en stress hydraulique ou abimé par un élève qu'il avait eu au cours précédent. C'était tout nouveau pour Lorn de s'occuper de jeunes du matin au soir en essayant de leur faire entrer des informations importantes dans leur petite tête. Nouveau mais plaisant. D'une part parce qu'il appréciait de transmettre son savoir, et d'autre part parce qu'il pouvait les mettre dans des situations délicates. Sadique, certains diraient que oui, il l'était. Mais lui songeait qu'en jonglant ainsi avec ses élèves il les préparerait aux situations délicates que leur offrirait la vie.

Revenant sur ses pas et donc dans son bureau, l'homme hota ses gants en peau de dragon pour caresser une de ses plantes carnivores qui se trouvaient à l'entrée de son local. Une manière comme une autre de dissuader d'éventuels élèves qui n'avaient rien à faire là en dehors des heures de cours. Lorn sortit sa montre à gousset et s'aperçu que les heures avaient tourné, que la nuit était doucement en train de triompher sur le jour et que les ames n'allaient pas tarder à rejoindre le monde de morpée.

Enfin sur cette dernière hypothèse il s'avançait peut-être un peu trop car un bruit vint le déranger, le sortir de ses songes et il se retourna pour voir qui était le parasite qui s'était infiltré dans ce lieu sacré. Surpris, il le fut et s'avança vers la jeune femme pour lui tendre la main afin de l'aider à se relever.

Tu devrais faire attention où tu mets tes pieds. - Il finit par lui sourire en la dévisageant de la tête aux pieds. C'est qu'elle avait changé depuis dix ans, mais pas tant que cela non plus. L'homme se passa la main dans ses cheveux et reprit. - Ca te prends souvent de venir dans la serre comme ça ? Nixie t'as pas blessé ? J'ai cru t'entendre crier. Viens.

Et sans plus attendre il proposa à la jeune femme de pénétrer dans son bureau où il sortit une bouteille de vin blanc et deux verres. Débouchant celle-ci, il en versa une partie du contenu dans le verre de la jeune femme et se laissa tomber dans son fauteuil avant de récupérer son propre verre et en avaler une gorger.

Heureux de voir que je te fais toujours tomber à la renverse malgré le temps qui est passé. Je savais pas que tu bosssais ici ou alors j'ai pas fait gaffe.

C'était plutot cela oui, très certainement.
Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

L'imprévu a ses charmes mais il est perfide ! Empty
MessageSujet: Re: L'imprévu a ses charmes mais il est perfide !   L'imprévu a ses charmes mais il est perfide ! EmptyMer 26 Juin - 12:45





L'imprévu a ses charmes mais il est perfide !

dialogue en #A8263D • 09 mars 2023

La dernière fois qu’elle l’avait vue… Elle s’en souvenait très bien. Cette soirée de fin d’étude au coin du feu où ils avaient fini par se retrouver tous les deux alors que leurs camarades avaient tous déserté un par un, seul, à deux. Entre amis ou en couple pour passer leurs dernières nuits à Poudlard après que les ASPIC soit terminé. Une nuit de fête, ou la légèreté de la fin d’étude avait jalonnée cette dernière nuit au sein du château de rire, de jeux d’alcool et de partage de pipe illicite et autres joyeuserie. Hailey dans un état… second dirons nous avais la tête poser sur l’épaule de ce garçon sur qui elle avait eu un crush pendant quelques mois, années peut-être sans jamais vraiment l’avouer. Mangeant un marshmallow avec lequel elle jouait, tirant sur les filaments pour les faires disparaitre petit à petit entre ses lèvres. Une conversation, dont elle ne se souviens plus des tenants et aboutissant. Uniquement le résultat. Une première fois, à dix-sept ans presque dix-huit. Dont seul le clair de lune avait été témoin. Une première fois qui ne s’oublie pas, aucune ne s’oublie de toute façon de ce qu’elle avait pu lire ou entendre. Le lendemain non plus elle ne l’oubliera pas. Quand chacun avait repris sa route et qu’il était parti, avait simplement disparue pour poursuivre son chemin. Volant la vertu de la demoiselle en même temps que son été qu’elle avait passée à panser un chagrin d’amour qui n’avait pourtant pas lieu d’être. Et la vie avait repris son cours, elle pensait ne jamais plus le revoir et ça lui allait très bien comme ça. Jusqu’à ce soir…

Une main tendue, ponctuer de douce ironie. Elle ne s’en saisira pas et préfère ce relevée seule. Elle lui jette un regard meurtrier, de ceux qui, s’ils pouvaient lancer des éclairs l’aurais sans doute foudroyé sur place. Il sourit, elle ne lui rend pas vraiment. Elle le toise, il à pris quelque ride en dix ans. Son visage c’est affiné, à durcit. Mais finalement il est toujours le même. Ou pas ? Quand il lui demande si elle s’est faite mal, sa main viens machinalement se poser sur la morsure de la plante carnivore. Mais à ça non plus, elle ne répondra pas.

- ça t’arrive souvent de piéger les serres des écoles ? Tu essai d'envoyer tes élèves dans mon infirmerie ?

Unique réplique sur un ton plus froid qu’elle ne l’aurais voulu, sarcastique un peu aussi. Elle penche la tête de côté alors qu’il l’invite à le suivre dans son bureau. Elle qui ne parlait que d’une chose, devenir médicomage aura atteint son objectif. Et lui ? A-t-il atteint les siens ? Elle hésite, mais le suis quand même, mieux vaux ça qu’une seconde trace de petites dent pointue dans sa chair, non ? Elle l’observe pendant qu’il débouchonne la bouteille avant de se rendre compte que ses yeux son trop insistant, elle détourne le regard et observe plutôt les lieux. Ils ont quelque peu changé depuis le départ de son ancien collègue mais dans le fond, l’ambiance reste la même. Presque celle d’une jungle. Elle prend le verre, le remerciant d’un simple signe de tête et renifle le nectar avant de le boire. Le portant à ses lèvres, elle abuse un peu sur la descente, vidant la moitié du verre en une lampé. C’est qu’elle en avait besoin la demoiselle ! Elle manque de s’étouffer avant d’avoir finir de déglutir. Plaçant sa main de libre devant sa bouche alors qu’elle toussote face aux réflexions de l’homme. De nouveau, son regard noir est tourné vers lui, le toisant avec dédain.

- Je suis venue chercher quelques plantes pour mes potion et pommades. Mon stock est presque vide. Ton prédécesseur me fournissais, restriction budgétaire oblige on se fournis entre nous.

Elle ne relève pas, ne réplique pas mais n’en pense pas moins et ça se vois largement sur ses traits alors qu’elle fuit son regard pour le concentré sur le fond de son verre, faisant tournoyer le liquide alors qu’elle prend appuie contre le mur, proche de la porte, comme pour se laisser un moyen rapide et efficace de fuir. La morsure pique, elle s’en occupera plus tard, fierté mal placée elle ne montrera pas que sa foutue plante l’a atteinte.

- Qu’est-ce que tu fais là ? Je ne me rappel pas que l’enseignement faisais partie de tes plans de carrière.

La question se veux innocente, pourtant elle claquerait presque comme un reproche. Elle porte le verre à ses lèvres et bois, vide le verre bien trop vite comparer à ce qu’aurais demander la bienséance face à ce genre d’offrande.
fiche crée par (c) eylika. photo de we heart it.



Dernière édition par Hailey A. Daniels le Jeu 15 Aoû - 19:08, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

L'imprévu a ses charmes mais il est perfide ! Empty
MessageSujet: Re: L'imprévu a ses charmes mais il est perfide !   L'imprévu a ses charmes mais il est perfide ! EmptyJeu 27 Juin - 11:21
09 mars 2024 - Infirmière à Poudlard donc. Les fesses contre le sol froid de la serre, Hailey ne semblait pas d'humeur des plus joyeuses ce qui ne pu qu'amuser le professeur de botanique. Ce dernier proposa sa main à la jeune femme tout en lui lançant une pique. Une manière à lui de la saluer avant d'enchainer sur une potentielle discussion. Ca faisait si longtemps, dix ans, qu'ils ne s'étaient pas recroisés. Et à présent ils se retrouvaient là, en tête à tête, lui tendant sa main et elle la refusant. Tant pis, il n'allait pas s'en offusquer, c'était Daniels après tout.

Les serres ne sont pas piégées, je les ai seulement réorganisées. Tu fais juste ta mauvaise langue parce que tu t'y attendais pas.

Léger rire amusé avant d'hausser les épaules et de lui proposer de le suivre jusqu'à son bureau. Songeur, il se dit qu'elle n'avait pas tort, que maintenant qu'il était à Poudlard elle, l'infirmière, allait se retrouver avec une charge de travail supplémentaire. Mais c'était pour la bonne cause, c'était pour préparer les élèves à la jungle qui les attendait dehors. Ils pourraient tomber sur les pires situations alors oui, il les préparerait à cela, au pire.

Attrapant donc une de ses bouteilles il en servit deux verres à pied et en tendit un à la jeune femme qui le renifla avant de l'ingurgiter. Lorn lui, déposa la bouteille sur le bureau et s'installa dans son fauteuil avant de suivre le mouvement et d’enchaîner deux gorgées suite auxquelles il ajouta une petite remarque histoire de mettre fin au silence.

Pour aller plus vite tu aurais pu juste m'envoyer un hibou avec ta liste, ça t'aurais évité le déplacement.

Chose qui ne le dérangeait pas en soi, il était même certain qu'elle était venue d'avantage pour le voir lui que pour faire ses courses à cause de restriction budgétaire. Rictus canaille, il ne manqua pas de la piquer et jubila intérieurement à la vue de ce regard noir qui la fusillait. La réplique n'allait pas tarder, il était pret, il avalait même une autre gorgée du breuvage sans pour autant détacher ses yeux de ceux de la brune qui eux, s'étaient déportés sur le verre à moitié plein. Brune qui s'était adossée au mur et posa sa question avec un ton pour le moins glacial.

Quel accueil chaleureux. Je suis venu à Poudlard car ils avaient besoin d'un professeur compétent. Et sachant que je suis bien plus que cela, me voila. Et toi ? Je ne pensais pas que tu ne voudrais jamais quitter Poudlard. Je te voyais plus dans le médical mais ailleurs.

Verre aux trois quart vide, il se leva et alla jusqu'à une armoire. Il sortit une clef de sa poche pour ouvrir le meuble et en sortir une petite boite qu'il déposa sur la table avant de relever le nez vers Daniels.

Tu veux que je regarde ce que mes plantes t'ont fait ? Si c'est Nixit qui t'as embêté faudrait traiter rapidement c'est qu'elle est vénéneuse

Grimace. Mentait-il ou était-il sérieux ? Mystère, en tout cas il ouvrit la boite et laissa apparaitre baume de soin, bandages, les premiers secours avant d'envoyer un élève à l'infirmerie.


Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

L'imprévu a ses charmes mais il est perfide ! Empty
MessageSujet: Re: L'imprévu a ses charmes mais il est perfide !   L'imprévu a ses charmes mais il est perfide ! EmptyJeu 27 Juin - 12:04





L'imprévu a ses charmes mais il est perfide !

dialogue en #A8263D • 09 mars 2023

La rancune était quelque chose de tenace. Et même après dix ans, elle enserrait toujours le cœur d’Hailey. Que ce soit par une fierté mal placée ou un bond en arrière qui instantanément l’avais ramenée au début de l’été cette année-là, quoi qu’il en soit-elle n’appréciais guère la surprise et se reprochais même de ne pas avoir prêté d’avantage attention à la note envoyer par la directrice Granger quand elle leur avait annoncer l’arrivée d’un nouveau professeur de Botanique en cours d’année. Rien de plus que des yeux levés vers le ciel alors qu’il invoquait sa mauvaise foi pour justifier la morsure qui serait un problème d’un autre moment pour la jeune infirmière.

Tournant toujours le liquide dans son verre, fixant le vin en se pinçant les lèvres, elle se disait que oui, elle aurait pu simplement envoyer un hibou. Elle aurait dû. La réplique ne tarda pas cependant alors qu’elle relevait les yeux vers l’homme qui lui faisait face.

- Je pensais plus correct d’accueillir un nouveau collègue de vive voix que par courrier.

Seulement je ne savais pas que ce collègue, c’était toi. Pensa-t-elle sans pour autant que les mots franchissent la barrière de ses lèvres pour venir ponctuer la phrase. À la place, elle ne fit que soupiré avant de porter de nouveau le verre à ses lèvres pour en vidé un nouveau tier d’une seule lampé. Le liquide parcourant son œsophage, le brulant légèrement par le goût légèrement acidulé du vin. Un professeur compétent… La réplique la fis sourire en coin alors que le récipient quittais ses lèvres.

- Concours de circonstance qui fait que j’ai une double casquette ici et à Sainte Mangouste.

Il n’avait pas besoin de connaître les détails. Certes, la jeune femme rêvait de parcourir le monde, de prendre son sac à dos, d’aller découvrir d’autre culture, d’autre manière de prodiguer des soins. Apprendre l’acupuncture et l’art du massage en Asie, observé les techniques ancestrales de Uagadou, les avancées techniques en Amérique du nord ou la médecine par les plantes d’Amérique du Sud. Ça aurait été un rêve, une belle aventure sans nul doute. À quel moment est-ce que les années avaient commencer à s’enchaînée sans plus lui laisser le temps de les voir défilé ? Huit années d’étude pour devenir médicomage, les vingt-cinq ans étaient vite arrivés. Une année de spécialisation dans la psychomagie, et puis l’arrivée comme un boulet de canon de nouvelle responsabilité. Celle d’une enfant de treize ans. Hailey avait dû plonger dans ce monde adulte bien vite et mettre de côté ses propres aspirations. Elle ne regrettait rien, elle vivait avec et le vivait même bien. Pour autant, rien ne servait de l’expliquer. De le justifier.

Elle soupire alors que les pensées se bouscule, si bien qu’elle remarque à peine que Lorn à sortie une trousse de premier soin. Elle plisse les yeux et fini par consentir à se décoller du mur pour aller poser une fesse face à lui, sur un coin du bureau. Elle relève la manche de son manteau pour regarder la plaie.

- C’est bon t’embête pas, je m’en occuperais en remontant. Y’a pas mort d’homme.

Elle touche la plaie, puis baisse la main pour venir simplement s’appuyer sur la surface en bois brut, remontant le verre à ses lèvres pour en prendre une dernière gorgée, celle qui terminera le verre qu’elle aura bu bien vite.

- Nixit ? Tu donne des noms à tes plantes ?

Question anodine, serait-elle en train d’essayer de faire la conversation ? Radoucit à présent, le regard parcourant les artefacts qui servait de décoration à la pièce. Avant de poser de nouveau son regard sur son collègue, vieil ami en quelque sorte ? C’était à définir.
fiche crée par (c) eylika. photo de we heart it.



Dernière édition par Hailey A. Daniels le Jeu 15 Aoû - 19:07, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

L'imprévu a ses charmes mais il est perfide ! Empty
MessageSujet: Re: L'imprévu a ses charmes mais il est perfide !   L'imprévu a ses charmes mais il est perfide ! EmptyJeu 27 Juin - 15:08
09 mars 2024 - Difficile de contredire la jeune femme qui se trouver en face de lui. Hailey avait tout à fait raison, il était beaucoup plus agréable de fêter des retrouvailles autour d'un verre que par le biais d'un hibou et ce même si ces retrouvailles étaient basées sur une succession de piques parfois glaciales et amères. Plus amère que ce vin basse catégorie qui devait appartenir à l'ancien professeur de botanique d'ailleurs. Le portant une fois encore à ses lèvres, la main libre de Lorn vint attraper le goulot de la bouteille pour la faire tourner et en lire l'étiquette. Ajouté à cela, l'homme libéra des mots de ses lèvres, des mots qui avaient pour objectifs de faire un peu plus parler celle qui avait été une conquête d'un soir. Un doux soir en fin d'études même. Difficile à oublier mais ce n'était pas la question.

Hmm, je vois. Si j'avais su...

On aurait pu jouer à l'infirmière y a 10 ans. Quoi que avec Hailey elle aurait pu me casser plus qu'autre cho... Mais à quoi tu penses Lorn. Gamin va. Roulant des yeux pour chasser ses pensées, le professeur et directeur de poufsouffle s'anima en direction de l'armoire pour en extirper sa boite de premiers soins. Rapidement il la déposa sur son bureau et l'ouvrit pour laisser à Hailey le loisir de se soigner. Il s'amusa à mentir au sujet de sa plante dans l'espoir que ça la motiverait à panser sa plaie. Mais Hailey n'était pas du genre à se laisser mener par le bout du nez comme ses élèves, elle était trop agée pour cela.

Tu te prends pour un gryffondor maintenant ? Suicidaire à tes heures perdues. Fais voir.

Elle, assise sur le recoin du bureau et manche retroussée. Lui, en face faisant signe d'un mouvement de main à cette dernière pour qu'elle dépose son bras dans la paume de sa main. De l'autre main - et en attendant de voir si elle abdiquait ou si elle se prêtait au jeu, il rapprocha baume, bandage et alcool désinfectant.

J'ai tout bon Madame la médicomage ou j'ai oublié un élément pour effectué un soin primaire ? - un sourire perça au coin de ses lèvres alors qu'elle venait de lui poser une ultime question. - Certains donnent des noms aux créatures, alors pourquoi pas aux plantes ? Nixit est un peu argneuse. Si tu veux pas qu'elle t'attaque faut lui gratter la feuille cinq secondes, ça la détend.

Il parlait de ses plantes comme s'il s'agissait d'être vivant, oui oui. Il savait qu'il passait pour un dingue auprès de plus d'une personne. Mais il n'en avait rien à faire, après tout lui ça lui plaisait.

Alors, tu m'expliques ce que t'as fichu en dix ans à part devenir médicomage ? Tu t'es trouvé un mec ?

Demi tour pour retourner s'asseoir dans son siège, Lorn s'y vautra avant de dévisager cette femme, son amie, qu'il n'avait pas recroisé depuis plusieurs années.

Sérieusement Hailey, ça fait une éternité. Faudra qu'on rattrape un peu le temps perdu. Du moins si tu as envie.


Dernière édition par Lorn Atwings le Mar 2 Juil - 11:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

L'imprévu a ses charmes mais il est perfide ! Empty
MessageSujet: Re: L'imprévu a ses charmes mais il est perfide !   L'imprévu a ses charmes mais il est perfide ! EmptyJeu 27 Juin - 16:50





L'imprévu a ses charmes mais il est perfide !

dialogue en #A8263D • 09 mars 2023

Si tu avais su… quoi ? Pensée fugace qui s’envola bien vite, aussi vite qu’un battement de cils alors que les deux jeunes gens continuaient leurs conversations tranquillement. Des yeux qui se lève au ciel, encore alors qu’il joue les chevaliers servants. Mais elle accepte de se prendre au jeu et lui tend le bras, un air mutin flottant sur son visage.

- Et toi pour un medicomage ? Ah non pardon, ça c’est moi.

Doux sarcasme alors que son avant-bras venait se poser dans la paume ouverte de l’homme. Elle observa ses outils, s’amusant de cet inventaire improvisé. Penchant la tête de côté alors que son regard glissait de nouveau dans le sien, une étincelle amusée dans le regard.

- Peut-être pour les petits bobo basique oui, peut-être. N’oublis pas le pansement licorne à paillette quand tu aura fini avec cette égratignure, ça m’en économisera un.

Elle écouta les explications, tournant machinalement la tête vers la plante par-delà la baie vitrée qui servais de mur de séparation entre la serre et le bureau pour jeter un œil à la plante qui l’avais mordu.

- J’y penserais la prochaine fois que je passerais devant Nixit alors. Une infirmière pleine de bobos, ça fait mauvais genre il parait.

Dixit la nana capable de se faire un bleu juste en voulant ouvrir une porte, ça sent le vécue ? S’en est, il suffit de voir son tibia, où un petit cercle inégal jaunâtre commence à disparaître, vestige d’un empressement la semaine précédente alors qu’elle déboulait hors de son infirmerie pour répondre à un appel, ne parvenant pas à synchroniser la rapidité d’ouverture de la porte avec ses petits pas pressée. Mais à bien y pensée, Irina n’étais pas forcément mieux. Alors peut-être que c’était justement un truc de médicomage ?

Sortant de ses rêverie, désarçonnée par le premier choix de sujet de Lorn elle leva de nouveau les yeux au ciel, si bien qu’un jour ils y resterais probablement coincé, qui sait ? En tout cas, c’est ce qu’elle répétait à sa nièce quand la gamine montrait le même type d’attitude.

- Ça ne fait toujours pas partie de mes priorités. elle hésite quelques seconde et toi ? Une madame Atwings ?

En dix ans… Il s’en passait des choses. Finalement, ce sujet, c’était peut-être logique. Après tout, c’était bien souvent la première question qui revenait lors de retrouvailles. L’amour, la carrière, les enfants. Un nouveau soupire lui échappa. Pourquoi tant de cases ? M’enfin, s’il voulait entrer dans les platitudes, pourquoi pas. C’était un choix comme un autre.

- Si tu veux rattraper le temps perdu, il va me falloir plus qu’un verre de piquette. Et tu pourrais commencer par me raconter comment tu as fini par atterrir ici.

Son regard terminant l’inquisition de la pièce alors qu’elle se laissait au bon soin du professeur de botanique, ils revinrent se planter dans le bleu de ses iris, s’accompagnant d’un sourire peut être légèrement radoucit passée le choc de le revoir ici.

- Je ne dis pas non à une collation aussi, si tu as quelque chose à grignoté. Boire l’estomac vide, ce n’est jamais une bonne idée.

Autant évité au maximum de finir la tête en vrac à dansé sur les tables, non ? Qui plus est, son estomac comme pour entré en symbiose avec ses mots, ce mis à gronder.
fiche crée par (c) eylika. photo de we heart it.



Dernière édition par Hailey A. Daniels le Jeu 15 Aoû - 19:07, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

L'imprévu a ses charmes mais il est perfide ! Empty
MessageSujet: Re: L'imprévu a ses charmes mais il est perfide !   L'imprévu a ses charmes mais il est perfide ! EmptyMar 2 Juil - 12:11
09 mars 2024 - Les soins étant terminés, Lorn apposa un pansement licorne sur la peau de la jeune médicomage qui s'amusait à le taquiner. Evidemment il lui renvoyait bien la balle mais la discussion s'adoucissait au fil des minutes et Lorn évoqua l'astuce pour passer devant sa plante carnivore au doux nom de Nixit. Il afficha d'ailleurs un sourire des plus malicieux suite à la réplique de sa collègue. Lui relacha le bras il alla ranger sa trousse de premier secours à sa place tout en laissant échapper quelques mots de sa bouche.

Parce que tu comptes revenir souvent me rendre visite dans la serre ?

Non pas que ça lui déplairait, bien au contraire. L'homme récupéra son verre de vin, le rempli de nouveau et retourna s'asseoir sur son siège en portant son breuvage à ses lèvres. après avoir posé cette question bateau, mais importante. Avalant une gorgée qui vint lui chatouiller la gorge, il souriait doucement en l'entendant évoquer le fait qu'elle était célibataire. Puis, d'un seul coup il recracha sa gorgée et s'étouffa. S'étouffa si bien qu'une larme s'était logée au coin de son oeil. Il passa un de ses doigt dessus et se racla la gorge. Celle-là, elle aurait pu la poser d'une autre manière. La bague au doigt c'était pas demain qu'il avait prévu de l'enfiler. Du moins c'est ce qu'il pensait, dans la réalité il ne savait pas de quoi serait fait demain. Ni la joueuse le concernant d'ailleurs.

Je ne peux pas déjà me marier. Tu imagines toutes les femmes que je décevrais ?

Un regard sérieux alors qu'il rigolait intérieurement. Seulement les moments passés avec son amie lui manquaient, il avait envie de discuter un peu plus que derrière un pauvre bureau. Alors il proposa de se retrouver pour converser un poil plus longtemps, derrière un verre par exemple. Et pas de piquette, comme disait la Daniels.

Quelle importance de savoir comment j'ai atterri ici. L'important c'est que je sois là non ? Ne réponds pas.

La pique risquait de tomber, avec sa question purement rétorique il avait tendu le baton pour se faire battre. Mais en attendit il rempli à nouveau les verres, la bouteille fut vidée. Il releva les yexu vers la jeune femme et d'un accio bien placé fit venir quelques champignons découpés à lui.

La seule chose que j'ai de comestible dans ce bureau c'est des champignons hallucinogènes. Je ne pense pas que tu trouveras ton bonheur la-dedans. Par contre dans les cuisines de l'école... Je peux t'y conduire si tu veux.

Il se leva et lui tendit la main pour l'aider à se lever. A moins que tu ais peur d'être vu à mes cotés ?

Sourire canailles laissant paraitre un bout de sa dentition.
Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

L'imprévu a ses charmes mais il est perfide ! Empty
MessageSujet: Re: L'imprévu a ses charmes mais il est perfide !   L'imprévu a ses charmes mais il est perfide ! EmptyVen 5 Juil - 4:16





L'imprévu a ses charmes mais il est perfide !

dialogue en #A8263D • 09 mars 2023

Des joues qui prenne une légère teinte rosée alors que la rhétorique ne se fait pas attendre. Revenir ? Sûrement, elle n’allait pas se faire envoyer plantes, racines, bulbes et autres essentielle par hiboux non ?

- Tu préfères passer par hiboux postaux pour m’envoyer du stock ? ça risque d’être une sacré perte de temps si tu veux mon avis. Tu es là, autant que je m’y fasse.

Rebondit la jeune femme en levant presque les yeux aux ciels. Quant à la petite pique de fin ? C’était cadeau. Juste pour ne pas redevenir cette fille gentille, simple un peu trop vite. De toute façon, elle avait bien grandi, changer en dix ans. Du moins, elle l’espérait. De l’eau avait coulé sous les ponts, pour autant à voir la réaction de Lorn à l’évocation d’une simple alliance, certaines choses ne changeais pas.

Hailey eu un petit rire, penchant légèrement la tête en avant, mouvement suivis par ses cheveux qui vinrent encadrer son visage. Se redressant elle y passa une main pour les ramenés en arrière.

- Tu n’a vraiment pas changer. Qu’elle générosité que de ne pas vouloir laisser tant de femmes éplorées.

Ironie, ironie… S’accompagnant de se même sourire, mutin, plaisantin. Pour autant, elle n’avait pas pu retenir ses yeux de partir une nouvelle fois en direction du plafond l’espace d’une seconde, le temps d’encaisser la réplique derrière les faux airs sérieux de l’homme qui lui faisait face. Une nouvelle gorgée de vins, de nouvelles piques et boutade. Elle n’eu pas le temps d’ouvrir la bouche pour commencer sa réplique que déjà il lui demandait de la taire. Un nouveau rire, ambiance légère alors qu’elle terminait son second verre de vin. Elle se pinça les lèvres dans une petite moue en guise de réponse.

Son ventre, comme pour appuyer la requête, émis un petit bruit de gargouillis alors que Lorn faisait voler des champignons. Elle y jeta un œil, penchant la tête de côté. Ça faisait bien longtemps qu’elle n’en avait pas vu des comme ça.

- Oula ! Oui on va éviter, je n’ai pas dû en prendre depuis dix ans de ses trucs.

Un souvenir qui revient de nouveau, il le sait, il était là. Elle se mord la lèvre inférieure, le laisse remplir son verre et porte le breuvage de nouveau à ses lèvres. Trois verres, ça fait beaucoup non ? Surtout un soir d’école.

- Pourquoi s’embêté à y aller ? On ne t’a pas dit que tu pouvais les appeler simplement ?

Un nom qui claque dans les airs suivant la réplique. Un « pop » sonore. Et voilà qu’un elfe de maison apparaît devant eux, courbant l’échine pour saluer l’infirmière et le professeur de botanique. Avec douceur, elle lui demande de leurs apporter une petite collation et une bouteille des cuisines. L’elfe s’incline une nouvelle fois avant de disparaître dans un même bruit de bouchon de liège sautant d’une bouteille de champagne.

- Effectivement, je voudrais évité de ternir ma réputation. J’entends déjà des bruits de couloir concernant le nouveau professeur tortionnaire de Botanique… Et tu as commencé quand, lundi ? Tu les traumatises déjà les pauvres.

Le bâtons pour se faire battre, il ne l’avait pas tendu qu’une fois. Et Hailey n’était que trop ravis de pouvoir en faire usage, quand bien même sa propre réplique ouvrait tout autant le champ du possible en terme de sarcasme, ne doutant pas qu’il aurait l’esprit d’une réplique bien sentis.

- J’aurais du lui demander de l’eau aussi, trois verres de vins, piquette ou pas je n’ai plus l’habitude. Tu me sert un peu d’eau ?

Avait-elle dit en terminant les dernière goutte du liquide rouge qui avait teinté le verre de sa couleur.
fiche crée par (c) eylika. photo de we heart it.



Dernière édition par Hailey A. Daniels le Jeu 15 Aoû - 19:07, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

L'imprévu a ses charmes mais il est perfide ! Empty
MessageSujet: Re: L'imprévu a ses charmes mais il est perfide !   L'imprévu a ses charmes mais il est perfide ! EmptyMar 16 Juil - 10:20
09 mars 2024 - Une réponse toujours aussi rapide, un brin sur la défensive et prête à mordre dès que l'occasion se présenterait. Hailey irait très bien parmi les plantes carnivores du nouveau professeur de botanique. La jeune femme était une belle plante mais dangereuse quand on s'y prenait mal. A cette idée l'homme déposa une fois encore ses lèvres sur le rebord froid du verre pour y attraper une gorgée qui vint lui chatouiller la langue puis la trachée.

Du moins jusqu'à ce que la question suivante lui soit retournée, une question qui le fit s'étouffer avant d'émettre à son tour une réponse qui sur le ton de l'humour. Un humour qui lui permis de se recevoir comme une claque mentale en pleine face. Pas changé ? N'importe quoi. Bien sûr qu'il avait changé, il le savait. C'était juste que l'engagement... Non. L'alliance et les enfants il les laissait aux autres. Pour le moment en tout cas.

Loin de vouloir inviter Hailey à partager un plat de champignons hallucinogènes, le jeune homme les avait quand même fait léviter à lui pour rappeler des souvenirs à la médicomage. Fier de voir que sa petite blague avait eu l'effet escompté, Lorn les rangea avant de proposer de changer de lieu pour trouver de quoi rassasier l'estomac affamé de la jeune femme. Mais finalement ils eurent pas à bouger d'un pouce puisque la nourriture vint à eux, dans quelques instants du moins, quand l'elfe sera de retour.

Effectivement j'avais oublié. Cela fait des années que je suis plus revenu ici contrairement à toi.

Conclut Lorn après que l'elfe fit Pop. En tout cas il s'était récolté un vent des plus glacial. Sa main tendue finit dans sa poche et il fila doucement vers son étagère pour attraper deux dossiers qu'il alla poser sur une table, collée au mur. Chose faite il rigola un coup en entendant les mots que prononçait Hailey.

Tortionnaire, rien que ça ? Je ne les traumatise pas. Je leur apprends à se débrouiller dans des situations qu'ils pourraient rencontrer une fois sortie d'ici. Mieux vaut préparer au pire pour leur permettre de sortir de n'importe quelle situation. A trop les couver on va en trouver plus d'un mort connement une fois diplomé. Et de toute manière tu es là pour les réparer. - pause, regard profond vers elle. Un regard qui signifiait qu'elle allait avoir du boulot car il était bel et bien sérieux. - Les poufsouffle ont aussi besoin d'être recadrés. Trop de fêtes dans leur salle commune, trop de tout. Je sais pas ce que foutait mon prédécesseur mais c'est pas plus mal qu'il séjourne à Ste Mangouste.

Arrête de parler Lorn et sert de l'eau à celle qui te le demande. Eau qui se trouvait dans la petite fontaine dans l'angle de la porte. Attrapant le verre tinté de rouge, il alla allumer la fontaine pour y faire couler le liquide aqueux et transparent. Puis il rapporta le verre à la médicomage avant de se rasseoir.

Bon, tu venais chercher quoi exactement comme plantes ? Finis ton verre et en attendant la nourriture on ira te chercher ça dans mes allées.

Les siennes, sa serre, son domaine.
Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

L'imprévu a ses charmes mais il est perfide ! Empty
MessageSujet: Re: L'imprévu a ses charmes mais il est perfide !   L'imprévu a ses charmes mais il est perfide ! EmptyVen 2 Aoû - 5:53





L'imprévu a ses charmes mais il est perfide !

dialogue en #A8263D • 09 mars 2023

Hailey suivis des yeux les mouvements du professeur de Botanique, sans même se rendre compte qu’elle venait de lui mettre un vent monumental. Portant le verre à ses lèvres alors que Lorn se ventais de ses méthodes pédagogiques des plus… sadique elle eu un petit sourire, cacher au fond d’un soupire. Levant les yeux aux ciels alors qu’il la regardait.

- Je te préviens, si tu m’en envois trop d’un coup, je te réquisitionne à l’infirmerie pour m’aider à les recoudres.

Une menace taquine dans une moue qui mimait le mécontentement, plissant les yeux et se pinçant les lèvres en exagérant largement ses traits. Une nouvelle gorgée alors que l’ancien professeur est évoqué, elle manque de se noyer dans son verre qu’elle baisse à nouveau dans un nouveau rire dissimulé par son souffle.

- Disons qu’il était… plus intéressé par la cave du château que par son travail. Il n’a pas forcément eu beaucoup d’attention dans le suivi de ses élèves. Que se soit en classe ou dans la maison Poufsouffle d’ailleurs.

Ils savaient tous, plus ou moins, dans la salle des professeurs comment l’ancien enseignant de Botanique c’était blessée lui-même à force de trop de bouteille et pas assez d’attention quand il s’occupais des plantes venimeuses de la serre numéro trois. Ce relevant alors que Lorn attrape le verre vide pour le remplir d’eau, Hailey se remet sur pied à son tour et le suis pour se pencher par-dessus son épaule avant qu’il n’en revienne à la raison de sa présence à la base : sa liste !

- Ah oui ! J’aurais presque oublié tiens.

Elle se redresse, mordillant sa lèvre inférieure alors que ses mains partent à la recherche d’un petit bout de parchemin dans les poches de son manteau, avant de glissé vers les poches avant puis les arrières de son jean. C’est seulement une fois que ses doigts rejoignent l’arrière d’ailleurs qu’elle le trouve et l’en sort un air triomphant sur le visage.

- Trop de poche, tue les poche. Tiens, j’éspère que t’arrivera à me relire, il parrait que j’ai une écriture de médecin.

Dit-elle avec un sourire aux lèvres, lui tendant le petit bout de papier pour l’échanger contre le verre d’eau qui fus promis.

Citation :
La liste :

• Armoise,
• Pus de bulbobulb,
• Dictame,
• Léwisie,
• Champignon Vénéneux Sauteur,
• Verveine,
• Aneth,
• Racine de Valériane,
• Fève soporifique,
• Racine de gingembre,
• Achillée sternutatoire,
• Orties séchées.
fiche crée par (c) eylika. photo de we heart it.



Dernière édition par Hailey A. Daniels le Jeu 15 Aoû - 19:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

L'imprévu a ses charmes mais il est perfide ! Empty
MessageSujet: Re: L'imprévu a ses charmes mais il est perfide !   L'imprévu a ses charmes mais il est perfide ! EmptyMar 6 Aoû - 10:41
09 mars 2024 - Etait ce une menace ou plutot une proposition que Hailey venait d'annoncer ? Lorn se posait réellement la question alors que la jeune femme indiquait qu'elle ne voulait pas être débordée à l'infirmerie. Un rictus des plus malicieux perla sur les lèvres du jeune professeur alors qu'il portait la dernière gorgée de son breuvage à sa bouche. Non, il ne riposterait pas.

Le sujet se porta sur l'ancien professeur de botanique qui, d'après Hailey, était bien trop pochtron pour s'occuper correctement des apprentis de la vie. Cela n'étonna pas Lorn qui se pinça l'arête du nez avant de soupirer lassement.

Il a du bien joué pour que Potter ne le licencie pas. Quoi qu'il en soit j'ai du travail à rattraper.

Et ce n'était pas peu dire. Entre les soirées clandestines, les conseils de disciplines, les conseils d'orientation, les cours. L'année allait être intense pour l'enseignant qui préférait de loin la compagnie des végétaux ou encore de l'infirmière qui se penchait au dessus de son épaule. Il sent sa présence, à l'impression de revoir une situation dans le passé, il y a plus de dix ans, et pourtant il ne dit rien. Il se contente de remplir ce verre d'eau en se concentrant. Et finalement il se retourne pour faire face à celle qui a cassé la distance de sécurité et qui pose son regard sur lui. Impassible et le regard neutre, Lorn aborde comme si de rien était la raison de la venue d'Hailey.

Ca prouve que je suis toujours de bonne compagnie.

Sourire satisfait avant de tendre la main pour réceptionner le bout de papier tout en fixant ces lèvres qui se mordaient. Mais elle lui faisait quoi là ? C'est que ça lui plaisait à Lorn, ça lui plaisait même beaucoup. D'ailleurs, il s'amusa à lui effleurer les phalanges en saisissant la liste, le regard toujours plongé dans celui d'Hailey.

Merci - Il lit... la liste est longue, très longue. Voila qu'il relève la tête vers elle, un rictus des plus canailles et enfantin sur les lèvres. - Et j'y gagne quoi moi si je te récolte tout ça ?

Le papier était bloqué entre son index et majeur qu'il levait pour attirer l'attention de l'infirmière sex...

Une dispense d'aide à l'infirmerie et un diner fais par tes soins pour les prochaines vacances ? - qui tente rien n'a rien. - T'auras tout ça demain matin avant les premiers cours. Ca te va ?
Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

L'imprévu a ses charmes mais il est perfide ! Empty
MessageSujet: Re: L'imprévu a ses charmes mais il est perfide !   L'imprévu a ses charmes mais il est perfide ! EmptyJeu 15 Aoû - 19:06





L'imprévu a ses charmes mais il est perfide !

dialogue en #A8263D • 09 mars 2023

Pourquoi Potter ne l’avait pas simplement licenciée ? Hailey haussa les épaules, elle avait sa petite idée bien sûr. Mais ce n’étais pas ses oignions après tout. Pencher par-dessus l’épaule de Lorn elle eu un petit rire discret quand il complimenta sa propre compagnie.

- Ça doit être ça.

Commenta la médicomage alors que les mains s’effleurais par deux fois, l’une dans la passation de la liste d’ingrédient. La seconde quand elle prit de l’autre main le verre d’eau. Un sourire alors qu’elle porte le verre à ses lèvres pour en boire quelques gorgées pendant que Lorn découvre sa liste -particulièrement longue- d’ingrédient. Avant de demander ce qu’il aurait à gagner.

- Ma reconnaissance ?

Réponse bien innocente pour deux adultes. Le professeur de Botanique avait visiblement d’autre idées en tête et ne tarda pas à les faires savoir. Une dispense et un diner ? C’était presque équitable, presque.

- Si je te doit un diné à chaque fois que tu me fournira des plantes, tu va finir par élire domicile dans mon bureau. Et puis… Tu n’as pas peur que je t’empoisonne ? La cuisine, ce n’est pas vraiment ma spécialité.

Un nouveau rire silencieux avant de finir le verre d’une traite.

- C’est parfait, sauf pour une plante, si tu peux me dépanner en urgence même en petite quantité de Napel ? Je dois finir avec Melissandre la potion Tue loup pour la pleine lune demain soir.

Elle dit ça l’air de rien, c’est qu’elle n’a pas fait le rapprochement entre Lorn et Megan encore la jeune infirmière.

- D’ailleurs, tu fait cours le dimanche toi ? Elle te paye les heures supp’ au moins Granger ?

Un sourire taquin et un « pop » qui se fait entendre, laissant apparaitre deux petits elfes de maison avec les bras chargé de large plateau d’argent remplit de victuaille qu’il laisse sagement sur le bureau avant de s’incliné et de disparaître tout aussi sec. Hailey a à peine le temps de les remercier qu’ils sont déjà loin. Sautillant jusqu’à l’odeur de nourriture qui lui chatouille les narines, elle lève une des cloches pour découvrir un plat en sauce qui la fait salivée. Ne pouvant pas s’empêcher d’y glissée l’index pour le reporter à ses lèvres et en gouté la saveur son regard s’illumine comme celui de quelqu’un qui n’aurait pas manger depuis mathusalem.

- Mmmh s’trop bon. On mange ? Je pourrais avalée un Eruptif !
fiche crée par (c) eylika. photo de we heart it.

Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

L'imprévu a ses charmes mais il est perfide ! Empty
MessageSujet: Re: L'imprévu a ses charmes mais il est perfide !   L'imprévu a ses charmes mais il est perfide ! EmptyMar 27 Aoû - 21:33
09 mars 2024 - La légende disait qu'une médicomage à mi temps à Poudlard était une catastrophe en cuisine. Qu'elle ne savait pas faire chauffer une casserole de pates. Certains disaient que c'était exagérer, lui savait que non. Que Hailey était pas foutu de réaliser un plat comestible. Seulement il venait d'oublier en proposant son deal, et se ravisa instantanément quand la jeune femme lui rappela cela.

Ta reconnaissance sera amplement suffisante finalement

Problème réglé, du moins si on pouvait appeler ça un problème. Revenant à leur moutons ou plutot aux plantes, Lorn arqua un sourcil quand Hailey évoqua le napel. Le botaniste acquiesça d'un mouvement de tête et retourna farfouiller dans son tiroir de bureau pour en dégoter une bourse où étaient logées plus d'une fleur de napel à l'intérieur.

Donne lui tout ça. C'est récolté de ce matin.

Parfait, au moins Megan aurait sa potion tue loup pour la prochaine pleine lune. C'est qu'il allait passer encore une nuit à attendre que la métamorphose prenne fin, qu'il allait faire attention à elle en restant éveillé et la surveillant de loin mais ça il n'en parlerait pas à Hailey. A la place il affichait toujours se regard neutre, inexpressif.

Je ne demande pas qu'elle me rémunère les heures sup. Je donne des cours le dimanche pour les cas presque désespérés afin de voir s'ils sont récupérables ou pas.

Si ce n'était pas le cas, alors il leur donnerait un rateau, un seau et du sable pour qu'ils fassent mumuse pendant qu'il donnerait des cours aux autres étudiants. Pas le temps d'en dire d'avantage qu'un elfe arrivait avec leur commande de nourriture. Plateau posé le petit être disparu pendant que Hailey goutait la sauce en y plongeant le doigt.

Tu as de droles de manières pour une médicomage qui lutte contre les microbes. - à son tour d'esquisser un sourire taquin alors qu'il s'attablait pour déguster les divers mets distribués. - As tu déjà goutté le roti d'éruptif ? Ca font en bouche c'est sublime.

Une bouchée fila jusqu'à sa bouche, il l'avala lentement après une longue mastication puis replongea fourchette et couteau dans le plat. Par moment il observait la femme en face de lui.

Tu as prévu quelque chose ce soir après le repas ?

Simple curiosité sans arrières pensées.
Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

L'imprévu a ses charmes mais il est perfide ! Empty
MessageSujet: Re: L'imprévu a ses charmes mais il est perfide !   L'imprévu a ses charmes mais il est perfide ! EmptyDim 8 Sep - 22:27





L'imprévu a ses charmes mais il est perfide !

dialogue en #A8263D • 09 mars 2023

Un rire alors que l’homme semble ce souvenir des capacités particulièrement douteuse de Hailey en matière de cuisine. Elle le gratifie un petit coup d’épaule plaisantin avant de répliquer, sourire aux lèvres dévoilant ses dents façon sourire colgate.

- Je t’offrirais au moins un verre ou deux, les cocktail, ça je sais faire.

L’homme partant fouiller quelques tiroirs revins avec l’une des plantes qui ne pouvais pas attendre le lendemain, servant à la préparation bien connu de la potion tue-loup. Souvent préparer par Melissandre, parfois par elle-même d’ailleurs. Il était nécessaire pour que Megan Londubat soit tranquille au possible les soirs de pleine lune. Joanne aussi en passant.

- Merci pour elle. C’est une gamine adorable, c’est vraiment triste ce qui lui est arrivée. Mais elle est combative, elle rebondira je n’en doute pas. Mais bon, bref. Passons.

Des mots qui lui avait échappée alors qu’elle se souvenait en rangeant avec soin les feuilles dans sa besace, les séances avec la Londubat qu’elle suivait depuis maintenant quelques temps. Même avant de commencer ses fonctions à Poudlard en fait. Elles les avaient vu les améliorations au fil du temps, même si pour beaucoup Megan était tellement introvertie que ça restait imperceptible. La psychomage releva la tête, sortant de ses propres pensées quand Lorn évoqua les heures supplémentaire, un nouveau rire.

- Tu te plaint de ton salaire ? Je pense qu’Hermione n’est pas avare de rémunération tant qu’on s’occupe bien des élèves. C’est plus le conseil d’administration qui se fait frileux. J’espère que tu ne les qualifie pas de « cas désespérée » en public, tu vas me les traumatisées.

Le rire se poursuit, Lorn et sa délicatesse. Certaine chose ne changera donc vraiment jamais. L’index aux lèvres pour mieux goûter la sauce du plat, Hailey pencha la tête de côté face à la réplique de l’homme qui s’amusait -ou pas- de ses manières.

- C’est pas comme si je craignais de mélanger nos microbes. T’a pas la gales des écailles, si ? Non je n’en ai jamais manger. A faire un jour je suppose. Je ne savais même pas que l’Eruptif ce cuisinais vraiment tu vois.

Prenant sa propre fouchette, Hailey imita le professeur de Botanique, son autre main veillant à ce que la sauce ne goutte pas sur ses vêtements alors qu’elle portait la bouchée à ses lèvres avant de mastiquée doucement, gardant le revers de cette même main devant sa bouche. Petit toc qu’elle avait quand elle mangeait, pudeur malavisée peut-être qui était sienne. Déglutissant pour pouvoir répondre -on ne parle pas la bouche pleine- elle pris un instant de réflexion.

- Pas vraiment. Et toi, tu ne croule pas trop sous les copies de tes élèves ? Un samedi soir, il y aurait mieux à faire. Pourquoi pas justement ses fameux cocktail ?

Réflexion pensive avant de porter de nouveau la fourchette à l’assiette et de l’assiette à ses lèvres pour reproduire la même gestuelle que l’instant d’avant. Son regard s’attardant sur Lorn, souriant du regard, avant de se déporter vers différents éléments du bureau, puis la fenêtre pour observer le vent remuant les feuillages de quelques arbres dehors. Soufflant assez fort, aussi fort qu’un soir de Mars remarque. La jeune femme laissais ses jambes balancer sans trop y pensée, plonger plutôt dans la contemplation du paysage.
fiche crée par (c) eylika. photo de we heart it.

Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

L'imprévu a ses charmes mais il est perfide ! Empty
MessageSujet: Re: L'imprévu a ses charmes mais il est perfide !   L'imprévu a ses charmes mais il est perfide ! EmptySam 28 Sep - 21:03
09 mars 2024 - Adorable, combative, travailleuse, tant de compliments pour la filleule du professeur de botanique qui ne pu qu'afficher un sourire de fierté en entendant sa collègue et amie évoquer la poufsouffle. Parce que Megan était loin, très loin devant tous ces cas désespérés que Lorn essayait de sauver en leur offrant de nombreux cours particuliers le dimanche. Peut-être une erreur. Ou une bonne suivant les mentalités des jeunes. Certains avaient besoin qu'on les rabaisse pour redoubler d'efforts et montrer que si, ils étaient capables de toucher la barre fixée très haute. D'autres c'était l'inverse. Et l'inverse, Lorn ne savait pas encore bien faire. Encourager, il pouvait mais pas beaucoup. Hors de question que les jeunes prennent trop de confiance avant de se frotter à des plantes plus épineuses que les précédentes.

Je ne me plains pas du salaire non. Juste qu'un bon nombre de ces gamins ne sait pas travailler tout seul et de lui-même. Ce qui m'oblige à organiser un planning le week-end. Enfin, ce n'est pas ton problème. Ton planning est assez aléatoire à l'infirmerie en fait.

Suivant les blessés, les blessures, les moments où les jeunes viennent à l'infirmerie. Plusieurs facteurs à prendre en compte. Comme dans le futur, suite à un certain cours de botanique Hailey aurait des os à rafistoler. Oups.
Le plat apparu enfin entre les mains de l'elfe de maison. Plat que évidemment l'infirmière goutta du bout des doigts ce qui fit hérisser le poils de Lorn. Où étaient passées les bonnes manières d'Hailey, en avait-elle déjà eu ? Cela expliquerait pourquoi sa nièce était aussi perturbée cela dit.

C'est quoi ça, la gale des écailles ?

Se servant d'une cuillère et d'une fourchette, Lorn déposa de la viande et des légumes dans son assiette avant de tendre les couverts à la jeune femme. Niveau de galanterie pour le coup : zéro. Tant pis.

Les moldu mangent bien leurs créatures sauvages. Nous aussi tu sais. Le gout de l'éruptif est fort et c'est une viande un peu dure. En fait tout dépend de comment tu la cuisines mais toi... Non, avec toi elle serait carbunisée.

Pique facile avant de rire doucement, rire joueur et moqueur à la fois. Lorn avala donc une bouchée de leur repas et releva le nez vers Hailey qui parlait de nouveau. Répondant par la négation à sa question avant de lui retourner cette dernière et lui proposer de sortir les cocktails.

Pas ce soir désolé. Je dois faire des demandes pour acheter de nouvelles plantes, réorganiser la serre. Je n'ai pas le temps d'avaler quelques cocktails. Bien que passer du temps en ta compagnie ne me pose point de problème.

Une soirée de refusée, il se faisait vieux le bougre non ? Mais le boulot passe avant l'amusement. Hailey devrait savoir de quoi il voulait parler.

Tiens, racontes moi un peu. Quelles sont les nouvelles technologies de nos médicomages ? Nouveaux sorts ou potions ? Ca m'intéresse.

Son verre se porta une fois encore à ses lèvres alors que le liquide venait se loger dans sa bouche puis descendait le long de son gosier.
Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

L'imprévu a ses charmes mais il est perfide ! Empty
MessageSujet: Re: L'imprévu a ses charmes mais il est perfide !   L'imprévu a ses charmes mais il est perfide ! EmptyVen 1 Nov - 23:35





L'imprévu a ses charmes mais il est perfide !

dialogue en #A8263D • 09 mars 2023

Ecouter Lorn, c’est ce que faisait la psychomage tout en picorant dans le plat apporter par les elfes de maison un peu plus tôt. Sourire accroché aux lèvres, bien plus détendu qu’au début de leurs rencontre sans aucun doute pour mieux rebondir sur leurs mots.

- Je suis ici à mi-temps en quelque sorte, puisque j’occupe toujours mon poste à Sainte Mangouste. Demain d’ailleurs c’est mon apprentie qui tiendra l’infirmerie donc ne les abîmes pas trop.

Pas qu’Hailey doutait des capacités de Kaneko, loin de là. Mais la Japonaise n’en était qu’à sa première année d’étude de la médicomagique. Et connaissant Lorn qui semblait ne pas avoir tant changer en dix ans… Autant dire que la psychomage était quelque peu méfiante.

- C’est une maladie contracté à la base par les Salamandre et les Dragon mais qui à muté ses dernière année et fait risqué une Ichtyose aux sorciers. Une expression en somme, à moins que tu n’aies un Dragon planqué dans ton placard.

Rebondir sur la nourriture, les éruptif ou un sanglier finalement quelle différence n’est-ce pas ? Après tout, ils servaient bien du ragout de Murlap à Cornelongue en Glace.

- Pourquoi tu ne mange pas de porc et de bœuf toi ?

Plaisantais la jeune femme en enfournant sa fourchette entre ses lèvres, mastiquant doucement et déglutissant en manquant de s’étouffé quand Lorn la fis rire à nouveau.

- J’ai jamais été très doué pour la cuisine… Que ce soit en termes de sort ou à la moldu ce n’est pas faux. Je suis doué pour d’autre choses.

Sous-entendu ? Pas du tout, elle pense actuellement à la médicomagie. Range ton esprit pervers Lorn ! Regardant sa montre pendant que Lorn rebondissait sur les nouvelles avancées en terme médicale justement, Hailey manqua de s’étouffé. C’est qu’à causer, proposer même quelques verres, elle en avait oublié qu’à la base… Elle était elle aussi prise. Ce qui pu se lire sur son visage quand elle but de travers la gorgée de son verre.

- Je te montrerais si tu veux, t’aura qu’à passer à l’infiermerie quand tu aura du temps. J’ai aussi une apprentie avec des connaissances de l’autre bout du monde particulièrement intéressante, je pense que ça pourrait te plaire niveau utilisation des plantes.

Elle se lève, ayant pas tellement touché à son assiette finalement qu’elle regarde avec une pointe de regret.

- ça m’arrange que tu ne puisse pas, je me suis laisser emporter. J’avais oublié une consultation ce soir. On remet tous ça à un autre jour ? Merci pour le verre. Et n’oublis pas mes plantes demain. Merci !

Un nouveau sourire quand elle attrape son manteau et le glisse sur ses épaules pour le boutonnée jusqu’au col de son pull. Un dernier regard, un dernier sourire et des excuses silencieuse. Partir comme une voleuse ce n’est pas son genre (a elle). Mais faut croire que le revoir lui l’avait légèrement perturbé, pour qu’elle en oublis un emploi du temps particulièrement serré.

fiche crée par (c) eylika. photo de we heart it.

Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

L'imprévu a ses charmes mais il est perfide ! Empty
MessageSujet: Re: L'imprévu a ses charmes mais il est perfide !   L'imprévu a ses charmes mais il est perfide ! EmptyVen 29 Nov - 20:57
09 mars 2024 - Si le début de ces retrouvailles avait été un peu froid, à présent les deux jeunes adultes dégustaient un plat en évoquant divers sujets. Passant d'abord par une espèce de maladie que Lorn espérait ne jamais contracter, à la cuisine typique du monde sorcier et moldu. Si Hailey se voulait amusante, Lorn se voulait piquant et amusant. Obligé de lacher une pique concernant la cuisine de la brune qui se trouvait toujours là, assise en face de lui.

Je sais que tu es douée pour autre chose.

Sous entendu de la part de Lorn ? Vu son regard et le rire qui s'en suivi c'était exactement ça. Contrairement à Hailey il venait d'avoir un flash du passé en prononçant ces mots et ne pu s'empêcher de laisser un rire percer entre ses lèvres.

Excuse moi mais tu as tendu la perche aussi.

Il n'avait pas rangé son esprit pervers non, pas du tout. Par contre pour passer d'avantage de temps ensemble il faudra organiser cela une prochaine fois. Le botaniste avait du boulot, et l'infirmière aussi apparemment. Lorn hocha la tête simplement pour signaler qu'il était d'accord pour rencontrer l'apprentie venue de loin et échanger technique avec elle. Mais pas ce soir, non. Un autre soir autour d'un verre ou deux. Surtout, SURTOUT si elle était mignonne l'apprentie.

Je n'oublierai pas tes plantes.

Voila qu'Hailey se relevait, récupérait son manteau pour l'enfiler et filait directement vers la porte de sortie. D'un mouvement rapide Lorn se leva aussi pour la rejoindre, l'attrapa par le bras et lui claqua la bise.

Tu pensais quand même pas partir comme si on ne se connaissait pas ? Bonne consultation et bonne nuit à toi.

Un sourire, un aurevoir dans les règles et le botaniste retourna dans son bureau pour ranger verres et assiettes. Puis, il alla s'occuper de ses plantations, arroser, couper, récolter et commencer à rayer les noms de plantes sur la liste de Hailey. Après quoi il attrapa son propre blouson et s'échappa dans le parc de l'école pour rejoindre les murs et grimper dans ses appartements. Douche, lecture et au lit. La journée suivante serait énergique il fallait donc du repos pour le dernier arrivant dans l'équipe professorale.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsoriséHistoria Pactum

L'imprévu a ses charmes mais il est perfide ! Empty
MessageSujet: Re: L'imprévu a ses charmes mais il est perfide !   L'imprévu a ses charmes mais il est perfide ! Empty
Revenir en haut Aller en bas
 

L'imprévu a ses charmes mais il est perfide !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Une bière, une clope...deux flingues [PV. mizuki] [ce n'est pas du hentaï mais âme sensible s'abstenir!]
» Quelle est cette étrange sensation ?... |Pv Vivaldi [Hentaï]
» [UploadHero] On a retrouvé la 7ème compagnie [DVDRiP]
» [UploadHero] Marius [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Historia Pactum :: Les coulisses :: Les archives :: Archives RP :: Saison 1 [été 2023 - août 2024]-