RSS
RSS
HISTORIA PACTUM
saison II ♠ Always keep your foes confused. If they are never certain who you are or what you want, they cannot know what you are like to do next.



 
Bienvenue sur Historia Pactum
!
Votez sur les top sites !
Toutes les deux heures !
Membre du mois
Ici vous retrouverez chaque mois le membre du mois récompenser pour sa participation RP dans la carte fidélité du forum.
Event en cours
Ici vous trouverez l'animation ou l'intrigue en cours sur le forum.

Partagez
 

 [13.04.2024] Une de perdue... une demi-vélane de retrouvée ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Iwao MasaakiHistoria PactumIwao Masaaki
Eruptif
Exp : 17887
Points de vie (HP) : 3350
Baguette : 28,99 cm, bois de Cèdre et poil de Troll
Photomaton : For when you fall, I will be the one telling you : I told you so.
Familier : [13.04.2024] Une de perdue... une demi-vélane de retrouvée ? 3335220522_1_9_S6qDiyy3
Âge IRL : 23
Célébrité : Ji Chang-Wook
Parchemins : 417
J'aime : 259
Date d'inscription : 09/05/2019

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

[13.04.2024] Une de perdue... une demi-vélane de retrouvée ? Empty
MessageSujet: [13.04.2024] Une de perdue... une demi-vélane de retrouvée ?   [13.04.2024] Une de perdue... une demi-vélane de retrouvée ? EmptyMer 20 Nov - 2:40
Une de perdue...
Pour changer, Iwao tirait une gueule de six pieds de longs en ce début de soirée. Non, il ne s'était pas engueulé avec Eiji. Ni avec Neko. Ni n'avait reçu un mot de papa. Non, là, cette tête qu'il avait à ne même pas cacher de son habituel sourire mielleux son énervement, elle était destinée à une tête brune qui allait très vite regretté de l'avoir jamais rencontré !

Il fallait replacer la situation dans son contexte. Avril, début du mois. Depuis la veille, c'était les vacances scolaires, et Iwao avait mieux à faire auprès de ses cousins, plutôt que de traquer une petite fouineuse à l'autre bout du monde. Cette fille, il l'avait rencontrée - sans grande surprise - à la Tête de Sanglier, une de ces nuits où boire était plus amusant que de suivre une maudite professeure rousse. Au départ, elle avait semblé être une bonne idée de jeu. Toute seule qu'elle était, au fond de la salle, à scruter de ses yeux brillants la salle encrassée d'une clientèle louche. Le grand cercle de ses lunettes lui faisait un regard ahuri, un peu niais ; son teint pâle et ses joues roses, sa peau tendue parlaient de sa jeunesse, sa cape mitée et recousue de son compte en banque. En quelques mots, une proie facile, pour une soirée de jeu.

Il avait vu juste, le ninja. En trois mots et un sourire, elle avait fini pendue à ses lèvres. Littéralement. Et le reste de la soirée avait prit place à l'étage, parce qu'en tête à tête c'était plus amusant encore.

Cette petite peste, il l'avait justement revue la veille. Cette fois, c'est dans Pré-au-Lard, devant une vitrine dont il ne se souvenait pas, qu'il l'avait bousculée. Oui, exprès. Parce qu'Iwao et ses petites expériences humaines, c'était un peu comme un chat face à une colonie de souris. Et tout aurait pu se passer très très bien, si seulement en se réveillant tout à l'heure -seul- il n'avait pas constaté une pièce manquante à sa tenue... contre un petit mot griffonné rapidement.

Sur la feuille de papier, des excuses, une destination, et le croquis mal fait de deux serpents emmêlés. Question une : c'était qui cette débile, vraiment ? Question deux : katana ou shuriken ?

Voilà donc pourquoi il tirait la gueule le Wao. Être convoqué par son coup du soir parce qu'elle lui a chouré son médaillon, c'était pas du tout, du tout un truc qui l'amusait.

C'est vêtu de son costume occidental qu'il avait prit le chemin du portail qui allait le transporter non loin de Durmstrang. Du château, il n'aurait pas trop de mal à rejoindre Cornelongue-en-glace, et le bar douteux où sa brunette lui demandait de venir. Elle avait intérêt a profiter du lieu avant son arrivé, à Iwao, parce qu'il lui avait prévu une soirée... mortelle. Déjà parce que pas touche le médaillon. Ensuite parce que rien que le fait d'être partie avec c'était louche. Qui qu'elle soit, quoi qu'elle sache, elle n'irait pas le raconter aux vers de terre.

Une poudre de cheminette plus tard, et des pas furieux, il atteint sans mal l'endroit indiqué sur le papier. Et contrairement à ce qu'il imaginait, ce ne fut pas une petite brune effrayée et tremblante, cachée ou isolée qu'il trouva ; mais la demoiselle lui faisait un sourire radieux, médaillon autour de son cou, pendant là comme si c'était tout à fait normal et qu'elle y avait été invitée. Cela dit, l'expression du nippon du rapidement lui mettre la puce à l'oreille alors qu'elle perdait à la fois son sourire et ses couleurs à mesure qu'il se rapprochait.

C'est ça. Recule contre le mur fillette, il fait nuit, y a pas un chat, crois le que tu vas me filer entre les doigts. Encore un pas et les doigts d'Iwao se refermèrent sur le col... non, sur le médaillon d'abord, qu'il arracha au cou de la brunette qui s'était tétanisée contre les pierres froides dans son dos. Précieux récupéré, rangé, et cette fois la main agrippa le col de laine de la fille, tordant le tissu dans son poing pour la saisir plus fermement et la coller un peu plus au mur si c'était possible. A ce niveau, clairement, il essayait de l'encastrer dedans.

I... Iwao ! Qu'est-c... Elle couina avant que sa gorge ne soit trop comprimée pour pouvoir émettre le moindre son.

Ferme la. T'es qui. Pourquoi tu m'as trainé ici. Qu'est-ce que tu sais.

Le regard de la brune passa par l'incompréhension avant de revenir à la terreur pure. Doucement, des larmes se formaient sous ses paupières, alors que ses lèvres tentaient d'articuler des mots sourds et que ses poumons cherchaient à trouver de l'air. Quand le ninja relâcha un peu la pression pour lui laisser une possibilité de répondre, elle prit une profonde inspiration qui lui causa une quinte de toux.

Trop de bruit. Trop d'exposition. Un mouvement plus tard, il trainait la fille sur le côté du bâtiment, dans une rue qui n'avait rien à envier à l'allée des embrumes... En tout cas comme ça de nuit. Rebelote, le mur. Sans douceur. Et il répéta ses questions. Mais la jeune fille s'était cette fois mise à pleurer, et lâchait de faibles je-ne-comprend-pas à la fois agaçants et... déroutants. Sourcils froncés, Iwao eut un doute, une seconde. Sa main fila à sa ceinture, et il vint poser le bout de sa baguette contre le front de la demoiselle.

Legilimens.

Elle eu juste le temps d'échapper un couinement, et il avait passé la barrière de ses souvenirs. Elle n'était pas très forte mentalement, et vraisemblablement pas occlumens. Pas du tout. C'était comme s'il venait d'ouvrir un livre, et qu'il n'avait qu'à choisir le chapitre. Alors il commença au début, à toute vitesse, sans s'arrêter. Les images floues défilaient sans les retenir. Et puis... Un visage. Le sien. Il arrêta la course. C'était le soir dans le bar de monsieur Dracarys. Ça, il voulait savoir. Ce qu'elle foutait là, cette fameuse nuit. Alors il remonta un peu. Mais ne trouva rien de plus que l'affligeante vie d'une jeune sorcière un peu trop curieuse. Souvenir inintéressants, on passe. On passe trop vite. On passe trop loin. Il arrivait à ce soir, à la sentir s'effrayer alors qu'il approchait. Il remonta. Accrocha des regards. Arrêta. Balaya la fumée du souvenir... Sa voleuse racontait à une blonde son plan pour l'attirer à un... rendez-vous. Pause. Quoi. Hein. On reprend. Le regard blasé de la sorcière qui joue avec une fine baguette ciselée d'argent. Une voix qui lance : c'est une idée de merde. Il approuve, le Wao, c'était stupide. Mais il a d'un seul coup deux et deux qui font quatre. Est-ce que cette idiote avait seulement essayé d'être... romantique ? Avec lui ? Comme ça ? Il avait presque envie de rire. Presque. Parce que c'était le médaillon qu'elle n'aurait pas du toucher. Il aurait presque préféré qu'elle parte avec sa baguette.

Quand il sorti des souvenirs, il n'avait plus le regard aussi noir, mais l'expression neutre et complétement désabusée. Elle, respirait à peine, et enfin libérée de son emprise elle se laissa tomber au sol pour pleurer. Un soupire. Une main dans les cheveux. C'est con une fille. Respire. Tend la baguette. Oubliettes. Expire.

Et il la laissa la. On a jamais dit gentleman, le ninja.

Sa baguette fila se reglisser à sa ceinture, et il fit le tour du bâtiment pour y entrer. Ouaip, après tant d'émotions, il était bon de prendre un verre.

L'idée, c'était d'entrer sans trop se faire repérer, se poser dans un coin tranquillement avant de oh mais c'est qui cette blonde absolument divine ? Un sourire de chat étira largement ses lèvres fines, alors que mains dans les poches, prenant un air un peu mystérieux, il avala de quelques enjambées la distance entre lui et son changement d'idées... Machinalement, ses doigts se refermèrent sur le médaillon dans sa poche, doucement, tout doucement.

Spoiler:
 

‹c› Vanka


shikokku no hebi
Who decides why we live and what will die to defend...
who chains us ?
Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t3694-iwao-masaaki https://www.historia-pactum.com/t3727-iwao-masaaki-o-pas-encore-de-classe?highlight=iwao https://www.historia-pactum.com/t3726-iwao-masaaki?highlight=iwao https://www.historia-pactum.com/t5325-iwao-masaaki-o-botruc-nom#135879 https://www.historia-pactum.com/t3733-iwao-massaki-tout-l-art-de-la-guerre-est-base-sur-la-duperie?highlight=iwao
Teddy K. RomanovHistoria PactumTeddy K. Romanov
Dragon
Exp : 10814
Points de vie (HP) : 2250
Baguette : 17.38cm, bois de Rose, délicate et fine comme la demoiselle qui la possède. Elle contient un cheveu de Vélane en son cœur.
Photomaton : [13.04.2024] Une de perdue... une demi-vélane de retrouvée ? Tumblr_py7vpbgs6d1srh1mgo1_400
Célébrité : Ester Expósito
Parchemins : 1007
J'aime : 37
Date d'inscription : 13/10/2019

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

[13.04.2024] Une de perdue... une demi-vélane de retrouvée ? Empty
MessageSujet: Re: [13.04.2024] Une de perdue... une demi-vélane de retrouvée ?   [13.04.2024] Une de perdue... une demi-vélane de retrouvée ? EmptyMer 20 Nov - 20:04
« Une de perdue... une demi-vélane de retrouvée ? »Peut-être n’aurais tu pas dû te trouver là ce soir. Probablement même. Dans le petit village de Cornelongue en Glace, pas si loin que ça de l’école où tu étudiais la magie depuis maintenant sept ans ou presque. Avec en tête l’échec scolaire qui risquait de te faire redoubler cette année d’ASPIC si tu ne cartonnais pas aux examens. Il y avait eu des circonstances atténuantes, bien sûr, mais loin de t’apitoyer sur ton sort, tu avais parfaitement conscience qu’il y en aurait toujours. Et que peut-être que tu aurais pu faire mieux. Peut-être, ou pas. Blonde pulpeuse que l’éducation avait tourner vers un destin de femme trophée. Croqueuse de diamant, car après tout, les diamants n’étaient-ils pas les meilleurs amis d’une femme ? C’est ce que disait la chanson pourtant, celle que ta mère avait eu en favoris de son vivant, quand bien même elle aurait été moldu.

Le regard tourner sur ton verre dont le liquide tourbillonnait dans le fond quand de ta main gauche tu le remuais alors qu’au creux de la paume de la droite tenais ton menton. Des iris d’un vert pâle qui se noie tant dans la liqueur que tes pensées alors que ton aînée te croit chez des amis pour le Week-end, celle qui t’a recueilli après dix ans d’absence. T’a fait déménager bien loin de tout ce que tu avais connu jusqu’à présent. Ce que tu n’aurais plus si tôt que tu aurais quitté les murs du château de Durmstrang. Car c’était à l’autre bout de l’Europe maintenant que l’on t’attendait. Un soupir passe la barrière de tes lèvre, silencieux et accompagnant une moue que tu n’as que pour toi quand tu porte le verre à tes lèvres pour en prendre une gorgée. Que ta jambe remonte sur la seconde pour retrouver sa position initiale, les collant ça glisse. Que tu replace le bas de ta robe qui remonte sans doute un peu trop dans l’instant et repose ton verre sur le comptoir, faisant signe au Barman de te resservir.

Le temps de jeter un œil à ton reflet dans ton miroir de poche et déjà en voilà un nouveau, de verre, mais qui ne contiens pas ta commande. Tu lève les yeux vers le Barman qui t’indique une silhouette à l’autre bout du bar. Une seconde pour regarder la montre à son poignet, la griffe de la veste de son costume et la taille de sa bourse. Jauger si oui ou non ça vaut la peine de l’accepter, ce verre. Oui… Et non. Oui à en croire ce qui brille, non car ce serait trop facile. Alors c’est un regard hautain que tu donneras, avant de repousser le verre et demander au serveur ta commande. L’homme rit, tu lève ton verre, tu bois ce qui t’appartiens quand ce qu’il aura voulu offrir lui reviens et qu’un petit sourire en coin, goguenard, naît à la commissure de tes lèvres.

Il se lèvera, l’homme. Il s’approchera et te parlera. Quelque mot sans que tu ne le regarde. Une main sur ta cuisse qui te fera lever les yeux au ciel. Et la seconde sur ta hanche. Un soupire, las sans doute. Et ta main qui se crispe sur ton verra car tu n’es pas bien à l’aise avec l’approche, trop agressive sans doute, de ce garçon bien trop alcoolisée pour être dans la bienséance. Tu le repousseras, une fois. Deux fois. Pilote automatique à mesure que les émotions ne montent, que ta sensibilité fait naître au sein de ta poitrine une forme oppressante d’angoisse. Accélère les battements de ton cœur et développe l’aura que tu ne maîtrise pas. Celle qui les rend fou, tous. Celle que tu maudis depuis toujours. Ton côté hybride. Quand il voudra attraper ton poignet, tu lèveras les yeux. Regard fuyant qui fini par croisé celui d’un autre homme, plus ténébreux là-bas, en approche. A l’air venu de loin lui aussi, de l’autre bout du monde. Une seconde seulement de ses yeux de biches en proie à un chasseur avant que ledit chasseur ne renverse son verre sur ta robe, t’obligeant à te lever du tabouret et reculer percher sur tes talons aiguille en regardant les dégâts sur le tissus délicat couleur carmin.

Tu attraperas ton sac, faisant glisser la fine lanière en chaîne argenté sur le comptoir pour qu’elle rejoigne ton épaule quand tu décide de rejoindre la salle d’eau pour sauver un peu de ton honneur. L’aura le fera te suivre, lui là, celui qui ne sait plus boire, qui deviens de plus en plus lourd. Tu voudras l’ignorer, tu lanceras peut-être un sarcasme rien de plus en t’éloignant. Lui claquera la porte au nez et fera couler l’eau pour ne plus l’entendre pendant que tu tire que le papier pour l’humidifier et frotter la tâche sur ta robe. Il sera encore là, il finira même par ouvrir la porte. Tu tourneras la porte, interrompu dans ton geste. Et dans le sursaut, elle se développera encore cette aura, seule réflexe de défense que connais ton caractère bien trop emprunt aux sentiments. A l’hypersensibilité en un sens. Aura qui te désert d’ailleurs bien plus qu’elle ne t’aide, aux vues des situation quelques peu cocasse dans laquelle elle te fourre.
:copyright:️ 2981 12289 0


no rules.
Life is too cruel, if we cease to believe in love, why would we want to live ?
(c) Miss Pie


Dernière édition par Teddy V. K. Romanov le Mer 20 Nov - 20:20, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t4308-teddy-v-k-romanov https://www.historia-pactum.com/t4314-teddy-v-k-romanov#86358 https://www.historia-pactum.com/t4315-teddy-v-k-romanov#86360 https://www.historia-pactum.com/t4316-teddy-v-k-romanov-ouvert#86361
Albus P. W. B. DumbledoreHistoria PactumAlbus P. W. B. Dumbledore
Albus
Exp : 3530
Baguette : les tableaux n'ont pas de baguette
Photomaton : [13.04.2024] Une de perdue... une demi-vélane de retrouvée ? Source
Âge IRL : 139
Célébrité : Richard Harris / Michael Gambon
Parchemins : 6692
J'aime : 47
Date d'inscription : 14/10/2016

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

[13.04.2024] Une de perdue... une demi-vélane de retrouvée ? Empty
MessageSujet: Re: [13.04.2024] Une de perdue... une demi-vélane de retrouvée ?   [13.04.2024] Une de perdue... une demi-vélane de retrouvée ? EmptyMer 20 Nov - 20:04
Le membre 'Teddy V. K. Romanov' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Échec / Réussite' :
[13.04.2024] Une de perdue... une demi-vélane de retrouvée ? Dzorzo10


« Pour un esprit équilibré, la mort n'est qu'une grande aventure de plus.»
FLORISSONE
Revenir en haut Aller en bas
Iwao MasaakiHistoria PactumIwao Masaaki
Eruptif
Exp : 17887
Points de vie (HP) : 3350
Baguette : 28,99 cm, bois de Cèdre et poil de Troll
Photomaton : For when you fall, I will be the one telling you : I told you so.
Familier : [13.04.2024] Une de perdue... une demi-vélane de retrouvée ? 3335220522_1_9_S6qDiyy3
Âge IRL : 23
Célébrité : Ji Chang-Wook
Parchemins : 417
J'aime : 259
Date d'inscription : 09/05/2019

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

[13.04.2024] Une de perdue... une demi-vélane de retrouvée ? Empty
MessageSujet: Re: [13.04.2024] Une de perdue... une demi-vélane de retrouvée ?   [13.04.2024] Une de perdue... une demi-vélane de retrouvée ? EmptyMer 20 Nov - 23:20
Une de perdue...
Sourit, et avance Iwao, avance. Avait-il déjà oublié la fille paumée dans la rue à côté ? Oui, oui, ou presque. Ignorait-il complètement le type plus que lourd qui ennuyait sa nouvelle proie ? Non. Non, ça pas vraiment, parce qu'il mettait la jeune femme mal à l'aise, et il allait la faire fuir. Alors que lui, il voulait lui parler. Leurs regards se croisèrent une seconde. Une seule qui lui permit de lire son visage. Cette fille veut qu'on lui fiche la paix. Qu'il. Ce type là. Il dévia son chemin, alla directement de l'autre côté du bar. En passant, il sentit comme une attraction le forcer à s'arrêter et tourner les yeux vers la blonde. Forte. Mais se dissipant alors qu'elle gagnait les toilettes. Sourire de chat se fait curieux. Une demi-vélane ? Ceci expliquait cela. Et le type qui la suivait toujours, le lourdaud. Mais Iwao resta à son coin de pièce, mains dans les poches, yeux sur la porte. A respirer calmement. Parce que lui, cette situation ne l'inquiétait pas tant. S'il devenait trop chiant, il irait lui présenter le mur. Il était assez doué pour ça, surtout ce soir. Le hic serait surtout de ne pas se faire happer par l'aura de la demoiselle. Ce qui était... impossible. Donc il fallait juste espérer ne pas tourner comme ce type là. Un pari à prendre, sans doute.

Aurait-il du se souvenir, le Wao, de son passage au Wizzarding World Parc, et de sa mésaventure avec une certaine professeure de potions là-bas ? Surement. Mais il était trop ailleurs pour ça. Trop concentré sur cette fille, enfermée dans cette pièce, avec ce type bruyant forçant la porte. Tiens tiens. Peut-être que l'effet de l'aura l'avait déjà atteint, finalement ?

Effet ressenti ou pas, il ne fit pas vraiment attention, le nippon, au fait qu'il venait lui aussi de prendre le chemin de la "salle de bain", ouverte par un monsieur qui devrait très franchement apprendre à moins boire. (Derrière l'écran la joueuse s'étouffe sur autant de mauvaise foi.)

Attraper par l'épaule, pousser à l'intérieur, sourire rapidement à la blonde, refermer la porte, pousser le gars contre le mur, reculer d'un pas et dans le même geste tirer deux étoiles d'acier de sa veste, tirées parfaitement pour venir clouer le type au mur. Tant pis pour sa veste, il peut déjà dire merci de pas les avoir reçues dans le front. Attraper les cheveux, claquer un peu trop fort la tête contre le mur. Il parlait le gars ? Il parle plus. Oups, il va dormir un moment. Inspirer.

Expirer. Ravi de sa petite démonstration de force, Iwao se retourna vers la jeune femme écartant ses bras de chaque côté en mode "ta-daa". Il est là, l'aimant. Il est accroché à lui, et l'attraction le pousse vers elle. Mais il ne s'en rend pas compte, là est toute la subtilité. Il remit une mèche de cheveux échappée derrière son oreille, avant d'aller s'appuyer contre la porte, pas conscient que bloquer la seule issue possible puisse sembler un peu effrayant. Mais sauf si on était une tante médicomage, on avait pas de raison de le croire sur le point d'assassiner du monde ? Si ? Peut-être que le ton léger et le sourire amusé aiderait à le rendre plus aimable...

Je vous offre un verre ? Il avait l'air un peu lourd, votre ami. Je vous aurai bien proposé de vous offrir une autre robe aussi, mais vu l'heure tardive, je ne peux que vous proposer ma veste.

Et il la dévorait des yeux, le Wao, plus que d'habitude, sans retenue, juste parce que là tout de suite, il ne s'en rendait pas compte, et n'avait pas moyen de se retenir...

‹c› Vanka


shikokku no hebi
Who decides why we live and what will die to defend...
who chains us ?
Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t3694-iwao-masaaki https://www.historia-pactum.com/t3727-iwao-masaaki-o-pas-encore-de-classe?highlight=iwao https://www.historia-pactum.com/t3726-iwao-masaaki?highlight=iwao https://www.historia-pactum.com/t5325-iwao-masaaki-o-botruc-nom#135879 https://www.historia-pactum.com/t3733-iwao-massaki-tout-l-art-de-la-guerre-est-base-sur-la-duperie?highlight=iwao
Teddy K. RomanovHistoria PactumTeddy K. Romanov
Dragon
Exp : 10814
Points de vie (HP) : 2250
Baguette : 17.38cm, bois de Rose, délicate et fine comme la demoiselle qui la possède. Elle contient un cheveu de Vélane en son cœur.
Photomaton : [13.04.2024] Une de perdue... une demi-vélane de retrouvée ? Tumblr_py7vpbgs6d1srh1mgo1_400
Célébrité : Ester Expósito
Parchemins : 1007
J'aime : 37
Date d'inscription : 13/10/2019

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

[13.04.2024] Une de perdue... une demi-vélane de retrouvée ? Empty
MessageSujet: Re: [13.04.2024] Une de perdue... une demi-vélane de retrouvée ?   [13.04.2024] Une de perdue... une demi-vélane de retrouvée ? EmptyJeu 21 Nov - 0:13
« Une de perdue... une demi-vélane de retrouvée ? »Quand l’homme est entré, tu auras simplement tourné la tête, sans interrompre ton geste tout de suivre, lâchant un soupire d’exaspération qui est passée par une inspiration. Quand il aura fait quelques pas vers toi cependant, tu auras eu un mouvement de recul, assez pour te plaquer au lavabo dans ton dos et t’y tenir avec les deux mains légèrement en arrière. Le fixant l’air interdite. La scène n’aura pas durée bien longtemps, quelques seconde tout au plus avant qu’un autre intervenant n’arrive contre toutes attentes. Tu te souviens de se regard sombre que tu as croisé un peu plus tôt. Tu ne bougeras pas, pas quand il immobilisera l’homme, pas quand il l’assommera d’un violent coup contre le mur. Tu déglutiras cependant avec difficulté, refusant de fermer les yeux ou de reprendre ta respiration. Comme si le temps était suspendu à ce simple moment. Simple sans être simple quand l’angoisse que tu réprime ce transforme en autre chose, sans que tu ne t’en rendes compte, sans que tu ne le veuille non plus. Ça éclate et ça remplit la pièce. L’un dort, l’autre c’est adosser à la porte. Tu auras attardé ton regard sur l’assaillant avant de le tourner vers l’asiatique. Si expressif qu’on peu aisément lire en toi comme dans un livre ouvert sans même avoir besoin d’être doué de legilimentie. Mais après tout, ça a toujours été le cas.

Moment de bug, intense. On voit presque des petits oiseaux passés dans tes yeux. Un verre ? Tu cligne des yeux avant de froncer des sourcils. Un regard noir sur l’instant qui doit en rappeler un autre, que tu ne connais pas encore, car il faut bien quelques ressemblances ? Tu finiras par te décoller de la petite vasque sur lequel tu étais toujours agrippée. La tâche sur ta robe et l’eau qui l’aura agrandi, tu l’as complètement oublié jusqu’à ce qu’il te le rappel. Tu avanceras vers l’assommée ta main attrapant une des petites étoiles de métal pour la décrocher de là, non sans mal. Et avec une grimace, ça coupe ses trucs là. En tout cas tu le découvre dans le moment présent quand en forçant pour la décrocher, une petite entaille naît sur ton index que tu glisses entre tes lèvres d’un air absent pendant que l’homme s’affaisse d’un côté, toujours retenue par l’autre. Tu contemple ce truc, réfléchit du mieux que tu peux et tourne de nouveau la tête vers l’inconnu.

- Je ne le connais pas. Tant mieux s’il se réveil avec la migraine. Vous avez oublié ça.

Diras-tu en avançant vers la porte, en approchant de l’homme pour lui glisser l’étoile sur son manteau d’un geste délicat bien que ferme avant de lever les yeux verts lui, l’index toujours proche de tes lèvres pour ne pas trop laisser perler les quelques gouttes carmines particulièrement généreuse sur les extrémités sur corps humain. Ta seconde main, libéré de l’étoile d’argent, frôle le Nippon pour ce glissée sur la poigné dans une proximité pas si gênante finalement, si on omet l’aura toujours déployé.

- C’est pas plutôt à moi de vous inviter pour vous remercier ? Je prendrais votre manteau, quand il faudra sortir. Pour le moment, je vais survivre et ma robe aussi.

Un sourire s’élargit sur ton visage, il s’accompagne de petite bulle de champagne dans ton regard, toujours aussi expressif, toujours trop expressif.

- Par contre, à moins de ne pouvoir proposer que l’eau du robinet, pour sortir il faudrait que vous libèreriez la porte, non ?

Termine-tu, penchant la tête de côté quand ton sourire prend une forme féline. Jouer pour se rassurée, c’est peut-être un peu ça. Ou peut-être que finalement tu as juste envie d’évité de rester enfermé dans des toilettes avec deux parfaits inconnus, quand bien même l’un d’entre eu serait hors-jeu. Et si tu essai de feindre l’assurance, ce que tu fais plutôt bien au son de ta voix, les petits tremblements de tes mains et le regard légèrement fuyant que tu tente de maîtriser, eux, ne mentent pas. Pas plus que ton petit cœur qui tambourine sous ta généreuse poitrine qui laisserais presque entrevoir les vibrations de l’organe du dessous à l’œil attentif qui ne te regarderais pas dans les yeux.
:copyright:️ 2981 12289 0


no rules.
Life is too cruel, if we cease to believe in love, why would we want to live ?
(c) Miss Pie
Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t4308-teddy-v-k-romanov https://www.historia-pactum.com/t4314-teddy-v-k-romanov#86358 https://www.historia-pactum.com/t4315-teddy-v-k-romanov#86360 https://www.historia-pactum.com/t4316-teddy-v-k-romanov-ouvert#86361
Iwao MasaakiHistoria PactumIwao Masaaki
Eruptif
Exp : 17887
Points de vie (HP) : 3350
Baguette : 28,99 cm, bois de Cèdre et poil de Troll
Photomaton : For when you fall, I will be the one telling you : I told you so.
Familier : [13.04.2024] Une de perdue... une demi-vélane de retrouvée ? 3335220522_1_9_S6qDiyy3
Âge IRL : 23
Célébrité : Ji Chang-Wook
Parchemins : 417
J'aime : 259
Date d'inscription : 09/05/2019

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

[13.04.2024] Une de perdue... une demi-vélane de retrouvée ? Empty
MessageSujet: Re: [13.04.2024] Une de perdue... une demi-vélane de retrouvée ?   [13.04.2024] Une de perdue... une demi-vélane de retrouvée ? EmptyJeu 21 Nov - 3:02
Une de perdue...
Il y avait comme un voile installé devant ses yeux, qui rendait tout flou, sauf elle. Elle, seulement elle, tellement elle qu'il vit bien, en détaillant ses traits, qu'elle était encore moins rassurée maintenant que la minute d'avant. Pourtant, il l'avait assommé le boulet, n'est-ce pas ? Il l'avait envoyé au pays des rêves à coup de mur. Alors elle n'avait plus rien a craindre. Lui ? Mais c'était un agneau, voyons. Mais si, la preuve, la brunette fouineuse, il l'avait laissée en vie ! Si, si, la preuve, il avait toujours ses shurikens. Donc, il était tout à fait adorable, n'est-ce pas. Parfaitement. Et c'était une bonne idée de prendre un verre avec lui, rien que pour ça !

C'était en tout cas le fil de ses pensées alors qu'il reluquait impunément la jeune femme, alors qu'elle reprenait un peu de contenance, allait récupérer un shuriken - mais pourquoi donc ? Elle va se... ah ben voilà. - et portant son doigt blessé à ses lèvres venait de la manière la plus sensuelle qui soit le lui rendre. Sensuelle, si si. Sourire aux lèvres, clairement perdu entre l'amusement et la béatitude là tout de suite, il récupéra l'étoile qu'il glissa immédiatement dans sa veste, a sa place, et frissonna sous le frôlement de la blonde. Recherche de poignée de porte ou pas, il prenait ce petit jeu de charme pour lui. Aïe. Fallait espérer qu'il se réveille vite, avant que ça ne tourne à la catastrophe.

Elle parlait. Elle parlait... Sa voix était douce, envoutante. Son timbre délicat. Mais son regard racontait autre chose, et ses tremblements légers pour d'autres étaient grossiers pour un homme habitué à déchiffrer Eiji Kurotchkine. Il voyait bien la tension. L'inquiétude. Et pourtant il y avait ce voile, ce foutu voile devant ses yeux, ce putain d'aimant dans son ventre, qui faisait que ces infos là, elles ne s'accrochaient pas. Que lui, il ne répondit pas tout de suite. Souriant seulement. La regardant seulement. Ses yeux détaillant son visage. Ses yeux trop expressifs. Ses joues trop roses. Ses lèvres trop proches. Son cou trop pâle. Sa poitrine trop parfaite. On le voyait presque tambouriner, son petit cœur. Et le pouvoir était trop fort, il avait trop envie de la toucher, juste pour voir si elle était réelle. Sa main se posa délicatement sur sa hanche. Remonta sur sa taille. Sa prise se fit plus ferme, la seconde d'après les places étaient échangées, elle contre la porte, lui contre elle. Souffle court un instant et...

Battre des cils avec l'effet désagréable de se réveiller. Ne pas perdre pied. Rattraper la situation. Ce sentiment d'être perdu, ça s'est affiché un quart de seconde sur son visage, et déjà il a recollé un masque. Un sourire en coin, amusé. Le fourbe. Sa main se détache de la blonde et va se glisser dans sa poche, l'autre attrape la poignée et la tourne. La porte s'ouvre. Il sourit.

J'insiste, je paye. Pour me faire pardonner de cet air effrayé que je vous ai donné.

Et il fait un pas en arrière, détourne son regard d'elle pour aller récupérer l'autre shuriken et laisser le type s'effondrer sur le carrelage.

‹c› Vanka


shikokku no hebi
Who decides why we live and what will die to defend...
who chains us ?
Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t3694-iwao-masaaki https://www.historia-pactum.com/t3727-iwao-masaaki-o-pas-encore-de-classe?highlight=iwao https://www.historia-pactum.com/t3726-iwao-masaaki?highlight=iwao https://www.historia-pactum.com/t5325-iwao-masaaki-o-botruc-nom#135879 https://www.historia-pactum.com/t3733-iwao-massaki-tout-l-art-de-la-guerre-est-base-sur-la-duperie?highlight=iwao
Teddy K. RomanovHistoria PactumTeddy K. Romanov
Dragon
Exp : 10814
Points de vie (HP) : 2250
Baguette : 17.38cm, bois de Rose, délicate et fine comme la demoiselle qui la possède. Elle contient un cheveu de Vélane en son cœur.
Photomaton : [13.04.2024] Une de perdue... une demi-vélane de retrouvée ? Tumblr_py7vpbgs6d1srh1mgo1_400
Célébrité : Ester Expósito
Parchemins : 1007
J'aime : 37
Date d'inscription : 13/10/2019

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

[13.04.2024] Une de perdue... une demi-vélane de retrouvée ? Empty
MessageSujet: Re: [13.04.2024] Une de perdue... une demi-vélane de retrouvée ?   [13.04.2024] Une de perdue... une demi-vélane de retrouvée ? EmptyJeu 21 Nov - 13:39
« Une de perdue... une demi-vélane de retrouvée ? »Est-ce qu’il était idiot ? Est-ce qu’il était mentalement diminué ? Est-ce que c’était un pervers ? Pire ! Un sadique ? Toutes ses questions te traversèrent l’esprit alors qu’il tardait à répondre, à bouger. Ou simplement à changer l’expression de ce visage qui te donnais clairement l’impression d’être un steak saignant à peine saisit sur le barbecue un soir d’été. Une mais sur ta hanche qui te fait sursauter et qui remonte à ta taille à mesure que tes yeux s’agrandissent encore -si c’est possible- et que ta bouche s’entre-ouvre pour laisser s’échapper une protestation du genre spirituelle « hééé ». Et qui parti s’étouffer au fond de ta gorge quand ton dos se retrouvais plaquer contre la porte. Tu aurais voulu passer à travers non ? Vu comment tu t’y encastre presque dans cette porte dans ton mouvement de recul. Il était mignon certes, avait l’air bien formé. Mais aussi pas bien riche vu ses fringue, pas franchement héritier de quoi que ce soit. Et surtout, même si feeling il y aurait pu avoir comme ça, la, ben tu ne le connaissais pas. Et d’un coup tu compris ce qui se passais. Juste à temps sans doute pour voir la bulle éclaté, l’aura se dissipée et l’homme retrouver ses esprits en même temps que tu reprenais -enfin- ta respiration.

Tu le sens bouger, mais ton visage tourner vers le carrelage le temps d’un brin de soulagement ne te laisse pas le temps de comprendre qu’il ouvre la porte quand tu trébuche en arrière, trop calé justement sur le bois où tu t’appuyais. Il s’est déjà détourné pour récupérer sa seconde étoile d’argent quand tu essai de te rattraper sans faire « paf » la vélane. C’est la cheville qui aura pliée du haut de ses échasses. Mais ça va, rien de cassée et finalement pas de fessier par terre, l’honneur est sauf.

- C’est pas votre faute. Mais j’accepte volontiers un Cosmo ou un sex on the beach pour l’occasion.

Le cocktail, Iwao, le cocktail. Elle te parle bien de la boisson là.

D’ailleurs tu à lisser sa robe et remonter tes épaules (et fatalement ta poitrine) pour faire quelques pas vers la sortie, ou plutôt l’intérieur du bar. Ne regarde pas forcément s’il est dans ton sillage quand tu pose ton petit sac sur le comptoir et glisse tes fesses sur le tabouret que tu avais quitté plus tôt et où une vodka t’attend toujours. Verre perdu de vue un petit moment que tu es bien contente de retrouver. En espérant que personne ne soit passer par là pour y toucher, tu à horreur de ça et en même temps est bien trop naïve pour vérifier.

- ça vous arrive souvent de jouer les anti-héros dans les bar des trous paumée comme ici ?

Que tu demande à l’homme en attrapant le verre, tapotant du bout des ongle avant de le levé pour le faire rejoindre tes lèvres, petit sourire de chat sur le visage quand ton regard qui fixais les bouteilles derrière le comptoir se tourne pour enfin détaillée celui qui t’offrira ta prochaine boisson et plus si affinité. Parce que finalement, si tu es venu ici ce soir, c’était certes pour échapper à la chaumière Vabltasky, partir en chasse et potentiellement ne pas rentrer seule car se serait triste et un mauvais moyen de commencer tes vacances.

- Et une fois qu'on l'aura bu ce verre, on va chez vous ? Parce qu'on ne peut pas aller chez moi.

Le sourire s'étire sur ton visage quand tes lèvre se pose sur le verre et que ton regard ce plante dans le sien, provocateur dans l'instant.
:copyright:️ 2981 12289 0


no rules.
Life is too cruel, if we cease to believe in love, why would we want to live ?
(c) Miss Pie
Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t4308-teddy-v-k-romanov https://www.historia-pactum.com/t4314-teddy-v-k-romanov#86358 https://www.historia-pactum.com/t4315-teddy-v-k-romanov#86360 https://www.historia-pactum.com/t4316-teddy-v-k-romanov-ouvert#86361
Iwao MasaakiHistoria PactumIwao Masaaki
Eruptif
Exp : 17887
Points de vie (HP) : 3350
Baguette : 28,99 cm, bois de Cèdre et poil de Troll
Photomaton : For when you fall, I will be the one telling you : I told you so.
Familier : [13.04.2024] Une de perdue... une demi-vélane de retrouvée ? 3335220522_1_9_S6qDiyy3
Âge IRL : 23
Célébrité : Ji Chang-Wook
Parchemins : 417
J'aime : 259
Date d'inscription : 09/05/2019

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

[13.04.2024] Une de perdue... une demi-vélane de retrouvée ? Empty
MessageSujet: Re: [13.04.2024] Une de perdue... une demi-vélane de retrouvée ?   [13.04.2024] Une de perdue... une demi-vélane de retrouvée ? EmptyVen 22 Nov - 2:22
Une de perdue...
Étoile. Poche. Se relever et rejoindre la salle où l'attendait déjà rassise la jolie blonde et son verre de vodka. Les regards des gens autour s'étaient tournés dans leur direction, rien de plus normal après la scène qui venait de se dérouler. Mais chacun restait à sa place, et ça valait mieux.

Arrivé à sa hauteur, Iwao tira un tabouret et s'assit à côté de la blonde, sourire fin sur les lèvres. Il releva son regard sur le barman. La question posée l'amusa. Non, ce n'était pas vraiment le genre à aller faire de l'étalage en publique, n'est-ce pas, le ninja. Ni a sauver des gens. Enfin, des demoiselles en détresse ça se discutait. Mais là, il y avait du sang de vélane dans l'équation qui biaisait un peu son comportement. Quoi que depuis qu'il avait repris ses esprits, l'aimant dans son ventre semblait avoir disparu.

Anti-héro... Non, pas vraiment. Je suppose que je ne me déplace que quand ça en vaut la peine.

Une œillade, un sourire. Oui, oui c'était mignon. Mais si.
La question direct qui suivit fit marquer un temps d'arrêt au nippon. Son regard vint scruter le visage de la jeune femme pour jauger de sa sincérité, et comprenant qu'elle était sérieuse, il laissa échapper un petit rire. Chez lui... Non. Pas vraiment, non.

Chez moi non plus, ce n'est pas possible. C'est trop loin.

Une réponse vague, un peu de mystère. Et puis surtout pour ne pas dire que chez lui, en ce moment, c'était chez sa petite sœur, parce qu'il squattait sans honte. Mais des endroits charmants, il en connaissait Iwao. Il savait des lieux déserts, ou des maisons désertes. Et puis sinon, il y avait l'hôtel. Pardon ? Refuser une telle proposition ? Jamais de la vie. On est ninja, pas moine !

Buvons-le, déjà, ce verre. Peut-être qu'en discutant vous finirez par vous dire que finalement vous ne préférez pas rentrer avec moi. Où que ce soit... Au fait. Je m'appelle Iwao. Enchanté.

‹c› Vanka


shikokku no hebi
Who decides why we live and what will die to defend...
who chains us ?
Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t3694-iwao-masaaki https://www.historia-pactum.com/t3727-iwao-masaaki-o-pas-encore-de-classe?highlight=iwao https://www.historia-pactum.com/t3726-iwao-masaaki?highlight=iwao https://www.historia-pactum.com/t5325-iwao-masaaki-o-botruc-nom#135879 https://www.historia-pactum.com/t3733-iwao-massaki-tout-l-art-de-la-guerre-est-base-sur-la-duperie?highlight=iwao
Teddy K. RomanovHistoria PactumTeddy K. Romanov
Dragon
Exp : 10814
Points de vie (HP) : 2250
Baguette : 17.38cm, bois de Rose, délicate et fine comme la demoiselle qui la possède. Elle contient un cheveu de Vélane en son cœur.
Photomaton : [13.04.2024] Une de perdue... une demi-vélane de retrouvée ? Tumblr_py7vpbgs6d1srh1mgo1_400
Célébrité : Ester Expósito
Parchemins : 1007
J'aime : 37
Date d'inscription : 13/10/2019

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

[13.04.2024] Une de perdue... une demi-vélane de retrouvée ? Empty
MessageSujet: Re: [13.04.2024] Une de perdue... une demi-vélane de retrouvée ?   [13.04.2024] Une de perdue... une demi-vélane de retrouvée ? EmptyMar 26 Nov - 22:13
« Une de perdue... une demi-vélane de retrouvée ? »Tu regardais le fond de ton verre, le temps d’un sourire. Tu le fini cul sec, pour la forme. Avant de lance une œillade charmeuse à l’asiatique. Japonais, Coréen, Chinois… Tu n’as jamais su les différencier, désolé. Une histoire d’inclinaison des yeux il parait. Ça n’a pas d’importance ici de toute façon. Tu ne lui as pas demander sa carte d’identité ou même son curriculum vitae et pour être honnête tu t’en fou totalement. Ce n’est pas le sujet ici. La réalité c’est que ta mère t’a appris à payer les services des hommes d’une seule et unique manière. Et si en plus il à un petit coté bad-boy charmeurs, autant dire que tu fonce. Car comme toutes les midinettes de ton âge, les gentils garçons, tu trouves ça chiant.

- Il va falloir s’assurer que ça en a valu la peine alors.

Une moue charmeuse s’accompagne d’un mordillement de lèvre inférieur quand tu reluque discrètement à la lumière tamisée du bar cette nouvelle rencontre. Il fait pareil après tout, suffit de voir la difficulté qu’il à eu à te regarder dans les yeux, pas vrai ?

- Dans ce cas là je suppose qu’il faudra qu’on fasse preuve… d’originalité.

Un clin d’œil avant d’appeler le barman d’un geste de la main. Et quand il approche, tu laisse l’homme commander, l’invitant à te surprendre. Pourquoi pas après tout, au moins ça sera peut-être original. Quoi de mieux que l’intrigue et l’inconnu pour pimenter une soirée qui avait commencé sur des tons moroses après tout. Et si Melissandre te passais un savon demain pour ne pas être rentré avant le couvre-feu, autant que ce soit pour de bonnes raisons.

- Teddy.

Sourire Colgate pendant les présentations quand les verres arrivent, que tu en profite pour attraper le tiens et le faire teinter avec le sien avant de jouer avec la paille entre tes lèvres, installant un petit jeu du regard quand ton sourire s’étire façon chat-rme. Remontant ta jambe gauche sur la droite pour les croisées. C’est tellement plus facile, quand le gêne-vélane n’entre pas en ligne de mire. Malédiction dont tu ne te débarrasse jamais vraiment cependant, car elle te laisse tout de même une certaine aura qui te rend attractive même malgré toi, même en jogging’ survèt’ à te goinfré de pizza sur un canapé. Ou alors c’est les boobs… Ou l’aura. Non les deux en fait. Mais peu importe.
:copyright:️ 2981 12289 0


no rules.
Life is too cruel, if we cease to believe in love, why would we want to live ?
(c) Miss Pie
Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t4308-teddy-v-k-romanov https://www.historia-pactum.com/t4314-teddy-v-k-romanov#86358 https://www.historia-pactum.com/t4315-teddy-v-k-romanov#86360 https://www.historia-pactum.com/t4316-teddy-v-k-romanov-ouvert#86361
Iwao MasaakiHistoria PactumIwao Masaaki
Eruptif
Exp : 17887
Points de vie (HP) : 3350
Baguette : 28,99 cm, bois de Cèdre et poil de Troll
Photomaton : For when you fall, I will be the one telling you : I told you so.
Familier : [13.04.2024] Une de perdue... une demi-vélane de retrouvée ? 3335220522_1_9_S6qDiyy3
Âge IRL : 23
Célébrité : Ji Chang-Wook
Parchemins : 417
J'aime : 259
Date d'inscription : 09/05/2019

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

[13.04.2024] Une de perdue... une demi-vélane de retrouvée ? Empty
MessageSujet: Re: [13.04.2024] Une de perdue... une demi-vélane de retrouvée ?   [13.04.2024] Une de perdue... une demi-vélane de retrouvée ? EmptyJeu 5 Déc - 4:03
Une de perdue...
Encore une fois, elle l'avait fait sourire. Décidément, c'était quelque chose, cette jeune fille. Quelle bonne idée que de rentrer dans ce bar ! Cette rencontre lui avait bien vite fait oublier sa méchante mésaventure dans la ruelle d'à côté. La façon dont la blonde avait prononcé sa phrase avait laissé à Iwao tout le loisir de se perdre dans des possibles fins de soirées tout à fait intéressantes. Ce qui fut couronné par la remarque qui vint ensuite, lui tirant même un rire léger. Pour l'originalité, il pouvait faire.

Le barman s'approcha à l'appel de la jeune femme. Il leur lançait des regards étranges, mais vraisemblablement ni Iwao ni Teddy n'y faisaient attention, trop occupés à se reluqués l'un l'autre. Puisqu'elle le laissa commander, Iwao demanda un Sake Gimlet et un Pretty Princess ; soit deux cocktails à base de saké. Ben oui, quand on laisse Wao aux commandes, on s'expose à ce genre d'accident.

Le Sake Gimlet, autrement appelé le roc du Samouraï, était un cocktail assez simple. Dans un verre "old fashion", il suffisait de verser du sake, et un peu de jus de citron vert. Ajouter un quart de citron fruit au breuvage, et le tour était joué.
Le Pretty Princess, sans surprise traduit Jolie Princesse, était plus délicat. Servi dans un verre à cocktail évasé généralement ourlé de sucre, la boisson avait une douce couleur rose, un peu laiteuse, comme les pétales de cerisiers. Mélangés au shaker, on y retrouvait le fameux saké, ainsi que de la liqueur de pêche, du jus de cranberry et du calpis non dilué.

Les deux verres arrivèrent finalement - bonne surprise, ils semblaient réussis ces cocktails - et après avoir trinqué, la blonde sembla s'amuser à jouer avec sa paille. De quoi faire tourner les pensées du nippon encore un peu.

Vous me semblez bien élégante pour cet endroit.

Comment ça, y a pas de question ? Oui, c'était plutôt une affirmation, presque un compliment dites voir. Mais la demoiselle n'était pas stupide, pas vrai, et devait bien avoir compris la question cachée. Qu'est-ce qu'elle faisait ici, exactement ? Dans un bar, à cette heure, seule. Elle avait tout à fait le droit de vouloir prendre un verre, cela dit. Mais Iwao jouait les curieux. Est-ce que ça l'intéressait vraiment ? Non, pas vraiment. Mais à ce qu'il parait, c'était mieux vu de tenter de faire la conversation aux jeunes filles avant de les mettre dans son lit. Alors même si il aurait préféré passer directement à l'étape deux, le Wao, il faisait preuve de bonne volonté.

Et puis un compliment, ça fait toujours plaisir à une fille, non ?

‹c› Vanka


shikokku no hebi
Who decides why we live and what will die to defend...
who chains us ?
Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t3694-iwao-masaaki https://www.historia-pactum.com/t3727-iwao-masaaki-o-pas-encore-de-classe?highlight=iwao https://www.historia-pactum.com/t3726-iwao-masaaki?highlight=iwao https://www.historia-pactum.com/t5325-iwao-masaaki-o-botruc-nom#135879 https://www.historia-pactum.com/t3733-iwao-massaki-tout-l-art-de-la-guerre-est-base-sur-la-duperie?highlight=iwao
Teddy K. RomanovHistoria PactumTeddy K. Romanov
Dragon
Exp : 10814
Points de vie (HP) : 2250
Baguette : 17.38cm, bois de Rose, délicate et fine comme la demoiselle qui la possède. Elle contient un cheveu de Vélane en son cœur.
Photomaton : [13.04.2024] Une de perdue... une demi-vélane de retrouvée ? Tumblr_py7vpbgs6d1srh1mgo1_400
Célébrité : Ester Expósito
Parchemins : 1007
J'aime : 37
Date d'inscription : 13/10/2019

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

[13.04.2024] Une de perdue... une demi-vélane de retrouvée ? Empty
MessageSujet: Re: [13.04.2024] Une de perdue... une demi-vélane de retrouvée ?   [13.04.2024] Une de perdue... une demi-vélane de retrouvée ? EmptyJeu 5 Déc - 5:26
« Une de perdue... une demi-vélane de retrouvée ? »Tu joue avec ta paille d’un air presque distrait. Presque, car tu reste toi. Et pendant ce temps, tu la vois, la tentative de faire la conversation. Elle te fait sourire quand tu prends une nouvelle gorgée du cocktail qu’il t’a commandé. Des yeux malicieux qui se relève et font reculer le verre à deux doigts sur le bar avant que la même main attrape le verre de l’homme à côté de toi.

- Je suppose que je n’avais vraiment pas envie de rentrer chez moi.

Tu auras levé ton verre en répondant à la question sans vraiment y répondre avant de poser tes lèvres sur le récipient et d’y laisser une trace de ton rouge à lèvre carmin quand tu auras pris une gorgée. Le reposant devant lui, tu tapote du bout des ongles le verre pour ajouter quelques mots encore.

- Ou bien il ne faut jamais se fier aux apparences.

Tu la laisseras finalement, cette boisson qui n’est pas la tienne pour retourner à ton propre alcool aux airs un peu plus « girly ». Flirté, c’est comme une seconde nature. Quelque chose qu’on t’a appris à faire depuis petite. Ta mère s’en est assurée tout comme ses « amies » ou « collègues », si l’ont peu appelé ça comme ça. Les filles de joies partageant le même bordel peuvent-elles vraiment être ainsi appelée ? Probablement, ou pas. Ça n’a pas d’importance. Ce n’est qu’une réflexion de plus que tu oublieras aussi vite qu’elle t’aura traversé l’esprit.

- Vous n’êtes pas obliger de me poser des question ou de faire la conversation.

Un sourire malicieux qui se dessine quand tu es retourné à la contemplation du mur et des affiches et alcool qui y sont suspendus, faisant touillée la paille du bout de l’index d’un simple effleurement avant de reprendre ton verre, de le rapprocher et de te pencher pour en aspirer les dernières gorgées. Le finissant, tu pivote de côté légèrement pour lui faire face, à ce bridé. Tes genoux effleurant ses cuisses par la proximité des tabourets de bars.

- Peut-être qu’on peut trouver un autre endroit, plus propice si celui-là ne vous plait pas.

Ton visage se penche de côté, ton sourire s’étire, c’est le retour du chat-rme. Du bout des ongles, tu dessine d’une main des arabesques sur le bois du comptoir quand l’autre main replace nonchalamment une mèche de tes cheveux qui s’est échappée de leurs coiffures. On peut dire que tu as bien plus confiance en toi quand ton côté hybride ne viens pas te mettre des bâtons dans les roues. Ou ton émotivité. Mais fort heureusement, il n’y a pas à être émotif quand il ne s’agit que de s’amuser un peu.

- C’est le moment de me surprendre.

Chuchotte tu pour finir, d’un air joueur en te penchant légèrement vers lui avant de te remettre droite et de te lever, faisant trainée la chaine de ton sac jusqu’à ton épaule à mesure que tu recule de quelques pas.

- Je vous laisse quelques instant pour réfléchir.

Termineras-tu en levant un sourcil, te tenant droit avant de faire un demi-tour vers la salle d’eau. Pour te rafraichir, remettre ton rouge à lèvre ou bien parce qu’en vérité, ne nous mentons pas, les filles ça va toutes les cinq minutes aux toilettes.
:copyright:️ 2981 12289 0


no rules.
Life is too cruel, if we cease to believe in love, why would we want to live ?
(c) Miss Pie
Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t4308-teddy-v-k-romanov https://www.historia-pactum.com/t4314-teddy-v-k-romanov#86358 https://www.historia-pactum.com/t4315-teddy-v-k-romanov#86360 https://www.historia-pactum.com/t4316-teddy-v-k-romanov-ouvert#86361
Iwao MasaakiHistoria PactumIwao Masaaki
Eruptif
Exp : 17887
Points de vie (HP) : 3350
Baguette : 28,99 cm, bois de Cèdre et poil de Troll
Photomaton : For when you fall, I will be the one telling you : I told you so.
Familier : [13.04.2024] Une de perdue... une demi-vélane de retrouvée ? 3335220522_1_9_S6qDiyy3
Âge IRL : 23
Célébrité : Ji Chang-Wook
Parchemins : 417
J'aime : 259
Date d'inscription : 09/05/2019

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

[13.04.2024] Une de perdue... une demi-vélane de retrouvée ? Empty
MessageSujet: Re: [13.04.2024] Une de perdue... une demi-vélane de retrouvée ?   [13.04.2024] Une de perdue... une demi-vélane de retrouvée ? EmptyVen 6 Déc - 3:04
Une de perdue...
Elle avait les airs de celle qui est ailleurs, qui ne fait pas attention, et pour tout dire c'était tout à fait convainquant. Pour n'importe qui, en fait, mais Iwao n'était pas n'importe qui. Lui, il regardait le port de son cou, les mouvements de ses doigts, ses pupilles ourlées de vert et il voyait la machine en mouvement. Il voyait l'attention dans l’inattention. La maîtrise du jeu. Il apprécia d'un sourire.

En la voyant repousser le Pretty Princess, Iwao se demanda si elle n'avait pas aimé son choix. Avant de comprendre où elle voulait en venir quand elle se saisit de son cocktail pour venir en voler une gorgée, et y laisser sa marque... Il la laissa faire, parce que c'était à la fois amusant et excitant, et surtout parce qu'il se demandait si elle faisait ça exprès parce qu'il était japonais, ou juste pour gouter son verre. C'était peut être autre chose ?

Ne jamais se fier aux apparences ... Oui, voilà qui était bien dit. Mais il ne doutait pas qu'elle ne veuille également pas rentrer. Sa suggestion de repartir ensemble semblait confirmer la théorie en tout cas.

Teddy lui rendit son verre. Il regarda un instant le rouge sur le bord du verre avant de le saisir, et il prit soin de reposer ses lèvres à lui sur les traces en prenant une gorgée. Fait exprès ou pas, c'était amusant. Et quand elle ajouta qu'il n'avait pas à lui faire la conversation, Iwao fut définitivement convaincu qu'ils allaient bien s'entendre, en tout cas pour la nuit ! Sourire de chat, regard joueur, et déjà l'envie de filer. Quoi, il n'était pas bon son cocktail ? On ne laisse pas une goute de saké, voyons. Mais il la regarda s'éloigner vers les toilettes sans rien dire, dessinant déjà dans sa tête l'idée d'un lieu pour le moins original où l'emmener. Cela dit, c'était en extérieur. Il fallait espérer qu'il ne fasse pas trop froid.

Le temps qu'elle se soit absentée, Iwao vida son verre, et régla le barman pour sa consommation et celles de Teddy. Et attendit adossé contre le mur près de la porte. Quand la blonde revint, prête à partir, il lui tendit son bras pour qu'elle le prenne, et ouvrit la porte.

Dehors, dire qu'il faisait froid était un euphémisme. Par réflexe après quelques pas, il jeta un coup d'oeil vers la ruelle, mais n'y trouva rien. Son sourire mystérieux aux lèvres il s'arrêta, retira sa veste qu'il passa autour des épaules de la demoiselle, avant de la regarder dans les yeux pour demander :

Que diriez vous de faire un tour en France ?

La question sembla surprendre Teddy, qui ne lui répondit pas franchement. Mais a défaut d'avoir un non, Iwao décida que c'était un feu vert. Il posa ses mains sur ses épaules, la tenant fermement, avant de transplaner. Un pop plus tard, ils étaient devant le grand portail magique qui liait les grandes écoles de magie, ici dans le parc de Durmstrang. Un regard vers le château lui donna une autre idée, amusante aussi. La France c'était exotique. L'école, c'était le jeu de l'interdit. Et si il demandait à la demoiselle ce qu'elle préférait ?

Maintenant qu'on est là... Ça me donne une autre idée. Si ça vous amuse, on peut se glisser dans le château. Sinon, on passe ce portail et la France nous offrira une cachette... disons unique pour la nuit.

‹c› Vanka


shikokku no hebi
Who decides why we live and what will die to defend...
who chains us ?
Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t3694-iwao-masaaki https://www.historia-pactum.com/t3727-iwao-masaaki-o-pas-encore-de-classe?highlight=iwao https://www.historia-pactum.com/t3726-iwao-masaaki?highlight=iwao https://www.historia-pactum.com/t5325-iwao-masaaki-o-botruc-nom#135879 https://www.historia-pactum.com/t3733-iwao-massaki-tout-l-art-de-la-guerre-est-base-sur-la-duperie?highlight=iwao
Teddy K. RomanovHistoria PactumTeddy K. Romanov
Dragon
Exp : 10814
Points de vie (HP) : 2250
Baguette : 17.38cm, bois de Rose, délicate et fine comme la demoiselle qui la possède. Elle contient un cheveu de Vélane en son cœur.
Photomaton : [13.04.2024] Une de perdue... une demi-vélane de retrouvée ? Tumblr_py7vpbgs6d1srh1mgo1_400
Célébrité : Ester Expósito
Parchemins : 1007
J'aime : 37
Date d'inscription : 13/10/2019

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

[13.04.2024] Une de perdue... une demi-vélane de retrouvée ? Empty
MessageSujet: Re: [13.04.2024] Une de perdue... une demi-vélane de retrouvée ?   [13.04.2024] Une de perdue... une demi-vélane de retrouvée ? EmptyJeu 9 Jan - 0:26
« Une de perdue... une demi-vélane de retrouvée ? »La petite esquisse, là, à la commissure de tes lèvres. Est-ce qu’il l’avait vu ? Au moment ou les siennes c’était poser à l’endroit même où ton rouge à lèvre avait laisser une trace sur son verre. Peut-être pas, peut-être que si. Tout dépendait sans doute de son observation. Mais avant que le jeu ne s’enlise et ne se réduire qu’à une simple consommation de boisson alcoolisée, tu t’éclipsais rapidement pour te « repoudrer le nez » et accessoirement envoyer un message discret à Aleksandra pour lui dire de ne pas t’attendre ce soir. Assez rapide pour être revenu dans la salle du bar, assez vite pour prendre le temps de jauger sa silhouette. Ses épaules assez impressionnantes, ce visage angélique qui pourtant semblait maître dans le jeu des secrets. Cette allure masculine à la fois élégante et en même temps dont l’aura dégagé quelque chose de presque effrayante. Le revoilà ton toc, celui de mordiller ta lèvre inférieure avant que tu ne t’avance et sorte avec lui. Recevoir une veste sur les épaules, voilà qui te surpris légèrement, assez pour que ton sourire s’étire en celui d’un félin. Fausse galanterie ? peut-être. Mais ça fonctionnait, du moins pour le moment.

Et quand il reprit la parole pour exposer quelques idées, tu eu à peine le temps de tourné la tête de de voir quelque chose brillée au sol et attiré ton regard. A peine le temps aussi de l’attraper rapidement avant qu’il ne vous embarque en transplanant… Dans le parc de Durmstrang. En voilà autre chose qui donnait à réfléchir. Les écoles n’étaient-elles pas toutes dotées de magie anti-intrusion pour empêcher qui que ce soit d’entrée ou de sortir par la magie, tout spécialement le transplanage ? A moins que… Que…

- Professeur… C’est drôle je ne t'ai jamais vu. De quel matière ?

Professeur, ou autre chose ? Pas concierge, on ne donnerait pas droit à un concierge de transplaner entre ses murs. Du moins ce fus ta réflexion. Aussi sans doute parce que ce serait décevant de passée la nuit avec un simple employé d’entretien, après tout, tu avais certains standards à tenir, n’est-ce pas ? Cette seule réflexion qui avait fait remonter ton regard jusqu’au sien t’avais aussi complètement fait oublier la boucle d’oreille en argent sertie d’un rubis que tu avais ramassée l’instant d’avant et que tu tenais toujours entre tes doigts sans pensée à la regarder.

- Paris… C’est cliché non ? Et l’école… L’école ça peut sans doute être le début d’un petit jeu. Après tout, quelle fille n’a jamais voulu essayer un jeu de chat et de la souris avec un professeur. ça veux dire que je doit te vouvoyez ?

Voilà que ta tête se penche de côté, sans omettre la malice dans ton regard quand tu lève doucement la main entre vous pour l’ouvrir et exposer le bijou au creux de ta paume.

- Tu connait bien l’enceinte de l’école ? Je l’espère, si non… Tu aura bien du mal à gagner la partie.

Voilà que tu laisse tomber la boucle dans la neige, un petit rire t’échappe quand tu recule d’un pas, d’un second, d’un troisième aussi avant de te mettre à courir dans la pénombre en direction du parc de l’école et de ses serres. Te pensant bien maligne face à… un ninja dont tu ne connais ni l’identité ni les capacités.
:copyright:️ 2981 12289 0


no rules.
Life is too cruel, if we cease to believe in love, why would we want to live ?
(c) Miss Pie
Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t4308-teddy-v-k-romanov https://www.historia-pactum.com/t4314-teddy-v-k-romanov#86358 https://www.historia-pactum.com/t4315-teddy-v-k-romanov#86360 https://www.historia-pactum.com/t4316-teddy-v-k-romanov-ouvert#86361
Iwao MasaakiHistoria PactumIwao Masaaki
Eruptif
Exp : 17887
Points de vie (HP) : 3350
Baguette : 28,99 cm, bois de Cèdre et poil de Troll
Photomaton : For when you fall, I will be the one telling you : I told you so.
Familier : [13.04.2024] Une de perdue... une demi-vélane de retrouvée ? 3335220522_1_9_S6qDiyy3
Âge IRL : 23
Célébrité : Ji Chang-Wook
Parchemins : 417
J'aime : 259
Date d'inscription : 09/05/2019

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

[13.04.2024] Une de perdue... une demi-vélane de retrouvée ? Empty
MessageSujet: Re: [13.04.2024] Une de perdue... une demi-vélane de retrouvée ?   [13.04.2024] Une de perdue... une demi-vélane de retrouvée ? EmptyMar 14 Jan - 4:42
Une de perdue...
Iwao regardait se détourer dans l'obscurité la silhouette imposante du chateau de Durmstrang, alors qu'il avait demandé son avis à la demoiselle. La réponse, encore, au lieu de venir se fit question. Iwao esquissa un sourire en s'entendant appeler Professeur. Tiens donc. Elle était élève ici, alors. Oui c'était sans doute logique. Quant au fait qu'elle ne l'ai jamais vu... Si elle suivait pas les cours d'art martiaux, elle ne risquait pas l'avoir vu, non, il n'était pas du genre à sortir de sa salle pour se promener dans les couloirs. Mais a sa question, il ne répondit que par un sourire malicieux et un sourcil arqué d'amusement. Non, il n'allait pas te le dire, parce que ce serait trop facile. C'était bien plus amusant que tu l'apprennes à tes dépends... ou que tu devines.

Paris ? Qui avait parlé de Paris ? Non, non, il ne comptait pas viser la capitale, mais plus au sud. Il n'y avait qu'à passer le portail. Marcher un peu. Suivre le ruisseau... Plonger. Un sourire qui s'étire un peu plus, mais déjà Teddy choisissais de rester, tout en demandant si elle devait le vouvoyer. Elle le faisait bien dans le bar. Le changement au "tu" avait été soudain, et honnêtement Iwao n'y avait pas trop fait attention. Mais maintenant qu'elle le disait...

Tu n'es pas mon élève. Mais j'ai rien contre l'idée, si ça t'amuse.

Si ça t'excite. C'est ça que tu pensais Wao, fais pas genre. Et la voila qui détalait en mode attrape moi si tu peux, tirant un rire au nippon qui commençait à se dire que vraiment, ce soir serait une bonne soirée. Il fit un pas dans la neige. Un autre. Avant de se mettre à courir - pardon, a trottiner, oui oui il a la confiance - à la suite de la blonde. Autant lui donner l'occasion de se trouver une cachette et lui laisser croire qu'elle était bien cachée. Jouer. C'était ce qu'elle avait demandé, n'est-ce pas : le chat et la souris. Oh... L'avait-elle prit pour autre chose qu'un chat ? Le pas faussement lourd qu'il s'était donné jusque là pour ne pas paraître bizarre disparu, et bientôt seule la trace de ses chaussures dans la neige trahissait qu'il soit bien là. On ne l'entendait plus, ni courir, ni respirer, rien. Elle, en revanche, il l'entendait bien qui filait vers les serres. Oui, pourquoi pas. C'est bien les serres, il y fait chaud grace aux plantes, et beaucoup à la magie, et y a plein de cachettes. Le tout était de ne pas s'amuser trop près d'un tentacula vénéneux n'est ce pas.

Il la suivit de loin comme ça pendant un moment, faisant un bruit de temps en temps pour qu'elle pense qu'il avait du mal à la trouver. Slalomant entre les bâtiments de verre. Quand il la vit passer derrière l'une d'elle, il s'empressa de couper par l'autre côté. Il arriva sans faire de bruit dans son dos et...

Passa une main autour des hanches, posa l'autre sur sa bouche, et la souleva pour la tirer en arrière.

Très enlèvement tout ça.

Il la reposa après avoir fait quelques pas, tout en laissant s'échapper un rire amusé et s'empressant de la pousser contre la paroi en verre qui formait le mur de la serre.

Les serres c'est trop facile... Tu veux courir encore, ou... ?

Et avec sa question, il se colla un peu plus à elle, sa main gauche venant se glisser dans sa nuque pour la serrer légèrement. Son sourire laissa entrevoir ses dents blanches, comme un prédateur s'apprête à dévorer sa proie. Mais si elle tentait de s'échapper, et de prolonger le jeu, il se laisserait encore devancer avec plaisir. Après tout, elle avait raison, c'était vraiment amusant.

A l'avoir trouvée si facilement, est-ce qu'elle allait le prendre pour un prof de botanique ? Ou pire. Pour le concierge...

‹c› Vanka


shikokku no hebi
Who decides why we live and what will die to defend...
who chains us ?
Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t3694-iwao-masaaki https://www.historia-pactum.com/t3727-iwao-masaaki-o-pas-encore-de-classe?highlight=iwao https://www.historia-pactum.com/t3726-iwao-masaaki?highlight=iwao https://www.historia-pactum.com/t5325-iwao-masaaki-o-botruc-nom#135879 https://www.historia-pactum.com/t3733-iwao-massaki-tout-l-art-de-la-guerre-est-base-sur-la-duperie?highlight=iwao
Teddy K. RomanovHistoria PactumTeddy K. Romanov
Dragon
Exp : 10814
Points de vie (HP) : 2250
Baguette : 17.38cm, bois de Rose, délicate et fine comme la demoiselle qui la possède. Elle contient un cheveu de Vélane en son cœur.
Photomaton : [13.04.2024] Une de perdue... une demi-vélane de retrouvée ? Tumblr_py7vpbgs6d1srh1mgo1_400
Célébrité : Ester Expósito
Parchemins : 1007
J'aime : 37
Date d'inscription : 13/10/2019

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

[13.04.2024] Une de perdue... une demi-vélane de retrouvée ? Empty
MessageSujet: Re: [13.04.2024] Une de perdue... une demi-vélane de retrouvée ?   [13.04.2024] Une de perdue... une demi-vélane de retrouvée ? EmptyDim 26 Jan - 3:17
« Une de perdue... une demi-vélane de retrouvée ? »Tu n’auras pas oublié de levée les yeux aux ciels avant de t’éclipsée dans une course que toi seule croyais un temps soit peu équitable. Le vouvoiement, c’était ironique comme proposition. Et ça c’était lu sur ton visage. Tu ne l’entendais plus quand tu arrivais dans les serres, te demandant si la course l’avait découragé ou s’il c’était perdu ? Tu allas jusqu’à te lever sur la pointe des pieds pour regarder par la vitre qui visais le portail, étant entrée par la porte qui lui faisais face après un petit détour pour faire le tour des serres et ne pas rendre les choses trop faciles, que tu penses.

C’est à ce moment précis pourtant qu’il te rattrapa, ou t’attrapa tout court et par les hanches. Provoquant un léger sursaut au passage quand tu te remets sur le « plat » de tes chaussures. Une inspiration quand sa main se pose sur ta bouche suivis d’un sourire malicieux, droite comme un piquet au point que présentement tu serais bien incapable de voir le bout de tes pieds à cause de ta poitrine, le dos collé contre lui. Être soulevée comme si de rien, voilà qui était amusant, un poil existant aussi sans doute. Assez pour élargir ce sourire de chat qui se dissimulait derrière la main de l’homme mais dont tes yeux montraient tout.

Une main dans ta nuque, ton dos collé contre la paroi et une invitation que te ne déclinerais pas de toute façon. Il avait gagné non ? Et tu n’étais clairement pas là pour jouer au chat et à la souris mais pour passer un bon moment, c’est sans doute pour ça que tu te pressas un peu plus contre lui, faisant écho à sa propre gestuelle.

- Ou…

Un mot glissé, chuchoter avant d’aller attraper sa lèvre inférieure entre tes dents avec douceur, petite pression aussi douce que furtive qui se transforme bien vite en un baisée langoureux quand tes mains remontent les pans de son vêtement pour venir les serrées entre tes petits poings quand tu fais de ta langue une intruse cherchant une partenaire de valse, tout en l’invitant à s’approcher encore d’avantage, alors que tu te plaque complètement contre la paroi. Et après quelques seconde, une minute entière peut-être tu rompt le baisée pour le faire reculer d’un pas, juste un, le temps pour toi de l’inviter à te laisser inverser les positions, reculant à pas de velours jusqu’à une des table de la salle de classe ou tu glisse ton derrière pour aller encadré ses hanche de tes jambes et l’invité à revenir plus près, un peu plus près, pour repartir à la découverte de ses lèvres sans jamais lâcher ses vêtements, sauf peut-être pour qu’une mains ne remonte à la base de ses cheveux au niveau de sa nuque et que l’autre ne se glisse sous le tissus pour « évaluer » un peu mieux la marchandise. Tes hanches ne laissant aucun doute sur leur invitation de par leurs légères ondulations.
:copyright:️ 2981 12289 0


no rules.
Life is too cruel, if we cease to believe in love, why would we want to live ?
(c) Miss Pie
Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t4308-teddy-v-k-romanov https://www.historia-pactum.com/t4314-teddy-v-k-romanov#86358 https://www.historia-pactum.com/t4315-teddy-v-k-romanov#86360 https://www.historia-pactum.com/t4316-teddy-v-k-romanov-ouvert#86361
Iwao MasaakiHistoria PactumIwao Masaaki
Eruptif
Exp : 17887
Points de vie (HP) : 3350
Baguette : 28,99 cm, bois de Cèdre et poil de Troll
Photomaton : For when you fall, I will be the one telling you : I told you so.
Familier : [13.04.2024] Une de perdue... une demi-vélane de retrouvée ? 3335220522_1_9_S6qDiyy3
Âge IRL : 23
Célébrité : Ji Chang-Wook
Parchemins : 417
J'aime : 259
Date d'inscription : 09/05/2019

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

[13.04.2024] Une de perdue... une demi-vélane de retrouvée ? Empty
MessageSujet: Re: [13.04.2024] Une de perdue... une demi-vélane de retrouvée ?   [13.04.2024] Une de perdue... une demi-vélane de retrouvée ? EmptyDim 8 Mar - 1:19
Une de perdue...
Il n'avait même pas prit le soin de finir sa phrase, après tout la question coulait de source. La blonde avait reprit ce dernier mot, cette conjonction de coordination coupée de sa suite, elle l'avait soufflé tout bas, juste avant de lancer d'elle même la suite du jeu. Au grand damn de sa joueuse qui est une prude effarouchée, Iwao senti poindre un sourire alors que la demi-vélane venait mordre doucement sa lèvre, puis l'embrasser sans la moindre gêne. Comme si tout était tout à fait normal, et qu'ils avaient déjà fait ça un milliard de fois. Et c'était parfait. Les langues qui dansent, les mains qui se promènent. Ou qui s'agrippent et qui restent, et pendant une seconde, elle l'avait poussé. Juste le temps de reculer, d'aller trouver une table pour s'y assoir. Iwao la regarda faire avec un clair amusement dans le regard. Quand il la rejoint, ce fut sans le moindre bruit, comme un chat s'approchant de sa proie. Il la laissa tirer sur ses vêtements pour glisser ses mains gelées sur sa peau, ce qui ne lui tira même pas un frisson parce que c'est un ninja donc il est trop badass - pardon je m'égare -, apprécia le contact de ses cuisses l'enserrant fermement de part et d'autre de son bassin, laissa à nouveau leurs langues former un ballet, leur lèvres se lier et s'éloigner... Sa veste qu'il avait glisée sur les épaules de la jeune femme plus tôt, il la fit glisser doucement. Le bruit sourd du tissu tombant au sol marqua le moment où il rompit leur baiser pour venir chercher la peau de son cou. Il embrassa la ligne de sa mâchoire, puis sa gorge. Une seconde, ses lèvres ourlèrent ses dents, le temps d'une aspiration légère, comme quand on fait un suçon, mais il ne s'attarda pas à le faire. C'était juste amusant ? Juste pour lui faire croire qu'il allait lui faire une marque ? Les mains du ninja quittèrent les hanches de la blonde pour venir se poser sur ses cuisses. Glisser sur les mailles ultra-fines de son collant pour faire remonter le tissu rouge. Autant que possible, mais étant donné que son adorable fessier était posé dessus, ça limita le geste. Une seconde Iwao se demanda si c'était une bonne idée de déchirer le collant, avant de se dire que non, et de faire remonter sa main sous le tissu carmin pour aller attraper le collant à sa taille, et le faire descendre. Encore une fois, pas bien loin si madame ne lève pas ses fesses. Mais en allant chercher le collant, le tissu de la robe avait été tiré et remonté suffisamment pour être au niveau de ses hanches.
Iwao retourna attraper la lèvre inférieure de Teddy entre ses dents, rejouant ce qu'elle lui avait fait un peu plus tôt. Ses mains s'étaient reposées sur sa taille, avant de descendre sur ses hanches, la tenant fermement. D'un geste il les décala tous les deux un peu plus vers le bord de la table - ce qui en soit n'était pas forcément très futé, car celle-ci se souleva légèrement du côté le plus léger. Et fit un boucan de fou en se reposant au sol. De quoi tirer un petit rire a Iwao contre les lèvres de Teddy.

‹c› Vanka


shikokku no hebi
Who decides why we live and what will die to defend...
who chains us ?
Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t3694-iwao-masaaki https://www.historia-pactum.com/t3727-iwao-masaaki-o-pas-encore-de-classe?highlight=iwao https://www.historia-pactum.com/t3726-iwao-masaaki?highlight=iwao https://www.historia-pactum.com/t5325-iwao-masaaki-o-botruc-nom#135879 https://www.historia-pactum.com/t3733-iwao-massaki-tout-l-art-de-la-guerre-est-base-sur-la-duperie?highlight=iwao
Contenu sponsoriséHistoria Pactum

[13.04.2024] Une de perdue... une demi-vélane de retrouvée ? Empty
MessageSujet: Re: [13.04.2024] Une de perdue... une demi-vélane de retrouvée ?   [13.04.2024] Une de perdue... une demi-vélane de retrouvée ? Empty
Revenir en haut Aller en bas
 

[13.04.2024] Une de perdue... une demi-vélane de retrouvée ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [UploadHero] On a retrouvé la 7ème compagnie [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Historia Pactum :: Les coulisses :: Les archives :: Archives RP :: Saison 1 [été 2023 - août 2024]-