RSS
RSS
HISTORIA PACTUM
saison II ♠ Always keep your foes confused. If they are never certain who you are or what you want, they cannot know what you are like to do next.



 
Bienvenue sur Historia Pactum
!
Votez sur les top sites !
Toutes les deux heures !
Membre du mois
Ici vous retrouverez chaque mois le membre du mois récompenser pour sa participation RP dans la carte fidélité du forum.
Event en cours
Ici vous trouverez l'animation ou l'intrigue en cours sur le forum.
Le Deal du moment : -50%
Nouvel Echo Dot (4e génération), ...
Voir le deal
29.99 €

Partagez
 

 Ecrivian en herbe et Plume à papote (Sutton)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
InvitéHistoria PactumAnonymous

Ecrivian en herbe et Plume à papote (Sutton) Empty
MessageSujet: Ecrivian en herbe et Plume à papote (Sutton)   Ecrivian en herbe et Plume à papote (Sutton) EmptyJeu 8 Déc - 15:35


   
Ecrivain en herbe & Plume à papote
   
ft. Sutton۰.

   


   Passant une main adroite dans mes cheveux brun, j’étais devant mon miroir et je pouvais percevoir mon propre charisme a travers chaque parcelle de ma peau, je tamponné mes lèvres avec un baume rosé pour les rendre mi maquillé mi naturelle. J’ajustais mon col claudine, j’avais choisie une robe noir orné d’un col claudine blanc, une paire de collant blanc en laine et des chaussures noires vernis. Petite fille modèle j’avais orné la robe noire d’une ceinture qui mettait en valeur ma taille fine. Je pris une paire de boucle d’oreille en perle blanche et orna mon cou d’un collier assortie. Je saisi mon petit sac noir en perle, y déposa des parchemins ainsi que des plumes. Un dernier coup d’œil à la glace et je m’adressais un fier sourire.

Pardon je suis pressé !Dis je en bousculant une camarade de chambre qui était un peu trop sur mon chemin.

Je lui adressai un regard mi courtois mi glacial, et passa dans la salle commune, je fis un tour rapidement voyant que Sutton était déjà partie, je me mordillais la lèvre et repris mon assurance, je sortie de la salle commune. Je devais grimper au moins les cinq étages. Bourgeonnant quelque peut, franchement si j’abime mes chaussures a cause de leurs fichu escaliers je le dit a Papa ! Je me gratouille le nez quelques peut et commence à monter les marches. Je titube et me rattrape a la rampes quand l’escalier prend la décision de bougé.

Hors de question d’être en retard, malgré le mouvement, je continuais de monté espérant que celui-ci daigne s’arrêter là ou je le désire, après tout c’est de son devoir d’écouter mes pensées…Enfin pas toute, je tapoté du pied impatiemment et failli tomber en avant sous le choc brutal de l’escalier qui se remet en place. Lançant un regard furieux à l’escalier, je repris mes petits pas pressé vers le club de journaliste. Arrivant enfin à destination, je collais un sourire adorable sur mon visage et frappa doucement à la porte. Entrant quand je fus autorisé, je pu la voir de dos, elle était toujours vêtu aussi impeccablement que moi, je me dressais droite comme un « i » avec un portée de princesse bien élevée.

Bonjour Miss Skeeter !Dis je d’une voix polie et cristalline tout en admirant du coin de l’œil la salle.

Sois toujours polie disait maman, montre toi respectueuse même si tu ne les aimes pas, fait toi aimé d’eux, tu verras plus tard tu seras grandement récompensé. Je ne suis qu’une enfant, je veux tout simplement plaire à mes parents, si ils veulent que je sois populaire et propulsés au sommet alors je ferais tout pour l’être, c’est ça être une bonne enfant non ? Faire ce que ses parents veulent ! Car c’est ainsi qu’ils seront heureux et fier. Et je veux que mes parents soit fier de moi, sinon…Je frémis doucement, je n’ose imaginer ce qui se produirait si je n’étais plus leurs petite princesse…si je les déçois…Non jamais, jamais je ne les décevrait, ils m’ont mis au monde, m’ont élevé avec leurs préceptes et j’appliquerais mes connaissances qu’importe ce que pensent les gens. Je serais si populaire, je balayerai tout le monde sur mon passage, et comme dirait papa « peut être que tu changera le monde ». Oui papa, tu verras, je serais parfaite, aussi parfaite que vous le souhaitez !

   

made by lizzou – icons & gif by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Ecrivian en herbe et Plume à papote (Sutton) Empty
MessageSujet: Re: Ecrivian en herbe et Plume à papote (Sutton)   Ecrivian en herbe et Plume à papote (Sutton) EmptyVen 9 Déc - 19:37

❝ Ecrivain en herbe et plume à papote ❞
- Sutton & Natasha -
C'est drôlement dangereux de s'attacher à quelqu'un, c'est incroyable ce que ça peut faire mal. Rien que la peur de perdre l'autre est douloureuse. C'est moche de guetter un signe de quelqu'un pour se sentir heureux.
J'étais absolument folle de joie. C'est d'ailleurs un cri qui s'éleva dans la grande salle à l'heure du courrier, lorsque j'ouvris le papier cadeau et que je découvris une magnifique plume à papote en or, gravée de mes initiales. Un petit mot accompagnait le paquet : "Félicitations pour ton premier numéro, il était parfait ma chérie. Ce petit cadeau te permettra de gagner du temps et du confort." Ma mère était tout simplement fabuleuse ! Bon, elle ne devait pas être très objective puisque c'était sa fille qui avait écrit et mis en page la première édition de la gazette de Poudlard. Elle était fière que je suive ses pas, et je dois avouer que cela me soulageait. L'une de mes plus grandes craintes était de décevoir ma mère.

J'étais d'autant plus heureuse que depuis peu, j'avais une journaliste en herbe qui avait rejoint le club de journalisme. Il s'agissait d'une serpentarde de première année, aux allures de princesse, que j'affectionne énormément. Il faut dire que cette petite a une bouille totalement craquante et qu'elle me fait un peu penser à moi à son âge. Je me dis que dans deux ans, Kas' et moi aurons besoin de successeurs et je pensais sincèrement que le petite Nott pouvait faire partie des prétendants à la succession au trône, et de loin ! Je devais donc bien évidemment la préparer et voir si elle en avait les épaules.

Je montais donc quatre à quatre les marches, afin de me rendre au club, où j'avais donné rendez-vous à Natasha. Je voulais lui montrer comme nous fonctionnions et j'avais envie de voir si elle avait des idées, des envies particulières quant aux futures rubriques à venir. J'étais un peu à l'avance mais j'avais un peu de rangement à faire. Nous étions en pleine préparation du second numéro, et avec le brainstorming de la veille, les tables étaient quelque peu encombrées. J'attendis donc la demoiselle tout en faisant du nettoyage.

J'entendis que l'on toquait à la porte et j'invitais la personne à entrer. Comme je m'y attendais, c'était bien évidemment la jeune serpentarde qui venait me voir et je ne pus m'empêcher de sourire lorsque je l'entendis mappeler Miss Skeeter:

"Tu peux m'appeler Sutton, tu sais ? Tu fais partie des nôtres, et au club, on s'appelle tous par notre prénom. Bienvenue au club de journalisme en tout cas. Je suppose que tu as lu la première édition ! Qu'en as-tu pensé ? Tu as voulu nous rejoindre et j'en suis ravie. Tu as des envies particulières ? N'hésite pas, le but c'est de se faire plaisir sur ses articles et pas de trainer les pieds. Au fait, tu es vraiment très bien habillée Natasha ! Il faudrait que tu donnes des conseils à certains premières années qui n'ont toujours pas compris qu'ils n'étaient plus des petits gamins !"
 
code by lizzou — gifs by TUMBLR — 511 MOTS.

Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Ecrivian en herbe et Plume à papote (Sutton) Empty
MessageSujet: Re: Ecrivian en herbe et Plume à papote (Sutton)   Ecrivian en herbe et Plume à papote (Sutton) EmptySam 10 Déc - 13:51


Ecrivain en herbe & Plume à papote
ft. Sutton۰.


Sutton m’adressai un ravissant sourire auquel je répondis, quel doux plaisir que celui de sentir apprécié, je l’écoutais avec attention tandis qu’elle déballait un flot de parole, merlin elle va s’arrêté a un moment donné ou pas ? Je défaisais un plie de ma robe et posa mon attention sur la salle, une table était jonché de parchemin, j’avançais d’un pas pour jugé de mes yeux les prochaines idées du numéro, tout en choisissant mes mots avec le plus grand soin.

D’acccord Miss Skee…heu Sutton !Dis je en me reprenant, même si je le faisais exprès, montré une politesse et un respect sans faille était un bon point pour ma venue dans « son monde ». Effectivement j’ai vu votre numéro et je l’ai trouvé absolument fantastique, votre plume est d’une telle fluidité, comment faite vous pour trouvez de telle information ? Repris je en posant mes yeux chocolat sur la demoiselle. Vous savez je n’ai surement pas autant de talent que vous…enfin que toi…je veux dire…Et je vous remercie de m’avoir accepté dans votre club !Oui très bien Natasha, continu.

Je baissai mes yeux vers une des photos tandis que je prenais en compte ses compliments sur ma tenue, la photo montré Kassie Blackhole dans une tenue absolument divine.

Quel jolie cliché, sa tenue est très belle, mais elle aurait peut être du mettre un soupçons de blush sur les joues pour souligné la douceur des traits de son visage !Fis je avec assurance. Avant de levé les yeux sur Sutton. Je ne sais pas vers qu’elle rubrique je peux me tourné, peut être les conseils de beauté ? Ou le courrier du cœur si il y’en a. Mais évidemment je me plierais a vos exigences bien entendu !Dis je avec politesse.

Je reposais doucement la photo tout en regardant les autres ébauches, je me mordis la lèvre, passant le bout de mes doigts sur certains parchemins, je posais mon sac sur une chaise et arrangea une nouvelle fois les plie de ma robe. Je ne savais pas comment mener ma barque sur cette rivière, aurais je le talent nécessaire pour ce club ? J’en suis certaines, mais je dois surtout être à la hauteur de Sutton afin de gagné pleinement sa confiance.

Mes parents aiment beaucoup les articles de votre mère, quand je leurs ai annoncé que je voulais intégré la gazette de poudlard ils sont resté stoïque mais quand j’ai ajouté que c’était la fille de l’imminente Rita Skeeter, ils se sont montré plus que satisfait de savoir que je serais entre les mains délicates et professionnelle d’une Skeeter ! Je veux apprendre de la meilleure et ceux dans tout les domaines !Fis je avec aplomb le tout avec un sourire parfait. J’ai entendu des rumeurs de couloir ces derniers jours, il semblerait que Lucy Weasley et Samuel Harrington tenterait de remettre le couvert…Mais il semblerait que ça soit encore délicat !Fis je avec une lueur malicieuse dans les yeux.

J’adore les potins, mais j’aime encore plus mettre mon grain de sel partout et vu ce qu’elle a dit sur Sebastian Baker et mimi geignarde, pourquoi ne pas s’attaquer aux Weasley, il y’a surement plus d’une information à trouvé sur eux pour les nuires, enfin pour les mettre en avant je veux dire.

made by lizzou – icons & gif by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Ecrivian en herbe et Plume à papote (Sutton) Empty
MessageSujet: Re: Ecrivian en herbe et Plume à papote (Sutton)   Ecrivian en herbe et Plume à papote (Sutton) EmptySam 10 Déc - 22:13

❝ Ecrivain en herbe et plume à papote ❞
- Sutton & Natasha -
C'est drôlement dangereux de s'attacher à quelqu'un, c'est incroyable ce que ça peut faire mal. Rien que la peur de perdre l'autre est douloureuse. C'est moche de guetter un signe de quelqu'un pour se sentir heureux.
Que cette petite était adorable. Non mais sérieusement, vous avez vu cette bouille parfaie, ces petits yeux malicieux, et cette attitude de princesse. Elle est absolument parfaite, comme moi à son âge; Oh bien sûr, elle a quelques petites choses à apprendre, mais ses parents semblent avoir fait le plus gros du travail. Bon, je ne porte pas forcément les Nott dans mon coeur, car je sais qu'ils étaient du côté des mangemorts lors de la seconde guerre. Je ne prône pas la pureté du sang, étant moi-même sang-mêlé, mais je me disais que l'époque n'était pas la même. Je n'en tenais donc pas rigueur à Natasha la pauvre n'y était clairement pour rien. On n'était pas responsable des gestes de nos parents, tout comme nos parents ne pouvaient pas toujours être tenu responsables des nôtres. Regardez-donc ma saleté de jumelle.

La politesse de la demoiselle me faisait sourire mais je voulais de suite mettre les points sur les i.

"Par contre, tu me tutoies sinon j'ai l'impression d'avoir 40 ans et tu vas vraiment me vexer."

Ben c'est vrai non ? On vouvoyait les professeurs, pas les élèves ! Je n'ai pas une ride, mon visage est tout simplement parfait et je n'ai que 15 ans ! Alors oublions ce fichu vouvoiement qui me donne envie de renvoyer la princesse immédiatement en-dehors de ma salle. Bon, je l'avoue, je me sentais terriblement flattée d'être autant encensée par la serpentarde. Un petit sourire satisfait se posa sur mes lèvres tandis que j'accueillais ses compliments avec plaisir. Elle savait y faire la petite, je ne pouvais le nier ! Je l'écoutais donner son avis sur la photo IN que j'avais choisi, mettant en avant ma meilleure amie, et je dus avouer que sa remarque était plutôt pertinente.

"Pour trouver les informations, il faut avoir les oreilles qui trainent partout. Et lorsque tu as un soupçon, il faut creuser. Ta remarque sur Kassie est plutôt intelligente, tu as du goût, tu t'y connais en mode. Le courrier du coeur ? Tu te sens de conseiller les personnes sur leurs problèmes de coeur ? Je te propose une chose. Pour le prochain numéro, tu réponds à deux lettres, et nous verrons les retours. Tu peux aussi faire un conseil beauté."

Tiens donc ... Weasley et Harrington ? Je ne supportais pas le serdaigle, qui tentait d'éloigner Rose de moi et qui montait le bourrichon à sa copine, lui racontant que je cherchais forcément quelque chose en m'entendant avec Rose. Je fronçais les sourcils, et je demandais à Natasha:

"Veux-tu enquêter là-dessus pour le prochain numéro aussi ou préfères-tu que j'y mette mon nez ?"

Je préférais ne pas lui en demander trop de suite. Après, c'était à elle de voir, mais étant donné qu'elle était totalement novice dans le domaine, je n'avais pas envie de la surbooker. Puis je ne pouvais pas non plus placer ma confiance aveuglément, au risque de mettre en danger la deuxième édition de la gazette.
 
code by lizzou — gifs by TUMBLR — 521 MOTS.

Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Ecrivian en herbe et Plume à papote (Sutton) Empty
MessageSujet: Re: Ecrivian en herbe et Plume à papote (Sutton)   Ecrivian en herbe et Plume à papote (Sutton) EmptyDim 11 Déc - 11:41


   
Ecrivain en herbe & Plume à papote
   
ft. Sutton۰.

   


  A croire que mon éducation est réellement parfaite, mes allures de poupée modèle, ma politesse, mon maintient, j’ai absolument tout pour plaire aux plus agées. C’est un avantage, car cela me permet de manipulé et de voir des failles que peut soupçonne, et c’est comme ça qu’on atteint un but que l’on se fixe non ? Enfin c’est ce que mes parents me disent. Mes propos semblaient faire leurs effets sur Sutton.

Je suis désolé, on m’a tellement habitué a vouvoyez les personnes importantes que c’est devenue automatique !Répondis je avec un sourire d’excuses.

La vexé ? Allons bon ce n’est surement pas ce que je désire, loin de là, je veux qu’elle m’apprécie, je veux faire d’elle une puissante allié qui me guidera vers les sommets, car quand elle et sa clique partiront de Poudlard, la couronne sera pour moi, tout comme cette gazette. Ce n’est une place que je veux c’est LES places. Et je les aurais, de toute manière j’obtiens toujours ce que je souhaite, même si pour le moment je dois être patiente et apprendre clairement comment on devient une reine. Par la suite j’entrepris d’écouter les paroles de Sutton sur la recherche d’information et hocha la tête avec compréhension.

Je comprend parfaitement, il faut joué les espionnes en sommes !Fis je en posant sur elle mes yeux chocolats. Ma mère est une femme très belle qui prend soin de son apparence, donc j’ai acquis une certaine expérience dans le domaine malgré mes onze ans !Répondis je suite à ses paroles sur mon gout en matière de mode et de beauté. Quand elle parla de ma « prochaine » mission sur le courrier, je lui décocha un énorme sourire. Oh merci Sutton ! Je te décevrais pas je te le promet !M’exclamais je en sautillant quelque peut.

Je ne suis qu’une enfant, je pris entre mes doigts mon parchemin et nota ma liste de tâche, puis Sutton parla de la rumeur que je venais de partagé avec elle, je levais mes yeux chocolats sur la délicate blonde, et lui adressa un nouveau sourire. Prenant appuie sur la table avec ma petite hanche.

Je pense que tu seras plus apte a enquêter dessus, je veux dire, tu connais plus les personnes concerné, moi j’ai juste entendu l’information tu sais….Puis si j’entend d’autre rumeur je te le dirais !Fis je avec un immense sourire.

Je ne voulais pas passer pour une incapable, mais je ne voulais pas tout lui prendre non plus, afin d’être la plus parfaite possible je me devais de m’acquitter de mes taches le mieux possible afin de réussir avec brio et peut être qu’elle me confiera des taches plus importantes dans l’avenir, mais je ne vais pas me prendre la tête, étant donné que dans quelques années c’est moi qui prendrait la direction de ce journal, et de cette école. Oui, tout sera parfait, car j’aurais l’influence de Sutton, la classe de Kassie et la sournoiserie d’Alexia, je suis le mix parfait du trio royal de Serpentard. C’est donc naturel que je sois au sommet de la pyramide quand elles seront parti ! Un sourire satisfait flottait sur mes lèvres tandis que je posais mes yeux sur la salle.

Je suis si contente d’être içi !Dis je d’une voix douce pour justifier mon sourire emplie de satisfaction.

   

made by lizzou – icons & gif by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Ecrivian en herbe et Plume à papote (Sutton) Empty
MessageSujet: Re: Ecrivian en herbe et Plume à papote (Sutton)   Ecrivian en herbe et Plume à papote (Sutton) EmptyMer 14 Déc - 19:01

❝ Ecrivain en herbe et plume à papote ❞
- Sutton & Natasha -
C'est drôlement dangereux de s'attacher à quelqu'un, c'est incroyable ce que ça peut faire mal. Rien que la peur de perdre l'autre est douloureuse. C'est moche de guetter un signe de quelqu'un pour se sentir heureux.
J'aimais parler de la gazette. Puis je ne savais pas pourquoi, mais je sentais que Natasha allait être un excellent élément. Bon, certes, j'allais devoir faire preuve de patience et surtout, j'allais devoir être pédagogue pour lui expliquer comment elle devait écrire un article, mais étonnamment, je m'en sentais capable. Si elle était comme moi, elle allait vite apprendre les dessous du métier de journaliste et j'espérais vraiment qu'elle puisse y prendre goût. Et peut-être que dans trois ans, elle pourrait même prendre ma suite. Oui, j'anticipais un peu mais il est vrai que je n'avais aucune envie de voir la gazette de Poudlard sombrer après ma départ.

J'aimais beaucoup sa façon de faire. Elle sait comment caresser les gens dans le sens du poil et mine de rien, c'est bien pratique pour réussir à tirer des informations. J'ai aussi appris à le faire et même si parfois, j'ai du mal  à ne pas être trop franche, je parviens souvent à tirer les vers du nez.

"Tu es adorable. Mais garde ça pour les adultes, le vouvoiement passe moins bien avec les plus jeunes."

Oui, j'étais flattée de ses compliments mais vraiment, je préférais le tutoiement. Je lui expliquais alors comment on faisait pour avoir ces informations et j'hochais la tête.

"Oui, c'est cela, mais cela peut être sous différentes formes. Parfois, tu devras toute faire toute petite pour observer, entendre une conversation et des fois, tu devras faire semblant de t'inquiéter pour la personne, devenir un confident, mais surtout, il ne faudra pas te sentir coupable lorsqu'il découvrira pourquoi tu l'as fait."

Concernant sa mère, il était vrai que Miss Rowle-Nott était une femme superbe et charismatique, qui avait un goût certain pour la mode. Cela ne m'étonnait donc pas que Natasha soit aussi calé à ce niveau-là. Ses paroles me donnèrent alors une idée:

"Et pourquoi, chaque moi, nous ne ferions pas une page potins avec juste une photo et une phrase, sur lesquels nous ferions une enquête les mois suivants ?"

Je m'empressais de le noter sur le côté, tandis que j'entendais Natasha se réjouir d'être présente. Je fouillais alors sur la table pour sortir un parchemin que j'avais reçu, anonymement:

"On va faire un test si tu veux bien. On commence doucement à recevoir des parchemins anonymes pour le courrier du coeur, et nous allons voir comment tu vas t'en sortir. Et on le mettra dans le prochain numéro. Je te lis la lettre: Bonjour, cela fait quelques mois que j'ai compris que j'étais homosexuel. J'ai vraiment peur qu'on le découvre, surtout que j'ai compris ainsi que j'avais des sentiments pour quelqu'un dont je suis proche. J'ai peur de casser notre amitié en lui avouant, et j'ai aussi peur d'assumer qui je suis réellement. Que me conseillez-vous ?"

J'étais impatiente de voir ce que la petite serpentarde allait répondre.
 
code by lizzou — gifs by TUMBLR — 507 MOTS.

Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Ecrivian en herbe et Plume à papote (Sutton) Empty
MessageSujet: Re: Ecrivian en herbe et Plume à papote (Sutton)   Ecrivian en herbe et Plume à papote (Sutton) EmptyJeu 15 Déc - 18:19


   
Ecrivain en herbe & Plume à papote
   
ft. Sutton۰.

   


 J’acquiesçais poliment aux dires de miss Skeeter sur le vouvoiement, oui effectivement qu’elle a raison je le savais bien, mais comme dit précédemment j’ai pris l’habitude de vouvoyez les personnes importantes et surtout les plus agées du coup ça fait tout seul, maintenant qu’elle a mis les bases, j’étais assez rassuré étant donné que je devais me faire bien voir.

Ensuite, elle me parla de comment obtenir des informations, que je devais faire
l’espionne, être petite, je souriais doucement, tout en prenant des notes sur calepin.

Me faire toute petite ? Je pense pouvoir faire cela très naturellement !Fis je avec un petit rire tout mignon tout en cristal. Mais quand elle parla de culpabilité, je du réprimé un nouveau sourire, moi qui joue avec mes parents depuis bel lurette je n’ai encore jamais ressentie de culpabilité. Je suppose que pour se sentir coupable il faut éprouvé un attachement a la dite personne et pour le moment je n’ai guerre d’affinité et de toute façon la loi du métier, on doit fournir les informations et les mettre en avant et non se sentir gêné par leurs contenue !Affirmais je ave un jolie sourire.

Je savais qu’en parlant de ma mère j’allais surement toucher un point sensible, ma mère est assez connu dans le monde des sorciers et tout ceux ou celles qui l’ont vu ne peuvent pas nier le fait qu’elle est impeccable physiquement. Apparemment je lui avais donné une idée, j’eu un sourire quand elle en parla.

Mmmh c’est une délicieuse idée, je pense que cela plaira beaucoup à la gente féminines, en revanche il faudrait trouvé quelques chose pour attiré la gente masculine, même si l’école regorge de demoiselle je pense qu’on peut titillé l’envie des hommes et donc pour ça…il faudra parlé de quidditch et de nouveauté en matière de balai, de potion, de livre, de sort ou d’objet bizarre !Dis je en réfléchissant avant de me mordre la lèvre. Oh pardon je ne voulais pas paraitre autoritaire ou quoi que ce soit, je propose seulement !Fis je avec une voix presque timide.

Après tout qui j’étais pour lui dire quoi faire, par la suite, Sutton sortie un parchemin, je penchais doucement la tête sur le côté quand elle m’annonça que je pouvais tenté de répondre à une lettre anonyme qu’on venait de recevoir, je m’appuyais contre la table tout en écoutant la lettre que la douce voix de Sutton me contait. Je réfléchissais quelque peut et choisi mes mots avec précautions et naturel.

Voilà ce que je répondrais !Dis je en me décollant et en marchant dans la salle. Cher ami effrayé, pourquoi tant de frayeur ? Nous somme en 2022, ce genre de sujet est loin d’être tabous voyons ! On ne te jugera que si l’on perçoit que tu cache trop de chose, pour ce qui est de ton attirance pour un proche, c’est à toi de décidé si tu dois le lui dire ou non, la peur est une chose naturelle tout comme l’attirance ! Si il est si proche que cela il comprendra ta peur, soit franc et clair avec lui dans le meilleur des cas tu sera en couple dans le pire des cas tu aura toujours ton ami proche ! Je doute qu’il prenne ses jambes a son cou, après tout à cette époque l’important c’est d’être heureux et bien dans sa peau ! Alors soit courageux, assume ce que tu es et tente le coup !Terminais je avec aplomb. Et après je signe avec un pseudo auquel j’ai pas encore songé je dois dire ! Ajoutais je avec un sourire.

Je fis une moue tout en observant Sutton, suis-je à la hauteur ? Mes conseils sont ils assez bon pour ce genre de lettre ? Je n’en sais trop rien, a vrai dire j’appréhendais un peu, je n’ai que 11 ans je ne sais rien de l’amour, ou d’autre choses bizarre qu’on appelle sentiments , ça se découvre avec le temps.

C’était nul c’est ça ? Je le savais, je suis peut être trop jeune pour ce genre de courrier !Dis je avec une moue boudeuse, mais tellement craquante, le genre de moue que j’utilise devant ma mère quand je veux quelque chose

   

made by lizzou – icons & gif by tumblr
[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Ecrivian en herbe et Plume à papote (Sutton) Empty
MessageSujet: Re: Ecrivian en herbe et Plume à papote (Sutton)   Ecrivian en herbe et Plume à papote (Sutton) EmptyVen 16 Déc - 17:24

❝ Ecrivain en herbe et plume à papote ❞
- Sutton & Natasha -
C'est drôlement dangereux de s'attacher à quelqu'un, c'est incroyable ce que ça peut faire mal. Rien que la peur de perdre l'autre est douloureuse. C'est moche de guetter un signe de quelqu'un pour se sentir heureux.
Enfin une personne qui avait l'étoffe d'un futur grand journaliste ! Oh, j'ignorais totalement si Natasha comptait continuer sur cette voie, mais je savais déjà que si elle restait sept ans au sein du journal, elle deviendrait excellente dans ce domaine. Si je parvenais à faire en sorte qu'elle écrive correctement ses articles, je pourrais ensuite la former à la mise en page du journal, puis pourquoi pas lui expliquer les bases du management. Enfin, pour ce dernier point, j'avais encore fort à apprendre. En effet, je n'avais commencé que cette année à prendre la direction de la gazette de Poudlard et même si diriger une équipe était innée chez moi, je n'avais pas encore acquis toutes les ficelles de cet art. Mais faites-moi confiance pour vite apprendre, j'aime gérer les choses dans leur intégralité !

La cadette de la rédaction comprenait vite les choses. En effet, pour faire ce boulot, il ne fallait pas enquêter sur les personnes qui nous tenaient à coeur. Autant vous dire que dans la gazette de Poudlard, vous ne risquez pas de trouver des choses négatives sur Kassie Blackwhole, ma meilleure amie. Après tout, il faut aussi que mon poste à la tête de la rédaction nous servent. Hors de question de voir notre popularité baisser à cause d'un article dans le journal. Cela n'arrivera jamais pour la simple et bonne raison que je valide tous les articles. Aucun n'apparait dans le journal sans avoir eu mon approbation. Avec ma mère, j'ai vite appris qu'avoir la main mise sur les médias était primordial.

"Tu as tout compris. Et je te conseille de ne jamais enquêter sur Kassie Blackwhole. Les seuls articles qui la concerneront ne seront que des articles pour la mettre en valeur."

J'avais beau être agréable dans ma façon de dire les choses, mon ton était clair et Natasha ne pouvait se méprendre. Si elle enquêtait sur Kassie, si elle tentait de lui nuire, c'était à moi qu'elle aurait affaire.

La demoiselle eut alors une remarque tout à fait intéressante. Il est vrai que ma première édition faisait très féminine. Mais voilà, le sport et moi, ça faisait deux. Alors bien sûr, lorsqu'un match avait lieu, je rédigeais toujours un papier, afin de mettre en lumière les moments forts, mais je ne parvenais pas vraiment à faire un article enflammé.

"Ne t'excuse pas, ton idée est vraiment super. Le souci, c'est que je ne suis vraiment pas douée au niveau du sport. C'est quelque chose que j'ai du mal à comprendre et mes papiers à ce propos sont tout le temps moyens. Il me faut trouver un pigiste spécialisé dans le sport."

J'écoutais alors la réponse que Natasha avait fait à la lettre. Etant donné qu'elle improvisait totalement, j'avais fait en sorte que ma plume à Papote prenne en note les paroles de la serpentarde. Lorsque celle-ci eut fini, je restais un petit moment silencieuse, avant de saisir le parchemin:

"C'est pas mal du tout ! Après, il y a quelques petites choses à reprendre, et je te conseillerais peut-être de souligner quelques petites nuances. Tu vois, la personne craint le regard des autres et de son ami dont elle est amoureuse. C'est quelque chose qu'il faut aussi comprendre. Du moins, tu dois la rassurer en disant que tu comprends quand même ce qu'elle ressent. Tu comprends ce que je veux dire ?"


 
code by lizzou — gifs by TUMBLR — 589 MOTS.

Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Ecrivian en herbe et Plume à papote (Sutton) Empty
MessageSujet: Re: Ecrivian en herbe et Plume à papote (Sutton)   Ecrivian en herbe et Plume à papote (Sutton) EmptyLun 19 Déc - 14:23


Ecrivain en herbe & Plume à papote
ft. Sutton۰.


Pourquoi est ce qu’elle parlait de Kassie ? Juste parce que j’ai dis qu’elle aurait du mettre du blush ? Je fronçais un peu les sourcils sur le moment, mais comprit qu’à son ton elle passerait au crible tout les articles qui parlent de la reine des abeilles. De toute manière qui pourrait dire quelque chose de négatif sur Kassie Blakchole ? Elle est parfaite cette fille ! Je hochais donc la tête en signe d’approbation pour la rassuré quelques peut.
J’avais donc fait remarqué a Sutton que ça gazette était très centré sur des besoins féminins et que pour une meilleure notoriété il fallait penser a ses Messieurs, évidemment au sein de cette école il y’a autant d’homme que de femme alors autant mettre quelques pages pour ses messieurs. J’avais donc parlé d’une rubrique sport, ceux a quoi la blondinette me répondit qu’elle allait devoir engager un pigiste spécialisé dans le quidditch car elle n’était pas très doué dans ce domaine.

Peut être pourriez vous demandé à un ancien joueur de quidditch, ou un remplacent dans une des équipes de l’école ? En leurs faisant passé des tests pour savoir si ils sont doué avec les mots !Fis je avec un léger sourire.

Ensuite, Sutton me lisa une lettre anonyme auquel je devais répondre, chose que je fis avec un peu difficulté même si je ne le montrais pas, mes conseils étaient basiques mais assez élevé pour une fille de onze ans non ? Du moins j’étais assez peu satisfaite de ma réponse et j’attendais patiemment qu’elle me dise ce qu’elle en pense. La sentence fut brève. Elle parla de nuance, de souligné certaines choses, je notais mais franchement j’avais du mal à voir ou je devais mettre des nuances, chez moi on met pas de nuance, ou alors je n’en ai jamais eu l’occasion. La rassuré et la comprendre ? Nom d’un botruc, je sais pas faire ça moi…Je rassure personne et quand j’ai pas envie de comprendre et bah je comprend pas, de toute manière y’a rien a comprendre, soit tu assume soit tu retourne te caché au fond de ton lit et tu embête pas ton monde. Mais face a Sutton, je ne me démontais pas et la fixa avec un jolie sourire.

Oui d’accord !Dis je avec mon sourire de poupée, avant de baissé la tête un peu tristement, je fis une pointe avec un de mes pieds et mes mains se mirent derrière mon dos. Je…je suis peut être en manque de connaissance pour ces choses là !Minaudais je en levant sur elle mes yeux chocolat.

C’est vrai non ? Comment je peux compatir et comprendre et rassuré en même temps ? Pour moi c’est juste impossible, je suis encore trop naïve, enfin je suppose, je ne sais guerre, à vrai dire maman ne m’a pas appris a compatir mais a prendre ce que je souhaite et si je l’ai pas je l’exige, je tape du pied, je pleure et je peux même me roulé par terre ! Bref là n’est pas la question, je me sens plutôt idiote et candide devant Sutton…Je sais pas Sutton est un peu comme…comme une sorte de sœur ? Du moins en apparence, je ne sais pas si je peux lui donné ma confiance.

made by lizzou – icons & gif by tumblr
[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Ecrivian en herbe et Plume à papote (Sutton) Empty
MessageSujet: Re: Ecrivian en herbe et Plume à papote (Sutton)   Ecrivian en herbe et Plume à papote (Sutton) EmptyLun 26 Déc - 15:12

❝ Ecrivain en herbe et plume à papote ❞
- Sutton & Natasha -
C'est drôlement dangereux de s'attacher à quelqu'un, c'est incroyable ce que ça peut faire mal. Rien que la peur de perdre l'autre est douloureuse. C'est moche de guetter un signe de quelqu'un pour se sentir heureux.
Natasha avait vraiment de bonnes idées mais elle me semblait peut-être un peu utopiste. Oui, nous pouvions en effet demander à certains joueurs de quidditch s'ils pouvaient rédiger quelques articles, mais cela n'était pas forcément évident. Il y avait plusieurs choses qui rentraient en compte et pas des moindres. Tout d'abord, il fallait qu'ils en aient envie. Ensuite, il fallait qu'ils acceptent que j'ai à valider leur article. Il fallait aussi que je trouve quelqu'un qui mettrait en avant Kassie et qui laisserait clairement ma jumelle dans l'ombre, même quand gryffondor gagnait. Cela n'était donc pas bien évident, et pour l'instant, je préférais attendre pour voir si un joueur de quidditch n'allait pas, par lui-même, venir s'inscrire au club de journalisme.

"Tu as de bonnes idées, Natasha, mais tu apprendras hélas qu'il ne suffit pas de claquer des doigts pour avoir des journalistes. Je peine cette année à trouver des personnes compétentes et surtout, qui se plieront à mes règles. Vois-tu, je dois me méfier de ceux qui voudront travailler ici pour rabaisser Kassie ou pour mettre en avant ma saleté de soeur. Je préfère donc m'entourer d'une poignée de personnes de confiance, plutôt que d'avoir trop de monde."

Eh bien oui, d'un point de vue journalistique, j'étais différente de ma mère. Cette dernière avait l'habitude de ne pas prendre trente-six chemins pour dire quelque chose, mais moi, j'avais appris que parfois, cela était nécessaire. Parfois ... Pas toujours bien évidemment, on pouvait faire un artcle totalement à charge contre quelqu'un sans apporter aucune nuance. Mais dans le cas du courrier du coeur, il ne fallait pas oublier que même si on répondait à une personne anonyme, les autres lecteurs pouvaient se reconnaitre dans une situation quelque peu similaire. Il fallait donc que la nuance leur apporte eut-être une réponse qu'ils avaient au fond d'eux. Bon, soyons clairs, en amour je ne suis pas vraiment un exemple ni une experte. La petite voix de Natasha me serra alors le coeur:

"Ne dis pas cela, tu as quelques petites choses à apprendre et c'est tout à fait normal. Tu sais, je ne suis pas experte en amour non plus, mais il faut toujours penser que quelqu'un d'autre lira ce que tu écris. Ce qui explique le besoin de nuancer. Une autre personne peut se reconnaitre dans la lettre de la personne. Puis il faut que les gens aient confiance en toi pour t'envoyer d'autres lettres et faire en sorte que cette rubrique cartonne. Tu comprends ?"

Ma main se pose alors sur l'épaule de ma cadette, et je lui lance alors, avec un grand sourire:

"J'ai confiance en toi, je sens que tu es une journaliste en herbe avec énormément de potentiel. As-tu d'autres questions ? Je pensais faire une interview pour la matchs de quidditch à venir. Tu pourrais peut-être interviewer Kassie ? Et je pensais aussi faire une nouvelle rubrique, visage sur un métier. Aller interviewer un professionnel et présenter son métier, sa fonction et tout ça ... Qu'en penses-tu ?"
 
code by lizzou — gifs by TUMBLR — 534 MOTS.

Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Ecrivian en herbe et Plume à papote (Sutton) Empty
MessageSujet: Re: Ecrivian en herbe et Plume à papote (Sutton)   Ecrivian en herbe et Plume à papote (Sutton) EmptyJeu 29 Déc - 14:07


   
Ecrivain en herbe & Plume à papote
   
ft. Sutton۰.

   


Sutton parlait beaucoup de Kassie, une part de moi comprenait parfaitement après tout c’est une reine dans le château, elle est belle, charismatique, élégante, pleine d’assurance. Et Miss Skeeter est la meilleure amie de la reine c’est donc pour cela qu’elle encadre autant le journal, pas que pour comblé de bonheur sa mère mais surtout pour passé en revue les articles et être certaines que Blackhole soit à la hauteur. Je souriais, il me faudra une fille que Sutton plus tard, quoi que…Si je veux tenir les rennes de l’école en devenant l’unique membre royal de ce château, j’aurais a mes pieds la gazette vu que j’en reprendrais le flambeau et en plus je compte remplacer Kassie quand elle sera partie de Poudlard. Pour le moment j’observe et j’apprends.

Oui je n’en doute pas, devoir trouvé quelqu’un de confiance, de doué et qui mettra en valeur la personne la plus importante de l’école c’est une chose difficile.Je fis alors une petite révérence pleine de respect et de politesse. Et je te suis reconnaissante de m’accordai une chance de travaillé a tes côtés !Fis je poliment.

Je souriais, ce sourire parfait que je connaissais que trop bien, ce sourire que l’on me force a collé sur mon visage de poupée pour paraitre la plus jolie et la plus sage devant mes parents. Je tenais a ce que ma mère soit fière de son enfant, sa place au ministère est tellement importante que lors de soirée mondaine j’ai vite appris à me tenir parfaitement bien et surtout a ciré les bonnes chaussures si je puis dire.

Pour ce qui est de ma capacité a réponde a une lettre d’amour j’étais encore peut rassurer sur ma façon d’écrire, non pas que je n’ai pas confiance en ma faculté d’écriture mais plutôt en ma faculté d’y mettre ce que Sutton appelle des formes, choses dont j’ai du mal à comprendre et surtout a utilisé. Pourtant mère met souvent des formes dans ses propos ? Ah non ça c’est ce qu’elle appelle du…zut comment elle dit déjà ? De l’hypocrisie voilà ! Il faut donc que je sois hypocrite pour répondre a une lettre ?

Oui je comprends, j’espère y parvenir et te rendre fière et surtout voir arrivé plein de Hiboux ! ça serait merveilleux !Fis je avec un immense sourire.

Je lissais mes cheveux et rectifia ma robe avant de la regardé avec admiration alors qu’elle pose une main sur mon épaule.

Je te suis reconnaissante de la confiance que tu me porte Sutton !Mes yeux perlèrent doucement. Tu me laisserais interviewer Kassie ? Vraiment ? Moi ? Tu crois qu’elle acceptera qu’une petite fille comme moi lui pose des questions ?Je prenais entre mes doigts le tissus de ma robe. Je…Je vais être à la hauteur je te le promet !Fis je avec assurance.

Je lissai doucement ma robe et me mordilla la lèvre avec appréhension, fixant de mes yeux chocolats la belle Sutton qui m’accordait peut être trop d’importance…Certes je recherchais la gloire, je voulais atteindre des sommets, mais plus les minutes passent plus j’ai l’impression de m’attaché a Sutton, elle est si fraiche, si pimpante. Et devoir interrogé la reine de Poudlard, lui parlé face à face…ou lui envoyé un hibou ? Mon cœur frappait ma poitrine. Suis-je prête ?
   

made by lizzou – icons & gif by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Ecrivian en herbe et Plume à papote (Sutton) Empty
MessageSujet: Re: Ecrivian en herbe et Plume à papote (Sutton)   Ecrivian en herbe et Plume à papote (Sutton) EmptySam 31 Déc - 13:49

❝ Ecrivain en herbe et plume à papote ❞
- Sutton & Natasha -
C'est drôlement dangereux de s'attacher à quelqu'un, c'est incroyable ce que ça peut faire mal. Rien que la peur de perdre l'autre est douloureuse. C'est moche de guetter un signe de quelqu'un pour se sentir heureux.
Ce qu'il faut savoir sur la relation qui m'unit à Kassie, c'est que nous sommes complémentaires. Je ne compare jamais ma popularité à la sienne, je ne cherche jamais à la surpasser et je ne ressens jamais de jalousie par rapport à elle. Non, elle est comme ma moitié. Je crois que personne ne peut comprendre ce que nous sommes l'une pour l'autre. On peut en effet parler de meilleure amie mais c'est tellement plus que ça. Lorsque Kassie a perdu sa mère cet été, mon coeur s'est brisé. Des semaines durant, je portais le deuil sur mon doux visage, partageant le chagrin de la reine de Poudlard. Nous partageons tout. Je connais d'ailleurs même son secret concernant ses ancêtres. Bon, je ne lui ai toujours pas avoué que je suis amoureuse d'Albus et que je suis terrorisée à l'idée que quelqu'un l'apprenne, mais je ne veux pas embêter Kassie avec une histoire aussi ... stupide. Les affaires de coeur de sa meilleure amie sont certainement loin d'être ses priorités.

Pour l'instant, j'expliquais simplement à Natasha pourquoi il n'était pas aisé de recruter des journalistes. Je ne sais pas pourquoi, mais j'avais envie de lui expliquer la complexité d'être la rédactrice en chef de la gazette de Poudlard:

"Tu sais, être à mon poste n'est pas de tout repos. Je dois m'assurer que mes journalistes sont intègres par rapport à moi, je dois veiller à ce que la gazette voit le jour le bon jour, faire la mise en page, décider quels articles valent le coup et lesquels je laisse de côté ... J'ai parfois l'impression que ma tête va exploser, surtout que je ne dois pas m'enfermer dans cet endroit si je veux conserver ma popularité. Il faut que je me montre chaque jour, que je sois toujours parfaitement habillée et maquillée. Si tu veux un jour accéder à ce niveau de popularité et de responsabilité, Natasha, il va falloir t'accrocher. Mais tu as la classe dans les veines, il n'y a qu'à voir ta mère. Si tu me montres ta motivation, si tu me fais quelques articles, si l'interview de Kassie est à la hauteur, je te nommerais officiellement à mes côtés. Et crois-moi, jamais une première année n'a connu cela. Tu serais la première. Mais pour cela, il faut aussi que tu me donnes ton avis. C'est bien de te réjouir d'interroger Kassie, mais que penses-tu de mettre chaque mois un métier à l'honneur ? Penses-tu que, pour le mois prochain, donc pas pour cette édition, tu puisses demander une interview à ta mère. Imagine, la sous-secrétaire d'état dans la gazette de Poudlard !"

Oh oui, je l'imaginais bien. J'aurais pu m'en charger mais je voulais aussi voir si Natasha était capable d'interviewer des adultes. Je devais m'assurer qu'elle serait à l'aise auprès de tout public. Bon, certes, il s'agissait de sa mère, mais c'était déjà un bon challenge.
 
code by lizzou — gifs by TUMBLR — 523 MOTS.

Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Ecrivian en herbe et Plume à papote (Sutton) Empty
MessageSujet: Re: Ecrivian en herbe et Plume à papote (Sutton)   Ecrivian en herbe et Plume à papote (Sutton) EmptyDim 1 Jan - 20:34


   
Ecrivain en herbe & Plume à papote
   
ft. Sutton۰.

   


Je ne savais pas trop si Sutton était entrain de se confié a moi ou si elle se vantait de la dureté de son poste si important au sein de l’école. Évidemment en apparence je ne montre aucunement mon interrogation, je reste l’adorable poupée souriante qu’on m’a appris à être depuis ma tendre enfance. Alors j’écoute attentivement. Elle me conseillé de m’accrochai si je voulais accéder à un tel niveau de popularité alors j’hochais la tête avec compréhension. Riant intérieurement, j’avais envie de lui dire « Allons ma chère d’après toi pourquoi je me rapproche de toi ? » mais cela ne se dit pas. Mes parents me conseillent toujours de trouvé des alliés qui me permettront de monté plus haut dans le prestige. Alors c’est ce que je fais.

La classe dans les veines n’est ce pas ? Ma mère est sous secrétaire, il me suffirait d’un caprice pour faire ce que je veux dans cet établissement mais je ne voulais pas atteindre les sommets comme cela, je voulais le faire par moi-même.

Oui, ma mère m’a toujours montré comment une femme du monde doit se vêtir, se comporté et surtout dialogué. Fis je en hochant la tête et en souriant pour souligner ce que je prenais comme un compliment.

Dans les propos de Sutton, je sentais qu’elle me testé mais qu’en même temps elle avait totalement foi en mes capacités, j’étais fière qu’elle me confie l’interview de Kassie, j’avais hâte de voir la reine pour lui en parlé, j’avais déjà certaines questions en tête et j’espérais que cela convienne a la princesse des verts argents car je devais à la fois me focalisé sur le poste de Kassie en terme de sports mais également sur le fait qu’elle est une figuure importante au sein de l’école.

Puis elle souligna qu’on devait parler chaque mois d’un métier et que le mois prochain on pourrait voir avec ma mère, je pris alors un air fier, un sourire aux lèvres, mes yeux remplie de paillette, je me tenais droite et lui décocha un sourire parfait.

Bien sûr, elle en serait ravie, mais comme c’est ma mère je ne pense pas l’interviewé moi-même, je te propose de le faire, et elle ne me refusera pas cet honneur, pour cela tu pourrais venir au manoir Nott un samedi ou dimanche avec une permission exceptionnelle de la part de la directrice et de la sous secrétaire cela va de soit. Répondis je en réfléchissant rapidement. J’enverrais un hibou à ma mère pour le lui proposé, une interview autour d’un thé sera plus agréable ! Terminais-je avec un sourire.

Oh elle ne me refusera pas ça, quand je vais lui dire qu’elle doit apparaitre dans ma…enfin dans la gazette, elle sera fière, mère aime bien être mise en valeur et comme je suis sa fille je me vois mal lui posé des questions, en revanche en mettre plein la vue a Sutton en lui offrant ma demeure ça je peux le faire aisément. Et je suis certaine que mère sera de tout cœur avec moi pour que je consolide mes liens avec la fille Skeeter, de plus j’ai peut d’amis dans le château, alors autant faire découvrir a ma mère que je peux en avoir, même si pour cela je dois faire visité a Sutton mon armoire de luxe et mes objets précieux.
   

made by lizzou – icons & gif by tumblr
[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Ecrivian en herbe et Plume à papote (Sutton) Empty
MessageSujet: Re: Ecrivian en herbe et Plume à papote (Sutton)   Ecrivian en herbe et Plume à papote (Sutton) EmptyMer 4 Jan - 1:06

❝ Ecrivain en herbe et plume à papote ❞
- Sutton & Natasha -
C'est drôlement dangereux de s'attacher à quelqu'un, c'est incroyable ce que ça peut faire mal. Rien que la peur de perdre l'autre est douloureuse. C'est moche de guetter un signe de quelqu'un pour se sentir heureux.
Encore une chose qui nous rapprochait, Natasha et moi ! Nos mères étaient tout simplement des personnes fort influentes, d'une classe internationales et dont la réputation n'était plus à refaire. Chacune avait un poste à responsabilité. La mère de Natasha était tout de même sous-secrétaire d'état, c'est à dire la deuxième personne la plus influente du ministère, et ma mère n'était nulle autre que la rédactrice-en-chef du journal le plus lu par les sorciers du monde magique anglais. Si ce n'est pas la classe, ça ? Vous comprenez mieux pourquoi je me vois en Natasha, quatre ans plus tôt ? Les mêmes goûts vestimentaires, une ambition qui n'est plus à prouver, de magnifiques yeux pour faire craquer sous les caprices ... Cette enfant pourrait être ma petite soeur je vous dis !

"Il est vrai que ta mère est vraiment très douée. Ma mère dit d'ailleurs d'elle qu'elle est impossible à piéger et pourtant, nombre de fois ma mère a essayé."

Ce n'était pas une critique, loin de là. Au contraire, ma mère estimait fort les personnes qui parvenaient à lui tenir compte, comme si justement, savoir garder ses secrets était une immense qualité. Ceux qui étaient capables de lui tenir tête gagnaient à jamais son respect éternel. Et rares étaient ces élus. J'étais un peu pareille à ce niveau-là. Pour gagner mon respect, il fallait être quelqu'un d'exceptionnel. Pour l'instant, Kassie était la seule à y être parvenue. Je me tâtais encore au sujet d'un blaireau volant, mais ça, il allait me falloir un peu de temps.

"J'ai envie que tu me montres que tu es capable de séparer vie privée et journalisme. En interviewant ta mère, en voyant les questions que tu vas lui poser, je verrais ainsi si tu es capable de passer au-dessus de ce lien mère-fille. Tu as le droit d'être une fille proche de ta mère, mais vois-tu, une bonne journaliste se doit de ne pas faire de sentiments."

Je préférais être franche avec Natasha. Alors bien sûr, rencontrer la sous-secrétaire aurait été une bonne occasion pour moi de me faire de nouvelles connaissances haut-placés, mais j'avais besoin de tester Nat', j'avais besoin de voir jusqu'où elle était capable d'aller. Remettant un peu d'ordre dans les parchemins présents sur les tables, je finis de ranger le tout, cherchant quelques clichés que j'avais trouvés;

"Pour le In et le OUT du mois, n'hésite pas si tu vois de grosses fautes de goût chez des élèves de Poudlard. Et une fois encore, sois sans pitié, même pour des personnes qui nous sont proches, sauf pour Kassie. Tout le monde se doit d'être irréprochable d'un point de vue vestimentaire. J'espère d'ailleurs que Jonathan Peterson aura bien suivi mes conseils. Il accompagne Kassie au bal, je t'avoue que cela me stresse un peu. Tu viens accompagnée toi aussi ? Je pensais qu'il faudrait d'ailleurs faire un article sur ce fameux bal. J'ai vraiment hâte d'y être."
 
code by lizzou — gifs by TUMBLR — 523 MOTS.

[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Ecrivian en herbe et Plume à papote (Sutton) Empty
MessageSujet: Re: Ecrivian en herbe et Plume à papote (Sutton)   Ecrivian en herbe et Plume à papote (Sutton) EmptyVen 6 Jan - 12:53


   
Ecrivain en herbe & Plume à papote
   
ft. Sutton۰.

   


Ma mère est impossible a piégé ? Je du retenir un petit rire moqueur, évidemment qu’elle est intouchable et fort doué pour caché les choses, après tout c’est LA sous secrétaire par Merlin, elle a travaillé dur, elle a manipulé un nombre incalculable de personnes et surtout elle réussie à obtenir la confiance de la ministre de la magie. Pour quoi faire d’après vous ? Obtenir de bonnes conditions de vie ? Etre riche et bien placé dans les mondanités ? Allons voyez plus grand, plus osé, plus mesquin.

Oui mère nous en a déjà parlé, elle la trouve très intrusive mais elle sait que la grande Skeeter ne fait que son travail !Répondis je avec un sourire espiègle.

Chose qui est vrai dans le fond, le travail d’un journalise est de s’introduire dans la vie d’autrui, de fouiné, de sortir l’information et de l’arrangé à son goût ou au contraire d’alimenté la vérité, même si elle est mauvaise à dire. En tout cas j’étais ravie de savoir que nos mères s’estimé quelques peut à près tout connaissant mes parents si je venais à me lié avec des personnes néfastes je risquais de les décevoir. Alors je m’entoure des plus influents et à mon sens être au côté de celle qui dirige la gazette ça me permet d’avoir un pied dans l’engrenage, je peux donc tout savoir, et surtout savoir ce que je dois faire et ne pas faire.

Sutton refusa poliment mon invitation et je du me contenir violement de ne pas faire un caprice en sa présence, ma mère ne me refusera certainement pas un interview mais franchement invité la jeune femme à la maison m’aurait permis d’étendre ma volonté et de lui montré a quel point je suis parfaite et qu’elle peut me considéré comme sa disciple.

D’accord, je comprend parfaitement ton point de vue sur la question, mais je maintiens qu’un jour il faudrait que tu vienne boire le thé a la maison, avec ta mère également si elle le souhaite mais…sans ta sœur je te prie, sans vouloir t’offensé elle n’a pas la classe demandé pour que ses pieds frôle le parquet de mon manoir !Lâchais je subitement avant de posé une main devant ma bouche. Pardonne moi Sutton, c’est juste que..je me demande comment vous pouvez être sœur elle n’est tellement pas comme toi, elle n’a pas ta classe, ta prestance, je sais pas on dirait que la photocopieuse a manqué d’encre !Ajoutais je en tentant d’arrondir les angles. Enfin je veux dire…oh et puis zut, si un jour tu désire venir tu seras toujours la bienvenue voilà ! Et tu aura l’interview de ma mère début de moi prochain sans faute !Terminais je d’une voix plus posé.

Changement d’humeur à rallonge ? On est une princesse ou on l’est pas, et puis je fais ce que je veux j’ai pas de compte à vous rendre !
On reprit la conversation sur le prochain numéro avec les In and Out, j’écoutais Sutton avec attention qui enchainé les propositions et les questions, qu’elle femme formidable, elle savait quoi dire en permanence.

Oh je pense que Peterson sera à la hauteur, il sait ta position au journal et surtout si il est réellement attaché a Kassie BlackHole il se montrera parfait dans sa tenue j’en suis convaincu, j’ai une bonne intuition ! Ensuite pour le Out je pense qu’on peut observé comment vont se vêtir les Weasley en vue de leurs réputations je doute que le gout vestimentaires soit adapté a une telle soirée !Fis je sans visé une personne en particulier tant qu’on est pas encore présent. Ensuite je viendrais en compagnie de mes parents bien entendu, mais nullement accompagné aucun garçon de 1er année n’est assez digne pour me prendre le bras !Affirmais je avec dédain et suffisance.
   

made by lizzou – icons & gif by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Ecrivian en herbe et Plume à papote (Sutton) Empty
MessageSujet: Re: Ecrivian en herbe et Plume à papote (Sutton)   Ecrivian en herbe et Plume à papote (Sutton) EmptyMar 10 Jan - 22:20

❝ Ecrivain en herbe et plume à papote ❞
- Sutton & Natasha -
C'est drôlement dangereux de s'attacher à quelqu'un, c'est incroyable ce que ça peut faire mal. Rien que la peur de perdre l'autre est douloureuse. C'est moche de guetter un signe de quelqu'un pour se sentir heureux.
Je suis tout à fait consciente que le travail de ma mère peut parfois amener les gens à la détester. Mais soyons clairs, elle ne cherche pas à passer pour une bisounours, juste à être connu de tous et à révéler sa vérité à tout le monde. Oui, oui, vous avez bien lu, je parle bien de sa propre vérité. Ben oui, quel serait l'intérêt d'être journaliste si on ne pouvait pas arranger les choses à notre sauce ? Ca sert à quoi de dire les choses ennuyeuses sur des gens dont on n'en a rien à faire ? Bon, ne vous méprenez pas, il faut toujours partir d'un petit quelque chose : une parole malheureuse, une rumeur ... Et le pire, c'est que les gens accrochent, et pas qu'un peu ! Vous les verriez s'arracher la gazette du sorcier lorsque ma mère sort un article made by Skeeter ! Alors ils peuvent la critiquer, mais ils adorent quand même la lire.

La mini-Sutton m'expliqua alors qu'en effet, elle pourrait faire cette interview elle-même, mais que cela ne m'empêchait pas de venir boire le thé chez elle pendant les vacances. Elle précisa alors que je devais venir sans ma jumelle. Un rire aiguë sortit alors de ma bouche, tandis que je lui rétorquais:

"Parce que tu crois vraiment que je m'encombre de ce boulet ? Cette fille est juste une épine dans le pied, tant pour ma mère que pour moi. Et encore, je trouve que ma mère est bien trop bonne avec cette ... incapable. Elle lui refourgue mes vieux vêtements, ceux qui sont de la saison passée, devenus complètement ringards. Je me demande vraiment pourquoi elle garde le nom de Skeeter, elle ne le mérite pas. Elle est la honte de notre famille. Mère aurait du la noyer à la naissance, mais que veux-tu, elle a le coeur sur la main."[/b]

Bien sûr que je pense que ma mère est généreuse ! Dois-je vous rappeler tout ce qu'elle fait pour moi ? Elle est tout simplement exceptionnelle ! A l'heure où je vous parle, si cette peste d'Emily n'avait pas eu la bonté de ma mère, elle serait en train de mendier des gallions assise par terre dans les ruelles du chemin de traverse !

Parlant du bal, Natasha m'assura que Peterson serait à la hauteur. Il avait intérêt, car il était hors de question que ma meilleure amie passe pour une bouffonne lors de ce réveillon où tout le gratin serait réuni. Après, je commençais doucement à faire confiance au capitaine de l'équipe de Poufsouffle. Après tout, il appréciait Kassie et n'avait pas envie de lui faire honte. Natasha m'apprit alors qu'elle viendrait seule.

"J'espère que tu as raison pour Peterson. De toute façon, s'il fait l'imbécile, sois sûre que je lui tomberai dessus, d'une manière ou d'une autre. Je viendrais, quant à moi, au bras de Matthew Blackwhole. Je crois que c'était le seul qui pouvait se permettre d'avoir LA Skeeter à son bras. Mais tu as raison, mieux vaut y aller seule qu'avec une pustule inutile. Bon. Je compte sur toi. On se retrouve en janvier pour que je valide ton interview sur Kassie, et, pour février, tu m'interview ta mère."
 
code by lizzou — gifs by TUMBLR — 565 MOTS.

Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Ecrivian en herbe et Plume à papote (Sutton) Empty
MessageSujet: Re: Ecrivian en herbe et Plume à papote (Sutton)   Ecrivian en herbe et Plume à papote (Sutton) EmptyMer 11 Jan - 17:00


   
Ecrivain en herbe & Plume à papote
   
ft. Sutton۰.

   


Je passais une main rapide dans mes cheveux soyeux tout en écoutant Sutton, je comprenais parfaitement qu’elle veuille me voir à l’œuvre et surtout voir que je pouvais me montré professionnelle et donc interviewé ma mère en bonne et du forme. Mais je tenais a ce que Sutton vienne à la maison en compagnie de sa mère et qu’elle se dispense de prendre Emily. Je pu constater que mes paroles eurent leurs petits effets vu la réponse de la jeune femme.

Oui je n’en doute pas, ta mère est surement quelqu’un de très généreux pour gardé un tel…une telle…ignominie ! Je suis navré Sutton que tu es cette chose pour sœur, elle ne mérite même pas tes habits, même si c’est de la saison passé, Merlin qui voudrait mettre des vêtements dépassé ? Ma mère s’évanouira si j’osais mettre ne serait ce qu’un collant de l’an dernier ! Erk j’en frémis !Répondis je en ayant un léger tremblement du à mon écœurement.

Non franchement comment peut elle porté ce genre de vêtement c’est ignoble, c’est atroce, heureusement que je suis riche, enfin que mes parents sont riche sinon je serais forcé de…de..non je ne veux pas y pensé, j’ai toujours tout obtenu, absolument tout. Je suis leurs princesses je mérite ce qu’il y’a de mieux c’est pour ça que j’en demande toujours autant.

Ensuite on parla du bal de noël, et j’indiquai a Sutton que je viendrais qu’avec mes parents car de toute manière aucun garçon de cette école et de mon âge ne pouvait se permettre de m’accompagné. J’écoutais mon amie, si je puis dire, et hocha la tête.

Je pense que si Kassie à accepté la demande de Peterson c’est qu’elle sait qu’il sera à la hauteur !Affirmais je avec un sourire entendu. Matthew BlackHole comme cavalier ? Par Merlin Sutton vous serez surement le IT couple de la soirée ! Il a beaucoup de classe et de prestance, et en plus il est populaire, oh moins que sa sœur j’en conviens mais il est parfait pour le bal ! Bravo quel bon choix !Ajoutais je en souriant.

Si seulement je pouvais trouver un cavalier digne, bon j’y serais avec mes parents, et franchement venir accompagner de la sous secrétaire c’est déjà un grand prestige. Oui que voulez vous je suis exigeante dans ce domaine et c’est pourquoi je suis certaine de devenir une bonne amie de Sutton, limite la petite sœur qu’elle n’a jamais pu avoir. Etant fille unique je n’avais que pour seule modèle ma mère, bien qu’elle soit parfaite sous tous les points parfois j’avais besoin d’un œil extérieur. Oh je ne suis pas triste non je suis très heureuse, mais je m’ennuie à la maison…Quand papa travaille ainsi que maman, je me retrouve seule avec…avec la bonne et franchement je me retrouve plongé dans des livres pour oublié, et quand je suis à l’école avec Sutton je me sens mieux. L’adage dit qu’il vaut mieux être seule que mal accompagné et il n’ya qu’à Poudlard que je peux être bien accompagné.

Oui ne t’en fais pas tu aura tout en temps et en heure !Répondis je avec un sourire. Je peux t’avouer quelque chose ?Fis je soudainement en baissant les yeux.
   

made by lizzou – icons & gif by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Ecrivian en herbe et Plume à papote (Sutton) Empty
MessageSujet: Re: Ecrivian en herbe et Plume à papote (Sutton)   Ecrivian en herbe et Plume à papote (Sutton) EmptyMer 18 Jan - 13:12

❝ Ecrivain en herbe et plume à papote ❞
- Sutton & Natasha -
C'est drôlement dangereux de s'attacher à quelqu'un, c'est incroyable ce que ça peut faire mal. Rien que la peur de perdre l'autre est douloureuse. C'est moche de guetter un signe de quelqu'un pour se sentir heureux.
Mon entretien avec Natasha arrivait à sa fin et le moins que l'on puisse dire, c'était que j'étais heureuse d'avoir trouvé quelqu'un comme elle dans mes journalistes. J'avais une totale confiance en elle, d'autant plus que je me doutais qu'elle pouvait me faire rencontrer des personnes influentes. Oui, vous le savez bien, je me rapproche toujours des gens par intérêt, tout d'abord. Alors bien évidemment, j'étais aussi attachée à la petite, qui me rappelait vraiment moi à son âge. Doucement, l'intérêt laissait place à des sentiments, et j'espérais dans le fond que Natasha n'allait pas me décevoir. Cela me ferait vraiment très mal si je venais à découvrir qu'elle n'était pas comme je le pensais. Je me sentirais trahie et généralement, lorsqu'on perd ma confiance, on ne la retrouve pas. Bien au contraire, on subit mes foudres.

Tandis que nous parlions de ma fichue jumelle, j'esquissais une grimace de dégoût. Je détestais que l'on me parle d'elle, mais je comprenais que les gens se posent des questions. Tout serait tout de même bien plus facile si cette ... horreur ne me ressemblait pas physiquement. Bon, soyons clairs, elle avait peut-être la même couleur de cheveux, la même couleur d'yeux et un visage vaguement similaire au mien, personne ne pouvait se tromper sur qui était qui. Mais hélas, personne ne pouvait non plus nous prendre pour de totales étrangères. J'avais bien essayé de dire à ma mère de lui faire teinter les cheveux, de lui changer sa couleur d'yeux, elle ne voulait pas aller jusque là. Elle me disait que cela serait donner trop d'importance à cette squatteuse. Je ne pouvais pas lui donner tort, mais elle ne comprenait pas à quel point il était difficile d'entendre chaque jour: "Euh, la blonde là-bas, c'est ta soeur ?"

"Ma mère aurait mieux fait de la claquer contre un mur à la naissance, comme on fait avec une portée de chats non désirée."

Oh, je l'avoue, lorsque Natasha me parle du IT couple, je me redressais encore plus sur mes talons, me sentant totalement flattée. Oui, Matthew et moi allions faire un couple parfait. Alors ne vous trompez pas, je n'ai aucun sentiment pour lui ! Mais nous nous devions d'être accompagnés, l'un et l'autre, par les personnes les plus influentes. Et à mon sens, c'était nous. Après, j'aurais pu inviter Albus, mais sérieusement, cela aurait paru suspect, non ? Je devais à tout prix m'enlever ce prénom de la tête. Les violons, ce n'était pas pour moi, ma mère me le répétait assez.

"Merci bien. Je ne doute pas que nous ferons fureur. Quant à Peterson, je lui laisse le bénéfice du doute. Pour le moment ..."

Natasha me confirma alors que j'aurais le tout en temps et en heure.

"Parfait, tu as ma pleine confiance. Oui, que dois-tu m'avouer ?"

Curieuse, je plongeais mon regard dans celui de Natasha.
 
code by lizzou — gifs by TUMBLR — 514 MOTS.

Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Ecrivian en herbe et Plume à papote (Sutton) Empty
MessageSujet: Re: Ecrivian en herbe et Plume à papote (Sutton)   Ecrivian en herbe et Plume à papote (Sutton) EmptyLun 23 Jan - 12:59


   
Ecrivain en herbe & Plume à papote
   
ft. Sutton۰.

   


Je laisse un échappé un petit rire cristallin devant la réplique de Sutton, en effet sa mère n’aurait pas du gardé une telle hérésie. Franchement si un jour ma mère devait mettre au monde une immondice pareil, elle préférait faire une fausse couche que de lui donné la vie. Loué soit Merlin je suis la perfection incarné. Certes j’ai des défauts, d’après mère je fais trop de scandale dans les magasins, je ne pense pas que cela soit vrai, je ne fais qu’exprimé mon mécontentement quand on ne m’accorde pas d’attention. Non franchement je ne comprend pas pourquoi on me trouve des défauts, je n’en ai aucun. Papa vous le dira, je suis sa poupée jolie !

Je souris et je suis ravi de voir que mes propos sur son « couple » avec Matthew ferait d’eux le It couple, bon évidemment un véritable it couple serait d’autant plus parfait si ils étaient réellement lié. Mais je soupçonnais Kassie d’avoir demandé a son frère ainé d’accompagné Sutton, j’ai beaucoup d’intuition et je suis très observatrice, j’ai bien vu également comment Peterson regarde les gens, surtout comment il regarde Kassie.

Oui laissons lui le bénéfice du doute, sait on jamais ! L’histoire des sorciers de Poufsouffle est rempli de sorciers en tout genre, du plus douteux, aux plus exceptionnel, alors sait on jamais, sous ses airs de clown attardé peut être qu’il lui arrive d’être chic !Fis je avec un léger sourire.

Je passai une main dans mes cheveux et écouta la suite avec attention, oui j’avais deux trois choses a dire à Sutton, mais réflexion faite je ne savais guerre si je devais vraiment lui en touché un mot, après tout on s’entend assez bien je ne voudrais pas tout mettre sans dessus dessous.

Je…Je rivais mes yeux vers le sol, et je tentais de trouvé les mots adéquat, je me pinçais les lèvres, triturant le sol avec la pointe de mon pied. Tu…Promet moi de pas te mettre en colère…Fis je en la fixant. Au début mon but était d’approché Kassie…Tu comprend je…Elle est tellement parfaite, je voulais…Je voulais apprendre avec la meilleure, pour devenir un peut comme elle…ma voix se brisa, un sanglot s’échappa de ma gorge. Quand je suis avec toi j’ai l’impression…Je n’ai pas de grande sœur tu sais et…enfin…avec toi j’ai l’impression…d’en avoir une !Je baisse les yeux vers le sol une nouvelle fois.

Je n’osais pas la regardé, avec la sœur de sang qu’elle a , et le fait qu’elle fasse partie d’un trio aussi prestigieux qui lui procure deux sœurs de cœur, je ne fais certainement pas le poids, c’est pour ça que je veux apprendre, que je veux savoir comment faire pour devenir aussi belle et populaire pour me retrouvé au sommet de la pyramide quand elles ne seront plus là. Oui je peux attendre encore deux ou trois ans, et resté à ma place mais je ne veux pas être considéré comme une larve ou un vulgaire larbin, je veux pas encore être leurs égaux, mais peut être leurs petite protégé ?

Je suis désolé….Fis je d’une voix éteinte en tripotant le volant de ma robe.
   

made by lizzou – icons & gif by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Ecrivian en herbe et Plume à papote (Sutton) Empty
MessageSujet: Re: Ecrivian en herbe et Plume à papote (Sutton)   Ecrivian en herbe et Plume à papote (Sutton) EmptyMer 25 Jan - 19:32

❝ Ecrivain en herbe et plume à papote ❞
- Sutton & Natasha -
C'est drôlement dangereux de s'attacher à quelqu'un, c'est incroyable ce que ça peut faire mal. Rien que la peur de perdre l'autre est douloureuse. C'est moche de guetter un signe de quelqu'un pour se sentir heureux.
Oui, laissons à Peterson le bénéfice du doute. Je ne sais pas vraiment que penser du blaireau. Il faut dire qu'il a tendance à me désarçonner. Hop, je vous arrête direct, aucun risque que je craque pour ce bellâtre. C'est un garçon pas trop mal, ça, je peux à la limite vous l'accorder. Mais sincèrement, imaginez un seul instant Peterson en couple avec moi, c'est comme essayer de marier la vieille Mc Gonagall à un Lucius Malefoy. Vous voyez le portrait ? Impossible ! Non, c'est juste que le jeune homme, que je haïssais au départ pour sa proximité avec Kassie, ne m'a jamais jugé et me l'a bien fait comprendre. Et je n'ai pas l'habitude de ce genre d'attitude. Voyez-vous, pour certains, je suis Sutton, la fille populaire, rédactrice-en-chef de la gazette du sorcier, celle qu'il faut à tout prix côtoyer si l'on ne veut pas voir son nom entaché. Pour d'autres, j'étais la garce de Poudlard, celle qu'il fallait à tout prix ignorer, mais sur qui l'on pouvait baver par derrière. Rares étaient les gens à se trouver ailleurs que dans ces deux catégories.

"Autant te dire que nous l'aurons à l'oeil ce soir-là. Je n'hésiterai pas à le ridiculiser s'il ose faire honte à Kassie."

La jeune serpentarde me demanda alors si elle pouvait m'avouer quelque chose. Etonnée, je répondais bien évidemment par la positive. Je me demandais bien ce que la demoiselle pouvait me dire, mais je fus rapidement fixée. Je l'avoue, au tout début, je tiquais un peu lorsqu'elle me dit m'avoir approché pour se rapprocher de Kassie. Je déteste que l'on m'utilise et très clairement, je déteste encore plus lorsque je ne le vois pas arriver. Il faut dire que Natasha avait bien joué son jeu. Je déglutis difficilement, serrant légèrement le poing et attendant la fin de sa phrase. Elle m'avoua alors qu'aujourd'hui, elle me voyait autrement. Comme une soeur ... Mon coeur se serra alors qu'elle s'excusait. Sérieusement, comment pouvais-je lui en vouloir ? Je me mordis la lèvre inférieure, et, soupirant, je pris place sur une chaise, cherchant mes mots.

"Tu sais dans le fond ce qui m'agace le plus ? C'est que je ne l'ai pas vu. Habituellement, j'ai du pif pour repérer ce genre de choses, mais tu as bien joué. J'ai toujours dit que tu étais intelligente et que tu apprenais vite. Et si je t'ai accordé aussi vite ma confiance, c'est parce que tu me rappelles moi étant plus jeune. Et finalement, si j'y réfléchis bien, jamais je ne me ferais confiance à moi-même, donc c'est idiot. Je ne t'en veux pas, Natasha. Mais j'espère que tu es vraiment sincère car si un jour, tu viens à trahir ma confiance, je te pourrirais jusqu'à l'os ... A contrecoeur, peut-être, mais je le ferai. Et je vais t'avouer quelque chose. J'aimerais avoir une soeur comme toi, une petite soeur que je protégerais et à qui j'apprendrais tout ce que je sais."

J'esquissai un léger sourire, plongeant mon regard océan dans celui de la nouvelle journaliste.
code by lizzou — gifs by TUMBLR — 555 MOTS.

Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Ecrivian en herbe et Plume à papote (Sutton) Empty
MessageSujet: Re: Ecrivian en herbe et Plume à papote (Sutton)   Ecrivian en herbe et Plume à papote (Sutton) EmptyMer 1 Fév - 15:53


   
Ecrivain en herbe & Plume à papote
   
ft. Sutton۰.

   


La peur, une chose que je ressens très rarement, à vrai dire je suis loin d’être enveloppé dans un cocon, mais avec mes parents je n’ai jamais ressenti une once de peur, j’ai toujours vécu joyeuse et surtout pleine de caprices je ne le cache pas. Mais en cet instant tout mon petit corps et mon petit cœur était transi par l’effroi. Oui j’avais fauté, la manipulation était quelque chose d’innée chez moi. Un don parmis tant d’autre, cumulé a mon visage de poupée c’était si facile de manipulé les autres alors oui j’ai voulu…Mais…Je me suis attaché a Sutton, je n’ai pas de sœur, je n’ai qu’une mère qui passe beaucoup de temps au ministère et je n’ai guerre d’amis de mon âge pour partagé des moments de rire, de moqueries, de potins ou de mode…Alors quand j’ai commencé a me rapproché de Sutton tout est devenu si différent. J’avais l’impression qu’elle m’appréciait réellement alors je ne peux pas continuer, je ne peux pas lui faire ça.

J’avais attendu peut être trop longtemps, mais après tout je devais être proche d’elle et obtenir sa confiance, mon plan n’est pas quelque chose de monstrueux après tout ? Je ne veux piquer la place de personne, je veux juste apprendre pour pouvoir un jour régné sur cette école à mon tour, je serais préfète comme Alexia, je serais Directrice de la gazette de Poudlard comme Sutton et Reine de Serpentard comme Kassie, je serais le parfait concentré de ses trois vipères. Mais j’ai encore le temps, pour le moment je ne suis qu’une petite fille de onze ans, je dois être patiente.

Quand Sutton pris place sur une chaise, je n’osais même pas la regardé, mes yeux chocolats étaient posé sur le vernis de mes chaussures noires et j’attendais que ma sentence tombe, est ce qu’elle allait se mettre en colère ? Ou au contraire allait-elle apprécier que je sois franche ? Je n’en savais rien. Sutton ne se laisse jamais démonté par quiconque alors j’attends avec une certaine frayeur dans le corps. Et les morts sortent enfin de ses lèvres, j’écoutais alors que mon cœur tambourinais avec fracas contre ma poitrine, je levais doucement les yeux. Elle ne m’en voulait pas ? Le bourdonnement m’assomma a moitié, et je dus me tenir à la table malgré moi. Ecoutant ses propos. Je ne me rendis pas compte mais des larmes roulaient sur mes joues.

Je suis sincère !Fis je d’une voix déformé par une gorge trop serré, je fronçais les sourcils et tenta de m’éclaircir la gorge. Je ne pensais pas à mal tu sais…je…je vous admire tellement toute les trois !Fis je d’une petite voix. Mais je te promet que quand je suis avec toi je…j’ai tellement l’impression d’avoir une sœur et….bon…quand on voit la tienne j’ai pas trop de mal à la dépassé !Lachais je malgré moi avec un petit sourire penaud au coin des lèvres. Enfin je veux dire par là que j’ai pas besoin de la descendre pour parraitre plus apte qu’elle a la place de petite sœur…Elle se descend toute seule la pauvre ! Enfin…je…Si tu veux me considéré comme une petite sœur je…je ferais tout pour que tu sois fière !Terminais je en serrant mon poing pour le ramené vers mon cœur.

Mais je t’en pris ne me rejette pas et pardonne moi…Sauf que ça je ne le dirais pas, je ne peux pas, je préfère le pensé.
   

made by lizzou – icons & gif by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Ecrivian en herbe et Plume à papote (Sutton) Empty
MessageSujet: Re: Ecrivian en herbe et Plume à papote (Sutton)   Ecrivian en herbe et Plume à papote (Sutton) EmptyMer 8 Fév - 19:28

❝ Ecrivain en herbe et plume à papote ❞
- Sutton & Natasha -
C'est drôlement dangereux de s'attacher à quelqu'un, c'est incroyable ce que ça peut faire mal. Rien que la peur de perdre l'autre est douloureuse. C'est moche de guetter un signe de quelqu'un pour se sentir heureux.
L’aveu de Natasha ne m’avait pas mise en colère. Pour quelle raison ? Tout simplement parce que, dans un certain sens, je la comprenais. Quand on est en première année, il est difficile de trouver sa place. On aimerait gravir les échelons mais on ne sait pas toujours comment s’y prendre. La jolie serpentarde n’avait pas eu ce souci puisqu’elle s’était immédiatement dirigée vers Alexia, Kassie et moi, mais c’était réellement avec moi qu’elle avait développé un lien particulier. Nous nous entendions vraiment très bien et j’appréciais sa façon d’être. Elle avait la classe, elle avait l’élégance, mais elle avait aussi cette petite langue bien acérée que j’aimais par-dessus tout.

Si seulement j’avais pu l’échanger contre Emily ! Seulement, je doute que Ravenna Nott soit d’accord pour se récolter ma saleté de jumelle. Non mais imaginez-vous la pauvre sous-secrétaire d’Etat ? C’est comme passer d’un magnifique foie-gras issu du sud-ouest de la France à du pâté pour chien premier prix ! Oui oui, vous ne rêvez pas, j’ose comparer ma sœur jumelle à du pâté pour chien. Remarque, c’est plus le chien que je plains, car elle doit être vachement indigeste ma blondasse de sœur. Indigeste et complètement fadasse !

« Il est sûr qu’il n’est pas bien dur de dépasser le niveau de cette imbécile. Mais bon, ne te compare pas à elle, s’il te plait, elle n’en vaut pas la peine. Et ne revenons pas sur cette histoire. Je sais qu’aujourd’hui, tu es proche de moi parce que tu m’apprécie et c’est le principal. La raison pour laquelle tu es venue vers moi, ton envie de grimper dans l’échelle sociale de Poudlard, tout cela restera entre nous. Je ne t’en veux pas. La soif de réussite et la ruse ne sont-elles pas les principales qualités de notre maison, après tout ? D’ailleurs, j’ai besoin de toi pour un tout autre sujet que le journal. »

Rappelez-vous … Je vous avais bien dit que je verrais avec Natasha pour me venger d’Abbygail Reeves. Le temps était venu de parler à ma petite sœur de cœur de cette immonde lionne qui me faisait chanter. Je n’avais nullement l’intention de parler à la belle de mes escapades en balai avec Jonathan Peterson, croyez-moi. Il y avait déjà cette lionne qui était au courant, je n’avais certainement pas envie de mettre d’autres personnes dans cette « confidence ». Après, je ne pensais pas que la jeune serpentarde irait le crier sous les toits mais sait-on jamais …

« Figure-toi que cette saleté d’Abbygail Reeves me fait chanter. Elle a découvert quelque chose dont je ne peux pas te parler, et, si je parle d’elle ou d’un de ses amis dans la gazette, elle n’hésitera pas à balancer l’information. Je voulais savoir si tu n’avais pas une petite idée, ou une petite information à son sujet, quelque chose qui pourrait me permettre de me venger. J’ai déjà réussi à retourner quelqu’un qu’elle apprécie contre elle, mais ce n’est pas assez à mon sens. »
code by lizzou — gifs by TUMBLR — 555 MOTS.

Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Ecrivian en herbe et Plume à papote (Sutton) Empty
MessageSujet: Re: Ecrivian en herbe et Plume à papote (Sutton)   Ecrivian en herbe et Plume à papote (Sutton) EmptyDim 12 Fév - 18:55


   
Ecrivain en herbe & Plume à papote
   
ft. Sutton۰.

   


J’étais vraiment soulagé que Sutton ne soit pas fâché, franchement j’aurais eu du mal a me faire pardonné de Miss Skeeter et surtout j’aurais été grillé a vie de tout espoir de devenir la future reine de ce royaume, oui je ne baisse pas les bras pour atteindre ce futur objectif, même si je sais que je suis loin du compte et surtout que j’ai le temps, je dois juste apprendre et surtout regardé comment elles font toute les trois pour dirigé cette école. Sutton me reprocha de me comparé a sa sœur, que c’était en gros complètement fou que je fasse une telle comparaison. Bien évidemment ça serait me déprécié moi-même, je suis un diamant éclatant et la sœur de sutton…Bah c’est juste du gravier sans importance. Quand elle annonça qu’elle avait besoin de moi pour quelque chose d’autre que le journal, je fronçais quelque peut les sourcils.

Que se passe-t-il ?Demandais je avant qu’elle ne se lance dans les explications qui ont suivit.

J’écoutais donc avec attention, je plissais les yeux et grinça des dents, Abbygael Reever je vois bien qui sait, j’ai tenté de lui parlé une fois ou deux manière de voir a quoi j’ai a faire mais elle m’a royalement ignoré et bon vous vous doutez bien que je n’aime clairement pas être ignoré, je tripote une mèche de mes cheveux bruns, signe que je réfléchie profondément, je lève mes yeux chocolats vers Sutton.

De ce que je sais de ce que j’ai vu et entendu, elle joue a un jeux assez dangereux avec un Serpentard de 7e année, un certain Hovarth, le genre sombre a souhait qui doit aimé les jeux bizarres pour tourné autour d’une fille pareille, peut être pourrait on joué sur cela…Ensuite je suppose que tu peux également mettre un terme a ce chantage en arrêtant ce que tu faisais, si elle a décidé de te faire chanté pour ses « amis » c’est qu’elle a un fort instinct protecteur suffit de le retourné contre elle. Si elle perd ses amis les plus proches elle sera forcement plus vulnérable !Fis je après réfléxion.

Bon évidemment c’est assez délicat de faire tombé une armé, mais comme on dit il faut parfois tapé dans les fondations pour que le toit tombe, je caresse mes cheveux.

Il faut simplement enquêté mais ça ne se fera pas en quelques jours Sutton, nous somme en Décembre, je pense qu’on peut s’y mettre dès maintenant d’un point de vue d’observation, je vais rassemblé des info et voir comment faire tombé les fondations, quand elle sera seule elle sera tellement fragile que tu n’aura plus qu’a l’écrasé avec ton talons !Repris je avec une once de sadisme dans la voix.

Depuis quand j’ai ce sadisme en moi ? A vrai dire j’en ai aucune idée mais j’aime l’idée de rendre dingue une fille que je connais pas, de lui faire perdre tout ses repères pour la voir gémir au sol avec une flamme dans les yeux qu’on éteindra d’un simple coup de talons, oui ça me plait assez.
   

made by lizzou – icons & gif by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Ecrivian en herbe et Plume à papote (Sutton) Empty
MessageSujet: Re: Ecrivian en herbe et Plume à papote (Sutton)   Ecrivian en herbe et Plume à papote (Sutton) EmptyJeu 23 Fév - 23:23

❝ Ecrivain en herbe et plume à papote ❞
- Sutton & Natasha -
C'est drôlement dangereux de s'attacher à quelqu'un, c'est incroyable ce que ça peut faire mal. Rien que la peur de perdre l'autre est douloureuse. C'est moche de guetter un signe de quelqu'un pour se sentir heureux.
Oui, cette saleté de Gryffondor me faisait chanter. Mais elle ignorait qu’on ne faisait pas cela impunément. Et autant vous dire que je comptais bien me venger, et si ma petite sœur de cœur pouvait m’y aider, cela ne pouvait être que mieux. Elle allait savoir ce que cela engendrait de s’en prendre à la célèbre et populaire Sutton Skeeter. Et pour cela, j’étais capable de tout. Autant vous dire qu’elle avait intérêt à faire gaffe à ses arrières car je n’hésiterai pas à lui planter un couteau dans le dos, sans même sourciller. Au sens figuré, bien évidemment, je ne suis pas une star de la téléréalité complètement déconnectée de la réalité !

Et pour m’aider, j’avais Natasha. Et je voyais bien que l’enfant unique des Nott était motivé à m’aider. Elle me lança quelques informations  sur la lionne qui me firent sourire. Tout le monde a des secrets. Et ceux qui pensent l’inverse sont stupides. Il y a toujours moyen de faire pâlir quelqu’un de peur. Puis je savais très bien que j’avais déjà tapé fort en la balançant à Jonathan, qui semblait plus qu’énervé qu’elle me fasse chanter ainsi pour une chose que nous cachions tous les deux. Une amie … Ouais, tu parles. Comme quoi sur le mot amitié, les gens mettent aujourd’hui n’importe quel type de relation !

La demoiselle était loin d’être stupide. Ainsi, elle tournait autour d’un gars un peu bizarre. Oui … A garder de côté. Quant à arrêter ce que je faisais …

« Ne t’en fais pas, c’est déjà arrêté. Et j’ai déjà réussi à mettre un de ses amis à dos. Cette greluche pense être plus intelligente que moi mais elle oublie à qui elle a affaire. Décidément, il n’y a pas beaucoup de lumières chez les gryffondors. Entre Emily et cett Abygaïl, ça m’étonne qu’elles ne soient pas copines d’ailleurs. Deux limaces ensemble, ça devrait se retrouver, non ? Remarque, il suffit de leur verser un peu de sel dessus pour les faire disparaitre. »

Elle me promit alors d’enquêter. Un léger sourire sadique se posa sur mes lèvres tandis que Natasha évoquait le fait d’écraser cette punaise avec mon talon. Néanmoins :

« Oui, de façon figurée car jamais je n’abîmerai une paire de chaussures luxueuse pour cet insecte répugnant ! Bon, ce n’est pas tout ça, Nat’, mais j’ai un rendez-vous. Je dois absolument te laisser mais tu peux rester là tant que tu le veux, mais n’oublie pas de sceller la porte lorsque tu repartiras. Je ne voudrais pas qu’une personne malintentionnée rentre dans notre QG. Tu n’as qu’à bien fermer la porte, le sort se remet automatiquement. Je te fais confiance sur les sujets dont je t’ai parlé. Pour Abbygaïl, nous ferons une petite enquête.»

Attrapant deux ou trois bricoles, je fis un signe de la main, et je tournais les talons afin d’aller rejoindre Kassie pour bavarder de deux ou trois petites choses concernant la petite société dont vous ne savez rien.

code by lizzou — gifs by TUMBLR — 555 MOTS.

[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Ecrivian en herbe et Plume à papote (Sutton) Empty
MessageSujet: Re: Ecrivian en herbe et Plume à papote (Sutton)   Ecrivian en herbe et Plume à papote (Sutton) EmptyDim 26 Fév - 20:33


   
Ecrivain en herbe & Plume à papote
   
ft. Sutton۰.

   


Oui avec mon aide Sutton avait plus de chance de mené a bien sa mission de vengeance puis quand on tiens les rennes d’un journal on peut faire tellement de chose, je savais très bien que si Sutton l’avait dans le collimateur cette fille ne faisait pas long feu même avec un caractère bien trempé face a la Skeeter personne ne fait long feu, en plus de ça elle est la meilleure amie de Kassie BlackHole rien que pour ça elle se retrouvera complètement à la masse, car si quelqu’un touche a Sutton on peut être sur et certain que la reine va piétiné cette personne.

Un léger rire s’échappe de mes lèvres quand elle remanie le sujet en incluant sa sœur jumelle, oh par merlin oui c’est l’évidence même que ces deux là doivent forcement s’entendre comme larrons en foire, deux idiotes qui ne comprennent rien à rien et qui pensent que foncé dans le tas c’est la réponse ultime a tout problème.

Evidemment qu’elles sont amis, elles font du Quidditch ensemble, même si franchement…Merlin je me demande si le professeur Riddleton avait toute sa tête quand elle a accordé le poste de capitaine a ta sœur, elle sait a peine se guidé elle-même alors toute une équipe ! Bref tant que Kassie la bat a plate couture ça devrait nous satisfaire !Répondis je avec un sourire sournois.

Au sens figuré ? Oui…forcement, un léger sourire flottait sur mes lèvres, mais si un jour je peux lui marché dessus avec mes jimmy choo’s je ne vais pas me mangé et au pire j’en achèterais une nouvelle paire j’ai les moyens après tout. J’aurais aimé demander a Sutton ce qu’elle pense du fils Parkinson qui est un peu plus âgé que moi mais je préfère me ravisé pour le moment je dois me concentré sur mes nouvelles attributions. D’ailleurs Sutton m’annonce qu’elle doit partir, j’hoche la tête et écoute ses dernières recommandations.

D’accord c’est noté ! Répondis je d’une voix douce et professionnelle quand elle m’indiqua la marche a suivre pour fermé la salle.

Quand elle disparu un sourire sournois naquit sur mes lèvres, mes yeux chocolats pétillent de plus belle, je suis en 1er année, je suis là depuis quelques mois seulement et je fais partie du club de journalisme franchement je ne pouvais pas faire mieux en l’espace de quelques mois non c’est purement impossible mais mon ascension n’est pas terminé, je compte devenir la protégé de Kassie et même si j’adore Sutton comme une sœur je connais la réputation de Kassie, Sutton est SA meilleure amie, SA sœur de cœur alors je dois me faire toute petite et montré mon talent de manière a être repéré avec naturel. Je caresse du bout des doigts une photo de Kassie, et entreprend de tout classé rapidement en plusieurs catégorie, photo de mode, de couverture et illustration, quand ce fut terminé je récupère mes affaires et hisse mon sac sur ma petite épaule, je sors et ferme la porte jusqu’à ce que j’entende le bruit caractéristique qui m’indique que c’est verrouillé. Je descends les escaliers tranquillement et me dirige vers la volière je dois dire ça a ma mère.
   

made by lizzou – icons & gif by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsoriséHistoria Pactum

Ecrivian en herbe et Plume à papote (Sutton) Empty
MessageSujet: Re: Ecrivian en herbe et Plume à papote (Sutton)   Ecrivian en herbe et Plume à papote (Sutton) Empty
Revenir en haut Aller en bas
 

Ecrivian en herbe et Plume à papote (Sutton)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Historia Pactum :: Les coulisses :: Les archives :: Archives RP :: Ancienne version-