RSS
RSS
HISTORIA PACTUM
saison II ♠ Always keep your foes confused. If they are never certain who you are or what you want, they cannot know what you are like to do next.



 
Bienvenue sur Historia Pactum
!
Votez sur les top sites !
Toutes les deux heures !
Membre du mois
Ici vous retrouverez chaque mois le membre du mois récompenser pour sa participation RP dans la carte fidélité du forum.
Event en cours
Ici vous trouverez l'animation ou l'intrigue en cours sur le forum.
Le Deal du moment : -42%
SanDisk Carte Mémoire MicroSDHC Ultra 128 Go + ...
Voir le deal
17.99 €

Partagez
 

 Primum non nocere. [Formation de Kaneko]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
InvitéHistoria PactumAnonymous

Primum non nocere. [Formation de Kaneko] Empty
MessageSujet: Primum non nocere. [Formation de Kaneko]   Primum non nocere. [Formation de Kaneko] EmptyMar 2 Juil - 17:40





"Primum non nocere."

dialogue en #A8263D • 01 Septembre 2023

« Je jure par Apollon médecin, par Asclépios, par Hygie et Panacée, par tous les dieux et toutes les déesses, les prenant à témoin, de remplir, selon ma capacité et mon jugement, ce serment et ce contrat; de considérer d'abord mon maître en cet art à l'égal de mes propres parents; de mettre à sa disposition des subsides et, s'il est dans le besoin, de lui transmettre une part de mes biens; de considérer sa descendance à l'égal de mes frères, et de leur enseigner cet art, s'ils désirent l'apprendre, sans salaire ni contrat; de transmettre, les préceptes, des leçons orales et le reste de l'enseignement à mes fils, à ceux de mon maître, et aux disciples liés par un contrat et un serment, suivant la loi médicale, mais à nul autre.

J'utiliserai le régime pour l'utilité des malades, suivant mon pouvoir et mon jugement; mais si c'est pour leur perte ou pour une injustice à leur égard, je jure d'y faire obstacle. Je ne remettrai à personne une drogue mortelle si on me la demande, ni ne prendrai l'initiative d'une telle suggestion. De même, je ne remettrai pas non plus à une femme un pessaire abortif. C'est dans la pureté et la piété que je passerai ma vie et exercerai mon art. Je n'inciserai pas non plus les malades atteints de lithiase, mais je laisserai cela aux hommes spécialistes de cette intervention. Dans toutes les maisons où je dois entrer, je pénétrerai pour l'utilité des malades, me tenant à l'écart de toute injustice volontaire, de tout acte corrupteur en général, et en particulier des relations amoureuses avec les femmes ou les hommes, libres ou esclaves. Tout ce que je verrai ou entendrai au cours du traitement, ou même en dehors du traitement, concernant la vie des gens, si cela ne doit jamais être répété au-dehors, je le tairai, considérant que de telles choses sont secrètes.

Eh bien donc, si j'exécute ce serment et ne l'enfreins pas, qu'il me soit donné de jouir de ma vie et de mon art, honoré de tous les hommes pour l'éternité. En revanche, si je le viole et que je me parjure, que ce soit le contraire. »

•••

Les nuits étaient courtes, les journées ne cessaient de se rallongées. Hailey sentait la fatigue à travers chacun de ses muscles, les picotements dans ses yeux quand elle arriva ce matin là à l’hôpital Sainte Mangouste, pour maladie et blessure magique. Enfilant sa blouse blanche, elle songeait à sa nièce qu’elle avait laisser sur les quais de la gare Kings Cross la veille. L’hôpital était presque désert, aujourd’hui serait la commémoration de Minerva McGonagall et celle de la jeune Slughorn, toutes deux ayant perdu la vie tragiquement en juin dernier.

Attrapant les quelques notes de services qui avait atterrit dans son casier alors qu’elle s’attachais les cheveux, ont pu voir une ride apparaitre entre les sourcils de la demoiselle qui lisais présentement un ordre du directeur de l’hôpital. Voilà que maintenant, on lui assignait une apprentie. Entre son travail ici et celui à Poudlard, c’était un peu un comble. Soupirant, elle repartit le long des couloirs pour rejoindre son bureau. Devant attendais une demoiselle vêtue à l’orientale, des yeux bridés et de longs cheveux d’un noir de jais.

L’accueillant avec un sourire, Hailey la fit entrée. Les présentations furent brèves, ce qui n’étais pas plus mal. Autant entrée dans le vif du sujet. Et pour tester ses capacités, quoi de mieux qu’une petite épreuve basique ? Une simple concoction de potion de soin. Voilà qui ferais l’affaire pour observer l’apprentie avant de commencer la formation et voir comment elle se débrouillais.

Premier travail : Faire une POTION CONTRE LA TOUX, en 250 mots minimum.

Citation :
• Faire chauffer le Chaudron (à feux doux),
• Mettre 10g de Marube Blanc,
• Ajouter 30g d'Aneth,
• Tourner 3 fois dans le sens des aiguilles d'une montre,
• Ajouter 30g de feuinouil,
• Ajouter 1litre de bon vins,
• Faite bouillir 3 à 4 minutes,
• Laisser infuser 10 minutes
• Filtré la potion,
• La potion est prête.

fiche crée par (c) eylika. photo de we heart it.



Dernière édition par Hailey A. Daniels le Ven 2 Aoû - 4:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Kaneko MasaakiHistoria PactumKaneko Masaaki
Phoenix
Exp : 31912
Points de vie (HP) : 5000
Baguette : 15.37cm, bois de Cerisier du Japon et crin de Kelpy. Elle est plutôt rigide et fine.
Photomaton : Primum non nocere. [Formation de Kaneko] Giphy
Familier : Primum non nocere. [Formation de Kaneko] 7b58acde6712b603a398f68ffd08c843
Âge IRL : 29
Célébrité : Yoon So-yi
Parchemins : 1324
J'aime : 156
Date d'inscription : 21/12/2018

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

Primum non nocere. [Formation de Kaneko] Empty
MessageSujet: Re: Primum non nocere. [Formation de Kaneko]   Primum non nocere. [Formation de Kaneko] EmptyVen 5 Juil - 5:13

Masaaki
Kaneko

Daniels
Hailey

Primum non nocere.
Un jour, une nuit. C’était le temps qui c’était écoulé depuis que Kaneko avait quitté son île, une seule journée depuis qu’elle avait dit au revoir à son refuge pour suivre son cousin du côté de l’occident, laissant derrière eux Iwao son frère, qui veillerais sur l’île et leurs clans. La mission était simple pour la jeune femme : devenir une médicomage aguerrit au service des siens. La formation serait longue, le temps passerait sans doute parfois bien trop lentement alors que les cerisiers en fleurs de son île lui manqueraient. Mais qu’est-ce que quelques années de sacrifice, si le jeu en vaut la chandelle ?

Et puis… Elle ne serait pas seule, pas tout le temps, pas tous les jours. Eiji n’étais pas loin. A un petit demi-tour sur elle-même, contraction du corps, des poumons, un petit tour de transplanage. C’est avec cette idée en tête qu’elle foulait pour la première fois les pavé Londonien en recherche de l’hôpital Sainte Mangouste pour maladie et blessure magique. De ce que lui avait dit son cousin, il se pouvais qu’elle ne trouve guerre grand accueil, car aujourd’hui les morts étaient enterrées en Ecosse. Chose étrange, selon elle, que de faire ce mémorial au cœur d’une école. Mais les occidentaux sont étranges après tout.

Rejoignant l’accueil de la bâtisse, elle donna son nom à une vielle femme que le temps semblait avoir usée, car l’aigreur de ses paroles laissais transparaître une certaine lassitude. Sans aucune émotion, aucun sourire pour cette femme et encore moins d’empathie, Kaneko attendit patiemment qu’elle retrouve son dossier, lui donne un badge. Elle le regarda, ce badge blanc portant les armoiries des lieux, son nom… et son prénom. Un soupire. Elle le range dans un coin de son kimono. Polie, elle salut la vielle femme d’un ton froid alors qu’elle lui indique vers où se rendre, griffonnant sur un bout de parchemin un message qui s’envole et part à la recherche de son destinataire.

Kaneko monte quatre à quatre les marches jusqu’à l’étage indiqué par la vielle femme de l’accueil. Elle entre dans un couloir blanc à l’air interminable dont la lumière artificielle lui arrache une grimace. Elle qui à l’habitude des grands espaces, cette retrouve dans une boite de conserve. Elle avance, aussi silencieuse qu’une feuille d’automne ayant quitté sa branche pour flotter dans les airs, libre avant de rejoindre le sol, sa destination finale.

Elle n’eu pas de mal à trouver la bonne porte et y toqua par trois fois. Pas de réponse. L’oreille tendue, elle pu devinée qu’il était vide. Patience et longueur de temps, c’était bien l’une des plus grandes qualités de la Nippone et sans doute la plus grande différence entre elle, son frère et son cousin… Surtout son frère. Des bruits de pas ne tardèrent pas à lui arrivée aux oreilles, on pouvait entendre la femme se déplacer jusqu’ici depuis l’autre bout de l’hôpital, elle en était certaine. Et puis, sa tutrice désignée lui apparue. Jeune, brune avec des cernes sous les yeux. Avait-elle vraiment l’âge, la sagesse et l’expérience pour enseignée ? Kaneko ne dit rien mais n’en pense pas moins alors qu’elle s’incline en signe de salut, habitude dont elle ne peut se défaire.

Elle se présente poliment, sans jamais trop en dire. Pas plus que son nom. La femme l’invite à entrer, Kaneko suis comme une ombre, silencieuse. Et très vite les premières instructions arrivent. Une simple potion contre la toux. Une nouvelle inclinaison et elle s’exécute, rejoignant le chaudron, les bocaux d’ingrédient. Elle allume feu d’un geste fluide du poignet, sa baguette ayant apparue au creux de sa main en une seconde à peine perceptible.

La ballance lui sert à préparer méticuleusement chaque ingrédient pendant que l’eau chauffe. Des gestes rapides, précis. Et puis les feuilles séchées de Marrube Blanc rejoigne l’eau qui a atteint la température idéale, rapidement suivis par l’aneth. Trois tours dans le sens des aiguilles d’une montre et c’est le feunouille qui se dissous maintenant doucement dans la concoction. Juste le temps pour la jeune femme de déboucher une bouteille de vins, dont l’odeur âcre lui arrache une grimace alors qu’elle le verse. Elle laisse porter à ébullition trois ou quatre minutes, avant d’éteindre le feu pour laisser infuser la potion pendant dix minutes. Elle sort une passoire fine, semblable à une louche et un bol pour y mettre se qu’elle filtre à présent, purifiant le mélange pour qu’il ne reste plus qu’un liquide parfaitement lisse. Elle termine ainsi, plutôt satisfaite du résultat, bien que la recette à base de raisin macéré lui paraît bien étrange en comparaison de la recette qu’elle connait par cœur des livres du temple de son île.




Dernière édition par Kaneko Masaaki le Dim 1 Sep - 3:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t3401-kaneko-masaaki#53058 https://www.historia-pactum.com/t3449-kaneko-masaaki-o-maj-le-24-04-2019#54857 https://www.historia-pactum.com/t3450-kaneko-masaaki https://www.historia-pactum.com/t3659-kaneko-masaaki-o-dirico-nom#56166 https://www.historia-pactum.com/t3451-kaneko-masaaki-3-3-libres
Albus P. W. B. DumbledoreHistoria PactumAlbus P. W. B. Dumbledore
Albus
Exp : 3806
Baguette : les tableaux n'ont pas de baguette
Photomaton : Primum non nocere. [Formation de Kaneko] Source
Âge IRL : 139
Célébrité : Richard Harris / Michael Gambon
Parchemins : 6704
J'aime : 47
Date d'inscription : 14/10/2016

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

Primum non nocere. [Formation de Kaneko] Empty
MessageSujet: Re: Primum non nocere. [Formation de Kaneko]   Primum non nocere. [Formation de Kaneko] EmptyMar 16 Juil - 23:38
Le membre 'Kaneko Masaaki' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Échec / Réussite' :
Primum non nocere. [Formation de Kaneko] Dzorzo10


« Pour un esprit équilibré, la mort n'est qu'une grande aventure de plus.»
FLORISSONE
Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Primum non nocere. [Formation de Kaneko] Empty
MessageSujet: Re: Primum non nocere. [Formation de Kaneko]   Primum non nocere. [Formation de Kaneko] EmptyDim 8 Sep - 22:35





"Primum non nocere."

dialogue en #A8263D • 10 Octobre 2023

« Je jure par Apollon médecin, par Asclépios, par Hygie et Panacée, par tous les dieux et toutes les déesses, les prenant à témoin, de remplir, selon ma capacité et mon jugement, ce serment et ce contrat; de considérer d'abord mon maître en cet art à l'égal de mes propres parents; de mettre à sa disposition des subsides et, s'il est dans le besoin, de lui transmettre une part de mes biens; de considérer sa descendance à l'égal de mes frères, et de leur enseigner cet art, s'ils désirent l'apprendre, sans salaire ni contrat; de transmettre, les préceptes, des leçons orales et le reste de l'enseignement à mes fils, à ceux de mon maître, et aux disciples liés par un contrat et un serment, suivant la loi médicale, mais à nul autre.

J'utiliserai le régime pour l'utilité des malades, suivant mon pouvoir et mon jugement; mais si c'est pour leur perte ou pour une injustice à leur égard, je jure d'y faire obstacle. Je ne remettrai à personne une drogue mortelle si on me la demande, ni ne prendrai l'initiative d'une telle suggestion. De même, je ne remettrai pas non plus à une femme un pessaire abortif. C'est dans la pureté et la piété que je passerai ma vie et exercerai mon art. Je n'inciserai pas non plus les malades atteints de lithiase, mais je laisserai cela aux hommes spécialistes de cette intervention. Dans toutes les maisons où je dois entrer, je pénétrerai pour l'utilité des malades, me tenant à l'écart de toute injustice volontaire, de tout acte corrupteur en général, et en particulier des relations amoureuses avec les femmes ou les hommes, libres ou esclaves. Tout ce que je verrai ou entendrai au cours du traitement, ou même en dehors du traitement, concernant la vie des gens, si cela ne doit jamais être répété au-dehors, je le tairai, considérant que de telles choses sont secrètes.

Eh bien donc, si j'exécute ce serment et ne l'enfreins pas, qu'il me soit donné de jouir de ma vie et de mon art, honoré de tous les hommes pour l'éternité. En revanche, si je le viole et que je me parjure, que ce soit le contraire. »

•••

Voila un mois passé que Hailey forme sa nouvelle apprentie Kaneko au métier de médicomage. Ont-elles fait connaissance entre temps ? Oui et non, car la Nippone n’est pas quelqu’un de très loquace. Mais Hailey en est certaine : elle arrivera à faire une percé un jour ! Aujourd’hui cependant, place au travail. Et pour ce faire, de nouvelles étapes à suivre pour la jeune apprentie venue d’orient. Et un malade à traité, souffrant que quelques blessures mineures mais suffisante pour évaluer les capacités de Kaneko en termes de soin basique.

Citation :
Dans un rp de 350 mots tu devras :
• redonner un peu de couleur au patient via un revigor,
• lui mettre des bandages pour couvrir et aseptisée ses plaie,
• usée d’une potion pour faire disparaitre les bleue, a toi de voir quel potion.
fiche crée par (c) eylika. photo de we heart it.

Revenir en haut Aller en bas
Kaneko MasaakiHistoria PactumKaneko Masaaki
Phoenix
Exp : 31912
Points de vie (HP) : 5000
Baguette : 15.37cm, bois de Cerisier du Japon et crin de Kelpy. Elle est plutôt rigide et fine.
Photomaton : Primum non nocere. [Formation de Kaneko] Giphy
Familier : Primum non nocere. [Formation de Kaneko] 7b58acde6712b603a398f68ffd08c843
Âge IRL : 29
Célébrité : Yoon So-yi
Parchemins : 1324
J'aime : 156
Date d'inscription : 21/12/2018

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

Primum non nocere. [Formation de Kaneko] Empty
MessageSujet: Re: Primum non nocere. [Formation de Kaneko]   Primum non nocere. [Formation de Kaneko] EmptyMer 11 Sep - 23:27

Masaaki
Kaneko

Daniels
Hailey

Primum non nocere.
Kaneko était apprentis à l’hôpital de sorcier Sainte Mangouste de Londres depuis un peu plus d’un mois maintenant. S’acclimaté à la vie de se côté la des océans n’était pas une mince affaire pour la jeune femme, qui bien que souvent loin de son île depuis déjà quelques années, avait toujours plus ou moins vécue au Japon. Pour autant, l’effort était là. Car si elle avait choisi de suivre son cousin aussi loin de chez eux, c’était avant tout pour être un pilier pour son chef de clan, son cousin. L’une des rares personnes qui avait une place dans son esprit. Et finalement, ce n’était pas si désagréable. Il y avait eu quelques bons moments, avec sa tutrice notamment. Qui était une femme étrange, une occidentale jusqu’au bout des ongles, qui qui ne donnais pas à la demoiselle des envies de meurtre. Et oui, rien que ça, c’était un point positif. Car si Neko était une femme toujours calme, n’oublions pas le proverbe qui dit : méfiez vous de l’eau qui dors. Ce serait grave erreur que de ne pas la croire aussi capable que son frère ou son cousin du pire. D’oublier quels sont ses véritables racines.

Quoi qu’il en soit, en cette journée d’Octobre pendant que Eiji se baladais probablement dans les rues et ruelles de Pré-au-Lard à l’autre bout du pays (lolilol) et que son frère veillait sur leurs maisons, elle était là. Blouse enfilée par-dessus une de ses tenues traditionnelles qu’elle ne quittais pas, même ici. Acquiéçant silencieusement aux ordres de sa tutrice tout en jaugeant les plaies de l’homme qu’elle devrait soignée avant de se mettre à l’œuvre, sortant sa baguette magique pour commencer les soins.

Formulant le revigor tout aussi silencieusement que son acceptation pour redonner un peu de rouge aux joues de la victime du jour, Kaneko se tourna ensuite vers la petite table en verres ou reposait plusieurs onguents, là aussi pour juger d’un regard du mieux. N’oubliant pas cependant l’étape intermédiaire et alors qu’elle débouchait le flacon d’une main, l’autre tortillait du poignet pour prononcer cette fois à voix haute une autre formule.

- Ferula.

Prononcer en Japonais, sa langue maternelle, elle croisa le regard de l’Anglaise qui lui avait pourtant demander d’essayer de parler anglais devant les patients. Y compris dans la formulation de ses sortilèges. Restant de marbre cependant, elle s’approcha du patient pour lui appliquer quelques gouttes de potion de régénération qu’elle fit pénétré par un court massage sur les bleus et hématome qu’elle devait faire disparaitre aujourd’hui. L’opération ne dura pas bien longtemps, moins encore qu’une dizaine de minute. Avant qu’elle ne recule finalement, rebouche le flacon, le range soigneusement et indique avoir fini, comme à son habitude, par un bref salut envers Hailey Daniels.


Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t3401-kaneko-masaaki#53058 https://www.historia-pactum.com/t3449-kaneko-masaaki-o-maj-le-24-04-2019#54857 https://www.historia-pactum.com/t3450-kaneko-masaaki https://www.historia-pactum.com/t3659-kaneko-masaaki-o-dirico-nom#56166 https://www.historia-pactum.com/t3451-kaneko-masaaki-3-3-libres
Albus P. W. B. DumbledoreHistoria PactumAlbus P. W. B. Dumbledore
Albus
Exp : 3806
Baguette : les tableaux n'ont pas de baguette
Photomaton : Primum non nocere. [Formation de Kaneko] Source
Âge IRL : 139
Célébrité : Richard Harris / Michael Gambon
Parchemins : 6704
J'aime : 47
Date d'inscription : 14/10/2016

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

Primum non nocere. [Formation de Kaneko] Empty
MessageSujet: Re: Primum non nocere. [Formation de Kaneko]   Primum non nocere. [Formation de Kaneko] EmptyMer 11 Sep - 23:27
Le membre 'Kaneko Masaaki' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Échec / Réussite' :
Primum non nocere. [Formation de Kaneko] Dzorzo10


« Pour un esprit équilibré, la mort n'est qu'une grande aventure de plus.»
FLORISSONE
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsoriséHistoria Pactum

Primum non nocere. [Formation de Kaneko] Empty
MessageSujet: Re: Primum non nocere. [Formation de Kaneko]   Primum non nocere. [Formation de Kaneko] Empty
Revenir en haut Aller en bas
 

Primum non nocere. [Formation de Kaneko]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Historia Pactum :: Les coulisses :: Les archives :: Archives RP :: Saison 1 [été 2023 - août 2024]-