RSS
RSS
HISTORIA PACTUM
saison II ♠ Always keep your foes confused. If they are never certain who you are or what you want, they cannot know what you are like to do next.



 
Bienvenue sur Historia Pactum
!
Votez sur les top sites !
Toutes les deux heures !
Membre du mois
Ici vous retrouverez chaque mois le membre du mois récompenser pour sa participation RP dans la carte fidélité du forum.
Event en cours
Ici vous trouverez l'animation ou l'intrigue en cours sur le forum.
-50%
Le deal à ne pas rater :
XIAOMI Mi band 5 – Montre Connectée
29.99 € 59.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 [LIBRE] Flip that thang thang don't stop it, When I just bang bang and pop it !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Kassie G. OllivanderHistoria PactumKassie G. Ollivander
Kassie
Exp : 34814
Points de vie (HP) : 5000
Baguette : 27.7 cm, bois d'Amourette et croc de Basilic
Photomaton : [LIBRE] Flip that thang thang don't stop it, When I just bang bang and pop it ! Giphy
Familier : [LIBRE] Flip that thang thang don't stop it, When I just bang bang and pop it ! Basili10
Âge IRL : 14
Célébrité : Phoebe Tonkin
Parchemins : 4915
J'aime : 451
Date d'inscription : 15/10/2016

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

[LIBRE] Flip that thang thang don't stop it, When I just bang bang and pop it ! Empty
MessageSujet: [LIBRE] Flip that thang thang don't stop it, When I just bang bang and pop it !   [LIBRE] Flip that thang thang don't stop it, When I just bang bang and pop it ! EmptyVen 28 Juin 2019 - 18:24

Flip that thang thang don't stop it, When I just bang bang and pop it !
feat. ouvert à tous

Manoir Ollivander ¤ 20 avril 2024 - 21h30
S’entourer pour mieux s’isolé, donner le change et ce noyer dans une cascade de champagne et de bourbon. Vidé tous les bars du manoir s’il le fallait – ben que l’entreprise en soit, soit littéralement impossible – et danser, transpiré, se déhancher jusqu’au bout de la nuit. Puis voir le petit matin arrivé, se laisser bercé par le chant des oisillons au moment où le monde recommencerait à tourner rond. C’était un bon plan, pas vrais ? Du moins, c’est ce que j’avais décrété, quant, lors de la première semaine de vacance d’Avril j’avais émis l’affirmation que cela faisait bien trop longtemps que nous n’avions pas saccagé les parterres de fleur du parc du manoir, ou donner du fils à retordre à Neely en explosant les vases de la salle de réception.

Edward serait à son appartement de Londres ce soir, quant à Mattie et moi, nous comptions bel et bien profiter de la nuit pour nous mettre la tête à l’envers. Enfin, surtout moi à vrais dire. Mais qu’importe, tant que le résultat était là. Les invitations étaient parties par hiboux postaux trois jours plus tôt, s’engouffrant à travers les fenêtres, cheminée et boite aux lettres de mes camarades pour la plupart et de certains qui avaient quitté les bancs de l’école. La règle était simple : passée vingt-cinq ans, vous n’étiez pas la bienvenue ce soir ! Et en dessous de quinze ans et bien… À chaque parent de prendre ses responsabilités vis-à-vis du niveau de dépravation de leurs chers et tendres chérubins.

Pour se voir, nous salirons la véranda et le salon d’été, ouvert directement sur l’extérieur pour donner une vue imprenable sur la piscine et les jardins. J’avais même fait allumée le jacuzzi pour l’occasion. Certes, l’adage disais « Avril ne te découvre pas d’un fil », je n’en avais cure, l’alcool, ça tient chaud après tout ! Buffet remplit, groupe en place sur une scène dans le jardin, bar prêt à être vidé. Il était grand temps pour Sutton, Jess et moi de nous préparer dans ma chambre, usant ma salle de bain pour appliquer bien trop de fond de teins, d’anticerne, de mascara et autres joyeuserie. Sans parler de l’highligher, on ne brille jamais assez ! Et cette couleur champagne, miam !

Arrivée à sa propre fête à l’heure, quel mauvais genre, non nous préférions prendre soin de remonter nos bas, vêtir des robes moulantes et finir d’accrocher nos boucles d’oreille pendant que les basses de la musique et le bruit des conversations nous arrivais de la porte entre-ouverte. Ce n’est qu’à vingt et une heure trente, soit une heure après le début de ma petite sauterie, qu’enfin, il était grand temps de descendre pour découvrir les visages connu et reconnu de mes invités. Des bonjours qui claque, des bises à la française et des sourires toujours plus faux, toujours plus forcé mais où l’ont ne décèle pourtant rien des mensonges qu’ils cachent.

Un verre, un second, ils sembleraient que je n’ai absolument jamais de verre vide. Car aussi vite que le gobelet se vide, j’en ai un nouveau dans les mains sans forcément savoir qui l’y à mis. La foule, les rires, il est temps de se déhancher non loin de ce groupe qui fait battre nos cœurs en rythme avec ses notes de musique, en attendant plus tard, quand l’heure des défis arriverons. Lâché prise et s’oublier, simplement profité d’avoir seize ans !


code (c) black pumpkin





Dernière édition par Kassie G. Ollivander le Mer 3 Juil 2019 - 0:10, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t3029-kassie-g-ollivander-o-bite-me https://www.historia-pactum.com/t2805-kassie-g-ollivander-maj-le-29-12-2018 https://www.historia-pactum.com/t2781-kassie-g-ollivander https://www.historia-pactum.com/t2856-kassie-g-ollivander-o-basilic-nom https://www.historia-pactum.com/t2453-kassie-g-ollivander
Lily L. PotterHistoria PactumLily L. Potter
Oiseau-Tonnerre
Exp : 23930
Points de vie (HP) : 4150
Baguette : Baguette en bois de Prunellier, mesurant 21.84 cm avec un coeur en corne de Serpent Cornu . Souple et rapide, idéale pour les duels & les sortilèges.
Photomaton : [LIBRE] Flip that thang thang don't stop it, When I just bang bang and pop it ! 2tgp
Familier : [LIBRE] Flip that thang thang don't stop it, When I just bang bang and pop it ! 607c9184f2d1394c66380a737dd1525e
Célébrité : Barbara Palvin
Parchemins : 1511
J'aime : 176
Date d'inscription : 22/12/2018

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

[LIBRE] Flip that thang thang don't stop it, When I just bang bang and pop it ! Empty
MessageSujet: Re: [LIBRE] Flip that thang thang don't stop it, When I just bang bang and pop it !   [LIBRE] Flip that thang thang don't stop it, When I just bang bang and pop it ! EmptyLun 1 Juil 2019 - 12:43

Un hibou reçu quelques jours plus tôt et une jeune fille en permanence survoltée ça donne quoi ? Sûrement un boulet de canon qui descend les escaliers vêtue de sa traditionnelle tenue de soirée, ou plutôt de beuverie. Puisque le but ultime de ce soir, au Manoir Ollivander, ce n'est ni la drague, ni la retenue, ni l'élégance mais bien se retourner la tête jusqu'à n'en plus pouvoir et voir ensuite ce qui suivra. Alors forcément, Lily est intenable, ingérable et saute partout derrière son père en attendant son frère @Albus Potter tout en lui hurlant que le déluge n'attends pas et qu'il faut mettre les voiles rapidement si ils ne veulent pas que tout ce qu'il y a de bien dans un soirée chez Kassie disparaisse. Ce qu'elle ne dit pas, devant ses parents en revanche, c'est qu'elle pense uniquement à l'alcool et s’assoit totalement sur l'idée de manger des petits fours.

Jean slim sur les fesses, bottine destroy sur les pieds, t-shirt débardeur trop grand bien que seyant étrangement et veste en cuir qui en a vu bien plus que ce qu'elle ne devrait jusque là. Lily est prête, ses cheveux tourbillonnant dans la demeure familiale depuis plus d'une heure alors qu'elle ne tient plus en place. Allant et venant pour fourrer dans ses poches, dans sa sacoche, tout ce qui pourrait être indispensable. A tel point que la dernière fois qu'elle remonte pour tambouriner à la porte de son frère qu'elle compte bien trainer pour ou contre son gré, c'est une pile électrique qui déboule.

"Je pars devant, t'as intérêt à venir ! "

Et vlam, la porte se referme et Lily redescend rejoindre son père qui a posé sur son dos une veste maronnasse toute dégueulasse et qu'elle regarde en faisant la moue.

"T'as toujours aucun goût tu sais ?" Un sourire, une légère tape derrière la tête esquivée et Lily hurle encore une fois au reste de sa famille qu'elle y va et rentrera le lendemain. De toute façon, vu son état d'énervement et d'impatience profond, autant la faire partir en premier avant qu'elle ne repeigne l'ensemble de la petite maison. Il est toujours plus sympathique de voir un autre lieu d'habitation se faire dévaster n'est-ce pas ? Et quand on connaît Lily, même sa mère qui lui donne les dernières instructions ne semble pas réussir à se faire comprendre.

"Ok, ok... Bon on y va !?"

Trépignant sur place, Lily pose sa main sur le bras de son père. Faudrait qu'elle voit à vraiment passer ce foutu permis, c'est qu'il tarde à arriver. Et puis, transplaner ou plutôt être l'accompagnateur de celui qui transplane, ça donne un peu la nausée. Pas assez cependant pour le retenir de lâcher le bras de son père une fois arrivée et de lui faire un vague signe de la main alors qu'elle passe les grilles du manoir pour s'engouffrer dans les jardins. Objectif premier, trouver la Ollivander et voir si il n'y a pas quelques bouteilles à vider avant l'arrivée de l'ensemble des invités.
Objectif second ? Passer simplement une très, très bonne soirée et prier pour que la potion du lendemain soit efficace histoire de pouvoir repartir sans laisser son estomac sur place.

Vingt heure trente. Malgré trois hurlements en entrant, histoire de trouver Kassie et peut-être de faire glisser Sutton ou Jessica sur une peau de banane. Lily commençait à s'impatienter. Il faut dire que boire pour boire, c'était bien. C"était d'ailleurs ce qu'elle faisait alors que son verre n'arrêtait pas de changer de forme et de contenant. Elle en était à combien déjà ? Aucune idée. Mais elle n'était toujours pas assez atteinte selon elle. Elle avait de la marge. Chose qui allait sûrement se réduire lorsque sa rivale, ou amie selon le point de vue, allait pointer le bout de son nez. Elle du attendre ainsi un bon moment, à discuter sans vraiment discuter puisqu'elle avalait toujours une gorgée d'alcool en fixant les différents points d'entrées jusqu'à apercevoir Kassie qui arrivait enfin entourée de sa satané suite.

"HA ! Ollivander !"

Un coup de fesse pour Sutton plus tard, Lily posait un bras sur l'épaule de la jeune fille. une chance n'est-ce pas qu'elles fassent toutes deux approximativement la même taille.

"Dis, t'as prévu quoi ? Que j'me sois pas déplacée pour rien !"

Pour... rien... A elle seule elle avait dû vider la moitié d'une bouteille en même pas une heure alors pour le plus rien, on pouvait repasser mais qu'importait. Faire la fête était la seule chose intéressante pour l'instant. Bon... La tenue de Kassie aussi était un choix intéressant même si il fit grimacer Lily qui, à côté d'elle, ressemblait vraiment plus à un homme qu'à une femme vu sa dégaine de rockeuse tout droit sortie d'une pochette de CD moldu. Au final, devait y avoir une fille dans ce groupe moldu appelé Sex Pistols.


« Twins are more than friends.
They are more like a very small gang. »

Lily & Albus


FLORISSONE

Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t2748-lily-l-potter https://www.historia-pactum.com/t2807-lily-l-potter-maj-le-29-12-2018 https://www.historia-pactum.com/t2783-lily-l-potter https://www.historia-pactum.com/t2846-lily-l-potter-o-vivet-dore-nom https://www.historia-pactum.com/t2753-lily-potter-contes-legendes-inachevees
InvitéHistoria PactumAnonymous

[LIBRE] Flip that thang thang don't stop it, When I just bang bang and pop it ! Empty
MessageSujet: Re: [LIBRE] Flip that thang thang don't stop it, When I just bang bang and pop it !   [LIBRE] Flip that thang thang don't stop it, When I just bang bang and pop it ! EmptyLun 1 Juil 2019 - 13:30


Flip that thang thang don't stop it, When I just bang bang and pop it !


Avril 2024 L’invitation l’avais quelque peu surprise, autant ne pas mentir. Ce n’était pas la première fois qu’elle en recevais une, bien sûr, mais à chaque fois, elle semblait ne pas s’y attendre. Un sourire au coin des lèvres alors qu’elle descendait dans le salon, le petit morceau de parchemin encore froissée dans sa main. Megan, toute contente, alla s’assoir sur le canapé à côté de son parrain, présent pour l’occasion et buvant tranquillement un thé avec sa mère et son père. Sautillant presque sur place alors qu’elle demandait l’autorisation d’aller au manoir Ollivander se samedi pour la petite fête de Kassie. Jouant sur le fait que Lily serait probablement présente, ainsi qu’Albus elle fini par convaincre ses parents que tout irait bien, qu’il serait sage en appuyant l’argument de la sagesse du frère Potter. Après un court débat, l’enthousiasme et le sourire pétillant de la demoiselle eurent raison de monsieur et madame Londubat qui finirent tous deux par donner leurs accords. Autant dire qu’à la mine sombre de son parrain, Megan se doutais que Lorn n’étais pas forcément de leurs avis, peut-être pensait-il que les fêtes chez les Ollivander n’étais pas du meilleur goût.

Trépignant d’impatience jusqu’au jour J, elle fut accompagnée par son père jusqu’à Little Hangleton. Pas forcément fan de la sensation de transplanage, la poufsouffle en eu presque un haut le cœur à l’arrivée. Embrassant son paternel, elle fila par-delà les grilles du manoir. Être ponctuelle était bien, mais à ce genre de soirée l’être trop était aussi assez embêtant. Quand elle arriva d’ailleurs, elle remarqua qu’elle devait bien être la première. Accueillit par le sourire moqueur de Sutton et l’invitation de Kassie à aller tranquillement se rafraîchir dans la véranda, la jeune fille pris sagement place prête du buffet alors que ses camarades étaient remontés pour se préparer. Plus les minutes passaient, plus elle commençait à se sentir mal à l’aise. Forcément, quand un loup solitaire se retrouve mélanger à la masse, ça laisse place à la gêne !

C’est seulement à vingt heures, soit une demi-heure après son arrivée, que d’autres commençaient à entrer. Toute timide qu’elle était, Megan sirotais sagement un jus de fruit en grignotant des petits fours, sans savoir si elle devait sociabilisée ou pas. Et le temps d’arrivée à prendre son courage à deux mains, elle vit Lily entré en scène. Se levant elle se resservis un verre -sans alcool- et avança vers les extérieurs où un groupe célèbre jouais déjà de la musique. S’adossant au mur de verre, elle observa les lieux. Témoin de l’arrivée de la reine de la fête qui pleine d’aisance commençait déjà à se déhancher avant d’être interpellée par la Potter. *Aller Megan ! Un peu de courage ! Tu PEUX le faire !* Essayait-elle de se convaincre.


- Adrenalean 2016 pour Epicode
Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

[LIBRE] Flip that thang thang don't stop it, When I just bang bang and pop it ! Empty
MessageSujet: Re: [LIBRE] Flip that thang thang don't stop it, When I just bang bang and pop it !   [LIBRE] Flip that thang thang don't stop it, When I just bang bang and pop it ! EmptyLun 1 Juil 2019 - 15:15
20 avril 2024 - Loukia est vêtue d'un t-shirt, veste en simili cuir et pantalon ample - Soirée impossible à rater pour la jeune Delenikas qui passait les portes du manoir. Ce n'était pas la première fois qu'elle venait en ce lieu et ce ne serait certainement pas la dernière. Direction le parc et plus précisemment l'emplacement d'où émanait la musique. Se faufilant entre les divers invités, Loukia affichait un sourire satisfait alors qu'elle s'approchait dangereusement du buffet.

Sans plus attendre elle poussa deux personnes qui entravaient sa route et attrapa divers petits fours pour les rentrer dans ses poches. Des réserves, oui c'était exactement ce qu'elle faisait. La troisième année en avala quelques uns au passage, se léchant les doigts, replongeant sa main dans les nombreux plats jusqu'à ce que la soif se fit ressentir.

Le bar ne fut pas compliqué à repérer et Loukia entreprit de s'y rendre sur le champ seulement... Seulement la petite blonde hyperactive s'attarda sur le jaccuzzi qui faisait des bulles un peu plus loin. Un nouveau jouet qu'elle voulait absolument tester même si ce mois d'avril n'était pas spécialement chaud. C'est donc en courant, en bousculant du monde qu'elle fonça jusque là et appuya sur la tête d'un adolescent qui se trouvait déjà à l'intérieur. Son but, le faire partir pour qu'elle puisse prendre la place. Cela ne tarda pas à aboutir puisque c'est en jurant que le garçon prit la tangente et que la petite se jeta à l'eau toute habillée.

Seule, avec les bulles elle y resta un moment. Jusqu'à ce que l'ennui s'empare d'elle et qu'elle se mette en chasse d'une autre activité. Aller au bar ou... ou suivre Lily qui vadrouillait avec un verre à la main. Appuyant ses paumes sur le rebord du jacuzzi, la troisième année sortit de l'eau et commença à courir. Seulement elle s'arrêta rapidement en repérant Megan qui s'était adossée au mur.

Tu d'vrais tester le jaccuzi, ça devrait t'aider à apprendre à nager c'est pas profond.

Sur ce la petite repartit à toutes jambes, slalomant ici et là pour percuter le moins de personnes. La chevelure rousse lui avait faussée compagnie du moins jusqu'à ce qu'elle la retrouve plus, en compagnie de l'hote de la soirée et de ses droles de dames. Sourire de plus en plus large, Loukia couru en direction des deux filles qui étaient de dos. A bonne hauteur elle sauta et s'accrocha au cou de Kassie avant de passer ses jambes autour du buste de son ainée en mode koala.

Kassiiiiie ! Lilyyy !

Un bisou sur la joue à cette première alors qu'elle se décrochait, offrant ainsi une tâche d'eau énorme sur l'ensemble de la robe de son ainée. Ce n'était évidemment pas volontaire, c'était partie d'une bonne intention. D'ailleurs le sourire de la jeune Delenikas en disait long, voila qu'elle dévisageait les deux grandes  en tressautant de la jambe droite. Puis son regard s'écrasa sur les deux verres plein lui rappelant qu'elle avait soif.

Donne !

Ses phalanges allèrent s'enrouler autour du verre de la rousse qu'elle tira brutalement avant de le boire d'un trait, en une gorgée, loin de s'imaginer que c'était de l'alcool - inconscience, innocence... - écarquillant les yeux, la petite blonde se pinça l'arête du nez pour avaler et ne pas recracher, ses oreilles se mirent à chauffer alors qu'elle sautait sur place et rendrait son verre à la gryffondor.

Beurk beurk beurk!; C'est pas du jus d'fruit ça !

Et non Loukia. Mais relativisons, au moins elle n'allait pas sentir le froid.


résumé : Loukia est mouillée de la tête aux baskets, elle a but le verre de Lily.
Revenir en haut Aller en bas
Zoé A. De MievilleHistoria PactumZoé A. De Mieville
Augurey
Exp : 22246
Points de vie (HP) : 3800
Baguette : 19.73cm, bois de Sapin Blanc et écaille de Ndjamulji
Photomaton : [LIBRE] Flip that thang thang don't stop it, When I just bang bang and pop it ! Choni-cheryl-blossom-coming-out-gif
Célébrité : Madelaine Petsch
Parchemins : 792
J'aime : 116
Date d'inscription : 02/02/2019

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

[LIBRE] Flip that thang thang don't stop it, When I just bang bang and pop it ! Empty
MessageSujet: Re: [LIBRE] Flip that thang thang don't stop it, When I just bang bang and pop it !   [LIBRE] Flip that thang thang don't stop it, When I just bang bang and pop it ! EmptyLun 1 Juil 2019 - 17:49
Flip that thang thang don't stop it, When I just bang bang and pop it !feat. Libre03.03.2024 • dialogue en mediumpurple
Une soirée au manoir Ollivander… L’invitation ne pouvais pas mieux tomber je dois dire. C’était laisser la porte grande ouverte pour que le loup entre dans la Bergerie. J’en informais ma mère le soir même, après tout, je ne pouvais pas laisser passer une telle occasion de fouiner. Entre alcool et effervescence de la fête, ce serait un jeu d’enfant que de parcourir les étages du manoir pendant que ses idiots seront tous en train de se cuiter.

Le jour j, je me préparais rapidement… Enfin relativement. M’habillant d’un short en jeans taille haute relevée sur le fessier pour bien mettre en avant les formes, une brassière ressemblant plus à un soutien-gorge et une verte en cuir rouge. Je terminais par ses talons aiguille et mon éternel rouge à lèvre d’un cramoisie bien pétant parfumée à la cerise. Froid, moi ? Jamais, les succubus ont le sang chaud. Laissant mes cheveux volés au gré du vent alors que j’empruntais le réseau de poudre de cheminette jusqu’au petit village Anglais où avait lieu la fête, j’en remontais la colline jusqu’à arrivée devant les imposantes grilles. Un sourire en coin et je fis mon entré.

Gauche, droite, gauche, droite. Un déhanché assurée, un popotin qui se ballade au gré de mes pas. Je passe une main dans mes cheveux pour les ramenée en arrière alors que je pénètre le manoir, me dirigeant vers les bruits de la fête qui déjà m’arrive aux oreilles. Je croise des visages plus ou moins connu. J’aperçois mes hôtes, qu’ils sont naïfs. Je la voix pendre au cou de Kassie, la fine chaine d’argent qui retiens la clé qui ouvre toutes les portes de la demeure. Je m’approche du petit groupe qui s’est formé autour d’elle, un sourire éblouissant accroché aux lèvres. En piste Zoé…

- Haaan Kassie ta fête elle est ouuf ! Dis moi que ta sortie le Quidditch pong !

Dis-je en guise de salutation, les yeux rieurs, une voix candide, alors que je lui collais une bise sur chaque joue à la frenchie avant de saluer Lily Potter et une petite blonde qui devait être à l’école avec elle.
:copyright: 2981 12289 0


I like it when you take control, Even if you know that you don't. Own me, I'll let you play the role. I'll be your animal ~ Artemissia ♥
Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t3144-artemissia-zoe-de-mieville#47957 https://www.historia-pactum.com/t3146-zoe-a-de-mieville-maj-le-02-02-2019#47964 https://www.historia-pactum.com/t3145-zoe-a-de-mieville#47963 https://www.historia-pactum.com/t3239-zoe-a-de-mievielle-o-fereur-nom#50019 https://www.historia-pactum.com/t3147-zoe-a-de-mieville-o-distributeur-d-amour#47965
Kassie G. OllivanderHistoria PactumKassie G. Ollivander
Kassie
Exp : 34814
Points de vie (HP) : 5000
Baguette : 27.7 cm, bois d'Amourette et croc de Basilic
Photomaton : [LIBRE] Flip that thang thang don't stop it, When I just bang bang and pop it ! Giphy
Familier : [LIBRE] Flip that thang thang don't stop it, When I just bang bang and pop it ! Basili10
Âge IRL : 14
Célébrité : Phoebe Tonkin
Parchemins : 4915
J'aime : 451
Date d'inscription : 15/10/2016

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

[LIBRE] Flip that thang thang don't stop it, When I just bang bang and pop it ! Empty
MessageSujet: Re: [LIBRE] Flip that thang thang don't stop it, When I just bang bang and pop it !   [LIBRE] Flip that thang thang don't stop it, When I just bang bang and pop it ! EmptyLun 1 Juil 2019 - 20:50

Flip that thang thang don't stop it, When I just bang bang and pop it !
feat. ouvert à tous

Manoir Ollivander ¤ 20 avril 2024 - 21h45
Une fête qui commençait plutôt bien alors que déjà je commençais à avoir chaud, très chaud. Entre l’amas de corps train de remué, les déhanchées et les cinq premiers verres, autant dire que la brume de la fête m’enveloppait de plus en plus. Quelques coups de hanches plus tard et c’était Potter qui déboulait comme un boulet de canon en expédiant au passage Sutton d’un coup de fessier bien sentis. Arrêtant de danser pour la considérer avec un sourire, je me devais de répondre à cette mise au défi.

« Depuis quand on ne se déplace pour rien quand on vient à une fête chez moi ? Ne t’en fait pas, t’aura ta râclée au Quidditch pong. »

Je n’eu pas le temps cependant d’écouter sa réplique, qui j’en était certaine serait bien trouvé, qu’un autre boulet de canon, blond cette fois m’arriva dessus pour me grimper sur le dos et me coller un bisou aussi visqueux que mouillée. La robe… Ma robe. Ça collait maintenant en plus de devenir transparent. C’est qu’elle devait sortir de la piscine la Delenikas. Je grimaçais alors qu’elle reposait ses deux pieds sur la terre ferme. Mais je n’eu pas le temps de râlé que déjà elle piquait le verre de Lily pour en avaler une grosse lampé. Entre sa plainte et son expression, j’éclatais d’un rire franc, presque enfantin.

« Lou, c’est de l’alcool. Tu vas finir KO. »

Dis-je en riant de bon cœur alors qu’une nouvelle venue faisait son arrivée. Je rendis sa bise à Zoé d’un air éblouissant.

« Décidément, tu as lu dans mes pensées, t’est pas un peu legilimens ? »

Gratifiais-je la rouquine de Beauxbâtons alors que les tissus pailletés humide commençaient à me grattée de manière particulièrement désagréable. Passant une main dans mon dos pour plonger mes ongles sous le tissu, je vis entrée en scène Lancelot alors que je tournais la tête. Une nouvelle grimace traversa mon visage, suivis d’un regard lourd de sens adressée à Sutton et Jessica qui devait l’avoir vue aussi. Je me mordis la lèvre inférieure.

« Heu, je vais me changer, si tu veux de la compétition, il va me falloir quelque chose de plus confort et de préférence qui ne me donnera pas envie de me frotter à un bananier. »

Une excuse pour m’éclipsé alors que déjà je disparaissais dans un recoin perdu du manoir, porte dérobée ouverte grâce à mon collier à l’abris des regards qui se referma immédiatement sur mon passage. Je montais les étages quatre à quatre, sans oublier de renverser une bonne partie du liquide que contenais mon verre au passage. Arrivée dans le couloir du second étage, je bifurquais pour rejoindre ma chambre que j’ouvrais de la même manière tout en dézippant ma robe que je laissais tomber par terre avant de l’enjamber.

Un tour dans mon dressing et j’en sortis un short en jeans foncé avec un t-shirt un peu trop grand qui ferais largement l’affaire. Quant à changer de chaussure… Pourquoi faire ? Qu’est-ce que je risquais en talons de toute manière. Balançant les vêtements sur mon lit, je bus une grosse gorgée du cocktail du moment tout en retirant les chaines autour de mon coup. Entre le t-shirt remontant au-dessus du nombril, le short et les jeux avec Lily, autant la jouer safe dès maintenant. Laissant tomber les deux médaillons que je ne quittais pourtant jamais sur mon bureau, mon regard glissa sur les deux serpents formant un Ying et un yang. Lancelot… Il faudrait que je m’occupe de Lancelot. Un soupire alors que j’enfilais mon short et le boutonnais. Me préparant mentalement à être la pire des garces ce soir. Je poussais un jurons sonore alors que le talons d'une de mes chaussure eu raison de mon collant, même pas encore bourré je l'avais déjà bousillée en enfilant un simple short !


code (c) black pumpkin



Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t3029-kassie-g-ollivander-o-bite-me https://www.historia-pactum.com/t2805-kassie-g-ollivander-maj-le-29-12-2018 https://www.historia-pactum.com/t2781-kassie-g-ollivander https://www.historia-pactum.com/t2856-kassie-g-ollivander-o-basilic-nom https://www.historia-pactum.com/t2453-kassie-g-ollivander
Lancelot SmithHistoria PactumLancelot Smith
Basilic
Exp : 24595
Points de vie (HP) : 4700
Baguette : 27,3 cm - bois de noisetier et coeur en corail - épaisseur et flexibilité moyennes
Photomaton : So cute, so good.
Familier : [LIBRE] Flip that thang thang don't stop it, When I just bang bang and pop it ! 3335220522_1_7_8RkjSAhV
Âge IRL : 23
Célébrité : K. J. Apa
Parchemins : 1168
J'aime : 130
Date d'inscription : 31/05/2018

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

[LIBRE] Flip that thang thang don't stop it, When I just bang bang and pop it ! Empty
MessageSujet: Re: [LIBRE] Flip that thang thang don't stop it, When I just bang bang and pop it !   [LIBRE] Flip that thang thang don't stop it, When I just bang bang and pop it ! EmptyMar 2 Juil 2019 - 3:39
Flip that thang thang don't stop it,
When I just bang bang and pop it !


Lancelot avait fait tout un cinéma pendant plusieurs jours en apprenant pour la fête ches les Ollivander. Il était tout excité à l'idée de voir sa petite amie, de s'amuser, de profiter des vacances. Les grosses soirées chez Kassie avaient le goût des bonnes nouvelles jusque là, entre un balai gagné à un pari et sa déclaration pour le nouvel an... Bref. Il avait déjà hâte d'y être en recevant tout juste l'invitation.

Il avait lourdement insisté pour que toute la fratrie vienne, mais Viviane s'était farouchement opposée à l'idée, et avait insisté pour que leur plus petit frère @Aspen Smith reste avec elle - ce qui n'était pas dit puisque Lancelot et Galaad, eux, le suppliaient d'aller avec eux. Le garçon allait devoir choisir, mais c'était son affaire.

Je jour J, Lance avait enfilé un jean et un T-shirt trop ringard pour être honnête, surtout parce qu'il avait conscience qu'il risquait de finir tout habillé dans la piscine, et il préférait éviter. Galaad avait quant à lui refusé de porter autre chose qu'un complet trois pièces avec nœud papillon, ce qui était fort exagéré, mais lui allait plutôt bien. Ils avaient convenu de se rejoindre chacun dans leur coin à la fête, parce qu'ils devaient tous faire quelque chose avant, aussi ce serait la surprise de voir qui se pointait et quand.

Le rouquin espérait croiser sa cousine @Belleféegore Butterbott à cette soirée. C'était son style, après tout. Pourtant, il craignait au fond de lui que ce ne soit pas le cas. Après tout, elle et son père étaient toujours morts d'inquiétudes depuis que tata Marinella s'était volatilisée, et qu'Evelyn était devenue introuvable dans l'école. Ginger Smith était également inquiète pour sa sœur, mon son mari Zacharias disait haut et fort que la folle avait certainement dû se perdre quelque part comme elle l'avait déjà fait dix ans auparavant. Et c'était malheureusement possible, ce qui tenait l'inquiétude dans un filet serré pour l'instant.

Smith mit donc les pieds sur la propriété seul, un bouquet de roses blanches et gerberas vertes dans les mains, le sourire aux lèvres, innocemment heureux de venir. Il aperçu sa princesse au loin, mais elle détourna les talons, alors il pensa qu'elle ne l'avait pas vu. Voyant qu'elle prenait la direction de l'intérieur, il entreprit de la suivre. Mais il n'avait pas fait deux pas qu'un boulet de canon s'écrasait sur lui avec toute la délicatesse légendaire d'un Smith.

- Galaad !
- Y a Megan Londubat là bas ! Viens on va la voir ! Oh non attend, y a des cocktails que j'ai pas goûtés !

Et il disparu aussi vite qu'il était arrivé. Le regard du rouquin se releva vers la jeune fille que son frère lui avait indiqué, soupirant. Elle se trouvait un peu plus loin, adossée à la véranda. Un sourire chaleureux lui vint naturellement, alors qu'il se dit que Kassie finirait bien par revenir, puisque c'était sa fête, et que ce n'était pas plus mal d'aller voir cette pauvre Megan qui avait des airs de brebis égarée devant des loups toute seule dans son coin.

C'est son bouquet toujours dans les mains qu'il reparti dans sa direction.

Quant il se planta devant elle, on aurait presque dit qu'il allait lui offrir les fleurs. Affichant son plus beau sourire il lança sur un ton enjoué:

- Salut, Megan ! C'est chouette de te voir ici.

Et il lui avait dit ça avec un naturel dont lui seul avait le secret, lui qui pourtant n'avait pas dû lui adresser la parole plus de... Lui avait-il déjà adressé la parole, en fait ?
lumos maxima


Lancelot Smith
images?q=tbn%3AANd9GcTaB1ZQBSHb5PPd3LcYBunic1OtxXPv4u300w&usqp=CAU
Call this the end
Of the fucking world
Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t3023-lancelot-smith?highlight=lancelot+smith https://www.historia-pactum.com/t2806-lancelot-smith-maj-le-29-12-2018 https://www.historia-pactum.com/t2782-lancelot-smith https://www.historia-pactum.com/t5326-lancelot-smith-o-fee-nom#135880 https://www.historia-pactum.com/t2201-lancelot-smith-la-legende-racontee#33802
Zoé A. De MievilleHistoria PactumZoé A. De Mieville
Augurey
Exp : 22246
Points de vie (HP) : 3800
Baguette : 19.73cm, bois de Sapin Blanc et écaille de Ndjamulji
Photomaton : [LIBRE] Flip that thang thang don't stop it, When I just bang bang and pop it ! Choni-cheryl-blossom-coming-out-gif
Célébrité : Madelaine Petsch
Parchemins : 792
J'aime : 116
Date d'inscription : 02/02/2019

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

[LIBRE] Flip that thang thang don't stop it, When I just bang bang and pop it ! Empty
MessageSujet: Re: [LIBRE] Flip that thang thang don't stop it, When I just bang bang and pop it !   [LIBRE] Flip that thang thang don't stop it, When I just bang bang and pop it ! EmptyMar 2 Juil 2019 - 5:19
Flip that thang thang don't stop it, When I just bang bang and pop it !feat. Libre03.03.2024 • dialogue en mediumpurple
Profitant du départ précipité de Kassie, la jeune rouquine venue de France en profita pour s’éclipsée à sa suite, la suivant discrètement pour l’observé alors qu’elle prenait une porte bien cachée. Tentant de la rattraper avant que le passage ne se referme, elle échoua, lâchant un soupire agacée. Retournant à l’intérieur en réfléchissant à la bonne marche à suivre, Zoé fendis la foule sans forcément faire attention aux personnes présente, prétextant si non devoir aller faire la petite commission d’une voix toujours aussi candide et stupide.

Arrivant dans le hall d’entrée, la femme pris les escaliers de gauche qu’elle commença à gravir quatre à quatre, l’oreille tendu pour anticipée le moindre bruit. Jouer les idiotes ne serait pas difficile de toute façon si ont l’apercevais là où elle n’aurait pas de l’être. La rumeur disait que les secrets les mieux garder d’un manoir étaient toujours au grenier. Arrivant au premier étage, elle jeta un regard des deux côtés et par la balustrade pour s’assuré que personne ne la voyait avant de continuer son ascension jusqu’au second étages.

Le manoir était grand, aussi entama-t-elle la recherche des derniers escaliers pour aller au troisième puis au grenier. De large couloir, des portes menant à des chambres et des salles d’eau. Des petits salons et autres lieux de vie. Mais également de nombreuse porte fermé qu’un simple sortilège ne permettait pas d’ouvrir. Tendant l’oreille, elle entendit un juron sonore émanée d’une pièce sur sa gauche qui devait donner sur le domaine et la piscine très certainement. Reconnaissant la voix de l’hôtesse, Zoé se déroba bien rapidement pour continuer ses fouilles. Disparaissant ainsi pour un petit moment de là soirée où elle ferait plus tard, quand elle aurait trouvé ce qu’elle cherchait, une dernière apparition avant de partir pour de bon. Après tout, l’amas de corps ne se poserais pas d’avantage de question. C’est qu’elle se sentais sûre d’elle la succube.
:copyright: 2981 12289 0


I like it when you take control, Even if you know that you don't. Own me, I'll let you play the role. I'll be your animal ~ Artemissia ♥
Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t3144-artemissia-zoe-de-mieville#47957 https://www.historia-pactum.com/t3146-zoe-a-de-mieville-maj-le-02-02-2019#47964 https://www.historia-pactum.com/t3145-zoe-a-de-mieville#47963 https://www.historia-pactum.com/t3239-zoe-a-de-mievielle-o-fereur-nom#50019 https://www.historia-pactum.com/t3147-zoe-a-de-mieville-o-distributeur-d-amour#47965
Matthew G. OllivanderHistoria PactumMatthew G. Ollivander
Dragon
Exp : 14397
Points de vie (HP) : 2950
Baguette : 28.40cm, bois de Cyprès et Écaille d'Occamy
Photomaton : [LIBRE] Flip that thang thang don't stop it, When I just bang bang and pop it ! 61034_v
Célébrité : Robbie Amell
Parchemins : 1018
J'aime : 226
Date d'inscription : 27/06/2019

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

[LIBRE] Flip that thang thang don't stop it, When I just bang bang and pop it ! Empty
MessageSujet: Re: [LIBRE] Flip that thang thang don't stop it, When I just bang bang and pop it !   [LIBRE] Flip that thang thang don't stop it, When I just bang bang and pop it ! EmptyMar 2 Juil 2019 - 13:41
Une fête enfin ! Enfin nous avions pu organiser une belle fête chez nous ! Évidemment ce n’était pas la première fois. Mais cela me paraissait être une éternité que nous ne nous étions pas amusés. D’autant plus que le berger des doux agneaux était chez lui à Londres. Grand bien nous fasse !
Nous avions pu mettre en place tout ce dont nous voulions : bar avec alcool à gogo, petites friandises drôlissimes, un groupe qui donnera le tempo tout au long de la soirée, piscine, jaccuzzi, effets lumières sur la piste de danse.
Pour cette soirée, j’enfilai un jean noir et j’hésitai longuement entre la chemise bleue nuit manches longues ou chemise bleue claire manches courtes...Grand dilemme ! Pour finalement me dire que de toute façon je terminerai dans la piscine...Alors je laissai le hasard décider pour moi en utilisant le meilleur outil pour faire un choix : le plouf-plouf !
J’enfilai donc la chemise bleue nuit et fus satisfait de mon image face au miroir.
J’entendais les premiers invités arrivés et je décidai de ne pas descendre de suite. J’allais faire mon curieux et décidai de monter sur les toits. J’adorais monter là haut depuis tout gamin car personne n’avait conscience d’être observé...à part ma sœur peut-être puisqu’elle savait que j’avais cette habitude.

Bref, bien calé sur le toit, j’observais en contre bas les premiers échanges entres invités. C’était très amusant de déceler les codes de bienséance et d’analyser les comportements sociaux.
La fille Potter qui avait avalé un bon nombre de verres alors que la soirée commençait à peine. Peut-être qu’elle tenait bien l’alcool mais à cette allure là, elle serait la première à être couchée !
Pourquoi était-elle si pressée ?
Ma sœur fit son entrée, et dès lors, les groupies arrivèrent vers elle. Liliy, une jeune blonde qui me faisait bien rire et qui devait être Loukia. Ma sœur m’en avait parlé mais je ne l’avais encore jamais rencontré. A priori elle en faisait voir de toutes les couleurs aux profs.
Et il y avait cette fille, souriante au possible, un peu trop même. Mon instinct me dictait méfiance, mais j’étais curieux de la connaître en même temps.
Je détournai les yeux et vis le pauvre Lancelot, un bouquet de fleurs à la main devant la pauvre Londubat. Quiproquo à venir ?

Bref, il était temps pour moi de descendre de mon perchoir et de rejoindre les invités. Je dévalai les escaliers de la maison quatre à quatre et j’arrivai près de Megan et de Lancelot.

-Oh salut Lancelot, merci pour les fleurs ! Dis je en posant une main sur son épaule et en prenant le bouquet de l’autre. En voilà un invité digne de ce nom !
Oh pardon, je ne me suis pas présenté, ajoutai-je en me tournant vers Megan.
Matthew Ollivander, bienvenue chez nous Megan. Profites bien de la soirée et si tu as besoin de quoi que ce soit, n’hésites pas à venir me voir, terminai je avec un clin d’oeil.
Comment je connaissais son nom ? Facile, je connaissais tous les noms des élèves de Poudlard sans même les avoir rencontré. Merci le livre photo de l’école !

Je me dirigeai ensuite vers le bar où je me servi un verre de punch. Et le bouquet ? Je le mis dans un vase. Je savais bien à qui il était destiné, mais comme c’était peine perdue, autant qu’il serve de déco.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t3878-matthew-g-ollivander https://www.historia-pactum.com/t3902-matthew-g-ollivander-o-pas-encore-de-classe#65787 https://www.historia-pactum.com/t3903-matthew-g-ollivander#65790
Yara R. KhazenHistoria PactumYara R. Khazen
Hippogriffe
Exp : 14465
Points de vie (HP) : 2850
Baguette : Bois de mûrier noir, plume d'hippogriffe, capricieuse à ses heures bien que plus facile à manier avec le temps. N'écoute que sa propriétaire.
Photomaton : [LIBRE] Flip that thang thang don't stop it, When I just bang bang and pop it ! EquatorialMistyBullfrog-size_restricted
Célébrité : Émeraude Toubia
Parchemins : 805
J'aime : 85
Date d'inscription : 21/05/2019

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

[LIBRE] Flip that thang thang don't stop it, When I just bang bang and pop it ! Empty
MessageSujet: Re: [LIBRE] Flip that thang thang don't stop it, When I just bang bang and pop it !   [LIBRE] Flip that thang thang don't stop it, When I just bang bang and pop it ! EmptyMar 2 Juil 2019 - 17:28

Une soirée... Yara s'étira alors qu'elle posait sur sa bouche la dernière touche à un maquillage sûrement trop appuyé pour bien des gens. Ses lèvres rouges donnant ainsi l'impression de faire écho à la robe de même couleur qui épousait naturellement ses courbes. Elle aussi, comme le reste aurait fortement déplu à la plupart des mâles de sa famille. Trop de peau visible entre les bras dénudés et le décolleté qui soulignait sa poitrine, de même que les cuissarde haut perchées et aussi noire que du charbon n'aideraient sûrement pas à ce que cette tenue, mélange savant d'une certaine forme de classe et d'effronterie, soit approuvée. Qu'importait ? N'était-ce pas en ce genre d'instants, précisément, qu'il fallait savoir révéler toute sa féminité et ranger gentiment tout les pantalons de cuirs que vous portiez habituellement ?
Mimant un baisé vers le miroir pour s'assurer que le rouge était parfaitement posé, elle recadra ensuite légèrement les mèches rebelles de sa coiffures avant de glisser, non sans mal, sa baguette entre la jarretière et la peau de sa cuisse droite. Une veste en cuir noir par là-dessus afin de ne pas prendre froid éventuellement et la jeune Libanaise prenait la poudre d'escampette. Bien plus tôt que prévu cela dit en passant...

Parce que si le hibou plein de promesses était arrivé trois jours plus tôt, ce n'était pas pour sa propre tenue qu'elle s'inquiétait mais plutôt pour celle de son binôme qui avait un goût vestimentaire... Assez particulier si ce n'était trop sage. Allons, allons, Molly, il ne fallait qu'un léger soupçon de féminité en plus un très léger soupçon... Ou une cargaison du point de vue de Yara qui tentait depuis des mois de donner à la rousse qui l'accompagnait un air un peu moins coincé de mère au foyer de quarante ans. Ou d'enfant. Tout dépendait du moment.
Et comme toute œuvre mérite du temps, autant avouer qu'elle était partie bien tôt de chez elle pour se rendre à la résidence de la jeune femme, allant jusqu'à faire se retourner plusieurs fois les passants dans la rue alors que ses talons claquaient sur le sol. Plusieurs embardées de voitures moldues plus tard, elle sonnait enfin à la porte, sourire flamboyant accroché au visage alors que l'homme qui lui ouvrait la regardait avec des yeux exorbités. Deux possibilités, soit il n'appréciait simplement pas sa tenue peut-être un peu trop osée pour une heure si peu avancée de la nuit. Soit il n'aimait pas l'idée que sa fille passe du temps avec une personne ainsi vêtue ; ou bien était-ce une troisième option que Yara n'envisagea même pas alors qu'elle le saluait. Chose qui sembla redonner quelques couleurs a Mr Weasley qui indiquait d'un signe de main la chambre de sa fille.

La démarche assurée, Yara frappa à la porte avant de la pousser, les bras toujours chargé de divers sacs de vêtements qu'elle laissa presque tomber au sol en voyant la tenue de Molly...

« Tu n'es pas sérieuse n'est-ce pas ? »

Penchant la tête, elle pouffa de rire. Décidément, qui avait donc été élevé dans une région du monde où le choc des religions interdisaient souvent aux femme de montrer ne serait-ce qu'un avant bras ? Yara soupira. Il allait lui falloir du temps pour remettre Miss Weasley dans le droit chemin. Celui de l'âge adulte à peine touché du doigt.

« Impossible que je te laisse y aller comme ça... Et j'ai tout prévu rassures toi. Après ça, tu pourras avouer être la reine de la soirée. »

Un sourire pour détendre l'atmosphère, elle se doutait déjà que Molly n'allait peut-être pas apprécier le geste mais il fallait vraiment qu'elle casse cette image de gamine trop parfaite. N'était-elle pas femme après tout ? D'un geste, Yara sorti les vêtements qu'elle avait prévu. Une robe camelle qui irait parfaitement avec la couleur flamboyante de ses cheveux, des escarpins ouverts bien plus hauts que ce qu'elle portait habituellement et dont les fermetures étaient composées de longues bandes de cuirs tressés et une veste, aussi simple qu'elle était blanche afin que sa comparse ne prenne pas trop froid.
Pour Yara, rien qu'elle n'aurait vraiment porté, pour elle c'était encore trop sage mais pour Molly, elle allait devoir y aller doucement mais sûrement. Un peu comme pour son maquillage qui aiderait à relever le tout et sans oublier la coiffure qui dégagerait juste ce qu'il fallait la naissance de son cou. Inutile de préciser, bien entendu, que le choix de refuser ne serait pas accordé, même si elle dut insister plus d'une fois tout en rassurant la jeune femme qu'elle était magnifique ainsi apprêtée et qu'elle ferait se retourner toutes les têtes sur son passage. Et puis, ce n'était pas si souvent qu'on offrait l'occasion aux deux jeunes femmes de participer à une soirée dans le manoir des non moins célèbres Ollivander.

Alors oui, clairement. Si vous vous posez la question de savoir pourquoi elles arrivèrent si tardivement sur le lieu du crime de cette soirée, c'était uniquement pour une question de vêtement et de débat sur la longueur d'une robe, le décolleté de l'autre où la hauteur trop prononcée des talons. Une discussion tout à fait féminine cela dit en passant et que Yara apprécia grandement couper au moment de leur arrivée. Un peu de féminité, ça allait. Trop d'histoire sur la couleur d'un eye-liner cependant, ça devenait fatiguant.
Glissant son bras sous celui de Molly, elle l'entraina à sa suite pour passer les portes du manoir, le son d'un concert se dispersant déjà dans l'air alors que son regard ne cessait de fixer les différents visages dans la foule. Tête droite, dos drap et déhanché assez assuré pour ne pas être vulgaire. Un juste milieu en tout alors que ses doigts s'approchèrent d'un verre une fois le bar à portée. Ne restait plus qu'à s'amuser n'est-ce pas ? Et se laisser envoûter.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t3740-yara-rim-khazen https://www.historia-pactum.com/t3866-yara-r-khazen-o-pas-encore-de-classe#64651 https://www.historia-pactum.com/t3867-yara-r-khazen#64653 https://www.historia-pactum.com/t3868-yara-r-khazen#64661
Molly II WeasleyHistoria PactumMolly II Weasley
Augurey
Exp : 17923
Points de vie (HP) : 2900
Baguette : 25.93cm, bois de Saule Pleureur et écaille d'Occamy
Photomaton : [LIBRE] Flip that thang thang don't stop it, When I just bang bang and pop it ! Katherine-mcnamara-gif-hunt-5
Célébrité : Kat McNamara
Parchemins : 723
J'aime : 92
Date d'inscription : 29/04/2019

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

[LIBRE] Flip that thang thang don't stop it, When I just bang bang and pop it ! Empty
MessageSujet: Re: [LIBRE] Flip that thang thang don't stop it, When I just bang bang and pop it !   [LIBRE] Flip that thang thang don't stop it, When I just bang bang and pop it ! EmptyMar 2 Juil 2019 - 18:17
Flip that thang thang don't stop it, When I just bang bang and pop it !
feat. Libre.

Come on baby and drop it
Scrub that floor and just mop it
Show these gangsters how you pop lock it
Don't care what you got in your pocket
I peep the way that you rockin'
Flip that thang thang don't stop it
Wanna I just bang bang and pop it
While the club crowded just watch you
Got a gang of cash and it's goin' all on the bar
And it's going fast 'cause I feel like a superstar
And you may not have it, I might just broke the law
It's your turn to grab it,
now make this whole thing yours

"Dans une société hédoniste aussi superficielle que la nôtre, les citoyens du monde entier ne s’intéressent qu’à une chose : la fête. (Le sexe et le fric étant, implicitement, inclus là-dedans : le fric permet la fête qui permet le sexe.) "

• • •

Planté devant mon miroir à pied, juste à coté d’une grande armoire de bois blanc recouverte de photos de mes années d’études, de ma famille ou bien de voyages que j’avais eu la chance de faire lors de vacance avec papa, maman et ma sœur, je me regardais des pieds à la tête. Jaugeant ma tenue pour ce soir. Un chemisier blanc au manche longue imprimé de plein d’oiseau bleu sur des branches d’arbre, une jupe blanche plissée arrivant pile au-dessus du genou, des collant bleu rappelant la couleur des oiseaux et des ballerines blanches en peau de Dragon. Je m’étais tressée les cheveux et avait clos la natte par un élastique un peu fantasy. Ce n’était pas si mal. Je bataillais cependant avec moi-même entre fermer le col de la chemise jusqu’en haut ou laisser un bouton ouvert qui dévoilerais mon coup et un peu de mes clavicules. Je n’arrêtais pas de fermer et ouvrir ce bouton d’ailleurs quand j’entendis la porte d’entrée en bas. Papa m’annonça de la visite, ce devais être Yara. Levant les yeux pour regarder au-dessus de mon bureau en chaine blanc ordonnée et ranger au millimètre près, l’horloge m’indiquais pourtant une grande avance. Je demandais à mon père de la faire monter, me jetant sur ma couverture de lit rose pastel sertie de petites fleurs, me donnant l’air de lire un magazine.

Quand elle entra, je me levais pour la saluer… Et vis sa tête déconfite. Je me retournais vers le miroir pour me regarder encore une fois.

- Ben quoi ?

Dis-je, en ne comprenant pas. C’est vrai que les robes moulantes, le cuir et les hauts talons, ce n’était pas au goût de tout le monde. Yara était belle et savait mettre ses formes en avant, mais justement peut-être un peu trop, flirtant avec les limites de la vulgarité à mon goût. La mine déconfite alors qu’elle ne me laissait pas d’autre choix que d’être entièrement relooké, ce ne fus pas dans des protestations. Ne serait-ce que pour le choix de chaussure. Comment est-ce que j’étais censé marché avec ses trucs ? C’était IMPOSSIBLE ! J’allais finir à sainte Mangouste !

- Non mais Yara, voyons, des sorcière de notre stature, apprentie Auror ne peuvent pas se permettre de…

Un regard, un seul qui en disais long et me fis me taire. Exploit de la part de mon binôme dont je n’arrivais pas à déterminée l’influence. Bonne ou mauvaise, bonne question. Et là, la préparation commença. Si bien que je me retrouvais affublé d’une robe beaucoup trop moulante, de talons beaucoup trop haut et d’un maquillage bien trop outrancier pour mes gouts. C’est à peine si je me reconnaissais dans le miroir. Et à en voir la tête de mon père quand nous dévalions les étages pour partir, lui non plus. Je lui jetais un regard d’excuse alors que Yara filait dehors, j’étais sur ses talons.

- Yaraaa c’est trop court ! Comment tu veux que…

Tout le trajet, j’avais râlé tout le trajet jusqu’au manoir, tirant sur le bas de la robe, remontant le décolleté et manquant plusieurs fois de tomber tant je n’arrivais pas à marcher avec les échasses. J’appréhendais grandement…

Le premier arrêt de la grande prêtresse Libanaise ? Le bar bien sûr ! Je me servis un punch -sans alcool- boire ce n’était pas mon genre, j’aimais garder le contrôle. Quand j’aperçue Mattie. Rougissant jusqu’à la racine de mes cheveux, si bien qu’on ne distinguait plus la peau de la crinière, je me cachais derrière la brunette en continuant de vouloir rallonger le tissus qui dévoilais beaucoup trop mes jambes.
ecrire CRIMSON DAY




Petit poisson deviendra grand.On rencontre sa destinée souvent par des chemins qu'on prend pour l'éviter.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t3475-molly-ii-weasley#55711 https://www.historia-pactum.com/t3477-molly-ii-weasley-o-pas-encore-de-classe#55721 https://www.historia-pactum.com/t3476-molly-ii-weasley#55719 https://www.historia-pactum.com/t3730-molly-ii-weasley-o-fee-nom#58661 https://www.historia-pactum.com/t3480-molly-ii-weasley-o-written-in-the-stars#55732
Roxane EagleHistoria PactumRoxane Eagle
Augurey
Exp : 18571
Points de vie (HP) : 3450
Baguette : 22.53 cm, bois de Pin et mèche d'Apsara
Photomaton : [LIBRE] Flip that thang thang don't stop it, When I just bang bang and pop it ! Original
Familier : [LIBRE] Flip that thang thang don't stop it, When I just bang bang and pop it ! 420px-10
Célébrité : Maddie Ziegler
Parchemins : 781
J'aime : 95
Date d'inscription : 04/01/2019

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

[LIBRE] Flip that thang thang don't stop it, When I just bang bang and pop it ! Empty
MessageSujet: Re: [LIBRE] Flip that thang thang don't stop it, When I just bang bang and pop it !   [LIBRE] Flip that thang thang don't stop it, When I just bang bang and pop it ! EmptyMar 2 Juil 2019 - 20:52
Un groupe de musique qui semble vouloir faire flamber la piste de danse. Un bar qui ne désempli pas et une multitude de tête jeunes et moins jeunes qui n'ont de cesse d'arriver chacun leur tour, ou bien en groupe. Au milieu de tout ceci, Roxane, pas franchement à l'aise alors qu'elle faisait partie des premiers invités a arriver. Disons que comparé à certains qui arrivaient encore et sautait au cou de l'hôtesse des lieux, elle n'avait pas bien compris encore qu'arriver à l'heure ne se faisait plus que dans sa famille. De même qu'elle ne semblait pas avoir compris que le terme tenue de soirée ne signifiait pas revêtir une robe de jeune fille de bonne famille et des ballerines assorties... Ne parlons même pas de sa coiffures qui dénotait totalement par rapport à celles que les plus âgées portaient.

Pourtant, ça lui avait pris un bon moment pour se décider sur quoi porter. Une fois n'était pas coutume, sa chambre s'était transformée en une véritable zone de guerre et la quatrième année avait même pris la peine de défiler devant sa mère et sa sœur. Ce qui c'était soldé par un veto clair et précis de Madame Eagle qui avait fini par choisir une jolie petite robe rayée à sa fille accompagnée d'une veste à col claudine aux manche légèrement bouffantes. Après tout, dans le monde moldu c'était ainsi qu'on s'habillait, particulièrement dans la famille de Roxane qui souhaitait tenir un certain standing. Et puis, en vérité, elle avait déjà du négocier âprement le fait de pouvoir venir meme si c'était les vacances. Une soirée chez les sorciers, quand on voyait ce qu'il s'était passé au Ministère quelques mois plutôt, ça ne pouvait que mal finir selon sa mère et Roxane avait du faire des pieds et des mains pour réussir à avoir l'autorisation.

A l'heure adéquate, elle avait donc été déposée devant le Chaudron Baveur afin de pouvoir emprunter le réseau de Cheminettes et se rendre dans le village. Une partie de plaisir cela dit en passant, surtout pour enlever toute la couche de poussière que le voyage avait laissé. Et ensuite... L'attente... Trois jus de fruit plus tard et cinq aller-retours dans des pièces vides et Roxane commençait fermement à douter d'être au bon endroit. Il lui fallu encore un bon moment avant d’apercevoir des têtes connues entrer en piste... Lily Potter notamment, sans oublier la furie Delenikas et Megan, ce qui la fit respirer un instant. Manquait que Gwendolyne au final et Roxane soupira. Se rapprochant du bar une nouvelle fois, picorant un gâteau apéritif avant de prendre ce qu'elle pensait être une simple sirop de framboise... Erreur fatale vu le goût que ça avait mais, trop polie pour le reposer ou même le cracher, elle garda le verre dans ses mains avant de s'intéresser aux nouveaux invités qui entraient.

Ses yeux s’agrandir, quand enfin une tête plus connue que les autres traversa la foule, bouquet de fleurs à la main ! En un temps, trois mouvements, Roxane détala du comptoir pour aller rejoindre @Lancelot Smith, qui se faisait agréablement siffler son bouquet de fleurs -d'ailleurs il était vrai qu'elle n'avait pas apporté de cadeau elle non plus- et qui se retrouvait en compagnie de @Megan A. Londubat et de ce qui semblait être son frère. Roxane souffla un grand coup, avec un peu de chance, elle trouverait @Aspen Smith pas trop loin de ses aînés et, à défaut, Megan serait peut-être aussi d'agréable compagnie. Et puis, elle devait bien réussir à donner son verre à quelqu'un non ? Lancelot serait parfait pour ça !


« Qu'est-ce que la danse sinon du théâtre fabriqué à partir d'une musique ?»
FLORISSONE

Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t2875-roxane-eagle#44340 https://www.historia-pactum.com/t2887-roxane-eagle-maj-le-06-01-2018#44587 https://www.historia-pactum.com/t2886-roxane-eagle#44586 https://www.historia-pactum.com/t3120-roxane-eagle-o-hippogriffe-nom https://www.historia-pactum.com/t2888-roxane-eagle#44588
Iwao MasaakiHistoria PactumIwao Masaaki
Eruptif
Exp : 17962
Points de vie (HP) : 3350
Baguette : 28,99 cm, bois de Cèdre et poil de Troll
Photomaton : For when you fall, I will be the one telling you : I told you so.
Familier : [LIBRE] Flip that thang thang don't stop it, When I just bang bang and pop it ! 3335220522_1_9_S6qDiyy3
Âge IRL : 23
Célébrité : Ji Chang-Wook
Parchemins : 421
J'aime : 259
Date d'inscription : 09/05/2019

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

[LIBRE] Flip that thang thang don't stop it, When I just bang bang and pop it ! Empty
MessageSujet: Re: [LIBRE] Flip that thang thang don't stop it, When I just bang bang and pop it !   [LIBRE] Flip that thang thang don't stop it, When I just bang bang and pop it ! EmptyMar 2 Juil 2019 - 21:31


Flip that thang thang don't stop it

feat. les invités

Il y avait des moments dans la vie qu'on ne pouvait simplement pas refuser. Une fête au manoir Ollivander, voila qui semblait entrer dans cette case. Non mais, comprenez. Voilà qu'Iwao était autorisé à aller fouiner chez Kassie, officiellement ! Il pourrait à volonté observer et apprendre, rencontrer enfin le fameux frère qui les avait presque surpris dans une situation délicate dans la salle de bain de la jeune femme... Bref. C'était parfait, et Iwao se réjouissait d'avance de pouvoir de surcroit passer la soirée avec son cousin !

Mais qui disait soirée, disait du monde, et du monde disait des regards, et des regards disait... Impossible de s'y rendre affublé d'un kimono, tout classe et agréable puisse-t-il être. Hors de question de dénoter, Wao comptait bien se fondre dans le décors et profiter des jolies gazelles alcoolisées pour s'amuser.

Pour l'occasion, il avait même décidé de débourser quelques livres dans des boutiques anglaises. Il avait prit plusieurs trucs, se disant qu'il demanderait certainement son avis à Eiji. En fait, il avait surtout dans l'idée de le convaincre de s'habiller lui aussi avec des vêtements occidentaux. Il ne l'avais jamais vu porter autre chose que ses éternels kimonos, dont la seule fantaisie était la couleur qui variait quand il était d'humeur. Rien de très fun. Et pour une fois, il pourrait bien faire un effort. En plus ce n'était pas si laid, ces jeans ! De toute manière il n'aurait pas le choix. Sinon Wao se débrouillerait pour le jeter dans la piscine dès l'arrivée, histoire de le forcer à se changer - personne n'aimait un kimono mouillé. (De toute manière il comptait l'y pousser, mais s'il acceptait de se prêter au jeu, ce serait peut-être plus tard dans la soirée...)

Iwao arriva devant la porte de son cousin les bras chargés de sacs. Trois coups contre le bois plus tard, c'est la mine dépitée d'Eiji qui lui fit face, découvrant son accoutrement. Jean effet délavé et savamment déchiré, Tshirt simple gris, veste en cuir noire jetée sur les épaules, et converses noires ; ses cheveux lâchés sur ses épaules en pagaille. Il entra le sourire aux lèvres, ses yeux jetant des regards inquiets vers le placard où quelque chose remuait.

« Bonsoir cousin ! Prêt pour ce soir ? » - regard sur le kimono très classe revêtu, soupire, grimace - « Visiblement tu as déjà tout prévu. »

Sans faire attention à gêner ou non, Wao laissa tomber les sacs près de la table basse, et fit volte face, forçant une mine sérieuse sur son visage.

« Dis Eiji, c'est obligé le kimono là ? Tout le monde va faire que te regarder. C'est pas ce qu'y a de plus discret, pour une soirée. » et attrapant l'un des sacs, il le tendit à son cousin avec un grand sourire : « Metçasilteplaitmercitaspaslechoix ! »

L'affaire se régla - pas si facilement mais se régla - et les deux Japonais purent finalement sortir de l'appartement, l'un rayonnant, l'autre un peu moins, tous deux occidentalisés à souhait !

En arrivant sur la propriété, Iwao eu un sourire satisfait en appréciant l'étendue de la fête. Il traina son cousin entre les gens, saluant plus ou moins qui les croisait. Son regard glissa vers les fenêtres de l'étage, suivant la courbe de l'érable japonais dont il avait déjà une fois escaladé les branches. Une ombre passa devant les rideaux, allumant une étincelle dans son regard alors que la tentation d'aller saluer son hôte par sa fenêtre lui traversait l'esprit. Mais se souvenant qu'il avait décidé de se fondre dans la masse, il pencha plutôt pour se rendre au buffet, sur lequel il attrapa un cocktail aux couleurs vives. Il en colla également un dans les mains d'Eiji, qui avait posé son regard par dessus l'épaule d'Iwao. Il se tourna, se demandant qui son cousin pouvait bien avoir reconnu. Et son sourire s'agrandit un peu plus.

Il y avait une rousse qu'il ne connaissait pas qui était devenue écarlate pour une raison inconnue, et avec elle, une sulfureuse brune moulée dans une robe rouge qui ravivait d'anciens souvenirs. Comme le monde était petit.

« Tiens donc. Vous ici ? » lança-t-til sur un ton amusé, usant d'un vouvoiement qui n'avait pas franchement lieu d'être à l'intention de Yara.


Code by Wiise sur Never-Utopia




shikokku no hebi
Who decides why we live and what will die to defend...
who chains us ?
Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t3694-iwao-masaaki https://www.historia-pactum.com/t3727-iwao-masaaki-o-pas-encore-de-classe?highlight=iwao https://www.historia-pactum.com/t3726-iwao-masaaki?highlight=iwao https://www.historia-pactum.com/t5325-iwao-masaaki-o-botruc-nom#135879 https://www.historia-pactum.com/t3733-iwao-massaki-tout-l-art-de-la-guerre-est-base-sur-la-duperie?highlight=iwao
Eiji N. K. MasaakiHistoria PactumEiji N. K. Masaaki
Eiji
Exp : 34318
Points de vie (HP) : 5150
Baguette : bois de cerisier, crin de Kelpy, 23 cm & rigide
Photomaton : [LIBRE] Flip that thang thang don't stop it, When I just bang bang and pop it ! Giphy
Familier : [LIBRE] Flip that thang thang don't stop it, When I just bang bang and pop it ! 9f67be10
Célébrité : Yoo Seung Ho
Parchemins : 2205
J'aime : 395
Date d'inscription : 23/02/2018

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

[LIBRE] Flip that thang thang don't stop it, When I just bang bang and pop it ! Empty
MessageSujet: Re: [LIBRE] Flip that thang thang don't stop it, When I just bang bang and pop it !   [LIBRE] Flip that thang thang don't stop it, When I just bang bang and pop it ! EmptyMar 2 Juil 2019 - 22:38
20.04.2024 - Flip that thang thang don't stop it, When I just bang bang and pop it !


Tenue de la PLS Intersidérale:
 

Une invitation pour une soirée au Manoir Ollivander ? Rien de plus simple à éviter. Il lui suffisait simplement de jeter le parchemin dans le premier feu qui venait à sa porter et considérer qu'il ne l'avait jamais reçue. Rien de plus simple oui... Pourtant depuis quelques jours, cette dernière trônait toujours sur la table basse et avait droit à des regards insistants quoique peu certains de la décision à prendre. Les traditionnels soupirs s'en étaient suivis, jusqu'à ce qu'Iwao lui apprenne qu'il avait reçu la même missive... Ce jour là, sa mâchoire s'était d'autant plus crispée qu'avec les événements récents liés à la Professeur de Divination et à une sombre histoire de Polynectar, il avait décidé de s'y rendre. Surveillance certainement. Ou bien pour voir de ses yeux ce qu'il se passait dans l'esprit de la jeune femme maintenant que quelques sombres épines avaient été retirées. Son seul souci, la présence potentielle des frères de cette dernière et Eiji avait donc décidé qu'il ne ferait que traverser le lieu avant d'en disparaître.

C'était visiblement sans compter sur Iwao qui se pointait maintenant chez lui vêtu d'un...de...Eiji toussa en ouvrant la porte, ses yeux s'arrondissant en constatant le tenue dépravée que portait son cousin. Il le connaissait pour ses mœurs légères mais là... C'était proche d'un total manque de respect vis-à-vis de lui que de se présenter ainsi. Parole qu'Eiji ravala en le fixant d'un regard noir, incrédule alors qu'il se retrouvait maintenant avec un paquet dans les bras. Mais à quoi pensait-il donc ? Depuis quand Eiji avait-il dit qu'il allait là-bas pour faire la fête ? Lui... La fête ? Au milieu de jeunes qu'il croisait tous les jours dans les couloirs de Poudlard et dont il ne se rappelait pas la moitié... Un soupir. Profond et ses doigts glissèrent dans le sac avant d'en sortir les vêtements. Même pas en rêve.

« Hors de question. »

La tenue occidentale, il avait déjà donné. Deux fois pour être précis. La première dans ce même manoir lors d'une soirée organisée par Kassie... Où on l'avait appelé Jackie Chan même si il ne savait toujours pas qui c'était et la seconde, à Noël avec pour résultat un cadeau de St Valentin envoyé par une petite blonde à la langue acérée et dont il ne savait toujours pas quoi faire... A croire que chaque fois qu'il s'habillait d'autre chose que d'un kimono sombre, l’enchaînement des événements ne lui convenait pas.
Mais pour cette fois... Eiji avait regardé le sac... Son cousin... Le sac à nouveau avant de prendre les vêtements sous son bras en soupirant largement. C'était inutile de négocier avec Iwao et, peut-être que pour une fois, il réussirait vraiment à se fondre dans le décor... Un mal pour un bien, non ?
Grimaces et soupirs exaspérés accompagnèrent le retrait total du Kimono brodé de rouge et le passage des vêtements de Jean qu'Iwao se paya même le luxe d'ajuster. Il n'y avait pas à dire, cette tenue, n'avait absolument rien de confortable. Des manches dont on ne savait pas quoi faire, des armes qu'on ne savait pas où planquer et pas assez de mouvements pour ressentir le vent. Si en plus de la ceinture, il lui faisait porter un bracelet et ouvrait sa chemise plus largement que ce qu'il était en train de faire présentement, il allait l’empaler vivant sur son katana où le faire bouffer par son ZouWu. Au choix !

Pas emballer du tout. Même le fait de lâcher complètement ses cheveux qui avaient été attachés toutes la journée et qui laissait apparaître des ondulations mal organisées ne suffisait pas à lui faire croire qu'il pourrait se planquer derrière et entrer en symbiose avec le néant invisible. Cette soirée allait être longue... Très longue et le visage fermé d'Eiji en disait long sur sa façon de penser alors qu'ils arrivaient au Manoir Ollivander.
Visage qui se ferma encore un peu plus lorsqu'ils approchèrent du bar et que son cousin héla l'une des jeunes filles plus loin. Si il lui faisait l'affront de l'obliger à parler... Il allait le bouffer. Qu'il ait l'air d'un ahuri avec ses vêtements lui suffisait déjà amplement.
Résigné, Eiji avait tourné la tête pour apercevoir les tignasses rousses et brunes des deux filles et une grimace intérieure vint se glisser devant lui. En plus des étudiants de Poudlard déjà bien alcoolisé, il allait avoir le droit à la rousse mal lunée, irrespectueuse au possible et qu'il préférait éviter comme la peste, d'autant plus qu'elle n'était définitivement pas douée...Mais ce qui le choqua le plus, en revanche ce ne fut pas ce fait là mais bien la réflexion de son cousin... Il devait connaître l'autre si il suivait bien le résonnement et l'enfer dans lequel il avait la sensation de se glisser, augmenta encore en même temps que le verre d'alcool disparaissait, vidé d'une traite alors qu'il se retournait vers le bar, une main dans la poche arrière puisqu'il ne comprenait toujours pas où la mettre autrement... Il allait lui falloir quelque chose de plus fort, de beaucoup plus fort. Du saké par exemple, il n'était pas mauvais dans les environs.



Codage par Libella sur Graphiorum




Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t3163-eiji-n-kurotchkine https://www.historia-pactum.com/t2801-eiji-n-kurotchkine-maj-le-29-12-2018 https://www.historia-pactum.com/t2777-eiji-n-kurotchkine https://www.historia-pactum.com/t2855-eiji-n-kurotchkine-o-zouwu-nom https://www.historia-pactum.com/t1519-eiji-kurotchkine#18609 En ligne
Kaneko MasaakiHistoria PactumKaneko Masaaki
Phoenix
Exp : 31917
Points de vie (HP) : 5000
Baguette : 15.37cm, bois de Cerisier du Japon et crin de Kelpy. Elle est plutôt rigide et fine.
Photomaton : [LIBRE] Flip that thang thang don't stop it, When I just bang bang and pop it ! Giphy
Familier : [LIBRE] Flip that thang thang don't stop it, When I just bang bang and pop it ! 7b58acde6712b603a398f68ffd08c843
Âge IRL : 29
Célébrité : Yoon So-yi
Parchemins : 1324
J'aime : 156
Date d'inscription : 21/12/2018

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

[LIBRE] Flip that thang thang don't stop it, When I just bang bang and pop it ! Empty
MessageSujet: Re: [LIBRE] Flip that thang thang don't stop it, When I just bang bang and pop it !   [LIBRE] Flip that thang thang don't stop it, When I just bang bang and pop it ! EmptyMar 2 Juil 2019 - 22:54

Masaaki
Kaneko

&
Libre

Flip that thang thang don't stop it, When I just bang bang and pop it !
En ce samedi soir, Kaneko s’attendais à tous sauf à ce qui semblait l’attendre. En formation à Sainte Magouste avec sa tutrice, présente tous les jours en cette période de vacance scolaire, elle s’afférais à faire l’inventaire des onguents, baumes, pommade et autres concoctions de soin quand Hailey arriva dans son dos. Sentant sa présence avant même que la psychomage ne passe la porte, la Nippone c’était retourné pour voir entre les sourcils de l’occidentale une ride du souci. N’interrogeant pas le Sensei à ce sujet, elle se contenta d’un signe de tête en guise de salutation avant de retourner à sa tâche. Cependant, l’autre brunette ne semblait pas vouloir l’entendre ainsi. Depuis des jours déjà elle insistait pour que Kaneko sorte un peu plus, se fasse des amis et qui sait, rencontre peut-être quelqu’un de sympathique ? Chose qui passait complètement par-dessus la tête de la Japonaise d’ailleurs. Relançant le sujet sur la table, Kaneko laissa passer un soupire qu’elle ne put retenir. Cette fois, c’était par les « sentiments » qu’elle comptait l’avoir, prétextant avoir besoin de quelqu’un pour veillée sur sa nièce lors d’une fête donner dans un village anglais lambda. Elle insistait, mettant en avant un presque-chantage affectif. Sauf que… l’affect et elle… ça faisait deux.

C’est vers midi cependant qu’Hailey parvint à faire plier le Roseau, ayant invité la demoiselle concerné, gamine de treize ans beaucoup trop hyperactifs pour Kaneko, à déjeuner avec elle. Elle ne savait pas bien si c’était simplement pour qu’on arrête de la bassinée, ou parce qu’elle avait fini par s’attacher à l’occidentale -un peu comme on s’attache à un petit animal de compagnie- mais elle fini par accepter. Ce qui l’attendais par la suite cependant ne faisais clairement pas partie du contrat. Et nous revoila en cet instant, alors que l’apprentie rangeais sagement et étiquetais les étagères.

Les bras chargés de sac, l’Anglaise l’appela, Neko s’approcha pour regarder d’un air interdit l’étalage devant elle. Un nouveau soupire, encore un. Et le pompon, l’accompagnateur de la soirée, un coup monté elle en était sur maintenant. Mais une promesse était une promesse et Kaneko ne brisais jamais sa parole, si non à quoi bon en avoir une ? Le garçon, d’origine similaire au sienne bien qu’il ait grandit et ait été élevée en Angleterre, se montrais bien trop… Attentionnée pour la demoiselle qui n’avais presque pas échanger deux mots avec lui depuis qu’ils étaient partie de l’hôpital. Des réponses monosyllabiques suffiraient largement.

Arrivant devant les imposante grilles de fer forgée, c’est là que l’idée vins la percuté. Quel était le nom de ce village déjà ? Et des propriétaires de ce manoir ? Kaneko aurait presque eu du mal à déglutir à vrai dire. Machinalement, sa main se glissa sur la fiche chaine d’argent autour de son cou… Mais elle se ravisa. Un nouveau soupire, elle ne pouvait plus reculer maintenant… Le garçon remarqua son hésitation, il essaya une boutade qui ne fis mouche que pour lui-même alors que la demoiselle avait les sourcils froncés. Prenant une grande inspiration, elle accepta cependant de le suivre.

La fête semblait déjà avoir bien commencer, il faut dire qu’avec le travail, arrivée à l’heure était chose bien difficile. Observant les alentour, alerte, Kaneko traversa le manoir avec le jeune homme à ses côtés qui continuais de parler… Beaucoup trop. Arrivant au lieu de fête, devant une piscine, il lui proposa de la débarrasser d’une couche de vêtement. Silencieusement, Kaneko se laissa faire alors qu’il faisait glisser les pans de son vêtement traditionnel pour dévoiler une tenue bien occidentale, de quoi ce fonde dans le décors comme disais Hailey. Le regard de la Nippone balaya la foule, il lui suffirait de rester un peu. Elle cherchait des yeux la petite blonde Grec @Loukia S. Delenikas, après tout c’est pour elle qu’elle était venue. A la place, son regard se posa sur deux hommes qu’elle peina à reconnaître. L’un un peu plus facilement que l’autre.

Le visage de Kaneko s’empourprant… C’est quelque chose à voir tant c’est chose rare ! Et pour cause… Alors qu’elle reconnaissait son cousin @Eiji N. Kurotchkine et son frère @Iwao Masaaki, priant pour qu’il ne l’ait pas vue, elle aurait voulu disparaître sous terre et filé comme le vent le plus loin d’ici….

Tenue de Neko:
 


Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t3401-kaneko-masaaki#53058 https://www.historia-pactum.com/t3449-kaneko-masaaki-o-maj-le-24-04-2019#54857 https://www.historia-pactum.com/t3450-kaneko-masaaki https://www.historia-pactum.com/t3659-kaneko-masaaki-o-dirico-nom#56166 https://www.historia-pactum.com/t3451-kaneko-masaaki-3-3-libres
Kassie G. OllivanderHistoria PactumKassie G. Ollivander
Kassie
Exp : 34814
Points de vie (HP) : 5000
Baguette : 27.7 cm, bois d'Amourette et croc de Basilic
Photomaton : [LIBRE] Flip that thang thang don't stop it, When I just bang bang and pop it ! Giphy
Familier : [LIBRE] Flip that thang thang don't stop it, When I just bang bang and pop it ! Basili10
Âge IRL : 14
Célébrité : Phoebe Tonkin
Parchemins : 4915
J'aime : 451
Date d'inscription : 15/10/2016

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

[LIBRE] Flip that thang thang don't stop it, When I just bang bang and pop it ! Empty
MessageSujet: Re: [LIBRE] Flip that thang thang don't stop it, When I just bang bang and pop it !   [LIBRE] Flip that thang thang don't stop it, When I just bang bang and pop it ! EmptyMar 2 Juil 2019 - 23:26

Flip that thang thang don't stop it, When I just bang bang and pop it !
feat. ouvert à tous

Manoir Ollivander ¤ 20 avril 2024 - 21h45
Boutonnée Samedi avec Dimanche ou Jeudi avec Lundi… C’était bien trop compliqué pour ce soir. Alors opté pour un t-shirt, qui s’en soucierais ? Sutton probablement, j’imaginais déjà son air réprobateur quand elle verrait mon nouveau choix vestimentaire, ce qui me fis soupirée d’avance. Quant à Jess… Bon peu importe, j’étais chez moi après tout et puis si c’était pour finir dans la piscine ou pleine d’alcool autant mettre quelque chose de simple. Non ?

Terminant de passée le vêtement que je faisais glisser jusqu’à arriver à son terme, au-dessus de mon nombril découvert, je me penchais pour attraper un perfecto de cuir. N’oublions pas que nous sommes toujours au mois d’avril me disais-je avant d’attacher une lanière de cuire autour de ma cuisse pour y ranger ma baguette là où habituellement se trouvait ma dague. Mais là, me pointé au milieu de mes invités cuisse à l’air avec une arme blanche en guise de message de bienvenue, ça risquait de faire mauvais genre.

Replaçant une mèche de cheveux derrière mon oreille, mon regard glissa vers la clé des Gaunt, ce médaillon d’un vert profond gravé d’un Basilic et dont les perles rubis était en réalité chargée de sang. Il avait scintillé, alarme silencieuse pour une porte qui avait voulu être forcé. Il brilla une seconde puis une troisième fois. Un nouveau soupire passa la barrière de mes lèvres alors que j’enfilais la veste et passais mes cheveux par-dessus. Probablement un idiot en bas en train d’essayer de trouver des toilettes ou quelque chose du genre. De toute façon, pas la peine de s’inquiété ça allait faire ça probablement toute la soirée. Et ce soir, je laissais tout ça derrière moi. Mon objectif était simple, retrouver mes amies, incluant Lily et Loukia et me mettre la murge du siècle. Avoir seize ans, juste un soir encore.

Tournant le dos à mon bureau et aux deux colliers entrelacer pour m’avancer vers la porte, je pris tout de même le temps de faire demi-tour pour fermer la fenêtre de ma chambre. Ne sait-on jamais, après tout elle avait vue sur la piscine et le domaine. Tout en rabattant les vitres j’aperçue en contre-bas Megan aux prises avec Lancelot. Un nouveau soupire, encore un alors que je repartais déjà à la guerre.

Fermant avec soin la porte de mon petit jardin secret derrière moi, après tout or de question qu’un couple s’y amuse ou encore qu’on trouve mon journal intime encore ouvert à la page où j’écrivais sur le lit. M’assurant qu’on ne pouvait plus y pénétrer sans ma clé, je dévalais les étages pour retourner dans la salle de réception puis les jardins. Un large sourire au coin des lèvres, je sautais dans le dos de @Lily L. Potter en prenant appui sur ses épaules pour marquer une entrée fracassante.

« Viens, on va se mettre dans le mood. »

Un clin d’œil vers @Loukia S. Delenikas aussi, je remarquais que Zoé n’était plus là, probablement ailleurs ayant trouvé une herbe plus verte ailleurs. Commencer par un petit Quidditch pong, voilà de quoi bien commencer la soirée ! Attrapant le bras de Lily d’un côté et celui de Loukia de l’autre, je décidais de les entrainée toutes deux vers le bar avant toute chose : il nous fallait de quoi boire ! Lâchant le bras des deux demoiselles.

Arrivant à hauteur du bar je me servais un verre en tournant la tête avant de reconnaître @Iwao Masaaki en train de parler avec la Weasley-Moche et Yara son binôme, que j’avais croisé à Poudlard. Ils étaient avec un autre garçon… Attend voir… Surprise… Ma bouche s’ouvrit si grand que j’aurais pu gober les mouches avant de se refermer aussi sec. Je le toisais, de bas en haut, mon ninja. @Eiji N. Kurotchkine, combien de temps m’avait-il fallu pour te reconnaître ? Au moins trois minutes, le temps que je me serve mon verre et que mon regard passe des trois autre à… Toi. Un sourire en coin alors que je commençais quelques messe-basse.

« Ça te va bien. Mais je te préfère au naturel. »

Avais-je dit en chuchotant à ton oreille alors que ma main libre remontait vers le plus haut bouton de ta chemise pour le détaché.

C'est mieux comme ça.

Je retirais ma main, la plaçant devant ma bouche, le regard presque affamé. Et pour cause, j’avais le ventre vide : vide d’alcool ! Il m’en fallait plus. Je me penchais pour attraper une paille quand une autre silhouette m’interpella. Pouf aux oubliettes le reste du monde ! Un vrai boulet de canon alors que je fonçais sur @Matthew G. Ollivander. Bondissant dans ses bras pour encercler sa taille de mes jambes et son cou de mes bras.

« Mattiiiie »

Je me mordis la lèvre inférieur, suspendus a sa taille comme un koala, les jambes croisée autour de son bassin, un air mutin. Souplesse, Souplesse. Je n'avais plus qu'une idée en tête : m'amuser ! Boire !

« Tu viens on va jouer ? C’est l’heure nan ? »

••• FIN DE L'OUVERTURE •••

Je la laisse ouverte pour ceux qui veulent continuer ce rp quand même, diverses pièces ont été ouvertes dans le manoir pour pimenté les choses tout au long de la soirée. Libre à vous de visité les lieux de votre choix. Vous ne pouvez aller dans aucune autre pièces que celles proposer ! Kassie et Matthew on tout fermé à clé... Et les clé sont rester dans leurs chambres !

Www Le premier salon - 22h00 - Jeu de la bouteille
Www La salle de sport - 23h15 - pole danse & lancer de couteau
Www La véranda - 00h30 - Action ou vérité ?
Www La piscine - 01h45 - sauvetage & bataille de frittes
Www Le domaine - 02h15 - feu de camp & marshamallow
Www La cuisine - 3h30 - fringale & bataille de Chantilly
Www Le second salon - libre accès - Chill & Danse
Www la salle de bain du bas - libre accès - Parce qu'on sait jamais OO

Pour la fin de la soirée, le manoir ne manque pas de chambre et si non le sol n'est pas si désagréable, demandez a Eiji sourire coin Libre à vous d'ouvrir d'autre bébé rp entre vous dans les pièces qui sont ouverte ! Le but est de faire une suite  de RP léger tous au long de l'été et de nous amuser ! ! Alors amusez vous bien Wink

code (c) black pumpkin



Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t3029-kassie-g-ollivander-o-bite-me https://www.historia-pactum.com/t2805-kassie-g-ollivander-maj-le-29-12-2018 https://www.historia-pactum.com/t2781-kassie-g-ollivander https://www.historia-pactum.com/t2856-kassie-g-ollivander-o-basilic-nom https://www.historia-pactum.com/t2453-kassie-g-ollivander
Emily SkeeterHistoria PactumEmily Skeeter
Basilic
Exp : 33606
Points de vie (HP) : 5150
Baguette : 25cm, bois de Bouleau et plume d'Abraxan
Photomaton : [LIBRE] Flip that thang thang don't stop it, When I just bang bang and pop it ! BlindIndolentJaeger-size_restricted
Familier : [LIBRE] Flip that thang thang don't stop it, When I just bang bang and pop it ! 1afac810
Âge IRL : 29
Célébrité : Dove Cameron
Parchemins : 1287
J'aime : 142
Date d'inscription : 24/12/2018

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

[LIBRE] Flip that thang thang don't stop it, When I just bang bang and pop it ! Empty
MessageSujet: Re: [LIBRE] Flip that thang thang don't stop it, When I just bang bang and pop it !   [LIBRE] Flip that thang thang don't stop it, When I just bang bang and pop it ! EmptyMer 3 Juil 2019 - 16:31
Emily & Co'
❝ Flip that thang thang don't stop it, When I just bang bang and pop it ! ❞
Le samedi 20 avril 2024 ▬ Quel étonnement ! Emily n’en revenait pas. Tournant et retournant le morceau de parchemin entre ses doigts, lisant et relisant l’écriture fine sur les invitations. Un millier de pensées lui traversais l’esprit. Pourtant… C’était bel et bien son nom ET son prénom sur le petit carton. Une erreur peut-être ? Ce n’est pas comme si elle pouvait simplement demander à Sutton, connaissant d’avance le résultat. Et puis… Pour sur que l’invitation serait révoquée si elle le faisait. Or, la petite flamme de l’espoir c’était allumée dans un petit coin du cœur de la Gryffondor.

Trois jours, trois jours entiers à se torturer les méninges. Y aller ? Ne pas y aller ? Prévenir Tasha ? Lui demander si elle aussi avait reçue l’invitation ? … La réponse avait été non, cependant elle avait « autorisé » Emily à y aller, à condition de tout lui raconter à son retour, qu’elles puissent se bidonner de rire en ce moquant des absurdités de « l’élite » à son retour. Culpabilisant quand même un peu, Emily se décida l’après-midi même. De toute façon ce n’était pas comme si Rita en avait quoi que ce soit à faire des allées et venues de sa fille. Alors qu’elle se décide hier ou maintenant… Et puis… Il faut avouer que secrètement, la jeune blonde espérait y croiser Lysander ou son frère @Lorcan Scamander.

C’est vêtu d’une petite jupe en jean, d’un simple t-shirt blanc avec un imprimée représentant un ZouWu et des converses qu’elle fila jusqu’à la cheminée, se servant de la poudre de cheminette pour rejoindre le lieu de rendez-vous. Remontant timidement les grilles, elle croisa des visages plus ou moins connu, sans pour autant oser s’avancée vers qui que ce soit. Une première fois, elle vit l’hôtesse des lieux mais Sutton n’étant pas loin, elle n’osa pas s’approcher. Les yeux parcourant timidement la foule alors qu’elle faisait office de plante de décoration, ce n’est que quand elle vit de nouveau Kassie qu’elle osa s’approcher du buffet… Et du bar.

Nouvelle surprise ! Voir le professeur d’art martiaux @Iwao Masaaki ici, son visage s’empourpra alors qu’elle reconnu aussi le champion de Durmstrang. Dans une courbette tremblante elle saluat le sensei en bredouillant.

- B'jour'pr'fesseur'M'saaki.

C'était ce qu'il fallait faire non ? Après tout... C'était un enseignant ! Eh ben ! Ils avaient du cachet ses fêtes si même les professeurs y venait ! C’est qu’elle était totalement choquée la Skeeter, pour elle un prof… est juste prof. Elle ne s’en remettait pas, cherchant des yeux Kassie qui avait filé comme le vent pour s’accrocher à son frère, ce n’était toujours pas le moment. Elle qui s’attendais à ne voir qu’une poignée d’élèves de l’écoles, elle était complètement engloutie par la foule. Alors elle se tourna vers le bar pour se servir peut-être un peu trop de punch pour quelqu’un de sa stature n’ayant pas l’habitude de ce genre de boisson… Qu’elle vida d’une traite par grosse gorgée pour essayer de se donner du courage… Tant bien que mal. De nouveau elle se tourna, voyant l’hôtesse, Lily et Loukia filé à l’intérieur. C’est qu’elle tremblait la jeune fille. S’éloignant pour grignoter au buffet et surtout reprendre un second verre qui termina aussi vite que le premier, elle s’intimais de prendre son courage à deux mains. Après tout que pouvait-il lui arrivée ?

(c) sweet.lips


faites que le Rêve dévore votre vie, afin que la Vie ne dévore pas votre rêve.
(c) princessecapricieuse


Dernière édition par Emily Skeeter le Mar 9 Juil 2019 - 0:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t3035-emily-skeeter-o-quand-on-est-victime-on-a-toujours-limpression-detre-coupable https://www.historia-pactum.com/t2826-emily-skeeter-maj-le-31-12-2018#43851 https://www.historia-pactum.com/t2825-emily-skeeter#43850 https://www.historia-pactum.com/t2848-emily-skeeter-o-demiguise-nom https://www.historia-pactum.com/t2827-emily-skeeter#43853
Matthew G. OllivanderHistoria PactumMatthew G. Ollivander
Dragon
Exp : 14397
Points de vie (HP) : 2950
Baguette : 28.40cm, bois de Cyprès et Écaille d'Occamy
Photomaton : [LIBRE] Flip that thang thang don't stop it, When I just bang bang and pop it ! 61034_v
Célébrité : Robbie Amell
Parchemins : 1018
J'aime : 226
Date d'inscription : 27/06/2019

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

[LIBRE] Flip that thang thang don't stop it, When I just bang bang and pop it ! Empty
MessageSujet: Re: [LIBRE] Flip that thang thang don't stop it, When I just bang bang and pop it !   [LIBRE] Flip that thang thang don't stop it, When I just bang bang and pop it ! EmptyMer 3 Juil 2019 - 17:31
Alors que je sirotais tranquillement mon verre j'entendis "Mattiiiiie" !!
Ce ne pouvait être que ma soeurette. Elle était la seule à m'appeler comme ça.
Elle me sauta dans les bras comme si nous ne nous étions pas vu depuis des lustres. Cela me fit bien rire et je lui rendis son étreinte.
Elle m'invita à la suivre, afin de commencer à jouer. Oh que oui !!

-Je te suis petit Koala !

Elle m'embarqua alors par la main, suivi de près par Lily et Loukia. Nous passâmes devant deux hommes qui se tenaient devant une chevelure flamboyante...Etait-ce bien...? Mais oui, il s'agissait bien de @Molly II Weasley ! Molly la première de la classe, Molly l'ancienne préfète, Molly je ne veux surtout pas porter de mini jupe, ma Molly !
Je fus estomaqué par sa classe. Elle était vraiment très belle habillée ainsi. J'étais certain que Yara y était pour quelque chose.
Mon regard croisa le sien et je mimai avec ma bouche un "wahou" silencieux.
Pour l'instant je suivais ma soeurette mais j'allais bien la recroiser au cours de la soirée.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t3878-matthew-g-ollivander https://www.historia-pactum.com/t3902-matthew-g-ollivander-o-pas-encore-de-classe#65787 https://www.historia-pactum.com/t3903-matthew-g-ollivander#65790
Iwao MasaakiHistoria PactumIwao Masaaki
Eruptif
Exp : 17962
Points de vie (HP) : 3350
Baguette : 28,99 cm, bois de Cèdre et poil de Troll
Photomaton : For when you fall, I will be the one telling you : I told you so.
Familier : [LIBRE] Flip that thang thang don't stop it, When I just bang bang and pop it ! 3335220522_1_9_S6qDiyy3
Âge IRL : 23
Célébrité : Ji Chang-Wook
Parchemins : 421
J'aime : 259
Date d'inscription : 09/05/2019

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

[LIBRE] Flip that thang thang don't stop it, When I just bang bang and pop it ! Empty
MessageSujet: Re: [LIBRE] Flip that thang thang don't stop it, When I just bang bang and pop it !   [LIBRE] Flip that thang thang don't stop it, When I just bang bang and pop it ! EmptyMer 3 Juil 2019 - 18:56


Flip that thang thang don't stop it

feat. les invités

Avant que Yara ne se décide à lui répondre, le regard d'Iwao fut attiré par l'arrivée de @Kassie G. Ollivander près d'eux. Le japonais étira un sourire de chat en constatant le regard qu'elle posait sur son cousin, et observant ses doigts aller jouer avec sa chemise. Il aurait volontiers lancé quelques mots pour marquer le coup, mais préféra garder ça pour un moment plus intime, histoire d'embêter Eiji comme il se devait ! Il se tourna alors résolument dans l'autre sens...

... Pour tomber sur une vision pour le moins perturbante. Une seconde, la jeune femme asiatique devant lui le fit soupirer, alors qu'il songeait qu'elle ressemblait à l'image qu'il gardait de sa mère. Quelques pas de la demoiselle plus tard, une gorgée de son cocktail dans la bouche, et Iwao avala de travers alors que ses neurones se connectaient enfin. Kassie devait être repartie - son cri de guerre en était la preuve - alors le bras d'Iwao vint frapper dans les côtes d'Eiji, puis il pointa son doigt en direction de Kaneko et sa tenue extravagante. C'est que ça lui allait diablement bien, la jupe courte et les cuissardes !

Il aurait volontiers débattu de la tenue de sa soeur avec son cousin et Yara, mais une petite voix le saluant le força à reprendre ses esprits et à tenter de ressembler un peu à quelques chose - ce qui était peine perdue maintenant qu'il s'était recraché la moitié de son cocktail dessus...

Il reconnu la demoiselle de son cours, et lui adressa un sourire charmeur et la reluqua sans la moindre gène. Elle était quand même mieux comme ça qu'avec son pseudo short de scout.

« Oh salut Emily ! » lança-t-il, chanceux de tomber sur le bon prénom.

Son regard se renvola illico pour chercher Neko des yeux, mais elle avait disparu.


Code by Wiise sur Never-Utopia




shikokku no hebi
Who decides why we live and what will die to defend...
who chains us ?
Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t3694-iwao-masaaki https://www.historia-pactum.com/t3727-iwao-masaaki-o-pas-encore-de-classe?highlight=iwao https://www.historia-pactum.com/t3726-iwao-masaaki?highlight=iwao https://www.historia-pactum.com/t5325-iwao-masaaki-o-botruc-nom#135879 https://www.historia-pactum.com/t3733-iwao-massaki-tout-l-art-de-la-guerre-est-base-sur-la-duperie?highlight=iwao
Eiji N. K. MasaakiHistoria PactumEiji N. K. Masaaki
Eiji
Exp : 34318
Points de vie (HP) : 5150
Baguette : bois de cerisier, crin de Kelpy, 23 cm & rigide
Photomaton : [LIBRE] Flip that thang thang don't stop it, When I just bang bang and pop it ! Giphy
Familier : [LIBRE] Flip that thang thang don't stop it, When I just bang bang and pop it ! 9f67be10
Célébrité : Yoo Seung Ho
Parchemins : 2205
J'aime : 395
Date d'inscription : 23/02/2018

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

[LIBRE] Flip that thang thang don't stop it, When I just bang bang and pop it ! Empty
MessageSujet: Re: [LIBRE] Flip that thang thang don't stop it, When I just bang bang and pop it !   [LIBRE] Flip that thang thang don't stop it, When I just bang bang and pop it ! EmptyMer 3 Juil 2019 - 20:56
20.04.2024 - Flip that thang thang don't stop it, When I just bang bang and pop it !


Tenue de la PLS Intersidérale:
 

Des têtes blondes, brunes, rousses, de toutes les tailles, de quasiment tous les âges, hommes et femmes. Il y en avait trop pour lui et voilà qu'Iwao engageait la conversation. Eiji soupira intérieurement. Le vague intérêt qu'il avait ressenti pour être présent tombant tout droit dans le néant.
Silhouettes connues, inconnues qui arrivent, repartent sans qu'il n'arrive vraiment à en suivre le ballet. Plus ça va, moins il se sent à l'aise. Trop de personnes dans une même pièces, trop de mouvements qui l'empêchent de penser.  Trop d'incohérences dans ces mêmes mouvements, des rires. Trop. Des cris. Trop même pour des occidentaux.

Une seconde. De trop. De pas assez et son cœur rate un battement alors que son visage d'ordinaire si fermé se teinte d'incompréhension. Il ne s'y attendait pas. A tout sûrement. Mais pas à ça. Pas à cette voix qui vient glisser contre son oreille, pas à cette main qui remonte le long de son vêtement. Ouvrant un nouveau bouton, laissant apparaître bien trop les deux médaillons. Une seconde. Interdit. Une seconde, un autre et il l'oubli. Des talons hauts qui claquent contre le sols, inaudibles, des jambes fines qu'on imagine fuselée et une silhouette qui l'est tout autant. Elle est loin et pourtant il la sent bien trop proche. Cheveux de jais simplement relevé, un port altier et une finesse des traits qu'il ne peine pas à deviner. Une seconde, une autre. Le bouton se referme mais les yeux sont maintenant définitivement tournés vers celle qui vient d'entrer.
Un instant. Une inspiration. Un arrêt sur image comme si le cerveau refusait de fonctionner. S'arrêtait de tourner. Eiji posa sa main sur le bar. Avait-il autant bu pour laisser son esprit ainsi dérivé ? Non. Bien sûr que non. Un verre à peine dont il trouvait l'alcool bien trop inexistant.

Et tout en prenant appui sur le comptoir. La seconde avança. Tournant sur le cadran qu'il avait dans l'esprit. Sa main rencontra le verre d'une bouteille qui n'était pas là précédemment et ses yeux se posèrent dessus. Saké. Un toussotement, il baisse les yeux. Croise le regard de l'Elfe de Maison aux oreilles pointues qui l'observe avec un espèce d'air entendu. Il passe une main dans ses cheveux, elle a déjà disparue alors qu'un coup de coude vient prendre place dans ses côtes. Iwao l'a vu... Eiji l'observe à nouveau. Un instant. La même qu'avant, les mêmes yeux en amande, un teint qu'on pourrait croire parfait. Son cœur rate un battement. Sa respiration suit le même chemin. Boire. Maintenant. Kaneko... Combien de temps lui avait-il fallu pour la reconnaître ? Ainsi vêtue et … Accompagnée ? Un regard noir. Plus noir. Plus aiguisé et sa main fait quitter à cette bouteille le comptoir alors qu'il l'ouvre et tourne légèrement le dos à la foule pour en avaler une trop grande quantité. Le saké. Redescendre vite. Redescendre calmement et taire tout ces battements.

Quand il se retourne, ses yeux rencontre ceux d'une petite blonde. Rien a voir avec sa sœur... Et pour un peu, elle l'aurait fait tire. Elle et son T-shirt de ZouWu qui lui rappelait un accident dont son si cher cousin avait été victime. Mais le pire... Eiji manqua de s'étouffer à nouveau. Retenant un rire tout en observant Iwao. Et pourtant, son regard en disait long, de même que le sourire en coin qui était né et qu'il avait tenté de masqué.

« Professeur Masaaki... Elle le dit si joliment...Tiens... Saké. »

La bouteille passe d'une main à celle de son cousin. Juste le temps qu'il la rattrape ensuite. Cherche à nouveau Kaneko dans la foule. Pas certain d'avoir bien vu. Pas certain de bien comprendre. Elle ? Ici ? Vêtue ainsi et loin d'être seule... Il ne l'avait même pas reconnue... Sa main passa dans ses cheveux, cherchant la foule du regard. Elle avait disparue complètement. Il soupira. Maintenant ou dans pas longtemps, il la trouverait tout comme celui qui l'accompagnait.


Codage par Libella sur Graphiorum




Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t3163-eiji-n-kurotchkine https://www.historia-pactum.com/t2801-eiji-n-kurotchkine-maj-le-29-12-2018 https://www.historia-pactum.com/t2777-eiji-n-kurotchkine https://www.historia-pactum.com/t2855-eiji-n-kurotchkine-o-zouwu-nom https://www.historia-pactum.com/t1519-eiji-kurotchkine#18609 En ligne
InvitéHistoria PactumAnonymous

[LIBRE] Flip that thang thang don't stop it, When I just bang bang and pop it ! Empty
MessageSujet: Re: [LIBRE] Flip that thang thang don't stop it, When I just bang bang and pop it !   [LIBRE] Flip that thang thang don't stop it, When I just bang bang and pop it ! EmptyMer 3 Juil 2019 - 23:59
J'étais invité à une fête, j'étais plutôt surpris d'avoir été invité par Kassie, sachant que nos rapports n'étaient pas spécialement bons mêmes si ils s'étaient améliorés depuis que j'avais plongé pour tenter de la sauver, j'avais quasiment loupé tout mes sorts sauf un, le plus important. J'avais le temps de me préparer, je pris un moment pour choisir ma tenue, un pull gris léger, un jean noir légérement troué et des baskets en toile, c'était simple mais comme je n'étais jamais satisfait de ma garde-robe, ça prenait plus de temps. je posais mes fringues sur mon lit et je filais prendre une douche.

En sortant de la douche, je mis un masque anti points noirs, je ne les supportais pas. Je décidais de l'enver après un moment, je manquais de hurler en l'enlevant et je fus bien content de pouvoir finir de me préparer.

Je m'habillais et je me regardais dans le miroir, j'allais devoir coiffer mes cheveux, ils étaient complétement en pétard. Je me saisis d'un peigne et j'essayais d'arranger les choses, c'était à croire qu'ils avaient leurs propre volonté. Après une bonne demie heure à appliquer du gel de la cire pour que ce soit beau, je décidais de scruter mon visage, j'étais heureux, les crises d'acnée étaient déjà passé et tout ce que j'avais, je me trouvais simple.

Je décidais de mettre de l'eye lighter, une très légère touche, quasiment invisible à l'oeil nu. Je souriais et je me mis en route pour aller à la soirée. J'avais demandé à un amie en dernière année de m'y accompagner, c'était surtout pour profiter du transplanage. J'entrais dans le manoir où je vis l'ambiance surprenante, je marchais doucement, je reconnaissais quelques visages mais ceux qui me frappèrent le plus, c'était Lancelot et Megan, je trouvais un gobelet rempli d'un étrange coktail mais c'était pas mauvais. Je m'approchais d'eux et je les saluais :

- Salut vous deux ! Vous allez bien ?

C'était pas ce qu'il y avait de plus original comme entrée en scène mais je m'en fichais un peu. Je commençais à boire le coktail qui avait un goût de... caramel ? J'espèrais ne pas être vite soul, la dernière fois s'était plutôt mal passé à cause du prof de botanique démoniaque.
Revenir en haut Aller en bas
Sybil O'FarrellHistoria PactumSybil O'Farrell
Oiseau-Tonnerre
Exp : 37122
Points de vie (HP) : 5000
Baguette : Bois de Cornouiller, poil de Troll, 22 centimètres, épaisse et flexible.
Photomaton : [LIBRE] Flip that thang thang don't stop it, When I just bang bang and pop it ! Tumblr_inline_nsh3mwP0xn1qlt39u_250
Âge IRL : 24
Célébrité : Maisie Williams
Parchemins : 4478
J'aime : 130
Date d'inscription : 25/01/2019

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

[LIBRE] Flip that thang thang don't stop it, When I just bang bang and pop it ! Empty
MessageSujet: Re: [LIBRE] Flip that thang thang don't stop it, When I just bang bang and pop it !   [LIBRE] Flip that thang thang don't stop it, When I just bang bang and pop it ! EmptyJeu 4 Juil 2019 - 0:20



Flip that thang thang don't stop it, When I just bang bang and pop it!


Jeunesse. L'âge du possible. Ambrose Bierce


Tu avais été intenable, aujourd'hui. Malgré les vacances scolaires, tu étais tenue d'aller travailler. Tu avais eu une semaine de vacances au début du mois, les prochaines seraient les trois de l'été. Entre temps, comme toute personne en formation, tu te devais d'aller bosser. Les gens mourraient quand même, peu importe que ce soit un dimanche, un jour férié ou pendant les vacances scolaires. Et il fallait être là, présent, fidèle au poste, prêt à préparer les corps pour leur dernier voyage... voir à faire une autopsie, avant d'entamer quoi que ce soit d'autre, dans certains cas spéciaux.
Lou-Ann Casper, ta formatrice, avait bien senti que tu étais plus distraite que d'habitude et, de ce fait, avait encore plus serré la vice que d'ordinaire. Et, après une journée interminable, tu t'étais précipitée au vestiaire des membres du personnel de l'Hôpital Ste-Mangouste pour te changer. Tu troquas ton jean's et ta chemise de couleur noir contre une petite jupe rouge et un long T-shirt blanc à l'effigie d'Hikaru GENJI, un vieux boys band Moldu japonais de la fin des années quatre-vingt au milieu des années nonante. Le long vêtement se terminait au même niveau que le bas de ta jupe et découvrait ton épaule droit, laissant y apparaître une bretelle d'un soutien-gorge bleu. Tu changeas tes petites chaussettes blanches et noires pour une longue paire dépareillée - une jaune et une marron - t'arrivant un peu en-dessus du genou. Tu réenfilas des chaussures noires compensées et alla te planter devant un miroir pour détacher tes cheveux secs et mi-longs et y mettre une pincette décorée d'une grosse fleure bleue. Tu étais en train de te mettre un peu de mascara - la seule touche de maquillage que tu te mettrais pour la soirée - lorsque Madame Casper entra à son tour dans la pièce pour récupérer ses effets personnels dans son casier. « Bonne soirée, Miss O'Farrell! Et que votre soirée ne vous mettes pas en retard pour demain après-midi! » Te souhaita-t-elle, en partant. « Bonne soirée, Madame Casper! » Répondis-tu, alors que la porte se refermait déjà derrière et que tu rangeais ton mascara dans ton sac. Tu l'avais vu dans le miroir jeter un regard critique qu'elle avait jeté à ta tenue dépareillée. Elle avait pourtant eu la décence de ne rien dire, mais après sept mois à bosser avec elle, tu avais fini par comprendre qu'elle avait du mal avec tes excentricités. Tu essayais, parfois, de temps à autre - trop rarement, à son goût -, de faire l'effort de t'habiller sombrement pour venir travailler, mais ce n'était pas toi et tu revenais assez souvent aux habits bigarrés sans queue ni tête qui n'avaient aucun sens mis ensemble. Beaucoup de gens trouvaient ça bizarre, mais tu t'en foutais royalement: tu vivais pour toi, pas pour les autres et tu avais bien l'intention de mener ta barque comme tu le voulais sans faire fit des cancans d'autrui. Tu glissas ta baguette magique dans ta chaussette jaune, fourra tes habits portés dans la journée dans ton casier, après y avait sorti ton appareil photos protéger dans sa boîte et ta veste en jean's bleu clair. Après avoir enfilé la veste et passé la sangle de ton précieux appareil Moldu autour du cou, tu t'assuras que tu avais toujours ta moitié d'amulette avec le rubis rouge entour du cou - on en voyait la chaîne qui sortait de sous ton T-shirt -, ainsi que ton trousseau de clés et ton porte-feuilles dans les poches que la dite veste et tu fermas ton casier. Attrapant ton balai au passage, tu quittas la pièce, salua tes collègues qui se prenaient leur service de nuit alors que d'autres, comme toi, s'en allaient et, une fois hors des murs de l'institution médicale, enfourcha ton balai, à l'abris des regards Moldus, pour te rendre au manoir des Ollivander.

En te posant devant le portail du manoir, tu te fis la remarque que tu n'étais encore jamais allée chez Kassie, qui t'avais envoyé un carton d'invitation pour la soirée trois jours plus tôt. Le fait, sans doute, que vous n'aviez jamais vraiment fait connaissance avant ce fameux après-midi dans la Forêt Interdite, l'année dernière, quelques semaines avant les examens. En passant la grille, on te débarrassa de ton balai, mais tu refusas de laisser ta veste que tu avais déboutonné et ton appareil photos. Tu trottinas entre les gens, saluant, de temps à autre, une tête familière. De loin, tu aperçus notamment la petite Loukia, l'une des filles Potter, l'une des nombreuses cousines Weasley, ce que tu supposas être Sutton Skeeter et Kassie avec... Noooon!? C'était quand même pas @Eiji N. Kurotchkine avec qui elle était? Attendez! Stop! C'était quoi le délire? Il avait passé toute l'année du Tournoi avec des kimonos - t'avais rien contre les kimonos: c'était un magnifique vêtement, en soi - et là, paf!, y se pointait avec des vêtements normaux pour des occidentaux (à défaut de faire des chocapic c'est fort en chocolat). Clik! Ton appareil l'immortalisa. Tu ne fis pas attention au fait que l'ancien étudiant de Durmstrang et son ami aux yeux bridés se tournaient pour regarder en direction de Kaneko, une fille qui faisait, elle aussi, sa formation à Ste-Mangouste, car tes yeux se posèrent sur @Emily Skeeter, près du buffet, qui ne se semblait pas savoir où se mettre. Tu t'approchas, ton indéfectible sourire aux lèvres. « T'as l'air complètement paumé, ça va!? » Lui dis-tu, bienveillante, en te servant un verre de cocktail.

© Code par Dehvi sur Never-Utopia


[LIBRE] Flip that thang thang don't stop it, When I just bang bang and pop it ! 1vc3

Si tu confonds la monarchie/Avec la tyrannie
Vive la république/Adieu l'Afrique/Je ferme la boutique
Ah prends garde Lion/Ne te trompe pas de voie


Risque d'absence réduite, voir totale, jusqu'au 31.12.2020
Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t3001-sybil-o-farrell https://www.historia-pactum.com/t3170-sybil-o-farrell-maj-le-08-02-2019 https://www.historia-pactum.com/t3169-sybil-o-farrell https://www.historia-pactum.com/t3173-sybil-o-farrell-et-ses-aventures#48507
Lancelot SmithHistoria PactumLancelot Smith
Basilic
Exp : 24595
Points de vie (HP) : 4700
Baguette : 27,3 cm - bois de noisetier et coeur en corail - épaisseur et flexibilité moyennes
Photomaton : So cute, so good.
Familier : [LIBRE] Flip that thang thang don't stop it, When I just bang bang and pop it ! 3335220522_1_7_8RkjSAhV
Âge IRL : 23
Célébrité : K. J. Apa
Parchemins : 1168
J'aime : 130
Date d'inscription : 31/05/2018

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

[LIBRE] Flip that thang thang don't stop it, When I just bang bang and pop it ! Empty
MessageSujet: Re: [LIBRE] Flip that thang thang don't stop it, When I just bang bang and pop it !   [LIBRE] Flip that thang thang don't stop it, When I just bang bang and pop it ! EmptyJeu 4 Juil 2019 - 1:11
Flip that thang thang don't stop it,
When I just bang bang and pop it !


Ça pour un fail, c'en était un beau ! Voilà que Matthew Ollivander lui chipait son bouquet, et par la même occasion la possibilité de l'offrir directement à Kassie. Un peu gêné, il le laissa faire. Après tout, il savait à quelle point sa petite amie tenait à son grand frère, et il n'aurait qu'à lui raconter la scène ; ils en rigoleraient ensemble !

C'est l'air un peu demeuré qu'il observa son bouquet se faire la malle, avant de reconcentrer son attention sur Megan, à laquelle il adressa un nouveau sourire, entre la gêne et l'amusement.

- Je crois que je viens de me faire sucrer mon cadeau pour Kass.

Un rire nerveux alors qu'une voix familière le sortait de ce moment gênant. Il se tourna vers Ethan, qui était particulièrement charmant ce soir, et s'empressa de lui donner une accolade amicale et de lui chiper son cocktail, dont il s'empressa de boire une gorgée.

- Salut Ethan ! J'suis ravi de te voir ! Je me demande si Sheldon va venir, c'est pas son genre de louper une fête mais j'ai pas eu l'occasion de lui demander si il était invité.

Haussement d'épaules, il remit le cocktail dans les mains de son propriétaire. Un cri - son regard glissa sur Kassie, qui venait vraisemblablement de se changer, et s'était littéralement pendue au cou de son frère, aspergeant d'alcool tout les gens alentour. Le rouquin eut un sourire attendri, et sans calculer cette pauvre Roxane qui arrivait, s'éloigna comme pour suivre sa dulcinée avant qu'elle ne disparaisse à nouveau.

- Excusez moi, je reviens dans une seconde !

Son épaule cogna celle de Rox à qui il lança un vague regard et un excuse-moi-Roxy-je-reviens-tout-de-suite et il s'éloigna. Il les avait presque rejoint quand une demoiselle décida de lui coller son décolleté sous le nez, lui tirant un soupire d'exaspération difficilement contenu. C'était l'une des nanas de l'AEAE, très gentille, mais qui n'avait pas la lumière à tous les étages, en tout cas quand il était à côté. Et depuis que son couple avec Kassie avait été rendu officiel, ça avait été encore pire, et ça avait le don de l'énerver prodigieusement. Lui qu'on prenait pour un coureur était en fait un romantique dans l'âme, et les avances à répétition de cette... jeune fille... devenaient lassantes.

- Non, Sarah, je n'ai pas envie de venir danser... Oui c'est ça, surement plus tard. Oui ta robe est très jolie. Non, je ne pense pas que le cours sera annulé. Oui. Non. Non.

Soupire. Kassie avait disparu, les autres aussi, et lui se trouvait coincé là. Mais bon sang, elle ne voyait pas qu'il voulait s'en aller ? Quitte à être bloqué, il aurait préféré que ce soit avec Rox, Megan et Ethan ! Après un énième gloussement de dinde de sa camarade Gryffondor, il leva clairement les yeux au ciel et usa d'un sourire charmeur pour se libérer le passage.

Objectif: retrouver l'amour de sa vie.
lumos maxima


Lancelot Smith
images?q=tbn%3AANd9GcTaB1ZQBSHb5PPd3LcYBunic1OtxXPv4u300w&usqp=CAU
Call this the end
Of the fucking world
Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t3023-lancelot-smith?highlight=lancelot+smith https://www.historia-pactum.com/t2806-lancelot-smith-maj-le-29-12-2018 https://www.historia-pactum.com/t2782-lancelot-smith https://www.historia-pactum.com/t5326-lancelot-smith-o-fee-nom#135880 https://www.historia-pactum.com/t2201-lancelot-smith-la-legende-racontee#33802
Yara R. KhazenHistoria PactumYara R. Khazen
Hippogriffe
Exp : 14465
Points de vie (HP) : 2850
Baguette : Bois de mûrier noir, plume d'hippogriffe, capricieuse à ses heures bien que plus facile à manier avec le temps. N'écoute que sa propriétaire.
Photomaton : [LIBRE] Flip that thang thang don't stop it, When I just bang bang and pop it ! EquatorialMistyBullfrog-size_restricted
Célébrité : Émeraude Toubia
Parchemins : 805
J'aime : 85
Date d'inscription : 21/05/2019

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

[LIBRE] Flip that thang thang don't stop it, When I just bang bang and pop it ! Empty
MessageSujet: Re: [LIBRE] Flip that thang thang don't stop it, When I just bang bang and pop it !   [LIBRE] Flip that thang thang don't stop it, When I just bang bang and pop it ! EmptyJeu 4 Juil 2019 - 11:09

Des sorcières de leurs statures ? Combien de fois déjà avait-elle entendu Molly lâcher cette phrase qui la faisait chaque fois lever les yeux au ciel d'exaspération. Ca voulait dire quoi au juste, des sorcières de leurs statures ? Qu'elles n'avaient pas le droit de faire un minimum attention à elles ? Qu'elles ne devaient compter que sur leurs jolies baguettes et occulter tout le reste ? Ne pas faire ci, ne pas faire ça, rester sans bouger et se contenter de faire ce que les autres attendaient ou qu'on espéraient qu'ils attendent ? Yara ne savait pas ce qui l'exaspérait le plus et c'était sans parler sur le fait que la rousse avait râlé tout le reste du chemin, tirant sur sa robe d'un pas mal assuré. Par la barbe de Merlin, si le vêtement ne lui terminait pas sur les chevilles avant la fin de la soirée, c'était un petit miracle ! Peut-être qu'elle devait tout de suite lui annoncer la somme exorbitante que l'ensemble lui avait coûté non ? Non. Pas le genre de la maison que de s'étaler sur sa fortune qui n'était même pas la sienne à proprement parlé et Yara se contenta de rire et de sourire sans manquer de rappeler à Molly qu'elle n'avait pas le choix puisqu'elles étaient maintenant arriver. Râler n'allait rien changer à la situation et elle l'aurait à l’œil toute la soirée si il lui prenait l'envie d'aller se changer.

L'objectif premier de cette soirée, s'amuser bien entendu et surtout faire en sorte que Molly apprenne à s'ouvrir un peu plus au monde extérieur. Pour le coup, là, ça passerait par les vêtements alors qu'arrivées au bar, la rousse fondait littéralement sur elle pour se cacher comme une adolescente prise en flagrant délit. Son verre à la main, Yara leva les yeux aux ciel une énième fois tout en poussant un soupir d'exaspération.

"Molly... Ça ne sert à rien de te cacher, mes fesses n'ont pas une taille exponentielle. Tout le monde te vois..."

Un verre dans une main et l'autre qui vient se poser devant sa bouche pour masquer un rire.

"Et arrêtes de tirer sur cette fichue robe, je te sens le faire dans mon dos."

Un soupir pour accompagner se remarque alors qu'elle fait un pas sur le côté. Entendant une voix connue qu'elle ne replace pas tout de suite alors que son regard croise celui d'@Iwao Masaaki. A peine le temps d'ouvrir la bouche que c'est une nuée de personnes qui arrivent à proximité. Scénettes de vie qui la font lentement sourire une nouvelle fois alors que l'alcool glisse entre ses lèvres. Un cri, plus poussé que les autres et elle aperçoit @Matthew G. Ollivander se faire littéralement grimper dessus avant de le voir suivre le mouvement. L'espace d'un instant un sourire, un signe de tête sur le côté en direction de Molly toujours caché et un clin d'oeil. Il disparait, entouré de toute une tripotée de têtes blondes.

"Effet réussi visiblement."

Se retournant vers Molly comme un seul homme, Yara penche la tête sur le côté. Admire une nouvelle fois son œuvre et se penche légèrement, fronçant les sourcils.

"Une femme de ta stature devrait savoir apprécier les bons alcools. Ne restes pas au jus de fruit Molly, tu n'as qu'une vie."

Et puisqu'elle comptait réellement voir la jeune femme sortir un peu de son carcan, elle ne lui laissa pas le choix alors qu'elle allait lui servir un verre de punch, un vrai cette fois qu'elle lui colla entre les doigts avant de se retourner vers le reste de l'assemblée.

"Je te laisses dix minutes pour t'habituer. On va voir ce qu'il se passe plus loin ensuite."

Hors de question qu'elle reste toute la soirée à jouer les chaperons bien qu'elle se voyait mal abandonner Molly de cette façon. Mais d'un autre côté, pour une fois qu'il y avait une soirée qui semblait valoir le coup et que la population masculine n'était ni totalement inconnue, ni totalement dégoûtante de son point de vue... Le coin de ses lèvres se relève. Objectif Molly, Étape une réussie après tout, n'est-elle pas toujours là ?

Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t3740-yara-rim-khazen https://www.historia-pactum.com/t3866-yara-r-khazen-o-pas-encore-de-classe#64651 https://www.historia-pactum.com/t3867-yara-r-khazen#64653 https://www.historia-pactum.com/t3868-yara-r-khazen#64661
InvitéHistoria PactumAnonymous

[LIBRE] Flip that thang thang don't stop it, When I just bang bang and pop it ! Empty
MessageSujet: Re: [LIBRE] Flip that thang thang don't stop it, When I just bang bang and pop it !   [LIBRE] Flip that thang thang don't stop it, When I just bang bang and pop it ! EmptyJeu 4 Juil 2019 - 13:25
Flip that thang thang don't stop it, When I just bang bang and pop it !

Soirée ? Drôle d'idée de vouloir t'y inviter comme c'est bien connu que t'es pas d'une sociabilité à toute épreuve. T'aimes pas ça, c'est bruyant, y'a du monde, ça crie, ça fume, ça boit et toi t'as quatorze ans, autrement dit, pas l'age du tout ... Sauf que t'as pas le choix, t'es contraint et forcé par tes frères et même ta sœur réussis pas à leur faire changer d'avis. Bon d'accord, contraint et forcé c'est un peu exagéré mais devant l'insistance de @Lancelot Smith, tu finis par céder, la mort dans l'âme et t'habilles un tout petit peu plus classe que d'habitude pour la soirée. Tu prends ton carnet à dessin comme c'est ton indispensable et puis un crayon parce que c'est toujours utile.
T'arrives au manoir Ollivander avec Lancelot mais tu lui fausses compagnie rapidement pour chercher un coin tranquille parce que l'agitation tout autour, très peu pour toi. Depuis ta zone d'observation, malgré que t'ais le nez baissé sur ton carnet, t'observes les gens qui vont et vienne et t'aperçois @Roxane Eagle. Tu notes sa présence comme ça, au besoin, tu pourras aller la voir elle.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsoriséHistoria Pactum

[LIBRE] Flip that thang thang don't stop it, When I just bang bang and pop it ! Empty
MessageSujet: Re: [LIBRE] Flip that thang thang don't stop it, When I just bang bang and pop it !   [LIBRE] Flip that thang thang don't stop it, When I just bang bang and pop it ! Empty
Revenir en haut Aller en bas
 

[LIBRE] Flip that thang thang don't stop it, When I just bang bang and pop it !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Hentaï
» Hentaï RP
» Un bain de soleil [Libre] {Hentaï} [Terminé ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Historia Pactum :: Les coulisses :: Les archives :: Archives RP :: Saison 1 [été 2023 - août 2024]-