RSS
RSS
AccueilAccueil  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Partagez
 

 Ne pas se fier aux apparences [Feat Rasmus & Emeraude]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dumblibouh-mateur
Dumblibouh-mateur
Exp : 67
Points de vie (HP) : 5000
Baguette : multi-baguette
Célébrité : Multiface
Parchemins : 196
J'aime : 33
Date d'inscription : 26/04/2019

Ne pas se fier aux apparences [Feat Rasmus & Emeraude] Empty
MessageSujet: Ne pas se fier aux apparences [Feat Rasmus & Emeraude]  Ne pas se fier aux apparences [Feat Rasmus & Emeraude] EmptyJeu 26 Déc - 12:01




Ne pas se fier aux apparences



Contexte :
Durant l'été

@Rasmus Rask et @Emeraude Della Roverre vos familles ont été convié à une petite sauterie à la boulangerie Millefeuille. Il se trouve que le patissier a mis au point un nouveau gateau mélangeant pistache et chocolat.

Arrivés sur place vous vous êtes vite fait intercepté par un enfant de dix ans, tout mignon tout chou qui est venu vous voir avec un plateau entre les mains et deux gateaux à la framboise.

Mon papa c'est le patissier, mais moi aussi je fais des gateaux. Gouttez !

Il vous a remit les gateaux et vous a observé avec des yeux remplis d'étoiles. Oui, il attendait que vous mangiez. Ho, les gateaux étaient très très bon. Presque aussi délicieux que celui fait par son paternel si ce n'est que...

Une heure plus tard, @Rasmus Rask ne se sentant pas très bien, fila dans l'arrière cours pour vomir tout ce qu'il pouvait. @Emeraude Della Roverre le rejoignit quelques minutes plus tard pour en faire autant.

Indigestion peut-être ? Qui sait... tout ce que vous savez vous, c'est que vous êtes fiévreux, que vous avez mal au ventre et que vous n'arrivez plus à décrocher vos fesses du sol. Super comme première rencontre n'est ce pas ?

Bon rp à vous deux.










Revenir en haut Aller en bas
Emeraude Della Roverre
https://www.historia-pactum.com/t4306-emeraude-sorenza-cecilia-della-roverre-delai-jusqu-au-15-11-2016 https://www.historia-pactum.com/t4561-emeraude-della-roverre-o-pas-encore-de-classe#94113 https://www.historia-pactum.com/t4563-emeraude-della-roverre#94115 https://www.historia-pactum.com/t4569-emeraude-sorenza-cecilia-della-roverre-4-4-libres#94196
Emeraude Della Roverre
Exp : 8741
Points de vie (HP) : 850
Baguette : Bois de châtaignier, cœur en épine de monstre du Fleuve Blanc, 22 centimètres, flexible et ni trop fine ni trop épaisse
Photomaton : Mais père considérait qu on n apprend qu avec l expérience. Enfant brûlé craint la flamme. Et il avait raison. - Pourquoi j'ai mangé mon père (Roy Lewis)
Âge IRL : 23
Célébrité : Kerry Ingram
Parchemins : 1620
J'aime : 18
Date d'inscription : 12/10/2019

Secreto Revelio
Sortillèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

Ne pas se fier aux apparences [Feat Rasmus & Emeraude] Empty
MessageSujet: Re: Ne pas se fier aux apparences [Feat Rasmus & Emeraude]  Ne pas se fier aux apparences [Feat Rasmus & Emeraude] EmptySam 28 Déc - 22:16
Ne pas se fier aux apparences! Vacances. Youhou! Elles sont là! Enfin! C'est intéressant, l'école, je vous jure, mais des fins d'année scolaire comme on venait d'en avoir, c'était pas Dieu possible! C'est qu'entre les événements de la Garden Party et les B.U.S.E.S., ça avait pas été une partie de plaisir. Du coup, les vacances d'été, je les accueillies les bras ouverts avec une immense joie non dissimulée!

Avec Kira, nous devions passer une partie de nos vacances chez nonno et nonna, en Italie, et l'autre chez Grand-Père et Grand-Mère, en France. Mais comme nos grands-parents maternels avaient reçu un carton d'invitation de la part de la boulangerie Millefeuille, du village au Millefeuilles, au pied de l'Académie de magie française Beauxbâtons, pour la dégustation d'un nouveau gâteau mis sur pied par le chef boulanger, il avait été décidé que nonno, nonna, Kira et moi viendraient tous les quatre passer une semaine chez Grand-Père et Grand-Mère. Mes quatre grands-parents s'entendant plus que bien, ce serait l'occasion de passer de vraies vacances en famille. Et puis, bon, on allait pas se mentir, mais être invités à une dégustation de gâteaux comme c'était notre cas, il y avait pire, comme programme, n'est-ce pas!? Et puis, à la boulangerie, il y avait quelques autres têtes. Elles aussi avaient été invitées pour la dégustation.
Tout allait pour le mieux jusqu'à ce qu'un concours de circonstance face que je me retrouve, au même titre que mon voisin d'à peu près mon âge - on ne se serait pas croisé au détour d'un couloir ou lors d'une option en lien avec les créatures magiques, d'ailleurs? -, avec un gamin me fourrant sous le pif un plateau avec deux gâteaux à la framboise. C'était le fils du boulanger et semblait vouloir nous faire goûter sa dernière création, lui aussi. Ça devait pas être si mauvais que ça, si!? Dans tous les cas, j'attrapais l'un des gâteaux.
— Grazie! Le remerciais-je, un sourire aux lèvres, avant de commencer la dégustation au goût framboisé.
C'est que c'était pas mauvais, son truc! Pas mauvais du tout, même! Nous retournâmes tous les trois à nos occupations respectives dans le commerce, avant que, au moins d'à peu près une heure, je commence à me sentir mal.
— Je reviens! Si les grands-parents me cherchent, je suis derrière, dans la cour. J'en ai pas pour long! Fis-je savoir à ma sœur, avant de me précipiter dans l'arrière cour.
Que j'en aille pour long ou pas, cela allait dépendre de mes intestins. Une main retenant tant bien que mal mes cheveux en arrière et l'autre sur mon ventre, je vomis tout mon saoul. Malgré le fait d'avoir vomi tripes et boyaux, c'était toujours pas la forme. Je me sentais toujours pas super bien. Mais le plus gênant, dans tout ça - parce que, ouais, clairement, y a pire que de vomir au détour d'une ruelle, je vous le jure, sur la tête de tout ce que j'ai de plus cher au monde! -, c'est que je n'étais pas la seule, dans cette arrière-cour. Il y avait aussi le garçon qui c'était également vu offrir un gâteau de la part du fils du boulanger... qui vomissait aussi tout ce qu'il pouvait. Je me laissais choir sur le sol, un peu plus loin de nos flaques dégoûtantes de vomi, le dos contre le mur de la boulangerie, mes jambes repliées contre moi. Qu'est-ce qui pouvait faire que je me sentais si mal, tout d'un coup, puttana!?
— Y a des façons plus glamour de faire une dégustation de gâteaux, hein!? Fis-je en guise de salutations à mon comparse d'infortune, comme pour m'excuser d'avoir eu à gerber comme ça.
Parce que oui, clairement, c'était très gênant, comme situation, et je m'en serais bien passée. Et oui, j'étais désolée d'avoir été prise en flagrant délit d'une séance de vomito et de l'avoir vu lui faire pareil. C'était tout de même pas le gosse et ses gâteaux qui nous avaient rendu malade, si!?

Lancé du dé:

Réussite: Emmy a juste vomi sur le sol
Échec: Emmy a en parti vomi sur ses chaussures, en plus de refaire a déco du sol, parce que c'est Emmy et que la chance, elle connait pas Arrow
:copyright:️️ 2981 12289 0


Emeraude Sorenza Cécilia Della Roverre


Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t4306-emeraude-sorenza-cecilia-della-roverre-delai-jusqu-au-15-11-2016 https://www.historia-pactum.com/t4561-emeraude-della-roverre-o-pas-encore-de-classe#94113 https://www.historia-pactum.com/t4563-emeraude-della-roverre#94115 https://www.historia-pactum.com/t4569-emeraude-sorenza-cecilia-della-roverre-4-4-libres#94196
Albus P. W. B. Dumbledore
Albus P. W. B. Dumbledore
Exp : 549
Baguette : les tableaux n'ont pas de baguette
Photomaton : Ne pas se fier aux apparences [Feat Rasmus & Emeraude] Source
Âge IRL : 138
Célébrité : Richard Harris / Michael Gambon
Parchemins : 6249
J'aime : 41
Date d'inscription : 14/10/2016

Secreto Revelio
Sortillèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

Ne pas se fier aux apparences [Feat Rasmus & Emeraude] Empty
MessageSujet: Re: Ne pas se fier aux apparences [Feat Rasmus & Emeraude]  Ne pas se fier aux apparences [Feat Rasmus & Emeraude] EmptySam 28 Déc - 22:16
Le membre 'Emeraude Della Roverre' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Échec / Réussite' :
Ne pas se fier aux apparences [Feat Rasmus & Emeraude] Dzoech10


« Pour un esprit équilibré, la mort n'est qu'une grande aventure de plus.»
FLORISSONE
Revenir en haut Aller en bas
Rasmus Rask
https://www.historia-pactum.com/t4427-rasmus-rask https://www.historia-pactum.com/t4430-rasmus-rask-o-pas-encore-de-classe#91122 https://www.historia-pactum.com/t4431-rasmus-rask#91124
Rasmus Rask
Exp : 5669
Points de vie (HP) : 1250
Baguette : Cyprès & moustaches de Fléreur, 24cm
Photomaton : Ne pas se fier aux apparences [Feat Rasmus & Emeraude] 1572908618-ed3541117a327eeed39d834a8a93cb3a
Âge IRL : 10
Célébrité : Tom Holland
Parchemins : 803
J'aime : 44
Date d'inscription : 02/11/2019

Secreto Revelio
Sortillèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

Ne pas se fier aux apparences [Feat Rasmus & Emeraude] Empty
MessageSujet: Re: Ne pas se fier aux apparences [Feat Rasmus & Emeraude]  Ne pas se fier aux apparences [Feat Rasmus & Emeraude] EmptyMer 1 Jan - 20:46
Les sorties en famille, ça craint. Surtout depuis que la famille n'est plus exactement la famille. Tout le monde essaye de faire bonne figure, s'imaginant que ne pas en parler fera disparaitre les problèmes. Ce sont des foutaises, mais si ça peut faire plaisir à papa... Alors on sort, on va au musée, au parc, ce genre de truc qu'on ne faisait pas avant, pour rattraper le temps passé peut-être, se persuader que cette fois, il en ira autrement, qu'on ne refera pas les mêmes erreurs. Personne n'est dupe, mais personne ne dit rien, préservons l'illusion, au moins jusqu'à ce que quelqu'un craque.

Pour toutes ces raisons, Rasmus n'aimait pas les sorties en famille. Depuis la disparition de Martin, elles avaient un goût amer, un peu artificielle. Mais bon, on ne pouvait pas toujours refuser, alors résigné, il avait enfilé une veste un peu classe, une chemise et des chaussures propres. Après tout, une dégustation privée de pâtisserie magique, ça ne pouvait pas être si terrible que ça, non ?

Comme il avait pu se tromper... Pourtant tout avait plutôt bien commencé. Contrairement à ce qu'il avait craint, il y avait beaucoup de gens invités, et la boutique était pleine de sorciers enthousiastes, ce qui lui avait permis de s'adonner à son activité favorite : se faire discret et observer. Son frère et sa sœur, qui ne partageaient pas son goût pour le calme, s'en étaient donnés à cœur joie et avaient rapidement disparu au milieu de la foule, bien décidés à profiter pleinement de la dégustation.

Rasmus se retrouvait donc seul, pour son plus grand plaisir, au milieu de cette pâtisserie où il ne connaissait pas grand monde, hormis peut-être quelques têtes vaguement familières. Il ne manqua tout de même pas de remarquer Emeraude, une fille de son âge, du collège Beauxbâtons, avec qui il partageait une option à Poudlard. Ils n'avaient jamais vraiment discuté, mais elle avait un visage qu'on n'oubliait pas. Le jeune Serpentard n'avait aucune idée de quel mal pouvait bien toucher la jeune fille, n'ayant jamais osé lui demander et, pour être honnête, cela ne l'intéressait pas plus que cela. Les apprentis magiciens passaient de toute l'Europe à Poudlard, avec ces nouveaux portails, et il avait déjà fort à faire pour gérer ses propres relations sociales, pour ne pas en plus se compliquer la vie à faire ami-ami avec n'importe quelle inconnue, si intrigante soit-elle. Et puis, un physique étonnant ne garantissait pas qu'elle ait une personnalité semblable, non ? Mais tout de même, à cet instant, Rasmus se demanda ce que cela pouvait donner en peinture...

Il fut interrompu dans ses réflexions par un gamin qui se révéla être le fils de leur hôte. Tête d'ange, tête de noeud, oui, qui faisait le service comme un jeune homme très bien élevé. Rasmus fut un instant tenté de refuser poliment son offre, mais le gamin avait l'air très fier de sa création et, après tout, si cela pouvait lui éviter d'avoir à fendre toute la foule pour récupérer une pâtisserie, autant profiter de celles qu'on lui mettait sous le nez. Il attrapa donc la friandise en remerciant le petit.

Au fond, c'était loin d'être mauvais. Il en aurait presque repris une deuxième, si le gosse était repassé. Mais ce-dernier semblait s'être volatilisé dans la masse des convives.

Fidèle à son caractère prudent, Rasmus se serait volontiers tout simplement installé dans un coin, où il aurait pu suivre du regard le drôle de manège des gourmands, en attendant que la journée se passe. Il aurait pu assister au frémissent d'excitation mondaine de la petite bourgeoisie sorcière, et qui sait, peut-être que cela lui aurait inspiré une peinture ? Les classes sociales sont comme les êtres humains : elles ont leurs propres goûts, leurs propres caractères.

C'était pourtant sans compter un progressif mal de ventre qui ne tarda pas à remonter le long de ses tripes. Il avait l'impression que ses entrailles se tordaient de l'intérieur et cherchaient à s'échapper par le haut. Autant dire que la sensation était particulièrement désagréable.
Sentant qu'il serait fort peu diplomatique d'arroser le sol de la pâtisserie, si cette sale nausée venait à mal tourner, il prit la seule décision stratégique possible : battre en retrait pour prendre un peu l'air. Ce qui devait n'être que quelques pas à l'extérieur pour reprendre contenance tourna toutefois vite à l'escalade et sans qu'il comprenne vraiment comment il en était arrivé là, il se retrouva à renvoyer sur le sol les gâteaux, tout son repas du midi et sans doute celui du matin avec. Du coin de l’œil, il lui sembla apercevoir une autre silhouette qui, à en juger par le son, paraissait dans le même état que lui. A cet instant pourtant, il n'avait absolument pas la tête à se demander qui cela pouvait bien être, ni même à prendre en compte le côté embarrassant de la situation. D'abord survivre, on verrait après pour la classe.

Bientôt, il n'y eut plus grand chose à vider, mais il ne se sentait guère mieux pour autant. Si son estomac semblait un peu apaisé par cette évacuation d'urgence, il avait toujours les mains fébriles et se sentait fiévreux. Rasmus s'écarta du mur contre lequel il s'était répendu mais sentant qu'il n'irait de toute façon pas bien loin, prit le parti de s'asseoir non loin, le temps de reprendre ses esprits.

Prenant enfin le temps d'envisager son environnement, il constata se trouver dans l'arrière cour de la boutique, et que la silhouette qu'il avait entrevu du coin de l’œil était Emeraude, la fille de Beauxbâtons. Vu son teint pâle et ses chaussures souillées, elle se trouvait visiblement dans le même état que lui. Repliée sur elle-même, dans ce qui pouvait se rapprocher d'une position foetale, la jeune fille semblait partagée entre nausée et gêne.

Rasmus prit une longue inspiration. L'air frais, quoiqu'un peu nauséabond, lui fit du bien. Peut-être que s'ils ne disaient rien, cet instant passerait et disparaitrait comme n'ayant jamais eu lieu ?

A la question rhétorique de sa camarade, il se dit que c'était raté. Elle lui arracha tout de même un petit sourire tiraillé par la fièvre. Elle marquait un point.

- Ah ouais ? C'est juste une petite purge pour pouvoir retourner en déguster le ventre vide, hein.

Clairement leur situation était loin d'être confortable, autant physiquement que socialement. Dans ces situations, un peu d'humour mettait tout le monde d'accord et pouvait désamorcer la gêne.

A nouveau, il prit le temps d'inspirer et d'expirer profondément, cet exercice lui faisait du bien quand il était stressé, ou malade. Finalement, il soupira, agacé d'être aussi mal en point.

- Mais c'est pas vrai...! On a tapé dans les pastilles de gerbe ou quoi ?!

C'était pourtant pas une boutique de farce et attrape, ici... Soit le chef ne s'était pas bien lavé les mains, mais dans ce cas là, c'était étrange qu'ils ne soient que tout deux malades, soit... on leur avait joué un mauvais tour.

- Si je trouve le petit con qui nous a fait ça...

Eh, quoi ? Qu'allait-il faire ? C'était juste manière de dire, et puis de se plaindre un peu sous cape, sans en avoir l'air. Tout en essayant de gérer au mieux son estomac qui semblait prêt à faire des siennes à nouveau, il essaya de visualiser la dernière heure passé dans la boutique. Retrouver l'origine de leur nausée. Comme il avait du mal à se concentrer, il entreprit de se présenter, au cas ou, tout en continuant à réfléchir.

- Emeraude, c'est ça ? Rasmus. On a... une option ensemble. Soin aux créatures magiques, je crois, ouais.

Il grogna.

- Dommage que ce ne soit pas soin aux humains, là, ça aurait été plus utile...
Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t4427-rasmus-rask https://www.historia-pactum.com/t4430-rasmus-rask-o-pas-encore-de-classe#91122 https://www.historia-pactum.com/t4431-rasmus-rask#91124
Emeraude Della Roverre
https://www.historia-pactum.com/t4306-emeraude-sorenza-cecilia-della-roverre-delai-jusqu-au-15-11-2016 https://www.historia-pactum.com/t4561-emeraude-della-roverre-o-pas-encore-de-classe#94113 https://www.historia-pactum.com/t4563-emeraude-della-roverre#94115 https://www.historia-pactum.com/t4569-emeraude-sorenza-cecilia-della-roverre-4-4-libres#94196
Emeraude Della Roverre
Exp : 8741
Points de vie (HP) : 850
Baguette : Bois de châtaignier, cœur en épine de monstre du Fleuve Blanc, 22 centimètres, flexible et ni trop fine ni trop épaisse
Photomaton : Mais père considérait qu on n apprend qu avec l expérience. Enfant brûlé craint la flamme. Et il avait raison. - Pourquoi j'ai mangé mon père (Roy Lewis)
Âge IRL : 23
Célébrité : Kerry Ingram
Parchemins : 1620
J'aime : 18
Date d'inscription : 12/10/2019

Secreto Revelio
Sortillèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

Ne pas se fier aux apparences [Feat Rasmus & Emeraude] Empty
MessageSujet: Re: Ne pas se fier aux apparences [Feat Rasmus & Emeraude]  Ne pas se fier aux apparences [Feat Rasmus & Emeraude] EmptyMar 14 Jan - 18:48
Ne pas se fier aux apparences! Une espèce de sourire qui s'étire sur mes lèvres, à la réflexion de mon compère d'infortune. Une simple petite purge pour retourner manger d'autres gâteaux, c'est ça? Il avait le sens de l'humour, au moins. C'était un fait que je ne pouvais pas nier. C'était bien. Ça faisait pas de mal. Et puis bon, voir le bon côté de la chose, c'était pas si mal que ça, dans le fond. Voir la vie du bon côté; on me l'avait assez rapidement répété, ça. Y nous manquait plus que La vie en rose d'Edith Piaf en musique de fond et ça s’imbriquait très bien dans notre situation actuelle.

Des yeux qui font baisser les miens
Un rire qui se perd sur sa bouche
Voilà le portrait sans retouches
De l'homme auquel j'appartiens

Quand il me prend dans ses bras
Il me parle tout bas
Je vois la vie en rose

Il me dit des mots d'amour
Des mots de tous les jours
Et ça me fait quelque chose

Il est entré dans mon cœur
Une part de bonheur
Dont je connais la cause

Notre affaire n'avait rien de romantique, qu'on se le dise. Nos yeux c'étaient baissés sur un gamin qui nous avait donné à chacun un gâteau. A défaut d'un rire, il y a avait eu un sourire sur le petit visage du bambino à qui appartenaient, à la base, les dits gâteaux. Les deux victimes de son méfait que nous étions étaient allés prendre dans nos bras le mur extérieur de la boutique de pâtisseries qui n'avait, de loin, pas du tout vu la vie en rose. Le pauvre, quoi! Et à défaut des mots d'amour, des mots d'humour pour les remplacer. Des mots d'humour dont nous connaissions la cause, vu qu'ils nous aidaient à penser à autre chose qu'au gosse empoisonneur qui devait bien kiffé l'idée de nous imaginer - s'il n'était pas en train de nous observer discrètement via une fenêtre dérobée présente je ne sais où - en train de limite comater, le cul par terre tels des culs terreux, dans l'arrière cour.
— Je crois que c'est le gâteau que le fils du boulanger nous a donné. Relevais-je. Il avait l'air trop content de faire découvrir ses œuvres alors que son père avait réussi à faire venir du monde pour sa petite sauterie. Y doit être heureux d'avoir réussi à se trouver des pigeons pour lui servir de cobaye...
y a pas un proverbe qui dit que la méfiance est mère de vertu? Ah non, merda, c'est la patience, pas la méfiance. Bref, tant pis, on c'est compris. Malgré tout, j'étais assez d’accord avec la probabilité des pastilles de gerbe dans le recette. Ou s'il n'y en avait pas, le gamin avait du bidouiller je ne sais trop quoi ou merder bien comme il faut et de façon sans doute aucun volontaire sa recette.

Je laissais pisser la réflexion de mon acolyte du moment sur le fait qu'il ne savait pas trop ce qu'il ferait s'il mettait la main sur le môme. Je n'en pensait pas moins, mais en foutre dans le grade du fils du boulanger ne serait sans doute aucun que le conforter dans son idée qu'il nous avait bien eu et que nous avions certainement eu toutes les réactions auxquelles il s'attendait - ou pas.
— Emeraude, ouais, approuvais-je. Enchantée! Dis-je, parce que même lorsque l'on était dans une situation qui manquait clairement de sex-appeal - comment ça je n'en avait jamais eu!? - et de glamour - comment ça, de base, je ne l'étais pas non plus!? -, garder un minimum de politesse pour se donner un minimum de normalité dans ce genre de moment que l'on pouvait assez considérer comme cocasse.
Rasmus... Et le fait que l'on avait effectivement une option en lien avec les créatures magiques - celle de soins aux créatures magiques de Poudlard -, me confirmait effectivement pourquoi son visage me disait quelque chose.
— C'est clair qu'un bon p'tit Videntrailles aurait pas été de refus! Ne pus-je qu'approuver.
Mais entre avoir des cours de soins humains ou pas, c'était une chose. De la même façon qu'entre connaître le sort de Videntrailles et savoir le maîtriser, il y avait tout un monde.
— Et moi j'espère que t'as déjà eu l'occasion de déjà venir aux Millefeuilles avant, parce que ce serait con que ta première visite ici garde un goût doux amer. Le village et sa boulangerie sont cool, en tant normal, je te promets.
Moi? Etre in love du village aux Millefeuille? Si je disais non, l'on entendrait l'ironie dans ma voix. Et malgré l'impression d'être une coquille vide, autant essayer de positiver un peu et de présenter l'endroit sous un meilleur angle que celui où nous étions.
:copyright:️️ 2981 12289 0


Emeraude Sorenza Cécilia Della Roverre


Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t4306-emeraude-sorenza-cecilia-della-roverre-delai-jusqu-au-15-11-2016 https://www.historia-pactum.com/t4561-emeraude-della-roverre-o-pas-encore-de-classe#94113 https://www.historia-pactum.com/t4563-emeraude-della-roverre#94115 https://www.historia-pactum.com/t4569-emeraude-sorenza-cecilia-della-roverre-4-4-libres#94196
 

Ne pas se fier aux apparences [Feat Rasmus & Emeraude]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Historia Pactum :: RP Atypiques :: Retourneur de temps-