RSS
RSS



 


Coupe des 4 Maisons



Compétition des Ordres



/! Wanted /!

Les Macaron et les Baklavas
sont actuellement en effectif
réduit, n'hésitez pas à gonfler
leurs rangs en prenant élèves
et professeurs de
Beauxbâtons et Durmstrang !
Second Lesson (Sutton) Anneau10

Partagez
 

 Second Lesson (Sutton)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
InvitéHistoria PactumAnonymous

Second Lesson (Sutton) Empty
MessageSujet: Second Lesson (Sutton)   Second Lesson (Sutton) EmptySam 10 Déc - 14:41
Sutton ▲ JonSecond LessonLe mois dernier je n’avais pas vraiment donné signe de vie, sauf en cours, du coup en ce mois de novembre, mois de l’acception de sois et franchement j’espérait que cela se voyait du moins un peu, j’avais pris une nouvelle confiance en moi et je me montrait plus franc et plus souriant que jamais et comme j’allais mieux  j’avais pris soin d’envoyé Nocturnoir porté un parchemin a Sutton Skeeter pour lui prodigué une nouvelle leçon de vol. A vrai dire je m’attendais à un refus de sa part vu mon manque d’implication le mois dernier. Malgré cela je devais admettre que je fus pleinement satisfait de mon premier cours.

Sutton était en fait une élève assez appliqué, elle suivait les directives malgré ses apriori sur ma personne, oh je ne la blâme pas loin de là, mais elle a était élevé d’une certaine façon et je savais très bien que lorsqu’elle a été sur le chemin de traverse avec sa mère pour acheté son chaudron, qu’elle m’a vu avec mon père entrain de discuté, la grande Rita a du mettre en garde sa douce enfant et de ne pas porté attention au fils d’un vulgaire vendeur de chaudron et ce fut pire quand la demoiselle m’a vu en compagnie de Kassie et surtout quand elle voit qu’on s’entend aussi bien. Il est clair que la blondinette ne prenait pas la peine d’apprendre à me connaitre. Et bien malgré elle, je crois qu’elle apprenait doucement à me connaitre vu son éclat de rire et son sourire de la dernière fois.

Comme je ne savais pas si elle allait venir, vu que j’avais prévenu un peu…en retard ? J’avais opté pour un jean bleu, agrémenté d’une chemise rouge, d’un gilet gris souris et d’une paire de gant pour ne pas avoir froid aux doigts. J’étais jonché sur mon balai et je faisais le tour du terrain a une allure folle, effectuant des vrilles, des saltos, des demi tours dans les airs, j’étais vraiment heureux sur un balai. Je fonçais vers le ciel comme pour atteindre la lune et quand je fus a une hauteur qui me parut respectable, je me laissais tombé vers sol, la chute me procurait des sensations inouï, l’air transpercé chaque parcelle de ma peau, mon cœur battait à tout rompre, mon visage était radieux et souriant, puis comme guidé par la main de la chance, je savais que le sol était proche, saisissant le manche, je fis un salto arrière et remonta vers les buts, passant à travers le rond du milieu, tournant autour des autres tel un serpent ailé, je vis au loin une démarche féminine. Je posais mes yeux bleu vers le sol et je me rendis compte que j’avais déjà sortie un balai pour la jeune fille au cas où, celui-ci était propre, lustré, les branches taillé avec précision, j’avais même déposé une paire de gants neuf en cuir de dragon pour qu’elle puisse mieux prendre en main le balai.

Voyant qu’elle venait tout juste d’arrivé, je pris la direction de la jeune femme tout en me levant sur le manche du balai alors que j’amorçais l’atterrissage, je posais les pieds a terre rapidement comme descendu d’un escalier invisible, mon balai passant dans ma main gauche.

Bonsoir Skeeter !Fis je le souffle court avant de reprendre. Je tenais a m’excusé de ne pas avoir été disponible le mois dernier j’ai eu…des choses a réglés ! Dis je en passant une main dans mes cheveux. Du coup je n’étais pas sur que tu accepte ! Mais heu…Je t’ai pris une paire de gant en cuir, ils sont neuf ne t’inquiète pas, avec le froid et sachant que tes mains sont plus faite pour la plume que pour le balai, je pense que ces gants te protégeront du froid et des ampoules ! Enfin je te les conseilles du moins !Repris je avec une moue.

Bah je savais qu’elle était délicate, et bon les gants ne sont surement pas assortie a sa tenue, mais c’est du cuir de dragon, c’est de la bonne qualité, car malgré les apparences ma famille a de bon moyens et ayant travaillé chaque été avec papa j’ai moi-même de bonne économies. Et bon c’est mon élève après tout, c’est aussi pour saluer ses efforts, après si elle les veut pas je les garderait, même si je sais foutrement pas ce que je vais faire avec des gants en cuir de dragon pour femme…
© 2981 12289 0


Dernière édition par Jonathan Peterson le Jeu 15 Déc - 12:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Second Lesson (Sutton) Empty
MessageSujet: Re: Second Lesson (Sutton)   Second Lesson (Sutton) EmptySam 10 Déc - 22:12

❝Second Lesson❞
- Sutton & Jon -
C'EST DRÔLEMENT DANGEREUX DE S'ATTACHER À QUELQU'UN, C'EST INCROYABLE CE QUE ÇA PEUT FAIRE MAL. RIEN QUE LA PEUR DE PERDRE L'AUTRE EST DOULOUREUSE. C'EST MOCHE DE GUETTER UN SIGNE DE QUELQU'UN POUR SE SENTIR HEUREUX.
Le mois de novembre avait filé à la vitesse de la lumière et j'avais l'impression de n'avoir rien fait alors que je n'avais jamais de temps pour moi. Il faut dire que les conseils de Professeur Blackwhole m'avait beaucoup aidé mais qu'en les mettant en pratique, j'avais eu une heure par jour de mon temps qui avait volée en éclat. D'ailleurs, la bibliothécaire commençait presque à s'habituer à ma présence dans son antre, après avoir passé une bonne semaine à me dévisager, me prenant au départ pour ma saleté de jumelle. Mais elle eut vite fait de faire la différence puisque chaque jour, je lui demandais des conseils pour trouver les numéros de la gazette du sorcier qui m'intéressait. Mine de rien, le temps faisait son travail et petit à petit, je commençais même à apprécier les cours d'histoire de la magie. Je n'oubliais pas de toute façon que devais au moins obtenir un effort exceptionnel aux BUSE, et surtout un Optimal aux ASPIC.

Tout cela pour dire que lorsque Nocturnoir, l'hibou de Peterson, m'apporta un parchemin m'annonça ma deuxième leçon, je fus presque surprise d'avoir oublié cela. Étonnamment, la pensée de monter sur un balai ne me donnait plus de maux de ventre impressionnants, et j'avais presque hâte de rejoindre le blaireau sur son terrain de jeu. Il faut dire qu'il était depuis la dernière fois remonté un peu dans mon estime, et même si publiquement, je ne le montrais pas, j'étais quand même beaucoup moins sur son dos. J'arrivais toujours à glisser des remarques quand je le voyais trop proche de Kassie, mais il y en avait bien moins qu'avant. Par contre, Baker s'en prenait plein la tête, et pour cause, il m'avait clairement pris pour une idiote.

C'est donc sans râler qu'à l'heure prévue, je me faufilais discrètement hors du dortoir, puis hors de la salle commune, habillée en jogging assez chaud ainsi qu'avec un gros manteau de couleur noire. Je parvenais alors à ne pas me faire capter par le professeur de garde et c'est d'un pas assuré que je vins rejoindre Jon', qui s'excusa de suite de ne pas m'avoir prévenu avant. Je fus alors surprise de le voir me tendre une paire de gants. Les prenant dans mes délicates mains, je les enfilais alors, les trouvant même jolies et confortables.

"J'ai du mal à croire que tu aies aussi bon goût."

J'esquissai une grimace, signe que je comprenais que je devais poser les armes. Au moins le temps des leçons. Allez Sutton, tu l'as déjà fait la dernière fois:

"Je te fais la traduction suttonienne, merci Peterson, ils sont vraiment très jolis. Qu'est-tu prévu pour moi aujourd'hui ?"

J'attrapais dans mes mains le balai qui était posé là. Je commençais à ressentir un léger stress mais déjà, je me concentrais sur ma respiration pour ne pas que l'inquiétude prenne le dessus.
code by lizzou — gifs by TUMBLR — 516 MOTS.

Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Second Lesson (Sutton) Empty
MessageSujet: Re: Second Lesson (Sutton)   Second Lesson (Sutton) EmptySam 10 Déc - 22:39
Sutton ▲ JonSecond LessonJe ne montrais pas ma stupéfaction quand la demoiselle les prit en main et les glissa sur sa peau, oui j’ai osé songé qu’elle me les jetterait à la tête, en même temps c’est Sutton Skeeter une peste parmi les pestes mais ça grimace me refroidit quelque peut mine de rien, mais comme d’habitude je ne laissais rien paraitre. Pensant qu’elle acceptait simplement par politesse à vrai dire. Je passais une main dans mes cheveux-encore- comme pour me donné de la contenance, après tout avec elle je ne sais jamais sur quel pied dansé. Quand elle souligna mon bon goût j’eu un léger rire.

Tu sais c’est grâce a toi et tes conseils avisé dans la gazette !Répliquais je avec un sourire amusé.

Tant qu’à faire, autant sous entendre que j’ai lu les médisances de la demoiselle, après tout j’ai pris un coup avec ma tenue décontractée, mais qu’importe je suis pas du genre a m’attaché a ce genre de détail, je le prend avec humour, on m’a toujours dit qu’être populaire signifie qu’on parle de toi, que ce soit en bien ou en mal, tant qu’on parle de toi c’est que tu attire les regards et ça me convient, même si elle m’a mis en pleine face la colère de Sebastian et que je m’en suis voulu deux fois plus que prévu.

Me remercie pas c’est trois fois rien, c’est qu’une paire de gant !Fis je en haussant les épaules, suffit qu’elle connaisse pas le prix. Et bien on va tenté de te faire monté niveau accélération afin que tu apprenne a tourné et a faire demi tour !Répondis je pour sa demande de programme. Je chevauché mon balai et attrapa le manche d’une seule main. Mais comme ça fait un mois que tu n’a pas volé, on va y aller doucement et revoir rapidement ce qu’on a fait la fois dernière afin de pouvoir…comment dire…entré dans le vif du sujet ! Okay ?Ajoutais je avant de reprendre. Tu me rejoint dans les cieux ?Demandais je sans attendre sa réponse.

J’avais tapé du pied rapidement et avec force m’envolant avec ma classe légendaire, les cheveux parsemé par le vent frais du soir, je posais mes yeux bleu sur la jeune femme et attendit qu’elle vienne à moi. Bah je suis un homme, on adore attendre que les femmes viennent à nous, oui je sais, la ferme Peterson ! Surtout que moi j’apprécie autant les hommes que les femmes, bah je suis pas compliqué comme garçon j’aime tout ! Je me gratte le nez quelque peut de ma main libre tout en attendant Princesse Skeeter.
Franchement je suis persuadé que je peux lui faire aimé les promenades en balai, surtout le soir, au clair de lune, regardez moi ce paysage, on voit le parc baigné d’une lueur argenté, le ciel est ponctué d’étoile scintillantes qui brillent de mille feu. C’est si beau, si paisible, j’aime ces moments nocturnes, que ce soit en tant que Dingo qu’en tant que sorcier jonché sur son balai. Je pris une position tête en bas comme la dernière fois, mais cette fois c’était pour voir on en était la demoiselle.

C’est bien Skeeter !Fis je en la voyant se lancé sur son balai.

Alors que je reprenais une position plus adapté j’attendis qu’elle arrive à ma hauteur tant bien que mal, mais elle avait acquis une certaines fluidité dans ces mouvements maintenant, elle tremblait moins et bizarrement j’avais envie de croire que c’était grâce à mes conseils.

Bien, alors tu me résume ou pas si tu le souhaite le cours précédent ou alors tu passe directement à la pratique, pour te remettre dans le bain si je puis dire ! Et dès que tu te sens prête on passe a la vitesse supérieure dans tout les sens du terme !Ajoutais je avec aplomb le tout agrémenté d’un sourire jovial.

© 2981 12289 0


Dernière édition par Jonathan Peterson le Jeu 15 Déc - 12:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Second Lesson (Sutton) Empty
MessageSujet: Re: Second Lesson (Sutton)   Second Lesson (Sutton) EmptyMer 14 Déc - 19:01

❝Second Lesson❞
- Sutton & Jon -
C'EST DRÔLEMENT DANGEREUX DE S'ATTACHER À QUELQU'UN, C'EST INCROYABLE CE QUE ÇA PEUT FAIRE MAL. RIEN QUE LA PEUR DE PERDRE L'AUTRE EST DOULOUREUSE. C'EST MOCHE DE GUETTER UN SIGNE DE QUELQU'UN POUR SE SENTIR HEUREUX.
Peterson avait le don de me prendre au dépourvu. Sincèrement , qui pouvait prédire que le blaireau allait m'offrir un cadeau ? Personne, et surtout pas moi. Alors bien sûr, mes réactions étaient davantage naturelles lorsque je ne m'attendais pas à ce qui allait se passer. Imaginions que j'aurais été mis au courant de son cadeau. J'aurais donc eu le temps de me dire que, pour tenir à ma réputation, je devais lui envoyer à la figure en lui demandant s'il me prenait pour une pauvre ne pouvant pas s'en offrir. Mais voilà, je devais l'avouer, la surprise me faisait plaisir et j'avais donc réagi en conséquence, le remerciant à ma façon. J'allais devoir à mon tour lui trouver un cadeau, et j'allais peut-être demander à Kas' une idée, après lui avoir fait la surprise d'un vol sur balai.

Je me permis un petit rire lorsqu'il me dit que c'était grâce à mes conseils de la gazette qu'il avait pu trouver des gants de qualité. Ainsi, il avait lu le journal ? Voilà qui était intéressant ! J'allais peut-être pouvoir obtenir des informations sur Baker, mais j'allais devoir la jouer fine. Remarque, connaissant le blaireau, il allait me voir venir. Bon, nous verrons bien. J'en profitais aussi pour glisser une petite remarque:

"C'est bien que tu lises la gazette, ça t'évitera j'espère les fashions faux-pas pour accompagner Kassie. Ne lui fais pas honte Peterson, tu sais que je peux être une harpie quand il s'agit de ma meilleure amie. Un peu comme toi avec Baker."

Bon, il y a plus discret, je vous l'accorde. Mais c'est quand même bien placé, non ? Bon, je devais aller le rejoindre en balai dans les airs. Prenant une grande inspiration, je gérais difficilement mon stress, sentant mes intestins se tordre dans tous les sens. Allez Sut', tu peux le faire. J'enjambais le bout de bois et je le vis s'envoler. Je fis de même, avec un coup de pied bien moins net. Le rejoignant et me mettant à son niveau, je fus surprise de voir que malgré un mois sans vol, je gérais presque mieux le décollage et l'inclinaison de mon corps. Il me demanda alors si je voulais refaire un point sur ce que nous avions vu la dernière fois:

"La dernière fois, on a dit qu'un balai avançait en fonction de l'inclinaison du corps. C'est pour cela que j'allais aussi doucement qu'une grand-mère car je me penchais à peine. Et du coup, pour s'arrêter, on se redresse simplement. Tu m'avais dit que l'on verrait comment prendre ses virages la prochaine fois car je devais aller un peu plus vite. J'ai bien résumé ?"

Je pensais ne rien n'avoir oublié, et j'avais à la fois hâte et peur de repasser à la pratique. Allais-je enfin réussir à aller plus vite et à prendre des virages ? Et si je tombais ? Et si je me faisais si mal que le bal de Noë me passait sous le nez. Allez Sut', prends confiance en toi. Tu peux le faire.
code by lizzou — gifs by TUMBLR — 546 MOTS.

Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Second Lesson (Sutton) Empty
MessageSujet: Re: Second Lesson (Sutton)   Second Lesson (Sutton) EmptyJeu 15 Déc - 12:40
Sutton ▲ JonSecond LessonVoir Sutton Skeeter rire de bon cœur c’est une chose rare, non sérieusement j’ai tellement l’habitude de l’entendre rire d’une autre façon, plus moqueuse, plus sournoise, là je ne sais pas pourquoi mais j’ai la nette impression qu’elle commence a comprendre doucement pourquoi Kass’ m’apprécie, parce que dans le fond je reste profondément naturel avec tout le monde qu’importe qui se trouve en face de moi. Après je sais choisir les mots qu’il faut et j’incise parfois là ou sa fait mal, mais je réserve cela quand la colère monte et encore personne ne m’a vu en colère et franchement je n’espère pas que cela arrive un jour. En tout cas mes propos sur la gazette eurent leurs petits effets puisque la blondinette parut ravis et elle parla de fashion faux pas et de pas faire un honte à Kassie pour le Bal.

Je sais que tu t’inquiète pour la réputation de Kassie, mais malgré ce que tu pense de moi je sais très bien m’habillé quand l’occasion se présente !Dis je en penchant la tête avec sourire mais quand elle parla de Sébastian, mes yeux brillèrent d’une lueur malicieuse. J’te vois venir Skeeter tu n’obtiendra rien de moi, sauf des cours de vol c’est notre maché, on a jamais mis d’information croustillante dans le contrat !Répliquais je avec un sourire taquin.

Et oui jolie blonde, ta mère est peut être journaliste, la mienne est une ancienne avocate, je connais les clauses d’un contrat verbal, donc tu m’aurais pas comme ça avec tes sous entendu. J’étais donc partie dans les airs, prenant de nouveau un grand bol d’air frais, et il était frais Merlin quel froid ! J’attendis donc que Skeeter vienne vers moi et encore une fois je fus plus que satisfait de la voir avec un peu plus d’assurance que la dernière fois. Je lui avais demandé un léger résumé de notre dernier cours et hocha la tête satisfait de voir qu’elle s’en souvenait parfaitement.

C’est exactement ça ! Alors on va tenté de tourné, comme dit précédemment afin de tourné tu dois maintenant une certaines accélération grâce à ta courbure, tu dois trouvé une vitesse qui te fera pas trop peur mais qui sera assez forte pour pouvoir tourné !Expliquais je en joignant des mouvements de mains avec mes explications, je brasse du vent là non ?Je vais te montré un petit exemple et tu tentera de reproduire ce que je fais d’accord ?Observe bien !Ordonnais je mais avec une voix calme, ferme et douce, oui oui c’est possible. Pour tourner tu dois penché ton corps dans la direction ou tu désire tourné, tout en tenant fermement ton balai ! Démonstration !Dis je.

Je me penchais le plus naturellement du monde et pris une accélération, bon évidemment une vitesse assez douce et non celle utilisé lors d’une courses ou d’un match, puis je me penchais vers la gauche et ma direction se corrigea immédiatement tournant sur la gauche, je repris une direction et partie cette fois sur la droite pour ensuite revenir tranquillement vers elle.

Voilà, j’ai pris une accélération convenable pour que tu vois correctement les mouvements de mon corps lorsque je tourne ! Veux tu que je recommence ou pense tu pouvoir essayez une fois ? Au moins pour tourné sur la gauche ! ou sur la droite comme tu le sens, encore une fois je serais pas loin en cas de problème !Fis je avec calme.

Comme pour le premier cours, je tentais d’établir un climat de confiance, du moins en ce qui concerne le cours, je sais bien que pour Skeeter la confiance ça se gagne à la dure . Surtout quand elle vous juge avant de vous connaitre. Mais qu’importe qui ne tente rien n’a rien.
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Second Lesson (Sutton) Empty
MessageSujet: Re: Second Lesson (Sutton)   Second Lesson (Sutton) EmptyVen 16 Déc - 20:39

❝Second Lesson❞
- Sutton & Jon -
C'EST DRÔLEMENT DANGEREUX DE S'ATTACHER À QUELQU'UN, C'EST INCROYABLE CE QUE ÇA PEUT FAIRE MAL. RIEN QUE LA PEUR DE PERDRE L'AUTRE EST DOULOUREUSE. C'EST MOCHE DE GUETTER UN SIGNE DE QUELQU'UN POUR SE SENTIR HEUREUX.
Oui, je m'en faisais pour la réputation de ma meilleure amie. Il faut dire que ce n'était pas pour rien si je veillais à ce que rien ne filtre de négatif sur elle en tenant d'une main de fer la direction du journal. Alors forcément, ce n'était pas pour qu'elle s'affiche au bras d'un mec dans une tenue comparable à celle d'un tenue d'un octogénaire en décrépitude ou d'un pingouin ayant confondu la banquise et Poudlard.

"Tu n'as pas droit à l'erreur de toute façon. Tu as invité la fille la plus populaire et, pour une raison que je ne comprends pas, elle a accepté. Assume et assure."

La discussion était close à ce sujet. Et apparemment, le blaireau m'avait vu arriver avec mes gros sabots et il m'avait immédiatement remis à ma place, me rappelant qu'il avait dit oui uniquement pour des cours de vol et non pour me donner des informations. J'esquissai une grimace, une moue boudeuse.

"Tu n'as dit oui à rien. C'est moi qui t'aie fait l'honneur d'accepter ton aide."

Bon, d'accord, j'abuse. Mais il me cherche ! Tandis que je le rejoins en haut, je décide de garder mon idée de lui tirer les vers du nez pour plus tard. De toute façon, soyons clairs, je ne peux pas faire les deux sur un balai. Peut-être qu'avec le temps, mais pour l'instant, je devais tellement me concentrer pour ne pas paniquer, que je ne pouvais pas chercher autre chose. Je lui fis alors un petit résumé du premier cours et il sembla ravi de voir que j'avais bien retenu la leçon. Il me fit alors une démonstration et mon coeur commença à battre encore plus vide. Bon ... J'allais devoir faire ça ? J'avais maintenant confiance en Jonathan en ce qui concernait ma sécurité sur un balai à ses côtés. Mais la confiance en moi, c'était autre chose.

"Je vais tenter ... Je pense avoir compris ... Tu me suis hein ? Je vais tourner vers la gauche. Bon ... Allez Sut', tu peux le faire. Respire ..."

Oui, je me parle à moi-même, et alors ? Ca vous dérange ? Je prends une grande inspiration, je me penche un peu en avant, puis un peu plus. La vitesse que j'ai alors me convient, mais je me doute que je dois encore un peu accélérer. Seulement, je n'y arrive pas. Je ne sais pas pourquoi, mais je me convaincs que je suis à la bonne vitesse et je me penche ... sauf qu'au lieu de me pencher réellement, je tire sur le manche de mon balai, provoquant une vrille à gauche. Je sens le balai tourner sous moi et je commence à paniquer. Rapidement, bien trop rapidement, je me retrouve sur le côté, totalement agrippée à mon balai. Mon corps est totalement raidi et je ne parviens même pas à crier.
code by lizzou — gifs by TUMBLR — 510 MOTS.

[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Second Lesson (Sutton) Empty
MessageSujet: Re: Second Lesson (Sutton)   Second Lesson (Sutton) EmptySam 17 Déc - 12:09
Sutton ▲ JonSecond LessonJ’attendais donc de savoir si la demoiselle serait prête à tenté l’expérience, elle parut quelque peut boudeuse quand même, et je savais que c’était du a mon refus de lui donné des informations sur Sebastian, je pense qu’entre leurs disputes et son articles dans le journal, Sebastian avait déjà pris assez de regard tordu à cause de la gazette. Voyant qu’elle tremblait quelque peut, je me mordit la lèvre, la rassuré sur un autre sujet n’était guerre dans ma vision des choses. J’étais là pour lui apprendre le vol et quand elle tourna mes propos a sa sauce j’eu un léger rire.

Evidemment que tu as raison princesse !Lâchais je avec un clin d’œil. Sachant pertinemment qu’elle avait juste tourné tout ça a son avantage.

Dans le fond c’était presque mignon de la voir comme ça, Sutton Skeeter aimé contrôler son monde et voir qu’avec mec ça lui échappe totalement depuis quelques temps ça la rend presque amusante, je me moque pas non loin de là, je trouve ça presque adorable comme si elle ne savait plus comment réagir en ma présence.
Elle parla doucement et mentionna qu’elle était prête a essayé, malgré ça je n’étais pas vraiment confiant elle était encore débutante en vol et j’espérais qu’elle trouve une bonne inclinaison et donc une vitesse qui ne lui ferait pas trop peur et pourrait la faire réussir son virage.

Oui je te suis ne t’en fais pas !Dis je d’une voix douce que je voulais rassurante.

Elle se pencha alors et pris de la vitesse sauf que c’étais pas suffisant et je perçu qu’elle s’en rendait compte, sauf qu’au lieu de se penché elle tira sur le manche, mais qu’est ce qu’elle fabrique ? Et en plus elle va tomber sur la gauche en glissant. Merlin ! Je me frappai le front avec le plat de la main et fis une sorte de tonneau pour la rattraper de toute mes forces et croyait moi j’en ai suffisamment, j’étais également à moitié à l’envers, la tête en bas, mes cuisses serrant le manche en bois, je posais mes mains dans le bas du dos de la jeune femme, et la poussa doucement mais avec puissance.

C’est rien tout va bien ! Murmurais je doucement en la hissant à l’endroit. Je me mis a ses côtés et pencha doucement la tête sur le côté.Tu t’es juste trompé de manœuvre, c’est pas grave !Dis je d’une voix rassurante. Tu veux qu’on descende pour que tu reprenne tes esprit ?Demandais je avec une pointe d’inquiétude dans la voix.

Après tout elle aurait pu tomber et se faire très mal, dans un sens j’étais contente d’être non loin d’elle durant ce cours de vol, après tout si il lui arrive quelque chose je serais mal barré, déjà devoir expliqué a tout le monde ce que fais l’apprentie journaliste içi sur un balai avec moi, devoir convaincre « sa » mère et la mienne…bah la mienne me croit jamais donc on peut sauté cette étape enfin bref je devais à tout prix faire en sorte qu’elle soit toujours « entière ». D’où mon inquiétude, après tout je suis responsable d’elle si il lui arrive quelque chose.
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Second Lesson (Sutton) Empty
MessageSujet: Re: Second Lesson (Sutton)   Second Lesson (Sutton) EmptyLun 26 Déc - 14:22

❝Second Lesson❞
- Sutton & Jon -
C'EST DRÔLEMENT DANGEREUX DE S'ATTACHER À QUELQU'UN, C'EST INCROYABLE CE QUE ÇA PEUT FAIRE MAL. RIEN QUE LA PEUR DE PERDRE L'AUTRE EST DOULOUREUSE. C'EST MOCHE DE GUETTER UN SIGNE DE QUELQU'UN POUR SE SENTIR HEUREUX.
Evidemment, j'ai toujours raison ! Qu'est-ce que vous croyez ! Et j'étais heureuse que le blaireau s'en rende enfin compte ! A moins que ce soit juste pour que je me taise ? Mouais ... Je vais prendre la raison numéro 1, celle qui me convient, comme toujours. Il faut que je vois le verre à moitié plein, et si moi, je commençais (doucement hein) à apprécier l'ami de Kassie, il devait à son tour être en train de me comprendre. Du coup, il se rendait compte que j'avais toujours raison. Et quand j'ai tort ... Ben ... Ca n'arrive jamais voyons ! Oui, j'ai l'art et la manière de retourner les choses, et alors ?

Et c'est parti ! Oui, j'allais apprendre à tourner avec un balai ! Je savais voler (oui, c'est vite dit) légèrement, mais surtout très lentement, alors j'allais bien devoir apprendre à faire des virages. Pas le choix en même temps. Vous m'imaginez, avec Kassie, voulant lui offrir une virée en balai à Noël, et lui disant : Par contre, on fait le tour de la Terre, je ne sais pas tourner. La honte, en effet ! Peterson avait été clair avec moi, si je voulais tourner, j'allais devoir prendre un peu de vitesse. Voilà qui n'était pas forcément évident pour moi. Si j'avais compris comment fonctionner ce fichu objet, j'avais toujours du mal à avoir confiance.

Mais je devais le faire ... Et bien évidemment, rien ne se passa comme prévu sur ce balai. Rien ne se passe jamais comme prévu sur ces fichus moyens de déplacement. C'est donc sur le côté, puis la tête en bas que je me retrouvai. Un cochon pendu ! Oui oui, vous avez la bonne image en tête. Moi, Sutton Skeeter, princesse de serpentard, je me retrouvais comme un cochon pendu ... Et beaucoup se seraient bien marrés en me voyant ainsi. Heureusement pour moi, seul Peterson me voyait, et j'avais compris qu'il ne se servirait jamais de cela contre moi. D'ailleurs, c'est lui qui me sauva, et même si habituellement, j'aurais hurlé car ses mains étaient posés sur moi, je fus bien contente qu'il parvienne à me remettre dans le bon sens.

Je sentais ma tête tourner et j'entendais la voix de Peterson me demander si ça allait, si je voulais redescendre. J'hochais négativement la tête, je ne voulais pas abandonner. Pas déjà ...

"Ca va aller ... Je ... J'ai un peu la tête qui tourne. Je déteste les attractions à sensation. Tu ... Enfin, merci de m'avoir rattrapé. Que s'est-il passé ? J'ai fait un mauvais mouvement ? Oh ... Je crois que je n'arriverai jamais à faire une surprise à Kassie pour Noël. Je voulais tellement qu'elle se change les idées pour le premier Noël sans sa mère."

Ma voix était légèrement triste, et on aurait presque dit que j'allais pleurer. Bien sûr, ce n'était pas le cas. Prenez plutôt cela pour une voix de petite fille capricieuse qui a besoin d'entendre que si, elle va y arriver.
code by lizzou — gifs by TUMBLR — 541 MOTS.

[/quote]
[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Second Lesson (Sutton) Empty
MessageSujet: Re: Second Lesson (Sutton)   Second Lesson (Sutton) EmptyLun 26 Déc - 18:10
Sutton ▲ JonSecond LessonLa bétise de Sutton m’aurait fait éclaté de rire en temps normal, non sérieusement je me serais ouvertement moqué de la blondinette et sans retenue en plus, mais les circonstances ne sont pas toujours celles que l’on croit et en cet instant je suis qu’un professeur qui tente d’apprendre à son élève les rudiments du vol et donc je ne peux pas me permettre de me moquer d’elle. La preuve je n’en ai pas parlé a Sebastian…De toute manière nos conversations sont des plus brèves, ça se maintient au « salut ça va » « on va être en retard » ou « quel goinfre » en gros le strict minimum, parce que je suis encore trop lâche pour me planté devant lui avec un grand sourire en parlant du cul magnifiquement ferme du nouvel attrapeur de Serdaigle. Connaissant Seb j’aurais droit a des grognements ou a des jurons a demi inaudibles sur le fait que lui ne regarde pas « ça »…A vrai dire j’aimerais tellement être tactile avec lui, pas au même point qu’avec Patience mais un minimum mais non je n’en ferais rien.

En parlant de tactile, je me vois obligé de touché Miss Skeeter et franchement je m’attendais a concert de cri comme quoi j’ai posé mes mains sur son corps délicat et plein de « popularité » mais là franchement c’était pas le moment de faire des courbettes, je la hissais sur son balai et vu son poids plume ça me demanda pas trop d’effort, plus de délicatesse qu’autre chose.

Je tentais de la rassuré sur sa bourde mais mes mots eurent l’effet inverse, la voix de Sutton fut mis triste mi capricieuse, comme une enfant qui demande a être rassuré. Je laisse flotté sur mes lèvres un sourire presque attendri, oui je sais c’est fou, en temps normal je serais sur le cul devant mon propre visage mais voilà c’est comme ça, je fais toujours passé les autres avant et ça ne changera pas.

Tu as tiré vers toi, c’est un réflexe c’est pas bien grave !Répondis je avec douceur. Mais ne dit pas que tu ne pourras pas ! Tu es Sutton Skeeter, rédactrice en chef de la gazette de Poudlard, fille de la grande Rita Skeeter alors tu lève la tête, tu inspire un grand coup tu me fais une belle accélération et tu te penche sur le côté que tu veux pour me faire un virage aussi PARFAIT que la dernière robe d’une coutière en vogue et tu verra que Kassie appréciera plus que tout la grâce avec laquelle tu vole !Fis je d’une voix mi ferme mi amusé. A moins que je me sois trompé d’élève pour mon cours ? Qui êtes vous et qu’avez-vous fait de sa majesté Sutton ?Celle qui créée des paillettes quand elle pé...quand elle rit !Repris je avec amusement en fronçant les sourcils.

Pitre un jour pitre toujours…Mais c’est toujours comme ça, quand une fille me fait un demi caprice je me comporte comme un clown dans l’espoir de lui rende le sourire, parfois ça marche et si ça marche pas je lui propose le mouchoir le plus crade que je possède pour qu’elle se réveille…Et franchement je veux pas en arrivé là, maintenant qu’elle se montre plus « humaine » qu’auparavant je veux pas tout gâché et pourtant je suis un pro dans le domaine…Si si…c’est désopilant !
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Second Lesson (Sutton) Empty
MessageSujet: Re: Second Lesson (Sutton)   Second Lesson (Sutton) EmptyVen 30 Déc - 20:04

❝Second Lesson❞
- Sutton & Jon -
C'EST DRÔLEMENT DANGEREUX DE S'ATTACHER À QUELQU'UN, C'EST INCROYABLE CE QUE ÇA PEUT FAIRE MAL. RIEN QUE LA PEUR DE PERDRE L'AUTRE EST DOULOUREUSE. C'EST MOCHE DE GUETTER UN SIGNE DE QUELQU'UN POUR SE SENTIR HEUREUX.
Pfiou, j'avais eu un sacré coup de chaud quand même ! Heureusement que j'utilisais un bon déodorant. Quoi ? Vous trouvez ça bizarre de parler odeur alors que j'avais failli mourir ? Car oui, j'ai failli mourir. Je me la joue mélodramatique, je sais, mais bon, il faut que je me change les idées car mine de rien, je suis toujours dans les airs sur ce fichu balai. Mon esprit doit donc vagabonder ailleurs pour se remettre de ses émotions. Et dire que quelques minutes avant, j'étais la tête vers le bas, pendue tel un cochon à un balai ! Brrr, rien que d'y repenser, je sens un frisson me parcourir l'échine. Mais je dois absolument me reprendre. Le cadeau que je veux faire à Kassie pour Noël demande que je puisse me déplacer correctement sur un balai, alors on prend une respiration, et on continue !

Jonathan a les mots qui me rassurent. Enfin, plus que me rassurer, il me rebooste. Oui, je suis Sutton Skeeter et rien ne m'arrête ! Je suis un bulldozer ! Après tout, j'écrase tout ce qui s'oppose à moi, non ? Demandez à mes ennemis, ils vous répondront. Je suis vraiment reconnaissante envers Peterson qui sait comment me parler. Finalement, ne connait-on pas mieux ses ennemis que ses amis ? Car oui, jusqu'à peu, je considérais le blaireau comme un ennemi. Je suis possessive, j'ai du mal à imaginer que Kassie apprécie passer du temps avec lui. Je me dis qu'au final, je la comprends. Je ne peux pas le nier, je passe un bon moment avec le capitaine de l'équipe de Poufsouffle, mais ça, je ne lui dirai pas. Remarque, s'il n'est pas stupide, il doit s'en rendre compte.

"Tu me connais un peu trop Peterson, ça fait peur ... Bon, on y va ... Une accélération, un virage et ... ce sera déjà pas mal."

Une nouvelle fois, je prends une grande inspiration. Si Jon' a fait un peu attention, il a même pu voir un léger sourire lorsqu'il a parlé des paillettes. Je sais, j'ai l'allure d'une princesse, et je pète des paillettes ! Et je livre mes commissions sous forme de licorne ! Sut', Sut' ? Quoi ? T'es en train d'avancer sur ton balai là ! Concentre-toi ! Ah oui ... Bon ben c'est parti. J'avance, j'avance ... Euh, je vais rudement vite là, non ? On se penche !

"Youhou ! Je tourne Jon, je tourne !"

Je l'ai appelé Jon' ? Par Merlin, reprends-toi Sut' ! Je me redresse doucement, mon balai s'arrête alors. Je jette alors un regard à mon professeur:

"Tu n'as rien entendu ... Je te préviens."

J'essaie d'être sérieuse mais je suis trop contente d'être parvenue à voler. J'ai vraiment l'impression que j'ai fait de gros progrès et même si je sais que je vais devoir m'entrainer davantage pour être plus à l'aise, je me dis que le plus dur est derrière moi.
code by lizzou — gifs by TUMBLR — 533 MOTS.

Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Second Lesson (Sutton) Empty
MessageSujet: Re: Second Lesson (Sutton)   Second Lesson (Sutton) EmptyDim 1 Jan - 15:01
Sutton ▲ JonSecond LessonDécidemment Sutton n’arrêtais pas de me surprendre, je me rendis compte que mes propos l’avait enfin réveillé et avait même eu l’honneur de récolté un sourire. Franchement si on m’avait dit qu’un jour je ferais sourire Sutton Skeeter j’aurais rigolé comme un demeuré. Après tout la blonde m’avait jugé sans me connaitre, juste par jalousie, enfin je suppose, pour elle c’était inconcevable que le fils d’un vendeur de chaudron soit amis avec la reine de l’école. Même si pour moi il n’y a pas de royauté dans ce château, et si elle fait un interview pour la popularité, je crains fort que mon prénom sorte plus souvent que celui de Kassie. Mais qu’importe si j’ai accepté d’aider Sutton c’est pas réellement pour miss BlackHole, mais surtout parce que je ne suis pas mauvais et qu’aidé quelqu’un dans le besoin c’est une seconde nature.
Je peux comprendre que pour le coup mes propos l’apaise et lui redonne courage mais sa réponse me fait franchement éclaté de rire.

Oulà ne t’inquiète pas Skeeter, je ne connais de toi que ce que tu montre dans les couloirs de Poudlard, et le fait que tu sois la meilleure amie de Kassie voir sa sœur de cœur est une raison suffisante pour que je t’accorde ma confiance ou un quelconque intérêt qui font que j’ai juste vue que tu était quelqu’un qui ne se démonte pas facilement d’où mes propos précédent !Répondis je avec un clin d’œil.

Que ce soit la nuit ou je l’ai surprise sur un balai, ou son altercation avec Sebastian voir même ses altercations avec d’autres filles de l’école, il est clair que la blonde a du répondant et ne lâche que rarement sa proie quand elle en a une entre ses doigts manucuré. Du coup mes propos la pousse a tenté le coup une seconde fois et cette fois sans bavure.

Je pose sur elle mon regard bleuté et la suit dans une distances raisonnable, alors qu’elle accélère enfin je la vois prendre le virage et laissé libre court à sa joie, je souris quand elle annonce que j’ai rien entendu. Bien sur que si j’ai entendu, elle a lâché un…Ah non elle m’appelé Jon, bah c’est pas comme si elle me faisait la bise, on m’appelle tout le temps comme ça donc limite j’ai même pas fait attention, même si Kassie m’appelle souvent par mon nom de famille ce qui m’agace prodigieusement quand elle dit que je suis son meilleur ami…C’est comme si j’appelais Sebastian par son nom de famille et bordel de merde pourquoi j’en viens toujours à lui quand je pense ?

Sérieux mon cerveau fout moi la paix. J’fais pas exprès ! Ouais c’est ça, retourne dans la boite ! Ah non pas la boîte y’a trop de rancœur et de douleur dedans !Je sais…Retourne dedans s’il te plait et laisse moi reprendre mon cours en paix.

Secouant la tête et faisant taire ma conscience encore douloureuse, je pris de la vitesse et me mis enfin à sa hauteur alors qu’elle c’était superbement arrêté, elle me fixait presque avec colère ou avec défi ? Un sourire se dessina sur mes lèvres durant quelques secondes avant que je lève les yeux vers le terrain, fixant les cercles dorés.

Oh tu sais a ce qui parait ça rend sourd ! Donc je ne sais pas du tout de quoi tu parle ! Répondis-je avant de lui faire un clin d’œil. Puis je fis un léger applaudissement avant de reprendre avec plus de sérieux. Il me semble que le virage est acquis Miss Skeeter, peut on passer au demi tour ou est ce qu’on continu de s’entrainé sur les virages avant ? Demandais-je en le fixant avec intensité.
© 2981 12289 0[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Second Lesson (Sutton) Empty
MessageSujet: Re: Second Lesson (Sutton)   Second Lesson (Sutton) EmptyMer 4 Jan - 1:07

❝Second Lesson❞
- Sutton & Jon -
C'EST DRÔLEMENT DANGEREUX DE S'ATTACHER À QUELQU'UN, C'EST INCROYABLE CE QUE ÇA PEUT FAIRE MAL. RIEN QUE LA PEUR DE PERDRE L'AUTRE EST DOULOUREUSE. C'EST MOCHE DE GUETTER UN SIGNE DE QUELQU'UN POUR SE SENTIR HEUREUX.
Je comprenais petit à petite pourquoi Kassie appréciait autant Jonathan. Ma meilleure amie avait besoin d'un peu de légèreté dans sa vie. Déjà, avant cet été, elle croulait sous les responsabilités. Ce n'est pas facile d'être la reine de Poudlard, même lorsqu'on a quelqu'un à ses côtés telle que moi. Puis je dois avouer que j'ai beau être de bonne compagnie et être une oreille attentive, je n'ai pas vraiment l'humour potache de Peterson. Mais il était sûr qu'après les évènements de cet été, Kassie avait besoin de se changer les idées, loin de toutes responsabilités, loin de toute histoire familiale. Et je ne peux le nier, Jon' y parvenait assez bien. Même si Kassie était de toute façon une fille forte et capable de porter tout cela sur ses épaules, j'étais quand même rassurée de voir que le blaireau pouvait parfois lui faire oublier tout cela, l'espace de quelques secondes.

Et me voilà, sur mon balai, à voler à une vitesse tout à fait acceptable. Je prends mon virage tranquillement, et je ne peux cacher ma joie. Je jubile. Jamais je n'aurais penser pouvoir un jour faire cela. Quant, à ma première année, j'avais compris que je ne saurais jamais voler et que je n'étais vraiment pas fait pour cela. Le professeur de vol de l'époque parlait d'ailleurs de catastrophe ambulante, c'est dire ! Ma première année avait d'ailleurs été bien entachée par ce cours que je haïssais au plus haut point. D'ailleurs, cet enseignant avait fini par me faire peur d'un balai, et avant chaque cours, je me rendais à l'infirmerie, prétextant des maux de ventre, de tête ou tout autre souci qui faisait que l'infirmière me proposait de rester là. Et je dois avouer que voir Kassie s'épanouir sur un balai m'avait un peu fait mal au coeur.

Bien évidemment, je ne voulais pas que nos cours soient rendus publics. J'avais un peu peur que ma réputation en prenne un coup, surtout que tout le monde voyait bien que je m'en prenais régulièrement à Peterson. Quelle serait alors ma crédibilité ? Mais Jon' semblait être quelqu'un de confiance. Après tout, il avait gardé notre premier cours secret. Le seul souci c'est que quelqu'un nous avait vu ... Cette Abbygail me faisait chanter avec cette histoire. Je ne devais pas m'en prendre à ses amis ou elle balançait tout.

"Un demi-tour ? C'est comme un virage, mais en plus long, non ? Enfin le souci c'est qu'il va me falloir un super grand espace pour tourner jusqu'à pouvoir revenir en arrière .... Je suppose du coup qu'il y a une autre technique ? Pour les virages, je pense que j'ai compris mais faudra quand même qu'on vérifie. Je sais pas, quand j'aurais réussi à faire le demi-tour, je pourrais peut-être essayé de te suivre ?"


code by lizzou — gifs by TUMBLR — 507 MOTS.

[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Second Lesson (Sutton) Empty
MessageSujet: Re: Second Lesson (Sutton)   Second Lesson (Sutton) EmptyMer 4 Jan - 17:26
Sutton ▲ JonSecond LessonLes cours avançaient plutôt bien je dois dire, j’étais assez fier de ma capacité à enseigné. Dans un sens ça me permettais d’oublié mes récents problèmes et mes soudaines appréhensions pour les vacances de Décembre vu ce que j’ai décidé de faire et de dire. Même si récemment je retrouve souvent Ryan avec lequel je parle beaucoup et un peu plus également. Sérieusement ? Non je ne joue pas enfin…Si un peu, à vrai dire j’avais des doutes sur les sentiments du Serpentard, je savais qu’il m’avait dans la peau depuis notre aventure l’an passé, et même si il m’a laissé partir le temps que j’assume pleinement ma nature. Chose faite, du coup je me lâche assez et de manière publique. Ce qui doit ravir la blonde a qui je donne un cours. Après tout la rédactrice de la gazette aime tellement colporter des rumeurs que là je lui en sers une sur un plateau d’argent et dans un sens ça prouve que Kassie n’a jamais vendu la mèche à sa sœur de cœur. Quoi qu’il en soit, je me sens plus heureux, plus en forme et surtout plus confiant.

Et cette confiance d’ailleurs j’ai l’impression de la transmettre dans mes paroles quand je vois que Sutton réussie son virage et laisse éclaté une joie soudaine. La dernière fois que je l’ai vu si heureuse c’est quand elle a démonté une gryffondor lors de la rentrée avant que je lance un tas de bombe puantes complètement au pif. Je la toise avec un immense sourire quand elle se plante devant mon regard pour que j’oublie ces paroles. Franchement elle est amusante quand elle est dans cet état. Presque touchante.

On reprend alors le cours des choses et je tâtonne le terrain pour voir si elle veut passer au demi-tour ou si elle veut encore testé les virages. Après tout je ne veux pas la brusqué, on a tous une façon d’apprendre, certains apprennent vite et d’autre ont besoin de plus de temps. Et comme je ne connais pas les capacités d’apprentissage de Miss Skeeter je préfère proposer qu’imposé. Comme un virage mais en plus long ? C’est une façon de voir les choses en effet. Je penche la tête.

Mmh, oui on peut dire ça comme ça en effet.Répondis je avec un sourire. Je pris une accélération, la dépassant rapidement et fis mon demi tour avec facilité, oui bon c’est facile pour moi vu que j’ai plus d’ancienneté sur un balai que la demoiselle, j’avais donc penché mon corps comme pour le virage mais j’avais amorcé un mouvement de mon postérieur et de la pression de la mes cuisses pour que le balai change complètement de direction et suivent ma demande. Je reviens donc vers elle vu que j’ai effectué un demi-tour. Contrairement à un virage ou tu te penche doucement vers la direction que tu souhaite, le demi tour inclus d’autre mouvement de ton corps qui doivent être coordonnée ! La pression de tes cuisses sur le manche du balai, ainsi que l’inclinaison de ta croupe, tes mains n’ont pas a bougé. C’est plus délicat qu’un virage car tu dois tout coordonnée…Je fis une moue et chercha mes mots. Si je devais imagé mes propos dans un contexte autre que le vol…Et bien je suppose que tu peux voir les choses ainsi, quand tu sort de la salle commune avec tes deux amis, tu coordonne tes mouvements aux leurs mais aussi aux réactions des autres. Ta démarche est fluide mais assuré, ton regard est haut mais tu garde une vue oblique sur les visages qui se posent sur toi. Tes bras sont ballants mais garde une souplesse parfaite au cas ou tu aurais besoin de les posé sur tes hanches pour posé.Repris je après avoir trouvé les mots. Enfin je suppose, car c’est naturel pour toi d’agir de la sorte, et bien pour le demi tour c’est équivalent, ton corps doit suivre naturellement le mouvement et le balai fera de même !Terminais je avec détermination.

Je tentai de ne pas soupiré, car je ne savais pas du tout, mais alors pas du tout si j’avais trouvé les bon mots pour illustré mes propos, les termes techniques c’est pas pour Sutton, mais les aspects du corps et la position ça peut lui parlé, donc j’ai opté pour une description de ce que j’ai pu observé au fil des années. Même si c’est nullement importants, j’espère juste qu’a travers cet exemple elle comprendra ce que je veux dire.
© 2981 12289 0[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Second Lesson (Sutton) Empty
MessageSujet: Re: Second Lesson (Sutton)   Second Lesson (Sutton) EmptyMar 10 Jan - 22:20

❝Second Lesson❞
- Sutton & Jon -
C'EST DRÔLEMENT DANGEREUX DE S'ATTACHER À QUELQU'UN, C'EST INCROYABLE CE QUE ÇA PEUT FAIRE MAL. RIEN QUE LA PEUR DE PERDRE L'AUTRE EST DOULOUREUSE. C'EST MOCHE DE GUETTER UN SIGNE DE QUELQU'UN POUR SE SENTIR HEUREUX.
Bon je l'avoue, je suis réellement sur mon petit nuage. J'ai réussi non seulement à voler, mais aussi à tourner ! Et sincèrement, c'était pas gagné ! Elle est où la gourdasse qui ne savait pas se tenir sur un balai il y a deux mois de cela ? Envolée ! Bon, Sut', ne t'emballe pas trop vite, tu n'es pas devenue une future joueuse de quidditch non plus, faut pas déconner ! Mais je suis fière des efforts que j'ai fait, et des sacrés progrès aussi. Je suis reconnaissante envers Jonathan et même si je ne lui dis pas, même si je ne lui montre pas, je commence réellement à l'apprécier. Mais mon côté Sutton m'empêche d'être naturelle avec lui, que ce soit pendant nos cours ou pire, devant tout le monde. Peut-être qu'un jour je parviendrais à le remercier clairement. Pour l'instant, nous commencerons pas ne pas être trop désagréable, ce sera déjà pas mal.

Le capitaine de l'équipe de Poufsouffle me propose alors de voir le demi-tour. Pourquoi pas après tout ? Je semble bien partie et cette réussite m'a fait oublier la position du cochon pendu adoptée quelques minutes plus tôt. Je m'intéresse donc à cette technique et le froncement de mes sourcils est assez explicite: Peterson a pété un plomb ? Je ne pige strictement rien à ce qu'il me raconte. Kassie et Alexia ne sont pas des balais me semble-t-il. Qu'est-ce que je raconte, bien évidemment qu'elles n'en sont pas. Je reste quelques minutes indécise, essayant de comprendre la métaphore du jeune homme. Non, y'a rien à faire, je n'y comprends absolument rien. J'ai beau retourner son explication dans tous les sens, je n'arrive pas à me projeter. seulement, je n'ai pas envie de passer pour plus idiote que je le suis et j'hoche la tête, lançant de ma voix aiguë:

"D'accord ! Bon, je vais essayer de faire ce que tu viens de me montrer alors ..."

Je décide simplement de mimer ce qu'il m'a montré quelques minutes avant sa grande tirade sur la ressemblance entre faire demi-tour et marcher dans les couloirs. J'esquissai une légère grimace, me demandant si réellement j'étais capable de faire cela. Je prends une profonde respiration et je pars à une allure tout à fait correcte, ne reproduisant pas les erreurs du passé. Arrivé à la hauteur du demi tour, je me mets à tourner d'un côté, très longuement .... Je fais alors un arc de cercle immense, et nous avons la chance que tout est dégagé. Enfin, tout ... Non, je vois les anneaux de but se rapprocher et je me demande si je vais parvenir à passer à l'intérieur sans me les prendre. Je me baisse alors et le balai accélère ... accélère ... Mais je passe dans l'anneau. Je commence à paniquer et autant dire que là, je ne pense plus au demi-tour ... Juste à survivre:

"Ahhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhh"


code by lizzou — gifs by TUMBLR — 516 MOTS.

Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Second Lesson (Sutton) Empty
MessageSujet: Re: Second Lesson (Sutton)   Second Lesson (Sutton) EmptyMer 11 Jan - 13:32
Second lessonJon ♣ SuttonFranchement on ne peut pas dire que je n’y mets pas de la bonne volonté par Merlin, de là a tenté de lui faire comprendre la coordination gestuelle en prenant en exemple ça façon de se mouvoir dans les couloirs avec ses copines. Non franchement je ne voyais pas comment illustré mes propos alors quand elle fronce les sourcils je comprends que j’ai merdé. Elle est stupide ? Non je ne veux pas être médisant mais là par la couille gauche de Merlin, soit je sors des termes techniques qui vont lui donné le tournis soit je balance une image. Et apparemment l’image est pas passé, surtout quand elle prend une voix aussi aigüe généralement ça signifie qu’elle fait comme si elle comprenait mais qu’elle est totalement au dessus de mes propos…vous savez dans le style « ouais ouais je vais le faire ferme là ». Je passais une main dans mes cheveux et hocha la tête quand elle annonça qu’elle allait se mettre en route.

Je la vois donc partir, et je l’encourage mentalement, après tout il est temps qu’elle prenne son envol tel un aigle royal, ce magnifique rapace, même si parfois Sutton ressemble plus à vautour qu’a un aigle, quoi qu’il en soit je prenais en compte sa vitesse, qui est plutôt bonne, elle commence a tourné, je peux clairement voir son corps qui se penche-merci mes yeux- et la voilà qui part en direction des anneaux, va-t-elle y parvenir mesdames et messieurs ? Tout l’assemblé retient son souffle, les supporters sont sur le pied de guerre et c’est le BUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUT ! 10 points pour Serpentard ! Merlin voilà qu’elle se prend pour un souaffle, mais j’ai fais quoi pour mérité ça ? Je lève les bras vers le ciel comme pour supplié l’esprit de Merlin de me laissé tranquille !

Franchement tu m’en dois une Merlin, parce que tu met mes nerfs a rude épreuves !Murmurais je au ciel avant de secouer la tête.

Je prends une accélération des plus impressionnantes et j’arrive rapidement à la hauteur de Sutton, je saisi son balai fermement, presque trop brutalement et je la tire vers moi, attrapant la jeune femme au passage pour lui évité un sursaut trop brutal vers l’arrière. Je respire doucement et je la lâche avant qu’elle ne me fasse une syncope car j’ai posé mes mains sur son corps délicat. Je peux voir que tout son corps transpirent de peur, alors je fais une moue, peut être que c’était trop tôt pour le demi tour.

Tu sais que tu ferais un superbe Souaffle !Lachais je en lui adressant un clin d’œil, ouais je sais mon humour décaperait tout un tas de chaudron de sale mais je sais rarement m’exprimé autrement. C’est pas grave, ne t’en fais pas ça prendra du temps, je me suis surement mal exprimé tout à l’heure ! Fis je d’une voix presque penaude.

Je me mets la faute dessus ? Oui avant qu’elle ne le fasse, c’est Sutton Skeeter, c’est Miss Parfaite, elle ne fait jamais d’erreur-soit disant- donc si elle se loupe elle clamera haut et fort que la faute viens de ma façon d’expliqué et non de son degré de compréhension.

Faut clairement que je vois les choses sous un autre ange pour que tu comprennes mes explications en évitant les termes trop techniques ou trop subtil.Marmonnais je à moi-même alors que mes yeux bleu fixé le manche de mon balai.

Quand je suis plongé dans ma réflexion je fixe un point précis et j’en démords pas jusqu’à ce qu’une idée s’allume. Et concernant Skeeter je commençais à être cours. Je la revis passé a travers le cercle d’or tandis que mon cerveau de débile profond s’était mis a hurlé le but. Un sourire se posa sur mes lèvres et je dus me contenir de ne pas éclaté de rire…Oh et puis merde, je craque et explose de rire soudainement, un tel fou rire que des larmes s’écoulent de mes yeux et j’ai du mal à reprendre ma respiration.

ouuh merlin j’en peux plus !Fis je en reprenant ma contenance. Fiouu Allez courage, je vais bien trouvé un truc !Ajoutais je me pinçant les lèvres alors que l’image se répété en boucle dans mon esprit.
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Second Lesson (Sutton) Empty
MessageSujet: Re: Second Lesson (Sutton)   Second Lesson (Sutton) EmptyMer 18 Jan - 13:12

❝Second Lesson❞
- Sutton & Jon -
C'EST DRÔLEMENT DANGEREUX DE S'ATTACHER À QUELQU'UN, C'EST INCROYABLE CE QUE ÇA PEUT FAIRE MAL. RIEN QUE LA PEUR DE PERDRE L'AUTRE EST DOULOUREUSE. C'EST MOCHE DE GUETTER UN SIGNE DE QUELQU'UN POUR SE SENTIR HEUREUX.
Voilà, voilà, je viens encore de me ridiculiser. Sérieusement, pourquoi ce balai est-il contre moi ? Pourquoi n'ai-je pas cet instinct naturel qu'ont certains sorciers pour monter sur un balai ? J'en ai marre ! Habituellement, rien ni personne ne me résiste, alors autant vous dire que c'est frustrant de ne pas réussir à s'en sortir avec un simple petit balai de pacotille ! Puis, ce qui l'est davantage, c'est d'avoir constamment besoin de ce blaireau pour m'en sortir ! Bon sang, Merlin, que t'ai-je fait pour que tu sois si méchant avec moi ? Je ne suis pas une sorcière parfaite ? Je connais la mode sur le bout des ongles, je suis ... gentille ... euh enfin je ne suis pas trop méchante et surtout, je suis une des personnes les moins hypocrites de ce château, non ? Bon, tout le monde ne pense pas comme moi, mais cela mérite-t-il une humiliation devant l'une des personnes que je considérais encore à la rentrée comme étant un ennemi ?

Donc, une nouvelle fois, Peterson me sauva la mise. J'étais totalement paralysée sur mon balai et mon visage, crispé, ne pouvait cacher la peur que j'avais eu. Le vent froid me faisait en plus verser quelques larmes et je ne parvenais pas à rester digne. C'est alors qu'il me compara à un souaffle. Pardon ? Euh, t'es quand même pas en train de faire un rapprochement entre la grande Sutton Skeeter et une immonde balle dans laquelle on tape ? Rassurez-moi, il n'a pas fait ça ? Il ne m'en faut pas plus pour retrouver contenance. Je me redresse, et je lâche d'une voix remplie d'aigreur:

"Tu me compares à cette balle immonde que tu essaies d'attraper comme un petit chien ? Sérieux Peterson, si c'est pour faire cela, ce n'est pas la peine. Je me doutais bien que tu ne pouvais pas m'aider sans arrière-pensée."

J'étais sérieusement touchée dans mon égo. Et lorsqu'il commença à rire, cela me piqua encore plus. J'utilisais donc la technique qu'il m'avait donné pour retourner au sol, lancer le balai par terre et tourner les talons. Une boule s'était formée dans ma gorge et je sentais cette fois-ci des larmes d'humiliation me monter aux yeux. Pourquoi je lui avais fait confiance ? Il était bien trop content d'avoir vu que j'étais aussi ... nulle. Puis ça tombe, c'était lui qui avait prévenu l'autre lionne qui me faisait chanter ! J'avais été naïve, et foi de Skeeter, cela ne risquait pas de se reproduire.

Je lui tournais à présent le dos, essayant simplement de partir. J'ignorais s'il allait essayer de me retenir ou si cela était suffisant pour lui. Après tout, il avait assez d'informations pour m'humilier davantage, et cette fois-ci en public, non ? Mes poings se serraient tandis que je m'insultais mentalement d'avoir été une idiote.

code by lizzou — gifs by TUMBLR — 512 MOTS.

Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Second Lesson (Sutton) Empty
MessageSujet: Re: Second Lesson (Sutton)   Second Lesson (Sutton) EmptyVen 20 Jan - 11:23
Sutton ▲ JonSecond LessonTout dérapa…Ouais absolument tout, à croire que ma nouvelle confiance en moi à tendance a tout faire foiré. J’ai osé la comparé à un souaffle, mais je ne pensais pas à mal, pour moi c’était une ânerie, juste une bêtise, un mot sans importance et qu’elle le prenne au pied de la lettre ça me blesse. Oui je sais c’est bizarre, ce que j’entends pas là c’est que ça me blesse de l’avoir froissé. Ce n’était clairement pas mon intention. Je suis pas méchant, enfin je pense que je ne suis pas quelqu’un de méchant au contraire j’ai toujours le mot pour rire et voir que mes propos l’ont blessé.
Je reste là sur mon balai pendant qu’elle s’en va, elle se pose au sol et lance le balai avec colère, le cours est terminé, elle a très mal pris mes propos et j’ai du mal à comprendre pourquoi ? Elle sait bien que je suis un clown non ? Que je passe mon temps à dire et faire des bétises ? Que si j’ai accepté de l’aidé c’est pour Kassie et aussi pour lui montré que je suis pas un mauvais bougre mais là…Ouais Peterson ta mère a raison t’es vraiment un bon à rien. Bon réfléchie vite et bien.

Attend !Je prend la direction du sol et je saute complètement au sol, me cassant la gueule, roulant en boule, je me relève tant bien que mal.

Je me donne un rapide coup de baguette pour m’épousseté, puis je cours et je me poste devant elle bras écarté comme pour la stoppé, j’ai le souffle court, signe que je me suis hâté et que je m’en veux clairement. Je plonge mes yeux bleus dans les siens.

Je te demande pardon !Lachais je avec sincérité, et ça se voyait. Je pensais pas à mal, tu sais bien que je suis un crétin ?Repris je sur un ton penaud. C’était pour plaisanté et non pour t’insulté, tu peux croire et dire ce que tu veux, en 5 ans je t’ai jamais insulté et franchement je…Je me hâte de cherché mes mots, Sutton est une fille à prendre avec des pincettes. Je ne te donne pas de mon temps et de mes conseils pour obtenir quelque chose de toi, c’est pas mon intention je voulais juste t’aidé et je pensais te détendre en disant une bétise !Ajoutais je en baissant les bras. Mais…enfin je comprend que tu m’en veuille, alors…alors j’en déduis que les cours sont terminé !Terminais je.

Je n’étais pas las, mais déçu, pas de Sutton, mais de moi, de ma connerie, je suis vraiment stupide, à croire que j’ai un don pour foutre la merde alors que je veux juste détendre l’atmosphère. Me confondre en excuse ne servira pas à grand-chose, surtout si je tente de la complimenté vu l’ampleur des dégâts. Alors je garde la face, je suis sincère avec elle. Après je ne vais pas lui courir après j’ai tout de même une once de dignité, mais je tenais à la rattrapé pour lui dire que je ne voulais clairement pas l’insulté ou la manipulé. Je sais qu’elle voit tout le monde comme ça, c’est une éducation mais je suis pas quelqu’un de malhonnête. Alors elle a le choix, soit elle comprend que j’ai vraiment voulu la faire rire pour qu’elle est moins peur et non l’insulté pour la blessé soit elle s’en va avec l’opinion première qu’elle avait de moi avant les cours.
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Second Lesson (Sutton) Empty
MessageSujet: Re: Second Lesson (Sutton)   Second Lesson (Sutton) EmptyMer 25 Jan - 19:33

❝Second Lesson❞
- Sutton & Jon -
C'EST DRÔLEMENT DANGEREUX DE S'ATTACHER À QUELQU'UN, C'EST INCROYABLE CE QUE ÇA PEUT FAIRE MAL. RIEN QUE LA PEUR DE PERDRE L'AUTRE EST DOULOUREUSE. C'EST MOCHE DE GUETTER UN SIGNE DE QUELQU'UN POUR SE SENTIR HEUREUX.
J'étais énervée, agacée, dégoûtée ... prenez tous les synonymes de ces mots-là et ajoutez-les les uns à la suite des autres pour avoir mon état d'esprit tandis que je redescendais sur terre et que je balançais littéralement ce débile de balai sur l'herbe du terrain de quidditch. J'en avais presque envie de pleurer de rage mais je ne comptais pas faire ce plaisir à Peterson. Plus qu'en colère contre lui, c'était finalement contre moi que je ruminais. Comment avais-je pu une seule seconde croire que le capitaine de l'équipe des blaireaux avait envie de m'aider ? Comment avais-je pu penser qu'il faisait cela pour Kassie, car lui aussi tenait à elle ? Comment avais-je pu croire qu'il n'irait jamais tout raconter ? J'avais été idiote ! Si Reever avait été au courant, c'était surtout parce qu'il lui avait dit, et non parce qu'elle nous avait surpris !

J'entendis alors sa voix tenter de me retenir tandis que je tournais les talons pour partir dans notre salle commune. Je m'arrêtais, les bras croisés sur ma poitrine, tandis que le jeune homme tentait de se rattraper. Oui, me comparer à un souaffle ce n'est pas m'insulter ! Se moquer de moi tandis que je risquais ma vie, c'était de la gentillesse peut-être ? Dans ses paroles, une seule chose était vraie, et je n'allais pas me faire prier pour le lui faire remarquer. S'il pensait que j'allais mâcher mes mots car j'étais une fille bien élevée et qui employait un langage tout à fait correct, il se mettait littéralement le doigt dans l'oeil !

"En effet, t'es un crétin ? Dis-moi, quand t'es allée voir Reever pour lui raconter à quel point j'étais minable sur un balai, à tel point que tu devais me donner des cours, ce n'était pas pour me nuire ? Oh certes, elle ne t'a pas trahi. Elle a dit qu'elle nous avait surpris mais je peine à croire sa pseudo version. Maintenant, elle me surveille et me dit qu'au moindre faux-pas, je paierai. J'ai été stupide de croire que tu n'avais rien à voir avec cela. Regarde-moi dans les yeux et jure-moi que tu ne lui as rien dit ? Sur la tête de Kas' ? Non mieux, sur celle de Baker ..."

C'est un sourire narquois que j'affichais. J'étais persuadée qu'il allait baisser les yeux, ce qui serait un aveu de sa part. Là, je le croyais vraiment coupable. J'étais même prête à en mettre ma main au feu. Mais il n'oserait pas jurer sur la tête de son petit chien-chien de blaireau. Ces deux-là, je ne les louperai pas non plus. Autant vous dire que si je reste dans cet état-là, dans cette humeur là et avec cette rancune envers Peterson, il risque vite de s'apercevoir ce qu'une Skeeter blessée peut faire.
code by lizzou — gifs by TUMBLR — 510 MOTS.

Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Second Lesson (Sutton) Empty
MessageSujet: Re: Second Lesson (Sutton)   Second Lesson (Sutton) EmptySam 28 Jan - 14:48
Sutton ▲ JonSecond LessonBon j’admets que la comparaison avec souaffle c’était surement l’erreur a ne pas faire mais voilà à la longue on le connait le Peterson ! Quand y’a une bourde a faire je suis jamais loin…Non c’est vrai je me maudis intérieurement je suis un débile profond, après tout c’est pour ça que je suis pas a Serdaigle, n’est ce pas M’man ? Comme tu aime souvent me le répété, à force je commence à y croire, même si certaines personnes m’affirme le contraire. Je tente de reprendre mes esprits, certes j’ai commis une bévue mais de là a monté si fort dans les aigues. Sauf que quand elle parla d’Abby mes yeux se firent aussi ronds qu’un hibou en pleine nuit. Que quoi ? Pardon ? Plait il ? Mes oreilles me font souffrir ? Mon cerveau à pris un soudain coup de froid han ? C’est ça han ? Oui oui surement, car j’ai rien dit a Abby, bah non…Je sais tenir ma langue, j’ai promis de l’aidé et de ne rien dévoilé alors pourquoi elle s’en prend soudainement a Abbygael et le pire c’est qu’elle veut que je jure sur la tête de Seb…Merlin…En fait j’ai compris, le froid dans le cerveau han c’est pas moi, non non l’engelure du cerveau c’est Skeeter qui là.

Attend quoi ?Fis je en la fixant dans les yeux, j’étais pas du genre a détourné les yeux, mais en revanche il s’était bel et bien agrandit et c’était de l’incompréhension qu’on pouvait y voir. Depuis quand elle…Oui oui j’arrive plus a aligné trois mots a la file, faut croire que l’information est encore entrain d’être digéré. J’adore Abby, mais de là a faire chanté quelqu’un…Je peux pas cautionné ça, va falloir que je parle a la lionne. Je peux te juré sur la tête de Sébastian, de Mattie, de East, d’Amélia, de Seth, de Patience, de Kass, de toute les personnes que j’aime profondément que j’ai absolument rien dit a Abbygael !N’importe qui serait vexé qu’on est mis en doute sa parole mais là pour le coup j’en avais rien à ciré. Jamais je ne trahi les secrets ! Jamais ! On peut me reproché beaucoup de chose mais pas « ça » !Fis je avec une once de colère dans les yeux.
J’avais baissé les bras sans m’en rendre compte, mes poings s’était serré, je passais mes mains dans mes cheveux avec fureur et je posais mon regard sur Sutton.
J’ai jamais trahi ma parole ! JAMAIS ! Crois le ou non, après tout tu as déjà ton opinion sur moi et elle n’a jamais été bonne !Fis je avec un faible sourire d’excuse.

N’ai je pas raison ? Sutton ne m’a jamais apprécié, mais voilà je pensais l’avoir adouci ou qu’elle avait quelque peut changer d’avis avec les cours, mais je vois bien que non, son manque cruel de confiance en autrui est plus que palpable pourtant j’ai rien fait, j’ai rien dit. Pour moi aucun membre de mon cercle d’amis n’est au courant et là j’apprend qu’Abby le sait et qu’elle fait chanté la blonde…Je trouve ça presque trop cruel et j’aime pas…Je suis pas du genre a aimé ça. Ma mâchoire se déforme bien malgré moi et un léger grondement sort de mes lèvres, je respire profondément là c’est le dingo qui a tenté de parlé et ce n’est pas bon…pas bon du tout…mais pas pour la bonne blonde hélas…Comment Abby a-t-elle osé me faire un coup pareil ?

Je n’aime pas qu’on s’insinue dans ma vie privé, à croire que dans ce château on ne peut pas aidé la sœur de cœur de sa meilleure amie a monté sur un balai sans se retrouvé au cœur d’un réel drame ! Bordel ! Je commence a en avoir ras le sombral !Fulminais je, puis je pose mes iris bleu sur Sutton.Ecoute moi bien, j’ai rien avoir avec ça ! Essaie de te souvenir des minces qualités des jaunes et noirs ! Tu sais ce truc qu’on appelle Loyauté ? J’ai jamais trahi personne et ça n’arrivera jamais ! Laisse-moi réglé ce problème ! Et si tu change d’avis sur les cours préviens moi !Dis je en attrapant les balais au sols.

J’allais tout rangé, j’allais chopper Abby et lui tiré les vers du nez. Foutu lionne ! Merlin, à croire que j’attire les caractères de merde comme des abeilles avec du miel !
© 2981 12289 0[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
InvitéHistoria PactumAnonymous

Second Lesson (Sutton) Empty
MessageSujet: Re: Second Lesson (Sutton)   Second Lesson (Sutton) EmptyMer 8 Fév - 19:28

❝Second Lesson❞
- Sutton & Jon -
C'EST DRÔLEMENT DANGEREUX DE S'ATTACHER À QUELQU'UN, C'EST INCROYABLE CE QUE ÇA PEUT FAIRE MAL. RIEN QUE LA PEUR DE PERDRE L'AUTRE EST DOULOUREUSE. C'EST MOCHE DE GUETTER UN SIGNE DE QUELQU'UN POUR SE SENTIR HEUREUX.
Ben oui, forcément, j’étais persuadée que Jonathan avait trahi sa parole. Ouais, je sais, Poufsouffle, la loyauté, blablabla … Ben je n’y crois pas ! Quand on voit que Sebastian Baker est à Poufsouffle et qu’à mes yeux, la loyauté et la gentillesse sont loin d’être ses qualités premières, permettez-moi d’avoir un doute ! Puis, au final, je me sens presque rassurée de cette trahison. Après tout, Peterson, au départ, je le détestais. Même pire que ça ! Je ne supportais pas sa proximité avec Kassie, j’étais persuadée qu’il n’était pas à la hauteur d’une amitié avec elle, et j’avais raison !

Je ne m’attends à aucun moment à ce que le blaireau me rattrape. Je pense simplement que je lui ai claqué le bec. Il pensait pouvoir se moquer de moi. Il pensait que jamais je ne saurais qu’il m’avait trahi en racontant nos leçons à Abbygail Reeves. Cette stupide lionne me paiera le fait d’avoir osé me faire chanter. Ce qu’elle oublie, c’est que la vengeance est un plat qui se mange froid. Et je ne sais pas pourquoi, mais je pense que je vais en parler à Natasha. Cette dernière pourra peut-être m’épauler dans la descente aux enfers de la copine de Peterson.

Pourtant, il me rattrape. J’entends un « attends » et je me fiche. Quoi ? Il va me rire au nez ? Me dire qu’il m’a bien eu ? Qu’il a des clichés et de quoi me faire chanter lui aussi ? Je sers mes poings, m’attendant au pire, mais une nouvelle fois, le blaireau m’étonne. Pardon ? Il me le jure ? Je le regarde droit dans les yeux et je ne décèle aucune trace de mensonges. Bon, je ne suis pas non plus super douée pour ça, mais je pense quand même avoir quelques talents.

Il insiste sur sa maison, et j’entends dans sa voix la colère d’être ainsi trahi. Pas par moi, non … Après tout, nous ne sommes pas amis. Mais par cette rouge et or qui s’est permis de faire cela. Tiens, finalement, ma vengeance serait-elle déjà faite ? Peut-être que la gamine ne s’attendait pas à ce que j’en parle à son grand copain. Intérieurement, je jubile. Extérieurement, je reste froide, le regard droit, les poings toujours serrés. Je regarde Peterson prendre les balais et aller les ranger. J’hausse les épaules, et, avant de tourner les talons, je jette d’une voix nonchalante :

« Je te laisse t’expliquer avec ta grande copine … Peut-être qu’elle n’a pas, elle, le sens de la loyauté. Et … Merci pour ce cours. »

Et je rentre dans le château. Bon, même si ce cours a viré au drame, j’ai tout de même appris à tourner. Je ne sais pas si j’arriverai un jour à faire demi-tour, mais pour le moment, je pense avoir assez de compétences pour emmener Kassie faire un petit tour en balai. En espérant que je ne devrais pas faire demi-tour … Mais cela est une autre histoire !

code by lizzou — gifs by TUMBLR — 502 MOTS.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsoriséHistoria Pactum

Second Lesson (Sutton) Empty
MessageSujet: Re: Second Lesson (Sutton)   Second Lesson (Sutton) Empty
Revenir en haut Aller en bas
 

Second Lesson (Sutton)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Historia Pactum :: Les coulisses :: Les archives :: Archives RP :: Ancienne version-