RSS
RSS
HISTORIA PACTUM
saison II ♠ Always keep your foes confused. If they are never certain who you are or what you want, they cannot know what you are like to do next.



 
Bienvenue sur Historia Pactum
!
Votez sur les top sites !
Toutes les deux heures !
Membre du mois
Ici vous retrouverez chaque mois le membre du mois récompenser pour sa participation RP dans la carte fidélité du forum.
Event en cours
Ici vous trouverez l'animation ou l'intrigue en cours sur le forum.
-44%
Le deal à ne pas rater :
SanDisk Carte Mémoire MicroSDHC Ultra 128 Go + Adaptateur SD, A1
17.29 € 30.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 comme un air électrique [Melissandre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
InvitéHistoria PactumAnonymous

comme un air électrique [Melissandre] Empty
MessageSujet: comme un air électrique [Melissandre]   comme un air électrique [Melissandre] EmptyMar 23 Juil - 17:45
comme un air électriqueft. Melissandre Vablatsky


08 avril 2024.

Cela faisait bientôt deux jours qu'il était revenu de la sortie organisée à Pré-au-Lard. Les journées sont revenues comme d'habitude. Les cours avaient repris tout comme le caractère sérieux des journées de Stanislas Bright. Le professeur était revenu avec un sac pleins de friandises sucrées en tout genre. Comme toujours, il adorait remplir une coupelle de bonbons dans la salle des professeurs et dans son bureau du premier étage. Les bonbons détendent, leur pouvoir est reconnu.

Le cours fut passionnant aujourd'hui, Stanislas et les élèves ont discuté des persécutions qui ont poussé les sorciers à vivre cachés et la crémation des sorcières. Bizarrement, la classe fut très animée, les effets du sortilège de Gèle-Flamme sur Gwendoline La Fantasque qui a adoré se faire brûler au bûchée plus de quarante fois sans jamais ressentir la douleur.

Comme à l'accoutumée, Bright faisait toujours un détour par la salle des professeurs après avoir fini un cours, au cas où si l'un des collègues souhaitaient lui parler. L'ambiance de la salle des professeurs est toujours moins formelle que celle du bureau du directeur adjoint. Alors qu'il se dirigeait vers la salle de réunion des professeur, un groupe d'élèves l'intercepta pour lui poser des questions sur le Tournoi des trois sorciers.

Dites professeur, pourquoi le tournoi des trois sorciers ne concerne que trois écoles et pas toutes les écoles du monde ?

Tout simplement, pour deux raisons simples. Premièrement, c'est un tournoi européen donc il ne peut concerner que les écoles de sorcellerie européennes. Il n'existe que quatre écoles en Europe : Poudlard, Beauxbâtons, Durmstrang et Koldovstoretz. Cette dernière se trouve en Russie. Le tournoi ayant été créé en 1294, je doute sur le fait que l'école russe était déjà ouverte. Puis la deuxième raison est qu'il existe onze école de sorcellerie dans le monde. Cela serait très difficile d'organiser un tournoi d'une telle ampleur surtout en terme de sécurité, envers les sorciers et les moldus. Permettez-moi de prendre congés à présent. On m'attend dans la salle des professeurs. J'espère avoir répondu à votre questions, jeune gens.

Stanislas venait de mentir, il ne savait pas du tout s'il allait rencontrer un professeur dans la salle mais c'est surtout que si on commence à lui poser des questions d'histoire ; il ne s'arrêtera pas de parler.

Il ne sortait aucun bruit de la salle de professeurs au fur et à mesure que Stanis s'en approchait. Il se demandait s'il allait rester longtemps dans cette salle. Il se demandait surtout sur qui il allait tomber. Pourvu qu'il tombera sur un professeur à qui il aura une discussion intéressante. Il s'entend avec beaucoup de professeurs mais avec certains c'était compliqué. Surtout avec la professeur de potions, @Melissandre Vablatsky, pourtant ils auraient pu très bien s'entendre. Ils adorent tous deux parler avec les élèves et ont une certaine autorité. Peu d'élèves n'osent essayer les défier. Mais l'avant-gardisme de la jeune blonde n'était pas vu d'un bon œil par le directeur adjoint, bien trop attaché à ses principes. Ils aimaient se provoquer, se chamailler gentiment.

Alors qu'il entrait...

Bien le bonjour, Mélissandre, comment allez-vous ? Vous avez l'air d'avoir une humeur exécrable ? Est-ce mon arrivée qui vous fait cet effet ?

532 mots.

Revenir en haut Aller en bas
Melissandre VablatskyHistoria PactumMelissandre Vablatsky
Melissandre
Exp : 33263
Points de vie (HP) : 5000
Baguette : 29,77cm, Tilleul argenté et cheveux de vélane
Photomaton : comme un air électrique [Melissandre] Tumblr_n9tek58qwq1qbskx5o3_250
Familier : comme un air électrique [Melissandre] E2f06882d7810df1f8238d137a4a761907a3ec5d_00
Âge IRL : 29
Célébrité : Natalie Dormer
Parchemins : 1606
J'aime : 130
Date d'inscription : 15/01/2018

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

comme un air électrique [Melissandre] Empty
MessageSujet: Re: comme un air électrique [Melissandre]   comme un air électrique [Melissandre] EmptySam 27 Juil - 20:50
Comme un air électriquefeat. @Stanislas P. BrightLundi 8 Avril 2024 ▬ Le lundi, début de la semaine pour la plupart des sorciers et sorcière tout comme il en était de même pour les moldus. La reprise des cours après le week-end également pour les professeurs et notamment Melissandre Vablatsky, enseignante en potion qui actuellement était plonger dans un dossier administratif concernant les BUSE à venir pour ses étudiants de la maison Serpentard. Car oui, outre le fait d’enseignée la concoction de potion dans le collège de sorcellerie de Poudlard, la sorcière Bulgare était également directrice de la maison Serpentard. Maison qu’elle-même n’avait jamais côtoyée, ayant fait toute ses études à Durmstrang, l’école de magie de l’est.

Posant quelques annotations, suçotant sa plume entre deux lectures, elle fut cependant interrompue par l’arrivée d’une notre de service signé de la main de leurs directrices, Hermione Granger. L’information cependant n’avais aucun rapport avec les salles de classes, ni même l’école. Tout du moins pas directement. Puisque le sujet traitait de leurs concierge, Joanne Selwyn et les tragiques évènements de juin dernier.

Il faut dire qu’en plus de ses responsabilités à l’école, la demi-vélane avait sa petite notoriété, détentrice du don du troisième œil et potionniste ayant souvent voyager avant d’être embaucher il y à trois ans ici, elle avait quelques contacts bien utiles d’une part. Et d’autre part, il n’était pas rare de la voir aider le bureau des aurors dans quelques enquêtes, comme il avait souvent été le cas avec son amie Cora Riddleton, auror elle aussi reconvertis en tant que professeur de défense contre les forces du mal et directrice de la maison Gryffondor.

Intérompant ses travaux pour lire les quelques informations qui lui était parvenue du bureau se trouvant dans la tour d’astronomie et hébergeant Hermione Potter depuis la rentrée, Melissandre laissa ses yeux glissés d’un bout à l’autre du parchemin suffisamment rapidement pour s’en donner le tournis, ou presque. Fronçant les sourcils, pinçant ses lèvres sans forcément se rendre compte qu’une autre présence pénétrais la salle des professeurs, elle c’était mise à réfléchir au Lupus Absolucio, à l’enquête en cours et bien d’autre sujet qui ne tournais pas nécessairement autour de l’école, car oui, être professeur ne signifiais pas faire tourner sa vie autour uniquement de l’enseignement.

Levant les yeux vers cette voix qui l’avais interpellé, elle leva un sourcil face à la pique de Stanislas, professeur d’Histoire de la Magie et directeur adjoint de l’école. Si elle avait été au niveau des adolescents de l’école, comme certain prof aimait faire puisque visiblement certain aimaient reproduire les schémas d’écolier -sans doute influence du métier- elle aurait probablement levée les yeux aux ciels. Mais Melissandre n’étais pas une adolescente. Elle se contenta donc d’en retourner à son parchemin avant de répliquer d’une voix totalement neutre, bien que teinté d’un certain sarcasme.

- Tout à Fait Stanislas, vous êtes bien souvent le cœur de mes pensées, le point central de mes journées et préocupation.

Elle fis rouler le parchemin pour le ranger dans une poche intérieur de sa robe de sorcière, posant sa plume dans l’encrier avant de se lever doucement pour aller chercher un peu de thé sur le petit guéridons à sa gauche, proche de la cheminée.
:copyright: 2981 12289 0


❝ Qui cueille une rose la sent, qui cueille une épine la ressent ❞
professeur de potion à Poudlard • directrice de la maison Serpentard • Dotée du 3è œil • demi-vélane • ancienne élève de Durmstrang • Bulgare • à toujours un accent très prononcé × BY LIZZOU
Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t3032-melissandre-vablatsky-o-si-l-amour-est-aveugle-la-haine-est-voyante https://www.historia-pactum.com/t2811-melissandre-vablatsky-maj-le-29-12-2018 https://www.historia-pactum.com/t2788-melissandre-vablatsky https://www.historia-pactum.com/t2847-melissandre-vablatsky-o-augurey-nom https://www.historia-pactum.com/t1360-melissandre-vablatsky-5-3-pris
InvitéHistoria PactumAnonymous

comme un air électrique [Melissandre] Empty
MessageSujet: Re: comme un air électrique [Melissandre]   comme un air électrique [Melissandre] EmptySam 3 Aoû - 13:57

    Envoyer une pique envers la professeure de potions m'est indispensable en la voyant. Nos conversations débutent toujours par une réplique de ce genre.

    - Je suis tout de même ravi de vous voir, Mélissandre, vous savez ! J'ai l'impression qui vous n'aimez pas trop me croiser.

    Alors que je parlai à la professeure de potions, je pus remarquer que tout le monde avait quitté la salle. Ils devaient se rendre compte que l'air commençait à s'électrifier, bien que cela n'était pas mon intention. Mélisandre et moi avions sans doute les mêmes traits de caractère et un tempérament plus que semblable.

    - J'aimerais profiter que nous ne sommes qu'à deux pour faire votre entretien trimestriel. C'est notre premier d'ailleurs, n'ayant pas pu faire le premier à mon arrivée. Je vais vous expliquer comment j'espère que ce dernier se passera.

    Au fur et à mesure que je parlai, je pus voir que la jeune blonde commençait à m'écouter.

    - Sachez d'abord Mélisandre, il est clair que vous et moi ne sommes pas amener à être amis à l'extérieur et cela est bien regrettable. Croyez-moi. Nos tempéraments sont semblables mais incompatible entre eux mais nous pouvons essayer de bien nous entendre.

    Remarquant que la discussion allait s'en doute s'envenimer si je continuai sur ce sujet. Je repris mon discours sur l'entretien trimestriel.

    - Alors concernant l'entretien, le but est de voir tout d'abord, comment vous vous sentez à Poudlard en tant que professeure, bien sûre ? Puis secondairement, en tant que directrice de Serpentard ? Qui est tout de même un poste important. Dites-moi tout. Aucun tabou, conclus-je en souriant.

Revenir en haut Aller en bas
Melissandre VablatskyHistoria PactumMelissandre Vablatsky
Melissandre
Exp : 33263
Points de vie (HP) : 5000
Baguette : 29,77cm, Tilleul argenté et cheveux de vélane
Photomaton : comme un air électrique [Melissandre] Tumblr_n9tek58qwq1qbskx5o3_250
Familier : comme un air électrique [Melissandre] E2f06882d7810df1f8238d137a4a761907a3ec5d_00
Âge IRL : 29
Célébrité : Natalie Dormer
Parchemins : 1606
J'aime : 130
Date d'inscription : 15/01/2018

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

comme un air électrique [Melissandre] Empty
MessageSujet: Re: comme un air électrique [Melissandre]   comme un air électrique [Melissandre] EmptyJeu 15 Aoû - 14:10
Comme un air électriquefeat. @Stanislas P. BrightLundi 8 Avril 2024 ▬ Ne pas « aimer » le croisé. Non à vrai dire, je n’y pensais simplement pas. C’est ce qu’on appelait l’indifférence, s’en foutre simplement. Là, pas là. Quelle différence ça faisait réellement ? Il n’avait aucun impact dans mon quotidien, pas plus que je n’en avais dans le sien.

- Ou alorrrs, Stanislas, peut-êtrrre que je n’en ait simplement currre.

Le ton n’est ni chaud, ni froid. Il ne relève rien. Rien de plus que cette indifférence que je ressens alors que je relis les notes sur les parchemins que je tiens toujours entre mes doigts. La salle ce vide, je regarde l’horloge. Les cours ne tarderont pas à reprendre et je salut Caithlin d’un signe de main alors qu’elle quitte la salle des professeurs. Mes yeux se tourne à nouveau vers le professeur d’histoire alors qu’il évoque un entretien trimestriel. Nouvelle lubie sans doute qui lui passe par la tête et qui n’a jamais existé et n’existerais jamais réellement. Mais soit, si ça peu lui faire plaisir et lui donner le semblant d’importance auquel il aspire tant, autant jouer le jeu.

- Je suis cerrrtaine que vous trrrouverrrez les notes sur les entrrretiens annuel dans le burrreau du prrrofesseur Grrranger. Aprrrès tout, comme les autrrres dirrrecteurrrs de maison c’est avec elle que je vois ce genrrre de chose.

Un sourire poli, rien de plus. Feindre l’intérêt, d’écouter. Il semblait se convaincre lui-même en tout cas de sa propre capacité à captivé une audience, grand bien lui fasse que de présumé de mes pensées. Je le laissais s’enfoncer dans sa tirade, ne baissant plus les yeux, observant simplement ce visage intrusif qui parlais beaucoup trop. C’était le propre des hommes après tout que de se croire savant. Quand bien même il ne se rendrais pas compte de qui ils avaient face à eux, bien trop certain de leurs propres capacités. L’égo, quelle belle chose que l’orgueil d’un humain. Il terminait sur une interrogation. Les réponses ne tarderaient pas, quoi qu’elle se concentrerais sur le strict minimum.

- Si je ne me plaisais pas ici et dans mes fonction, je n’y rrresterrrais simplement pas. Un prrrofesseurrr désabusé par sa prrrofession n’a rien à fairrre dans une école. Autant pourrr lui-même que pourrr ses élèves, vous ne crrroyez pas ?

Le sourire polie s’étire un peu, sans doute plus ironique. Et je m’arrête là. Je suis certaine qu’il sera en capacité de continuer seul tout en persévérant dans la voix qui le mène à prétendre savoir mes pensée, agissement et réaction, pas vrai ?
:copyright: 2981 12289 0


❝ Qui cueille une rose la sent, qui cueille une épine la ressent ❞
professeur de potion à Poudlard • directrice de la maison Serpentard • Dotée du 3è œil • demi-vélane • ancienne élève de Durmstrang • Bulgare • à toujours un accent très prononcé × BY LIZZOU
Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t3032-melissandre-vablatsky-o-si-l-amour-est-aveugle-la-haine-est-voyante https://www.historia-pactum.com/t2811-melissandre-vablatsky-maj-le-29-12-2018 https://www.historia-pactum.com/t2788-melissandre-vablatsky https://www.historia-pactum.com/t2847-melissandre-vablatsky-o-augurey-nom https://www.historia-pactum.com/t1360-melissandre-vablatsky-5-3-pris
Le choixpeau magiqueHistoria PactumLe choixpeau magique
Maitre du jeu
Exp : 1220
Points de vie (HP) : 5000
Baguette : les chapeau n'ont pas de baguette
Photomaton : comme un air électrique [Melissandre] 3267122442_1_3_oMmgz4Wk
Célébrité : Le choixpeau magique
Parchemins : 5061
J'aime : 112
Date d'inscription : 14/10/2016

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

comme un air électrique [Melissandre] Empty
MessageSujet: Re: comme un air électrique [Melissandre]   comme un air électrique [Melissandre] EmptySam 31 Aoû - 23:40
Votre RP est archivé, Lorcan ne c'est pas recensé T_T


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsoriséHistoria Pactum

comme un air électrique [Melissandre] Empty
MessageSujet: Re: comme un air électrique [Melissandre]   comme un air électrique [Melissandre] Empty
Revenir en haut Aller en bas
 

comme un air électrique [Melissandre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un coucher de soleil avec toi (pv Aisuru) (Hentaï possible)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Historia Pactum :: Les coulisses :: Les archives :: Archives RP :: Saison 1 [été 2023 - août 2024]-