RSS
RSS
HISTORIA PACTUM
saison II ♠ Always keep your foes confused. If they are never certain who you are or what you want, they cannot know what you are like to do next.



 
Bienvenue sur Historia Pactum
!
Votez sur les top sites !
Toutes les deux heures !
Membre du mois
Ici vous retrouverez chaque mois le membre du mois récompenser pour sa participation RP dans la carte fidélité du forum.
Event en cours
Ici vous trouverez l'animation ou l'intrigue en cours sur le forum.

Partagez
 

 [12.04.24] Singing your heart out makes you feel alive {Seul}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
InvitéHistoria PactumAnonymous

[12.04.24] Singing your heart out makes you feel alive {Seul} Empty
MessageSujet: [12.04.24] Singing your heart out makes you feel alive {Seul}   [12.04.24] Singing your heart out makes you feel alive {Seul} EmptyDim 3 Nov - 13:02
Peter's

Wishes
And I woke up to the beauty of the world and fell in love with a key.
12.04.2024“Je ne peux décemment pas vous donner tous les solos, monsieur MacArthur.” lui expliqua sa professeure de chant à la fin du cours d’Arts Magiques. Il voulait simplement souligner le fait que son camarade ne parvenait toujours pas à atteindre les notes d’un tel morceau et qu’il serait sûrement plus approprié de lui donner le refrain pour que son vibrato fasse le travail à sa place. La chose ne lui demandait aucun effort ; il connaissait déjà chaque mot, chaque note de ce refrain. Peter la fusilla de son regard bleuté mais sortit de la salle dans le plus grand des calmes. Il n’était pas dans sa nature de s’emporter pour si peu. Elle ne voulait pas lui donner ce qu’il voulait ? Très bien. Peter n’aurait qu’à s’en emparer de la meilleure façon qu’il connaisse : en prouvant son talent. Lorsqu’il ouvrait la bouche pour chanter, la pièce se taisait et écoutait. Lorsqu’il chantait à pleins poumons, la salle avait la chair de poule. Lorsqu’il donnait son tout, l’émotion se lisait sur chacun des visage. Le garçon avait de quoi devenir un des artistes sorciers les plus doués de sa génération ; il le savait pertinemment et n’avait pas besoin que quelqu’un d’autre le lui dise. Sans demander son reste, le jeune homme regagna la chaleur de son école et se précipita dans les escaliers. Il fredonnait encore le rythme de cette chanson… Le groupe était connu parmi les sorciers et les moldus confondus ; la chanteuse envoûtait quiconque l’entendait. Il voulait être comme elle : déployer son talent et envoûter à son tour quiconque laisserait traîner ses oreilles. Faire partie de la chorale ne suffisait pas : il lui fallait se démarquer.

Ses pas le guidèrent machinalement vers le septième étage pour regagner la tour des Serdaigle. Pourtant, une impression étrange le fit s’arrêter dans l’imposant couloir. C’était comme se faire appeler par le château lui-même. Le garçon pivota sur ses pieds pour faire face à un imposant mur de pierres. Il lui semblait voir autre chose pourtant. Sans trop savoir pourquoi, le garçon s’approcha de celui-ci jusqu’à ne plus être qu’à deux pas de l’impasse. Le cul-de-sac se brouilla soudainement et les pierres se réarrangèrent pour laisser place à une porte d’une beauté sans pareille. Peter jeta un œil curieux autour de lui, comme pour vérifier qu’il n’était pas en train de rêver. Malheureusement pour lui, personne ne se promenait à l’étage au même moment et ne pourrait donc lui confirmer ce que ses yeux peinaient à croire. Sans réfléchir davantage, le jeune homme enclencha la poignée et pénétra dans la salle qui était noire. À peine la porte s’était-elle refermée derrière lui qu’il l’entendit disparaître. Le garçon fit quelques pas en avant pour essayer de distinguer ce que la pénombre dissimulait dans son manteau d’obscurité. Les projecteurs s’allumèrent soudainement. Il se tenait debout, un peu interloqué sur une scène gigantesque. Des mannequins entamèrent la musique du morceau qu’il rêvait d’interprêter. Devant lui, des centaines de rangs commençaient à basculer sur leur siège. Ébloui par les lumières, Peter ne pouvait discerner les centaines de mannequins qui attendaient avec attention qu’il entame le premier couplet. Sans réfléchir et enjoué par la beauté de la salle, le jeune homme laissa tomber sa besace sur le sol et courut au centre de la scène. Il entama machinalement les premières notes de sa voix claire : le son amplifié par un sortilège jeté sur la scène où il donnait son premier concert (à guichet très fermé) s’éleva dans la salle et l’emplit toute entière.

“And the heart is hard to translate
It has a language of its own
It talks in tongues and quiet sighs
And prayers and proclamations
In the grand deeds of great men and the smallest of gestures
And short shallow gasps” *


Une maîtrise quasi parfaite, une voix douce et puissante à la voix, le public factice était en délire. La musique parfaitement jouée derrière lui l’encourageait à poursuivre son récital. Fini la chorale. Fini les enfantillages. Il était l’artiste de cette soirée. Poursuivant sur le bridge, le jeune homme se mit à danser, libérant son corps de ces contraintes imposées par la société des sorciers.

”But with all my education I can't seem to command it
And the words are all escaping, and coming back all damaged
And I would put them back in poetry if I only knew how
I can't seem to understand it” *


Son corps, comme enflammé, se mouvait avec une grâce qu’on lui avait inculqué et qu’il n’avait jamais cessé d’apprécier depuis son plus jeune âge. C’était comme faire l’amour à des milliers de personnes en même temps. Son attention volait ici et là comme un oiseau inépuisable. Il sentait son cœur s’emballer et le pousser juste à temps pour le refrain :

“And I would give all this and heaven too
I would give it all if only for a moment
That I could just understand the meaning of the word you see
'Cause I've been scrawling it forever but it never makes sense to me at all” *


Quel plaisir incroyable de se sentir poussé et accompagné par un groupe aussi bon que celui-ci. Des chœurs apparus des entrailles de la salle sur demande l'accompagnaient maintenant pour le second couplet.

“And it talks to me in tiptoes
And it sings to me inside
It cries out in the darkest night and breaks in the morning light

But with all my education I can't seem to command it
And the words are all escaping, and coming back all damaged
And I would put them back in poetry if I only knew how
I can't seem to understand it” *


Il virevoltait, courait d’un bout à l’autre de l’impressionnante estrade, jouait avec son public en se perdant dans un monde bien à lui duquel sa voix était la seule clef. Alors il poussa de nouveau pour chanter le refrain. Une fois. Puis deux. Ses gestes presque aussi envoûtants que sa voix délicate et grave.

“No, words are a language
It doesn't deserve such treatment
And all of my stumbling phrases never amounted to anything worth this feeling” *


Il en pensait, en vivait chaque mot. Tombant à genoux devant son public, Peter termina la chanson, les larmes aux yeux, un bonheur incommensurable imprégné sur son beau visage :

“Words were never so useful
So I was screaming out a language that I never knew existed before” *


Dans ses yeux, lui, uniquement lui. Le souffle court, Peter regarda la pièce s’éteindre paisiblement et lui éclairer le chemin de la sortie. Derrière lui, la porte se referma sur ses rêves et sa prouesse. Sa sacoche sur l’épaule et son sourire sur les lèvres, le jeune homme gravit à la volée les marches qui le séparaient de son dortoir. Demain, il pourrait la convaincre de changer d’avis. Demain, ce morceau serait le sien.
CODAGE PAR AMIANTE
IMAGES PAR ezramillerfaces & fireworkofdec
SONG BY FLORENCE + THE MACHINE


Nombre de mots : 1170 = 300x3 + 150 (Nvx 1, 2, 3)
Revenir en haut Aller en bas
 

[12.04.24] Singing your heart out makes you feel alive {Seul}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [UPTOBOX] Dead or Alive [DVDRiP]
» [UPTOBOX] Requiem for a Dream [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Historia Pactum :: Les coulisses :: Les archives :: Archives RP :: Saison 1 [été 2023 - août 2024]-