RSS
RSS
HISTORIA PACTUM
saison II ♠ Always keep your foes confused. If they are never certain who you are or what you want, they cannot know what you are like to do next.



 
Bienvenue sur Historia Pactum
!
Votez sur les top sites !
Toutes les deux heures !
Membre du mois
Ici vous retrouverez chaque mois le membre du mois récompenser pour sa participation RP dans la carte fidélité du forum.
Event en cours
Ici vous trouverez l'animation ou l'intrigue en cours sur le forum.
Le deal à ne pas rater :
Achetez une seconde manette DualSense pour la PS5
69.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 Faisons le pleins de friandises

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
InvitéHistoria PactumAnonymous

Faisons le pleins de friandises Empty
MessageSujet: Faisons le pleins de friandises   Faisons le pleins de friandises EmptyMar 6 Déc - 21:32


Faisons le pleins de friandises
Sutton & Pearl
Du plus loin ou elle pouvait remonter, notre belle Emily, Pearl pour les intimes avait t9ujours été ultra gourmande. Que ce soit des chocogrenouilles ou des dragées surprises de Bertie Crochue, elle en raffolait juste, Ce jour la, c'était repos, la semaine etait terminée et donc elle voulait allee a pre ou lard puisque c'est la bas que ce trouvait son fournisseur officiel de sucrerie, c'est à dire  Honeydukes. Elle commenca d'abord à fouiller l'école à la recherche de ses deux meilleures amies car bon, y aller accompagner c'était mieux. Elle mit d'abord la main sur Magdalena qui etait trop occuper a etudier. Quel dommage pour notre jolie blondinette qui risquait de se retrouver juste seule au monde.

Lorsqu'elle trouva Rose, celle ci déclina également l'invitation, elle avait apparemment d'autres choses de prevu au grand dam de miss Skeeter. Cette dernière, du genre obstiné décida tout de même desy rendre malgré qu'elle etait sans ses amies.

Elle attrapa un sac a dos qui lui permettrait de faire un sacré pleins. Et voila que la fille de la celebre journaliste était paré pour cette aventure en solitaire, bien que c'était loin d'être une sacré epreuve, loin de là. Arrivee sur place, elle entra donc dans la boutique et commença a deambuler à travers les différents rayonnages et voila qu'elle tomba nez a nez avec son reflet, sauf qu'elle le savait, ce n'était pas un miroire mais bel et bien sa soeur jumelle, vous savez, la serpentarde dont elle aimerait tant oublier l'existence. Et merde, gromellea t elle alors entre ses dents. C'était franchement la dernière personne qu'elle avait envie de voir.

Rappelons que Pearl ne pouvait pas voir sa propre famille, mais, il faut dire que sa mère et sa soeur lui rendait bien vu qu'elles deux lui menait la vie dure. Mais, fort heureusement elle avait un caractère assez prononcé et avait donc bien rapidement apprit à avoir une certaine repartie. Et c'était franchement ainsi vu les attaques auxquelles elle avaiat affaire.
Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Faisons le pleins de friandises Empty
MessageSujet: Re: Faisons le pleins de friandises   Faisons le pleins de friandises EmptyMer 7 Déc - 20:54

❝ Faisons le plein de friandises❞
- Sutton & Emily -
C'est drôlement dangereux de s'attacher à quelqu'un, c'est incroyable ce que ça peut faire mal. Rien que la peur de perdre l'autre est douloureuse. C'est moche de guetter un signe de quelqu'un pour se sentir heureux.
La semaine avait été assez chargée puisque j'avais eu la sortie de la gazette à gérer. J'avais passé une partie de mon temps libre enfermée dans la salle de rédaction, gérant la mise en page de mes articles et vérifiant chacun d'entre eux. Comme c'était la première édition et que je n'avais pas encore beaucoup de journalistes, elle n'était pas très étoffée mais j'en étais fière. Je demandais à un élève de 6ème année de dupliquer l'édition afin qu'elle puisse être accessible à tous et j'en fis une aussi pour ma mère que j'enverrai dans la journée pour qu'elle puisse voir le travail parfait de sa fille préférée. Oui, vous l'avez bien compris, la modestie ne m'étouffe toujours pas, et autant vous dire que je ne compte pas changer maintenant. Je marchais sur les traces de ma mère et cela m'allait parfaitement.

Refilant les éditions à des élèves de 2ème année qui passaient par là, leur offrant un beau sourire et une promesse qu'ils ne seraient pas mis sur le bûcher dans la prochaine édition, j'eus l'assurance que la gazette aurait fait le tour du château. Je montais donc dans la volière afin d'envoyer rapidement celle prévue pour ma mère. Regardant l'heure je me dis que j'avais même un peu de temps pour aller  faire un tour à Pré-au-lard afin de refaire le plein de notre coffre à bonbons. Je n'étais pas une grande friande de tout cela mais il faut avouer que c'était absolument nécessaire pour corrompre les plus jeunes. Si vous saviez combien de 1ère ou 2ème année acceptaient de faire le sale boulot pour quelques bombecs, c'était hallucinant  !

J'allais devoir m'y rendre seule car Kassie était occupée avec son équipe de quidditch, et Alexia avait une réunion de préfets avec les directeurs de maison. Il était rare de nous voir seules, mais cela nous arrivait lorsque nous faisions bien évidemment nos activités personnelles. J'essayais de convaincre Kassie de me rejoindre au journal mais ma meilleure amie résistait encore à mes yeux doux et à mes supplications. J'avais donc enfilé des vêtements chauds. Le mois de novembre venait de commencer et je n'avais pas hâte de voir la neige recouvrir le sol de Poudlard. En effet, les escarpins et la neige ne font pas bon ménage.

Prenant le chemin de Pré-au-lard, je pensais aux fêtes de fin d'année qui n'allaient pas tarder. Les boules et les guirlandes allaient bientôt recouvrir le sapin, le gui allait être accroché mais surtout, j'allais avoir des tas de cadeaux ! Les fêtes de famille chez nous étaient souvent des fêtes où nous étions invités, par des personne de la haute société. Bien sûr, ma soeur n'y était pas conviée et elle avait d'ailleurs fini par préférer rester au château pour cette période, puisqu'elle n'était pas vraiment la bienvenue à la maison. Nous devions déjà la supporter durant les grandes vacances, c'était déjà pas mal !

Mais forcément, la poisse ! Alors que j'arpentais les rayons de Honeydukes, remplissant un grand sachet de bonbons, je tombais sur ma pâle copie, qui lâcha un juron. Un léger rire sortit de ma bouche tandis que je lui lançais, d'un ton moqueur:

"Et en plus, elle est vulgaire. Tu n'as vraiment rien pour toi, ma pauvre fille."

Le vendeur nous regardait du coin de l'oeil, et forcément, avec ma méchanceté naturelle, je le pris à partie:

"Il est vrai que de loin, on peut se méprendre, mais sincèrement, Monsieur, on est bien d'accord pour dire que de près, cette fille n'a aucune classe ! Des habits de deuxième main, une coiffure peu travaillée, et en plus, de la vulgarité dans ses paroles !"

code by lizzou — gifs by TUMBLR — 651 MOTS.

Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Faisons le pleins de friandises Empty
MessageSujet: Re: Faisons le pleins de friandises   Faisons le pleins de friandises EmptySam 10 Déc - 9:37


Faisons le pleins de friandises
Sutton & Pearl
Croiser sa soeur jumelle, miss Skeeter s'en serait bien passé aujourd'hui. En réalité, moins elle la voyait et mieux elle se portait. Les deux frangines étaient tellement differentes que si elles ne se ressemblaient, on pourrait croire que elles n'étaient pas issues de la même famille. Mais, malheureusement au grand dam d'Emily, qui se faisait appelé dorenavant Pearl par ses amies. Elle aurait tout donné pour ne pas faire partie de cette famille. A y réfléchir, elle aurait meme préféré être adopté, au moins, elle n'aurait pas eu à supporter si sa mère, ni sa soeur. D'ailleurs, depuis quelques temps, elle avait une énorme envie de retrouver son moldu de père. C'était pas pour rien qu'elle avait prit etude des moldus en option des sa 3eme année. D'ailleurs, elle s'en sortait plutôt bien dans cette matière elle qui pourtant n'y connaissait rien en ce monde vu qu'elle le connaissait que les sorciers.

Enfin bref, alors qu'elle faisait quelques emplettes chez  Honeydukes afin de remplir sa reserve de friandises, elle croise ce double qu'elle aurait tant voulu oublier. Elle ne put s'empêcher de lâche run juron et donc la serpentarde se jeta alors sur l'occasion pour la rabaisser comme elle en avait l'habitude. Mais, cette agression verbale ne toucha pas du tout la Gryffondor, elle en avait tellement l'habitude maintenant. Pearl fit alors un sourire  narquois. A croire que tu ne sais t'exprimer que en agressant les autres. Tu dois te sentir tellement mal dans ta peau pour agir ainsi, c'est tellement pathetique. Et toc, et oui, elle avait un peu de repartie la capitaine de Quidditch des rouges et or. Disons que avec une mere et une soeur comme elle avait, ça finissait par s'apprendre.

A son tour, elle se tourna vers l'homme que Sutton avait prit a partie. Elle haussa les epaules. Et en plus, tu te sers de quelqu'un, c'est typique ... dit elle ensuite sans porter plus d'informations.
Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Faisons le pleins de friandises Empty
MessageSujet: Re: Faisons le pleins de friandises   Faisons le pleins de friandises EmptySam 10 Déc - 22:14

❝ Faisons le plein de friandises❞
- Sutton & Emily -
C'est drôlement dangereux de s'attacher à quelqu'un, c'est incroyable ce que ça peut faire mal. Rien que la peur de perdre l'autre est douloureuse. C'est moche de guetter un signe de quelqu'un pour se sentir heureux.
Rien de tel pour me pourrir ma journée que de tomber nez à nez sur Emily, que je passe mon temps à ignorer. Habituellement, au château, je parvenais à l'éviter, faisant simplement comme si elle n'existait pas. Je ne lui adressais pas la parole, elle non plus, et tout allait dans le meilleur des mondes. D'ailleurs, personne n'osait nous parler l'une de l'autre, et jusque là, cela portait bien ses fruits. Enfin, si on oublie cette histoire de cours de sortilèges où nous avions été mises côte à côte puisque nous étions classées par ordre alphabétique. A croire que cette 5ème année allait être compliquée. Elle avait tout de même démarré par une annonce de Kassie me laissant penser que cette année serait différente des autres.

Mais là, comment l'ignorer alors qu'elle sortait un juron en se retrouvant face à moi ? Une chose que Maman m'a toujours appris et elle a souvent insisté là-dessus, c'est de ne jamais sortir de vulgarité. On a le droit d'être désagréable avec les autres (fort heureusement), mais pas d'utiliser un vocabulaire de charretier. Mais bon, voyez-vous, ma soeur n'a jamais été une véritable Skeeter. C'est bien pour cela que notre mère ne la supporte pas, elle a sûrement pris bien plus de notre inutile de père. Pfff, dommage que Maman ait totalement perdu le contact avec lui, car on aurait pu lui refourguer ma jumelle.

Moi, mal dans ma peau ? Je suis simplement parfaite, je suis populaire et j'ai tout ce que je veux. Alors non, je ne suis pas mal dans ma peau. Mais elle se rattrape comme elle peut.

"J'agresse les gens ? Mais ma pauvre Emily, comment pourrais-je être mal dans la peau avec des amies en or, une mère qui m'aime et qui est fière de moi et une popularité folle ! Sans compter la rédaction de la gazette de Poudlard. Tu as quoi, toi ? A oui, tu montes sur un balai et tu diriges une équipe de bras cassés qui risque de perdre cette année tous ses matchs avec toi à la tête ! D'ailleurs, j'ai hâte de te voir tomber de ton piédestal lors du match de janvier contre serpentard. Tu n'as aucune chance."

Oui, j'étais méchante. Mais elle avait commencé. Plutôt que de m'ignorer, elle avait été vulgaire. C'était son caractère, moi je savais davantage me contenir. Je prenais donc le commerçant à partie, qui préféra ne rien dire et détourna le regard, allant vers d'autres personnes venant d'entrer.

"Tu as peur de ce qu'ils peuvent penser ? Je ne me sers pas des gens, je leur demande leur avis, nuance !"

Un sourire narquois s'installa sur mon visage tandis que je décidais d'être vraiment très méchante. Appuyer là où cela faisait mal:

"Au fait, Maman a reçu l'invitation pour le bal du réveillon pour nous trois. Elle a répondu en expliquant que malheureusement, tu ne pourrais pas te joindre à nous. Cela se passe à Poudlard, et tu vas sûrement y passer tes vacances, mais tu n'auras pas ton invitation. C'est dommage ..."


code by lizzou — gifs by TUMBLR — 541 MOTS.

Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Faisons le pleins de friandises Empty
MessageSujet: Re: Faisons le pleins de friandises   Faisons le pleins de friandises EmptyDim 11 Déc - 13:59


Faisons le pleins de friandises
Sutton & Pearl
D'habitude, les deux Skeeter s'ignoraient, et, ça fontionnait plutôt bien jusque là. En effet, moins Pearl rencontrait sa serpentarde de sœur et mieux elles se portaient. L'une et l'autre ne se supportaient pas. Elles avaient vraiment du mal à se voir, et cela depuis leur plus jeune âge. Emiky, dîte Pearl maintenant était vraiment la pariât de la famille. Sa mère et sa sœur ne la supportaient pas et lui en faisait voir de toutes les couleurs, mais, celle qui avait atterrit chez les gryffondor n'y prêtait même plus attention à vrai dire. Longtemps elle avait souffert de cette situation, mais, maintenant, elle avait grandi et s'était donc faite à tout cela.

Maintenant alors qu'elle comptait profiter de sa journée shopping à pré au lard, voilà qu'elle tombait sur la personne qu'elle détestait probablement le plus au monde. En même temps, Sutton le lui rendait bien, elles étaient loins de s'adorer. Parfois, Pearl enviait les jumelles qui s'entendaient comme larrons en foire et qui partageaient tout, tout tout .. La seule chose que les jumelles Skeeter partageaient c'était la haine qui les reliaient l'une à l'autre, donc bon, c'était loin d'être top en effet.

Sutton réagit au quart de tour sur le pic que lui avait lancé sa jumelle. Tu as mis un couteau sous la gorge des gens pour qu'il t'aime non ? Comment on peut aimer une fille aussi superficielle et qui n'a aucunes personnalités ? répondit elle sarcastique. En effet, elle avait du mal à comprendre les gens parfois, c'était la seule solution selon elle. Elle rit. On verra bien, rendez vous en janvier, tu verras de quoi, nous sommes capables. Pearl croyait en son équipe, et encore heureux, sinon, ça servait à quoi de s'être proposé en tant que capitaine hein ?

Elle lui parla ensuite dubal de Noël. Et tu crois vraiment pouvoir m'atteindre avec ça ? Mais, ça tombe plutôt bien puisque je ne comptais pas vous accompagner. Passer du temps avec vous ? JAMAIS. Elle préférait passer du temps dans sa chambre plutôt que de se forcer en passant du temps avec les siens.
Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Faisons le pleins de friandises Empty
MessageSujet: Re: Faisons le pleins de friandises   Faisons le pleins de friandises EmptyMer 14 Déc - 19:02

❝ Faisons le plein de friandises❞
- Sutton & Emily -
C'est drôlement dangereux de s'attacher à quelqu'un, c'est incroyable ce que ça peut faire mal. Rien que la peur de perdre l'autre est douloureuse. C'est moche de guetter un signe de quelqu'un pour se sentir heureux.
Je ne sais pas si c'était notre attitude à ma mère et à moi qui avait fait qu'Emily avait doucement appris à se défendre. Bon, il valait mieux avoir du caractère avec nous mais là, à mes yeux, elle se ridiculisait. Elle était incapable de comprendre que les gens pouvaient m'appécier car j'étais quelqu'un de franc et qui savait ce qu'il voulait, et je gérais d'une main de maître la gazette de Poudlard. Alors peut-être que j'étais prétentieuse et arrogante, mais moi, au moins, j'avais un avenir et je savais d'ors et déjà ce que je voulais faire. Qui, à 15 ans, pouvait déjà avoir une certitude sur son avenir professionnel ? Peu de monde. Alors bien sûr, on pouvait me dire que je me casserais peut-être la tronche sur l'histoire de la magie, mais avec les conseils du professeur Blackwhole, j'étais certaine de pallier mes lacunes dans ce cours.

"Aucune personnalité ? Dixit la fille qui est incapable de rendre sa mère fière d'elle ? T'es consciente que tu as toujours été un poids pour la famille ? On ne se demande plus pourquoi. Tu me dis méchante mais tu l'es bien plus avec les gens qui ont fait l'effet d'apprendre à me connaitre. D'ailleurs, dois-je te rappeler que même certaines personnes proches de toi m'apprécient ? Regarde, Rose ! Elle au moins est une fille intelligente. Elle ne s'est pas arrêtée à ton crachat sur mon compte. Et tu vois, je n'essaie même pas de la monter contre toi. Alors finalement, ma chère Emily, qui est la méchante ?"

La regardant avec un sourire mesquin, j'ajoutais alors:

"Vu qu'il y aura du monde, tu aurais pu passer du temps avec d'autres personnes. Rose par exemple s'y rend ... Qui d'autre ? Ben quasiment tout le monde en fait. Donc tu vas faire ton petit réveillon toute seule, tout ça parce que tu n'as même pas été capable d'être une fille dont on peut être fière. Quant à votre victoire au quidditch, je ne me fais même pas d'illusion. Kassie peut facilement diriger une équipe, elle a le charisme tandis que toi ... Qui t'écouterait alors que tu joues le Caliméro ? Tout ce qui t'arrives c'est de ma faute ou de la faute de Maman. Jamais tu t'es dit que le problème c'était toi ?"

Je savais manipuler les gens, et je savais jouer avec les mots. Il était hors de question que je laisse Emily s'en tirer après m'avoir dit tout cela, alos qu'au final, c'était elle qui faisait tout pour que cela se passe mal. M'ignorer aurait été la meilleure chose à faire. Mais voilà, la blondinette avait lancé la machine Sutton et il était difficile de m'arrêter une fois que l'on m'avait titillé. Emily me connaissait sûrement assez pour savoir que j'allais la rabaisser jusqu'à ce qu'elle parte. Je me sentais bien trop supérieure à elle pour me sentir blesser.
code by lizzou — gifs by TUMBLR — 530 MOTS.

[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Faisons le pleins de friandises Empty
MessageSujet: Re: Faisons le pleins de friandises   Faisons le pleins de friandises EmptySam 17 Déc - 19:59


Faisons le pleins de friandises
Sutton & Pearl
Peal bouillait de l'intérieur. Elle ne supportait ni sa mère, ni sa soeur. Elle se demandait comment elle pouvait être si différente de cette famille, de sa famille. Pourquoi, elle, elle était pas superficielle et avec un égo surdimensionné. Peut être car dès leur plus jeune âge Sutton c'était accaparé leur génitrice au détriment de celle qui deviendrait Gryffondor à son entrée à Poudlard. Mais bon, Pearl, ou encore Emily s'était habitué à cette vie et finalement, elle s'y était parfaitement acclimaté, et elle appréciait celle qu'elle était devenue même si mère et fille pestaient constamment contre elle.

Ce jour ci, alors qu'elle était prête à passer du temps à Pré au lard voilà qu'elle tombait par hasard sur sa frangine. Grrr, à croire que cette dernière la suivait. Les deux frangines étaient donc en train de s'envoyer la balle et pas des plus gentiment. Des insultes fusaient à tout va entre les deux blondinettes. Tu te fous de ma gueule là ? Tu crois sérieusement que je n'aurais pas apprécié d'avoir une sœur avec qui je m'entendais ? Mais, il n'y en avait que pour toi, toi et encore toi. Alors rendre ma mère fière ? Mais, de quelle mère tu parles ? Je n'ai pas de mère moi. Dit elle pleine d'amertume. Mais, elle tenta de ne pas le faire sentir à cette némésis qu'elle détestait au plus haut point, ou du moins qu'elle avait apprit à haïr.

Elle ricana ensuite aux prochaines paroles de sa sœur. Mais qui te dis que je n'y vais pas ? J'ai juste dit ne pas vouloir y aller avec vous. Jouer à la famille parfaite non merci, mais sache que j'ai d'autres plans et que j'y serais belle et bien, dommage pour toi. répondit donc notre demoiselle. Quant au Quidditch, elle ne releva même pas, mais ça lui donnait une envie de plus de pouvoir faire ses preuves.
Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Faisons le pleins de friandises Empty
MessageSujet: Re: Faisons le pleins de friandises   Faisons le pleins de friandises EmptyLun 26 Déc - 14:22

❝ Faisons le plein de friandises❞
- Sutton & Emily -
C'est drôlement dangereux de s'attacher à quelqu'un, c'est incroyable ce que ça peut faire mal. Rien que la peur de perdre l'autre est douloureuse. C'est moche de guetter un signe de quelqu'un pour se sentir heureux.
De pire en pire ! Non mais sérieusement, je ne me souvenais pas que ma soeur était aussi vulgaire au niveau de son vocabulaire ! Maman ne nous avait pas appris comme cela. Mais bon, vus les personnes qu'elle côtoyait, cela n'était même pas étonnant. Il faut dire qu'elle se débrouillait sans nous depuis des années déjà. Le moins que l'on puisse dire, c'était que cela ne lui avait pas réussi ! Jamais vous n'entendez dans mes parfaites lèvres maquillées des mots comme "gueule". Encore une chose qui nous différenciait, ma jumelle et moi, et cette fois-ci, personne ne pouvait nier que c'était une chose positive pour moi. Elle n'avait pas de mère ... Secouant la tête, riant très légèrement, je finis par lui lâcher:

"Pauvre, Pauvre Emily ! Sa mamounette ne s'en est pas assez occupée, du coup, elle dit qu'elle n'en a pas ... La vilaine soeur lui a piqué sa maman ? Mais dis-moi, ma chère Emily, qui donc a payé tes fournitures scolaires ? Si tu es à Poudlard, c'est bien grâce à elle ! Mais tu as toujours été ... une gamine qui ne savait même pas voir la chance qu'elle avait ! Tu te plains toujours !"

Elle sera au bal de Noël ? Impossible ... Eh bien oui, nous n'étions pas majeures et Maman avait bien répondu négativement pour Emily. Cela m'avait d'ailleurs fait sourire lorsque cette dernière me l'avait annoncé. Attrapant quelques chocogrenouilles pour les mettre dans un sac, j'haussais les épaules, un rictus malicieux aux lèvres:

"J'ai hâte de voir comment tu vas te faire renvoyer ... Dois-je te rappeler que même si tu renies notre mère, il est tout simplement impossible que tu puisses te rendre à ce bal sans son accord. Eh oui, tu es mineure, tout comme moi. Puis, soyons clairs. Qui donc t'accompagnerait à ce bal ? Toi, la joueuse de quidditch mauvaise, incapable de s'habiller correctement, et qui a le vocabulaire d'un charcutier moldu !"

Je n'allais pas être douce avec elle. Premièrement, cela n'était pas dans mes habitudes et en plus, depuis tout à l'heure, cette dernière ne faisait que m'agresser. Alors soit, je n'avais pas Kassie ou Alexia à mes côtés pour m'appuyer, mais je n'en avais pas besoin. Je n'étais pas une greluche qui ne sait attaquer qu'en présence de ses copines. Et j'avais de l'influence, alors je m'en servais:

"Tu devrais d'ailleurs surveiller la prochaine édition de la gazette. Il est certain que cela va parler de quidditch puisque les matchs débutent début janvier. Mais je ne sais pas si ça va parler du nouveau capitaine incompétent de gryffondor ... Il parait qu'il a même du mal à recruter car gryffondor sait qu'il va perdre avec cette fille à sa tête ... Je les plains quand même ..."
code by lizzou — gifs by TUMBLR — 501 MOTS.

Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Faisons le pleins de friandises Empty
MessageSujet: Re: Faisons le pleins de friandises   Faisons le pleins de friandises EmptyVen 30 Déc - 10:38


Faisons le pleins de friandises
Sutton & Pearl
Si elle avait su qu'en venant à Pré-au-Lard ce jour là, elle allait croiser son double, c'est à dire sa soeur jumelle, elle se serait surement abstenu une telle sortie, car moins elle voyait la Serpentarde et, mieux elle se portait, il n'y avait pas de doute à ce sujet là. En même temps, les deux Skeeter ne pouvaient pas se voir en peinture, et, Emily, ou Pearl ne supportait pas sa famille, elle se sentait tellement mieux dans celle de ses meilleures amies.

Tu es tellement pathétique ma pauvre petit Sutton à cracher ton venin ainsi se contenta t-elle de dire. Elle décida de ne pas relever les méchanceté de sa soeur, c'était une forme d'intelligence. Elle allait bel et bien allé au bal de Noël, et, ça ne la regardais aucunement mais, elle s'était renseigné sur un sujet et bientôt, elle serait libre, mais ça, elle le gardais pour elle. Elle préférait ensuite les mettre devant le fait accompli mais, ça ne serait pas pour tout de suite, un peu de patience.

Ensuite,  Sutton continua à cracher comme à son habitude tout pleins de méchanceté. Je vais finir par croire que tu es jalouse du poste que j'occupe à force de t'entendre. On ne t'a jamais dis que la bave du crapaud n’atteins pas la blanche colombe ? Ben c'est à peu près ça, tu peux me dire ce que tu veux pour tenter de me déstabiliser, ça fonctionnait certes quand nous étions plus jeune mais plus maintenant. Game over ma belle. dit elle des plus ironiquement possible. Bon sur ce, j'ai assez perdu de temps avec toi. reprit alors la jeune Gryffondor, elle souhaitait qu'une chose prendre ses clics et ses clacs et remettre une bonne distance de sécurité entre elle et son abruti de jumelle.
Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Faisons le pleins de friandises Empty
MessageSujet: Re: Faisons le pleins de friandises   Faisons le pleins de friandises EmptySam 31 Déc - 13:48

❝ Faisons le plein de friandises❞
- Sutton & Emily -
C'est drôlement dangereux de s'attacher à quelqu'un, c'est incroyable ce que ça peut faire mal. Rien que la peur de perdre l'autre est douloureuse. C'est moche de guetter un signe de quelqu'un pour se sentir heureux.
Sincèrement, cette fille ne pouvait pas être ma soeur, non ? Et encore moi ma soeur jumelle ! Je suis censée partager des gènes avec elle, on a partagé le même utérus pendant neuf mois et pourtant, elle n'a strictement rien à voir avec moi. Bon, je vous l'accorde, il y a une légère ressemblance physique. Je suis de mauvaise foi ? Même si, en nous habillant de la même façon, et en passant le même temps de maquillage sur nous deux, nous nous ressemblons beaucoup, il y a une réelle différence de classe, de présence, de charisme ... Emily n'aura jamais tout cela, pour la simple et bonne raison qu'elle considère que le physique, ce n'est pas important. Mon oeil ! Ceux qui pensent cela sont stupides. Le physique, c'est la première chose que l'on voit, c'est la première chose que l'on juge chez quelqu'un. Alors on peut bien avoir de belles paroles, on peut se contenter d'une certaine beauté intérieure, mais soyons sincères, la Belle et la Bête, ce n'est qu'un conte de fées !

"Moi, pathétique ? La plus pathétique de nous deux, c'est celle qui n'a pas été fichue d'ignorer l'autre dès le départ. Je me contrefichais que tu sois ici, je suis capable de faire comme si tu n'existais pas, cela me facilite la vie. Mais il a fallu que tu déclenches tout cela, pour te sentir exister. Tu n'es rien Emily. Juste un enfant non désiré qui, un jour peut-être, comprendra qu'il vaut mieux pour elle qu'elle n'ait plus rien à voir avec notre famille. Kassie t'a largement remplacée dans le coeur de notre mère."

En effet, ma meilleure amie ravissait notre mère. Il faut dire qu'elle avait tout ce qu'Emily n'avait pas: la classe, le charisme et le vocabulaire. Un rire aiguë s'éleva de ma bouche, tandis que l'idiote de gryffondor me parlait de jalousie:

"Jalouse de ton poste ? Capitaine d'une équipe qui ne gagnera plus rien maintenant que tu es à sa tête ? Ma pauvre Emily, je ne vais pas être jalouse d'une pauvre fille qui n'a que le quidditch ! J'ai la gazette de Poudlard, je sais ce que je veux faire plus tard, j'ai des amis influents, je rencontre même des adultes influents. Mon avenir s'ouvre devant moi. Peux-tu dire la même chose ? Je ne pense pas ... Surtout que notre mère fera tout pour s'opposer à toi tant que tu seras mineure. Je lui enverrai d'ailleurs un hibou afin qu'elle prévienne le professeur McGonagall et le professeur Riddleton que tu n'as pas le droit d'assister au bal. Ils n'auront pas d'autre choix que de s'y plier. Et continue ainsi et ton autorisation pour pré-au-lard va aussi t'être enlevée. Mère a été trop gentille de te le laisser."

Elle partit alors pour régler ses affaires;

"Game Over ? Mais bon sang, même tes expressions sont périmées ! Je n'ai rien perdu ... Tu ne peux rien m'enlever, tu n'as aucun pouvoir. Allez, retourne dans les jupes de tes copines. Monsieur, vous devriez faire attention aux personnes fréquentant votre boutique, ça vous fait de la mauvaise publicité. "

J'attendis qu'elle s'en aille, continuant mes emplettes.
code by lizzou — gifs by TUMBLR — 576 MOTS.

Revenir en haut Aller en bas
Le choixpeau magiqueHistoria PactumLe choixpeau magique
Maitre du jeu
Exp : 1219
Points de vie (HP) : 5000
Baguette : les chapeau n'ont pas de baguette
Photomaton : Faisons le pleins de friandises 3267122442_1_3_oMmgz4Wk
Célébrité : Le choixpeau magique
Parchemins : 5061
J'aime : 112
Date d'inscription : 14/10/2016

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

Faisons le pleins de friandises Empty
MessageSujet: Re: Faisons le pleins de friandises   Faisons le pleins de friandises EmptySam 14 Jan - 21:15

Mise en danger du rp
Je t'en pris répond moi ?
«Mise en danger pour cause d’inactivité »

Attention ce rp n'a pas reçu de réponse depuis 15 jours , si la personne concerné ne répond pas, le sujet sera archivé d'ici une semaine.

En cas de problème ou d'absence veuillez a prévenir le STAFF dans la rubrique concerné et vos/votre partenaire de Rp par mp.



100x100

délai

15 jours pour répondre à un sujet.
100x100

Inactivité.

1 rp demander par quinzaine, ne pas laisser un sujet délaissée plus de 15 jours.
100x100

Absence

merci de signalé toute absence dans la section prévue à cet effet.

© Narja - Never-Utopia


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsoriséHistoria Pactum

Faisons le pleins de friandises Empty
MessageSujet: Re: Faisons le pleins de friandises   Faisons le pleins de friandises Empty
Revenir en haut Aller en bas
 

Faisons le pleins de friandises

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Historia Pactum :: Les coulisses :: Les archives :: Archives RP :: Ancienne version-