RSS
RSS



 


Coupe des 4 Maisons



Compétition des Ordres



/! Wanted /!

Les Macaron et les Baklavas
sont actuellement en effectif
réduit, n'hésitez pas à gonfler
leurs rangs en prenant élèves
et professeurs de
Beauxbâtons et Durmstrang !
Ne pas se fier aux apparences [Feat Rasmus & Emeraude] Anneau10

Partagez
 

 Ne pas se fier aux apparences [Feat Rasmus & Emeraude]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dumblibouh-mateurHistoria PactumDumblibouh-mateur
Maitre du jeu
Exp : 882
Points de vie (HP) : 5000
Baguette : multi-baguette
Célébrité : Multiface
Parchemins : 343
J'aime : 64
Date d'inscription : 26/04/2019

Ne pas se fier aux apparences [Feat Rasmus & Emeraude] Empty
MessageSujet: Ne pas se fier aux apparences [Feat Rasmus & Emeraude]   Ne pas se fier aux apparences [Feat Rasmus & Emeraude] EmptyJeu 26 Déc - 12:01




Ne pas se fier aux apparences



Contexte :
Durant l'été

@Rasmus Rask et @Emeraude Della Roverre vos familles ont été convié à une petite sauterie à la boulangerie Millefeuille. Il se trouve que le patissier a mis au point un nouveau gateau mélangeant pistache et chocolat.

Arrivés sur place vous vous êtes vite fait intercepté par un enfant de dix ans, tout mignon tout chou qui est venu vous voir avec un plateau entre les mains et deux gateaux à la framboise.

Mon papa c'est le patissier, mais moi aussi je fais des gateaux. Gouttez !

Il vous a remit les gateaux et vous a observé avec des yeux remplis d'étoiles. Oui, il attendait que vous mangiez. Ho, les gateaux étaient très très bon. Presque aussi délicieux que celui fait par son paternel si ce n'est que...

Une heure plus tard, @Rasmus Rask ne se sentant pas très bien, fila dans l'arrière cours pour vomir tout ce qu'il pouvait. @Emeraude Della Roverre le rejoignit quelques minutes plus tard pour en faire autant.

Indigestion peut-être ? Qui sait... tout ce que vous savez vous, c'est que vous êtes fiévreux, que vous avez mal au ventre et que vous n'arrivez plus à décrocher vos fesses du sol. Super comme première rencontre n'est ce pas ?

Bon rp à vous deux.










Revenir en haut Aller en bas
Emeraude Della RoverreHistoria PactumEmeraude Della Roverre
Oiseau-Tonnerre
Exp : 34431
Points de vie (HP) : 6000
Baguette : Bois de châtaignier, cœur en épine de monstre du Fleuve Blanc, 22 centimètres, flexible et ni trop fine ni trop épaisse
Photomaton : Mais père considérait qu on n apprend qu avec l expérience. Enfant brûlé craint la flamme. Et il avait raison. - Pourquoi j'ai mangé mon père (Roy Lewis)
Âge IRL : 23
Célébrité : Kerry Ingram
Parchemins : 6865
J'aime : 59
Date d'inscription : 12/10/2019

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

Ne pas se fier aux apparences [Feat Rasmus & Emeraude] Empty
MessageSujet: Re: Ne pas se fier aux apparences [Feat Rasmus & Emeraude]   Ne pas se fier aux apparences [Feat Rasmus & Emeraude] EmptySam 28 Déc - 22:16
Ne pas se fier aux apparences! Vacances. Youhou! Elles sont là! Enfin! C'est intéressant, l'école, je vous jure, mais des fins d'année scolaire comme on venait d'en avoir, c'était pas Dieu possible! C'est qu'entre les événements de la Garden Party et les B.U.S.E.S., ça avait pas été une partie de plaisir. Du coup, les vacances d'été, je les accueillies les bras ouverts avec une immense joie non dissimulée!

Avec Kira, nous devions passer une partie de nos vacances chez nonno et nonna, en Italie, et l'autre chez Grand-Père et Grand-Mère, en France. Mais comme nos grands-parents maternels avaient reçu un carton d'invitation de la part de la boulangerie Millefeuille, du village au Millefeuilles, au pied de l'Académie de magie française Beauxbâtons, pour la dégustation d'un nouveau gâteau mis sur pied par le chef boulanger, il avait été décidé que nonno, nonna, Kira et moi viendraient tous les quatre passer une semaine chez Grand-Père et Grand-Mère. Mes quatre grands-parents s'entendant plus que bien, ce serait l'occasion de passer de vraies vacances en famille. Et puis, bon, on allait pas se mentir, mais être invités à une dégustation de gâteaux comme c'était notre cas, il y avait pire, comme programme, n'est-ce pas!? Et puis, à la boulangerie, il y avait quelques autres têtes. Elles aussi avaient été invitées pour la dégustation.
Tout allait pour le mieux jusqu'à ce qu'un concours de circonstance face que je me retrouve, au même titre que mon voisin d'à peu près mon âge - on ne se serait pas croisé au détour d'un couloir ou lors d'une option en lien avec les créatures magiques, d'ailleurs? -, avec un gamin me fourrant sous le pif un plateau avec deux gâteaux à la framboise. C'était le fils du boulanger et semblait vouloir nous faire goûter sa dernière création, lui aussi. Ça devait pas être si mauvais que ça, si!? Dans tous les cas, j'attrapais l'un des gâteaux.
— Grazie! Le remerciais-je, un sourire aux lèvres, avant de commencer la dégustation au goût framboisé.
C'est que c'était pas mauvais, son truc! Pas mauvais du tout, même! Nous retournâmes tous les trois à nos occupations respectives dans le commerce, avant que, au moins d'à peu près une heure, je commence à me sentir mal.
— Je reviens! Si les grands-parents me cherchent, je suis derrière, dans la cour. J'en ai pas pour long! Fis-je savoir à ma sœur, avant de me précipiter dans l'arrière cour.
Que j'en aille pour long ou pas, cela allait dépendre de mes intestins. Une main retenant tant bien que mal mes cheveux en arrière et l'autre sur mon ventre, je vomis tout mon saoul. Malgré le fait d'avoir vomi tripes et boyaux, c'était toujours pas la forme. Je me sentais toujours pas super bien. Mais le plus gênant, dans tout ça - parce que, ouais, clairement, y a pire que de vomir au détour d'une ruelle, je vous le jure, sur la tête de tout ce que j'ai de plus cher au monde! -, c'est que je n'étais pas la seule, dans cette arrière-cour. Il y avait aussi le garçon qui c'était également vu offrir un gâteau de la part du fils du boulanger... qui vomissait aussi tout ce qu'il pouvait. Je me laissais choir sur le sol, un peu plus loin de nos flaques dégoûtantes de vomi, le dos contre le mur de la boulangerie, mes jambes repliées contre moi. Qu'est-ce qui pouvait faire que je me sentais si mal, tout d'un coup, puttana!?
— Y a des façons plus glamour de faire une dégustation de gâteaux, hein!? Fis-je en guise de salutations à mon comparse d'infortune, comme pour m'excuser d'avoir eu à gerber comme ça.
Parce que oui, clairement, c'était très gênant, comme situation, et je m'en serais bien passée. Et oui, j'étais désolée d'avoir été prise en flagrant délit d'une séance de vomito et de l'avoir vu lui faire pareil. C'était tout de même pas le gosse et ses gâteaux qui nous avaient rendu malade, si!?

Lancé du dé:

Réussite: Emmy a juste vomi sur le sol
Échec: Emmy a en parti vomi sur ses chaussures, en plus de refaire a déco du sol, parce que c'est Emmy et que la chance, elle connait pas Arrow
:copyright:️️ 2981 12289 0


Emeraude Sorenza Cécilia Della Roverre


Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t4306-emeraude-sorenza-cecilia-della-roverre-delai-jusqu-au-15-11-2016 https://www.historia-pactum.com/t4561-emeraude-della-roverre-o-pas-encore-de-classe#94113 https://www.historia-pactum.com/t4563-emeraude-della-roverre#94115 https://www.historia-pactum.com/t4569-emeraude-sorenza-cecilia-della-roverre-4-4-libres#94196
Albus P. W. B. DumbledoreHistoria PactumAlbus P. W. B. Dumbledore
Albus
Exp : 3213
Baguette : les tableaux n'ont pas de baguette
Photomaton : Ne pas se fier aux apparences [Feat Rasmus & Emeraude] Source
Âge IRL : 139
Célébrité : Richard Harris / Michael Gambon
Parchemins : 6650
J'aime : 46
Date d'inscription : 14/10/2016

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

Ne pas se fier aux apparences [Feat Rasmus & Emeraude] Empty
MessageSujet: Re: Ne pas se fier aux apparences [Feat Rasmus & Emeraude]   Ne pas se fier aux apparences [Feat Rasmus & Emeraude] EmptySam 28 Déc - 22:16
Le membre 'Emeraude Della Roverre' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Échec / Réussite' :
Ne pas se fier aux apparences [Feat Rasmus & Emeraude] Dzoech10


« Pour un esprit équilibré, la mort n'est qu'une grande aventure de plus.»
FLORISSONE
Revenir en haut Aller en bas
Rasmus RaskHistoria PactumRasmus Rask
Phoenix
Exp : 11706
Points de vie (HP) : 2150
Baguette : Cyprès & moustaches de Fléreur, 24cm
Photomaton : Chaotique neutre ou « esprit libre » (un peu sociopathe aussi)
Âge IRL : 11
Célébrité : Tom Holland
Parchemins : 1307
J'aime : 101
Date d'inscription : 02/11/2019

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

Ne pas se fier aux apparences [Feat Rasmus & Emeraude] Empty
MessageSujet: Re: Ne pas se fier aux apparences [Feat Rasmus & Emeraude]   Ne pas se fier aux apparences [Feat Rasmus & Emeraude] EmptyMer 1 Jan - 20:46
Les sorties en famille, ça craint. Surtout depuis que la famille n'est plus exactement la famille. Tout le monde essaye de faire bonne figure, s'imaginant que ne pas en parler fera disparaitre les problèmes. Ce sont des foutaises, mais si ça peut faire plaisir à papa... Alors on sort, on va au musée, au parc, ce genre de truc qu'on ne faisait pas avant, pour rattraper le temps passé peut-être, se persuader que cette fois, il en ira autrement, qu'on ne refera pas les mêmes erreurs. Personne n'est dupe, mais personne ne dit rien, préservons l'illusion, au moins jusqu'à ce que quelqu'un craque.

Pour toutes ces raisons, Rasmus n'aimait pas les sorties en famille. Depuis la disparition de Martin, elles avaient un goût amer, un peu artificielle. Mais bon, on ne pouvait pas toujours refuser, alors résigné, il avait enfilé une veste un peu classe, une chemise et des chaussures propres. Après tout, une dégustation privée de pâtisserie magique, ça ne pouvait pas être si terrible que ça, non ?

Comme il avait pu se tromper... Pourtant tout avait plutôt bien commencé. Contrairement à ce qu'il avait craint, il y avait beaucoup de gens invités, et la boutique était pleine de sorciers enthousiastes, ce qui lui avait permis de s'adonner à son activité favorite : se faire discret et observer. Son frère et sa sœur, qui ne partageaient pas son goût pour le calme, s'en étaient donnés à cœur joie et avaient rapidement disparu au milieu de la foule, bien décidés à profiter pleinement de la dégustation.

Rasmus se retrouvait donc seul, pour son plus grand plaisir, au milieu de cette pâtisserie où il ne connaissait pas grand monde, hormis peut-être quelques têtes vaguement familières. Il ne manqua tout de même pas de remarquer Emeraude, une fille de son âge, du collège Beauxbâtons, avec qui il partageait une option à Poudlard. Ils n'avaient jamais vraiment discuté, mais elle avait un visage qu'on n'oubliait pas. Le jeune Serpentard n'avait aucune idée de quel mal pouvait bien toucher la jeune fille, n'ayant jamais osé lui demander et, pour être honnête, cela ne l'intéressait pas plus que cela. Les apprentis magiciens passaient de toute l'Europe à Poudlard, avec ces nouveaux portails, et il avait déjà fort à faire pour gérer ses propres relations sociales, pour ne pas en plus se compliquer la vie à faire ami-ami avec n'importe quelle inconnue, si intrigante soit-elle. Et puis, un physique étonnant ne garantissait pas qu'elle ait une personnalité semblable, non ? Mais tout de même, à cet instant, Rasmus se demanda ce que cela pouvait donner en peinture...

Il fut interrompu dans ses réflexions par un gamin qui se révéla être le fils de leur hôte. Tête d'ange, tête de noeud, oui, qui faisait le service comme un jeune homme très bien élevé. Rasmus fut un instant tenté de refuser poliment son offre, mais le gamin avait l'air très fier de sa création et, après tout, si cela pouvait lui éviter d'avoir à fendre toute la foule pour récupérer une pâtisserie, autant profiter de celles qu'on lui mettait sous le nez. Il attrapa donc la friandise en remerciant le petit.

Au fond, c'était loin d'être mauvais. Il en aurait presque repris une deuxième, si le gosse était repassé. Mais ce-dernier semblait s'être volatilisé dans la masse des convives.

Fidèle à son caractère prudent, Rasmus se serait volontiers tout simplement installé dans un coin, où il aurait pu suivre du regard le drôle de manège des gourmands, en attendant que la journée se passe. Il aurait pu assister au frémissent d'excitation mondaine de la petite bourgeoisie sorcière, et qui sait, peut-être que cela lui aurait inspiré une peinture ? Les classes sociales sont comme les êtres humains : elles ont leurs propres goûts, leurs propres caractères.

C'était pourtant sans compter un progressif mal de ventre qui ne tarda pas à remonter le long de ses tripes. Il avait l'impression que ses entrailles se tordaient de l'intérieur et cherchaient à s'échapper par le haut. Autant dire que la sensation était particulièrement désagréable.
Sentant qu'il serait fort peu diplomatique d'arroser le sol de la pâtisserie, si cette sale nausée venait à mal tourner, il prit la seule décision stratégique possible : battre en retrait pour prendre un peu l'air. Ce qui devait n'être que quelques pas à l'extérieur pour reprendre contenance tourna toutefois vite à l'escalade et sans qu'il comprenne vraiment comment il en était arrivé là, il se retrouva à renvoyer sur le sol les gâteaux, tout son repas du midi et sans doute celui du matin avec. Du coin de l’œil, il lui sembla apercevoir une autre silhouette qui, à en juger par le son, paraissait dans le même état que lui. A cet instant pourtant, il n'avait absolument pas la tête à se demander qui cela pouvait bien être, ni même à prendre en compte le côté embarrassant de la situation. D'abord survivre, on verrait après pour la classe.

Bientôt, il n'y eut plus grand chose à vider, mais il ne se sentait guère mieux pour autant. Si son estomac semblait un peu apaisé par cette évacuation d'urgence, il avait toujours les mains fébriles et se sentait fiévreux. Rasmus s'écarta du mur contre lequel il s'était répendu mais sentant qu'il n'irait de toute façon pas bien loin, prit le parti de s'asseoir non loin, le temps de reprendre ses esprits.

Prenant enfin le temps d'envisager son environnement, il constata se trouver dans l'arrière cour de la boutique, et que la silhouette qu'il avait entrevu du coin de l’œil était Emeraude, la fille de Beauxbâtons. Vu son teint pâle et ses chaussures souillées, elle se trouvait visiblement dans le même état que lui. Repliée sur elle-même, dans ce qui pouvait se rapprocher d'une position foetale, la jeune fille semblait partagée entre nausée et gêne.

Rasmus prit une longue inspiration. L'air frais, quoiqu'un peu nauséabond, lui fit du bien. Peut-être que s'ils ne disaient rien, cet instant passerait et disparaitrait comme n'ayant jamais eu lieu ?

A la question rhétorique de sa camarade, il se dit que c'était raté. Elle lui arracha tout de même un petit sourire tiraillé par la fièvre. Elle marquait un point.

- Ah ouais ? C'est juste une petite purge pour pouvoir retourner en déguster le ventre vide, hein.

Clairement leur situation était loin d'être confortable, autant physiquement que socialement. Dans ces situations, un peu d'humour mettait tout le monde d'accord et pouvait désamorcer la gêne.

A nouveau, il prit le temps d'inspirer et d'expirer profondément, cet exercice lui faisait du bien quand il était stressé, ou malade. Finalement, il soupira, agacé d'être aussi mal en point.

- Mais c'est pas vrai...! On a tapé dans les pastilles de gerbe ou quoi ?!

C'était pourtant pas une boutique de farce et attrape, ici... Soit le chef ne s'était pas bien lavé les mains, mais dans ce cas là, c'était étrange qu'ils ne soient que tout deux malades, soit... on leur avait joué un mauvais tour.

- Si je trouve le petit con qui nous a fait ça...

Eh, quoi ? Qu'allait-il faire ? C'était juste manière de dire, et puis de se plaindre un peu sous cape, sans en avoir l'air. Tout en essayant de gérer au mieux son estomac qui semblait prêt à faire des siennes à nouveau, il essaya de visualiser la dernière heure passé dans la boutique. Retrouver l'origine de leur nausée. Comme il avait du mal à se concentrer, il entreprit de se présenter, au cas ou, tout en continuant à réfléchir.

- Emeraude, c'est ça ? Rasmus. On a... une option ensemble. Soin aux créatures magiques, je crois, ouais.

Il grogna.

- Dommage que ce ne soit pas soin aux humains, là, ça aurait été plus utile...


Dernière édition par Rasmus Rask le Jeu 30 Jan - 13:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t4427-rasmus-rask https://www.historia-pactum.com/t4430-rasmus-rask-o-pas-encore-de-classe#91122 https://www.historia-pactum.com/t4431-rasmus-rask#91124
Emeraude Della RoverreHistoria PactumEmeraude Della Roverre
Oiseau-Tonnerre
Exp : 34431
Points de vie (HP) : 6000
Baguette : Bois de châtaignier, cœur en épine de monstre du Fleuve Blanc, 22 centimètres, flexible et ni trop fine ni trop épaisse
Photomaton : Mais père considérait qu on n apprend qu avec l expérience. Enfant brûlé craint la flamme. Et il avait raison. - Pourquoi j'ai mangé mon père (Roy Lewis)
Âge IRL : 23
Célébrité : Kerry Ingram
Parchemins : 6865
J'aime : 59
Date d'inscription : 12/10/2019

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

Ne pas se fier aux apparences [Feat Rasmus & Emeraude] Empty
MessageSujet: Re: Ne pas se fier aux apparences [Feat Rasmus & Emeraude]   Ne pas se fier aux apparences [Feat Rasmus & Emeraude] EmptyMar 14 Jan - 18:48
Ne pas se fier aux apparences! Une espèce de sourire qui s'étire sur mes lèvres, à la réflexion de mon compère d'infortune. Une simple petite purge pour retourner manger d'autres gâteaux, c'est ça? Il avait le sens de l'humour, au moins. C'était un fait que je ne pouvais pas nier. C'était bien. Ça faisait pas de mal. Et puis bon, voir le bon côté de la chose, c'était pas si mal que ça, dans le fond. Voir la vie du bon côté; on me l'avait assez rapidement répété, ça. Y nous manquait plus que La vie en rose d'Edith Piaf en musique de fond et ça s’imbriquait très bien dans notre situation actuelle.

Des yeux qui font baisser les miens
Un rire qui se perd sur sa bouche
Voilà le portrait sans retouches
De l'homme auquel j'appartiens

Quand il me prend dans ses bras
Il me parle tout bas
Je vois la vie en rose

Il me dit des mots d'amour
Des mots de tous les jours
Et ça me fait quelque chose

Il est entré dans mon cœur
Une part de bonheur
Dont je connais la cause

Notre affaire n'avait rien de romantique, qu'on se le dise. Nos yeux c'étaient baissés sur un gamin qui nous avait donné à chacun un gâteau. A défaut d'un rire, il y a avait eu un sourire sur le petit visage du bambino à qui appartenaient, à la base, les dits gâteaux. Les deux victimes de son méfait que nous étions étaient allés prendre dans nos bras le mur extérieur de la boutique de pâtisseries qui n'avait, de loin, pas du tout vu la vie en rose. Le pauvre, quoi! Et à défaut des mots d'amour, des mots d'humour pour les remplacer. Des mots d'humour dont nous connaissions la cause, vu qu'ils nous aidaient à penser à autre chose qu'au gosse empoisonneur qui devait bien kiffé l'idée de nous imaginer - s'il n'était pas en train de nous observer discrètement via une fenêtre dérobée présente je ne sais où - en train de limite comater, le cul par terre tels des culs terreux, dans l'arrière cour.
— Je crois que c'est le gâteau que le fils du boulanger nous a donné. Relevais-je. Il avait l'air trop content de faire découvrir ses œuvres alors que son père avait réussi à faire venir du monde pour sa petite sauterie. Y doit être heureux d'avoir réussi à se trouver des pigeons pour lui servir de cobaye...
y a pas un proverbe qui dit que la méfiance est mère de vertu? Ah non, merda, c'est la patience, pas la méfiance. Bref, tant pis, on c'est compris. Malgré tout, j'étais assez d’accord avec la probabilité des pastilles de gerbe dans le recette. Ou s'il n'y en avait pas, le gamin avait du bidouiller je ne sais trop quoi ou merder bien comme il faut et de façon sans doute aucun volontaire sa recette.

Je laissais pisser la réflexion de mon acolyte du moment sur le fait qu'il ne savait pas trop ce qu'il ferait s'il mettait la main sur le môme. Je n'en pensait pas moins, mais en foutre dans le grade du fils du boulanger ne serait sans doute aucun que le conforter dans son idée qu'il nous avait bien eu et que nous avions certainement eu toutes les réactions auxquelles il s'attendait - ou pas.
— Emeraude, ouais, approuvais-je. Enchantée! Dis-je, parce que même lorsque l'on était dans une situation qui manquait clairement de sex-appeal - comment ça je n'en avait jamais eu!? - et de glamour - comment ça, de base, je ne l'étais pas non plus!? -, garder un minimum de politesse pour se donner un minimum de normalité dans ce genre de moment que l'on pouvait assez considérer comme cocasse.
Rasmus... Et le fait que l'on avait effectivement une option en lien avec les créatures magiques - celle de soins aux créatures magiques de Poudlard -, me confirmait effectivement pourquoi son visage me disait quelque chose.
— C'est clair qu'un bon p'tit Videntrailles aurait pas été de refus! Ne pus-je qu'approuver.
Mais entre avoir des cours de soins humains ou pas, c'était une chose. De la même façon qu'entre connaître le sort de Videntrailles et savoir le maîtriser, il y avait tout un monde.
— Et moi j'espère que t'as déjà eu l'occasion de déjà venir aux Millefeuilles avant, parce que ce serait con que ta première visite ici garde un goût doux amer. Le village et sa boulangerie sont cool, en tant normal, je te promets.
Moi? Etre in love du village aux Millefeuille? Si je disais non, l'on entendrait l'ironie dans ma voix. Et malgré l'impression d'être une coquille vide, autant essayer de positiver un peu et de présenter l'endroit sous un meilleur angle que celui où nous étions.
:copyright:️️ 2981 12289 0


Emeraude Sorenza Cécilia Della Roverre


Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t4306-emeraude-sorenza-cecilia-della-roverre-delai-jusqu-au-15-11-2016 https://www.historia-pactum.com/t4561-emeraude-della-roverre-o-pas-encore-de-classe#94113 https://www.historia-pactum.com/t4563-emeraude-della-roverre#94115 https://www.historia-pactum.com/t4569-emeraude-sorenza-cecilia-della-roverre-4-4-libres#94196
Rasmus RaskHistoria PactumRasmus Rask
Phoenix
Exp : 11706
Points de vie (HP) : 2150
Baguette : Cyprès & moustaches de Fléreur, 24cm
Photomaton : Chaotique neutre ou « esprit libre » (un peu sociopathe aussi)
Âge IRL : 11
Célébrité : Tom Holland
Parchemins : 1307
J'aime : 101
Date d'inscription : 02/11/2019

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

Ne pas se fier aux apparences [Feat Rasmus & Emeraude] Empty
MessageSujet: Re: Ne pas se fier aux apparences [Feat Rasmus & Emeraude]   Ne pas se fier aux apparences [Feat Rasmus & Emeraude] EmptySam 25 Jan - 16:11
Son ventre le faisait toujours souffrir et il avait encore les muscles fébriles avec la montée en pression des premiers haut-le-coeur, si bien que Rasmus ne se sentait pas encore le cran de tenter de bouger pour le moment. Ce tour était vraiment de la saloperie, et clairement plus fort qu'une simple pastille de gerbe, pour les rendre véritablement malades, pas simplement nauséeux. Pourtant, à force de respirer profondément, les symptômes les plus forts semblaient commencer à refluer, le rassurant sur le fait qu'il ne s'agissait que d'une simple farce, destinée à s'achever bientôt, et non pas une véritable intoxication.

Il resta songeur aux paroles de sa camarade d'infortune, haussant même un sourcil. Le fils du boulanger ? Oui ça pouvait faire sens, toute cette histoire prenait des allures de mauvaise blague potache et qui de mieux qu'un gamin pour songer à ce genre de méthode ? Cette idée laissa confus le jeune homme, une fois de plus il se trouvait la cible des frasques d'un sale gosse et ne voyait pas bien comment réagir. S'il avait présentement à cœur de se venger, sa raison lui soufflait que tout cela n'était qu'une réaction un peu puérile. Le mieux qu'ils avaient à faire était encore de le dénoncer à ses parents, mais même cela il y rechignait, c'était une réaction trop mesquine et pas assez inventive.

Il soupira.

- Le gamin, tu dis ? Alors à part en toucher un mot à ses vieux, je vois pas trop ce qu'on peut faire. Il a bien géré son coup.

Une nouvelle montée de nausée l'obligea à marquer une pause, laissant la jeune fille lui confirmer qu'elle était bien Emeraude. Rasmus était plutôt physionomiste et observateur, particulièrement en ce qui concernait ses camarades de classe. Il savait la jeune fille d'un naturel plutôt réservée, mais également capable d'une certaine force de caractère. Sans doute l'étrange mélange qu'avait produit une vie à porter les stigmates de la malchance sur son visage. Ce genre d'épreuves, ça vous forgeait une personnalité.

Il secoua la tête à la question de sa camarade.

- Non jamais j'avoue. Enfin, j'ai déjà visité le village, mais vite-fait... pour voir le Pont. Il sourit à cette évocation. En amateur de frissons et d'étrange, Rasmus n'aurait jamais manqué l'occasion de visiter un lieu aussi réputé pour ses fantômes. Finalement le pont s'était révélé plutôt banal et touristique, mais la veuve était très sympathique. Mais c'est vrai que quitte à aller en France, j'aurai du commencer par les pâtisserie.

Il renchérit.

- Toi, tu es italienne, non ?

Le gerbe passait lentement, la conversation le faisait penser à autre chose mais les effets mettaient du temps à complètement se dissiper.

Rasmus n'avait jamais été un garçon très social, mais il savait se montrer poli et diplomate, quand les circonstances le nécessitaient, souvent pour mettre fin aux situations gênantes ou qui l'ennuyaient. Pourtant, dans certaines conditions, il pouvait également se montrer particulièrement maladroit, voire intrusif. En général, quand sa curiosité se réveillait et qu'une question ne trouvait pas de réponse, la frustration qu'il ressentait lui faisait oublier certaines conventions sociales. La science, le savoir, le pouvoir ne s’embarrassaient pas de politesses et présentement, quelque chose l’intriguait.

Il fixait Emeraude depuis quelques secondes avant de finalement l'interroger d'un ton vif.

- Dis, ça vient d'où, ça ?

Il toucha son propre visage, sur la partie marquée de la jeune fille.

- Tu as essayé la magie noire ?

Curiosité malsaine, ou juste un peu trop franche, toujours est-il que Rasmus se montrait soudain particulièrement intéressé par cet étrange stigmate, s’abandonnant un instant à imaginer qu'il pouvait être le résultat d'une expérimentation magique étrange et qui aurait mal tourné, ou le fruit d'une aventure mystérieuse qu'aurait vécu Emeraude.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t4427-rasmus-rask https://www.historia-pactum.com/t4430-rasmus-rask-o-pas-encore-de-classe#91122 https://www.historia-pactum.com/t4431-rasmus-rask#91124
Emeraude Della RoverreHistoria PactumEmeraude Della Roverre
Oiseau-Tonnerre
Exp : 34431
Points de vie (HP) : 6000
Baguette : Bois de châtaignier, cœur en épine de monstre du Fleuve Blanc, 22 centimètres, flexible et ni trop fine ni trop épaisse
Photomaton : Mais père considérait qu on n apprend qu avec l expérience. Enfant brûlé craint la flamme. Et il avait raison. - Pourquoi j'ai mangé mon père (Roy Lewis)
Âge IRL : 23
Célébrité : Kerry Ingram
Parchemins : 6865
J'aime : 59
Date d'inscription : 12/10/2019

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

Ne pas se fier aux apparences [Feat Rasmus & Emeraude] Empty
MessageSujet: Re: Ne pas se fier aux apparences [Feat Rasmus & Emeraude]   Ne pas se fier aux apparences [Feat Rasmus & Emeraude] EmptyDim 2 Fév - 23:28
Ne pas se fier aux apparences! Une sorte de rire qui refuse de sortir, avant qu'un haut le cœur ne me prenne. Ne pas revomir une seconde fois. Surtout, ne pas revomir une seconde fois. Le bambino, il avait bien géré son truc, c'était un fait indéniable que je n'allais pas nier. Quand au Pont de la Dame Blanche, sacré coin, aussi. A chaque fois, y me faisait pensé aux histoires qu'on se racontait, sous la couette, tard le soir, avec les copains du quartier Moldu où nous vivions, Kira et moi, avec nos parents, ou avec ceux du lotissement d'artistes, chez nonno et nonna. Mais la dite Dame Blanche était vachement moins flippante dans la vraie vie que dans les différentes légendes qu'on avait pu en faire.
Si, Signore! Que je réponds à la question de mon comparse d'infortune. Mais avec des origines en France du côté de ma mère.
Et on pourrait d'ébattre encore longtemps de ma généalogie et de mes origines, mais comme le tout est assez tarabiscoté, on en aurait pour des heures! Et puis, la question tant fatidique. Celle que je redoutais tant, que je redoutais tellement. Celle que je voulais absolument qu'on ne me pose pas depuis l'incident. Comme un effet miroir au geste de Rasmus, mes doigts viennent se glisser le long de ma joue gauche. Et je n'avais pas que la joue qui était défigurée: toute la partie gauche de mon visage l'était, du front au menton. Le tout rongé par les flemmes. Ces mêmes flemmes qui, en plus de me défigurer, m'avaient arraché mes parents. L'on pourrait croire que je m'y étais habituée, à toutes ses questions, tous ses regards, tous ses surnoms, toutes ses moqueries, autour de ma blessure, mais ça faisait toujours assez bizarre, lorsque l'on venait m'y confronter de façon aussi frontale. On peut pas parler de ma généalogie et de mes origines, tant françaises qu'italiennes, plutôt? Promis, je peux même vous faire une diserte, du tac au tac, sur les faits que les Della Roverre n'ont pas de lien quelconque avec les Della Rovere, même si les deux familles ont des branches qui trouvent leurs origines à Savone.
— Je voudrais pouvoir dire que je me suis essayée à la magie noire, que je commence, mes doigts ayant glissé sous mon menton, mais la réalité est vachement moins fun...
Moment de silence, alors que mes yeux se perdent dans le vide. Je me rappelle l'agitation dans l'appartement, ce fameux soir. L'odeur du feu, aussi. Et les pin pon des ambulances et des camions de pompiers. La chambre stérile, aussi. Avec ses odeurs affreuses de désinfectant et de médicaments divers. Les sondes et les machines également.
— Je me suis fait ça dans l'incendie de notre appartement où nous vivions avec ma famille, y a huit ans... Que je finis par réussir à articuler sans pour autant préciser que le dit incendie m'avait également privé de la présence rassurante de mes parents.
Ce genre de sujet de conversation ou comment plomber l'ambiance bien comme il faut...!
:copyright:️️ 2981 12289 0


Emeraude Sorenza Cécilia Della Roverre


Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t4306-emeraude-sorenza-cecilia-della-roverre-delai-jusqu-au-15-11-2016 https://www.historia-pactum.com/t4561-emeraude-della-roverre-o-pas-encore-de-classe#94113 https://www.historia-pactum.com/t4563-emeraude-della-roverre#94115 https://www.historia-pactum.com/t4569-emeraude-sorenza-cecilia-della-roverre-4-4-libres#94196
Rasmus RaskHistoria PactumRasmus Rask
Phoenix
Exp : 11706
Points de vie (HP) : 2150
Baguette : Cyprès & moustaches de Fléreur, 24cm
Photomaton : Chaotique neutre ou « esprit libre » (un peu sociopathe aussi)
Âge IRL : 11
Célébrité : Tom Holland
Parchemins : 1307
J'aime : 101
Date d'inscription : 02/11/2019

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

Ne pas se fier aux apparences [Feat Rasmus & Emeraude] Empty
MessageSujet: Re: Ne pas se fier aux apparences [Feat Rasmus & Emeraude]   Ne pas se fier aux apparences [Feat Rasmus & Emeraude] EmptyMer 5 Fév - 20:52
Rasmus n'était peut-être pas toujours d'une très grande délicatesse, ce qui pouvait l'amener facilement à gaffer lorsqu'on évoquait des sujets sensibles, mais il n'était pas complètement aveugle non plus et la détresse d'Emeraude était lisible sur son visage. Il ne faut pas être bien malin pour comprendre le poids des mots de la jeune fille, et que sans doute un drame a eu lieu. A cet instant, Rasmus se sentit idiot. Oui idiot, et cela lui arrivait rarement, à vrai dire. Idiot parce qu'avec ses petites ambitions, ses petits problèmes, son frère qui certes avait disparu mais aux dernières nouvelles était toujours bien vivant, il en arrivait à oublier qu'ailleurs, parfois pas si loin de lui, on pouvait trouver de vraies tragédies.

Alors ? Comment se rattraper à présent ? Eh bien avec une nouvelle maladresse, ma foi, histoire de ne pas en rater une !

- Hm... ça te donne du caractère ?

Allez hop, les pieds dans le plat et maintenant il se sentait encore plus minable. Super. Pour quelqu'un qui avait la prétention d'être l'un des sorciers les plus malins de sa génération, il pouvait se comporter comme un parfait crétin parfois, à la limite du handicape sociale, c'en était affligeant. Il fit mine de se relever, autant pour se donner contenance que pour dissiper la gêne qui commençait à s'installer.

- Écoute, désolé d'avoir abordé le sujet, d'accord ? avant d'ajouter : On n'a pas à en parler, en tout cas, si tu veux pas.

Il jeta un œil en direction de la boutique. S'il lui restait un fond de nausée, la majeure partie de son envie de vomir s'était dissipée. Sans doute d'ailleurs que l’adrénaline de sa dernière bourde avait aidé à la faire s'atténuer un peu. Néanmoins, alors que la discussion aurait pu s'arrêter là, il ne pu s'empêcher d'ajouter, presque pour lui même et mu par son étrange et déplacée curiosité :

- Tu gères facilement ton patronus ?

C'était dit sans méchanceté, mais demandé d'une manière un peu alambiquée pour savoir si la jeune fille avait surmontée l'épreuve, ou si celle-ci la hantait encore.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t4427-rasmus-rask https://www.historia-pactum.com/t4430-rasmus-rask-o-pas-encore-de-classe#91122 https://www.historia-pactum.com/t4431-rasmus-rask#91124
Emeraude Della RoverreHistoria PactumEmeraude Della Roverre
Oiseau-Tonnerre
Exp : 34431
Points de vie (HP) : 6000
Baguette : Bois de châtaignier, cœur en épine de monstre du Fleuve Blanc, 22 centimètres, flexible et ni trop fine ni trop épaisse
Photomaton : Mais père considérait qu on n apprend qu avec l expérience. Enfant brûlé craint la flamme. Et il avait raison. - Pourquoi j'ai mangé mon père (Roy Lewis)
Âge IRL : 23
Célébrité : Kerry Ingram
Parchemins : 6865
J'aime : 59
Date d'inscription : 12/10/2019

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

Ne pas se fier aux apparences [Feat Rasmus & Emeraude] Empty
MessageSujet: Re: Ne pas se fier aux apparences [Feat Rasmus & Emeraude]   Ne pas se fier aux apparences [Feat Rasmus & Emeraude] EmptyJeu 13 Fév - 12:41
Ne pas se fier aux apparences!— Si...!?
Si je sentais que Rasmus était autant mal à l'aise que moi? Tout à fait, M'sieurs Dames! Et pas qu'un peu! Parce que si l'incident m'avait permis de comprendre que la vie n'était pas tout le temps aussi rose que ce que l'on pouvait le croire, je n'étais pas sûre d'avoir eu, depuis, un fort caractère qui me soit tombé sur le coin de la gueule. Même si je commençais, depuis ma première rentrée à l'Académie de magie Beauxbâtons, à reprendre un certain goût à la vie, je préférais clairement que l'on m'oublie au fin fond de la bibliothèque avec un bon gros livre ou dans l'enclos des hippogriffes à leur faire des câlins, ainsi qu'à les nourrir et à les soigner.
Quand l'étudiant anglais se releva, je me souvins subitement comment me servir de mon diaphragme et de mes poumons.
Grazie mille! Que je murmure, lorsqu'il propose de ne pas forcément s'étaler sur le sujet.
Quand au sortilège du Patronus... Bonne question, tiens! Car si j'en avais les bases, je n'étais pas certaine d'encore le maîtriser à cent pour cent.
— Disons que j'en ai les bases, sans garantir que j'arrive à le maîtriser parfaitement, pour le moment! Que je finis par répondre. Par contre, si on doit partir à la traque aux Détraqueurs ou à une autre quelconque bébête de ce genre, ce sera avec mes chaussures propres, si tu permets!? Que je continue, avec un sourire, décidant d'oublier notre précédant moment de malaise.
Je finis par me lever à mon tour. Sortant ma baguette, je la pointe sur mes pieds, avant de lancer:
— Tergeo!
En espérant que le karma serait avec moi et que ma baguette ne c'était pas transformée en baguette farceuse. C'est que la chance et moi, ça fait deux, vous voyez!? Pis, bon, on allait pas se mentir: si mon sort foirait, j'aurais certes l'air complètement ridicule de ne pas réussir à un simple de nettoyage, mais ce n'étaient qu'une simple paire de chaussures que je pouvais enlever. Et le ridicule tu tue pas, n'est-ce pas!? Si mes pieds se retrouvaient sans sa paire de chaussure, juste vêtus de leurs chaussettes, ça me ferait une meilleure communion avec le sol et donc, de ce fait, avec la terre...
:copyright:️️ 2981 12289 0


Emeraude Sorenza Cécilia Della Roverre


Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t4306-emeraude-sorenza-cecilia-della-roverre-delai-jusqu-au-15-11-2016 https://www.historia-pactum.com/t4561-emeraude-della-roverre-o-pas-encore-de-classe#94113 https://www.historia-pactum.com/t4563-emeraude-della-roverre#94115 https://www.historia-pactum.com/t4569-emeraude-sorenza-cecilia-della-roverre-4-4-libres#94196
Albus P. W. B. DumbledoreHistoria PactumAlbus P. W. B. Dumbledore
Albus
Exp : 3213
Baguette : les tableaux n'ont pas de baguette
Photomaton : Ne pas se fier aux apparences [Feat Rasmus & Emeraude] Source
Âge IRL : 139
Célébrité : Richard Harris / Michael Gambon
Parchemins : 6650
J'aime : 46
Date d'inscription : 14/10/2016

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

Ne pas se fier aux apparences [Feat Rasmus & Emeraude] Empty
MessageSujet: Re: Ne pas se fier aux apparences [Feat Rasmus & Emeraude]   Ne pas se fier aux apparences [Feat Rasmus & Emeraude] EmptyJeu 13 Fév - 12:41
Le membre 'Emeraude Della Roverre' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'dés sorts' :
Ne pas se fier aux apparences [Feat Rasmus & Emeraude] Sortry10


« Pour un esprit équilibré, la mort n'est qu'une grande aventure de plus.»
FLORISSONE
Revenir en haut Aller en bas
Rasmus RaskHistoria PactumRasmus Rask
Phoenix
Exp : 11706
Points de vie (HP) : 2150
Baguette : Cyprès & moustaches de Fléreur, 24cm
Photomaton : Chaotique neutre ou « esprit libre » (un peu sociopathe aussi)
Âge IRL : 11
Célébrité : Tom Holland
Parchemins : 1307
J'aime : 101
Date d'inscription : 02/11/2019

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

Ne pas se fier aux apparences [Feat Rasmus & Emeraude] Empty
MessageSujet: Re: Ne pas se fier aux apparences [Feat Rasmus & Emeraude]   Ne pas se fier aux apparences [Feat Rasmus & Emeraude] EmptyJeu 13 Fév - 22:50
Rasmus observa avec curiosité le sort de la jeune fille. Une magie bien utile qu'on ne lui avait jamais enseigné à Poudlard, d'ailleurs. Le sortilège jaillit de la baguette avec une certaine élégance avant d'envelopper ses chaussures et de les laisser immaculées, comme sans doute au jour de leur achat.

- Bien joué.

Étant lui même assez peu doué en cours, et particulièrement ceux de sortilèges, il savait reconnaitre et apprécier une technique maîtrisée, même aussi banale qu'un simple sort de nettoyage. D'autant plus qu'à leur âge, les accidents pouvaient être fréquents, même sur de simples formules, sa mésaventure avec Viviane le lui avait douloureusement rappelé.

Bien qu'il ait compris que le sujet du feu et de la blessure d'Emeraude n'était manifestement pas approprié pour une première discussion sereine, il ne pouvait s'empêcher tout de même de la scruter, de manière un peu intrusive. Au moins avait-il la décence de ne pas fixer sa blessure, mais tout le comportement de la jeune fille l'intéressait à présent. Comment réagissait-on à un tel drame ? Qu'est-ce que cela changeait en nous ? Si comme beaucoup il avait de nombreux clichés en tête, le premier d'entre eux était sans doute que toute épreuve rendait forcément plus fort et plus courageux, une leçon qu'il avait absorbé très tôt en regardant des films d'aventure et de super-héros avec ses frères, force était de constater que la jeune fille n'avait pas l'air si confiante que ça.

A vrai dire, Emeraude ressemblait plus à une petite chose fragile, comme un oiseau qui aurait préféré se blottir au fond de son nid, plutôt que de tenter le grand saut, battre des ailes et voler, au risque de se blesser. Les traumatismes sont des choses complexes, Rasmus en avait lui-même eu un avant goût avec la disparition de Martin, mais il ne pensait pas que cela pouvait vous pousser à vous replier sur vous-même. Sur ce point là, il était d'une grande immaturité, doublé d'une profonde naïveté adolescente.

En vérité, c'était d'ailleurs moins la surprise qui le gagnait à cet instant précis, qu'une sorte de frustration. Rasmus avait ce genre de caractère étrange, capable de projeter beaucoup sur les autres. Autant cela lui était très pratique lorsqu'il était question de cerner la personnalité de quelqu'un pour la peindre, autant il pouvait également se montrer assez intrusif et déplacé lorsqu'il entendait changer le comportement de ses proches, les conseillers ou pire, les manipuler. Pour le Serpentard, chaque sorcier avait en lui un grand potentiel, c'était dire ! La magie elle-même coulait dans leurs veines, faisant d'eux un peuple à part. Alors voir que certains de ses camarades se morfondaient, se laisser aller à la paresse, la timidité, la peur... cela l'agaçait au plus haut point.

En fixant Emeraude, il ne pouvait s'empêcher de se dire que, tout de même, c'était foutrement dommage qu'une jeune fille comme elle soit aussi renfermée et que du drame qu'elle avait vécue, elle aurait dû tirer une force, une détermination à tout épreuve.

Quand il reprit la parole, c'était sur un ton qui se voulait amicale et avenant.

- Pour ton patronus... ça viendra vite, je pense. Vu que tu as déjà identifié tes démons.

Dit ainsi, cela pouvait passer pour un encouragement compatissant... ou au contraire une remise du couvert un peu obsessionnelle. Conscient qu'à trop enfoncer le sujet, il risquait de vraiment mettre la jeune fille mal à l'aise, Rasmus reprit aussitôt la parole pour ajouter :

- Je sais pas pour toi, mais repeindre leur arrière cour avec le contenu de nos bides, ça me semble pas être une revanche très satisfaisante, vu ce qu'on a subit.

Pensif, il fixait à présent la boutique, d'où s'échappait toujours le son ténu des discussions et des rires des invités qui ne semblaient pas avoir remarqué leur absence.

- Quitte à repeindre... on pourrait peut-être finir le travail ?

Il se tourna vers Emeraude, un brin de malice dans le sourire.

- Tu maîtrises le sortilège de colomazis ?
Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t4427-rasmus-rask https://www.historia-pactum.com/t4430-rasmus-rask-o-pas-encore-de-classe#91122 https://www.historia-pactum.com/t4431-rasmus-rask#91124
Emeraude Della RoverreHistoria PactumEmeraude Della Roverre
Oiseau-Tonnerre
Exp : 34431
Points de vie (HP) : 6000
Baguette : Bois de châtaignier, cœur en épine de monstre du Fleuve Blanc, 22 centimètres, flexible et ni trop fine ni trop épaisse
Photomaton : Mais père considérait qu on n apprend qu avec l expérience. Enfant brûlé craint la flamme. Et il avait raison. - Pourquoi j'ai mangé mon père (Roy Lewis)
Âge IRL : 23
Célébrité : Kerry Ingram
Parchemins : 6865
J'aime : 59
Date d'inscription : 12/10/2019

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

Ne pas se fier aux apparences [Feat Rasmus & Emeraude] Empty
MessageSujet: Re: Ne pas se fier aux apparences [Feat Rasmus & Emeraude]   Ne pas se fier aux apparences [Feat Rasmus & Emeraude] EmptyMer 11 Mar - 15:19
Ne pas se fier aux apparences!Si j'avais été l'une de ses filles crâneuses et prétentieuses, j'aurais sans doute aucun fait savoir au vert et argent que ce n'était qu'un simple sortilège de nettoyage. Bin oui, quoi: un simple petit Tergeo, c'est pas bien compliqué! Enfin, voyons! Si, seulement, parce que ça, je crois qu'à peu près tout le monde - ou presque - le sait: avec des si, on pourrait réécrire l'intégralité de l'Histoire du monde avec un grand h. Surtout que comme je ne faisais pas parti de cette catégorie des filles crâneuses et prétentieuses, je me contentais d'un sourire qui, bien malgré moi, fendit mon visage à la réflexion de l'étudiant de l'école de sorcellerie anglaise Poudlard. Ce dernier avait eu l'air sacrément impressionné à la vue de mes chaussures qui, après avoir été induites du contenu de mes infestions, c'étaient retrouvées, sous l'influence du sortilège, aussi propres et neuves qu'un sou neuf; un peu comme elles l'avaient été lorsque je les avaient sorties de leur boîte pour la toute première fois après arrivée à la casa après un tour en ville pour les acheter.
— Pour les avoir identifié, je les ai identifiés! Assurais-je sobrement, sans me formaliser plus que ça sur le ton à mi-chemin entre l'encouragement à la limite de l'infantilisation et un enfoncement supplémentaire du clou présent dans la plaie béante de mes vieux démons avec lesquelles j'essayais de palier au mieux pour vivre avec...
C'est vrai que ce serait bien si j'arrivais à au moins ne serait-ce que réussir un expecto patronum, un de ses quatre, mais comme je n'étais pas une experte en boucliers, ça promettait d'être sympa! Ce n'était sans doute pas pour rien, pour le coup, que j'avais préféré fuir les cours de défenses contre les forces du mal lors de l'ouverture des cours avec Poudlard et arrêté ceux d'enchantements et maléfices et de MST, leur préférant les cours de biologie magique, de médicomagie, de mythes et légendes, de zoomagicologie, de soins aux créatures magiques et de domestication des créatures. On avait moins besoins de maîtriser parfaitement ses boucliers, pour ces cours-là, même si, en fonction de la lubie des professeurs enseignants les trois matières en lien avec les créatures magiques, un petit expecto patronum bien placé, ça pouvait effectivement toujours être bien utile...!

Et puis, allez savoir pourquoi, nous fûmes pris d'une irrésistible envie de contempler la façade la boutique alimentaire. Quoi que, quand je dis irrésistible, tu la sens, l'ironie de la chose!? C'était juste une façade d'une battisse typique de la région comme on en trouvait un peu partout dans les petits villages champêtres du pays de Molière et de La Fontaine. On pouvait entendre le bruit plus ou moins étouffé des rires et des discussions des invités, à l'intérieur. Kira n'avait sans doute aucun pas encore paniqué de ne pas me voir revenir. Sans doute qu'elle c'était habituée à me voir avoir besoin de moments d'isolements et qu'elle pensait que j'étais sortie pour ça et que je devais déambuler elle ne savait trop où dans les ruelles du village. D'un côté, c'était pas plus mal: je lui en avait déjà assez fait baver comme ça sans en plus avoir à lui imposer la vision de sa sœur aînée en train de perdre tripes et boyaux.
Lorsque Rasmus se tourna vers moi, un sourire malicieux sur le visage, il n'eut pas besoin d'ouvrir la bouche pour que je comprenne où est-ce qu'il voulait en venir.
— Ça, je sais faire! Assurais-je, un sourire canaille étant à son tour apparu sur mon visage.
Comme j'avais toujours ma baguette entre les mains, je la pointais sur le battisse.
— Colomazis! Lançais-je, alors qu'un filet de peinture sortait de ma baguette pour aller s'écraser contre la boulangerie.

Lancé du dé:

1: Une peinture de la même couleur que le vomis sort de la baguette d'Emmy;
2: Une peinture couleur vert militaire sort de la baguette d'Emmy;
3: T'as déjà vu un cafard? Parce que c'est de la peinture de la même couleur qu'un cafard qui sort de la baguette d'Emmy;
4: Hattwings aurait été
happy s'il avait été encore envie: on vient de trouver un trou noir aux Millefeuilles! Alors non, j'vous rassure: Emmy n'a pas trouvé le moyen de faire exploser le mur, c'est juste un filet de peinture noire qui est sorti de sa baguette What a Face;
5: Une peinture jaune caca doigt tout moche sort de la baguette d'Emmy;
6: Un vert tendre sort de la baguette d'Emmy
:copyright:️️ 2981 12289 0


Emeraude Sorenza Cécilia Della Roverre


Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t4306-emeraude-sorenza-cecilia-della-roverre-delai-jusqu-au-15-11-2016 https://www.historia-pactum.com/t4561-emeraude-della-roverre-o-pas-encore-de-classe#94113 https://www.historia-pactum.com/t4563-emeraude-della-roverre#94115 https://www.historia-pactum.com/t4569-emeraude-sorenza-cecilia-della-roverre-4-4-libres#94196
Albus P. W. B. DumbledoreHistoria PactumAlbus P. W. B. Dumbledore
Albus
Exp : 3213
Baguette : les tableaux n'ont pas de baguette
Photomaton : Ne pas se fier aux apparences [Feat Rasmus & Emeraude] Source
Âge IRL : 139
Célébrité : Richard Harris / Michael Gambon
Parchemins : 6650
J'aime : 46
Date d'inscription : 14/10/2016

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

Ne pas se fier aux apparences [Feat Rasmus & Emeraude] Empty
MessageSujet: Re: Ne pas se fier aux apparences [Feat Rasmus & Emeraude]   Ne pas se fier aux apparences [Feat Rasmus & Emeraude] EmptyMer 11 Mar - 15:19
Le membre 'Emeraude Della Roverre' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé à 6 faces' :
Ne pas se fier aux apparences [Feat Rasmus & Emeraude] Quatre10


« Pour un esprit équilibré, la mort n'est qu'une grande aventure de plus.»
FLORISSONE
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsoriséHistoria Pactum

Ne pas se fier aux apparences [Feat Rasmus & Emeraude] Empty
MessageSujet: Re: Ne pas se fier aux apparences [Feat Rasmus & Emeraude]   Ne pas se fier aux apparences [Feat Rasmus & Emeraude] Empty
Revenir en haut Aller en bas
 

Ne pas se fier aux apparences [Feat Rasmus & Emeraude]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Historia Pactum :: Les coulisses :: Les archives :: Archives RP :: Saison 1 [été 2023 - août 2024]-