RSS
RSS

Historique du Forum

15/01/2020 — Saison 2 sur l'année 2024/2025
15/09/2018 — Saison 1 sur l'année 2023/2024
10/01/2018 — Saison 0 reboot du forum, sur l'année 2022/2023
30/10/2016 — Ouverture du forum
14/10/2016 — création du forum

Teaser

à adopter de toute urgence !

Top sites

©️linus pour Epicode
En bref



 
Partagez
 

 Comptine d'un autre été • [ft. Matthew]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Melissandre Vablatsky
https://www.historia-pactum.com/t3032-melissandre-vablatsky-o-si-l-amour-est-aveugle-la-haine-est-voyante https://www.historia-pactum.com/t2811-melissandre-vablatsky-maj-le-29-12-2018 https://www.historia-pactum.com/t2788-melissandre-vablatsky https://www.historia-pactum.com/t2847-melissandre-vablatsky-o-augurey-nom https://www.historia-pactum.com/t1360-melissandre-vablatsky-5-3-pris
Melissandre Vablatsky
Exp : 30778
Points de vie (HP) : 5000
Baguette : 29,77cm, Tilleul argenté et cheveux de vélane
Photomaton : Comptine d'un autre été • [ft. Matthew] Tumblr_n9tek58qwq1qbskx5o3_250
Âge IRL : 29
Célébrité : Natalie Dormer
Parchemins : 1605
J'aime : 130
Date d'inscription : 15/01/2018

Secreto Revelio
Sortillèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

Comptine d'un autre été • [ft. Matthew] Empty
MessageSujet: Comptine d'un autre été • [ft. Matthew]  Comptine d'un autre été • [ft. Matthew] EmptyJeu 25 Juil - 17:22
Comptine d'un autre été.feat. @Matthew G. OllivanderVendredi 08 Mars 2024 ▬ Melissandre aurais bien qualifier sa journée de « bonne », bien que quelque peu ancré dans la routine. Car oui, même chez les sorciers, il pouvait y avoir une certaine forme de routine. Bien sûr, on pouvait s’attendre à ce que les jours ne se ressembles pas forcément, surtout au sein d’une école de sorcellerie où quelques trois cent têtes blondes et leurs camarades aussi bien Français que Bulgare apprenais à user de magie. Pour autant, même voir un chaudron explosé étaient devenue presque normal, de même que les détonations ou les petits accidents qui ponctuais parfois les cours de potions. Alors oui, c’était la routine.

Elle n’en était pas moins fatigante pour autant d’ailleurs ! Si tôt avait-elle déposer l’élève c’étant aspergé de potion à furoncle dans l’infirmerie de Hailey, que la demi-vélane avait choisi de rejoindre la quiétude de son bureau au sixième étage. La pièce était d’une taille relativement raisonnable, au couleurs pastel et crème appelant à la douceur. Un grand bureau en bois vernis trônait devant une large fenêtre, le fauteuil du professeur dos à celle-ci, quoi que souvent pivoté vers l’horizon quand la femme se plongeais dans la contemplation de ses pensées. Devant ce même bureau, dos à la porte, deux autres fauteuils, peut-être un peu moins grandiloquant, pour accueillir les visiteurs.

Sur la gauche en entrant, un canapé en cuir devant une table basse en verre sur laquelle reposais quelques bougies, bâtons d’encens fumant et répandant des odeurs d’orient. Et encore deux assises rembourrées pour prendre le thé dans une ambiance plus « décontracté ». Et sur le mur, une large bibliothèque pleine de livre, de fioles, de liquides étranges et d’objets ramené de ses divers voyages. L’endroit appelais à une ambiance studieuse. Seul pouvais être perturbant cependant la présence d’un perchoir entre le bureau et le canapé sur lequel reposais, un œil à semi-ouvert, un petit Augurey encore jeune, celui-là même que Melissandre affectionnais tant et qui était devenu son familier.

Posant son sac et son manteau à l’arraché sur l’un des fauteuils de visiteur, le professeur de potion posa quelques dossier et rouleaux de parchemin sur son bureau, reportant à plus tard le moment de les lires. Elle préféra plutôt aller s’affalée sur le canapée de cuir, remontant les jambes sur le dossier pour les y croisée pendant que sa tête reposait sur un coussin assorti. Fermant les yeux quelques seconde, le temps de soufflé et de se vider l’esprit avant de se saisir d’une lecture passionnante qu’elle n’avait pas encore eu le temps de finir : un roman épique, une épopée par moment romantique qui faisait battre son cœur et lui donnais envie à chaque page d’en savoir plus sur le dénouement de l’intrigue. Quoi que, Melissandre avait une très mauvaise habitude : elle lisait toujours la dernière page d’un livre avant de le commencer, sans doute un toc de voyante qui n’avais pas pour habitude d’être très souvent prise au dépourvu.

C’est ainsi que les heures défilèrent jusqu’à ce que le soleil laisse sa place à la lune clair et brillante qui éclairais encore la petite pièce, alors que endormis avec les doigts encore marquant la page de ses lecture, Melissandre c’était perdu à un moment au pays des songes. En oubliant même de dîné ou simplement de rejoindre ses appartements, pièces dérobées donc la porte se trouvais pourtant juste à côté de la bibliothèque, pour se reposer au fond de son lit et non pas encore tout habillée et dans une position étrange sur le canapé.
:copyright: 2981 12289 0


❝ Qui cueille une rose la sent, qui cueille une épine la ressent ❞
professeur de potion à Poudlard • directrice de la maison Serpentard • Dotée du 3è œil • demi-vélane • ancienne élève de Durmstrang • Bulgare • à toujours un accent très prononcé × BY LIZZOU


Dernière édition par Melissandre Vablatsky le Sam 17 Aoû - 16:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t3032-melissandre-vablatsky-o-si-l-amour-est-aveugle-la-haine-est-voyante https://www.historia-pactum.com/t2811-melissandre-vablatsky-maj-le-29-12-2018 https://www.historia-pactum.com/t2788-melissandre-vablatsky https://www.historia-pactum.com/t2847-melissandre-vablatsky-o-augurey-nom https://www.historia-pactum.com/t1360-melissandre-vablatsky-5-3-pris
Matthew G. Ollivander
https://www.historia-pactum.com/t3878-matthew-g-ollivander https://www.historia-pactum.com/t3902-matthew-g-ollivander-o-pas-encore-de-classe#65787 https://www.historia-pactum.com/t3903-matthew-g-ollivander#65790
Matthew G. Ollivander
Exp : 10002
Points de vie (HP) : 2100
Baguette : 28.40cm, bois de Cyprès et Écaille d'Occamy
Photomaton : Comptine d'un autre été • [ft. Matthew] 61034_v
Célébrité : Robbie Amell
Parchemins : 832
J'aime : 212
Date d'inscription : 27/06/2019

Secreto Revelio
Sortillèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

Comptine d'un autre été • [ft. Matthew] Empty
MessageSujet: Re: Comptine d'un autre été • [ft. Matthew]  Comptine d'un autre été • [ft. Matthew] EmptyMar 30 Juil - 9:24
Journée épouvantable !
Premièrement Kassie était toujours au Japon et nous avions très peu de nouvelles. Autant dire que cela me retournait le bide que de la savoir là bas seule. Je savais bien qu’elle avait de la ressource mais je ne pouvais m’empêcher de m’inquiéter.
Et deuxièmement j’étais d’une humeur exécrable. Peut-être était-ce lié à l’absence de Kassie.
Je ne voulais voir personne et pourtant je n’avais pas eu le choix car j’avais été en entraînement toute la matinée. Tout le monde était présent excepté Eiji. Cela ne lui ressemblait pas de manquer un exercice. D’ailleurs cela faisait un moment que je ne l’avais pas vu...
Et Molly qui en rajoutait une couche en me faisant remarquer que je m’étais levé du pied gauche.
Oui j’étais de mauvais poil, et non je ne voulais pas faire d’effort que cela lui plaise ou non.
Elle comprit vite qu’il valait mieux me laisser tranquille, elle commençait à me connaître maintenant.
Mais mon maître d’apprentissage, elle, n’avait pas idée à qui elle avait à faire.
Je ne sais pas pourquoi mais elle avait décidé de m’en faire voir de toutes les couleurs. Avait-elle senti mon énergie de merde ? Voulait-elle me pousser à bout ?
J’avais serré les dents toute la matinée accusant ses pics déplaisants et je dû faire un gros effort pour garder le contrôle de moi même. Tout ce que je voulais c’était étrangler de mes mains son joli petit cou. Mais au lieu de ça je réussi à lui lancer un ou deux pics en retour qui fit mouche. Je crois bien qu’elle n’avait vraiment pas apprécié le dernier alors elle se vengea en me mettant une bonne raclée en duel. Forcément elle s’était tout de suite senti mieux, à sa place de supérieur !
Et par dessus ça, lors de cet entraînement c’était comme si j’étais mort trois fois...alors cela n’avait pas du tout égayé ma journée !

J’avais eu mon après-midi pour me reposer. J’étais de ronde nocturne à Poudlard.
Mais je ne m’étais pas reposé car je ne voulais pas rentrer au manoir. Au lieu de cela, j’étais parti chasser dans la forêt la plus proche.
Il fallait que je passe mes nerfs, il fallait que je tue sinon je n’aurais pas été opérationnel pour la nuit.
Je traquais les animaux en forêt moldu sans baguette. Je connaissais les risques encouru à utiliser la magie en ces lieux.
Je m’étais positionné dans un arbre près d’un étang en pleine forêt domaniale. Je n’avais plus qu’à attendre ma proie. Le plus dur à la chasse est l’attente...savoir être patient. J’avais pris soin de courir avant de me percher histoire de ne pas trépigner d’impatience !
Au bout de quelques heures, elle arriva, gracieuse, pleine de vie, les sens en alerte. La biche était seule et s’approcha lentement de l’eau pour venir se désaltérer.
Voilà mon occasion. Je ne devais pas la louper. Je jetai un coup d’œil aux alentours, il n’y avait personne. Je n’attendis pas longtemps avant de sauter sur elle, couteau à la main et enfonça ma lame dans sa chair, sur le flanc. A la douleur, elle se débattit en essayant de se mettre à courir. Mais je tenu bon et fit glisser la lame afin de lui ouvrir le ventre.
L’animal s’écroula alors et je vis son dernier souffle. Tout avait été très vite et une fois chose faite, je m’assis près d’elle, dans un soupir de soulagement.
Voilà l’homme qui se cachait derrière les belles paroles et les beaux sourires. J’étais un tueur né et je commençai seulement à l’accepter. Une seule personne connaissait cette partie sombre de mon être, ma sœur Kassie. Même Edward n’était pas au courant de ces parties de chasse afin d’assouvir un besoin, qui pour moi était naturel.
Je restai un moment ainsi à me délecter de cet acte. Ôter la vie me donnait un sentiment de surpuissance.
Puis je tirai le cadavre vers un buisson éloigné de l’étang. Les charognards s’occuperont de nettoyer à ma place.
Je devais faire peur à voir avec ce sang partout sur moi. Je pris alors un bain dans l’eau vaseuse. Je préférais encore croiser quelqu’un qui s’incommode de mon odeur plutôt qu’il me voit tâché de sang.

Et maintenant me voilà à Poudlard en train de faire une ronde en pleine nuit dans les couloirs vides et silencieux. Je me sentais beaucoup mieux après avoir tué cet animal et avoir pris une bonne douche. J’étais apaisé.
Et à marcher ainsi au sein de l’école endormie me donnait un sentiment de puissance. N’étais je pas là pour éviter toute menace ? Alors que j’étais moi même la menace ! Cela me faisait jubiler. Je protégeais l’enceinte du château alors que je faisais partie de la cause de cette décision défensive.
En arrivant au sixième étage, j’entrai dans la salle de cours potion. Autant faire le travail convenablement… Je me souvins alors lorsque j’étais dans cette salle, il n’y avait pourtant pas si longtemps que ça. Je souris au souvenir de Mélissandre. Qui de nous deux avait séduit l’autre ?
Mais peut-être était-elle ici ?
Je savais qu’elle passait la plupart de ses nuits dans ses appartements du château alors pourquoi ne pas aller la voir ?
J’osai alors passer la porte secrète menant à son bureau. J’avais déjà emprunter pas mal de fois ce passage en compagnie de mon ancienne prof.
Et elle était là, étendue sur le canapé en train de dormir à priori profondément. Seule une bougie restée allumée sur son bureau dont la lumière vacillait, éclairait la pièce cosy.
Je m’approchai alors doucement vers elle.
J’avais l’impression d’être le chevalier face à la belle princesse endormie et cela me fit sourire. Comme elle était vulnérable en cet instant !

-Melle Vablatsky ? tentai-je.

Un cri strident retentit alors dans la pièce et me fit sursauté. Qu’était-ce cet animal ?
Je ne pensais pas la réveiller ainsi, mais au moins c’était chose faite.
Je levai les mains histoire de lui montrer d’emblée que j’étais inoffensif avant qu’elle prenne conscience à qui elle avait à faire.

-Bonsoir professeur, lui dis je tout sourire.

Je ne savais pas comment elle allait réagir face à mon intrusion mais j’allais bientôt le savoir !
Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t3878-matthew-g-ollivander https://www.historia-pactum.com/t3902-matthew-g-ollivander-o-pas-encore-de-classe#65787 https://www.historia-pactum.com/t3903-matthew-g-ollivander#65790
Melissandre Vablatsky
https://www.historia-pactum.com/t3032-melissandre-vablatsky-o-si-l-amour-est-aveugle-la-haine-est-voyante https://www.historia-pactum.com/t2811-melissandre-vablatsky-maj-le-29-12-2018 https://www.historia-pactum.com/t2788-melissandre-vablatsky https://www.historia-pactum.com/t2847-melissandre-vablatsky-o-augurey-nom https://www.historia-pactum.com/t1360-melissandre-vablatsky-5-3-pris
Melissandre Vablatsky
Exp : 30778
Points de vie (HP) : 5000
Baguette : 29,77cm, Tilleul argenté et cheveux de vélane
Photomaton : Comptine d'un autre été • [ft. Matthew] Tumblr_n9tek58qwq1qbskx5o3_250
Âge IRL : 29
Célébrité : Natalie Dormer
Parchemins : 1605
J'aime : 130
Date d'inscription : 15/01/2018

Secreto Revelio
Sortillèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

Comptine d'un autre été • [ft. Matthew] Empty
MessageSujet: Re: Comptine d'un autre été • [ft. Matthew]  Comptine d'un autre été • [ft. Matthew] EmptyMer 31 Juil - 4:41
Comptine d'un autre été.feat. @Matthew G. OllivanderVendredi 08 Mars 2024 ▬ Une présence dans mon bureau que j’avais pu sentir venir depuis un petit moment déjà. Etait-ce avant, ou après qu’il en est réellement pris la décision lui-même ? Peut importais, puisque le résultat était là. La voix de Matthew Ollivander quelque part, dans l’espace de mon antre à Poudlard semblait vouloir me tirer d’un sommeil qui se voulais réparateur quand bien même il n’aurait pas été désirée. Un cri retenti, quelques parts dans le château, la réplique qui suis me fait sourire doucement alors que j’ouvre les yeux, sans pour autant changer ma position, jambe toujours relevée sur le dossier de mon canapée alors qu’au moins, de fait l’effort de refermer mon livre pendant que mes iris se pose sur le garçon.

- Vous vous crrroyez toujourrrs capable de surrrprrrendrrre une voyante, même endorrrmis, monsieur Ollivanderrr ? C’est bien prrrésomptueux de votrrre parrrt.

Le sourire se fait plus taquin alors qu’au creux de mon regard nait un éclat de malice. Je fais décoller mes gambettes de leurs dossiers pour me redresser en un geste en position assise, laissant le livre reposer sur la table basse de mon bureau. Le sixième étage, chose étrange pour un professeur de potion quand on savait que ma salle de classe se trouvais dans les cachots non loin de la salle commune des Serpentard, maison dont j’étais la directrice depuis trois ans maintenant. Ayant été nommée à ce poste un an seulement après mon arrivée à l’école. Monter les étages qui séparais l’endroit où j’enseignais de celui où je pouvais recevoir mes élèves ne m’avais jamais dérangé de toute manière, je préférais ça à l’humidité et l’obscurité qui avait servis à mes prédécesseurs.

- Que me vaux l’honneurrr de votrrre visite aprrrès tous ce temps Matthew ?

Ma tête se penche légèrement de côté alors que je ne le quitte pas des yeux, le sourire s’élargissant légèrement avant que je ne me relève finalement pour me diriger vers le large meuble à ma gauche, m’accroupissant pour ouvrir la poste d’un placard dans lequel je glisse ma main pour en sortir l’Aiguière en cristal de roche qui conserve une de mes liqueurs favorites, un subtil mélange maison à base de vodka et de douceur qui le rend plus sucré.

- Je suppose que si vous avez fait tout ce chemin, je dois au moins vous offrirrr un verrrre.

Je me redresse pour poser l’objet sur un petit plateau d’argent et sortir deux verres de mon argenterie. Un petit clin d’œil accompagne mes mots alors que j’ouvre le récipient pour en remplir deux autre d’un petit fond d’alcool.
:copyright: 2981 12289 0


❝ Qui cueille une rose la sent, qui cueille une épine la ressent ❞
professeur de potion à Poudlard • directrice de la maison Serpentard • Dotée du 3è œil • demi-vélane • ancienne élève de Durmstrang • Bulgare • à toujours un accent très prononcé × BY LIZZOU


Dernière édition par Melissandre Vablatsky le Sam 17 Aoû - 16:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t3032-melissandre-vablatsky-o-si-l-amour-est-aveugle-la-haine-est-voyante https://www.historia-pactum.com/t2811-melissandre-vablatsky-maj-le-29-12-2018 https://www.historia-pactum.com/t2788-melissandre-vablatsky https://www.historia-pactum.com/t2847-melissandre-vablatsky-o-augurey-nom https://www.historia-pactum.com/t1360-melissandre-vablatsky-5-3-pris
Matthew G. Ollivander
https://www.historia-pactum.com/t3878-matthew-g-ollivander https://www.historia-pactum.com/t3902-matthew-g-ollivander-o-pas-encore-de-classe#65787 https://www.historia-pactum.com/t3903-matthew-g-ollivander#65790
Matthew G. Ollivander
Exp : 10002
Points de vie (HP) : 2100
Baguette : 28.40cm, bois de Cyprès et Écaille d'Occamy
Photomaton : Comptine d'un autre été • [ft. Matthew] 61034_v
Célébrité : Robbie Amell
Parchemins : 832
J'aime : 212
Date d'inscription : 27/06/2019

Secreto Revelio
Sortillèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

Comptine d'un autre été • [ft. Matthew] Empty
MessageSujet: Re: Comptine d'un autre été • [ft. Matthew]  Comptine d'un autre été • [ft. Matthew] EmptyVen 16 Aoû - 14:18
La belle endormie ne dormait en réalité que d’un œil. A croire qu’elle arrivait à se reposer tout en restant en alerte...ou alors elle ne dormait pas si profondément que je ne l’avais cru. En tout cas, j’étais ravi de constater qu’elle ne me rejetait pas. Bien au contraire, elle m’invitait même à rester en m’offrant un verre. Je ne pus m’empêcher de sourire lorsqu’elle sorti la fiole d’alcool. Lorsque j’étais élève elle ne m’avait jamais proposé ce breuvage car c’était contraire au règlement n’est-ce pas. J’avais eu le droit cependant à quelques tisanes de sa part accompagnées de petits biscuits avant de passer à des friandises bien plus intéressantes.

-Je fais mon travail professeur, je vérifie la sécurité des locaux et je me devais de passer par votre bureau.

Je m’avançai vers elle tandis qu’elle servait la liqueur dans nos verres. Elle semblait en sécurité oui car elle était professeur mais aussi une sorcière aguerrie et je ne doutais pas un instant qu’elle savait se défendre ! En tout cas, il n’y avait pas la moindre menace dans les couloirs du château alors elle n’avait pas à s’en faire. Je ne lui souhaitais aucun mal, bien au contraire. Je voulais lui apporter seulement de la sympathie, enfin tant qu’elle ne se mettrait pas en travers de mon chemin.

-Et je me suis dit qu’il serait agréable de passer voir ma chère professeure. Les couloirs de Poudlard sont bien ternes et mornes la nuit, alors je suis venu pour réchauffer ma vision et y ajouter un peu de beauté.

Je lui fis un grand sourire et plongeai mon regard dans le sien tandis que je prenais les verres pour en tendre un à Mélissandre. Cette femme était tellement belle...et elle savait tellement en jouer. Elle maîtrisait à la perfection l’art de la séduction. Etait-ce son côté vélane, ou était-ce simplement son air naturel ? Elle m’avait apporté tellement lors de nos échanges secrets. J’avais appris tellement de subtilités sur les femmes grâce à elle. J’étais vraiment heureux de la revoir.

-A nos retrouvailles.

Je fis sonner mon verre contre le sien avant de porter la boisson à mes lèvres. Quel délicieux nectar.
J’y reconnaissais la vodka mais il y avait autre chose.
Mon regard quitta le sien pour faire le tour de la pièce. Il n’y avait pas grand-chose de changé, les mêmes meubles, la même déco, la même ambiance.
Partout où je posais mon regard, je nous revoyais en plein échange charnel...le divan, le bureau, le tapis…

Je repris une gorgée et portai de nouveau mon regard sur elle.

-Vous savez ce qui me manque le plus de cette école ? Vos cours particuliers.

Et elle, est-ce qu’elle avait trouvé un nouvel apprenti ? Est-ce qu’elle enviait de nouveau ces rencontres interdites si excitantes ?
Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t3878-matthew-g-ollivander https://www.historia-pactum.com/t3902-matthew-g-ollivander-o-pas-encore-de-classe#65787 https://www.historia-pactum.com/t3903-matthew-g-ollivander#65790
Melissandre Vablatsky
https://www.historia-pactum.com/t3032-melissandre-vablatsky-o-si-l-amour-est-aveugle-la-haine-est-voyante https://www.historia-pactum.com/t2811-melissandre-vablatsky-maj-le-29-12-2018 https://www.historia-pactum.com/t2788-melissandre-vablatsky https://www.historia-pactum.com/t2847-melissandre-vablatsky-o-augurey-nom https://www.historia-pactum.com/t1360-melissandre-vablatsky-5-3-pris
Melissandre Vablatsky
Exp : 30778
Points de vie (HP) : 5000
Baguette : 29,77cm, Tilleul argenté et cheveux de vélane
Photomaton : Comptine d'un autre été • [ft. Matthew] Tumblr_n9tek58qwq1qbskx5o3_250
Âge IRL : 29
Célébrité : Natalie Dormer
Parchemins : 1605
J'aime : 130
Date d'inscription : 15/01/2018

Secreto Revelio
Sortillèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

Comptine d'un autre été • [ft. Matthew] Empty
MessageSujet: Re: Comptine d'un autre été • [ft. Matthew]  Comptine d'un autre été • [ft. Matthew] EmptySam 17 Aoû - 16:25
Comptine d'un autre été.feat. @Matthew G. OllivanderVendredi 08 Mars 2024 ▬ Le jeune homme prétextait son devoir de sécurité envers l’école comme bonne excuse pour une visite si tardive, étirant mes lèvres en un sourire malicieux alors que je lui lançais se regard, celui qui veut dire « ah-ah… ». Il avance, approche alors que déjà je lui tends le verre légèrement remplit de cette liqueur qui contiens les secrets de mes origines d’Europes de l’est, faisant rencontrer le cristal froid et sa chemise, sourire de chat aux lèvres.

- Rrravie de voirrr que vous trrrouvez toujourrr le temps pour venirrr me donner de vos nouvelles Ollivanderrr.

Un jeu de regard s’installe alors que nous trinquons, faisant tinter le verre avant que je ne porte le mien à mes lèvre pour y tremper mes lèvres sans pour autant que mes iris ne se détache des siennes, sondant se regard d’un vert brillant commun a sa fratrie. Il observe la pièce, qui lui est familière et n’a pas tant changer ses derniers mois mis à part pour la présence de l’Augurey, oisillon à peine née et ses affaires.

- Mes courrrs parrrticuliers sont rrrarres. Je ne crrrois pas avoirrr trouver d’élèves aussi intérrressant que vous, si on omet votrrre petite sœurrr.

Combien de temps avait-je bataillée avec moi-même à propos de cette relation interdite ? Ses nuits partagées, ses instants voler, cette passion dévorante qui avait emprisonnée ma raison pour ne plus laisser s’exprimée que les corps. Jamais je n’aurais cru un jour voir naître une relation entre un élève et moi et pourtant c’était arrivée, l’année dernière et avec lui. Un secret que nous avions réussit à garder intact par miracle et qui aurait pu nous coûter très cher s’il c’était ébruité.

- Peut-être pourrrions nous trrrouver le temps de nous crrroiser un peu plus rrrégulièrrrement maintenant que vous avez été affecter à Poudlard.

Un clin d’œil, je vide mon verre et le repose sur le petit plateau avant de glissé une main le long de sa chemise pour jouer avec quelques boutons. Après tout, il était adulte maintenant, plus un élève. Nous ne risquions plus rien. A moins justement que tout l’intérêt de cette passion éphémère n’ait été le frisson de l’interdit. Chose que j’aurais bien envie de découvrir, sans vraiment le vouloir de peur de gâcher quelques bons souvenirs…
:copyright: 2981 12289 0


❝ Qui cueille une rose la sent, qui cueille une épine la ressent ❞
professeur de potion à Poudlard • directrice de la maison Serpentard • Dotée du 3è œil • demi-vélane • ancienne élève de Durmstrang • Bulgare • à toujours un accent très prononcé × BY LIZZOU
Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t3032-melissandre-vablatsky-o-si-l-amour-est-aveugle-la-haine-est-voyante https://www.historia-pactum.com/t2811-melissandre-vablatsky-maj-le-29-12-2018 https://www.historia-pactum.com/t2788-melissandre-vablatsky https://www.historia-pactum.com/t2847-melissandre-vablatsky-o-augurey-nom https://www.historia-pactum.com/t1360-melissandre-vablatsky-5-3-pris
Matthew G. Ollivander
https://www.historia-pactum.com/t3878-matthew-g-ollivander https://www.historia-pactum.com/t3902-matthew-g-ollivander-o-pas-encore-de-classe#65787 https://www.historia-pactum.com/t3903-matthew-g-ollivander#65790
Matthew G. Ollivander
Exp : 10002
Points de vie (HP) : 2100
Baguette : 28.40cm, bois de Cyprès et Écaille d'Occamy
Photomaton : Comptine d'un autre été • [ft. Matthew] 61034_v
Célébrité : Robbie Amell
Parchemins : 832
J'aime : 212
Date d'inscription : 27/06/2019

Secreto Revelio
Sortillèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

Comptine d'un autre été • [ft. Matthew] Empty
MessageSujet: Re: Comptine d'un autre été • [ft. Matthew]  Comptine d'un autre été • [ft. Matthew] EmptyMer 4 Sep - 13:24
Voilà qu’elle flattait mon égo. Ainsi donc elle n’avait pas renouvelé l’expérience défendue avec un autre élève. J’étais donc un cas exceptionnel et cela faisait toujours du bien d’entendre que j’étais irremplaçable, du moins en tant qu’étudiant. Lorsqu’elle mentionna ma sœur cela me fit vraiment bizarre dans ce contexte. Peut-être l’appréciait-elle mais elle ne devait certainement pas avoir le même genre d’échanges...Enfin pas que je sache. Non, définitivement non, car si c’était le cas cela devenait presque malsain. Je respectais la sexualité de chacun comme celle de ma sœur et si elle avait envie de faire des expériences avec une femme alors cela ne la regardait qu’elle même. Idem pour Mélissandre. Mais les imaginer ensemble alors que j’avais couché avec Mélissandre...Brrrrr
Je divaguais !
Concernant les autres relations de la demie-vélane, j’étais loin d’avoir l’exclusivité ! Mais est-ce que cela pourrait le devenir ? A priori je lui avais manqué aussi car elle me proposa de se voir plus régulièrement.

Elle se rapprocha de moi et tandis que je vidai mon verre à mon tour elle commença à jouer avec les boutons de ma chemise.

-Je pense que cela devrait être tout à fait possible pour moi.

Je lui avais répondu en Bulgare, sa langue maternelle. Lors de nos échanges précédents elle m’avait appris quelques mots, et j’avais continué à apprendre de mon côté. J’adorais apprendre de nouvelles langues. Et je n’avais pas vraiment de difficulté particulière, je les assimilais plutôt bien. J’en connaissais déjà quelques unes maintenant !

Un sourire en coin, je lui remis une mèche de cheveux derrière son oreille afin de lui dégager le visage. Ma main caressa sa joue, son cou, sa clavicule.
Je savais parfaitement qu’elle désirait la même chose que moi : passer un moment de plaisir ensemble.

-Je te propose quelque chose…

Je commençai à déboutonner moi même ma chemise. Assez jouer avec les boutons…

-J’adorerai reprendre nos échanges mais pourquoi pas pimenter la chose ?

Je laissai glisser ma chemise le long de mes bras. Elle avait autant que moi nos rencontres sexuelle mais elle les avaient aussi appréciées parce qu’elles étaient interdites.

A chaque fois que nous nous revoyons, nous nous donnons rendez vous dans une pièce différente. Et ce ne sont pas les pièces qui manquent à Poudlard...surtout en pleine nuit, poursuivai-je toujours dans sa langue natale.

-Et on peut commencer ici, histoire de reprendre là où on en était.

Tout en parlant, je la rapprochai contre moi, une main posée sur le creux de ses reins.
Serait-elle partante ? Etait-elle aussi joueuse que moi ? Allait-elle accepter de prendre le risque d’être surprise en plein ébat par l’un de nos collègues ? Mais après tout, qu’avions nous à perdre ?
Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t3878-matthew-g-ollivander https://www.historia-pactum.com/t3902-matthew-g-ollivander-o-pas-encore-de-classe#65787 https://www.historia-pactum.com/t3903-matthew-g-ollivander#65790
Melissandre Vablatsky
https://www.historia-pactum.com/t3032-melissandre-vablatsky-o-si-l-amour-est-aveugle-la-haine-est-voyante https://www.historia-pactum.com/t2811-melissandre-vablatsky-maj-le-29-12-2018 https://www.historia-pactum.com/t2788-melissandre-vablatsky https://www.historia-pactum.com/t2847-melissandre-vablatsky-o-augurey-nom https://www.historia-pactum.com/t1360-melissandre-vablatsky-5-3-pris
Melissandre Vablatsky
Exp : 30778
Points de vie (HP) : 5000
Baguette : 29,77cm, Tilleul argenté et cheveux de vélane
Photomaton : Comptine d'un autre été • [ft. Matthew] Tumblr_n9tek58qwq1qbskx5o3_250
Âge IRL : 29
Célébrité : Natalie Dormer
Parchemins : 1605
J'aime : 130
Date d'inscription : 15/01/2018

Secreto Revelio
Sortillèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

Comptine d'un autre été • [ft. Matthew] Empty
MessageSujet: Re: Comptine d'un autre été • [ft. Matthew]  Comptine d'un autre été • [ft. Matthew] EmptyMar 12 Nov - 22:30
Comptine d'un autre été.feat. @Matthew G. OllivanderVendredi 08 Mars 2024 ▬ Jouer avec les boutons de sa chemise, mordre l’intérieur de sa lèvre tout en jouant de son regard planté dans celui du jeune homme. Si Melissandre aimait jouer ? Presque autant qu’elle aimait frôler du doigt de danger. Pimenté un peu sa vie, ça ne fait jamais de mal à personne n’est-ce pas ? Et c’est sans doute d’ailleurs ce qui l’avais fait craquer pour une relation interdite à l’époque, entre autres choses. Et le voir retirer sa chemise ? ça ne faisait qu’accentuer le feu naissant au creux de son ventre. Demi-Vélane aimant le risque presque autant que les petits plaisirs de la vie.

Parcourant du bout des ongle la ligne musclé tout juste dévoilée de ses pectoraux, son petit sourire s’accentua. Bouille de chat qui à hâte peut-être d’endosser le rôle de la souris ? Probablement quand elle se rapprocha encore d’avantage de Matthew qui déjà avait poser une main au creux de ses reins. Jusqu’à ce que son souffle effleure l’oreille du garçon et que ses lèvres y susurrent quelques mots.

- Tu ne manque pas d’imagination. Peut-êtrrre même qu’on peut pimenté nos retrouvailles dès ce soirrr ?

Elle recule de quelques pas, l’emportant avec elle ayant glissé sa main jusqu’à la boucle de sa ceinture où elle avait glissé l’index pour l’emporter jusqu’à son bureau. S’y asseyant pour mieux nouer ses jambes autour de la taille du garçon, elle en oubliait presque le verre toujours entre les doigts de sa seconde main. Presque car voilà qu’elle le portait à ses lèvres pour en prendre une gorgée sans pour autant détacher son regard du sien avant que le cristal n’aille rencontrer le bois et que ses mains s’occupent du chemisier qu’elle portait pour en défaire les quelques boutons. Libérant la lingerie fine qui s’y dissimulais. Laissant la soie glissé le long de ses bras pour dénuder ses épaules alors que le tissu disparaissait complètement. Une main remontant le long des pectoraux, suivant ensuite les clavicules pour rejoindre sa nuque et l’attiré à elle. Gouter ses lèvres ? Pas encore. Elle mordilla, avec légèreté sans pour autant laisser son sourire disparaitre, bien au contraire.

- Voyons ce qu’ils t’on apprrris au ministèrrre ? A quel point tu es bon… détective.

C’est lui qui l’avait lancé non, ce petit jeu ? Pourquoi remettre à demain ce qui peut être fait dès aujourd’hui. Tout en y ajoutant un petit piment. Petit jeu de piste, du chat et de la souris pour mieux se chercher et surtout se trouver. Qui avait donc dit que cache-cache était un jeu d’enfant ? La main qui tenait la nuque de Matthew redescendit du bout des ongles, effleurant la peau avec volupté alors qu’elle jouait toujours de ses lèvres. Poser à plat sur le torse du jeune homme, cette même main le força à reculer alors que la vélane quittais le bureau pour se remettre sur ses talons. Penchant la tête de côté elle détacha ses cheveux pour laisser l’élastique pendre à la porte de son bureau qu’elle avait rejoint en quelques pas, avant de tourner légèrement la tête pour lancer un regard d’autant plus joueur que l’invitation était clair.

- Je crrrois que tu as ton prrremier indice ici.

Dit-elle avec cette même voix invitant à la party qui déjà commençait. Ouvrant la porte pour sortir. A cette heure-ci, qui trouverait-il donc ? Les préfets ? Les professeurs ? Melissandre les verrais venir avant même qu’ils aient l’idée de parcourir les couloirs. De la triche ? Oui et non… Qui donc joue pour perdre ? Quoi que perdre, c’est aussi gagner dans certain cas, comme celui-ci.

À pas de velours, elle s’éloignais de son bureau, le sixième étage avait au moins l’avantage d’être l’un des moins fréquenté de l’école. Et pourtant… Pourtant il ne manquait pas d’endroit où se cacher n’est-ce pas ? Pourtant, ce fus dans un petit passage secret dissimulé derrière un tableau représentant une femme prête d’un puit que le professeur de potion disparue. Mais pas sans laisser un indice ; voilà qu’elle y avait perdu une première chaussure. La seconde se trouverais à la sortie de ce même passage secret, un étage plus haut. Avant que le collier de perle qui ornait son coup ne trouve une place sur un petit guéridon là, à droite. Sa jupe… Sa jupe elle finirais en bas des escaliers de la tour d’astronomie, elle aussi déserte ce soir. Et au sommet de laquelle elle attendrait sagement, tourné vers l’horizon. Miracle qu’elle n’ait pas froid n’est-ce pas ? Mais vous savez ce qu’on dit : les vélane ont le sang chaud !
:copyright: 2981 12289 0


❝ Qui cueille une rose la sent, qui cueille une épine la ressent ❞
professeur de potion à Poudlard • directrice de la maison Serpentard • Dotée du 3è œil • demi-vélane • ancienne élève de Durmstrang • Bulgare • à toujours un accent très prononcé × BY LIZZOU
Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t3032-melissandre-vablatsky-o-si-l-amour-est-aveugle-la-haine-est-voyante https://www.historia-pactum.com/t2811-melissandre-vablatsky-maj-le-29-12-2018 https://www.historia-pactum.com/t2788-melissandre-vablatsky https://www.historia-pactum.com/t2847-melissandre-vablatsky-o-augurey-nom https://www.historia-pactum.com/t1360-melissandre-vablatsky-5-3-pris
Matthew G. Ollivander
https://www.historia-pactum.com/t3878-matthew-g-ollivander https://www.historia-pactum.com/t3902-matthew-g-ollivander-o-pas-encore-de-classe#65787 https://www.historia-pactum.com/t3903-matthew-g-ollivander#65790
Matthew G. Ollivander
Exp : 10002
Points de vie (HP) : 2100
Baguette : 28.40cm, bois de Cyprès et Écaille d'Occamy
Photomaton : Comptine d'un autre été • [ft. Matthew] 61034_v
Célébrité : Robbie Amell
Parchemins : 832
J'aime : 212
Date d'inscription : 27/06/2019

Secreto Revelio
Sortillèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

Comptine d'un autre été • [ft. Matthew] Empty
MessageSujet: Re: Comptine d'un autre été • [ft. Matthew]  Comptine d'un autre été • [ft. Matthew] EmptyVen 15 Nov - 21:42
Je me laissais simplement guider. Elle repris les devants et cela ne me déplaisait pas, au contraire. Elle m’attira vers son bureau-qui, disons le clairement, en a vue d’autres-et commença à véritablement jouer. Lorsqu’elle débuta son effeuillage, je portai mes mains sur ses épaules pour accompagner son déshabillage. Elle s’avança encore un peu plus et je fermai un instant les yeux me laissant faire, humant son parfum, et caressant son dos. J’allai retirer son soutien gorge mais elle me proposa autre chose… Pourquoi ne pas commencer mon jeu ce soir même ? Avec plaisir !
Je souris lorsqu’elle déposa son premier indice. Elle m’incitait à la suivre, déposant ça et là ses effets afin que je suive sa trace. J’étais ravi et je n’avais qu’une envie : pouvoir la retrouver et mêler enfin nos deux corps. Elle savait y faire. Elle représentait la femme quasi parfaite pour moi : féminine, joueuse, sensuelle, tantôt directive, tantôt suiveuse… Elle était vraiment maîtresse dans ce jeu et j’étais plus que reconnaissant et heureux d’avoir été son élève.

Lorsque je vis sa jupe, je ne pouvais que l’imaginer en lingerie fine et je me demandai si j’allais la retrouver nue ou non. Peu m’importait de me trimballer dans le château torse nu avec ses affaires dans les mains. Je me fichais de tomber sur un collègue, un élève, ou même sur Molly. Je n’avais qu’une idée en tête, retrouver la belle ensorceleuse.
Néanmoins lorsque je grimpai les escaliers menant en haut de la tour d’astronomie, j’eus un doute.
M’amenait-elle ici par pur hasard ? Avait-elle des soupçons sur moi ? Je redevins un instant méfiant. Elle était certes une partenaire des plus exquises mais elle n’en restait pas moins directrice de Serpentard, amie de la nièce de McGonagall, et surtout voyante. Je jouais certainement avec le feu mais j’aimais ça. C’était plus fort que moi. Au fur et à mesure que je montais, je ressentais autant de désir que de méfiance.

Lorsque je la vis, vêtue simplement de sa lingerie fine, éclairée par les rayons de la lune, je ne pus pus faire demi-tour. Je me sentais comme la proie d’une araignée qui m’avait attiré dans sa toile. Et en même temps je ressenti un sentiment de puissance extrême. Elle me tournait le dos, fixant l’horizon, désarmée… Elle m’avait certainement entendu arriver mais finalement peut-être était-ce elle qui était à ma merci.
Un vent frais se faisait sentir mais je n’avais pas froid. Je bouillonnais de l’intérieur.

Je déposai ses affaires à l’entrée, près des marches et allai la rejoindre. Je me positionnai contre elle, peau à peau, dégageai son cou de ses cheveux et vint y déposer mes lèvres.
Mes mains se posèrent sur son ventre, l’entourant de mes bras, et remontèrent pour effleurer sa poitrine.

La vue est charmante ici, lui sussurai-je.

Ce n’était pas vraiment la vue sur le panorama qui m’intéressait, vous l’aurez compris !
J’étais vraiment ravi qu’elle ait accepté ce genre de jeu et de l’avoir mis en pratique aussi rapidement.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t3878-matthew-g-ollivander https://www.historia-pactum.com/t3902-matthew-g-ollivander-o-pas-encore-de-classe#65787 https://www.historia-pactum.com/t3903-matthew-g-ollivander#65790
Le choixpeau magique
Le choixpeau magique
Exp : 468
Points de vie (HP) : 5000
Baguette : les chapeau n'ont pas de baguette
Photomaton : Comptine d'un autre été • [ft. Matthew] 3267122442_1_3_oMmgz4Wk
Célébrité : Le choixpeau magique
Parchemins : 4879
J'aime : 102
Date d'inscription : 14/10/2016

Secreto Revelio
Sortillèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

Comptine d'un autre été • [ft. Matthew] Empty
MessageSujet: Re: Comptine d'un autre été • [ft. Matthew]  Comptine d'un autre été • [ft. Matthew] EmptyVen 3 Jan - 17:02




/!\ Attention /!\



Ce RP n’a pas reçue de réponse depuis 1 mois ou plus ! Il sera archivé et donc annulé d’ici le 31.01.2020 sans réponse de votre part !










Revenir en haut Aller en bas
Melissandre Vablatsky
https://www.historia-pactum.com/t3032-melissandre-vablatsky-o-si-l-amour-est-aveugle-la-haine-est-voyante https://www.historia-pactum.com/t2811-melissandre-vablatsky-maj-le-29-12-2018 https://www.historia-pactum.com/t2788-melissandre-vablatsky https://www.historia-pactum.com/t2847-melissandre-vablatsky-o-augurey-nom https://www.historia-pactum.com/t1360-melissandre-vablatsky-5-3-pris
Melissandre Vablatsky
Exp : 30778
Points de vie (HP) : 5000
Baguette : 29,77cm, Tilleul argenté et cheveux de vélane
Photomaton : Comptine d'un autre été • [ft. Matthew] Tumblr_n9tek58qwq1qbskx5o3_250
Âge IRL : 29
Célébrité : Natalie Dormer
Parchemins : 1605
J'aime : 130
Date d'inscription : 15/01/2018

Secreto Revelio
Sortillèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

Comptine d'un autre été • [ft. Matthew] Empty
MessageSujet: Re: Comptine d'un autre été • [ft. Matthew]  Comptine d'un autre été • [ft. Matthew] EmptySam 15 Fév - 16:12
Comptine d'un autre été.feat. @Matthew G. OllivanderVendredi 08 Mars 2024 ▬ Sourire étendu d’un côté à l’autre de son visage dans un air des plus taquin, la demi-vélane usait de ses charmes sans pour autant en abuser ; elle savait ne pas avoir besoin de son aura outre mesure pour satisfaire Matthew. Sûre d’elle autant qu’elle appréciait la petite partie de chasse qui bien vite arriva à son terme quand le chasseur s’éprit de sa proie, c’était bien elle pourtant qui l’avait attiré bien plus qu’il n’avait été question d’un chat à la recherche d’une souris. Était-ce le moment présent qui l’empêchais de voir clairement ? Ou simplement son appréciation du fil Ollivander ? Car si son troisième œil aurait voulu tirer la sonnette d’alarme, déclencher quelque chose ; une sensation, une impression ou une vision, la demi-vélane n’écoutais rien de plus que le désir qui était née du jeu. Moment aveugle sacrément ironique pour quelqu’un doté d’un don de double vue.

- Je trrrouve aussi.

Susurra la professeure de potion, cambré pour mieux coller sa peau à celle de l’homme quand son cou semblait déjà lui appartenir et qu’elle redressait un peu son visage pour partir à la recherche des lèvres avide de son ancien élève pour mieux des redécouvrir, les dévorées et en gouté l’arome subtil, mélange de désir et d’une aura, d’un charisme qu’il dégageais et qui lui avait plu au départ. Débutant une relation interdite à l’époque, qui ne l’était pas forcément moins aujourd’hui mais devait prendre un souffle différent. Nul doute cependant que les deux joueurs qu’ils étaient n’aurait aucun mal à trouver une nouvelle danse pour toujours mieux s’épuisée à se découvrir. Tel que le balai qui allait se jouer là, ce soir. Au sommet de cette tour à la vue imprenable sur le parc du château, aussi belle que terrible par son histoire. Qui présentement pourtant, n’avait absolument aucun impact sur la gourmandise qui gagnais les deux amants.

Main curieuse qui se posais sur le torse nue de l’homme pour en redécouvrir le développement musculaire qui ne le rendais certainement pas moins attrayant ! Remontant jusqu’à son coup, puis ses cheveux alors que les cuisses de la femme qui s’appuyais tant sur la balustrade que sur le jeune homme vins l’entouré pour mieux rapprocher leur bassin dans une invitation sensuelle qui ne laissais planer aucun doute quant à ses intentions. Et qui s’accompagnais de petite griffure subtile du bout des ongles entre ses omoplate quand la seconde main, enlaçais toujours son cou. Et que sa bouche, avide, allait mordillée en douceur la lèvre inférieure de Matthew avant de croisé son regard, plonger ses iris bleues dans celle du jeune homme. Parler sans dire un mot, car là encore, on pouvait lire dans le regard brûlant de la vélane toutes ses intentions.
:copyright: 2981 12289 0


❝ Qui cueille une rose la sent, qui cueille une épine la ressent ❞
professeur de potion à Poudlard • directrice de la maison Serpentard • Dotée du 3è œil • demi-vélane • ancienne élève de Durmstrang • Bulgare • à toujours un accent très prononcé × BY LIZZOU


Dernière édition par Melissandre Vablatsky le Dim 23 Fév - 14:22, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t3032-melissandre-vablatsky-o-si-l-amour-est-aveugle-la-haine-est-voyante https://www.historia-pactum.com/t2811-melissandre-vablatsky-maj-le-29-12-2018 https://www.historia-pactum.com/t2788-melissandre-vablatsky https://www.historia-pactum.com/t2847-melissandre-vablatsky-o-augurey-nom https://www.historia-pactum.com/t1360-melissandre-vablatsky-5-3-pris
Matthew G. Ollivander
https://www.historia-pactum.com/t3878-matthew-g-ollivander https://www.historia-pactum.com/t3902-matthew-g-ollivander-o-pas-encore-de-classe#65787 https://www.historia-pactum.com/t3903-matthew-g-ollivander#65790
Matthew G. Ollivander
Exp : 10002
Points de vie (HP) : 2100
Baguette : 28.40cm, bois de Cyprès et Écaille d'Occamy
Photomaton : Comptine d'un autre été • [ft. Matthew] 61034_v
Célébrité : Robbie Amell
Parchemins : 832
J'aime : 212
Date d'inscription : 27/06/2019

Secreto Revelio
Sortillèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

Comptine d'un autre été • [ft. Matthew] Empty
MessageSujet: Re: Comptine d'un autre été • [ft. Matthew]  Comptine d'un autre été • [ft. Matthew] EmptyDim 23 Fév - 11:35
Moi qui avait passé une mauvaise journée, voilà que la nuit s’annonçait plus qu’agréable. Néanmoins, la partie de chasse m’avait fait un bien fou et cela me permettait ce soir d’être de nouveau joueur et coquin. Il s’agissait là d’un tout autre type de chasse et cela n’en était pas moins excitant. Tous mes sens étaient en alerte : je pouvais sentir son délicieux parfum mais aussi son odeur naturelle qui était si douce, j’entendais son souffle qui devenait un peu plus rapide, je sentais le grain de sa peau douce et duveteuse devenir chaire de poule au passage de mes doigts.
Le but était le même : se faire du bien et se faire plaisir mais la finalité était différente.
Pourtant ces deux contextes bien que différents avaient une même source : il s’agissait d’une pulsion naturelle, voir animale.
Évidement, je n’avais aucune envie de tuer Mélissandre comme cette biche, cette nuit je comblais un simple besoin charnel.

La prof restait maîtresse de la situation, elle s’amusait avec ses lèvres et se positionna sur la rambarde, m’invitant à me blottir entre ses cuisses. Douce sensation de vertige ! Elle était tout au bord du vide, celui là même qui avait happé Dumbledore et McGonagall… Elle s’accrochait à moi et j’étais complètement de fou de cette confiance qu’elle me démontrait.
Ma main gauche vint caresser ses hanches tandis que la droite remontait le long de sa colonne vertébrale pour détacher la lingerie fine qui gâchait encore toute la beauté féminine de Méli.
Je retirai le soutien-gorge et le laissai valdinguer dans les airs. Est-ce qu’une personne le retrouvait le lendemain au pied de la tour ? Peut-être. Et à vrai dire, je n’en avais que faire. De toute façon, pour le moment elle n’en avait plus besoin.
Je vins me coller contre elle pour savourer ce peau à peau, et déposer des baisers dans son cou qui démontrait toute mon envie d’elle, mes mains caressant son dos.
Nos intimités se caressaient aussi à travers le textile, ne contrôlant pas vraiment ce mouvement qui était complètement naturel.
Je vins enfin rejoindre ses lèvres, une main posée sur sa nuque. Je voulais la dévorer, je voulais la mordre de désir mais pour l’instant ce n’était qu’un jeu de langues, une danse qui commençait et je ne voulais en aucun cas qu’elle s’arrête. Ma main vint effleurer sa poitrine qui trahissait son désir grandissant.
Le temps s’était arrêté. Plus rien ne comptait, plus aucune pensée, rien qu’elle et moi dans ce tourbillon de désir et de sensualité.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t3878-matthew-g-ollivander https://www.historia-pactum.com/t3902-matthew-g-ollivander-o-pas-encore-de-classe#65787 https://www.historia-pactum.com/t3903-matthew-g-ollivander#65790
 

Comptine d'un autre été • [ft. Matthew]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [UPTOBOX] Elle voit des nains partout ! [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Historia Pactum :: RP Atypiques :: Retourneur de temps-