RSS
RSS
HISTORIA PACTUM
saison II ♠ Always keep your foes confused. If they are never certain who you are or what you want, they cannot know what you are like to do next.



 
Bienvenue sur Historia Pactum
!
Votez sur les top sites !
Toutes les deux heures !
Membre du mois
Ici vous retrouverez chaque mois le membre du mois récompenser pour sa participation RP dans la carte fidélité du forum.
Event en cours
Ici vous trouverez l'animation ou l'intrigue en cours sur le forum.
Le deal à ne pas rater :
Borderlands 3 pour PS4
8.32 €
Voir le deal

Partagez
 

 Si c'est une farce, lequel de nous est le dindon ? [feat. Eiji]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Teddy K. RomanovHistoria PactumTeddy K. Romanov
Dragon
Exp : 10854
Points de vie (HP) : 2250
Baguette : 17.38cm, bois de Rose, délicate et fine comme la demoiselle qui la possède. Elle contient un cheveu de Vélane en son cœur.
Photomaton : Si c'est une farce, lequel de nous est le dindon ? [feat. Eiji] Tumblr_py7vpbgs6d1srh1mgo1_400
Célébrité : Ester Expósito
Parchemins : 1007
J'aime : 37
Date d'inscription : 13/10/2019

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

Si c'est une farce, lequel de nous est le dindon ? [feat. Eiji] Empty
MessageSujet: Si c'est une farce, lequel de nous est le dindon ? [feat. Eiji]   Si c'est une farce, lequel de nous est le dindon ? [feat. Eiji] EmptyVen 24 Jan - 14:03
« Si c'est une farce, lequel de nous est le dindon ? »27 août 2024 • Tu ne savais pas vraiment ce que tu faisais là à vrai dire. La curiosité sans doute, une forme de besoin de savoir ou d’apprendre. Ce qui était particulièrement ironique de la part de quelqu’un qui avait eu de si mauvais résultats à ses ASPIC qu’elle n’en avait littéralement validée aucun. Ce qui t’avais fait gagner une année de plus sous le joug de Dragomir, la surveillance des Romanov et l’humiliation de devoir prétendre à une moitié de famille parfaite quand dans l’ombre, il n’en était rien. Rien de plus que les petites piques pour te rabaisser et le souvenir constant de ce qu’avait fait ta mère avant ta naissance ; prétendre à un père, quand le vrai demeurait toujours un mystère.

Grâce à l’aide de Melissandre, tu avais réussi cependant à trouver une piste, un nom. Suffisant pour trouver aussi une dernière adresse connue. Ici même, dans les ruelles sombres et malfamée de Vienne. Ville à la si belle réputation qui pourtant cachais de nombreux vices et zone d’ombre. Ironie on a dit ? En voilà une autre, n’est-ce pas ?

Si ton été avait été un enchaînement de cocktail-bikini au bord de piscine, de galipette sous les draps de @Iwao Masaaki ou encore de cours forcées de la part de tes deux sœurs qui ne voulais pas te voir échouer encore ta dernière année d’étude, une constante était aussi restée. Surtout que finalement, Melissandre bien trop occupée à vouloir sauver le monde, se concentrais plus à trouver une bande d’ado boutonneux soi-disant spéciaux qu’à véritablement s’occuper de toi. Jalousie ? Un peu sans doute, c’est surement le cas de toute les petites filles élevées comme des princesses.

Alors aujourd’hui quand tu montes les marches de cet immeuble à l’air presque abandonnée, ta mère te manque. Mais qui sait, peut-être trouvera tu enfin un père au change ? Au premier étage, tu entends une télévision moldu dans un appartement, sans doute un match de foot ou truc du genre vu les cris de goret de son spectateur. Et dans l’autre appartement les cris d’un bébé au milieu de verre brisée et de ce qui semble être une dispute assez violente d’un couple. Tu les ignores et rejoint le second étage. Là une femme à l’allure lugubre, en nuisette de soit fine et cigarette à la main te regarde passée d’un air sombre. Quoi que le regard légèrement vide derrière un maquillage outrancier. Là encore, tu avances, perché sur tes talons de dix centimètres. Pour cette « mission » tu as voulu te la jouer « Charlie’s Angel », référence moldu qui ta permit de te prendre pour une espionne le temps d’un après midi, début de soirée. Question de point de vue. Avec ton legging de cuir noir, ton pull moulant au manche dénudé sur les épaules tout aussi noires et tes bottines assortis. Ça pourrait le faire, si le cuir n’était pas tout aussi bruyant que tes chaussures. Donc pour la discrétion façon « 007 » on repassera. Et pourtant tu y crois presque.

Presque, parce que bon, fin août l’accoutrement n’est pas tellement adapté. Avec un peu de chance il y aura la clim dans l’appartement hein ? Et c’est le cœur sur le point d’explosée que tu toque par trois fois à la porte. Aucune réponse, ta patience étant inexistante tu ré-essai avant d’enrouler tes doigts autour de la poignée et d’ouvrir la porte qui n’émet aucune résistance. Après un grincement mal venu, tu t’engouffre dans les lieux sur la « pointe des pieds », parce que les talons, ça claque sur le parquet défoncé du petit couloir. Et comme si le simple fait d’avoir refermé la porte derrière toi t’assurais la plus grande des discrétions, te voilà qui avance à grand pas jusqu’à un salon à l’air tout aussi délabré. Il y à un vieux canapé défoncé là, un fauteuil dont le rembourrage commence à sortir ici et une table basse branlante avec une vielle télévision. Le tout plongé dans la poussière et la crasse. Et c’est sans parler du frigo jaunis ou de la casserole encore sur les plaques avec ce qui devait être une boite de ravioli dedans, devait parce que les raviolis sont censés être rouge pas verte et blanche.

- Euuuw !

Ça t’a échappé, le petit cri de dégout avant que tu ne fasses un bond en arrière et décide d’aller plutôt dans la petite chambre. Ça sent le fennec là-dedans, mais une chambre est un bon endroit pour commencer les fouilles, non ? Tu ouvre d’abord les tiroirs des tables de chevet, avant de regarder sous le lit et tiré un carton… Qui ne contiendra que du porno. Tu les relâche avec cette même mine de dégout en repoussant le carton. Puis te dirige vers l’armoire pour commencer par ouvrir les deux portes battante, le miroir sur l’une d’elle est brisée.

- Sept ans de malheur.

Chuchote-tu pour toi-même, parce que ce parler à soit même, ça te rassure quelque part. C’est que certes, tu es concentré -même si tu ne sais pas du tout ce que tu cherches- mais en même temps, on peu dire que t’a bel et bien les chocottes…
:copyright:️ 2981 12289 0


no rules.
Life is too cruel, if we cease to believe in love, why would we want to live ?
(c) Miss Pie
Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t4308-teddy-v-k-romanov https://www.historia-pactum.com/t4314-teddy-v-k-romanov#86358 https://www.historia-pactum.com/t4315-teddy-v-k-romanov#86360 https://www.historia-pactum.com/t4316-teddy-v-k-romanov-ouvert#86361
Eiji N. K. MasaakiHistoria PactumEiji N. K. Masaaki
Eiji
Exp : 34314
Points de vie (HP) : 5150
Baguette : bois de cerisier, crin de Kelpy, 23 cm & rigide
Photomaton : Si c'est une farce, lequel de nous est le dindon ? [feat. Eiji] Giphy
Familier : Si c'est une farce, lequel de nous est le dindon ? [feat. Eiji] 9f67be10
Célébrité : Yoo Seung Ho
Parchemins : 2205
J'aime : 395
Date d'inscription : 23/02/2018

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

Si c'est une farce, lequel de nous est le dindon ? [feat. Eiji] Empty
MessageSujet: Re: Si c'est une farce, lequel de nous est le dindon ? [feat. Eiji]   Si c'est une farce, lequel de nous est le dindon ? [feat. Eiji] EmptySam 25 Jan - 0:53

27.08.2024 - Si c'est une farce, qui en est le dindon ?

Deux mois environs, pour trouver, chercher, fouiner, soulever des pierres qui auraient peut-être mieux fait de ne pas être déplacées. Mais n'était-ce pas le but, que de le retrouver ? De mettre enfin un pied devant l'autre pour le confronter. Pas tant pour savoir, en vérité. Pas qu'il ne puisse pas douter, se poser des questions sur la vérité. Pas qu'il ne puisse pas, non plus, concevoir que la débâcle de l'année passé ne lui était pas due. C'est juste que, jusque là, il n'avait pas vraiment cherché. Pourtant, c'était nécessaire. Non pas pour panser une plaie qui avait déjà été refermée mais pour rétablir l'ordre des choses. Deux mois à soulever des papiers dans ce temples aux archives interminables. Deux mois pour laisser l'extérieur entrer sur l'île, en ouvrir et en fermer les portes pour être capable d'étudier les diverses possibilités. Jusqu'à cette information murmurée dans le silence ; elle s'était glissée un soir dans le noir jusqu'à venir lui chatouiller les oreilles, réveiller quelque chose. Comme un appel à l'honneur, à la justice, à la vengeance peut-être aussi. Rien qu'une personne vivant ici ne pourrait vraiment comprendre alors que ses yeux balayent la façade du bâtiment.

La veille, deux lettres avaient quittées l'île. Juste pour prévenir de son arrivée prochaine en Angleterre ; sa nouvelle arrivée. Lui qui s'était tenue éloigné de l'endroit pour mieux se recentrer. Il n'avait pas noté toutes les fois où il était allé lui rendre visite, à elle. Il ne le noterait pas plus maintenant. Tout comme il glisserait le minimum syndical dans les lettres écrites à ses cousins. Une piste potentielle, rien de forcément sérieux, des rumeurs dans la nuit sur lesquelles il s'attarderait avant de revenir. Parce qu'il y a une journée, un médaillon avait sonné, vibré contre son torse. Il y était allé, pour voir depuis ce couloir, comprendre que le monde était trop dense autour d'elle avant de faire demi-tour, repartir dans ce repaire et ramasser l'ensemble de ses affaires. Sa valise avec son basilic, quelques breloques qu'il n'avait pas laissé à l'hôpital pour une raison ou pour une autre. Sûrement parce qu'elle aurait préféré que ce soit lui qui les aient plutôt que quelqu'un d'autre. Mais ce n'était pas la question du moment alors qu'il s'avançait lentement vers la porte d'entrée.

Il aurait pu passer par les toits, par les fenêtres ou par tout autre endroit mais vu l'état de ce lieu, personne n'aurait souvenir de sa présence une fois qu'il serait passé. Alors il les avaient montés ces escaliers, ses yeux tournants et virant pour noter tout les détails cachés et les visages rencontrés. Si rien d'intéressant ne se trouvait là, alors il oublierait sûrement. Rangerait tout et recommencerait ses recherches. Jusqu'à le trouver et aviser. Parce qu'il n'avait pas encore décidé de ce qu'il ferait. Parce qu'il y avait déjà un fait établi. Ce n'était qu'une mission en plus, quelque chose à faire pour le Clan, sa mémoire, son ancêtre disparu. Le reste, ça viendrait après.
Et il continua son ascension, passant devant autant de portes closes qu'ouvertes avant d'arriver à celle indiquer. Un instant il resta à l'observer avant de poser sa main sur la poignée et de la tourner d'un coup sec. Rien ici ne devait pouvoir résister bien longtemps. Tout était si délabrés... Était-ce surprenant pour cet homme réputé anciennement de bonne famille que d'accepter de finir sa vie ici. Si vie il y avait... Au moins, avait-il eu l'intellect de resté caché. Pour peu que cela soit preuve de jugeote bien entendu.

Et dans ce lieu où la crasse semble avoir élu domicile, il ne trouvera que des traces de ce qui voudrait être un passé éteint. Des restes de vie, de départ précipité qui lui feront froncer les sourcils. Il n'ira pas jusqu'à se poser des question alors qu'il entre dans la chambre vide et dont l'état fait honneur au petit appartement. Un regard qui balaye la pièce et un battement de cœur qui meurt lorsque d'autres bruits se font entendre. Une porte qui s'ouvre et qui le force à disparaître derrière celle qu'il vient d'ouvrir. Des pas qui retentissent dans la pièce voisine et qui l'obligent à rester cacher dans ce trou, entre le mur et l'armoire. Invisible dans cet ombre qui noircie l'espace ; sauf ses yeux peut-être. Ou bien cette lame qui a doucement glissé le long de son bras. Amie fidèle qui semble avoir trouvé sa juste place.

La femme approche même si de là où il est, il ne peut distinguer son visage. Il sait juste ce qu'elle est à cette façon qu'elle a de marcher, au bruit qu'elle fait comme pour se rassurer. Visiblement, il sait aussi qu'elle cherche quelque chose, sûrement quelque chose de précis vu qu'elle touche un peu à tout jusqu'à ouvrir l'armoire et en briser la vitre. Et si le bruit ne le fait pas sursauté, c'est pourtant lui qui le fait bouger ; pousser la porte de la chambre qui se met à grincer à mesure qu'elle tourne sur ses charnières. L'instant d'après, dans ce moment furtif où la surprise laisse place à la peur, c'est vers un visage connu qu'il tend une lame d'acier qui vient se poser le long de la jugulaire.
Et si une question lui traverse l'esprit, elle ne sera pas prononcée. Aussi vif qu'il l'eut été, il baissera la lame et viendra à la ranger sans la quitter du regard. Observer en silence celle qui se tient devant lui, cadette d'une année, pas forcément futée.

Ce qu'elle fait là, peut-être qu'elle le lui dira, ou pas. Qu'est-ce que ça change, il finira par le savoir en ajoutant son nom à toute une liste de soupçons. Et d'autres iront cherchés à sa place jusqu'à ce que la réponse tombe. Claire et précise serait le mieux, pas comme ses yeux qui s'assombrissent alors qu'il la fixe. Qu'est-ce qu'elle fait là, vraiment ?   

Codage par Libella sur Graphiorum




Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t3163-eiji-n-kurotchkine https://www.historia-pactum.com/t2801-eiji-n-kurotchkine-maj-le-29-12-2018 https://www.historia-pactum.com/t2777-eiji-n-kurotchkine https://www.historia-pactum.com/t2855-eiji-n-kurotchkine-o-zouwu-nom https://www.historia-pactum.com/t1519-eiji-kurotchkine#18609
Teddy K. RomanovHistoria PactumTeddy K. Romanov
Dragon
Exp : 10854
Points de vie (HP) : 2250
Baguette : 17.38cm, bois de Rose, délicate et fine comme la demoiselle qui la possède. Elle contient un cheveu de Vélane en son cœur.
Photomaton : Si c'est une farce, lequel de nous est le dindon ? [feat. Eiji] Tumblr_py7vpbgs6d1srh1mgo1_400
Célébrité : Ester Expósito
Parchemins : 1007
J'aime : 37
Date d'inscription : 13/10/2019

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

Si c'est une farce, lequel de nous est le dindon ? [feat. Eiji] Empty
MessageSujet: Re: Si c'est une farce, lequel de nous est le dindon ? [feat. Eiji]   Si c'est une farce, lequel de nous est le dindon ? [feat. Eiji] EmptySam 25 Jan - 1:17
« Si c'est une farce, lequel de nous est le dindon ? »27 août 2024 • Minuit heure du crime… Une femme dans la cuisine, un couteau à la main tartinait du beurre sur son pain ! Quoi ? Pas minuit ? Pas couteau ? A ben si, gros couteau. Gros, gros, gros couteau. C’est d’ailleurs le seul truc sur lequel tu bug là, tout de suite. Avec tes yeux qui s’écarquille quitte à sortir de leurs orbites et ta bouche qui s’ouvre bien grand pour laisser passer un cri strident qui pourrais brisée le verre si tu étais la grosse dame. Ce que tu n’es pas, ni grosse, ni dame. Enfin sauf tes seins, mais ça c’est une autre affaire et préférablement à pensée dans d’autre circonstance. Et non, te demander dans une seconde de folie s’ils pouvaient te servir d’airbag ses deux là, ça ne t’aidera pas. Pas plus que de te plaquer contre l’armoire, perdre pied et finir le cul au milieu des fringues quand tu reconnais le visage sombre d’un ancien camarade de classe. Souffle court, battement du cœur saccadé, voir totalement dézinguée tu passes en mode « pilote automatique », enfin pas tant que tu le veuille, pas tant que tu t’en rendes compte non plus, de cette aura qui doucement à commencer à flotter dans l’air comme pour vouloir protéger son enveloppe corporelle. Pas d’émotion forte on avait dit ! Rappel toi, au Wizarding Word Parc quand tu avais failli te faire pipi dessus dans une attraction, on avait dû te sortir pour éviter les problèmes… Ben voilà, c’est louper. Elle disait quoi déjà Melissandre ? Respirer, Inspirer, Expirer. Ouai fin y’a des moment ses conseils tu lui collerais bien là où tu penses. Genre quand l’ancien champion du tournois des trois sorciers manque de te faire faire une crise cardiaque.

- K…k…Ku…Kurotchkine ?! MAIS T’EST COMPLÈTEMENT MALADE ?! MAIS CA VA PAS BIEN DANS TA TÊTE ?! NON MAIS T’EST SÉRIEUX LA ?!

Bon, tu cris pas aussi forts que l’autre greluche du premier étage qu’on entend jusqu’ici tant elle sonne comme un porc à l’abattoir, mais ce n’est pas si loin. Mi harpie-Mi Nymphe, c’est un peu ça la Vélane ? Et là on ne sait pas trop lequel des deux est en train de ressortir. Les deux ? Ouai, surement les deux. D’ailleurs tu te relève et croise les bras sur ta poitrine, genre ça te rend imposante (lol).

- Qu’est-ce que tu fou chez … ici ? T’est devenu voleur ou un truc du genre ? ça ne paye pas assez le ministère anglais ? Tu ne trouveras rien ici, y’a rien.

Mon père ? ça a faillit t'échapper, mais t'est pas encore prête pour ça. Et en plus, qui te dit que c'était bien chez lui ? Vu l'état de l'endroit, tu espéré sincèrement que cet homme n'était pas un vulgaire clochard... Voilà que tu t'est mis du coup à lui faire la leçon en le prenant pour un vulgaire voleur, c’est que les neurones ne se sont pas tout à fait remis en place. La preuve, tu n’as aucune idée du manque de contrôle dont tu fais preuve en ce moment, comme souvent d’ailleurs. Tu te décolle de l’armoire et avance comme pour lui passer à travers, le pousser. Marchant au passage sur la glace brisée. Un moment, on inspire, on expire. On réfléchit et on reprend possession de ses moyens, tout ses moyens. Voilà, c’est bien. Inspire-expire. Et se retourner pour en remettre une couche. Ouvrant la bouche comme pour te remettre à parler, parce que les monologues hystériques, quand on à eu un moment de panique, c’est cool aussi. Ou pas.
:copyright:️ 2981 12289 0


no rules.
Life is too cruel, if we cease to believe in love, why would we want to live ?
(c) Miss Pie
Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t4308-teddy-v-k-romanov https://www.historia-pactum.com/t4314-teddy-v-k-romanov#86358 https://www.historia-pactum.com/t4315-teddy-v-k-romanov#86360 https://www.historia-pactum.com/t4316-teddy-v-k-romanov-ouvert#86361
Eiji N. K. MasaakiHistoria PactumEiji N. K. Masaaki
Eiji
Exp : 34314
Points de vie (HP) : 5150
Baguette : bois de cerisier, crin de Kelpy, 23 cm & rigide
Photomaton : Si c'est une farce, lequel de nous est le dindon ? [feat. Eiji] Giphy
Familier : Si c'est une farce, lequel de nous est le dindon ? [feat. Eiji] 9f67be10
Célébrité : Yoo Seung Ho
Parchemins : 2205
J'aime : 395
Date d'inscription : 23/02/2018

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

Si c'est une farce, lequel de nous est le dindon ? [feat. Eiji] Empty
MessageSujet: Re: Si c'est une farce, lequel de nous est le dindon ? [feat. Eiji]   Si c'est une farce, lequel de nous est le dindon ? [feat. Eiji] EmptySam 25 Jan - 2:03

27.08.2024 - Si c'est une farce, qui en est le dindon ?

Il y a comme un instant de flottement qu'il est si facile de voir dans ses yeux. Comme si la peur s'était mêlée à l'adrénaline et que le cerveau n'assimilait pas le fait d'émotions contradictoire. Et tout en la regardant, il pencha la tête sur le côté. Dubitatif sûrement pendant qu'elle se débattait avec du vide pour finir les quatre fers en l'air. Un instant de flottement... Qui naît chez lui aussi, l'espace de quelques secondes comme si une onde venait doucement le narguer, en venait presque à l'appeler et puis l'effet s'estompa sous les cris. Vociférations puissantes d'une voix stridente qu'il aurait préféré ne jamais avoir à entendre. Que les ancêtres lui en soi témoin, un si petit corps ne pouvait pas faire autant de bruit simplement avec ses cordes vocales. Et pourtant si... Et ça ne voulait rien dire. Ça lui glissait dessus comme de l'eau alors qu'il la regardait toujours, lui debout, elle assise le dos collé contre l'armoire. Il ne l'aiderait pas. Ne fera même pas semblant de vouloir les faire et pourrait même bien partir dans l'autre sens.
Oui, normalement, il l'aurait sûrement fait. Sauf qu'il avait quelque chose à faire ici et qu'il ne pourrait partir qu'après elle. Elle qui hurle toujours et qui panique plus que de raison.

Et en plus de ça, elle l'insulte. Lui manque de respect ouvertement ce qui lui fait froncer lentement les sourcils quand elle se redresse et passe près de lui. Impolie jeune femme, normal sûrement pour une occidentale à la réputation si légère. Mais ça n'en restait pas moins dérangeant. Parce qu'il tolérait beaucoup de choses de la part de toutes ces personnes dont les seules traditions étaient de profiter de la vie sans se soucier de rien. Mais ça, il avait toujours eu du mal. A tel point qu'il se senti presque obligé de la fusiller du regard alors qu'elle le dépassait pour se retrouver dans son dos.
Ses yeux la suivirent, avant que sa tête ne se tourne lentement ; juste assez rapidement cependant pour la voir ouvrir la bouche à nouveau et lui faire lâcher un soupir agacé.
D'un pas, il se rapprocha d'elle, plaqua sa main sur ses lèvres pour la forcer à se taire. Et si le geste n'était pas suffisant, le regard devrait être assez persuasif pour lui faire passer l'envie de meugler à nouveau.

« Arrêtes de hurler... »

Parce que bon, en réalité, il n'avait jamais coupé en deux un élève de Durmstrang. Pas même quand il devait les supporter vingt-quatre heures sur vingt-quatre. D'ailleurs, on le connaissait surtout pour être aussi affable qu'une porte de prison, ne pas aimer les gens et avoir été Champion d'un Tournois qui ne signifiait plus rien pour lui maintenant. Comme tout, ça se trouvait dans le passé, inutile d'y repenser.
L'onde sembla revenir, dérangeante d'une certaine manière avant qu'il ne s'éloigne à nouveau, retire sa main de ses lèvres et ajuste ses vêtement pour se laisser le temps de peser ses mots.

« Je pourrais te retourner la question, éventuellement. Mais tu me répondrais autant que je le ferais...»

C'est à dire : pas le moins du monde. De un, ça ne la concernait pas vraiment. De deux, elle n'entrait pas dans ses plans et de trois, elle serait un poids. En fait, plus elle resterait dans le coin et plus elle l'empêcherait de prendre le temps de noter chaque élément.

« En revanche, je n'irais pas jusqu'à supposer que tu soi autre chose que ce que tu es »

Et si elle ne saisissait pas le sous-entendu, c'était son problème. De toute façon, il ne la jugeait pas réellement intelligente. En fait, elle était un bel archétype de la blonde occidentale. Joli pot de fleur qu'on posait là ou toile bon marché que l'on exposait. Pas vraiment digne d'intérêt...

Pardon, qui donc parlait de respect ?    

Codage par Libella sur Graphiorum




Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t3163-eiji-n-kurotchkine https://www.historia-pactum.com/t2801-eiji-n-kurotchkine-maj-le-29-12-2018 https://www.historia-pactum.com/t2777-eiji-n-kurotchkine https://www.historia-pactum.com/t2855-eiji-n-kurotchkine-o-zouwu-nom https://www.historia-pactum.com/t1519-eiji-kurotchkine#18609
Teddy K. RomanovHistoria PactumTeddy K. Romanov
Dragon
Exp : 10854
Points de vie (HP) : 2250
Baguette : 17.38cm, bois de Rose, délicate et fine comme la demoiselle qui la possède. Elle contient un cheveu de Vélane en son cœur.
Photomaton : Si c'est une farce, lequel de nous est le dindon ? [feat. Eiji] Tumblr_py7vpbgs6d1srh1mgo1_400
Célébrité : Ester Expósito
Parchemins : 1007
J'aime : 37
Date d'inscription : 13/10/2019

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

Si c'est une farce, lequel de nous est le dindon ? [feat. Eiji] Empty
MessageSujet: Re: Si c'est une farce, lequel de nous est le dindon ? [feat. Eiji]   Si c'est une farce, lequel de nous est le dindon ? [feat. Eiji] EmptySam 25 Jan - 2:22
« Si c'est une farce, lequel de nous est le dindon ? »27 août 2024 • Tu as juste le temps de faire le poisson qu’une main viens se plaquer contre ta bouche. Non mais… Il se prend pour qui lui ? Et d’où il te touche ? T’a bien envie de la morde la main là, genre de toute tes dents et très fort. Mais il l’a déjà retiré, tant mieux pour lui. Pour sûr que tu aurais laissé une belle trace. C’est donc un air bien boudeur qui viendra peindre tes traits et un regard noir qui n’a absolument rien à envier au sien. D’ailleurs tu réplique, mais il semble t’ignoré. C’est Kurotchine après tout, il a une réputation à tenir.

- Commence pas à présumer de ce que je pourrais dire ou… Pardon ?!

Oui voilà, tu l’as entendu le sous-entendu. Il te fait lancer des éclairs et clairement si tu maîtrisait mieux tes informulés, il serait foudroyé sur place. La gifle cependant, tu maîtrise. Et la voilà partie pour être arrêter aussi sec, ce qui t’énervera encore plus. Émotion forte quand tu nous tiens, encore plus quand on est une demi-vélane qui ne contrôle rien de ses humeurs ou de ses attributs, magique, attribut magique pardi ! Attribut qui se développe et explose, expose plutôt bien l’aura de la demi-vélane qui remplit la pièce contre ton gré puisque tu ne vois rien, colère sourde et aveugle voilà tout ce que tu capte pour l’instant.

- Quoi tu voudrais une pipe peut-être ? T’avait prévu une partie de baise avec une catin, tu t’est dit tiens c’est elle qu’ils ont envoyé ? Gros porc !

Bon… Niveau respect, ce n’est toujours pas ça, encore plus que l’invitation pourrait être prise au premier degré avec le beau don qui t’empoisonne souvent la vie et qui déjà doit s’être insinuer en lui.

- Ben viens vas-y, y’a un lit juste là, fou toi à poil, baisse ton pantalon qu'on vois si y'en as dedans, et pas juste le balais que t'a de coincé. Tant qu’à faire, sur le lit de mon père j’ai jamais fait alors pourquoi pas hein ?

Tu libère ta main, ce n’est pas trop tôt, histoire de lui montrer ton majeur en gros plan et de pointé de ton index la porte.

- Maintenant casse-toi, vas voir ailleurs si j’y suis.

On l’a dit, on ne sait pas trop si c’est l’aura de la Vélane qui le cache, mais le côté harpie là, il est bien sorti lui aussi. Et si l’un dans la pièce contrôle un peu trop ses émotions au point d’apparaître comme ayant un tronc de la taille du Kilimandjaro dans le cul, l’autre est l’exact inverse. Une boule de sensibilité avec zéro maîtrise de ses émotions ou de ses dons. Au moins, avec un peu de chance, la référence au petit papounet aura eu l’effet d’une douche froide.
:copyright:️ 2981 12289 0


no rules.
Life is too cruel, if we cease to believe in love, why would we want to live ?
(c) Miss Pie
Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t4308-teddy-v-k-romanov https://www.historia-pactum.com/t4314-teddy-v-k-romanov#86358 https://www.historia-pactum.com/t4315-teddy-v-k-romanov#86360 https://www.historia-pactum.com/t4316-teddy-v-k-romanov-ouvert#86361
Eiji N. K. MasaakiHistoria PactumEiji N. K. Masaaki
Eiji
Exp : 34314
Points de vie (HP) : 5150
Baguette : bois de cerisier, crin de Kelpy, 23 cm & rigide
Photomaton : Si c'est une farce, lequel de nous est le dindon ? [feat. Eiji] Giphy
Familier : Si c'est une farce, lequel de nous est le dindon ? [feat. Eiji] 9f67be10
Célébrité : Yoo Seung Ho
Parchemins : 2205
J'aime : 395
Date d'inscription : 23/02/2018

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

Si c'est une farce, lequel de nous est le dindon ? [feat. Eiji] Empty
MessageSujet: Re: Si c'est une farce, lequel de nous est le dindon ? [feat. Eiji]   Si c'est une farce, lequel de nous est le dindon ? [feat. Eiji] EmptySam 25 Jan - 2:56

27.08.2024 - Si c'est une farce, qui en est le dindon ?

C'est pas qu'elle semble, elle aussi, posséder le don de l'agacer au plus haut point mais un peu tout de même. Parce que, visiblement, l'avertissement de sa main qui vient se poser sur sa bouche ne lui laisse pas entendre qu'il serait beaucoup mieux pour son karma qu'elle ne continue pas dans cette direction là. Pis encore, elle semble s'accrocher à l'émotion qu'il éveille en elle comme une bernique à son rocher. Et la voilà qui recommence alors qu'il à cette désagréable sensation d'entendre autre chose que ce qui est prononcé. Comme si une vague doucereuse venait s'insinuer en lui pour lui faire perdre la raison. Pour accueillir des paroles qui se veulent aussi rudes que sarcastiques comme autant d'invitation.
Cet air qui change autour d'eux et qui vient se glisser derrière ses barrières lui fera arquer un sourcil alors qu'il a l'impression d'être plongé entre deux eaux. Irrésistible attraction contre vive répulsion. Peut-être que ce sont les paroles de la jeune femme qui le sauveront, du moins ce qu'il en perçoit pas forcément très clairement ou bien ce séjour sur l'île qui fut teinté de méditation, d'introspection et de résistance aux nuances de l'extérieur. Ou bien ce sera simplement le fait qu'elle est occidentale et qu'elle n'est pas brune aux yeux verts ? Mais ce n'est pas vraiment le moment de penser à ça. Parce que l'hésitation, elle se lit bien dans son regard quand il regarde le lit. Elle se voit sûrement, mais il y a cette autre main qui le maintient en place. Comme si deux forces de la personnalités de la jeune femme venaient le tirailler de part et d'autre, l'une invitante et l'autre inquisitrice et dangereuse qui fait se réveiller les sens. Instinct d'une survie quand le corps et l'esprit se retrouvent à deux doigts de se fondre l'un dans l'autre.

Et la gifle là-dedans ? Étrangement, elle semble avoir été effacée quand il relâche sa main. Elle semble n'avoir aucune résistance quand ses dernières paroles s'impriment dans son esprit et lui permettre de reprendre contenance. La faille au milieu des autres failles de sa personnalité à elle. Alors aussi déstabilisante soit-elle, cette idée saugrenue qu'elle recherche son père, il s'engouffrera dedans et la laissera lentement continuer sa petite diatribe jusqu'à donner l'ordre de trop.

« Ça suffit. »

Sa voix claque dans l'air alors que sa baguette à rejoint les creux de sa main sans qu'on le note vraiment, lentement, son ombre s'étendra sur le sol. Glissant jusqu'à rencontrer celle de la jeune femme, se fondre dans celle-ci et donner l'impression qu'elle s'accroche à ses pieds jusqu'à l'empêcher de bouger. Magie de l'île parfaitement maîtrisée qui vient clore un débat qui lui n'a même pas.
Parce que si elle continuait à s'époumoner, ça allait devenir compliqué. Pour lui principalement qui n'appréciait pas vraiment que les attitudes des gens, tout hybride qu'ils étaient, viennent le perturber. Merci, mais il avait déjà donné quand elle avait tenté l'an passé et il s'en serait bien passé à l'époque.

Sauf que bon, à force d'user de dons et de magie, ça n'allait sûrement rien arranger. Et une nouvelle fois, il relâcha sa prise avant de soupirer.

« Tu es calmée ? »

Parce que si c'était pas le cas, la couper en deux, ça ne serait pas un problème non plus... Mais la réponse ne l'intéressant pas vraiment, il se contenta de soupirer une nouvelle fois avant de passer son index le long de sa tempe. C'est qu'à force d'agir sans aucune mélodie, elle allait finir par lui donner mal à la tête.

« Ton père vit donc ici ? »

Piste pour piste autant aller dans cette direction non ? Même si ça ne lui apporterait sûrement rien, à lui, dans ses recherches. Enfin, si le paternel lambda de la jeune femme pouvait le mener à celui qu'il recherchait lui, ça pouvait aussi lui éviter quelques semaines supplémentaires de recherches. Maintenant que @Kassie G. Ollivander était réveillée, il doutait pouvoir trouver du temps pour mener à bien les autres affaires du clans. Encore une fois...    

Codage par Libella sur Graphiorum




Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t3163-eiji-n-kurotchkine https://www.historia-pactum.com/t2801-eiji-n-kurotchkine-maj-le-29-12-2018 https://www.historia-pactum.com/t2777-eiji-n-kurotchkine https://www.historia-pactum.com/t2855-eiji-n-kurotchkine-o-zouwu-nom https://www.historia-pactum.com/t1519-eiji-kurotchkine#18609
Teddy K. RomanovHistoria PactumTeddy K. Romanov
Dragon
Exp : 10854
Points de vie (HP) : 2250
Baguette : 17.38cm, bois de Rose, délicate et fine comme la demoiselle qui la possède. Elle contient un cheveu de Vélane en son cœur.
Photomaton : Si c'est une farce, lequel de nous est le dindon ? [feat. Eiji] Tumblr_py7vpbgs6d1srh1mgo1_400
Célébrité : Ester Expósito
Parchemins : 1007
J'aime : 37
Date d'inscription : 13/10/2019

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

Si c'est une farce, lequel de nous est le dindon ? [feat. Eiji] Empty
MessageSujet: Re: Si c'est une farce, lequel de nous est le dindon ? [feat. Eiji]   Si c'est une farce, lequel de nous est le dindon ? [feat. Eiji] EmptySam 25 Jan - 3:19
« Si c'est une farce, lequel de nous est le dindon ? »27 août 2024 • Un ordre, qui une nouvelle fois inscrit bon nombre d’émotion sur ton visage quand tes yeux s’écarquillent et que tes joues se gonfle. Pas le temps de le lâcher ce gros soupir que déjà tu te retrouve attaquer par l’autre trou du cul serrée. Tu t’étoufferas presque en sentant petit à petit la paralysie tout en fixant tour à tour l’ombre et l’homme, le regard toujours lançant des éclairs alors que tu te dis que clairement, tu aurais pu y pensée aussi à la baguette, mais ce genre de baguette tu ne les manies pas assez rapidement, ni avec assez de précision. Ce n’était pas vraiment l’essentiel de l’éducation de ta mère faut dire.

La respiration reste particulièrement lourde quand la magie s’estompe et qu’il ose demander si tu t’es calmée. Pour seul réponse ? Des narines qui s’écarte, la mâchoire qui bouge légèrement de gauche à droite et un nouveau regard noir quand tes lèvres se pincent. Voilà qu’il te questionne sur l’homme, celui que tu cherches, tes yeux partent tout droit vers le plafond et quand ils redescendent, ils se plissent avec un air mêlant méfiance et défis.

- T’a déjà vu un Romanov vivre dans un endroit comme ça toi ?

Ouai, parce que l’information t’a échappé, mais faut pas oublier ce que ça te coûterait si le mensonge était découvert. Et les gallions surtout que tu n’avais pas. Ça passerait sans doute mieux si tu savais vraiment mentir et si ton regard n’avait pas dévié sur la gauche au moment ou une de tes mains était aller attraper cette petite photographie de photomaton trouvé dans les affaires de ta mère portant une unique inscription un prénom au dos, son prénom à lui. Enfin, tu pense du moins que c’est son prénom à lui. Mais si Melissandre avait réussit à utiliser son don en t’utilisant toi et la photographie c’est que ça devait l’être, non ?

Photographie qui tombera de ta poche sans que tu ne le sentes au moment où tu retireras ta main de ta poche comme si tu t’étais brûlée pour croiser les bras sur ta poitrine. Calmer ? Un peu, pas totalement, ça met du temps à redescendre ses choses-là. Que ce soit la peur, la colère, une érection ou une aura de vélane. Mais au moins ton visage est le tiens et non plus celui d’une harpie.

- Pourquoi tu demandes ? Qu’est-ce que toi tu fais là ? Tu connais la personne qui vit ici ?

Il y avait de grande chance pour qu’il ne réponde pas, tu le savais, c’était Eiji Kurotchkine après tout. Mordillement de la lèvre inférieur, c’était une impasse. Comment continuer tes fouilles avec lui dans les parages ? Et comme l’un comme l’autre vous semblait être de vraie tête de lardon fumée, autant dire qu’aucun des deux n’allaient laisser l’autre « gagner ». Un soupire maintenant et tes yeux qui roule de nouveau dans leurs orbites, rendant complètement transparente les fils de tes pensées.

C’est sans doute à ce moment-là que tu l’aperçois la photo qui est tomber, à voler assez loin pour ne pas être à tes pieds. Une distraction… Vite… Heu… Baguette et heu… Des étincelles, là-bas, c’est pas mal ça, de lancer un perriculum dans ton dos pour faire une pseudo-diversion le temps de te ruée sur la photographie et essayer de la ramasser. Reste à voir si Kurotchkine était un dindon ou une farce ?
:copyright:️ 2981 12289 0


no rules.
Life is too cruel, if we cease to believe in love, why would we want to live ?
(c) Miss Pie
Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t4308-teddy-v-k-romanov https://www.historia-pactum.com/t4314-teddy-v-k-romanov#86358 https://www.historia-pactum.com/t4315-teddy-v-k-romanov#86360 https://www.historia-pactum.com/t4316-teddy-v-k-romanov-ouvert#86361
Eiji N. K. MasaakiHistoria PactumEiji N. K. Masaaki
Eiji
Exp : 34314
Points de vie (HP) : 5150
Baguette : bois de cerisier, crin de Kelpy, 23 cm & rigide
Photomaton : Si c'est une farce, lequel de nous est le dindon ? [feat. Eiji] Giphy
Familier : Si c'est une farce, lequel de nous est le dindon ? [feat. Eiji] 9f67be10
Célébrité : Yoo Seung Ho
Parchemins : 2205
J'aime : 395
Date d'inscription : 23/02/2018

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

Si c'est une farce, lequel de nous est le dindon ? [feat. Eiji] Empty
MessageSujet: Re: Si c'est une farce, lequel de nous est le dindon ? [feat. Eiji]   Si c'est une farce, lequel de nous est le dindon ? [feat. Eiji] EmptySam 25 Jan - 13:25

27.08.2024 - Si c'est une farce, qui en est le dindon ?

Entre celui qui ne laisse apparaître que le strict minimum et celle qui en rajoute des tonnes, peut-être n'est-ce pas étonnant de les voir se heurter au mur dressé par l'autre. Parce que, visiblement, aucun des deux ne semble vouloir lâcher la moindre petite information. Sauf qu'ils étaient bien présents dans cette pièce, dans ce petit appartement, avec leurs objectifs propres et qu'ils allaient bien devoir faire ce pour quoi ils sont venus. Sûrement est-ce la raison qui l'avait pousser à poser sa question, pas forcément intelligente cela dit en passant mais... Est-ce qu'elle pensait vraiment qu'il s'intéressait à la petite vie des Romanov ? Dans le genre ça me passe trois mètres au-dessus de la tête, il ne pouvait pas faire mieux. Et puis les familles et la façon dont elles faisaient leurs héritiers et vivaient l'intéressait encore moins.
Haussant les épaules à sa remarque il l'observa glisser sa main dans sa poche. Un moyen pour se rassurer peut-être ? Alors qu'elle avait bien vite sauter sur l'occasion de le contredire de manière pas très raffinée.

De sa poche où ses doigts s'étaient glissés, il aperçu un petit morceau de papier glacé, sûrement un colifichet auquel elle voulait se raccrocher et il n'y accorda pas beaucoup d'importance les premières secondes. Son regard suivi pourtant le bout de papier qui glissa sur l'air avant de se poser sur le sol et un léger froncement de sourcil vint se dessiner sur son visage. Juste le temps pour elle, sûrement, de penser qu'il était aveugle et qu'il ne la verrait pas fouiller à la recherche de sa baguette. Un peu plus et il en aurait fait rouler ses yeux dans leurs orbites alors qu'une gerbe d'étincelle attirait son regard dans le dos de la jeune femme.

…...

Est-ce que... Elle était sérieuse ? Vraiment sérieuse ? Parce qu'autant il regarda le Perriculum faire son office contre le mur, autant il la vit clairement se ruer vers le bout de papier dont il ne distinguait pas tous les traits. Et tout en n'y croyant pas une seconde, il l'observa bouger, essayer de se faufiler avec autant de rapidité et de fluidité qu'un paresseux sous acide. Les voilà, les yeux qui roule alors qu'un sourire étire le coin de sa bouche. C'était une blague n'est-ce pas ? Et Eiji adorait l'humour malgré les apparences, c'est juste qu'il n'était pas doué pour le comprendre mais celle-là, elle était plutôt bonne...
Pour autant, il ne laissa pas la boutade se terminer alors que la jeune femme arrivait à destination, ses doigts venant bientôt frôler le papier avant qu'il ne se baisse bien rapidement. Comme si il avait toujours été juste derrière elle. Ses doigts fins vinrent attraper le coin de la photographie alors que son autre main tenait la jeune femme hors de portée.

Il ne lui ferait pas l'affront, cependant, de maintenir la photo au-dessus de sa tête. C'est qu'il n'avait pas vraiment envie qu'elle se transforme en koala et tente de lui grimper dessus.

Le photo dans ses doigts, il déchiffra enfin l'inscription dans son dos. Un nom déjà lu, vu, entendu et le bout de papier tourna entre ses doigts pour dévoiler le visage de la personne qui se tenait dessus. Il y eu comme un flottement alors qu'il y posait son regard, reconnaissant les traits de l'homme jusqu'à s'en faire rater un battement de cœur. Lentement son regard passa du papier à la jeune femme qu'il avait stoppé en pleine course.

« Ton... 'Père' ? »

Si il avait été occidentalisé de la racine jusqu'aux pointes, il aurait peut-être mimer les guillemets silencieux qui entouraient ce terme. Elle se foutait de sa gueule en fait, c'était ça ? Parce que quoi qu'elle fasse ici, qui qu'elle chercher, ses mensonges n'étaient définitivement pas bon.
Eiji soupira, lui tendant la photo, visiblement elle avait tout donné pour la récupérer et il n'en avait pas besoin. Reprenant ses distances comme si la brûlure du contact entre leurs deux personnes lui sautait soudain aux yeux, il se détourna de la jeune femme ; posant son regard sur la pièce... Cette journée était une blague dérangeante qu'il n'entendait vraiment pas.

« Tu l'as déjà entendu, mon deuxième prénom ? »

Un ride passa sur son visage alors qu'il s'entendait poser cette question. Qui qu'elle cherche ou qui qu'elle juge être son père, son oncle, son cousin ; ça ne pouvait pas être cette personne.

« Parce que si c'est 'ton père' que tu cherches, je doute que ce soit celui qui est sur cette photographie. »

Et ça serait à peu de choses près la seule explication qu'il lui donnerait alors qu'il se tournait vers l'armoire, vers cette porte ouverte plus tôt par la jeune femme. Il était venu ici pour quelque chose. Il avait peut-être trouvé autre chose. Restait à savoir quoi et ça ne l'aiderait pas de rester planté là à regarder la jeune femme dans le blanc des yeux.     

Codage par Libella sur Graphiorum




Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t3163-eiji-n-kurotchkine https://www.historia-pactum.com/t2801-eiji-n-kurotchkine-maj-le-29-12-2018 https://www.historia-pactum.com/t2777-eiji-n-kurotchkine https://www.historia-pactum.com/t2855-eiji-n-kurotchkine-o-zouwu-nom https://www.historia-pactum.com/t1519-eiji-kurotchkine#18609
Teddy K. RomanovHistoria PactumTeddy K. Romanov
Dragon
Exp : 10854
Points de vie (HP) : 2250
Baguette : 17.38cm, bois de Rose, délicate et fine comme la demoiselle qui la possède. Elle contient un cheveu de Vélane en son cœur.
Photomaton : Si c'est une farce, lequel de nous est le dindon ? [feat. Eiji] Tumblr_py7vpbgs6d1srh1mgo1_400
Célébrité : Ester Expósito
Parchemins : 1007
J'aime : 37
Date d'inscription : 13/10/2019

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

Si c'est une farce, lequel de nous est le dindon ? [feat. Eiji] Empty
MessageSujet: Re: Si c'est une farce, lequel de nous est le dindon ? [feat. Eiji]   Si c'est une farce, lequel de nous est le dindon ? [feat. Eiji] EmptySam 25 Jan - 13:56
« Si c'est une farce, lequel de nous est le dindon ? »27 août 2024 • On aurait pu croire à un cartoon l’espace d’un instant. C’est que tu y croyais à ta ruse, de toute façon avec toi c’était ça ou montrer tes seins pour détourner l’attention et présentement, la petite gerbe d’étincelle t’avait paru être une idée de génie -oui, oui- bon, clairement ce n’était pas tout à fait ça, surtout qu’une seconde lui avait suffit à lui pour se glissée, ramasser la photo et te tenir à distance. Tu en feulerais presque façon chat-chat d’ailleurs, à moins que ce ne soit un grognement ? Ce n’est pas forcément facile de le définir ce son qui sort de ta bouche. Une chose est sûre, en course de relai, tu ne serais clairement pas la meilleure non plus. Ses doigts sur la photo, son expression, le revoilà l’écartement de narine, le mouvement de mâchoire et le pincement de lèvre. L’intonation de sa voix, perturbante te fis rater un battement de cœur. Perdu, tu l’étais à ne pas savoir s’il fallait mentir ou pas. Analyser la situation en quatrième vitesse ne faisait que planter ton cerveau d’avantage, reboot total on peut dire, les neurones avait décider de se déconnecter et tous ce que tu avais dans le crâne c’était une brume épaisse. Avec, peut-être, un poisson flottant qui faisait le tour d’un bocal vide, aussi vide que tes yeux. D’ailleurs on l’y verrait presque se promener.

Et même s’il te rend la photo de lui-même, tu lui arracherais presque des mains pour aller la planquer dans ton soutien-gorge, endroit que tu pensais totalement sécuriser comme une barrière infranchissable sans ton bon vouloir. Sans oublier le regard noir qui l’accompagne avant que tes sourcils ne se fronce et qu’une réelle expression de non-compréhension ce peigne sur ton visage.

- Ton second prénom ? Pourquoi je connaitrais ton second prénom ?

Tu avais dû le lire, quelque part, que ce soit dans les coupures de journaux qui parlais du tournois ou quand vous étiez tout deux élèves à Durmstrang, mais de là a t’en souvenir ? Déjà que tu n’étais pas capable de mémoriser les cinq règles élémentaires des lois de la magie celons Gamp alors… Alors tu dévie et tu entends ce qu’il te dit, mais tu ne comprends pas pourquoi, tu te surprends à te détendre, juste un peu. La surprise et la curiosité à un effet magique. C’est que tu te croirais presque lancer dans un débat d’une découverte épique millénaire. Mais non, c’est toujours Eiji Kurothckine, toujours dans un appartement miteux, toujours une quête d’identité.

- Si les Romanov apprenne que j’ai parler de ça on est tous les deux morts. Donc fouine pas.

Un temps de pause, pour réagir comme ça c’est qu’il doit le connaitre, non ? D’où ? Et comment ? Et quel rapport avec son second prénom ? C’est tellement impensable que l’éventualité ne traverse même pas ton esprit et tu préfère enchaînée les questions comme si ta vie en dépendait.

- Tu le connais ? Tu connais mon père ? Tu sais où il est ? Et quel rapport avec ton second prénom ?

Une pause, parce que tu réalise que si tu ne lâche pas un minimum d’information, lui non plus ne le fera pas. Ça te coûte, de te dire que tu dois peut-être donner un peu de terrain pour en gagner davantage par la suite, ça se vois d’ailleurs que tu débats avec toi-même et que s’en est presque douloureux. Mais à un stade du jeu, il serait bon d’avancée un peu.

- Si c’est lui mon « vrai » géniteur, ma mère me l’a dit avant de mourir. J’ai que ça photo et un prénom. Pourquoi tu crois que je serais venu me perdre dans un endroit aussi miteux si non ?

Géniteur, c’est mieux que père à ce moment-là. Parce que tu ne l’as jamais connu. Et que même si tu aimerais savoir qui il était, fantasmant presque une soudaine vie de princesse qui te sortirais des griffes de Dragomir et le reste de la famille, tu doute de trouver ça ici vu l’état de l’appartement. Mais toute information est bonne à prendre alors…

- Toi pourquoi tu le cherche ? C’est toi qui l’a fait fuir d’ici ?

Oui parce que tu es blonde, mais pas totalement con non plus. Et clairement c’est l’appartement de quelqu’un qui a pris la poudre d’escampette en quatrième vitesse ici.
:copyright:️ 2981 12289 0


no rules.
Life is too cruel, if we cease to believe in love, why would we want to live ?
(c) Miss Pie
Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t4308-teddy-v-k-romanov https://www.historia-pactum.com/t4314-teddy-v-k-romanov#86358 https://www.historia-pactum.com/t4315-teddy-v-k-romanov#86360 https://www.historia-pactum.com/t4316-teddy-v-k-romanov-ouvert#86361
Eiji N. K. MasaakiHistoria PactumEiji N. K. Masaaki
Eiji
Exp : 34314
Points de vie (HP) : 5150
Baguette : bois de cerisier, crin de Kelpy, 23 cm & rigide
Photomaton : Si c'est une farce, lequel de nous est le dindon ? [feat. Eiji] Giphy
Familier : Si c'est une farce, lequel de nous est le dindon ? [feat. Eiji] 9f67be10
Célébrité : Yoo Seung Ho
Parchemins : 2205
J'aime : 395
Date d'inscription : 23/02/2018

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

Si c'est une farce, lequel de nous est le dindon ? [feat. Eiji] Empty
MessageSujet: Re: Si c'est une farce, lequel de nous est le dindon ? [feat. Eiji]   Si c'est une farce, lequel de nous est le dindon ? [feat. Eiji] EmptyDim 26 Jan - 0:37

27.08.2024 - Si c'est une farce, qui en est le dindon ?

Décidément, si lui considérait le sujet comme clos, ce n'était pas son cas à elle. Logique sûrement, même si il s'en serait bien passé pour tout avouer. Peut-être que si elle avait connu son second prénom, ça aurait fait tilt dans sa tête vu celui qui était noté au dos de la photo. Enfin 'Tilt' ; peut-être, au moins, que ça aurait appuyé le fait que cette personne ne pouvait pas être celle qu'elle cherchait. Mais de là à ce qu'il daigne s'étendre sur le sujet, c'était une autre histoire. Car si récupérer des informations d'elle était éventuellement une possibilité, lui en donner n'en était pas une. Qu'on s'entende bien, Eiji n'allait pas étaler ce qu'il savait où ne savait pas. Et puis, encore fallait-y que ça en vaille la chandelle ce qui n'était absolument pas le cas. Alors elle pouvait bien menacer, prévenir, pleurnicher qu'ils allaient se faire écarteler par les Romanov si ça se savait ; est-ce que ça avait l'air de l'intéresser alors qu'il recommençait déjà à fouiller ?

Il l'aurait bien ignorée un peu plus longtemps que quelques secondes alors qu'il s'accroupissait sur le sol pour soulever quelques débris de verre éparpillés mais la jeune femme ne semblait pas l'entendre de cette oreille alors qu'elle repartait de plus belle. Vraiment ? Est-ce que ça avait véritablement l'air de l'intéresser le moins du monde ? Combien de fois allait-il devoir poser cette même question silencieusement pour qu'elle l'entende ? Elle devait avoir un sérieux problème pour comprendre que ça ne pouvait pas être son père. Peut-être qu'elle avait un problème avec toute les formes de négation en fait ? Ou bien elle mettait un petit peu de temps à comprendre ; ça devait passer par les pieds avant d'arriver au cerveau et de se voir déchiffrer. Mais elle n'allait pas en démordre n'est-ce pas ? L'obligeant, par la même, à quitter son début d'inspection pour se retourner et lui faire face une nouvelle fois.

Il allait essayer de faire simple. Pour qu'elle comprenne bien.

« C'est une photo de mon père que tu as dans ton soutien-gorge... »

Est-ce que c'était bien clair là ? Il ne pouvait réellement pas faire plus simple ou plus concis. En vérité, si ça, elle ne le comprenait pas, c'est réellement qu'elle avait un problème au niveau des connexions n'est-ce pas ? Bon, maintenant que c'était réglé, elle pouvait partir non ? Parce qu'elle s'était trompée d'endroit visiblement et que, lui, avait réellement quelque chose d'utile à faire ici. Explorer un début de piste qu'on avait bien trop laisser refroidir. Permettre à une histoire passée de trouver sa réponse, son coupable et éventuellement lui faire subir le juste châtiment ?
Pinçant les lèvres il se retourna une nouvelle fois.

« Quant à ce que tu es venue faire ici... T'as mère c'est peut-être trompée lorsqu'elle t'as donné la photographie. »

Est-ce qu'il y croyait ? Pas le moins du monde. En général, les paroles des mourants sont souvent les plus lucides qu'ils auront eues dans leur vie. L'autre possibilité était que ce soit Teddy qui se soit simplement trompée. Ou bien qu'elle mente. L'un dans l'autre, il lui faudrait peut-être s'en méfier. C'était une Romanov après tout et c'était peut-être, justement pour ça qu'elle se trouvait là. Brouiller des pistes, lui mettre des bâtons dans les roues ? Il n'y croyait pas. Ils auraient pus le vouloir, encore aurait-il fallu qu'ils sache qu'il serait ici aujourd'hui...
Mine de rien, ça commençait à devenir un peu compliqué et surtout... totalement improbable. Les meilleures farces n'étaient-elles pas les plus courtes ?     

Codage par Libella sur Graphiorum




Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t3163-eiji-n-kurotchkine https://www.historia-pactum.com/t2801-eiji-n-kurotchkine-maj-le-29-12-2018 https://www.historia-pactum.com/t2777-eiji-n-kurotchkine https://www.historia-pactum.com/t2855-eiji-n-kurotchkine-o-zouwu-nom https://www.historia-pactum.com/t1519-eiji-kurotchkine#18609
Teddy K. RomanovHistoria PactumTeddy K. Romanov
Dragon
Exp : 10854
Points de vie (HP) : 2250
Baguette : 17.38cm, bois de Rose, délicate et fine comme la demoiselle qui la possède. Elle contient un cheveu de Vélane en son cœur.
Photomaton : Si c'est une farce, lequel de nous est le dindon ? [feat. Eiji] Tumblr_py7vpbgs6d1srh1mgo1_400
Célébrité : Ester Expósito
Parchemins : 1007
J'aime : 37
Date d'inscription : 13/10/2019

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

Si c'est une farce, lequel de nous est le dindon ? [feat. Eiji] Empty
MessageSujet: Re: Si c'est une farce, lequel de nous est le dindon ? [feat. Eiji]   Si c'est une farce, lequel de nous est le dindon ? [feat. Eiji] EmptyDim 26 Jan - 1:02
« Si c'est une farce, lequel de nous est le dindon ? »27 août 2024 • Voilà qu’il tentait de t’ignorer, ou de te faire passer pour une menteuse. Pour autant sa réplique quand il avait daigné répondre et se relevé, juste assez pour rester dans la négation n’était pas tomber dans l’oreille d’une sourde. Et autant dire que vu le regard de soucoupe entièrement vide, ça buguais encore là-haut. Mais genre, vraiment. Si bien que l’autre réplique, elle tombe dans l’oreille d’une sourde. Et tu penche la tête de côté, te mettant à rire. Un rire comme si on venait de te faire la plus belle farce du monde d’ailleurs.

- ça peux pas être ton père, c’est le miens. Ma sœur l’a confirmé avec une vision.

Bon, les visions de ta sœur avec le nombre d’imbéciles qui confondent le troisième œil avec les charlatans du type professeur de divination, c’était risqué comme argument. Haussant les épaules, qu’il cherche s’il veut, tu décidais de repartir dans tes propres fouilles te dirigeant vers l’armoire que tu n’avais pas pu finir de voir et notamment les manteau et chemise suspendu pour en fouillée les poches. Tu ne partirais pas, il ne partirait pas non plus alors soit.

Et en glissant ta main dans un long manteau de cuir noir tu en retire ce qui semble être un petit portefeuille que tu ouvre pour y trouver une carte d’identité magique Bulgare. C’était bien le même homme sur la photo d’identité, quoi que plus âgée. Mais le nom de famille…

- Kurotch…kine ?... moment de blanc C’est quoi ton deuxième prénom ? Le sien ?

Tu balance ça sans savoir s’il est toujours dans ton dos ou pas avant de regarder l’espace réservé aux billets pour les moldu d’où tu tires deux nouvelles photographies, l’une étant la même que celle que tu as dans ton soutien-gorge, mais cette fois il y en a plus des petits cadres et sur les autres, on voit bien ta mère et lui à l’air relativement proche. Le ventre de ta mère est arrondi sur le cliché et ça te fait sourire sans que tu sache pourquoi.

- Pourquoi il aurait exactement la même photo que moi, que ma mère si il n'était pas mon père ? Ou alors t’est mon demi-frère, mais franchement ça serait la meilleure de l’année. Tu crois pas ?

Dis-tu sans trop savoir pourquoi, d'une voix blanche, comme si ça voulait pas encore tout à fait s’actionner là haut. Alors tu préfère te concentré sur une tâche à la fois ; fouille et observation. Bon ça fait deux, merci la blonde, mais on comprend le principe.

La seconde photo tu ne la comprend pas, un dessin, un simple dessin un peu bizarre comme un symbole. Tu fais demi-tour en regardant toujours l’illustration, traversant la pièce pour aller plutôt chercher dans les tiroirs des tables de chevet, commençant à ranger les photos là où tu les as trouvés avant de glissée le portefeuille dans ta poche arrière en t’accroupissant pour commencer à regarder dans le tiroir.
:copyright:️ 2981 12289 0


no rules.
Life is too cruel, if we cease to believe in love, why would we want to live ?
(c) Miss Pie
Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t4308-teddy-v-k-romanov https://www.historia-pactum.com/t4314-teddy-v-k-romanov#86358 https://www.historia-pactum.com/t4315-teddy-v-k-romanov#86360 https://www.historia-pactum.com/t4316-teddy-v-k-romanov-ouvert#86361
Eiji N. K. MasaakiHistoria PactumEiji N. K. Masaaki
Eiji
Exp : 34314
Points de vie (HP) : 5150
Baguette : bois de cerisier, crin de Kelpy, 23 cm & rigide
Photomaton : Si c'est une farce, lequel de nous est le dindon ? [feat. Eiji] Giphy
Familier : Si c'est une farce, lequel de nous est le dindon ? [feat. Eiji] 9f67be10
Célébrité : Yoo Seung Ho
Parchemins : 2205
J'aime : 395
Date d'inscription : 23/02/2018

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

Si c'est une farce, lequel de nous est le dindon ? [feat. Eiji] Empty
MessageSujet: Re: Si c'est une farce, lequel de nous est le dindon ? [feat. Eiji]   Si c'est une farce, lequel de nous est le dindon ? [feat. Eiji] EmptyDim 26 Jan - 2:09

27.08.2024 - Si c'est une farce, qui en est le dindon ?

A force d'affirmations contraires, ils allaient finir par tourner en rond. D'un autre côté, comment pouvait-il en être autrement ? Que ce soit vrai, que ce soit faux, pour lui comme pour elle ça semblait tout à fait improbable qu'ils partagent le même sang. Peut-être plus pour lui d'ailleurs, puisque certaines choses étaient particulièrement compliquées à concevoir quand vous aviez voué un culte à votre mère durant toute votre enfance. Alors se dire, émettre l'hypothèse, que Teddy puisse dire la vérité... Il ne pouvait pas l'intégrer. Pas parce qu'elle était celle qu'elle était, mais plutôt parce que ça rajoutait un nouvel aspect à la trahison dont on l'accusait. Mais, au final, est-ce que c'était aussi étonnant que ça ? Un traître n'est-il pas juste un traître ? Eiji ferma les yeux quelques instants, papillonnement de cils qui passèrent devant son regard avant qu'il ne pose ses yeux sur elle, observant sa fouille qu'elle avait arrêté en tombant sur un vieux portefeuille.

Une nouvelle fois, Eiji ferma les yeux, comme pour assimiler. Visiblement trouver sa carte d'identité ne l'en faisait pas démordre, elle croyait pertinemment que cet homme était son père...

« Il est d'origine russe donc j'ai été en parti nommé suivant ses traditions. » Les siennes, à lui. Pas celles de son clan. Une idée de son Grand-Père, certainement, pour passer plus inaperçue dans ce monde occidentalisé. Comme pour créer une racine dans ces pays de l'Est d'où il n'était pas vraiment originaire. Après tout, c'était le propre de leur Clan de n'appartenir à aucun pays ; naître dans cet Archipel perdu en pleine mer ça voulait dire naître hors du monde. Apatride. « On ne peut pas dire que ce soit réellement un prénom d'ailleurs, plus un ajout ou bien un titre... » Un profond soupir passa la barrière de ses lèvres alors qu'il passait une main sur son visage. « Disons que si je me présentait en Russie on utiliserait ce nom là. Je deviendrai Eiji, fils de Nikolaï. Nikolaïovich. »

La main qui était passée devant ses yeux retrouva rapidement sa position le long de son corps. Ce n'était un secret pour personne, ça n'en avait jamais été un. Même si l'île on connaissait cette appellation, on ne l'utilisait cependant pas. Tout comme on n'utilisait le nom de famille de son père pour quelque raison que ce soit. Japonais à un endroit, aussi Russe que Bulgare dans un autre. Bien trop d'identité pour une seule personnalité.

Et tout en l'écoutant parler, lui était parti sur d'autres suppositions. Des idées qu'il tairait pendant un temps alors qu'il l'observait toujours, portefeuille et photos rangés dans sa poche arrière alors qu'elle élaborait, elle-aussi des théories. L’appellation demi_frère, en revanche lui fit l'effet d'une douche froide. Sensation glacée qui se teinte d'incrédulité maintenant que les mots sont posés.

« On va vérifier... » Parce que continuer de tourner en rond, ça allait finir par être lassant. Et puis, une réponse avait autant d'importance que la moindre petite information. Et si trouver le lien entre elle et lui le rapprochait de l'autre ; ça ne pouvait pas être une si mauvaise idée. Au mieux, il avait raison et elle se trompait, au pire... Il aviserait. Et sans se préoccuper de ce qu'elle pouvait faire, il entreprit de délasser les tissus entourant son bras droit. Remontant sa manche le long de ses muscles pour laisser apparaître un tatouage traditionnel composé de Kanjis enlacés. L'animal représenté, serpent ondulant et invisible aux yeux de « étrangers », sembla frémir au contact de ses doigts, comme si il attendait quelque chose. Un mot, un ordre ; une lame d'acier qui vient lentement le caresser.

Elle ne verrait rien de l'opération, étrangère qu'elle était aux secrets d'une île millénaire. Celle qui serait la destinataire de ce message en revanche, sentirait sûrement sa peau la tirailler quelques secondes ; le temps que le corps serpentins comble les vides et délivre son message.
Eux qui se vantaient d'utiliser la Magie le moins possible quand ils étaient sur l'île et eux qui l'utilisaient pour communiquer avec ceux qui restaient dehors. Clé d'un passage entre ce monde et leur monde, leur cœur, l'île qui les abrites et qui semble tout savoir sans que les membres ne se déplace jamais. Êtres invisibles qu'ils étaient. A @Kaneko Masaaki, il ne demanderait qu'une chose, une potion qui permettrait d'analyser un ADN, des ADN. Sûrement penserait-elle qu'il a trouvé du sang par terre et a besoin de faire le test. Où bien supposerait-elle autre chose ? Qui le ferait ? Lui-même n'entendait pas ce qui se jouait là.

L'opération dura moins d'une minutes avant qu'il ne glisse à nouveau le tissus sur son bras et en resserre les liens. Toujours sans s'occuper de celle qui partageait la pièce, il retourna dans ce qui servait de cuisine et alla ouvrir une fenêtre. Aux bruits des habitants de l'immeuble, vinrent se joindre les bruits de ceux qui se trouvaient dans la cours et l'odeur qui allait avec. Ça prendrait le temps que ça prendrait ; en attendant, il pouvait toujours fouiller dans les placards aussi défoncés qu'ils étaient parfois ouverts. Soit, son père était tombé tellement proche de la déchéance qu'il n'arrivait plus a vivre par lui-même, trop honteux de ce qu'il avait fait ; soit il avait tellement peur qu'on lui impute ce fait qu'il faisait tout pour que personne ne se doute qu'il s'agissait d'un endroit où il vivait. Enfin, pour ça, encore faudrait-il ne pas laisser traîner partout ses papiers d'identité.      

Codage par Libella sur Graphiorum




Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t3163-eiji-n-kurotchkine https://www.historia-pactum.com/t2801-eiji-n-kurotchkine-maj-le-29-12-2018 https://www.historia-pactum.com/t2777-eiji-n-kurotchkine https://www.historia-pactum.com/t2855-eiji-n-kurotchkine-o-zouwu-nom https://www.historia-pactum.com/t1519-eiji-kurotchkine#18609
Teddy K. RomanovHistoria PactumTeddy K. Romanov
Dragon
Exp : 10854
Points de vie (HP) : 2250
Baguette : 17.38cm, bois de Rose, délicate et fine comme la demoiselle qui la possède. Elle contient un cheveu de Vélane en son cœur.
Photomaton : Si c'est une farce, lequel de nous est le dindon ? [feat. Eiji] Tumblr_py7vpbgs6d1srh1mgo1_400
Célébrité : Ester Expósito
Parchemins : 1007
J'aime : 37
Date d'inscription : 13/10/2019

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

Si c'est une farce, lequel de nous est le dindon ? [feat. Eiji] Empty
MessageSujet: Re: Si c'est une farce, lequel de nous est le dindon ? [feat. Eiji]   Si c'est une farce, lequel de nous est le dindon ? [feat. Eiji] EmptyDim 26 Jan - 2:31
« Si c'est une farce, lequel de nous est le dindon ? »27 août 2024 • Tu les écoutes les explications, tu les écoute en fronçant les sourcils, les mains tremblantes pendant que tu analyse minutieusement une table de chevet totalement vide d’intérêt, mais au moins ça t’évite de te retourner. Et ça te permet de te concentrer, parce que clairement là, y’a un truc qui ne tourne pas rond et les rouages commence doucement à ce mettre en place. Surtout que ta boutade aura visiblement été prise au sérieux. Mais il faudra encore quelques seconde, le temps pour lui de faire son affaire, avant que tu ne réagisses. Beaucoup d’un coup, fatalement le temps de réaction est à la vitesse d’un Paresseux.

- Comment ça vérifier ?

Lance tu par-dessus ton épaule sans te retourner. Et quand tu entends le froissement des vêtements, tu te remets pour le voir se remettre en place les manches serrées au niveau du poignet. Tu fronce des sourcils et hausse les épaules en te relevant quand il quitte la pièce pour rejoindre la cuisine. Le bruit arrive jusqu’ici mais dans un soupir tu décide de l’ignorer, partant plutôt voir la seconde table de chevet. Dedans, tu feras une trouvaille qui vaux enfin quelque chose ; une bouteille de Vodka. Pas très original pour des origines Russe si Eiji te dit la vérité. Mais suffisant pour te satisfaire. C’est bien ça, c’est pratique et ça aidera pour le reste.

En faisant tourner le bouchon de métal, tu penseras à renifler afin de voir si c’est une odeur normale de vodka. Tu essuieras aussi le goulot avec ta manche parce que l’endroit ne t’inspire pas vraiment confiance. Et c’est bouteille aux lèvres que tu sortiras de la chambre, coude bien haut pour passer devant la cuisine et retourner dans le petit salon. Tu pose la bouteille sur une table et retourne fouiller par-ci, par là. Rien, rien de plus. Rien qui n’indiquerais un lieu, une localisation ou une réponse à ce qui semble être un départ précipiter. Surtout s’il a même laissé son manteau derrière lui. A moins que ce ne soit voulu ? Tu ne sais pas et dans les milliers de scénario tous très Hollywoodien qui te viennent en tête, aucun ne semble probable, même pour des sorciers. A moins que ce soit encore un coup des Romanov ? Non il n’irait pas jusque-là.

Après de longues minutes à brassée de l’air sans raison, tu fini par reprendre la bouteille et aller dans la cuisine voir Eiji… K…. Kurotchkine, non tu n’y fais pas. Ça se trouve, ton père à un jumeau ? Cousin aussi remarque ça serait bizarre. Un clone alors ? Ou alors il pense que c’est son père mais en fait c’était du polynectar ? Un soupire quand tu entre dans la pièce, goulot au lèvre et bouteille qui à déjà bien descendu, d’ailleurs on le voit bien quand tu rentre dans le coin d’un meuble en t’emmêlant les pieds, laissant perler une goutte de vodka dans un gémissement de douleur. Ça ne fera qu’un bleu. Mais aïe ! Qui à inventé les coins de meubles ?! Un sadique c’est sûr. De la même famille que celui qui a inventé les pieds de meuble qui font bobo le petit orteil.

Tu glisse ton postérieur du la petite table de la cuisine, un truc blanc pas très beau. L’odeur dans la cuisine n’est pas hyper agréable avec la casserole de ravioli pourris encore pleine. Et mêlée à celle du dehors, autant dire que ça pique le nez. Tu bois une autre gorgée et tu tends la bouteille à ton voisin, par habitude.

- T’attend quoi ? Ou t’apprécie juste la vue ? L’odeur… ?

Ironie dans un sourire en coin quand tu penche la tête de côté en tendant toujours la bouteille. Comme pour te répondre c’est à ce moment là qu’un oiseau arrive droit vers l’homme. Tu fronce des sourcils, une nouvelle fois, craignant vraiment de finir avec une ride sur le front.

- C’est quoi ça ?
:copyright:️ 2981 12289 0


no rules.
Life is too cruel, if we cease to believe in love, why would we want to live ?
(c) Miss Pie
Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t4308-teddy-v-k-romanov https://www.historia-pactum.com/t4314-teddy-v-k-romanov#86358 https://www.historia-pactum.com/t4315-teddy-v-k-romanov#86360 https://www.historia-pactum.com/t4316-teddy-v-k-romanov-ouvert#86361
Eiji N. K. MasaakiHistoria PactumEiji N. K. Masaaki
Eiji
Exp : 34314
Points de vie (HP) : 5150
Baguette : bois de cerisier, crin de Kelpy, 23 cm & rigide
Photomaton : Si c'est une farce, lequel de nous est le dindon ? [feat. Eiji] Giphy
Familier : Si c'est une farce, lequel de nous est le dindon ? [feat. Eiji] 9f67be10
Célébrité : Yoo Seung Ho
Parchemins : 2205
J'aime : 395
Date d'inscription : 23/02/2018

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

Si c'est une farce, lequel de nous est le dindon ? [feat. Eiji] Empty
MessageSujet: Re: Si c'est une farce, lequel de nous est le dindon ? [feat. Eiji]   Si c'est une farce, lequel de nous est le dindon ? [feat. Eiji] EmptyDim 26 Jan - 3:30

27.08.2024 - Si c'est une farce, qui en est le dindon ?

Qu'il ignore sa question n'était pas une surprise. Il avait toujours été ainsi et quand il était à Durmstrang on le connaissait plus pour ça que pour avoir fait partie de l'équipe de Quidditch -pour peu que le terme équipe ait réellement une connotation important chez lui- ou pour ses notes. Terminer Champion de Durmstrang avait sûrement changé un peu la donne mais ça n'avait rien modifié à son comportement. Quand il ne voulait pas, il ne voulait pas. Et vu qu'il était rarement d'extrêmement bonne composition ; autant dire que ses réponses ne venaient pas souvent.
Surtout que, pour lui présentement, avoir un quelconque débat ou donner de quelconques informations n'allait pas les faire avancer. Mis à par les aider à se poser encore plus de mauvaises questions où bien leur faire voir une mauvaise vérité.

Aussi continua-t-il son petit bonhomme de chemin. Qu'elle soit présente, ou pas ; ça ne changeait rien tant qu'elle ne se mettait pas dans ses pattes. Mais vu qu'elle devait en être au même stade que lui ; c'est à dire émettre silencieusement tout un lot de théories, autant dire qu'il doutait la voir arriver en moins de dix minutes dans son périmètre.
Et tout en cherchant sans chercher, le voilà qui retraçait lui aussi le fil des événements. Ce qu'elle avait dit, trouvé et ce qu'il y avait dans le passé aussi. Pas que la vérité puisse changer quelque chose mais ça pourrait lui compliquer l'affaire si chaque fois qu'il se mettait en quête de son géniteur, il la retrouvait sur sa route.

Et à force de tourner toutes ces idées, voilà que le temps commençait à lui sembler cruellement long. Et l'impatience atteignit son paroxysme quand elle revint dans la pièce, bouteille à la main. Bras croisé près de la fenêtre il l'observa avant d'attraper la bouteille. Vodka, bien entendu. Du Saké ça aurait été bien trop évident n'est-ce pas ? Ou bien ça traduisait d'un manque pour le goût de cet alcool de la part de son père. C'est que les livraisons étrangères, sur l'île, ça arrivait rarement. Surtout pour lesdits étrangers...
Quand il reposa son regard sur l'extérieur, non sans retenir au passage sa respiration, ce fut pour apercevoir l'oiseau qui apporterait la réponse à leur question. Il aurait peut-être pu prendre le temps de la faire, cette potion ; mais ça en aurait nécessité bien plus que de la faire envoyer par sa cousine.

« Quelque chose qui va nous donner une réponse. »

Et tout en attrapant le petit colis avant de laisser l'oiseau rejoindre le ciel, non sans avoir déposer un bon nombre de galions dans la petite bourse attachée à sa patte, il s'approcha enfin de la table. Tirant du bout du pied une chaise pour venir s'y installer.

« C'est un potion qui permet de comparer les ADN. »

Notons qu'il était plutôt sympathique que de lui donner la réponse après l'avoir esquivée. Mais vu ce qu'il allait lui demander dans moins de trois secondes, autant essayer de lui faire comprendre que ça n'allait pas lui sauter à la gorge et la manger. La fiole posée derrière les fesses de la jeune femme -qui ne savait pas qu'une table ce n'était pas fait pour s'asseoir- il porta le goulot de la bouteille de vodka à ses lèvres non sans grimacer. Dire que c'était infâme serait peut-être un peu fort mais ce n'était définitivement pas à son goût. Enfin, comme désinfectant, par contre, ce serait parfait.

« Je vais avoir besoin d'une goutte de ton sang... » Et tout en disant ça, il leva les yeux vers elle. « Et avant que tu te mettes à hurler, une goutte suffira... »

Parce qu'il l'imaginait bien se faire tout un film alors qu'il lui demandait du sang. Pour lui, elle était clairement du genre à paniquer pour une araignée posée sur son épaule.
L'explication étant suffisante selon lui, il sortit deux petites aiguilles en métal de sa manche gauche. Petites armes cachées et qu'il avait souvent utiliser lors de certains entraînement.

« Il faut qu'on le fasse en même temps. »

Et tout en le disant, il versa un peu de vodka sur les deux pointes. Non pas que ses armes soient sales mais autant éviter qu'une poussière ne fausse le test. Il en tendit ensuite une à la jeune femme avant de poser ses doigts sur la fiole, tirant lentement sur le bouchon pour l'ouvrir avant de lui adresser un nouveau regard. Ce genre de regard qui, pour ceux qui ne savent pas voir, est peut être loin de ce qu'on attendrait être un regard rassurant. C'en était un pourtant alors qu'il attendait de voir si elle suivait le mouvement sans hésiter trop longtemps. Et alors qu'il terminait de retirer le capuchon, il plaça l'aiguille sur le bout de son doigt et appuya jusqu'à ce qu'une goutte de liquide rouge vienne y perler. Une seconde encore et il laissa la perle de sang s'écraser dans la potion. Restait à la jeune femme à le faire et pendant qu'il surveillait qu'elle ne prenne pas trop de temps, il avala un autre trait de Vodka.

Raisonnablement, il n'était pas vraiment certain de vouloir connaître le résultat qui pourrait bien se cacher là.

Codage par Libella sur Graphiorum




Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t3163-eiji-n-kurotchkine https://www.historia-pactum.com/t2801-eiji-n-kurotchkine-maj-le-29-12-2018 https://www.historia-pactum.com/t2777-eiji-n-kurotchkine https://www.historia-pactum.com/t2855-eiji-n-kurotchkine-o-zouwu-nom https://www.historia-pactum.com/t1519-eiji-kurotchkine#18609
Teddy K. RomanovHistoria PactumTeddy K. Romanov
Dragon
Exp : 10854
Points de vie (HP) : 2250
Baguette : 17.38cm, bois de Rose, délicate et fine comme la demoiselle qui la possède. Elle contient un cheveu de Vélane en son cœur.
Photomaton : Si c'est une farce, lequel de nous est le dindon ? [feat. Eiji] Tumblr_py7vpbgs6d1srh1mgo1_400
Célébrité : Ester Expósito
Parchemins : 1007
J'aime : 37
Date d'inscription : 13/10/2019

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

Si c'est une farce, lequel de nous est le dindon ? [feat. Eiji] Empty
MessageSujet: Re: Si c'est une farce, lequel de nous est le dindon ? [feat. Eiji]   Si c'est une farce, lequel de nous est le dindon ? [feat. Eiji] EmptyDim 26 Jan - 3:49
« Si c'est une farce, lequel de nous est le dindon ? »27 août 2024 • - Ouai comme un test de grossesse mais version famille quoi ? Super…

Elle était sortie d’où celle-là ? Sans doute du même état que celui dans lequel tu étais plonger depuis tout à l’heure. Le définir serait un peu trop compliqué. Et si tôt avait-il pris la bouteille de Vodka que déjà tu aurais voulu la récupérer. Tout spécialement quand il sortit deux aiguilles de on ne sait ou pour demander une goutte de ton sang. Ça se voyais au teint complètement blanc qu’avait pris ton teint que tu n’étais pas fan de toutes sorte d’objet pointu non ? Bon… Bon… Ok, mais tu attrapes la bouteille avant l’aiguille. Histoire de prendre un peu de courage liquide. Et puis heu… De moins sentir aussi la piqûre. On est d’accord que ça allait faire mal ? ça va piquer hein dit ? Et ça se lit tous ça sur ton visage même si ce n’est pas formulée à voix haute. Mais par orgueil sans doute ou par défis tu le feras quand même. Ça fait partis du package tête de lardon fumée potentiellement bientôt couper en tranche de lard assez fin pour passée à la poêle. Ok, là la joueuse divague légèrement, elle a faim.

- OK… ok… bon… ok.

Tu as besoin de le dire autant de fois ? Parce que ça discrédite complètement l’air de défis que tu te donnes, même si c’est la résolution qui a pris sa place sur ton faciès, comme s’il t’avait demandé de couper le doigt entier. Tu pose la bouteille, tu prends l’aiguille, tu positionne tes mains au-dessus de la potion… Et tu tourne la tête vers l’autre bout de la pièce, fermant les yeux bien fort et serrant des dents comme si tu aurais voulu que tes bras se détache de ton corps pendant que tu fais ton office. Et quand l’aiguille entre dans la chair, finalement, ce n’est pas si terrible alors tu te retourne à temps pour voir la goutte tomber en même temps que la sienne à lui dans le liquide transparent qui se met à fumée.

- Referme la potion. Cet appart’ est immonde.

Ce n’est pas forcément utile de le dire, mais tu le fais quand même, sans jamais cessée de fixer le liquide avec autant d’intensité que si tu y jouais ta vie entière. Ce qui était peut-être le cas vue toutes les rumeurs qui avait circulé sur K…K…Kurotchkine pendant tes années communes à Durmstrang avec lui. Mon dieu ! Mais si c’est ton frère, et que tu lui as fait du rentre dedans ?! Mais brrrr ! Mais beurk ! Non tu ne veux pas y pensée, pourtant tu y pense. À ça et à un milliard d’autre chose pendant les quelques secondes, minutes qui te paraissent être une véritable éternité d’agonie avant que finalement la potion change de couleur… Pour devenir verte, d’un vert criard.

- Vert ? ça veut dire quoi vert ? Ce n’est pas comme les feux tricolores des moldus hein ? T’est sur que la personne qui te l’a envoyer était capable d’en faire une au moins ?

Et là, pour la première fois depuis ton altercation tu lève le visage vers lui pour le regarder, serrant la bouteille dans tes mains quand tes pieds se balance toujours. L’air totalement paumée.
:copyright:️ 2981 12289 0


no rules.
Life is too cruel, if we cease to believe in love, why would we want to live ?
(c) Miss Pie
Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t4308-teddy-v-k-romanov https://www.historia-pactum.com/t4314-teddy-v-k-romanov#86358 https://www.historia-pactum.com/t4315-teddy-v-k-romanov#86360 https://www.historia-pactum.com/t4316-teddy-v-k-romanov-ouvert#86361
Eiji N. K. MasaakiHistoria PactumEiji N. K. Masaaki
Eiji
Exp : 34314
Points de vie (HP) : 5150
Baguette : bois de cerisier, crin de Kelpy, 23 cm & rigide
Photomaton : Si c'est une farce, lequel de nous est le dindon ? [feat. Eiji] Giphy
Familier : Si c'est une farce, lequel de nous est le dindon ? [feat. Eiji] 9f67be10
Célébrité : Yoo Seung Ho
Parchemins : 2205
J'aime : 395
Date d'inscription : 23/02/2018

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

Si c'est une farce, lequel de nous est le dindon ? [feat. Eiji] Empty
MessageSujet: Re: Si c'est une farce, lequel de nous est le dindon ? [feat. Eiji]   Si c'est une farce, lequel de nous est le dindon ? [feat. Eiji] EmptyDim 26 Jan - 4:17

27.08.2024 - Si c'est une farce, qui en est le dindon ?

Y'a des jours comme ça, où on ferait mieux de ne pas se lever. De rester enfermé dans une pièce hermétique et de n'en sortir sans aucun prétexte. Mais ça, c'était possible quand on dormait des nuits entières où qu'on avait du temps à perdre. Ce qui n'était pas le cas pour lui, puisqu'il devait retourner en Angleterre rapidement ; rejoindre Kaneko, Kassie et Iwao. Alors les petits détails du genre et le questionnement, il allait falloir y mettre un terme maintenant. Dés qu'il aurait sa réponse et qu'il pourrait la faire avaler à la jeune femme l'histoire serait réglée. Du moins, était-ce qu'il espérait après avoir refermé la fiole et croiser ses bras sur sa poitrine. Le reste de la scène il lui est totalement étranger. Il n'y a que les deux gouttes de sang dans le liquide transparent. Liquide qui devient rapidement vite à mesure qu'il devient blanc comme un linge ; toute trace de sang semblant avoir résolument quitté son visage.

Il mettra un petit temps à lui répondre, les yeux fixés sur la potion et les sourcils froncés. Comme si il pesait le pour et le contre avant de lui répondre. Comme si il doutait de la bonne réponse. Mais elle n'aurait pas pu se tromper n'est-ce pas ? Car si lui n'était pas mauvais en potions, elle était encore meilleure. Et elle ne ferait pas d'erreur pour ce genre de choses -pour peu qu'elle en fasse cela dit en passant-.
Le silence sembla s'éterniser, même pour lui qui en avait pourtant l'habitude alors qu'il n'en croyait pas ses yeux. Il aurait juré que le liquide serait devenu rouge. Peut-être qu'il était devenu daltonien durant la nuit ? Oui, ça devait être ça. Ou bien autre chose mais ça refusait de s'imprimer. Ou plutôt, il avait une bonne tendance à repousser l'évidence.

L'histoire sans parole dura encore. Lui qui ne semblait pas décider à quitter le résultat des yeux. Finalement il décroisa les bras sans prévenir et pris la bouteille de Vodka des mains de la...sa... Teddy. Une ou deux gorgée plus tard, la bouteille retourna se poser sur la table, non sans risqué de casser au passage et là, enfin, il daigna lever les yeux vers elle. Il allait le regretter ça, non ? Parce qu'elle n'avait pas l'air de savoir ce que c'était cette potion, ni ce qu'elle devait faire.

« Vert, pour des gènes en commun. Rouge quand il n'y en a aucun. »

Il n'allait pas lui faire un cours sur l'exactitude du résultat ni sur la potion en elle-même. Il n'allait pas, non plus, lui indiquer tous les tenants et les aboutissants mais plus la couleur était criarde, plus il y avait de gènes en commun. Et là...
Il soupira, laissant son dos heurter le dossier de la chaise et sa tête basculer en arrière. Est-ce qu'une fois, seulement, on allait lui foutre la paix et lui permettre de faire comme il l'entendait ? Genre, est-ce que ça allait être possible qu'on arrête de lui mettre des bâtons dans les roues où qu'on lui sorte d'un chapeau des filles qui se retrouvent soudain bien trop proches de lui. Parce que ce serait vachement bien non ?

Raisonnablement, il y avait combien de chance que lui et elle soient parents ? Moins d'une sur... Une infinité ! Et il avait fallu qu'il tombe sur la vérité. Parce qu'autant il voulait bien avoir trente-six frangins dont il ne connaissait pas l'existence mais savoir que l'un était en vie et qu'il pouvait potentiellement la croiser régulièrement, c'était plus embêtant. C'est que, jusque là, il n'en a jamais rien eu à faire de la famille de son père. Il a bien appris ses leçons cela va de soi et il connaît bien l'arbre généalogique mais de là à se préoccuper de ce qu'ils font ou ne font pas. Même Vladimir, la seule année où il l'a croisé à Durmstrang, il ne lui a jamais adressé la parole de son plein gré.

Définitivement... Il allait avoir besoin de temps pour accepter.

Codage par Libella sur Graphiorum




Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t3163-eiji-n-kurotchkine https://www.historia-pactum.com/t2801-eiji-n-kurotchkine-maj-le-29-12-2018 https://www.historia-pactum.com/t2777-eiji-n-kurotchkine https://www.historia-pactum.com/t2855-eiji-n-kurotchkine-o-zouwu-nom https://www.historia-pactum.com/t1519-eiji-kurotchkine#18609
Teddy K. RomanovHistoria PactumTeddy K. Romanov
Dragon
Exp : 10854
Points de vie (HP) : 2250
Baguette : 17.38cm, bois de Rose, délicate et fine comme la demoiselle qui la possède. Elle contient un cheveu de Vélane en son cœur.
Photomaton : Si c'est une farce, lequel de nous est le dindon ? [feat. Eiji] Tumblr_py7vpbgs6d1srh1mgo1_400
Célébrité : Ester Expósito
Parchemins : 1007
J'aime : 37
Date d'inscription : 13/10/2019

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

Si c'est une farce, lequel de nous est le dindon ? [feat. Eiji] Empty
MessageSujet: Re: Si c'est une farce, lequel de nous est le dindon ? [feat. Eiji]   Si c'est une farce, lequel de nous est le dindon ? [feat. Eiji] EmptyDim 26 Jan - 4:38
« Si c'est une farce, lequel de nous est le dindon ? »27 août 2024 • Tu lui parle, tu relance mais c’est comme s’il n’entendais rien, rien avant un moment. Tu l’as vu son visage devenir blanc comme un linge et clairement le tiens à fait largement écho. Il à pris la sacro-sainte bouteille pour la vidée un peu plus et tu l’as regarder faire comme hypnotisée, suspendu à une réponse que tu connais déjà même si dans ta tête sa tourne et ça tourne façon blonde, c’est as dire à la vitesse lumière de la connerie interstellaire. Et finalement il répond, manque de prêter la bouteille que tu récupère pour qu’elle ne se casse pas. Et tu le regarde, comme ça, comme une con on peut le dire.

- Non mais des gênes en commun… C’est large. Au final tous le monde à des gênes en commun ça ne veut rien dire hein ? C’est clairement pas parlant ton truc c’est… c’est…

C’est le goulot droit entre tes lèvres parce qu’au lieu de dire des conneries en essayant vainement de te rappeler tes cours de potion, tu fais mieux de boire. Et en oubliant cette fois d’essuyer le goulot. De toute façon on n’est pas à ça près non ? Avoir deux sœurs, tu savais, tu avais l’habitude. Mais tu commençais à peine à t’habituer à la présence de Melissandre dans ta vie. Alors un… demi… un… Ouai non c’était trop, encore une lampé pour la route avant de te mettre à fixer un point invisible sur un des carreaux de la cuisine, regard toujours aussi vide et sans plus bouger. On dirait presque que tu as arrêter de respirer. Ou alors c’est vraiment le cas, tu as complètement oublié la fonction première de ton corps, le seul réflexe qu’un humain normalement constitué n’oublie pas : inspiré, expirée, c’est difficile de s’en rappeler là.

Tu ne sais pas quoi dire, ni même ce que tu es supposer faire là. La seule chose qui te vient c’est de tendre le bras pour lui tendre la bouteille. Parce qu’alcool bon ou pas, finalement ça aide un peu à faire passer la nouvelle. Quoi que tu ne devrais pas non plus boire plus parce qu’on sait très bien que tu ne tiens pas si bien que ça l’alcool pour une fille de l’est. Juste ce qu’il faut pour avoir une sacrée réputation collée au basque, grandement aider par ton faux-demi-frère Lazar.

- J’ai un… frère ?

C’est comme si tu essayais de digérée la nouvelle, la rendre plus réelle en le disant à voix haute. Y’en à d’autre des surprises comme ça ? C’était quoi ce père ? Il avait fait des gosses partout ? Sur tous les continents ? Parce que vue le métissage d’Eiji il n’était pas aller chercher sa mère de son côté du globe.

- Toi ?

Bien vu captain obvious, on tient quelque chose là, quand tu le pointe du doigt avec un air complètement ahurie avant d’avoir l’air d’avoir subitement été frappé par la foudre.

- Et toi aussi tu le cherche ? Genre, toi aussi il ne t’a pas éduqué ? Ou… Enfin je veux dire. Ma mère à fait croire à Romanov qu’elle était enceinte de lui parce qu’il avait un meilleur nom et une meilleure situation. Puis elle était fiancée à lui à la base. Il a appris que je n’étais pas sa fille biologique pendant la grossesse mais c’était trop tard pour pas salire leurs réputations, alors il m’a reconnu et maintenant je dois jouer le jeu. Si non…

Si non quoi ? Et pourquoi d’un coup tu…

- Pourquoi je balance l’histoire de ma vie là ? Putain…

Mains sur le front, ça serait presque un « facepalm », même si la main n’a pas claqué. Tu remontes tes jambes sur le rebord de la table pour encadrer tes genoux de tes mains avant de pensée à un truc… Et sortir le petit portefeuille que tu as trouvé tous à l’heure dans la chambre et le tendre à Eiji.

- J’ai trouvé ça dans un manteau, y’a rien à part une pièce d’identité, des photos et… un espèce de symbole chelou.

Dis-tu avant de te remettre en position de fœtus, la tête entre les bras et le regard tourner vers Eiji que tu observe avec peut-être un peu trop d’insistance.
:copyright:️ 2981 12289 0


no rules.
Life is too cruel, if we cease to believe in love, why would we want to live ?
(c) Miss Pie
Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t4308-teddy-v-k-romanov https://www.historia-pactum.com/t4314-teddy-v-k-romanov#86358 https://www.historia-pactum.com/t4315-teddy-v-k-romanov#86360 https://www.historia-pactum.com/t4316-teddy-v-k-romanov-ouvert#86361
Eiji N. K. MasaakiHistoria PactumEiji N. K. Masaaki
Eiji
Exp : 34314
Points de vie (HP) : 5150
Baguette : bois de cerisier, crin de Kelpy, 23 cm & rigide
Photomaton : Si c'est une farce, lequel de nous est le dindon ? [feat. Eiji] Giphy
Familier : Si c'est une farce, lequel de nous est le dindon ? [feat. Eiji] 9f67be10
Célébrité : Yoo Seung Ho
Parchemins : 2205
J'aime : 395
Date d'inscription : 23/02/2018

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

Si c'est une farce, lequel de nous est le dindon ? [feat. Eiji] Empty
MessageSujet: Re: Si c'est une farce, lequel de nous est le dindon ? [feat. Eiji]   Si c'est une farce, lequel de nous est le dindon ? [feat. Eiji] EmptyDim 26 Jan - 15:53

27.08.2024 - Si c'est une farce, qui en est le dindon ?

Large ou pas large, d'accord ou pas d'accord, c'était un fait et il n'allait pas épiloguer sur le sujet. Ca le sciait déjà assez comme ça d'imaginer qu'ils avaient des gènes en communs alors lui donner toutes les explications sur le fonctionnement de cette potion, elle rêvait dans les grandes largeurs !
Ca ne l'empêcha pas de soupirer cependant, agacé par sa remarque alors qu'il fixait toujours le plafond, les bras à nouveau fermement croisés sur la poitrine.

« Va la faire analyser par un potioniste si tu veux... »


Il aurait bien ajouté, je n'ai pas le temps pour ça. Mais c'est surtout que ça, il ne savait pas le faire. Et puis, de toute façon, il était bien plus ennuyé par ce qu'elle lui disait. Lui... Son frère...
Ça le fit tiquer alors qu'il relevait la tête pour l'observer. Est-ce qu'elle était sérieuse ? Ils n'allaient pas devenir frère et sœur à cause de brins d'ADN communs.
Parce que si dans sa vision à elle, il suffisait de partager le même géniteur pour devenir une fratrie. Pour lui c'était loin d'être le cas. Kaneko était sa sœur, Iwao était son frère. Chacun des membres du clan, du plus petit villageois à l'assassin le plus haut placé, étaient sa famille.

Teddy, quant à elle, n'était qu'une étrangère à ses yeux.

Mais ce débat, il le garderait pour lui. De toute façon, vu son comportement, il n'était pas certain qu'elle soit en mesure de l'écouter pour le moment.

« Nikolaï est parti l'an passé. »

A une diatribe sur l'histoire de sa vie et sur son questionnement interne ; il n'y eu que ces mots là pour lui répondre. Est-ce que c'était judicieux ? Peut-être pas. Mais il pouvait concevoir qu'une personne soit à la recherche de ses racines. Après tout, la Mémoire du Passé, était ce qui caractérisait le Clan dans son ensembles. Les détails plus personnels de sa vie, en revanche, il n'était pas certain de vouloir les entendre.
Lentement, Eiji décroisa les bras pour venir poser ses coudes sur la table. Après le plafond, il allait fixer le sol noir de crasse. Pourquoi elle balançait l'histoire de sa vie ? Il n'en avait aucune idée. Il n'était pas particulièrement réputé pour être une oreille attentive. De l'autre, elle n'était pas la seule personne à agir comme ça dans ce genre de situation, il fallait l'avouer. Si lui, il rentrait tout à l'intérieur et cloisonnait une à une ses pensées ; la plupart des gens, sous le coups de nouvelles informations et révélations, avaient tendance à ouvrir les vannes. Comme si poser des mots les aideraient à appréhender leur état d'esprit. Et ça, même si ce n'était pas sa tasse de thé, il ne pouvait pas vraiment le lui reprocher.

Qu'est-ce qu'il allait faire d'elle maintenant ?
Passant une main sur son visage, comme pour s'aider à réfléchir ou retirer toute l'absurdité de cette situation, il se redressa une nouvelle fois avant de tendre la main vers le portefeuille. Sans un regard de trop pour la jeune femme, il l'ouvrit pour retirer un à un les morceaux de papiers qui se trouvaient dedans ; tournant et retournant le morceau de cuir élimé comme si il espérait trouver un espace encore caché.
Plus que les photographie d'un homme avec un femme enceinte ou la carte d'identité, c'est le morceau de papier avec le symbole qui arrêta son geste et le fit réfléchir.

Vu l'état de l'appartement, il était parti en quatrième vitesse. Sûrement alerté par une tierce personne que quelqu'un était sur ses traces. Qu'il ait eu vent de son arrivée prochaine où de celle de Teddy, ça lui avait fait suffisamment peur pour qu'il laisse ça derrière lui.

« J'ai aucune idée de ce que ça peut être, mais c'est un point de départ. Ce symbole n'est peut-être pas si courant que ça. »

Et à supposer qu'il le soit, il voyait bien quelques endroits où il pourrait trouver des informations.

« Je t'aurais bien demandé de regarder en retournant à Durmstrang, mais si je me souviens bien, nous n'avons que quelques mois d'écart... Les Romanov savent peut-être ? Si c'est un symbôle de l'Europe de l'Est, ils doivent en avoir une trace quelque part. »

Sauf que vu ce qu'elle lui racontait, il doutait qu'elle aille leur demander directement.

« Je vais chercher de mon côté. »


Et peut-être qu'il la tiendrait au courant. Ou peut-être pas. Parce que si NikolaI avait fuit à cause du Clan, mettre Teddy sur ses traces c'était peut-être une meilleure idée plutôt que de faire surveiller viennes et les grandes villes par des assassins. Surtout qu'ils n'étaient pas des milliers non plus et qu'il préférait, étrangement, que la localisation exacte de son père reste secrète pendant encore quelque temps. Histoire qu'il puisse lui mettre la main dessus en premier, pour comprendre.

Codage par Libella sur Graphiorum




Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t3163-eiji-n-kurotchkine https://www.historia-pactum.com/t2801-eiji-n-kurotchkine-maj-le-29-12-2018 https://www.historia-pactum.com/t2777-eiji-n-kurotchkine https://www.historia-pactum.com/t2855-eiji-n-kurotchkine-o-zouwu-nom https://www.historia-pactum.com/t1519-eiji-kurotchkine#18609
Teddy K. RomanovHistoria PactumTeddy K. Romanov
Dragon
Exp : 10854
Points de vie (HP) : 2250
Baguette : 17.38cm, bois de Rose, délicate et fine comme la demoiselle qui la possède. Elle contient un cheveu de Vélane en son cœur.
Photomaton : Si c'est une farce, lequel de nous est le dindon ? [feat. Eiji] Tumblr_py7vpbgs6d1srh1mgo1_400
Célébrité : Ester Expósito
Parchemins : 1007
J'aime : 37
Date d'inscription : 13/10/2019

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

Si c'est une farce, lequel de nous est le dindon ? [feat. Eiji] Empty
MessageSujet: Re: Si c'est une farce, lequel de nous est le dindon ? [feat. Eiji]   Si c'est une farce, lequel de nous est le dindon ? [feat. Eiji] EmptyDim 26 Jan - 21:23
« Si c'est une farce, lequel de nous est le dindon ? »27 août 2024 • Faire analysée la potion par Melissandre… Oui, tu pourrais sans doute le lui demander sans trop de difficulté. Mais tu n’en ferais rien. Parce qu’elle te demanderait d’où tu la tire, sachant parfaitement que ce ne serait un projet scolaire. Et tu n’avais pas envie de répondre à cette question pour l’instant. Vue que toi-même tu ne donnais pas encore de sens à ce qui venais de se passer.

Parti… Il était parti. Donc il avait été là ? Ou tout du moins, avec Eiji. Il l’avait donc connu ? Trop de question, un méchant mal de crâne commençais à ce pointé. Et toi, tu restais là avec tes jambes se balançant dans le vide, ton regard poser lui aussi sur le carrelage alors que tes mains se raccrochait au bord de la table comme une moule à son rocher. Tu avais déjà trop parler, beaucoup trop. Et étrangement tu ressentais une certaine forme de fatigue, une envie de partir, disparaitre. Retrouver le confort de la chaumière Vablatsky, de ta chambre et de tes magasines stupide dans le genre Sorcière Hebdo. Appeler Peter peut-être ? Tu ne l’avais pas vu depuis un moment. Ou bien… ou bien…

- Je refait ma septième année.

C’était sortis tout seul et sans vraiment y réfléchir, pour répondre à ses questions. Et oui, elle pourrait toujours essayer de demander à un Romanov ou à un autre. Mais en soit, elle n’avait pas envie d’en payer le prix quel qu’il soit.

- Les Romanov ne m’aiderais pas et si il le faisait ce serait pas sans contrepartie. Tu connais pourtant Dragomir et Lazar non ? Même associable, t’a pas pu passer à côté.

Ce n’était pas voulu comme étant une pique, c’était un état de fait. Eiji ne se mélangeais pas aux autres et tu étais bien placer pour le savoir non ? Vu le vent monumental que tu t’étais pris il y à un peu plus d’un an. Tant mieux en y repensant, vraiment tant mieux. Mais peut-être que votre lien de parenté était la raison justement pour laquelle tes dons de demi-vélane ne l’affectais pas vraiment ? Est-ce que c’était possible ? Voilà le retour des questions et le mal de crâne qui gagne du terrain. Et puis tut tourne la tête vers lui, fronsse des sourcils, semble prête à dire quelque chose, une fois, deux fois, trois fois le manège dure comme si tu ne trouvais pas tes mots.

- Je ne vais pas arrêter de chercher de mon côté. J’ai besoin de savoir. Et toi tu veux faire quoi ? Par rapport à… ça ?

C’était sortis comme ça, ce n’était pas parfait et pas forcément tout à fait compréhensible, bien que ton geste de la tête en direction de la fiole donnât une bonne idée de sur quoi tu lui demandais ce qu’il voulait faire. Et en attendant, tu te laissas glissé de la table pour te remettre sur tes pieds et étiré ton dos en regardant par la fenêtre, bien qu’il n’y ai rien non plus à voir là-bas.
:copyright:️ 2981 12289 0


no rules.
Life is too cruel, if we cease to believe in love, why would we want to live ?
(c) Miss Pie
Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t4308-teddy-v-k-romanov https://www.historia-pactum.com/t4314-teddy-v-k-romanov#86358 https://www.historia-pactum.com/t4315-teddy-v-k-romanov#86360 https://www.historia-pactum.com/t4316-teddy-v-k-romanov-ouvert#86361
Eiji N. K. MasaakiHistoria PactumEiji N. K. Masaaki
Eiji
Exp : 34314
Points de vie (HP) : 5150
Baguette : bois de cerisier, crin de Kelpy, 23 cm & rigide
Photomaton : Si c'est une farce, lequel de nous est le dindon ? [feat. Eiji] Giphy
Familier : Si c'est une farce, lequel de nous est le dindon ? [feat. Eiji] 9f67be10
Célébrité : Yoo Seung Ho
Parchemins : 2205
J'aime : 395
Date d'inscription : 23/02/2018

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

Si c'est une farce, lequel de nous est le dindon ? [feat. Eiji] Empty
MessageSujet: Re: Si c'est une farce, lequel de nous est le dindon ? [feat. Eiji]   Si c'est une farce, lequel de nous est le dindon ? [feat. Eiji] EmptyDim 26 Jan - 21:46

27.08.2024 - Si c'est une farce, qui en est le dindon ?

Est-ce qu'il y avait un réel échange entre eux ? Pas qu'il doute que l'un et l'autre se parle et se réponde mais ça ressemblait plus à des pensées dites à haute voix et qui leur étaient pourtant réservées à eux seuls. Sûrement était-ce dû au fait que l'idée de se retrouver face à une personne qui partageait un géniteur commun. Et que cette idée ne s'imprimait pas. Elle était là pourtant, cette réalité, confirmée par cette potion dont le vert faisait presque mal aux yeux.

« Tu devrais peut-être commencer à arpenter la bibliothèque plus longuement dans ce cas. »

Parce que si la bibliothèque de Poudlard regorgeait de secrets, celle de Durmstrang n'était pas en reste. Il lui fit grâce de lever un sourcil vers elle en entendant qu'elle avait redoublé son année. Ce n'était pas ses affaires et il n'avait pas à la juger. Et puis ça ne changerait pas la face du monde si il le faisait.
De plus ça reviendrait à dire qu'il en avait quelque chose à faire, ce qui n'était pas le cas. Encore une fois, est-ce que ça avait l'air de l'intéresser, qui elle était, ce qu'elle faisait où les difficultés qu'elle avait ? Pas le moins du monde. Il ne l'avait jamais spécialement appréciée, de même qu'avant le tournois des trois sorciers, ils étaient comme deux étrangers. Alors ce n'était pas un liquide qui avait décidé de virer au vert qui allait changer la face du monde.

Il soupira cependant en l'entendant parler de Lazar et Dragomir. Si le premier était totalement inexistant à ses yeux, il avait une sainte horreur de se retrouver en présence du second. Et il l'avait déjà eu sur le dos pendant une bonne partie du Tournois alors autant dire qu'il se souvenait assez bien du directeur de l'académie. Mais là encore, ça ne l'intéressait pas de savoir quels étaient ses liens avec les autres membres de sa famille. Ce qui dût clairement se lire sur son visage alors qu'il lui adressait un regard vide de toute expression.

« Ça ? »

Un froncement de sourcil suivi le regard de la jeune femme alors qu'il retournait observer la potion. Qu'est-ce qu'il allait faire de ça ?
Eiji soupira. C'est vrai, même si il ne voulait pas en tenir compte, il ne pouvait pas. Pas que la nouvelle vienne concerner le Clan ou quoi que ce soit du genre. Mais elle, en revanche, pourrait peut-être lui poser problème à titre personnel.
Attrapant la fiole, il repoussa la chaise sur laquelle il était assis et s'approcha de l'évier avant de vider la potion qui disparue dans un tourbillon. Voilà ce qu'il en faisait, de ce résultat et de cette potion.

Il n'y avait rien ici, si ce n'est une révélation sur certaines origines. En revanche, le seul qui pourrait répondre à toutes leurs questions n'étaient pas là.

« Fais attention, si tu le cherches. Nous ne sommes peut-être pas les seuls à vouloir lui mettre la main dessus »

Vu qu'il était réputé comme mort, sûrement que si. Mais détailler qu'un troupeau d'assassins pouvait lui tomber sur le râble au fil de ses recherches, ce n'était pas judicieux. Merlin, il n'allait tout de même pas devoir se fendre de...

« Dis moi si tu as besoin de quelque chose... » Ça allait lui écorcher la bouche de le dire mais... « C'est peut-être un bon début pour deux personnes qui ont découvert avoir le même père. »

Clairement ça lui écorchait la bouche. Vraiment. Mais d'un autre côté, elle était de son sang... Et certainement que ce simple fait allait lui donner mal au crâne alors qu'il s'approchait de la porte d'entrée sans un regard en arrière. L'homme qu'ils recherchaient ne reviendrait pas ici. Autant se pencher sur ce symbole et voir où ça le -les- conduisai(en)t.

« Tu as besoin que je te ramènes quelque part ? »

Respect, honneur, courage et on pouvait rajouter chevalerie d'un vieux côté samouraï avec lequel il se serait bien étouffé à cet instant précis !

Codage par Libella sur Graphiorum




Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t3163-eiji-n-kurotchkine https://www.historia-pactum.com/t2801-eiji-n-kurotchkine-maj-le-29-12-2018 https://www.historia-pactum.com/t2777-eiji-n-kurotchkine https://www.historia-pactum.com/t2855-eiji-n-kurotchkine-o-zouwu-nom https://www.historia-pactum.com/t1519-eiji-kurotchkine#18609
Teddy K. RomanovHistoria PactumTeddy K. Romanov
Dragon
Exp : 10854
Points de vie (HP) : 2250
Baguette : 17.38cm, bois de Rose, délicate et fine comme la demoiselle qui la possède. Elle contient un cheveu de Vélane en son cœur.
Photomaton : Si c'est une farce, lequel de nous est le dindon ? [feat. Eiji] Tumblr_py7vpbgs6d1srh1mgo1_400
Célébrité : Ester Expósito
Parchemins : 1007
J'aime : 37
Date d'inscription : 13/10/2019

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

Si c'est une farce, lequel de nous est le dindon ? [feat. Eiji] Empty
MessageSujet: Re: Si c'est une farce, lequel de nous est le dindon ? [feat. Eiji]   Si c'est une farce, lequel de nous est le dindon ? [feat. Eiji] EmptyDim 26 Jan - 22:34
« Si c'est une farce, lequel de nous est le dindon ? »27 août 2024 • Il t’avait dit ça pour le symbole ou était-ce une forme de moquerie du fait que tu retape ton année ? Cette simple question te fit de nouveau froncer les sourcils. Avant que ce sentiment d’agacement ne se transforme en un soupire long et bien entendus. Parce que bon, la bibliothèque ce n’était pas vraiment ton truc. Tu préférais de loin les tuteurs dans le genre de Lothar… Et il y eu ça, la fiole. Vidée dans un évier comme si ce n’était rien. Et quelque part, ça te fit un peu mal. Comme si c’était un message pas du tout subliminal de ce qu’il en faisait de votre relation de frère et sœur. Tu ne montas pas sur tes grands chevaux, pas cette fois. Mais tu continuas de fixer un moment l’endroit où c’était évaporée le liquide en te pinçant les lèvres. Remontant le regard vers Eiji au moment où il te donnait ce qui ressemblait à un avertissement. Pas les seuls à le chercher ? Danger ? Tu ne savais pas trop si ça te donnait envie de faire demi-tour vite ou au contraire de foncé tête baisser. Un peu comme avec le plan cul que tu te trimballais depuis quelques mois. Le danger c’est existant, encore plus quand on a le sang chaud. Alors probablement que même si tu essayais d’être raisonnable trois seconde, ça ne durerait que ça, trois seconde.

- Je suis pas en sucre. Ne t’embête pas plus que ça, rien qu’à voir ta tête on dirait que t’est prêt à vomir ton déjeuner là. Je me débrouillerais va.

Il y avait bien plus de repproche que voulu dans ton intonation de voix, même si le regard lui ne suivais pas et ne le regardais même pas. C’est que oui, quelque part tu étais vexée. Ça doit être le côté élevé avec des superbes contes pour enfant moldu à la Walt Disney, ils vécurent heureux et eurent beaucoup d’enfant. Alors oui dans les comédies romantique y’a toujours un moment où l’acceptation est difficile et tout. Mais là c’était d’Eiji Kurotchkine qu’on parlais. Ton frère ça n’aurait pas pu être, je ne sais pas moi, Lothar tient justement ! Avec lui au moins y’aurais eu un minimum d’ouverture.

Et ça ne loupe pas, il part déjà en direction de la porte, ton « non s’bon » tu le marmonne dans ta barbe plus par orgueil que sincérité puisque, non, tu n’a pas encore ton permis de transplanage et que clairement t’a pas envie de te taper le retour jusqu’au pub, la frontière blah-blah. Mais c’est là vie, que veux-tu ? Bientôt le permis, bientôt, dès que tu pourras l’acheter. Tu le regarde quand même avant qu’il parte et là, on ne sait quel coup de folie te prend de faire trois pas et d’attraper son bras.

- Attend !

Tu le regarde et te coupe toute seule dans ton élan avec un air de petite fille qui viens de faire la plus grosse bêtise du monde, de se prendre une avoinée et le pire de tout, pire ! Un genre de « tu me déçois », le genre de phrase qui fait bien mal, tu vois ? Bien c’est un peu ce genre d’air que ta sur la tronche. Et finalement tu oublie les mots, lâche le bras et recule d’un pas, mais sans pour autant baisser les yeux, simplement en détournant le regard après être allé chercher le sien au moment pourtant où tu t’étais approchée.
:copyright:️ 2981 12289 0


no rules.
Life is too cruel, if we cease to believe in love, why would we want to live ?
(c) Miss Pie
Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t4308-teddy-v-k-romanov https://www.historia-pactum.com/t4314-teddy-v-k-romanov#86358 https://www.historia-pactum.com/t4315-teddy-v-k-romanov#86360 https://www.historia-pactum.com/t4316-teddy-v-k-romanov-ouvert#86361
Eiji N. K. MasaakiHistoria PactumEiji N. K. Masaaki
Eiji
Exp : 34314
Points de vie (HP) : 5150
Baguette : bois de cerisier, crin de Kelpy, 23 cm & rigide
Photomaton : Si c'est une farce, lequel de nous est le dindon ? [feat. Eiji] Giphy
Familier : Si c'est une farce, lequel de nous est le dindon ? [feat. Eiji] 9f67be10
Célébrité : Yoo Seung Ho
Parchemins : 2205
J'aime : 395
Date d'inscription : 23/02/2018

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

Si c'est une farce, lequel de nous est le dindon ? [feat. Eiji] Empty
MessageSujet: Re: Si c'est une farce, lequel de nous est le dindon ? [feat. Eiji]   Si c'est une farce, lequel de nous est le dindon ? [feat. Eiji] EmptyDim 26 Jan - 23:01

27.08.2024 - Si c'est une farce, qui en est le dindon ?

Eiji soupira, il avait fait ce qu'il avait à faire. Effacer les traces. Dit ce qu'il avait à dire également, qu'elle l'entende ou pas. Pour lui, l'affaire était en partie réglée et, raisonnablement, il avait aussi d'autres chats à fouetter. Comme retourner dans cet hôpital anglais et attendre qu'un certaine jeune femme en sorte.
Maintenant, si elle souhaitait s'entêter et ne pas prendre son avertissement pour ce qu'il était, ce n'était pas son problème. Ca faisait un an que tout un Clan d'assassins ninjas attendait de mettre la main sur un déserteur. Et si les recherches avaient été cruellement ralenties par un chef qui avait d'autres affaires à régler ; les bouchées doubles avaient été mises durant l'été. Et non, il ne comptait pas demander une nouvelle fois à ce que l'on se concentre ailleurs.
Maintenant que le ménage avait été fait dans ses pensées, qu'il avait réellement pris conscience de ce qu'il était capable de faire quand il déviait et du poids qu'il porterait jusqu'à ce qu'il passe l'arme à gauche, il n'était plus question de laisser traîner. Plus question de repousser au lendemain des affaires qui pourraient leur causer du tord. Lui, il n'avait pas été oublietté. Il savait tout, connaissait tout ; et pouvait tous les ruinés.

Alors les assassins de ce Clan perdu en mer, ne retourneraient pas chez eux. Ils continueraient à suivre des pistes qu'il n'avait pas le temps de suivre. Chercher des réponses qui devaient être trouvées et si quelqu'un les empêchaient de travailler ; dommage collatéral. Le cœur n'a pas de raison dans ce métier, dans cette vie. Et il n'irait pas le lui expliquer. Elle n'était sa famille. Du moins, pas celle qui comptait.
Par courtoisie cependant, il avait voulu faire un effort. La faire sortir d'ici et la ramener dans un lieu qui lui serait plus appropriée et la réponse de la jeune femme lui fit arquer un sourcil alors qu'il prenait le temps de l'observer un instant, elle et sa main qui s'était glissée sur ses vêtements.

Le regard qui lui adressa ne devait pas être loin d'un regard polaire. N'avait-elle pas dit non quelques secondes plus tôt ? Maintenant quoi ? Elle voulait qu'ils continuent à débattre de quelque chose qui n'avait pas lieu d'être ? Définitivement, elle frappait à la mauvaise porte. Parce qu'il n'avait jamais été ainsi, encore moins avec elle.

« Tu veux que je te ramènes ou pas ? »

Agacé ? Peut-être un peu. Mais rien qui ne doit vraiment s'entendre sur son timbre de voix monotone. Et plutôt que de lui laisser le temps de répondre, il ferma lentement les yeux, inspirant profondément avant d'expirer tout aussi lentement.

« Si tu continues tes recherches, on peut en parler lors de la première sortie a Cornelongue. Je peux venir te chercher...Où est-ce que tu veux que je te dépose ? »

Un peu d'utilisation d'empathie ne lui ferait peut-être pas de mal. Mais clairement, cette capacité était aussi développée chez lui que l'écriture chez les singes. Donc ce n'était pas demain la veille que ça allait arriver. Et puis, si elle ne l'avait pas stoppé pour rentrer, pour quoi est-ce que ça pouvait bien être ?
Lui et elle n'avaient rien en commun mis à part l'envie de retrouver leur père. Ca n'allait pas plus loin et les raisons n'étaient pas les mêmes. Et puisqu'il ne pouvait pas concevoir qu'il s'agissait d'autre chose, il lui tendit le bras afin qu'elle l'attrape. Si elle avait quelque chose à dire, c'était le moment, sinon il se contenterait de la ramener à la frontière ou bien ailleurs, selon ce qu'elle décidait. C'était le mieux qu'il pouvait faire, ou bien la moindre des choses, peut-être ?

Codage par Libella sur Graphiorum




Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t3163-eiji-n-kurotchkine https://www.historia-pactum.com/t2801-eiji-n-kurotchkine-maj-le-29-12-2018 https://www.historia-pactum.com/t2777-eiji-n-kurotchkine https://www.historia-pactum.com/t2855-eiji-n-kurotchkine-o-zouwu-nom https://www.historia-pactum.com/t1519-eiji-kurotchkine#18609
Teddy K. RomanovHistoria PactumTeddy K. Romanov
Dragon
Exp : 10854
Points de vie (HP) : 2250
Baguette : 17.38cm, bois de Rose, délicate et fine comme la demoiselle qui la possède. Elle contient un cheveu de Vélane en son cœur.
Photomaton : Si c'est une farce, lequel de nous est le dindon ? [feat. Eiji] Tumblr_py7vpbgs6d1srh1mgo1_400
Célébrité : Ester Expósito
Parchemins : 1007
J'aime : 37
Date d'inscription : 13/10/2019

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

Si c'est une farce, lequel de nous est le dindon ? [feat. Eiji] Empty
MessageSujet: Re: Si c'est une farce, lequel de nous est le dindon ? [feat. Eiji]   Si c'est une farce, lequel de nous est le dindon ? [feat. Eiji] EmptyDim 26 Jan - 23:19
« Si c'est une farce, lequel de nous est le dindon ? »27 août 2024 • L’agacement était à prévoir, tu l’avais vu venir et c’est d’ailleurs ce qui avait poussé l’orgueil à dire non avant de te ravisée pour vouloir autre chose. Tu avais eu envie de lancer un « tu ne veux pas qu’on aille boire un café », mais Eiji ce n’était pas le pays des Bisounours, ce garçon-là, il t’aurait rejeter une nouvelle fois et c’est exactement pour ça que tu ne l’avais pas fait. Que tu n’eusses rien dit. C’est que tu prenais mal le rejet, que tes émotions étaient toujours à deux-cents à l’heure et que tu ne savais ni les cachés, ni les maîtrisais. Et ça se voyais, dans un regard qui commençais à rougir, même si de son point de vu à lui il faisait un gros effort, toi tu n’arrivais pas à le voir. Trop d’idée noir sans doute.

Tu n’avais fait qu’acquiescer, tête plus ou moins baissée et de coté avant d’attraper son bras, te redresser et fermer ton visage, un peu. Ce qui te donnais des rougeurs. Un peu plus et on se demanderais si tu n’essayais pas d’aller à la scelle d’ailleurs. Alors pour seule solution, autant tomber dans les bras de quelqu’un qui ne te rejetterais pas.

- Dépose moi juste en ville, je vais appeler quelqu’un d’autre pour venir me chercher. Si tu veux bien.

Quelqu’un ou plutôt quelque chose d’autre, un peu de réconfort dans les bras d’un partenaire de jeu lors de soirée froide ou solitaire, ou les deux. En tout cas tu n’avais pas envie de rentrer à la maison. Le truc avec les voyantes, c’est que c’est comme les psys, ça ressent tout et ça veux en parler c’est chiant. Un demi-tour, une sensation de contraction, l’air qui se coupe et qui petit à petit réapparait et tu lui lâche le bras comme si tu t’étais brûlé avec.

- Merci… Une dernière chose, si tu le trouve, dit le moi. J’ai des questions à lui poser.

Et des choses à dire ? Ou des plans à échafauder ? Une échappatoire à imaginer ? Parce que tu es bien loin de la réalité des choses et que le monde d’Eiji et de votre père, tu ne te l’imagine même pas. Pour toi tous ça, au mieux, ce sont des contes pour enfant ou des histoires pour faire peur. Ninja, tous ça, ça n’existe pas, ou pas ici. Si des gens sont à la recherche de ton père c’est forcément…

- La mafia ?

Celle-là t’a échappé, pensée pour toi-même et qui fait naître de nouvelle idée. Finalement tu va peut-être devoir les confrontés les Romanov. Parce que à part la mafia, qui poursuivrait un homme ? Qui le ferait fuit ?

- On ce vois le mois prochain alors. Fait… attention à toi.

C’est une formule de politesse, non ? Une que tu emplois avec Aleksandra ou Melissandre, prend soin de toi, fait attention à toi. Ce genre de chose que l’on dit en sortant d’une maison, pas d’un vieil appartement miteux à quelqu’un que finalement on ne connaît pas. Mais si les émotions son contradictoire et que tout ce mélange dans ta tête, pour toi la simple idée d’avoir un frère en fait déjà quelqu’un d’important que tu le connaisses ou pas.

- Et si je peux t’aider… Enfin… Tu m’as compris. Je te ferais un tarrif « famille » t’inquiète...

Tu te mords la lèvre inférieure dans un sourire amusée qui jure terriblement avec le rouge de tes yeux et qui en même temps se marie parfaitement avec un air façon « hum-hum » qu’on voit les blacks faire à la TV moldu, parce que faut pas oublier que y’a pas si longtemps que ça, il t’a quand même traité de femme de joie, et non tu ne l’oublis pas. Même si là, c’était de l’humour avant qu’il ne disparaisse et te laisse seule, autant paumé à l’intérieur qu’à l’extérieur parce que tu n’as pas prêté la moindre attention au lieu où tu te trouves.
:copyright:️ 2981 12289 0


no rules.
Life is too cruel, if we cease to believe in love, why would we want to live ?
(c) Miss Pie
Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t4308-teddy-v-k-romanov https://www.historia-pactum.com/t4314-teddy-v-k-romanov#86358 https://www.historia-pactum.com/t4315-teddy-v-k-romanov#86360 https://www.historia-pactum.com/t4316-teddy-v-k-romanov-ouvert#86361
Eiji N. K. MasaakiHistoria PactumEiji N. K. Masaaki
Eiji
Exp : 34314
Points de vie (HP) : 5150
Baguette : bois de cerisier, crin de Kelpy, 23 cm & rigide
Photomaton : Si c'est une farce, lequel de nous est le dindon ? [feat. Eiji] Giphy
Familier : Si c'est une farce, lequel de nous est le dindon ? [feat. Eiji] 9f67be10
Célébrité : Yoo Seung Ho
Parchemins : 2205
J'aime : 395
Date d'inscription : 23/02/2018

Secreto Revelio
Sortilèges appris:
Compétences de Classe:
Mes aptitudes de Sorcier:

Si c'est une farce, lequel de nous est le dindon ? [feat. Eiji] Empty
MessageSujet: Re: Si c'est une farce, lequel de nous est le dindon ? [feat. Eiji]   Si c'est une farce, lequel de nous est le dindon ? [feat. Eiji] EmptyVen 31 Jan - 21:07

27.08.2024 - Si c'est une farce, qui en est le dindon ?

En ville, à la campagne, dans une hutte à la frontière où sur une île déserte, ça ne l'intéressait pas vraiment de connaître les détails. Ni ce qu'elle allait y faire, ni qui elle allait appeler, ni rien. Au moins, elle avait choisi et tout le reste était passé totalement au-dessus de sa tête. Avec un peu de bonne volonté, peut-être qu'il se serait attardé sur le rouge qui lui était monté aux joues, sur ses moues et ses regards. Il ne remarqua rien cependant ou fit semblant de ne rien voir alors qu'il se contentait de transplaner sans autre forme de procès. Un jour, vraiment, il faudrait qu'il arrête de faire transplaner les gens sans prévenir sinon certains allaient finir désarticulés. Et bon, ça pouvait s'avérer handicapant pour lui non ? Que de devoir chercher des membres éparpillés où de recoller de la chair abîmée... Donc bon, la prochaine fois, il préviendrait peut-être.

Ou pas ?

Parce qu'il allait encore partir sans rien ajouter lorsqu'elle ouvrit la bouche. Il eu même ce petit air d'exaspération profonde qui se traduisait sur lui par un regard aussi noir et profond qu'un désespoir sans fond. Raisonnablement pourtant, elle ne disait rien de trop idiot. Sauf qu'elle le disait et que ça n'avait pas d'utilité. De plus, il n'avait pas encore décidé si il était utile ou non de la prévenir de quoi que ce soit. Il n'y avait d'ailleurs même pas pensé. Puisque, honnêtement, dire à Teddy qu'il avait retrouvé leurs pères ne lui aurait jamais effleuré l'esprit. Pas même une seconde. Sauf que maintenant qu'elle demandait... Il aviserai. Quand le moment se présenterait et sûrement en fonction des réponses qu'il obtiendrait à ce moment là. Ainsi, pour toute réponse, ce fut un nouveau silence qu'il adressa à la jeune femme alors qu'il inclinait la tête avec révérence et... qu'elle parlait encore...

On notera que, définitivement, il ne l'écoutait plus et n'avait pas pour idée de lui répondre. Pire encore, il se contentait de la regarder avant de tourner les talons. De toute façon, c'était écrit sur sa tronche qu'il était ainsi et tout l'institut le savait. Ca n'allait pas changé maintenant, même pour elle, ses espoirs, ses envies et tout ce qu'une adolescente pourrait bien avoir en tête et qu'il n'aurait jamais.
Alors comme il était venu, comme il était arrivé devant ce vieux bâtiment délabré, il reparti. Non sans avoir actionné le tatouage qu'il avait sur le bras pour que d'autres reprenne cette recherche là où il l'avait laisser. Ces quelques heures de recherches loin de l’Angleterre devaient être mises entre parenthèse pour le moment. @Kassie G. Ollivander s'était réveillée la veille, retourner à l'hôpital St Mangouste pour surveiller les couloirs et qu'elle ne disparaisse plus mentalement ou physiquement était redevenu le plus important.

Son père, leur père, il y repenserait plus tard. Dans quelques heures où dans quelques jours, quand de nouvelles informations auraient été dénichées. Et puis, il avait maintenant un mot à dire à ses cousins ; pour effacer le secret avant qu'il ne naisse. Une moitié de vérité pendant que l'autre resterait cachée.

Codage par Libella sur Graphiorum




Revenir en haut Aller en bas
https://www.historia-pactum.com/t3163-eiji-n-kurotchkine https://www.historia-pactum.com/t2801-eiji-n-kurotchkine-maj-le-29-12-2018 https://www.historia-pactum.com/t2777-eiji-n-kurotchkine https://www.historia-pactum.com/t2855-eiji-n-kurotchkine-o-zouwu-nom https://www.historia-pactum.com/t1519-eiji-kurotchkine#18609
Contenu sponsoriséHistoria Pactum

Si c'est une farce, lequel de nous est le dindon ? [feat. Eiji] Empty
MessageSujet: Re: Si c'est une farce, lequel de nous est le dindon ? [feat. Eiji]   Si c'est une farce, lequel de nous est le dindon ? [feat. Eiji] Empty
Revenir en haut Aller en bas
 

Si c'est une farce, lequel de nous est le dindon ? [feat. Eiji]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [UPTOBOX] Les Charlots en folie : À nous quatre Cardinal! [DVDRiP]
» À nous les garçons [DVDRiP]Comédie
» [UploadHero] La Folie des grandeurs [DVDRiP]
» Mes yeux ne sont pas si bas... regarde un peu plus haut ça marchera peut-être mieux entre nous. (suite) //+18// //HENTAÏ//
» La nuit nous appartient mon amour /!\Hentaï/!\ [Solo]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Historia Pactum :: Les coulisses :: Les archives :: Archives RP :: Saison 1 [été 2023 - août 2024]-