RSS
RSS
HISTORIA PACTUM
saison II ♠ Always keep your foes confused. If they are never certain who you are or what you want, they cannot know what you are like to do next.



 
Bienvenue sur Historia Pactum
!
Votez sur les top sites !
Toutes les deux heures !
Membre du mois
Ici vous retrouverez chaque mois le membre du mois récompenser pour sa participation RP dans la carte fidélité du forum.
Event en cours
Ici vous trouverez l'animation ou l'intrigue en cours sur le forum.
Le Deal du moment :
L’ORÉAL PARIS Men Expert – Lot Gel ...
Voir le deal
8 €

Partagez
 

 And just like that, it's a Farewell, my dear.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Maxwell G. DracarysHistoria PactumMaxwell G. Dracarys
Licorne
Exp : 20767
Points de vie (HP) : 3800
Baguette : 33.33 cm, bois de Sureau et écaille de Ndamulji.
Photomaton : And just like that, it's a Farewell, my dear. Tenor
Familier : And just like that, it's a Farewell, my dear. Croup10
Célébrité : Robert Downey Jr.
Parchemins : 948
J'aime : 102
Date d'inscription : 24/11/2018

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

And just like that, it's a Farewell, my dear. Empty
MessageSujet: And just like that, it's a Farewell, my dear.   And just like that, it's a Farewell, my dear. EmptyMer 24 Juil - 22:53

Lux Aeterna
(Requiem for a dream)
click
Rp Solo
xxx
Jeudi 11 Avril 2024
« And just like that, it's a Farewell, my dear. »L'aube, ou plutôt cet instant qui se situe juste avant. Celui qui vit entre deux monde et qu'on ne sait trop comment interprété. Il a bien des noms. Ou bien il n'en a pas. C'est l'instant ou la nuit fuit le jour, où la brume se glisse le long des parois et où la fine pluie d'avril en viendrait presque à s'inviter entre les draps. C'est le moment de l'oubli. Celui où les noctambules ont disparus, celui où les âmes peuplant le jour sont encore toutes endormies. Au bas d'une rue, il observe. Un regard impassible se pose sur l'être près de lui alors qu'un sourire vient éclairer son visage. Froid. Distant. Brûlant aussi, sûrement. Un mélange savant. Comme tout ce qu'il est. Comme tout ce qu'il était. Comme tout ce qu'il sera. Là, il est satisfait. Une partie de l'erreur est effacée. Une partie seulement alors qu'il lève la tête, pose ses yeux autour du corps dont la main est encore agrippée au bas de son pantalon.

Il l'a entendu, son cri silencieux. Cette supplique alors que le monde semblait tourner autour d'elle, que son souffle s'était fait plus court lorsqu'elle avait fait demi-tour. Courir ? Pourquoi donc ? Pourquoi faire ? Pas aujourd'hui très chère. Pas à ce moment précis. Pas à cet instant qu'il avait choisi.
Choisi pour faire tomber le masque, pour laisser celui qu'il est et devenir celui qu'il était. Froid. Il fait froid. Toujours plus alors qu'il émet un léger rire. Murmure qui fend la brume qui se lève en montant des pavés lustrés par la bruine. Il faisait froid et pourtant le feu brûlait en lui. Plus en elle.

Ce visage. Souvent caché par un autre. Par beaucoup d'autre. Elle l'avait déjà aperçu n'est-ce pas ? Du moins en partie. Une toute petite partie. Comme une signature, une part de lui. Qu'est-ce que c'était déjà, la dernière fois ? Ses yeux peut-être. Marron tirant vers le vert. Ou bien ses lèvres. Ou bien une main, celle qui tenait la baguette peut-être alors que les flammes ravageait son si petit village. Elle s'était échappée cette fois là, elle et quelques autres... Pas cette fois. Pas maintenant alors qu'il se dévoilait vraiment, juste l'espace d'un instant. Le temps de la voir se décomposer alors que son visage c'était mis à changer. Les cheveux d'abord qui foncèrent légèrement puis les yeux qui se firent moins bleu. Les pommettes ensuite, saillante alors qu'elles se voyaient déformées par un sourire. Peut-être était-ce ça qu'il avait affiché la dernière fois. Peut-être, ou peut-être pas ?

Dans ses yeux à elle, il aurait presque pu y voir sa transformation alors que l'étonnement faisait lentement place à la peur. Alors que son aspect changeait, que sa voix l'accompagnait. Conteur d'histoires sordides dont les détails ne devaient pas être étrangers à cette femme. Tout les détails. Hommes, femmes et enfants, nombres de morts, noms de certains d'entre eux. Qui tombait quand, qui tombait comment. Une liste énumérée froidement dans le silence de la nuit alors que les rides qu'il laissait d'ordinaire courir sur son visage disparaissaient purement et simplement. Une peau lisse, celle qu'il avait avant. Celle qu'il pourrait sûrement conserver encore longtemps. C'était amusant.

Pouvoir voir, pouvoir changer. Pouvoir la tromper. Elle qui venait si souvent dans ce bar, celui que l'autre lui possédait. Celui que son identité en ses terres faisait tourner. Point d'informations précieuses. Si précieuses. Où les visions naissaient parfois. Des visions concernant des yeux rouge qui faisait écho à d'autres choses. D'autres dires, d'autres mots. Qu'importait. Sa fin à elle aurait fini par voir le jour mais il ne pouvait le nier. Elle avait été quelque peu précipité. Les événements que voulez-vous...

Il hausse les épaules, lui qu'on n'a jamais vu ici. Lui dont le visage a depuis longtemps été oublié. Pourtant si l'on regarde bien, il y a des ressemblance avec d'autres membres de sa lignée. Et quelle lignée. Un rire. Un nouveau. Et du  bout du pied il dégage la prise de la jeune femme alors que sa main tombe sur la tranche d'une marche délabrée. Qui serait assez fou pour croire qu'elle était tombée dans les escaliers ? Personne sûrement. Ou bien trop de gens. Il n'en avait cure. Ne s'en inquiétait pas. Si témoin il y avait, qui aurait-il vu cette nuit ? Quelqu'un. Juste quelqu'un. Pas lui. Une autre forme, une autre carrure. Une autre stature. Elle, elle avait tout vu, tout su, tout entendu et à jamais cette histoire sera tue. C'était si doux.

L'arme du crime glisse entre ses doigts, baguette amie roulant entre ses phalanges habiles alors qu'il fait le tour du corps. Comme un artiste qui examine son œuvre avant de songer à l'exposer. Parce qu'elle sera vue, bien entendu. Peut-être pas tout de suite, l'endroit étant peu fréquenté. Mais bientôt sûrement. Un jour. Ou deux. Ou moins. Et à cet instant où la clameur d'une foule paniquée viendrait à lui, il sera là. Le lui d'aujourd'hui, il regarderait. Commenterait sûrement. Elle était une cliente après tout. Ne saviez-vous pas qu'il l'aimait beaucoup ? L'alcool l'aidait, elle lui parlait pendant des heures parfois. Même si ça ne voulait rien dire, même si le fond ne l'intéressait pas. De la naissance de la confiance naît aussi l'imprudence. Belle ironie de la vie que celle vécue ici. L'une qui se cache, l'autre qui disparaît sans quitter sa place et puis la réunion. La vie contre la mort. Il s'arrête au niveau de sa tête. Son visage est pâle, à moitié tourné vers le sol et ses yeux, que fixent-il ainsi dans le vide ? Que regardent-ils ?

Il n'aura pas la réponse alors qu'il se baisse, scrute ses traits figés alors que les siens pourront toujours danser. Son regard passe du visage de la jeune femme à ses épaules, son bras, ses mains. Jusqu'à percevoir la douce lueur d'un anneau. Un geste du poignet, fluide et rapide et l'objet quitte sa propriétaire pour atterrir entre ses doigts. Il ne la touchera pas. Se redressera. Regardera encore cette brume qui court contre le corps, qui recouvrent ses propres chaussures impeccablement cirées avant qu'il ne lui tourne le dos. Grimpe quelques unes de ces marches défoncées et disparaisse. Ici, sans y avoir été. Jamais. Ce n'était pas lui. C'était quelqu'un d'autre. Quelqu'un qui reviendrait un jour, c'était certain. Mais pour le moment, il dormirait. Encore un peu. Toujours plus. Jusqu'à la prochaine fois.

Oui... La prochaine fois...

Bonsoir à toi, Iris... Fait-il froid, là-bas ?


:copyright:️ 2981 12289 0



For the greater good
We've lived in the shadows for too long. I ask all of you, who does this protect? Us or them?



Dernière édition par Maxwell G. Dracarys le Mer 24 Juil - 22:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t2659-maxwell-g-dracarys https://www.historia-pactum.com/t2810-maxwell-g-dracarys-maj-le-29-12-2018 https://www.historia-pactum.com/t2787-maxwell-g-dracarys https://www.historia-pactum.com/t2843-maxwell-g-dracarys-o-croup-nom https://www.historia-pactum.com/t2669-maxwell-g-dracarys-repertoire-rp#40580
Maxwell G. DracarysHistoria PactumMaxwell G. Dracarys
Licorne
Exp : 20767
Points de vie (HP) : 3800
Baguette : 33.33 cm, bois de Sureau et écaille de Ndamulji.
Photomaton : And just like that, it's a Farewell, my dear. Tenor
Familier : And just like that, it's a Farewell, my dear. Croup10
Célébrité : Robert Downey Jr.
Parchemins : 948
J'aime : 102
Date d'inscription : 24/11/2018

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

And just like that, it's a Farewell, my dear. Empty
MessageSujet: Re: And just like that, it's a Farewell, my dear.   And just like that, it's a Farewell, my dear. EmptyMer 24 Juil - 22:53
Lancé du dé pour le palier 4 oo



For the greater good
We've lived in the shadows for too long. I ask all of you, who does this protect? Us or them?

Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t2659-maxwell-g-dracarys https://www.historia-pactum.com/t2810-maxwell-g-dracarys-maj-le-29-12-2018 https://www.historia-pactum.com/t2787-maxwell-g-dracarys https://www.historia-pactum.com/t2843-maxwell-g-dracarys-o-croup-nom https://www.historia-pactum.com/t2669-maxwell-g-dracarys-repertoire-rp#40580
Albus P. W. B. DumbledoreHistoria PactumAlbus P. W. B. Dumbledore
Albus
Exp : 3806
Baguette : les tableaux n'ont pas de baguette
Photomaton : And just like that, it's a Farewell, my dear. Source
Âge IRL : 139
Célébrité : Richard Harris / Michael Gambon
Parchemins : 6704
J'aime : 47
Date d'inscription : 14/10/2016

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

And just like that, it's a Farewell, my dear. Empty
MessageSujet: Re: And just like that, it's a Farewell, my dear.   And just like that, it's a Farewell, my dear. EmptyMer 24 Juil - 22:53
Le membre 'Maxwell G. Dracarys' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Échec / Réussite' :
And just like that, it's a Farewell, my dear. Dzorzo10


« Pour un esprit équilibré, la mort n'est qu'une grande aventure de plus.»
FLORISSONE
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsoriséHistoria Pactum

And just like that, it's a Farewell, my dear. Empty
MessageSujet: Re: And just like that, it's a Farewell, my dear.   And just like that, it's a Farewell, my dear. Empty
Revenir en haut Aller en bas
 

And just like that, it's a Farewell, my dear.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Historia Pactum :: Les coulisses :: Les archives :: Archives RP :: Saison 1 [été 2023 - août 2024]-