RSS
RSS
HISTORIA PACTUM
saison II ♠ Always keep your foes confused. If they are never certain who you are or what you want, they cannot know what you are like to do next.



 
Bienvenue sur Historia Pactum
!
Votez sur les top sites !
Toutes les deux heures !
Membre du mois
Ici vous retrouverez chaque mois le membre du mois récompenser pour sa participation RP dans la carte fidélité du forum.
Event en cours
Ici vous trouverez l'animation ou l'intrigue en cours sur le forum.

Partagez
 

 Ballet & Cello || Aspen, Roxane.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
InvitéHistoria PactumAnonymous

Ballet & Cello || Aspen, Roxane. Empty
MessageSujet: Ballet & Cello || Aspen, Roxane.   Ballet & Cello || Aspen, Roxane. EmptyMar 25 Juin - 13:59
Ballet & Cello
Ft. @Roxane Eagle
Tu sors de cours avec ton sac en vrac sur l'épaule et ton carnet à croquis à la main. Le cours d'histoire de la magie, tu l'as écouté que d'une oreille tandis que tu dessinais cette silhouette flippante dont t'as encore rêvé cette nuit. Tu sais toujours pas d'où elle te vient cette image mais faut croire qu'elle t'a traumatisé parce que chaque cauchemar que tu fais, tu le vois apparaître. Mais peu importe, tu te diriges vers la cour comme les cours sont terminés pour la journée et tu t'assois sur un muret, jetant ton sac à tes pieds et ouvrant ton carnet à la page sur laquelle tu travaillais. En deux heures d'histoire, t'as eu le temps de bien avancer le dessin mais il est pas tout à fait fini, te restent encore les ombres et détails. Crayon de papier en main, tu te mets au travail, du moins, si on peut appeler ça un travail parce que très clairement, c'est loin de t'ennuyer ou te demander un effort comme lorsque tu dois réaliser une potion. Ça oui, la concoction de potion c'est du travail, le dessin, ç'en est pas. D'ailleurs, t'étais si absorbé par les mouvements de ton crayon sur le papier, essayant de te remémorer le plus fidèlement possible de ton rêve, que tu vois pas arriver la Serdaigle devant toi. Tu sursauterais presque quand en levant la tête, ton regard croise celui de Roxane. Léger froncement de sourcils, parce qu'elle te dérange quand même un peu mais tu lui fais l'honneur d'un petit sourire comme tu l'aimes tout de même bien. « Oui ? » Tu demandes. Si elle vient te voir, c'est bien qu'elle veut quelque chose, sinon, elle aurait tracé sa route. Ou peut-être qu'elle aussi elle t'aime bien, d'autant plus qu'à force de te la coltiner en tant que voisine du cours de potion, t'as découvert qu'elle dansait et t'as même été jusqu'à lui dire que tu jouais du violoncelle. Ouais aucun doute qu'elle est privilégiée car ils sont peu les gens qui savent que t'es musicien. Tu lui as aussi proposé de jouer devant elle un jour, comme ça elle pourrait te montrer ses talents de danseuse, mais t'as bien insisté sur le "un jour" puisque faut encore que tu te fasses à l'idée de jouer devant quelqu'un.


Dernière édition par Aspen Smith le Mer 26 Juin - 11:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Roxane EagleHistoria PactumRoxane Eagle
Augurey
Exp : 18807
Points de vie (HP) : 3450
Baguette : 22.53 cm, bois de Pin et mèche d'Apsara
Photomaton : Ballet & Cello || Aspen, Roxane. Original
Familier : Ballet & Cello || Aspen, Roxane. 420px-10
Célébrité : Maddie Ziegler
Parchemins : 781
J'aime : 95
Date d'inscription : 04/01/2019

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

Ballet & Cello || Aspen, Roxane. Empty
MessageSujet: Re: Ballet & Cello || Aspen, Roxane.   Ballet & Cello || Aspen, Roxane. EmptyMer 26 Juin - 1:12
Aspen & Roxane
❝ Ballet & Cello ❞
Des traits, des lignes, des courbes qui se tracent sur le papier jusqu'à former des mots pendant qu'elle regarde distraitement par la fenêtre. De ce cours d'Histoire de la Magie, elle n'a quasiment rien entendu. Pas plus qu'elle ne réellement percuté ce qui se déposait sur son parchemin. Une chose était certaine, maintenant qu'elle le relisait plutôt que de le mettre dans son sac pour rejoindre la sortie, ce n'était clairement pas une théorie sur une vieille guerre d'il y a plusieurs siècles. Entre les lignes, des runes, un peu de glyphes, comme des notes sténographiées qu'elle seule doit être capable de comprendre. Et tout en regardant ça, un soupir. Une moue pas convaincue qui vient se poser sur son visage. Entre les bribes de pensées, tournent des rimes sans queue ni tête, des idées s'y joignent pour former un joyeux mélange complètement incompréhensible. Quand votre doigts trace ce que votre cerveau lui dicte et que même vous, vous ne vous comprenez pas totalement. Cela ne veut-il pas dire que vous avez besoin de faire un break ? De vous vider la tête. Juste un moment pour que la bulle se reforme autour de vous, qu'elle vous enveloppe et forme de nouvelles pensées.

Ça tourne trop vite là-haut. Et toujours un peu bizarrement. D'ordinaire, ce n'est pas si dérangeant que ça, que de voir le monde d'une certaine manière. De se concentrer juste ce qu'il faut avant de passer à autre chose pour s'y concentrer aussi. C'est se glisser doucement dans son monde et se permettre de le parcourir sans vraiment y inviter personne. C'est plutôt sympathique en vérité et sommes toute assez atypique. Roxane inspire profondément, fourre enfin ce vieux parchemin dans son sac avant de relever la tête lorsqu'une bourrasque de vent vient glisser sur son visage. Comme attirés ou aimantés, ses yeux se tournent vers une silhouette qui vient de s'installer sur un muret. Roxane hésite, penche la tête sur le côté. Pourquoi pas après tout. Ça la changera un peu de Gwendolyne et toujours un peu plus de Lancelot. A bien y regarder, elle avait sûrement passé trop de temps avec ces deux là à faire la Suisse. Peut-être était-ce pour ça que son esprit n'arrêtait pas de se remplir sans jamais vouloir relâcher la pression. Ou bien...

Un sourire léger éclaira le visage de la Serdaigle alors qu'elle le voyait dessiner. Lui aussi, il était un peu toujours dans une bulle où les gens ne voulaient pas forcément rentrés. Pourtant, c'était précisément de ça qu'elle avait besoin pour l'instant. Un espace qui n'était pas totalement le sien et qui pouvait pourtant l'intégrer en partie. Juste pour passer un moment. Penser à autre chose que toutes ces histoires de descendance et de prophéties qui lui tournait autour de la tête comme autant de nuages noirs. Juste un moment pour partager autre chose, un coin plus tranquille qui ferait naître de nouvelles formes et de nouvelles idée. Oui... Ce serait bien un lieu comme ça et sans s'en être aperçue, Roxane se dirigeait déjà vers le jeune homme. Serrant la bretelle de son sac entre ses doigts avant de s'arrêter à sa hauteur tout en penchant légèrement la tête sur le dessin.

S'introduire dans l'espace des autres. Elle n'appréciait pas forcément qu'on vienne dans le sien, comprenait sans trop de difficulté à force de le côtoyer qu'il était un peu pareil. Et pourtant, le sac de la quatrième année rejoignit bientôt celui de son camarade sur le sol alors qu'elle s'installait à son tour sur le muret, croisant les chevilles avant de relever la tête vers les nuages. Elle savait de quoi elle avait envie maintenant.

« Ça représente quelqu'un en particulier ? Ce que tu dessines ? »

La question est rhétorique. En vérité, ce n'est pas cette réponse qu'elle cherche, c'en est une autre. Une qu'elle laisse glisser dans son esprit pendant qu'elle tourne son visage vers son camarade.

« Tu accepterais de jouer pour moi ? Maintenant ? »

Ils n'avaient fait qu'en parler à une ou deux occasions, sans vraiment trop s'étendre sur le sujet puisque ça faisait partie de leurs jardins secrets respectifs. Mais là, elle aimerait bien l'entendre. Parce que les notes de musique avaient cette faculté de détendre jusqu'à l'âme de ceux qui s'en imprégnaient et quand on voyait avec quelle concentration, quelle précision il traçait ces lignes noircies sur ses carnets de croquis...

« Il doit y avoir des instruments de disponibles dans la salle d'Arts Magiques à Beauxbâtons. »

La question à laquelle elle ne connaît pas encore la réponse devient à demi-mots une invitation. Ça pouvait être oui, ça pouvait être non. L'un dans l'autre, elle ne s'en formaliserait pas. D'une certaine manière, son déplacement jusqu'à lui était surtout né d'une envie de passer le temps avec quelqu'un qui n'avait pas forcément besoin de répondre. Puisque garder le silence, c'était tout aussi intéressant. Là, comme ça, en vérité, ça faisait surtout passer le temps et ça en devenait moins moins stressant.


(c) sweet.lips


« Qu'est-ce que la danse sinon du théâtre fabriqué à partir d'une musique ?»
FLORISSONE

Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t2875-roxane-eagle#44340 https://www.historia-pactum.com/t2887-roxane-eagle-maj-le-06-01-2018#44587 https://www.historia-pactum.com/t2886-roxane-eagle#44586 https://www.historia-pactum.com/t3120-roxane-eagle-o-hippogriffe-nom https://www.historia-pactum.com/t2888-roxane-eagle#44588
InvitéHistoria PactumAnonymous

Ballet & Cello || Aspen, Roxane. Empty
MessageSujet: Re: Ballet & Cello || Aspen, Roxane.   Ballet & Cello || Aspen, Roxane. EmptyMer 26 Juin - 11:29
Ballet & Cello
Ft. @Roxane Eagle
Tu dessines toujours les choses suivant le même ordre : la forme de manière vague, puis un peu plus précisément, et encore un peu plus avant de passer aux détails puis aux ombrages pour finir par les dernières retouches. Tu connais rien de plus apaisant que ça, et rien de plus distrayant non plus, quoique la musique y fasse presque concurrence. Mais les deux activités ne remplissent pas le même rôle, tu dessines pour illustrer ce qui se passe dans ta tête, mettre des images sur des pensées et des formes sur des idées tandis que tu joues du violoncelle pour te sortir tout de la tête et uniquement penser aux sons émis par le frottement de l'archer sur les cordes. En cours, si t'apprécies l'histoire de la magie qui est bien une des seules matières que t'acceptes d'apprendre, c'est pas pour autant que tu donnes toute ton attention au prof. Non, elles sont peu les personnes qui bénéficient de ton attention totale. En général, quand on te parle, tu penses toujours à autre chose en même temps : prochain dessin, personnage imaginaire ou rythme musical, le prof d'histoire n'y échappe pas. Et alors que toute ton attention était tournée sur ton dessin, tu vois une ombre se profiler sur ton carnet, te faisant lever les yeux vers elle et reconnaître Roxane. « Ça représente quelqu'un en particulier ? Ce que tu dessines ? » Ton regard passe du dessin à la jeune fille puis tu finis par secouer la tête. « Nan, c'est comme une allégorie de la mort, ou un détraqueur avec la capuche qui masque le visage. » Pas que la silhouette dessinée porte une capuche, elle n'a juste pas de visage, mais ce serait trop compliqué à expliquer alors tu vulgarises la chose. Elle s'assied à côté de toi, son sac par terre près du tient tandis que ton crayon s'est immobilisé au dessus du papier. Probablement qu'elle a quelque chose à te demander, t'es pas certain que tes dessins intéressent qui que ce soit. En général, c'est seulement pour faire la conversation que les gens posent ce genre de question.
« Tu accepterais de jouer pour moi ? Maintenant ? »
La voilà donc la fameuse interrogation. Tu le regardes, les sourcils légèrement froncés et sans même y faire attention, repasse un coup de crayon sur une zone ombrée de la silhouette pour la foncer. C'était pas une bonne idée de lui parler de ton violoncelle, elle est gentille certes mais de là à jouer devant elle ? C'est que les seules personnes pour qui t'as fait ça sont de ta famille proche. Mais Roxane fait partie de ces rares personnes à venir vers toi alors que tu sais très bien ne pas renvoyer une image des plus avenantes, rien que pour ça, tu peux bien faire un effort. « D'accord. » Tu refermes ton carnet à croquis et glisse ton crayon de papier dans ton sac que tu jettes sur ton épaule. « Il doit y avoir des instruments de disponibles dans la salle d'Arts Magiques à Beauxbâtons. » Ou dans la salle sur demande de Poudlard, mais tu ne fais pas ce commentaire à voix haute parce que tu fais toujours comme si les mots avaient un prix si élevé que tu devais y réfléchir à deux fois avant de les utiliser. Tu te contentes du coup de hocher la tête et de sauter en bas du muret, prêt à te rendre à Beauxbâtons rien que pour mettre la main sur un violoncelle, qui ne sera probablement pas accordé comme tu veux et qui ne produira peut-être même pas les sons comme tu les penses. Cette histoire risque de te frustrer plus qu'autre chose en fait. Allé Aspen, un effort, tu te dis. Tu peux bien faire ça pour une amie, de toute façon, t'en as si peu que tu ferais bien de garder ceux qui sont déjà là. T'attends donc d'être sûr que Roxane te suive puis te dirige vers le portail conduisant à l'école française.

Revenir en haut Aller en bas
Roxane EagleHistoria PactumRoxane Eagle
Augurey
Exp : 18807
Points de vie (HP) : 3450
Baguette : 22.53 cm, bois de Pin et mèche d'Apsara
Photomaton : Ballet & Cello || Aspen, Roxane. Original
Familier : Ballet & Cello || Aspen, Roxane. 420px-10
Célébrité : Maddie Ziegler
Parchemins : 781
J'aime : 95
Date d'inscription : 04/01/2019

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

Ballet & Cello || Aspen, Roxane. Empty
MessageSujet: Re: Ballet & Cello || Aspen, Roxane.   Ballet & Cello || Aspen, Roxane. EmptyMer 26 Juin - 19:32
Aspen & Roxane
❝ Ballet & Cello ❞
Lorsque vous étiez un peu comme elle, un peu comme lui aussi sûrement, il restait assez complexe de se mélanger aux autres. Soit que les autres ne le souhaitaient pas vraiment, soit qu'ils ne vous comprenaient pas où bien vous n'y étiez pas disposés à l'instant "T". Du moins, était-ce ainsi qu'elle analysait la chose maintenant qu'elle y pensait. Quand on vivait dans son monde, qu'on perdait le fil des conversations parce que nos pensées se dirigeaient en d'autres lieux ou qu'on voyait les choses à sa manière sans vraiment faire attention à l'intégration des autres, c'était logique que l'on évolue plus ou moins en solitaire. Aussi, Roxane fut-elle presque heureuse de l'entendre, d'un simple mot, accéder à sa requête.
Aspen était quelqu'un de sympathique à sa manière quand on faisait l'effort de le laisser être celui qu'il était. Roxane elle, avait pris le parti de s'adapter un minimum à ceux qui l'entouraient et pourtant, elle ne pouvait pas non plus dire qu'elle ne se sentait pas complètement seule par moment ou que c'était une franche réussite. Avoir des connaissances ou des amis, ne veut pas forcément dire que la solitude s’évanouit. Elle prend juste une autre forme, qui s'adapte et dont on s’accommode parce qu'après tout, au final, c'est sûrement avec elle que l'on se sent le mieux.

Du ciel, ses yeux retournent sur le dessin dont les traits sont à nouveau noircis.

L'art, sous toutes ses formes, était souvent une allégorie de quelque chose de toute façon. Qu'il soit concret ou abstrait, il y avait souvent une note dedans qui reflétait une idée, une pensée dont on était traversé. C'était pour ça, d'ailleurs, qu'il était si intéressant à parcourir. Que se cachait-il derrière cette touche de couleur qui donnait l'impression d'évoluer au milieu de rien ? Pourquoi cette inclinaison de courbe et pas une autre ? Pourquoi ce choix et pas un autre ? En définitive, une œuvre quelle qu'elle soit, tant qu'elle était bien conçue, était une nourriture plutôt agréable pour l'esprit. Elle développait imagination, laissait parfois rêveur, parfois triste, d'autre fois quelque peu déçu et pouvait même déboucher sur une question.
Qu'est-ce qu'il se passait dans sa tête à lui pour que ce soit une allégorie de la mort qui soit venue se déposer sur le papier ? Roxane eu un léger sourire. Elle ne poserait pas cette question tout de suite. Un jour peut-être si l'occasion se présentait ou bien plus tard. Pour le moment, elle se contenta de descendre du muret, de récupérer son sac posé par terre et de le suivre. L'important, pour le moment, c'était qu'il accédait à sa requête. Au fond, elle était certaine qu'elle le dérangeait d'une manière où d'une autre mais comme lui appréciait évoluer au milieu de ses dessins, elle appréciait évoluer au milieu de la musique. Quoi de mieux qu'un violoncelliste que vous n'aviez jamais entendu ?

Déjà alors qu'elle marchait dans le parc pour arriver au portail, elle essayait d'imaginer les couleurs que sa musique pourrait avoir. Parce que joue d'un instrument, ce n'était pas simplement créer un son et des notes, c'était faire passer des pensées, des idées ou des émotions. C'était une manière différente de communiquer. Comme la danse en fait. Replaçant une mèche de cheveux derrière son oreille, Roxane eu un regard pour le château qui s'éloignait. Tant pis pour ses affaires de danse, même si ça aurait été l'occasion de profiter plus que de simplement écouter.

« Pourquoi tu as choisi ce thème comme illustration ? »

A retardement la question était revenue alors que le portail se dessinait devant eux. Un pas, puis un autre et ils allaient pouvoir le passer. Inspirant profondément et expirant en gonflant les joues, la jeune fille traversa sans un regard derrière elle. Plus vite elle serait de l'autre côté et mieux elle se porterait. La sensation lorsque vous faisiez ce bond d'une école à l'autre était toujours assez désagréable et, cette fois encore,  lui déclenchait un frisson alors qu'elle arrivait de l'autre côté. Comme une sensation d'être dégoûtée de quelque chose sans vraiment mettre le doigt dessus et, malheureusement, ça ne s'atténuait pas avec le temps ou le nombre de passages.


(c) sweet.lips


« Qu'est-ce que la danse sinon du théâtre fabriqué à partir d'une musique ?»
FLORISSONE

Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t2875-roxane-eagle#44340 https://www.historia-pactum.com/t2887-roxane-eagle-maj-le-06-01-2018#44587 https://www.historia-pactum.com/t2886-roxane-eagle#44586 https://www.historia-pactum.com/t3120-roxane-eagle-o-hippogriffe-nom https://www.historia-pactum.com/t2888-roxane-eagle#44588
InvitéHistoria PactumAnonymous

Ballet & Cello || Aspen, Roxane. Empty
MessageSujet: Re: Ballet & Cello || Aspen, Roxane.   Ballet & Cello || Aspen, Roxane. EmptyMer 26 Juin - 20:42
Ballet & Cello
Ft. @Roxane Eagle
C'est pas que t'aimes pas les gens, c'est juste que tu te sens différent d'eux et que tu veux pas t'imposer des conversations longues et ennuyeuses. C'est que les autres ont tendance à parler de choses frivoles, à se lancer dans des débats stériles ou à aborder des sujets inutiles et ridicules. Toi tu ne veux pas parler pour ne rien dire, discuter des derniers potins de l'école, savoir que machine sort avec truc et que untel n'est plus ami avec un autre, ça te passe tellement au dessus de la tête que tu préfères ne même pas tenter de t'y intéresser. Les sujets qui te passionnent ce sont les arts, musique ou dessin, peinture même, n'importe quel art en fait, et ce sont presque les seuls sujets qui peuvent te faire ouvrir la bouche assez longtemps pour faire une phrase complète et intelligible. Or t'as vite compris qu'ils étaient peu les gens intéressés par ta discussion, alors t'as pris le parti de te taire. Bien sûr, tu n'es pas contre quelques bavardages de temps en temps si tant est que le sujet abordé soit intéressant, mais en excès, tu supportes pas. T'as besoin de calme, de silence, sinon tu t'entends plus penser et ça, ça te plait pas.
Roxane est pas de mauvaise compagnie, c'est pour ça que tu fais un effort pour elle et accepte de lui faire entendre ta musique. Sac à dos négligemment jeté sur l'épaule tu te diriges vers le portail menant à Beauxbâtons et passe au travers en retenant ta respiration. T'apprécies pas ce genre de passages et pourtant tu t'y confrontes régulièrement pour les cours d'Arts Magiques. C'est qu'on a rien sans rien. « Pourquoi tu as choisi ce thème comme illustration ? » Tu tournes le regard vers Roxane, réfléchissant deux secondes. Tu te demandes si elle pose la question pour ne pas avoir à supporter le silence ou si elle est vraiment intéressée par la réponse. Mais tu commences à la cerner, d'après toi, le silence ne la gêne pas, alors t'en déduis qu'elle s'interroge réellement. « Je fais souvent un rêve et cette silhouette y apparaît, alors je la dessine, » C'est pas tellement une réponse et tu le sais, alors tu continues : « Mais je sais pas si elle représente la mort ou quoi, je sais pas. » Petit haussement d'épaule pour accompagner ta non-réponse. C'est peut-être juste un cauchemar, une terreur nocturne de gamin alors même que t'as passé l'âge de te réveiller en sueur et hurlant en pleine nuit. En bref, t'as pas d'idée sur l'origine de cette silhouette, tu sais juste qu'elle te fait flipper et ça te rassure de la dessiner, comme si ça t'aidait à te sentir mieux de la voir en format réduit, couchée sur du papier. Tu t'es déjà amusée à la rendre ridicule d'un coup de crayon, comme un Épouvantard après un Ridikkulus, mais si sur le moment ça te paraissait stupide qu'à ton âge tu vois encore le Croc-Mitaine, ça t'as pas empêché de faire un brutal réveil en pleurs la nuit suivante.
Vous arrivez finalement dans la salle des Arts Magiques. Ton regard se pose aussitôt sur un violoncelle que tu as déjà utilisé plus d'une fois et qui est le meilleur de cette pièce. T'esquisses un léger sourire lorsque tes doigts touchent le bois et effleurent les cordes. « J'connais des compositeurs moldus, Bach, Beethoven, Chopin, » tu dis en te tournant vers elle, le regard interrogateur. « Tu connais ? T'as une préférence ? » T'as aussi écrit des morceaux inspirés de compositeurs célèbres mais t'es pas assez certain de leur qualité pour les exposer. Tu souris encore quand tu t'assieds sur un tabouret et amène le violoncelle entre tes cuisses. Ce serait ton choix, tu jouerais du Bach d'office, ton affection pour ce compositeur n'a plus de limite depuis que tu l'as découvert à l'école de musique, mais comme c'est pour Roxane que tu vas jouer, autant tenter un morceau qui lui plait.

Revenir en haut Aller en bas
Roxane EagleHistoria PactumRoxane Eagle
Augurey
Exp : 18807
Points de vie (HP) : 3450
Baguette : 22.53 cm, bois de Pin et mèche d'Apsara
Photomaton : Ballet & Cello || Aspen, Roxane. Original
Familier : Ballet & Cello || Aspen, Roxane. 420px-10
Célébrité : Maddie Ziegler
Parchemins : 781
J'aime : 95
Date d'inscription : 04/01/2019

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

Ballet & Cello || Aspen, Roxane. Empty
MessageSujet: Re: Ballet & Cello || Aspen, Roxane.   Ballet & Cello || Aspen, Roxane. EmptyMer 26 Juin - 22:06
Aspen & Roxane
❝ Ballet & Cello ❞
Sans trop savoir si elle comprenait la réponse où si cette dernière lui donnait plus de grain à moudre, Roxane acquiesça en silence. Les rêves, c'était quelque chose de spécial et de trop personnel sûrement pour qu'elle continue sur le sujet. Après tout, ce qui se passait dans un esprit endormi ne devait-il pas rester une sorte de secret ? Chacun son avis sûrement mais pour elle, étaler les contours de ses cauchemars reliés les uns aux autres et qui prenaient différentes formes au fil des jours, ce n'était pas envisageable.

« Je vois. »

Pas plus. Pas moins. Entrer dans les détails n'était pas dans son attention, elle avait la réponse à sa question. Le pourquoi du comment viendrait sûrement plus tard, de lui même. Pour le moment, ça suffisait à occuper son esprit avant que ses yeux ne se posent sur l'Académie pour en observer l'architecture. En moins de quelques secondes, elle était déjà partie ailleurs. Pas que la compagnie d'Aspen la dérange mais sa vision allait plus loin. Son esprit courrait devant pendant que son corps restait derrière à marché à côté du jeune homme.
Voguant déjà sur des notes de musique qui filaient dans l'air, s’entremêlaient ensemble. Elle avait vraiment envie de l'entendre jouer. De l'entendre vraiment et tant que ce ne serait pas le cas, autant imaginer à quoi ça pouvait bien ressembler. Le simple fait d'y penser lui laissait un sourire collé sur le visage alors qu'elle croisait ses bras sur son torse, baissant la tête pour regarder un sol qu'elle ne voyait même pas.
Quand elle était ainsi, concentrée sur une idée, on arrivait rarement à l'en détourner. Lui parler maintenant, ça aurait été comme parler à un mur. Au bout d'un moment, elle aurait peut-être repris le fil de la conversation sans la comprendre et aurait terminé par partir après quelques politesses. C'est pour ça qu'avec lui, c'était plus simple. Il ne parlait pas pour ne rien dire, le silence ça fonctionnait ainsi. Ce n'était pas dérangeant comme avec beaucoup de gens où vous aviez l'impression qu'ils attendaient forcément une réaction quelconque.

Arrivés dans la salle, elle l'observe un instant. Ses mouvement quand il voit ce violoncelle. Ce geste presque délicat alors qu'il en touche le bois. A ce mouvement, elle penche la tête sur le côté avant d'aller poser son sac contre le mur, près d'une fenêtre donnant sur le jardin paysager et sa multitude de fleurs. Il lui faut quelques secondes encore pour revenir à elle et se tourner vers le jeune homme, pensive.

« Tchaïkovski, tu connais ? » Une question pour réponse à la précédente. Roxane avait grandit parmi les moldus, elle avait passé des heures à écouter des concertos, voir des représentations diverses et variés. Théâtre, opéra, orchestres symphoniques et bien entendu, ballet.
Donc oui, elle connaissait, le dire aurait-il changé quelque chose ? Tout ce qu'elle voulait c'était entendre le garçon jouer, parce que ça l'intriguait. Parce que, d'ordinaire durant ce cours, elle finissait rapidement dans une salle de danse et n'entendait, au final, plus rien d'autre que ses pas légers sur le plancher.

« Non, attends. Joue ce que tu veux, ce sera mieux. »

Une discussion pouvait naître sans paroles. Elle pouvait naître dans le mouvement de doigts sur les cordes tendues d'un instrument. Elle pouvait naître de l'intensité de la représentation qu'on voulait donner et c'était encore dans ces conversations muettes qu'elle se sentait le mieux. On dit souvent que les yeux sont les fenêtres de l'âme et que, d'un regard, on peut comprendre les gens. Roxane, elle, ne les comprenaient pas la plupart du temps. Elle n'essayait même pas sauf avec ses plus proches amis qui, soyons honnêtes, se comptaient sur les doigts d'une seule main. Un unique doigt suffisait d'ailleurs. Pour tout les autres, c'était plus compliqué.
Avec la musique, elle verrait plus de choses sûrement. Ou prendrait plus de plaisir à les interprétés.

« C'est gentil à toi en tout cas »

Un sourire, léger et presque trop discret alors qu'elle tourne légèrement son visage vers la fenêtre. Bientôt ce serait une autre sensation qui viendrait se glisser sous sa peau. Une sensation qui se transformerait en suivant la mesure d'un violoncelle. Bientôt... c'était pourtant si loin.


(c) sweet.lips


« Qu'est-ce que la danse sinon du théâtre fabriqué à partir d'une musique ?»
FLORISSONE

Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t2875-roxane-eagle#44340 https://www.historia-pactum.com/t2887-roxane-eagle-maj-le-06-01-2018#44587 https://www.historia-pactum.com/t2886-roxane-eagle#44586 https://www.historia-pactum.com/t3120-roxane-eagle-o-hippogriffe-nom https://www.historia-pactum.com/t2888-roxane-eagle#44588
InvitéHistoria PactumAnonymous

Ballet & Cello || Aspen, Roxane. Empty
MessageSujet: Re: Ballet & Cello || Aspen, Roxane.   Ballet & Cello || Aspen, Roxane. EmptyJeu 27 Juin - 12:28
Ballet & Cello
Ft. @Roxane Eagle
La réponse que t'as donné à Roxane, elle est floue, tu le sais, elle répond même pas à sa question. C'est juste trop compliqué à expliquer alors tu simplifies la chose, disant que cette silhouette est comme un détraqueur, ou une allégorie de la mort alors que la vérité c'est que t'as aucune idée de ce qu'elle est vraiment. Au moins, Roxane n'insiste pas, t'aurais été embêté s'il avait fallu développer.
Après un passage désagréable du portail, tu entres dans la salle d'Arts Magiques de Beauxbatons et te dirige vers un violoncelle comme il ne t'a fallu qu'un regard pour savoir que c'était lui le bon. Tu t'en saisis avec une douceur presque respectueuse comme tu vouerais presque un culte aux instruments de musique, puis tu demandes à Roxane ce qu'elle aimerait entendre. Elle se tourne vers toi alors que tu la dévisages, et t'esquisses un grand sourire lorsqu'elle cite un compositeur moldu célèbre. Tu hoches vigoureusement la tête. « Oui je connais. » T'apprécies Tchaikovsky, ça va juste être compliqué d'en faire une belle interprétation comme la majorité de ses créations sont destinées aux orchestres. Tu t'assieds sur un tabouret, archet en main et violoncelle entre les cuisses, puis la voix de Roxane te fait relever la tête. « Non, attends. Joue ce que tu veux, ce sera mieux. » T'acquiesces et pose l'archet sur les cordes. Avant de commencer, tu fermes les yeux deux secondes, le temps de te remémorer la partition. C'est que t'as une très bonne mémoire, t'as jamais eu de soucis ni pour retenir une image ni pour reproduire des sons entendus plus tôt. La première note qui résonne dans la pièce est celle du Nocturne, Op 19, No 4. Tu joues les yeux clos pour mieux ressentir la musique et te concentrer sur les mouvements de tes mains. Tu fronces le nez quand une fausse note se fait entendre et la corrige rapidement pour terminer la pièce le plus proprement possible. Tu te dis que ça aurait été plus joli accompagné de violons et d'une flûte mais malheureusement, t'es pas venu avec un orchestre.
Le morceau terminé, tu rouvres les yeux pour jeter un regard vers Roxane, sourit et réfléchit le temps d'une seconde au prochain morceau que tu pourrais jouer. Bach évidemment, tu pourrais jouer toutes ses partitions pour violoncelle sans même jeter un œil aux mesures. Tu choisis la Suite, No 5 en C mineur et commences à jouer. Tu te trouves entraîné par la mélodie, ta main guidant l'archer dans un mouvement si naturel que tu n'as presque plus besoin d'y penser. Tes doigts courent sur les cordes comme cinq danseuses évolueraient sur le parquet d'une salle de danse et t'oublies bientôt tout ce qui se trouve autour de toi, et la salle d'Arts et Roxane qui t'écoutes. T'avais prévu de t'arrêter à la fin du prélude mais tu te trouves trop pris dans la musique pour cesser maintenant, tu crains pas d'ennuyer la Serdaigle comme elle est libre de partir si elle en a envie. Toi tu veux plus partir maintenant que t'es là, tu veux juste continuer à jouer et tant pis si ton auditrice n'apprécie pas.
Tu termines la suite après près de 25 minutes, le front couvert d'une fine pellicule de sueur et les doigts endoloris dans une sensation familière. Tu te sens comme sur un nuage comme à chaque fois que tu joues pendant aussi longtemps, l'esprit vagabondant toujours au rythme d'une mélodie que toi seul entend désormais. Tu pourrais y passer des heures à faire glisser l'archer sur les cordes sans pour autant t'ennuyer. Ton regard se pose sur Roxane. T'es assez surpris qu'elle soit pas partie mais quand t'y penses, t'aurais été plus surpris de ne plus la voir que de la trouver toujours là. T'esquisses un petit sourire, le regard interrogateur. « C'était Bach, » t'annonces au cas où elle n'aurait pas reconnu.

Revenir en haut Aller en bas
Roxane EagleHistoria PactumRoxane Eagle
Augurey
Exp : 18807
Points de vie (HP) : 3450
Baguette : 22.53 cm, bois de Pin et mèche d'Apsara
Photomaton : Ballet & Cello || Aspen, Roxane. Original
Familier : Ballet & Cello || Aspen, Roxane. 420px-10
Célébrité : Maddie Ziegler
Parchemins : 781
J'aime : 95
Date d'inscription : 04/01/2019

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

Ballet & Cello || Aspen, Roxane. Empty
MessageSujet: Re: Ballet & Cello || Aspen, Roxane.   Ballet & Cello || Aspen, Roxane. EmptyLun 8 Juil - 17:07
Aspen & Roxane
❝ Ballet & Cello ❞
Ce qu'il y avait de bien avec Aspen, c'était que les conversations étaient simple. Une question engendrant une réponse. Si il n'y avait pas de question. Alors il n'y avait pas de réponse. Et, en vérité, c'était exactement ce qu'il lui fallait. Avec lui elle n'avait pas besoin de se sentir gênée si elle ne suivait pas le fil. Tout simplement parce qu'il n'y avait pas de fil à suivre. Ce n'était pas comme avec Lancelot ou avec Gwendolyne. Avec eux, il fallait suivre et restée concentrée. Il fallait trouver les bons mots, au bon moment où la bonne idée. A bien des égards, c'était fatiguant. Tellement...
Alors, très franchement, les réponses fermées que lui adressaient régulièrement son camarade lui convenaient très bien. Pas besoin de s'étendre plus. Si elle voulait lui demander quelque chose, elle pouvait et inversement. De même, si elle voulait juste regarder par-dessus son épaule de près ou de loin, elle pouvait aussi. Si ça l'intéressait d'observer le mouvement d'un crayon sur du papier, le mouvement de ses doigts sur les cordes d'un archer et ne rien demander ; elle pouvait.

Un sourire glissa sur ses lèvres alors qu'elle calait son dos contre le mur, croisant ses bras sur sa poitrine pour laisser les premières notes de la mélodie envahir ce lieu. Les yeux clos, immobile, elle se laissait transportée. Où que la musique aille, elle irait. Fausse note ou justesse. Tout ça, ça n'avait pas d'intérêt. L'intérêt c'était de laisser la couleur de la musique venir et décrire ses arabesques. L'intérêt c'était de s'y perdre et de voir le mouvement des notes ; d'avoir cette impression de légèreté comme si vous pouviez sauter dessus, les attraper ou tout simplement les frôler.
La musique, ça enveloppe, ça réchauffe. Ça donne l'impression que le corps est là sans y être. Le cœur se serre et se desserre, ça fait naître des émotions et des envies différentes. Particulièrement ce morceau de Tchaïkovski qui emplit maintenant la pièce. Il est lourd sur bien des points, à des notes presque aussi libératrice qu'elles sont oppressantes. Du moins, c'est ce qu'elle ressent sur la fin. Alors qu'elle ouvre un œil pour observer son camarade. C'était court en vérité. Intense aussi à sa manière. L'espace d'une seconde, elle a l'impression de flotter entre deux mondes, tentant de résister à l'envie de reposer le pied par terre et de revenir dans une certaine forme de réalité.

Puis l'air, il change encore. Il se teinte de nouvelles nuances. Les notes glissent dans l'air, se mélangent. Elle sont lourdes sur le départ, légères ensuite. Peut-être devrait-elle noter la technique dont le jeune homme fait preuve, prendre le temps de sourire face à sa concentration. C'est ce que feraient sûrement la plupart des gens mais pas elle.
Roxane est repartie alors qu'elle décolle son dos du sol ouvrant la veste de son uniforme pour le déposer sur une chaise. Ses chaussures vernies suivant rapidement le même chemin. Juste quelques secondes. Pendant qu'il est concentré ou ailleurs lui aussi. Quelques secondes seulement, le temps de s'étirer.

Elle n'aime pas forcément danser devant les autres. Plus parce qu'elle n'aime pas réellement se sentir observée que pour autre chose et puis, c'est un univers qui lui appartient. Le temps qu'elle se décide vraiment, le prélude a touché à sa fin. Un regard vers Aspen, finalement il continue à jouer, ses yeux toujours fermés.
L'inspiration est profonde et pourtant légère, juste le temps de laisser la musique revenir jusqu'à elle. Danser, c'est un peu comme jouer, ça demande presque autant de rigueur que de créativité alors parfois, il faut juste accepter de se laisser emporter.
Un mouvement pour un doigts qui touche une note, l'enroule autour de sa main et la fait glisser le long de son corps. Un pas pour passer au-dessus de cette autre invisible et venir rencontrer la troisième. C'est comme un jeu pour elle ; presque un débat avec soi-même. Au final, depuis qu'elle s'est mise à bouger, les pieds déchaussés, elle n'est même plus certaine d'entendre vraiment la mélodie, pas avec les oreilles en tout cas. Avec le corps peut-être, un peu comme si elle se laissait bercer. Guider par autre chose ; l'esprit se vide. Oublie, s'ouvre alors qu'il est pourtant totalement fermé ; une sensation étrange n'est-ce pas. Parce que cette danse, elle est lourde si on regarde bien et le visage de Roxane n'est pas des plus serein.

Ça fait remonter quoi comme émotions tout ça ? Elle, elle sait. Elle sait ce qui vient se poser dans les recoins de son esprit et qu'elle esquive d'une pirouette. Un jeu, une chasse, la fuite aussi. Peut-être, ou pas ? Il y a plus sûrement, plus que l'ampleur de ses mouvements, que cette arabesque qui vient s'y insinuer. Juste ici, là, un porté ça aurait sûrement été parfait.
Peu à peu, son visage commence à exprimer autre chose, à changer, tout comme le rythme de la musique. Ça reste lent, c'est presque discret. Un souffle. Juste un souffle. Quelques mouvements, pas plus. Juste parce que c'était nécessaire et la musique n'est même pas terminée qu'elle est de nouveau immobile et si proche de la place où il l'avait laissé avant de jouer.

C'était Bach.

« C'était intéressant. »

Intéressant. Ça aurait pu être autre chose non ? Ou pas. Il n'y avait pas grand chose à dire en vérité. Un soupir ; moins léger que les autres. Finalement, elle ne va pas la remettre tout de suite sa veste, comme elle ne va pas remettre tout de suite ses chaussures. Même si, au final, elle hésite à la poser sa question, alors elle en pose une autre. Une qu'elle ne se souvient pas avoir déjà posé.

« Pourquoi tu as choisis le violoncelle ? Et pas un autre instrument ? »

Même son esprit grimaça devant cette question. Elle n'avait rien à faire là, surtout qu'elle avait certainement déjà la réponse. Mais c'était plus simple que d'en poser une autre. Que de formuler une autre demande. Elle aurait bien voulu danser encore ; mais lui n'aurait peut-être pas envie de jouer une nouvelle fois, il l'a déjà fait. Sûrement que ça suffit comme ça ?
Une mine intéressée sans l'être vraiment et une main qui vient se poser devant son visage, un pouce qui vient se glisser entre ses lèvres alors qu'elle appuie déjà sur l'ongle avec ses dents. Finalement, elle préférait l'instant d'avant.


(c) sweet.lips


« Qu'est-ce que la danse sinon du théâtre fabriqué à partir d'une musique ?»
FLORISSONE

Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t2875-roxane-eagle#44340 https://www.historia-pactum.com/t2887-roxane-eagle-maj-le-06-01-2018#44587 https://www.historia-pactum.com/t2886-roxane-eagle#44586 https://www.historia-pactum.com/t3120-roxane-eagle-o-hippogriffe-nom https://www.historia-pactum.com/t2888-roxane-eagle#44588
InvitéHistoria PactumAnonymous

Ballet & Cello || Aspen, Roxane. Empty
MessageSujet: Re: Ballet & Cello || Aspen, Roxane.   Ballet & Cello || Aspen, Roxane. EmptyJeu 11 Juil - 12:18
Ballet & Cello
Ft. @Roxane Eagle
Tu joues les yeux clos, te laissant bercer par la musique et le rythme que t'entends mentalement avant de le reproduire sur les cordes. Du violoncelle tu pourrais en jouer toute la journée sans t'en lasser, d'ailleurs, plutôt qu'une école de magie, t'aurais aimé intégrer une école de musique. Pratiquer du solfège en continue et jouer d'une multitude d'instruments, apprendre à les maîtriser tous c'est ce que tu aurais voulu, pourtant, tu es né dans une famille sorcière et aucun sorcier n'échappe à Poudlard. T'as dû faire de la musique un passe-temps, un loisir alors que t'aurais voulu en faire ta vie. Peut-être même que t'en feras ton métier, à moins que tu ne choisisses le dessin, quoiqu'il en soit, t'es bien moins passionné par la magie que par l'art et t'as aucun doute sur le fait qu'après Poudlard, tu ne continueras ni dans la potion, ni dans la métamorphose mais bien dans la musique ou le dessin.
Aujourd'hui, tu joues pour Roxane quand bien même t'as jamais joué devant personne d'autre que ta famille, mais t'en es pas gêné. Roxane et toi êtes semblables à de nombreux égards et sans savoir pourquoi, tu ne crains pas d'être jugé dans ta concentration incroyable lorsque tu joues ni pour ton choix de morceau ni pour tes quelques fausses notes. Tu ne doutes pas qu'elle appréciera ta musique à sa juste valeur et ne t'en voudras pas de ne pas être un musicien professionnel même si toi, tu y aspires. T'enchaînes donc deux morceaux, l'un de Tchaïkovski pour faire plaisir à ton auditrice et un de Bach puisque c'est le compositeur que tu apprécies le plus. Lorsque les dernières notes retentissent, tu ouvres les yeux, remarquant que Roxane n'a pas quitté sa place bien qu'elle ait ôté chaussures et veste. Peut-être s'est elle laissée aller à quelques pas de danse, ça ne t'étonnerait pas comme tu connais son amour pour cet art, en revanche, tu aurais aimé voir ça rien que pour savoir qu'elle genre de chorégraphie était possible sur des morceaux comme ceux que tu as joués. T'ouvres finalement la bouche pour lui annoncer avoir joué du Bach et t'es plutôt surpris de l'entendre qualifier ça "d'intéressant". Ce n'est pas le mot que les gens utilisent en général pour qualifier ta musique mais Roxane n'est pas comme tout le monde alors tu hoches la tête, souriant légèrement. Elle te demande alors pourquoi ton choix s'est porté sur le violoncelle et non sur un autre instrument. Il te faut quelques secondes pour remettre de l'ordre dans tes pensées bien que tu ais déjà répondu à cette question à de nombreuses reprises. C'est que les autres ont tendance à voir un garçon jouer de la batterie ou de la guitare, pas du violoncelle, mais toi, c'est bien sur cet instrument là que tu as porté ton attention, quoique tu ais longtemps hésité avec le violon dans ton enfance. « Parce que j'ai encore jamais entendu de plus joli son que celui d'un violoncelle, » tu réponds. Le violon égalait presque le violoncelle à tes oreilles, mais t'as finalement eu une préférence pour les notes graves du plus gros. Ton regard se pose alors sur Roxane que tu scrutes. T'aimerais demander ce qu'elle en a pensé, outre le fait que ç'ait été intéressant, mais t'es pas certain de pouvoir entendre un commentaire négatif ou trop neutre, alors tu ne dis rien. « Je vais rester jouer un peu, tu peux rester si tu veux. » Sous entendu, tu peux aussi partir, sur ce point, tu lui laisses le choix. Si elle n'a pas aimé ta musique, rien ne l'oblige à rester par politesse. De toute façon, tu fais souvent fi des bonnes manières pour vivre selon tes propres codes, et tu ne serais pas dérangé que quelqu'un fasse de même.

Revenir en haut Aller en bas
Le choixpeau magiqueHistoria PactumLe choixpeau magique
Maitre du jeu
Exp : 1464
Points de vie (HP) : 5000
Baguette : les chapeau n'ont pas de baguette
Photomaton : Ballet & Cello || Aspen, Roxane. 3267122442_1_3_oMmgz4Wk
Célébrité : Le choixpeau magique
Parchemins : 5061
J'aime : 112
Date d'inscription : 14/10/2016

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

Ballet & Cello || Aspen, Roxane. Empty
MessageSujet: Re: Ballet & Cello || Aspen, Roxane.   Ballet & Cello || Aspen, Roxane. EmptySam 31 Aoû - 23:36
Votre RP est archivé, Lorcan ne c'est pas recensé T_T


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsoriséHistoria Pactum

Ballet & Cello || Aspen, Roxane. Empty
MessageSujet: Re: Ballet & Cello || Aspen, Roxane.   Ballet & Cello || Aspen, Roxane. Empty
Revenir en haut Aller en bas
 

Ballet & Cello || Aspen, Roxane.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Historia Pactum :: Les coulisses :: Les archives :: Archives RP :: Saison 1 [été 2023 - août 2024]-